«Voyage Magique d un Certain Zéro» «Altérité et Moi»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«Voyage Magique d un Certain Zéro» «Altérité et Moi»"

Transcription

1 «Voyage Magique d un Certain Zéro» «Altérité et Moi»

2 LE CENTRE CULTUREL OMAR KHAYAM Fondé en 1993, le centre culturel Omar Khayam est une ASBL qui a choisi pour nom celui d un poète et scientifique persan musulman du XIe siècle dont les quatrains reflètent la liberté de pensée et l esprit critique. Reconnu par l Éducation Permanente en 1996, le CCOK s attelle à la création d espaces constructifs de dialogue, de contacts, de compréhension mutuelle et d échanges socioculturels. Fort de ses propres recherches et expériences, il organise des formations, des animations, des ateliers créatifs, des conférences, développe des projets de cohésion sociale et travaille en étroite collaboration avec les institutions publiques, scolaires, académiques et le monde associatif. L interculturalité demeure son cheval de bataille, tant au niveau intellectuel que sur le terrain, et ses principes sont les valeurs humanistes, le pluralisme, la liberté de conscience et la démocratie. Le CCOK œuvre notamment pour une meilleure compréhension entre les cultures traditionnelles et modernes et défend l universalité différentielle, c est-à-dire le rassemblement et non la division dans le respect des différences culturelles. NB. Ce carnet est principalement destiné à rendre compte visuellement de l exposition en présentant les tableaux tels qu ils sont. Raison pour laquelle les écrits des pages de droites ne sont pas lisibles.

3 «VOYAGE MAGIQUE D UN CERTAIN ZERO» - «Altérité et Moi» Le «Voyage magique d un certain Zéro» est l histoire de l «Altérité et moi» hormis les rapports de force et les conflits belliqueux. Ce voyage tend à l appréhension et à la compréhension des interactions et des intersections qui se sont produites par l intermédiaire des rencontres ou des confrontations des traditions culturelles entre elles. Il relate comment l épanouissement intellectuel et la prospérité matérielle sont tous les deux liés à l ouverture, au dialogue et au dépassement des opinions préconçues. Il est un clin d œil à l avenir afin que nous soyons disposés à accueillir à notre époque une modernité métissée. «Le savoir est tissé et enchevêtré comme une étoffe, et chaque morceau n a de sens et d utilité que par rapport aux autres morceaux.» G. Bateson Pour une écologie de l esprit. Ce trajet de l Inde des hindous et des bouddhistes à la Perse, de la Perse musulmane et de la Mésopotamie à l Egypte et au Maghreb arabo-berbère de l Islam, de l Espagne chrétienne, juive et musulmane à la chrétienté de l Europe, et enfin de celle-ci à nous révèle comment d autres cultures ont fait ce que nous sommes aujourd hui. Objectifs : - Susciter l étonnement, le questionnement et l esprit critique - Montrer la dynamique interculturelle mue par le savoir - Valoriser les interactions culturelles

4 Méthodologie de l exposition : «On ne naît pas homme on le devient» Erasme La démarche de l exposition se concrétise en trois parties : Partie pédagogique : «Imagination» par l utilisation de dessins symboliques, nous allons décrire une dynamique en relation avec le savoir. Partie historique : «Contextualisation» Au départ de la carte de géographie et de la ligne du temps, nous situons et nous développons historiquement le trajet du voyage. Le point de départ du voyage du zéro se situe en Inde. Il traverse ensuite la Perse, la Mésopotamie, la Syrie, l Egypte, l Afrique du nord, l Espagne, pour aboutir en Sicile et, de là, en France et dans le reste de l Europe. Nous nous situons entre le VIIIème et le XIIème siècle. Partie créative et critique: «Conscientisation» par la mise en évidence d un personnage et/ou d une citation. Concepts de l animation: Pourquoi ce titre? Ce titre évoque l importance des relations qui peuvent être engagées entre «moi» et«les autres». C est pourquoi le processus de l animation et de l exposition est lié aux trois notions fondamentales «Voyage», «magique» et «un certain zéro» associées aux trois étapes de la connaissance : L étonnement - Le questionnement - La critique et les réponses

5 Motifs philosophiques illustrés par «un Certain Zéro» : Un «certain zéro» symbolise la métaphore d un individu, d une culture ou d un groupe. Il n est rien dans l isolement (enfermement) mais, relié aux autres (connaissances, créations, choses, personnes), il s enrichit et évolue. Sortir de cet état d isolement, c est aller vers cette idée de voyage. La métaphore du «zéro» est donc intéressante en ce qu elle exhorte à la conscientisation afin de sortir de la détermination des situations figées. Un «certain» zéro évoque aussi le relativisme dans la mesure où le concept de «zéro» existait dans plusieurs civilisations mais c est le «Zéro indien» qui est devenu, pour diverses raisons, universel et définitif.

6 Exposition / Animation / Formation / Ateliers artistiques - créatifs Mise en œuvre et méthodologie de l animation et des ateliers : Expo (tout âge) ateliers : tout public entre 12 et 19 ans, par groupe de élèves 1. Visite de l exposition sous la conduite des animatrices qui en feront le commentaire Un guide explicatif sera remis aux participants (sur demande) / Ou la vision de l exposition peut se faire par projection dias appuyée par l explication donnée par l animatrice. 2. Des ateliers peuvent être conçus en fonction du public en adaptant des thèmes divers : A. Approche ludique des personnages qui ont marqué cette époque. L accent sera mis sur la réflexion au départ de l imagination, le travail en groupe, l expression orale. B. Atelier d écriture: pour les primaires à partir d un carnet de jeux, pour les secondaires à partir d un conte ou autre démarche. Cette activité peut enchaîner sur un scénario mis en images, par exemple une illustration épistolaire,... C. Fresque collective dont l ampleur dépend des conditions spatiales de réalisation : Il peut s agir d un planisphère illustré selon les données historiques ou d une peinture kaléidoscopique. On travaillera la notion de diversité par l intermédiaire des différents motifs, ou autres éléments ainsi que des techniques et des formats divers. D. Atelier «mandala» en vue de sensibiliser à la multiplicité des points de vue par le jeu. Collage, peinture, etc...

7 Mise en œuvre et méthodologie de la formation : Exposition / formation / ateliers 1. Visite de l exposition sous la conduite de l animatrice qui en fera le commentaire Un guide explicatif sera remis aux participants (sur demande) / Ou la vision de l exposition peut se faire par projection dias appuyée par l explication donnée par l animatrice. 2. Le processus de création de l exposition peut donner lieu (facultatif) à une réflexion sur la thématique plus large de «L art et la culture, vecteur d épanouissement individuel et d intégration sociale» - «L art, un allié pédagogique pour toute discipline». 3. Peut être prévue une pratique artistique afin de rendre compte autrement les concepts débattus. NB. Pour toute question ou demande de contenu plus détaillé, n hésitez pas à contacter eva. ccok. be ou au Matériel à la demande: Un catalogue explicatif Un carnet de jeux Tarif: Selon le type de demande et de modulation, s adresser au centre culturel Omar Khayam au ou à eva. ccok. be gsm: Exemples de contextes de réalisation: écoles, journées pédagogiques, lieux publics d exposition, associations,...

