3 Processus et formes d érosion

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "3 Processus et formes d érosion"

Transcription

1 3 Les formes d érosion généralités 3 Processus et formes d érosion 3-1 Formes liées à la dynamique fluviale 3-2 Formes liées à la dynamique glaciaire 3-3 Formes liées au vent 3-4 Formes liées à la dynamique marine 1

2 3 Les formes d érosion généralités Les formes d érosion et d accumulation : géomorphologie dynamique Les processus d érosion et d accumulation génèrent des formes originales qui «sculptent» ou «façonnent» le paysage. Ces formes peuvent correspondre à des «formes d érosion» qui affectent la roche en place (le substrat) ou les formations superficielles qui recouvrent la roche en place (ex : une plage). Ces formes peuvent aussi correspondre à des formes d accumulation ; ex : une dune qui est constituée de sable transporté et accumulé par le vent ; ou un delta qui est constitué de sédiments transportés par un fleuve qui s accumulent à l embouchure de ce dernier. Il existe 4 agents principaux d érosion et d accumulation : -L eau = l action des fleuves et rivières -La glace = action des glaciers -Le vent = l action du vent en milieu continental (désert) et littoral -La mer = l action des vagues, des courants et de la marée 2

3 3 Les formes d érosion dynamique fluviale Les formes du paysage générées par la «dynamique» fluviale 3

4 3 Les formes d érosion dynamique fluviale bassin versant 1 - Généralités Les eaux fluviales sont collectées au sein d un grand entonnoir que l on appelle le bassin versant surface plus ou moins importante dans laquelle s organise tout un chevelu de réseau hydrographique hiérarchisé ou pas, alimenté par les eaux pluviales, nivales, glaciaires et les sources. Le bassin versant est délimité par des lignes de partage des eaux encore appelées interfluves. Le bassin versant joue un rôle majeur dans la dynamique fluviale car il conditionne l importance et la compétence des écoulements : - superficie importance du réseau hydrographique -altitude (pente) compétence des écoulements -lithologie importance de l érosion = débit solide -climat / conditions météorologiques quantité d eau disponible Il existe des régions sans aucun écoulement (Sahara) régions aériques. Pour d autres, les cours d eau n arrive pas à la mer régions endoréiques (le Chari dans le lac Tchad). Enfin, comme c est le cas en Europe, tous les grands organismes fluviaux débouchent en mer régions exoréiques. Un fleuve = organisme fluviatile se jetant en mer, Une rivière = organisme fluviatile se jetant dans un fleuve (affluent) ou une rivière, Un ruisseau = organisme fluviatile de taille réduite. 4

5 3 Les formes d érosion dynamique fluviale bassin versant Bassin versant : chevelu de réseau hydrographique hiérarchisé 5

6 3 Les formes d érosion dynamique fluviale bassin versant Relief et délimitation du bassin versant de l Aulne Source : Service Rade (BMO),

7 3 Les formes d érosion dynamique fluviale bassin versant Notion de «chevelu» propre à l organisation du réseau hydrographiques des BV Source : Service Rade (BMO),

8 3 Les formes d érosion dynamique fluviale classification des cours d eau 2 - Classification des cours d eau Les cours d eau peuvent être classés en 3 catégories en fonction de deux paramètres morphologiques : la sinuosité et la multiplicité des chenaux. lits rectilignes, à méandres et à tresses ou anastomosés. D après Bravard J.-P., Petit F. (2000) Les cours d eau, dynamique du système fluvial, Armand Colin, 222p. 8

9 3 Les formes d érosion dynamique fluviale classification des cours d eau 2 - Classification des cours d eau La sinuosité est une des particularités des chenaux à méandres, elle peut aussi s appliquer aux chenaux multiples, mais ce n est pas une condition automatique! La sinuosité repose avant tout sur un critère quantitatif. 9

10 3 Les formes d érosion dynamique fluviale classification des cours d eau 2-2 Les chenaux multiples La multiplicité des chenaux définit deux styles fluviaux : la tresse et l anastomose : -le style en tresse présence au sein du lit mineur de bancs d alluvions (iscles) non végétalisés, -le style anastomosé présence d îlots végétalisés et stables. Ces bancs sont constitués de l alternance de dépôts fins (limons + argiles) et grossiers (sables, graviers et galets). Ils sont généralement submergés et remaniés lors des crues mobilité variable en fonction de leur degré de végétalisation (stabilité). La différence entre le style en tresse et l anastomose vient du fait que les derniers présentent un indice de sinuosité > 1,50. Coupe stratigraphique d un banc fluvial 10

11 3 Les formes d érosion dynamique fluviale classification des cours d eau Style en tresse de la Durance (Alpes de Haute Provence) 11

12 3 Les formes d érosion dynamique fluviale classification des cours d eau Style anastomosé (Alaska) 12

13 3 Les formes d érosion dynamique fluviale classification des cours d eau Style en tresse / anastomosé (Réserve Naturelle des Ramières - La Drôme) 13

14 3 - Morphologie des lits fluviaux Le talweg est la ligne unissant les points bas d une vallée fluviale = fond du chenal principal pour les cours d eau à chenal unique (définition plus complexe pour les cours d eau à chenaux multiples). C est en générale le talweg qui est cartographié sur les cartes topographiques afin de signaler la présence d un cours d eau. Pour les chenaux multiples, essentiellement le tressage, on parle de bande active l emprise des chenaux en eau et des bancs de galets non végétalisés. La bande active se situe dans le lit mineur. 14

15 3 - Morphologie des lits fluviaux Définition de la bande active 15

16 3 - Morphologie des lits fluviaux Les levées de berge ou levées alluviales correspondent à des topographies bombées situées de part et d autre du lit mineur. Elles sont construites par les dépôts de crues lorsque ces dernières débordant du lit mineur envahissent la plaine alluviale (lit majeur). 16

17 Petit Rhône au niveau du pont de Fourques. Lit mineur durant la crue de novembre 1994 (Arnaud-Fassetta G.). Petit Rhône au niveau du pont de Fourques. Débits normaux dans le lit mineur (Arnaud-Fassetta G.). 17

