AUTONOMIE, DÉPENDANCE, HANDICAP

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "AUTONOMIE, DÉPENDANCE, HANDICAP"

Transcription

1 Mme Gross Gérontologie AUTONOMIE, DÉPENDANCE, HANDICAP I)Les liens entre autonomie et dépendance II)L'évaluation de la perte d'autonomie A)L'évaluation physique B)L'évaluation psychique C)L'évaluation de la perte d'autonomie IV)Les principaux facteur de dépendance Définitions L'autonomie : elle est définie par la capacité à se gouverner soimême. C'est la capacité et le droit d'une personne à choisir ellemême ses règles de conduite, l'orientation de ses actes, et les risques qu'elle est prête à courir. C'est la possibilité pour une personne d'effectuer sans aides les principales activités de la vie courante quelles soient physique, mentale, sociale ou économique. Le respect de l'autonomie d'une personne impose dans tous les cas une négociation centrée sur les souhaits de la personne âgée. Dépendance : impossibilité partielle ou totale pour une personne d'effectuer sans aides les activités de la vie quelles soient physiques, psychiques ou sociales et de s'adapter à son

2 environnement. C'est un état de la personne qui est dans l'incapacité de satisfaire un ou plusieurs besoins sans action de suppléance. C'est la situation d'une personne qui a besoin d'aide humaine et / ou instrumentale. Elle est souvent causée ou aggravée par la survenue d'une maladie. Chez la personne âgée il y a plusieurs causes de dépendance (aiguës ou chroniques). La situation va donc s'aggraver en plus des facteurs sociaux ou psychiques. *La fracture du col du fémur est un bon exemple car cela à des effets dramatiques. Elle se retrouve donc incontinente. *L'hospitalisation peut être source de dépendance. Une entrée en maison de retraite ou en institution non préparée, encore plus si elle n'est pas souhaitée peut être une source de dépendance. Il y aura des conséquences psychiques. Handicap (défini par l'oms) : dans le domaine de la santé, le handicap résulte pour un individu donné, d'une déficience ou d'une incapacité qui limite ou interdit l'accomplissement d'un rôle normal en rapport avec l'âge, le sexe, les facteurs sociaux et culturels. Il traduit l'écart entre l'incapacité physique et intellectuelle de la personne et les normes habituelles des qualités de vie. Plus l'écart est important, plus la personne est handicapée. Déficience : correspond à l'anomalie d'un organe, d'un système ou d'un appareil. Cette anomalie peut être sans conséquences pathologiques, mais le plus souvent elle est symptomatique et équivaut à la maladie. Incapacité : représente une des conséquences de la déficience, elle en est l'expression en terme de performance ou de fonction (ex : diminution de la force de préhension). I)Les liens entre autonomie et dépendance

3 Une personne peut ne pas être autonome tout en ayant conservée des aptitudes sensorielles et locomotrices qui assurent son indépendance. Et inversement un individu peut rester autonome tout en étant très dépendant (ex : handicapé en fauteuil roulant). L'autonomie va se manifester tant que la personne sera en mesure d'exprimer des choix personnels dictés par la raison. Ce n'est pas parce-que l'on a satisfait tous les besoins d'un individu que son désir est satisfait, ce qui est la base du respect de la dignité humaine. II)L'évaluation de la perte d'autonomie Elle répond à une obligation professionnelle de part l'article R du décret 2004 du CSP p 89 qui précise que les soins infirmiers ont pour objet entre autre de : «Protéger, maintenir, restaurer et promouvoir la santé physique et mentale des personnes ou l'autonomie de leur fonction vitale physique et psychique en vue de favoriser leur maintient, leur insertion ou leur ré-insertion dans leur cadre de vie familial ou social, de participer à l'évaluation du degré de dépendance des personnes.» Cette évaluation permet de faire un bilan précis des déficiences et de définir des moyens à mettre en oeuvre. Il ne peut y avoir d'évaluation réellement pertinente de la perte d'autonomie sans une évaluation globale du sujet âgé. A)L'évaluation physique Elle répertorie et distingue les pathologies des conséquences du vieillissement. B)L'évaluation psychique

4 Elle est capitale, elle concerne les fonctions cognitives (capacités d'apprendre, de réfléchir) et la recherche d'une dépression et plus généralement c'est une appréciation de l'état psychologique de la personne soignée. C)L'évaluation de la perte d'autonomie Elle consiste à considérer ce que fait la personne soignée dans son cadre de vie habituel. Elle va tenir compte des possibilités physiques, psychiques ou psychologiques mais aussi de son entourage familial, relationnel, des conditions d'habitation, des revenus et de l'histoire de vie de la personne. Il faut tenir compte du contexte dans lequel se situe l'évaluation car on sait que l'environnement joue un rôle extrêmement important dans l'autonomie. D'une façon générale une évaluation permet à une équipe de soins de réaliser 4 actions principales : -repérer les déficiences et incapacités qui retentissent sur l'environnement -d'établir un plan de soins pour limiter le handicap -communiquer avec d'autres acteurs de santé -suivre une même personne en évaluant son incapacité au fil du temps III)Les échelles d'évaluation Il y a plusieurs échelles. =>L'échelle de Katz Elle mesure les activités de la vie quotidienne. C'est une grille simple, facile à remplir, qui s'intéresse aux soins de bases (alimentation, toilette) Score à 6 : autonomie complète Score < 3 : dépendance

5 =>L'échelle Lawton Elle est simple mais plus évoluée que celle de Katz. Elle va évaluer les capacités de la personne à faire les tâches de la vie quotidienne mais en rapport avec les fonctions cognitives (ex : pour la maladie d'alzheimer). On peut tester la capacité de la personne à faire le ménage, la cuisine, prendre les transports etc. =>Le géronte Il évalue ce que la personne fait réellement seule. Cela représente un corps humain avec des cases (27) et on noirci une case si la tâche est réalisée. Il est utilisable et validé à l'hôpital comme à domicile. Le géronte varie en fonction du milieu. Ce géronte a comme avantage d'être facile à l'emploi, objectif. Il permet de faire un bon suivi de la perte d'autonomie. La loi 9760 de janvier 1997 a rendu obligatoire un outil de la dépendance des personnes âgées qui est la grille AGGIR. Cette grille décrit l'autonomie d'une personne en se fondant sur les observations des activités de la vie courante qu'elle effectue seule ou avec l'aide éventuelle d'un appareillage mais sans aide de l'entourage ou du personnel soignant. C'est un élément des appréciations des besoins d'aide et de soins d'une personne dans un environnement donné. Elle peut être utilisée partout. Les données de la grille AGGIR sont rentrées dans un logiciel et il va déterminer un groupe iso-ressources dans lesquelles rentre la personne évaluée. Cf polycop 3 Gérontologie Autonomie, dépendance, handicap (1), (2)

