TP magnétisme. Ce TP est évalué à l'aide du compte-rendu pré-imprimé et des courbes produites.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TP magnétisme. Ce TP est évalué à l'aide du compte-rendu pré-imprimé et des courbes produites."

Transcription

1 TP magnétisme Ce TP est évalué à l'aide du compte-rendu pré-imprimé et des courbes produites. Objectifs : Évaluer le champ magnétique créé par une spire de courant en son centre par rapport au champ magnétique ambiant Vérifier la loi de Biot et Savart. Dans tout le TP le terme "champ magnétique" désigne la norme de celui-ci. Pour avoir le temps de faire la deuxième partie, ne pas passer trop de temps sur la première. 1 Rappels : notion de champ Définition et exemples Un champ est une grandeur scalaire ou vectoriel dont la valeur et/ou l orientation dépend de l endroit de l espace. Deux exemples typiques : Le champ de température est un champ scalaire : à chaque point de l espace (ou d une surface) est associée une valeur de température ; Le champ des vents est un champ vectoriel : à chaque point de l espace (ou d une surface) est associée une valeur de vent et sa direction. Détection d un champ Un champ peut régner dans un espace sans que l on s en rende compte: pour le détecter, on utilise un objet qui subit une force due à ce champ. Exemple : la Terre créé un champ de pesanteur dans l espace autour d elle, on détecte ce champ grâce à un objet massique qui subit une force d attraction gravitationnelle. Champ magnétique et détection Le champ que l on considère dans ce TP est le champ magnétique. Il est créé par des courants électriques. Pour détecter un champ magnétique, on utilise une aiguille aimantée qui s oriente dans le sens du champ, ou une sonde à effet Hall qui permet de mesurer le champ. Un champ magnétique naturel La Terre crée elle-même un champ magnétique appelé champ magnétique terrestre. Ce sont des courants de convection de matière chargée dans le manteau terrestre qui créent ce champ. En un point de la surface de la Terre, la direction du champ terrestre est inclinée

2 vers le sol: on décompose le champ magnétique terrestre en une composante horizontale et une composante verticale. Dans ce TP, on considèrera uniquement sa composante horizontale. 2 Théorie 1ère partie : champ magnétique créé par une spire 2.1 Champ créé Par une spire Une spire de rayon parcourue par un courant créé un champ magnétique dont les caractéristiques sont les suivantes : Module: avec SI une constante appelée perméabilité du vide. Direction: axe de la spire ; Sens: donné par la règle du tirebouchon. Figure 1 - Spire magnétique Par N spires sur une faible épaisseur N spires jointes (collées les unes aux autres) comme la spire précédente (de rayon ) sont parcourues par un courant d intensité. Elles créent alors un champ magnétique :

3 2.2 Principe d évaluation du champ Le champ magnétique terrestre n est pas négligeable (composante horizontale ) et des sources électriques inévitables créent également des champs magnétiques non négligeables. On notera la somme de la composante horizontale de tous ces champs. Cette composante n étant pas négligeable, il faudra en tenir compte lors de nos mesures. Pour cela, on positionne la boussole placée au centre O de la spire vers le nord (zéro du disque gradué dans cette direction également), lorsque la spire n est pas parcourue par un courant (schéma ci-contre). Figure 2 - Evaluation du champ avec une boussole : réglage du zéro Lorsqu un courant circule dans la spire, elle crée un champ magnétique qui vient s ajouter vectoriellement au champ. Il en résulte un champ qui fait un angle avec le nord (avec le champ ). Telle que la boussole a été placée initialement (sans courant), les champs et sont perpendiculaires. On peut ainsi écrire : Figure 3 - Evaluation du champ avec une boussole : mesure Cette angle est mesurable sur l échelle graduée circulairement au centre de la spire. Comme alors : L angle est fonction de (nombre de spires), (intensité du courant dans la

4 spire) et (rayon de la spire). Nous allons vérifier ceci. 3 Manipulation 3.1 Description du matériel, précautions Alimentation stabilisée et multimètre Metrix Vue d'ensemble de la spire et de l'aiguille aimantée et gros plan sur la connectique Toutes les spires sont constituées par un dépôt (formant des cercles) de métal conducteur sur une plaque d isolant. Des bornes percées dans cette plaque permettent de faire passer du courant dans les spires:les fils d alimentation venant du générateur viendront se brancher sur une même colonne de bornes de la spire: la colonne de droite permettra de travailler avec une seule spire de rayon variable, la colonne de gauche de travailler avec plusieurs spires dont on prend un rayon moyen. Pour le générateur de courant, on utilise une alimentation stabilisée de courant maximum 10 A. Dans tous les cas, faire attention aux valeurs des courants limites indiquées sur l appareil et sur la plaque. On mesurera le courant avec un ampèremètre (multimètre) en série: attention au calibre (on utilisera le calibre 10A). Aux cours des mesures, ne pas rester trop longtemps avec.

5 Pour faire le zéro de la boussole, on procédera ainsi : on repère la direction Nord-Sud à l aide du côté rouge de l aiguille et d une autre boussole extérieure à la spire pour confirmer. On placera le zéro de la graduation angulaire vers le nord, l aiguille au centre de la spire pointera vers le Nord et ce zéro. La plaque qui porte les spires et dans la direction Sud-Nord. On ne modifiera plus ce réglage (la plaque contenant les spires ne doit plus être déplacée). Mise à zéro du dispositif Il faut effectuer chaque mesure à plusieurs reprises : lorsque l aiguille semble avoir pris sa position d équilibre, la déplacer manuellement et attendre qu elle revienne dans sa position d équilibre. Noter alors l angle obtenu. Recommencer en déplaçant l aiguille dans l autre sens. Noter à nouveau l angle Retenir la valeur qui semble être la plus reproductible, ou la moyenne des valeurs obtenues (prendre des initiatives) Le but de ces mesures répétées est de compenser les frottements de l aiguille sur son axe. 3.2 Mesures et exploitation Vidéo de présentation du principe de mesure Toutes les courbes sont à réaliser sous Regressi et à imprimer. 1. Étude du champ magnétique en fonction du rayon de la spire 1. Pour les 4 spires de rayons différents, mesurer avec. Remplir un tableau de valeurs comportant, et (attention aux unités). 2. Evaluer l incertitude sur la lecture de l angle (plage de valeurs acceptables) puis l entrer dans la colonne appropriée sous Regressi. L incertitude sur le rayon sera prise nulle, mais il faudra néanmoins la renseigner. 3. Tracer la courbe. Faites apparaître les ellipses d incertitudes (ici barres d incertitudes puisque l on a évalué l incertitude seulement sur l axe des ordonnées). Utiliser la méthode du (voir notice de Regressi). Déterminer la pente de la droite et son incertitude en utilisant la modélisation adéquate. Commenter la modélisation obtenue et la place des points de mesure. 4. En déduire une valeur expérimentale de et son incertitude. Commenter. Dans la manipulation suivante, on travaillera avec les mêmes notions d incertitudes que précédemment (même incertitude sur l angle, faire

