LES CNIDAIRES (du grec Knidos = ortie)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES CNIDAIRES (du grec Knidos = ortie)"

Transcription

1 LES CNIDAIRES (du grec Knidos = ortie) 4 classes espèces L embranchement des Cnidaires regroupe : Les hydraires Les anémones de mer Les gorgones Les cérianthes Les pennatules Les alcyons Les coraux Les méduses Caractéristiques de l embranchement : o Vie en solitaire ou en colonie o Fixés et/ou libres o Système d organes très rudimentaire o Présence d une cellule très spécialisée : le cnidocyte o Innovation par rapport aux spongiaires : une cavité digestive permettant une digestion efficace o Un seul orifice servant de bouche et d anus entouré de tentacules o Exclusivement marin, sauf quelques espèces d eau douce : les hydres d eau douce Nutrition Les Cnidaires sont principalement carnivores. Exceptionnellement, ils peuvent être végérariens Reproduction o Sexuée (formation et libération de cellules reproductrices, ou libération d hydroméduses) o Asexuée (par bourgeonnement ou par scissiparité) 1

2 LES HYDROZOAIRES 1) Les Hydraires Animaux carnivores qui vivent en colonies fixées sur le substrat, les algues ou les coquillages. Aspect de petits arbres aux branches parfois plumeuses. Leur taille varie de quelques mm à près de 30 cm de hauteur. Ils sont constitués de polypes nourriciers ou «mangeurs» et de polypes reproducteurs La reproduction est sexuée (petites méduses) ou par bourgeonnement. Les hydraires sont marins, sauf quelques espèces, les hydres d eau douce Plume d or Hydre d eau douce Sertulaire Obélie Le cycle de vie des hydraires (et des hydrozoaires en général) se caractérise par l alternance d une phase polype (fixée) et d une phase méduse (libre) 2) Les Hydrocoralliaires Corail de feu Les polypes sont englobés dans une masse calcaire leur donnant l aspect de coraux. Les formes tropicales font partie des récifs coralliens. 3) Les Siphonophores (fausses méduses) Les individus forment des colonies où chacun a un rôle précis (nourricier, défensif, reproducteur) Exclusivement pélagiques, les colonies sont soutenues par un flotteur rempli de gaz ou par des individus en forme de cloche. Ex. Les Physalies ou vaisseaux portugais, les Vélelles. Vélelle Physalie 2

3 LES ANTHOZOAIRES (Animaux-Fleurs) Les Anthozoaires peuvent être solitaires ou coloniaux.. Les polypes peuvent s enfoncer dans un substrat mou ou se fixer sur des rochers ou des coquillages. Ils sont toujours carnivores et capturent leur nourriture avec leurs tentacules. On distingue deux groupes d Anthozoaires : 1) Les Octocoralliaires (8 tentacules) Tous coloniaux, ils présentent des squelettes très différents. Alcyon rouge q Les Alcyons, en forme de doigt q Le Corail rouge, en Méditerranée, au squelette rouge sur lequel s épanouissent des polypes semblables à de minuscules et délicates fleurs blanches q Les Gorgones, colonies de polypes disposés autour d un axe corné ou calcifié : elles prennent souvent la forme d un éventail aux couleurs vives q Les Pennatules, ont l aspect d un manchon portant de grands polypes latéraux. Les Pennatules ne sont pas fixées mais vivent enfoncé dans la vase ou le sable. Polype de corail rouge Pennatule jaune Gorgone : Eventail de Venus (Caraïbes) Vérétille (Pennatule, Méditerranée) 3

4 2) Les Hexacoralliaires Les tentacules sont en principe par multiple de 6 Les Anémones de mer et Cérianthes sont solitaires Les Coraux durs (ou coraux de pierre) sont presque tous coloniaux Les Anémones ou actinies ont un corps cylindrique pouvant aller jusqu à 30 cm de haut, qui se termine par un disque plat formant ventouse, permettant à l animal de se fixer ou de glisser sur les rochers. La bouche est entourée d un ou plusieurs cercles de tentacules où se concentrent les cnidocytes qui «harponnent» et paralysent les proies. Anémone plumeuse Corynactis Anémone équine Marguerites de mer Les Cérianthes vivent fichés dans le sable, dans un tube de consistance gélatineuse qu ils ont sécrété ; Souvent, leurs deux couronnes de tentacules émergent seules du sable ou de la vase. Les Coraux durs ou coraux pierre (Madrépores) sont les bâtisseurs des récifs coralliens. Leurs couleurs proviennent de petites Cérianthe algues qui vivent en symbiose dans leur chair. Outre les Madrépores, des coraux durs vivent dans des mers froides (ex. Corail solitaire jaune, Atlantique). 4

5 Corail mauve Corail cerveau géant Reproduction : Les coraux se reproduisent par bourgeonnement (reproduction asexuée) ou par production de gonades mâles et femelles (reproduction sexuée). Corail cierge LES SCYPHOZOAIRES (MEDUSES) Les méduses sont des Cnidaires à forme libre. Elles ont la bouche et les tentacules dirigées vers le bas. Elles voguent au gré des courants. Elles atteignent parfois de très grandes tailles (diamètre 2,5 m) avec des tentacules de plus de 30 m dans l Arctique (Cyacrea). Les méduses sont carnivores et les animaux touchés par les filaments sont paralysés puis ramenés à la bouche. Rhizostome Lucernaire Pelagia noctiluca Pelagia colorata LES CUBOMEDUSES Les cuboméduses sont de minuscules animaux (3 cm) de forme cubiques. Elles vivent dans les mers chaudes (en Australie notamment. Translucides, on ne les voit pas, mais elles provoquent des lésions parfois mortelles. 5

Les cnidaires. Véronique LAMARE. ASCEA Cadarache - 16 Juin

Les cnidaires. Véronique LAMARE. ASCEA Cadarache - 16 Juin Les cnidaires Véronique LAMARE ASCEA Cadarache - 16 Juin 2015 1 Fil conducteur Généralités / classification Morphologie / caractères essentiels Les 2 classes Nutrition Reproduction Vie associée Ce qu il

Plus en détail

LES CNIDAIRES ça pique!

