DOSSIER DE MONUMENT. Clés :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOSSIER DE MONUMENT. Clés :"

Transcription

1 DOSSIER DE MONUMENT Clés : Période : Août 1914 Lieu : Gomery (Belgique) Belligérants : Allemands Français. Latitude : Longitude : Titre : la bataille des frontières en Belgique - Le combat d Ethe. Thèmes : Les atrocités de l armée allemande en Belgique Localisation : devant l entrée du cimetière communal Remerciements pour son aide et photos à Alain Césarini Ce calvaire a été érigé en mémoire des civils belges, soldats français et médecins fusillés par les Allemands en Août 1914 suite aux combats d Ethe (Belgique) dans le cadre de la Bataille des Frontières.

2 Le combat d Ethe est un épisode de la bataille de Longwy - Neufchâteau, mettant aux prises une partie du 4e C.A. : la 7e division (général de Trentinian) et plus particulièrement la 14e brigade (général Félineau), avec le 5e C.A. allemand (général von Stranz). LES COMBATS D ETHE Journée 20 Août 1914 Dans la nuit du 20 au 21 Août, Joffre ordonne à la III ème armée (général Ruffey) de se porter en direction générale sur Arlon (Belgique) à partir du 21 Août. La mission de la III ème armée est de couvrir la droite de la IV ème armée. Elle doit être prête à s engager face à l Est si nécessaire. L ennemi sera attaqué partout où il sera rencontré. Le IV ème corps d armée (général Boelle) portera ses avants postes sur la basse Vire. Les avants postes de la 7 ème DI s installeront à Latour (Belgique)

3 Journée du 21 Août 1914 La IIIème armée exécute le mouvement prescrit. La 7ème DI reçoit l ordre de marche sur Latour. Journée du 22 Août 1914 Vers 5 h, l avant-garde de la division se met en marche sous un épais brouillard ; la progression est lente. Les habitants ont prévenu que les Allemands sont présents en force dans les environs. A 7 h le général de division est prévenu que le village d Ethe est libre. Vers 8 h,le brouillard se lève et l artillerie ennemie se dévoile. Elle tient les hauteurs au Nord d Ethe qui dominent le village. Les batteries françaises sont repérées et décimées. Un ordre du général de division prescrit au gros de la division d envoyer toute l infanterie disponible au secours de l avant-garde. Vers 12 h, la lutte continue avec énergie. Tous les éléments de l avant-garde qui se sont repliés dans Ethe sont cernés. Le tir de barrage de l artillerie ennemie interdit tout débouché du gros de la division en renfort mais aussi le repli de l avant-garde. Le repli des cavaliers du 14ème hussards se fait sous une pluie d obus qui augmente les pertes de la division.

4 Dans le village, la défense s organise avec les éléments disparates des divers corps qui se sont repliés. Des barricades sont dressées, des pièces d artillerie mises en position. Vers 18h, la défense acharnée d Ethe se poursuit, une pièce du 26ème RAC tire avec précision sur l ennemi. La tenaille allemande menace Gomery mais leur objectif est Longwy. Ils ne cherchent pas à conquérir Ethe. La retraite française se prépare et débute à 20h. Les pertes de la 7ème DI sont énormes : 124 officiers et 5200 hommes tués, blessés ou disparus. Parmi les officiers, le lieutenant colonel Buisson commandant le 26ème RAC. LES EXACTIONS ALLEMANDES A GOMERY APRES LES COMBATS Journée du 22 Août 1914 Le médecin divisionnaire Simonin, blessé, se transporte avec l aide de 2 soldats au château de Gomery. Aucune ambulance n est présente au château. Seuls deux postes de secours ont été installé.au château et dans le village sous l autorité du médecin aide major de 1ère classe Sédillot du 26ème RAC. Il n a pas été possible d évacuer les blessés présents à Gomery avant l occupation du village par les Allemands. Des patrouilles allemandes égarées se sont retrouvées mèlées aux soldats français. Une patrouille allemande a subi quelques coups de feu en approchant du château de Gomery et prétendra que l ambulance était un repaire de francs tireurs. Les Allemands ont évoqué ce prétexte pour massacrer des prisonniers blessés sans défense. La plaque ci contre est apposée sur le mur du cimetière communal à gauche du portail d entrée

5 Journée du 23 Août 1914 Vers 13h, une patrouille du 47ème régiment silésien, déployée devant le château ouvre le feu sans sommation. Les Poméraniens du 47ème mettent le feu aux maisons du village. Le docteur Sedillot raconte : «Un sous officier, suivi de 7 ou 8 hommes font irruption dans la pièce. Il me crie de sortir avec tout mon personnel, que nous allons être fusillé pour toute réponse, me visant à la tête, il fait feu avec un révolver français..la chambre était pleine de fumée, des coups de feu, des cris horribles, des hurlements affreux, des râles m indiquent que dans la pièce contiguë, on tue des blessés.les hommes tentent de fuir par les fenêtres et les portes mais ils rentrent aussitôt ou tombent, on leur tire dessus à bout portant» Source :Bataille des frontières le combat d Ethe, 22 Août 1914 Alain Césarini carte postale ancienne du monument en hommage aux victimes. crédit photo Alain Césarini

La bataille de la crête de Vimy Ressources: Photos

La bataille de la crête de Vimy Ressources: Photos La crête de Vimy du haut des airs Cette photo aérienne montre les principales lignes de tranchées dans un secteur inconnu de la crête de Vimy. Les grands cratères, dont certains ont de 10 à 15 mètres de

Plus en détail

La bataille de Sarrebourg Le 56 ème d Infanterie dans la tourmente de Gosselming

La bataille de Sarrebourg Le 56 ème d Infanterie dans la tourmente de Gosselming La bataille de Sarrebourg Le 56 ème d Infanterie dans la tourmente de Gosselming La bataille de Sarrebourg regroupe plusieurs combats qui se déroulent du 18 au 21 août 1914. Le 8 ème Corps d Armée est