8 Hégire 622 Hégire prise de Damas 637 prise de Jérusalem 637 prise de Ctésyphon 641 prise de l Egypte 641 conquête du Khorasan Fondation de l Empire Byzantin Les Musulmans battent Byzance en Syrie, Egypte et Afrique du nord et Palestine Le premier raid sur le Maroc 691 Première monnaie arabe 641 conquête de l Ifriguiya 703 Conquête du Maroc Conquête de l Andalousie Prise de Boukhara 712 Prise de Samarkand Tarik ibn Zayad débarque à Gibraltar avec 9ooo hommes Présence des Musulmans en Espagne et dans le Sud de la France Charles Martel bat les Musulmans à Poitiers Charles Martel bat les Arabes à Poitiers Siège de Saragosse 750 massacre des Ommeyades Assassinat de Abou Mouslim 757 Exécution du libre penseur Ibn al-mouqaffa 762 Fondation de Bagdad 772 L Ifrigiya aux mains des Abbassides Défaite de Charlemagne à Ronceveau Chanson de Roland Hârûn Ar-Rashid Calife Hârun Al-Rachid Les Idrissides: La première Dynastie Marocaine Calife Al Mamoun 813 à 833 al-mamoun Fondation de la Maison de la Sagesse Prépondérance des rationnalistes Hârun al-rachid offre à Charlemagne un jeu d échec d origine indienne (VIII è. S.) Fondation de Murcie La Sicile est aux Byzantins Les Musulmans attaquent la Sicile Dynastie Amorienne Califat de al-moutawakkil Dogmatisation de la Charia (Sunnisme) Début des offensives byzantines contre les Musulmans Toulounides Egypte Prise de Syracuse. Sicile musulmane Fondation du califat Fatimide en Ifrîqiya 910 Fatémides en Ifrigiya 922 Supplice de al- Hallâdj à Bagdad courants d influences 937 Fondation de l Etat ikhshidide en Egypte Fatimides en Egypte fondation du Caire et de la Mosquée al- Azhar ( ) 969 Fatémides en Egypte 972 Fatémides en Syrie, à Malte, en Sicile Reconquête Byzantine de la Crète et de Chypre les Ghaznévides prennent Bénarès Défaite des byzantins par les Seljoukides à mantzikert 1060 territoire se limitant à l Egypte 1062 Fondation de Marrakech Léonard de Pise publie le Liber Abaci; 1er traité arithmétique pour les commerçants et artisans. Il vécut à Bougie (Afrique du Nord, où il acquiert des notions mathém. auprès des Musulmans dont les méthodes de calcul des prix, l équation sec. d. 999 Empereur romain germanique Otton III fait élire pape Gerbert d Aurillac qui devient Sylvestre II. Ce-dernier s initie auprès des maîtres musulmans à la géométrie et à l astronomie. Les Seljoukides défont l armée byzantine à Manzikert 1091 Les Hashashin (secte ismaëlienne) prennent Alamut, en Perse 1095 Les croisés envahissent Jérusalem Jérusalem est prise par les Croisés l Egypte est aux Abbassides Philippe Auguste et Richard Coeur de Lion prennent Chypre Les croisés arrivent à Constantinople Chute de Bagdad par les Mongols Victoire des chrétiens sur les Almohades à Las Navas Ligne du temps les 1ers Califes Omeyyades Damas 750 Zang révolte des esclaves noirs des plantations d Irak De la Chine à la Tunisie 762 Fondation de Bagdad Empire Abbasside Tahirides Saffarides Khorasan Sistan, Khorasan 932 Samanides Khorasan, Transoxian 932 Ghaznévides Iran oriental Seljoukides d Iran khwarazmchahide Iran Bouyides Mésopotamie Iran occidental et central Empire Mongol et Ilkhanides Iran, Irak et Syrie Seljoukides de l Asie Mineure Ayyoubides Syrie Egypte Omeyyades d Espagne 750 Massacre des Omeyyades à l exception de Abd. al-rahman ibn Mo âwiya qui gagne l Espagne les 1ers Califes Idrissides Maroc Omeyyades Abbassides Aghlabides Ifriqiya, Algérie, Sicile Toulounides Egypte Musulmans à Tolède et Omeyyades d Espagne Cordoue 921 Abbassides 1258 Fatimides Ayyoubides Ubayd Allah al Mahdi 1er Calife s installe à Kairouan en Tunisie Syrie 1169 Egypte et Ifriqiya Egypte Almohades Almoravides Afrique du Nord et Espagne Les Mérinides Afrique du Nord et Espagne 1196 Maroc 1130 Royaumes indépendants: Taïfas: Espagne musulmane Malaga sous Banu Hamud, Grenade sous Zawids, Séville sous Banu Abbad Tolède sous Zun Nun, Saragosse sous Banu Hud 1491 Dynastie des Mérovingiens Dynastie des Carolingiens Dynastie des Capétiens Wisigoths DAGOBERT III 751 Pépin le Bref 774 Charlemagne sacré roi des Lombards Le 25 décembre, le pape Léon III sacre Charlemagne, empereur romain d'occident Abd. al-rahman ibn Mo âwiya Conquête de Nice, Corsica, Civitavecchia Première université à Cordoue Mosquée de Cordoue 750 Massacre des Omeyyades en Orient à l exception de Abd. al-rahman ibn Mo âwiya qui gagne l Espagne Dynastie Isaurienne Irène et Basileus de 797 à 802 Emirat omeyyade en Espagne Sicile Califat de Cordoue Hugues Capet Dynastie Macédonienne des Doukas des Comnènes et des Anges Calife Abd. al-rahman III 976 La bibliothèque de Cordoue a quelques volumes Dynastie Kalbide Prêche de la première Croisade Catharisme dans 1097 Godefroi de Bouillon, chef des croisés le Comté de Toulouse le Pape excommunie le Patriarche de Constantinople 1204 Schisme entre Eglise d Orient et de Rome Apogée de Byzance Fin de l Empire grec 1071 Les Normands prennent l Italie byzantine Construction de l Alhambra à Grenade Les Normands chassent les Musulmans de la Sicile, Roger est fait Comte de Sicile Roger de Sicile 1194 Empereur Henri VI se fait proclamé Roi de Sicile Fin du règne après la mort de Tancrède de Lecce des Musulmans en Sicile Enclave musulmane à Grenade jusqu au XV ème S. Espagne déchirée par des principautés mais éthnies différentes: berbères, slaves, arabes. le climat intellectuel reste d un haut niveau 1085 Tolède est reconquise par Alphonse VI de Castille Philippe II Auguste 1191 Henri VI succède à Barberousse 1192 Trève de Saladin et Richard Coeur de lion 1212 Frédéric II de Hohenstaufen, fils de Henri VI

9 Carte de géographie

10 L Inde Naissance du zéro, pays du lotus, de l absolu et du vide. Q u i s u i s - j e? Degré Zéro du voyage. C est le vide... Etat idéal comme point de départ à la réflexion, à la rencontre. chi fres multiplicité jeu d échec astronomie

11 NB. Le format A5 ne permet pas la lisibilité des écrits de ce tableau. Ce carnet est juste destiné à rendre compte des visuels de l exposition. Il existe un carnet explicatif qui donne le contenu de l animation / expotition dans ses grandes lignes.

12 La Perse Première étape : pays de l entre-deux Pourquoi suis je ici? Etonnement et décentration Les premiers pas du voyageur poètes philosophes empire tradition

13 La Perse L infini L abîme Le vertige L inconnu Les prophéties Si on ouvrait un grain de poussière, on y trouverait un soleil et des planètes tournant autour. Djalâl-ud-Dîn Rûmi Un derviche observant une fée dans une bouteille. " Vers une autre terre, au pays où ne règne que la lumière ". Rûmi L arabesque est un ornement répètant des symétries stylisées qui évoquent des formes de plantes. Le choix des formes géométriques et de leur agencement découle d'une vision du monde propre à l'univers islamique. Pour un Musulman, ces formes constituent des motifs dont la répétition s'étend au delà du monde matériel visible : elles symbolisent la nature infinie AL Biruni et le cadran solaire Les mages du Mazdéisme Poème épique: "Shâh Nâmâ" (Le livre des rois de Ferdowsi ) L art de la miniature persane Espace religieux, philosophique et scientifique. Abu Raihan Al-Biruni Mathématicien persan, astronome, physicien, encyclopédiste, philosophe, astrologue, voyageur, historien, pharmacologue et précepteur. Originaire de la Perse, il contribua grandement aux domaines des mathématiques, de la philosophie, de la médecine et des sciences. Il est né au Khwarezm, région appartenant à la Perse pour des siècles et actuellement en Ouzbékistan. L art de la miniature persane Espace poétique, mythique La miniature s'est développée en un mariage des langages poétiques et artistiques et parvint à un accord profond et sincère avec la poésie. A la fin du Xe siècle, Ferdowsi a créé son immortel poème épique, "Shâh Nâmâ" (Le livre des rois), qui, dans plus de 50 mille couplets, relate par des faits et des légendes, l'histoire du pays depuis la création du monde jusqu'à la conquête arabe au VIIe siècle. La Mythologie de l'avesta ( L'Avesta est l'ensemble des textes sacrés de la religion mazdéenne qui forme le livre sacré, le code sacerdotal des zoroastriens ). Le texte original de l'avesta date d'environ av JC, et était conservé à Istakhr jusqu'à ce qu'alexandre le Grand le détruise. NB. Le format A5 ne permet pas la lisibilité des écrits de ce tableau. Ce carnet est juste destiné à rendre compte des visuels de l exposition. Il existe un carnet explicatif qui donne le contenu de l animation / expotition dans ses grandes lignes.