LES CNIDAIRES ça pique! LES CNIDAIRES ça pique! Leur classification La classification des cnidaires. Pour faire simple, ce sont les coraux, les anémones et les méduses ça piquent et on en rencontre à chaque plongée. Mais comme

Plus en détail

Formation PB1 LES CNIDAIRES. Knidos (grec): ortie. darchevillepatrick.info

Formation PB1 LES CNIDAIRES. Knidos (grec): ortie. darchevillepatrick.info Formation PB1 LES CNIDAIRES Knidos (grec): ortie Animaux. Caractère exclusif : cnidocytes 2 Cnidaires - généralités Il s'agit d'un embranchement uniquement aquatique et essentiellement marin. Ces animaux

Plus en détail

LES CNIDAIRES PRÉSENTATION EMBRANCHEMENT ET CLASSES MORPHOLOGIE NOURRITURE PRÉDATEURS REPRODUCTION CONCLUSION MOTS CLÉS ESPÈCES MONTRÉES

LES CNIDAIRES PRÉSENTATION EMBRANCHEMENT ET CLASSES MORPHOLOGIE NOURRITURE PRÉDATEURS REPRODUCTION CONCLUSION MOTS CLÉS ESPÈCES MONTRÉES PRÉSENTATION EMBRANCHEMENT ET CLASSES - HYDROZOAIRES - SCYPHOZOAIRES - ANTHOZOAIRES MORPHOLOGIE NOURRITURE PRÉDATEURS REPRODUCTION - ASEXUÉE - SEXUÉE CONCLUSION MOTS CLÉS ESPÈCES MONTRÉES PRESENTATION

Plus en détail

M or ph ol og ie 2 formes : méduse polype

M or ph ol og ie 2 formes : méduse polype LES CNIDAIRES 10 000 espèces Laurence COLOMBO FB2 Les cnidaires sont apparus il y a huit cent millions d années. Ce sont des protozoaires, c est à dire des animaux formés de plusieurs types de cellules,

Plus en détail

Patrick Boineau. Patrick BOINEAU / 1. Bio 1

Patrick Boineau. Patrick BOINEAU / 1. Bio 1 Patrick Boineau Patrick BOINEAU / 1 Bio 1 Sommaire 1. Description des cnidaires 1. Quizz 2. Présentation de la famille 3. Alimentation 4. Reproduction 2. L environnement des cnidaires 1. Les associations

Plus en détail

Les Cnidaires (Cnidaria; espèces environ)

Les Cnidaires (Cnidaria; espèces environ) Les Cnidaires (Cnidaria; 10000 espèces environ) Métazoaires Pluricellularité Jonction septée Eumétazoaires DIPLOBLASTIQUES Vers les Triploblastiques = Bilatériens (tous les autres TP) 9 000 Placozoaire

Plus en détail

Les cnidaires. Les cnidaires

Les cnidaires. Les cnidaires mda, 1/55 Place dans le monde du vivant Animaux exclusivement aquatiques et marins à 99% Depuis 600 millions d années 10 000 espèces actuellement recensées Présents partout : latitude, substrats,... Dans

Plus en détail

Généralités. Les Cnidaires par Nathalie 03/02/2006) 2. Les cnidaires sont des animaux légèrement plus évolués que les spongiaires.

Généralités. Les Cnidaires par Nathalie 03/02/2006) 2. Les cnidaires sont des animaux légèrement plus évolués que les spongiaires. LES CNIDAIRES Généralités Les cnidaires sont des animaux légèrement plus évolués que les spongiaires Etymologie Du grec KNIDOS qui signifie ORTIE, c'est l'embranchement des animaux urticants. L'embranchement

Plus en détail

LES CNIDAIRES. évoquent un végétal, un arbuste, une fleur. Les cnidaires & les cténaires Corinne RAVEL / E2 MFB1 FFESSM CASV 200808

LES CNIDAIRES. évoquent un végétal, un arbuste, une fleur. Les cnidaires & les cténaires Corinne RAVEL / E2 MFB1 FFESSM CASV 200808 LES CNIDAIRES évoquent un végétal, un arbuste, une fleur Site internet habitas.org.uk Photo de Patrice PETIT DEVOIZE Des généralités La morphologie & l anatomie La classification Les plaquettes «bio» La

Plus en détail

LES CNIDAIRES. Edition 2005 Réalisé par Bertrand MISEREY

LES CNIDAIRES. Edition 2005 Réalisé par Bertrand MISEREY 1 LES CNIDAIRES Edition 2005 Réalisé par Bertrand MISEREY 2 LES CNIDAIRES - CARACTERES GENERAUX L'embranchement des Cnidaire tire son nom du mot grec Cnidos qui signifie Ortie ; il regroupe en effet des

Plus en détail

Les invertébrés marins en eau de mer (coraux et anémones)

Les invertébrés marins en eau de mer (coraux et anémones) Introduction : Les anémones : Animaux mobile Une anémone est constituée d un pied attaché à un support et d une colonne soutenant une bouche entourée de tentacules. Ces tentacules sont équipés de cellules

Plus en détail

Les Plathelminthes. Corps mou Forme allongée Flexible Absence de patte. On distingue 3 groupes principaux... de ver

Les Plathelminthes. Corps mou Forme allongée Flexible Absence de patte. On distingue 3 groupes principaux... de ver Qu'est-ce qu un ver? Critères de distinction L'embranchement des vers n'existe pas. Certains critères caractérisent un animal dit "vermiforme"... Corps mou Forme allongée Flexible Absence de patte On distingue

Plus en détail

R.I.F.A.C. Alain DEHON. Réaction et Intervention Face à un Accident de Cnidaire. IFBS (STARESO Sept 2007) espèces!

