10 Allée Guynemer SECTEUR 3

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "10 Allée Guynemer SECTEUR 3"

Transcription

1 10 Allée Guynemer D14 Année de construction : 1900 Construction de style Art-Nouveau. On remarque sur la façade l utilisation d un mélange de matériaux comme la meulière, le fer, la brique et l utilisation de décors comme la brique polychrome aux frontons des baies. Linteaux en métal décorés, clés en plâtre, céramiques et terre cuite. Les baies ont des garde-corps différents soit en balustre, soit en fer forgé. Les linteaux des baies sont droits, cintrés ou semicirculaires. La toiture débordante avec demi-croupe est recouverte de tuiles. Grande entrée avec porte à doubles vantaux décorés de fer forgé en volutes végétales et imposte vitré. Enjeux et potentialités: Immeuble tirant son charme de ses nombreux éléments de modénatures en façade, de la forme particulière de sa toiture et surtout du jeu de couleur de sas façade à travers la brique, lui conférant un caractère unique. Il est recommandé de préserver et mettre en valeur le traitement de façade (modénatures et matériaux). Une attention particulière devra être portée aux ouvrages de ferronnerie pour leur préservation. SECTEUR 3 148

2 31 Allée de la Tour B29 Année de construction : SECTEUR 3 Maison bourgeoise de trois étages, en pierre de meulière, avec bandeau de décoration et diverses modénatures en pierre, toiture à deux versants en tuiles mécanique avec aisseliers, encorbellement des baies et encadrement des fenêtre en arc surbaissés. Très grand oriel surmonté d une terrasse en pierre. Enjeux et potentialités: Maison dont les caractéristiques architecturales sont d une grande qualité, et qui s insère parfaitement dans le caractère de la rue tant par son volume, ses formes que ses matériaux traditionnels. C est une grande bâtisse assez caractéristique de l allée de la Tour. En conséquence, il est recommandé de préserver la forme générale du bâti et de la toiture ainsi que le traitement de façade (modénatures et matériaux). 149

3 38 Allée de la Tour A45 Année de construction : Ø SECTEUR 3 Imposante maison de maître «Les marguerites» à 2 étages sur rezde-chaussée et sous-sol, avec toit débordant en ardoises, modénatures en arcs surbaissés aux portes et fenêtres, chaînages d'angle en briques blanche. On observe plusieurs balconnets et gardecorps au premier en ferronnerie ouvragées particulièrement esthétiques, des bandeaux de décor en briques au dessus du premier et du 2 nd étage ainsi qu une petit marquise en verre et ferronnerie. Le rez-de-chaussée s étend en une verrière et offre un large balcon en ciment au 1 er étage. Enjeux et potentialités: Maison tirant son charme de la forme particulière donnée par sa lucarne et ses éléments de modénature, notamment ses ouvrages de ferronnerie et ses décors de façade. Grande bâtisse assez caractéristique de l allée de la Tour et conservée pratiquement à l identique. En conséquence, il est recommandé de préserver la forme générale du bâti et de la toiture, le traitement de façade (modénatures et matériaux), et de mettre en valeur l architecture de la construction. 150

4 42 Allée de la Tour A33 Année de construction : Villa sur trois étages en meulière et ciment, toiture en pente en tuiles mécaniques. De nombreuses décorations en briques de couleur rouge, de même que des arcs et couronnements de fenêtre en briques rouge. Clôture en fer forgé. Enjeux et potentialités: Villa tirant son charme de sa forme particulière, son volume et de ses couleurs lui conférant des caractéristiques uniques tout en conservant un aspect «traditionnel». Type d architecture que l on retrouve peu dans le secteur. De fait, il est recommandé de préserver la forme générale du bâti et de la toiture le traitement de façade (modénatures et matériaux), et de privilégier des matériaux naturels afin de conserver l originalité de la construction. On préconise plus particulièrement, de travailler sur le traitement de façade de la lucarne afin de l harmoniser avec la façade du bâtiment. SECTEUR 3 151

5 SECTEUR 4 Galliéni Petit Villemomble 152

6 SECTEUR- 4- GALLIENI PETIT VILLEMOMBLE SECTEUR 4 Origines du secteur L avenue Gallieni est une ancienne route qui s étendait autrefois jusqu au «Petit parc de Villemomble» (Parc Carette). Le lotissement du Raincy, est voulu par Napoléon III qui déclare le château royal du Raincy et son parc propriété nationale en 1852 et précipite la bourgeoisie parisienne à construire de belles maisons de campagne à proximité de l ancien parc Royal du Raincy. C est en 1874, que le Maire Louis Detouche achète à la Maison d Orléans, pour le compte de la commune, des terrains faisant partie des anciens «Bois Royaux». Il s agit des lieudits «Les Fougères» ainsi que tous les chemins et avenues du Petit Villemomble situés au nord-ouest de la voie ferrée Paris-Strasbourg. L avenue Gallieni s appellera successivement avenue Magne, du nom du 1er ministre des travaux publics sous l Empire, puis boulevard de Villemomble en 1881 qui sera débaptisée pour reprendre le nom d avenue Magne suite à la loi de C est en 1918 que cette voie prendra définitivement le nom de Général Gallieni. Depuis l ouverture de la station de chemin de fer en 1856, la population villemombloise augmente sensiblement et des logements collectifs s élèvent près de la station ainsi que de nombreux cafés. Types d habitat On retrouve une architecture éclectique avec de nombreuses villas et maisons de maître. L architecte Henri Guimonneau Maire du Raincy en 1929 est le maître d œuvre de plusieurs maisons du quartier. On peut également noter que d autres architectes dont Paul Delaporte ont construit dans ce quartier. 153

7 SECTEUR- 4- GALLIENI - PETIT VILLEMOMBLE Habitat pavillonnaire A partir de la fin du XIXème siècle une grande partie des villas sont construites en pierre de meulière de Brie. Les parcelles sont achetées au début de l urbanisation de ce secteur par de riches bourgeois. En conséquence un grand nombre de ces hôtels particuliers et villas bourgeoises sont construites selon les goûts des propriétaires dans un style moderne Art-nouveau, classique et néo-classique. Ce mélange des époques est caractéristique du quartier. Les matériaux utilisés sont principalement la meulière et la pierre de taille. Les façades se caractérisent par la profusion des détails : balustres, colonnes, guirlandes, vitraux, céramiques sculptures, mascarons, moulures, modillons, fer forgé, habillage décoratif des chiens-assis, œil-de-bœuf frontons. Habitat Collectif On retrouve un bâtiment allée du Centre (appelé Villa Romaine) en pierre de Meulière et un bâtiment avenue Gallieni près de la station, en pierre de taille, immeuble destiné à des travailleurs se rendant à Paris. Présence de lieux de mémoire De nombreuses personnalités ont séjourné dans ce quartier dont les historien : Arthur Chuquet ( ) fondateur de la Société d Histoire Moderne, grand historien spécialiste de l histoire Révolutionnaire et de l Empire mais aussi de la littérature Germaniste, au 41 avenue Gallieni et Jacques Marseille ( ), Historien, Economiste, Chroniqueur de Presse et télévision. Marie Delna ( ) Diva à l Opéra de Paris a habité au 39 avenue Gallieni. 154