18 3 - Morphologie des lits fluviaux La ripisylve (ou forêt riveraine ou forêt alluviale) vient du latin ripa : rive et sylva : forêt. Elle est composé d une végétation formant plusieurs strates et poussant sur les levées de berges des cours d eau. Les espèces varient en fonction du temps d inondation : espèces hygrophiles = saule, peuplier ou l aulne ; espèces plus xérophiles = frêne, érable ou le chêne ; on trouve aussi une strate arbustive et herbacée. Par rétroaction, cette végétation contribue à la construction des berges car elle freine les écoulement et augmente ainsi les processus de sédimentation. 18

19 4 Notion et définition des : -lit mineur -lit majeur (ou lit moyen) -lit majeur extraordinaire 19

20 4-1 Le lit mineur A B L2 IGEO S44B S. Suanez 20

21 4-2 Le lit moyen ou lit majeur A B L2 IGEO S44B S. Suanez 21

22 4-3 Le lit majeur extraordinaire A B 22

23 5 - Morphologie des lits à méandres Deux grands types de lits à méandres se distinguent : -les méandres encaissés -les méandres libres de plaines ou de vallées alluviales. 5-1 Les méandre encaissés donnent aux cours d eau un tracé sinueux inscrit dans la roche en place. On distingue : - les méandres inscrits qui paraissent s être enfoncés sur place. Dans ce contexte, le chenal principal est encadré par deux versant «fluviaux» prenant l allure d escarpements verticaux à subverticaux. En fonction de la nature lithologique (roches tendres), ces escarpements peuvent être adoucis à leur base par des formes d éboulis et/ou de glissement plus ou moins végétalisés. - les méandres sculptés qui montrent un glissement latéral de la concavité pendant l enfoncement et une convexité inclinée en roche résistante forme dissymétrique marquée par une rive concave qui présente un escarpement vertical et une rive convexe en pente plus ou moins inclinée inscrite dans la roche en place. Les conditions lithostructurales jouent un rôle dans la genèse des méandres encaissés pendage, déformation des couches, alternance roche dure / tendre (ex. dans la partie orientale du bassin parisien, les méandres sont associés aux reliefs de cuesta). 23

24 Gorges de Verdon Alpes du Sud Fleuve Colorado USA 24

25 Les méandres encaissés sculptés montrent un glissement latéral de la concavité pendant l enfoncement et une convexité inclinée en roche résistante forme dissymétrique marquée par une rive concave qui présente un escarpement vertical et une rive convexe en pente plus ou moins inclinée inscrite dans la roche en place. Morphologie des lits à méandres encaissés sculptés 25

26 Moyen Atlas - Maroc : exemple de méandre encaissé sculpté 26

27 Morphologie des lits à méandres Lorsque le phénomène de glissement des méandres encaissés sculptés s accentue, il arrive que le cours d eau recoupe son chenal principal laissant en place un méandre abandonné (oxbow en anglais : collier de bœuf), on parle aussi de système de méandre recoupé. Cirque de Navacelles (limite du Gard et de l'hérault) : méandre abandonné par la Vis par recoupement du chenal principal. 27

28 5 - Morphologie des lits à méandres Certains auteurs introduisent la notion de vallée calibrée par le phénomène de migration vers l aval des méandres encaissés (dans le sens des écoulements). Ce processus généralise les phénomènes de recoupement des pédoncules laissant en place des méandres abandonnés ; ce processus est aussi à l origine de l élargissement de la vallée fluviale faisant évoluer les méandres encaissés vers des méandres de plaine alluviale. D après M. Derruau, 1990 Les formes du relief terrestre. 28

29 Vallée à méandres encaissés évoluant vers une vallée calibrée (Appalaches) 29

30 5 - Morphologie des lits à méandres Deux grands types de lits à méandres se distinguent : -les méandres encaissés -les méandres libres de plaines ou de vallées alluviales. 5-2 Les méandre libres de plaines ou de vallées alluviales se développent sur des surfaces planes marquées par de très faibles pentes possibilité de migrer et/ou de divaguer latéralement. Le chenal principal est alors délimité par des levées de berge, la divagation du cours d eau se fait donc : -par érosion des berges ce phénomène accentue la sinuosité de cours d eau, -par défluviation changement de tracé du cours d eau après une crue = les hautes eaux submergent et érodent les berges latérales favorisant ainsi le changement de direction des écoulements. La formation des méandres libres est encore sujette à débats : - variation du niveau de base (élévation du niveau marin), -diminution de la compétence fluviale (idée rejetée par M. Derruau car la divagation d un cours = sapement des berges = écoulements compétents), -en général les cours d eau à charge solide fine (MES) = lits à méandres ; ceux à charge grossière (galets et sables) = chenaux multiples. 30

31 La divagation des méandres de plaine alluviale peuvent également conduire au recoupement des pédoncules processus à l origine des méandres abandonnés (oxbow) 31

Définitions générales

Définitions générales Dynamique fluviale et hydromorphologie Les unités hydromorphologiques Le lit mineur désigne La partie du cours d eau comprise entre les berges, dans laquelle l intégralité de l écoulement s'effectue en

Plus en détail

Géodynamique et Sédimentologie des systèmes fluviatiles

Géodynamique et Sédimentologie des systèmes fluviatiles GéoHydrosystèmes Continentaux Géodynamique et Sédimentologie des systèmes fluviatiles S. Rodrigues EA 6293 GéHCO UFR Sciences & Techniques Université F. Rabelais, TOURS Partie I. Morphologie des cours

Plus en détail

COMPRENDRE : les bases à acquérir sur le fonctionnement des cours d eau

COMPRENDRE : les bases à acquérir sur le fonctionnement des cours d eau COMPRENDRE : les bases à acquérir sur le fonctionnement des cours d eau Comprendre le fonctionnement d un bassin versant Analyser et évaluer les cours d eau 3 et 4 juillet 2012 CNFPT Nevers La ressource

Plus en détail

GEOMORPHOLOGIE. C est une discipline qui va étudier les formes du relief terrestre = lecture du paysage.