6 Les soignants, travailleurs sociaux, utilisent cette grille. Les financiers donnent des allocations aux Gir 1 à 4 Mais cette grille à d'autres fonctions en dehors de l'attribution du Gir pour l'attribution de l'apa : -c'est l'ajustement des moyens en personnel -aide à la planification de l'offre et de service de soins en fonctions des Gir -l'allocation des ressources aux structures d'accueil (plus une structure accueille des gens avec un Gir faible, plus elle a besoin d'argent) IV)Les principaux facteurs de dépendance *l'isolement : il y a environ 6 millions de personnes âgées qui vivent seules en France. C'est la cause du veuvage. 72 % des femmes de plus de 80 ans sont veuves. Deux raisons à cela : -les hommes meurent plus tôt que les femmes -les hommes ne restent pas célibataires morbidité : étude des maladies Cet isolement et ce veuvage ont une influence considérable sur le maintient à domicile et sur le risque de rentrer en institution. L'éloignement des famille, géographique entraîne un isolement. *les problèmes d'habitat : Environ 3 millions de personnes âgées habitent dans des communes rurales (¼ de la population). Ils sont donc éloignés des services médicaux. Les logements ne sont pas adaptés ou vétustes. Une dépendance minime va prendre une grande importance. *les relations inter-générationnels :

7 Elles occupent une place primordiale dans l'aide au maintient à domicile. La moitié des PA s'occupent de leurs enfants (petits enfants) pendant la période scolaire. La moitié des enfants viennent aider leurs parents quotidiennement. On considère que 80 % des soins d'assistance sont fournies par l'entourage à domicile. Il y a un risque d'épuisement de la famille. Notre rôle est de les faire déculpabiliser. Il y a un risque de rejet (on ne pourra plus supporter la personne). *l'absence réseau social : Notamment à la campagne le voisinage est important. Cela peut être un facteur de dépendance. Il permet un maintient au domicile qui sans lui serait impossible. *les facteurs extérieurs : Ils peuvent déclencher ou aggraver une dépendance. Ce sont des hospitalisations répétées, ou prolongées, un deuil, un déménagement, une entrée en institution, les difficultés financières ( pas se nourrir suffisamment).

Autonomie Dépendance. Fragilité. Dr D. Balieu, C.H.I. de Wasquehal, Centre de Gériatrie Le Molinel.

Autonomie Dépendance. Fragilité. Dr D. Balieu, C.H.I. de Wasquehal, Centre de Gériatrie Le Molinel. Autonomie Dépendance Fragilité Quelques définitions Autonomie = capacité à se gouverner soimême. Dépendance = impossibilité partielle ou totale d effectuer sans aide les activités de la vie quotidienne,

Plus en détail

Perte d autonomie, dépendance. Définitions, outils de mesure

Perte d autonomie, dépendance. Définitions, outils de mesure Perte d autonomie, dépendance Définitions, outils de mesure Définitions Autonomie : capacité et/ou le droit d une d personne à choisir elle-même les règles r de sa conduite, l orientation l de ses actes

Plus en détail

PERSONNES AGEES. Le passage en GIR 4 (groupe iso-ressource 4) acte l entrée de la personne âgée dans la dépendance.

PERSONNES AGEES. Le passage en GIR 4 (groupe iso-ressource 4) acte l entrée de la personne âgée dans la dépendance. PERSONNES AGEES Introduction Le risque de perte d autonomie, qu elle soit physique ou mentale, augmente avec l âge ; certaines personnes âgées de 60 ans ou plus requièrent des besoins croissants d aide

Plus en détail

L AUTONOMIE. Extrait de l arrêté du 22 octobre 2005 relatif à la définition du métier d aide-soignant :

L AUTONOMIE. Extrait de l arrêté du 22 octobre 2005 relatif à la définition du métier d aide-soignant : L AUTONOMIE 1. Définition : Le mot autonomie vient du grec autonomos qui signifie : qui se régit par ses propres lois. Extrait de l arrêté du 22 octobre 2005 relatif à la définition du métier d aide-soignant

Plus en détail

Allocation Personnalisée d Autonomie Demande de révision

Allocation Personnalisée d Autonomie Demande de révision Demande de révision Nom :... Prénom :... Né(e) le :... À :... Adresse :... CP :... Ville :... Sollicite la révision de mon Allocation Personnalisée d Autonomie. Motif Fait le :... Signature du demandeur

Plus en détail

Autonomie - Dépendance

Autonomie - Dépendance Autonomie - Dépendance Fragilité 1 Quelques définitions Autonomie = capacité à se gouverner soi- même. Dépendance = impossibilité partielle ou totale d effectuer d sans aide les activités s de la vie quotidienne,

Plus en détail

AUTONOMIE ET DEPENDANCE DES PERSONNES AGEES

AUTONOMIE ET DEPENDANCE DES PERSONNES AGEES AUTONOMIE ET DEPENDANCE DES PERSONNES AGEES Thème 2 : Les personnes âgées Alison AURE 2014 A savoir : (Source l'insee) - Au 1er janvier 2012, en France métropolitaine, 1,17 million de personnes âgées sont

Plus en détail

L allocation personnalisée d autonomie

L allocation personnalisée d autonomie Qu'est-ce que l'apa? L'allocation personnalisée d'autonomie est une aide accordée par le Conseil général depuis janvier 2012, pour aider à financer les dépenses liées à la perte d'autonomie chez les personnes

Plus en détail

Quelle assurance autonomie en Wallonie?