8 13 Allée du Centre H133 Période de construction : 1905 SECTEUR 4 Immeuble remarquable (bâti collectif) avec toiture en tuiles et maçonnerie meulière en partie enduite. Décoration des baies en encorbellement de briques vernissées, bandeau de pierre et de briques vernissées, panneaux décorés en terre cuite et barre d appui et garde-corps des baies en ferronnerie. Porte à deux ouvrants de style Art Nouveau surmonté d une céramique. Plaque à moitié effacée sur lequel est indiqué «Villa Romaine». Enjeux et potentialités : Immeuble tirant son charme de ses nombreux éléments de modénatures en façade lui conférant un caractère unique. Il est recommandé de préserver et mettre en valeur le traitement de façade (modénatures et matériaux). Une attention sera portée aux céramiques et plus particulièrement au décor positionné en partie haute de la porte d entrée (n 13) 155

9 16 Allée du Centre H89 Année de construction : # 1900 Caractéristiques remarquables: Toit à plusieurs pans recouvert de tuiles. Epis de faîtage terre cuite. Façade en pignon. Maçonnerie en pierre de meulière richement ornée de rocaille dans les joints. Baie haute façade cintrée avec balcon en bois. Parure façade terre cuite compressée et briques, chaînage d angle briques vernissées. Fronton semi-circulaire baies briques polychromes avec clé. Linteaux droits et cintrés métal décoré. Appuis et garde-corps des baies en ferronnerie. Appuis fenêtre en pierre. Marquise style Art nouveau. Porte style Art nouveau avec imposte vitrée. Cette villa bourgeoise remarquable reflète par ses ornements le style Art nouveau. Enjeux et potentialités : Villa dont les caractéristiques architecturales sont de grande qualité. Elle est représentative des construction du secteur 4 tant par son volume et ses formes que ses matériaux traditionnels. Ses nombreuses modénatures, notamment ses menuiseries en font le charme et elle a été conservée pratiquement à l identique. Il est de ce fait préconisé de préserver la forme du bâti, le traitement de façade (modénatures et matériaux), et de privilégier des matériaux naturels afin de conserver le caractère du bâtiment. SECTEUR 4 156

10 7 Avenue du Général Gallieni H73 Année de construction : 1904 Villa bourgeoise avec toit débordant à plusieurs versants revêtu de tuiles et paré de deux lucarnes rampantes. Génoise à trois rangs, maçonnerie en pierre de meulière avec joints. Frontons semicirculaires formant le couronnement des baies et linteaux de métal décoré. Barre d appuis et garde-corps en fer forgé de style Art nouveau, bandeau en pierre et marquise rénovée. Porte d entrée à deux ventaux ouvrant sur un escalier droit, grille en fer forgé de style Art Nouveau. Architecte : Delaporte Le Raincy. Enjeux et potentialités : Villa dont les caractéristiques architecturales sont d une grande qualité et qui s insère harmonieusement dans l esprit de l avenue tant par son volume, ses formes que ses matériaux traditionnels. Il est de ce fait préconisé de préserver les formes du bâti, le traitement de façade (modénatures et matériaux), et de valoriser l existant. On portera une attention particulière aux ferronneries à préserver. SECTEUR 4 157

11 22 Avenue du Général Gallieni H55 Année de construction : # 1890 Toit «à la Mansart» recouvert d'ardoises percé de lucarnes : œil-debœuf habillés, lucarnes à deux pans surmontées d un fronton triangulaire. Chéneau et faîtage zinc. Maçonnerie en pierre de meulière.. Chaînage d angle pierre en bossage. Magnifique frise de céramiques (Faïencerie Choisy-le-Roi). Encadrement des baies et bandeau en bossage. Linteau droit. Barre d appuis et garde-corps en ferronnerie Art nouveau. Encorbellement des fenêtres RDC en bossage avec clé sculptée de mascarons. Escalier à double volée bordé de rampes en fer forgé. Porte d entrée à deux ventaux Art nouveau avec imposte vitrée et fer forgé en volutes. Marquise Art nouveau. Sous les baies longue frise de céramique. Enjeux et potentialités : Villa dont les caractéristiques architecturales sont de grande qualité. Elle est représentative des construction du secteur 4 tant par son volume et ses formes que ses matériaux traditionnels. Ses nombreuses modénatures, notamment ses moulures figuratives sa frise lui donne son attrait. Il est de ce fait préconisé de préserver la forme du bâti, le traitement de façade (modénatures et matériaux), et de privilégier des matériaux naturels afin de conserver le caractère du bâtiment. SECTEUR 4 158

24 Avenue du Général Gallieni

24 Avenue du Général Gallieni 24 Avenue du Général Gallieni H194 Année de construction : Ø Toit à plusieurs versants avec demi-croupe recouvert d'ardoises percé d une élégante lucarne à deux pans à encadrement décoré. corniches moulurée

Plus en détail

SECTEUR- 6- DU PARC CARETTE

SECTEUR- 6- DU PARC CARETTE SECTEUR- 6- DU PARC CARETTE Origines du secteur En 1836, une portion du Parc de Villemomble, appelée «Petit Parc» est vendue par Louis Maquinchan, «mandataire» de Louis Carette, à Louis-Philippe d Orléans,

Plus en détail

35 Avenue du Général de Gaulle

35 Avenue du Général de Gaulle 35 Avenue du Général de Gaulle K49 Toit débordant à plusieurs pans recouvert de tuiles, maçonnerie en pierre de meulière, linteau et frontons des baies droits en pierre et briques, chaînage d angle en

Plus en détail

70 Rue de Bondy SECTEUR 1. Période de construction : 1930*

70 Rue de Bondy SECTEUR 1. Période de construction : 1930* F103 70 Rue de Bondy Période de construction : 1930* Caractéristiques remarquables: Villa au modèle identique au numéro voisin le 68. Toit débordant à deux versants recouvert de tuiles, cheminée parée

Plus en détail

2 Rue Pottier SECTEUR 2

2 Rue Pottier SECTEUR 2 2 Rue Pottier R96 Période de construction : début 20 ème siècle Immeuble remarquable de 3 étages sur rez-de-chaussée, avec parement de façade en briques, toiture à plusieurs pans en tuiles et plusieurs

Plus en détail

180 Grande Rue SECTEUR 8

180 Grande Rue SECTEUR 8 180 Grande Rue AR5 Période de construction : 1930 Immeuble d habitation collectif de 5 étages avec commerces au rezde-chaussée et façade parée de briques. De nombreuses fenêtres sont ornées d un linteau