14 Bagdad La ville ronde, cosmopolite (musulmane, chrétienne nestorienne et monophysite, manichéenne, zoroastrienne, sabéenne, déiste et matérialiste) et ouverte. Comment connaître? L e x p é r i m e n t a t i o n, l a c o n n a i s s a n ce, l a t r a n s m i s s i o n bibliothèque Abbassides algèbres traduction sciences

15 Philosophe grec dont la grande influence de l œuvre s explique Bagdad Unité Energie En tant que forme géométrique, la spirale est une ligne qui s enroule d elle même en un motif ouvert, optimiste, elle manifeste le mouvement qui sort d un point originel et se prolonge jusqu à l infini. C est une ligne sans fin qui évoque l évolution d une force, symbole d extension, de développement Vibration Elévation : ( 427 av. J.-C. / 348 av. J.-C ) Philosophe grec, disciple de Socrate. La philosophie platonicienne se caractérise par son extrême richesse. On a l impression qu il n y a pas de problèmes ou de questions que Platon n ait déjà soulevés. : ( 384 av. J.-C./ 322 av. J.-C ) sans doute en partie par son caractère encyclopédique. Il est l un des premiers à procéder à des classifications hiérarchiques systématiques des connaissances et des concepts. Al-Kitab al-mukhtasar fi hisab al-jabr wa-l-muqabala L astrolabe permet de représenter le mouvement h s La maison de la sagesse, fondée par le calife abbasside Al-Mamun en 832, n'était au départ qu une bibliothèque construite sur le modèle hellénistique de la bibliothèque d'alexandrie, mais le calife Al-Mamun l'améliora considérablement. Ainsi ce centre est devenu à la fois un centre de traduction, d'étude et de recherche en philosophie et en science. des étoiles sur la voûte céleste. Le principe de sa construction est connu depuis l'époque grecque ; mais son utilisation courante n'a été répandue que par les astronomes de l'islam, à partir du VIIe s. n Prends conseil d'un plus grand et d'un plus petit que toi, puis forme ton opinion. (proverbe musulman) NB. Le format A5 ne permet pas la lisibilité des écrits de ce tableau. Ce carnet est juste destiné à rendre compte des visuels de l exposition. Il existe un carnet explicatif qui donne le contenu de l animation / expotition dans ses grandes lignes.

16 L Egypte Entre son passé judéo-chrétien hellénistique et sa réalité islamique, entre mer et désert, dualité de l est à l ouest, du soufisme populaire à l orthodoxie religieuse rigide. Un mélange des peuples : grecque, copte, arabe, turc et persan centre du monde musulman. E t r a n g e t é, observation, compréhension, E x p é r i m e n t a t i o n, transformation constellations université bibliothèque

17 L Egypte Les polyèdres et les astres Harmonie Musique Planètes Constellations «La tétraktys en qui se trouve la racine de l éternelle nature» (Pythagore). Depuis les Egyptiens, avec leurs pyramides aux réalisations architecturales modernes, nous pouvons parcourir les siècles en présentant quelques maîtres à penser, chercheurs, artistes dont le travail est associé aux polyèdres. On attribue leur découverte des polyèdres à Pythagore (VIe s. av. J.-C.), qui fut longtemps disciple dans une école égyptienne. Platon ( av. J.-C.), illustre philosophe grec, associe les polyèdres aux éléments naturels: le Feu au tétraèdre, l'air à l'octaèdre, la Terre au cube, l'eau à l'icosaèdre et coiffant le tout, l'univers au dodécaèdre. Alexandrie a été fondée en -331 sur ordre d'alexandre le Grand qui venait de conquérir l'égypte et de la libérer du joug des Perses. Cette ville fut le pôle culturel et scientifique du monde hellénistique. Alexandrie, tout comme le sera Bagdad, est une ville cosmopolite se composant d Égyptiens, de Grecs, de Juifs venus faire fortune, et des mercenaires venus des 4 coins du monde pour s'enrôler dans les armées du roi Ptolémée, des Scythes, des Traces et des Gaulois. Vestige de la grande bibliothèque d'alexandrie. Celle -ci fut créée au fil de plusieurs siècles par les rois grecs d'égypte. Elle a été, dès le IIIè s. av. J-C un glorieux centre intellectuel. Elle rassemblait près d'un demi million d'ouvrages sur papyrus dans toutes les disciplines scientifiques. Démétrios, homme d'état et élève d'aristote, décida de mettre en œuvre le projet aristotélicien du savoir universel. Son ambition était de rassembler dans un même lieu tout le savoir du monde. Il fût le fondateur de la grande bibliothèque et du Muséum. Ibn Yunus (au XIIIè s.) est à l origine de la conception des tables astronomiques qui seront utilisées pour diviser l année en 365 jours. Claudius Ptolémée Claudius : ( vers Ptolémée 90 / vers 168 (Haute-Égypte) ) vers 90 / vers 168 Astronome et astrologue grec qui vécut à Alexandrie. Précurseur de la géographie. Astronome et astrologue grec qui vécut à Alexandrie. Auteur des traités scientifiques l Almageste et la Géographie qui ont eu une grande influence Précurseurs sur les sciences de la islamiques géographie. et européennes. Auteur de plusieurs traités scientifiques, dont deux d une très grande influence sur les sciences islamique s et européenne: s l Almageste et la Géographie Première université, fondée au Caire par les Fatimides en 972. NB. Le format A5 ne permet pas la lisibilité des écrits de ce tableau. Ce carnet est juste destiné à rendre compte des visuels de l exposition. Il existe un carnet explicatif qui donne le contenu de l animation / expotition dans ses grandes lignes.

18 Averroes La Syrie Pays de croisement des trois religions du Livre, Judaïsme, christianisme, Islam et la philosophie grecque L e c h e m i ne m e nt «La destination du chercheur dépend de la route qu il suit» Ibn Arabi FUTUWA Omeyyades

19 Averroes La Sicile L île aux 1000 visages, pont entre l Egypte et l Europe symbolisé par Frédéric II «Stupor mundi», «Émerveillementdu monde» et «prodigieux transformateur des choses» L e s d é c o u v e r t e s, l e s r e g a r d s c r o i s é s, L a t r a n s f o r m at i o n zéro Croisades Frédéric de HOHENSTAUFEN traductions cartographie

20 Averroes Le Maroc L entrée vers l Occident de tradition tribale berbère et arabe religieux puritain et mystique Artiste et architecte l importance des villes. Raconter, Se remémorer,... se permettre différents points de vue. Changer d état d esprit... écoles MAPPEMONDE carré magique marchés

21 Le Maroc Ouverture Rythme L art hispano-mauresque, typique des régions du Maroc et d Andalousie, se sert principalement (comme dans beaucoup d autres pays musulmans) de formes géométriques comme schème de décoration. La géométrie se fait l expression de la raison et de la beauté et les proportions tirées des mathématiques confèrent à la création artistique son harmonie. Cet art est principalement destiné à plaire, à l inverse de l art religieux en Occident chrétien qui veut convaincre. C est un art qui inspire l hospitalité. En effet, tout musulman doit pouvoir vivre bien, se sentir bien dans l espace de sa communauté. Dès lors, une loi simple d égalité entre tous (loi essentielle) est très importante et est destinée probablement, tout comme ses formes géométriques simples qui servent de base à la composition des décors en mosaïque, à donner lieu à un environnement hospitalier et apaisant. Mosaïque romaine du site de Volubilis Les oeuvres naturalistes d Aristote traduites de l arabe, font sentir l importance de l expérience, celle qui fait accéder à la connaissance à partir des sens (Manuscrit du XIIIè s.). Les Cahiers de science&vie.n 114, 2009 La Fantasia est une manifestation équestre que l'on retrouve dans diverses regions d'afrique du Nord. Al Idrisi, géographe et botaniste marocain, doit sa renommée à la rédaction d'un ouvrage de géographie descriptive intitulé Le Livre de Roger commandité par Roger II, roi normand de Sicile, pour illustrer un grand planisphère en argent construit également par le savant. La ville Celle-ci est un phénomène important en Islam. En effet, on peut penser que l Islam est une religion de Bédouins, alors que c est grâce à la vie citadine qu elle a pris vraiment sa consistance. L art de la calligraphie coufique du Maghreb NB. Le format A5 ne permet pas la lisibilité des écrits de ce tableau. Ce carnet est juste destiné à rendre compte des visuels de l exposition. Il existe un carnet explicatif qui donne le contenu de l animation / expotition dans ses grandes lignes.

