PREAMBULE DE CERGY-PONTOISE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PREAMBULE DE CERGY-PONTOISE"

Transcription

1 VILLE DE PORTO NOVO COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE CERGY-PONTOISE PREAMBULE Depuis 1995, la Communauté d Agglomération de Cergy-Pontoise (CACP) et la Ville de Porto-Novo ont développé un partenariat de coopération décentralisée reposant sur la mobilisation, l implication et la mise en synergie des services des deux collectivités et des acteurs locaux des deux territoires. L évaluation externe approfondie réalisée en 2011 a souligné la diversité et la richesse de ces échanges pour les deux collectivités et pour les associations et populations des deux territoires. Fières du constat partagé des forces de ce partenariat, mais également conscientes des améliorations à apporter, la CACP et la Ville de Porto-Novo souhaitent confirmer et renouveler leurs relations de coopération. Le renouvellement de ce partenariat est fondé sur la signature d une Charte de Coopération Décentralisée, acte fort inscrivant les valeurs partagées par la Ville de Porto-Novo et la CACP ainsi que leur vision, leurs objectifs communs et leurs engagements respectifs pour les années à venir. Les différents projets mis en œuvre sur les deux territoires et les modalités de leurs conventions de cadrage respectives devront pleinement s inscrire dans l esprit et les valeurs de cet acte fondateur de référence. Expression politique forte des relations de coopération entre la Ville de Porto-Novo et la CACP, la Charte permet à tous les acteurs publics ou privés participant aux projets de coopération entre les deux territoires de s approprier et de se référer aux valeurs et à la vision partagée par les deux collectivités. 1

2 I. LES VALEURS COMMUNES DE LA COOPERATION DECENTRALISEE Parce qu'elles se reconnaissent dans des valeurs communes de confiance, de transparence, de solidarité réciproque et de respect de leurs populations et de leurs territoires, la Communauté d agglomération de Cergy-Pontoise et la Ville de Porto-Novo décident de fonder le renouvellement de leur partenariat sur un acte politique se référant à ces valeurs. CONFIANCE ET TRANSPARENCE Développer une coopération décentralisée, c'est coopérer, opérer ensemble, agir l un avec l autre et l un pour l autre. La coopération décentralisée est une synergie de partenaires égaux sur le plan des droits, des devoirs, des responsabilités. Cette synergie transcende les différences politiques, économiques, urbaines, culturelles des partenaires et en tire profit pour en faire une source d enrichissement réciproque. A tout moment, à toute étape du déroulement d un projet, et quelles que soient les difficultés rencontrées, la CACP et la Ville de Porto-Novo doivent pouvoir compter sur leur confiance réciproque, sur la transparence de leurs relations, de leurs informations et de leur communication. Les deux collectivités doivent également garantir la confiance et la transparence des relations avec et entre acteurs des deux territoires participant aux différents projets communs. SOLIDARITE RECIPROQUE Réunies dans une démarche motivée par le partage, l'échange, la valorisation réciproque de leurs territoires, l amélioration des conditions de vie de leurs populations, la Ville de Porto- Novo et la CACP souhaitent une coopération empreinte d'équité, d'enrichissement mutuel et de réciprocité. Dans le cadre de la coopération, les besoins des deux partenaires sont identifiés ensemble, réfléchis ensemble, et les projets en découlant sont élaborés ensemble, mis en œuvre ensemble, dans la perspective d'améliorer les conditions de vie et de solidarité des deux territoires et d éduquer les citoyens à la tolérance, au partage, à l ouverture. 2

3 RESPECT DES POPULATIONS ET DES TERRITOIRES Coopérer, partager et mettre en oeuvre une solidarité réciproque, c'est également s'engager à respecter les populations et le territoire de son partenaire. Pour cela les modes de vie, les cultures et les territoires doivent être appréhendés, découverts et partagés : la Ville de Porto-Novo et la CACP fondent également le renouvellement de leur partenariat sur une meilleure compréhension et appropriation de chacun des deux territoires pour mieux agir ensemble. II. LES GRANDS OBJECTIFS DE LA COOPERATION DECENTRALISEE Fortes de ces valeurs et portées par elle, la CACP et la Ville de Porto-Novo veulent développer une nouvelle page de leur coopération dont la définition, le contenu, la mise en œuvre et les thématiques seront fondés sur les quatre grands objectifs suivants: ENRICHISSEMENT MUTUEL DES TERRITOIRES Enrichissement de la gouvernance Convaincues des effets bénéfiques et du rôle essentiel de la coopération décentralisée sur les visions politiques et pour une gouvernance constructive des territoires, la CACP et la Ville de Porto-Novo veulent impulser une coopération dont les différents volets devront contribuer à une meilleure approche systémique des territoires, à une bonne compréhension mutuelle et coopération entre acteurs institutionnels, société civile et habitants, en favorisant les valeurs d ouverture et de tolérance par la multiplication des échanges sur les modes de faire, les modes de penser, les modes de vivre ensemble. Enrichissement culturel Parce qu'on apprend des différences de l'autre sur son propre environnement social et sociétal comme sur soi-même, la CACP et la Ville de Porto-Novo souhaitent une coopération riche d'échanges culturels. L accès du plus grand nombre à la culture et la reconnaissance de ses différents modes d expression, témoins de la diversité des populations d un territoire, constituent un des piliers d un développement équitable et durable. Les programmes de ces échanges interculturels, sources de créativité nouvelle, profiteront aux deux territoires, à leurs institutions, à leurs acteurs et à leurs populations et développeront une dynamique d'enrichissement culturel réciproque. Enrichissement professionnel Les partenaires ambitionnent une coopération dont la réciprocité des échanges entre collectivités, entre institutions et entre acteurs enrichiront les pratiques et les compétences professionnelles par un regard nouveau sur les pratiques professionnelles dans un environnement radicalement différent de part et d autre, par les échanges d expériences, de 3