Quelle assurance autonomie en Wallonie? Quelle assurance autonomie en Wallonie? Mesure de la dépendance : quels ou1ls? Prof. Daniel Gillain, MS, PhD. Chargé de cours adjoint Université de Liège Faculté de Médecine Département des Sciences de

Plus en détail

Allocation personnalisée d autonomie (APA) L APA. Pour aider les personnes âgées à faire face à la perte d autonomie

Allocation personnalisée d autonomie (APA) L APA. Pour aider les personnes âgées à faire face à la perte d autonomie Allocation personnalisée d autonomie (APA) L APA Pour aider les personnes âgées à faire face à la perte d autonomie Edition 2017 En vieillissant, il devient parfois difficile d accomplir, seul, les gestes

Plus en détail

MISE A JOUR PHOTOGRAPHIE DE LA POPULATION RECONNUE EN SITUATION DE

MISE A JOUR PHOTOGRAPHIE DE LA POPULATION RECONNUE EN SITUATION DE MISE A JOUR PHOTOGRAPHIE DE LA POPULATION RECONNUE EN SITUATION DE 2016 HANDICAP Conseil du Handicap et de la Dépendance BP N4 98851 Nouméa cedex Tel: 26 44 80 PRÉSENTATION Contexte de l étude Photographie

Plus en détail

PREAMBULE PREAMBULE. L'ANALYSE des BESOINS FONDAMENTAUX PREMIER TEMPS. L évaluation gérontologique (évaluation de la perte d autonomie)

PREAMBULE PREAMBULE. L'ANALYSE des BESOINS FONDAMENTAUX PREMIER TEMPS. L évaluation gérontologique (évaluation de la perte d autonomie) PREAMBULE L évaluation gérontologique (évaluation de la perte d autonomie) Louis Lévy 1 Bases théoriques et méthodes. Quelques définitions indispensables Louis LEVY 2005 La démarche d'évaluation de l'autonomie

Plus en détail

Le Pays de Grande Sologne 25 communes 3 communautés de communes habitants actifs emplois

Le Pays de Grande Sologne 25 communes 3 communautés de communes habitants actifs emplois Le Pays de Grande Sologne 25 communes 3 communautés de communes 31 000 habitants 14 000 actifs 10 000 emplois Des dynamiques démographiques très contrastées au sein du territoire Depuis 1999, le Pays affiche

Plus en détail

AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE Définition

AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE Définition AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE Définition L'auxiliaire de vie sociale réalise une intervention sociale visant à compenser un état de fragilité, de dépendance ou de difficultés dû à l'âge, la maladie, le handicap

Plus en détail

LE METIER INFIRMIER. Loi du 31 mai 1978

LE METIER INFIRMIER. Loi du 31 mai 1978 Loi du 31 mai 1978 «Est considérée comme exerçant la profession d infirmier ou d infirmière toute personne qui, en fonction des diplômes qui l y habilitent, donne habituellement des soins infirmiers sur

Plus en détail

1/ Concepts et présentation du handicap

1/ Concepts et présentation du handicap SEMESTRE 2 UE 2.3.S2 Santé, maladie, handicap, accidents de la vie 1/ Concepts et présentation du handicap I. Le concept du handicap Origine = Hand in the cap Les bases du concept de handicap Classification

Plus en détail

Quelques chiffres en France

Quelques chiffres en France Quelques chiffres en France En France, les 75 ans et plus représentent 8,5% de la population générale Dans le Bas-Rhin, les 75 ans et plus représentent 6,9 % de la population générale: c est un département

Plus en détail

CHAPITRE XV: AUTONOMIE ET DEPENDANCE CHEZ LE SUJET AGE

CHAPITRE XV: AUTONOMIE ET DEPENDANCE CHEZ LE SUJET AGE CHAPITRE XV: AUTONOMIE ET DEPENDANCE CHEZ LE SUJET AGE I- Deux grandes formes de dépendance II- Différents mécanismes à l'origine de la dépendance III- La mesure de la dépendance IV- Etre dépendant de

Plus en détail

L évaluation de l autonomie chez la personnes âgées en institution

L évaluation de l autonomie chez la personnes âgées en institution L évaluation de l autonomie l chez la personnes âgées en institution I - Définition de l autonomie l perte d autonomie d dépendance II Les outils d éd évaluation La grille AGGIR Le modèle PATHOS La marguerite

Plus en détail

L'APA L'ALLOCATION PERSONNALISÉE D'AUTONOMIE PERSONNES ÂGÉES

L'APA L'ALLOCATION PERSONNALISÉE D'AUTONOMIE PERSONNES ÂGÉES L'APA L'ALLOCATION PERSONNALISÉE D'AUTONOMIE PERSONNES ÂGÉES 1 ALLOCATION PERSONNALISÉE D'AUTONOMIE Aide personnalisée à l autonomie, prestation compensatoire du handicap, Téléassistance, chèque solidarité

Plus en détail

Emploi lié à la dépendance des personnes âgées en Languedoc-Roussillon : Entre et emplois supplémentaires d ici 2020

Emploi lié à la dépendance des personnes âgées en Languedoc-Roussillon : Entre et emplois supplémentaires d ici 2020 N 2 - Mars 2013 Emploi lié à la dépendance des personnes âgées en Languedoc-Roussillon : Entre + 7 400 et + 11 200 emplois supplémentaires d ici 2020 Sophie AUDRIC - Insee, Pauline BUFFARD - ARS D'ici

Plus en détail

INFORMATIONS MAINTIEN A DOMICILE

INFORMATIONS MAINTIEN A DOMICILE INFORMATIONS MAINTIEN A DOMICILE Le maintien à domicile a pour vocation de permettre à une personne dépendante et/ou âgée de vivre chez elle tout en conservant ses repères et les souvenirs de sa vie. Lieux

Plus en détail

De la fragilité de la personne âgée à l évaluation gérontologique

De la fragilité de la personne âgée à l évaluation gérontologique De la fragilité de la personne âgée à l évaluation gérontologique Mardi 12 octobre 2010 Mme Marie-Christine GOUSSEAU Mme Isabelle THAREAU CEAS - Approche psycho-sociale 1 La fragilité est devenu, ces dernières

Plus en détail

EVALUATION DES CAPACITES ET DES HANDICAPS.

