Chapitre 17 Reconnaissance des résineux à l échelle microscopique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 17 Reconnaissance des résineux à l échelle microscopique"

Transcription

1 Chapitre 17 Reconnaissance des résineux à l échelle microscopique Des clés, des tableaux, des atlas Les informations données par la coupe transversale Les informations données par la coupe radiale Les informations données par la coupe tangentielle Les informations données par une coupe longitudinale (radiale ou tangentielle) Les petites choses bizarres

2 Des clés, des tableaux, des atlas Epicéa Sapin Pin sylvestre Pin maritime Douglas Mélèze If L identification peut se faire à l aide d une clé d identification pour une première hypothèse, qui doit être confirmée en la confrontant à une description complète du bois d un atlas.

3 Oui, bordés de cellules à parois minces Ponctuations de champ de croisement de type pinoïde non fenestriforme, parois des trachéides radiales dentées Ponctuations de champ de croisement de type pinoïde fenestriforme, parois des trachéides radiales dentées Pin maritime Pin sylvestre Canaux résinifères normaux? Oui, bordés de cellules à parois épaisses Non

4 Canaux résinifères normaux? Oui, bordés de cellules à parois minces Oui, bordés de cellules à parois épaisses Présence d épaississements spiralés sur les parois des trachéides longitudinales Absence d épaississements spiralés sur les parois des trachéides longitudinales Texture forte Canaux radiaux de section polygonale, dans des rayons aux marges peu développées Douglas Non

5 Canaux résinifères normaux? Oui, bordés de cellules à parois minces Oui, bordés de cellules à parois épaisses Non Présence d épaississements spiralés sur les parois des trachéides longitudinales Absence d épaississements spiralés sur les parois des trachéides longitudinales Passage bois initial/bois final plutôt progressif Canaux radiaux de section festonnée, dans des rayons aux marges développées Passage bois initial/bois final plutôt brutal Canaux radiaux de section ronde, dans des rayons aux marges développées Epicéa Mélèze

6 Oui, bordés de cellules à parois minces Canaux résinifères normaux? Oui, bordés de cellules à parois épaisses Non Présence d épaississements spiralés sur les parois des trachéides longitudinales Absence d épaississements spiralés sur les parois des trachéides longitudinales Texture faible, cernes irréguliers, Structure dense Rayons particulièrement hauts (jusqu à 25 cellules) Prismes d oxalate de calcium dans le parenchyme radial If Sapin

7 Canaux résinifères normaux (diamètre des longitudinaux) Pin sylvestre oui ( µm) Pin maritime oui ( µm) Parois des cellules bordantes minces minces Nombre de cellules bordantes à parois épaisses / / Présence de trachéides radiales (parois) oui (dentées) oui (dentées) Épaississements spiralés (trachéides longitudinales) non non Ponctuations de champ de croisement pinoïde fenestriforme pinoïde non fenestriforme Autres canaux surtout dans le bois final canaux surtout dans la zone de transition

8 Douglas Mélèze Epicéa Canaux résinifères normaux (diamètre des longitudinaux) oui ( µm) oui (60-80 µm) oui ( µm) Parois des cellules bordantes épaisses épaisses épaisses Nombre de cellules bordantes à parois épaisses 4 à 6 section polygonale 9 à 12 section ronde 7 à 9 section festonnée Présence de trachéides radiales (parois) oui (non dentées) oui (parfois dentées) oui (parfois dentées) Épaississements spiralés (trachéides longitudinales) oui non non Ponctuations de champ de croisement picéoïde picéoïde picéoïde Autres texture forte passage bois initial / bois final brutal passage bois initial / bois final progressif

9 Canaux résinifères normaux (diamètre des longitudinaux) Sapin non If non Parois des cellules bordantes / / Nombre de cellules bordantes à parois épaisses / / Présence de trachéides radiales (parois) non non Épaississements spiralés (trachéides longitudinales) non oui Ponctuations de champ de croisement taxodioïde cupressoïde Autres rayons hauts cristaux (prismes) texture faible

10 Les informations données par la coupe transversale Présence ou absence de limite de cernes Sapin Araucaria Résineux des régions tempérées Résineux des régions tropicales

11 Les informations données par la coupe transversale Passage bois initial / bois final progressif ou brutal Epicéa Mélèze Passage bois initial / bois final progressif Passage bois initial / bois final brutal

12 Les informations données par la coupe transversale Texture (rapport largeur du bois final/ largeur totale du cerne) Présence ou absence de canaux résinifères Position des canaux résinifères dans le cerne Mélèze : texture forte canaux résinifères présents, situés dans le bois final

13 Les informations données par la coupe radiale Type de ponctuations aréolées : araucarien ou abiétinéen Araucaria Pin sylvestre Ponctuations contigües et alternées Ponctuations rondes et opposées

14 Les informations données par la coupe radiale Type de ponctuations de champ de croisement : picéoïde, taxodioïde, cupressoïde, pinoïde fenestriforme ou non fenestriforme. Epicéa (microscope optique) Douglas (microscope électronique) Ponctuations de champ de croisement de type picéoïde

15 Les informations données par la coupe radiale Cellules de parenchyme radial à parois minces et lisses ou à parois épaisses et ponctuées Araucaria Douglas

16 Les informations données par la coupe radiale Présence ou absence de trachéides radiales Parois lisses ou dentées des trachéides radiales Pin maritime : présence de trachéides radiales à parois dentées

17 Les informations données par la coupe radiale Une estimation de la hauteur des rayons Coupes radiales de sapin ponctuations de champ de croisement La photo 1 nous permet de savoir qu il y a généralement une seule ponctuation par hauteur de champ de croisement. Ce rayon donc une hauteur de 30 cellules.

Le bois des branches et des nœuds. I. Premiers résultats sur l'épicéa. Perspectives.

