Plan directeur cantonal - Fiche de coordination

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Plan directeur cantonal - Fiche de coordination"

Transcription

1 Plan directeur cantonal - Fiche de coordination Nature, paysage et forêt Zones de protection de la nature et du paysage au niveau communal Etat au: voir aussi fiches n D.4 / F.1 / F.6 / F.10 Instances responsable de l'objet ou du projet autres instances concernées Service de l aménagement du territoire Service des forêts et du paysage Service de l agriculture Service de la chasse et de la pêche Communes responsable de la coordination Service de l'aménagement du territoire Description Le Valais se distingue par une diversité extraordinaire au niveau de la nature et du paysage ; du lac Léman jusqu'au Glacier du Rhône on rencontre un grand nombre de milieux différents. On peut distinguer des paysages et des éléments naturels et paysagers suivants. Les paysages sont formés notamment par la géomorphologie, l'hydrologie, la végétation et l'environnement construit. Des éléments naturels et paysagers typiques sont en particulier : les milieux boisés :. forêts avec associations particulières, haies, bosquets, arbre isolé important ; les milieux liés à l'eau :. rivières, ruisseaux, canaux et leurs rives ;. zones alluviales ;. bisses ;. lacs, étangs et leurs rives ;. marais et tourbières ; les milieux arides :. steppes, pelouses sèches et semisèches ; les milieux liés à l'agriculture :. prairies maigres et pâturages ;. paysages traditionnels ;. vergers ;. cultures en terrasse et vieux murs ; les milieux alpins :. pelouses et landes alpines ;. glaciers, cônes d'éboulis, moraines. 1

2 Certaines activités humaines, notamment l'urbanisation, le transport, le tourisme, la production d'énergie, les différents modes d'exploitation agricole, etc. marquent de façon durable la nature et le paysage. D'après l'article 17 de la Loi fédérale sur l'aménagement du territoire (LAT), on doit délimiter des zones à protéger. Les législations fédérale et cantonale précisent les éléments et les objets dignes de protection. La Confédération et le Canton déterminent sur la base des inventaires, les objets d'importance nationale et cantonale (paysages, sites et monuments naturels) dignes de protection. Le canton du Valais a en outre élaboré une vue d'ensemble des zones naturelles et paysagères dignes de protection dans le cadre des études de base de la planification cantonale et les a reportées sur la carte de synthèse «urbanisation et paysage». Les communes délimitent les zones à protéger dans le cadre de l'adaptation du plan d'affectation des zones. Pour éviter la banalisation du paysage et la perte de valeurs naturelles importantes, il faut, conformément aux objectifs d'aménagement fixés par le Grand Conseil (Décision du 2 octobre 1992), conserver cet important capital de base et le mettre en valeur dans le respect d'un développement durable. Les tâches d'aménagement du territoire sont à coordonner en particulier avec les mesures d'encouragement relatives à l'exploitation et à l'entretien, prévues par la législation sur l'agriculture et sur la protection de la nature et du paysage. Il est opportun de distinguer les zones et objets à protéger suivants : zone de protection de la nature (art. 17 al. 1 LAT, art. 23 LcAT) Elle a pour but la conservation et l'entretien de sites présentant un intérêt pour les sciences naturelles ou ayant une valeur écologique importante, la protection de plantes et d'animaux menacés, de même que la sauvegarde de leur biotope. Les constructions et les installations sont interdites, sauf si elles sont nécessaires à l'entretien ou à l'exploitation de la zone. zone de protection du paysage (art. 17 al. 1 LAT, art. 23 LcAT) Elle sert au maintien d'éléments du paysage d'une beauté particulière et de grande valeur dans leur relation spatiale, leur diversité et leur particularité. De hautes exigences s'imposent lors de l'analyse du besoin, de la justification de la localisation et de l'intégration dans le paysage pour de nouvelles constructions ou installations. 2

3 zone agricole protégée (art. 16 et 17 al. 2 LAT, art. 32 LcAT) Elle comprend des surfaces agricoles qui, grâce à leur qualité ou leur cachet particulier, sont dignes de protection. Le principal but reste l'utilisation agricole. Aucune construction ne peut être érigée hormis les installations indispensables à l'exploitation agricole et respectant le but de protection. objets à protéger (art. 17 al. 2 LAT, art. 23 al. 2 LcAT) Les objets naturels ou culturels d'une valeur particulière sont à protéger par des mesures adéquates. Coordination principes Afin de répondre aux objectifs d'aménagement du territoire décidés par le Grand Conseil et de «maintenir, valoriser et relier» les éléments de la nature et du paysage, lors de la délimitation des zones de protection et de la prise de décision de protection, les principes suivants doivent être respectés : 1. Fixer des zones de protection pour les biotopes, les paysages naturels et traditionnels qui présentent un grand intérêt par leur spécificité, leur diversité et leur beauté. 2. Prévoir des zones de protection suffisamment grandes, incluant les éventuelles surfaces tampons. 3. Revitaliser les éléments naturels et paysagers altérés, en rétablissant leur état antérieur. 4. Favoriser la biodiversité de la flore et de la faune indigènes. 5. Prendre les mesures nécessaires en vue d'assurer la gestion adéquate des zones de protection ou des objets à protéger. 6. Assurer la transition entre différents biotopes et utilisations du sol. 7. Relier les éléments naturels et paysagers. 8. Déterminer l espace minimal des cours d eau nécessaire à la préservation des fonctions écologiques. 3

