INTRODUCTION AU MONDE MERVEILLEUX DE L EAU ET DES APPAREILS AQUA-CEL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INTRODUCTION AU MONDE MERVEILLEUX DE L EAU ET DES APPAREILS AQUA-CEL"

Transcription

1 INTRODUCTION AU MONDE MERVEILLEUX DE L EAU ET DES APPAREILS Ditra nv Konijnenboslaan 28 tél B 8470 Gistel fax

2 TABLE DES MATIERES 1. Introduction aux mystères de l eau et aux principes de fonctionnement d Applications Aperçu des appareils Considérations détaillées sur l eau comme vecteur d information L eau en bouteilles PET contient plus souvent des substances toxiques ou hormones L industrie alimentaire doit encore beaucoup progresser vers le principe du Berceau au berceau Tests sur les appareils Test effectué par Chemiebüro Dr. A. Fäßler Preuve de la déchlorisation de l eau par Test effectué par Labor für Kristallanalyse und Qualitätsforschung, Dr. Med. vet. Wilhelm Höfer Avantages des appareils

3 1. INTRODUCTION AUX MYSTÈRES DE L EAU ET AUX PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT D Nous savons tous que tout être humain veut vivre et survivre, et qu il se soucie dès lors de sa santé, du moins lorsqu il tombe malade ou qu il l est déjà. Pour survivre, il faut manger et boire, que cela nous plaise ou non. C est donc obligatoire. Toutefois, nous constatons que ces aliments et boissons si indispensables, contiennent énormément de substances toxiques, de toxines et de produits chimiques qui nuisent au quotidien à cette santé à laquelle nous tenons tant (consultez Dans les milieux médico-scientifiques, il est bien connu que l évacuation des toxines et la désintoxication du corps sont et restent des priorités absolues, non seulement en cas de maladie, mais également dans la vie de tous les jours. La meilleure cure de désintoxication est la plus simple, à savoir: boire, au quotidien, suffisamment d eau de source pure et saine, non seulement pure aux niveaux chimique et microbiologique, mais également très vive au niveau énergétique. L eau de source pure est une source de vie. Mais quelle eau les gens boivent-ils? Quasiment toutes les eaux minérales sont emballées dans des bouteilles en plastique. Toutes les bouteilles en plastique sur le marché, utilisées pour conditionner l eau, sont des thermoplastes qui sont en fait des monomères polymérisés et qui contiennent des plastifiants. (la polymérisation = la liaison mutuelle de monomères simples, pour former des macromolécules, p.ex. le monomère éthylène se polymérise en polyéthylène (connu).) Tous ces thermoplastes contiennent des résidus de monomères cancérigènes non polymérisés qui, à leur tour, pénètrent dans l eau. Actuellement, bon nombre de bouteilles d eau sont fabriquées en PET (polyéthylène téraphtalate). Le PET contient donc également des monomères résiduaires dangereux d éthylène téréphtalate qui ne sont pas polymérisés. En outre, le PET contient aussi des plastifiants avec de l antimoine, une substance très dangereuse et cancérigène Ceci a été confirmé à l Université de Heidelberg, par le Prof. Dr. William Shotijk. Suite à ces recherches, il a pu constater que l eau de source naturelle contient un taux d antimoine d environ 2 ng par litre et que lorsque celui-ci est versé dans des bouteilles PET, le taux d antimoine passe à 630 ng par litre!!! (voir annexe 1) A l occasion du septième symposium de la DGEIM (Association allemande pour la médecine énergétique et informative), les scientifiques ont noté que, suite au déversage d eau de source dans des bouteilles PET, l énergie de l eau de source originelle disparait après ± minutes. Lors des déversages dans des bouteilles en verre, 10 % de l énergie se perd et lors du transport de A à B, 30 %. Lors du stockage, on note encore une perte d énergie de 10 %. Au total, 50 % de l énergie est perdu avant même que l eau ne soit consommée. Reste encore le fait qu il faut toujours trimballer tant de poids L eau provenant de la conduite d eau, est pure au niveau microbiologique, mais au niveau énergétique, elle est tout à fait morte, stérilisée par le chlore, un gaz toxique, et stockée dans des châteaux d eau entourés d antennes d émission GSM!!! 2

4 L eau dispose d une sorte de mémoire. Dans sa structure de réseau, elle stocke des milliers de substances avec lesquelles elle entre en contact. L eau se souvient du cadmium, du plomb, du mercure, de solvants, d œstrogènes, de la dioxine, de pesticides, de vernis, d acides résiduaires à faible concentration, d agents de contraste radiographique, de plastifiants de bouteilles en plastique etc. Malgré des méthodes sophistiquées de filtrage, ce souvenir persiste. En distillant ou filtrant l eau potable, on peut seulement effacer la molécule chimique des substances nocives dans l eau, mais non pas les millions de fréquences ni les informations qu elle contient, lesquelles ont un effet sur les systèmes biologiques. L action de ces substances toxiques reste présente dans l eau et a, par conséquent, un effet sur tous les produits alimentaires qui proviennent de cette eau. Les substances nocives présentes dans l eau, ne sont pas les seules à nuire: il en est de même pour toutes leurs fréquences défavorables, e.a. les émissions GSM. L homéopathie nous a appris que l eau stocke les informations de composants antérieurs, sous forme de fréquences électromagnétiques. (Référence bibliographique: Prof. B.H. Kröplin, Université de Stuttgart, projet Apollo V. 2000) Dans la structure de l eau (cluster), ces informations sont stockées et leurs effets sur les systèmes biologiques (êtres humains, animaux et plantes) sont transmis, tout comme si ces substances matérielles se trouvaient encore dans l eau (voir aussi annexe ) Le prof. Dr. japonais Masaru Emoto est un pionnier en matière de l étude de l eau. Il est devenu mondialement célèbre grâce à son travail décrit dans ses livres Messages from water tome I et tome II (vous pouvez aussi trouver beaucoup d info sur Internet à ce sujet), dans lesquels il démontre irréfutablement comment l eau peut être influencée par tant de choses telles la musique, la prière, les signes écrits et même la force de notre pensée! Il faut trouver d urgence des solutions pour obtenir de l eau pure, saine et vitale! La solution: Les appareils offrent la solution idéale afin d obtenir de l eau saine et très énergétique. Comment fonctionne? Des gens particuliers comme Victor Schauberger ( ), souvent appelé Le père de l observation de l eau, ont effectué du travail de pionnier dans leurs recherches des secrets et des mystères de l eau. Ils ont toujours constaté que les mouvements spiralés et tourbillonnants de l eau de source naturelle, dans des sens bien précis, engendrent des forces auto-purifiantes et vitalisantes dans l eau. Il s agit exactement du premier principe des appareils : - Un disque de tourbillon doré crée des turbulences spiralées dans des sens bien particuliers, qui imitent parfaitement les cascades ou les rivières de montagne naturelles. 3

5 Ce disque de tourbillon, qui correspond à une source d eau qui coule vers la droite, a de différents effets sur l eau: Il change la structure cellulaire et les formes cluster de telle sorte (démontrable sous un microscope électronique) qu elles ressemblent à nouveau à celles de l eau de source fraîche et naturelle. Ceci signifie que tous les clusters d eau sont broyés et que l eau se décompose à nouveau en ses multiples molécules simples. Il excrète le gaz de chlore éventuel et les autres gaz nocifs Il dissout toutes les informations et les fréquences négatives et rend la mémoire de l eau tout à fait neutre et libre à nouveau (une sorte de remise à zéro ) Il apporte de l oxygène nouveau et frais dans l eau Il transforme le calcaire agressif en calcaire inoffensif qui ne peut plus durcir sur les parois. a donc aussi un effet décalcifiant. La destruction des clusters d eau est donc absolument indispensable afin d effacer la mémoire enregistrée et ceci n est possible que grâce à la turbulence et au tourbillonnement adéquats. Ce tourbillonnement, qui rend l eau entièrement neutre, purifiée et à nouveau vitalisée et énergétique, est suivi du deuxième principe d, à savoir: - Etant donné que l eau coule dès à présent sur des cristaux informatisés de manière radionique, avec les bonnes fréquences de minéraux et de cristaux ainsi que les 69 principaux oligo-éléments, elle peut ainsi absorber ces nouvelles informations positives et les transmettre au corps de la personne qui la boit. Pour 75 %, le corps humain est composé d eau qui le traverse ainsi que tous ses organes. En moyenne, l être humain excrète environ 2,5 litres d eau par jour pour l évacuation de ses substances résiduaires. Cette excrétion doit être compensée en buvant de l eau. D où son importance pour la santé. Seule l eau pure, saine, vitale et énergétique assure ainsi la désintoxication et l épuration de toutes les cellules, de tous les organes et du corps entier. Plus l eau qui coule dans notre corps est pure et énergétique, plus ses effets seront bénéfiques pour notre santé. Plus d explications sur les clusters: La formation des clusters d eau est une caractéristique naturelle de l eau. Il s agit de l agglutination de molécules d eau individuelles en clusters qui peuvent adopter toutes les formes géométriques. Ces clusters sont à la base de la mémoire de l eau. Chaque forme de cluster a sa propre fréquence de résonance, en fonction de sa forme et de sa taille. Une goutte d eau peut contenir des millions de clusters différents et donc également de nombreuses fréquences de résonance différentes. Il est donc clair qu uniquement si ces clusters sont détruits, toutes ces fréquences disparaîtront automatiquement; il s agit d une sorte de remise à zéro de l eau. Seul un tourbillonnement correctement calculé, en est capable et c est le cas pour l appareil Aqua-cel. A cause de leur taille, les clusters d eau peuvent moins bien ou même mal pénétrer dans nos cellules. Suite à sa destruction, le cluster se décompose à nouveau en molécules d eau séparées. Cette molécule d eau est tellement petite qu elle peut pénétrer beaucoup plus aisément dans la cellule et réaliser le mécanisme désintoxiquant. 4

