PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS"

Transcription

1 Contribution du Directeur général Original : anglais 21 mai 2010 PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS I. CONTEXTE 1. L article III (a) de l Accord ITSO dispose que «En tenant compte de l établissement de la Société, le but principal de l ITSO est de s assurer, par le biais de l Accord de services publics, que la Société fournit, sur une base commerciale, des services publics de télécommunications internationales, afin de veiller au respect des Principes fondamentaux.» 2. Pour que l ITSO remplisse sa mission, il est important de créer des conditions pour aider les États membres à atteindre plus efficacement les objectifs énoncés dans leurs politiques de TIC respectives, en particulier en utilisant leurs services publics de télécommunications internationales par satellite. Le renforcement des capacités est l un des outils que l ITSO considère qu elle peut proposer aux États membres pour créer les conditions nécessaires pour utiliser efficacement les services publics de télécommunications internationales. 3. C est pourquoi l Organe exécutif de l ITSO a élaboré un programme de formation portant sur deux cours distincts sur les télécommunications par satellite : le premier est destiné aux responsables de l élaboration des politiques et de la réglementation, et le deuxième aux autres parties prenantes, et notamment aux opérateurs de télécommunications (pièce jointe n o 1). Ils pourront être organisés en coopération avec d autres organismes. 4. La première mesure envisagée par l ITSO est de proposer à l UIT de mettre en place un mécanisme de coopération entre l ITSO et l UIT, en particulier au moyen de ses Centres d excellence. Si l UIT et l ITSO venaient à collaborer sur ces programmes de formation, l ITSO pourrait participer en prenant en charge les frais de transport et les honoraires des formateurs. 5. La Commission consultative de l ITSO a été informée par le Directeur général de ce projet de renforcement des capacités en septembre 2009, et a été invitée à formuler des observations et des suggestions. Toute demande de clarification relative à ce document susceptible d être satisfaite avant la réunion doit être adressée à : M. José Toscano Téléphone : Télécopie :

2 Page 2 II. BUDGET 6. En termes de budget, il est prévu que l ITSO finance un maximum de 5 à 6 stages en 2010, dont on estime qu ils ne coûteraient pas plus de à dollars. Cette contribution de l ITSO serait financée grâce au Fonds de réserve (constitué par des économies réalisées chaque année sur le budget de fonctionnement. Voir le document AP-34-14). III. ÉVOLUTION DE LA SITUATION 7. Suite à la réaction positive des membres de l IAC, ce projet a été présenté à M. Hamadoun Touré, Secrétaire général de l UIT, et M. Sami Al-Basheer, Directeur du Bureau de développement des télécommunications (BDT). M. Al-Basheer a alors invité les Centres d excellence de l UIT à évaluer le besoin de ces interventions dans leurs régions. 8. Les Commissions de direction des Centres d excellence africains se sont réunies en janvier 2010 et ont très bien accueilli ce projet. Ces Commissions ont manifesté leur intérêt de voir ce projet concrétisé en organisant des stages de formation qui commenceraient au deuxième semestre De plus, l UIT a proposé que ce projet soit annoncé à l occasion de la Conférence mondiale de développement des télécommunications qui se tiendra à la fin mai 2010 (pièce jointe n o 3). IV. COOPÉRATION AVEC EUTELSAT IGO ET L IMSO 10. Durant la deuxième réunion entre l ITSO, EUTELSAT IGO et l IMSO qui s est tenue en décembre 2009 à l invitation du Directeur général de l IMSO, le Directeur général de l ITSO a proposé d étudier les domaines dans lesquels les trois organisations pourraient utilement coopérer, et a donc proposé que l IMSO et EUTELSAT IGO participent au projet de renforcement des capacités. 11. Dernièrement, l Organe exécutif de l ITSO a reçu une indication de la part de l IMSO de son souhait de se joindre à l ITSO dans le cadre de ce projet, en proposant ses compétences (conférences et documentation) dans le domaine des télécommunications mobiles par satellite (pièce jointe no 2). 12. De plus, EUTELSAT IGO s est déclarée intéressée à participer à ce projet et a indiqué qu elle présenterait prochainement un projet précis.

3 PIÈCE JOINTE NO 1 PROGRAMME DE STAGES DE FORMATION SUR LES TÉLÉCOMMUNICATIONS PAR SATELLITE PROPOSÉS PAR L ITSO

4

5 PIÈCE JOINTE NO 1 Page 2 Les télécommunications par satellite pour les décisionnaires et les responsables de la réglementation des télécommunications Ce cours traiterait des aspects techniques qui se rapportent aux questions commerciales et serait destiné aux responsables de la réglementation, aux directeurs généraux, aux directeurs techniques, aux directeurs financiers, aux responsables des ventes et du marketing, aux responsables de la passation des marchés, aux spécialistes de la planifications et aux autres personnes participant aux décisions dans le secteur des télécommunications. On propose que ce cours couvre les sujets suivants : 1) Technologie de base des satellites 2) Facteurs réglementaires octroi des licences enregistrement et propriété des créneaux orbitaux enregistrement des fréquences coordination entre systèmes enregistrement des stations terriennes et des VSAT méthodes optimales Wimax et autres questions de brouillage d origine terrestre 3) Avantages des satellites facteur coût satellites et fibres mythes et réalités 4) Acquisition de bande passante et facteur d optimisation des coûts services à fournir : téléphonie, VoIP, données vidéo (DTH, radiodiffusion), connexité internet, points de vente conception des réseaux, optimisation de la technologie choix d un prestataire partenaire : offres multiples informelles, appels d offres, marchés de gré à gré facteurs à prendre en considération par le prestataire partenaire : prix, type de satellite, capacité et disponibilité de la bande passante, puissance et couverture des faisceaux, bande de fréquences d exploitation, centre d exploitation du réseau de l opérateur et équipement des stations au sol

6 PIÈCE JOINTE NO 1 Page 3 facteurs influant sur la décision de l acheteur : prévisions de croissance, achats en volume, achats préalables, contrats de leasing, satellites en orbite géostationnaire ou en orbite inclinée, diamètre des antennes, taille des élévateurs de fréquence 5) Acquisition des équipements VSAT et facteur d optimisation des coûts planification des achats préalables (y compris conception du réseau, optimisation de la technologie, conception de l appel d offres) accord de passation des marchés d équipements : financement du fournisseur (ou de l opérateur), financement des exportations, autofinancement, appel d offres, adjudication du contrat, commande, installation, mise en service, exploitation et maintenance (garantie et services de réparation) 6) Contrats contrats de services dépôts de garantie accords sur les niveaux de service accords de paiement Les télécommunications par satellites pour les opérateurs de stations terriennes et les ingénieurs Il s agirait d un cours techniques destiné aux opérateurs de VSAT, aux techniciens et aux ingénieurs afin de les aider à se tenir au courant des concepts techniques et des pratiques en vigueur. On propose que ce cours couvre les sujets suivants : 1) Technologie des satellites principes des satellites orbites conception des satellites exploitation gestion du cycle de vie poursuite, télémesure, télécommande et surveillance (TTCM) 2) Technologie des stations terriennes types d antennes (terminaux de réception de télévision, mesures de la qualité des antennes (G/T, isolation, lobes latéraux à l émission, gain), sources d antennes, poursuite d antenne