GEOMORPHOLOGIE. C est une discipline qui va étudier les formes du relief terrestre = lecture du paysage. GEOMORPHOLOGIE C est une discipline qui va étudier les formes du relief terrestre = lecture du paysage. I : Agents d érosion 1 Altération superficielle a : Erosion mécanique Variation de température, amplitudes

Plus en détail

Géodynamique et Sédimentologie des systèmes fluviatiles

Géodynamique et Sédimentologie des systèmes fluviatiles GéoHydrosystèmes Continentaux Géodynamique et Sédimentologie des systèmes fluviatiles S. Rodrigues EA 6293 GéHCO UFR Sciences & Techniques Université F. Rabelais, TOURS Partie II. Dynamique hydro-sédimentaire

Plus en détail

La gestion des crues en zone rurale

La gestion des crues en zone rurale La gestion des crues en zone rurale La crue d une rivière correspond à une augmentation sensible de son débit instantané Elle constitue l épisode au moment duquel son énergie augmente et devient la plus

Plus en détail

La dynamique fluviale, à l origine de la biodiversité et du bon état

La dynamique fluviale, à l origine de la biodiversité et du bon état La dynamique fluviale, à l origine de la biodiversité et du bon état Réalisation : Corinne Forst - mars 2010 Qu est ce qu un cours d eau? Le cours d eau recueille les eaux des pluies et des sources d un

Plus en détail

Géomorphologie GLST606 Processus fluviatiles

Géomorphologie GLST606 Processus fluviatiles Géomorphologie GLST606 Processus fluviatiles Matthieu Ferry, Bât. 22, Bureau 436, mferry@um2.fr Sommaire Définition et objectifs Erosion Transport Dépôt Le système fluviatile Le bassin versant Le canal

Plus en détail

Les Amis du Parc naturel régional de Chartreuse

Les Amis du Parc naturel régional de Chartreuse Samedi 18 mai Les Amis du Parc naturel régional de Chartreuse Géologie générale du massif de la Chartreuse COZON Entremont le Vieux Formation et structure du massif : Il y a - 245 à - 65 MA*, la mer recouvre

Plus en détail

DYNAMIQUE DES PAYSAGES

DYNAMIQUE DES PAYSAGES DYNAMIQUE DES PAYSAGES Partie: cadre général Albert Galy, Jérôme Gaillardet & Eric Lajeunesse Institut de Physique du Globe de Paris Etude des paysages Etude des mécanismes externes d évolution du relief

Plus en détail

Géomorphologie GLST606 Paysages fluviaux

Géomorphologie GLST606 Paysages fluviaux Géomorphologie GLST606 Paysages fluviaux Matthieu Ferry, Bât. 22, Bureau 436, mferry@um2.fr Sommaire Réseaux: géométrie et signification Evolution du canal de rivière Terrasses alluviales Deltas Cônes

Plus en détail

Les processus de genèse des plaines alluviales

Les processus de genèse des plaines alluviales Les processus de genèse des plaines alluviales Pierre Weill *, Isabelle Cojan, Benoit Deleplancque MINES ParisTech, Centre de Géosciences *pierre.weill@mines-paristech.fr Atelier PIREN Seine phase 6, axe

Plus en détail

POURQUOI INVESTIR DANS LA GESTION DES BASSINS VERSANTS?

POURQUOI INVESTIR DANS LA GESTION DES BASSINS VERSANTS? POURQUOI INVESTIR DANS LA GESTION DES BASSINS VERSANTS? POURQUOI INVESTIR DANS LA GESTION DES BASSINS VERSANTS? ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L ALIMENTATION ET L AGRICULTURE ROME, 2009 ISBN-978-92-5-205805-2

Plus en détail

La Potamologie ou la Science des Rivières

La Potamologie ou la Science des Rivières La Potamologie ou la Science des Rivières Que devons-nous savoir au sujet des rivières Que ne savons-nous pas (encore) Potamologie 1 Prof. Em. Ir. J.J. Peters Ingénieur conseil Contenu des exposés Introduction:

Plus en détail

Renaturation des cours d eau Bassin versant de l Hers-Mort. Mathieu MAURICE SBHG

Renaturation des cours d eau Bassin versant de l Hers-Mort. Mathieu MAURICE SBHG Renaturation des cours d eau Bassin versant de l Hers-Mort Mathieu MAURICE SBHG SEMINARIO FINAL TERRITORIOS FLUVIALES EUROPEOS 5 y 6 de junio, Pamplona TFE Pamplona jeudi 5 juin 2014 -- Renaturation des

Plus en détail

Commune de VULBENS : tableau descriptif de la carte

Commune de VULBENS : tableau descriptif de la carte : tableau descriptif de la carte Phénomène naturel Description des historicités Degré d aléa Occupation du sol N de zone I Le Rhône Compte tenu de la topographie, les variations naturelles de niveau du

Plus en détail

Pays du Buëch Géomorphologie et géodynamique de l environnement

Pays du Buëch Géomorphologie et géodynamique de l environnement Pays du Buëch Géomorphologie et géodynamique de l environnement Pays du Buëch Géomorphologie et géodynamique de l environnement Les Pays du Buëch vus par images satellite Un vol au-dessus du paysage de

Plus en détail

L es styles secondaires des cours d eau à morphologie ajustable : vagabond, anastomose, anabranche

L es styles secondaires des cours d eau à morphologie ajustable : vagabond, anastomose, anabranche L es styles secondaires des cours d eau à morphologie ajustable : vagabond, anastomose, anabranche Les styles fluviaux décrits dans ce chapitre sont dit secondaires car ils ne représentent qu un linéaire

Plus en détail

Commune d ARENTHON : tableau descriptif de la carte

Commune d ARENTHON : tableau descriptif de la carte Commune d ARENON : tableau descriptif de la carte Phénomène naturel Description des historicités La rivière de l Arve : Sur le territoire communal, l Arve occupe une large zone de divagations anciennes

Plus en détail

Partie 3: Mobilisation et transport des sédiments

Partie 3: Mobilisation et transport des sédiments Partie 3: Mobilisation et transport des sédiments pente + gravité -> processus de pente! "processus de pente" = l ensemble des processus qui contribuent au transfert amont-aval de matière le long d'une

Plus en détail

5. Les réseaux hydrographiques

5. Les réseaux hydrographiques 5. Les réseaux hydrographiques Les bassins versants et les cours d eau forment ce qu on appelle les réseaux hydrographiques. Ils sont à la fois l unité de base du cycle de l eau sur les continents et celle

Plus en détail

Évolution de l'approche hydrogéomorphologique au Québec cartographie des zones inondables

Évolution de l'approche hydrogéomorphologique au Québec cartographie des zones inondables Évolution de l'approche hydrogéomorphologique au Québec cartographie des zones inondables Thomas Buffin-Bélanger, Sylvio Demers et Clément Besnard, Université du Québec à Rimouski Évolution de l'approche

Plus en détail

PARTIE I Cycle des roches sédimentaires, classification des roches sédimentaires et intérêt de la géologie des roches sédimentaires