Le bois des branches et des nœuds. I. Premiers résultats sur l'épicéa. Perspectives. Le bois des branches et des nœuds. I. Premiers résultats sur l'épicéa. Perspectives. Ziyu Guo M2 FAGE 2013 Francis Colin, Jana Dlouha, Julien Ruelle, Thiéry Constant Zineb Kebbi-Benkeder Maryline Harroué,

Plus en détail

SUR QUELQUES BOIS FOSSILES DE U RÉGION NIÇOISE

SUR QUELQUES BOIS FOSSILES DE U RÉGION NIÇOISE SUR QUELQUES BOIS FOSSILES DE U RÉGION NIÇOISE (PRIABON1EN, QUATERNAIRE ANCIEN OU PLIOCÈNE) par Mme Marie-Thérèse MAZEN-PAPIER Au cours de ses travaux dans la région de Nice, J. VERNET [4] a mis à jour

Plus en détail

Relation structure propriétés Variabilité des propriétés dans une branche. Jana Dlouhá

Relation structure propriétés Variabilité des propriétés dans une branche. Jana Dlouhá Relation structure propriétés Variabilité des propriétés dans une branche Jana Dlouhá Propriétés mécanique structure du bois Paramètres explicatifs: quantité + organisation 1) DENSITE = QUANTITE DE LA

Plus en détail

Chapitre 3 Le bois, tissu conducteur de sève brute

Chapitre 3 Le bois, tissu conducteur de sève brute Chapitre 3 Le bois, tissu conducteur de sève brute Les flux de sèves dans l arbre Les cellules conductrices de sève brute Le mécanisme de montée de la sève brute dans le bois La circulation de la sève

Plus en détail

Intervention de M. Dominique MARGUERIE, L'anthracologie est l'une des sciences qui permet de reconstituer les paléoenvironnements.

Intervention de M. Dominique MARGUERIE, L'anthracologie est l'une des sciences qui permet de reconstituer les paléoenvironnements. L'ANTHRACOLOGIE Intervention de M. Dominique MARGUERIE, Laboratoire d'anthropologie Université de RENNES-BEAULIEU 35 042 RENNES -- Compte rendu de Max HUMBERT (Collège du Passage - Agen - 47) Etude des

Plus en détail

1- Construction de la tige d un arbre isolé

1- Construction de la tige d un arbre isolé L ANATOMIE DU BOIS 1- Construction de la tige d un arbre isolé 1- Construction de la tige d un arbre de peuplement L arbre d un peuplement : différentes parties 2- Les différentes parties du tronc d un

Plus en détail

Agreste Occitanie 2015

Agreste Occitanie 2015 OMMAIRE Tableau 1 : Nombre d'entreprises en Occitanie Tableau 2 : Recolte de bois d'œuvre feuillus et résineux Tableau 3 : Recolte de bois Tableau 4 : Recolte de bois de trituration et bois énergie Tableau

Plus en détail

BOIS. A. Guidoum, Matériaux de Construction 1

BOIS. A. Guidoum, Matériaux de Construction 1 BOIS A. Guidoum, Matériaux de Construction 1 Plan 1. PRODUITS 2. STRUCTURE DU BOIS 3. CROISSANCE ANNUELLE 4. CLASSIFICATION DES ARBRES 5. MICROSTRUCTURE 6. CONSTITUANTS CHIMIQUES DU BOIS 7. PROPRIETES

Plus en détail

Chapitre 4bis - partie 2 Parenthèse technologique : largeur de cernes, densité du bois et classements

Chapitre 4bis - partie 2 Parenthèse technologique : largeur de cernes, densité du bois et classements Anatomie du bois Chapitre 4bis - partie 2 Parenthèse technologique : largeur de cernes, densité du bois et classements Auteur : Marie-Christine Trouy LA NOTION DE CLASSEMENT Donc le classement est la répartition

Plus en détail

Anatomie du bois. Chapitre 1 Les cernes du bois. Auteur : Marie-Christine Trouy

Anatomie du bois. Chapitre 1 Les cernes du bois. Auteur : Marie-Christine Trouy Anatomie du bois Chapitre 1 Les cernes du bois Auteur : Marie-Christine Trouy Les deux premières semaines vont être consacrées à la croissance des arbres, à la formation et aux fonctions du bois dans l'arbre.

Plus en détail

CONNAITRE L ARBRE module de biologie végétale pour les arboristes grimpeurs. Chapitre 4 : LA CROISSANCE DE L ARBRE CFPPA PEZENAS / CS TSA / GL

CONNAITRE L ARBRE module de biologie végétale pour les arboristes grimpeurs. Chapitre 4 : LA CROISSANCE DE L ARBRE CFPPA PEZENAS / CS TSA / GL CONNAITRE L ARBRE module de biologie végétale pour les arboristes grimpeurs Chapitre 4 : LA CROISSANCE DE L ARBRE 1 45 La croissance secondaire : épaississement de la structure La croissance secondaire

Plus en détail

Tissus conducteurs primaires

Tissus conducteurs primaires BIOLOGIE VEGETALE 2014/2015 HISTOLOGIE VEGETALE 1 Tissus conducteurs primaires 1- Introduction : Les tissus conducteurs sont des tissus spécialisés dans le transport des sèves au sein du végétal. On en

Plus en détail

Le bois, formation et structure

Le bois, formation et structure 27/10/2004 - Par Roger Prat, Professeur physiologie végétale Le bois, formation et structure Le bois est un matériau naturel issu des arbres utilisé dans le chauffage, la construction, l'ameublement, la

Plus en détail

Rapport d identification d essence de bois rue des pierres n o 36 à bruxelles

Rapport d identification d essence de bois rue des pierres n o 36 à bruxelles Rapport d identification d essence de bois rue des pierres n o 36 à bruxelles Armelle Weitz et Philippe Gerrienne Archéologie à Bruxelles Archeologie in Brussel 009/04 Comité d accompagnement : Sylvianne

Plus en détail

Chapitre 1 Les cernes du bois

Chapitre 1 Les cernes du bois Chapitre 1 Les cernes du bois La croissance en hauteur et la croissance en largeur Le cambium et la formation des tissus conducteurs Le phellogène et la formation des tissus protecteurs Les cernes annuels

Plus en détail

GLOSSAIRE. Bois : tissu hétérogène constitué de xylème secondaire et de tissu de soutien. Le bois conduit la sève minérale.