7 PIÈCE JOINTE NO 1 Page 4 équipement aux fréquences radioélectriques : élévateurs de fréquence, LNB, émetteurs-récepteurs, filtres, modems, guides d ondes et câbles coaxiaux, coupleurs, multiplexeurs et diviseurs, récepteurs de balises mesures de stations terriennes : analyseurs de spectre, bolomètres, dbm, dbw, p.i.r.e., db 3) Planification des réseaux et transmissions technologie numérique schémas de modulation, compression de téléphonie et de vidéo, VoIP, introduction à la technologie IP planification des bandes de fréquences : C et Ku, exploitation dans les bandes de fréquences d extension conception des réseaux : types de réseaux et paramètres (liaisons de raccordement cellulaires, réseaux d entreprises en étoile et maillés, liaisons IP, liaisons SCPC, liaisons DVB, réseaux de distribution et de contribution de vidéo) 4) Analyse et conception des bilans de liaison paramètres d entrée outils d analyse des liaisons Eb/No C/N disponibilité des liaisons marges de performance 5) Installation et maintenance des VSAT 6) Formation spécialisée par les fabricants (en partenariat avec les fournisseurs d équipements) 7) Facteurs réglementaires octroi des licences enregistrement et propriété des créneaux orbitaux enregistrement des fréquences coordination entre systèmes enregistrement des stations terriennes et des VSAT méthodes optimales Wimax et autres questions de brouillage d origine terrestre

8

9 PIÈCE JOINTE NO 2 PROGRAMME DE STAGES DE FORMATION SUR LES TÉLÉCOMMUNICATIONS PAR SATELLITE PROPOSÉS PAR L IMSO

10

11 PIÈCE JOINTE NO 2 Le programme actuel ne traite que des installations VSAT fixes. Il ne porte sur aucune application critique : secours en cas de catastrophe, recherches et sauvetage aériens, etc. Nous proposons d ajouter les modules suivants, et pourrions certainement proposer en principe d assurer des conférences et de fournir une documentation sur les sujets suivants : Nouveaux modules proposés 1 Télécommunications mobiles par satellite Limites des services mobiles Types génériques de services Combinés téléphoniques mobiles Petits terminaux de données Terminaux maritimes Terminaux aéronautiques 2 Applications mobiles spécialisées Reportages d actualités Secours en cas de catastrophe Communications de détresse et de sécurité maritimes et aériennes Ces deux modules pourraient être ajoutés aux deux stages de formation que propose l ITSO.

12

13 PIÈCE JOINTE NO 3 L ITU ACADEMY ET L ITSO ANNONCENT UN PARTENARIAT VISANT À RENFORCER LES CAPACITÉS DANS LE DOMAINE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS PAR SATELLITE DANS LES PAYS EN DÉVELOPPEMENT Conférence mondiale de développement des télécommunications de l UIT 24 mai au 4 juin 2010

14

15 PIÈCE JOINTE NO 3 Page 2 Communiqué L ITU Academy et l ITSO annoncent un partenariat visant à renforcer les capacités dans le domaine des télécommunications par satellite dans les pays en développement À l occasion de la Conférence mondiale de développement des télécommunications quadriennale de l UIT qui s est tenue du 24 mai au 4 juin 2010 à Hyderabad (Inde), M. Sami Al-Basheer, Directeur du Bureau de développement des télécommunications de l Union internationale des télécommunications (UIT) et M. Jose Toscano, Directeur général de l Organisation internationale de télécommunications par satellites (ITSO) ont annoncé que leurs deux organisations avaient lancé un nouveau partenariat. L objectif est d assurer des formations sur les télécommunications par satellite par l intermédiaire de l Académie de l UIT (ITU Academy) et ses institutions partenaires des Centres d excellence. ITU Academy est la marque générale qui recouvre les activités mondiales d enseignement et de développement du Secteur de développement des télécommunications de l UIT. Elle comprend un portail d apprentissage et de développement sur les télécoms et les TIC, des moyens de formation et des outils de constitution de réseaux sociaux et de collaboration. Le projet de l ITU Academy inclut également les Centres d excellence de l UIT et les initiatives des Centres de formation internet. Pour de plus amples renseignements sur l ITU Academy, visiter le site Dans le cadre de ce partenariat, l ITSO et l UIT vont collaborer pour assurer des formations sur les télécommunications par satellites et fournir des moyens de formation. L ITSO apportera ses compétences reconnues en matière d élaboration et de prestation de formations professionnelles sur les satellites en assurant deux cours sur les télécommunications par satellite : le premier destiné aux responsables de l élaboration des politiques et de la réglementation, et le deuxième aux autres parties prenantes, et notamment aux opérateurs de télécommunications. L ITSO a bien voulu s engager à couvrir les dépenses des formateurs spécialisés qui assureront la formation de première ligne en coopération avec les antennes des

16 PIÈCE JOINTE NO 3 Page 3 Centres d excellences de l UIT dans les pays en développement. De son côté, l UIT intégrera ce programme et ces moyens de formation au portail de son ITU Academy pour les mettre à la disposition de tous les États membres qui ont besoin de renforcer leurs capacités dans le domaine des télécommunications par satellite. L UIT et l ITSO feront un comarquage sur tous les supports de formation résultant de leur coopération dans le domaine du renforcement des capacités humaines et institutionnelles. Pour l Organisation internationale de télécommunications par satellites (ITSO) M. Jose Toscano Directeur général, Organisation internationale de télécommunications par satellites Pour l Union internationale des télécommunications (UIT) M. Sami Al-Basheer Al Morshid Directeur du Bureau de développement des télécommunications Hyderabad, Inde Date : Hyderabad, Inde Date :

RAPPORT DU DIRECTEUR GÉNÉRAL SUR LE PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS

RAPPORT DU DIRECTEUR GÉNÉRAL SUR LE PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS Contribution du Directeur général Original : anglais 31 mai 2012 RAPPORT DU DIRECTEUR GÉNÉRAL SUR LE PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS I. CONTEXTE 1. L article III (a) de l Accord ITSO dispose que «En

Plus en détail

Fiche Technique. Spécifications générales

Fiche Technique. Spécifications générales Fiche Technique NOUVEAUTÉ Spécifications générales Position orbitale... 17 Est Bandes de fréquence... C, Ku Nombre de transpondeurs en bande C... 14x72 MHz 4x36 MHz Nombre de transpondeurs en bande Ku...18x72