4 marche à suivre Pour la mise en oeuvre des principes susmentionnés, la marche à suivre définie ci-après doit être respectée : 1. Elaboration d'un concept de la nature et du paysage : Pour l'ensemble du territoire communal, les communes effectuent une appréciation de la nature et du paysage selon les étapes suivantes : a) recensement des éléments naturels et paysagers Les éléments naturels et paysagers doivent être recensés de manière adéquate, en prenant en considération les inventaires fédéraux, les études de base cantonales, les arrêtés et contrats de protection existants ; b) établissement du concept les données recensées sont à analyser et le développement souhaité concernant la nature et le paysage doit être formulé. Il faut déterminer la manière dont les espaces naturels et paysagers existants sont protégés, et comment les biotopes isolés doivent être reliés et les paysages valorisés écologiquement. Le concept doit s'appuyer sur l'objectif de «maintenir, valoriser et relier» ; c) concrétisation le concept se concrétise d'une part dans la délimitation de zones de protection dans le cadre du plan d'affectation de zones et d'autre part dans le maintien et l'entretien de ces zones selon les objectifs de protection. Les mesures de soutien financier pour la compensation écologique relatives à la législation sur la protection de la nature et du paysage et à la législation sur l'agriculture doivent compléter les instruments de l'aménagement du territoire ; 2. Mise en oeuvre dans le plan d'affectation de zones Lors de l'adaptation des plans d'affectation de zones, les communes accomplissent les tâches suivantes : a) affecter, selon le concept retenu, les éléments naturels et paysagers dans une des zones de protection citées ci-dessous et élaborer les dispositions réglementaires y relatives : zone de protection de la nature zone de protection du paysage zone agricole protégée ; 4

5 b) fixer les mesures de protection adéquates pour les objets à protéger ; c) intégrer dans une zone de protection les paysages et biotopes reconnus d'importance nationale ou protégés par le droit cantonal ; d) préciser, si nécessaire, les conditions de protection par le biais d'un plan d'aménagement détaillé (art 12 al. 2 LcAT). 3. Autorisation de construire En cas de demande d autorisation de construire, les autorités compétentes respectent l'objectif de «maintenir, valoriser et relier» les éléments naturels et paysagers. Si nécessaire, des conditions de protection sont intégrées à l'autorisation de construire. Décision catégorie : Coordination réglée date de la décision du Conseil d Etat : date de l approbation par la Confédération : (DFJP) Documentation Plan sectoriel Nature et paysage, 1984 Zones de protection de la nature et du paysage au niveau communal, 1997 Inventaires fédéraux Loi fédérale sur la protection de la nature et du paysage (LPN) Décision du Grand Conseil du concernant les objectifs d'aménagement du territoire 5

Etat au: voir aussi fiches n. Service de l'aménagement du territoire

Etat au: voir aussi fiches n. Service de l'aménagement du territoire Plan directeur cantonal - Fiche de coordination D.10 Tourisme et loisirs Installations d enneigement Etat au: voir aussi fiches n 01.10.2001 D.4 / D.5 / D.6 / D.7 / D.9 /G.1 Instances responsable de l'objet

Plus en détail

A.8 Protection, gestion et valorisation du paysage

A.8 Protection, gestion et valorisation du paysage A.8 Protection, gestion et valorisation du paysage Décision du Conseil d Etat: Approbation par la Confédération: Interaction avec fiches: A.1, A.3, A.4, A.6, A.9, A.10, A.11, A.12, A.13, A.15, B.1, B.4,

Plus en détail

Forum ARPEA du 14 NOVEMBRE Pully Zones de danger de crues Conséquences d un dézonage Le contexte de l aménagement du territoire

Forum ARPEA du 14 NOVEMBRE Pully Zones de danger de crues Conséquences d un dézonage Le contexte de l aménagement du territoire Le contexte de l aménagement du territoire Les conséquences d un dézonage de la zone à bâtir concernent notamment des pertes financières importantes pour les propriétaires du patrimoine privé ou public

Plus en détail

Annexe I. Critères d'appréciation qualitative de l'ordonnance sur la qualité écologique adaptés au Canton de Vaud (art. 3 OQE)

Annexe I. Critères d'appréciation qualitative de l'ordonnance sur la qualité écologique adaptés au Canton de Vaud (art. 3 OQE) Annexe I Critères d'appréciation qualitative de l'ordonnance sur la qualité écologique adaptés au Canton de Vaud (art. 3 OQE) A. Prairies extensives et peu-intensives et surfaces à litières Les dispositions

Plus en détail

Annexe I. Critères d appréciation qualitative de l Ordonnance sur la qualité écologique adaptés au Canton de Vaud (art. 3 OQE)

Annexe I. Critères d appréciation qualitative de l Ordonnance sur la qualité écologique adaptés au Canton de Vaud (art. 3 OQE) Annexe I Critères d appréciation qualitative de l Ordonnance sur la qualité écologique adaptés au Canton de Vaud (art. 3 OQE) A Prairies extensives et mi-intensives et prés à litières Sont acceptées les

Plus en détail

La Conservation de la nature en bref

La Conservation de la nature en bref Journée 2006 d information et de présentation du SFFN aux municipalités La Conservation de la nature en bref Qui sommes nous? 1 Conservateur de la nature, 5 collaborateurs et collaboratrices scientifiques

Plus en détail

A.9 Protection et gestion de la nature

A.9 Protection et gestion de la nature Décision du Conseil d Etat: Approbation par la Confédération: Interaction avec fiches: A.4, A.8, A.10, A.11, A.13, A.14, A.15 Stratégie de développement territorial 1.2 : Conserver des surfaces non urbanisées

Plus en détail

Etat au: Service du développement économique

Etat au: Service du développement économique Plan directeur cantonal - Fiche de coordination Tourisme et loisirs Domaine skiable Les Crosets Champoussin (Portes du Soleil) Etat au: 07.12.2010 voir aussi fiches n D.1 / D.4 / D.6 Instances responsable

Plus en détail

3.17 ESPÈCES PROBLÉMATIQUE ET ENJEUX. INSTANCE RESPONSABLE Office de l environnement. INSTANCE DE COORDINATION Office de l environnement

3.17 ESPÈCES PROBLÉMATIQUE ET ENJEUX. INSTANCE RESPONSABLE Office de l environnement. INSTANCE DE COORDINATION Office de l environnement ESPÈCES INSTANCE RESPONSABLE Office de l environnement INSTANCE DE COORDINATION Office de l environnement AUTRES INSTANCES CONCERNÉES Service de l aménagement du territoire Service de l économie rurale

Plus en détail

Le paysage dans l aménagement local explications destinées aux spécialistes

Le paysage dans l aménagement local explications destinées aux spécialistes Le paysage dans l aménagement local explications destinées aux spécialistes Le guide intitulé «Exigences en matière d aménagement du paysage au niveau communal» (OACOT, guide n 11.1) explique quelles sont

