Rapport Stage Operateur 1 ere annee Wolfgang Mžller P2009

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport Stage Operateur 1 ere annee Wolfgang Mžller P2009"

Transcription

1 Rapport Stage Operateur 1 ere annee Wolfgang Mžller P2009

2 Table de matiere 1 Presentation Generale Introduction L'Entreprise Travail E ectue Deroulement Le Po e dan son Environnement L'Organisation Exigence du Po e Conclusion Lettre de remerciement Sugge ion Pedagogique

3 1 Presentation Generale 1.1 Introduction Une premiere motivation etait de trouver un age a Vienne. Travailler en France aurait ete au i tre intere ant, mai j'ai voulu travailler dan mon universite le soir et le age en France normalement ne sont pa trop bien paye. Ça c'e la raison pourquoi j'ai commence de er er un age en Autri e. Comme m^eme j'ai pense au i beaucoup a de entreprise française parce que l'e et pedagogique aurait ete peut-^etre meilleur travaillant en France ou j'aurai pu avoir un aperçu de l'organisation française a part celle de l'ecp. Mai quand j'ai vu la definition d'une age operateur j'ai decide qu'un peu d'activite complementaire serait fatigante mai tre utile. Comme ça, mon but etait de trouver un age situe tre pro e de mon universite (en fait, on a eu de election de l'union nationale autri ienne de etudiant et comme ça il re ait beaucoup du travail). Ce n'e pa si simple de trouver un age operateur qui e situee dan le centre-ville. Le grande usine de production sont normalement a la peripherie de la ville. Prenant ça en consideration, j'ai decide d'e ayer de entreprise qui n'ont pa de grande a^ne de fabrication. J'ai er e de «petite» entreprise ou on trouve encore de po e qui compte comme age operateur. Finalement j'ai ecrit plusieur lettre de motivation entre autre a de bureaux d'ingenieur. Heureusement j'ai trouve une entreprise dan le 6 eme arrondi ement a Vienne, le ic Consulenten qui o rait un po e de age qui etait exactement ce que j'aurai er e. Apre j'ai mi en contact par , j'ai envoye mon C.V. et ma lettre de motivation. L'explication de ma situation n'etait pa si simple car le programme TIME n'e pa trop connu dan le entreprise autri ienne ni l'ecp. Mai apre j'ai explique que je soi e ectivement etudiant a l'universite Te nique de Vienne ma demande etait bien reçu. 3

4 1.2 L'Entreprise Le ic Consulenten sont, comme deja mentionne, un bureau d'ingenieur. Etant e ectivement une partie d'un conglomerat de plusieur entreprise, l'ic group of companies, sa delimitation au-dedan n'e pa vraiment faisable. Dan la groupe sont plusieur cent collaborateur qui travaillent ensemble dan un b^atiment, on a donc besoin de beaucoup de travail dan le secteur de la te nique du b^atiment et la maintenance de l'equipement. Le entreprise de l'ic group of companies sont active dan plusieur domaine comme par exemple : le genie civil, la te nique du b^atiment, la con ruction de tunnel, la te nique energetique, le secteur economique de eaux ou la logi ique. Le employe dan le entreprise sont principalement de ingenieur dipl^ome qui travaillent aux projet di erent dan le domaine d'activite multiple de entreprise. Mai pour le deroulement san di iculte de leur travail il ont besoin d'un environnement qui le permet de ne pa penser toujour a leur equipement. Entre le employe il y a environ vingt travailleur qui sont responsable pour tout l'equipement. Leur travail principale, le operation de maintenance di erente, e un travail tre repetitif et au i regle precisement. Ce n'e pa un travail captivant, mai il e e entiel pour le deroulement du travail san probleme. Le travail plu intere ant etait le depannage de appareil di erent. Comme deja dit, dan l'entreprise il n'y a pa de a^ne de montage, mai neanmoin su isamment du travail qui forme la base de tout ouvrage te nique. 4

5 1.3 Travail E ectue Ma responsabilite etait d'aider aux travaux di erent. La plupart du temp j'ai reçu une breve explication et apre c'etait a moi de reu ir mon travail san bavure. Cette façon d'apprendre quelque ose e un peu dur, mai au i tre in ructif. Ce n'etait pa toujour comme ça, de temp en temp quelqu'un a eu du temp pour m'expliquer la nece ite de mon travail pour de projet di erent mai normalement j'etai livre a moi-m^eme. Il y a eu au i de situation ou j'ai fait du travail plu intere ant quand on a trouve quelque sorte du probleme actuel. Ma semaine quotidien a commence le lundi a huit heure. J'ai travaille quarante heur par semaine soit huit heure par jour de lundi a vendredi. La pause de midi etait normalement entre douze heure et une heure. Comme ça j'ai fini a cinq heure d'apres-midi, sauf s'il y a eu vraiment beaucoup du travail. 5

6 2 Deroulement 2.1 Le Po e dan son Environnement Ce po e d'un agiaire etait a la base de la topologie hierar ique de l'entreprise. En fait j'ai trouve le travail de maintenance luim^eme n'e pa trop respecte dan une entreprise ou la domaine d'activite e e ectivement dan le secteur du travail intellectuel. A mon avi il y a deux probleme di erent en rapport avec la relation entre le operateur qui font la maintenance et le service et le employe qui font leur projet qui ont normalement rien a faire avec le travail de operateur. Premierement c'e parce que le seul moment quand le employe eux voient e quand il e ectuent de travaux d'entretien ou de travaux du depannage. Le premier sont normalement perturbant et le dernier sont une ose negative. Deuxiemement ce n'e pa une situation ou le operateur «executent» le plan de ingenieur. Il travaillent aux «niveaux» di erent et m^eme pa le m^eme travail. Peut-^etre j'ai de ine une image de la relation entre de employe trop mauvaise parce que en realite la situation n'e pa tellement tri e. L'impre ion qu'on a deux categorie de employe e immanent mai la communication entre eux e toujour tre bonne et on se traite avec respect. Etant agiaire j'etai d'un part dan la position d'un aidant qui fait la travail du niveau tre ba et d'autre part, comme etudiant ingenieur le ingenieur ont toujour e aye de m'expliquer ce qu'il font. 6

7 2.2 L'Organisation Dan mon ca la description de l'organisation de l'entreprise n'e pa vraiment simple car comme deja mentionne il sont e ectivement plusieur entreprise qui sont dan une groupe et c'e difficile de di inguer entre eux parce il partagent plusieur etage dan un b^atiment. Avec de projet a l'international et le in allation a l'etranger de temp en temp c'e complique de trouver un collaborateur. Une telle ructure e un peu complique a comprendre au debut mai heureusement pour moi j'ai eu l'occasion de parler avec de employe de la comptabilite. En ce moment quand j'ai travaille a Vienne dan l'in allation il s'e trouve quatre entreprise de la groupe. Elle a eu troi autre bureaux en Autri e et de bureaux en Slovenie, en Roumanie, en Slovakie et en plu de projet en Amerique du Sud, en Afrique et en Chine. Mai il faut que j'admette que je n'ai pa completement reu i a comprendre la sy eme de partenaire et de societaire de entreprise. Mon superieur hierar ique etait M. Krau qui s'occupe avec de travail dan l'entreprise. Il etait toujour un peu re e et n'a pa eu trop de temp pour moi. Le patron dan la section ou j'ai travaille etait M. Lehner qui e un de societaire. Quand j'ai eu de que ion la solution le plu frequente etait de demander un de secretaire. La communication dan l'entreprise se presentait d'une façon tout simple. Le climat social etait tre bon de sorte que j'ai pu toujour demander quelqu'un san avoir peur de faire un faux pa. De cette façon j'ai pose beaucoup de que ion a de employe di erent. Peut-^etre le meilleur moyen pour de conversation informelle a Vienne e de prendre un cafe. Le cafe etait gratuit et la cuisine etait equipe avec une ma ine a expre o impre ionnante. 7

