Comment lire philosophiquement un texte? Quelques conseils

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comment lire philosophiquement un texte? Quelques conseils"

Transcription

1 Université de Fribourg (Suisse) Philosophie Moderne et Contemporaine Comment lire philosophiquement un texte? Quelques conseils Version 3 Ajout d un complément important Jean-Roch Lauper, Septembre 2007 Comment lire philosophiquement un texte?

2 Remarque préliminaire Les pages qui suivent contiennent certains conseils que je trouve utiles pour lire philosophiquement un texte. Elles contiennent également certaines opinions concernant la lecture et son importance au sein du travail philosophique. Ces conseils, et surtout ces opinions, manifestent parfois certains partis pris et sont bien sûr discutables. Ces pages sont donc avant tout à considérer comme des pistes de réflexions : des pistes de réflexions afin de nourrir votre propre réflexion sur la place de la lecture au sein du travail philosophique. Comment lire philosophiquement un texte?

3 Sommaire 1. Réflexions préliminaires Lecture et philosophie Différents types de lecture Une compétence qui se développe Lire philosophiquement un texte : «Marche à suivre» Etape 1 : Comprendre et reconstruire Reconstruire la position d un auteur : remarques Etape 2 : Evaluer Etape 3 : «A votre tour!» Lire philosophiquement un texte : Exemple d application Compléments A. Résumer et reconstruire. Quelle différence? L image de la maison Comment lire philosophiquement un texte? 1

4 1. Réflexions préliminaires 1.1. Lecture et philosophie Dans ces quelques pages, je cherche à donner quelques conseils concernant la lecture philosophique d un texte. Mais finalement : Pourquoi la lecture constitue une part importante du travail du philosophe? A quoi bon dépenser du temps et de l énergie pour lire lorsque ce que l on veut faire c est faire de la philosophie? Finalement, pourquoi s intéresser à des textes parfois fort anciens, parfois fort éloignés de nous (aussi bien temporellement que culturellement) et très souvent fort ardus? Quelqu un pourrait répondre : «le but de la lecture en philosophie c est de connaître les différentes idées et opinions des philosophes au cours des siècles». Certes, connaître la pensée de philosophes, connaître la pensée de Kant sur la morale ou celle d Aristote sur l être, est quelque chose de très intéressant et de très louable. Cependant, cette réponse me paraît trop limitative. Tout d abord, le départ de toute démarche philosophique me semble être le questionnement (un questionnement d un type particulier, mais un questionnement tout de même) : tout à coup, quelque chose nous intrigue, nous interroge : qu est-ce que le temps? qu est-ce que le bien? comment puis-je savoir que je ne suis pas en train de rêver? suis-je véritablement libre? comment puis-je savoir que la personne avec qui je parle a des pensées, ressent des émotions comme moi? est-il juste de faire telle ou telle action? pourquoi est-ce que j existe? pourquoi ne doit-on pas faire ce qui est mal? Faire de la philosophie consiste à chercher à répondre à de telles questions. Cependant, pas répondre de n importe quelle manière! Chercher à répondre à de telles questions en étant guidé par la raison (et non, par exemple, par les émotions), en cherchant une réponse qui est soutenue par de fortes raisons, en cherchant une réponse qui pourrait être acceptée par d autres personnes que par moi (si celles-ci se laissent également guidées par la raison). Or, après avoir cherché à répondre à une telle question par soi-même, après avoir examiné différentes réponses et les raisons que l on peut avancer en leur faveur, il est important d entrer en dialogue avec d autres personnes au sujet de cette question : ces personnes ontelles d autres idées de réponses auxquelles nous n avons pas nous-mêmes pensé? leurs opinions et leurs réponses sont-elles soutenues par de fortes raisons? leurs propos posent-ils des difficultés aux différentes réponses (ou débuts de réponses) que nous avons trouvées et aux raisons que nous avons invoquées? leurs propos remettent-ils en question la vision que nous avions du problème?... Le but de ce dialogue est de progresser vers la vérité, c'est-à-dire vers une réponse de plus en plus satisfaisante. C est dans ce cadre-là que la lecture philosophique prend toute son importance : lire un texte philosophiquement permet d entrer en dialogue, en nous appuyant sur la raison, avec l auteur de ce texte, avoir l opportunité de discuter rationnellement avec quelqu un de la question qui nous interpelle et nous fascine. Les «grands» philosophes, aussi bien passés que présents, sont autant d interlocuteurs privilégiés qui se sont eux-mêmes confrontés aux difficultés de telles questions et avec qui Comment lire philosophiquement un texte? 2