6 Des recherches de laboratoires scientifiques, menées indépendamment, ont démontré que les personnes buvant de l eau vitalisée et énergétisée, peuvent même excréter par leurs urines des substances toxiques qui se sont accumulées dans leur corps pendant 10 ans. Suite à cette excrétion, leur corps pourra à nouveau mieux fonctionner. En buvant l eau d, nous pouvons effacer dans notre système biologique, l entrave toxique que nous avons imposé au courant des années par nous-mêmes et par l eau chimiquement purifiée de la nature. L énergétisation peut être démontrée: A part les réactions individuelles, nous pouvons mesurer l effet de l eau énergétisée à l aide de méthodes agréées: la mesure des biophotones, le traitement chimique anti-bactériel, l analyse des cristaux, la spectroscopie UV, la photographie Kirlian, la kinésiologie, la radiesthésie, la mesure de la résistance de la peau selon Voll, la mesure Redox ainsi que la microscopie Dunkelfeld. 5

7 2. APPLICATIONS Partout où l eau est disponible, peut vous aider à la vitaliser: à la maison, dans les usines, les centres sportifs, les piscines, les établissements horeca, dans des bateaux en culture aquatique, l agriculture et l horticulture etc. Dans toutes ces applications, les effets d AQUA- CEL sont particulièrement positifs. Ménage Installez un appareil du type A.A. 014 ou A.A. 030 sur un robinet de cuisine et vous pourrez utiliser l eau du robinet comme de l eau potable et pour faire du thé, du café, de la soupe ou pour préparer votre repas etc. Vous pouvez aussi donner cette eau à vos animaux domestiques: votre chien, votre chat etc. Exemple: Faites un test à l aveugle: remplissez 2 bols d eau: l un avec de l eau de conduite normale et l autre avec de l eau de conduite provenant d un appareil AQUA- CEL. Proposez-les à votre chien ou votre chat et laissez-le choisir. N importe combien de fois vous répéterez ce test, votre animal choisira à chaque fois l eau d. Donnez exclusivement de l eau d à vos plantes et vos fleurs de jardin et vous serez surpris de voir comment votre jardin sera revitalisé après quelques mois. Installez un appareil A.B. 012 sur votre douche à main et faites profiter votre peau et vos cheveux de l eau énergétique. Vous pouvez également incorporer un appareil B directement dans votre conduite d eau, de sorte à ce que vous puissiez disposer d eau pure et vitalisée auprès de tous les points d eau de votre maison. En particulier, vous pourrez prendre votre bain dans de l eau vitalisée!!! Ici, vous pourrez bénéficier de l avantage supplémentaire de ne pas avoir de calcaire dans vos tuyaux, étant donné qu fait flotter le calcaire. Si votre machine à laver et votre lave-vaisselle sont bien alimentés avec de l eau provenant d un appareil, vous consommerez nettement moins de poudre à lessiver et votre linge ou votre vaisselle sera plus propre. Agriculture et horticulture Il est évident que l eau vitalisée contribue non seulement à un rendement plus élevé de vos plantes, mais également à des plantes plus fortes et plus riches en énergie. Dans plusieurs serres, ceci a déjà été prouvé. Aussi bien les animaux que les êtres humains qui boivent de l eau d, seront en meilleure santé (voir les tests en annexe) Industrie Une application très intéressante consiste à incorporer un appareil dans vos conduites de systèmes de refroidissement / réchauffement de l eau: absence de tartre, nettement moins de corrosion et une durée de vie plus longue des installations. Dans l industrie des boissons, dans les brasseries et auprès des fabricants de boissons, beaucoup d eau est destinée à être consommée par l être humain. L utilisation d AQUA- CEL n y offre que des avantages. 6

8 3. APERCU DES APPAREILS type A.A. 014 type A.A. 030 type A.A. ½ pouce (article A.A. 014 et A.A. 030 ) A monter sur les robinets de la salle de bains, la cuisine, le jardin Exécution élégante en acier inoxydable (V4A). Facile à monter, sans outils. type A.B. ½ pouce (article A.B. 012) A monter sur les douches à main jusqu à 22 L / minute avec min. 2 Bar et max. 5 Bar. Exécution élégante en acier inoxydable (V4A). Moins de tartre dans la douche et de l eau plus douce pour les cheveux et la peau. Facile à monter, à installer au début du tuyau. type B. 1 pouce (article B ) A installer sur les conduites d eau (si un filtre est présent, montez le dans le cas après le filtre). Vitalise et adoucit l eau avec nettement moins d entartrage. Pour les conduites d eau avec un débit jusqu au 80 L /minute avec min. 1,5 Bar et max. 10 Bar. Avec filet. Exécution solide en acier inoxydable V4A (à l intérieur et à l extérieur). type C. (article C. 007) Tige en quartz en verre Duran aux cristaux informatisés. Pour l énergétisation des petites quantités de boissons, par exemple dans un verre. En remuant la tige dans le liquide, il se produit un tourbillon et une énergétisation qui améliore entre autre le goût de la boisson. A nettoyer en-dessous d eau pure coulante. Livré dans un étui métallique. Très pratique pour emmener partout, aussi en voyage. fait main pièce par pièce (carafe endessous n est pas livré) type X. (article X. 009) Carafe à décanter en verre Duran avec disque de tourbillon doré et panier de cristaux informatisés, très facile à démonter et à monter. A nettoyer en-dessous d eau pure coulante. Pour l énergétisation facile et rapide des boissons non gazeuses. Améliore aussi le goût et la digestibilité de la boisson. L effet sur les vins: les acides sont plus doux, le goût est plus complet et les effets nuisibles de l alcool sur le corps sont moins forts. Le vin subit un effet de vieillissement, une sorte d épuration, d amélioration. L effet sur les jus de fruits: le goût est plus doux et moins acide. type X. (article X. 024) Peut être monté sur chaque bouteille normale d une boisson non gazeuse (vin, jus, eau, ). Cet appareil énergétise et améliore le goût des boissons non gazeuses et vitalise la boisson. Exécution solide en acier inoxydable. 7

9 4. CONSIDERATIONS DETAILLEES SUR L EAU COMME VECTEUR D INFORMATION Généralités A la fin du dix-huitième siècle, le médecin saxon Samuel Hahnemann ( ) affirmait que toutes les substances naturelles contiendraient une force pure qu il ne faudrait qu activer. Une fois que cette force serait activée, nous n aurions plus besoin des substances matérielles actives proprement dites. Hahnemann est considéré comme l inventeur de l homéopathie, ou plus précisément comme son fondateur. La méthode de l homéopathie est basée sur le principe suivant: sur une substance portante comme l eau, des informations sous forme d une vibration sont transférées par voie immatérielle, en vue de guérir. Cette teinture-mère contenant une substance active particulière, est diluée de telle sorte que l on obtienne une molécule simple de la substance active originelle en plus, comme il a été démontré. Bien que ceci puisse nous paraître invraisemblable, il existe entretemps pourtant des études cliniques et expérimentales effectuées sur des personnes, des animaux, des plantes et des micro-organismes qui ont prouvé l efficacité des moyens homéopathiques. Il est clair qu en résonance avec certaines substances et vibrations, l eau est capable de construire des structures internes. Des études scientifiques plus récentes présentent des points de départ selon lesquels on pourrait même provoquer des modifications dans la structure de l eau par l intermédiaire de la pensée. On se réfère ici aux recherches approfondies du chercheur japonais Masaru Emoto. Sur base de milliers d enregistrements de cristaux de glace, Emoto a démontré l influence de la pensée sur l eau. Dans ses livres («Le Message de l eau», «Les cristaux d eau» etc ), il démontre entre autres l influence des sentiments, de la pensée et des prières sur l eau. Cette influence s est déposée dans la structure des cristaux de glace et a pu être photographiée. Sur Internet, on trouve beaucoup de lecture concernant le travail du Dr. Masaru Emoto. Ainsi, l eau présente la caractéristique de pouvoir stocker des informations, sous forme de fréquences ou de vibrations particulières, et de pouvoir transmettre de telles informations à d autres systèmes comme les organismes vivants. 1. Stocker des vibrations dans l eau Le modèle cluster nous permet de mieux comprendre ce processus. Au niveau atomaire de la substance, on peut constater que celle-ci n est ni rigide, ni statique, mais qu elle est composée d énergie tourbillonnante et constituée dynamiquement. Selon l état actuel de la science, un atome est considéré comme un tourbillon d énergie dans le vide, sans forme fixe. Ainsi, chaque substance de n importe quelle nature (par exemple en métal, en bois, en pierre etc.), dispose d un modèle de vibration électromagnétique spécifique. Grâce à sa structure cluster, l eau est en état de résonner avec cette vibration. 8