4 savoir-faire et de savoir être. RECIPROCITE DES ATTENTES L'expérience des dernières années de partenariat entre Porto-Novo et Cergy-Pontoise a conduit les deux collectivités à faire le constat qu'un des grands objectifs de la coopération devait être celui de la réciprocité des attentes, quelle que soit l action projetée. Cette volonté de réciprocité, laquelle ne doit pas être entendue comme une symétrie des besoins et des apports sur chaque territoire, doit conduire chacune des collectivités à exprimer clairement ses attentes propres pour chaque projet. La coopération ne doit pas être unilatérale, mais bénéficier aux deux territoires. Si réciprocité ne veut pas dire symétrie, les retombées attendues pour chaque territoire doivent cependant être exprimées et intégrées par chacun, et constituent un préalable indispensable à l'élaboration de tout projet de coopération. MISE EN RELATION D'ACTEURS, ACCES AUX RESEAUX INTERNATIONAUX Parce qu'il s'agit d'une coopération de territoire à territoire et non uniquement de relation entre institutions publiques partenaires, la Ville de Porto-Novo et la CACP se donnent pour objectif de fédérer, d'animer et de mettre en réseau tous les acteurs publics ou privés de leur territoire qui souhaitent développer des projets bilatéraux et de faciliter leurs échanges. La CACP et la Ville de Porto-Novo souhaitent que leur coopération soit un espace incubateur, générateur et développeur d'échanges: échanges entre les partenaires, échanges avec et entre les acteurs des territoires, échanges entre les populations en les sensibilisant et en les impliquant dans les projets de la coopération. Chaque collectivité s'engage également à favoriser la mise en relation de la ville partenaire avec les réseaux internationaux de collectivités locales auxquels elle participe et de l associer à tout évènement dont elle est à l initiative ou partenaire, susceptible de contribuer à son rayonnement international. DEVELOPPEMENT DURABLE Conscientes des enjeux environnementaux et sociétaux qui se posent aujourd hui à l échelle planétaire et de leur responsabilité vis-à-vis des générations futures, engagées sur leur territoire respectif dans une démarche de développement durable, la Ville de Porto-Novo et la CACP inscrivent leur politique de coopération décentralisée dans une démarche responsable, intégrant systématiquement dans leur approche une réflexion sur les trois dimensions sociale, environnementale et économique du développement durable, depuis la conception des projets jusqu aux modalités de leur mise en œuvre. 4

5 III. ENGAGEMENTS DES PARTENAIRES Afin que la nouvelle phase de leur coopération puisse effectivement être fondée sur les valeurs partagées et les objectifs attendus précédemment exposés, chacune des deux collectivités, par la présente Charte, confirme son adhésion et son implication en prenant les engagements suivants: -> Mobiliser à travers la politique de coopération les compétences et les acteurs locaux, initier et faciliter leur mise en réseau, favoriser leurs échanges -> Faire connaître au plus grand nombre sur son territoire les actions de la coopération décentralisée, en faire bénéficier la population en l associant et en l'impliquant -> Se doter d'une organisation de travail et d un portage politique et administratif garantissant la mise en œuvre et le développement d'une coopération pérenne basée sur la confiance réciproque et les relations régulières, en adéquation avec les dispositions de la présente Charte -> Adopter, développer et mettre en œuvre une culture de projet. Celle-ci devra être partagée et conduire à la mise en place de procédures assurant le suivi de toutes les étapes des projets : réflexion, identification, élaboration, mise en place, exécution, évaluation. -> Garantir une capacité de coordination et d échange permanente entre partenaires par l'implication des élus et des services qui représentent la collectivité, ainsi qu'une information réciproque transparente. 5

6 VILLE DE PORTO NOVO COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE CERGY-PONTOISE 1

7 PREAMBULE Vu l article 178 de la loi béninoise n du 15 janvier 1999 portant sur l organisation des communes en République du Bénin, qui indique que les communes béninoises sont habilitées à avoir des relations de coopération décentralisée si elles en informent l autorité de tutelle pour approbation. Considérant la volonté des deux partenaires de poursuivre cette coopération et d en définir les axes et modalités de mise en œuvre pour la période

8 3

9 4

10 5

11 6

12 7

13 8

14 9

CHARTE DE LA VIE ASSOCIATIVE

CHARTE DE LA VIE ASSOCIATIVE CHARTE DE LA VIE ASSOCIATIVE Préambule Le 21 mars 2009, la Ville de Saint-Étienne a organisé son premier Printemps des associations. A cette occasion, elle a réaffirmé l'importance qu elle accorde à la

Plus en détail

LE PROJET EDUCATIF LOCAL ans

LE PROJET EDUCATIF LOCAL ans LE PROJET EDUCATIF LOCAL 3-18 ans PROJET EDUCATIF DE LA VILLE Une priorité La réduction des inégalités L étude diagnostique réalisée en 1999/2000 sur les actions éducatives proposées dans les temps péri

Plus en détail

Quelques conseils pour la rédaction de la demande de subvention 1

Quelques conseils pour la rédaction de la demande de subvention 1 Appui à un projet de développement solidaire, durable I : Le partenariat Quelques conseils pour la rédaction de la demande de subvention 1 Réciprocité : La réciprocité doit se concrétiser à chaque étape

Plus en détail

REFERENTIEL METIER : Directeur de Centre Social

REFERENTIEL METIER : Directeur de Centre Social ANNEXE 1 REFERENTIEL METIER : Directeur de Centre Social FINALITES DE LA FONCTION - Etre le garant de la conception, du pilotage, de la mise en œuvre et de l évaluation du projet social de la structure

Plus en détail

Charte de la Participation Citoyenne à la Métropole Européenne de Lille

Charte de la Participation Citoyenne à la Métropole Européenne de Lille Charte de la Participation Citoyenne à la Métropole Européenne de Lille Une charte et un plan d actions pour une participation citoyenne à la MEL La présente Charte a pour ambition de définir les principes

Plus en détail

Appel à candidatures

Appel à candidatures Appel à candidatures Mise en place de marches exploratoires de femmes accompagnées par le réseau France Médiation 31 juillet 2017 Construire la ville avec ses habitants, améliorer le vivre-ensemble et

Plus en détail

DEFINITION DES PRINCIPES DE DEVELOPPEMENT DURABLE ELABORATION DE L'AGENDA 21 DU CONSEIL REGIONAL D'AQUITAINE

DEFINITION DES PRINCIPES DE DEVELOPPEMENT DURABLE ELABORATION DE L'AGENDA 21 DU CONSEIL REGIONAL D'AQUITAINE DEFINITION DES PRINCIPES DE DEVELOPPEMENT DURABLE ELABORATION DE L'AGENDA 21 DU CONSEIL REGIONAL D'AQUITAINE CONSEIL RÉGIONAL D AQUITAINE SEANCE PLÉNIÈRE DU 24 OCTOBRE 2005 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