6 apparaitre les ellipses d incertitudes sur le graphique...). A l incertitude sur l angle, on ajoutera celle sur l intensité mesurée : on prendra la donnée constructeur :. 2. Étude du champ magnétique en fonction de l intensité du courant dans plusieurs spires 1. Pour le groupe de 5 spires (noter le rayon moyen indiqué sur la plaque), mesurer pour 8 valeurs du courant. Remplir un tableau comportant, et. Ne pas dépasser. 2. Tracer la courbe et déterminer la pente de celle-ci et son incertitude en utilisant la modélisation adéquate. Commenter la modélisaton obtenue et la place des points de mesure. En déduire une valeur expérimentale de et son incertitude. Commenter. Ne pas oublier d'imprimer les courbes correctement annotées 2ème partie : champ magnétique créé par des bobines Cette étude concerne la bobine fine et les bobines de Helmoltz. Le but est de vérifier la loi de Biot et Savart dans les différents cas. Les mesures se font ici avec un teslamètre et sa sonde (teslamètre Leybold ou Jeulin): attention, le teslamètre n est pas dans le circuit électrique! La sonde du teslamètre est un capteur de Hall, sensible aux champs perpendiculaires à la tige si la sonde est "tangentielle" (position " ") et aux champs parallèles à la tige si la sonde est axiale (position " "). Regarder les indications fléchées sur la sonde.

7 Expérience de test de la sonde Mesurer le champ magnétique créé par un aimant permanent en forme de U avec la sonde tangentielle (position " "), faire la mesure où le champ est maximum. Figure 4 - Mesure du champ magnétique régnant à l'intérieur d'un aimant en U Dans toute la suite du TP, on utilisera la sonde en position axiale (" ") 4 Bobine fine 4.1 Théorie : loi de Biot et Savart pour une bobine circulaire Soit une bobine circulaire de rayon et de largeur. Le bobinage est réparti uniformément en plusieurs couches et le nombre de spires est. Les spires sont parcourues par le courant. On étudie ici une des deux bobines du dispositif de Helmoltz Champ au centre Le champ magnétique au centre est donné par : On donne : ; ;. On rappelle :. Figure 5 - Configuration de la bobine fine

8 4.1.2 Champ sur l axe Sur l axe Ox (voir schéma précédent), le champ pour une bobine fine est donné par : On peut poser, on a alors :

9 4.2 Montage expérimental Montage avec une bobine fine et détails du matériel On réalise un circuit en série composé de l alimentation stabilisée, la bobine fine et un ampèremètre. La sonde du teslamètre mesurant le champ qui lui est parallèle (position " "), doit être placer de façon perpendiculaire au plan de la bobine. Figure 6 - Montage pour l'étude d'une bobine fine La partie utile de la sonde qui doit être positionnée au centre de la bobine est identifiée sur la photo cicontre. Avant toute mesure, on règle le zéro du teslamètre pour "éliminer" la contribution du champ ambiant : en l absence de courant dans la bobine, le teslamètre doit indiquer. Refaire le zéro régulièrement du teslamètre Figure 7 - Partie utile de la sonde à effet Hall 4.3 Mesures et exploitation L intensité sera limitée à Champ au centre 1. Fermer le circuit et régler l intensité parcourant la bobine à. 2. Positionner la sonde de façon à ce qu elle soit bien au centre de la bobine : le champ magnétique créé par celle-ci est maximum lorsque vaut 0, il est minimum quand vaut 0 (voir figure [bobine-fine]).

10 3. Lire alors directement la valeur du champ magnétique donné par le teslamètre en millitesla (mt). 4. A l aide des données de et, calculer le champ magnétique théorique au centre de la bobine fine. Calculer alors l écart relatif entre valeur théorique et valeur expérimentale. Conclure (on peut effectuer un calcul d incertitude sur la mesure : la précision constructeur pour le teslamètre est donnée par : ) Champ sur l axe 1. Régler l intensité à. 2. Mesurer le champ pour différentes valeurs de compris entre et. Remplir un tableau comportant et. Noter la valeur de. 3. Ajouter deux lignes au tableau précédent pour y faire apparaître pour chaque valeur de la valeur (à calculer) de et de où est la valeur mesurée. 4. La comparaison de et permet de confronter théorie et expérience : tracer la droite de régression sous Regressi et conclure. Ne pas oublier d'imprimer les courbes correctement annotées 5 Bobines de Helmoltz 5.1 Théorie : loi de Biot et Savart 2 bobines fines de rayon, espacées de, parcourues par un courant dans le même sens constituent un ensemble appelé bobines de Helmoltz. Le champ magnétique créé est donné par: Figure 8 - Configuration des bobines de Helmoltz

11 5.2 Montage Photo du montage avec les bobines de Helmoltz On place la deuxième bobine fine dans son support de manière à ce que la distance entre les deux bobines soit. Les deux bobines doivent être en série : le courant doit être dans le même sens dans les 2 bobines. On peut vérifier cela en mesurant qui doit être maximum au milieu et sur l axe des deux bobines. Figure 9 - Montage pour l'étude des bobines de Helmoltz Refaire le zéro du teslamètre régulièrement 5.3 Mesures 1. Régler l intensité du courant à. 2. Mesurer le champ pour différentes valeurs de : si est l origine des abscisses, mesure pour jusqu à. Remplir un tableau de mesures. Noter également la valeur de pour. 5.4 Exploitation 1. Représenter sous Regressi la courbe. La commenter. 2. Calculer la valeur de pour, comparer cette valeur à obtenue expérimentalement. Commenter. Ne pas oublier d'imprimer les courbes correctement annotées

TP 5 : champs magnétiques

TP 5 : champs magnétiques Objectifs : Évaluer le champ magnétique créé par une spire de courant en son centre par rapport au champ magnétique ambiant ; Vérifier la loi de Biot et Savart sur des bobines de différentes formes. Dans

Plus en détail

TP 8. Etude des bobines de Helmholtz Utilisation d un teslamètre à sonde à effet Hall

TP 8. Etude des bobines de Helmholtz Utilisation d un teslamètre à sonde à effet Hall TP 8 Etude des bobines de Helmholtz Utilisation d un teslamètre à sonde à effet Hall Objectifs : - Étude du dispositif des bobines de Helmholtz à l aide d une sonde à effet Hall reliée à un teslamètre.