10 Ceci peut s expliquer comme suit: En guise de simplification, on peut représenter un cluster d eau simple comme une structure tridimensionnelle constituée de boules beaucoup plus petites, reliées par des tiges en caoutchouc. Dans cette représentation, les boules représentent des molécules d eau et les tiges en caoutchouc des substances hydrogénées. Une telle structure est très mobile et peut aisément se mettre à vibrer; ces vibrations dépendront du nombre et de la structure tridimensionnelle. Ainsi, les ondes électromagnétiques d un portable, par exemple, peuvent faire bouger ces structures hypersensibles, de sorte à ce que celles-ci vibrent en résonance avec les fréquences GSM. CLUSTER jusqu à la 1000ème molécule d eau par cluster, en 3D Illustration 1: Génération d une vibration d un cluster d eau via des ondes électromagnétiques [Zerluth, Gienger 2004] Les clusters d eau peuvent aussi résonner avec le champ électromagnétique d une substance. Ainsi, la fréquence d un métal lourd, par exemple, peut faire vibrer ce cluster hypersensible, de sorte à ce qu il puisse reprendre la fréquence de résonance typique pour ce métal lourd. En tout cas, seuls les clusters dont la fréquence correspondait aussi antérieurement en partie au métal lourd, se mettront à résonner. Même lorsque le métal lourd est enlevé de l eau, certains clusters d eau vibreront encore, jusque plusieurs mois plus tard, dans la fréquence du métal lourd. Apparemment, ceci peut s expliquer par le fait que les structures de cluster qui se mettent à résonner, s adaptent toujours mieux à ces fréquences, parce qu elles se transforment elles-mêmes en permanence. Ainsi, l eau peut stocker des vibrations de n importe quelle substance si l eau est entrée en contact avec cette substance auparavant. Même les informations avec un effet nocif, résultant du haut degré de pollution, sont stockées dans l eau. 9

11 résonance durable = stockage de l information Illustration 2: Diverses vibrations de différentes substances entrent en contact avec l eau [Zerluth, Gienger, 2004] Cette théorie de la résonance a été justifiée sur base de la spectrophotométrie par transmission, e.a. par le physicien Prof. Dr. Herbert Klima du l Institut atomaire de l Université d Autriche à Vienne et par le Prof. Dr. Maximilian Moser, physiologue à la Préclinique de Graz. Sur base de centaines de mesures reproductibles, des résultats très significatifs ont été obtenus. Autrefois, les physiciens n étaient pas capables d expliquer ce phénomène de manière irréfutable et uniforme. Pourtant, le modèle cluster propose des points de départ pour l expliquer, bien qu en réalité, le stockage d informations s effectue probablement d une manière beaucoup plus compliquée que celle qui est visible sur l illustration. 2. Le stockage des informations dans l eau une problématique des temps modernes? Lors de l épuration de l eau potable conventionnelle, les substances nocives et les agents pathogènes ne sont enlevés de l eau que de manière biologique et chimique. La qualité de l eau est uniquement déterminée par sa pureté substantielle, de sorte à ce que les recherches se limitent aux analyses chimiques et biologiques. Bien que les substances nocives aient été écartées, leurs informations sont encore présentes dans l eau. Même dans un distillat, on peut encore démontrer des informations de substances nocives. Pour l écartement de ces vibrations étrangères, tous ces clusters individuels doivent être dissolus et détruits. Dans la nature, ceci se fait de manière naturelle par l évaporation, le suintement ou le tourbillonnement. Le tourbillonnement rythmique intensif dissocie les structures cluster et efface les informations étrangères reprises antérieurement. 10

12 Illustration 3: Dissolution des informations étrangères à l aide du tourbillonnement [Zerluth, Gienger, 2004] Seule l eau, qui est relativement exempte d informations étrangères, peut remplir de façon optimale la tâche de donneur d informations positives vitales dans le métabolisme d un être. Si l eau est lésée par des informations étrangères, le transfert sera troublé. D éventuels troubles et d éventuelles affections dans le métabolisme en sont les conséquences. [cf. Zerluth, Gienger, 2004] 11

13 5. L EAU EN BOUTEILLES PET CONTIENT PLUS SOUVENT DES SUBSTANCES TOXIQUES OU HORMONES L industrie alimentaire d Elsevier L eau en bouteilles PET contient plus souvent des substances toxiques Sécurité & qualité alimentaire HEIDELBERG L eau de source en bouteilles en verre semble plus saine que l eau de source en bouteilles PET. L eau de source en bouteilles PET contient trente fois plus de métaux toxiques que l eau en bouteilles en verre. Ceci a été démontré par une étude de l Université de Heidelberg. Les chercheurs ont analysé 15 marques au Canada et 48 en Europe, et y ont trouvé de l antimoine, un métal toxique. Ce métal se dégage lors de la production de bouteilles PET. L antimoine est également utilisé dans les batteries au plomb. Par ailleurs, les quantités d antimoine se situaient en dessous du taux admissible. Pourtant, le chercheur et professeur William Shotyk se soucie du fait que l antimoine se dégage dans les bouteilles PET d eau de source. Le plus longtemps l eau de source se trouve dans la bouteille en plastique, le plus d antimoine se dégage. L effet de l antimoine sur le corps humain n est pas encore tout à fait clair, mais probablement ce métal n aura pas d effet positif, selon Shotyk. L antimoine est considéré comme une substance dangereuse par les autorités en Europe et aux Etats-Unis. Publié le Publié dans le numéro de juin 2009 de BioInfo 12

14 6. L INDUSTRIE ALIMENTAIRE DOIT ENCORE BEAUCOUP PROGRESSER VERS LE PRINCIPE DU BERCEAU AU BERCEAU MVO-PLEIN.NL L industrie alimentaire doit encore beaucoup progresser vers le principe du Berceau au berceau 18 avril, 2008 L industrie alimentaire n a pas d autre option que d évoluer vers le principe du Berceau au berceau. Mais elle a encore un long chemin à parcourir, selon Michael Braungart, le gourou du modèle Berceau au berceau. Braungart, directeur scientifique du bureau de conseil et de recherche en matière d environnement EPEA à Hambourg, était un des orateurs lors du VMT Food Event le 12 mars dernier. Dans le concept du Berceau au berceau, on parle d un cycle fermé sans flux de déchets et de produits sans substances dangereuses, pour qu ils puissent être rendus à la nature. Ainsi, les matériels de production peuvent en principe être réutilisés infiniment. L industrie alimentaire devrait développer des produits alimentaires sains et les emballer d une manière saine. Mais ce n est pas le cas. L industrie conçoit de mauvais emballages et les consommateurs sont punis pour le fait qu ils les consomment, tandis qu en fait ce sont les personnes qui conçoivent toutes ces grandes quantités d emballages superflus, qui devraient être punis, selon Braungart. Toutefois, l industrie n a pas l intention de changer ses habitudes volontairement. Ainsi, la couleur jaune utilisée dans de nombreux emballages de produits alimentaires au sein de l industrie du textile, est déjà interdite depuis plus de 12 ans. L industrie alimentaire a donc du retard à rattraper, selon Braungart. Il indique aussi que l utilisation des bouteilles PET ne pourrait pas être tolérée. Le PET est couvert de substances de couleur synthétiques, de produits chimiques et d autres substances douteuses comme l antimoine. Par exemple, lorsque vous buvez du jus d une telle bouteille, vous buvez aussi de l antimoine. Le PET n est pas conçu pour les aliments, mais il est légal et donc disponible sur le marché, déclare Braungart. Source: Food Holland 13