22 L Andalousie Pays cosmopolite entre guerre, paix et créativité. Terre des traducteurs juifs. Lieu du second mouvement de traduction des écrits de l arabe en latin. Transmission du savoir vers la France latine. Rencontres et confrontations Quels personnages? Quelle parole! Quel sens? Ibn Arabi Maïmounide Averroès traductions

23 Andalousie Mouvement Construction Pensée Mosquée de Cordoue La forme polygonique de la coupole de la mosquée de Cordoue. Dans l architecture de cette mosquée, nous voyons la «cohabitation» des styles wizigothique et musulman. Cela nous invite à percevoir cette région comme une terre où différentes cultures ont cohabité dans le respect mutuel. A la cour du calife Abd-el-Rahman à Cordoue, l'art, la poésie et l'esthétique ont un retentissement énorme et la contribution de Zyriab, musicien talentueux n y est pas étrangère. Celui-ci possède d'immenses connaissances et les partage avec les grands musiciens juifs se trouvant à Cordoue. A Tolède a lieu le second mouvement de traduction des connaissances antiques et musulmanes de l arabe en latin. Avérroës: Ibn Roshd ( ), juriste, médecin, philosophe renommé pour son livre le discours décisif Kitab al-maqal. il est aussi un grand commentateur des œuvres d Aristote. Le fait que les Chrétiens, comme les Juifs, très nombreux en Espagne, conservent leur liberté de culte a des répercussions positives car elle permet des échanges culturels. L'Andalousie va ainsi contribuer à diffuser en Occident tout un héritage culturel venant de la civilisation musulmane. Celle-ci, à cette époque, est plus avancée que l'europe dans de nombreux domaines. Les traductions latines des Espagnols rendent ainsi accessible une quantité importante de textes grecs, conservés par les Arabes et encore inconnus en Europe. Nombre de textes d'alchimie, de magie et d'astrologie sont traduits à Tolède et cette ville acquiert vite la réputation de «chaire des sciences occultes». C est là que Gérard de Crémone ( ), traducteur venu d Italie, apprend l'arabe et traduit les textes de l'immense corpus de Geber et Rhasès, tandis que Juan de Toledo, Juif converti, traduit le Sifr-al-asrâr, (Le Secret des Secrets) du pseudo-aristote, un texte fondamental de l'alchimie. Peinture de Raphaël où se trouvent Avérroës et Maïmonide, deux grands savants du XIIè s. La fontaine aux lions de Grenade possède un mécanisme ingénieux qui reste en partie inexpliqué. NB. Le format A5 ne permet pas la lisibilité des écrits de ce tableau. Ce carnet est juste destiné à rendre compte des visuels de l exposition. Il existe un carnet explicatif qui donne le contenu de l animation / expotition dans ses grandes lignes.

24 ABACISTES/ALGORISTES La France Entre la raison et la foi, en marche vers la réflexion par l intermédiaire de personnages isolés en quête de connaissance. E t o n n e m e n t, q u e s t i o n n e m e n t, e s p r i t c r i t i q u e Gerbert d Aurillac monde clos zéro

25 La France Lorsque, vers le milieu du VIIIè s., la dynastie carolingienne succède aux Mérovingiens, le souverain est bien plus qu'un chef de guerre; c'est une figure quasi-religieuse. Le chef, très chrétien, assimile son peuple au nouveau peuple élu. Cette double fonction explique les liens puissants qui, tout au long du Moyen Age, uniront politique, culture et religion. Mystère Formes La peur de la mort, de l enfer Au Xè s., pour le paysan qui vit dans une masure et se nourrit de racines et de glands, l Evangile et son enseignement restent hérmétiques. Pourtant il croit. Mais un sentiment terrible l habite : la peur. Peur de la famine, de l obscurité, des forces de la nature, des plus puissants. Pour ces populations illettrées, tout est signe : les phénomènes dont les causes leur échappent (inondations, tempêtes) semblent des manifestations de puissances mystérieuses qu il faut concilier par tous les moyens. La mort de Roland est un exemple de chanson de geste. Plus tard, l amour courtois va s imprégner du Fin amor, style poétique venu de l Andalousie où il prend source dans le Zadjal (nom arabe donné, en Al-Andalus, à une forme poétique qui s'adapte bien à la musique). Image illustrant la Guerre entre les algoristes et les abacistes. Les défenseurs acharnés des vieilles traditions ne désarmaient pas. En effet, les calculateurs professionnels, ceux sur l abaque à jetons, formaient une puissante caste sous la haute protection de l Eglise. Soucieux de préserver leur monopole, ils ne voulaient pas entendre parler de cette algoritme qui mettait l arithmétique à la portée de n importe qui. Les arts libéraux constituent un programme d enseignement qu on appellerait aujourd hui «secondaire». Hérités de l Antiquité (où ils regroupaient les disciplines dignes de l homme libre), les sept arts sont distribués en deux cycles : le trivium consiste en l étude de la grammaire, de la rhétorique et de la dialectique (les sciences du langage). le quadrivium consiste en l étude de l arithmétique, de la géométrie, de la musique (équilibre physique des choses) et de l astronomie (les disciplines scientifiques). Dans ce tableau, on aperçoit diverses objets qui témoigent du développement scientifique de la Renaissance. Le globe, le livre d'arithmétique, le luth, le globe céleste, les cadrans solaires. Dans l évolution des chiffres en Occident, on a pu remarquer une forte opposition, que les historiens (voir Menninger) ont mise sur le compte d un important conservatisme et de la volonté de préserver les privilèges d une classe sociale : les calculateurs professionnels. Nous avons souligné aussi que selon certains historiens, Gerbert n avait pu introduir que 9 chiffres et pas le zéro. On peut ajouter que l origine de l opposition à la nouvelle numération et ses chiffres indo-arabes fondée sur «la place vide» était peut-être plus théologique et philosophique que cela pourrait paraître au premier abord. De manière schématique, l époque était alors celle d une théologie chrétienne de la plénitude, où Dieu emplit ciel et terre, et où aucune place n était faite alors, comme c était le cas en Inde par exemple, au concepts de «vide» et de «rien»! Le zéro faisait peur! Il y avait à cette époque une impossibilité de penser le zéro et de l accepter. Les mentalités n étaient pas encore prêtes. NB. Le format A5 ne permet pas la lisibilité des écrits de ce tableau. Ce carnet est juste destiné à rendre compte des visuels de l exposition. Il existe un carnet explicatif qui donne le contenu de l animation / expotition dans ses grandes lignes.

Histoire Le Moyen-âge La société féodale

Histoire Le Moyen-âge La société féodale Histoire Le Moyen-âge Objectif(s) : - Connaître les 3 ordres de la société médiévale - Découvrir le cadre et le mode de vie des seigneurs au Moyen Age : Seigneurs / vassaux / chevaliers Histoire racontée

Plus en détail

CAPES externe d histoire et de géographie

CAPES externe d histoire et de géographie Cette banque de données a été réalisée initialement avec la participation de Laurent Carroué, Rachid Azzouz, Martin Fugler, Claire Mondollot, Claude Ruiz et Jean-Louis Leydet. Son objectif est de disposer

Plus en détail

Charlemagne Roi des Francs et empereur d'occident (768-814).

Charlemagne Roi des Francs et empereur d'occident (768-814). Charlemagne Roi des Francs et empereur d'occident (768-814). Carolus Magnus (dit Charles «le grand») plus connu sous le nom de Charlemagne. 1. En 768, Charlemagne devient roi des Francs et remplace son

Plus en détail

Une religion, deux Eglises

Une religion, deux Eglises Une religion, deux Eglises template : www.indezine.com Belin 2009 L empire byzantin et l empire carolingien sont tous les deux chrétiens. Mais leurs pratiques religieuses sont différentes : quelles sont-elles?

Plus en détail

Une religion, deux Eglises

Une religion, deux Eglises Une religion, deux Eglises template : www.indezine.com Quelles sont les principales différences entre les pratiques religieuses des chrétiens d Occident et des chrétiens d Orient? Eglises Eglise d Occident

Plus en détail

La Basilique Sainte-Sophie de Constantinople

La Basilique Sainte-Sophie de Constantinople La Basilique Sainte-Sophie de Constantinople Considérée comme la huitième merveille du monde, la Basilique Sainte-Sophie se trouve à Istanbul en Turquie. Elle a servi de basilique pendant 916 ans et de

Plus en détail

Des mérovingiens aux carolingiens. Clovis, roi des Francs La dynastie carolingienne La fin de l'empire carolingien

Des mérovingiens aux carolingiens. Clovis, roi des Francs La dynastie carolingienne La fin de l'empire carolingien Des mérovingiens aux carolingiens Clovis, roi des Francs La dynastie carolingienne La fin de l'empire carolingien 1 Introduction L Empire Carolingien a marqué l histoire de la France. Succédant aux Francs,

Plus en détail

La civilisation musulmane classique: trait d union entre l orient et l occident

La civilisation musulmane classique: trait d union entre l orient et l occident La civilisation musulmane classique: trait d union entre l orient et l occident Naissance de l islam et extension de l empire musulman Berceau des civilisations antiques et des religions monothéistes,

Plus en détail

22 & 29/10 2013 JUIFS & MUSULMANS. série documentaire

22 & 29/10 2013 JUIFS & MUSULMANS. série documentaire 22 & 29/10 2013 Les mardis 22 ET 29 octobre à partir de 22.30 JUIFS & MUSULMANS Si loin, si proches série documentaire 4 films pour raconter 1400 ans d une relation unique JUIFS & MUSULMANS Si loin, si

Plus en détail

Rappels sur l Antiquité («conducteur» pour les enseignants).