R.I.F.A.C. Alain DEHON. Réaction et Intervention Face à un Accident de Cnidaire. IFBS (STARESO Sept 2007) espèces! R.I.F.A.C Réaction et Intervention Face à un Accident de Cnidaire 10 000 espèces! Alain DEHON IFBS (STARESO Sept 2007) Les CNIDAIRES (coelentérés à cnidocystes) «Animaux-Ortie» Fixés : polypes ou libres:

Plus en détail

Antony Subaquatique Commission Bio Vidéo. Les Bryozoaires

Antony Subaquatique Commission Bio Vidéo. Les Bryozoaires Antony Subaquatique Commission Bio Vidéo Les Bryozoaires C est quoi un bryozoaire? Le terme bryozoaire, vient du grec : bruon : mousse et zôon : animal Les bryozoaires sont des animaux fixés assez «discrets».

Plus en détail

Classification. Les mollusques descendraient d une organisation de type «ver» et seraient apparu il y a 500 millions d années.

Classification. Les mollusques descendraient d une organisation de type «ver» et seraient apparu il y a 500 millions d années. Les Nudibranches Les Nudibranches Présentation Classification Fonction vitale Les Doridiens Les Dendronotacées Les Arminacées Les Eolidiens Habitat Nutrition Reproduction Présentation Définition: Les nudibranches

Plus en détail

Les «méduses voilettes» ou vélelles

Les «méduses voilettes» ou vélelles ACCUEIL Les «méduses voilettes» ou vélelles Frédéric Élie, mai 2010, avril 2012 La reproduction des articles, images ou graphiques de ce site, pour usage collectif, y compris dans le cadre des études scolaires

Plus en détail

Méduse - Pelagia noctiluca

Méduse - Pelagia noctiluca Peinture abstraite? Méduse - Pelagia noctiluca Echouage massif sur le sable Prises au piège dans une mare Le 21/10/2014, une association concarnoise de protection du littoral a noté la présence de méduses

Plus en détail

Chapitre 2 La sédimentation des particules et des solutés

Chapitre 2 La sédimentation des particules et des solutés Partie VI - Le phénomène sédimentaire Chapitre 2 La sédimentation des particules et des solutés code des diapositives très important, à savoir avec précision important pour comprendre pour approfondir,

Plus en détail

KIVISOULO. Introduction à la biologie marine

KIVISOULO. Introduction à la biologie marine KIVISOULO Introduction à la biologie marine Sommaire Domaine marin Classification Règne végétal Règne animal Spongiaires Cnidaires Vers Bryozoaires Echinodermes Mollusques Crustacés Urocordés Vertébrés

Plus en détail

Le monde vivant subaquatique. Classement simplifié des espèces rencontrées

Le monde vivant subaquatique. Classement simplifié des espèces rencontrées Le monde vivant subaquatique Classement simplifié des espèces rencontrées Vincent PARENT Initiateur bio FFESSM n 066715 Juin 2008 La vie sous l'eau, comment? Sous l'eau la vie doit s'adapter... Les animaux

Plus en détail

Journée d échanges Campagne «Inf eau mer» 2011 LES MEDUSES Présentés par Jean BLANCHOT et Floriane DELPY Centre d océanologie de Marseille

Journée d échanges Campagne «Inf eau mer» 2011 LES MEDUSES Présentés par Jean BLANCHOT et Floriane DELPY Centre d océanologie de Marseille Journée d échanges Campagne «Inf eau mer» 2011 LES MEDUSES Présentés par Jean BLANCHOT et Floriane DELPY Centre d océanologie de Marseille L HISTOIRE DES MEDUSES Les méduses sont apparues sur Terre il

Plus en détail

LA MER LES RELATIONS ENTRE LES ETRES VIVANTS. La respiration La reproduction L alimentation. Mutualisme, parasitisme Arbre phylogénétique

LA MER LES RELATIONS ENTRE LES ETRES VIVANTS. La respiration La reproduction L alimentation. Mutualisme, parasitisme Arbre phylogénétique LA MER LES FACTEURS QUI INFLUENCENT LA VIE MARINE La température La lumière La salinité Les mouvements océaniques REPARTITION DES ETRES VIVANTS DANS L OCEAN QUELQUES NOTIONS DE BIOLOGIE Origines de la

Plus en détail

LES UROCHORDÉS PRÉSENTATION EMBRANCHEMENT ET CLASSES MORPHOLOGIE NUTRITION REPRODUCTION CONCLUSION MOTS CLÉS ESPÈCES MONTRÉES

LES UROCHORDÉS PRÉSENTATION EMBRANCHEMENT ET CLASSES MORPHOLOGIE NUTRITION REPRODUCTION CONCLUSION MOTS CLÉS ESPÈCES MONTRÉES PRÉSENTATION EMBRANCHEMENT ET CLASSES MORPHOLOGIE NUTRITION REPRODUCTION CONCLUSION MOTS CLÉS ESPÈCES MONTRÉES PRÉSENTATION : L'embranchement des Urochordés ou Tuniciers est caractérisé par la présence

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Les Associations Plan de la présentation C est quoi une association? Pour quelle raison s associer? Les 3 grandes catégories d associations - Le mutualisme, bénéfique pour les deux individus - La probiose,

Plus en détail

Sommaire. Présentation Description Les Phoronidiens Les Brachiopodes Les Ectoprotesou Bryozoiaires

Sommaire. Présentation Description Les Phoronidiens Les Brachiopodes Les Ectoprotesou Bryozoiaires Les Lophophoriens Sommaire Présentation Description Les Phoronidiens Les Brachiopodes Les Ectoprotesou Bryozoiaires Les Lophophoriens : 3 embranchements qui n'ont pas trouvé leur place parmis les Deutérostomiensou

Plus en détail

1-Qu est ce que le corail?