15 TESTS SUR LES APPAREILS AQUA CEL 14

16 Traduction en français: L appareil d énergétisation d a été fixé sur un robinet d une conduite d eau destinée au ménage. Le taux de chlore libre / lié a été mesuré avant et après le montage. Après que l eau ait été énergétisée, il ne reste plus aucune trace de chlore. 15

17 Ce test est resté dans sa langue originelle. Pour la traduction en français : voir la p

18 17

19 18

20 19

21 20

22 21

23 22

24 Traduction du rapport d essai du Dr. Med. vet. Wilhelm Höfer: Analyse des cristaux Evaluation Echantillons examinés: N. 1) Eau de conduite de Bamberg, traitée avec l appareil d énergétisation d eau d Deux différents échantillons d eau informatisés ont été pris, dont la cristallisation spagirique a été examinée et acquise aussi bien dans la phase liquide que dans la phase solide. Les cristaux se forment suite à l extraction du résidu de distillation, qui a été incinéré et calciné préalablement. Ces sels cristallisés ont été ajoutés au distillat et apposés sur des lames porteobjet. L humidité a été évaporée à température ambiante. Ce faisant, des figures cristallisées typiquement divisées, se sont formées sur les échantillons, ce qui nous permet d évaluer la qualité des forces vitales des échantillons. Aperçu de la formation du cristallisat 1. Distillation de l échantillon, sans ajout d eau ou d autres solvants, à basses températures. 2. Evincement des sels cristallisés du résidu de distillation, en vue de leur incinération et calcination. 3. Mélange du distillat et des sels cristallisés, avant de les apposer sur des lames porteobjet - Formation de figures cristallisées typiques, appartenant aux échantillons - Les figures cristallisées du même échantillon sont toujours les mêmes en cas de répétition et elles présentent les figures cristallisées typiques, appartenant à cet échantillon. Traduction relative à l illustration tabellarische Auswertung dernier point 1) du tableau Les petites étoiles hexagonales, les soleils ainsi que les cristaux fins en forme de plantes sont la preuve de la bonne qualité de l eau. Test 1) Eau de conduite de Bamberg, traitée avec l appareil d énergétisation d eau d Photo A: formes principalement raffinées En principe, les informations ont provoqué une bonne vitalité de l eau. De différentes informations positives sont exprimées, ce qui se manifeste dans quelques figures. Les petites étoiles hexagonales et les structures raffinées en forme de plantes sont frappantes. 23

25 1. L illustration complète, agrandie 40 fois Sur toute la surface, l illustration complète représente en grande partie un champ de structure régulièrement réparti, qui n est en tout cas que d application limitée pour le centre de l illustration. Ceci signifie que le fonctionnement vital, aussi bien du système nerveux que des fonctions organiques du corps, du buveur d eau est stimulé d une manière positive et harmonieuse et que le métabolisme est clairement valorisé. 2. La demi-illustration, agrandie 100 fois Test 1) Eau de conduite de Bamberg, traitée avec l appareil d énergétisation d eau d La demi-illustration présente des structures multiples qui sont réparties régulièrement aux bords de l illustration et qui expriment, par conséquent, une vitalité harmonique de l eau pour le fonctionnement de l organisation nervo-sensorielle de l utilisateur. Les formes raffinées, les multiples positions d angle et les petites étoiles hexagonales optimales et effectives sur les illustrations, sont des aspects positifs. 3. La grande illustration, agrandie 400 fois Test 1) Eau de conduite de Bamberg, traitée avec l appareil d énergétisation d eau d La grande illustration montre les cristaux dispersés en forme de branches, qui reflètent une bonne vitalité de l eau; on peut apercevoir des structures plus fines sur les deux illustrations séparées. Si la luminosité est bonne, on peut également remarquer de petites formes de soleils. Résumé: Test 1) Eau de conduite de Bamberg, traitée avec l appareil d énergétisation d eau d Comparaison des illustrations - agrandie 400 fois Lors de la comparaison directe, les losanges clairs et harmonieux (illustration B) ainsi que les étoiles développées à maintes reprises (illustrations A et C) aux bords de l illustration, sont frappantes. En outre, les formes vivantes avec des structures cristallisées, peu rectangulaires diffèrent jusqu au centre de l illustration. (illustration A et la grande illustration S6) Dans le champ central de l illustration, les effets de l informatisation sont moins effectifs qu aux bords de l illustration. Tout compte fait, nous évaluons l eau Bambergen N 1, énergétisée à l aide de l appareil AQUA- CEL, comme positive et nous y attribuons le score de 2,0 (variant de 1= excellent à 6 = nuisible). Ceci prouve la qualité digne de recommandation, telle souhaitable pour le consommateur. 24

L eau c est la vie! À l origine était l eau... La planète bleue. Les propriétés de l eau. L homme et l eau. ... et l eau invita la vie.

L eau c est la vie! À l origine était l eau... La planète bleue. Les propriétés de l eau. L homme et l eau. ... et l eau invita la vie. 1 L eau c est la vie! À l origine était l eau... Lors du refroidissement de la terre, qui était une boule de feu à sa création, les nuages qui l entouraient ont déversé leur eau, formant les mers et les

Plus en détail

Traitement de l eau par flux dynamique

Traitement de l eau par flux dynamique GmbH Traitement de l eau par flux dynamique afin de réduire les impuretés microbiologiques afin d empêcher l apparition de nouveaux germes dans les eaux de consommation et de process et Nouveau avec certificat

Plus en détail

Fabriquer ses produits ménagers naturels. Semaine Européenne de la Réduction des Déchets 2013

Fabriquer ses produits ménagers naturels. Semaine Européenne de la Réduction des Déchets 2013 Fabriquer ses produits ménagers naturels Semaine Européenne de la Réduction des Déchets 2013 Fabriquer ses produits ménagers naturels Programme Intérêt de fabriquer ses produits Les principaux ingrédients

Plus en détail

Fiche documentaire FAIRE LES PRODUITS D USAGE DOMESTIQUE SANS DANGER POUR L AIR

Fiche documentaire FAIRE LES PRODUITS D USAGE DOMESTIQUE SANS DANGER POUR L AIR Fiche documentaire FAIRE LES PRODUITS D USAGE DOMESTIQUE SANS DANGER POUR L AIR Les produits d usage domestique comprennent les produits de nettoyage (p. ex., les nettoie-vitres et les produits de nettoyage

Plus en détail

Les clés pour entretenir facilement votre spa. SpaTime la gamme d entretien pour les spas

Les clés pour entretenir facilement votre spa. SpaTime la gamme d entretien pour les spas Les clés pour entretenir facilement votre spa SpaTime la gamme d entretien pour les spas Equilibre de l eau Votre spa est un lieu de détente et de bien-être par excellence. Il est donc essentiel que l

Plus en détail

L ÉNERGIE C EST QUOI?

L ÉNERGIE C EST QUOI? L ÉNERGIE C EST QUOI? L énergie c est la vie! Pourquoi à chaque fois qu on fait quelque chose on dit qu on a besoin d énergie? Parce que l énergie est à l origine de tout! Rien ne peut se faire sans elle.

Plus en détail

Activités à faire en présence d un adulte

Activités à faire en présence d un adulte Activités à faire en présence d un adulte Présenté par le volet jeunesse d Option consommateurs grâce à la participation financière du programme ÉcoAction d Environnement Canada et de la Fondation du Grand

Plus en détail

Pour améliorer la qualité Objectif esthétique pour l eau potable 1 mg/l

Pour améliorer la qualité Objectif esthétique pour l eau potable 1 mg/l Dans une goutte d eau Cuivre Le cuivre (Cu) est présent à l état naturel dans la roche, le sol, les plantes, les animaux, l eau, les sédiments et l air. Le cuivre est souvent présent sous forme de minéraux,

Plus en détail

filtration d eau de qualité supérieure et solutions de distribution

filtration d eau de qualité supérieure et solutions de distribution filtration d eau de qualité supérieure et solutions de distribution Votre eau doit traverser quelle distance? 238 milliards de litres d eau embouteillée sont consommés globalement annuellement. (source:

Plus en détail

Cafetière. Mode d Emploi. 1Notice cafetière v1.0

Cafetière. Mode d Emploi. 1Notice cafetière v1.0 Cafetière Mode d Emploi 1Notice cafetière v1.0 SOMMAIRE 1 CONSIGNES DE SÉCURITÉ... 3 2INSTALLATION DE L APPAREIL EN TOUTE SÉCURITÉ...4 3PRECAUTION CONCERNANT L UTILISATION DE L APPAREIL...5 4DESCRIPTION

Plus en détail

Exemples d ingrédients de Base et de logos «label bio ménage»

Exemples d ingrédients de Base et de logos «label bio ménage» Exemples d ingrédients de Base et de logos «label bio ménage» Exemples d utilisation Avantage des produits «BIO» et des ECOLABEL 1) Caractéristiques certifiées (label européen): les liquides vaisselles

Plus en détail

1. Identification de la substance ou préparation et de la Société. 2. Composition/ informations sur les composants

1. Identification de la substance ou préparation et de la Société. 2. Composition/ informations sur les composants Date d impression : 23/08/02 Valable à partir du : 08.08.01 Page: 1/7 1. Identification de la substance ou préparation et de la Société Données relatives au produit : Nom commercial : KNAUF ZADUR Mortier

Plus en détail

Des performances exceptionnelles.