Plus en détail

Gestion du spectre des fréquences Outils d aide à l assignation des fréquences

Gestion du spectre des fréquences Outils d aide à l assignation des fréquences République Tunisienne Ministère des technologies de la Communication Agence Nationale des fréquences الوآالة الوطنية للترددات Gestion du spectre des fréquences Outils d aide à l assignation des fréquences

Plus en détail

REGULATION DES CONTENUS ET DES CONTENANTS A L ERE DE LA TELEVISION PAR SATELLITE, CABLE, MOBILE ET INTERNET

REGULATION DES CONTENUS ET DES CONTENANTS A L ERE DE LA TELEVISION PAR SATELLITE, CABLE, MOBILE ET INTERNET 25/03/2015 Autorité de Régulation des Télécommunications et de la Poste 1 REGULATION DES CONTENUS ET DES CONTENANTS A L ERE DE LA TELEVISION PAR SATELLITE, CABLE, MOBILE ET INTERNET Salou Abdou DORO ARTP

Plus en détail

Chapitre II : Du régime juridique des réseaux et des services des télécommunications

Chapitre II : Du régime juridique des réseaux et des services des télécommunications PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE REPUBLIQUE GABONAISE UNION-TRAVAIL-JUSTICE LOI N 005/2001 LOI N 005/2001 PORTANT REGLEMENTATION DU SECTEUR DESTELECOMMUNICATIONS EN REPUBLIQUE GABONAISE SOMMAIRE TITRE I : DES

Plus en détail

INGENIERIE ET DEPLOIEMENT DE RESEAUX COMPLEXES WiMAX - INTERNET - VoIP

INGENIERIE ET DEPLOIEMENT DE RESEAUX COMPLEXES WiMAX - INTERNET - VoIP PRESENTATION DE LA PROBLEMATIQUE Dans le cadre de la dérégulation des télécommunications d un pays Africain, un industriel Européen s appuyant sur sa filiale basée dans ce pays, souhaite devenir «ISP»

Plus en détail

PLANIFICATION TECHNIQUE. Juin 2014

PLANIFICATION TECHNIQUE. Juin 2014 C O N A T E L Conseil National des Télécommunications 4, Ave Christophe, B.P. 2002, Port-au-Prince, HAITI Tel: 2227 5454 / Email: info@conatel.gouv.ht TRANSITION VERS LA TV NUMÉRIQUE EN HAITI PLANIFICATION

Plus en détail

Espagne Global Telesat SL C/ La Rioja Nº8, 2º (Edificio Codile) 03006 Alicante (Espagne) Tel. / Fax: (+34) 965.659.237 info@globaltelesat.

Espagne Global Telesat SL C/ La Rioja Nº8, 2º (Edificio Codile) 03006 Alicante (Espagne) Tel. / Fax: (+34) 965.659.237 info@globaltelesat. GLOBAL TELESAT, entreprise de télécommunication dont le siège social se trouve en et sa filiale en, est leader sur le marché de la Télécommunication des Satellites et des systèmes de Sécurité Électronique.

Plus en détail

Glossaire 3D OU IMAGE STÉRÉOSCOPIQUE Dans la vision naturelle, les yeux saisissent un objet sous deux angles légèrement différents du fait de l écartement oculaire. C est cette différence d angle qui fait

Plus en détail

TRANSMISSION PAR SATELLITES

TRANSMISSION PAR SATELLITES TRANSMISSION PAR SATELLITES 1 HISTORIQUE 1957 : premier satellite. 1962 : premier satellite de télécommunication (Telstar1 d ATT). 1965 : premier satellite géostationnaire (Early-Bird Intelsat1) (240 circuits).

Plus en détail

Annexe I : Homologations

Annexe I : Homologations Annexe I : Homologations Niveaux Désignations dossier Frais d'homologation vignette Observations Dispositif d Intercommunication Standard téléphonique, interphone Poste Téléphonique multifonctions I Poste

Plus en détail

RECOMMANDATION UIT-R S.1063 *

RECOMMANDATION UIT-R S.1063 * Rec. UIT-R S.1063 1 RECOMMANDATION UIT-R S.1063 * Critères de partage entre liaisons de connexion du SRS et d'autres liaisons du SFS dans le sens Terre-espace ou espace-terre (Question UIT-R 10/) (199)

Plus en détail

Eutelsat Communications

Eutelsat Communications Eutelsat Communications Réunion Actionnaires à Aix les Bains Le 17 juin 2013 Lisa Finas Relations Investisseurs Agenda Eutelsat et le monde du satellite L activité du Groupe Eutelsat Une performance financière

Plus en détail

Rapport UIT-R SM.2181 (09/2010)

Rapport UIT-R SM.2181 (09/2010) Rapport UIT-R SM.2181 (09/2010) Utilisation de l'appendice 10 du Règlement des radiocommunications pour transmettre des informations relatives aux émissions de stations spatiales OSG ou non-osg, y compris

Plus en détail

Les réseaux étendus. Solutions proposées en France. Marie-pascale Delamare

Les réseaux étendus. Solutions proposées en France. Marie-pascale Delamare Les réseaux étendus Solutions proposées en France Les réseaux étendus Ils fonctionnent au-delà de la portée géographique des réseaux LAN. Ils utilisent les services d'opérateurs de télécommunication. Ils

Plus en détail

Conseil, Expertise, Assistance et formations en Télécommunications. www.sfmtelecom.com

Conseil, Expertise, Assistance et formations en Télécommunications. www.sfmtelecom.com Conseil, Expertise, Assistance et formations en Télécommunications www.sfmtelecom.com Présentation 2011 Synoptique SFM Services pour les réseaux et systèmes Fixes et Mobiles de télécommunications - Groupe

Plus en détail

3 / Pour en savoir plus

3 / Pour en savoir plus 3 / Pour en savoir plus / Fiches techniques / Le dégroupage d une ligne téléphonique P. 38 / Les débits P. 39 / Les équipements à domicile P. 40 / Communications électroniques et accès à la télévision

Plus en détail

FICHE 01 TECHNOLOGIE

FICHE 01 TECHNOLOGIE Ministère de la santé et des sports Secrétariat d Etat chargé de l écologie Secrétariat d Etat chargé de la prospective et du développement de l économie numérique FICHE 01 TECHNOLOGIE 1. Téléphones mobiles

Plus en détail

APERÇU DE L ATELIER/SÉMINAIRE

APERÇU DE L ATELIER/SÉMINAIRE Centre d excellence de l UIT en Afrique. Ecole Supérieure Multinationale des Télécommunications Séminaire sur «Les enjeux et modèles économiques de la Télévision Numérique Terrestre» Dakar, Sénégal 26