8 2.3 Exigence du Po e Pendant l'ete, beaucoup de employe sont en conge. Pour le travail «normal» ça ne pose pa un grand probleme parce que en moyen il y a vraiment moin du travail pendant l'ete. Mai ça c'e seulement vrai pour le ingenieur et leur projet et m^eme ici il y a de exception ou il faut qu'on fini e quelque ose urgente. Conditionne par la situation l'ete e un bon temp pour faire tout le travaux de maintenance et pour ar iver de projet vieux. Il sont de activite tre repetitive et il sont nombreuse et la raison pourquoi plusieur agiaire travaillent pendant le conge d'ete dan l'entreprise. Le qualification nece aire pour ar iver de projet ne sont pa trop haut, on doit seulement comprendre le sy eme de rangement avec sa numeration qui represente le «team», le type du projet et un matricule continu. Pour l'autre travail on a besoin d'une bonne connai ance de la te nique de ordinateur et de ma ine utilisee. J'ai appri le plupart de moyen nece aire au lycee et n'ai pa eu de grand probleme. Pendant une partie de mon temp ez ic Consolenten j'ai pu faire un peu du travail plu intere ant et moin du type age operateur. On m'a lai e ecrire une specification pour le software qui fait le reglement de horaire. En faisant cet travail j'ai eu un bon aperçu de l'organisation de l'entreprise. 8

9 3 Conclusion 3.1 Lettre de remerciement Sehr geehrte Firma ic Consulenten! Hiermit m te i mi bei Ihnen sowohl fžr die M gli keit mein Ferialpraktikum fžr meine gegenw rtige Ausbildung in Frankrei bei Ihnen zu absolvieren al au fžr die reibung lose Abwi lung der damit verbundenen Formalit ten, die Ihnen dur au einige an Mžhe abverlangt haben, herzli bedanken. Bereit Ihr Entgegenkommen bei den Problemen mit meiner Bewerbung, da i mi zu diesem Zeitpunkt no im Ausland befand, hat mi ebenso wie die kompetente Abwi lung ebendieser sehr beeindru t. Der warme Empfang in der Firma, sowie da gute Betrieb klima haben sehr dazu beigetragen, das mein bei Ihnen absolvierte Praktikum von mir in der Retrospektive al angenehm empfunden wird, etwa an da i gerne zurž denke. Bedanken m te i mi au fžr die bei Ihnen vorgefundenen Arbeit bedingungen, die, wie i erfahren durfte, na eigenen Überlegungen die pedagogis e Wirkung meine Aufenthalte be m gli zu ge alten, an die von meiner franz sis en Bildung einri tung vorgegebenen Ziele viellei t ni t unbedingt umge altet, allerding do dahingehend angepa t wurden. Au die Tatsa e, das auf die meinerseit auftretenden Probleme den zeitli en Rahmen de Praktikum betre end eigegangen werden konnte, re ne i Ihnen al wesentli e Entgegenkommen ho an. Besonder bedanken bei Ihnen m te i mi, die sei al meiner bes eidenen Meinung na beinahe wi tig er Punkt hervorgehoben, fžr die vielen Manahmen, die Sie ergreifen um ein derartig gute Arbeit klima, wie e in dieser Firma vorherrs t und i no keine erlebt habe, zu erm gli en und gezielt zu f rdern. Sie ver ehen e beispielhaft die leider allzuoft nur pro forma al wi tig erkl rte soziale Komponente im Bes ftigung verh ltni mit Ihren Mitarbeitern dur zuse en und dadur fžr eben eine sol e im Arbeit alltag dieser zu sorgen. Dadur werden ni t nur die Arbeit bedingungen angenehmer, die Motivation der Mens en, die einen wirkli ni t unbetr tli en Teil ihre Leben bei Ihnen verbringen, i dur diese Situation au h her al anderort. I ho e auf eine weitere positive Entwi lung de Betrieb und verbleibe ho a tung voll, Wolfgang Mžller. 9

10 3.2 Sugge ion Pedagogique mon avi il y a plusieur ose qu'on pourrait ameliorer. APremierement l'idee fondamentale du age operateur n'e pa mal, mai la realisation ne mene pa a de e et qui sont souhaite. Je ne sai pa combien de etudiant ont fait un vrai age operateur. Pour moi c'e intelligible qu'on e aye d'eviter un travail san inter^et pour se etude. Six semaine sont tre longe notamment quand on a de autre ose a faire parce que, par exemple, on e pa un etudiant françai et a beaucoup du travail a son universite d'origine. Peut-^etre une duree de quatre semaine su it. Au moin j'aurai pu dispenser mon age puisque j'ai deja fait deux age de quatre semaine. Au i l'explication que mon service militaire de huit moin n'e pa valable comme age operateur n'etait pa trop logique pour moi. Afin d'atteindre l'objectif du age operateur c'etait peut-^etre meilleur de forcer de etudiant de faire un vrai age operateur durant plu court. Deuxiemement je n'ai pa eu l'impre ion que la raison du age operateur e bien expliquee. Si je ne me trompai pa, le but serait de decouvrir le monde du travail d'un operateur parce que comme ingenieur on sera le futur superieur et on doit priser en consideration la situation de se subordonne. Je croi que l'intention soit bonne mai pa e ective si elle n'e pa bien expliquee. Troisiemement je croi qu'il soit meilleur de ne pa avoir un oix tellement re reint. La selection de po e qui sont accepte ne me semblait pa trop logique. Il y a beaucoup de travail qui n'e pa exactement un age operateur mai ou on a au i un aperçu du monde du travail et il y a beaucoup de «age operateur» qui n'ont pa trop a faire avec le travail a la base. 10

2. Quel est votre degré de satisfaction concernant le lieu et les horaires? Waren Sie mit dem Austragungsort und dem Zeitplan zufrieden?

2. Quel est votre degré de satisfaction concernant le lieu et les horaires? Waren Sie mit dem Austragungsort und dem Zeitplan zufrieden? Analyse des données du feedback général du Symposium 1. Qu'avez vous pensé de l'organisation en générale du symposium? Was haben Sie generell von der Organisation des Symposiums gehalten? Diversité Affichage

Plus en détail

Belinda Richle, Zürich

Belinda Richle, Zürich Chère Madame Märkli, J ai vraiment aimé apprendre à calculer grâce à vous. C était tellement bien que j aurais aimé rester un peu plus longtemps avec vous. Hannah Belinda Richle, Zürich Laura Richle, 3.