5 nous avons la chance de pouvoir nous entretenir et entrer en dialogue : entrer en dialogue au sujet de questions qui nous intéressent, mais aussi au sujet de question qui les ont intéressés ou qui les intéressent. C est cela qui confère de la valeur à la lecture de leurs écrits : pouvoir observer un être humain qui se confronte sérieusement à une question profonde, qui cherche à y répondre sincèrement en s appuyant sur la raison et qui offre au dialogue et à notre examen critique les résultats de sa recherche. La lecture a ainsi cela d exceptionnel qu elle nous permet d entrer en dialogue avec des interlocuteurs privilégiés parfois bien éloignés dans le temps et/ou dans l espace. Ainsi, lorsque vous vous promener parmi les rayonnages d une bibliothèque de philosophie, ne considérez pas cet imposant amoncellement de volumes souvent épais et parfois poussiéreux comme une matière morte, comme un agglomérat de pages contenant des idées figées et fixées, mais ayez bien conscience que tous ces volumes représentent autant d interlocuteurs prêts à s entretenir et à dialoguer avec vous, sont autant de rencontres possibles. Néanmoins, les philosophes, plus ou moins «grands», ne sont pas les seuls interlocuteurs possibles. Nous pouvons également entrer en dialogue avec d autres auteurs «nonphilosophes» qui s interrogent sincèrement. C est pourquoi, il faut faire la distinction entre lire philosophiquement un texte ou un écrit et lire un texte ou un écrit philosophique. En effet, il est tout à fait possible de lire philosophiquement un texte qui n est pas à proprement parler un texte philosophique. Ceci explique le titre du présent document qui voudrait vous fournir quelques clefs pour lire philosophiquement un texte et non pas uniquement lire un texte philosophique. (Il est à noter que, bien que cela puisse paraître surprenant, il est malheureusement également tout à fait possible de lire non-philosophiquement un texte philosophique ) 1.2. Différents types de lecture Mais finalement, pourquoi diable est-ce que je vous donne un petit document contenant des conseils pour lire un texte philosophiquement? Après tout, vous savez lire! D ailleurs, sinon comment pourriez-vous être en train de lire ces lignes! Certes, vous savez lire. Mais l erreur est de croire qu il n y a qu un seul type de lecture! En effet, notre manière de lire change en fonction des objectifs que nous avons au moment de lire et du type de texte lu : lire un texte afin de voir si son contenu nous touche, lire un texte afin de voir si l auteur parle d événements historiques importants ou lire un texte afin de vérifier son orthographe sont des choses bien différentes! De la même manière, lire une lettre d amour, lire un poème, lire le manuel d une télévision, lire la faute de l Abbé Mouret ou lire le bottin téléphonique sont des choses bien différentes! Dans ces situations différentes, notre attention et notre concentration sont focalisées et dirigées en priorité vers des éléments particuliers différents. D une manière semblable, il serait faux de croire qu il n y a finalement pas de différence entre lire un texte et lire philosophiquement un texte : lire philosophiquement un texte requiert, comme nous allons le voir, que vous soyez attentifs à des éléments bien particuliers et que votre attention soit dirigée vers certaines choses plutôt que d autres. Comment lire philosophiquement un texte? 3