Plus en détail

3.12 SITES ET BIOTOPES MARÉCAGEUX ET PLANS D EAU PROBLÉMATIQUE ET ENJEUX. INSTANCE RESPONSABLE Office de l environnement

3.12 SITES ET BIOTOPES MARÉCAGEUX ET PLANS D EAU PROBLÉMATIQUE ET ENJEUX. INSTANCE RESPONSABLE Office de l environnement SITES ET BIOTOPES MARÉCAGEUX ET PLANS D EAU INSTANCE RESPONSABLE Office de l environnement INSTANCE DE COORDINATION Office de l environnement AUTRES INSTANCES CONCERNÉES Service de l aménagement du territoire

Plus en détail

Ordonnance sur la promotion régionale de la qualité et de la mise en réseau des surfaces de compensation écologique dans l agriculture

Ordonnance sur la promotion régionale de la qualité et de la mise en réseau des surfaces de compensation écologique dans l agriculture Ordonnance sur la promotion régionale de la qualité et de la mise en réseau des surfaces de compensation écologique dans l agriculture (Ordonnance sur la qualité écologique, OQE) Modification du 14 novembre

Plus en détail

Es pace rés ervé aux eaux délimitation et utilisation

Es pace rés ervé aux eaux délimitation et utilisation Eidgenössisches Departement für Département fédéral de l'environnement, Umwelt, des transports, Verkehr, de l'énergie Energie et und de la Kommunikation communication DETEC UVEK Bundes Office féamt dé

Plus en détail

> UN des écosystèmes les plus riches et diversifiés de notre planète L du code de l'environnement :

> UN des écosystèmes les plus riches et diversifiés de notre planète L du code de l'environnement : - Tourbières - Landes - Prairies humides - Forêts humides - Mares - Marais asséchés ou mouillés - Annexes fluviales > UN des écosystèmes les plus riches et diversifiés de notre planète L.211-1 du code

Plus en détail

VILLE DE NEUCHATEL EXTRAIT DU PLAN D AMENAGEMENT COMMUNAL Modification selon amendement du conseil général du 15 janvier 2007

VILLE DE NEUCHATEL EXTRAIT DU PLAN D AMENAGEMENT COMMUNAL Modification selon amendement du conseil général du 15 janvier 2007 VILLE DE NEUCHATEL EXTRAIT DU PLAN D AMENAGEMENT COMMUNAL Modification selon amendement du conseil général du 15 janvier 2007 Règlement d aménagement uniquement pour le périmètre de Neuchâtel, sans Chaumont.

Plus en détail

SAINT-MAURICE, CRÉATION D UNE ZONE DE HAMEAUX

SAINT-MAURICE, CRÉATION D UNE ZONE DE HAMEAUX SAINT-MAURICE, CRÉATION D UNE ZONE DE HAMEAUX Séance de présentation publique du 6 mai 2014 centre d iconographie de Collonge-Bellerive Objectif de la soirée: Informer les habitants sur l étude en cours,

Plus en détail

Revitalisation des cours d eau de la plaine de Seedorf

Revitalisation des cours d eau de la plaine de Seedorf Raumplanungs-, Umwelt- und Baudirektion RUBD Revitalisation des cours d eau de la plaine de Seedorf ARPEA Forum Revitalisation et réservation de l espace pour les cours d eau C est maintenant! 10 juin

Plus en détail

Etat au: voir aussi fiches n A.1 / B.1 / H.6. Service de l aménagement du territoire

Etat au: voir aussi fiches n A.1 / B.1 / H.6. Service de l aménagement du territoire Plan directeur cantonal - Fiche de coordination Constructions et installations d intérêt public Centres d'achat Etat au: 21.11.2005 voir aussi fiches n A.1 / B.1 / H.6 Instances responsable de l'objet

Plus en détail

3.02 EVOLUTION DU PAYSAGE JURASSIEN PROBLÉMATIQUE ET ENJEUX. INSTANCE RESPONSABLE Service de l aménagement du territoire Office de l environnement

3.02 EVOLUTION DU PAYSAGE JURASSIEN PROBLÉMATIQUE ET ENJEUX. INSTANCE RESPONSABLE Service de l aménagement du territoire Office de l environnement EVOLUTION DU PAYSAGE JURASSIEN INSTANCE RESPONSABLE Service de l aménagement du territoire Office de l environnement INSTANCE DE COORDINATION Service de l aménagement du territoire AUTRES INSTANCES CONCERNÉES

Plus en détail

c.501/2 Plan directeur cantonal - Fiche de coordination Routes principales suisses : Evitement St-Gingolph (H21) Instances Description

c.501/2 Plan directeur cantonal - Fiche de coordination Routes principales suisses : Evitement St-Gingolph (H21) Instances Description Plan directeur cantonal - Fiche de coordination Transport et communication Routes principales suisses : Evitement St-Gingolph (H21) Etat au: 14.04.2015 voir aussi fiches n c.301/c.5 Instances responsable

Plus en détail

Plate-forme d échanges Réseaux 2014

Plate-forme d échanges Réseaux 2014 Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication DETEC Office fédéral de l'environnement OFEV Plate-forme d échanges Réseaux 2014 Yverdon, 4 novembre 2014 Plan

Plus en détail

Adopté le , entrée en vigueur le Etat au (en vigueur)

Adopté le , entrée en vigueur le Etat au (en vigueur) Adopté le 09.07.2003, entrée en vigueur le 22.07.2003 - Etat au 01.05.2008 (en vigueur) RÈGLEMENT 910.21.2 d'application de l'ordonnance fédérale du 4 avril 2001 sur la promotion régionale de la qualité

Plus en détail

Questionnaire. Biodiversité communale et Trame Verte et Bleue

Questionnaire. Biodiversité communale et Trame Verte et Bleue PRÉFET DE LA REGION POITOU-CHARENTES Questionnaire Biodiversité communale et Trame Verte et Bleue Afin de renseigner ce questionnaire, vous pouvez renvoyer cet exemplaire papier ou compléter l'enquête