Plus en détail

Travaux Pratiques de Physique Expérience n 6

Travaux Pratiques de Physique Expérience n 6 Expérience n 6 BOUSSOLE DES TANGENTES Domaine: Electricité, magnétisme Lien avec le cours de Physique Générale: Cette expérience est liée au chapitre suivant du cours de Physique Générale: - Physique II,

Plus en détail

CHAMP MAGNETIQUE INTRODUCTION A L INDUCTION

CHAMP MAGNETIQUE INTRODUCTION A L INDUCTION TP ELECTROMAGNETISME R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI CHAMP MAGNETIQUE INTRODUCTION A L INDUCTION PREMIERE PARTIE : CHAMP MAGNETIQUE, BOBINES DE HELMHOLTZ OBJECTIFS Produire et mesurer un champ magnétique.

Plus en détail

I- Notion de champ. II- Champs magnétiques. Chap. 11 Champs et forces

I- Notion de champ. II- Champs magnétiques. Chap. 11 Champs et forces Chap. 11 Champs et forces I- Notion de champ 1- Définition Une grandeur physique est une caractéristique mesurable d un objet, d un phénomène (pression, vitesse ) Si la grandeur est décrite uniquement

Plus en détail

Champ magnétique crée par des courants

Champ magnétique crée par des courants Champ magnétique crée par des courants Un aimant crée un champ magnétique dans son voisinage. Une aiguille aimantée s'oriente, (placée dans une zone ne contenant ni aimant, ni circuit électrique) dans

Plus en détail

Leçon 3. CHAMP MAGNETIQUE

Leçon 3. CHAMP MAGNETIQUE Leçon 3. CAMP MAGNETQUE Exercice n 1 Solénoïdes 1. Soit un premier solénoïde S 1 de longueur l = 50 cm et comportant 200 spires. a) Quel est le champ magnétique produit au centre de ce solénoïde lorsqu'il

Plus en détail

I Notion de champ magnétique 1. Sources de champ magnétique

I Notion de champ magnétique 1. Sources de champ magnétique LE CHAMP MAGNÉTIQUE I Notion de champ magnétique II Champ magnétique crée par des aimants III Champ magnétique crée par des courants IV Champ magnétique terrestre V Le champ magnétique et ses applications

Plus en détail

Un champ est une région de l espace dont les propriétés sont modifiées par la présence d un corps.

Un champ est une région de l espace dont les propriétés sont modifiées par la présence d un corps. Ce qu il faut retenir : Les champs I) Notion de champ. Un champ est une région de l espace dont les propriétés sont modifiées par la présence d un corps. Ex : un feu de camp modifie la température de l

Plus en détail

Chapitre 13: Quel modèle utilise-t-on pour expliquer notre environnement?

Chapitre 13: Quel modèle utilise-t-on pour expliquer notre environnement? Chapitre 13: Quel modèle utilise-t-on pour expliquer notre environnement? I. Champs scalaires et vectoriels. Recueillir et exploiter des informations (météorologie, téléphone portable, etc.) sur un phénomène

Plus en détail

P5-GENERALITES SUR LE CHAMP MAGNETIQUE CHAMPS MAGNETIQUES DES COURANTS

P5-GENERALITES SUR LE CHAMP MAGNETIQUE CHAMPS MAGNETIQUES DES COURANTS PC A DOMICILE - 779165576 WAHAB DIOP LSLL P5-GENERALITES SUR LE CHAMP MAGNETIQUE CHAMPS MAGNETIQUES DES COURANTS TRAVAUX DIRIGES TERMINALE S Perméabilité magnétique du vide : µ 0 = 4π.10-7 S.I. ; Composante

Plus en détail

TP sources électriques

TP sources électriques TP sources électriques Objectif : étudier différents dipôles actifs linéaires ou non linéaires. Les mots générateur et source seront considérés comme des synonymes. 1 Source dipolaire linéaire 1.1 Méthode

Plus en détail

Chap 13: Champs et forces

Chap 13: Champs et forces Chap 13: Champs et forces I-Notion de champ 1 )Activité documentaire p202 Exploitation des cartes météo. 1-Ces lignes représentent des ensembles de points qui sont à la même pression atmosphérique; elles

Plus en détail

Chapitre 7 : CHAMP MAGNETIQUE ET ACTIONS DU CHAMP MAGNETIQUE

Chapitre 7 : CHAMP MAGNETIQUE ET ACTIONS DU CHAMP MAGNETIQUE Chapitre 7 : CHAMP MAGNETIQUE ET ACTIONS DU CHAMP MAGNETIQUE I- Le champ magnétique : 1.1. Sources de champ magnétique : a- Les aimants : L approche d une aiguille aimantée vers un aimant droit donne les

Plus en détail

--y. Champ magnétique crée par des courants. Devoir.tn toutes les matières, tous les niveauxq. B = 2n d. Mn = 4 îï 10'7

--y. Champ magnétique crée par des courants. Devoir.tn toutes les matières, tous les niveauxq. B = 2n d. Mn = 4 îï 10'7 f \ Champ magnétique crée par des courants --y Un aimant crée un champ magnétique dans son voisinage. Une aiguille aimantée s'oriente, (placée dans une zone ne contenant ni aimant, ni circuit électrique)

Plus en détail

Déterminer le sens du courant induit dans la spire sachant que B z. (t) est une fonction croissante du temps.