Des performances exceptionnelles. Accumulateurs d énergie ROTEX Des performances exceptionnelles. L accumulateur de chaleur haute performance de ROTEX offre une hygiène maximale et un confort optimal de l eau chaude sanitaire. «Lorsqu

Plus en détail

L EAU POTABLE : COMMENT LA PRÉSERVER Bien que l eau soit une ressource renouvelable, il ne faut pas pour autant la gaspiller. Les Québécois sont les

L EAU POTABLE : COMMENT LA PRÉSERVER Bien que l eau soit une ressource renouvelable, il ne faut pas pour autant la gaspiller. Les Québécois sont les L EAU POTABLE : COMMENT LA PRÉSERVER Bien que l eau soit une ressource renouvelable, il ne faut pas pour autant la gaspiller. Les Québécois sont les deuxièmes plus grands consommateurs d eau potable, juste

Plus en détail

Puissant et écologique à la fois

Puissant et écologique à la fois Puissant et écologique à la fois La technologie innovante de désinfection et d oxydation à l ozone économique et écologique www.prominent.com L ozone Un puissant désinfectant La plus-value à la clé : une

Plus en détail

MC1-F www.primo-elektro.be

MC1-F www.primo-elektro.be NOTICE D UTILISATION CAFETIÈRE MUG ISOTHERME www.primo-elektro.be WWW.PRIMO-ELEKTRO.BE 2 WWW.PRIMO-ELEKTRO.BE Lisez toutes les instructions Conservez-les pour consultation ultérieure 1. CONDITIONS DE GARANTIE

Plus en détail

A B C Eau Eau savonneuse Eau + détergent

A B C Eau Eau savonneuse Eau + détergent 1L : Physique et chimie dans la cuisine Chapitre.3 : Chimie et lavage I. Les savons et les détergents synthétiques 1. Propriétés détergentes des savons Le savon est un détergent naturel, les détergents

Plus en détail

GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG

GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG Version 1.0 1 Avant-propos Ce guide de bonnes pratiques a été préparé pour fournir des informations concernant la collecte

Plus en détail

Questions pratiques: Comment éviter la condensation sur la vitre intérieur de ma fenêtre?

Questions pratiques: Comment éviter la condensation sur la vitre intérieur de ma fenêtre? Questions pratiques: Comment éviter la condensation sur la vitre intérieur de ma fenêtre? Qu est-ce que la condensation? L air contient de la vapeur d eau en suspension. Des études spécialisées démontrent

Plus en détail

technologie de séchage

technologie de séchage technologie de séchage we process the future Technologie de traitement LA TÂCHE Dans tous les domaines de l industrie, le séchage constitue une étape nécessaire du processus de traitement. Tous les produits

Plus en détail

Fluorescent ou phosphorescent?

Fluorescent ou phosphorescent? Fluorescent ou phosphorescent? On entend régulièrement ces deux termes, et on ne se préoccupe pas souvent de la différence entre les deux. Cela nous semble tellement complexe que nous préférons rester

Plus en détail

L eau et la santé sont indissociables

L eau et la santé sont indissociables L eau, indispensable à notre hygiène quotidienne L hygiène repose sur le respect de règles de conduites quotidiennes qui permettent de préserver sa santé. L être humain est porteur de nombreux micro-organismes

Plus en détail

DOMAİNES D USAGE DOMAINES D USAGE INDUSTRIEL

DOMAİNES D USAGE DOMAINES D USAGE INDUSTRIEL DOMAİNES D USAGE Dans le but d observer le rendement à l instant même de notre appareil magnétique à stopper la calcification, montez le, s il vous plait, sur un congélateur. Les blocs de glace obtenus

Plus en détail

LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1. Construire vert ne devrait pas être un casse-tête

LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1. Construire vert ne devrait pas être un casse-tête LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1 Construire vert ne devrait pas être un casse-tête LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 2 6/4/08 11:53 AM Page 2 LOG 8869 Residential

Plus en détail

Les adoucisseurs d'eau Essential Series MC de Kinetico aident à optimiser l'efficacité des appareils électroménagers

Les adoucisseurs d'eau Essential Series MC de Kinetico aident à optimiser l'efficacité des appareils électroménagers POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Photos disponibles sur demande Joyce Penhallurick ou Patrice Aylward Yopko Penhallurick LLC jp@yp-pr.com ou pa@yp-pr.com 440-543-8615 Les adoucisseurs d'eau Essential Series MC

Plus en détail

QUIZZ! C est toi l expert en énergie! Ta mission: Répondre aux questions du cahier en explorant cette maison sur le site energie-environnement.

QUIZZ! C est toi l expert en énergie! Ta mission: Répondre aux questions du cahier en explorant cette maison sur le site energie-environnement. QI! C est toi l expert en énergie! a mission: Répondre aux questions du cahier en explorant cette maison sur le site energie-environnement.ch i tu réponds correctement, tu obtiendras un code secret qui

Plus en détail

Un plan départemental de prévention des déchets

Un plan départemental de prévention des déchets Un plan départemental de prévention des déchets Le Conseil Général s est engagé, accompagné de l Agence De l Environnement et de la Maîtrise de l Energie (ADEME), dans une démarche de réduction de la production

Plus en détail

Bacs de lavage et équipements de buanderie

Bacs de lavage et équipements de buanderie Fonctionnels et robustes dans toutes les situations Bacs de lavage et équipements de buanderie Bacs de lavage 2 3 Fonctionnels, robustes et extensibles Vous cherchez des équipements appropriés pour votre

Plus en détail

Est-elle bonne à boire?

Est-elle bonne à boire? Environnement et Travail Gestion de l environnement et des aires naturelles L eau de votre puits Est-elle bonne à boire? 1 Cette série de brochures décrit ce que les propriétaires de puits privés peuvent

Plus en détail

Electrification statique - Problèmes et solutions L application des sources ionisantes. Auteur: Dr Mark G Shilton, CChem, MRSC. (Copie du document

Electrification statique - Problèmes et solutions L application des sources ionisantes. Auteur: Dr Mark G Shilton, CChem, MRSC. (Copie du document Electrification statique - Problèmes et solutions L application des sources ionisantes. Auteur: Dr Mark G Shilton, CChem, MRSC. (Copie du document présenté à la Conférence sur la sécurité et la fiabilité

Plus en détail

Plan Canicule. En été, les périodes de canicule sont particulièrement propices aux coups de chaleur et plusieurs facteurs peuvent y contribuer.

Plan Canicule. En été, les périodes de canicule sont particulièrement propices aux coups de chaleur et plusieurs facteurs peuvent y contribuer. Plan Canicule Fiche 3.2 : Les travailleurs En été, les périodes de canicule sont particulièrement propices aux coups de chaleur et plusieurs facteurs peuvent y contribuer. Facteurs environnementaux Ensoleillement

Plus en détail

Le traitement des eaux usées

Le traitement des eaux usées GALDIN 4 B Anaïs SNE Le traitement des eaux usées La station d épuration de Lacer Mr Lamarque, technicien du service des eaux et responsable de la station d épuration du Mézinais, est venu nous expliquer

Plus en détail

Produits dangereux. Définition

Produits dangereux. Définition Produits dangereux Définition Les produits dangereux sont capables de provoquer des effets indésirables en cas de contact ou d ingestion. Ces effets peuvent se manifester sous forme de : intoxication ;

Plus en détail

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère.

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. «Consommer moins en consommant mieux» 40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. Maîtriser notre consommation en électricité, c est nous engager à adopter des gestes

Plus en détail

Édito. Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas.