Plus en détail

Commune d'ecublens/vd. Règlement communal sur le plan de classement des arbres

Commune d'ecublens/vd. Règlement communal sur le plan de classement des arbres Commune d'ecublens/vd Règlement communal sur le plan de classement des arbres Edition 2002 Table des matières Règlement... Les buts du plan....2 Base légale....2 Contenu....2 Les objets....2 Les objets

Plus en détail

3.11 LES COURS D EAU PROBLÉMATIQUE ET ENJEUX. INSTANCE RESPONSABLE Office de l environnement

3.11 LES COURS D EAU PROBLÉMATIQUE ET ENJEUX. INSTANCE RESPONSABLE Office de l environnement LES COURS D EAU INSTANCE RESPONSABLE Office de l environnement INSTANCE DE COORDINATION Service de l aménagement du territoire Office de l environnement AUTRES INSTANCES CONCERNÉES Service de l économie

Plus en détail

d.801/5 Plandirecteurcantonal- Fiche de coordination Nouveau domaine skiable Trient - Tête de Balme Instances Description Etat au:

d.801/5 Plandirecteurcantonal- Fiche de coordination Nouveau domaine skiable Trient - Tête de Balme Instances Description Etat au: Plandirecteurcantonal- Fiche de coordination Tourisme et loisirs Nouveau domaine skiable Trient - Tête de Balme Etat au: 19.06.2012 voir aussi fiches n D.1 / D.4 / D.8 / D.10 Instances responsable de l'objet

Plus en détail

PlateformeOQE 5 novembre 2013

PlateformeOQE 5 novembre 2013 Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Office fédéral de l'agriculture OFAG Plateforme OQE 5 novembre 2013 Référence: 2013-11-04/224 spa Ordonnance sur la terminologie

Plus en détail

Regard sur la gestion des milieux humides

Regard sur la gestion des milieux humides Regard sur la gestion des milieux humides Andréanne Blais, biologiste Chargée de projet Contenu de la présentation Protection légale des milieux humides Qu est-ce qu un milieu humide? Conservation des

Plus en détail

Ordonnance sur la promotion régionale de la qualité et de la mise en réseau des surfaces de compensation écologique dans l agriculture

Ordonnance sur la promotion régionale de la qualité et de la mise en réseau des surfaces de compensation écologique dans l agriculture Ordonnance sur la promotion régionale de la qualité et de la mise en réseau des surfaces de compensation écologique dans l agriculture (Ordonnance sur la qualité écologique, OQE) du 4 avril 2001 Le Conseil

Plus en détail

C I R C U L A I R E N 1

C I R C U L A I R E N 1 Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication DETEC Office fédéral de l'environnement OFEV Division Forêts C I R C U L A I R E N 1 Berne, le 15 mars 2007 Domaine:

Plus en détail

2.2.1 PLANS D'AFFECTATION DU SOL ETAT EXISTANT

2.2.1 PLANS D'AFFECTATION DU SOL ETAT EXISTANT 2.2.1 PLANS D'AFFECTATION DU SOL ETAT EXISTANT La commune d'hermance, d'une surface de 142 ha est régie par trois plans d'affectation: - le plan des zones - le plan de site du village d'hermance - le plan

Plus en détail

Description des prestations associées à un concept de réhabilitation d un parc

Description des prestations associées à un concept de réhabilitation d un parc Description des prestations associées à un concept de réhabilitation d un parc Fédération Suisse des Architectes Paysagistes Federazione Svizzera Architetti Paesaggisti Bund Schweizer Landschaftsarchitekten

Plus en détail

«VALORISER LA NATURE DES CÔTES DE MEUSE» Soutenir la biodiversité, préserver et valoriser les ressources et atouts naturels AXE STRATÉGIQUE 3

«VALORISER LA NATURE DES CÔTES DE MEUSE» Soutenir la biodiversité, préserver et valoriser les ressources et atouts naturels AXE STRATÉGIQUE 3 AXE STRATÉGIQUE 3 «VALORISER LA NATURE DES CÔTES DE MEUSE» Soutenir la biodiversité, préserver et valoriser les ressources et atouts naturels Sur le territoire du Front de Côtes, la diversité des paysages

Plus en détail

Ecoquartier Les Vergers. Réflexion sur la place de la nature en ville et la biodiversité au sein de l écoquartier les Vergers

Ecoquartier Les Vergers. Réflexion sur la place de la nature en ville et la biodiversité au sein de l écoquartier les Vergers Ecoquartier Les Vergers Réflexion sur la place de la nature en ville et la biodiversité au sein de l écoquartier les Vergers Qu est ce que la biodiversité en ville? Beaucoup de projet verdoyants mais avec

Plus en détail

Séance d information. Mise en place d un réseau écologique. Juin 2015

Séance d information. Mise en place d un réseau écologique. Juin 2015 Séance d information Mise en place d un réseau écologique Juin 2015 Bongard Léonie Coordinatrice de la commission cantonale des réseaux Institut agricole de l Etat de Fribourg CH-1725 Posieux leonie.bongard@fr.ch

Plus en détail

Loi fédérale sur l aménagement du territoire

Loi fédérale sur l aménagement du territoire Loi fédérale sur l aménagement du territoire (LAT) Modification du 20 mars 1998 L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du 22 mai 1996 1, arrête: I La loi fédérale

Plus en détail

2.1. PIECES AVANT MISE EN COMPATIBILITE

2.1. PIECES AVANT MISE EN COMPATIBILITE 2. MISE EN COMPATIBILITE DU PLAN LOCAL D URBANISME DE VALLON-PONT-D ARC 2.1. PIECES AVANT MISE EN COMPATIBILITE 2.1.1. Règlement des zones concernées par le projet d infrastructure routière porté par le

Plus en détail

La Loi fédérale sur l aménagement du territoire dans le Canton de Vaud. Un changement de paradigme

La Loi fédérale sur l aménagement du territoire dans le Canton de Vaud. Un changement de paradigme La Loi fédérale sur l aménagement du territoire dans le Canton de Vaud Un changement de paradigme Pierre Imhof chef du Service du développement territorial (VD) Assemblée générale de l Association de la

Plus en détail

Séminaire sur la rénovation énergétique dans le contexte Neuchâtelois

Séminaire sur la rénovation énergétique dans le contexte Neuchâtelois Séminaire sur la rénovation énergétique dans le contexte Neuchâtelois Enjeux sous l angle de la densification 4 mai 2017 Bourquin Dominique, Chef du service de l aménagement du territoire Service de l