Plus en détail

Charte du partenariat de l Education au Développement Durable «Agir localement, penser globalement»

Charte du partenariat de l Education au Développement Durable «Agir localement, penser globalement» Charte du partenariat de l Education au Développement Durable «Agir localement, penser globalement» février 2009 1 Préambule La Stratégie Nationale de Développement Durable du 3 juin 2003 est articulée

Plus en détail

La Charte d engagements réciproques Réseau «Nos Quartiers d Eté»

La Charte d engagements réciproques Réseau «Nos Quartiers d Eté» La Charte d engagements réciproques Réseau «Nos Quartiers d Eté» PLAN GENERAL DU DOCUMENT PREAMBULE I - PRINCIPES PARTAGES Nos valeurs constitutives Notre label «Quartiers d Eté» Nos modes de coopération

Plus en détail

DISPOSITIF CULTURE ET LIEN SOCIAL

DISPOSITIF CULTURE ET LIEN SOCIAL APPEL A PROJETS 2017 DISPOSITIF CULTURE ET LIEN SOCIAL CAHIER DES CHARGES 1 Présentation du contexte départemental La loi «Modernisation de l action publique et d affirmation des métropoles» du 27 janvier

Plus en détail

Référentiel opérationnel. «Accompagnement d opérateurs sur les démarches participatives en direction des usagers/ habitants du territoire Cévennes»

Référentiel opérationnel. «Accompagnement d opérateurs sur les démarches participatives en direction des usagers/ habitants du territoire Cévennes» Association I. Projets. Echanges Internationaux. Culture. Citoyenneté Association d éducation populaire affiliée à l union Peuple et Culture Référentiel opérationnel «Accompagnement d opérateurs sur les

Plus en détail

Document de synthèse. 1. Eléments de cadrage. Définition

Document de synthèse. 1. Eléments de cadrage. Définition Document de synthèse 1. Eléments de cadrage Définition 1 1. Contexte d émergence d une stratégie d éducation à l écocitoyenneté pour le Pôle Azur Provence «L éducation à l écocitoyenneté vise à accompagner

Plus en détail

Valoriser son initiative solidaire avec la BDIS - Basse Normandie CHARTE DE LA BASE DE DONNÉES DES INITIATIVES ÉCONOMIQUES ET SOLIDAIRES

Valoriser son initiative solidaire avec la BDIS - Basse Normandie CHARTE DE LA BASE DE DONNÉES DES INITIATIVES ÉCONOMIQUES ET SOLIDAIRES PLUS-VALUES SOCIALES ET ENVIRONNEMENTALES Valoriser son initiative solidaire avec la BDIS - Basse Normandie Ce questionnaire a été réalisé dans le cadre de la mise en place d'une phase test de la BDIS

Plus en détail

Fonctionnement de l appel à candidature

Fonctionnement de l appel à candidature En 2016, les trois communautés de communes de l Avant-pays Savoyard (Val Guiers, Yenne et Lac d Aiguebelette) ont signé une convention d Education Artistique et Culturelle triennale en partenariat avec

Plus en détail

Plan stratégique

Plan stratégique Plan stratégique 2016-2020 Introduction Le plan stratégique AEQES 2016-2020 a pour objectif d apporter à toutes les parties prenantes de l Agence pour l évaluation de la qualité de l enseignement supérieur

Plus en détail

Appui à la planification participative

Appui à la planification participative Appui à la planification participative Finalité : Place dans le cycle du projet : Favoriser la planification d une stratégie, d un programme ou d une coopération. Dans certains cas, planifier une stratégie

Plus en détail

Intervention auprès des élèves des écoles primaires ÊTRE CITOYEN DANS MA COMMUNE

Intervention auprès des élèves des écoles primaires ÊTRE CITOYEN DANS MA COMMUNE COMMISSION ACTION CIVIQUE Intervention auprès des élèves des écoles primaires ÊTRE CITOYEN DANS MA COMMUNE Objectif : proposer aux élèves des classes de cycle 3 (CE2 CM1 CM2) de réfléchir sur la citoyenneté,

Plus en détail

CONVENTION DE COOPERATION DECENTRALISEE ENTRE LE DEPARTEMENT DES HAUTS-DE-SEINE ET LA PROVINCE DE SIEM REAP

CONVENTION DE COOPERATION DECENTRALISEE ENTRE LE DEPARTEMENT DES HAUTS-DE-SEINE ET LA PROVINCE DE SIEM REAP République Française Département des Hauts-de-Seine Royaume du Cambodge Province de Siem Reap CONVENTION DE COOPERATION DECENTRALISEE ENTRE LE DEPARTEMENT DES HAUTS-DE-SEINE ET LA PROVINCE DE SIEM REAP

Plus en détail

COOPERATION AU DEVELOPPEMENT ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

COOPERATION AU DEVELOPPEMENT ET SOLIDARITES INTERNATIONALES CONSEIL REGIONAL RHONE-ALPES Délibération n 12.14.217 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL COOPERATION AU DEVELOPPEMENT ET SOLIDARITES INTERNATIONALES Le Conseil régional en sa réunion des 29 et 30 mars 2012,

Plus en détail

Nos valeurs. Une charte pour nous définir, nous rassembler et nous positionner

Nos valeurs. Une charte pour nous définir, nous rassembler et nous positionner Nos valeurs Une charte pour nous définir, nous rassembler et nous positionner L engagement collectif comme élément fédérateur Nous sommes des jeunes engagés dans des associations et forts de notre diversité,

Plus en détail

Journée d étude PRDS 14 juin 2012

Journée d étude PRDS 14 juin 2012 La coordination territoriale : définition, enjeux et défis actuels? Journée d étude PRDS 14 juin 2012 Marie DURAN-DECROIX 1 Déroulement 1 Quel lien avec le développement social local? 2 C est quoi la coordination

Plus en détail

Charte de la vie associative

Charte de la vie associative Charte de la vie associative Préambule La charte s'appuie sur les principes généraux énoncés ci-dessous : - la loi du 1er juillet 1901, qui introduit le principe de la liberté d'association et spécifiquement