Édito. Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas. Édito Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas. Depuis janvier 2011, le Syndicat Emeraude s est engagé résolument dans un programme local de prévention. Ne nous limitons pas à l objectif

Plus en détail

Notre ligne de produits lessive et nettoyants de Suisse

Notre ligne de produits lessive et nettoyants de Suisse Notre ligne de produits lessive et nettoyants de Suisse Page Lessives poudres 4 Lessives liquides 5 Lessives spéciales 6 7 Aides au lavage 8 Adoucissants 9 Nettoyants ménagers 10 11 Nettoyants vaisselle

Plus en détail

Systèmes de récupération de chaleur des eaux de drainage

Systèmes de récupération de chaleur des eaux de drainage Systèmes de récupération de chaleur des eaux de drainage Les objectifs d'apprentissage: Cet exposé vous informera au sujet des systèmes de récupération de chaleur des eaux de drainage (SRCED) et: Comment

Plus en détail

INSTRUCTIONS CONCERNANT LA REMISE DE DENRÉES ALIMENTAIRES LORS DE MARCHÉS OU DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES

INSTRUCTIONS CONCERNANT LA REMISE DE DENRÉES ALIMENTAIRES LORS DE MARCHÉS OU DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES Service de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires SAAV Amt für Lebensmittelsicherheit und Veterinärwesen LSVW Chemin du Musée 15, 1700 Fribourg T +41 26 305 80 10, F +41 26 305 80 19 www.fr.ch/lsvw

Plus en détail

Déchets spécifiques de type F, stockés en alvéole spécifique mono matériaux, dans un centre de stockage d inertes

Déchets spécifiques de type F, stockés en alvéole spécifique mono matériaux, dans un centre de stockage d inertes Les déchets actuellement considérés comme inertes en France et stockés comme tels sont des déchets suivants : (1) Stockage en classe III, recyclage, 17 01 01 Béton (armé ou non) 17 01 02 Briques (1) Stockage

Plus en détail

COLLECTES SECTEUR A. Veuillez noter que les collectes ont lieu même les jours fériés, à l exception de Noël et du jour de l An.

COLLECTES SECTEUR A. Veuillez noter que les collectes ont lieu même les jours fériés, à l exception de Noël et du jour de l An. COLLECTES SECTEUR A Secteur Saint-Joachim-de-Courval Secteur Saint-Charles-de-Drummond Ouest boul. Lemire Ouest autoroute 20 ave. des Châtaigniers Rivière Saint- Germai n boul. Lemire rue Saint-Georges

Plus en détail

Le capteur solaire thermique : un exemple concret

Le capteur solaire thermique : un exemple concret Le capteur solaire thermique : un exemple concret Une utilisation possible du soleil est le chauffage de l eau sanitaire, utilisée pour se laver, pour faire la vaisselle ou encore le ménage. Il s agit

Plus en détail

Tri et réduction des déchets

Tri et réduction des déchets Tri et réduction des déchets dans les locaux sociaux de son établissement # 1 - Organiser le tri dans les locaux sociaux # 2 - Valoriser les déchets en organisant la collecte des poubelles # 3 - Communiquer

Plus en détail

L eau dans le corps. Fig. 6 L eau dans le corps. Cerveau 85 % Dents 10 % Cœur 77 % Poumons 80 % Foie 73 % Reins 80 % Peau 71 % Muscles 73 %

L eau dans le corps. Fig. 6 L eau dans le corps. Cerveau 85 % Dents 10 % Cœur 77 % Poumons 80 % Foie 73 % Reins 80 % Peau 71 % Muscles 73 % 24 L eau est le principal constituant du corps humain. La quantité moyenne d eau contenue dans un organisme adulte est de 65 %, ce qui correspond à environ 45 litres d eau pour une personne de 70 kilogrammes.

Plus en détail

Sauvons notre planète

Sauvons notre planète présente Economisez l eau Dans des conditions de fosses septiques normales, toute l eau utilisée dans votre maison est alimentée par le biais de trappes àgraisse, de gravières et ensuite gaspillée. Avec

Plus en détail

Pour empêcher les bougies de couler, il suffit de les tremper toute une nuit dans un récipient d'eau. Pour qu'une bougie se consume moins vite,

Pour empêcher les bougies de couler, il suffit de les tremper toute une nuit dans un récipient d'eau. Pour qu'une bougie se consume moins vite, Quelques trucs et astuces : Bougies Pour empêcher les bougies de couler, il suffit de les tremper toute une nuit dans un récipient d'eau. Bougies toujours Pour qu'une bougie se consume moins vite, placez

Plus en détail

Soyez. Pour un logement

Soyez. Pour un logement Soyez Pour un logement Sommaire LE CHAUFFAGE 2 LA VENTILATION 2 LES EQUIPEMENTS MENAGES 3 L ECLAIRAGE ET L ELECTRICITE 4 L EAU 4 TRIE DES DECHETS 5 LA CONSOMMATION DURABLE 6 LE TRANSPORT 7 Ce guide va

Plus en détail

500 ml. BASF Agro S.A.S. 21, chemin de la Sauvegarde 69134 ECULLY cedex Tél. 04 72 32 45 45

500 ml. BASF Agro S.A.S. 21, chemin de la Sauvegarde 69134 ECULLY cedex Tél. 04 72 32 45 45 MYTHIC 10 SC Préparation biocide (TP18) pour lutter contre les fourmis et les punaises des lits Suspension concentrée (SC) contenant : 106 g/l de chlorfenapyr (N CAS : 122453-73-0) MYTHIC 10 SC - (chlorfénapyr

Plus en détail

Fiche action Consommer l eau du robinet, ça me plait!

Fiche action Consommer l eau du robinet, ça me plait! Fiche action Consommer l eau du robinet, ça me plait! Eco E Team Sommaire Remplacer l achat de bouteilles d eau par le placement de fontaines à eau ou par la consommation directe de l eau du robinet, c

Plus en détail

Fiche de données de sécurité Selon l Ochim (ordonn. produits chim.) du18.05.2005, paragr.3

Fiche de données de sécurité Selon l Ochim (ordonn. produits chim.) du18.05.2005, paragr.3 Nr. Article- Produit : 48785 Page: Page 1 En cas d urgence appeler le Centre Suisse d information toxicologique, Freiestr. 16, 8032 Zürich; Tél. des Urgences: ( jour et nuit) 145 ou +41 (0)44 251 51 51.

Plus en détail

PROTECTION TOTALE AU QUOTIDIEN

PROTECTION TOTALE AU QUOTIDIEN PROTECTION TOTALE AU QUOTIDIEN L'OZONE L'OZONE EST UN GAZ INCOLORE (À HAUTES CONCENTRATIONS, IL EST BLEUTÉ), D'ODEUR ACIDE, ODEUR ATYPIQUE QUI SE SENT APRÈS UN ORAGE ACCOMPAGNÉ D'ÉCLAIRS. LE SYMBOLE EST

Plus en détail

POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER DANS LES ECOLES?

POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER DANS LES ECOLES? POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER DANS LES ECOLES? 1. CONSOMMATION DE PAPIER Les écoles primaires et secondaires bruxelloises consomment chaque année 250 millions de feuilles A4, soit environ

Plus en détail

Carbone. Carbone. Paramètres : Carbone

Carbone. Carbone. Paramètres : Carbone Carbone Carbone Carbone En dehors des nombreux procédés qui ont déjà largement progressé en matière d élimination de l azote et des phosphates, la fonction principale d une station d épuration réside dans

Plus en détail

A savoir. > Les déchets de l ensemble de la restauration française représentent 10 % de la production de déchets ménagers, soit 2,5 millions de tonnes

A savoir. > Les déchets de l ensemble de la restauration française représentent 10 % de la production de déchets ménagers, soit 2,5 millions de tonnes Déchets > 1 tonne de verre recyclé = 660 kg de sable + 100 kg de fioul économisé > 1 tonne de plastique recyclé = entre 600 et 800 kg de pétrole brut économisé > 670 canettes valorisées = 1 vélo > 19 000

Plus en détail

FICHE DE SECURITE FUMESAAT 500 SC

FICHE DE SECURITE FUMESAAT 500 SC 1/5 FICHE DE SECURITE FUMESAAT 500 SC Identification de la préparation 1. Identification de la préparation de l entreprise Nom commercial: FUMESAAT 500 SC Identification Produit : éthofumésate 500 SC Substance

Plus en détail

CONSTRUCTION DES COMPETENCES DU SOCLE COMMUN CONTRIBUTION DES SCIENCES PHYSIQUES

CONSTRUCTION DES COMPETENCES DU SOCLE COMMUN CONTRIBUTION DES SCIENCES PHYSIQUES CONSTRUCTION DES COMPETENCES DU SOCLE COMMUN CONTRIBUTION DES SCIENCES PHYSIQUES Compétence du socle : Compétence 6 : Les compétences sociales et civiques. Contribution attendue : Utiliser un produit chimique