Plus en détail

Stratégie Biodiversité Suisse Plan d action

Stratégie Biodiversité Suisse Plan d action Conseil fédéral Stratégie Biodiversité Suisse Plan d action Résumé Sommaire 1 État de la biodiversité en Suisse... 2 2 Plan d'action Stratégie Biodiversité Suisse... 2 2.1 Domaines d action concernés par

Plus en détail

Règlement de la loi d'application sur les chemins pour piétons et les chemins de randonnée pédestre (RLCPR)

Règlement de la loi d'application sur les chemins pour piétons et les chemins de randonnée pédestre (RLCPR) - - 704.00 Règlement de la loi d'application sur les chemins pour piétons et les chemins de randonnée pédestre (RLCPR) du 9 mars 006 Le Conseil d'etat du canton du Valais vu la loi d'application de la

Plus en détail

Préserver et valoriser la nature et le paysage

Préserver et valoriser la nature et le paysage Stratégies: chapitre E 1 E E1 Contexte Préserver et valoriser la nature et le paysage Aménagement du paysage Le canton de Berne se caractérise par une grande diversité naturelle, paysagère et biologique.

Plus en détail

Trois principales lois se partagent la protection des arbres dans le canton : Ces lois peuvent être consultées en ligne :

Trois principales lois se partagent la protection des arbres dans le canton : Ces lois peuvent être consultées en ligne : Direction générale de l environnement (DGE) Biodiversité et paysage Protection et gestion du patrimoine arboré Ch. du Marquisat 05 Saint-Sulpice N/réf. : DGE-BIODIV / DI St-Sulpice, le 6 mars 04 V/réf.

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME PLAN LOCAL D URBANISME Commune de FERICY P.A.D.D. RAPPELS REGLEMENTAIRES Article L151-5 Créé par ORDONNANCE n 2015-1174 du 23 septembre 2015. Le projet d'aménagement et de développement durables définit

Plus en détail

5.06 ENERGIE ÉOLIENNE PROBLÉMATIQUE ET ENJEUX. INSTANCE RESPONSABLE Service des transports et de l énergie

5.06 ENERGIE ÉOLIENNE PROBLÉMATIQUE ET ENJEUX. INSTANCE RESPONSABLE Service des transports et de l énergie INSTANCE RESPONSABLE Service des transports et de l énergie INSTANCE DE COORDINATION Service de l aménagement du territoire AUTRES INSTANCES CONCERNÉES Office de la culture Office de l environnement Commune

Plus en détail

B.2 Hébergement touristique

B.2 Hébergement touristique Décision du Conseil d Etat: Approbation par la Confédération: Interaction avec fiches: A.1, A.5, A.8, B.1, B.3, B.4, B.5, C.1, C.2, C.3, C.7, D.1, D.6, E.3 Stratégie de développement territorial 1.4 :

Plus en détail

DÉLIMITATION DES ZONES ET PÉRIMÈTRES DE PROTECTION DES EAUX SOUTERRAINES

DÉLIMITATION DES ZONES ET PÉRIMÈTRES DE PROTECTION DES EAUX SOUTERRAINES Département des transports, de l'équipement et de l'environnement Service de la protection de l'environnement Section protection des eaux Departement für Verkehr, Bau und Umwelt Dienststelle für Umweltschutz

Plus en détail

Continentale. Alpine. Méditerranéenne sites 12,52 % du territoire terrestre. français

Continentale. Alpine. Méditerranéenne sites 12,52 % du territoire terrestre. français Le réseau Natura 2000 Atlantique La forêt privée couvre plus de 50% de la surface forestière du réseau Natura 2000. Continentale Alpine Méditerranéenne Régions biogéographiques Natura 2000 75% de la surface

Plus en détail

13 Surfaces d'assolement

13 Surfaces d'assolement OBSERVATOIRE DU TERRITOIRE FICHE THÉMATIQUE 13 Surfaces d'assolement La présente fiche thématique montre l état actuel des surfaces d'assolement (SDA) du canton par l étude de deux indicateurs : Le premier

Plus en détail

COMMUNE D'ARMOY PLAN D'OCCUPATION DES SOLS MODIFICATION N 5

COMMUNE D'ARMOY PLAN D'OCCUPATION DES SOLS MODIFICATION N 5 Service urbanisme, risques et environnement Département de la Haute-Savoie COMMUNE D'ARMOY PLAN D'OCCUPATION DES SOLS MODIFICATION N 5 Note de présentation Service urbanisme, risques et environnement Sommaire

Plus en détail

DEPARTEMENT DU DOUBS PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES

DEPARTEMENT DU DOUBS PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES DEPARTEMENT DU DOUBS COMMUNE DE SAINT-JULIEN-LES-MONTBELIARD 2 Plan Local d Urbanisme DOSSIER D ARRET PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES Prescription de l élaboration du PLU par délibération

Plus en détail

Site Natura 2000 FR «Plateau des mille étangs»

Site Natura 2000 FR «Plateau des mille étangs» Site Natura 2000 FR4301346 «Plateau des mille étangs» Démarche et point d'étape Conseil communautaire des mille étangs 9 juillet 2009 Faucogney-et-la-Mer SOMMAIRE La Directive Habitats et le réseau Natura

Plus en détail

21.1 Autorisation ou permis préalable aux interventions sur les rives et le littoral

21.1 Autorisation ou permis préalable aux interventions sur les rives et le littoral SECTION 21 LA PROTECTION DU MILIEU RIVERAIN 21.1 Autorisation ou permis préalable aux interventions sur les rives et le littoral Toutes les constructions, tous les ouvrages et tous les travaux qui sont

Plus en détail

Urbanisme rural durable et outils de projet DU PROJET DE TERRITOIRE A L AVIS DU PARC

Urbanisme rural durable et outils de projet DU PROJET DE TERRITOIRE A L AVIS DU PARC Urbanisme rural durable et outils de projet DU PROJET DE TERRITOIRE A L AVIS DU PARC Eszter Czobor >> architecte-urbaniste Chargée de mission Urbanisme durable, architecture et patrimoine bâti >> L intervention