GLOSSAIRE. Bois : tissu hétérogène constitué de xylème secondaire et de tissu de soutien. Le bois conduit la sève minérale. GLOSSAIRE Aubier : bois fonctionnel situé à la périphérie des troncs et des tiges ligneuses. Bois : tissu hétérogène constitué de xylème secondaire et de tissu de soutien. Le bois conduit la sève minérale.

Plus en détail

Analyse d'un appareillage gallo-romain en bois, découvert à Lattes (Hérault). Etude de botanique historique

Analyse d'un appareillage gallo-romain en bois, découvert à Lattes (Hérault). Etude de botanique historique Gallia Analyse d'un appareillage gallo-romain en bois, découvert à Lattes (Hérault). Etude de botanique historique Jean-Louis Vernet Citer ce document / Cite this document : Vernet Jean-Louis. Analyse

Plus en détail

ÉPINE-VINETTE POUR PRÉPARATIONS HOMÉOPATHIQUES BERBERIS VULGARIS POUR PRÉPARATIONS HOMÉOPATHIQUES

ÉPINE-VINETTE POUR PRÉPARATIONS HOMÉOPATHIQUES BERBERIS VULGARIS POUR PRÉPARATIONS HOMÉOPATHIQUES ÉPINE-VINETTE POUR PRÉPARATIONS HOMÉOPATHIQUES BERBERIS VULGARIS POUR PRÉPARATIONS HOMÉOPATHIQUES Berberis vulgaris ad praeparationes homoeopathicas Autre titre latin utilisé en homéopathie : Berberis

Plus en détail

Caractéristiques. des matériaux

Caractéristiques. des matériaux Caractéristiques physiques et mécaniques des matériaux Yvon LESCOUARC H Matériaux de construction Acier Aluminium, zinc, cuivre Béton Bois Verre Polycarbonate Caractéristiques physiques Densité Coefficient

Plus en détail

MAHONIA POUR PRÉPARATIONS HOMÉOPATHIQUES BERBERIS AQUIFOLIUM POUR PRÉPARATIONS HOMÉOPATHIQUES

MAHONIA POUR PRÉPARATIONS HOMÉOPATHIQUES BERBERIS AQUIFOLIUM POUR PRÉPARATIONS HOMÉOPATHIQUES MAHONIA POUR PRÉPARATIONS HOMÉOPATHIQUES BERBERIS AQUIFOLIUM POUR PRÉPARATIONS HOMÉOPATHIQUES Berberis aquifolium ad praeparationes homoeopathicas Autre titre latin utilisé en homéopathie : Mahonia aquifolium

Plus en détail

L arbre, ce n est pas que ça

L arbre, ce n est pas que ça L ARBRE L arbre, ce n est pas que ça il a des parties cachées Ses différentes parties cime couronne houppier Partie aérienne branche souche Tronc (bille de pied) Partie souterraine Racine principale Racine

Plus en détail

LE BLEUISSEMENT DES BOIS

LE BLEUISSEMENT DES BOIS LE BLEUISSEMENT DES BOIS Documents et photos FCBA Page 1 1) Le phénomène du bleuissement des bois Description des bois bleuis Le bleuissement se manifeste par une coloration du bois variant du gris ardoise

Plus en détail

Le 18 avril 2013 Hotton Elise Speybrouck

Le 18 avril 2013 Hotton Elise Speybrouck Le 18 avril 2013 Hotton Elise Speybrouck Objectifs Enquête initiée dans le cadre d un projet Interreg (Projet Regiowood- fin octobre 2011) et prolongée par l Union Régionale des Entreprises du Bois (UREBO)

Plus en détail

Les forêts mélangées en France métropolitaine

Les forêts mélangées en France métropolitaine Les forêts mélangées en France métropolitaine Caractérisation à partir des résultats de l Inventaire Forestier National Jean-Christophe Hervé François Morneau Cédric Duprez Plan I Méthodes et données de

Plus en détail

Le développement et les plans d organisation des végétaux

Le développement et les plans d organisation des végétaux Organisation du Vivant Végétal Eric BONCOMPAGNI Site enseignement : http://sites.unice.fr/eb Le développement et les plans d organisation des végétaux 2015-2016 I. Introductions aux Angiospermes L appareil

Plus en détail

MINE, BOIS ET FORÊT DANS LES ALPES DU SUD AU MOYEN AGE

MINE, BOIS ET FORÊT DANS LES ALPES DU SUD AU MOYEN AGE UNIVERSITÉ AIX-MARSEILLE I Université de Provence Département d Histoire de l Art et Archéologie (UFR Civilisations et Humanités) N attribué par la bibliothèque : THÈSE Pour obtenir le grade de DOCTEUR

Plus en détail

SVT- S2 - TP N 2 Embryophytes

SVT- S2 - TP N 2 Embryophytes Biologie Végétale SVT- S2 - TP N 2 Embryophytes Par Hikmat TAHIRI - LES FORMATIONS SECONDAIRES - HISTOLOGIE ET ANATOMIE DE LA FEUILLE Les formations secondaires Il existe 2 types de méristèmes secondaires:

Plus en détail

2.1 L épiderme. Livret d autoformation BPREA : Les tissus végétaux. BPREA agri/viti UCG2 OI 21 LIVRET : Les tissus végétaux

2.1 L épiderme. Livret d autoformation BPREA : Les tissus végétaux. BPREA agri/viti UCG2 OI 21 LIVRET : Les tissus végétaux BPREA agri/viti UCG2 OI 21 LIVRET : Les tissus végétaux Dans les organes des plantes, comme dans ceux des animaux, les cellules sont réparties en populations spécialisées, ou tissus. Il s'agit donc d'un

Plus en détail

La récolte de bois et la production de sciages en 2009

La récolte de bois et la production de sciages en 2009 n 9 - mars 2011-13 ENQUÊTES ANNUELLES DE BRANCHE EXPLOITATION FORESTIÈRE SCIAGE, RABOTAGE, PONÇAGE ET IMPRÉGNATION DU BOIS La récolte de bois et la production de sciages en En -Alpes et dans ses départements

Plus en détail

SUR UN BOIS D'ANNONACEAE TERTIAIRE DU PORTUGAL: ANNONOXYLON TEIXEIRA E n. Sp.