Plus en détail

1. Les must Das muss man wissen! 1. Si vous êtes prêts à partir, dites Oui. ja 2. Et après «oui», il faut parfois savoir dire «non» et que ce soit

1. Les must Das muss man wissen! 1. Si vous êtes prêts à partir, dites Oui. ja 2. Et après «oui», il faut parfois savoir dire «non» et que ce soit 1. Les must Das muss man wissen! 1. Si vous êtes prêts à partir, dites Oui. ja 2. Et après «oui», il faut parfois savoir dire «non» et que ce soit bien clair, «non», c est non! nein 3. Le «oui» et «non»

Plus en détail

printed by www.klv.ch

printed by www.klv.ch Zentralkommission für die Lehrabschlussprüfungen des Verkaufspersonals im Detailhandel Lehrabschlussprüfungen für Detailhandelsangestellte 2006 Französisch Leseverständnis und gelenkte Sprachproduktion

Plus en détail

Lösungen Bewertungen. printed by www.klv.ch. Französisch. Zentralkommission für die Lehrabschlussprüfungen des Verkaufspersonals im Detailhandel

Lösungen Bewertungen. printed by www.klv.ch. Französisch. Zentralkommission für die Lehrabschlussprüfungen des Verkaufspersonals im Detailhandel Zentralkommission für die Lehrabschlussprüfungen des Verkaufspersonals im Detailhandel Lehrabschlussprüfungen für Detailhandelsangestellte 007 Französisch Leseverständnis und gelenkte Sprachproduktion

Plus en détail

ACHATS SANS FRONTIÈRES AVEC BPM

ACHATS SANS FRONTIÈRES AVEC BPM ACHATS SANS FRONTIÈRES AVEC BPM Marie, 34 secrétaire utilise la BPM Parcel-Station de Howald. NEW BPM PARCEL STATION PLUSIEURES LOCATIONS À LUXEMBOURG Réceptionnez vos colis de tous services postaux et

Plus en détail

ACADEMIE DE VERSAILLES Année scolaire 2010-2011 GROUPE DE TRAVAIL ACADEMIQUE : Entraîner, évaluer l expression écrite

ACADEMIE DE VERSAILLES Année scolaire 2010-2011 GROUPE DE TRAVAIL ACADEMIQUE : Entraîner, évaluer l expression écrite COMPTE RENDU D EXPERIMENTATION Domaine de travail : Entraînement à l expression écrite à la maison à partir de notes recueillies en classe. Révision et remédiation individualisée de chaque production écrite

Plus en détail

NewCity. Box Storage Container & Caddy

NewCity. Box Storage Container & Caddy NewCity NewCity NewCity überzeugt auf der ganzen Linie. Eine klare Organisation, ein optimales Preis-Leistungs- Verhältnis und viel Spielraum für Individualität zeichnen dieses Konzept aus. Bringen Sie

Plus en détail

Réponses aux questions

Réponses aux questions Concours de projets d aménagement urbain Place des Augustins à Genève Prix Evariste Mertens 2014 Réponses aux questions Les questions sont retranscrites ici telles qu elles ont été posées, c est à dire

Plus en détail

SIX Pay, filiale de SIX Group, décroche une licence dans l'ue (dév.) 2. SIX-Group-Tochter SIX Pay erhält Lizenz für Dienstleistungen in der EU 3

SIX Pay, filiale de SIX Group, décroche une licence dans l'ue (dév.) 2. SIX-Group-Tochter SIX Pay erhält Lizenz für Dienstleistungen in der EU 3 SIX Pay, filiale de SIX Group, décroche une licence dans l'ue (dév.) 2 SIX-Group-Tochter SIX Pay erhält Lizenz für Dienstleistungen in der EU 3 Six Pay erhält Lizenz in Luxemburg - Expansion nach Osteuropa

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE PASSEURS D HISTOIRES STUTTGART SÉMINAIRE DE TRADUCTEUR TRICE S FRANCO-ALLEMANDS AUTOUR DE LA LITTÉRATURE JEUNESSE

APPEL A CANDIDATURE PASSEURS D HISTOIRES STUTTGART SÉMINAIRE DE TRADUCTEUR TRICE S FRANCO-ALLEMANDS AUTOUR DE LA LITTÉRATURE JEUNESSE APPEL A CANDIDATURE STUTTGART PASSEURS D HISTOIRES SÉMINAIRE DE TRADUCTEUR TRICE S FRANCO-ALLEMANDS AUTOUR DE LA LITTÉRATURE JEUNESSE Du 9 au 14 novembre 2014 Financé par la DVA-Stiftung L organise du

Plus en détail

Schriftliche Aufnahmeprüfung für das Schuljahr 2012 / 2013

Schriftliche Aufnahmeprüfung für das Schuljahr 2012 / 2013 Pädagogische Maturitätsschule Kreuzlingen Schriftliche Aufnahmeprüfung für das Schuljahr 2012 / 2013 Französisch Envol Unités 1 12 Nummer Name, Vorname: Sekundarschule: Französisch-Lehrbuch: Wir arbeiten

Plus en détail

Principes et outils de communication II

Principes et outils de communication II Page 1 / 5 Titre Principes et outils de communication II Filière Domaine Année de validité Information documentaire Service et communication 2015-2016 N o Obligatoire Semestre de référence 733-1n S3 Prérequis

Plus en détail

Nouveaux rythmes scolaires/tap

Nouveaux rythmes scolaires/tap Pourcentage du nombre d'enfants Nouveaux rythmes scolaires/tap Questionnaire soumis aux parents d élèves des écoles maternelle et élémentaire de Garbejaïre au mois de novembre 2013. 171 questionnaires

Plus en détail

Situation: C est l anniversaire de Jan mercredi prochain et il voudrait inviter ses amis. Il appelle Markus.

Situation: C est l anniversaire de Jan mercredi prochain et il voudrait inviter ses amis. Il appelle Markus. Thème VI> : FETES, Séquence n 6.2. Geburtstag Objectifs : - savoir dire son âge, celui d un camarade - savoir inviter quelqu un (par téléphone ou carte d invitation) - savoir demander et dire l heure,

Plus en détail

www.mobiliteit.lu / novabus Mobilitéitszentral: 2465 2465

www.mobiliteit.lu / novabus Mobilitéitszentral: 2465 2465 carte d invalidité Type B / TYPe C Invalidenausweis www.mobiliteit.lu / novabus Mobilitéitszentral: 2465 2465 Offre de transport pour personnes atteintes d une infirmité permamente et réduites dans leur

Plus en détail

Hauswartungen Service de conciergerie. Liegenschaftsunterhalt Entretien de propriétés. Reinigung Nettoyage. Shop Boutique

Hauswartungen Service de conciergerie. Liegenschaftsunterhalt Entretien de propriétés. Reinigung Nettoyage. Shop Boutique Hauswartungen Service de conciergerie Liegenschaftsunterhalt Entretien de propriétés Reinigung Nettoyage Shop Boutique Reinigung ist nicht gleich Reinigung! Jeder Kunde hat individuelle Wünsche & Ansprüche.

Plus en détail

Wie können meine Abschlüsse in Frankreich anerkannt werden?