Plus en détail

6 Place de la République

6 Place de la République 6 Place de la République K2 Pavillon, maçonnerie en pierre et toiture débordante à deux versants en tuiles. Frontons et linteaux des baies droits ou semi-circulaires en céramiques ou briques vernissées,

Plus en détail

5 Avenue Maurice SECTEUR 6

5 Avenue Maurice SECTEUR 6 5 Avenue Maurice M62 Période de construction : Ø Villa en meulière avec toiture à croupe et à plusieurs pans en tuiles, aisseliers et épis de faîtage. Bandeau et frontons des baies semicirculaires ou droits

Plus en détail

22 Avenue Outrebon SECTEUR 2

22 Avenue Outrebon SECTEUR 2 22 Avenue Outrebon J43 Immeuble de 3 et 2 étages sur rez-de-chaussée, avec façade parée de meulière, toiture à plusieurs versants en tuiles. Encorbellement des fenêtres en bossage et frontons des baies

Plus en détail

1 Avenue du Général Leclerc

1 Avenue du Général Leclerc 1 Avenue du Général Leclerc J1 Année de construction : début 19 e Immeuble «Les Tourelles» de trois étages sur rez-de-chaussée, avec habillage en meulière, toiture principale en tuiles et toiture des tourelles

Plus en détail

45 Avenue Lagache SECTEUR 7

45 Avenue Lagache SECTEUR 7 45 Avenue Lagache P126 Villa en meulière, toit à croupe en tuiles avec cheminée briques et aisseliers. Modénatures, chaînages d'angle, bandeaux, frontons des baies droits, le tout en briques polychromes

Plus en détail

13 Rue Caroline SECTEUR 8. Période de construction : Ø

13 Rue Caroline SECTEUR 8. Période de construction : Ø 13 Rue Caroline AS129 Période de construction : Ø Caractéristique remarquables : Villa avec maçonnerie en meulière et toiture débordante à plusieurs pans recouverte d'ardoises. Modénatures de façade en

Plus en détail

22 Rue des Acacias SECTEUR 8

22 Rue des Acacias SECTEUR 8 22 Rue des Acacias AS114 Année de construction : Ø Maison de villégiature en meulière, toit à débordement en tuiles mécaniques avec un avancement surmonté d une balustre. Linteaux des baies en briques

Plus en détail

OCCUPATION DU BATI CRITERE DE PROTECTION CARACTERISTIQUES. Typologie du bâti : Maison de villégiature Nombre d étages : R + 1

OCCUPATION DU BATI CRITERE DE PROTECTION CARACTERISTIQUES. Typologie du bâti : Maison de villégiature Nombre d étages : R + 1 Parcelle : AS 128 11 boulevard Nicolas Samson Typologie du bâti : Maison de villégiature Nombre d étages : R + 1 Epoque supposée : Fin 19 ème -début 20 ème siècle Surface bâtie (approx.) : 80 m² Meulière

Plus en détail

OCCUPATION DU BATI CRITERE DE PROTECTION CARACTERISTIQUES. Typologie du bâti : Maison de villégiature Nombre d étages : R + 1+ combles sur soussol

OCCUPATION DU BATI CRITERE DE PROTECTION CARACTERISTIQUES. Typologie du bâti : Maison de villégiature Nombre d étages : R + 1+ combles sur soussol Parcelle : AZ 584 17 boulevard de Palaiseau Typologie du bâti : Maison de villégiature Nombre d étages : R + 1+ combles sur soussol Epoque supposée : Fin 19 ème -début 20 ème siècle Surface bâtie (approx.)

Plus en détail

Constructions présentant un intérêt architectural marqué

Constructions présentant un intérêt architectural marqué ANNEXE IV : Constructions présentant un intérêt architectural marqué Caractéristiques et illustrations des différents types d architecture patrimonial à préserver (Source : diagnostic établi pour la commune

Plus en détail

OCCUPATION DU BATI CRITERE DE PROTECTION CARACTERISTIQUES. Typologie du bâti : Habitat rural Nombre d étages : R+1+ combles

OCCUPATION DU BATI CRITERE DE PROTECTION CARACTERISTIQUES. Typologie du bâti : Habitat rural Nombre d étages : R+1+ combles Parcelle : AO 158 179 rue de Paris Typologie du bâti : Habitat rural Nombre d étages : R+1+ combles Epoque supposée : Antérieure au 18 ème siècle Surface bâtie (approx.) : m² Maçonnerie enduite inconnu

Plus en détail

** * ** 1 rue de Metz. Maison Bloc HISTORIQUE:

** * ** 1 rue de Metz. Maison Bloc HISTORIQUE: 041 326 Section: 9 Parcelle: Occupation: logement- boulagerie rdc 327 nbre de niveaux: 2 Propriétaire: privé renvoi vers Fiche type: B 1 rue de Metz Maison Bloc * Maison bloc de la 1ère moitié du XIXème

Plus en détail

ZPPAUP D ENGHIEN-LES-BAINS : INVENTAIRE DES ARCHITECTURES. Adresse : 2 rue Saint-Charles- N parcelle : 257- Visite septembre 2004

ZPPAUP D ENGHIEN-LES-BAINS : INVENTAIRE DES ARCHITECTURES. Adresse : 2 rue Saint-Charles- N parcelle : 257- Visite septembre 2004 ZPPAUP D ENGHIEN-LES-BAINS : INVENTAIRE DES ARCHITECTURES Adresse : 2 rue Saint-Charles- N parcelle : 257- Visite septembre 2004 NATURE DE LA CONSERVATION Propriété exceptionnelle conservation parcelle

Plus en détail

Cannes Parcours architectural

Cannes Parcours architectural Cannes Parcours architectural Architectures Haussmanniennes Ensemble des constructions du boulevard Carnot De la Voie Rapide jusqu à la place Vauban, de part et d autre du boulevard Tendance Classique

Plus en détail

OCCUPATION DU BATI CRITERE DE PROTECTION CARACTERISTIQUES. Typologie du bâti : Maison de villégiature Nombre d étages : R + 2+ combles

OCCUPATION DU BATI CRITERE DE PROTECTION CARACTERISTIQUES. Typologie du bâti : Maison de villégiature Nombre d étages : R + 2+ combles Parcelle : AR 11 5 boulevard Bara Typologie du bâti : Maison de villégiature Nombre d étages : R + 2+ combles Epoque supposée : Fin 19 ème -début 20 ème siècle Surface bâtie (approx.) : m² Meulière, rocaille,

Plus en détail

5.5. Proposition de typologie architecturale. Maisons de bourg XVème, Maisons à pans de bois XVIème, Demeures bourgeoises XVIIIè-XIXème,