Plus en détail

Conception et textes Mansuy VALENTIN 2015

Conception et textes Mansuy VALENTIN 2015 Conception et textes Mansuy VALENTIN 2015 Si le capitaine Rogier avait survécu à la bataille du 18 juin 1940 à Xertigny, il aurait peut-être pu nous raconter cette terrible journée comme ceci : «Je suis

Plus en détail

DOSSIER DE PROMENADE COMMENTÉE

DOSSIER DE PROMENADE COMMENTÉE DOSSIER DE PROMENADE COMMENTÉE Clés : Période : Impliquée pendant tout le conflit; Lieux : Fère-en-Tardenois (02130) Belligérants : Allemands, Américains, Britanniques et Français Latitude : 49.198868

Plus en détail

La nécessité des opérations de MAI 1917

La nécessité des opérations de MAI 1917 énne, DOSSIER DE MONUMENT Clés : Période : 5 et 6 Mai 1917; Lieux : Braye-en-Laonnois (02000) Belligérants : Français et Allemands Latitude : 49.332352 Longitude : 3.0997 Titre : L Epine de CHEVREGNY Thèmes

Plus en détail

297 ème REGIMENT D'INFANTERIE ( )

297 ème REGIMENT D'INFANTERIE ( ) 297 ème REGIMENT D'INFANTERIE ( 1914-1919 ) HISTORIQUE DU 297 ème RÉGIMENT D'INFANTERIE.???????????? 1914. - FORMATION - LORRAINE Le 297 ème régiment d'infanterie a été formé à la mobilisation, à Chambéry,

Plus en détail

Présentation et utilisation du site Internet «Mémoire des Hommes»

Présentation et utilisation du site Internet «Mémoire des Hommes» Présentation et utilisation du site Internet «Mémoire des Hommes» Mémoire des hommes est destiné à mettre à la disposition du public des documents numérisés et des informations issues des fonds d archives

Plus en détail

LA NÉCROPOLE NATIONALE DE MAURUPT-LE-MONTOIS par Alain GIROD

LA NÉCROPOLE NATIONALE DE MAURUPT-LE-MONTOIS par Alain GIROD LA NÉCROPOLE NATIONALE DE MAURUPT-LE-MONTOIS par Alain GIROD Le 10 septembre sera une grande journée de deuil ; les combats font rage. Les allemands reculent, mais pied à pied ; ils ne laissent derrière

Plus en détail

Les journaux de marches et opérations (JMO) des unités de la mission française près des forces américaines : une mémoire partagée ( )

Les journaux de marches et opérations (JMO) des unités de la mission française près des forces américaines : une mémoire partagée ( ) Revue historique des armées 246 2007 France-États-Unis Les journaux de marches et opérations (JMO) des unités de la mission française près des forces américaines : une mémoire partagée (1917-1919) Michel

Plus en détail

DOSSIER PROMENADE SPÉCIAL 30 MAI 2015

DOSSIER PROMENADE SPÉCIAL 30 MAI 2015 DOSSIER PROMENADE SPÉCIAL 30 MAI 2015 Clés : Période : 1914-1917 Lieu : Saint-Mard (02220) Belligérants : Allemands et Français Latitude : 49.386587 Longitude : 3.582991 Titre : "Le front derrière l'aisne

Plus en détail

LES DOCUMENTS COMPLÉMENTAIRES

LES DOCUMENTS COMPLÉMENTAIRES Clés : Période : 5/6 septembre 1914 Lieu : Villeroy et Chauconin (77410) Belligérants : Allemands, Français; Latitude : 48.982197 Longitude : 2.781864 Titre Le début des combats de l'ourcq, 5 et6 septembre

Plus en détail

Sur les champs de bataille

Sur les champs de bataille Introduction Sur les champs de bataille Les Canadiens ont largement contribué à la Première Guerre mondiale. Le rôle du Canada faisait une grande par

Plus en détail

Marius Revel. Naissance

Marius Revel. Naissance Marius Revel Naissance Marius François Revel est né le samedi 15 août 1885 à Villalier. Il est le fils de Jules Bernard Revel, ramonet 1, âgé de 34 ans et d Agathe Escande, âgée de 27 ans. Acte de naissance

Plus en détail

Musée de plein air. A l aide de la carte et du croquis, rejoignez l ouvrage de Froideterre!

Musée de plein air. A l aide de la carte et du croquis, rejoignez l ouvrage de Froideterre! Musée de plein air A l aide de la carte et du croquis, rejoignez l ouvrage de Froideterre! 1 ) Le village de Fleury-devant-Douaumont A partir du parking du Mémorial, rejoignez le sentier conduisant au

Plus en détail

DOSSIER DE MONUMENT Clés : Période : Lieu : Belligérants : Latitude : Longitude : Titre : Thèmes : Localisation :

DOSSIER DE MONUMENT Clés : Période : Lieu : Belligérants : Latitude : Longitude : Titre : Thèmes : Localisation : DOSSIER DE MONUMENT Clés : Période : 7 avril 1917 Lieu : Laffaux (02200). Belligérants : Allemands et Français Latitude : 49.442013 Longitude : 3.416147 Titre : Le monument du Caporal René Trochu, 118

Plus en détail

Sommaire. La SUISSE. LA SUISSE : Ses frontières. TIMBRES / VIGNETTES MILITAIRE SUISSE Ou. La SUISSE : Quelques chiffres

Sommaire. La SUISSE. LA SUISSE : Ses frontières. TIMBRES / VIGNETTES MILITAIRE SUISSE Ou. La SUISSE : Quelques chiffres TIMBRES / VIGNETTES MILITAIRE SUISSE Ou Les TIMBRES SOLDAT «SOLDATENMARKEN» Sommaire La SUISSE : Quelques chiffres : Un peu d histoire (939 945) Les TIMBRES SOLDAT «SOLDATENMARKEN» 2 LA SUISSE : Ses frontières