6 1.3. Une compétence qui se développe Beaucoup sont les gens qui pensent que savoir lire est une compétence qui s acquiert une fois pour toute : «J ai appris à lire à l école et depuis je sais lire.» Or, cette vision statique des choses, comme vous pourrez le constater au fil des mois et des années à venir, est complètement erronée. Savoir lire est une compétence dynamique. En effet, il arrive malheureusement que certaines personnes qui savent lire ne le savent plus après un certain nombre d années par manque de pratique. De façon semblable mais inverse, à travers la pratique, savoir lire est une compétence qui peut se développer tout au long de notre vie. Gardez bien cela à l esprit, surtout dans vos premières «confrontations» avec des textes philosophiques, et plus généralement avec des textes de type universitaire : la lecture de ces textes paraît souvent très ardue au début (vocabulaire inconnu, texte dense, argumentation serrée, ) ; mais, avec le temps, vous verrez que ces textes ne deviendront pas forcément plus simples, mais que leur lecture deviendra quand même bien plus aisée et que, si l on peut dire, vous vous y sentirez bien plus à l aise. Il n en reste pas moins que la lecture philosophique de textes, qui plus est celle de textes philosophiques, demeure (et ce qu importe notre «niveau» de lecture) une entreprise qui nécessite passablement de temps, d énergie, de patience et d opiniâtreté si elle veut être bien conduite et si elle veut nous être profitable : la lecture philosophique d un texte ne sera guère le lieu de la hâte... Comment lire philosophiquement un texte? 4

7 2. Lire philosophiquement un texte : «Marche à suivre» Il ne semble pas y avoir de recette universelle afin de bien lire philosophiquement un texte. Cependant, il existe une série d étapes que l on peut tout de même mettre en évidence et qu il vaut la peine de suivre dans l approche philosophique d un texte Etape 1 : Comprendre et reconstruire Le premier objectif que vous devez avoir en tête lorsque vous lisez philosophiquement un texte est double : - comprendre le mieux possible ce qu a voulu dire l auteur ; - reconstruire le mieux possible la position de l auteur dans vos propres mots et en évitant tout terme et jargon technique. Afin de réaliser ce double objectif, vous devriez être capables de faire ressortir du texte et reformuler dans vos propres mots (sans terme technique et autre jargon) les éléments suivants : Lecture philosophique d un texte : les éléments à ressortir (1) La question le thème A quelle question (implicite ou explicite) cherche à répondre l auteur dans son texte? (Cette question devrait être suffisamment générale pour que l on puisse imaginer que d autres auteurs puissent chercher à y répondre dans d autres textes.) La question à laquelle cherche à répondre l auteur détermine le thème du texte. (2) La réponse la thèse Quelle réponse donne l auteur à la question (implicite ou explicite) qu il se pose? Cette réponse correspond à la thèse défendue par l auteur. (3) Les raisons les arguments Comment l auteur défend-il sa thèse? Quelles sont les raisons qu il avance afin de défendre sa réponse? Répondre à ces questions revient à dire quels sont les arguments avancés par l auteur en faveur de sa thèse. Ö Par rapport à ce que sont les arguments et une argumentation : veuillez consulter le document «l argumentation en très bref». Comment lire philosophiquement un texte? 5

8 GA noter : plusieurs thèses Ici, pour simplifier, je fais comme si un texte ne possédait forcément qu un seul thème et qu une seule thèse. Cependant, très fréquemment, au sein d un même texte, un auteur défend une thèse principale et différentes thèses secondaires : les thèses secondaires sont alors en général présentées et défendues (à l aide d arguments) afin d étayer la thèse principale de l auteur. Ainsi, fréquemment, le troisième élément à faire ressortir, «(3) Les raisons les arguments», contiendra lui-même une suite de thèses secondaires défendues par divers arguments. Il arrive également qu un texte contienne différentes thèses qui ne sont pas vraiment hiérarchisées (c'est-à-dire, qui ne sont pas telles que l on puisse distinguer parmi elles des thèses principales et des thèses secondaires), mais qui sont liées entre elles d une autre manière (par exemple, elles se rapportent à un même sujet). Certains éléments «linguistiques» du texte étudié vont vous fournir une aide précieuse afin de faire ressortir les trois éléments précités : Lecture philosophique d un texte : l aide de certains éléments linguistiques a. Le titre Il peut vous donner des informations concernant le thème du texte. b. Les paragraphes Le découpage du texte en paragraphes, si celui-ci est bien fait par l auteur, doit vous renseigner sur les «grandes étapes» du texte. L observation de ce découpage informe généralement sur la manière dont l auteur «structure» son argumentation. Cette observation permet également de construire un plan du texte, tâche très utile à réaliser (pour le plan du texte et son utilité, voir un peu plus bas dans ce document). c. Les mots-clefs Certains mots peuvent revenir fréquemment dans le texte. Il peut également arriver que, au sein d un même texte, de nombreux mots semblent faire partie d une même «famille», être relatifs à un même sujet. Ce sont ces mots qui sont les mots-clefs. Ceux-ci nous renseignent généralement sur le thème du texte travaillé. d. Les mots-chevilles Les mots-chevilles sont tous ces petits mots qui constituent l articulation des phrases et des parties de phrases du texte. Ils peuvent indiquer des choses aussi diverses que la cause, la conséquence, l opposition, la concession, la disjonction, Ex. : donc, par conséquent, c est pourquoi, car, en effet, bien que, soit soit, c'est-à-dire, de plus, ceci s oppose à, malgré, mais, si et seulement si, si alors, Lors de la lecture philosophique d un texte, il est important de bien repérer ces différents petits mots (par exemple, en les mettant en évidence) et d identifier leur rôle (conséquence, opposition, concession, ). En effet, ceux-ci sont en général une aide Comment lire philosophiquement un texte? 6