5.5. Proposition de typologie architecturale. Maisons de bourg XVème, Maisons à pans de bois XVIème, Demeures bourgeoises XVIIIè-XIXème, 5.5. Proposition de typologie architecturale Des immeubles en bord de Loire, Photo GHECO Maisons de bourg XVème, Maisons à pans de bois XVIème, Demeures bourgeoises XVIIIèXIXème, Maisons de bourg XVIIIè

Plus en détail

Habitat individuel. Entre-deux-guerres. Nuancier. «Vous faites des travaux, préservez la qualité architecturale de votre bâtiment»

Habitat individuel. Entre-deux-guerres. Nuancier. «Vous faites des travaux, préservez la qualité architecturale de votre bâtiment» Habitat individuel Entre-deux-guerres Nuancier «Vous faites des travaux, préservez la qualité architecturale de votre bâtiment» Couverture ardoise Petit gâble Façade revêtue d un enduit tyrolien Socle

Plus en détail

OCCUPATION DU BATI CRITERE DE PROTECTION CARACTERISTIQUES. Typologie du bâti : Maison de villégiature Nombre d étages : R+1

OCCUPATION DU BATI CRITERE DE PROTECTION CARACTERISTIQUES. Typologie du bâti : Maison de villégiature Nombre d étages : R+1 Parcelle : AZ 275 9 rue Collet Typologie du bâti : Maison de villégiature Nombre d étages : R+1 Epoque supposée : Fin 19 ème -début 20 ème siècle Surface bâtie (approx.) : 78 m² Meulière jointoyée Maison

Plus en détail

Guide des Matériaux et de la Mise en Oeuvre. Ville d Andrésy

Guide des Matériaux et de la Mise en Oeuvre. Ville d Andrésy Guide des Matériaux et de la Mise en Oeuvre Ville d Andrésy Chères Andrésiennes, Chers Andrésiens Dans le cadre de la création de l AVAP, nous avons tenu à sauvegarder et à mettre en valeur notre patrimoine

Plus en détail

LE PATRIMOINE ARCHITECTURAL

LE PATRIMOINE ARCHITECTURAL LE PATRIMOINE ARCHITECTURAL LES TYPES DE BATIMENTS LES ENSEMBLES DE FACADES HOMOGENES COMPOSITION, MODENATURE ET DECOR PANS COUPES TRAITEMENT DES ANGLES DEBORDS DE TOITS, COURONNEMENT PORTES FENETRES ET

Plus en détail

Façades, ouvertures, menuiseries. Toitures. Détails de toiture. Modénatures

Façades, ouvertures, menuiseries. Toitures. Détails de toiture. Modénatures - Les enduits à pierres vues sont interdits : Il est interdit de laisser apparents les matériaux de construction prévus pour être protégés par un enduit. Façades, ouvertures, menuiseries La composition

Plus en détail

Département de l Oise ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME COMMUNE DU VAUROUX

Département de l Oise ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME COMMUNE DU VAUROUX Département de l Oise ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME COMMUNE DU VAUROUX ANNEXE ELEMENTS DE PATRIMOINE INVENTORIÉS Approbation Vu pour être annexé à la délibération du Conseil Municipal en date du

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME Révision du Plan d Occupation des Sols en Ville de TERVILLE! Route&de&Verdun! BP&50010! 57181&TERVILLE&Cedex! Tél.&:&03&82&88&82&88! Fax&:&03&82&34&22&21! contact@terville.fr! PLAN LOCAL D URBANISME 6.4.

Plus en détail

Guide des couleurs et matériaux. Nuancier de la commune de Morsang sur Seine

Guide des couleurs et matériaux. Nuancier de la commune de Morsang sur Seine Guide des couleurs et matériaux Nuancier de la commune de Morsang sur Seine SOMMAIRE VOCABULAIRE 4 INTRODUCTION 5 ZONES UCV (UCVi) 7 Toitures 8 Facades 13 Mur de clôture 16 Portails 18 ZONES UR ( UR1,

Plus en détail

L architecture de 1930 à 1950 à Pau et ses couleurs

L architecture de 1930 à 1950 à Pau et ses couleurs L architecture de 1930 à 1950 à Pau et ses couleurs Opération de mise en valeur des façades 1 L architecture des années 1930-1950 à Pau et ses couleurs Sommaire Les immeubles ci-après présentés, sont donnés

Plus en détail

AGENCE DE DEVELOPPEMENT

AGENCE DE DEVELOPPEMENT PROJET BEAUREGARD Etude des potentialités urbaines et patrimoniales MAUBEUGE Faubourg Saint Lazare Valorisation concertée des centres Urbains En partenariat avec les communes de : Feignies, Ferrière-la-Grande,

Plus en détail

LES GRANDES DEMEURES. Essor industriel MURS ET SOUBASSEMENTS PORTES ET VOLETS TOITURE FENÊTRES

LES GRANDES DEMEURES. Essor industriel MURS ET SOUBASSEMENTS PORTES ET VOLETS TOITURE FENÊTRES LES GRANDES DEMEURES Essor industriel CES HABITATIONS, SOUVENT SITUÉES AUX ABORDS DES BOURGS, SE SONT DÉVELOPPÉES PENDANT L ÉPOQUE ÉCONOMIQUE PROSPÈRE, LORS DE LA SECONDE MOITIÉ DU XIXÈME SIÈCLE. LES «GRANDES

Plus en détail

L éclectisme. 2. XIXe siècle et première partie du XXe siècle : l expansion d Antony. Voie Saint Georges n 1. Rue des Baconnets n 4

L éclectisme. 2. XIXe siècle et première partie du XXe siècle : l expansion d Antony. Voie Saint Georges n 1. Rue des Baconnets n 4 Antony - P.L.U. - Rapport de Présentation Les styles se démarquent des bâtiments alentours. La complexité des toitures est ici intéressante 2. XIXe siècle et première partie du XXe siècle : l expansion

Plus en détail

Le Grau d Agde et la Tamarissière

Le Grau d Agde et la Tamarissière Village de pêcheurs, le Grau d Agde s établit aux XVIIIe- XIXe siècles dès la création des quais. Le réel développement du village démarre au début du XXe, avec l'arrivée de pêcheurs italiens, qui lui

Plus en détail

Protection Zones concernées / libellé : Bâti remarquable protégé. Propriétaire

Protection Zones concernées / libellé : Bâti remarquable protégé. Propriétaire Date de visite : le 9 avril 2014 Adresse : Parcelle(s) cadastrale(s) : AC 269 Joinville Localisation Salle Marcand 6 rue Marcand 52300 Joinville Coordonnées GPS : 48.442368 / 5.137801 Occupation de la

Plus en détail

PLU - Ville de Vincennes - Inventaire des architectures

PLU - Ville de Vincennes - Inventaire des architectures 8 et 10, avenue du Général de Gaulle Date de visite in situ : 15/12/2004 Datation : N 8: 1893, N 10: 1891 (portent la date) N 8 + N 10 G. Malo architecte N 10 X Equipement Habitation X Commerce X Bureaux

Plus en détail

ORTHEZ-SAINTE SUZANNE Guide pour colorer les façades

ORTHEZ-SAINTE SUZANNE Guide pour colorer les façades ORTHEZ-SAINTE SUZANNE Guide pour colorer les façades 1- Choisir les couleurs des murs et des menuiseries Choisir les couleurs dans les gammes colorées indicatives présentées ci-après, en fonction des surfaces

Plus en détail

PLUC DE DUNKERQUE PATRIMOINE REMARQUABLE FICHES ANNEXES L DUNKERQUE GARE. rue du Chemin de Fer 7 AP Elément isolé.