Plus en détail

Journal de marches et d opérations (JMO) de la 11 e Brigade (24 e et 28 e RI) Cote 26N mai 1915

Journal de marches et d opérations (JMO) de la 11 e Brigade (24 e et 28 e RI) Cote 26N mai 1915 Journal de marches et d opérations (JMO) de la 11 e Brigade (24 e et 28 e RI) Cote 26N498 11-27 mai 1915 11 Mai Le 3 e Corps est attaché à la Xe Armée. Les régiments de la Brigade occupent les cantonnements

Plus en détail

Les points de résistance allemands

Les points de résistance allemands Les points de résistance allemands Tour Eiffel Palais du Luxembourg Environ 55 minutes - 4 km Repères Après leur Débarquement en Normandie le 6 juin 1944 les Alliés progressent vers l Est. En août 1944,

Plus en détail

Sur les traces de la plaque commémorative pour les instituteurs de la Loire morts pour la France

Sur les traces de la plaque commémorative pour les instituteurs de la Loire morts pour la France Sur les traces de la plaque commémorative pour les instituteurs de la Loire morts pour la France Élèves de 3 ème du Collège Mario Meunier, Montbrison, 2013-2014 Deux enseignants Jean Emonet Louis Géry

Plus en détail

09. ORGEIX Monument aux morts

09. ORGEIX Monument aux morts 09. ORGEIX Monument aux morts De la guerre de 1914-1918 et de la guerre de 1939-1945 Étude Inscriptions Documents Sources Illustrations Étude communale La commune d décide, dès la fin de la Grande Guerre

Plus en détail

ESCALE 3 : LA SECONDE GUERRE MONDIALE, UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT ( )

ESCALE 3 : LA SECONDE GUERRE MONDIALE, UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT ( ) 1. Situer Stalingrad. Stalingrad se trouve en Russie sur les bords de la Volga. 2. Quelles sont les armées en présence? La bataille de Stalingrad oppose l Armée allemande à l Armée russe. 3. Comment sont

Plus en détail

LE SITE RECONSTITUÉ DE LA MAIN DE MASSIGES

LE SITE RECONSTITUÉ DE LA MAIN DE MASSIGES LE SITE RECONSTITUÉ DE LA MAIN DE MASSIGES Par Alain GIROD Sans l intervention de cinq passionnés d histoire, cette parcelle de terrain de 3 hectares de la «cote 191 dite Le cratère» aurait été rendue

Plus en détail

DOSSIER DE MONUMENT. Clés : Période : 28 mai Lieu : Cantigny (80500) Nord Ouest de Montdidier Belligérants : Allemands, Américains et Français

DOSSIER DE MONUMENT. Clés : Période : 28 mai Lieu : Cantigny (80500) Nord Ouest de Montdidier Belligérants : Allemands, Américains et Français DOSSIER DE MONUMENT Clés : Période : 28 mai 1918. Lieu : Cantigny (80500) Nord Ouest de Montdidier Belligérants : Allemands, Américains et Français Monuments de la 1ére DIUS La fameuse BIG ONE RED Latitude

Plus en détail

PARCOURS D ENIGMES MONUMENT, OÙ ES-TU?

PARCOURS D ENIGMES MONUMENT, OÙ ES-TU? PARCOURS D ENIGMES MONUMENT, OÙ ES-TU? (Du 1 er octobre au 3 novembre 2015) 1 2 NOS QUESTIONS En novembre 1914, quel président de la République assiste à l assaut des troupes françaises pour libérer Andechy

Plus en détail

Enquête pour un Poilu oublié de

Enquête pour un Poilu oublié de Enquête pour un Poilu oublié de 1914-1918 ENQUÊTE Que reste-t-il aujourd hui des millions d hommes qui ont participé à la Guerre de 1914-1918? Des milliers de Monuments aux Morts, où d autres vagues de

Plus en détail

Thème 1- La première guerre mondiale : vers une guerre totale ( )

Thème 1- La première guerre mondiale : vers une guerre totale ( ) https://college.clionautes.org/spip.php?article3273 Thème 1- La première guerre mondiale : vers une guerre totale (1914-1918) par Gabrielle Morgane Mise en ligne : mardi 5 mai 2015 i Troisième - i 3ème

Plus en détail

Avril 17 : La Bataille de la Crête de Vimy..

Avril 17 : La Bataille de la Crête de Vimy.. Avril 17 : La Bataille de la Crête de Vimy.. La bataille de la crête de Vimy se déroule entre le 9 et le 14 avril 1917 sur le territoire de Vimy, près de Lens dans le Pas-de-Calais. Le site, dominant la

Plus en détail

Fiche de recherche n 1. Comment retrouver son aïeul qui a fait la guerre? Source : carte postale privée, album personnel, Daniel Laurent

Fiche de recherche n 1. Comment retrouver son aïeul qui a fait la guerre? Source : carte postale privée, album personnel, Daniel Laurent 1 ère guerre mondiale Fiche de recherche n 1 Comment retrouver son aïeul qui a fait la guerre? Rien de plus passionnant que de remonter ses origines et de vouloir connaître ce qu ont vécu ses aïeux d autant

Plus en détail

L'Aisne au cœur de la grande guerre.