Plus en détail

RENOUVELLEMENT DE LA CONVENTION DE COOPERATION BILATERALE AVEC LA REGION DE MATAM AU SENEGAL

RENOUVELLEMENT DE LA CONVENTION DE COOPERATION BILATERALE AVEC LA REGION DE MATAM AU SENEGAL CONSEIL REGIONAL RHONE-ALPES Délibération n 12.14.678 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL RENOUVELLEMENT DE LA CONVENTION DE COOPERATION BILATERALE AVEC LA REGION DE MATAM AU SENEGAL Le Conseil régional en

Plus en détail

le réseau NAtioNAl des Acteurs Professionnels de l HAbitAt

le réseau NAtioNAl des Acteurs Professionnels de l HAbitAt le réseau NAtioNAl des AC teurs ProfessioNNels de l HAbitAt PArtiCiPAtif Charte du Réseau National des Acteurs Professionnels de l'habitat Participatif RAHP 12 rue de Commerce 34 000 Montpellier Tél :

Plus en détail

Comment initier une démarche d ouverture des données?

Comment initier une démarche d ouverture des données? Comment initier une démarche d ouverture des données? Faire de la région un exemple en matière de transparence et de modernisation des services publics Comment initier une démarche d ouverture des données?

Plus en détail

UDAF DES ALPES-MARITIMES

UDAF DES ALPES-MARITIMES PROJET ASSOCIATIF UDAF DES ALPES-MARITIMES SIÈGE SOCIAL / Nice Europe - Bât. C - 15, rue Alberti - 06047 Nice cedex 1 - www.udaf06.fr PROJET ASSOCIATIF POUR L UDAF 06 L IMPORTANCE DU PROJET ASSOCIATIF

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes. Programme d appui à la coopération thématique des collectivités territoriales PACT 2

Ministère des Affaires étrangères et européennes. Programme d appui à la coopération thématique des collectivités territoriales PACT 2 Ministère des Affaires étrangères et européennes 2011 Programme d appui à la coopération thématique des collectivités territoriales PACT 2 L action internationale des collectivités territoriales s appuie

Plus en détail

Préambule. Avec la volonté d agir ensemble, les signataires se rassemblent autour des valeurs communes de la République.

Préambule. Avec la volonté d agir ensemble, les signataires se rassemblent autour des valeurs communes de la République. Préambule Considérant qu il est de la responsabilité de tous de donner à l ensemble des enfants et des jeunes les outils, les moyens et les capacités d entrer demain de manière autonome et active dans

Plus en détail

JOURNEE DE FORMATION

JOURNEE DE FORMATION JOURNEE DE FORMATION LABEL «ECO CENTRE DE LOISIRS» DU GERS RESEAU ERE 32 Mardi 19 mars 2010 à Auch Le réseau ERE 32 Historique Présentation des acteurs L éducation au développement durable, pourquoi? L

Plus en détail

PROTOCOLE DE PARTENARIAT ENTRE

PROTOCOLE DE PARTENARIAT ENTRE République Française République Populaire De Chine Conseil Général de l'hérault Municipalité de Quanzhou PROTOCOLE DE PARTENARIAT ENTRE LA MUNICIPALITE DE QUANZHOU Province du Fujian (CHINE) ET LE DEPARTEMENT

Plus en détail

Session «Repenser les politiques de fourniture et d accès aux services essentiels»

Session «Repenser les politiques de fourniture et d accès aux services essentiels» Session «Repenser les politiques de fourniture et d accès aux services essentiels» Préambule : Les services essentiels que sont l eau potable, l assainissement, la collecte et le traitement des déchets,

Plus en détail

Texte adopté par l Assemblée générale du 21 mars 2001

Texte adopté par l Assemblée générale du 21 mars 2001 15/02/05 LE POSITIONNEMENT DES PARCS NATURELS REGIONAUX Texte adopté par l Assemblée générale du 21 mars 2001 Territoires reconnus pour leur forte valeur patrimoniale et paysagère, les Parcs naturels régionaux

Plus en détail

Document de présentation du Réseau & Fonctionnement

Document de présentation du Réseau & Fonctionnement Document de présentation du Réseau & Fonctionnement Juin 2016 Contact : Maud CESBRON, Animatrice du réseau parentalité Fédération des Centres Sociaux de Maine et Loire et Mayenne 85 Boulevard Germaine

Plus en détail

CONSEIL INTERCOMMUNAL DE SECURITE ET PREVENTION DE LA DELINQUANCE APPEL A PROJETS 2016

CONSEIL INTERCOMMUNAL DE SECURITE ET PREVENTION DE LA DELINQUANCE APPEL A PROJETS 2016 CONSEIL INTERCOMMUNAL DE SECURITE ET PREVENTION DE LA DELINQUANCE APPEL A PROJETS 2016 NOTE DE CADRAGE Sommaire 1) Éléments de cadrage 2) Les étapes indispensables pour candidater 3) Les Priorités pour

Plus en détail

Gouvernance et développement durable : mode d emploi

Gouvernance et développement durable : mode d emploi Les guides gouvernance du Club DDEP Gouvernance et développement durable : mode d emploi Gouvernance et indicateurs GOUVERNANCE ET Dialogue Gouvernance et valeurs développement durable des établissements

Plus en détail

PLANIFICATION ET GESTION DES PARTENARIATS

PLANIFICATION ET GESTION DES PARTENARIATS PLANIFICATION ET GESTION DES PARTENARIATS Pour une coopération parlementaire efficace M. Eza 2 Les leçons de l expérience 10 ans d actions dans une vingtaine de parlements majoritairement du Sud(Asie,

Plus en détail

Comment initier une démarche d ouverture des données?

Comment initier une démarche d ouverture des données? Comment initier une démarche d ouverture des données? Faire de la région un exemple en matière de transparence et de modernisation des services publics Comment initier une démarche d ouverture des données?