PLUC DE DUNKERQUE PATRIMOINE REMARQUABLE FICHES ANNEXES L DUNKERQUE GARE. rue du Chemin de Fer 7 AP Elément isolé. rue du Chemin de Fer 7 AP 0 075 Maison bourgeoise Grande maison bourgeoise de style éclectique, composition autour d'un élément de pignon à pas de moineaux empruntant au régionalisme Flamand, fenêtres

Plus en détail

SITUATION. Localisation Sud de la voie ferrée-24 rue Voltaire Références cadastrales BK 192 Zone PLU UBa - Zone résidentielle ILLUSTRATIONS

SITUATION. Localisation Sud de la voie ferrée-24 rue Voltaire Références cadastrales BK 192 Zone PLU UBa - Zone résidentielle ILLUSTRATIONS 84 24 RUE VOLTAIRE Historique Patrimonial þ Architectural þ Autres Sud de la voie ferrée-24 rue Voltaire BK 192 UBa - Zone résidentielle - nombreux ornements en façades (linteaux décoratifs, équerres sous

Plus en détail

Lexique architectural

Lexique architectural Lexique architectural Abris de jardin : construction légère utilisée pour le petit outillage de jardin Abri pour animaux : Bâtiment fermé sur 2 côtés Acrotère : Couronnement placé à la périphérie d une

Plus en détail

Orientations colorées : composition des palettes

Orientations colorées : composition des palettes Cette charte de couleur fait suite à une étude diagnostic des couleurs du bâti de Saint-Jean de Monts réalisée en 2006-2007. Celui-ci a été réalisé en tenant compte des différents secteurs ou quartiers

Plus en détail

LA PROTECTION DES BATIMENTS EXCEPTIONNELS

LA PROTECTION DES BATIMENTS EXCEPTIONNELS LA PROTECTION DES BATIMENTS EXCEPTIONNELS L «Unicum» se justifie globalement par : - son intérêt architectural (volumes, matériaux, accessoires ) - son état de conservation (il va de soit qu un édifice

Plus en détail

II PRESCRIPTIONS COMPLEMENTAIRES FIGURANT AUX DOCUMENTS GRAPHIQUES

II PRESCRIPTIONS COMPLEMENTAIRES FIGURANT AUX DOCUMENTS GRAPHIQUES II PRESCRIPTIONS COMPLEMENTAIRES FIGURANT AUX DOCUMENTS GRAPHIQUES PLU Criel-sur-Mer Règlement Février 2008 70 Des secteurs de protection ou de risques sont repérés aux documents graphiques sous la forme

Plus en détail

LES DÉTAILS CONSTRUCTIFS

LES DÉTAILS CONSTRUCTIFS LES DÉTAILS CONSTRUCTIFS Au travers des siècles La structure d une maison est constituée de fondations, murs, planchers et charpentes. L homogénéité et la durabilité de cette structure sont assurées par

Plus en détail

17 RUE DE LA PAIX. Objectifs de recensement. Critère de recensement SITUATION USAGES CARACTERISTIQUES ET INTERETS ILLUSTRATIONS.

17 RUE DE LA PAIX. Objectifs de recensement. Critère de recensement SITUATION USAGES CARACTERISTIQUES ET INTERETS ILLUSTRATIONS. 116 17 RUE DE LA PAIX Historique o Patrimonial þ Architectural þ Autres Sud du centre-ville 17 rue de la Paix BM 384 UBa zone à dominante d habitat individuel Demeure bourgeoise du XIXème siècle ou du

Plus en détail

L architecture du XVIII ème siècle à Pau et ses couleurs

L architecture du XVIII ème siècle à Pau et ses couleurs L architecture du XVIII ème siècle à Pau et ses couleurs Opération de mise en valeur des façades 1 L architecture du XVIII ème siècle à Pau et ses couleurs Sommaire Les immeubles ci-après présentés, sont

Plus en détail

REVISION ZPPAU CITE JARDIN DE LA CITADELLE

REVISION ZPPAU CITE JARDIN DE LA CITADELLE VILLE DE MONTBELIARD Service Urbanisme REVISION ZPPAU CITE JARDIN DE LA CITADELLE REGLEMENT 5 avril 2001 PREAMBULE Les dispositions du Plan d Occupation des Sols valant PLU en vigueur s appliquent à la

Plus en détail

VILLE DE CHELLES. 5 Règlement : pièces écrites. 5.b Annexe relative au Patrimoine Chellois remarquable

VILLE DE CHELLES. 5 Règlement : pièces écrites. 5.b Annexe relative au Patrimoine Chellois remarquable VILLE DE CHELLES PLN LOCL D'URBNISME 5 Règlement : pièces écrites 5.b nnexe relative au Patrimoine Chellois remarquable Révision prescrite par délibération du Conseil Municipal en date du 15 mai 2014 Révision

Plus en détail

Arlon au fil de ses lavoirs

Arlon au fil de ses lavoirs Gauthier DESTENAY Architecte Présentation au Conseil Communal de la Ville d Arlon du 27.04.2006 27/04/2006 Lavoir en ruines. Vaste ensemble en calcaire, érigé en contrebas de la route dans la 1 re moitié

Plus en détail

ensemble de trois maisons, 35, 37, 39 avenue de Ceinture

ensemble de trois maisons, 35, 37, 39 avenue de Ceinture ensemble de trois maisons, 35, 37, 39 avenue de Ceinture 35, 37, 39 avenue de Ceinture Enghien-les-Bains Dossier IA95000246 réalisé en 2006 Copyrights Copyrights Auteurs (c) Région Ile-de-France - Inventaire

Plus en détail

BA Atelier 02. Approche 03 Vocabulaire de façades

BA Atelier 02. Approche 03 Vocabulaire de façades BA1 2010-2011 Atelier 02 Approche 03 Vocabulaire de façades LE MODÈLE Perspective corrigée LISIBILITÉ SIMPLICITÉ Mots «généraux» Visibilité des flèches Nom de rue, n et commune LES CONSEILS LES ÉTUDES

Plus en détail

BORNE-FONTAINE RUE DU RU

BORNE-FONTAINE RUE DU RU 99 BORNE-FONTAINE RUE DU RU Historique þ Patrimonial þ Architectural o Autres Centre-ville - 20 rue du Rû BD 165 UAa - Centre-ville Ancienne fontaine-patrimoine urbain Elle constitue un témoin du passé