Wie können meine Abschlüsse in Frankreich anerkannt werden? Wie können meine Abschlüsse in Frankreich anerkannt werden? Trotz der mittlerweile in Kraft getretenen europäischen Regelungen der beruflichen Anerkennung von Ausbildungen und Hochschuldiplomen, liegt

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE-TYPE ------------------

CONVENTION DE STAGE-TYPE ------------------ 1 CONVENTION DE STAGE-TYPE ------------------ La présente convention a pour objet de définir les conditions dans lesquelles le stagiaire ci-après nommé sera accueilli dans l'entreprise. ENTREPRISE D'ACCUEIL

Plus en détail

Centre de formation. Fribourg. Locarno 3 1700 Fribourg 026 322 65 66

Centre de formation. Fribourg. Locarno 3 1700 Fribourg 026 322 65 66 Centre de formation c o n t i n u e Fribourg Locarno 3 1700 Fribourg 026 322 65 66 Programme des cours d un jour 2011 Cuisine Cours N 111-01F Lieu Bulle rendez-vous Bulle date 25 juin 2011 horaire 9h30-15h30

Plus en détail

Administration des abonnements...2. Outil de configuration...5. Installation Outlook 2003...7. Configuration Outlook 2003...10

Administration des abonnements...2. Outil de configuration...5. Installation Outlook 2003...7. Configuration Outlook 2003...10 Outlook 2003 INDEX Administration des abonnements...2 Outil de configuration...5 Installation Outlook 2003...7 Configuration Outlook 2003...10 Date de création 22.02.09 Version 1.0 Administration des abonnements

Plus en détail

Name: Klasse: Standardisierte kompetenzorientierte schriftliche Reifeprüfung AHS. 14. Jänner 2016. Französisch. Lesen

Name: Klasse: Standardisierte kompetenzorientierte schriftliche Reifeprüfung AHS. 14. Jänner 2016. Französisch. Lesen Name: Klasse: Standardisierte kompetenzorientierte schriftliche Reifeprüfung AHS 14. Jänner 2016 Französisch (B1) Lesen Hinweise zum Beantworten der Fragen Sehr geehrte Kandidatin, sehr geehrter Kandidat!

Plus en détail

Faire une révision rapide des moyens de transport utilisables pour se rendre dans un pays étranger. a) Documents Fahrkarten

Faire une révision rapide des moyens de transport utilisables pour se rendre dans un pays étranger. a) Documents Fahrkarten L évaluation culturelle ne fait pas l objet de la mise en place d unités spécifiques. Elle s inscrit dans l acquisition linguistique et ne peut pas être dissociée de l évaluation linguistique (que ce soit

Plus en détail

Trame historique. But du jeu. Le plateau de jeu

Trame historique. But du jeu. Le plateau de jeu Trame historique L Espagne du 15e siècle est composée de 12 royaumes, d un duché, d une principauté et des provinces basques. Cinq peuplades occupent le territoire: les Espagnols, les Basques, les Galiciens,

Plus en détail

Magazine L 440 mm x H 300 mm (10 mm bords perdus) ou L 410 mm x H 270 mm. Magazine L 220 mm x H 300 mm (10 mm bords perdus) ou L 190 mm x H 270 mm

Magazine L 440 mm x H 300 mm (10 mm bords perdus) ou L 410 mm x H 270 mm. Magazine L 220 mm x H 300 mm (10 mm bords perdus) ou L 190 mm x H 270 mm DOUBLE MODULE FORMAT A 1/1 PANO L 288 mm x H 440 mm L 440 mm x H 300 mm L 410 mm x H 270 mm 12 500 FORMAT B 1/2H 1/1 L 288 mm x H 220 mm L 220 mm x H 300 mm L 190 mm x H 270 mm 8 500 FORMAT C 1/2V 1/1

Plus en détail

Thème II> FAIRE DES ACHATS, Séquence n 2.2 : Susi braucht einen Pullover

Thème II> FAIRE DES ACHATS, Séquence n 2.2 : Susi braucht einen Pullover Objectifs : - savoir nommer les couleurs - savoir demander un prix (6 ème 5 ème ) - savoir donner un avis sur un habit (4 ème 3 ème ) Durée de la séquence : 3 séances Situation: Susi et Nicole vont acheter

Plus en détail

EVALUATION DU STAGE MATHC2+ - OCTOBRE 2014

EVALUATION DU STAGE MATHC2+ - OCTOBRE 2014 EVALUATION DU STAGE MATHC2+ - OCTOBRE 2014 16 élèves (sur 27 au total) ont répondu au questionnaire à la fin du stage mathc2+. Voici quelques éléments qui sont ressortis de ce questionnaire (j ai laissé

Plus en détail

CAREforVET - Conseil et d'appui en matière de prévention de la violence et d'intervention de crise dans les écoles professionnelles en Europe

CAREforVET - Conseil et d'appui en matière de prévention de la violence et d'intervention de crise dans les écoles professionnelles en Europe d'intervention de crise dans les écoles professionnelles en Europe DE/11/LLP-LdV/VETPRO/283395 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2011 Type de Projet: Candidature individuelle: CAREforVET

Plus en détail

Auditoire C (MIS 03), Miséricorde (1) > http://www.unifr.ch/llf. Raum MIS 03 3115, Miséricorde (1) > http://www.unifr.

Auditoire C (MIS 03), Miséricorde (1) > http://www.unifr.ch/llf. Raum MIS 03 3115, Miséricorde (1) > http://www.unifr. Chères étudiantes, Chers étudiants, Pour vous permettre de bien commencer vos études, les différents domaines de la Faculté des Lettres organiseront des séances d informations. Vous y recevrez des informations

Plus en détail

Itinéraire de projets d échange. à distance. Points clés

Itinéraire de projets d échange. à distance. Points clés Itinéraire de projets d échange à distance Points clés Mener une pédagogie p de l él échange à distance C est mettre en œuvre des démarches d spécifiques des démarchesd de pédagogie de projet de dialogue

Plus en détail

RéseauBénévolatNetzwerk Tél 026 422 37 07 Rte St-Nicolas-de-Flüe 2 1700 Fribourg. http://www.benevolat-fr.ch

RéseauBénévolatNetzwerk Tél 026 422 37 07 Rte St-Nicolas-de-Flüe 2 1700 Fribourg. http://www.benevolat-fr.ch RéseauBénévolatNetzwerk Tél 026 422 37 07 Rte St-Nicolas-de-Flüe 2 1700 Fribourg http://www.benevolat-fr.ch Formation pour bénévoles ou salariés dans une association ou fondation Fort / Weiterbildung für

Plus en détail

Radio D Teil 1. Deutsch lernen und unterrichten Arbeitsmaterialien. Episode 30 Jan Becker

Radio D Teil 1. Deutsch lernen und unterrichten Arbeitsmaterialien. Episode 30 Jan Becker Episode 30 Becker Un jeune homme débarque soudain au café de Grünheide et propose d emmener à Möllensee, point d arrivée de la course. Que sait cet inconnu sur cette course inhabituelle et quel est son

Plus en détail

INTRANET: outil de Knowledge management au sein de l entreprise

INTRANET: outil de Knowledge management au sein de l entreprise ARIEL RICHARD-ARLAUD INTRANET: outil de Knowledge management au sein de l entreprise Ariel Richard-Arlaud I. Le Knowledge management L avènement de la technologie INTERNET bouleverse les habitudes et mentalités:

Plus en détail

Réserve Personnelle. Persönliche Reserve. Emprunter et épargner en fonction de vos besoins. Leihen und sparen je nach Bedarf

Réserve Personnelle. Persönliche Reserve. Emprunter et épargner en fonction de vos besoins. Leihen und sparen je nach Bedarf crédit épargne Réserve Personnelle Emprunter et épargner en fonction de vos besoins Persönliche Reserve Leihen und sparen je nach Bedarf Réserve Personnelle Vous voulez disposer à tout moment des moyens