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères. Programme d appui à la coopération thématique des collectivités territoriales PACT 2

Ministère des Affaires étrangères. Programme d appui à la coopération thématique des collectivités territoriales PACT 2 Ministère des Affaires étrangères Programme d appui à la coopération thématique des collectivités territoriales PACT 2 2 L action internationale des collectivités territoriales s appuie de plus en plus

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENTS RECIPROQUES ENTRE LE CONSEIL DEPARTEMENTAL DU FINISTERE LE MOUVEMENT ASSOCIATIF DE BRETAGNE

CHARTE D ENGAGEMENTS RECIPROQUES ENTRE LE CONSEIL DEPARTEMENTAL DU FINISTERE LE MOUVEMENT ASSOCIATIF DE BRETAGNE CHARTE D ENGAGEMENTS RECIPROQUES ENTRE LE CONSEIL DEPARTEMENTAL DU FINISTERE ET LE MOUVEMENT ASSOCIATIF DE BRETAGNE I Préambule Le Conseil départemental du Finistère et le Mouvement Associatif de Bretagne

Plus en détail

PREALABLE PARTENARIAT RENFORCE ENTRE POLE EMPLOI ET LE RESEAU DES MISSIONS LOCALES - NOTICE D APPUI - UNML

PREALABLE PARTENARIAT RENFORCE ENTRE POLE EMPLOI ET LE RESEAU DES MISSIONS LOCALES - NOTICE D APPUI - UNML PARTENARIAT RENFORCE ENTRE POLE EMPLOI ET LE RESEAU DES MISSIONS LOCALES - NOTICE D APPUI - UNML PREALABLE Le partenariat renforcé du réseau des Missions Locales avec le Pôle Emploi entre dans une nouvelle

Plus en détail

Programme «L Europe pour les citoyens» Perspectives

Programme «L Europe pour les citoyens» Perspectives Programme «L Europe pour les citoyens» Perspectives 2014-2020 Attention! Le programme n ayant pas encore été définitivement adopté, les informations données dans cette présentation sont pour le moment

Plus en détail

SARL ATLAS 109 bis Rue Jules Charpentier TOURS

SARL ATLAS 109 bis Rue Jules Charpentier TOURS OPERATIONS D AMENAGEMENT : LA DEMARCHE DE PROGRAMMATION, DE MONTAGE FINANCIER ET DE DIALOGUE PARTICIPATIF PROGRAMME DE FORMATION Journée 1 Thème : La démarche de programmation - 1 journée Objectifs Cette

Plus en détail

La politique d animation de la vie sociale, un axe constant de la politique familiale et sociale portée par la branche famille

La politique d animation de la vie sociale, un axe constant de la politique familiale et sociale portée par la branche famille DOSSIER DE PRESSE La politique d animation de la vie sociale, un axe constant de la politique familiale et sociale portée par la branche famille La circulaire Cnaf relative à l animation de la vie sociale

Plus en détail

Nouvelle géographie prioritaire Politique de la Ville. Réunion d'information mardi 7 juillet 2015

Nouvelle géographie prioritaire Politique de la Ville. Réunion d'information mardi 7 juillet 2015 Nouvelle géographie prioritaire Politique de la Ville Réunion d'information mardi 7 juillet 2015 Carte des communes et communautés de communes du Pays Couserans 2 Place Jean Jaurès Monument aux morts Église

Plus en détail

Délibération au Conseil Municipal du lundi 11 octobre 2010

Délibération au Conseil Municipal du lundi 11 octobre 2010 Délibération au Conseil Municipal du lundi 11 octobre 2010 24 Signature d une convention-cadre de coopération décentralisée entre la Ville de Strasbourg et la Municipalité métropolitaine de Kayseri. La

Plus en détail

Conseil général de la Seine-Saint-Denis Université Paris 8 Vincennes_Saint-Denis

Conseil général de la Seine-Saint-Denis Université Paris 8 Vincennes_Saint-Denis Conseil général de la Seine-Saint-Denis Université Paris 8 Vincennes_Saint-Denis Charte de partenariat Entre Le Département de la Seine-Saint-Denis, domicilié à l Hôtel du Département, 93006 Bobigny cedex,

Plus en détail

Restitution des ateliers 2010 de l économie, de l emploi et de l insertion

Restitution des ateliers 2010 de l économie, de l emploi et de l insertion Développement économique, emploi et insertion : quelle mobilisation pour les quartiers? Restitution des ateliers 2010 de l économie, de l emploi et de l insertion Pour une meilleure prise en compte de

Plus en détail

La charte de la Démocratie Participative

La charte de la Démocratie Participative La charte de la Démocratie Participative Préambule Etre citoyen de sa ville, c est participer à la vie au quotidien, c est être informé et vouloir donner un sens à un destin collectif. La démocratie participative

Plus en détail

LA PARTICIPATION CIVILE AU PROCESSUS DéCISIONNEL

LA PARTICIPATION CIVILE AU PROCESSUS DéCISIONNEL LA PARTICIPATION CIVILE AU PROCESSUS DéCISIONNEL LE CODE DE BONNE PRATIQUE LA PARTICIPATION CIVILE : POURQUOI EST-ELLE IMPORTANTE? COMMENT FONCTIONNE T-ELLE? COMMENT L AMÉLIORER? La désaffection des citoyens

Plus en détail

Les partenaires techniques et financiers

Les partenaires techniques et financiers Les partenaires techniques et financiers La Région Picardie conduit ses différents programmes de coopération décentralisée grâce à l appui de nombreux partenaires financiers, techniques et institutionnels,

Plus en détail

Étude préalable. 1 Présentation de l étude préalable. 1.1 Définition

Étude préalable. 1 Présentation de l étude préalable. 1.1 Définition Finalité : Place dans le cycle du projet : Favoriser l innovation dans les actions de développement et analyser en amont les conditions et les leviers des changements qu elles visent, pour en renforcer

Plus en détail

Comment améliorer la qualité de nos partenariats? Le point de vue des ONG du Bénin et du Togo

Comment améliorer la qualité de nos partenariats? Le point de vue des ONG du Bénin et du Togo Comment améliorer la qualité de nos partenariats? Le point de vue des ONG du Bénin et du Togo Depuis une quinzaine d années, le partenariat est devenu pour les ONG françaises un mode d intervention incontournable.