Rappels sur l Antiquité («conducteur» pour les enseignants). Rappels sur l Antiquité («conducteur» pour les enseignants). J utilise avec les élèves le manuel CE2 Histoire Géographie édité par Les ateliers Hachette (j adore cette collection). Les illustrations ci

Plus en détail

«Les Arabes sont musulmans, les musulmans sont arabes.»

«Les Arabes sont musulmans, les musulmans sont arabes.» «Les Arabes sont musulmans, les musulmans sont arabes.» Les Turcs, les Persans et autres Arabes musulmans (...) Extrait de lettre de lecteur au journal Le Monde À cette idée reçue, il faut opposer d emblée

Plus en détail

Quelques éléments d histoire des sciences : Quelle physique avant Galilée?

Quelques éléments d histoire des sciences : Quelle physique avant Galilée? Quelques éléments d histoire des sciences : Quelle physique avant Galilée? Thomas Boyer-Kassem (Archives H. Poincaré, UMR 7117 : CNRS & Université de Lorraine) thomas.boyer@univ-lorraine.fr Cours de Préparation

Plus en détail

OCCIDENT. L'Occident existe-t-il encore? Préambule. Rappel question. Thèse Idée maîtresse. Annonce de plan

OCCIDENT. L'Occident existe-t-il encore? Préambule. Rappel question. Thèse Idée maîtresse. Annonce de plan OCCIDENT LAROUSSE. Ensemble des peuples habitant les pays de l'europe de l'ouest ; civilisation des peuples qui habitent ces pays (avec majuscule). Ensemble des États du pacte de l'atlantique Nord. Page

Plus en détail

Gouverner en Islam entre le xe siècle et le xve siècle (Iraq jusqu'en 1258, Syrie, Hijaz, Yémen, Égypte, Maghreb et al-andalus).

Gouverner en Islam entre le xe siècle et le xve siècle (Iraq jusqu'en 1258, Syrie, Hijaz, Yémen, Égypte, Maghreb et al-andalus). Histoire Histoire ancienne (Nouvelle question) Le monde romain de 70 av. J.-C. à 73 ap. J.-C. Cette question se propose de couvrir l histoire de l Empire romain entre la fin de la République et le début

Plus en détail

HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS

HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS DOCUMENT : 1979. 29489 (1). «L'Actualité. L'union fait la force. Jeu stratégique». Sans éditeur. Vers 1915. PLACE

Plus en détail

Introduction : Chapitre XII Les débuts du judaïsme

Introduction : Chapitre XII Les débuts du judaïsme Introduction : Chapitre XII Les débuts du judaïsme Chapitre XII Les débuts du judaïsme Introduction : Cette Bible a été trouvée près de la Mer Morte, non loin de Jérusalem. Chapitre XII Les débuts du judaïsme

Plus en détail

30 minutes 10 ans+ de 2-4 joueurs

30 minutes 10 ans+ de 2-4 joueurs 30 minutes 10 ans+ de 2-4 joueurs But du Jeu : L Astrolabe, ce magnifique instrument astronomique et astrologique permet de représenter le mouvement des astres sur la voûte céleste. Les joueurs, en le

Plus en détail

Document d appui. pour le cours : Sciences humaines 7 e et 8 e année

Document d appui. pour le cours : Sciences humaines 7 e et 8 e année Document d appui pour le cours : Sciences humaines 7 e et 8 e année INTRODUCTION Annexe 1-B : «Sources primaires et secondaires» p. 269 Photo John A. MacDonald http://www.narhf.org/nar01/nar01awards_macdonald.html

Plus en détail

Le jugement esthétique d Alain Flamand à travers son ouvrage Regard sur la peinture contemporaine au Maroc

Le jugement esthétique d Alain Flamand à travers son ouvrage Regard sur la peinture contemporaine au Maroc Le jugement esthétique d Alain Flamand à travers son ouvrage Regard sur la peinture contemporaine au Maroc Le critique d art français Alain Flamand est venu enseigner au Maroc en 1969. Son ouvrage Regard

Plus en détail

Fermat Science www.voyage-mathematique.com [DOSSIER PEDAGOGIQUE] Dossier à destination des enseignants

Fermat Science www.voyage-mathematique.com [DOSSIER PEDAGOGIQUE] Dossier à destination des enseignants Exposition Voyage en Mathématique Fermat Science www.voyage-mathematique.com,,,, [DOSSIER PEDAGOGIQUE] Dossier à destination des enseignants SOMMAIRE SOMMAIRE... 1 PRESENTATION DE L EXPOSITION... 2 HISTORIQUE

Plus en détail

FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON. PREMIERE PARTIE : L ORIENT ANCIEN AU IIIe MILLENAIRE AVANT JC

FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON. PREMIERE PARTIE : L ORIENT ANCIEN AU IIIe MILLENAIRE AVANT JC FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON Ziggourat d Ur en Irak aujourd hui (source : internet). PREMIERE PARTIE : L ORIENT ANCIEN AU IIIe MILLENAIRE AVANT JC Comment sont organisées les premières civilisations

Plus en détail

MASTER EN SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS

MASTER EN SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS MASTER EN SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS UFR CRAC CENTRE D ETUDE DES RELIGIONS Table des matières I. Contexte... 2 II. Offre de formation... 2 III. Présentation des débouchés... 2 IV. Organisation...

Plus en détail

III Les Sumériens ont inventé l écriture

III Les Sumériens ont inventé l écriture Qui a inventé l écriture? III Les Sumériens ont inventé l écriture Au IV e millénaire avant Jésus-Christ, les Sumériens, habitants de Mésopotamie, se mirent à tracer les plus anciens signes d écriture

Plus en détail

CORRIGE LES NOMBRES DECIMAUX RELATIFS. «Réfléchir avant d agir!»

CORRIGE LES NOMBRES DECIMAUX RELATIFS. «Réfléchir avant d agir!» Corrigé Cours de Mr JULES v3.3 Classe de Quatrième Contrat 1 Page 1 sur 13 CORRIGE LES NOMBRES DECIMAUX RELATIFS. «Réfléchir avant d agir!» «Correction en rouge et italique.» I. Les nombres décimaux relatifs.

Plus en détail

Le Pavé Mosaïque. Temple?» C est la question que je me posais la première fois que je vis le Pavé Mosaïque à

Le Pavé Mosaïque. Temple?» C est la question que je me posais la première fois que je vis le Pavé Mosaïque à Le Pavé Mosaïque «Mais à quel jeu jouent donc les francs maçons sur cet échiquier dessiné à même le sol du Temple?» C est la question que je me posais la première fois que je vis le Pavé Mosaïque à la

Plus en détail

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art Méthodologie du dossier Epreuve d histoire de l art Fiche d identité de l oeuvre Nature de l oeuvre : Huile sur toile Auteur Eugène Delacroix (1798-1863) Titre : La liberté guidant le peuple : le 28 juillet

Plus en détail

HORLOGE ET MONTRE IN SITU : MÉCANIQUE 2

HORLOGE ET MONTRE IN SITU : MÉCANIQUE 2 IN SITU : MÉCANIQUE 2 HORLOGE ET MONTRE Réalisation : Toni Marin CNDP, le Département d Enseignement de la Generalitat de Catalunnya, 2000 Durée : 04 min 12 s Le film démarre par un historique chronologique

Plus en détail

*L'écriture en Mésopotamie et en Égypte

*L'écriture en Mésopotamie et en Égypte *L'écriture en Mésopotamie et en Égypte -4000 à -3000 Le calculi L agriculture est une activité économique très importante en Mésopotamie. Cependant, le territoire n est pas riche en ressources naturelles

Plus en détail

OFFRES D OPTIONS. DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand

OFFRES D OPTIONS. DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand OFFRES D OPTIONS DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand Option DP3 Qu est-ce que la DP3? La DP3 est une option de Découverte