Plus en détail

Le PSN et la TIDN à l ASDD NCP und IDNT im SVDE

Le PSN et la TIDN à l ASDD NCP und IDNT im SVDE Nutridays 2014 Le PSN et la TIDN à l ASDD NCP und IDNT im SVDE Florine Riesen Membre du comité de l ASDD et membre du groupe de pilotage PSN/TIDN de l ASDD Vorstandsmitglied SVDE und Mitglied der Steuergruppe

Plus en détail

592 B. CivürecMspflege.

592 B. CivürecMspflege. 592 B. CivürecMspflege. faltigen und umsichtigen U nternehm ers erfordert hätte, n u r genau geprüftes M aterial zu verwenden und jedenfalls nicht ohne vorherige genaue Untersuchung M a te ria l zu benutzen,

Plus en détail

Rapport de STAGE Leclerq Espaces Verts

Rapport de STAGE Leclerq Espaces Verts HOUDEVILLE Gwendoline 3èmeA Rapport de STAGE Leclerq Espaces Verts Jeudi 5 et vendredi 6 décembre 2013 SOMMAIRE SOMMAIRE...2 INTRODUCTION...3 PRÉSENTATION ET ORGANISATION DE L'ENTREPRISE...4 1. Localisation

Plus en détail

Swiss Map Mobile. Landeskarten neu im preiswerten Abo Cartes Nationales nouveau en abonnement avantageux. wissen wohin savoir où.

Swiss Map Mobile. Landeskarten neu im preiswerten Abo Cartes Nationales nouveau en abonnement avantageux. wissen wohin savoir où. Swiss Map Mobile Landeskarten neu im preiswerten Abo Cartes Nationales nouveau en abonnement avantageux wissen wohin savoir où swisstopo Schweizerische Eidgenossenschaft Confédération suisse Confederazione

Plus en détail

Die Fotografie als Lebensgefühl, mit all ihren Facetten und Ausdrucksmöglichkeiten,

Die Fotografie als Lebensgefühl, mit all ihren Facetten und Ausdrucksmöglichkeiten, PORTFOLIO Claus Rose Photography as a way of living, with all its aspects and opportunities for expression, became my passion at an early stage. In particular the magic of nude photography, which lends

Plus en détail

ist illegal. die ohne geregelten Aufenthalt in der Schweiz leben. Aucune Une campagne concernant toute la Suisse

ist illegal. die ohne geregelten Aufenthalt in der Schweiz leben. Aucune Une campagne concernant toute la Suisse Keine Eine gesamtschweizerische Kampagne Hausarbeiterin für die Rechte von Hausarbeiterinnen, ist illegal. die ohne geregelten Aufenthalt in der Schweiz leben. Aucune Une campagne concernant toute la Suisse

Plus en détail

LES LENTILLES : PROPRIETES OPTIQUES ET UTILISATION

LES LENTILLES : PROPRIETES OPTIQUES ET UTILISATION Erste Augenblick 1 BRENNPUNKT Der Weg eines Lichtstrahls wird durch einer Scheibe Lenzebeobachtet. Was wir hier bemerken können, ist dasselbe wie durch einer lenze. nota Wir nennen optische Achse die Achse,

Plus en détail

Enquête retour de stage 2009 (87 étudiants GEA2)

Enquête retour de stage 2009 (87 étudiants GEA2) observations 1 département GEA IUT Annecy Enquête retour de stage 2009 ( étudiants GEA2) février 2010 Vous êtes en : PMO 48 55,2% FC 39 44,8% Total 100,0% observations 2 Quel stage? Pays Vous avez effectué

Plus en détail

Ferienkurse mit Meister Chu 5. 9. August 2015 in Spiez am Thunersee

Ferienkurse mit Meister Chu 5. 9. August 2015 in Spiez am Thunersee TAI CHI CHUAN Ferienkurse mit Meister Chu 5. 9. August 2015 in Spiez am Thunersee Stage d automne avec Maître Chu Du 5 au 9 août 2015 À Spiez au bord du Lac de Thoune Der alte authentische Yang Stil Style

Plus en détail

Assemblée des délégués du PEV. Delegiertenversammlung der EVP. Neuchâtel - 5 avril 2008. Nello Castelli Membre de la direction de santésuisse

Assemblée des délégués du PEV. Delegiertenversammlung der EVP. Neuchâtel - 5 avril 2008. Nello Castelli Membre de la direction de santésuisse Assemblée des délégués du PEV Delegiertenversammlung der EVP Neuchâtel - 5 avril 2008 Nello Castelli Membre de la direction de santésuisse Projekt: Article constitutionnel sur la santé Datum: 05.04.2008

Plus en détail

15. Forschungsforum Wallis. Gesellschaft, Territorium, Kulturerbe

15. Forschungsforum Wallis. Gesellschaft, Territorium, Kulturerbe Département de la santé, des affaires sociales et de la culture Service de la culture Departement für Gesundheit, Soziales und Kultur Dienststelle für Kultur Aux personnes intéressées Sion, le 10 décembre

Plus en détail

KMK-FREMDSPRACHENZERTIFIKAT

KMK-FREMDSPRACHENZERTIFIKAT ...... KMK-FREMDSPRACHENZERTIFIKAT Zertifikatsprüfung Französisch für Wirtschaft und Verwaltung KMK-Stufe II (Threshold) Schriftliche Prüfung Musterprüfung 2 Zeit: 90 Minuten Hilfsmittel: Allgemeines zweisprachiges

Plus en détail

L W S. Certification en Gestion de proj et. Atelier PMD Pro 1. Humanitaire & de Développement. Animé par Joël BAUMI ER

L W S. Certification en Gestion de proj et. Atelier PMD Pro 1. Humanitaire & de Développement. Animé par Joël BAUMI ER Certification en Gestion de proj et Humanitaire & de Développement Atelier PMD Pro 1 Certifier v os com pét e nces da ns le sect eu r de la Coopér ation a u D éveloppem ent Octobre 2 0 1 5 Animé par Joël

Plus en détail

Berufs-/Fachmittelschulen Aufnahmeprüfung 2008. Bitte auf jedes Blatt die Prüfungsnummer schreiben!!! Punkte. Wortschatz (15 Punkte)

Berufs-/Fachmittelschulen Aufnahmeprüfung 2008. Bitte auf jedes Blatt die Prüfungsnummer schreiben!!! Punkte. Wortschatz (15 Punkte) Bitte auf jedes Blatt die Prüfungsnummer schreiben!!! Französisch A Wortschatz (15 Punkte) Punkte 1. Verben 2. Nomen 3. Weibliche Form 4. Gegenteil 5. Wohnbereich B Grammatik (45 Punkte) 6. Text ergänzen

Plus en détail

Lösungen Bewertungen. Französisch. Zentralkommission für die Lehrabschlussprüfungen der kaufmännischen und der Büroangestellten.