EVALUATION DES CAPACITES ET DES HANDICAPS. EVALUATION DES CAPACITES ET DES HANDICAPS. INTRODUCTION Incapacité (OMS) : Dans ce domaine de la santé, une incapacité correspond à toute réduction (résultant d une déficience partielle ou totale) de la

Plus en détail

Intervenir auprès des personnes âgées vulnérables

Intervenir auprès des personnes âgées vulnérables Intervenir auprès des personnes âgées vulnérables De nos jours, nous pouvons noter une augmentation du pourcentage de personnes âgées qui vivent dans notre entourage. Cette augmentation entraîne avec elle

Plus en détail

FICHE DE PRESENTATION DE L AIDE SOIGNANT

FICHE DE PRESENTATION DE L AIDE SOIGNANT FICHE DE PRESENTATION DE L AIDE SOIGNANT LE METIER L'aide soignant exerce son activité sous la responsabilité de l'infirmier, dans le cadre du rôle qui relève de l'initiative de celui-ci, défini par les

Plus en détail

CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE AIDE SOIGNANTE

CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE AIDE SOIGNANTE CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE AIDE SOIGNANTE ITINÉRAIRES AIDE SOIGNANTE CODE ITINÉRAIRE 12KAS CONSEILLER FORMATION : PASCALE GEORGES - 03 83 18 46 00 - PASCALE.GEORGES@CNFPT.FR Aide

Plus en détail

GUIDE PERMETTANT DE DETERMINER AU MIEUX UNE INCAPACITÉ TOTALE DE TRAVAIL EN MEDECINE GENERALE

GUIDE PERMETTANT DE DETERMINER AU MIEUX UNE INCAPACITÉ TOTALE DE TRAVAIL EN MEDECINE GENERALE GUIDE PERMETTANT DE DETERMINER AU MIEUX UNE INCAPACITÉ TOTALE DE TRAVAIL EN MEDECINE GENERALE L'objectif de ce guide est d'orienter le médecin généraliste dans la détermination de la durée d'une incapacité

Plus en détail

Catalogue des formations continues 2016

Catalogue des formations continues 2016 Vous envisagez une formation spécifique au sein de votre structure Centre Polyvalent de Formation Professionnelle «La Rouatière» Site de Perpignan 1, Rue Charles Percier 66000 Perpignan Tél : 04.68.51.15.29

Plus en détail

Outils de mesure de la dépendance

Outils de mesure de la dépendance UE 4.1 Soins de confort et de bien-être Outils de mesure de la dépendance 1 Outils d évaluation de la dépendance Isabelle Outils de mesure de la dépendance Compétence 3 Accompagner une personne dans la

Plus en détail

Pour une personne de 60 ans ou plus :

Pour une personne de 60 ans ou plus : N de dossier : ALLOCATION PERSONNALISéE D AUTONOMIE Pour une personne de 60 ans ou plus : n à domicile (*) n en établissement (*) DOSSIER DE DEMANDE (*) cocher la case correspondante Loi n 2001-647 du

Plus en détail

L'APA L'ALLOCATION PERSONNALISÉE D'AUTONOMIE PERSONNES ÂGÉES

L'APA L'ALLOCATION PERSONNALISÉE D'AUTONOMIE PERSONNES ÂGÉES L'APA L'ALLOCATION PERSONNALISÉE D'AUTONOMIE PERSONNES ÂGÉES 1 ALLOCATION PERSONNALISÉE D'AUTONOMIE Aide personnalisée à l autonomie, prestation compensatoire du handicap, Téléassistance, chèque solidarité

Plus en détail

Résidences Autonomies (ex-foyer Logement)

Résidences Autonomies (ex-foyer Logement) Comme pour tout logement, il est important de visiter et de comparer plusieurs hébergements avant de faire son choix (le prix, les conditions d'hébergement, la proximité des transports,...) Les admissions

Plus en détail

Les outils d évaluation et de recueil des besoins de compensation. Typhaine Mahé, chargée de mission, CNSA

Les outils d évaluation et de recueil des besoins de compensation. Typhaine Mahé, chargée de mission, CNSA Les outils d évaluation et de recueil des besoins de compensation Typhaine Mahé, chargée de mission, CNSA UNAPEI séminaire des présidents et directeurs 28 septembre 2012 La CNSA 2 Missions et objectifs

Plus en détail

Qu est-ce qu évaluer?

Qu est-ce qu évaluer? Qu est-ce qu évaluer? Évaluer consiste à mesurer ou à estimer une valeur. C est un processus dynamique permettant de faire le point sur une situation donnée afin de se situer par rapport à des objectifs

Plus en détail

ADAPTER SES COMPORTEMENTS A LA DEPENDANCE

ADAPTER SES COMPORTEMENTS A LA DEPENDANCE ADAPTER SES COMPORTEMENTS A LA DEPENDANCE FORMATION POUR LES AIDANTS FAMILIAUX MUTUALITE FRANCAISE 25/09/2008 Dr AUGUSTE Nicolas LE VIEILLISSEMENT Une bonne connaissance du vieillissement normal est indispensable

Plus en détail

SANTÉ MENTALE ET VIEILLISSEMENT

SANTÉ MENTALE ET VIEILLISSEMENT SANTÉ MENTALE ET VIEILLISSEMENT Aide- mémoire N 381 Septembre 2015 Principaux faits La population mondiale vieillit rapidement. De 2015 à 2050, la proportion de personnes de plus de 60 ans va pratiquement

Plus en détail

Autonomie et dépendance

Autonomie et dépendance Autonomie et dépendance Plan du cours 1.0 Définitions (Revue de Gériatrie 2010 ; 35 : 615-617) 1.1 Autonomie 1.2 Dépendance 1.3 Handicap 1.4 Analyse fonctionnelle des maladies 2.0 Causes de la dépendance

Plus en détail

Est-ce qu on choisit d entrer en EHPAD?

Est-ce qu on choisit d entrer en EHPAD? Est-ce qu on choisit d entrer en EHPAD? Recherche du consentement à l entrée en établissement : leurre ou bonne conscience collective? Elodie BOMPARD Véronique CURT Introduction Quelques chiffres: Source

Plus en détail

ALLOCATION PERSONNALISEE D'AUTONOMIE (APA)

ALLOCATION PERSONNALISEE D'AUTONOMIE (APA) ALLOCATION PERSONNALISEE D'AUTONOMIE (APA) L'APA permet de financer une partie des dépenses nécessaires à votre maintien à domicile (aide aux repas, à la toilette, aide ménagère ) Condition d'attribution

Plus en détail

Accessibilité > Sensibilisation

Accessibilité > Sensibilisation Accessibilité > Sensibilisation Handicap et Accessibilité définitions, statistiques, les situations de handicap Accessibilité / Sensibilisation DDE 27 1 > Quelques définitions. Accessibilité. Handicap.