Plus en détail

La Région fait de cette action un des axes de mise en œuvre de son Agenda 21, avec la volonté :

La Région fait de cette action un des axes de mise en œuvre de son Agenda 21, avec la volonté : PREAMBULE En 2008, la Région Basse-Normandie adoptait son Agenda 21 régional qui place l écocitoyenneté, l équité sociale et l éducation au développement durable comme des axes forts de son action. Les

Plus en détail

Charte d appartenance

Charte d appartenance Charte d appartenance et d engagement du réseau UNA Union Nationale de l Aide, des Soins et des Services aux Domiciles 108-110, rue Saint-Maur - 75011 Paris - Tel : 01 49 23 82 52 - Fax : 0143 38 55 33

Plus en détail

L USAGER bénéficiaire, public, citoyen habitant du département RESSOURCE POUR LA COLLECTIVITE. L expérience de la DSD

L USAGER bénéficiaire, public, citoyen habitant du département RESSOURCE POUR LA COLLECTIVITE. L expérience de la DSD L USAGER bénéficiaire, public, citoyen habitant du département RESSOURCE POUR LA COLLECTIVITE L expérience de la DSD Une référence proposée par : la MDS Val d Adour dans L ACTION MANDELA «Tout ce qui est

Plus en détail

Le point sur. L animation de la vie sociale. Les centres sociaux Les espaces de vie sociale

Le point sur. L animation de la vie sociale. Les centres sociaux Les espaces de vie sociale Le point sur L animation de la vie sociale Les centres sociaux Les espaces de vie sociale La branche Famille est un acteur majeur de la politique familiale en France. Avec plus de 52 milliards d euros

Plus en détail

LE RÉSEAU DES INTERCOMMUNALITÉS AU SERVICE DE LA FRANCE DES TERRITOIRES

LE RÉSEAU DES INTERCOMMUNALITÉS AU SERVICE DE LA FRANCE DES TERRITOIRES LE RÉSEAU DES INTERCOMMUNALITÉS AU SERVICE DE LA FRANCE DES TERRITOIRES AdCF L Assemblée des Communautés de France assure la promotion et la représentation de l intercommunalité de projet. Elle fédère

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT COOPERATION INTERTERRITORIALE LEADER. «Développement de l oenotourisme pour le vignoble jurassien»

CONVENTION DE PARTENARIAT COOPERATION INTERTERRITORIALE LEADER. «Développement de l oenotourisme pour le vignoble jurassien» + logo revermont CONVENTION DE PARTENARIAT COOPERATION INTERTERRITORIALE LEADER «Développement de l oenotourisme pour le vignoble jurassien» Dans le cadre du programme Européen LEADER, les personnes soussignées

Plus en détail

CHARTE DU RESEAU DES CONSEILS DE DEVELOPPEMENT BRETONS CHARTE DU RESEAU DES CONSEILS DE DEVELOPPEMENT BRETONS

CHARTE DU RESEAU DES CONSEILS DE DEVELOPPEMENT BRETONS CHARTE DU RESEAU DES CONSEILS DE DEVELOPPEMENT BRETONS CHARTE DU RESEAU DES CONSEILS DE DEVELOPPEMENT BRETONS CHARTE DU RESEAU DES CONSEILS DE DEVELOPPEMENT BRETONS CHARTE DU RESEAU DES CONSEILS DE DEVELOPPEMENT BRETONS CHARTE DU RESEAU DES CONSEILS DE DEVELOPPEMENT

Plus en détail

Charte du réseau Juin 2007

Charte du réseau Juin 2007 Charte du réseau Juin 2007 - 2 - SOMMAIRE page 5 Préambule page 7 II Les valeurs 1) la personne au cœur des préoccupations des professionnels 2) une éthique professionnelle 3) secret professionnel et confidentialité

Plus en détail

PREAMBULE. Déconcentration : délégation des fonctions administratives de l Etat à des structures publiques locales non élues.

PREAMBULE. Déconcentration : délégation des fonctions administratives de l Etat à des structures publiques locales non élues. 1 PREAMBULE Alors que l importance de la dimension locale du développement est désormais largement reconnue, les autorités locales et territoriales émergent comme des acteurs clés du développement. La

Plus en détail

Quelles données? Où les publier?

Quelles données? Où les publier? Quelles données? Où les publier? Qu est ce qu une donnée publique? Une donnée publique est une information contenue dans tout document produit ou reçu par une structure agissant dans le cadre d une mission

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE DE LA CHARTE-QUALITE DE L ACCUEIL DU JEUNE ENFANT EN ARDECHE

MISE EN ŒUVRE DE LA CHARTE-QUALITE DE L ACCUEIL DU JEUNE ENFANT EN ARDECHE MISE EN ŒUVRE DE LA CHARTE-QUALITE DE L ACCUEIL DU JEUNE ENFANT EN ARDECHE Les différents acteurs de la petite enfance (CG, CAF, MSA, réseaux associatifs) de la Commission Départementale d Accueil du Jeune

Plus en détail

LA COURTE ECHELLE d Arborus

LA COURTE ECHELLE d Arborus LA COURTE ECHELLE d Arborus Guide de Marrainage COLLEGES Sommaire I. Il était une fois la Courte Echelle II. Définitions et objectifs du marrainage Définitions Objectifs III. Les actrices du marrainage

Plus en détail

Coop de France et la FCD signent un accord cadre

Coop de France et la FCD signent un accord cadre Le 23 Septembre 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE Coop de France et la FCD signent un accord cadre Coop de France, organisation représentative des coopératives agricoles et agroalimentaires et la Fédération du

Plus en détail

Le Plan Climat Energie Territorial du Grand Besançon: un outil en cours d élaboration

Le Plan Climat Energie Territorial du Grand Besançon: un outil en cours d élaboration Le Plan Climat Energie Territorial du Grand Besançon: un outil en cours d élaboration Noé Pflieger, Céline Boucheron, Florian Tolle To cite this version: Noé Pflieger, Céline Boucheron, Florian Tolle.