SUR UN BOIS D'ANNONACEAE TERTIAIRE DU PORTUGAL: ANNONOXYLON TEIXEIRA E n. Sp. SUR UN BOIS D'ANNONACEAE TERTIAIRE DU PORTUGAL: ANNONOXYLON TEIXEIRA E n. Sp. PAR JOÃO PAIS (*) La presente note concerne un échantillon de bois fossile recolté dans le Tertiaire de ponte de Sor, au Portugal.

Plus en détail

sn SCIERIE NOLOT Horaires d'ouverture Du Lundi au Vendredi de 8 h à 12 h et de 13 h à 17 h 30 Samedi de 9 h à 12 h

sn SCIERIE NOLOT Horaires d'ouverture Du Lundi au Vendredi de 8 h à 12 h et de 13 h à 17 h 30 Samedi de 9 h à 12 h CONCEPTEUR FABRICANT Horaires d'ouverture Du Lundi au Vendredi de 8 h à 12 h et de 13 h à 17 h 30 Samedi de 9 h à 12 h Site internet : http://www..fr SARL NEOBOIS Constructions 19 rue des Mineurs - 70250

Plus en détail

Les Arbres. Bourgeon à la base de la feuille

Les Arbres. Bourgeon à la base de la feuille Bourgeon à la base de la feuille Limbe Pétiole Feuille simple Feuille simple d érable sycomore Folioles Pétiole Feuille composée Feuille composée de frêne Feuille simple Feuille composée Feuille composée

Plus en détail

VERS UNE APPRÉCIATION OBJECTIVE DES PROPRIÉTÉS DES BOIS DU VIOLON

VERS UNE APPRÉCIATION OBJECTIVE DES PROPRIÉTÉS DES BOIS DU VIOLON IMMIMOMMUM VERS UNE APPRÉCIATION OBJECTIVE DES PROPRIÉTÉS DES BOIS DU VIOLON V. BUCUR Le violon, instrument de musique à cordes frottées, présente un intérêt théorique et musical très particulier, en raison

Plus en détail

LA FORMATION DU BOIS. Henri CUNY. Cours M1 FAGE

LA FORMATION DU BOIS. Henri CUNY. Cours M1 FAGE LA FORMATION DU BOIS Henri CUNY Cours M1 FAGE Lundi 2 mars 2015 1 Mon parcours 2004 2007 : Licence en sciences de la vie - Spécialité biologie des organismes (UHP, NANCY). 2007 2009 : Master en forêt,

Plus en détail

EMILIE REVERCHON, STAGIAIRE M2 MAÎTRE DE STAGE : CYRILLE RATHGEBER INRA NANCY-LERFOB CAQ AVIGNON, 5 AVRIL 2011

EMILIE REVERCHON, STAGIAIRE M2 MAÎTRE DE STAGE : CYRILLE RATHGEBER INRA NANCY-LERFOB CAQ AVIGNON, 5 AVRIL 2011 DYNAMIQUE INTRA-ANNUELLE DE LA CROISSANCE ET DE LA FORMATION DU BOIS CHEZ TROIS ESPECES DE CONIFERES (EPICEAS, SAPINS, ET PINS SYLVESTRES) DANS LES VOSGES DU NORD EMILIE REVERCHON, STAGIAIRE M2 MAÎTRE

Plus en détail

«LE RUBAN» EVOLUTION DE LA PRODUCTION DE SCIAGES EN FRANCE DONNEES ET TENDANCES. Période

«LE RUBAN» EVOLUTION DE LA PRODUCTION DE SCIAGES EN FRANCE DONNEES ET TENDANCES. Période 1977 1978 1979 198 1981 1982 1983 1984 1985 1986 1987 1988 1989 199 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2 21 22 23 24 25 26 27 28 29 Numéro 265 26 Mai 211 Bulletin de la fédération nationale du

Plus en détail

Bois raboté. Lambris en bois. Lambris en bois. Lambris en bois. Lambris en bois. Lambris profil bord droit Epicéa 5,00 m. Epicéa chanfrein 19/146

Bois raboté. Lambris en bois. Lambris en bois. Lambris en bois. Lambris en bois. Lambris profil bord droit Epicéa 5,00 m. Epicéa chanfrein 19/146 Lambris en bois Epicéa rond 19/146 Lambris en bois Epicéa chanfrein 19/146 Long. en m Nombre de pieces par paquet 4,00 252 4,50 252 5,00 252 Long. en m Nombre de pieces par paquet 4,00 252 4,50 252 5,00

Plus en détail

ANATOMIE DE L APPAREIL VEGETATIF DES SPERMAPHYTES

ANATOMIE DE L APPAREIL VEGETATIF DES SPERMAPHYTES ANATOMIE DE L APPAREIL VEGETATIF DES SPERMAPHYTES Les méristèmes Groupe de cellules non différenciées, dont les divisions actives permettent la formation d organes et la croissance en longueur et en épaisseur.

Plus en détail

Luxscan. Journée «Thèses des bois» Modélisation du comportement mécanique des bois de structures par densitométrie X et imagerie laser

Luxscan. Journée «Thèses des bois» Modélisation du comportement mécanique des bois de structures par densitométrie X et imagerie laser Arnaud JEHL Pierroton, le Arts et Métiers ParisTech - Technologies Journée «Thèses des bois» Modélisation du comportement mécanique des bois de structures par densitométrie X et imagerie laser Laurent

Plus en détail

Extractibles présents dans les nœuds de 12 essences forestières

Extractibles présents dans les nœuds de 12 essences forestières Extractibles présents dans les nœuds de 12 essences forestières Zineb KEBBI BENKEDER Francis COLIN, Stéphane DUMARÇAY, Philippe GÉRARDIN Journée Doctorants Lerfob 13 Décembre 2013 Contexte Les nœuds de

Plus en détail

Revêtements extérieurs en Bois

Revêtements extérieurs en Bois Revêtements extérieurs en Bois Conférence annuelle Bois Construction du CODEFA et du pôle de compétitivité Xylofutur Julien Lamoulie 7 novembre 2014 Institut technologique FCBA : Forêt, Cellulose, Bois

Plus en détail

Le structure du bois vue par deux arbres de la forêt...: Pinus sylvestris et Quercus robu Page 1 sur 10

Le structure du bois vue par deux arbres de la forêt...: Pinus sylvestris et Quercus robu Page 1 sur 10 Le structure du bois vue par deux arbres de la forêt...: Pinus sylvestris et Quercus robu Page 1 sur 10 LEMIRE Tanguy Année 1996/97 Introduction Pour traiter à bien la structure du bois, ces quelques pages

Plus en détail

(Cedrus atlantica Manetti)

(Cedrus atlantica Manetti) Propriétés technologiques du bois de cèdre de IIAtias (Cedrus atlantica Manetti) par Khalid EL AZZOUZI (1) et René KELLER (2) Cet article est un résumé d'une étude originale (El Azzouzi, 1992, 1994, 1995)

Plus en détail

LES ARBRES(CROISSANCE DENDROCHRONOLOGIE...)