Déterminer le sens du courant induit dans la spire sachant que B z. (t) est une fonction croissante du temps. PC 13/14 TD INDUCTION AC1 : Loi de Lenz On considère une spire circulaire (C) fixe, conductrice de résistance R soumise à un champ magnétique extérieur uniforme variable et orthogonal à la surface du circuit

Plus en détail

Erreurs et incertitudes

Erreurs et incertitudes 1 Erreur? L erreur est la différence entre la valeur mesurée et la valeur vraie de la grandeur que l on mesure. Il existe deux types d erreurs : L erreur aléatoire que l on traitera de façon statistique

Plus en détail

Les Grecs de l'antiquité découvrent une pierre noire qui peut attirer le fer. C est la magnétite :

Les Grecs de l'antiquité découvrent une pierre noire qui peut attirer le fer. C est la magnétite : 17 Magnétisme Physique passerelle hiver 2016 1. Magnétisme naturel Les Grecs de l'antiquité découvrent une pierre noire qui peut attirer le fer. C est la magnétite : Les aimants naturels présentent toujours

Plus en détail

BOUSSOLE DES TANGENTES

BOUSSOLE DES TANGENTES - - Expérience no 30 BOUSSOLE DES TANGENTES I. INTRODUCTION La boussole des tangentes est un instrument qui permet la mesure de champs r magnétiques et en particulier du champ magnétique terrestre H T

Plus en détail

TP Oscillateur de torsion

TP Oscillateur de torsion TP Oscillateur de torsion Objectif : étude des oscillations libres et forcées d un pendule de torsion 1 Principe général 1.1 Définition Un pendule de torsion est constitué par un fil large (métallique)

Plus en détail

LE CAPTEUR DE CHAMP MAGNETIQUE

LE CAPTEUR DE CHAMP MAGNETIQUE LE CAPTEUR DE CHAMP MAGNETIQUE 1. Recherche documentaire Qu est-ce qu un champ magnétique? C est une chose très dure à définir Il faut imaginer qu un aimant modifie l espace qui se trouve autour de lui,

Plus en détail

Frere Benjamin Marique Pierre-Xavier RAPPORT DE LABORATOIRE DE PHYSIQUE EFFET HALL

Frere Benjamin Marique Pierre-Xavier RAPPORT DE LABORATOIRE DE PHYSIQUE EFFET HALL Frere Benjamin Marique Pierre-Xavier RAPPORT DE LABORATOIRE DE PHYSIQUE EFFET HALL 2ème candidature sciences physiques, Université de Liège Année académique 2003-2004 1) Introduction Ce qu on appelle effet

Plus en détail

CHAPITRE 1 : NOTION DE MOMENTS

CHAPITRE 1 : NOTION DE MOMENTS Chapitre 1 : Notion de moments CHAPITRE 1 : NOTION DE MOMENTS Pour décrire un mouvement de précession, comme celui d une toupie, plusieurs types de moments doivent être distingués, notamment le moment

Plus en détail

TP pendules. Ce TP est évalué en direct par les observations de l'enseignant.

TP pendules. Ce TP est évalué en direct par les observations de l'enseignant. TP pendules Ce TP est évalué en direct par les observations de l'enseignant. Objectifs : Étudier les oscillations libres et forcées d un pendule élastique (ressort) ; Étudier les oscillations libres non

Plus en détail

Phénoménologie des champs magnétiques

Phénoménologie des champs magnétiques Exercices du chapitre I1 Langevin-Wallon, PTSI 2016-2017 Phénoménologie des champs magnétiques Exercice 1 : Cartes de champ magnétique Exercices [ ] Les champs magnétiques représentés par les cartes ci-dessous

Plus en détail

TP Thermodynamique. Ce TP est évalué à l'aide du compte-rendu pré-imprimé et des courbes produites.

TP Thermodynamique. Ce TP est évalué à l'aide du compte-rendu pré-imprimé et des courbes produites. TP Thermodynamique Ce TP est évalué à l'aide du compte-rendu pré-imprimé et des courbes produites. Objectif : Réaliser différentes expériences de thermodynamique physique. Gérer les 2 h 30 de TP sachant

Plus en détail

TP-comprendre notions de champs scalaires et vectoriels 1S Notions de champs scalaires et vectoriels

TP-comprendre notions de champs scalaires et vectoriels 1S Notions de champs scalaires et vectoriels Notions de champs scalaires et vectoriels OBJECTIFS : Savoir ce qu est un champ en physique. Savoir caractériser un champ. Connaître les caractéristiques de quelques champs. Introduction : Approche historique

Plus en détail

CHAMP ELECTRIQUE D UN CONDENSATEUR INTRODUCTION A L INDUCTION

CHAMP ELECTRIQUE D UN CONDENSATEUR INTRODUCTION A L INDUCTION TP ELECTROMAGNETISME R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI CHAMP ELECTRIQUE D UN CONDENSATEUR INTRODUCTION A L INDUCTION PREMIERE PARTIE : CHAMP ELECTRIQUE D UN CONDENSATEUR OBJECTIFS Comprendre la topologie

Plus en détail

Étude du condensateur

Étude du condensateur Étude du condensateur EE 1400 32123 Mode d emploi Version 01 202 1. Introduction Le matériel expérimenté ci-dessous a été développé dans le cadre du programme d'électrocinétique en 5 e sciences générales.

Plus en détail

Mesures calorimétriques

Mesures calorimétriques TP 15 Mesures calorimétriques 1) Le calorimètre a) Échanges d énergie thermique ou calorifique (chaleur) Précautions à prendre Les mesures calorimétriques nécessitent des précautions particulières, car

Plus en détail

TD- Induction - I: Champ magnétique Correction

TD- Induction - I: Champ magnétique Correction TD- Induction - I: Champ magnétique Correction Application 1 : Dans les cartes de champs magnétique suivantes, où le champ est-il le plus intense? Où sont placées les sources? Le courant sort-il ou rentre-t-il

Plus en détail

Champs magnétiques et électrostatiques

Champs magnétiques et électrostatiques a Champs magnétiques et électrostatiques PARtiE 3 Manuel unique, p. 230 ( Manuel de physique, p. 116) séquence 2 Le programme notions et contenus Champ magnétique : sources de champ magnétique (Terre,

Plus en détail

TP-Cours : Mesures de résistances

TP-Cours : Mesures de résistances Noms des étudiants constituant le binôme : TP-Cours : Mesures de résistances 1- Mesures directe et indirecte de la résistance d'un conducteur ohmique 1-1 aleur nominale "Une grandeur physique ne peut jamais

Plus en détail

TP 10 Etude d une Photorésistance (LDR) Acquisition de données par ORPHY GTS 2

TP 10 Etude d une Photorésistance (LDR) Acquisition de données par ORPHY GTS 2 TP 10 Etude d une Photorésistance (LDR) Acquisition de données par ORPHY GTS 2 Objectifs : - Relever la caractéristique courant-tension, à flux énergétique fixé, d'une photorésistance. - Étude de la variation

Plus en détail

Le champ magnétique. Lycée Viette TSI 1. II. Les sources de champ magnétique

Le champ magnétique. Lycée Viette TSI 1. II. Les sources de champ magnétique Le champ magnétique II. Les sources de champ magnétique 1. Origine du champ magnétique Le champ magnétique peut être créé par des aimants ou des conducteurs parcourus par des courants. Ces deux origines