Plus en détail

NETTOYAGE À L EAU ÉCOLOGIQUE CLEAN

NETTOYAGE À L EAU ÉCOLOGIQUE CLEAN NETTOYAGE À L EAU ÉCOLOGIQUE CLEAN L utilisation et la mise au rebut des produits chimiques étant de plus en plus réglementées, l industrie de la blanchisserie doit utiliser des méthodes de nettoyage plus

Plus en détail

Annexe III du Protocole au Traité sur l'antarctique, relatif à la protection de l'environnement Elimination et gestion des déchets

Annexe III du Protocole au Traité sur l'antarctique, relatif à la protection de l'environnement Elimination et gestion des déchets Annexe III du Protocole au Traité sur l'antarctique, relatif à la protection de l'environnement Elimination et gestion des déchets ARTICLE 1 OBLIGATIONS GENERALES 1. La présente Annexe s'applique aux activités

Plus en détail

Produits nettoyants. Détergents en poudre. Savons à mains DÉTERGENT EN POUDRE POUR LAVE-VAISSELLE

Produits nettoyants. Détergents en poudre. Savons à mains DÉTERGENT EN POUDRE POUR LAVE-VAISSELLE Détergents en poudre POUR LAVE-VAISSELLE POUR LA LESSIVE Code Colabor : 4289 4291 13394 18 kg Ce détergent en poudre à mousse contrôlée pour lave-vaisselle est recommandé pour les lave-vaisselle automatiques

Plus en détail

L EAU PURE NÉCESSITE DES SOLUTIONS EXTRÊMEMENT PURES. Water Treatment Chemicals

L EAU PURE NÉCESSITE DES SOLUTIONS EXTRÊMEMENT PURES. Water Treatment Chemicals L EAU PURE NÉCESSITE DES SOLUTIONS EXTRÊMEMENT PURES Water Treatment Chemicals L eau pure nécessite des solutions extrêmement pures Même les eaux d égout doivent répondre à des normes strictes. Les habitants

Plus en détail

1.1.1. Unité fonctionnelle de référence, à laquelle sont rapportés les impacts environnementaux du Chapitre 2

1.1.1. Unité fonctionnelle de référence, à laquelle sont rapportés les impacts environnementaux du Chapitre 2 EXTRAIT DE LA DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010 PROFILES PVC DE DECORATION ET D AMENAGEMENT INTERIEURS ET EXTERIEURS Edition DECEMBRE 2005 SNEP - Profilés PVC de

Plus en détail

M A N U E L D I N S T R U C T I O N S

M A N U E L D I N S T R U C T I O N S M A N U E L D I N S T R U C T I O N S FR RÈGLES GÉNÉRALES POUR L UTILISATION DE LA MACHINE SOMMAIRE Lire attentivement le manuel d instructions et les limitations de la garantie. La machine doit être branchée

Plus en détail

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Eau chaude sanitaire 2 5 6 6 CONNAÎTRE > Les besoins d eau chaude sanitaire > Les modes de production > La qualité de l eau > Les réseaux de distribution > La température de l eau REGARDER

Plus en détail

LE DEVENIR DES EMBALLAGES TRIÉS

LE DEVENIR DES EMBALLAGES TRIÉS UN DOUTE? UNE QUESTION? LE DEVENIR DES EMBALLAGES TRIÉS LA COLLECTE DES SACS ET DES BACS JAUNES : Les agents de collecte ramassent une fois par semaine les sacs et bacs jaunes. Seuls les emballages et

Plus en détail

Le guide de la. plomberie. éditions

Le guide de la. plomberie. éditions Le guide de la plomberie éditions Le guide de la plomberie Mieux comprendre pour bien choisir! éditions Dans la même collection ππmaison et Travaux Le guide du parquet Le guide de la désinsectisation ππargent

Plus en détail

CAMPAGNE EAU/DÉCHETS VERT ET NET

CAMPAGNE EAU/DÉCHETS VERT ET NET CAMPAGNE EAU/DÉCHETS VERT ET NET CONTEXTE Nettoyer nos maisons et nos lieux de travail peut être dur pour l environnement selon les produits que nous utilisons et comment nous les utilisons. Plusieurs

Plus en détail

Elimination sur mesure

Elimination sur mesure La qualité couche après couche Elimination sur mesure Solutions sectorielles pour peintres et applicateurs de peinture. Nous vous aidons à éliminer ou recycler dans les règles de l art pour le bien d une

Plus en détail

Et après mes travaux?

Et après mes travaux? 10 Et après mes travaux? Voilà, les travaux sont terminés! Vous vous (ré)installez confortablement dans votre logement. Comment profiter le plus longtemps possible des améliorations que vous venez d apporter

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

Produits pour hygiène en cuisine nettoyage de bâtiments détergents pour textiles

Produits pour hygiène en cuisine nettoyage de bâtiments détergents pour textiles Produits vaisselle HalaGastro F11 Détergent pour lave-vaisselle avec chlore actif. Concentration d'utilisation: 0.3 0.5%, ph à 1.0%: 11.7 10600410-0002 10600410-0004 10600410-0007 Bidon 12 kg Bidon 25

Plus en détail

Bonnes pratiques d hygiènes alimentaires pour le poisson 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F)

Bonnes pratiques d hygiènes alimentaires pour le poisson 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) Bonnes pratiques d hygiènes alimentaires pour le poisson 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) Dès que le poisson entre dans votre usine, vous

Plus en détail

Ordonnance relative à la prévention des accidents et des maladies professionnelles lors de travaux de peinture par pulvérisation au pistolet

Ordonnance relative à la prévention des accidents et des maladies professionnelles lors de travaux de peinture par pulvérisation au pistolet Ordonnance relative à la prévention des accidents et des maladies professionnelles lors de travaux de peinture par pulvérisation au pistolet 832.314.12 du 5 avril 1966 (Etat le 1 er mai 1966) Le Conseil

Plus en détail

Capteurs d humidité (capacitif) et capteurs de température pour application en climatisation

Capteurs d humidité (capacitif) et capteurs de température pour application en climatisation GmbH & Co. KG Régulation SAS Fiche technique 907020 Page 1/7 Capteurs d humidité (capacitif) et capteurs de température pour application en climatisation Pour la mesure de l humidité relative de l air

Plus en détail

Risques spécifiques Création : 17/03/1994. ocif

Risques spécifiques Création : 17/03/1994. ocif COMPAGNIE GENERALE DES INSECTICIDES 9 rue Louis Armand ST OUEN L'AUMONE 95315 CERGY PONTOISE Cedex Tél: 01.34.64.11.73 Fax: 01.30.37.15.90. FICHE DE DO EES SECURITE Réf. : GUEP2 Risques spécifiques Création

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION

NOTICE D UTILISATION CAFETIERE ELECTRIQUE 1.25L REF CM4229 230V - 800W - 50Hz NOTICE D UTILISATION LIRE ATTENTIVEMENT LES INSTRUCTIONS SUIVANTES AVANT TOUTE PREMIERE UTILISATION Appareil garanti 1 an sur présentation du ticket

Plus en détail

LA MESURE DE PRESSION PRINCIPE DE BASE

LA MESURE DE PRESSION PRINCIPE DE BASE Page 1 / 6 LA MESURE DE PRESSION PRINCIPE DE BASE 1) Qu est-ce qu un sensor de pression? Tout type de sensor est composé de 2 éléments distincts : Un corps d épreuve soumit au Paramètre Physique φ à mesurer

Plus en détail

Transport sur la route

Transport sur la route Transport sur la route Dans un camion ou un fourgon, il faut garder le poisson et les produits du poisson au froid et éviter la contamination, pendant toute la période de la livraison aux clients. Suivez

Plus en détail

Alfa Laval échangeurs de chaleur spiralés. La solution à tous les besoins de transfert de chaleur

Alfa Laval échangeurs de chaleur spiralés. La solution à tous les besoins de transfert de chaleur Alfa Laval échangeurs de chaleur spiralés La solution à tous les besoins de transfert de chaleur L idée des échangeurs de chaleur spiralés n est pas nouvelle, mais Alfa Laval en a amélioré sa conception.