Plus en détail

6 è Salon des alpages. Cadre légal Statut des boisements Perception de l'agriculture par les forestiers

6 è Salon des alpages. Cadre légal Statut des boisements Perception de l'agriculture par les forestiers 6 è Salon des alpages Les Diablerets, 15 octobre 2011 Agriculture et forêt en bonne harmonie grâce à une gestion intégrée des pâturages Cadre légal Statut des boisements Perception de l'agriculture par

Plus en détail

Plan directeur cantonal - Fiche de coordination. Approvisionnement en énergie. Instances. Description. Etat au:

Plan directeur cantonal - Fiche de coordination. Approvisionnement en énergie. Instances. Description. Etat au: Plan directeur cantonal - Fiche de coordination Approvisionnement Approvisionnement en énergie Etat au: 04.11.2008 voir aussi fiches n A.7/A.10/C.7/G.1/G.3/G.4/G.5/F.8/H.4 Instances responsable de l'objet

Plus en détail

Loi d'application de la loi fédérale sur les chemins pour piétons et les chemins de randonnée pédestre (LALCPR)

Loi d'application de la loi fédérale sur les chemins pour piétons et les chemins de randonnée pédestre (LALCPR) - - 704. Loi d'application de la loi fédérale sur les chemins pour piétons et les chemins de randonnée pédestre (LALCPR) du 7 janvier 988 Le Grand Conseil du canton du Valais vu les articles 5, 7, 0, 44

Plus en détail

F.6/2. Plan directeur cantonal Fiche de coordination. Territoires de protection de la nature et du paysage au niveau cantonal Etat au :

F.6/2. Plan directeur cantonal Fiche de coordination. Territoires de protection de la nature et du paysage au niveau cantonal Etat au : Plan directeur cantonal Fiche de coordination Nature, paysage et forêt Territoires de protection de la nature et du paysage au niveau cantonal Etat au : 09.06.2011 Voir aussi fiches n o E.1 / E.8 / F.1

Plus en détail

Saint Jacut de la mer

Saint Jacut de la mer Plan Local d Urbanisme Saint Jacut de la mer Boisements Commission des sites Mars 2013 Atelier Découverte 42, Rue des Antilles - 35400 Saint Malo Tel: 02.99.82.33.12 - Fax: 02.99.82.24.21 E-mail: atelier.decouverte@orange.fr

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme COMMUNE DE TAISSY Révision du Plan Local d Urbanisme DEFINITION ET CONTENU DU PLAN LOCAL D URBANISME 16 rue Rayet Liénart 51 420 Witry-lès-Reims tél : 03 26 50 36 86 fax : 03 26 50 36 80 e-mail : bureau.etudes@geogram.fr

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme Intercommunal et trame verte et bleue. PAU le 03 décembre Juillet 2011 Comité technique

Plan Local d Urbanisme Intercommunal et trame verte et bleue. PAU le 03 décembre Juillet 2011 Comité technique Plan Local d Urbanisme Intercommunal et trame verte et bleue PAU le 03 décembre 2014 1 1 2 Calendrier procédure d élaboration du PLUi Eté 2010 Printemps 2011 Fin 2011 Mars 2014 Novembre 2014 Janvier 2015

Plus en détail

Coordination entre les mesures de protection contre les crues et le développement territorial dans la plaine du Rhône

Coordination entre les mesures de protection contre les crues et le développement territorial dans la plaine du Rhône Séminaire ASPAN-SO Adaptation au changement climatique: quelles contributions l urbanisme peut-il apporter? Coordination entre les mesures de protection contre les crues et le développement territorial

Plus en détail

Loi fédérale sur l aménagement du territoire

Loi fédérale sur l aménagement du territoire Loi fédérale sur l aménagement du territoire (Loi sur l aménagement du territoire, LAT) [Cette présentation contient toutes les dispositions légales du projet, y. c. celles qui ont déjà fait l objet de

Plus en détail

INVENTAIRES DANS LE CANTON DE BERNE

INVENTAIRES DANS LE CANTON DE BERNE Sommaire Introduction et bibliographie Inventaires dans le canton de Berne Inventaires fédéraux Inventaires cantonaux Où obtenir les données Introduction La protection de la nature n'est efficace et scientifiquement

Plus en détail

Les programmes européens FEDER et FEADER sur les Alpes en Provence-Alpes-Côte d Azur

Les programmes européens FEDER et FEADER sur les Alpes en Provence-Alpes-Côte d Azur Les programmes européens FEDER et FEADER 2014-2020 sur les Alpes en Provence-Alpes-Côte d Azur - Le programme opérationnel interrégional du massif des Alpes (POIA) - Le PO FEDER/FSE PACA - Le PO transfrontalier

Plus en détail

- Près de la moitié de tous les types de milieux de Suisse sont menacés.

- Près de la moitié de tous les types de milieux de Suisse sont menacés. Biodiversité à Genève, en Suisse et dans le monde Les chiffres de la crise 1. Les milieux - Près de la moitié de tous les types de milieux de Suisse sont menacés. Forêts - 31% du territoire suisse est

Plus en détail

RÈGLEMENT concernant la protection de la flore (RPF)

RÈGLEMENT concernant la protection de la flore (RPF) Adopté le 02.03.2005, entrée en vigueur le 15.03.2005 - Etat au 15.03.2005 (en vigueur) RÈGLEMENT 453.11.1 concernant la protection de la flore (RPF) du 2 mars 2005 LE CONSEIL D'ÉTAT DU CANTON DE VAUD

Plus en détail

A1 - ANNEXES DOCUMENTAIRES

A1 - ANNEXES DOCUMENTAIRES A1 - ANNEXES DOCUMENTAIRES Surface Hors Œuvre Nette (SHON) La surface de plancher hors oeuvre nette d'une construction est égale à la surface hors oeuvre brute de cette construction après déduction de

Plus en détail

Aménagement, urbanisme et habitat

Aménagement, urbanisme et habitat Pays du Perche ornais Aménagement, urbanisme et habitat Planification territoriale SCOT / PLUi Bellême 24 octobre 2014 Pays du Perche ornais Octobre 2014 Territoire du SCOT 48 498 habitants (RGP, 2011)

Plus en détail

Energie éolienne. Installations permettant d utiliser l énergie éolienne. Procédure d autorisation et critères d appréciation.