L'Aisne au cœur de la grande guerre. L'Aisne au cœur de la grande guerre. Cimetière et mémorial, une amitié franco-américaine. Chapelle de Belleau Wood Le cimetière Américain OiseAisne Le monument Américain de la cote 204 Les fantômes de

Plus en détail

Saint-Aygulf (Fréjus) - Lundi 5 décembre 2016 Journée nationale du Souvenir des morts de la guerre d'algérie et des combats du Maroc et de Tunisie

Saint-Aygulf (Fréjus) - Lundi 5 décembre 2016 Journée nationale du Souvenir des morts de la guerre d'algérie et des combats du Maroc et de Tunisie Saint-Aygulf (Fréjus) - Lundi 5 décembre 2016 Journée nationale du Souvenir des morts de la guerre d'algérie et des combats du Maroc et de Tunisie Salut au monument aux morts de Richard Serr (1er adjoint

Plus en détail

QUELQUES CHEFS FRANÇAIS A VERDUN LA BATAILLE DE VERDUN EN CHIFFRES APPROCHES

QUELQUES CHEFS FRANÇAIS A VERDUN LA BATAILLE DE VERDUN EN CHIFFRES APPROCHES QUELQUES CHEFS FRANÇAIS A VERDUN Le général français Philippe PETAIN (né en 1856), commandant de la 2 ème Armée, réorganise de la défense de Verdun, de fin février 1916/mi-avril 1916,. Un grand chef, apprécié

Plus en détail

Projet 1914 : 100 ans après

Projet 1914 : 100 ans après Projet 1914 : 100 ans après 1) Sa Vie et son Etat Civil : Classe de CM1-CM2 de St Maurice en Gourgois Enseignants : Evelyne LAURENSON / Emmanuel DUCHAMP REYMONDON JACQUES source :un dessin de la maison

Plus en détail

Alexandre Ronza. Naissance

Alexandre Ronza. Naissance Alexandre Ronza Naissance François Alexandre Ronza voit le jour le dimanche 25 février 1877 à San Germano Vercellese, en Italie, à mi-chemin entre Turin et Milan. Il est le fils de Jean Charles Antoine

Plus en détail

Manuel d'emploi d'une section de combat d'infanterie

Manuel d'emploi d'une section de combat d'infanterie DIVISION DES TÊTES BRÛLÉES Manuel d'emploi d'une section de combat d'infanterie à l'attention des chefs de section I. Composition d'une Section d'infanterie La section d'infanterie DTB est composée idéalement

Plus en détail

Le CAPITAINE CHARLES, Émile Bertin - héros de la bataille sanglante d ethe, en Luxembourg Belge, le 22 août 1914 au 4 ème

Le CAPITAINE CHARLES, Émile Bertin - héros de la bataille sanglante d ethe, en Luxembourg Belge, le 22 août 1914 au 4 ème Le CAPITAINE CHARLES, Émile Bertin - héros de la bataille sanglante d ethe, en Luxembourg Belge, Hervé Bernard, historien de marine, membre de l a.e.c. archives Biarritz le 27 janvier 2015. Ethe Ouvrage

Plus en détail

Implantation du camp *** Répartition des Polonais *** La fin du camp polonais *** Souvenir de la présence polonaise *** Relations francopolonaises

Implantation du camp *** Répartition des Polonais *** La fin du camp polonais *** Souvenir de la présence polonaise *** Relations francopolonaises MEMORIAL POLONAIS DE VELUCHE Implantation du camp Répartition des Polonais La fin du camp polonais Souvenir de la présence polonaise Relations francopolonaises CONTACTS Remerciements : J. Billy - Y. Chauveau

Plus en détail

09. SAVERDUN Gendarmerie (non étudiée)

09. SAVERDUN Gendarmerie (non étudiée) 09. SAVERDUN Gendarmerie (non étudiée) Plaque commémorative des morts de la guerre de 1939-1945 Patrick Roques, 2012 Étude Inscriptions Documents Sources Illustrations Étude Il est probable que la plaque

Plus en détail

2/ contacter toutes les armées d Europe et dites leurs qu ils aurons un choix a faire pendant le bombardement.

2/ contacter toutes les armées d Europe et dites leurs qu ils aurons un choix a faire pendant le bombardement. 01/07/2015 mise à jour (01/01/2016) Fichier d'orientation Dépôt de bilan Européen La stratégies des gouvernements Européen est sous contrôle de force obscure qui empêche la préparation des troupes Allemande

Plus en détail

9 ème BATAILLON DE CHASSEURS A PIED

9 ème BATAILLON DE CHASSEURS A PIED 9 ème BATAILLON DE CHASSEURS A PIED JOURNAL DES MARCHES ET OPERATIONS DU 14 SEPTEMBRE 1914 AU 19 FEVRIER 1915 Source : SHAT Mémoire des Hommes 14 septembre 1914 Note : l état nominatif des pertes jour

Plus en détail

DOSSIER DE MONUMENT. Clés : Période : Septembre octobre1918

DOSSIER DE MONUMENT. Clés : Période : Septembre octobre1918 DOSSIER DE MONUMENT Clés : Période : Septembre octobre1918 Lieu : Ardeuil 08400 Belligérants : Allemands Américains et Français Latitude : 49.2579386 Longitude : 4.7077783 Titre : Monument du 371th Infantery

Plus en détail

AOUT 1942-JANVIER 1943 : LA BATAILLE DE STALINGRAD

AOUT 1942-JANVIER 1943 : LA BATAILLE DE STALINGRAD AOUT 1942-JANVIER 1943 : LA BATAILLE DE STALINGRAD Après une contre-offensive fulgurante en direction du Caucase, la Wehrmacht atteint en août 1942 les environs de Stalingrad, 1 ère site industriel d URSS

Plus en détail

LA FLEUR AU FUSIL...

LA FLEUR AU FUSIL... LA FLEUR AU FUSIL... SCENARIOS 1914 POUR MARMITAGES «Les casques d argent», Haelen, 12 aout 1914 Joueur Allemand (attaquant) : 8 unités de cavalerie, 4 unités d infanterie (Jägers), 1 unité de mitrailleuses,

Plus en détail

Enseigner la Première Guerre mondiale : les expériences combattantes

Enseigner la Première Guerre mondiale : les expériences combattantes Enseigner la Première Guerre mondiale : les expériences combattantes Début 1915, secteur de la Fontenelle Août 1917 (Marne) 13 septembre 1916, sur le champ de bataille de la Somme Deux jeunes soldats

Plus en détail

Les fusillés. Les modalités d exécutions «non officielles» sont nombreuses, et en particulier la mission «suicide».