Lösungen Bewertungen. Französisch. Zentralkommission für die Lehrabschlussprüfungen der kaufmännischen und der Büroangestellten. Zentralkommission für die Lehrabschlussprüfungen der kaufmännischen und der Büroangestellten Lehrabschlussprüfungen für kaufmännische Angestellte 00 Französisch Leseverständnis Serie / Lösungen Bewertungen

Plus en détail

SWISS MASTER SERIES D YVERDON-LES BAINS les 30 avril, 1er et 2 mai 2010. Exclusivement par Internet sur le site de Swiss Badminton

SWISS MASTER SERIES D YVERDON-LES BAINS les 30 avril, 1er et 2 mai 2010. Exclusivement par Internet sur le site de Swiss Badminton -2- SWISS MASTER SERIES D YVERDON-LES BAINS les 30 avril, 1er et 2 mai 2010 Organisateur Directeur du tournoi Badminton Club Yverdon-les-Bains, www.badmintonyverdon.ch Rosalba Dumartheray, 078 711 66 92,

Plus en détail

Newsletter 19-2013 EN 15085 Schweissen von Schienenfahrzeugen

Newsletter 19-2013 EN 15085 Schweissen von Schienenfahrzeugen Basel, Mai 2013/Ab Version française voyez ci-dessous English version see below Newsletter 19-2013 EN 15085 Schweissen von Schienenfahrzeugen Bitte leiten Sie diese Informationen in Ihrem Hause an die

Plus en détail

Transparence dans la qualité des soins Le patient n est pas un facteur de coûts

Transparence dans la qualité des soins Le patient n est pas un facteur de coûts DVSP Dachverband Schweizerischer Patientenstellen Transparence dans la qualité des soins Le patient n est pas un facteur de coûts Journée de travail de la Politique nationale de la santé, 17 novembre 2011,

Plus en détail

234 A. Staatsrechtliche Entscheidungen. 1. Abschnitt. Bundesverfassung.

234 A. Staatsrechtliche Entscheidungen. 1. Abschnitt. Bundesverfassung. 234 A. Staatsrechtliche Entscheidungen. 1. Abschnitt. Bundesverfassung. und Gewerbe durch den bernischen R egierungsrat eine au sn ah m s weise Behandlung erfahren habe. D a nun die N orm en des kantonalen

Plus en détail

L anniversaire de Madame Rose

L anniversaire de Madame Rose Théâtre Anima Muriel Camus Vorbereitungsmaterial für L anniversaire de Madame Rose L'anniversaire de Madame Rose ist ein Szenenprogramm aus klassischen französischen Zählreimen, Liedern und Gedichten von

Plus en détail

Inhaltsverzeichnis. Grammatik rund ums Verb Grammaire. Sommaire

Inhaltsverzeichnis. Grammatik rund ums Verb Grammaire. Sommaire Sommaire Inhaltsverzeichnis Benutzerhinweise Indications pour l utilisateur... 3 Abkürzungen Abréviations... 7 Tipps & Tricks zum Konjugationstraining Quelques tuyaux pour s entraîner en conjugaison...

Plus en détail

REISE NACH QUÉBEC REISEBERICHT VON SIGRID, MICHAEL UND ANNE SUSSMANN VOYAGE AU QUÉBEC RÉCIT DE VOYAGE DE SIGRID, MICHAEL ET ANNE SUSSMANN MONTRÉAL

REISE NACH QUÉBEC REISEBERICHT VON SIGRID, MICHAEL UND ANNE SUSSMANN VOYAGE AU QUÉBEC RÉCIT DE VOYAGE DE SIGRID, MICHAEL ET ANNE SUSSMANN MONTRÉAL REISE NACH QUÉBEC REISEBERICHT VON SIGRID, MICHAEL UND ANNE SUSSMANN VOYAGE AU QUÉBEC RÉCIT DE VOYAGE DE SIGRID, MICHAEL ET ANNE SUSSMANN Im Rahmen des Noël au Québec (Weihnachten in Québec) in den Galeries

Plus en détail

Base de données du radon en Suisse

Base de données du radon en Suisse Base de données du radon en Suisse 1 Stratégie du programme radon Locaux d habitation et de séjour Secteurs de travail Valeurs légales: Bâtiments existants: 1000 Bq/m 3 (valeur limite) Bâtiments neufs

Plus en détail

Ende Dezember 2014: Besuch von Bertrand Diantisa in Kikwit

Ende Dezember 2014: Besuch von Bertrand Diantisa in Kikwit Ende Dezember 2014: Besuch von Bertrand Diantisa in Kikwit Bertrand Diantisa ist Informatiker und Webdesigner.Ich habe ihn im Sommer 2013 erstmals in Kinshasa getroffen. Im Sommer 2014 hat er mit mir während

Plus en détail

UFB120. Bedienungsanleitung: Universal Touch Panel Fernbedienung mit Lernfunktion

UFB120. Bedienungsanleitung: Universal Touch Panel Fernbedienung mit Lernfunktion UFB120 Bedienungsanleitung: Universal Touch Panel Fernbedienung mit Lernfunktion Instruction manual: Universal touch panel remote control with learning Mode d emploi: Télécommande universelle avec fonction

Plus en détail

Manuel d installation et de maintenance (serrures LR128 E)

Manuel d installation et de maintenance (serrures LR128 E) Manuel d installation et de maintenance (serrures LR128 E) Manuel comprenant : Installation de la gâche GV et GVR :............................................ page 2 Position et réglage du shunt - Cales

Plus en détail

Facture Älectronique ou papier mensuelle en CHF. Aucune franchise en cas de respect de l'obligation de diligence. Carte de remplacement CHF 20.

Facture Älectronique ou papier mensuelle en CHF. Aucune franchise en cas de respect de l'obligation de diligence. Carte de remplacement CHF 20. Cotisation annuelle Programmes de primes ParticularitÄs Carte(s) supplämentaire(s) Assurances (incluses) Assurances (payantes) Location de voitures Hertz DÄcompte ResponsabilitÄ CHF 100.-, 1/2 prix la

Plus en détail

RÉSULTATS DE L ENQUÊTE AUPRÈS DES DIPLÔMÉS 2014

RÉSULTATS DE L ENQUÊTE AUPRÈS DES DIPLÔMÉS 2014 RÉSULTATS DE L ENQUÊTE AUPRÈS DES DIPLÔMÉS 2014 Université franco-allemande www.dfh-ufa.org L Université franco-allemande est une institution internationale pour la promotion de l excellence et de la mobilité

Plus en détail

Waren Sie für längere Zeit in einem französischsprachigen Land? In welchem?

Waren Sie für längere Zeit in einem französischsprachigen Land? In welchem? 1. Angaben zum Sprachkurs Ich interessiere mich für einen Sprachkurs am Sprachzentrum Süd eine Sprachreise ins Ausland Als Unterrichtsform wünsche ich mir Gruppenunterricht Einzelunterricht Intensivkurs

Plus en détail

Zusätzliche Krankenversicherung. Mutuelle d entreprise : les obligations de l employeur. Neue Verpflichtungen für den Arbeitgeber

Zusätzliche Krankenversicherung. Mutuelle d entreprise : les obligations de l employeur. Neue Verpflichtungen für den Arbeitgeber Zusätzliche Krankenversicherung Neue Verpflichtungen für den Arbeitgeber (Veröffentlichung der Abteilung für rechtliche und administrative Informationen der französischen Regierung vom 15.09.2015) Ab 1.