1-Qu est ce que le corail? 1-Qu est ce que le corail? Le corail est un animal qui ressemble à un végétal ou un minéral. Il a un nom : le polype. Il vit en colonie, et est fixé au fond de l eau, ou il peut flotter. Il peut être dur,

Plus en détail

FICHES PEDAGOGIQUES CYCLE 3

FICHES PEDAGOGIQUES CYCLE 3 FICHES PEDAGOGIQUES CYCLE 3 Dossier réalisé par l équipe pédagogique : Sophie Bonneau (Aquarium de La Réunion) Michel Poly (Professeur relais pour le primaire) Roland Troadec (Professeur relais pour le

Plus en détail

O b s e r v a t o i r e d u M i l i e u M a r i n M a r t i n i q u a i s

O b s e r v a t o i r e d u M i l i e u M a r i n M a r t i n i q u a i s Les coraux, méduses, gorgones, et leurs alliés Les coraux, les gorgones, les hydraires, les anémones de mer et les méduses sont des animaux marins que vous connaissez bien. Il est intéressant de savoir

Plus en détail

Section bio MARS 2016 CONNAISANCE ET RESPECT DE L ENVIRONNEMENT SUBAQUATIQUE 1.

Section bio MARS 2016 CONNAISANCE ET RESPECT DE L ENVIRONNEMENT SUBAQUATIQUE 1. Section bio MARS 2016 http://www.plongee-fresnes.fr CONNAISANCE ET RESPECT DE L ENVIRONNEMENT SUBAQUATIQUE 1 Plan de cours Généralités Classification Les différents classes Conclusion A retenir 2 Généralités

Plus en détail

«LE CORAIL DE LA VIE» (Charles Darwin)

«LE CORAIL DE LA VIE» (Charles Darwin) «LE CORAIL DE LA VIE» (Charles Darwin) «Ainsi les plantes marines, que d abord on avait mises au rang des minéraux, ont ensuite passé dans la classe des végétaux et sont enfin demeurées pour toujours dans

Plus en détail

ANATOMIE DE QUELQUES ANIMAUX DU LITTORAL

ANATOMIE DE QUELQUES ANIMAUX DU LITTORAL ANATOMIE DE QUELQUES ANIMAUX DU LITTORAL L'éponge ressemble à une petite outre (sac) fixée à sa base. Les parois sont percées d'une multitude de pores et sur le sommet s'ouvre un large orifice, l'oscule.

Plus en détail

Chapitre 2 La sédimentation des particules et des solutés

Chapitre 2 La sédimentation des particules et des solutés Partie VI - Le phénomène sédimentaire Chapitre 2 La sédimentation des particules et des solutés code des diapositives très important, à savoir avec précision important pour comprendre pour approfondir,

Plus en détail

VRAI ou FAUX. Quel est l autre nom de l hippocampe?

VRAI ou FAUX. Quel est l autre nom de l hippocampe? 1 L'hippocampe est un poisson, également surnommé «cheval de mer», il mesure entre 7 et 12 cm. Cependant, une espèce particulière vivant en Australie, le dragon des mers feuillu peut atteindre une trentaine

Plus en détail

LES SECRETS INTIMES DE LA BELLE AURELIA

LES SECRETS INTIMES DE LA BELLE AURELIA LES SECRETS INTIMES DE LA BELLE AURELIA par Gérard Breton La belle Aurelia, Aurelia aurita de son état-civil complet, est une méduse qui nage en se contractant rythmiquement. Nous allons essayer de découvrir

Plus en détail

LE MANUEL DU PLONGEUR BIOLOGISTE. Les Cténaires. Association Flabelline Plongée Reproduction interdite Vente interdite. Juin 2016

LE MANUEL DU PLONGEUR BIOLOGISTE. Les Cténaires. Association Flabelline Plongée Reproduction interdite Vente interdite. Juin 2016 LE MANUEL DU PLONGEUR BIOLOGISTE Les Cténaires Association Flabelline Plongée Reproduction interdite Vente interdite Juin 2016 Association Flabelline Plongée : Siège Social : 5 Lot de Bella Vista 20600

Plus en détail

Formation niveau 3 B ologi g e s ous u - s ma m r a ine

Formation niveau 3 B ologi g e s ous u - s ma m r a ine Formation niveau 3 Biologie sous-marine Objectifs Connaître davantage le milieu marin Identifier plus aisément ses habitants Comprendre pour mieux respecter Moyens Quelques critères clés de reconnaissance

Plus en détail

Huîtres et coquillages : unité, diversité et biologie

Huîtres et coquillages : unité, diversité et biologie Huîtres et coquillages : unité, diversité et biologie Niveau : CE2-CM1-CM2 (Cycle II & III) Objectifs pédagogiques : unité et diversité du monde vivant : biodiversité, unité et classification du vivant.

Plus en détail

FICHE ACTIVITES. Les activités humaines ont-elles un impact sur les récifs coralliens? Objet : LE CORAIL Escale : Futuna-France Décembre 2016

FICHE ACTIVITES. Les activités humaines ont-elles un impact sur les récifs coralliens? Objet : LE CORAIL Escale : Futuna-France Décembre 2016 Objet : LE CORAIL Escale : Futuna-France Décembre 2016 FICHE ACTIVITES M.Nugues - CRIOBE Les activités humaines ont-elles un impact sur les récifs coralliens? ACTIVITE 1 : quizz Dans la liste ci-dessous,

Plus en détail

Description, locomotion

Description, locomotion L OURSIN Description, locomotion C est un animal de couleur très variable. Il peut être noir, pourpre, vert, brun blanc ou multicolore.. Beaucoup d'espèces présentent des tailles allant de 6 à 12 cm de

Plus en détail

Nom : Anémone. Habitat : Elle vit fixée sur les rochers, ou les coquilles.