LES ARBRES(CROISSANCE DENDROCHRONOLOGIE...) 16/07/12-ArbreCroissDendrochronoEtc.odt-Djl-Page: 1 / 6 1. CROISSANCE DES ARBRES : La croissance de l'arbre se réalise de manière concentrique, de l'extérieur vers l'intérieur. Elle est assurée par le

Plus en détail

RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS. Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013

RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS. Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013 RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS Les résultats : Haute-Savoie Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013 Table des matières 1 Le territoire... 4 Surface par occupation du

Plus en détail

DOCUMENTATION. Je vous propose quelques définitions pour votre usage personnel, afin d étoffer vos préparations.

DOCUMENTATION. Je vous propose quelques définitions pour votre usage personnel, afin d étoffer vos préparations. DOCUMENTATION Je vous propose quelques définitions pour votre usage personnel, afin d étoffer vos préparations. LES ARBRES: Un arbre est un être vivant, qui se nourrit, respire, grandit, se reproduit et

Plus en détail

Le matériau bois. Ce chapitre présente le matériau bois et ses principales caractéristiques physico-chimiques et mécaniques.

Le matériau bois. Ce chapitre présente le matériau bois et ses principales caractéristiques physico-chimiques et mécaniques. Le matériau Bois Ce chapitre présente le matériau bois et ses principales caractéristiques physico-chimiques et mécaniques. 1. Introduction Dans la construction, le bois est utilisé principalement sous

Plus en détail

Bois ronds structuraux

Bois ronds structuraux Bois de structure Bois ronds structuraux Definition Caractéristiques Fabrication Références normatives Spécifications Marquage C.E Acquis environnementaux Définition Bois ronds : Bois abattus ébranchés,

Plus en détail

CHARPENTE ET CONSTRUCTION

CHARPENTE ET CONSTRUCTION 130 132 Bois de coffrage 144 131 Poutre contrecollée duo ou trio Epicéa Qualité : visible Résistance : C24/S10 Possibilité débit sur liste ÉPAISSEUR HAUTEUR mm 100 120 140 160 180 200 220 240 260 280 LONGUEUR

Plus en détail

20 à 30 m de haut. Silhouette conique. Zones humides. Grandes feuilles caduques, alternes, simples, dentées vert foncé de 5 à 10 cm. Fleurs groupées e

20 à 30 m de haut. Silhouette conique. Zones humides. Grandes feuilles caduques, alternes, simples, dentées vert foncé de 5 à 10 cm. Fleurs groupées e Aulne Aulne Bouleau Bouleau Chêne Chêne 20 à 30 m de haut. Silhouette conique. Zones humides. Grandes feuilles caduques, alternes, simples, dentées vert foncé de 5 à 10 cm. Fleurs groupées en chatons.

Plus en détail

Le séchage du bois en Alsace

Le séchage du bois en Alsace Le séchage du bois en Alsace Préambule : Il est important de noter que le séchage du bois est réalisé par un ensemble d entreprises qu elles soient de la première transformation du bois ou de la seconde

Plus en détail

IDENTIFIER LES DIFFÉRENTES PARTIES DE L ARBRE

IDENTIFIER LES DIFFÉRENTES PARTIES DE L ARBRE IDENTIFIER LES DIFFÉRENTES PARTIES DE L ARBRE Sommaire I. Définition... 2 II. La terminologie de l arbre... 2 III. Le port de l arbre... 4 IV. Les éléments de l arbre... 5 V. L anatomie de l arbre... 6

Plus en détail

Bois d ossature pour MBOC

Bois d ossature pour MBOC Bois d ossature pour MBOC MAISON BOIS OUTILS CONCEPT Bois déstinés à la conception d habitation en ossature bois. Maison Bois Outils Concept est une méthode qui a été élaborée et validée par des professionnels

Plus en détail

Voyage au cœur du bois

Voyage au cœur du bois Cycle de conférences expérimentales organisé par l Espace Pierre-Gilles de Gennes, un lundi par mois à 18 h 30 Année 2010 Lundi 15 mars 2010 Voyage au cœur du bois Patrick Perré AgroParisTech, Nancy ESALQ/USP,

Plus en détail

L hygroscopicité est l aptitude du bois à absorber l humidité de l air. Les facteurs de son niveau hygroscopique sont :

L hygroscopicité est l aptitude du bois à absorber l humidité de l air. Les facteurs de son niveau hygroscopique sont : 1/ 1.1. Définition: I. L HYGROSCOPICITE L hygroscopicité est l aptitude du bois à absorber l humidité de l air. Les facteurs de son niveau hygroscopique sont : -son essence -le lieu et les conditions de

Plus en détail

Modélisation à l échelle du paysage : vers un modèle générique?

Modélisation à l échelle du paysage : vers un modèle générique? Modélisation à l échelle du paysage : vers un modèle générique? Christophe Chauvin CAQ 13 Grenoble 15-16 mars 2010 Vers les échelles technico-économiques Pourquoi à l échelle du paysage du massif du territoire?