Plus en détail

Magnétostatique : Lois générales & Applications

Magnétostatique : Lois générales & Applications Electromagnétisme Chapitre 4 Magnétostatique : Lois générales & Applications Plan du cours A. Lois générales de l électrostatique 1. Ecriture des équations de Maxwell 2. Propriétés topographiques du champ

Plus en détail

TD ELECTROTECHNIQUE 1 ère année Module MC2-2. V. Chollet - TD-Trotech07-28/08/2006 page 1

TD ELECTROTECHNIQUE 1 ère année Module MC2-2. V. Chollet - TD-Trotech07-28/08/2006 page 1 TD ELECTROTECHNIQUE 1 ère année Module MC2-2 V. Chollet - TD-Trotech07-28/08/2006 page 1 IUT BELFORT MONTBELIARD Dpt Mesures Physiques TD ELECTROTECHNIQUE n 1 Avec l aide du cours, faire une fiche faisant

Plus en détail

Action des champs électrique et magnétique sur le mouvement des électrons Mesure du raport e/m

Action des champs électrique et magnétique sur le mouvement des électrons Mesure du raport e/m Action des champs électrique et magnétique sur le mouvement des électrons Mesure du raport e/m Résumé Si une particule possède une charge électrique, alors elle subit une force en présence d un champ électrique

Plus en détail

- Réglage de l adaptateur ampèremètre - Cliquer sur l icône "Adaptateur ampèremètre" de l axe des ordonnées. - Cliquer "Calibre" puis sélectionner " ±

- Réglage de l adaptateur ampèremètre - Cliquer sur l icône Adaptateur ampèremètre de l axe des ordonnées. - Cliquer Calibre puis sélectionner  ± TPE4 ASSOCIATION DE CONDUCTEURS OHMIQUES Objectifs : - Savoir utiliser la méthode EXAO. - Savoir formaliser. Matériel : - Conducteurs ohmiques R 1 = 120Ω, R 2 = 150Ω. - Alimentation stabilisée (générateur

Plus en détail

TP 2 : ateliers de thermodynamique

TP 2 : ateliers de thermodynamique Objectif : Réaliser différentes expériences de thermodynamique physique. Gérer les 2 h 30 de TP sachant que les ateliers sont installés en un seul exemplaire : alternance avec l autre binôme. 1 Hydrostatique

Plus en détail

Cette manipulation doit être effectuée 3 fois afin de minimiser certaines erreurs expérimentales.

Cette manipulation doit être effectuée 3 fois afin de minimiser certaines erreurs expérimentales. TP - N : LA LOI DE NEWTON But de l expérience : - Vérifier le principe fondamental de la dynamique pour un mouvement de translation uniformément accéléré. - Déterminer expérimentalement la valeur de g.

Plus en détail

Champ magnétique. I. Introduction. 1. Rappel. 2. Notion de champ vectoriel

Champ magnétique. I. Introduction. 1. Rappel. 2. Notion de champ vectoriel Champ magnétique I. Introduction 1. Rappel Nous avons rencontré le champ magnétique dans le cours de mécanique. Son action sur une charge électrique en mouvement à la vitesse v dans le référentiel galiléen

Plus en détail

Courants de Foucault

Courants de Foucault Courants de Foucault EE 0225 11111 Mode d emploi Version 01 1. Rappel théorique Lorsque des pièces métalliques sont en mouvement dans un champ magnétique, elles sont parcourues par des courants induits

Plus en détail

Notion de champ. b) Deux moyens permettent de connaître sa valeur en un lieu. Lesquels?

Notion de champ. b) Deux moyens permettent de connaître sa valeur en un lieu. Lesquels? Chapitre 3 Notion de champ I Approche de la notion de champ 1) Premier exemple de champ scalaire Document 1 : carte de France des température à une date donnée Sur internet, se rendre sur la page suivante

Plus en détail

Exercices sur le magnétisme

Exercices sur le magnétisme Exercices sur le magnétisme 1 Superposition de champs magnétiques On approche, dans un plan horizontal, des aimants identiques selon les schémas des trois cas suivants. S S M 60 S P S S S O S S Donnée

Plus en détail

Systèmes oscillants. I. Présentation de quelques systèmes oscillants mécaniques. 1. Les oscillateurs vus en terminale S.

Systèmes oscillants. I. Présentation de quelques systèmes oscillants mécaniques. 1. Les oscillateurs vus en terminale S. Systèmes oscillants I. Présentation de quelques systèmes oscillants mécaniques. 1. Les oscillateurs vus en terminale S. Les oscillateurs étudiés en terminale S sont : - le pendule pesant (simple) - le

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET EI.12

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET EI.12 TP EI.12 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET EI.12 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/5 - une

Plus en détail

Etalonnage d un ressort Comment déterminer la constante de raideur d un ressort

Etalonnage d un ressort Comment déterminer la constante de raideur d un ressort Statique - 7 - - 8 - T.P. Etalonnage d un ressort Comment déterminer la constante de raideur d un ressort Niveau : 10 (étude des forces) Durée Pré requis : Loi de proportionnalité, connaître la notion

Plus en détail

MINES PONTS CONCOURS COMMUN

MINES PONTS CONCOURS COMMUN A 016 - PHYSIQUE II PSI CONCOURS COMMUN MINES PONTS École des PONTS ParisTech, ISAE-SUPAERO, ENSTA ParisTech, TÉLÉCOM ParisTech, MINES ParisTech, MINES Saint-Étienne, MINES Nancy, TÉLÉCOM Bretagne, ENSAE

Plus en détail

COMMENT TRACER ET UTILISER UN GRAPHIQUE EN SCIENCES? Evaluation diagnostique.