Nom : Anémone. Habitat : Elle vit fixée sur les rochers, ou les coquilles. Nom : Anémone Habitat : Elle vit fixée sur les rochers, ou les coquilles. Comportement : Elle reste immobile sur les roches. Ses tentacules ondulent dans le courant. Morphologie : Son pied est fixé à l

Plus en détail

Thème n 12 Les récifs coralliens

Thème n 12 Les récifs coralliens Thème n 12 Les récifs coralliens Objectif Présentation de la biologie et de l écologie* des coraux. Ce qu il faut savoir Le corail appartient à l embranchement des cnidaires comprenant entre autres les

Plus en détail

Thème n 12 Les récifs coralliens

Thème n 12 Les récifs coralliens Thème n 12 Les récifs coralliens L objectif Présenter la biologie et l écologie* des coraux. Ce qu il faut savoir Le corail appartient à l embranchement des cnidaires comprenant entre autres les méduses

Plus en détail

Les animaux sont hétérotrophes, n ont pas de paroi cellulaire et sont capables de locomotion.

Les animaux sont hétérotrophes, n ont pas de paroi cellulaire et sont capables de locomotion. 1. Décris trois caractéristiques qui différencient les animaux des plantes. Les animaux sont hétérotrophes, n ont pas de paroi cellulaire et sont capables de locomotion. 2. Quelle est la différence entre

Plus en détail

FICHES PEDAGOGIQUES CYCLE 2

FICHES PEDAGOGIQUES CYCLE 2 FICHES PEDAGOGIQUES Dossier réalisé par l équipe pédagogique : Sophie Bonneau (Aquarium de La Réunion) Michel Poly (Professeur relais pour le primaire) Roland Troadec (Professeur relais pour le secondaire)

Plus en détail

Les principaux groupes systématiques sont:

Les principaux groupes systématiques sont: Les Associations Sous La Mer Patrick Larcier, E1 (N3), IFBS, «Les Scubabous», Boulogne-Billancourt Billancourt (92) Relations entre les êtres vivants Certains animaux se nourrissent de certaines plantes,

Plus en détail

Les Bryozoaires Les Bryozoaires

Les Bryozoaires Les Bryozoaires Les Bryozoaires Présentation Classification Description Fonctions vitales Habitat Exemples Index Liens Présentation Bryozoaires: Du grec bruon, mousse et zôon, animal: Les animaux mousse. Ce sont des animaux

Plus en détail

Les végétaux marins. Petit rappel indispensable sur la différence entre un végétal et un animal

Les végétaux marins. Petit rappel indispensable sur la différence entre un végétal et un animal Les végétaux marins Petit rappel indispensable sur la différence entre un végétal et un animal Les animaux et les végétaux ont besoin d énergie pour maintenir leurs fonctions vitales (respirer, fabriquer

Plus en détail

Compte-rendu de la réunion sur «méduses et cténophores»

Compte-rendu de la réunion sur «méduses et cténophores» Réseau Interrégional des Gestionnaires de Lagunes Compte-rendu de la réunion sur «méduses et cténophores» 11/04/2007 Les professionnels de la pêche constatent des proliférations de méduses depuis quelques

Plus en détail

Les Ammonites. Un fossile d ammonite. Fossile d une ammonite géante. Fossiles d ammonites dans de la roche dans les Alpes

Les Ammonites. Un fossile d ammonite. Fossile d une ammonite géante. Fossiles d ammonites dans de la roche dans les Alpes Les Ammonites Les ammonites forment un groupe éteint de mollusques céphalopodes. Les différentes espèces d ammonites sont apparues il y a environ 400 millions d années et ont disparu peu après 65 millions

Plus en détail

L éponge... un animal simple

L éponge... un animal simple L éponge... un animal simple un animal simple... La semaine dernière, nous avons vu que les végétaux marins pouvaient être libres (phytoplancton) ou fixés (végétaux benthiques) et qu ils avaient une place

Plus en détail

La classification. (systématique et taxonomie)

La classification. (systématique et taxonomie) La classification (systématique et taxonomie) Sommaire Historique Définition d une espèce Classification hiérarchique Classification phylogénétique Arbre phylogénétique Quelques clés de reconnaissance

Plus en détail

Edith&EmmanuelKermarrec

Edith&EmmanuelKermarrec LES ASCIDIES Généralités Famille: Tuniciers ou Urochordés Tuniciers: qui ont une tunique (tégument) qui les protège. Tunique souvent en Cellulose! Ce qui est extrêmement rare Urochordé*: du grec Uros (queue)

Plus en détail

TP 2 : Les Spongiaires et les Cnidaires

TP 2 : Les Spongiaires et les Cnidaires TP 2 : Les Spongiaires et les Cnidaires EMBRANCHEMENT DES SPONGIAIRES Les Eponges sont des métazoaires diploblastiques aquatiques. Leurs cellules se regroupent en deux feuillets monostratifiés l ectomésenchyme

Plus en détail

LES ÉCHINODERMES PRÉSENTATION. EMBRANCHEMENT et CLASSES MORPHOLOGIE NUTRITION PRÉDATEURS DÉFENSE REPRODUCTION CONCLUSION

LES ÉCHINODERMES PRÉSENTATION. EMBRANCHEMENT et CLASSES MORPHOLOGIE NUTRITION PRÉDATEURS DÉFENSE REPRODUCTION CONCLUSION PRÉSENTATION EMBRANCHEMENT et CLASSES - CRINOÏDÉS - ASTERIDÉS - OPHIURIDÉS - ECHINIDÉS - HOLOTHURIDÉS MORPHOLOGIE NUTRITION PRÉDATEURS DÉFENSE REPRODUCTION - ASEXUÉE - SEXUÉE CONCLUSION PRÉSENTATION :

Plus en détail

Objet : LE CORAIL Escale : Futuna-France Décembre 2016 FICHE ACTIVITES. M.Nugues - CRIOBE. Le corail est menacé.. comment l'expliquer?

Objet : LE CORAIL Escale : Futuna-France Décembre 2016 FICHE ACTIVITES. M.Nugues - CRIOBE. Le corail est menacé.. comment l'expliquer? Objet : LE CORAIL Escale : Futuna-France Décembre 2016 FICHE ACTIVITES M.Nugues - CRIOBE Le corail est menacé.. comment l'expliquer? FICHE ACTIVITES Le corail est menacé... comment l'expliquer? ACTIVITE

Plus en détail

Symétrie Animalia. Tissus. Phylum Cnidaria. Symétrie radiale. Nombre d espèces. Symétrie radiale. Évidence moléculaire. Évidence moléculaire.