PARTIE I Cycle des roches sédimentaires, classification des roches sédimentaires et intérêt de la géologie des roches sédimentaires Faculté des Sciences Rabat Par: Pr. Nadia Kassou LICENCE S2 COURS DE GEODYNAMIQUE EXTERNE PARTIE I Cycle des roches sédimentaires, classification des roches sédimentaires et intérêt de la géologie des

Plus en détail

Commune de SCIENTRIER : tableau descriptif de la carte

Commune de SCIENTRIER : tableau descriptif de la carte Commune de SCIENRIER : tableau descriptif de la carte Phénomène naturel I I Description des historicités L Arve Sur la commune, la rivière traverse une large zone de divagations anciennes. De nombreuses

Plus en détail

Analyse des crues et inondations en Belgique

Analyse des crues et inondations en Belgique Espierres, 04/07/2005 Analyse des crues et inondations en Belgique Prof. F. Petit LHGF J. Van Campenhout, Dr. E. Hallot, Dr. G. Houbrechts, Y. Levecq, A. Peeters 1 I. Définitions Crue: élévation du niveau

Plus en détail

Les gravières dans le corridor fluvial : incidences sur le transport solide

Les gravières dans le corridor fluvial : incidences sur le transport solide Les gravières dans le corridor fluvial : incidences sur le transport solide Réunion de travail de Brioude 29 janvier 2010 Jean-Luc PEIRY Professeur Plan de l exposé : 1. Mécanismes du T.S. fluviatile et

Plus en détail

DECOUVRIR UN PAYSAGE

DECOUVRIR UN PAYSAGE DECOUVRIR UN PAYSAGE Le paysage est un ensemble complexe qui se révèle d un coup au regard mais demande un effort de compréhension. Il est en effet le résultat d une évolution à des échelles temporelles

Plus en détail

Etude de définition d une stratégie de gestion durable des bassins versants du Salat et du Volp (09, 31)

Etude de définition d une stratégie de gestion durable des bassins versants du Salat et du Volp (09, 31) Etude de définition d une stratégie de gestion durable Etude de définition d une stratégie de gestion durable Etat des lieux et diagnostic Statistiques Pour les statistiques, les cours d eau ont été scindés

Plus en détail

Etude pour la restauration hydromorphologique et la continuité écologique de la Tude, de la Dronne charentaise, de leurs affluents et astiers (16)

Etude pour la restauration hydromorphologique et la continuité écologique de la Tude, de la Dronne charentaise, de leurs affluents et astiers (16) Pour les statistiques, la Tude, la Dronne et leurs principaux affluents ont été scindés en plusieurs sousbassins homogènes : La Tude La Dronne Les affluents de la Tude Les affluents de la Dronne dont l

Plus en détail

Base de donnée Salamandre. Diagnostic de la qualité hydromorphologique des cours d eau. 07/12/2011 Salamandre Demain Deux Berges

Base de donnée Salamandre. Diagnostic de la qualité hydromorphologique des cours d eau. 07/12/2011 Salamandre Demain Deux Berges Base de donnée Salamandre. Diagnostic de la qualité hydromorphologique des cours d eau. Quels buts et quels impératifs? Un outil qui permet aux technicien(ne)s rivières : - de diagnostiquer la qualité

Plus en détail

Crues et inondations sur le bas Rhône Quelle gestion possible du fleuve? M. Provansal

Crues et inondations sur le bas Rhône Quelle gestion possible du fleuve? M. Provansal Crues et inondations sur le bas Rhône Quelle gestion possible du fleuve? M. Provansal La crue de décembre 2003 : un signal d alerte Quartiers suburbains nord Dégâts considérables 700 M dommages Quais Arles,

Plus en détail

1. LA RIPISYLVE : Un trait d union entre l eau et la terre

1. LA RIPISYLVE : Un trait d union entre l eau et la terre 1. LA RIPISYLVE : Un trait d union entre l eau et la terre Définition de la ripisylve : La ripisylve (étymologiquement du latin rippa «rive» et sylva «forêt») est définie comme l'ensemble des formations

Plus en détail

LE BASSIN D ARCACHON ET LA DUNE DU PYLA

LE BASSIN D ARCACHON ET LA DUNE DU PYLA UFR des Sciences de la Terre et de la Mer LE BASSIN D ARCACHON ET LA DUNE DU PYLA Samedi 29 septembre 2007 Marie CHRETIEN Julien DUBOST Baptiste ROUSSEAU Année Universitaire 2007 2008 1. LE BASSIN D ARCACHON

Plus en détail

Résumé : Le bassin Rhin Meuse (Atelier n 4 : Comment préserver et restaurer l espace de liberté d un fleuve?)

Résumé : Le bassin Rhin Meuse (Atelier n 4 : Comment préserver et restaurer l espace de liberté d un fleuve?) Résumé : Le bassin Rhin Meuse (Atelier n 4 : Comment préserver et restaurer l espace de liberté d un fleuve?) Par Marie LEMOINE, chargée de mission zones humides à l Agence de l Eau Rhin Meuse Sur le bassin

Plus en détail

Le raft de la rivière Saint-Jean en Gaspésie, Québec : diagnostic des causes et interventions possibles

Le raft de la rivière Saint-Jean en Gaspésie, Québec : diagnostic des causes et interventions possibles Recherches et Actions au service des fleuves et grandes rivières 1 re Conférence internationale - 26 au 28 juin 2012 - LYON - FRANCE Le raft de la rivière Saint-Jean en Gaspésie, Québec : diagnostic des

Plus en détail

La lecture géologique des paysages

La lecture géologique des paysages La lecture géologique des paysages Yannick Branquet (merci àd. Cluzel et N. Charles pour les photos fournies) Objectif de l exposé: Comment «démonter»objets par objets, puis processus par processus un

Plus en détail

Travaux sur la Cozanne Travaux sur l Allaine Travaux sur Chantereine

Travaux sur la Cozanne Travaux sur l Allaine Travaux sur Chantereine Table ronde 1 Quelles expériences de collectivités territoriales sur l exercice des missions de gestion des milieux aquatiques et de prévention des inondations? Travaux sur la Cozanne Travaux sur l Allaine

Plus en détail

Sommaire de la présentation. Les causes et l importance de l érosion Notre relation avec la rivière Étude de cas: la rivière Bulstrode Conclusion