Plus en détail

Termes de référence. Pour les services d un Consultant international. 20 jours ouvrables sur une période de 6 mois

Termes de référence. Pour les services d un Consultant international. 20 jours ouvrables sur une période de 6 mois 1 RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE 1. Information générale Termes de référence Pour les services d un Consultant international Intitulé de la mission Elaboration de termes de références

Plus en détail

Le dispositif des contrats de ruralité

Le dispositif des contrats de ruralité V1 du 22/09/2016 Le dispositif des contrats de ruralité Le contrat de ruralité est un nouvel outil de mise en valeur, de coordination et de structuration des politiques publiques territorialisées, à une

Plus en détail

Société Coopérative d'intérêt Collectif (SARL SCIC) Transition Écologique Territoriale par la recherche et l'innovation Sociale

Société Coopérative d'intérêt Collectif (SARL SCIC) Transition Écologique Territoriale par la recherche et l'innovation Sociale Société Coopérative d'intérêt Collectif (SARL SCIC) Transition Écologique Territoriale par la recherche et l'innovation Sociale Contexte général PREAMBULE Pour faire face aux enjeux économiques, sociaux

Plus en détail

Ambitions, axes et priorités

Ambitions, axes et priorités Ambitions, axes et priorités Développement durable : le ministère en charge des Sports est pleinement engagé! L année 2015 est singulière à plus d un titre en matière de développement durable. Le 4 février,

Plus en détail

Association pour Personnes en Situation de Handicap

Association pour Personnes en Situation de Handicap OFFRE D EMPLOI APPEL A CANDIDATURE INTERNE ET EXTERNE Territoire : MONTPELLIER AGGLOMERATION Plateforme Wallon Lainé Poste : Adjoint de Direction (H/F) Nature du contrat : CDI à Temps Plein Missions :

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE COMMUNAUTAIRE DU PAYS D AIX Livret 3 : La gouvernance du Contrat de Ville

CONTRAT DE VILLE COMMUNAUTAIRE DU PAYS D AIX Livret 3 : La gouvernance du Contrat de Ville CONTRAT DE VILLE COMMUNAUTAIRE DU PAYS D AIX 2015-2020 Livret 3 : La gouvernance du Contrat de Ville 2 Table des matières La mise en place d une organisation de la Politique de la Ville à l échelle communautaire...

Plus en détail

Club des Médiateurs de Services au Public. Charte des Médiateurs de Services au Public

Club des Médiateurs de Services au Public. Charte des Médiateurs de Services au Public Charte des Médiateurs 1 er mars 2011 Préambule Le Club des Médiateurs regroupe des Médiateurs des administrations, entreprises, institutions et collectivités, en charge d un service au public. Ils pratiquent

Plus en détail

CEREMONIE D INSTALLATION DES MEMBRES DU CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES DE L UEMOA NIAMEY, 11 AVRIL 2012

CEREMONIE D INSTALLATION DES MEMBRES DU CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES DE L UEMOA NIAMEY, 11 AVRIL 2012 UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- La Commission --------------------- CEREMONIE D INSTALLATION DES MEMBRES DU CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES DE L UEMOA NIAMEY,

Plus en détail

Charte des collectivités et des professionnels de l éolien pour le développement de projets éoliens en Seine et Marne

Charte des collectivités et des professionnels de l éolien pour le développement de projets éoliens en Seine et Marne Charte des collectivités et des professionnels de l éolien pour le développement de projets éoliens en Seine et Marne Dans le cadre du Club climat énergie 77, rassemblant les acteurs de l énergie du territoire

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT

CONVENTION DE PARTENARIAT CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE : L INSTITUT NATIONAL DE PREVENTION ET D EDUCATION POUR LA SANTE (INPES), établissement public administratif, situé 42, boulevard de la Libération 93203 Saint-Denis cedex,

Plus en détail

Le point sur. L animation de la vie sociale. Les centres sociaux Les espaces de vie sociale

Le point sur. L animation de la vie sociale. Les centres sociaux Les espaces de vie sociale Le point sur L animation de la vie sociale Les centres sociaux Les espaces de vie sociale Les centres sociaux et les espaces de vie sociale des lieux de proximité à vocation globale, familiale et intergénérationnelle,

Plus en détail

De la mutualisation à la gestion unifiée du personnel

De la mutualisation à la gestion unifiée du personnel De la mutualisation à la gestion unifiée du personnel Eléments de compréhension Une création ancienne 8 communes membres 215 000 habitants dont 145 000 pour la ville de Brest Une CU aux compétences étendues

Plus en détail

Avis du panel citoyen.

Avis du panel citoyen. Concertation sur le mode de gestion des transports Février / mars 2012 Avis du panel citoyen. Ce document a été rédigé le samedi 24 mars par les membres du panel citoyen : Mme Eugénie COUSIN, Mme Christelle

Plus en détail

Déclaration de Québec sur l engagement des parlementaires de la Francophonie envers la mise en œuvre de la Convention sur la protection et la

Déclaration de Québec sur l engagement des parlementaires de la Francophonie envers la mise en œuvre de la Convention sur la protection et la Déclaration de Québec sur l engagement des parlementaires de la Francophonie envers la mise en œuvre de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles 3 février

Plus en détail

FICHE DE PROFIL DE POSTE

FICHE DE PROFIL DE POSTE FICHE DE PROFIL DE POSTE POSTE : Promoteur-Animateur-Développeur des Animations Périphériques du Mondial 2017 CONVENTION COLLECTIVE : CCNS GROUPE : 3 METIER : Promoteur-Animateur-Développeur STRUCTURES

Plus en détail

Direction de la communication Tél. : Courriel : Le 9 février 2015 DIALOGUE CITOYEN

Direction de la communication Tél. : Courriel : Le 9 février 2015 DIALOGUE CITOYEN Direction de la communication Tél. : 05 59 46 60 40 Courriel : communication@bayonne.fr Le 9 février 2015 DOSSIER DE PRESSE DIALOGUE CITOYEN UN DISPOSITIF INNOVANT DE PARTICIPATION A LA VIE DE LA CITÉ

Plus en détail

[ ] PRÉVENTION DES POLLUTIONS ET DES RISQUES LA CHARTE DE L'INSPECTION DES INSTALLATIONS CLASSÉES

[ ] PRÉVENTION DES POLLUTIONS ET DES RISQUES LA CHARTE DE L'INSPECTION DES INSTALLATIONS CLASSÉES [ ] PRÉVENTION DES POLLUTIONS ET DES RISQUES LA CHARTE DE L'INSPECTION DES INSTALLATIONS CLASSÉES La protection des personnes et de l environnement sont au cœur des enjeux du ministère en charge de l environnement.