Plus en détail

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique CinéSoupe programme itinérant de films courts en nord pas de calais et en belgique bah voyons! asbl // Séverine Konder // +32 (0) 485 217 327 // severine.bahvoyons@gmail.com // www.cinesoupe.com Embarquez

Plus en détail

L'ENTREPRISE À L'ŒUVRE

L'ENTREPRISE À L'ŒUVRE L'ENTREPRISE À L'ŒUVRE Rapprocher la culture et le monde du travail en offrant aux salariés une rencontre au quotidien avec l art, tel est le but de L Entreprise à l œuvre, opération organisée sous l égide

Plus en détail

Qui nous a fait l honneur d accepter la présidence de notre jury de thèse Hommages respectueux

Qui nous a fait l honneur d accepter la présidence de notre jury de thèse Hommages respectueux A Monsieur le professeur Alexis VALENTIN Professeur à la Faculté de pharmacie de Toulouse, Qui nous a fait l honneur d accepter la présidence de notre jury de thèse Hommages respectueux A Madame la professeur

Plus en détail

L ORIENT ANCIEN. Sculptures du jardin de Babylone. Roi de Mésopotamie

L ORIENT ANCIEN. Sculptures du jardin de Babylone. Roi de Mésopotamie L ORIENT ANCIEN Sculptures du jardin de Babylone Roi de Mésopotamie I] L Ecriture pour compter et conter. Introduction : a) L Ecriture est née vers -3500, au milieu du IVème millénaire avant notre ère

Plus en détail

Pourquoi enseigner le fait religieux à l école?

Pourquoi enseigner le fait religieux à l école? L ART AU MOYEN AGE LE FAIT RELIGIEUX BRIGITTE MORAND IUFM DE MONTPELLIER Pourquoi enseigner le fait religieux à l école? Il était une fois la mosquée de Cordoue, le codex de l apocalypse, la Sainte Chapelle,

Plus en détail

Trait et ligne. La ligne avance, Elle indique une direction, Elle déroule une histoire, Le haut ou le bas, la gauche et la droite Une évolution.

Trait et ligne. La ligne avance, Elle indique une direction, Elle déroule une histoire, Le haut ou le bas, la gauche et la droite Une évolution. Trait et ligne I La ligne me fascine. Le trait qui relie ou qui sépare Qui déchire le néant et marque une trace Qui me fait entrer dans l univers des signes. La ligne avance, Elle indique une direction,

Plus en détail

Alain Souchon : Et si en plus y'a personne

Alain Souchon : Et si en plus y'a personne Alain Souchon : Et si en plus y'a personne Paroles et musique : Alain Souchon et Laurent Voulzy Virgin / Emi Thèmes La religion, La guerre, Le fanatisme religieux. Objectifs Objectifs communicatifs : Exprimer

Plus en détail

Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011

Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011 Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011 Descriptif de la Bourse: Ce programme autrefois appelé «Fulbright

Plus en détail

El Tres de Mayo, GOYA

El Tres de Mayo, GOYA Art du visuel / «Arts, ruptures, continuités» Problématique : «Comment l expression du sentiment surgit-elle dans l art au XIX è siècle?» El Tres de Mayo, GOYA Le Tres de Mayo, Francisco Goya, huile sur

Plus en détail

Debout sur le Pavé Mosaïque

Debout sur le Pavé Mosaïque 1 Debout sur le Pavé Mosaïque A la Gloire du Grand Architecte De L Univers, Au nom de la Franc-maçonnerie Universelle et sous les hospices de la Grande Loge de France, Francs-maçons sous le Rite Ecossais

Plus en détail

The Grand Strategy of the Byzantine Empire Edward N. Luttwak

The Grand Strategy of the Byzantine Empire Edward N. Luttwak The Grand Strategy of the Byzantine Empire Edward N. Luttwak De l art d éviter la guerre MiChel Balard Professeur à l université Paris I-Sorbonne Edward Luttwak avoue s être intéressé de près à la stratégie

Plus en détail

J ai réalisé la première version de ce travail lors

J ai réalisé la première version de ce travail lors Avant-propos J ai réalisé la première version de ce travail lors d une mission au Maroc, qui consistait, entre autres choses, à former des dessinateurs de caractères arabes pour l imprimerie et l informatique.

Plus en détail

LA FRANC-MACONNERIE EXPLIQUÉE PAR L IMAGE

LA FRANC-MACONNERIE EXPLIQUÉE PAR L IMAGE Percy John Harvey LA FRANC-MACONNERIE EXPLIQUÉE PAR L IMAGE Échantillon des illustrations Presentation_FMEI.indd 1 20/09/13 14:54:55 La cérémonie d initiation n est pas une opération magique qui transformerait

Plus en détail

Une pseudo-science : 1. Pourquoi l astrologie n est pas une science reconnue?

Une pseudo-science : 1. Pourquoi l astrologie n est pas une science reconnue? Une pseudo-science : 1 Pourquoi l astrologie n est pas une science reconnue? Les revendications des astrologues sont rejetées par la communauté scientifique. Néanmoins, l astrologie est populaire. Même

Plus en détail

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES ACTUALITES Ateliers de sensibilisation artistique à partir de l œuvre de V. Vasarely, encadré par une médiatrice culturelle et une historienne de l art. du 6 au 8 avril 2010 de 14hà16h Public: enfants

Plus en détail

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la André Vanasse Naïm Kattan André Vanasse est un homme multiple. Ecrivain, professeur, éditeur, directeur de revue. Toutes ses activités sont, certes, consacrées à la littérature. Ecrivain, il est romancier,

Plus en détail

Nos héritages arabes dans le ciel étoilé

Nos héritages arabes dans le ciel étoilé 1 Nos héritages arabes dans le ciel étoilé par Roland Laffitte, mardi 5 août Les deux tiers des noms d étoiles sont d origine arabe : ils sont parvenus à nous notamment par les traductions médiévales des

Plus en détail

1 er exposé. Les Hiéroglyphes. Jeudi 5 novembre 2009

1 er exposé. Les Hiéroglyphes. Jeudi 5 novembre 2009 Laurène SCHMIT 6 ème bleue 1 er exposé La naissance de l écriture Les Hiéroglyphes Jeudi 5 novembre 2009 La naissance de l écriture Les hiéroglyphes Introduction La naissance de l écriture Les hiéroglyphes

Plus en détail

DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO

DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO SUR LA DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO SUR LA DIVERSITE CULTURELLE CULTURELLE Adoptée par la 31 e session de la Conférence Générale de l UNESCO PARIS, 2 NOVEMBRE

Plus en détail

LICENCE GÉOGRAPHIE. Domaine ministériel : SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Secteur(s) d'activité : Droit / Science politique Mention : GÉOGRAPHIE

LICENCE GÉOGRAPHIE. Domaine ministériel : SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Secteur(s) d'activité : Droit / Science politique Mention : GÉOGRAPHIE LICENCE GÉOGRAPHIE Domaine ministériel : SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Secteur(s) d'activité : Droit / Science politique Mention : GÉOGRAPHIE Présentation Etablissement Objectifs Offrir aux étudiants des

Plus en détail

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique Georges BORGEAUD La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir Dans Echos de Saint-Maurice, 1966, tome 64, p. 18-22 Abbaye de Saint-Maurice 2013 Souvenir

Plus en détail

ARTIS TRADING ALG a développé un réseau de partenaires dans toute l Algérie :

ARTIS TRADING ALG a développé un réseau de partenaires dans toute l Algérie : Présentation : ARTIS TRADING ALG s est donné comme objectif de proposer à ses clients une large gamme de produits de décoration issue de l art et l artisanat Algérien. Ainsi il regroupe les compétences

Plus en détail

Alexandrie, métropole égyptienne

Alexandrie, métropole égyptienne Alexandrie, métropole égyptienne (Dossier réalisé par le service éducatif de la MGT) A la fin du XVIIIe siècle, lorsque Napoléon Bonaparte découvre la mythique cité antique fondée par Alexandre le Grand,

Plus en détail

Catalogue index Créée en 1994, Plafonds Amourache est une entreprise spécialisée dans la fabrication de faux plafonds en aluminium et les structures pour plaques de plâtre essentiellement. Notre devise

Plus en détail

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Février 2008 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse... 3 1. Le Bureau d accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)........