Sommaire de la présentation. Les causes et l importance de l érosion Notre relation avec la rivière Étude de cas: la rivière Bulstrode Conclusion & Le rôledes sédiments dans la dynamique d une rivière Présenté par Patrice Leroux, ing. Le 18 mars 2017 Sommaire de la présentation Les causes et l importance de l érosion Notre relation avec la rivière

Plus en détail

RESTAURATION DE LA LIGNE D EAU EN BASSE-LOIRE LE FRESNES-SUR-LOIRE - INGRANDES

RESTAURATION DE LA LIGNE D EAU EN BASSE-LOIRE LE FRESNES-SUR-LOIRE - INGRANDES RESTAURATION DE LA LIGNE D EAU EN BASSE-LOIRE LE FRESNES-SUR-LOIRE - INGRANDES Analyse des mesures bathymétriques et adaptation du protocole de suivi LE PROBLEME L aménagement du lit (épis) pour améliorer

Plus en détail

De l évaluation à l optimisation des travaux d entretien d un lit fluvial l exemple de la collaboration chercheurs gestionnaires en Loire moyenne

De l évaluation à l optimisation des travaux d entretien d un lit fluvial l exemple de la collaboration chercheurs gestionnaires en Loire moyenne Walphy, Namur, Octobre 2013 De l évaluation à l optimisation des travaux d entretien d un lit fluvial l exemple de la collaboration chercheurs gestionnaires en Loire moyenne NABET Fouzi (1), GAUTIER Emmanuèle

Plus en détail

Evolution géomorphologique des îles de la Loire moyenne en aval de Tours - Introduction

Evolution géomorphologique des îles de la Loire moyenne en aval de Tours - Introduction Régionale Orléans Tours Visualiser cette sortie dans Google Earth Evolution géomorphologique des îles de la Loire moyenne en aval de Tours - Introduction La Loire tourangelle correspond à une partie de

Plus en détail

Inventaire des cours d eau Vosges alsaciennes & Jura alsacien - Résultats

Inventaire des cours d eau Vosges alsaciennes & Jura alsacien - Résultats Inventaire des cours d eau Vosges alsaciennes & Jura alsacien - Résultats Objectifs // Méthode // Coûts Objectifs >> améliorer la connaissance des milieux aquatiques (forêt publique) : quel linéaire de

Plus en détail

Concept de de mesures de de protection contre les crues

Concept de de mesures de de protection contre les crues Concept de de mesures de de protection contre les crues Mesures de de protection actives Rétention des crues régulation des lacs naturels mise en exploitation des zones inondables ou d épanchement réalisation

Plus en détail

Outils d aide à la gestion des lits de la Loire, de l Allier et de la Dore (région Auvergne)

Outils d aide à la gestion des lits de la Loire, de l Allier et de la Dore (région Auvergne) Outils d aide à la gestion des lits de la Loire, de l Allier et de la Dore (région Auvergne) Stéphane BRAUD Dreal Centre-Val de Loire Service Loire et bassin Loire-Bretagne Direction régionale de l'environnement,

Plus en détail

Plan de Prévention des Risques Naturels Littoraux ---- Pays de Monts

Plan de Prévention des Risques Naturels Littoraux ---- Pays de Monts Plan de Prévention des Risques Naturels Littoraux ---- Pays de Monts Préfet de la Vendée Réunion de la phase 2 16 décembre 2014 Réunion du 16 décembre 2014 1 Déroulement de la réunion 1 Objectifs 2 Méthodologie

Plus en détail

EPREUVE DE GEOLOGIE. Voilà, brièvement, les grandes lignes de ce que nous attendions, question par question.

EPREUVE DE GEOLOGIE. Voilà, brièvement, les grandes lignes de ce que nous attendions, question par question. EPREUVE DE GEOLOGIE Il était proposé aux candidats d étudier en détail la sédimentation actuelle et très récente d une partie de la côte malgache occidentale. Un préambule d une demi-page présentait le

Plus en détail

Partie C : Géologie externe : évolution des paysages Chapitre I : L évolution des paysages sous l action de l eau (p 139)

Partie C : Géologie externe : évolution des paysages Chapitre I : L évolution des paysages sous l action de l eau (p 139) Partie C : Géologie externe : évolution des paysages Chapitre I : L évolution des paysages sous l action de l eau (p 139) I A la découverte de paysages différents Comment expliquer la diversité des paysages?

Plus en détail

Les Chirats dans le massif du Pilat

Les Chirats dans le massif du Pilat Les Chirats dans le massif du Pilat Notre région, et plus particulièrement le massif du Pilat, comporte des paysages particuliers, rares à l échelle du globe, ce sont les Chirats. Ces «langues rocheuses»

Plus en détail

C/ LES RISQUES NATURELS DANS L OISE

C/ LES RISQUES NATURELS DANS L OISE C/ LES RISQUES NATURELS DANS L OISE 51 52 C.1 - LE RISQUE INONDATION 53 C.1.1 LE RISQUE INONDATION GÉNÉRALITÉS Introduction : Les inondations constituent un risque majeur sur le territoire national, mais

Plus en détail

Des forêts à durée de vie plus ou moins longues

Des forêts à durée de vie plus ou moins longues Des forêts à durée de vie plus ou moins longues Dans la partie inférieure des cours d eau, comme c est le cas pour la Moselle, la hauteur des inondations, leur fréquence et leur durée sont les principaux

Plus en détail

Quel est l état de nos rivières?

Quel est l état de nos rivières? Quel est l état de nos rivières? >>> DE L IMPORTANCE DES COURS D EAU Une richesse écologique Les cours d eau et les milieux humides associés présentent une grande diversité de conditions de vie pour la

Plus en détail

Journée technique La Roche-Posay Réhabilitation de petits cours d eau : les fondamentaux

Journée technique La Roche-Posay Réhabilitation de petits cours d eau : les fondamentaux Journée technique La Roche-Posay Réhabilitation de petits cours d eau : les fondamentaux M Bramard 19 octobre 2011 Faut-il restaurer? Pour quoi? Pour qui? Pour où? Pour quand? Comment? A quel coût? Les

Plus en détail

Cahier des charges de l étude

Cahier des charges de l étude SEUIL DE SAINT PIERRE LE VIEUX RESTAURATION DE LA CONTINUITE ECOLOGIQUE DE LA GROSNE MODIFICATION DU PROFIL EN LONG DE LA RIVIERE PORTANT SUR UNE LONGUEUR INFERIEURE A 100 METRES Mardi 11 février 2014