Plus en détail

RECOMMANDATION UIT-R S.1001 *

RECOMMANDATION UIT-R S.1001 * Rec. UIT-R S.1001 1 RECOMMANDATION UIT-R S.1001 * Utilisation de systèmes du service fixe par satellite en cas de catastrophes naturelles et de situations critiques analogues pour les avertissements et

Plus en détail

UIT et le Secteur des Radiocommunications

UIT et le Secteur des Radiocommunications UIT et le Secteur des Radiocommunications UIT en bref Fondée le 17 mai 1865 UIT : Agence spécialisée des NU pour les TIC 5 officiels élus Mr. François Rancy Directeur, BR 4 bureaux régionaux, 8 bureaux

Plus en détail

Autorité de régulation des communications électroniques et des postes

Autorité de régulation des communications électroniques et des postes Autorité de régulation des communications électroniques et des postes Décision n o 2012-1241 du 2 octobre 2012 fixant les conditions d utilisation des fréquences par les stations radioélectriques du service

Plus en détail

Rappel du contexte. Notions relatives à la puissance multiplex

Rappel du contexte. Notions relatives à la puissance multiplex Consultation publique portant sur l opportunité d une régulation de la puissance multiplex FM en France 1 Rappel du contexte Les caractéristiques des signaux de radiodiffusion dépendent du type de modulation

Plus en détail

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section J Division 61

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section J Division 61 Edition 2015 Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section J Division 61 61 TÉLÉCOMMUNICATIONS Cette division comprend les activités de mise à disposition de services

Plus en détail

ATELIER ET REUNION DE COORDINATION DES FREQUENCES SUR LA TRANSITION VERS LA TELEVISION NUMERIQUE ET SUR LA DIVIDENDE NUMERIQUE

ATELIER ET REUNION DE COORDINATION DES FREQUENCES SUR LA TRANSITION VERS LA TELEVISION NUMERIQUE ET SUR LA DIVIDENDE NUMERIQUE ATELIER ET REUNION DE COORDINATION DES FREQUENCES SUR LA TRANSITION VERS LA TELEVISION NUMERIQUE ET SUR LA DIVIDENDE NUMERIQUE Bamako, Mali du 12 au 15 mars 2012 1. Introduction Français L atelier et la

Plus en détail

Ordonnance de télécom CRTC 2015-442

Ordonnance de télécom CRTC 2015-442 Ordonnance de télécom CRTC 2015-442 Version PDF Ottawa, le 24 septembre 2015 Numéros de dossiers : 8663-C12-201401041 et 4754-475 Demande d attribution de frais concernant la participation du Centre pour

Plus en détail

Migration de l analogique au numérique en Afrique

Migration de l analogique au numérique en Afrique Union africaine des télécommunications Migration de l analogique au numérique en Afrique CIRCAF, Niamey 10-12 décembre 2013 Abdoulkarim SOUMAILA Secrétaire Général sg@atu-uat.org www.atu-uat.org Décembre

Plus en détail

Présentation Générale

Présentation Générale Présentation Générale Modem routeur LAN Inte rnet Système de connectivités Plan Modem synchrone et Asynchrone La famille xdsl Wifi et WiMax Le protocole Point à Point : PPP Le faisceau hertzien Et le Satellite.

Plus en détail

NOTIONS FONDAMENTALES ET PLANIFICATION DES RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS PAR SATELLITE

NOTIONS FONDAMENTALES ET PLANIFICATION DES RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS PAR SATELLITE NOTIONS FONDAMENTALES ET PLANIFICATION DES RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS PAR SATELLITE (VSAT) Du 28 Mai au 01 Juin 2012 Tunis (Tunisie) Notions Fondamentales et planification des Réseaux de Télécommunications

Plus en détail

Notice AXHOME. Panneau de brassage DTI. Filtre /quadrupleur. Carte vidéo. Coffret 24 prises. Coffret 12 prises

Notice AXHOME. Panneau de brassage DTI. Filtre /quadrupleur. Carte vidéo. Coffret 24 prises. Coffret 12 prises Panneau de brassage DTI Filtre /quadrupleur Carte vidéo Coffret 24 prises -24 connecteurs RJ45-1 bandeau de prises RJ45-2 prises de téléphone DTI -2 quadrupleurs téléphone -1 filtre maître ADSL -3 prises

Plus en détail

S. CALVEZ. Travail réalisé au laboratoire GTL-CNRS Telecom / LOPMD Doctorat commun avec le Georgia Institute of Technology (Atlanta)

S. CALVEZ. Travail réalisé au laboratoire GTL-CNRS Telecom / LOPMD Doctorat commun avec le Georgia Institute of Technology (Atlanta) Laser à fibre pour les télécommunications multiplexées en longueur d onde : Etude de l accordabilité en longueur d onde et de la génération de trains d impulsions multi-longueurs d onde par voie électro-optique

Plus en détail

Technologie de Station Terrestre

Technologie de Station Terrestre Cours du 2ème jour Technologie de Station Terrestre 1 1- Types d antennes Les satellites géostationnaires sont loins de la terre et nécessitent des antennes dierctionnelles dans le but de communiquer.

Plus en détail

M1107 : Initiation à la mesure du signal. T_MesSig

M1107 : Initiation à la mesure du signal. T_MesSig 1/81 M1107 : Initiation à la mesure du signal T_MesSig Frédéric PAYAN IUT Nice Côte d Azur - Département R&T Université de Nice Sophia Antipolis frederic.payan@unice.fr 15 octobre 2014 2/81 Curriculum

Plus en détail

La Télévision Numérique Terrestre Contexte Technique

La Télévision Numérique Terrestre Contexte Technique La Télévision Numérique Terrestre Contexte Technique CNAM, 24 mars 2005 Bertrand MAZIERES Direction Technique TDF Plan Introduction: Qu est ce que la TNT? Etapes de la TNT Principes techniques Planification

Plus en détail

Impacts des parcs éoliens sur les services de radiocommunication Président du sous-comité CCTR No 18 d Industrie Canada

Impacts des parcs éoliens sur les services de radiocommunication Président du sous-comité CCTR No 18 d Industrie Canada Impacts des parcs éoliens sur les services de radiocommunication Président du sous-comité CCTR No 18 d Industrie Canada Préparé par: François O. Gauthier, ing. Martin Levert, ing. M.Sc. Ian Munro, P. Eng.