Plus en détail

MINERGIE une première dans le canton de Fribourg

MINERGIE une première dans le canton de Fribourg Conrad Lutz Architecte dipl. ETS cpg EPFL Architecte S.à.r.l., Fribourg MINERGIE une première dans le canton de Fribourg Exemple et synthèse d une construction à ossature bois respectant les critères du

Plus en détail

Name: Klasse/Jahrgang: Standardisierte kompetenzorientierte schriftliche Reife- und Diplomprüfung HUM. 22. September 2015. Französisch.

Name: Klasse/Jahrgang: Standardisierte kompetenzorientierte schriftliche Reife- und Diplomprüfung HUM. 22. September 2015. Französisch. Name: Klasse/Jahrgang: Standardisierte kompetenzorientierte schriftliche Reife- und iplomprüfung HUM 22. September 2015 Französisch (1) Lesen Hinweise zum eantworten der Fragen Sehr geehrte Kandidatin,

Plus en détail

Fotos von Gerhard Standop

Fotos von Gerhard Standop Fotos von Gerhard Standop Nutzungsbedingungen Die Bilder sind für den privaten Gebrauch oder die Verwendung auf einer Website, die nicht kommerziell betrieben wird bzw. die keine kommerziellen Inhalte

Plus en détail

I N V I T A T I O N TOURNOI INTERNATIONAL DES JEUNES. Fleuret/filles et Fleuret/garçons. le 4 mai 2014 à Luxembourg

I N V I T A T I O N TOURNOI INTERNATIONAL DES JEUNES. Fleuret/filles et Fleuret/garçons. le 4 mai 2014 à Luxembourg I N V I T A T I O N TOURNOI INTERNATIONAL DES JEUNES Fleuret/filles et Fleuret/garçons le 4 mai 2014 à Luxembourg Organisateur: Lieu de la compétition: Armes: Cercle Grand-Ducal d'escrime Luxembourg (CGDEL)

Plus en détail

Facture Älectronique ou papier mensuelle en CHF. Aucune franchise en cas de respect de l'obligation de diligence. Carte de remplacement CHF 20.

Facture Älectronique ou papier mensuelle en CHF. Aucune franchise en cas de respect de l'obligation de diligence. Carte de remplacement CHF 20. Cotisation annuelle Programmes de primes ParticularitÄs Carte(s) supplämentaire(s) Assurances (incluses) Assurances (payantes) Location de voitures Hertz DÄcompte ResponsabilitÄ CHF 100.-, 1/2 prix la

Plus en détail

INSA de Strasbourg Spécialité GENIE CIVIL PFEIFFER Fabien, élève ingénieur de 5 e année. Projet de Fin d Etudes (Document de synthèse)

INSA de Strasbourg Spécialité GENIE CIVIL PFEIFFER Fabien, élève ingénieur de 5 e année. Projet de Fin d Etudes (Document de synthèse) INSA de Strasbourg Spécialité GENIE CIVIL PFEIFFER Fabien, élève ingénieur de 5 e année Projet de Fin d Etudes (Document de synthèse) Prédiagnostic de la vulnérabilité sismique d un parc d environ 9500

Plus en détail

Voyage d études en Chine

Voyage d études en Chine Voyage d études en Chine Du mercredi 19 au samedi 29 mars 2014 Public cible / participant-e-s Rectrices et recteurs, membres de directions de gymnases et d écoles de culture générale (max. 15 personnes)

Plus en détail

B1 FRANZÖSISCH EINSTUFUNGSTEST Forum eventuell Anmeldung für DELF B1

B1 FRANZÖSISCH EINSTUFUNGSTEST Forum eventuell Anmeldung für DELF B1 B1 FRANZÖSISCH EINSTUFUNGSTEST Forum eventuell Anmeldung für DELF B1 Unsere Tests helfen Ihnen dabei, das Niveau Ihrer Sprachkenntnisse gemäss den Kriterien des Gemeinsamen Europäischen Referenzrahmens

Plus en détail

printed by www.klv.ch

printed by www.klv.ch Zentralkommission für die Lehrabschlussprüfungen der NKG Lehrabschlussprüfungen 2006 für Kauffrau/Kaufmann Erweiterte Grundbildung (E-Profil) Französisch Leseverständnis Schriftliche Produktion Serie 1/3

Plus en détail

CONTRAT D ABONNEMENT DUO/TRIO

CONTRAT D ABONNEMENT DUO/TRIO CONTRAT D ABONNEMENT DUO/TRIO CONTACT COMMERCIAL tous les prix sont ttc INFO CLIENT M. MME LANGUE PRÉFÉRÉE: LU NOM, PRÉNOM DE EN FR PT MATRICULE SOCIAL RUE ET NUMÉRO CODE POSTAL VILLE ÉTAGE/APPART. I N

Plus en détail

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux!

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! Christian Husson: Salut Matthieu. Matthieu Tenenbaum: Comment vas-tu? C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! M. T.: Mes meilleurs vœux! C. H.: Alors, moi, je vais te

Plus en détail

Coordonnées du tuteur de stage : Nom et prénom: Fonction dans l'entreprise Numéro de téléphone : Adressa mail :

Coordonnées du tuteur de stage : Nom et prénom: Fonction dans l'entreprise Numéro de téléphone : Adressa mail : Coordonnées du tuteur de stage : Nom et prénom: Fonction dans l'entreprise Numéro de téléphone : Adressa mail : Stage effectué du 12 au 16 janvier 2016 NOM et Prénom du stagiaire : Activité ou poste proposé

Plus en détail

Le vote électronique E -Voting. Kanton Luzern. www.lu.ch

Le vote électronique E -Voting. Kanton Luzern. www.lu.ch Le vote électronique E -Voting Kanton Luzern www.lu.ch 2 E-Voting Le projet innovant du canton de Lucerne À l automne 2000, la Confédération avait lancé un projet pilote de vote en ligne. Les essais réalisés

Plus en détail

Feldgeräte für die Gebäudeautomation Périphériques pour la gestion technique du bâtiment. Ihr Partner. Votre partenaire

Feldgeräte für die Gebäudeautomation Périphériques pour la gestion technique du bâtiment. Ihr Partner. Votre partenaire Feldgeräte für die Gebäudeautomation Périphériques pour la gestion technique du bâtiment Ihr Partner Votre partenaire Appareils périphériques innovatifs basés sur une technologie moderne Sensortec est

Plus en détail

Elektrischer Seifenspender Bedienungsanleitung

Elektrischer Seifenspender Bedienungsanleitung Elektrischer Seifenspender Bedienungsanleitung Bitte lesen Sie diese Bedienungsanleitung vor dem ersten Einsatz des Geraetes! Bestandteile Anwendung Hinweise! Verwenden Sie keine Akkus! Beachten Sie beim

Plus en détail

Journée-débat : Mobilité et villes «mythiques» de Curitiba à New-York en passant par Zürich

Journée-débat : Mobilité et villes «mythiques» de Curitiba à New-York en passant par Zürich Journée-débat : Mobilité et villes «mythiques» de Curitiba à New-York en passant par Zürich En termes de mobilité urbaine, les défis sont de plus en plus importants et les choix de plus en plus complexes...