Plus en détail

Les roches détritiques

Les roches détritiques Laurie Bougeois ST3 - Polytech Paris UPMC 10 avril 2015 1. Différents types de roches détritiques 2. Environnements de dépôt des roches détritiques 3. Notion de porosité des roches sédimentaires 4. Étude

Plus en détail

Géologie simplifiée des garrigues

Géologie simplifiée des garrigues Géologie simplifiée des garrigues La mer de l ère secondaire Durant l ère secondaire (-200 à -60 millions d années), la région est recouverte par la mer. Durant les périodes du jurassique et du crétacé,

Plus en détail

Plan Pluriannuel de Gestion du Bassin versant de la Neste

Plan Pluriannuel de Gestion du Bassin versant de la Neste du Bassin versant de la Neste Tronçon Rappel diagnostic Objectifs St Laurent (1) Neste en incision Risque de capture des plans d eau Fortes érosions Bourg sensible au risque inondation Colmatage des fonds

Plus en détail

LE RELIEF. Les océans

LE RELIEF. Les océans LE RELIEF Les continents Le mot continent, au sens propre désigne une vaste étendue continue de terre à la surface du globe. Cependant, cette définition strictement géographique est souvent amendée selon

Plus en détail

3. BIO INGENIERIE : Développement des cours d eau, des plans d eau et protection de l environnement

3. BIO INGENIERIE : Développement des cours d eau, des plans d eau et protection de l environnement 3. BIO INGENIERIE : Développement des cours d eau, des plans d eau et protection de l environnement Les mesures visant à l aménagement de nos espaces aquatiques s inscrivent de plus en plus dans un champ

Plus en détail

Plan Départemental des Itinéraires de Promenade et de Randonnée (PDIPR) Commune de Varennes-Jarcy

Plan Départemental des Itinéraires de Promenade et de Randonnée (PDIPR) Commune de Varennes-Jarcy Plan Départemental des Itinéraires de Promenade et de Randonnée (PDIPR) 0 Commune de Varennes-Jarcy m Volet pédestre Volets pédestre et équestre BOUSSY-SAINT-ANTOINE Limite communale VARENNES-JARCY QUINCY-SOUS-SENART

Plus en détail

Survol des aléas fluviaux sur un tronçon de la rivière Gros-Morne

Survol des aléas fluviaux sur un tronçon de la rivière Gros-Morne Survol des aléas fluviaux sur un tronçon de la rivière Gros-Morne Forum sur l adaptation aux changements climatiques : rivières et bassins versants du nord de la Gaspésie Simon Claveau PLAN DE LA PRÉSENTATION

Plus en détail

DE L ÉVOLUTION DU LIT DE LA RIVIÈRE

DE L ÉVOLUTION DU LIT DE LA RIVIÈRE SIAGA GUIDE DE SENSIBILISATION www.guiers-siaga.fr LA DYNAMIQUE FLUVIALE EXPRESSION NATURELLE DE L ÉVOLUTION DU LIT DE LA RIVIÈRE Syndicat Interdépartemental d Aménagement du Guiers et de ses Affluents

Plus en détail

Reméandration 2.4. Reprise d un ancien méandre de l Eau Blanche à Boussu-en-Fagne

Reméandration 2.4. Reprise d un ancien méandre de l Eau Blanche à Boussu-en-Fagne Reméandration 2.4 Reprise d un ancien méandre de l Eau Blanche à Boussu-en-Fagne Caractéristiques du secteur restauré Masse d eau : MM05R Cours d eau : Eau Blanche Secteur restauré : amont de Boussu en

Plus en détail

Loi d érosion à l échelle du bassin versant

Loi d érosion à l échelle du bassin versant Loi d érosion à l échelle du bassin versant Loi d érosion à l échelle de la chaîne grande échelle (Chaîne, bassin versant) Échelle intermédiaire (Rivière, versant,...) Échelle élémentaire (processus physique)

Plus en détail

ELABORATION DU PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES NATURELS

ELABORATION DU PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES NATURELS DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES FRANCE (NORD) TERRITOIRES ET DE LA MER DU NORD PRÉFET DU NORD ELABORATION DU PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES NATURELS D INONDATION (PPRI) DE LA VALLÉE DE LA MARQUE ACTUALISATION

Plus en détail

Collaborateurs Trevor Hoey, University of Glasgow Rob Ferguson, University of Durham Steve Darby, University of Southampton

Collaborateurs Trevor Hoey, University of Glasgow Rob Ferguson, University of Durham Steve Darby, University of Southampton I MPACTS DES CHANGEMENTS ENVIRONNEMENTAUX SUR LES TRIBUTAIRES DU SAINT-LAURENTAURENT André Roy et Claudine Boyer Chaire de recherche du Canada en dynamique fluviale Université de Montréal Colloque en agroclimatologie

Plus en détail

Gestion des forêts dans la RNR des îles du Haut - Rhône

Gestion des forêts dans la RNR des îles du Haut - Rhône Gestion des forêts dans la RNR des îles du Haut - Rhône La plaine de Brégnier-Cordon: un espace de divagation offert au fleuve Rhône Belley Bugey Brégnier-Cordon Les Avenières Canal de dérivation Barrage

Plus en détail

Commune de VOUGY : tableau descriptif de la carte

Commune de VOUGY : tableau descriptif de la carte Commune de VOUGY : tableau descriptif de la carte Phénomène naturel Description des historicités L Arve Le champ d expansion sur le territoire communal est réduit en rive gauche par l empiétement de l

Plus en détail

Renaturation du Bief Morges & Préverenges. Présentation publique du projet Mardi 8 novembre 2016

Renaturation du Bief Morges & Préverenges. Présentation publique du projet Mardi 8 novembre 2016 Morges & Préverenges Présentation publique du projet Mardi 8 novembre 2016 1 Plan de présentation Etat actuel Données hydrologiques Aspects fonciers Projet Aménagements pour l avifaune Planning prévisionnel

Plus en détail

Chapitre 7 Cartographie

Chapitre 7 Cartographie Chapitre 7 Cartographie Plan 7.1 Introduction 7.2 Carte topographique 7.3 Carte géologique 7.4 Coupe géologique 7.5 Cartographie géotechnique 7.1 Introduction Carte géologique carte topographique comportant