Plus en détail

PRESENTATION DE L ACCORD GE 06 ET SES CONSEQUENCES POUR LA RADIODIFFUSION

PRESENTATION DE L ACCORD GE 06 ET SES CONSEQUENCES POUR LA RADIODIFFUSION PRESENTATION DE L ACCORD GE 06 ET SES CONSEQUENCES POUR LA RADIODIFFUSION Présenté par : KANAKE Lalle Ingénieur de radioélectricité Membre de la HAAC - TOGO La conférence Régionale des Radiocommunications

Plus en détail

Plan de l exposé. Nouvelles technologies d accès à Internet. Accès fixe à Internet. 1. Les technologies d accès Internet

Plan de l exposé. Nouvelles technologies d accès à Internet. Accès fixe à Internet. 1. Les technologies d accès Internet Plan de l exposé Nouvelles technologies d accès à Internet 1. Les technologies d accès Internet Etat des lieux : 1) connexions fixes 2) connexions mobiles 2. Informations sur les coups de pouce publics

Plus en détail

RECOMMANDATION UIT-R BT.1369 * Principes de base d'une famille mondiale commune de systèmes pour la fourniture de services interactifs de télévision

RECOMMANDATION UIT-R BT.1369 * Principes de base d'une famille mondiale commune de systèmes pour la fourniture de services interactifs de télévision Rec. UIT-R BT.1369 1 RECOMMANDATION UIT-R BT.1369 * Principes de base d'une famille mondiale commune de systèmes pour la fourniture de services interactifs de télévision (Question UIT-R 16/6) (1998) La

Plus en détail

ARRETE N 2004-001/ ART&P/CD DETERMINANT ET FIXANT LES TAXES ET REDEVANCES POUR ASSIGNATION ET GESTION DES FREQUENCES RADIOELECTRIQUES

ARRETE N 2004-001/ ART&P/CD DETERMINANT ET FIXANT LES TAXES ET REDEVANCES POUR ASSIGNATION ET GESTION DES FREQUENCES RADIOELECTRIQUES AUTORITE DE REGLEMENTATION REPUBLIQUE TOGOLAISE DES SECTEURS DE POSTES ET DE Travail Liberté - Patrie TELECOMMUNICATIONS ---------- ----------- COMITE DE DIRECTION ----------- ARRETE N 2004-001/ ART&P/CD

Plus en détail

Conférence mondiale des radiocommunications 2015 (CMR-15)

Conférence mondiale des radiocommunications 2015 (CMR-15) Union internationale des télécommunications Conférence mondiale des radiocommunications 2015 (CMR-15) Agendas et Résolutions pertinentes Union intern ational e des télécomm unications Conférence mondiale

Plus en détail

Ordonnance sur la surveillance de la correspondance par poste et télécommunication

Ordonnance sur la surveillance de la correspondance par poste et télécommunication Ordonnance sur la surveillance de la correspondance par poste et télécommunication (OSCPT) Modification du 23 novembre 2011 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 31 octobre 2001 sur la surveillance

Plus en détail

Priorité accordée à l'identification et à la suppression des brouillages préjudiciables dans la bande 406 406,1 MHz

Priorité accordée à l'identification et à la suppression des brouillages préjudiciables dans la bande 406 406,1 MHz Recommandation UIT-R SM.1051 3 (08/2014) Priorité accordée à l'identification et à la suppression des brouillages préjudiciables dans la bande 406 406,1 MHz Série SM Gestion du spectre ii Rec. UIT-R SM.1051

Plus en détail

Les Télécommunications

Les Télécommunications Les Télécommunications HISTORIQUE DES TELECOMMUNICATIONS Depuis la nuit des temps, l'homme cherche à transmettre ses connaissances, son vécu à travers différentes méthodes. Dans les premiers millénaires,

Plus en détail

LES VIDEOTRANSMISSIONS INTERACTIVES DU CENTRE NATIONAL D'ENSEIGNEMENT À DISTANCE (CNED) - première partie

LES VIDEOTRANSMISSIONS INTERACTIVES DU CENTRE NATIONAL D'ENSEIGNEMENT À DISTANCE (CNED) - première partie 217 LES VIDEOTRANSMISSIONS INTERACTIVES DU CENTRE NATIONAL D'ENSEIGNEMENT À DISTANCE (CNED) - première partie Jean DUCHAINE, Jean-Claude BELLET INTRODUCTION En Février 1991, le centre CNED de Poitiers-Futuroscope

Plus en détail

ENSOSP le 13/02/2014 1

ENSOSP le 13/02/2014 1 ENSOSP le 13/02/2014 1 «Le satellite comme vecteur de communication et de transfert d images» ENSOSP le 13/02/2014 2 PLAN 1. Introduction (DGSCGC) 2. Apport des solutions satellites (CNES) 3. Le service

Plus en détail

Chapitre 2 : Systèmes radio mobiles et concepts cellulaires

Chapitre 2 : Systèmes radio mobiles et concepts cellulaires Chapitre 2 : Systèmes radio mobiles et concepts cellulaires Systèmes cellulaires Réseaux cellulaires analogiques de 1ère génération : AMPS (USA), NMT(Scandinavie), TACS (RU)... Réseaux numériques de 2ème

Plus en détail

TEPZZ 7 ZZ64A_T EP 2 720 064 A1 (19) (11) EP 2 720 064 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN

TEPZZ 7 ZZ64A_T EP 2 720 064 A1 (19) (11) EP 2 720 064 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (19) TEPZZ 7 ZZ64A_T (11) EP 2 720 064 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 16.04.2014 Bulletin 2014/16 (21) Numéro de dépôt: 13188241.7 (1) Int Cl.: G01S 1/22 (2006.01) H04B 7/18

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DE LA REGLEMENTATION ET DE LA LIBERALISATION DES TELECOMMUNICATIONS AU BURUNDI. I. Réglementation des Télécommunications au Burundi

ETAT DES LIEUX DE LA REGLEMENTATION ET DE LA LIBERALISATION DES TELECOMMUNICATIONS AU BURUNDI. I. Réglementation des Télécommunications au Burundi ETAT DES LIEUX DE LA REGLEMENTATION ET DE LA LIBERALISATION DES TELECOMMUNICATIONS AU BURUNDI Pourquoi réglementer? I. Réglementation des Télécommunications au Burundi 1. Le décret-loi n 1/011 du 04 septembre

Plus en détail

LES RESEAUX DE COMMUNICATION

LES RESEAUX DE COMMUNICATION 1 LES RESEAUX DE COMMUNICATION L arrivée d internet, des chaînes numériques et d autres technologies numériques dans l habitat ont fait évoluer nos habitudes. Comment accéder à ces données? Quelles sont

Plus en détail

Un espace de discussion sur les systèmes mondiaux de navigation par satellite (GNSS) au bénéfice de la population mondiale

Un espace de discussion sur les systèmes mondiaux de navigation par satellite (GNSS) au bénéfice de la population mondiale Un espace de discussion sur les systèmes mondiaux de navigation par satellite (GNSS) au bénéfice de la population mondiale Le Comité international sur les systèmes mondiaux de navigation par satellite