Plus en détail

Fiche Conseil 2 : Style Monts du Lyonnais : Réhabilitation du bâti ancien, construction

Fiche Conseil 2 : Style Monts du Lyonnais : Réhabilitation du bâti ancien, construction Fiche Conseil 2 : Style Monts du Lyonnais : Réhabilitation du bâti ancien, construction GENERALITES Les constructions que l on rencontre dans la campagne de Sainte Catherine et le long des voies qui y

Plus en détail

TALMONTIERS. Commune de PLAN LOCAL D ' URBANISME APPROBATION CAHIER DES PROTECTIONS PARTICULIERES URBA-SERVICES 12 DEC. 2016

TALMONTIERS. Commune de PLAN LOCAL D ' URBANISME APPROBATION CAHIER DES PROTECTIONS PARTICULIERES URBA-SERVICES 12 DEC. 2016 URBA-SERVICES CABINET DE CONSEILS EN URBANISME 83, rue de Tilloy, BP 401 60004 BEAUVAIS CEDEX Téléphone : 03.44.45.17.57 Fax : 03.44.45.04.25 Commune de TALMONTIERS PLAN LOCAL D ' URBANISME APPROBATION

Plus en détail

Secteur Sauvegardé de JOIGNY

Secteur Sauvegardé de JOIGNY Ministère de la Culture et de la Communication Ministère de l Ecologie, du Développement durable et de l Energie Secteur Sauvegardé de JOIGNY Pièce n 3-a Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur P.S.M.V.

Plus en détail

Description. Localisation. Les Monuments Historiques. La commune compte quatre Monuments Historiques : Chapelle Sainte-Anne de Penchâteau

Description. Localisation. Les Monuments Historiques. La commune compte quatre Monuments Historiques : Chapelle Sainte-Anne de Penchâteau 29 Les Monuments Historiques La commune compte quatre Monuments Historiques : - la chapelle Sainte-Anne de Penchâteau (1925) - la croix de Penchâteau (1944) - le camp celtique de Penchâteau (1979 et 1996)

Plus en détail

Maison d'industriel, dite villa Pierrefleurie

Maison d'industriel, dite villa Pierrefleurie Rhône-Alpes, Savoie Aix-les-Bains Les Hauts de Marlioz 3 chemin des Blanquard Références du dossier Numéro de dossier : Date de l'enquête initiale : 2007 Date(s) de rédaction : 2007, 2013 Cadre de l'étude

Plus en détail

07-4 Diagnostic Patrimonial

07-4 Diagnostic Patrimonial Département de la Moselle Communauté de Communes de Cattenom et Environs COMMUNE DE VOLMERANGE-LES-MINES P L U 07-4 Diagnostic Patrimonial Prescription de du PLU DCM 26/11/2009 et 22/08/2012 Arrêt du projet

Plus en détail

Passage laissé libre par les échafaudages à appuis déportés pour conserver l'accessibilité du site aux personnes à mobilité réduite

Passage laissé libre par les échafaudages à appuis déportés pour conserver l'accessibilité du site aux personnes à mobilité réduite Accès cave Parapluie Sapine de levage Parapluie Parapluie Sapine de levage Passage laissé libre par les échafaudages à appuis déportés pour conserver l'accessibilité du site aux personnes à mobilité réduite

Plus en détail

maison de notable dite Château d'ormesson, puis orphelinat Sainte Jeanne, actuellement Agence de l'aide sociale à l'enfance de la préfecture de Paris

maison de notable dite Château d'ormesson, puis orphelinat Sainte Jeanne, actuellement Agence de l'aide sociale à l'enfance de la préfecture de Paris maison de notable dite Château d'ormesson, puis orphelinat Sainte Jeanne, actuellement Agence de l'aide sociale à l'enfance de la préfecture de Paris place Edmond Taupin Enghien-les-Bains Dossier IA95000275

Plus en détail

II. A. DIAGNOSTIC ARCHITECTURAL ET PATRIMONIAL

II. A. DIAGNOSTIC ARCHITECTURAL ET PATRIMONIAL II. A. ARCHITECTURAL ET PATRIMONIAL 86 II. A. ARCHITECTURAL ET PATRIMONIAL 4.1.3. Appareillages de briques Une des spécificités de l architecture locale de Beaupréau tient à la qualité des modénatures

Plus en détail

Maison de villégiature, dite Les Charmettes

Maison de villégiature, dite Les Charmettes Picardie, Somme Woignarue Onival 54 rue de Saint-Valery Références du dossier Numéro de dossier : Date de l'enquête initiale : 2002 Date(s) de rédaction : 2005 Cadre de l'étude : patrimoine de la villégiature

Plus en détail

Maison de villégiature, dite Les Noisettes

Maison de villégiature, dite Les Noisettes Hauts-de-France, Somme Ault Bois-de-Cise 10 grande avenue du Bois-de-Cise, allée des Noisettes, allée Marie Références du dossier Numéro de dossier : Date de l'enquête initiale : 2002 Date(s) de rédaction

Plus en détail

Lotissement «le Colombier» Permis d aménager. Règlement de lotissement. Commune de Theuville. MODIFIÉ mai 2014

Lotissement «le Colombier» Permis d aménager. Règlement de lotissement. Commune de Theuville. MODIFIÉ mai 2014 Commune de Theuville Lotissement «le Colombier» Permis d aménager Règlement de lotissement MODIFIÉ mai 2014 Maîtrise d ouvrage Maîtrise d œuvre SOCIETE D AMENAGEMENT ET D EQUIPEMENT DU DEPARTEMENT D EURE-ET-LOIR

Plus en détail

VOCABULAIRE D UNE FAÇADE LUCARNE CORNICHE CROUPE GARDE CORPS BANDEAU ALLÈGE ENCADREMENT DE BAIE SOUBASSEMENT CHASSIS DE TOIT ŒIL DE BŒUF LINTEAU

VOCABULAIRE D UNE FAÇADE LUCARNE CORNICHE CROUPE GARDE CORPS BANDEAU ALLÈGE ENCADREMENT DE BAIE SOUBASSEMENT CHASSIS DE TOIT ŒIL DE BŒUF LINTEAU 2 VOCABULAIRE D UNE FAÇADE LUCARNE CORNICHE CROUPE GARDE CORPS ENCADREMENT DE BAIE ALLÈGE SOUBASSEMENT BANDEAU MODÉNATURE ENSEMBLE DE DÉCORS ET MOULURES CHASSIS DE TOIT ŒIL DE BŒUF LINTEAU QUEUE DE VACHE

Plus en détail

et le pavillonnaire en site urbain

et le pavillonnaire en site urbain Guide couleurs Les maisons de bourg et le pavillonnaire en site urbain B r o c a n t e L I B R A I R I E Couleurs et matières pour les façades : restaurations et constructions neuves Les typologies architecturales