Plus en détail

Math-Net.Ru All Russian mathematical portal

Math-Net.Ru All Russian mathematical portal Math-Net.Ru All Russian mathematical portal M. D. Zalěssky (Zalesskij), Communication préliminaire sur un nouveau Dadoxylon à faisceaux de bois primaire autour de la moelle, provenant du dévonien supérieur

Plus en détail

CHARPENTE ET CONSTRUCTION

CHARPENTE ET CONSTRUCTION 130 132 Bois de coffrage 144 131 Poutre contrecollée duo ou trio Epicéa Qualité : visible Résistance : C24/S10 Possibilité débit sur liste ÉPAISSEUR HAUTEUR mm 100 120 140 160 180 200 220 240 260 280 LONGUEUR

Plus en détail

Travaux pratiques de cormophytes

Travaux pratiques de cormophytes Université Mohammed V- Agdal Faculté des Sciences - Rabat Département de Biologie Filière SVT- S2 Élément 2: Biologie végétale Travaux pratiques de cormophytes TP N 2 Pr. Hikmat TAHIRI E-mail: tahiri@fsr.ac.ma

Plus en détail

13. Panneaux massifs - multiplis

13. Panneaux massifs - multiplis 13. Panneaux massifs - multiplis Table des matières Bois dur abouté massif... Bois dur non-abouté massif... Sapin massif... 3 plis essences diverses...... Bois croisés plaqués essences fines... 13.2 13.4

Plus en détail

La certification Bois des Alpes et les élus : Objectifs, Méthode, résultats PACA février 2013

La certification Bois des Alpes et les élus : Objectifs, Méthode, résultats PACA février 2013 La certification Bois des Alpes et les élus : Objectifs, Méthode, résultats PACA février 2013 La démarche Bois des Alpes Pourquoi la démarche Bois des Alpes? Augmenter l utilisation du bois alpin dans

Plus en détail

Limousin. Mémento de la forêt et du bois. L essentiel sur : 4la forêt limousine. 4les entreprises et l emploi

Limousin. Mémento de la forêt et du bois. L essentiel sur : 4la forêt limousine. 4les entreprises et l emploi Janvier 2014 Mémento de la forêt et du bois L essentiel sur : 4la forêt limousine 4les entreprises et l emploi 4l'exploitation forestière 4le reboisement 4les sciages 4les produits connexes de scieries

Plus en détail

Histologie d une anche d instrument à vent Arundo Donax

Histologie d une anche d instrument à vent Arundo Donax Histologie d une anche d instrument à vent Arundo Donax A la maison j ai toujours vu une bombarde (instrument à anche double ) dont personne ne joue. Chaque personne de la maison a au moins une fois soufflé

Plus en détail

Ébéniste - Créateur Facteur de batterie

Ébéniste - Créateur Facteur de batterie Ébéniste - Créateur Facteur de batterie La nature nous offre une matière première irremplaçable, le bois. L essence même de notre travail. L arbre a mis plusieurs années, des siècles, à se développer.

Plus en détail

par Dominique MARGUERIE*

par Dominique MARGUERIE* ANALYSE DES RESTES LIGNEUX PERMINÉRALISÉS D UNE HAMPE D UN FER DE TRAIT DE CATAPULTE SUR LE SITE DE LA FONTAINE DE LOULIÉ (SAINT- DENIS- LES- MARTEL, LOT) par Dominique MARGUERIE* *UMR 6566, CNRS, Archéosciences,

Plus en détail

AVERTISSEMENT. D'autre part, toute contrefaçon, plagiat, reproduction encourt une poursuite pénale. LIENS

AVERTISSEMENT. D'autre part, toute contrefaçon, plagiat, reproduction encourt une poursuite pénale. LIENS AVERTISSEMENT Ce document est le fruit d'un long travail approuvé par le jury de soutenance et mis à disposition de l'ensemble de la communauté universitaire élargie. Il est soumis à la propriété intellectuelle

Plus en détail

Travaux dirigés Organisation fonctionnelle de la cellule

Travaux dirigés Organisation fonctionnelle de la cellule Des molécules du vivant à la cellule Travaux dirigés Organisation fonctionnelle de la cellule Séance 1 1. Obtention des cellules et des organites à étudier Culture de fibroblastes Fibroblastes liés au

Plus en détail

Limousin. Mémento de la forêt et du bois. L essentiel sur : 4la forêt limousine

Limousin. Mémento de la forêt et du bois. L essentiel sur : 4la forêt limousine O ct. 2015 Mémento de la forêt et du bois L essentiel sur : 4la forêt limousine 4les produits connexes vvvvvv de scieries vvvvvvvvvvvvvvv 4l'exploitation forestière 4le reboisement 4les sciages 4les entreprises

Plus en détail

LA MICROSCOPIE ELECTRONIQUE APPLIQUEE A L ETUDE DES MONUMENTS HISTORIQUES. Imagerie et

LA MICROSCOPIE ELECTRONIQUE APPLIQUEE A L ETUDE DES MONUMENTS HISTORIQUES. Imagerie et LA MICROSCOPIE ELECTRONIQUE APPLIQUEE A L ETUDE DES MONUMENTS HISTORIQUES Imagerie et Analyse élémentaire Laboratoire de Recherche des Monuments Historiques (LRMH) Champs sur Marne - France Paulette HUGON,

Plus en détail

Anatomie du bois. Chapitre 3 partie 1 Les rôles du bois dans l arbre : conduction de la sève brute. Auteur : Marie-Christine Trouy

Anatomie du bois. Chapitre 3 partie 1 Les rôles du bois dans l arbre : conduction de la sève brute. Auteur : Marie-Christine Trouy Anatomie du bois Chapitre 3 partie 1 Les rôles du bois dans l arbre : conduction de la sève brute Auteur : Marie-Christine Trouy LE CHAPITRE TROIS CONCERNE LA FONCTION CONDUCTRICE DU BOIS, NOUS ALLONS

Plus en détail

Première partie : Anatomie, morphologie et génétique des arbres

Première partie : Anatomie, morphologie et génétique des arbres Table des matières Remerciements... xi Introduction Serge PAYETTE... 1 Première partie : Anatomie, morphologie et génétique des arbres Chapitre 1 Chapitre 2 Chapitre 3 Chapitre 4 Caractéristiques anatomiques

Plus en détail

Effet de la tordeuse du bourgeon de l'épinette sur la croissance et la densité du bois de l'épinette noire au Québec