Les fusillés. Les modalités d exécutions «non officielles» sont nombreuses, et en particulier la mission «suicide». Les fusillés. Suivant la défaite de Charleroi et l échec de la Bataille des frontières, les mêmes causes produisant souvent les mêmes effets, deux décrets du 2 août et du 6 septembre 1914 furent promulgués

Plus en détail

Cartes postales militaires

Cartes postales militaires Mémoire de la Grande Guerre Cartes postales militaires par Michel GARNESSON D'après les cahiers laissés par son arrière-grand-père Auguste MIGNOT, instituteur à VILLERS-MARMERY (51) pendant la grande guerre

Plus en détail

Le Coquin, le Pain de Sucre et la Pierre Piquée Le Coquin

Le Coquin, le Pain de Sucre et la Pierre Piquée Le Coquin Le Coquin, le Pain de Sucre et la Pierre Piquée Le Coquin Les Allemands ont utilisé tous les points hauts du massif vosgien pour en faire des observatoires. Le Coquin est un rocher tabulaire surmontant

Plus en détail

70 e anniversaire de la bataille de Normandie : Montormel Discours de Kader Arif (Montormel, vendredi 22 août 2014)

70 e anniversaire de la bataille de Normandie : Montormel Discours de Kader Arif (Montormel, vendredi 22 août 2014) 70 e anniversaire de la bataille de Normandie : Montormel Discours de Kader Arif (Montormel, vendredi 22 août 2014) Seul le prononcé fait foi Madame la Maréchale de la diète, Monsieur l ambassadeur, Monsieur

Plus en détail

«La guerre» d Otto Dix

«La guerre» d Otto Dix Objet d étude: L art et la guerre «La guerre» d Otto Dix et «Verdun» de Félix Vallotton Problématique: Comment les arts peuvent-ils contribuer à dénoncer les horreurs des guerres? 1 Otto Dix, né en Allemagne

Plus en détail

Citations : A l ordre du corps d Armée : Sergents Dubrez et Cottier : Soldats Dupraz et Muller.

Citations : A l ordre du corps d Armée : Sergents Dubrez et Cottier : Soldats Dupraz et Muller. Citations : A l ordre du corps d Armée : Sergents Dubrez et Cottier : Soldats Dupraz et Muller. 28 Juillet 1915 Evénements de guerre : Tirs de harcèlement d artillerie sur l ensemble du secteur ainsi que

Plus en détail

Extraits du JMO du 60 ème RI Pour la période fin juillet septembre 1914

Extraits du JMO du 60 ème RI Pour la période fin juillet septembre 1914 Extraits du JMO du 60 ème RI Pour la période fin juillet septembre 1914 31 juillet 1914 - À 19 heures arrive l ordre du Ministre «Faire partir les troupes de couverture. Le 1 er échelon du 60 ème est transporté

Plus en détail

Contact for further information about this collection RG M

Contact for further information about this collection RG M RG-43.111M Archives départementales de l'ardèche 57 J FONDS LOUIS-FRÉDÉRIC DUCROS/ COMITE D'HISTOIRE DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE, SECTION DE L'ARDÈCHE Répertoire numérique par François STÉVENIN PRIVAS

Plus en détail

Blessés : Galaud Georges, soldat 21 Cie. ; Lavaud Marie, sergent 23 Cie.

Blessés : Galaud Georges, soldat 21 Cie. ; Lavaud Marie, sergent 23 Cie. 1 Février Le 5 Btn en ligne à la fosse 11 de Béthune. 6 Btn cantonné à Sailly le Bourse.- CHR et EM cantonnés à Sailly la Bourse. Le 6 Btn quitte Sailly la Bourse à 5 h pour se rendre à Cambrin où il doit

Plus en détail

La nouvelle frontière résulte de la séparation linguistique entre le français et l allemand.

La nouvelle frontière résulte de la séparation linguistique entre le français et l allemand. LL D LA FAC Hachurez sur la carte ci-contre la zone qui n est plus française avant la guerre de 1914/1918. Observez la carte ci-contre. La légende indique la frontière avant et après 1871. Quelle est la

Plus en détail

Abécédaire. De la grande guerre

Abécédaire. De la grande guerre Abécédaire De la grande guerre Sommaire A comme armistice D comme défunts G comme gueule cassée H comme horreur N comme nouvelle du front P comme propagande T comme tranchée A comme armistice Nous avons

Plus en détail

CEUX DE ANCIENS ÉLÈVES ANCIENS PROFESSEURS LYCÉE «AMIRAL DE GRASSE»

CEUX DE ANCIENS ÉLÈVES ANCIENS PROFESSEURS LYCÉE «AMIRAL DE GRASSE» CEUX DE 1914-1918 ANCIENS ÉLÈVES ANCIENS PROFESSEURS LYCÉE «AMIRAL DE GRASSE» «MORTS POUR LA FRANCE» Dossier constitué par l Association Historique du Pays de Grasse (ceuxde14-18@grasse-historique.fr)

Plus en détail

DOSSIER DE MONUMENT. Clés : Période : septembre1914 Lieu: Cormeilles-en-Parisis (95240) Belligérants: Français Allemands

DOSSIER DE MONUMENT. Clés : Période : septembre1914 Lieu: Cormeilles-en-Parisis (95240) Belligérants: Français Allemands DOSSIER DE MONUMENT Clés : Période : septembre1914 Lieu: Cormeilles-en-Parisis (95240) Belligérants: Français Allemands Latitude : 48.984385 Longitude : 2.195034 Titre : Fort de Cormeilles-en-Parisis un

Plus en détail

On trouve encore au début de la guerre une utilisation massive des chevaux pour déplacer les canons ou les soldats

On trouve encore au début de la guerre une utilisation massive des chevaux pour déplacer les canons ou les soldats Des armements : - De plus en plus puissants et diversifiés - Aux effets de plus en plus meurtriers - Qui rendent possible 2 types de guerres : de position ou de mouvement - Qui permettent de menacer de

Plus en détail

Galerie photos. "Oublier les enseignements du passé serait, non seulement trahir le passé et renier le combat de nos

Galerie photos. Oublier les enseignements du passé serait, non seulement trahir le passé et renier le combat de nos Published on Saint Lô Tourisme (http://www.ot-saintloagglo.fr) Accueil > À voir / à faire > Sites et visites > Tourisme de mémoire > Galerie photos Galerie photos De 1939 à 1945, la Seconde Guerre mondiale

Plus en détail

Historique du 19e Régiment d Infanterie Territoriale dans la Grande Guerre. Paris et Limoges, Charles Lavauzelle, éditeur Militaire, 1921.