Plus en détail

Une production économique! Echangeur d ions TKA

Une production économique! Echangeur d ions TKA Une eau totalement déminéralisée Une production économique! Echangeur d ions TKA Eau déminéralisée pour autoclaves, laveurs, analyseurs automatiques, appareils d'eau ultra pure... SYSTÈMES DE PURIFICATION

Plus en détail

comfor/tg 2009 Brûlures chimiques Etiquetage et reconnaissance des dangers

comfor/tg 2009 Brûlures chimiques Etiquetage et reconnaissance des dangers comfor/tg 2009 Brûlures chimiques Etiquetage et reconnaissance des dangers 1 Buts Etre capable de reconnaître les dangers indiqués sur une étiquette de produits dangereux. Connaître les pictogrammes du

Plus en détail

COMMUNE DE SALES. Déchetterie Route de la Joretta, 1625 Sâles

COMMUNE DE SALES. Déchetterie Route de la Joretta, 1625 Sâles COMMUNE DE SALES Horaires d ouverture Mardi de 18h00 à 19h00 Vendredi de 17h30 à 19h00 Samedi de 09h00 à 11h30 Déchetterie Route de la Joretta, 1625 Sâles Toute l année Toute l année Toute l année Points

Plus en détail

Le circuit électrique

Le circuit électrique BULLETIN SPÉCIAL N 2 Le circuit électrique Théorie un peu de réflexion Intro L électricité est une source d énergie. Une énergie que l on peut facilement transformer en mouvement, lumière ou chaleur. L

Plus en détail

Fiche technique Mai, 2011 Dernière version : Oct 2010. Produits transparents : SJ 3460 : non adhésif SJ 3560 : Muni d un adhésif acrylique VHB

Fiche technique Mai, 2011 Dernière version : Oct 2010. Produits transparents : SJ 3460 : non adhésif SJ 3560 : Muni d un adhésif acrylique VHB Dual Lock 250 Système de fixation ouvrable et refermable Fiche technique Mai, 2011 Dernière version : Oct 2010 Description du produit Produits transparents : SJ 3460 : non adhésif SJ 3560 : Muni d un adhésif

Plus en détail

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY «Cette action contribue au PNNS». «IL FAIT BIO À CHÂTEAU THIERRY A Chateau Thierry, la Municipalité souhaite développer les produits BIO et issus de filières de proximité dans les menus de la restauration

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE

FICHE DE DONNEES DE SECURITE PAGE 1/7 DATE DE MISE A JOUR : 16/11/2011 1/ - IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE Identification du produit : Gaines, films, housses, et/ou sacs transparents et colorés en polyéthylène. Famille

Plus en détail

HUMI-BLOCK - TOUPRET

HUMI-BLOCK - TOUPRET FICHE DE DONNEES DE SECURITE Révision antérieure : (Selon l annexe II du Règlement REACH de l UE 1907/2006) Mise à jour : 19 janvier 2010 Version : 1 HUMI-BLOCK - TOUPRET 1-IDENTIFICATION DU PRODUIT ET

Plus en détail

Critères MPE de l UE pour la robinetterie sanitaire

Critères MPE de l UE pour la robinetterie sanitaire Critères MPE de l UE pour la robinetterie sanitaire Les marchés publics écologiques (MPE) constituent un instrument non contraignant. Le présent document récapitule les critères MPE de l UE mis au point

Plus en détail

CONSIGNES D'UTILISATION ET D'ENTRE TIEN VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT LES CONSIGNES DE CE DOCUMENT AVANT D UTILISER VOTRE MACHINE À ESPRESSO.

CONSIGNES D'UTILISATION ET D'ENTRE TIEN VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT LES CONSIGNES DE CE DOCUMENT AVANT D UTILISER VOTRE MACHINE À ESPRESSO. The Else CONSIGNES D'UTILISATION ET D'ENTRE TIEN VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT LES CONSIGNES DE CE DOCUMENT AVANT D UTILISER VOTRE MACHINE À ESPRESSO. www.adrianos.ch Hey! Ces consignes contiennent toutes

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère du Commerce Direction du Commerce Wilaya de Skikda. Service de la qualité

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère du Commerce Direction du Commerce Wilaya de Skikda. Service de la qualité République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère du Commerce Direction du Commerce Wilaya de Skikda Service de la qualité Produits Chimiques L'action entreprise par la Communauté européenne dans

Plus en détail

POLTRONA JOE COLOMBO sièges des. Joe Colombo

POLTRONA JOE COLOMBO sièges des. Joe Colombo POLTRONA JOE COLOMBO sièges des. Joe Colombo Leader dans le secteur de la production et de la distribution d accessoires et de compléments de design industriel en matières plastiques, Kartell accorde depuis

Plus en détail

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort.

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort. A B C Accélérateur Egalement appelé pompe de circulation ou circulateur, l accélérateur assure la circulation de l eau de chauffage entre la chaudière et les pièces à chauffer. Les installations très anciennes

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité Produit 2T QUAD R BIODEGRADABLE Page 1/5 Etiquette du produit ETIQUETAGE (d usage ou CE) Phrases de risque Conseils de prudence ETIQUETAGE TRANSPORT Non concerné Néant Néant Non concerné 1. IDENTIFICATION

Plus en détail

Périodiquement, nettoyer les surfaces de l unité pour les maintenir dans une condition sanitaire et ce, aussi souvent que nécessaire.

Périodiquement, nettoyer les surfaces de l unité pour les maintenir dans une condition sanitaire et ce, aussi souvent que nécessaire. Périodiquement, nettoyer les surfaces de l unité pour les maintenir dans une condition sanitaire et ce, aussi souvent que nécessaire. Laver les surfaces à l aide d une solution d eau tiède et de savon,

Plus en détail

Se protéger contre la contamination par les micro-organismes. Gazole, gazole non routier et fioul domestique Cuves de stockage et réservoirs

Se protéger contre la contamination par les micro-organismes. Gazole, gazole non routier et fioul domestique Cuves de stockage et réservoirs 0193 exe TOTAL A5 contamination_mise en page 1 20/09/11 15:41 Page1 Se protéger contre la contamination par les micro-organismes Gazole, gazole non routier et fioul domestique Cuves de stockage et réservoirs

Plus en détail

Comment utiliser les graines de soja à la cuisine

Comment utiliser les graines de soja à la cuisine Comment utiliser les graines de soja à la cuisine Auteur : Renate Schemp Box 90612 Luanshya Zambie Traduction : SECAAR Service Chrétien d Appui à l Animation Rurale 06 BP 2037 Abidjan 06 Côte d Ivoire

Plus en détail

1) Explications (Expert) :

1) Explications (Expert) : 1) Explications (Expert) : Mesures expérimentales : Dans nos conditions d expérience, nous avons obtenu les résultats suivants : Les dimensions des récipients sont : 1) bocal vide : épaisseur de verre

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2013 SCIENCES. SÉRIES ES et L. Durée de l'épreuve : 1 h 30 coefficient : 2

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2013 SCIENCES. SÉRIES ES et L. Durée de l'épreuve : 1 h 30 coefficient : 2 BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2013 SCIENCES SÉRIES ES et L Durée de l'épreuve : 1 h 30 coefficient : 2 Ce sujet comporte 8 pages numérotées de 1 à 8. L'usage de la calculatrice est autorisé. Le candidat

Plus en détail

Terrace Entretien. Entretien gønøral. Nettoyage aprłs installation. RØsistance chimique. Guide de taches. Remplacement d une planche

Terrace Entretien. Entretien gønøral. Nettoyage aprłs installation. RØsistance chimique. Guide de taches. Remplacement d une planche Terrace Entretien Entretien gønøral Nettoyage aprłs installation RØsistance chimique Guide de taches Remplacement d une planche Terrasses AmØnagement extørieur www.deceuninck.be www.deceuninck.nl 08/2013

Plus en détail

Diesel. Véhicules légers, suivez le bon itinéraire! DÉCOUVREZ LA SOLUTION ADBLUE

Diesel. Véhicules légers, suivez le bon itinéraire! DÉCOUVREZ LA SOLUTION ADBLUE Diesel Véhicules légers, suivez le bon itinéraire! DÉCOUVREZ LA SOLUTION ADBLUE Sommaire # 02 L ESSENTIEL Qu est-ce qu AdBlue?.... 3 À quoi ça sert?.... 4 Comment ça marche?.... 5 ADBLUE EN PRATIQUE Quelles

Plus en détail

VERRE DECORATIF AGC POUR APPLICATIONS INTERIEURES GUIDE DE NETTOYAGE ET D ENTRETIEN

VERRE DECORATIF AGC POUR APPLICATIONS INTERIEURES GUIDE DE NETTOYAGE ET D ENTRETIEN VERRE DECORATIF AGC POUR APPLICATIONS INTERIEURES GUIDE DE NETTOYAGE ET D ENTRETIEN VERSION 2.0 MAI 2015 Cette version du guide annule et remplace toutes les versions précédentes. Consultez régulièrement

Plus en détail

UNIVERSITE MOHAMMED V Rabat Ecole Normale Supérieure

UNIVERSITE MOHAMMED V Rabat Ecole Normale Supérieure UNIVERSITE MOHAMMED V Rabat Ecole Normale Supérieure APPEL D OFFRES OUVERT SUR OFFRES DE PRIX 08/ENS/24 BORDEREAU DES PRIX-DETAIL ESTIMATIF Lot n 2 : Achat et installation de matériel pour l enseignement

Plus en détail