Symétrie Animalia. Tissus. Phylum Cnidaria. Symétrie radiale. Nombre d espèces. Symétrie radiale. Évidence moléculaire. Évidence moléculaire. Phylum Cnidaria Hickman Symétrie radiale et al. Chap. 7 Protista Symétrie radiale Symétrie Animalia Asymétrique Symétrie radiale Symétrie bilatérale Évidence moléculaire Protista Animalia Tissus Sans véritables

Plus en détail

UNS 2012 ADAPTATIONS DES ORGANISMES A LA VIE PELAGIQUE

UNS 2012 ADAPTATIONS DES ORGANISMES A LA VIE PELAGIQUE UNS 2012 ADAPTATIONS DES ORGANISMES A LA VIE PELAGIQUE Rodolphe Lemée Université Pierre et Marie Curie Observatoire Océanologique de Villefranche-sur-mer 4 heures de conférences à Nice 04 93 76 38 39,

Plus en détail

Les récifs de coraux Un livre de lecture de Reading A Z, Niveau N Nombre de mots : 781

Les récifs de coraux Un livre de lecture de Reading A Z, Niveau N Nombre de mots : 781 Les récifs de coraux Un livre de lecture de Reading A Z, Niveau N Nombre de mots : 781 LECTURE N Les récifs de coraux N Q U Written by Paula Schricker Visite www.readinga-z.com pour des milliers de livres

Plus en détail

FICHES PEDAGOGIQUES CYCLE 1

FICHES PEDAGOGIQUES CYCLE 1 FICHES PEDAGOGIQUES Dossier réalisé par l équipe pédagogique : Sophie Bonneau (Aquarium de La Réunion) Michel Poly (Professeur relais pour le primaire) Roland Troadec (Professeur relais pour le secondaire)

Plus en détail

Les récifs coralliens et leurs ennemis

Les récifs coralliens et leurs ennemis Les récifs coralliens et leurs ennemis Délégation à l Environnement Paula MEYER Photo J. Orempuller Les récif coralliens et leurs ennemis L écosystème corallien Ses ennemis Ce que nous pouvons faire L

Plus en détail

La dissection du Poisson: étude de l appareil digestif

La dissection du Poisson: étude de l appareil digestif La dissection du Poisson: étude de l appareil digestif Anatomie externe 2 Anatomie interne 3 Le matériel une cuvette avec un fond en liège ou en polystyrène > l immersion évite les odeurs et le dessèchement

Plus en détail

Collection : poissons La murène verte

Collection : poissons La murène verte La murène verte La murène verte peut atteindre plus de 2 mètres de long, et se rencontre dans les zones tropicales des océans Atlantique et Pacifique, entre 5 et 30m de profondeur. Elle a une dentition

Plus en détail

INITIATION A LA VIE SOUS-MARINE. Les différents groupes

INITIATION A LA VIE SOUS-MARINE. Les différents groupes INITIATION A LA VIE SOUS-MARINE Les différents groupes Laurence Gautier FB3 Sylvie Delorme FB1 LES POISSONS - les poissons cartilagineux : leur squelette est cartilagineux. Ex : requin, roussette, raie

Plus en détail

Quelques informations sur les méduses et leur prolifération

Quelques informations sur les méduses et leur prolifération Par Daniel Woehrling, département EMH, juin 2005 Quelques informations sur les méduses et leur prolifération Pêcheurs ou plaisanciers relatent périodiquement dans divers secteurs du littoral méditerranéen

Plus en détail

1.7 Les mycètes SBI 3U. p

1.7 Les mycètes SBI 3U. p 1.7 Les mycètes SBI 3U p. 107-112 Caractéristiques plus de 100 000 espèces; hétérotrophe; sont faits de cellules avec un noyau et une paroi cellulaire; unicellulaire (p.ex., levures) ou multicellulaire

Plus en détail

Structure fondamentale en forme d urne limitant la cavité gastro-vasculaire dont l ouverture est la bouche.

Structure fondamentale en forme d urne limitant la cavité gastro-vasculaire dont l ouverture est la bouche. Diversité et Evolution animale : les non vertébrés Les Cnidaires Fiche récapitulative Métazoaires Diploblastiques Cavité gastro-vasculaire à une seule ouverture, la bouche Symétrie principalement radiaire

Plus en détail

Les Cténophores CNCH Commission Bio

Les Cténophores CNCH Commission Bio Les Cténophores Sommaire Ce soir 3 Classification 4 Signifie «porteur de peigne» Ce sont des animaux assez simples Les cténophores Ils sont translucides. Mais certaines espèces sont colorées par des pigments

Plus en détail

LES MOLLUSQUES PRÉSENTATION. EMBRANCHEMENT et CLASSES MORPHOLOGIE NUTRITION PRÉDATEURS DÉFENSE REPRODUCTION CONCLUSION MOTS CLÉS ESPÈCES MONTRÉES

LES MOLLUSQUES PRÉSENTATION. EMBRANCHEMENT et CLASSES MORPHOLOGIE NUTRITION PRÉDATEURS DÉFENSE REPRODUCTION CONCLUSION MOTS CLÉS ESPÈCES MONTRÉES PRÉSENTATION EMBRANCHEMENT et CLASSES - GASTÉROPODES - LAMELLIBRANCHES - CÉPHALOPODES MORPHOLOGIE NUTRITION PRÉDATEURS DÉFENSE REPRODUCTION CONCLUSION MOTS CLÉS ESPÈCES MONTRÉES PRÉSENTATION : Cet Embranchement

Plus en détail

LES VERS MARINS. V.Docquois CSAKB Décembre 2013

LES VERS MARINS. V.Docquois CSAKB Décembre 2013 LES VERS MARINS V.Docquois CSAKB Décembre 2013 Généralités 7 embranchements 1. Plathelminthes (ou vers plats) 2. Annélides (ou vers annelés, fixés ou errants) 3. Echiuriens (muni de soies à l arrière du