Energie éolienne. Installations permettant d utiliser l énergie éolienne. Procédure d autorisation et critères d appréciation. Energie éolienne Ÿ Installations permettant d utiliser l énergie éolienne Procédure d autorisation et critères d appréciation Guide (2013) Office des affaires communales et de l organisation du territoire

Plus en détail

PLAN LOCAL D'URBANISME

PLAN LOCAL D'URBANISME Département du VAL-DE-MARNE Commune de SANTENY PLAN LOCAL D'URBANISME PIÈCE N 4 : ORIENTATIONS D'AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION Elaboration du PLU Document arrêté le : Document approuvé le : IngESPACES

Plus en détail

Plan directeur des DCMI-ME du canton de Genève

Plan directeur des DCMI-ME du canton de Genève Plan directeur des DCMI-ME du canton de Genève Séance publique commune de Collex-Bossy 1 er mars 2016 Jacques Martelain Directeur du service de géologie, sols et déchets 1 er mars 2016 - Page 1 Plan de

Plus en détail

Planification stratégique de la revitalisation des cours d eau

Planification stratégique de la revitalisation des cours d eau Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication DETEC Office fédéral de l'environnement OFEV Planification stratégique de la revitalisation des cours d eau Isabelle

Plus en détail

Protéger et valoriser les sols / gérer les matériaux d'excavation et les déchets de chantier

Protéger et valoriser les sols / gérer les matériaux d'excavation et les déchets de chantier C3 Protéger et valoriser les sols / gérer les matériaux d'excavation et les déchets de chantier Les sols se trouvant dans le secteur des Cherpines représentent une surface importante de sols de type naturel,

Plus en détail

Atouts : Une commune résidentielle (environ 88% de résidences principales). Un rythme de construction positif (3 à 4 logements par an).

Atouts : Une commune résidentielle (environ 88% de résidences principales). Un rythme de construction positif (3 à 4 logements par an). CHAPITRE II BILAN ET OBJECTIFS I. BILAN DU DIAGNOSTIC L'état des lieux présenté au chapitre précédent révèle les atouts et les contraintes inhérents à la combinaison spécifique des éléments physiques et

Plus en détail

LES ZONES HUMIDES DE LA LOIRE

LES ZONES HUMIDES DE LA LOIRE LES ZONES HUMIDES DE LA LOIRE www.loire.fr Véritables transitions entre terre et eau, les zones humides désignent des terrains inondés ou gorgés d eau au moins une partie de l année. Derrière ce terme

Plus en détail

Inventaire fédéral des réserves d oiseaux d eau et de migrateurs d importance internationale et nationale

Inventaire fédéral des réserves d oiseaux d eau et de migrateurs d importance internationale et nationale Eidgenössisches Departement für Umwelt, Verkehr, Energie und Kommunikation Office fédéral de l environnement OFEV Division Espèces, écosystèmes, paysages Inventaire fédéral des réserves d oiseaux d eau

Plus en détail

Loi sur la protection de la nature, du paysage et des sites du 13 novembre 1998

Loi sur la protection de la nature, du paysage et des sites du 13 novembre 1998 - 1 - Loi sur la protection de la nature, du paysage et des sites du 13 novembre 1998 Le Grand Conseil du canton du Valais vu la législation fédérale sur la protection de la nature et du paysage; vu les

Plus en détail

D6 > Domaine d intervention 6: «Transmettre le savoir et encourager la recherche»

D6 > Domaine d intervention 6: «Transmettre le savoir et encourager la recherche» D6 > Domaine d intervention 6: «Transmettre le savoir et encourager la recherche» 151 D6 > Domaine d intervention 6: «Transmettre le savoir et encourager la recherche» - - - - - - - - - - - - - - - - -

Plus en détail

Règlement d'application de la concession de la force motrice hydraulique du Rhône pour l'exploitation de l'usine hydroélectrique de Verbois

Règlement d'application de la concession de la force motrice hydraulique du Rhône pour l'exploitation de l'usine hydroélectrique de Verbois Règlement d'application de la concession de la force motrice hydraulique du Rhône pour l'exploitation de l'usine hydroélectrique de Verbois du 24 février 1999 Le CONSEIL D'ÉTAT de la République et canton

Plus en détail

AMÉNAGEMENT DURABLE DES MILIEUX RIVERAINS LES BONIFICATIONS NÉCESSAIRES AU RNI

AMÉNAGEMENT DURABLE DES MILIEUX RIVERAINS LES BONIFICATIONS NÉCESSAIRES AU RNI AMÉNAGEMENT DURABLE DES MILIEUX RIVERAINS LES BONIFICATIONS NÉCESSAIRES AU RNI Louis Bélanger Faculté de foresterie et de géomatique Université Laval LES MILIEUX FORESTIERS RIVERAINS Trois grands enjeux

Plus en détail

Pré-étude écologique d aménagement foncier

Pré-étude écologique d aménagement foncier Pré-étude écologique d aménagement foncier 22 octobre 2013 Documents supra-communaux Les objectifs prioritaires du SDAGE sont les suivants : préserver les zones humides et la biodiversité, protéger la

Plus en détail

Phase II Plan d'action

Phase II Plan d'action Ville de Neuchâtel Programme d'action "Nature en ville" Phase II Plan d'action 1 01000000-natvil-acts-080501-docu IMPRESSUM Groupe de travail : Direction de l urbanisme, M. P. Bonhôte, conseiller communal

Plus en détail

2.3.1 PROTECTION DU PATRIMOINE BATI ET NATUREL OUTILS DE PROTECTION ACTUELS

2.3.1 PROTECTION DU PATRIMOINE BATI ET NATUREL OUTILS DE PROTECTION ACTUELS 2.3.1 PROTECTION DU PATRIMOINE BATI ET NATUREL OUTILS DE PROTECTION ACTUELS De nombreux outils de protection fédéraux et cantonaux touchent partiellement ou exclusivement la commune d'hermance, régissant