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE ANIMATION

FICHE TECHNIQUE ANIMATION FICHE TECHNIQUE ANIMATION Le projet d'animation, Le projet d'animation, englobe la préparation, la planification du déroulement et l'évaluation d'une séance d'animation. Il se base sur un objectif précis

Plus en détail

DÉPENDANCE DES PERSONNES ÂGÉES EN LANGUEDOC- ROUSSILLON : À L HORIZON 2015, AUGMENTATION DE 40 %

DÉPENDANCE DES PERSONNES ÂGÉES EN LANGUEDOC- ROUSSILLON : À L HORIZON 2015, AUGMENTATION DE 40 % N 10 - Septembre 2002 DÉPENDANCE DES PERSONNES ÂGÉES EN LANGUEDOC- ROUSSILLON : À L HORIZON 2015, AUGMENTATION DE 40 % Claude MICHEL En 2015, le Languedoc-Roussillon compterait 41 000 personnes dépendantes

Plus en détail

Evaluation gériatrique minimale pour l oncologue : quand faire appel au gériatre?

Evaluation gériatrique minimale pour l oncologue : quand faire appel au gériatre? V e n d r e d i 1 8 o c to b r e 2013 Evaluation gériatrique minimale pour l oncologue : quand faire appel au gériatre? Dr Gilles Albrand Co-coordonnateur UCOG-IR Rhône-Auvergne-Guyane Groupement de la

Plus en détail

Quelles sont les questions à se poser avant de demander un examen d imagerie?

Quelles sont les questions à se poser avant de demander un examen d imagerie? Quelles sont les questions à se poser avant de demander un examen d imagerie? Dr Sylvie HAULON Chef De Service Gérontologie 4 Hôpital Emile ROUX Groupe Hospitalier Henri Mondor Présidente de la collégiale

Plus en détail

Définitions de la vulnérabilité. La notion de capacités de réserve. Fragilité et vulnérabilité de la personne âgée

Définitions de la vulnérabilité. La notion de capacités de réserve. Fragilité et vulnérabilité de la personne âgée Capacité de Gérontologie - 2014 Définitions de la vulnérabilité Fragilité et vulnérabilité de la personne âgée Joël Belmin Service de gériatrie Hôpital Charles Foix et Université Paris 6 Ivry-sur-Seine,

Plus en détail

l admission en EHPAD : le rôle du médecin coordonnateur Dr Heddi BOUTI médecin généraliste médecin coordonnateur EHPAD

l admission en EHPAD : le rôle du médecin coordonnateur Dr Heddi BOUTI médecin généraliste médecin coordonnateur EHPAD l admission en EHPAD : le rôle du médecin coordonnateur Dr Heddi BOUTI médecin généraliste médecin coordonnateur EHPAD www.association-age.fr un EHPAD établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes,

Plus en détail

1. CHOIX DE VIE Toute personne âgée dépendante garde la liberté de choisir son mode de vie.

1. CHOIX DE VIE Toute personne âgée dépendante garde la liberté de choisir son mode de vie. CHARTE DES DROITS ET LIBERTES DE LA PERSONNE AGEE DEPENDANTE Fondation Nationale de Gérontologie Ministère de l'emploi et de la Solidarité Secrétariat d'etat à la Santé et à l'action Sociale 1999 - Extraits

Plus en détail

Service infirmier d aide à domicile aux personnes âgées

Service infirmier d aide à domicile aux personnes âgées Siadpa Service infirmier d aide à domicile aux personnes âgées Livret d accueil Siadpa 10, rue de la Paix 01 40 85 65 75 Sommaire Votre admission La demande d admission Page 4 Les professionnels du Siadpa

Plus en détail

Référentiel Professionnel. Diplôme d aide médico-psychologique de la Nouvelle-Calédonie DAMP-NC 1/11

Référentiel Professionnel. Diplôme d aide médico-psychologique de la Nouvelle-Calédonie DAMP-NC 1/11 Référentiel Professionnel Diplôme d aide médico-psychologique de la Nouvelle-Calédonie DAMP-NC 1/11 Sommaire 1. INTITULE DE L'EMPLOI : AIDE MEDICO-PSYCHOLOGIQUE...4 1.1. Fiche(s) ROME de rattachement...4

Plus en détail

Les ateliers ont vu coexister diverses activités telles que le cannage de chaises, la fabrication de paillassons, la serrurerie et la brosserie.

Les ateliers ont vu coexister diverses activités telles que le cannage de chaises, la fabrication de paillassons, la serrurerie et la brosserie. INTRODUCTION Présentation de l ESAT Henry Marsoulan En 1896, Henry Marsoulan, conseiller municipal de la Seine, propose d accueillir dans des ateliers d assistance par le travail, des personnes dont les

Plus en détail

PCH et APA Laquelle choisir?

PCH et APA Laquelle choisir? Fiche n 13 PCH et APA Laquelle choisir? 01/04/2016 L Allocation Personnalisée d Autonomie (APA), entrée en vigueur le 1er janvier 2002, s adresse aux personnes âgées de 60 ans ou plus résidant à domicile

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale

Centre Communal d Action Sociale Agrément Qualité N R/200409/P/007/Q/008 Centre Communal d Action Sociale Le village - 07210 SAINT VINCENT DE BARRES Organigramme Une aide à domicile en toute quiétude 04 75 65 63 04 Un fonctionnement simple

Plus en détail

Les séjours en rééducation: qu en attendre?