Effet de la tordeuse du bourgeon de l'épinette sur la croissance et la densité du bois de l'épinette noire au Québec Effet de la tordeuse du bourgeon de l'épinette sur la croissance et la densité du bois de l'épinette noire au Québec FRANCESCHINI T., ACHIM A. and SCHNEIDER R. Université du Québec à Rimouski Introduction

Plus en détail

Sols boisés. Forêts et industries du bois

Sols boisés. Forêts et industries du bois Sols boisés es espaces boisés occupent 31% du territoire métropolitain. Ils occupent une place importante au Sud et à l Est de la. Mais le département des Yvelines, avec la forêt de Rambouillet et le Loir-et-Cher,

Plus en détail

ANNEXES Annexe 1 - Fiche de Recensement Haie Annexe 2 - carte : Limite de commune et des secteurs d étude. 16

ANNEXES Annexe 1 - Fiche de Recensement Haie Annexe 2 - carte : Limite de commune et des secteurs d étude. 16 ANNEXES Annexe 1 - Fiche de Recensement Haie... 15 Annexe 2 - carte : Limite de commune et des secteurs d étude. 16 Annexe 3 - carte : Les éléments associés aux haies : talus et fossé 17 Annexe 4 Tableau

Plus en détail

et nommer le bois Photographies de Wilfried Beaujouan

et nommer le bois Photographies de Wilfried Beaujouan connaître, reconnaître et nommer le bois 29 Une matière Le bois est la matière qui se trouve sous l écorce de la tige, une substance dure, compacte, solide, qui constitue la racine, la tige et les branches

Plus en détail

COV* émis lors du séchage artificiel du bois Contexte réglementaire et proposition d action

COV* émis lors du séchage artificiel du bois Contexte réglementaire et proposition d action COV* émis lors du séchage artificiel du bois Contexte réglementaire et proposition d action * COV : Composés Organiques Volatils Vincent QUINT Gérard DEROUBAIX, Pôle Environnement - Santé, Commission professionnelle

Plus en détail

Intervalles corrects d entretien des glacis et peintures sur façades et éléments en bois De part sa surface naturelle

Intervalles corrects d entretien des glacis et peintures sur façades et éléments en bois De part sa surface naturelle Intervalles corrects d entretien des glacis et peintures sur façades et éléments en bois De part sa surface naturelle et attractive, ses propriétés techniques exceptionnelles, le bois est un matériau très

Plus en détail

VENTE du 23 JANVIER 2015 tél : mail : site :

VENTE du 23 JANVIER 2015 tél : mail : site : - 1 - VENTE du 23 JANVIER 2015 tél : 05.62.05.41.20 mail : svv.gge@free.fr site : www.interencheres.com/32001 N DESIGNATION 01 01-5 palettes d environ 5,3m3 de plot en chêne sec (longueur 2,5m, épaisseur

Plus en détail

Bilan des ventes de bois issues des forêts publiques du Var et des Alpes-Maritimes -Année Les ventes de l ONF dans Le Var en 2012

Bilan des ventes de bois issues des forêts publiques du Var et des Alpes-Maritimes -Année Les ventes de l ONF dans Le Var en 2012 FIBOIS 06/83 L Interprofession de la Filière Bois des Alpes Maritimes et du Var Nice Leader - Immeuble Hermès - 62, rte de Grenoble - 06200 Nice Tél : 04 89 04 25 56 Fax : 04 93 83 28 43 Email : fibois06et83@orange.fr

Plus en détail

LE BOIS UN MATERIAU AUX NOMBREUSES QUALITES I. Les différents usages du bois.

LE BOIS UN MATERIAU AUX NOMBREUSES QUALITES I. Les différents usages du bois. LE BOIS UN MATERIAU AUX NOMBREUSES QUALITES I. Les différents usages du bois. A. Le Bois d'œuvre Construction extérieure et intérieure. Assemblage collé ou pressé Menuiserie ebenisterie B. Matériaux dérivés.

Plus en détail

Produits de raboterie 15 mm, bois de petit diamètre

Produits de raboterie 15 mm, bois de petit diamètre 15 4. 3. 15 15 4. 3. 15 4. 3. 15 4. 3. 15 4. 3. Produits de raboterie 15 mm, bois de petit diamètre Essence: sapin/épicéa Article Q < 30 m 2 31-0 m 2 > 0 m 2 Canada.5 Si15 A 1 Chanfrein 2 St15 A 1 Petit

Plus en détail

Observatoire des prix des bois et des volumes commercialisés en Alsace Note détaillée Avril 2014

Observatoire des prix des bois et des volumes commercialisés en Alsace Note détaillée Avril 2014 Observatoire des prix des bois et des volumes commercialisés en Alsace Note détaillée Avril 2014 L observatoire a comme objectif de donner un aperçu de l évolution du prix du bois et des volumes commercialisés,

Plus en détail

LES ESSENCES RÉGIONALES ET LEURS USAGES

LES ESSENCES RÉGIONALES ET LEURS USAGES DOSSIER TECHNIQUE LES ESSENCES RÉGIONALES ET LEURS USAGES Chaque essence de bois a des spécificités lui permettant de répondre à des usages précis pour la construction (structure, revêtements extérieures,

Plus en détail

Chapitre 12 Classification et appellations des résineux

Chapitre 12 Classification et appellations des résineux Chapitre 12 Classification et appellations des résineux La classification phylogénétique des résineux La classification binomiale 7 familles de résineux Les appellations dans la filière forêt-bois La classification

Plus en détail

Le combustible bois. André NOISET, COMBUBOIS. Les réseaux de chaleur Approvisionnement, monitoring, maintenance Hotton, le 4 novembre 2014

Le combustible bois. André NOISET, COMBUBOIS. Les réseaux de chaleur Approvisionnement, monitoring, maintenance Hotton, le 4 novembre 2014 Le combustible bois André NOISET, COMBUBOIS Combustible bois et démarche qualité Critères qualitatifs des combustibles bois plaquettes et pellets Une démarche qualité pour les combustibles bois Les contrats

Plus en détail

INDICES DES PRIX DES GRUMES PREMIER SEMESTRE (indices provisoires du 11/10/2011)