Plus en détail

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE Complément à la rencontre préparatoire GUIDE Dans le noir, je l entends qui m appelle ÉTAPE Qu est-ce que je vise dans cette rencontre? Permettre aux enfants d avoir une impression positive par rapport

Plus en détail

NATIONS UNIES. Déclaration des droits des personnes appartenant à des minorités nationales ou ethniques, religieuses et linguistiques

NATIONS UNIES. Déclaration des droits des personnes appartenant à des minorités nationales ou ethniques, religieuses et linguistiques NATIONS UNIES Déclaration des droits des personnes appartenant à des minorités nationales ou ethniques, religieuses et linguistiques www2.ohchr.org/english/issues/minorities Droits des minorités Introduction

Plus en détail

PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS 2014-2017 MASTER «SCIENCES DES RELIGIONS ET SOCIÉTÉS» ENSEIGNEMENT À DISTANCE

PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS 2014-2017 MASTER «SCIENCES DES RELIGIONS ET SOCIÉTÉS» ENSEIGNEMENT À DISTANCE PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS 2014-2017 MASTER «SCIENCES DES RELIGIONS ET SOCIÉTÉS» ENSEIGNEMENT À DISTANCE - Judaïsme - Christianisme - Islam - Laïcité - Histoire - Éthique - Épistémologie - Langue - Sociologie

Plus en détail

VIVRE ENSEMBLE EN FRANÇAIS

VIVRE ENSEMBLE EN FRANÇAIS VIVRE ENSEMBLE EN FRANÇAIS Le volet Concrétisation et Action développé par Vision Diversité parallèlement à la démarche d écoute et de concertation de l INM a permis d apporter à l approche éducative d

Plus en détail

SYLLABUS 2015-2016 LICENCE SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES HISTOIRE L3

SYLLABUS 2015-2016 LICENCE SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES HISTOIRE L3 Contact Accueil Scolarité : Valérie Séris Responsable pédagogique : Sandrine VICTOR Coordonnées CUFR Jean-François Champollion, Campus d'albi Place Verdun F 81012 Albi Cedex 9 Téléphone : 05 63 48 19 81

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

INSTITUT CONFUCIUS DE L UNIVERSITE DE LORRAINE. CONFERENCES DU SEMESTRE 1 Programme 2015-2016. En collaboration avec L Université du Temps Libre

INSTITUT CONFUCIUS DE L UNIVERSITE DE LORRAINE. CONFERENCES DU SEMESTRE 1 Programme 2015-2016. En collaboration avec L Université du Temps Libre METZ - ILE DU SAUCLY : De 14h30 à 16h30, Amphi 3 UFR Lettres et Langues Le 6 novembre 2015 Présentation concises des différentes communautés chinoises sous le Ciel de Paris INSTITUT CONFUCIUS CONFERENCES

Plus en détail

Proposition pour une sculpture monumentale : des pierres défiant les lois de la gravité

Proposition pour une sculpture monumentale : des pierres défiant les lois de la gravité Les égyptiens ont inventés de savantes méthodes pour élever un obélisque. Allongé, le bloc de pierre est soulevé à la verticale et maintenu dans ce nouvel état d équilibre. Le but des architectes égyptiens

Plus en détail

Charte des laïcs de l Assomption de Québec

Charte des laïcs de l Assomption de Québec Charte des laïcs de l Assomption de Québec, version au 12 juin 2009, page 1/5 Charte des laïcs de l Assomption de Québec Chapitre 1 er : Notre Esprit 1. Avènement du Règne de Dieu en nous et autour de

Plus en détail

Miroslav Marcelli. Partage citoyen: vivre sur l horizon du monde commun

Miroslav Marcelli. Partage citoyen: vivre sur l horizon du monde commun Miroslav Marcelli Partage citoyen: vivre sur l horizon du monde commun «Aujourd hui, le partage évolue vers un nouveau concept le partage citoyen. Audelà des clivages politiques, idéologiques ou religieux,

Plus en détail

BnF Service d Action pédagogique de la Bibliothèque nationale de France

BnF Service d Action pédagogique de la Bibliothèque nationale de France PARTIE 3 les merveilles de la mer Éternelle source de rêve NIVEAU 2 De même qu on se prend à imaginer une vie dans les étoiles, n existe t-il pas un monde sous-marin peuplé d êtres aux allures humaines?

Plus en détail

Naissance de l écriture.

Naissance de l écriture. Naissance de l écriture. Le Proche-Orient : l écriture par Grégory CHAMBON, maître de conférences en histoire des sciences et techniques de l Antiquité et en assyriologie1 à l'ubo. Sommaire I. Pourquoi

Plus en détail

Académie de Créteil. Projet présenté autour de l album «Trois souris peintres» d Ellen Stoll Walsh

Académie de Créteil. Projet présenté autour de l album «Trois souris peintres» d Ellen Stoll Walsh Projet académique 2013-2014 «Des boîtes à histoires» Comment créer un outil au service de la mise en mémoire et de la compréhension des textes littéraires Académie de Créteil Projet présenté autour de

Plus en détail

L écriture Au Moyen Âge

L écriture Au Moyen Âge MUSEE DES BEAUX-ARTS S E R V I C E E D U C A T I F L écriture Au Moyen Âge ² Page enluminée du registre de charité de la confrérie de Sainte-Croix, Musée de Bernay 2 Les grandes périodes de l évolution

Plus en détail

RADIOS et RELIGIONS en AFRIQUE SUBSAHARIENNE

RADIOS et RELIGIONS en AFRIQUE SUBSAHARIENNE EN LIBRAIRIE COURANT AVRIL 2014 RADIOS et RELIGIONS en AFRIQUE SUBSAHARIENNE Dynamisme, concurrence, action sociale Étienne Damome Cet ouvrage analyse l environnement des radios confessionnelles et leurs

Plus en détail

CLASSE : : : ; : : : : LA LIBERTE GUIDANT LE PEUPLE EUGENE DELACROIX

CLASSE : : : ; : : : : LA LIBERTE GUIDANT LE PEUPLE EUGENE DELACROIX HISTOIRE DES ARTS CLASSE : 4 ème Période historique : XIXème siècle Moment choisi : le retour à la monarchie ; les Trois Glorieuses Thématique : Arts, Etats et pouvoir (œuvre engagée) Sujet : Comment un

Plus en détail

THEME 2 : MONDE ANTIQUE

THEME 2 : MONDE ANTIQUE 16 CHAPITRE DEUX: CITOYENNETÉ ET EMPIRE A ROME (I-III SIÈCLE AP JC). CHAPITRE DEUX : CITOYENNETÉ ET EMPIRE À ROME AU Ie - IIIe SIECLES AP J.C. INTRODUCTION CARTE DE L EMPIRE AU II AP JC. 1 / Quelle est

Plus en détail

Mondialisation culturelle. dans le Golfe Persique

Mondialisation culturelle. dans le Golfe Persique Mondialisation culturelle dans le Golfe Persique Depuis environ une décennie, certains États du Golfe se préparent à l après pétrole en diversifiant leur économie. Après la finance, le commerce et le tourisme,

Plus en détail

Comment calculait-on il y a quatre mille ans?

Comment calculait-on il y a quatre mille ans? Comment calculait-on il y a quatre mille ans? Pierre Lescanne 14 octobre 2004 Comment calculait-on il y a quatre mille ans? chez les Babyloniens Pierre Lescanne 14 octobre 2004 Plan L écriture cunéiforme

Plus en détail

La promotion de la pluralité linguistique dans l usage des nouvelles technologies de l information et de la communication

La promotion de la pluralité linguistique dans l usage des nouvelles technologies de l information et de la communication Intervention de M. Khamsing Sayakone, Président de la section Lao de l APF à la 32 ème session de l APF (30juin-3 juillet 2006, Rabat, Maroc) (31 La promotion de la pluralité linguistique dans l usage

Plus en détail

II. Quels sont les aspects de la pax romana? 1. En quoi la paix romaine permet le commerce du vin gaulois?

II. Quels sont les aspects de la pax romana? 1. En quoi la paix romaine permet le commerce du vin gaulois? II. Quels sont les aspects de la pax romana? 1. En quoi la paix romaine permet le commerce du vin gaulois? 1. Doc. 4 : Quelles régions de la Gaule romaine produit du vin au IIe siècle? Doc. 4. La production

Plus en détail

SOMMAIRE. Écritures cunéiformes 3. Écritures hiéroglyphiques 7. Le scribe 8. Pierre de Rosette 9. Les alphabets 10. Écriture idéographique 12

SOMMAIRE. Écritures cunéiformes 3. Écritures hiéroglyphiques 7. Le scribe 8. Pierre de Rosette 9. Les alphabets 10. Écriture idéographique 12 PLANCHE D ÉCRITURES SOMMAIRE Écritures cunéiformes 3 Écritures hiéroglyphiques 7 Le scribe 8 Pierre de Rosette 9 Les alphabets 10 Écriture idéographique 12 Ecriture monumentale 13 Enluminure 14 Écritures

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

Que les Grecs aillent se faire voir!