COMMENT TRACER ET UTILISER UN GRAPHIQUE EN SCIENCES? Evaluation diagnostique. Question 1 : A quoi correspond l ordonnée sur un graphique? AP ACTIVITE N 3 CHIMIE 5 ème COMMENT TRACER ET UTILISER UN GRAPHIQUE EN SCIENCES? Evaluation diagnostique. Répondre aux questions suivantes :

Plus en détail

1 But CHAMP MAGNÉTIQUE INDUIT

1 But CHAMP MAGNÉTIQUE INDUIT PHYSQ 126: Champ magnétique induit 1 CHAMP MAGNÉTIQUE INDUIT 1 But Cette expérience 1 a pour but d observer un système qui illustre le lien entre le magnétisme et l électricité, et qui découle de la loi

Plus en détail

L. Avicenne Gafsa Série N

L. Avicenne Gafsa Série N donné L orthogonale PU L. vicenne afsa Série : UP CLSSE : 3 UP ed PRF HR DTE : / /201 4 - UEssentiel à retenir U1- oment d une force : RF/ R= + F. U1- Force de Laplace F force de Laplace ses caractéristiques

Plus en détail

Amérique du Sud 2005 Sans calculatrice I. ÉMISSION ET RÉCEPTION D UNE ONDE RADIO (4 points)

Amérique du Sud 2005 Sans calculatrice I. ÉMISSION ET RÉCEPTION D UNE ONDE RADIO (4 points) Amérique du Sud 25 Sans calculatrice I. ÉMISSION ET RÉCEPTION D UNE ONDE RADIO (4 points) Au cours d une séance de travaux pratiques, les élèves réalisent un montage permettant d émettre puis de recevoir

Plus en détail

Activité expérimentale : Caractéristique

Activité expérimentale : Caractéristique Activité expérimentale : Caractéristique Objectifs : - (16) Définir la nature de la mesure effectuée (valeur efficace, valeur moyenne, amplitude, valeur crête à crête, ). - (17) Visualiser la caractéristique

Plus en détail

CORPS DE FORME QUELCONQUE. Le corps de forme quelconque est destiné à compléter le cours de statique mécanique et à réaliser des mesures en T.P.

CORPS DE FORME QUELCONQUE. Le corps de forme quelconque est destiné à compléter le cours de statique mécanique et à réaliser des mesures en T.P. CORPS DE FORME QUELCONQUE BUT DE L APPAREIL Le corps de forme quelconque est destiné à compléter le cours de statique mécanique et à réaliser des mesures en T.P. Il permet la réalisation des expériences

Plus en détail

Induction électromagnétiqu e (Bases du transformateur)

Induction électromagnétiqu e (Bases du transformateur) Induction électromagnétiqu e (Bases du transformateur) Table des matières I - Objectifs 5 II - Principe 7 III - Matériel 9 IV - Manipulation 21 V - Manipulations virtuelles 23 VI - Bibliographie 25 VII

Plus en détail

Forces entre courants parallèles

Forces entre courants parallèles Forces entre courants parallèles EE 2400 11002 Mode d emploi 1. Rappel théorique Lorsque deux fils rectilignes parallèles sont parcourus par des courants continus (de même sens ou de sens contraires),

Plus en détail

MESURE DES GRANDEURS ELECTRIQUES.

MESURE DES GRANDEURS ELECTRIQUES. MESURE DES GRANDEURS ELECTRIQUES. I- Les grandeurs électriques : Grandeur Unité Appareil de mesure Tension (ou différence de potentiels) : U ou V. Volt (V) Voltmètre V Intensité : I Ampère (A) Ampèremètre

Plus en détail

CHAMP MAGNETIQUE; CAPTEUR

CHAMP MAGNETIQUE; CAPTEUR CHAMP MAGNETIQUE; CAPTEUR Le 7 novembre 1845, Michael Faraday, utilisait pour la première fois dans son "laboratory notebook" le mot " the magnetic field" pour nommer l'espace dans lequel se produisaient

Plus en détail

Leçon 3 : Champ magnétique créé par les courants

Leçon 3 : Champ magnétique créé par les courants Leçon 3 : Champ magnétique créé par les courants ANOUMOUYÉ Edmond Serge @ UVCI 2017 Août 2017 Version 1.0 Table des matières I - Objectifs 3 II - Introduction 4 III - Loi de Biot et Savart 5 1. Champ magnétique

Plus en détail

TP PS93 TP 3 : Diffraction de Fraunhofer

TP PS93 TP 3 : Diffraction de Fraunhofer URO Jim VIROT Marie TP PS93 TP 3 : Diffraction de Fraunhofer Le vendredi 11 mars 2011 I. INTRODUCTION Matériel utilisé : - Une source laser He-Ne de longueur d onde λ = 632,8 nm - Un banc optique gradué

Plus en détail

CH IX) Courant alternatif Oscilloscope.

CH IX) Courant alternatif Oscilloscope. CH IX) Courant alternatif Oscilloscope. Il existe deux types de courant, le courant continu et le courant alternatif. I) Courant alternatif : Observons une coupe transversale d une «dynamo» de vélo. Galet

Plus en détail

Electromagnétisme. Présentation du pôle nord d un aimant droit horizontal placé perpendiculairement au faisceau d électron. Déviation vers le bas:

Electromagnétisme. Présentation du pôle nord d un aimant droit horizontal placé perpendiculairement au faisceau d électron. Déviation vers le bas: Action d un aimant sur un faisceau d électron Présentation du pôle nord d un aimant droit horizontal placé perpendiculairement au faisceau d électron. Déviation vers le bas: Aimant sans action si parallèle

Plus en détail

TP N 1 MESURE DES COURANTS ET DES TENSIONS

TP N 1 MESURE DES COURANTS ET DES TENSIONS TP N 1 MESURE DES COURANTS ET DES TENSIONS OBJECTIFS Utiliser correctement un voltmètre et un ampèremètre. Câbler correctement un circuit électrique. Interpréter les résultats trouvés. CRITERES D'EVALUATION

Plus en détail

TP dipôles passifs. Objectif : se familiariser avec les dipôles passifs et la mesure de tension et courant électriques.

TP dipôles passifs. Objectif : se familiariser avec les dipôles passifs et la mesure de tension et courant électriques. TP dipôles passifs Objectif : se familiariser avec les dipôles passifs et la mesure de tension et courant électriques. 1 Le conducteur ohmique (boîte AOIP) Le conducteur ohmique, le condensateur et la

Plus en détail

exercices de colle ATS. Colle 1 :

exercices de colle ATS. Colle 1 : Colle 1 : 1) Magnétostatique. L On désigne par L la longueur entre S et les spires (voir figure). 1. Donner la relation entre z et L, puis la relation entre z et r. r z 2. On désigne par dn le nombre de

Plus en détail

M DIOUF LYCEE JULES SAGNA DE THIES TERMINALES S1 S2 SERIE 5 : CHAMP MAGNETIQUE

M DIOUF LYCEE JULES SAGNA DE THIES TERMINALES S1 S2 SERIE 5 : CHAMP MAGNETIQUE SERIE 5 : CHAMP MAGNETIQUE EXERCICE 1 : CONNAISSANCES DU COURS a) Quelle est l'unité internationale de champ magnétique? b) Avec quel appareil mesure-t-on l'intensité d'un champ magnétique? c) Quels sont

Plus en détail

Eau. Le niveau d eau diminue dans le tube pour laisser place au gaz dégagé. /Mn 2+ et à un couple contenant H 2 O 2.