Plus en détail

Module de formation en Débitmétrie 1ère partie : Choix du site de jaugeage Éléments d hydraulique fluviale

Module de formation en Débitmétrie 1ère partie : Choix du site de jaugeage Éléments d hydraulique fluviale WMO / OMM Autorité du Bassin du Niger Projets Niger-HYCOS et Volta-HYCOS Module de formation en Débitmétrie 1ère partie : Choix du site de jaugeage Éléments d hydraulique fluviale IRD - Unité OBHI (Observatoires

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT DES PHYTOTECHNOLOGIES POUR LA STABILISATION DES BERGES DE RIVIÈRES AU QUÉBEC MERCREDI 5 OCTOBRE 2016 UNIVERSITÉ DE LAVAL

DÉVELOPPEMENT DES PHYTOTECHNOLOGIES POUR LA STABILISATION DES BERGES DE RIVIÈRES AU QUÉBEC MERCREDI 5 OCTOBRE 2016 UNIVERSITÉ DE LAVAL Chambéry Métropole DÉVELOPPEMENT DES PHYTOTECHNOLOGIES POUR LA STABILISATION DES BERGES DE RIVIÈRES AU QUÉBEC MERCREDI 5 OCTOBRE 2016 UNIVERSITÉ DE LAVAL AMÉNAGEMENT DE LA LEYSSE À CHAMBÉRY : CONCEPTION

Plus en détail

roches sédimentaires grès shale calcaire dolomie fossiles s inclinent

roches sédimentaires grès shale calcaire dolomie fossiles s inclinent s étend sur plus de 500 kilomètres et constitue la plus impressionnante entité topographique du sud de l Ontario. Depuis l ouest de l État de New York, il traverse l ouest du Grand Toronto, passe par les

Plus en détail

APPROCHE HYDROGÉOMORPHOLOGIQUE POUR L ÉTUDE DES COURS D'EAU

APPROCHE HYDROGÉOMORPHOLOGIQUE POUR L ÉTUDE DES COURS D'EAU APPROCHE HYDROGÉOMORPHOLOGIQUE POUR L ÉTUDE DES COURS D'EAU Thomas Buffin-Bélanger Laboratoire de recherche en géomorphologie et dynamique fluviale Université du Québec à Rimouski 20 avril 2016 Hydrogéomorphologie

Plus en détail

Quelques éléments d hydrodynamique des cours d eau

Quelques éléments d hydrodynamique des cours d eau Quelques éléments d hydrodynamique des cours d eau L hydrosphère et les systèmes de la Terre Cours Les cours d eau interviennent sur les processus géologiques : en participant à l érosion, en participant

Plus en détail

La Rivière : un système complexe et vivant

La Rivière : un système complexe et vivant La Rivière : un système complexe et vivant La notion de bassin versant La Dimension temporelle La Dimension longitudinale La Dimension verticale La Dimension transversale Les milieux associés Ellé au Faouet

Plus en détail

DECOUVRIR UN PAYSAGE

DECOUVRIR UN PAYSAGE DECOUVRIR UN PAYSAGE Le paysage est compliqué, il se révèle d un coup au regard mais demande un effort de compréhension. Il est en effet le résultat de transformations très différentes. En premier lieu,

Plus en détail

DÉPARTEMENT DES ALPES-DE-HAUTE-PROVENCE COMMUNE DE CURBANS. Lieu-dit «Le Pin» PROJET DE CARRIÈRE DEMANDE D'AUTORISATION D'EXPLOITER

DÉPARTEMENT DES ALPES-DE-HAUTE-PROVENCE COMMUNE DE CURBANS. Lieu-dit «Le Pin» PROJET DE CARRIÈRE DEMANDE D'AUTORISATION D'EXPLOITER CBA LE PLAN DE VITROLLES 05110 LA SAULCE Carrières et Ballastières des Alpes Tél. : 04 92 54 21 33 / Fax : 04 92 54 21 22 DÉPARTEMENT DES ALPES-DE-HAUTE-PROVENCE COMMUNE DE CURBANS Lieu-dit «Le Pin» PROJET

Plus en détail

Système turbiditique géant au large de l île de La Réunion Océan Indien

Système turbiditique géant au large de l île de La Réunion Océan Indien Emmanuelle SISAVATH 3 ième année de thèse Journées des doctorants de l IFREMER 14-15 OCTOBRE 2009 Système turbiditique géant au large de l île de La Réunion Océan Indien Thèse de J.F. Oelher Laboratoire

Plus en détail

M O U V E M E N T S G R A V I T A I R E S

M O U V E M E N T S G R A V I T A I R E S Fiche 4.2.2 Page 1 sur 5 4.2.2 Les déplacements sans rupture réelle Phénomènes de reptation ou creeping Les phénomènes de reptation recouvrent les phénomènes de déformation lente (quelques mm/an, voire

Plus en détail

Le transport solide en rivière

Le transport solide en rivière hydraulique fluviale TS1 /M2P-ES/ 1 Philippe Belleudy - 02-2005 Le transport solide en rivière bibliographie «Guide méthodologique de gestion du transport solide et des atterrissements», B.Couvert et al.,

Plus en détail

Comment retranscrire les résultats des 13 bassins versants à l ensemble des bassins versants de la Bourgogne?

Comment retranscrire les résultats des 13 bassins versants à l ensemble des bassins versants de la Bourgogne? Comment retranscrire les résultats des 13 bassins versants à l ensemble des bassins versants de la Bourgogne? C.DONEY Hydrogéologue BRGM Bourgogne c.doney@brgm.fr 1 Le contexte géologique bourguignon La

Plus en détail

Les réponses sont fournies ci-dessous. Quelques sujets de discussion ont été ajoutés à l intention de l enseignant.

Les réponses sont fournies ci-dessous. Quelques sujets de discussion ont été ajoutés à l intention de l enseignant. Ressources naturelles Canada 2011: plan de leçon - 11 ième à 12 ième année Activité 5b sur les glissements de terrain: Questionnaire sur les glissements de terrain au Canada Description : Activité d apprentissage

Plus en détail

Carte 1 : Site et situation de l île de Béniguet

Carte 1 : Site et situation de l île de Béniguet Guide d interprétation sur la géomorphologie de l île de Béniguet (archipel de Molène, Finistère) Elsa Harly, master «Expertise et Gestion de l Environnement Littoral», Institut Universitaire Européen

Plus en détail

L'Etoile. Le Garlaban. La Nerthe

L'Etoile. Le Garlaban. La Nerthe L'Etoile La Nerthe Le Garlaban X La ville de Marseille occupe un large bassin limité par une succession de reliefs rocheux de nature calcaire (datant 140 millions d'années à160 millions d'années): la Nerthe

Plus en détail

Livrable V1 / Note sur la détermination de l'aléa de référence. Partie - 3. Topographie les bases de la virtualisation du réel. p.