Historique du 19e Régiment d Infanterie Territoriale dans la Grande Guerre. Paris et Limoges, Charles Lavauzelle, éditeur Militaire, 1921. Historique du 19e Régiment d Infanterie Territoriale dans la Grande Guerre. HISTORIQUE du 19 e Régiment d'infanterie Territoriale DANS LA GRANDE GUERRE Le 19 e régiment d'infanterie territoriale a été

Plus en détail

Mon père à la guerre 14-18

Mon père à la guerre 14-18 Mon père à la guerre 14-18 Jean MOISAN (1897-1962) Jean MOISAN au second plan, à droite en regardant la photo à son arrivée à la guerre avec ses camarades ils ont 18 ans et encore des visages d'adolescents

Plus en détail

DES MARINS BRETONS DANS LES TRANCHEES GUERRE DES FLANDRES (OCTOBRE DECEMBRE 1915)

DES MARINS BRETONS DANS LES TRANCHEES GUERRE DES FLANDRES (OCTOBRE DECEMBRE 1915) 1 DES MARINS BRETONS DANS LES TRANCHEES GUERRE DES FLANDRES (OCTOBRE 1914 - DECEMBRE 1915) Nous sommes aux premiers mois de la guerre : la mobilisation générale a été proclamée le 2 août 1914. Il s agit

Plus en détail

LA FIN DE LA GRANDE GUERRE 90e Anniversaire des combats de 1917 et 1918

LA FIN DE LA GRANDE GUERRE 90e Anniversaire des combats de 1917 et 1918 LA FIN DE LA GRANDE GUERRE 90e Anniversaire des combats de 1917 et 1918 JOURNÉE N 2, SAMEDI 17 MARS 2007 Rendez-vous : 8 h 30, Coucy- le-château, place de la Mairie Départ : 9 h 00 départ de la marche

Plus en détail

3 ème BATAILLON DU 4 ème REGIMENT DE MARCHE DU 1 er REGIMENT ETRANGER D INFANTERIE

3 ème BATAILLON DU 4 ème REGIMENT DE MARCHE DU 1 er REGIMENT ETRANGER D INFANTERIE 3 ème BATAILLON DU 4 ème REGIMENT DE MARCHE DU 1 er REGIMENT ETRANGER D INFANTERIE JOURNAL DE MARCHES ET DES OPERATIONS DU 8 NOVEMBRE 1914 AU 31 MARS 1915 Source : SHAT 8 novembre 1914 Composition au jour

Plus en détail

UN HEROS DE VERDUN. Fernand-Eugène-Edouard MARCHE

UN HEROS DE VERDUN. Fernand-Eugène-Edouard MARCHE UN HEROS DE VERDUN Fernand-Eugène-Edouard MARCHE Marche, Fernand Eugène Edouard était mineur à la fosse n 1 à Béthune. Le 4 août 1914 il est mobilisé au 130 e R.I. Appartenant à la classe 1908, il a 26

Plus en détail

SERVICE ÉDUCATIF DES ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DE LA DORDOGNE

SERVICE ÉDUCATIF DES ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DE LA DORDOGNE SERVICE ÉDUCATIF DES ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DE LA DORDOGNE Les fusillés du 13 juin 1944 à Mareuil Ecole élémentaire Paul Degail, Cycle 3 (Mareuil-sur-belle) Dossier pédagogique n 1 CE DOCUMENT PEUT ÊTRE

Plus en détail

Ce texte paraîtra dans le bulletin municipal de Contrières.

Ce texte paraîtra dans le bulletin municipal de Contrières. Les soldats de Contrières 1 dans la Grande Guerre Le 11 novembre 1918, la première guerre mondiale s achevait. Pour la France entière, on comptait 1,5 millions de morts, dont 550 000 paysans. Au niveau

Plus en détail

La première guerre mondiale

La première guerre mondiale La première guerre mondiale Objectifs: Connaître et retenir les évènements marquants de la première guerre mondiale Avoir compris et retenu le vocabulaire spécifiques à la première guerre mondiale Utiliser

Plus en détail

La Première Guerre Mondiale

La Première Guerre Mondiale Arnaud Manbour La Première Guerre Mondiale La Première Guerre Mondiale s est principalement déroulée en Europe de 1914 à 1918. Cette guerre a été particulièrement meurtrière : elle a provoqué plus de morts

Plus en détail

Mallette pédagogique. Journal «L Echo de Paris» du dimanche 29 juin Publication «Lectures pour tous» du 31 octobre 1914

Mallette pédagogique. Journal «L Echo de Paris» du dimanche 29 juin Publication «Lectures pour tous» du 31 octobre 1914 Mallette pédagogique Service éducatif Livret pédagogique Journal «L Echo de Paris» du dimanche 29 juin 1919 Journal édité le lendemain de la signature du Traité de paix dans la Galerie des Glaces du château

Plus en détail

Namur au temps de la Grande Guerre

Namur au temps de la Grande Guerre NOM :... Prénom :... Classe :... Namur au temps de la Grande Guerre Quarante-quatre grands panneaux montés en extérieur sur le site Terra Nova retraceront cette sombre période vécue par les Namurois entre

Plus en détail

@ssociation nationale

@ssociation nationale @ssociation nationale 1914-1918 LES CHAMPS DE BATAILLES DE VERDUN 4 et 5 juin 2016 Samedi 4 juin RIVE DROITE 1 2 1 Village détruit d Haumont 2 Bois des Caures 3 Ossuaire de Douaumont 4 Fort de Souville