Eau. Le niveau d eau diminue dans le tube pour laisser place au gaz dégagé. /Mn 2+ et à un couple contenant H 2 O 2. MATIERE : SCIENCES PHYSIQUES ENSEIGNANT : IMED RADHOUANI CLASSE : 3 SC EXP 1 & 3 MATH 1 DATE : LE SAMEDI 3 NOVEMBRE 2012 DUREE : 2 HEURES EXERCICE 1 REACTION D OXYDOREDUCTION (5/4 POINTS) L eau oxygénée

Plus en détail

ÉVALUATION DES INCERTITUDES EN T.P.

ÉVALUATION DES INCERTITUDES EN T.P. ÉVALUATION DES INCERTITUDES EN TP I Erreur absolue, erreur relative Soit une grandeur X (une tension, une intensité,) de valeur exacte dite valeur vraie X v, dont la valeur mesurée est X m L ERREUR ABSOLUE

Plus en détail

Concours National Commun d admission aux Grandes Écoles d Ingénieurs ou assimilées Session 2007

Concours National Commun d admission aux Grandes Écoles d Ingénieurs ou assimilées Session 2007 ROYAUME DU MAROC Ministère de l Éducation Nationale, de l Enseignement Supérieur, de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique Présidence du Concours National Commun École Supérieure d Électricité

Plus en détail

1) Champ magnétique autour d un aimant droit.

1) Champ magnétique autour d un aimant droit. 1) Champ magnétique autour d un aimant droit. Comme le courant électrique, le champ magnétique est invisible. Il est mis en évidence par les forces qui s exercent sur une aiguille aimantée et qui la font

Plus en détail

TPN 9 : La cuve rhéographique

TPN 9 : La cuve rhéographique Physique TP n 9 «Les charges électriques créent-elles un champ?» 1 TPN 9 : La cuve rhéographique La Terre crée un champ de pesanteur. Tous les corps situés au voisinage du sol terrestre sont soumis à l

Plus en détail

TONDEUSE ROBOT RL500 TP 2-CI7-E4-3

TONDEUSE ROBOT RL500 TP 2-CI7-E4-3 Problématique : Transmettre une puissance suffisante aux roues motrices pour gravir et tondre une pente de 15 tout en conservant une vitesse de déplacement de 0,5 m/s (performances annoncées dans la notice

Plus en détail

FORCE MAGNÉTIQUE SUR UN COURANT

FORCE MAGNÉTIQUE SUR UN COURANT PHYSQ 126: F M sur I 1 FORCE MAGNÉTIQUE SUR UN COURANT 1 Théorie Lorsqu un courant électrique circule dans un fil conducteur, et que ce dernier est plongé dans un champ magnétique, le fil subira l action

Plus en détail

G.S.AIGUILLON EXAMEN BLANC 2013/2014 EPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES DUREE :04H

G.S.AIGUILLON EXAMEN BLANC 2013/2014 EPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES DUREE :04H EXERCICE N 1 : 04 points Données : Masses molaires en g.mol-1 : M(H) = 1,0 ; M(C) = 12,0 ; M(O) = 16,0 On étudie l évolution d un mélange constitué par 50 ml d une solution S1 d acide éthanedioïque (H2C2O4)

Plus en détail

Anémomètre à fil chaud

Anémomètre à fil chaud EPEUVE OPTIONNELLE de PHYSIQUE Anémomètre à fil chaud Un fil de platine de longueur l et de diamètre d est parcouru par un courant électrique qui lui fournit une puissance maintenue constante par un dispositif

Plus en détail

Correction du devoir n 3

Correction du devoir n 3 Correction du devoir n 3 Il est fortement conseillé de lire l'ensemble des énoncés avant de commencer. Exercice 1 (8 points) 1. On considère l'inductance représentée ci contre. L'intensité i L (t) a une

Plus en détail

Chapitre 6 : Application des lois de Newton et des lois de Kepler (p. 155)

Chapitre 6 : Application des lois de Newton et des lois de Kepler (p. 155) PARTIE 2 - COMPRENDRE : LOIS ET MODÈLES Chapitre 6 : Application des lois de Newton et des lois de Kepler (p. 155) Compétences exigibles : Connaître et exploiter les trois lois de Newton ; les mettre en

Plus en détail

4 ème COURS Chimie Chapitre 4 UNE NOUVELLE GRANDEUR : LA RÉSISTANCE ÉLECTRIQUE CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur

4 ème COURS Chimie Chapitre 4 UNE NOUVELLE GRANDEUR : LA RÉSISTANCE ÉLECTRIQUE CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur 4 ème COURS Chimie Chapitre 4 UNE NOUVELLE GRANDEUR : LA RÉSISTANCE ÉLECTRIQUE CORRECTION DES EXERCICES Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 Correction : Test 1 p 144 c L'effet Joule est un échauffement

Plus en détail

TP électrostatique : lignes de champ, équipotentielles

TP électrostatique : lignes de champ, équipotentielles TP électrostatique : lignes de champ, équipotentielles Ce TP est évalué à l'aide du compte-rendu pré-imprimé et des courbes produites. Objectif : Tracer des lignes équipotentielles et des lignes de champ

Plus en détail

I Introduction. II Étude du transformateur à vide. TP Conversion de puissance 2 Transformateur. 1 Présentation. 2 Matériel utilisé

I Introduction. II Étude du transformateur à vide. TP Conversion de puissance 2 Transformateur. 1 Présentation. 2 Matériel utilisé TP Conversion de puissance 2 Transformateur I Introduction 1 1 Présentation 1 2 Matériel utilisé 1 II Étude du transformateur à vide 1 1 Transformateur de tension 1 2 Intensité au primaire 3 3 Mesure des

Plus en détail

PS94 - Rapport TP 1 : Mesure de résistances par différentes méthodes, comparaison des précisions obtenues

PS94 - Rapport TP 1 : Mesure de résistances par différentes méthodes, comparaison des précisions obtenues PS94 - apport TP 1 : Mesure de résistances par différentes méthodes, comparaison des précisions obtenues CONTINI Clément, SUN Xiaoting 3 juin 2010 Objectifs Le but de ce TP est de déterminer la valeur

Plus en détail

Figure 1. Modèle série d une bobine réelle

Figure 1. Modèle série d une bobine réelle TP no : Mesure d Inductances I. Objectif Effectuer la mesure des inductances par les méthodes suivantes : - Voltampèremétrique - les voltmètres la résonance. On compare les différentes valeurs de (Ls)

Plus en détail

1. Sur un schéma représentez la force gravitationnelle exercée par la Terre (masse M T ) sur un satellite S (masse m S ) situé à la distance r de son

1. Sur un schéma représentez la force gravitationnelle exercée par la Terre (masse M T ) sur un satellite S (masse m S ) situé à la distance r de son Physique TC 1 Correction 1. Sur un schéma représentez la force gravitationnelle exercée par la Terre (masse M T ) sur un satellite S (masse m S ) situé à la distance r de son centre. 2. Proposer une expression

Plus en détail

Activité : «Quel est le bilan énergétique dans un circuit électrique?»