Plus en détail

AUFNAHMEPRÜFUNG 2015

AUFNAHMEPRÜFUNG 2015 Luzerner Berufs- und Fachmittelschulen AUFNAHMEPRÜFUNG 2015 FRANZÖSISCH 14. März 2015 Name, Vorname Zeit 50 Minuten Note Hilfsmittel keine Hinweise Die Prüfung enthält 7 Seiten. Bitte sofort auf Vollständigkeit

Plus en détail

Modèle de formation aux compétences informationnelles. Document d accompagnement

Modèle de formation aux compétences informationnelles. Document d accompagnement Modèle de formation aux compétences informationnelles Document d accompagnement Sommaire 1 Zusammenfassung... 1 2 Introduction... 2 3 Méthodologie... 3 4 Utilisation du référentiel... 4 5 Répartition des

Plus en détail

Discours de Frédéric Mion, directeur de Sciences Po

Discours de Frédéric Mion, directeur de Sciences Po 30jähriges Jubiläum deutsch-französischer Hochschulkooperation Sciences Po-Freie Universität Berlin Henry-Ford-Bau, Hörsaal A 17. Oktober 2014 Discours de Frédéric Mion, directeur de Sciences Po M. le

Plus en détail

Valais excellence Netzwerk

Valais excellence Netzwerk Valais excellence Netzwerk Ausbildungstage Einleitung 20 Introduction à Valais excellence 21 Valais excellence Einführung 23 Mit der Marke Wallis und dem Label 25 Valais excellence kommunizieren Communiquer

Plus en détail

Zur Zeit besuchte Schule:... A Trouve le bon mot 15 points

Zur Zeit besuchte Schule:... A Trouve le bon mot 15 points Kantonale Prüfung 2005 für den Übertritt in eine Maturitätsschule auf Beginn des 10. Schuljahres GYMNASIEN DES KANTONS BERN FRANZÖSISCH Nachprüfung Bearbeitungsdauer 60 Minuten Name und Vorname Nr:. Zur

Plus en détail

VSS Online Shop. Kurze Gebrauchsanweisung

VSS Online Shop. Kurze Gebrauchsanweisung VSS Online Shop Kurze Gebrauchsanweisung Inhaltsverzeichnis 1. Die VSS Startseite... 3 1.1 Die Kundenanmeldung... 4 2. Das Benutzerkonto... 5 2.1 Allgemeine Einstellungen... 5 2.2 Adressbuch... 6 2.3 Einstellungen...

Plus en détail

Support pour «jouer» la scénette du faux billet. Format : scénette participative pour interventions en public

Support pour «jouer» la scénette du faux billet. Format : scénette participative pour interventions en public Support pour «jouer» la scénette du faux billet. Format : scénette participative pour interventions en public Suggestions d'utilisation : Ce ne sont que des suggestions!! Participants 1 animateur du jeu

Plus en détail

GE Money Bank. Simple et claire.

GE Money Bank. Simple et claire. GE Money Bank CRÉDITS CARTES LEASING ÉPARGNE Simple et claire. La facture mensuelle de votre Cumulus-MasterCard. GE imagination at work Cumulus-MasterCard Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur

Plus en détail

employé / e de commerce cfc branche Fiduciaire et immobilière kaufmann / kauffrau efz branche treuhand / immobilientreuhand

employé / e de commerce cfc branche Fiduciaire et immobilière kaufmann / kauffrau efz branche treuhand / immobilientreuhand employé / e de commerce cfc branche Fiduciaire et immobilière kaufmann / kauffrau efz branche treuhand / immobilientreuhand wichtige informationen rund um die lehre information importantes sur l apprentissage

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT

CONVENTION DE PARTENARIAT CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LES SOUSSIGNES L Association sportive ECOLE DE SPORT DU 16 ème dont le numéro est ont e si e socia est sit 6 aven e Mar cha Franchet sperey 7 1 6 Paris epr sent e par M.

Plus en détail

CONTRAT D ABONNEMENT DUO/TRIO

CONTRAT D ABONNEMENT DUO/TRIO CONTRAT D ABONNEMENT DUO/TRIO CONTACT COMMERCIAL tous les prix sont ttc INFO CLIENT M. MME LANGUE PRÉFÉRÉE: LU DE EN FR PT NOM, PRÉNOM MATRICULE SOCIAL RUE ET NUMÉRO CODE POSTAL VILLE ÉTAGE/APPART. I N

Plus en détail

Facture Älectronique ou papier mensuelle en CHF. Aucune franchise en cas de respect de l'obligation de diligence. Carte de remplacement CHF 20.

Facture Älectronique ou papier mensuelle en CHF. Aucune franchise en cas de respect de l'obligation de diligence. Carte de remplacement CHF 20. Cotisation annuelle Programmes de primes ParticularitÄs Carte(s) supplämentaire(s) Assurances (incluses) Assurances (payantes) Location de voitures Hertz DÄcompte ResponsabilitÄ CHF 100.-, 1/2 prix la

Plus en détail

Contrôleur d étanchéité VPS 504 S01-S02 Vanne VGG(F)/MBVEF Dichteprüfgerät VPS 504 S01-S02 Ventil VGG(F)/MBVEF

Contrôleur d étanchéité VPS 504 S01-S02 Vanne VGG(F)/MBVEF Dichteprüfgerät VPS 504 S01-S02 Ventil VGG(F)/MBVEF Notice d emploi Betriebsanleitung Contrôleur d étanchéité VPS 504 S01-S02 Vanne VGG(F)/MBVEF Dichteprüfgerät VPS 504 S01-S02 Ventil VGG(F)/MBVEF Informations générales Übersicht Description et fonctionnement

Plus en détail

Sommaire : III Présentation de l'entreprise 1. L Entreprise Page 5 2. Activités Page 5 3. Organigramme et Fonction du Personnel 4.

Sommaire : III Présentation de l'entreprise 1. L Entreprise Page 5 2. Activités Page 5 3. Organigramme et Fonction du Personnel 4. Sommaire : I Introduction Page 2 II La Structure d'accueil 1. Situation Géographique Page 3 2. Présentation du lieu Page 4 III Présentation de l'entreprise 1. L Entreprise Page 5 2. Activités Page 5 3.

Plus en détail

Archives des ministères des Affaires étrangères des États membres AUTRICHE

Archives des ministères des Affaires étrangères des États membres AUTRICHE Archives des ministères des Affaires étrangères des États membres AUTRICHE 1. Dénomination exacte du ministère et du service des archives Bundesministerium für auswärtige Angelegenheiten (ministère fédéral

Plus en détail

Assurez la continuité de fonctionnement de vos systèmes Nos solutions permettent une alimentation permanente Let s connect.

Assurez la continuité de fonctionnement de vos systèmes Nos solutions permettent une alimentation permanente Let s connect. Assurez la continuité fonctionnement vos systèmes Nos solutions permettent une alimentation permanente Let s connect. Alimentation Alimentation sauvegardée jusqu 30 heures Avec nos modules UPS et nos batteries

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE ÉTUDIANT

CONVENTION DE STAGE ÉTUDIANT CONVENTION DE STAGE ÉTUDIANT AVERTISSEMENT Les personnes qui sollicitent le bénéfice d une convention de stage doivent être obligatoirement inscrites et participer réellement à un cycle de formation ou

Plus en détail

818 C. Entscheidungen der Schuldbetreibungscantonales,

818 C. Entscheidungen der Schuldbetreibungscantonales, 818 C. Entscheidungen der Schuldbetreibungscantonales, les recourants n ont à aucun moment contesté que le tiers revendiquant fût bien au bénéfice de la cession qu il a invoquée, cession à lui consentie

Plus en détail