Plus en détail

Biologie Subaquatique 3

Biologie Subaquatique 3 Biologie Subaquatique 3 Pour les petits fours, c est toujours Jérôme et les bouteilles pour l apéro? Ca ne change pas. Logistique = Jérôme Prochains RV du Mardi 20h Aujourd hui On parle de onds Rocheux

Plus en détail

Métazoaires Diploblastiques Cavité gastro-vasculaire à une ouverture, la bouche Symétrie principalement radiaire par rapport à l axe oralaboral

Métazoaires Diploblastiques Cavité gastro-vasculaire à une ouverture, la bouche Symétrie principalement radiaire par rapport à l axe oralaboral Diversité et Evolution animale : les non vertébrés Les Cnidaires FICHE RÉCAPITULATIVE Métazoaires Diploblastiques Cavité gastro-vasculaire à une ouverture, la bouche Symétrie principalement radiaire par

Plus en détail

LES DIFFERENTS SUBSTRATS

LES DIFFERENTS SUBSTRATS LES DIFFERENTS SUBSTRATS On trouve les espèces sous marines à toutes les profondeurs (de notre zone d'exploration!), sur tous les substrats. Certaines espèces préfèrent les zones rocheuses, ce sont les

Plus en détail

Divers embranchements : modalités et degré de complexité de leur développement embryonnaire

Divers embranchements : modalités et degré de complexité de leur développement embryonnaire INTRODUCTION A LA BIOLOGIE ANIMALE Plan général Reproduction et développement Embryologie descriptive et expérimentale Segmentation (les différents types) Mollusque et annélides (développement déterminé)

Plus en détail

Barrière de corail (0-50m)

Barrière de corail (0-50m) Plage (0m) Habiles chasseurs ou imposants herbivores, les dinosaures régnaient sur la terre ferme alors que leurs cousins, les ptérosaures, hantaient les airs. Sur la plage, les organismes morts avaient

Plus en détail

Fiche didactique Le climat et les coraux

Fiche didactique Le climat et les coraux Fiche didactique Le climat et les coraux Thème: Changement climatique Niveau: Ecole primaire Durée: 45 minutes Matériel: Texte d introduction Fiche de travail Crayons de couleur Objectifs : Apprendre à

Plus en détail

Sites de plongées_pertuis d Antioche et Breton_La Rochelle Charente Maritime

Sites de plongées_pertuis d Antioche et Breton_La Rochelle Charente Maritime LE NAUTILUS Pts GPS : WGS84 Latitude : 46 10',995 N Longitude : 001 32',633 W Niveau Tous niveaux Niveau difficulté : 4/10 Intérêt du site : 6/10 Profondeur Mini : 14 m Profondeur Maxi : 20 m Situation:

Plus en détail

Les spongiaires ou éponges

Les spongiaires ou éponges Les spongiaires ou éponges Nabil Beghidja N1 Bio 11 Mars 2017 Sommaire Généralités Morphologie simplifiée Classification Nutrition Reproduction Prédateurs Moyens de défense Localisation/Habitat Ressemblances

Plus en détail

Photo Jessica Vizinet LA BRETAGNE

Photo Jessica Vizinet LA BRETAGNE Photo Jessica Vizinet LA BRETAGNE Une vie très variée...à préserver... LES VEGETAUX Toute matière vivante vient des végétaux Capables de créer de la matière organique grâce à la photosynthèse. Chlorophylle

Plus en détail

Exemples de la richesse de la faune marine à la Réunion

Exemples de la richesse de la faune marine à la Réunion Exemples de la richesse de la faune marine à la Réunion La Biodiversité 2008-2009 Classe de CE2 École Primaire Souris Blanche 25 allée des palmiers 97426 Trois Bassins Avant-propos L'école participe depuis

Plus en détail

VRAI ou FAUX. La pieuvre a 6 bras. Elle a un squelette.

VRAI ou FAUX. La pieuvre a 6 bras. Elle a un squelette. 5 Ces animaux se caractérisent, par leurs huit bras et un corps mou : c est un mollusque céphalopode (mot qui signifie tête et pieds).il existe de nombreuses espèces de pieuvres. La pieuvre peut se propulser

Plus en détail

Les animaux planctoniques. Gros gélatineux

Les animaux planctoniques. Gros gélatineux Les animaux planctoniques Gros gélatineux Animaux transparents évoluant gracieusement au gré des courants du vaste océan bleu, en s empifrant de petites merdasses ANIMAUX DU NECTON: Caractères généraux

Plus en détail

Positionnement dans la classification

Positionnement dans la classification Les Crustacés 1 Positionnement dans la classification 2 Les crustacés Famille des arthropodes = articulation + pied Classification Un million d espèces vivant sur terre ou en milieu aquatique, eau douce

Plus en détail

Les Mollusques. Présentation Description La classification Fonctions vitales Habitat

Les Mollusques. Présentation Description La classification Fonctions vitales Habitat Les Mollusques Présentation Description La classification Fonctions vitales Habitat Les Mollusques Description L'embranchement des Mollusques, l'un des plus anciens et des plus variés du monde animal,

Plus en détail

Les abysses de la flaque

Les abysses de la flaque Les abysses de la flaque Ecole de Quizac Brest Jeunes reporters des arts et sciences Océanopolis Lundi 4 juin 2012 Pêche à pied Lors de notre classe de mer au mois de mars, nous sommes allés à la pêche

Plus en détail

Compétence n 5 : protection de l environnement

Compétence n 5 : protection de l environnement 1 Compétence n 5 : protection de l environnement 2 Le bateau et la zone de mise à l eau Respect du milieu 3 Le bateau et la zone de mise à l eau Gestion des déchets 4 Zone de pratiques et les différents

Plus en détail

LEGENDE. Source: CAREX ENWIRONNEMENT. Herbiers marins. Sable. Fond vaseux. Substrat mixtes : corail, sable, algues