Plus en détail

Christelle CORDIVAL 3M

Christelle CORDIVAL 3M Christelle CORDIVAL 3M Christelle CORDIVAL ccordival@mmm.com Tel : +33 6 80 34 93 83 Passive Optical LAN (POL) La technologie opérateurs PON adaptée aux réseaux locaux 3M 2014. All Rights Reserved. Définition

Plus en détail

TELECOM SECURITE DEFENSE BROADCAST ENTREPRISE SPECIALISTE EN SYSTEMES DE TELECOMMUNICATIONS PAR SATELLITE

TELECOM SECURITE DEFENSE BROADCAST ENTREPRISE SPECIALISTE EN SYSTEMES DE TELECOMMUNICATIONS PAR SATELLITE TELECOM SECURITE DEFENSE BROADCAST ENTREPRISE SPECIALISTE EN SYSTEMES DE TELECOMMUNICATIONS PAR SATELLITE Nos marchés Des solutions adaptées à tous vos projets Télécommunications Dorsale GSM Téléphonie

Plus en détail

Communicateur téléphonique IP/RTC

Communicateur téléphonique IP/RTC Alarmes sans fil Espace Daitem Transmission Espace 485-21X Communicateur téléphonique IP/RTC Le communicateur alerte à distance via le réseau ADSL (connexion à une box d accès Internet) ou via RTC une

Plus en détail

Introduction le système de télécommunication par satellites.

Introduction le système de télécommunication par satellites. Introduction Les réseaux de télécommunications terrestres ont trouvé un grand succès dans les dernières années. On peut dans un endroit donné un immeuble ou une société par exemple - faire relier plusieurs

Plus en détail

Développement effectif de la large bande en Afrique

Développement effectif de la large bande en Afrique AGENDA Développement effectif de la Introduction à la large bande. Convergence et large bande. Initiatives pour le développement de la large bande INTRODUCTION A LA LARGE BANDE Définition de la large bande

Plus en détail

RECOMMANDATION UIT-R F.1332* UTILISATION DE FIBRES OPTIQUES POUR LE TRANSPORT DE SIGNAUX À FRÉQUENCE RADIOÉLECTRIQUE (Question UIT-R 204/9)

RECOMMANDATION UIT-R F.1332* UTILISATION DE FIBRES OPTIQUES POUR LE TRANSPORT DE SIGNAUX À FRÉQUENCE RADIOÉLECTRIQUE (Question UIT-R 204/9) Rec. UIT-R F.1332 1 RECOMMANDATION UIT-R F.1332* UTILISATION DE FIBRES OPTIQUES POUR LE TRANSPORT DE SIGNAUX À FRÉQUENCE RADIOÉLECTRIQUE (Question UIT-R 204/9) Rec. UIT-R F.1332 (1997) L'Assemblée des

Plus en détail

Offre de formation département de télécommunications. Licence en Télécommunications

Offre de formation département de télécommunications. Licence en Télécommunications Offre de formation département de télécommunications Licence en Télécommunications 1. But de la formation La formation dispensée dans cette licence est de nature académique. Elle est organisée sous forme

Plus en détail

Introduction à la gestion du spectre radioélectrique

Introduction à la gestion du spectre radioélectrique Introduction à la gestion du spectre radioélectrique Le spectre radioélectrique est une ressource indispensable au développement de la société de l information et de larges secteurs de l économie (transport,

Plus en détail

TELEVISION NUMERIQUE

TELEVISION NUMERIQUE REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix - Travail Patrie --------------------- UNIVERSITE DE YAOUNDE I ---------------------- ECOLE NATIONALE SUPERIEURE POLYTECHNIQUE ---------------------- REPUBLIC OF CAMEROUN Peace

Plus en détail

Les stratégies technologiques des opérateurs de télécommunications en Afrique

Les stratégies technologiques des opérateurs de télécommunications en Afrique Les stratégies technologiques des opérateurs de télécommunications en Afrique Introduction L Afrique n a pas échappée à ce vaste phénomène de réforme du secteur des télécommunications né aux Etats-Unis

Plus en détail

Manuel d utilisation. Notes. Page 1-10

Manuel d utilisation. Notes. Page 1-10 Manuel d utilisation Notes Page 1-10 Introduction Pourquoi se connecter à une ligne téléphonique 1 INTERFÉRENCE SOLAIRE Le Soleil passe deux fois par an derrière le satellite qui est en orbite autour de

Plus en détail

Besoins des utilisateurs concernant le reportage d'actualité électronique numérique

Besoins des utilisateurs concernant le reportage d'actualité électronique numérique Recommandation UIT-R BT.1872 (03/2010) Besoins des utilisateurs concernant le reportage d'actualité électronique numérique Série BT Service de radiodiffusion télévisuelle ii Rec. UIT-R BT.1872 Avant-propos

Plus en détail

PLAN POUR UN INTERNET À TRÈS HAUT DÉBIT EN BELGIQUE 2015-2020

PLAN POUR UN INTERNET À TRÈS HAUT DÉBIT EN BELGIQUE 2015-2020 PLAN POUR UN INTERNET À TRÈS HAUT DÉBIT EN BELGIQUE 2015-2020 La Belgique joue actuellement un rôle de premier plan dans le déploiement de nouvelles technologies pour l internet à très haut débit. Les

Plus en détail

Enjeux de la collecte et de la mutualisation pour la migration vers le haut débit

Enjeux de la collecte et de la mutualisation pour la migration vers le haut débit 10 ème réunion annuelle l accès haut débit fixe et mobile Lomé 22 et 23 octobre 2012 Table ronde 1 Quel accès à quels réseaux pour un aménagement numérique du territoire efficace? Enjeux de la collecte

Plus en détail

Notre objectif est de vous connecter avec le monde entier COMUNICARE OVUNQUE

Notre objectif est de vous connecter avec le monde entier COMUNICARE OVUNQUE Notre objectif est de vous connecter avec le monde entier COMUNICARE OVUNQUE [ ] Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie. Arthur Charles Clarke Digitaria dans le monde Spécialisée

Plus en détail

Mesures en réception télévision

Mesures en réception télévision 1. Télévision terrestre analogique Rappels En bande terrestre analogique pour une prise utilisateur le niveau doit être compris entre 57 et 74 dbµv Ces niveaux sont donnés pour un signal de grande qualité.