Que les Grecs aillent se faire voir! Que les Grecs aillent se faire voir! Collège Sainte Véronique Lentini Hugo, Machiels Yves, Meessen Julien et Moulet Olivier 5D 1 Que les Grecs aillent se faire voir! Si ce titre est un tantinet polémique,

Plus en détail

LE SPECTACLE. Cosas ricas Des choses délicieuses!

LE SPECTACLE. Cosas ricas Des choses délicieuses! LE SPECTACLE Dolores Dulce, une vieille dame venue d'un pays lointain d'amérique latine, Cuba, parcourt le monde avec son chariot porteur de friandises et d'histoires. Au passage, elle partage son univers

Plus en détail

2 joueurs dès 8 ans But: pour les chèvres: encercler les 4 tigres; pour les tigres: manger 12 chèvres.

2 joueurs dès 8 ans But: pour les chèvres: encercler les 4 tigres; pour les tigres: manger 12 chèvres. PLACE DE MILAN 1 - Bagh Chal Jeu de stratégie - Népal - ASIE Le Bagh Chal est le jeu national du Népal. Il fait partie d une famille de jeux appelée jeux de chasse dans laquelle les joueurs n ont pas le

Plus en détail

Dans la fonction de maître de formation pratique. Dans la fonction de maître assistant

Dans la fonction de maître de formation pratique. Dans la fonction de maître assistant LA HAUTE ECOLE FRANCISCO FERRER porte à votre connaissance qu'une réserve de recrutement est constituée pr l'année académique 2015-2016. En cas d'engagement, et pr autant que le budget allé par la Communauté

Plus en détail

Jean-Claude Guillebaud, Écoutons la vérité de l'autre

Jean-Claude Guillebaud, Écoutons la vérité de l'autre 1 Jean-Claude Guillebaud, Écoutons la vérité de l'autre Un résumé de Mathieu Lavigne Présentation du conférencier : Jean-Claude Guillebaud est journaliste, essayiste et écrivain. Durant 20 ans, il a été

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

«Aucune investigation humaine ne peut être qualifiée de science véritable si elle ne peut être démontrée mathématiquement.

«Aucune investigation humaine ne peut être qualifiée de science véritable si elle ne peut être démontrée mathématiquement. «Aucune investigation humaine ne peut être qualifiée de science véritable si elle ne peut être démontrée mathématiquement.» Léonard de Vinci MATHEMATIQUES Les mathématiques revêtaient un caractère particulier

Plus en détail

Un atelier philo pour se reconnaitre hommes et femmes

Un atelier philo pour se reconnaitre hommes et femmes Débat et argumentation Un atelier philo pour se reconnaitre hommes et femmes à travers le partage d expériences «La question se pose de savoir si le lien social ne se constitue que dans la lutte pour la

Plus en détail

Théâtre - Production théâtrale Description de cours

Théâtre - Production théâtrale Description de cours Théâtre - Production théâtrale Description de cours SESSION 1 (TRONC COMMUN) Histoire de l'architecture L objectif du cours est de cerner les principaux styles de l histoire de l architecture. Le contenu

Plus en détail

Stage du PAF de l académie de Versailles : «Une cité, des sites»

Stage du PAF de l académie de Versailles : «Une cité, des sites» Stage du PAF de l académie de Versailles : «Une cité, des sites» Etudier le patrimoine urbain et architectural avec des élèves du secondaire, en relation avec les ressources de la CAPA 1. Sensibiliser

Plus en détail

TROISI` EME PARTIE L ALG` EBRE

TROISI` EME PARTIE L ALG` EBRE TROISIÈME PARTIE L ALGÈBRE Chapitre 8 L algèbre babylonienne Sommaire 8.1 Présentation..................... 135 8.2 Résolution d équations du second degré..... 135 8.3 Bibliographie.....................

Plus en détail

Ariane Moffatt : Je veux tout

Ariane Moffatt : Je veux tout Ariane Moffatt : Je veux tout Paroles et musique : Ariane Moffatt Sony Music France Thèmes La relation amoureuse, les enfants gâtés. Objectifs Objectifs communicatifs : Exprimer un sentiment. Exprimer

Plus en détail

Symposium international

Symposium international Symposium international sur l interculturalisme DIALOGUE QUÉBEC-EUROPE Montréal Du 25 au 27 mai 2011 Interculturalisme et perspectives de l éducation à mieux vivre ensemble Contribution au chapitre 8 :

Plus en détail

Haïlé Sélassié et le rastafarisme

Haïlé Sélassié et le rastafarisme Un empereur nommé Jah Haïlé Sélassié et le rastafarisme Le rastafarisme est une religion personnelle qui met l accent sur la dignité personnelle et le profond amour de Dieu. Lion de la tribu de Juda Hailé

Plus en détail

Mission sans conversion. Lettre ouverte aux chrétiens. Chers frères et sœurs en Jésus-Christ,

Mission sans conversion. Lettre ouverte aux chrétiens. Chers frères et sœurs en Jésus-Christ, Mission sans conversion Lettre ouverte aux chrétiens. Chers frères et sœurs en Jésus-Christ, Que la paix de Christ soit avec vous tous et que tous, nous devenions des instruments de paix. Avec beaucoup

Plus en détail

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire?

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Entretien avec Philippe Meirieu réalisé pour l ARALD - Quel est votre sentiment sur la présence des écrivains dans les classes? Il me semble que ce n est pas

Plus en détail

L ÉGLISE AU MOYEN ÂGE

L ÉGLISE AU MOYEN ÂGE L ÉGLISE AU MOYEN ÂGE Compétence Comprendre l importance de l Église dans la vie des hommes au Moyen Âge. Quelle impression te donne l église dans cette photographie, par rapport aux autres constructions?

Plus en détail

L AFMD et l ISTR brisent le tabou de la religion en entreprises

L AFMD et l ISTR brisent le tabou de la religion en entreprises Communiqué de presse L AFMD et l ISTR brisent le tabou de la religion en entreprises Objectif : Aider les managers à gérer la diversité religieuse au quotidien Alors que la question de l expression religieuse

Plus en détail

Pouvoirs de famille 2015

Pouvoirs de famille 2015 Pouvoirs de famille 2015 POINTS DE PUISSANCE À DÉPENSER POUR LES ÉTATS GÉNÉRAUX Voici les PPs accumulées par les familles l an dernier : Famille Rang PPs Kingsbury 1 273 De Laval 2 269 De Bourgogne 3 228

Plus en détail

Souvenir de la nuit du 4 1

Souvenir de la nuit du 4 1 SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 2 : SOUVENIR DE LA NUIT DU 4 1 / 5 Souvenir de la nuit du 4 1 Conforme aux nouvelles dispositions de l épreuve du nouveau brevet des collèges [...] Est-ce que ce n est pas

Plus en détail

CHARTE ANTI-PLAGIAT. Sciences Po 1. DEFINITIONS D ORDRE GENERAL... 2 2. RESPONSABILITES... 2 3. URKUND... 2 4. SANCTIONS... 3

CHARTE ANTI-PLAGIAT. Sciences Po 1. DEFINITIONS D ORDRE GENERAL... 2 2. RESPONSABILITES... 2 3. URKUND... 2 4. SANCTIONS... 3 CHARTE ANTI-PLAGIAT Sciences Po 1. DEFINITIONS D ORDRE GENERAL... 2 2. RESPONSABILITES... 2 3. URKUND... 2 4. SANCTIONS... 3 5. ANNEXE : PRINCIPES TECHNIQUES DE REDACTION ET DE RECOURS AUX SOURCES... 3

Plus en détail

Année scolaire 2014-2015

Année scolaire 2014-2015 Année scolaire 2014-2015 02 Concours de photographie à destination des scolaires! Un événement En 2015, pour le 30 ème anniversaire de l inscription du Pont du Gard sur la Liste du Patrimoine mondial de

Plus en détail

Le travail de maturité (TM) au Gymnase français

Le travail de maturité (TM) au Gymnase français Plan d'études Gymnase français de Bienne 9 Le (TM) au Gymnase français 2. Objectifs 3. Dispositif 3. Cadre du 3.. Choix du domaine et du sujet du 3..2 Organisation du 3..3 Déroulement du 3..4 Forme du

Plus en détail