Plus en détail

Plan de Gestion UNESCO

Plan de Gestion UNESCO Plan de Gestion UNESCO - Rappels - Architecture générale du Plan de gestion Contexte du Plan de gestion Constat d état Diagnostic Gouvernance Plan d action Réunion du 23 janvier 2013 1 - Rappels 1.1 -

Plus en détail

RAPPORT DE L ATELIER DE RENFORCEMENT DE CAPACITÉS DES ACTEURS TERRITORIAUX SUR LA GOUVERNANCE ECONOMIQUE LOCALE

RAPPORT DE L ATELIER DE RENFORCEMENT DE CAPACITÉS DES ACTEURS TERRITORIAUX SUR LA GOUVERNANCE ECONOMIQUE LOCALE REGION DE SAINT-LOUIS AGENCE REGIONALE DE DEVELOPPEMENT PROJET DE SOUTIEN AU DEVELOPPEMENT AGRICOLE ET RURAL A TRAVERS LA FORMATION ET LA PROMOTION (PSDAR II/SL) --------------------------------------------------------

Plus en détail

Politique Développement Durable. du Groupe ERAMET

Politique Développement Durable. du Groupe ERAMET Politique Développement Durable du Groupe ERAMET * * * Inscrivant son action dans une logique d amélioration continue créatrice de valeur, le groupe ERAMET s est doté d une politique de Développement Durable

Plus en détail

La DDCSPP a également choisi de soutenir financièrement des projets répondant à ces thématiques.

La DDCSPP a également choisi de soutenir financièrement des projets répondant à ces thématiques. Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations d Eure-et-Loir Service des politiques de jeunesse, sports, vie associative et solidarité APPEL A PROJETS 2012 L AUTONOMIE

Plus en détail

L importance du Facteur Humain dans une Démarche Qualité

L importance du Facteur Humain dans une Démarche Qualité L importance du Facteur Humain dans une Démarche Qualité Bernadette Jouguet Institut de Recherches sur la Catalyse et l Environnement de Lyon Plan Introduction Eléments essentiels au succès d une démarche

Plus en détail

Forum sur la démocratie et la gouvernance des commissions scolaires 20 et 21 février 2008

Forum sur la démocratie et la gouvernance des commissions scolaires 20 et 21 février 2008 C O N S E I L S U P É R I E U R D E L É D U C A T I O N Forum sur la démocratie et la gouvernance des commissions scolaires 20 et 21 février 2008 Présentation des positions du Conseil supérieur de l éducation

Plus en détail

Valoriser les économies agricoles et artisanales dans l offre des territoires alpins.

Valoriser les économies agricoles et artisanales dans l offre des territoires alpins. Valoriser les économies agricoles et artisanales dans l offre des territoires alpins. Journées d information et d échanges 16 septembre 2014 Chambéry / 29 septembre 2014 Sisteron Contexte de la journée

Plus en détail

Ville-Management 7. Philippe NAEGEL

Ville-Management 7. Philippe NAEGEL Philippe NAEGEL «Comment la coopération décentralisée peut-elle accompagner la volonté politique de gestion démocratique des biens collectifs. L exemple de l IRCOD Alsace au Cameroun» Ville-Management

Plus en détail

Le point sur. Les espaces de vie sociale

Le point sur. Les espaces de vie sociale Le point sur Les espaces de vie sociale 1 La branche Famille est un acteur majeur des politiques familiales et sociales en France Avec 35 000 salariés et près de 80 milliards d euros redistribués, la Branche

Plus en détail

DELIBERATION N CR Du 26 JANVIER 2017

DELIBERATION N CR Du 26 JANVIER 2017 1 CR 2017-30 DELIBERATION N CR 2017-30 Du 26 JANVIER 2017 Habilitation de la Présidente à signer un accord de coopération avec les Conseils régionaux du Grand Tunis (Tunisie) VU Le Code général des collectivités

Plus en détail

COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DES PROFESSEURS

COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DES PROFESSEURS COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DES PROFESSEURS DU PRESCRIT AU RÉEL ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES, ATTENDUS ET REPÈRES D UN DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL PROGRESSIF En référence à l arrêté du 1 er juillet 2013

Plus en détail

FICHE METHODOLOGIQUE POUR LA MISE EN PLACE DES CONSEILS CITOYENS

FICHE METHODOLOGIQUE POUR LA MISE EN PLACE DES CONSEILS CITOYENS MCI/PSEMP avril 2015 FICHE METHODOLOGIQUE POUR LA MISE EN PLACE DES CONSEILS CITOYENS Texte de référence Article 7 de la loi 2014-73 du 21 février 2014 de programmation pour la ville et à la cohésion urbaine

Plus en détail

évaluation de l utilitl marche d éd utilité sociale

évaluation de l utilitl marche d éd utilité sociale La démarched marche d éd évaluation de l utilitl utilité sociale PEKEA - 2008 www.culture-et-promotion.org culture.promotion@wanadoo.fr Les principes Une démarche volontaire des structures Une auto-évaluation

Plus en détail

NOTE COORACE / groupe de travail financement du CNIAE : positionnement sur la modulation (critères et principes) de l aide aux postes

NOTE COORACE / groupe de travail financement du CNIAE : positionnement sur la modulation (critères et principes) de l aide aux postes Juin 03 NOTE COORACE / groupe de travail financement du CNIAE : positionnement sur la modulation (critères et principes) de l aide aux postes Contexte L aide au poste modulable est l option principale

Plus en détail

Création d une plateforme d échange. participative pour la jeunesse

Création d une plateforme d échange. participative pour la jeunesse Création d une plateforme d échange de pratiques de démocratie participative pour la jeunesse Un projet visant à s enrichir mutuellement des pratiques et des outils du partenaire pour favoriser l implication

Plus en détail

Charte locale développement durable. 8 communes s engagent : Cluses, Magland, Marnaz, Mont-Saxonnex, Nancy-sur-Cluses, Le Reposoir, Scionzier, Thyez.

Charte locale développement durable. 8 communes s engagent : Cluses, Magland, Marnaz, Mont-Saxonnex, Nancy-sur-Cluses, Le Reposoir, Scionzier, Thyez. Charte locale développement durable Avec le soutien www.agenda21-cluses.fr 8 communes s engagent : Cluses, Magland, Marnaz, Mont-Saxonnex, Nancy-sur-Cluses, Le Reposoir, Scionzier, Thyez. Charte locale

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Fiche Action 16 : Développer les partenariats et les collaborations Référence à l objectif du Contrat Unique : Axe transversal : Développer les partenariats et les coopérations MOTIVATION DE L ACTION Contexte

Plus en détail