Plus en détail

Cannes : Urbanisation et patrimoine bâti Quartier Russe

Cannes : Urbanisation et patrimoine bâti Quartier Russe Cannes : Urbanisation et patrimoine bâti Quartier Russe Dans le cadre des programmes d Histoire des arts (l architecture), une sortie est organisée pour les élèves de 4 e : Objectifs Découvrir le patrimoine

Plus en détail

Maison, 17 quai de la Vaucouleurs, dite Villa Diane

Maison, 17 quai de la Vaucouleurs, dite Villa Diane Maison, 17 quai de la Vaucouleurs, dite Villa Diane 17 quai de la Vaucouleurs Mantes-la-Jolie Dossier IA78002237 réalisé en 2016 Copyrights Copyrights Auteurs (c) Région Ile-de-France - Inventaire général

Plus en détail

Château des Essarts. Origines de la propriété

Château des Essarts. Origines de la propriété Château des Essarts Le château est situé en bordure de l autoroute, à proximité de l échangeur de la Gouyonnière et des zones commerciales qui se sont développées dans ce secteur. L entrée du château Origines

Plus en détail

hôtel de voyageurs dit Carlton Hotel

hôtel de voyageurs dit Carlton Hotel Provence-Alpes-Côte d'azur, Alpes-Maritimes Cannes 58 boulevard de la Croisette Références du dossier Numéro de dossier : Date de l'enquête initiale : 1983 Date(s) de rédaction : 1999 Cadre de l'étude

Plus en détail

Règlement 5.b.2 Annexe 5b2 : Eléments ré pertoriés au titre de l article L123-1.7 du Code de l Urbanisme

Règlement 5.b.2 Annexe 5b2 : Eléments ré pertoriés au titre de l article L123-1.7 du Code de l Urbanisme 5.b.2 Règlement Annexe 5b2 : Eléments répertoriés au titre de l article L123-1.7 du Code de l Urbanisme P.L.U. Révision simplifiée n 1 1 2 L article L 123-1 7 du code de l urbanisme permet, dans le cadre

Plus en détail

Usine textile, dite manufacture des Gros-Chiens, actuellement maison

Usine textile, dite manufacture des Gros-Chiens, actuellement maison Champagne-Ardenne, Ardennes Sedan 2 rue Berchet, 1 rue du Ménil Références du dossier Numéro de dossier : Date de l'enquête initiale : 1984 Date(s) de rédaction : 2008 Cadre de l'étude : patrimoine industriel

Plus en détail

L architecture du XIX ème siècle à Pau et ses couleurs

L architecture du XIX ème siècle à Pau et ses couleurs L architecture du XIX ème siècle à Pau et ses couleurs Opération de mise en valeur des façades 1 L architecture du XIX ème siècle à Pau et ses couleurs Sommaire Les immeubles ci-après présentés, sont donnés

Plus en détail

Maison, dite Chalet Benedict

Maison, dite Chalet Benedict Hauts-de-France, Somme Fort-Mahon-Plage 925 avenue de la Plage Références du dossier Numéro de dossier : Date de l'enquête initiale : 2002 Date(s) de rédaction : 2005 Cadre de l'étude : patrimoine de la

Plus en détail

Patrimoine identifié au titre de l article L III) 2 du Code de l Urbanisme

Patrimoine identifié au titre de l article L III) 2 du Code de l Urbanisme DEPARTEMENT DU CANTAL COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU BASSIN D AURILLAC COMMUNE DE YOLET PLAN LOCAL D URBANISME Patrimoine identifié au titre de l article L123-1-5-III) 2 du Code de l Urbanisme - patrimoine

Plus en détail

67 (aire d étude : Sélestat- Sélestat) inventaire topographique établi en 1993 par Scheurer Marie-Philippe

67 (aire d étude : Sélestat- Sélestat) inventaire topographique établi en 1993 par Scheurer Marie-Philippe Commune : Sélestat 67 (aire d étude : Sélestat- Sélestat) Référence: IA00124612 Adresse : Armes (place d') 8 Titre de l œuvre : Maison Cartographie : Lamberti ; 0979750 ; 1074920 Cadastre : 1986 1 35 Dossier

Plus en détail

ZONE DE PROTECTION DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL URBAIN ET PAYSAGER (Z.P.P.A.U.P.)

ZONE DE PROTECTION DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL URBAIN ET PAYSAGER (Z.P.P.A.U.P.) ZONE DE PROTECTION DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL URBAIN ET PAYSAGER (Z.P.P.A.U.P.) CAHIER DES RECOMMANDATIONS ARCHITECTURALES Isabelle BERGER- WAGON Architecte Urbaniste Juin 2007 LA FACADE La façade constituant

Plus en détail

Restauration de façade

Restauration de façade Restauration de façade Des règles simples pour une rénovation réussie Petit guide des règles à respecter dans le cadre de la ZPPAUP (Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager)

Plus en détail

MESURES DE PROTECTION DU PATRIMOINE BATI DANS LE P.L.U.

MESURES DE PROTECTION DU PATRIMOINE BATI DANS LE P.L.U. MESURES DE PROTECTION DU PATRIMOINE BATI DANS LE P.L.U. De nouvelles mesures de protection patrimoniales sont inscrites dans le PLU. Elles traduisent le travail très important de repérage effectué et reflète

Plus en détail

Maison, dite villa. Références du dossier. Désignation. Compléments de localisation. Historique. Description

Maison, dite villa. Références du dossier. Désignation. Compléments de localisation. Historique. Description Rhône-Alpes, Savoie Aix-les-Bains Les Hauts de Marlioz 56 chemin des Burnets Références du dossier Numéro de dossier : Date de l'enquête initiale : 2014 Date(s) de rédaction : 2014 Cadre de l'étude : inventaire

Plus en détail

lundi 30 septembre h30

lundi 30 septembre h30 Dossier préparé par Muriel Queneuille, chargée de mission, association renaissance des cités d'europe En présence de : Elizabeth Touton, présidente d InCité, adjointe au maire chargée du logement, de l

Plus en détail

CAHIER DE CONSEILS ET DE RECOMMANDATIONS ANNEXE N 2 AU REGLEMENT DE L OCAH DU CENTRE ANCIEN

CAHIER DE CONSEILS ET DE RECOMMANDATIONS ANNEXE N 2 AU REGLEMENT DE L OCAH DU CENTRE ANCIEN COMMUNE DE GONESSE (Val d Oise) ---------- Direction de l Aménagement Urbain Secteur Urbanisme CAHIER DE CONSEILS ET DE RECOMMANDATIONS ------------- ANNEXE N 2 AU REGLEMENT DE L OCAH DU CENTRE ANCIEN

Plus en détail

L ANCIEN HÔTEL DE CRAVOISIER Melun Région Ile-de-France. Pinel optimisé au Déficit Foncier