Livrable V1 / Note sur la détermination de l'aléa de référence. Partie - 3. Topographie les bases de la virtualisation du réel. p. Partie - 3 Topographie les bases de la virtualisation du réel p.113 PARTIE 3-1 A QUOI SERT LA DONNÉE TOPOGRAPHIQUE? Une partie des opérations de détermination des aléas consiste en une reconstitution la

Plus en détail

Commune de THYEZ : tableau descriptif de la carte

Commune de THYEZ : tableau descriptif de la carte Commune de YEZ : tableau descriptif de la carte Phénomène naturel Description des historicités L'Arve La rivière traverse sur la commune de hyez une ancienne zone de divagation. Ses hautes berges de plus

Plus en détail

GEOGRAPHIE N 6 CM1 Les grands types de paysage et la diversité des régions françaises et libanaises

GEOGRAPHIE N 6 CM1 Les grands types de paysage et la diversité des régions françaises et libanaises Suggestions de documents à Repères Vocabulaire à Compétences Idées directrices utiliser géographiques retenir spécifiques Ctrl + clic Dans cette séquence, l élève apprend qu on trouve plusieurs types de

Plus en détail

Exemple de Lavelanet / structures plissées Cours de C. Dumat

Exemple de Lavelanet / structures plissées Cours de C. Dumat Exemple de Lavelanet / structures plissées Cours de C. Dumat 2014-2015 A travers l étude de la carte géologique de Lavelanet, des explications concernant les divers types de plis, de failles, la reconstitution

Plus en détail

Chapitre 2 La sédimentation des particules et des solutés

Chapitre 2 La sédimentation des particules et des solutés Partie VI - Le phénomène sédimentaire Chapitre 2 La sédimentation des particules et des solutés code des diapositives! très important, à savoir avec précision! important pour comprendre! pour approfondir,

Plus en détail

SCHEMA D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX DE LA NAPPE DU BREUCHIN

SCHEMA D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX DE LA NAPPE DU BREUCHIN SCHEMA D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX DE LA NAPPE DU BREUCHIN Cartographie d Etat des lieux Version finale 23/03/2015 Dossier réalisé par : Avec le soutien de : Carte de l atlas Carte 1 : Localisation

Plus en détail

Forum transfrontalier d'eau pour le bassin versant de la Sûre

Forum transfrontalier d'eau pour le bassin versant de la Sûre Forum transfrontalier d'eau pour le bassin versant de la Sûre Travaux de la Gestion de l'eau dans le milieu aquatique dans le bassin versant de la Sûre en Belgique 12 novembre 2014 Ir François COLARD Département

Plus en détail

ENTRETENIR UN COURS D EAU

ENTRETENIR UN COURS D EAU ENTRETENIR UN COURS D EAU L eau et les cours d eau constituent un bien commun et une ressource essentielle pour l activité et le développement des territoires, nécessitant une gestion équilibrée et durable.

Plus en détail

Synthèse sur les phénomènes historiques Commune de Thiant-sur-Ecaillon

Synthèse sur les phénomènes historiques Commune de Thiant-sur-Ecaillon Synthèse sur les phénomènes historiques Commune de Thiant-sur-Ecaillon Document synthétique à destination du COCON Synthèse morphologique et historique sur la commune Les repères de crues qui ont un identifiant

Plus en détail

8. LES COURS D EAU : Classification des sollicitations dans les cours d eau :

8. LES COURS D EAU : Classification des sollicitations dans les cours d eau : 8. LES COURS D EAU : Classification des sollicitations dans les cours d eau : Contrairement aux cours d eau naturels qui s écoulent dans des paysages sauvages et préservés des hommes, les rivières et les

Plus en détail

Caractérisation du lac Saint-Hubert Fiche résumé. Portrait 2010

Caractérisation du lac Saint-Hubert Fiche résumé. Portrait 2010 Caractérisation du lac Saint-Hubert Fiche résumé Portrait 2010 Réalisé dans le cadre du projet «Caractérisation de cinq lacs en villégiature dans la MRC des Basques et de Rivière-du-Loup» TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

DECOUVRIR UN PAYSAGE

DECOUVRIR UN PAYSAGE DECOUVRIR UN PAYSAGE Le paysage est un ensemble complexe qui se révèle d un coup au regard mais demande un effort de compréhension. Il est en effet le résultat d une évolution à des échelles temporelles

Plus en détail

Plan de gestion des rives, du littoral et des plaines inondables du fleuve Saint Laurent : un projet pilote

Plan de gestion des rives, du littoral et des plaines inondables du fleuve Saint Laurent : un projet pilote Plan de gestion des rives, du littoral et des plaines inondables du fleuve Saint Laurent : un projet pilote Séance d information aux citoyennes et citoyens de l anse Benson : 18 juin 2013 Présentation

Plus en détail

Journée CAMA 29. La recharge granulométrique. Olivier Ledouble, ONEMA 16 juin 2016 LE BIHAN, 2014

Journée CAMA 29. La recharge granulométrique. Olivier Ledouble, ONEMA 16 juin 2016 LE BIHAN, 2014 Journée CAMA 29 La recharge granulométrique LE BIHAN, 2014 Olivier Ledouble, ONEMA 16 juin 2016 Les bases de la recharge : le rôle du substrat Le substrat fournit les bases des réseaux trophiques (Ward,

Plus en détail

Problématique érosion-ruissellement : Quels enjeux et quelles solutions?

Problématique érosion-ruissellement : Quels enjeux et quelles solutions? Problématique érosion-ruissellement : Quels enjeux et quelles solutions? 21 ème Journée Rivière Villeneuve l archevêque - 22/09/2015 La problématique érosion/ruissellement Définitions de ces phénomènes

Plus en détail

contamination métaux particulaires par les décrire

contamination métaux particulaires par les décrire décrire La contamination par les métaux particulaires Du fait de leur solubilité limitée et de leur grande affinité pour les particules (argile, matière organique), les métaux sont largement présents dans

Plus en détail