Les séjours en rééducation: qu en attendre? Les séjours en rééducation: qu en attendre? Prise en charge spécifique en MPR Basée sur un suivi au long cours Comporte en premier lieu une évaluation globale et pluridisciplinaire, répétée à chaque étape

Plus en détail

LA DÉMARCHE DE SOINS INFIRMIERS (DSI)

LA DÉMARCHE DE SOINS INFIRMIERS (DSI) Toute facturation d acte coté AIS doit avoir fait l objet d une demande d accord préalable sur le formulaire DSI S 3742 (sauf pour les actes liés à la garde d un malade cotés AIS 13 ou AIS 16 : le formulaire

Plus en détail

Elargissement des concepts de santé et des réponses La lutte contre le handicap : un travail collectif et ordonné! Dr B. POLLEZ

Elargissement des concepts de santé et des réponses La lutte contre le handicap : un travail collectif et ordonné! Dr B. POLLEZ Elargissement des concepts de santé et des réponses La lutte contre le handicap : un travail collectif et ordonné! Dr B. POLLEZ La définition de la Santé de l'oms La santé est un état de complet bien-être

Plus en détail

Contexte mondial, national et régional. L activité physique et sportive. Les aides : l APA, l ASI et l APSA

Contexte mondial, national et régional. L activité physique et sportive. Les aides : l APA, l ASI et l APSA Contexte mondial, national et régional L activité physique et sportive Les aides : l APA, l ASI et l APSA Contexte mondial, national et régional : quelques chiffres MONDE FRANCE GUADELOUPE Le vieillissement

Plus en détail

Centre d Accueil de Jour pour Personnes Agées

Centre d Accueil de Jour pour Personnes Agées Centre d Accueil de Jour pour Personnes Agées Mercredi 25 juin 2008 Signature de la convention entre la Commune d Oberhausbergen & l Abrapa La commune d Oberhausbergen et l Abrapa signeront le mercredi

Plus en détail

maladie d'alzheimer Accord CNIL Filière de prise en charge, institutionnalisation, réseau

maladie d'alzheimer Accord CNIL Filière de prise en charge, institutionnalisation, réseau REAL.FR - Etude longitudinale sur des patients du réseau sur la maladie d'alzheimer Responsable(s) : Vellas Bruno, Inserm U 1027 Date de modification : 05/09/2017 Version : 2 ID : 8787 Général Identification

Plus en détail

PLAN DE LA PRESENTATION

PLAN DE LA PRESENTATION 3 PERSONNES AGEES A DOMICILE EN ETABLISSEMENT 2 PLAN DE LA PRESENTATION Allocation personnalisée d autonomie à Hébergement des personnes âgées DIRECTION SANTE SOLIDARITE (DSS) Service des actions de santé

Plus en détail

2, Boulevard du 19 Mars 1962 BP GONESSE CEDEX

2, Boulevard du 19 Mars 1962 BP GONESSE CEDEX Formation d Aide Soignant La rentrée a lieu la première semaine du mois de septembre. La durée de la formation est de 41 semaines soit 1435 heures d enseignement théorique et clinique en institut de formation

Plus en détail

Chutes accidentelles chez les personnes âgées : «Ne laissons pas tomber les vieux»

Chutes accidentelles chez les personnes âgées : «Ne laissons pas tomber les vieux» Chutes accidentelles chez les personnes âgées : repérer le risque et prévenir la chute «Ne laissons pas tomber les vieux» Dr Vincent Libourel Les Jeudis de l Europe 11 & 12 avril 2008 Vieillissement (

Plus en détail

AGGIR. Autonomie. Autonomie corporelle et mentale 10 variables discriminantes. domestique et sociale 7 variables illustratives

AGGIR. Autonomie. Autonomie corporelle et mentale 10 variables discriminantes. domestique et sociale 7 variables illustratives AGGIR PP-10-00 Autonomie corporelle et mentale 10 variables discriminantes Cohérence Orientation Toilette Habillage Alimentation Hygiène de l'élimination Transferts Déplacement intérieur Déplacement extérieur

Plus en détail

Catalogue des formations

Catalogue des formations Catalogue des formations Formation en Gérontologie Bientraitance, Alzheimer, troubles du comportement, fin de vie, relations avec les familles, résilience... www.psygeria.fr Dans un secteur gérontologique

Plus en détail

Etat de santé et conditions de vie des personnes âgées en Provence-Alpes-Côte d Azur

Etat de santé et conditions de vie des personnes âgées en Provence-Alpes-Côte d Azur Etat de santé et conditions de vie des personnes âgées en Provence-Alpes-Côte d Azur Etats généraux de la personne âgée Mardi 7 novembre 2006 PACA en 9 ème position des régions françaises les plus âgées

Plus en détail

L âge L APA est une prestation destinée aux personnes âgées de 60 ans et plus.

L âge L APA est une prestation destinée aux personnes âgées de 60 ans et plus. Direction des services aux personnes âgées et aux personnes handicapées Service accueil - information 01.43.99.75.75 OBJET : (APA) Texte de référence : Règlement Départemental d Aide Sociale du Val de

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU S.S.I.A.D de... - Le Directeur est :... - L infirmière Coordinatrice du SSIAD est :...

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU S.S.I.A.D de... - Le Directeur est :... - L infirmière Coordinatrice du SSIAD est :... RESSIAD Touraine Groupe de Recherche et d Etudes des Services Soins Infirmiers A Domicile REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU S.S.I.A.D de... PREAMBULE En vertu du décret n 2003-1095 du 14/11/2003, le règlement

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE - L AIDE MENAGERE à DOMICILE

FICHE TECHNIQUE - L AIDE MENAGERE à DOMICILE FICHE TECHNIQUE - L AIDE MENAGERE à DOMICILE I Nature de l aide L aide ménagère à domicile est une prestation extra légale contribuant au maintien à domicile des personnes confrontées à diverses situations

Plus en détail

PRESTATION UNIQUE DE

PRESTATION UNIQUE DE PRESTATION UNIQUE DE SORTIE D HOSPITALISATION Notice Mise en place à partir du 22 août 2016 Caisse Générale de Sécurité Sociale de La Réunion www.cgss.re À QUI LA PRESTATION PEUT-ELLE ÊTRE ATTRIBUÉE? Actifs

Plus en détail

CNFPT. Délégation Rhône-Alpes Lyon. Social, santé. Itinéraire "Aide à domicile"

CNFPT. Délégation Rhône-Alpes Lyon. Social, santé. Itinéraire Aide à domicile CNFPT Délégation Rhône-Alpes Lyon Social, santé Itinéraire "Aide à domicile" 25 septembre 2015 ITINÉRAIRES OU CYCLES AIDE À DOMICILE CODE IT023 CONSEILLER FORMATION : CHRISTINE KOLODZIEJSKI - Agents sociaux

Plus en détail

Présentation des travaux de réhabilitation de la résidence de Limagne. *** Aurillac vendredi 4 février h30

Présentation des travaux de réhabilitation de la résidence de Limagne. *** Aurillac vendredi 4 février h30 Présentation des travaux de réhabilitation de la résidence de Limagne *** Aurillac vendredi 4 février 20-15h30 Monsieur le Député, Président du Conseil général, Monsieur le Sénateur, Président de la Communauté

Plus en détail

Charte des droits et des libertés des personnes âgées dépendantes

Charte des droits et des libertés des personnes âgées dépendantes Charte des droits et des libertés des personnes âgées dépendantes Fondation Nationale de Gérontologie 1997 " La vieillesse est une étape pendant laquelle chacun doit pouvoir poursuivre son épanouissement.