L ANCIEN HÔTEL DE CRAVOISIER Melun Région Ile-de-France. Pinel optimisé au Déficit Foncier L ANCIEN HÔTEL DE CRAVOISIER 77000 Melun Région Ile-de-France Pinel optimisé au Déficit Foncier 01 UN PROJET SITUÉ AU CŒUR DE LA PREFECTURE DE SEINE-ET-MARNE paris Melun MELUN Située à 40 km au Sud-Est

Plus en détail

PORTES D ALLEES REMARQUABLES

PORTES D ALLEES REMARQUABLES PORTES D ALLEES REMARQUABLES 9 rue Bouteille : Porte cloutée du XVIe siècle Porte piétonne à un seul vantail composé de planches cloutées. Imposte en ferronnerie ornée de motif en forme de cornes le long

Plus en détail

Hôtel de voyageurs dit Hôtel Régina et bureaux de la Compagnie des Messageries maritimes

Hôtel de voyageurs dit Hôtel Régina et bureaux de la Compagnie des Messageries maritimes Provence-Alpes-Côte d'azur, Bouches-du-Rhône Marseille les Grands Carmes rue de la République, 3 place Sadi-Carnot, 9, 11 rue Méry Hôtel de voyageurs dit Hôtel Régina et bureaux de la Compagnie des Messageries

Plus en détail

Typologies et couleurs des constructions Le bâti des 19 ème et 20 ème siècles 1850 à 1950

Typologies et couleurs des constructions Le bâti des 19 ème et 20 ème siècles 1850 à 1950 25 Les maisons de style19 ème à façade en rocaille La meulière est très utilisée dès la fin du 19 ème siècle. Coûteuse à mettre en œuvre (difficile à tailler et à appareiller) elle est néanmoins prisée

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme. Modification

Plan Local d Urbanisme. Modification MODIFICATION MODIFICATION Sainte-Luce-sur-Loire Plan Local d Urbanisme Modification 5. Pièces écrites 5.2. Légende du règlement 5.2.3 Liste du patrimoine, séquences urbaines et du petit patrimoine identifiés

Plus en détail

Le patrimoine bâti rimouskois en images

Le patrimoine bâti rimouskois en images Le patrimoine bâti rimouskois en images L information et les images que vous vous apprêtez à voir sont issues de l inventaire du patrimoine bâti rimouskois réalisé dans le cadre des mandats de la Société

Plus en détail

NUANCIER COULEUR CONSEILS ET RÈGLES POUR LA MISE EN COULEUR DES FAÇADES

NUANCIER COULEUR CONSEILS ET RÈGLES POUR LA MISE EN COULEUR DES FAÇADES NUANCIER COULEUR CONSEILS ET RÈGLES POUR LA MISE EN COULEUR DES FAÇADES Valoriser le patrimoine architectural, urbain et paysager pour renforcer l identité du site de Saint-Nicaise à Reims dans le cadre

Plus en détail

PLAN LOCAL D'URBANISME

PLAN LOCAL D'URBANISME PLAN LOCAL D'URBANISME TREGUENNEC Finistère Annexe architecturale et paysagère Arrêté le : 8 décembre 2012 Approuvé le : Rendu exécutoire le : SOMMAIRE SOMMAIRE... 1 1. L ASPECT EXTERIEUR... 3 2.LE TRAITEMENT

Plus en détail

Manoir actuellement maison

Manoir actuellement maison SECTION A PARCELLE 267 Viel Eclosel (le) Cadastre 1850 Cadastre 1808 Manoir actuellement maison Cadastre actuel PRÉSENTATION 380 SECTION A PARCELLE 267 CLASSEMENT Viel Eclosel (le) DESCRIPTIF CRIITÈRES

Plus en détail

couleurs INSERTION ARCHITECTURALE ou comment construire en harmonie avec l architecture locale?

couleurs INSERTION ARCHITECTURALE ou comment construire en harmonie avec l architecture locale? façade volumes fenêtres couleurs INSERTION ARCHITECTURALE ou comment construire en harmonie avec l architecture locale? toitures lucarnes restauration Cahier de recommandations architecturales et paysagères

Plus en détail

PLU Angervilliers. 5b. Eléments remarquables recensé au titre de l article L du Code de l Urbanisme

PLU Angervilliers. 5b. Eléments remarquables recensé au titre de l article L du Code de l Urbanisme DEPARTEMENT DE L ESSONNE PLU Angervilliers PLU approuvé en Conseil Municipal le 27 février 2014 Maire d Angervilliers 1, Rue du Château 91470 Angervilliers Tel : 01 64 59 02 06 5b. Eléments remarquables

Plus en détail

Art 1.1: IMPLANTATION DES CONSTRUCTIONS PAR RAPPORT AUX VOIES ET EMPRISES PUBLIQUES

Art 1.1: IMPLANTATION DES CONSTRUCTIONS PAR RAPPORT AUX VOIES ET EMPRISES PUBLIQUES ARTICLE 1 : IMPLANTATIONS DES CONSTRUCTIONS préambule : Les orientations de constructibilité sont données par le parcellaire existant. Il résulte de la division parcellaire de l époque romaine puis de

Plus en détail

ZONE A : LES BORDS DE SEINE

ZONE A : LES BORDS DE SEINE ZONE A : LES BORDS DE SEINE Les bords de Seine, le confluent avec l Oise et l Ile d Andrésy constituent un des patrimoines majeurs d Andrésy. La présence des bords de Seine a eu pour effet que toutes les

Plus en détail

Maison, dite Salamandre

Maison, dite Salamandre Hauts-de-France, Somme Ault Onival 2 rue Hénin, boulevard de la Mer Références du dossier Numéro de dossier : Date de l'enquête initiale : 2002 Date(s) de rédaction : 2005 Cadre de l'étude : patrimoine

Plus en détail

La réutilisation de bâtiments anciens devra respecter au maximum le caractère du bâtiment existant.

La réutilisation de bâtiments anciens devra respecter au maximum le caractère du bâtiment existant. GROIX annexes 95 96 GROIX 97 GENERALITES A n d éviter la destruction de bâtiments ou d ensembles de bâtiments anciens remarquables sur le plan architectural et (ou) historique, d inciter à leur rénovation

Plus en détail

FICHE PATRIMOINE LES COURONNEMENTS. Ce que tout propriétaire doit savoir en matière d entretien, de restauration et de remplacement

FICHE PATRIMOINE LES COURONNEMENTS. Ce que tout propriétaire doit savoir en matière d entretien, de restauration et de remplacement FICHE PATRIMOINE LES COURONNEMENTS Ce que tout propriétaire doit savoir en LES COURONNEMENTS PRÉSERVER LE CACHET DU PLATEAU Chaque immeuble, même le plus modeste, fait partie du patrimoine bâti du Plateau-Mont-Royal

Plus en détail