Plus en détail

Médias et diffuseurs. La plateforme de télévision numérique d'afrique de l'ouest positionnée sur 28.2 E

Médias et diffuseurs. La plateforme de télévision numérique d'afrique de l'ouest positionnée sur 28.2 E Médias et diffuseurs La plateforme de télévision numérique d'afrique de l'ouest positionnée sur 28.2 E Une nouvelle frontière de la diffusion directe Les régions d'afrique centrale et occidentale enregistrent

Plus en détail

Comment investir dans les télécommunications

Comment investir dans les télécommunications Comment investir dans les télécommunications La loi-cadre sur les télécommunications prévoit trois régimes d exploitation distincts s appliquant à des services et des activités également distincts : -

Plus en détail

SCIAN Canada Cliquez ici pour retourner à indexf.pdf Descriptions

SCIAN Canada Cliquez ici pour retourner à indexf.pdf Descriptions Cliquez ici pour retourner à indexf.pdf l exploitation d élévateurs à grains pour d autres fins que l entreposage (41112, Grossistesdistributeurs de graines oléagineuses et de céréales); l exploitation

Plus en détail

NEWSLETTER PROMAX Nº 23

NEWSLETTER PROMAX Nº 23 NEWSLETTER PROMAX Nº 23 TV EXPLORER HD+ : Dolby Digital Plus et DVB-T2 CV-100 : Adaptateur LNB Optique pour mesureurs de champ Option optique pour TV EXPLORER HD, HD LE et HD+ Utilisation du DIGITAL TO

Plus en détail

VOTRE INTERLOCUTEUR L AGENCE NATIONALE DES FRÉQUENCES, POUR TOUT SAVOIR, SUIVEZ LE GUIDE PANNES D ÉMETTEURS? PERTURBATIONS SUR LA TNT?

VOTRE INTERLOCUTEUR L AGENCE NATIONALE DES FRÉQUENCES, POUR TOUT SAVOIR, SUIVEZ LE GUIDE PANNES D ÉMETTEURS? PERTURBATIONS SUR LA TNT? PANNES D ÉMETTEURS? ARRIVÉE DE NOUVEAUX SERVICES? PERTURBATIONS SUR LA TNT? BROUILLAGE LOCAL? L AGENCE NATIONALE DES FRÉQUENCES, VOTRE INTERLOCUTEUR POUR LA RÉCEPTION DE LA TÉLÉVISION HERTZIENNE TERRESTRE

Plus en détail

CONFÉRENCE MONDIALE DES RADIOCOMMUNICATIONS RAPPORT DU PRÉSIDENT DU GROUPE DE TRAVAIL 5B TROISIEME RAPPORT DU GROUPE DE TRAVAIL 5B A LA COMMISSION 5

CONFÉRENCE MONDIALE DES RADIOCOMMUNICATIONS RAPPORT DU PRÉSIDENT DU GROUPE DE TRAVAIL 5B TROISIEME RAPPORT DU GROUPE DE TRAVAIL 5B A LA COMMISSION 5 UNION INTERNATIONALE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS CMR-97 CONFÉRENCE MONDIALE DES RADIOCOMMUNICATIONS Document 197-F 6 novembre 1997 Original: anglais GENÈVE, 27 OCTOBRE 21 NOVEMBRE 1997 COMMISSION 5 RAPPORT

Plus en détail

funkwerk gsm s: Mobilité sans limite Sécurité maximale.

funkwerk gsm s: Mobilité sans limite Sécurité maximale. funkwerk gsm s: Mobilité sans limite Sécurité maximale. funkwerk gsm s / gmt / gso: La gamme DATI base GSM Funkwerk Enterprise Communications Securité. Partout. La société Funkwerk Enterprise Communications

Plus en détail

Coffrets de communication THome Box NFC 15-100

Coffrets de communication THome Box NFC 15-100 Coffrets de communication THome Box NFC 5-00 ( T ( TV X ( BOX 04/204 www.tonna.com NFC 5-00 & coffret de communication La norme NFC 5-00 (A3) impose dans tous les logements neufs l intallation d un coffret

Plus en détail

Chapitre 6: MAC & PHY

Chapitre 6: MAC & PHY Chapitre 6: MAC & PHY Roch Glitho, PhD Associate Professor and Canada Research Chair My URL - http://users.encs.concordia.ca/~glitho/ RÉSEAUX ET TÉLÉCOMMUNICATIONS Le modèle a 5 couches de ce cours: Application

Plus en détail

Cahier des charges Offre de formation LMD :

Cahier des charges Offre de formation LMD : REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère de L Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université des Sciences et de la Technologie Houari Boumediene Faculté d Electronique

Plus en détail

MISE A JOUR DE L ANNEXE TECHNIQUE Norme NF EN ISO/CEI 17025 v2005

MISE A JOUR DE L ANNEXE TECHNIQUE Norme NF EN ISO/CEI 17025 v2005 Date de révision : MISE A JOUR DE L ANNEXE TECHNIQUE Norme NF EN ISOCEI 17025 v2005 L accréditation concerne les prestations réalisées par : LCIE Groupe 1 - Fontenay aux Roses 33, avenue du Général Leclerc

Plus en détail

ITC Corporate Connect

ITC Corporate Connect IT orporate onnect PRÉSENE LOALE PORTÉE GLOBALE IT orporate onnect IT orporate onnect A P E R Ç U D E L E N T R E P R I S E Pendant plus de dix ans, la société IT, et ses antécédents fournit les services

Plus en détail

Réseaux de Télécommunication en France

Réseaux de Télécommunication en France Réseaux de Télécommunication en France Contributions 1994 Création: Bernard Tuy Page 1 Généralités Les réseaux de France Telecom Les opérateurs TCP/IP commerciaux (ISP) RENATER Evolutions techniques Passage

Plus en détail

Communication mobile L exemple moderne de la radiocommunication

Communication mobile L exemple moderne de la radiocommunication Objectifs d apprentissage: a. Les élèves savent quels processus techniques rendent possible une conversation avec un téléphone portable. b. Les élèves découvrent les aspects légaux des technologies de.

Plus en détail

Systèmes de divertissement. Téléviseurs LCD et antennes satellites. www.vdo.fr

Systèmes de divertissement. Téléviseurs LCD et antennes satellites. www.vdo.fr Systèmes de divertissement Téléviseurs LCD et antennes satellites www.vdo.fr Multimedia à bord! Réception TV illimitée, où que vous soyez 2 En tant que leader technologique, nous sommes à l'écoute des

Plus en détail

TOGO : LA LIBERALISATION DU SECTEUR DES TELECOMMUNICATIONS ET LE ROLE DE L'AUTORITE DE REGLEMENTATION

TOGO : LA LIBERALISATION DU SECTEUR DES TELECOMMUNICATIONS ET LE ROLE DE L'AUTORITE DE REGLEMENTATION AUTORITE DE REGLEMENTATION REPUBLIQUE TOGOLAISE DES SECTEURS DE POSTES ET DE Travail Liberté Patrie TELECOMMUNICATIONS ------------ --------------------- TOGO : LA LIBERALISATION DU SECTEUR DES TELECOMMUNICATIONS