Plus en détail

La Première Guerre Mondiale

La Première Guerre Mondiale La Première Guerre Mondiale 1914 1918 1: Les causes de la guerre (avec Mobiclic n 87) a) Qui? b) Les ententes Triple Entente Pays France Royaume- Uni Triple Alliance Russie Allemagne Italie Autriche- Hongrie

Plus en détail

Les Poilus. Première Guerre mondiale. centenaire essonne.fr. Service éducatif

Les Poilus. Première Guerre mondiale. centenaire essonne.fr. Service éducatif Service éducatif Les Poilus Première Guerre mondiale Réalisé par Pauline Claude, Isabelle Lambert, Catherine Sironi et Lisbeth Porcher centenaire1914-1918.essonne.fr D ans chaque village de France, les

Plus en détail

Filmer la mort au cinéma : Des mises en scène habiles, construites sur l implicite

Filmer la mort au cinéma : Des mises en scène habiles, construites sur l implicite Filmer la mort au cinéma : Des mises en scène habiles, construites sur l implicite Voici quatre scènes du film Cheval de guerre (2012) dans lesquelles le spectateur assiste à la disparition d un personnage.

Plus en détail

Algérie e régiment de tirailleurs tunisiens. 1/8 e RTT : 16 au 30 septembre 1955

Algérie e régiment de tirailleurs tunisiens. 1/8 e RTT : 16 au 30 septembre 1955 Algérie 1954-1962 8 e régiment de tirailleurs tunisiens 1/8 e RTT : 16 au 30 septembre 1955 Eric de FLEURIAN 21/03/2016 Copyright 2016 les-tirailleurs.fr Sommaire Composition du régiment et engagement

Plus en détail

La Seconde Guerre mondiale ( ) En quoi la 2 nde Guerre mondiale est-elle une guerre d anéantissement?

La Seconde Guerre mondiale ( ) En quoi la 2 nde Guerre mondiale est-elle une guerre d anéantissement? La Seconde Guerre mondiale (1939-45) En quoi la 2 nde Guerre mondiale est-elle une guerre d anéantissement? I. Le monde en guerre A. Les victoires de l Axe : 1939-1942 2) avril 1940 : invasion du Danemark

Plus en détail

19 août 1943 Disparition du sous-marin japonais I17 dans les eaux calédoniennes

19 août 1943 Disparition du sous-marin japonais I17 dans les eaux calédoniennes 19 août 1943 Disparition du sous-marin japonais I17 dans les eaux calédoniennes Le 19 août 1943, au cœur de la Seconde Guerre mondiale, le sous-marin japonais I17 en mission de surveillance est bombardé

Plus en détail

La France a signé le 11 Novembre 1918 l armistice mettant fin à la Première Guerre Mondiale.

La France a signé le 11 Novembre 1918 l armistice mettant fin à la Première Guerre Mondiale. Devoir de mémoire : La commémoration La France a signé le 11 Novembre 1918 l armistice mettant fin à la Première Guerre Mondiale. @ Les Docs de Mon Quotidien n 46 ou Hors Série Mon Quotidien En 1922, le

Plus en détail

Que représente Guernica? Contexte historique : Guerre Civile d Espagne ( ) opposant les nationalistes (menés par Franco) aux républicains.

Que représente Guernica? Contexte historique : Guerre Civile d Espagne ( ) opposant les nationalistes (menés par Franco) aux républicains. Que représente Guernica? Contexte historique : Guerre Civile d Espagne (1936-1939) opposant les nationalistes (menés par Franco) aux républicains. Plus précisément : Guernica est une petite ville du Pays

Plus en détail

46 Régiment Territorial d Infanterie

46 Régiment Territorial d Infanterie Historique numérisé par Jean-Luc Arnould Remarque : le texte de l historique du 46 ème RIT est saisi en caractères noirs, avec pour seules corrections non signalées les fautes d orthographes ou de typographie

Plus en détail

Le Lieutenant-colonel Henri TOURTET

Le Lieutenant-colonel Henri TOURTET Le Lieutenant-colonel Henri TOURTET est mort au feu de l ennemi le 15 avril 1945 à 15h10 au village de Didonne. Deux jours plus tard la Poche de Royan était délivrée et la guerre se terminait. Il a été

Plus en détail

LE DRAME ALGÉRIEN EN QUELQUES DATES. Attentats au Maroc, agitation en Tunisie. Des renforts militaires commencent à arriver en Algérie.

LE DRAME ALGÉRIEN EN QUELQUES DATES. Attentats au Maroc, agitation en Tunisie. Des renforts militaires commencent à arriver en Algérie. LE DRAME ALGÉRIEN EN QUELQUES DATES 1954 1er novembre Vague d attentats terroristes déclenchés par le Comité révolutionnaire d Unité et d Action. 6 novembre Dissolution du MTLD de Messali Hadj. 1955 2

Plus en détail

Un enfant breton face à la Grande Guerre

Un enfant breton face à la Grande Guerre Un enfant breton face à la Grande Guerre Niveaux Cycle 3 Nombre d élèves Classe entière 1) Objectifs : - Malgré l éloignement du front, montrer comment les régions de l arrière ont été touchées. - Montrer

Plus en détail

Deuxième guerre mondiale

Deuxième guerre mondiale Deuxième guerre mondiale Campagne de Tunisie 1942-1943 PARCOURS DE GUERRE DU 6 E RTA Eric de FLEURIAN 21/01/2015 Copyright 2015 les-tirailleurs.fr Sommaire Avertissement 2 Situation le 1 er novembre 1942

Plus en détail

Un Héros de la bataille de Verdun, en 1916

Un Héros de la bataille de Verdun, en 1916 Célébration de la commémoration du centenaire De la grande guerre de 1914-1918. Mémoire et Souvenir de mon grand-père paternel, le général de division louis Bernard, Le plus haut grade de La hiérarchie