Plus en détail

Loi d application de la loi fédérale sur l aménagement du territoire -1- Modification du

Loi d application de la loi fédérale sur l aménagement du territoire -1- Modification du 70. Loi d application de la loi fédérale sur l aménagement du territoire Modification du -- Le Grand Conseil du canton du Valais vu la loi fédérale sur l aménagement du territoire (LAT) du juin 979; vu

Plus en détail

Stratégie «Education et formation OFEV» pour les années 2011 et suivantes

Stratégie «Education et formation OFEV» pour les années 2011 et suivantes Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication Office fédéral de l environnement OFEV Division Communication Novembre 2010 Stratégie «Education et formation

Plus en détail

Parc régional Chasseral. Chantiers Nature pour groupes d adultes dès 16 ans

Parc régional Chasseral. Chantiers Nature pour groupes d adultes dès 16 ans Parc régional Chasseral Chantiers Nature pour groupes d adultes dès 16 ans Le Parc régional Chasseral, une opportunité pour la région A cheval sur les cantons de Berne et Neuchâtel, le Parc régional Chasseral,

Plus en détail

Projet de territoire suisse

Projet de territoire suisse Colloque CPDT 8 décembre 2016 Mons Projet de territoire suisse Plan de l exposé 1. Origine du Projet de territoire suisse (PTS) 2. Modalités d'élaboration du PTS: ou, comment développer un projet sans

Plus en détail

L intérêt du diagnostic. La réalisation du diagnostic

L intérêt du diagnostic. La réalisation du diagnostic L intérêt du diagnostic Le diagnostic des éléments naturels et paysagers permet de caractériser les milieux présents sur l exploitation (prairie, haie, mare, culture...), leur état écologique et leur rôle

Plus en détail

PROGRAMME D ÉQUIPEMENT (PE) Florence Meyer Stauffer. Guide du plan d aménagement local (PAL) le programme d équipement

PROGRAMME D ÉQUIPEMENT (PE) Florence Meyer Stauffer. Guide du plan d aménagement local (PAL) le programme d équipement PROGRAMME D ÉQUIPEMENT (PE) Florence Meyer Stauffer 1 Plan de l exposé 1. Définition du PE 2. Rappel du rôle de l équipement 3. Objectifs du PE 4. Conséquences en cas de non respect du PE 5. Mode d élaboration

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DE L'ENQUETE AGRICOLE

QUESTIONNAIRE DE L'ENQUETE AGRICOLE COMMISSION CANTONALE DES CONSTRUCTIONS SERVICE DE L'AMENAGEMENT DU TERRITOIRE SERVICE DE L'AGRICULTURE DEMANDE D'AUTORISATION DE CONSTRUIRE PROJET(S) AGRICOLE(S) HORS ZONE A BATIR QUESTIONNAIRE DE L'ENQUETE

Plus en détail

Loi sur les itinéraires de mobilité de loisirs (LIML)

Loi sur les itinéraires de mobilité de loisirs (LIML) Annexe 7 Loi sur les itinéraires de mobilité de loisirs (LIML) du Le Grand Conseil du canton du Valais vu la loi fédérale du octobre 985 sur les chemins pour piétons et les chemins de randonnée pédestre

Plus en détail

Les principes généraux du Droit de l Urbanisme suite à la Loi du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l environnement

Les principes généraux du Droit de l Urbanisme suite à la Loi du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l environnement Les principes généraux du Droit de l Urbanisme suite à la Loi du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l environnement Art. L. 110 du Code de l Urbanisme (extrait) Le territoire français ais

Plus en détail

4.05 PROTECTION CONTRE LE BRUIT PROBLÉMATIQUE ET ENJEUX

4.05 PROTECTION CONTRE LE BRUIT PROBLÉMATIQUE ET ENJEUX PROTECTION CONTRE LE BRUIT INSTANCE RESPONSABLE Service de l aménagement du territoire Service des infrastructures Office de l environnement INSTANCE DE COORDINATION Service de l aménagement du territoire

Plus en détail

Loi d application de la loi fédérale sur l aménagement du territoire

Loi d application de la loi fédérale sur l aménagement du territoire Loi d application de la loi fédérale sur l aménagement du territoire Modification du Le Grand Conseil du canton du Valais vu la loi fédérale sur l aménagement du territoire du juin 979 (LAT); vu l article

Plus en détail

DIRECTIVES OPERATIONNELLES DE LA BOAD

DIRECTIVES OPERATIONNELLES DE LA BOAD Milieux humides Définition On qualifie de milieu humide tout territoire dont le biotope et la répartition des êtres vivants sont caractérisés principalement par la présence d eau, quelque soit son degré

Plus en détail

Biodiversité en forêt

Biodiversité en forêt Biodiversité en forêt 1 Plan La biodiversité: cadre global La biodiversité: cadre national et cantonal La biodiversité: cadre régional Plan d'action biodiversité en forêt: cadre régional Biotopes régionaux

Plus en détail

Intégration des enjeux de conservation de la biodiversité dans le SCoT de l agglomération de Bayonne et du sud des Landes 17 septembre 2013

Intégration des enjeux de conservation de la biodiversité dans le SCoT de l agglomération de Bayonne et du sud des Landes 17 septembre 2013 Intégration des enjeux de conservation de la biodiversité dans le SCoT de l agglomération de Bayonne et du sud des Landes 17 septembre 2013 Introduction Les trois grandes étapes de la protection de la

Plus en détail

Construire une politique du paysage

Construire une politique du paysage Construire une politique du paysage C04 Objectifs Préserver, requalifier, organiser et mettre en valeur la charpente paysagère du canton dans un contexte transfrontalier et d urbanisation soutenue Effets

Plus en détail

Natura 2000? Cadre d'intervention. Organisation en Bourgogne. - Établissement d'un cadre stratégique (docob) - Sa mise en œuvre :

Natura 2000? Cadre d'intervention. Organisation en Bourgogne. - Établissement d'un cadre stratégique (docob) - Sa mise en œuvre : Natura 2000? Un réseau de sites naturels européens pour la conservation et la gestion de la biodiversité à l échelle de l Union européenne. Une finalité : le maintien ou le rétablissement dans un état

Plus en détail