Plus en détail

Journal Officiel de la République Tunisienne 12 janvier 2007 N 4

Journal Officiel de la République Tunisienne 12 janvier 2007 N 4 Art. 2. - Le gouverneur de Mahdia est chargé de l exécution du présent arrêté qui sera publié au Journal Officiel de la République Tunisienne. Tunis, le 4 janvier 2007. La ministre de l'équipement, de

Plus en détail

Intégrateur en réseaux de télécommunication. Mic Data

Intégrateur en réseaux de télécommunication. Mic Data Intégrateur en réseaux de télécommunication Mic Data sommaire 3 Depuis 1990, Mic Data a bâti une solide expérience dans la réalisation des réseaux de Télécommunication de type LAN, WAN Haut et Bas Débit,

Plus en détail

Raccordement LAN Ethernet VDSL

Raccordement LAN Ethernet VDSL 410VDSLEXT 410VDSLEXTGB 410VDSLEXTEU Manuel d Instruction Raccordement LAN Ethernet VDSL Kit de Raccordement Ethernet VDSL2 10/100Mbps 4-Port avec Câble Unique Révision du Manuel :07/07/2011 Pour les informations

Plus en détail

1. Présentation du Mastère

1. Présentation du Mastère MASTERE SYSTEMES DE COMMUNICATION Coordinateur du Mastère : TAOUFIK AGUILI Département TIC Laboratoire des Systèmes de Communication Tél. : (+216) 71 874 700 (Poste 545) Fax : (+216) 71 872 729 taoufik.aguili@enit.rnu.tn

Plus en détail

Télécommunications SICE. Télécommunications. Technologie leader à votre service

Télécommunications SICE. Télécommunications. Technologie leader à votre service SICE Technologie leader à votre service Modèle d affaires Planification, conception et exécution de projets clefs en main de communications. Plan de travail Ingénierie fonctionnelle SICE réalise le support

Plus en détail

D E C I D E. Article. Article. Article. équipements 03. Il est entendu. par : en espace libre.

D E C I D E. Article. Article. Article. équipements 03. Il est entendu. par : en espace libre. DECISION N 12 /PC/ARPT du 16 Avril 2012 FIXANT LES FRAIS D AGREMENT DES EQUIPEMENTS DE TELECOMMUNICATIONS Le Conseil de l'autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications (ARPT), Vu la loi

Plus en détail

Standardization Gap and Interactive Training Session. (Algiers, Algeria, 26 28 September 2011 ) & normes M.CHEMANI.

Standardization Gap and Interactive Training Session. (Algiers, Algeria, 26 28 September 2011 ) & normes M.CHEMANI. ITU Regional Workshop on Bridging the Standardization Gap and Interactive Training Session (Algiers, Algeria, 26 28 September 2011 ) Evaluation de la conformité & normes M.CHEMANI Chef de Départment Normalisation

Plus en détail

Côte d Ivoire. Code des télécommunications

Côte d Ivoire. Code des télécommunications Code des télécommunications Loi n 95-526 du 7 juillet 1995 [NB - Loi n 95-526 du 7 juillet 1995 portant Code des télécommunications] Titre 1 - Dispositions générales Chapitre 1 - Définitions Art.1.- Définitions

Plus en détail

Trio au complet avec le nouveau récepteur de radiosurveillance compact R&S EB500

Trio au complet avec le nouveau récepteur de radiosurveillance compact R&S EB500 Trio au complet avec le nouveau récepteur de radiosurveillance compact R&S EB500 Le nouveau récepteur de radiosurveillance R&S EB 500 se positionne entre le récepteur portable R&S PR100 et l appareil haut

Plus en détail

EFFETS D UN CHIFFRAGE DES DONNEES SUR

EFFETS D UN CHIFFRAGE DES DONNEES SUR EFFETS D UN CHIFFRAGE DES DONNEES SUR LA QUALITE DE SERVICES SUR LES RESEAUX VSAT (RESEAUX GOUVERNEMENTAUX) Bruno VO VAN, Mise à jour : Juin 2006 Page 1 de 6 SOMMAIRE 1 PRÉAMBULE...3 2 CRITÈRES TECHNOLOGIQUES

Plus en détail

Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique. Novembre 2011

Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique. Novembre 2011 Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique Novembre 2011 Préambule Ce document est destiné à la Filière, c est à dire les installateurs, prescripteurs, promoteurs, opérateurs, fabricants,

Plus en détail

Résaux Téléphoniques Commutation de circuits. Commutateur

Résaux Téléphoniques Commutation de circuits. Commutateur Résaux Téléphoniques Commutation de circuits Commutateur Multiplexage en Fréquence 300 Hz < Les signaux téléphoniques < 3400 Hz groupe 12 voies -> Groupe primaire (ex 60 khz - 108 khz) groupe 5 primaire

Plus en détail

TARIFICATION DES SERVICES LARGES BANDES AU BENIN. SG3RG-AFR Cotonou, Bénin, 8-9 mai 2012

TARIFICATION DES SERVICES LARGES BANDES AU BENIN. SG3RG-AFR Cotonou, Bénin, 8-9 mai 2012 TARIFICATION DES SERVICES LARGES BANDES AU BENIN SG3RG-AFR Cotonou, Bénin, 8-9 mai 2012 Présenté par : Franck DICKODET Chef Section Observatoire Statistiques /ATRPT-BENIN Sommaire I- Le marché de l Internet

Plus en détail

Note relative aux conditions de délivrance et de renouvellement de la licence de station d aéronef pour les ULM

Note relative aux conditions de délivrance et de renouvellement de la licence de station d aéronef pour les ULM Note relative aux conditions de délivrance et de renouvellement de la licence de station d aéronef pour les ULM Edition Date Commentaire Edition 1 20 mars 2007 Création du document. Cette note abroge et

Plus en détail

RÉPUBLIQUE DU BÉNIN ------------ PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE ----------- PLAN TIC - BÉNIN

RÉPUBLIQUE DU BÉNIN ------------ PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE ----------- PLAN TIC - BÉNIN RÉPUBLIQUE DU BÉNIN ------------ PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE ----------- PLAN TIC - BÉNIN FEUILLE DE ROUTE POUR L ASSAINISSEMENT, LE REDRESSEMENT ET LA DYNAMISATION DU SECTEUR DES TÉLÉCOMMUNICATIONS ET

Plus en détail

Réseaux large bande: financement et stratégie d investissement dans le large bande L expérience de l Afrique

Réseaux large bande: financement et stratégie d investissement dans le large bande L expérience de l Afrique Réseaux large bande: financement et stratégie d investissement dans le large bande L expérience de l Afrique Plan de l exposé Qu est-ce que le large bande? Le large bande en Afrique: situation actuelle

Plus en détail