Activité : «Quel est le bilan énergétique dans un circuit électrique?» 1STL Date : Activité : «Quel est le bilan énergétique dans un circuit électrique?» Thème du programme : Habitat Type d activités : Activité expérimentale, Point cours Extrait BOEN : Énergie et puissance

Plus en détail

Loi de Faraday-Lenz-Inductance

Loi de Faraday-Lenz-Inductance Loi de Faraday-Lenz-Inductance I L expérience de l aimant en mouvement devant une spire-loi de Faraday On place un aimant droit devant une bobine (plate ou non) dont les bornes sont reliées à un voltmètre.

Plus en détail

Compte rendu du TP Etude statique et dynamique d un ressort

Compte rendu du TP Etude statique et dynamique d un ressort EXPERES Compte rendu du TP Etude statique et dynamique d un ressort INVESTIGATION I Etude statique d un ressort I. Le matériel requis : Vous disposez pour réaliser ces mesures de : - un support ajustable

Plus en détail

3 Champ magnétique au centre d une boucle de courant

3 Champ magnétique au centre d une boucle de courant CHAMP MAGNÉTIQUE INDUIT (SÉMINAIRE) 1 But PHYSQ 126: Champ magnétique induit 1 Ce séminaire porte sur le champ magnétique induit par un courant électrique. Il contient quelques exercices avec des fils

Plus en détail

Titre de l activité: Poids et masse d un corps : pourquoi un corps a-t-il un poids?

Titre de l activité: Poids et masse d un corps : pourquoi un corps a-t-il un poids? Académie Bordeaux Date Novembre 2012 Niveau : Troisième Durée : 1,5 heures Titre de l activité: Poids et masse d un corps : pourquoi un corps a-t-il un poids? Partie du programme: C - De la gravitation..

Plus en détail

Professeur : Mohamed lemine ould Hasnat

Professeur : Mohamed lemine ould Hasnat Énoncé de l exercice 1 On étudie le mouvement d un solide ponctuel S dans le référentiel terrestre supposé galiléen. Ce solide, de masse m, est initialement au repos en A. On le lance sur la piste ACD,

Plus en détail

Introduction au magnétisme

Introduction au magnétisme Introduction au magnétisme 1. Introduction Le magnétisme est déjà connu depuis l'antiquité. Le mot magnétisme vient du grec magnes, qui a probablement son origine dans l'ancienne colonie appelée Magnésie

Plus en détail

TP mesures électriques MESURE DES PUISSANCES. e- Pour le circuit tension du wattmètre, remplir le tableau suivant :

TP mesures électriques MESURE DES PUISSANCES. e- Pour le circuit tension du wattmètre, remplir le tableau suivant : TP6: I- BUT : MESURE DES PUISSANCES Le but de cette manipulation est d étudier les appareils, les méthodes et les schémas de mesure de la puissance en courant continu et en courant alternatif monophasé

Plus en détail

Chapitre 5 : Condensateurs

Chapitre 5 : Condensateurs e B et 5 ondensateurs 43 hapitre 5 : ondensateurs 1. Qu est-ce qu un condensateur? a) Expérience de mise en évidence 1. Un électroscope est chargé négativement au moyen d'un bâton d'ébonite frotté avec

Plus en détail

CHIV) L intensité d un courant électrique

CHIV) L intensité d un courant électrique CHIV) L intensité d un courant électrique Un courant électrique est une circulation d électrons dans un conducteur. C est la quantité d électrons qui circulent dans un conducteur qui conduit à la notion

Plus en détail

Chap6 : Lois de Newton et Mouvements

Chap6 : Lois de Newton et Mouvements 1. Les lois de Newton Première loi : Principe d inertie Deuxième loi : Principe fondamentale de la dynamique A noter : Seules les forces exercées par l extérieur sur le système étudié sont à prendre en

Plus en détail

EXERCICE PHYSIQUE TERMINALE DOCUMENT. On rappelle que mathématiquement cette équation admet en particulier 2 solutions : QUESTIONS

EXERCICE PHYSIQUE TERMINALE DOCUMENT. On rappelle que mathématiquement cette équation admet en particulier 2 solutions : QUESTIONS EXERCICE PHYSIQUE TERMINALE EXERCICE DOCUMENT L équation différentielle étant des grandeurs constantes), permet de décrire un grand nombre de phénomènes physiques variables au cours du temps : intensité,

Plus en détail

Déflexion magnétique- Filtre de vitesse

Déflexion magnétique- Filtre de vitesse FORCE MAGNETIQUE, MOUVEMENT D UNE PARTICULE DANS B UNIFORME Déflexion magnétique- Filtre de vitesse EXERCICE N 1 Dans tout le problème, on supposera que le poids des ions est négligeable. Des atomes de

Plus en détail

Moteurs éléctriques à courant continu

Moteurs éléctriques à courant continu Moteurs éléctriques à courant continu Matthieu Schaller matthieu.schaller@epfl.ch 16 mars 2008 Table des matières 1 Introduction 2 2 Partie théorique 2 2.1 Principe de fonctionnement...................

Plus en détail

Microphone et haut parleur PARTIE A : ANALYSE ET SYNTHESE DE DOCUMENTS SCIENTIFIQUES

Microphone et haut parleur PARTIE A : ANALYSE ET SYNTHESE DE DOCUMENTS SCIENTIFIQUES Mots-clefs : Microphone ; enceintes acoustiques. Microphone et haut parleur Contexte du sujet : Un microphone convertit les ondes sonores en signaux électriques. Un haut-parleur réalise l opération inverse,

Plus en détail