Plus en détail

Présentation en trois points

Présentation en trois points Les enquêtes de la DREES auprès des structures pour personnes âgées et personnes handicapées Yara Makdessi Bureau Handicap & Dépendance 1 Présentation en trois points 1. Les enquêtes, historique et objectifs

Plus en détail

Charte des droits et libertés de la personne âgée dépendante

Charte des droits et libertés de la personne âgée dépendante Charte des droits et libertés de la personne âgée dépendante 1 CHOIX DE VIE Toute personne âgée dépendante garde la liberté de choisir son mode de vie. Elle doit pouvoir profiter de l'autonomie permise

Plus en détail

Autonomie. Les plus demandés. Maintien à domicile. Accueils et hébergements temporaires. Adapter un logement pour le maintien à domicile

Autonomie. Les plus demandés. Maintien à domicile. Accueils et hébergements temporaires. Adapter un logement pour le maintien à domicile Autonomie Chef de file de l'accompagnement des personnes âgées et des personnes handicapées en Maine-et- Loire, le Département vous accompagne pour identifier la solution d'autonomie la plus adaptée :

Plus en détail

LE GUIDE DE L A.P.A. Qui peut bénéficier de l Allocation Personnalisée d Autonomie?

LE GUIDE DE L A.P.A. Qui peut bénéficier de l Allocation Personnalisée d Autonomie? LE GUIDE DE L A.P.A Qui peut bénéficier de l Allocation Personnalisée d Autonomie? Toute personne âgée d'au moins 60 ans et nécessitant une aide quotidienne peut bénéficier de l'allocation personnalisée

Plus en détail

FORMATION au SOIN RELATIONNEL = Communiquer avec la personne âgée en perte d autonomie

FORMATION au SOIN RELATIONNEL = Communiquer avec la personne âgée en perte d autonomie FORMATION au SOIN RELATIONNEL = Communiquer avec la personne âgée en perte d autonomie Cette formation est le fruit de la réflexion d'un groupe de travail pluridisciplinaire, dont les membres sont tous

Plus en détail

LMD infirmier La personne âgée Gériatrie/Gérontologie. Sylvie Pariel Hôpital Charles Foix Ivry sur Seine

LMD infirmier La personne âgée Gériatrie/Gérontologie. Sylvie Pariel Hôpital Charles Foix Ivry sur Seine LMD infirmier La personne âgée Gériatrie/Gérontologie Sylvie Pariel Hôpital Charles Foix Ivry sur Seine Gériatrie/ gérontologie/ gérontopsychiatrie: définitions Gériatrie Gériatrie: dont le champ est vaste

Plus en détail

LMD infirmier La personne âgée Gériatrie/Gérontologie. Sylvie Pariel Hôpital Charles Foix Ivry sur Seine

LMD infirmier La personne âgée Gériatrie/Gérontologie. Sylvie Pariel Hôpital Charles Foix Ivry sur Seine LMD infirmier La personne âgée Gériatrie/Gérontologie Sylvie Pariel Hôpital Charles Foix Ivry sur Seine Gériatrie/ gérontologie/ gérontopsychiatrie: définitions Gériatrie Gériatrie: dont le champ est vaste

Plus en détail

DOSSIER D ADMISSION EN LIT IDENTIFIE DE SOINS PALLIATIFS POLE DE GERONTOLOGIE CLINIQUE 3EME NORD CONDITIONS D ADMISSION (A REMPLIR IMPERATIVEMENT)

DOSSIER D ADMISSION EN LIT IDENTIFIE DE SOINS PALLIATIFS POLE DE GERONTOLOGIE CLINIQUE 3EME NORD CONDITIONS D ADMISSION (A REMPLIR IMPERATIVEMENT) DOSSIER D ADMISSION EN LIT IDENTIFIE DE SOINS PALLIATIFS POLE DE GERONTOLOGIE CLINIQUE EME NORD Médecin référent : Dr Pinganaud A adresser au : Cadre de santé : Mme Perroy Service de court séjour gériatrique

Plus en détail

16, rue des Graviers Neuilly sur Seine

16, rue des Graviers Neuilly sur Seine Informations Ce dossier comprend : Un volet administratif Cette partie est à renseigner par la personne concernée, un proche ou toute personne habilitée pour le faire (travailleur social...) Un volet médical

Plus en détail

Les personnes âgées dépendantes à l hôpital en 2003 dans le Nord-Pas-de-Calais

Les personnes âgées dépendantes à l hôpital en 2003 dans le Nord-Pas-de-Calais Décembre 2007 N 22 Les personnes âgées dépendantes à l hôpital en 2003 dans le Nord-Pas-de-Calais Le vieillissement important de la population entraîne une nécessaire adaptation des hôpitaux et cliniques

Plus en détail

Activité et participation : cognition-motricité-relation V. Bonnici, 2016

Activité et participation : cognition-motricité-relation V. Bonnici, 2016 UE 14sp : ERGOTHERAPIE Activité et participation : cognition-motricité-relation V. Bonnici, 2016 UE 14sp : ERGOTHERAPIE Activité et participation : cognition-motricité-relation L'activité : liens entre

Plus en détail

L ivret d inform ation

L ivret d inform ation L ivret d inform ation LE POLE D ACTIVITES ET DE SOINS ADAPTES (P.A.S.A) Etablissement d Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (E.H.P.A.D.) «RESIDENCE LE PETIT SAINT-MARS BÂTIMENT PAUL FENOLL» ww.ch-sudessonne.fr

Plus en détail

QUESTIONNAIRE V4 PRISE EN CHARGE DES PERSONNES ÂGEES DÉPENDANTES

QUESTIONNAIRE V4 PRISE EN CHARGE DES PERSONNES ÂGEES DÉPENDANTES QUESTIONNAIRE V4 PRISE EN CHARGE DES PERSONNES ÂGEES DÉPENDANTES Définition : Sont désignées comme dépendantes dans ce questionnaire, les personnes âgées qui ont besoin d être aidées pour effectuer des

Plus en détail

QUEL EST LE METIER DE L ERGOTHERAPEUTE?