INDICES DES PRIX DES GRUMES PREMIER SEMESTRE (indices provisoires du 11/10/2011) INDICES DES PRIX DES GRUMES PREMIER SEMESTRE (indices provisoires du 11/10/) Avertissement. L'enquête sur le prix du bois a été réalisée pour la première fois en juillet. Le SSP ne disposait d'aucune référence

Plus en détail

Limousin. Mémento de la forêt et du bois. L essentiel sur :

Limousin. Mémento de la forêt et du bois. L essentiel sur : Janvier 2015 Mémento de la forêt et du bois L essentiel sur : 4la forêt limousine 4les produits connexes vvvvvvvvvvvvvvv vvvvvv de scieries 4l'exploitation forestière 4le reboisement 4les sciages 4les

Plus en détail

Référentiel de valeurs de parcelles boisées :

Référentiel de valeurs de parcelles boisées : Syndicat d Aménagement du Trièves Gestion et travaux forestiers Commercialisation de bois Opération de restructuration du foncier forestier :. CHICHILIANNE. GRESSE EN VERCORS. TREMINIS Juillet 2011 à décembre

Plus en détail

LA QUESTION DES BOIS DE PAPETERIE

LA QUESTION DES BOIS DE PAPETERIE REVUE FORESTIÈRE FRANÇAISE. 763 LA QUESTION DES BOIS DE PAPETERIE Indice bibliographique: F 33.24 Depuis le milieu du siècle dernier le bois est devenu la matière première principale pour la préparation

Plus en détail

Appareil digestif (1 ère partie) : Œsophage estomac fundique passage pyloro-duodénal

Appareil digestif (1 ère partie) : Œsophage estomac fundique passage pyloro-duodénal Appareil digestif (1 ère partie) : Œsophage estomac fundique passage pyloro-duodénal I/ Œsophage humain A/ Vue générale : observation au grossissement 10 (oculaire retourné). Identifiez et marquez d'un

Plus en détail

2e Rendez-vous à valeur. «meubles et. d apparence en résineux»

2e Rendez-vous à valeur. «meubles et. d apparence en résineux» 2e Rendez-vous à valeur ajoutée «meubles et bois d apparence en résineux» 16 février 2006 1 Plan de la présentation 1. Notions de base 2. Descriptions de quelques essences 3. Problématiques reliées au

Plus en détail

LES PASSERELLES. Notre passion, le bois Notre métier, réaliser des. ouvrages d extérieur en bois

LES PASSERELLES.  Notre passion, le bois Notre métier, réaliser des. ouvrages d extérieur en bois LES PASSERELLES 247, Rue de la Bougrière - 44985 Sainte-Luce-sur-Loire Cedex Tél. 02 40 54 14 21 - Fax 02 40 54 19 28 www.sle.fr Estacade - Saint-Jean-de-Monts (85) Caféine Nantes - 16035-09-2012 Notre

Plus en détail

SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION

SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION UNIVERSITE ABOUBEKR BELKAID FACULTE DES SCIENCES DE L INGENIEUR DEPARTEMENT DE GENIE CIVIL SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION Responsable: Dr. GHOMARI Fouad Le Bois. Le bois est une matière ligneuse

Plus en détail

Un exemple de système optique : lecteur de CD

Un exemple de système optique : lecteur de CD Un exemple de système optique : lecteur de CD Extraits choisis de Stockage optique par Jean-Philippe Muller (cf. p5) 1- Le tiroir d un lecteur de CD Un dispositif de lecture (et d enregistrement) de données

Plus en détail

Vente de bois sur pied en Forêt Privée

Vente de bois sur pied en Forêt Privée Vente de bois sur pied en Forêt Privée Vente d'automne 2015 N NOM ET SITUATION DU LOT 1 BREDECHE - Saint Yrieix Le Dejalat (19) 2 885 2 DUFRAISSE - La coquille (24) 243 3 GFR La PLAGNE - Saint Yrieix

Plus en détail

Produits de raboterie 15 mm, bois de petit diamètre

Produits de raboterie 15 mm, bois de petit diamètre 15 4. 3. 15 15 4. 3. 15 4. 3. 15 4. 3. 15 4. 3. Produits de raboterie 15 mm, bois de petit diamètre Prix indicatifs 14 en CHF / m 2 Essence: sapin/épicéa Article Q < 30 m 2 31-0 m 2 > 0 m 2 Canada.5 Si15

Plus en détail

Rapport CODIFAB REF. LBO/DR/403/16/207 07/06/2016. REdEME. Reconnaissance d essences en Menuiserie. Financé par :

Rapport CODIFAB REF. LBO/DR/403/16/207 07/06/2016. REdEME. Reconnaissance d essences en Menuiserie. Financé par : Rapport CODIFAB REF. LBO/DR/403/16/207 07/06/2016 REdEME Reconnaissance d essences en Menuiserie Financé par : Coordinateur : Frédéric WIELEZYNSKI Comité de pilotage : Gilles Marmoret (CAPEB), Adrien Parquier

Plus en détail

Comportement élastique linéaire et non-linéaire du bois en relation avec sa structure

Comportement élastique linéaire et non-linéaire du bois en relation avec sa structure Doctorat ParisTech T H È S E pour obtenir le grade de docteur délivré par L Institut des Sciences et Industries du Vivant et de l Environnement (AgroParisTech) Spécialité : Sciences forestières et du bois

Plus en détail

ois état des lieux machines homologuées classement mécanique des BOIS de structure des pour le janvier 2012

ois état des lieux machines homologuées classement mécanique des BOIS de structure des pour le janvier 2012 ois des pour le état des lieux machines homologuées classement mécanique des BOIS de structure janvier 2012 Document réalisé par Auvergne Promobois, avec l appui technique de FCBA et des constructeurs

Plus en détail

L organisation de la filière forêt bois. Assurer le développement durable du bois dans la construction

L organisation de la filière forêt bois. Assurer le développement durable du bois dans la construction Viser la performance énergétique par la construction bois La ressource forestière L organisation de la filière forêt bois Assurer le développement durable du bois dans la construction AUVERGNE PROMOBOIS

Plus en détail