Plus en détail

Sortie à la Caverne du dragon dans l Aisne : sur le Chemin des Dames

Sortie à la Caverne du dragon dans l Aisne : sur le Chemin des Dames Sortie à la Caverne du dragon dans l Aisne : sur le Chemin des Dames Cliquez pour 11 modifier Avril 2016le style des sous-titres du masque Classes de madame Beaufils, madame Delhez, madame Guiheneuf, monsieur

Plus en détail

VENDEVILLE, le 4 octobre 1914

VENDEVILLE, le 4 octobre 1914 VENDEVIILLE,, lle 4 octobre 1914 Le 4 octobre 1914, les premiers coups de feu du siège de Lille claquent sur notre commune. Nous ne pouvons comprendre ces combats, deux mois après la déclaration de guerre,

Plus en détail

1.1 Dés Dixie nécessite 4 dés normaux (non fournis). Des dés colorés Dixie peuvent être commandés (objet #3799).

1.1 Dés Dixie nécessite 4 dés normaux (non fournis). Des dés colorés Dixie peuvent être commandés (objet #3799). Terrain : Bois, Ruisseaux/Mares, Collines et Champs. Chaque type a son propre symbole mais toutes les cartes de terrain ont le bord vert. Spécial : Des cartes comme Tireur d Elite, Gué, Voie Ferrée, etc.

Plus en détail

09. GARANOU Monument aux morts

09. GARANOU Monument aux morts 09. GARANOU Monument aux morts de la guerre de 1914-1918 et de la guerre de 1939-1945 Patrick Roques - 2010 Étude Inscriptions Documents Sources Illustrations Étude Le monument aux morts de est situé contre

Plus en détail

Le Loiret et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD ( )

Le Loiret et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD ( ) Le Loiret et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD (1915-1919) Les archives de la SPCA sur le Loiret Nombre de reportages : 12 Nombre de films : 3 Les photographies

Plus en détail

Été 14 Les derniers jours de l ancien monde Iconographie

Été 14 Les derniers jours de l ancien monde Iconographie Été 14 Les derniers jours de l ancien monde Iconographie Iconographie disponible dans le cadre de la promotion de l exposition et pendant la durée de celle-ci. Les images ne peuvent faire l objet d aucune

Plus en détail

Les pompiers à Nîmes pendant la seconde guerre mondiale Documents extraits des Archives Ritter à propos du «Service Incendie Militaire Allemand»

Les pompiers à Nîmes pendant la seconde guerre mondiale Documents extraits des Archives Ritter à propos du «Service Incendie Militaire Allemand» Les pompiers à Nîmes pendant la seconde guerre mondiale Documents extraits des Archives Ritter à propos du «Service Incendie Militaire Allemand» de novembre 1942 à août 1944 Vue aérienne de la base de

Plus en détail

Pourquoi aller débarquer à Omaha?

Pourquoi aller débarquer à Omaha? Pourquoi aller débarquer à Omaha? Un objectif stratégique pour accéder à Cherbourg et son port en eaux profondes Le Débarquement à Omaha beach dans le cadre de la Bataille de Normandie Omaha beach, la

Plus en détail

La vie d un soldat Ressources: Documents de source primaire

La vie d un soldat Ressources: Documents de source primaire Tricks for the Trenches and Wards (Tours pour les tranchées et les salles d hôpitaux) Cette brochure publiée par l armée proposait des tours simples à faire avec ce qu on avait sous la main pour divertir

Plus en détail

Fiche numéro 1 La carrière de la chapelle de Chapeaumont

Fiche numéro 1 La carrière de la chapelle de Chapeaumont Fiche numéro 1 La carrière de la chapelle de Chapeaumont Documents 1,2 et 3 Cette carrière, située à proximité du PC dit du lieutenant-colonel Reboul, a servi de cantonnement aux troupes qui redescendaient

Plus en détail

Rechercher l histoire d un «poilu»

Rechercher l histoire d un «poilu» Page 1 / 22 Rechercher l histoire d un «poilu» Exemple de recherche (à partir d un article de l indépendant) : «Sur les cinq dépouilles de Poilus exhumées ce mois de mai en Meurthe-et-Moselle, celle du

Plus en détail

Parrain de la 76 Promotion de l E.N.S.O.A. Mort au combat en Algérie, le 29 mars 1957 à l âge de 25 ans

Parrain de la 76 Promotion de l E.N.S.O.A. Mort au combat en Algérie, le 29 mars 1957 à l âge de 25 ans ECOLE NATIONALE DES SOUS-OFFICIERS D ACTIVE 1 BATAILLON CARRIÈRE MILITAIRE du SERGENT-CHEF T O U S S A I N T PIERRE Parrain de la 76 Promotion de l E.N.S.O.A. - Médaille Militaire - Croi de Guerre des

Plus en détail

56 REGIMENT D INFANTERIE

56 REGIMENT D INFANTERIE 56 REGIMENT D INFANTERIE CAMPAGNE CONTRE L ALLEMAGNE JOURNAL DE MARCHES ET DES OPERATIONS LORRAINE 1914-1915 1 Composition du 56 Régiment d Infanterie au jour du départ Etat nominatif des officiers M.M.

Plus en détail

«La jeunesse européenne : des voix pour la paix»

«La jeunesse européenne : des voix pour la paix» «La jeunesse européenne : des voix pour la paix» Sujet 1 sur la mémoire de 14-18 : "Un monument à la mémoire des morts des deux camps a été profané dans une ville d Alsace dont vous êtes le maire. Vous

Plus en détail

HISTORIQUE DU 404 e RI, numérisé par Olivier Gaget

HISTORIQUE DU 404 e RI, numérisé par Olivier Gaget PRÉFACE Les quelques pages qui vont suivre relatent d'une façon succincte les hauts faits accomplis durant la Grande Guerre par le 404 e Régiment d'infanterie. Elles sont trop courtes pour pouvoir rapporter

Plus en détail