QUEL EST LE METIER DE L ERGOTHERAPEUTE? ERGOTHERAPEUTE QUEL EST LE METIER DE L ERGOTHERAPEUTE? L'ergothérapeute contribue au traitement des troubles et des handicaps de nature psychique ou physique. L'ergothérapie est une discipline s'appliquant

Plus en détail

Sur quels critères se base l'évaluation de la dépendance? Quels sont les niveaux de dépendance de la grille AGGIR?

Sur quels critères se base l'évaluation de la dépendance? Quels sont les niveaux de dépendance de la grille AGGIR? LES AIDES FINANCIERES Sur quels critères se base l'évaluation de la dépendance? L'évaluation se fait suivant 17 critères. Seules les 10 variables suivantes dites discriminantes, qui se rapportent à la

Plus en détail

Panorama des. travailleurs sociaux. en Basse-Normandie

Panorama des. travailleurs sociaux. en Basse-Normandie 2014 Panorama des travailleurs sociaux en Basse-Normandie EDITO DRJSCS Parmi les multiples acteurs qui participent à la mise en œuvre des politiques sociales (élus, personnels territoriaux, acteurs associatifs,

Plus en détail

La démarche de soins. Année 2016/2017

La démarche de soins. Année 2016/2017 La démarche de soins Année 2016/2017 Introduction La personne soignée est unique, ainsi les soins dispensés doivent être adaptés et personnalisés Nécessité d une méthode rigoureuse et scientifique qui

Plus en détail

Dossier d inscription En établissement d hébergement pour personnes âgées d ALSACE

Dossier d inscription En établissement d hébergement pour personnes âgées d ALSACE Dossier d inscription En établissement d hébergement pour personnes âgées d ALSACE EHPAD du QUATELBACH 4 RUE DU QUATELBACH 68 390 Sausheim Tél 03 89 36 94 40 Fax 03 89 36 05 98 Courriel : secretariat@ehpad-quatelbach.fr

Plus en détail

La prise en charge du handicap en France

La prise en charge du handicap en France La prise en charge du handicap en France La prise en charge du handicap en France I/ Statistiques L'enquête HID (Handicap Incapacités Dépendances) qui date de 1999 vise à repérer les personnes touchées

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION POUR LES AUXILIAIRES DE VIE SOCIALE. En partenariat avec le

OFFRE DE FORMATION POUR LES AUXILIAIRES DE VIE SOCIALE. En partenariat avec le OFFRE DE FORMATION POUR LES AUXILIAIRES DE VIE SOCIALE En partenariat avec le Accompagner la personne âgée Objectifs de la formation Identifier et comprendre les besoins spécifiques des personnes âgées

Plus en détail

Atelier 3. Observation et évaluation des situations individuelles en IME et IEM :

Atelier 3. Observation et évaluation des situations individuelles en IME et IEM : Atelier 3 Observation et évaluation des situations individuelles en IME et IEM : Où en est-on aujourd hui? 2 Journ Journées interrégionales des personnels des Instituts Médico dico-educatifs et des Instituts

Plus en détail

Hospitalisation en Gérontopsychiatrie ou en Psychogériatrie. Docteur Amel Benzitoun Claire Lecornu, neuropsychologue

Hospitalisation en Gérontopsychiatrie ou en Psychogériatrie. Docteur Amel Benzitoun Claire Lecornu, neuropsychologue Hospitalisation en Gérontopsychiatrie ou en Psychogériatrie Docteur Amel Benzitoun Claire Lecornu, neuropsychologue Définitions La géronto-psychiatrie : La psychiatrie du sujet âgé Psycho-gériatrie Ambiguïté

Plus en détail

SOUTIEN À L' AUTONOMIE

SOUTIEN À L' AUTONOMIE SOUTIEN À L' AUTONOMIE INFIRMIÈRE/INFIRMIER CONSEILLER FORMATION : COLETTE GRAVOUEILLE CODE ITINÉRAIRE : CGR03 PUBLIC Infirmières/Infirmier travaillant en EHPAD ou en SSIAD. OBJECTIFS L'infirmière/infirmier

Plus en détail

Vous avez fait appel à notre service de Soins à Domicile. Soyez remercié(e) de la confiance que vous nous accordez.

Vous avez fait appel à notre service de Soins à Domicile. Soyez remercié(e) de la confiance que vous nous accordez. - 2 - Madame, Monsieur, Vous avez fait appel à notre service de Soins à Domicile. Soyez remercié(e) de la confiance que vous nous accordez. Le Service de Soins Infirmiers à Domicile (SSIAD) a pour objectif.

Plus en détail

Les disparités départementales d APA. Séminaire Inégalités INSEE Le 19 mai 2017

Les disparités départementales d APA. Séminaire Inégalités INSEE Le 19 mai 2017 Les disparités départementales d APA Séminaire Inégalités INSEE Le 19 mai 2017 Sommaire L APA et ses disparités L enquête VQS et son estimation de la prévalence de la dépendance La modélisation des disparités

Plus en détail

Charte des droits et des libertés des personnes âgées dépendantes. Principes généraux de la Charte de la personne âgée dépendante

Charte des droits et des libertés des personnes âgées dépendantes. Principes généraux de la Charte de la personne âgée dépendante Charte des droits et des libertés des personnes âgées dépendantes = Fondation Nationale de Gérontologie 1997 = " La vieillesse est une étape pendant laquelle chacun doit pouvoir poursuivre son épanouissement.

Plus en détail

Prise en charge à domicile : vers une coordination personnalisée des parcours de santé à domicile

Prise en charge à domicile : vers une coordination personnalisée des parcours de santé à domicile Prise en charge à domicile : vers une coordination personnalisée des parcours de santé à domicile 15 décembre 2016 Santélys Association Association loi 1901 reconnue d utilité publique créée en 1900 Santé

Plus en détail

Maintenir dans l emploi ou intégrer un agent en situation de handicap

Maintenir dans l emploi ou intégrer un agent en situation de handicap Maintenir dans l emploi ou intégrer un agent en situation de handicap Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale des Pyrénées-Atlantiques Maison des Communes Cité administrative Rue Auguste

Plus en détail