LEGENDE. Source: CAREX ENWIRONNEMENT. Herbiers marins. Sable. Fond vaseux. Substrat mixtes : corail, sable, algues LES PEUPLEMENTS CORALLIENS DE GUADELOUPE LEGENDE Herbiers marins @ 8 a C\J li E ~ o Sable Fond vaseux Substrat mixtes : corail, sable, algues Peuplements coralliens sur massifs rocheux volcaniques. Peuplements

Plus en détail

Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis

Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis Ce produit pédagogique numérisé est la propriété exclusive de l'uvt. Il est strictement

Plus en détail

Activité 58 : Attraction des cellules reproductrices chez l oursin

Activité 58 : Attraction des cellules reproductrices chez l oursin Pierron SVT Activité 58 : Attraction des cellules reproductrices chez l oursin 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : Reproduction sexuée et maintien des espèces dans les milieux. Durée conseillée : 6

Plus en détail

Les PLATHELMINTHES : ou vers plats

Les PLATHELMINTHES : ou vers plats COURS BIO 6- LES VERS I/ DEFINITION : Leur nom vient du latin vermis («ver»), qui a aussi donné le mot vermiforme qui correspond à leur forme caractéristique allongée et cylindrique. Mais attention tous

Plus en détail

Cristal Ammonite. Club de minéralogie et de paléontologie - BOUGIVAL (78) Bourse des minéraux et fossiles 2014. Les Coraux

Cristal Ammonite. Club de minéralogie et de paléontologie - BOUGIVAL (78) Bourse des minéraux et fossiles 2014. Les Coraux Cristal Ammonite Club de minéralogie et de paléontologie - BOUGIVAL (78) Bourse des minéraux et fossiles 2014 Les Coraux Embranchement des Cnidaires I - L embranchement des Cnidaires Les coraux sont des

Plus en détail

COURS BIO 5 - LES ECHINODERMES

COURS BIO 5 - LES ECHINODERMES COURS BIO 5 - LES ECHINODERMES I/ DEFINITION : Les échinodermes : leur nom vient du grec ekinos = hérisson et derme = peau On a classé dans cet embranchement tous les animaux dont leurs téguments (peau)

Plus en détail

Examen bio niveau 1 septembre 2014 Niolon

Examen bio niveau 1 septembre 2014 Niolon Examen bio niveau 1 septembre 2014 Niolon 1 ) Classification : Question 1 (5 pts) : classez les photos ci dessous par embranchement : numéro + nom correspondant (En 17, dessinez l animal de ton choix et

Plus en détail

LE ZEBU REGIME ALIMENTAIRE MODE DE VIE

LE ZEBU REGIME ALIMENTAIRE MODE DE VIE LE ZEBU Le zébu est herbivore, il peut manger jusqu à 70kg d herbe par jour. Sa bosse est une réserve de graisse, elle fond quand il ne mange pas pendant plusieurs jours. Le zébu vit dans les pays chauds

Plus en détail

Les tortues Marines PAR VRANKEN MARTIN

Les tortues Marines PAR VRANKEN MARTIN 1 Les tortues Marines PAR VRANKEN MARTIN 2 Les tortues marines by MV Les tortues Marines 3 La tortue imbriquée 1 ou Hawksbill (Eretmochelys imbricata) La tortue à dos plat 2 ou flat back (Natator depressus)

Plus en détail

Section bio JUIN Bruno NICOLAS. REGIME ALIMENTAIRE / ESPECES PROTEGEES ET MENACEES

Section bio JUIN Bruno NICOLAS.  REGIME ALIMENTAIRE / ESPECES PROTEGEES ET MENACEES Section bio JUIN 2015 Bruno NICOLAS http://www.plongee-fresnes.fr REGIME ALIMENTAIRE / ESPECES PROTEGEES ET MENACEES 1 les différents régimes alimentaires. Les espèces menacées ou protégées pourquoi /

Plus en détail

Stade sexué planctonique des Hydraires Calyptoblastiques sessiles. Ombrelle plus haute que large Gonades sur les parois de l estomac

Stade sexué planctonique des Hydraires Calyptoblastiques sessiles. Ombrelle plus haute que large Gonades sur les parois de l estomac UNS 2011 ADAPTATIONS DES ORGANISMES A LA VIE PELAGIQUE Rodolphe Lemée Université Pierre et Marie Curie Observatoire Océanologique de Villefranche-sur sur-mer 4 heures de conférences à Nice CNIDAIRES Diploblastiques

Plus en détail

III. LES CORAUX, ANIMAUX CONSTRUCTEURS DE RÉCIF

III. LES CORAUX, ANIMAUX CONSTRUCTEURS DE RÉCIF III. LES CORAUX, ANIMAUX CONSTRUCTEURS DE RÉCIF SUPPORTS 1. Unité des et manifestation du vivant Place dans les programmes Cycle 3 : Sciences et technologie : Unité et diversité des êtres vivants - Présentation

Plus en détail

Sous les Mers du Monde 3D. Ils ont une gauche et une droite. Ils ont un squelette intérieur. avec des rayons. Barracuda. Groupe des POISSONS OSSEUX

Sous les Mers du Monde 3D. Ils ont une gauche et une droite. Ils ont un squelette intérieur. avec des rayons. Barracuda. Groupe des POISSONS OSSEUX Tous en boîtes Fiche 1/5 - CORRIGÉ Voici une liste de critères pour classer les animaux du film dans des boîtes emboîtées. J'ai tout mélangé! Merci d'écrire les bons textes dans les bonnes boîtes. Elle

Plus en détail

«Med-Jellyrisk» Les piqûres de méduses. Recommandations sur le traitement en cas de piqures de méduses méditerranéennes

«Med-Jellyrisk» Les piqûres de méduses. Recommandations sur le traitement en cas de piqures de méduses méditerranéennes «Med-Jellyrisk» Les piqûres de méduses Recommandations sur le traitement en cas de piqures de méduses méditerranéennes Généralités : Certaines espèces de méduses peuvent piquer les êtres humains et provoquer

Plus en détail