9 afin de bien comprendre et de pouvoir reconstruire les arguments avancés par l auteur en faveur de sa thèse. e. Les images et les exemples Lorsque vous désirez lire philosophiquement un texte, il est également bien que vous observiez si le texte étudié contient des images et des exemples. Si tel est le cas, il faudra à chaque fois vous demander quel est leur rôle. Rôle illustratif : L image ou l exemple considéré n apporte pas vraiment d élément explicatif nouveau, mais permet de mieux saisir, en l illustrant, une affirmation ou un propos. Si tel est le cas, il devrait être possible de retirer cette image ou cet exemple sans perdre d élément essentiel du texte Rôle explicatif : L image ou l exemple considéré apporte un véritable élément explicatif nouveau (il peut par exemple s agir d une image utilisée au sein d une analogie). Si tel est le cas, il ne devrait pas être possible de retirer cette image ou cet exemple du texte sans en retirer quelque chose d essentiel. Repérer les images et les exemples et saisir leur rôle au sein du texte peut être utile lors de la reconstruction des arguments. Ö Découper le texte et en faire un plan En plus des différents éléments précités : Lorsque vous lisez philosophiquement un texte, essayer toujours de : 1. découper ce texte en parties (un élément important par partie) et de 2. donner un nom à chacune de ces différentes parties. (A noter : souvent (mais pas toujours!) les parties correspondent aux paragraphes du texte.) Les noms donnés aux différentes parties du texte doivent être brefs (une expression, une phrase, ), mais suffisamment clairs et informatifs : on devrait pouvoir connaître en gros le contenu de la partie simplement en lisant le nom que vous lui avez donné ; le titre doit suffisamment évoquer (en tout cas, pour vous!) le contenu de la partie concernée (un titre de partie qui se limiterait à «introduction» n est par exemple pas très utile ). En découpant le texte en parties et en leur donnant un nom, vous obtenez un plan du texte. Or, ce plan possède une double utilité. a. Un tel plan est une aide très utile pour la reconstruction de l argumentation contenue dans le texte étudié. b. Un tel plan, joint à une mise en évidence intelligente et adéquate, vous dispense le plus souvent de faire un résumé «traditionnel» du texte. En effet, pour vous remémorer un texte, il vous suffira le plus souvent de reparcourir la copie du texte travaillé avec ses différentes grandes parties nommées. (Si en plus, vous avez ressorti le thème, la thèse et reconstruit l argumentation, un tel résumé «traditionnel» est vraiment superflu et inutilement chronophage ) Comment lire philosophiquement un texte? 7

10 G Vous trouverez un exemple d application de cette première étape dans la partie 3. de ce document. [Le contenu du point 2.1. s inspire du document «Analyse d un texte philosophique. Quelques éléments. Méthode A.1» utilisé par G. Devanthéry et J.P. Fragnière (Collège St-Michel, Fribourg (Suisse)) durant l année scolaire , ainsi que de discussions que j ai eues avec eux à son sujet.] 2.2. Reconstruire la position d un auteur : remarques Lorsque vous cherchez à reconstruire la position d un auteur, je vous conseille de suivre les quelques recommandations suivantes, que l on m a faites lorsque je débutais mes études universitaires de philosophie et qui se sont toujours avérées très utiles depuis : Clarté et simplicité Lorsque vous reconstruisez la position d un auteur, imaginez-vous que vous deviez expliquer, rendre compte de cette position à un ami qui n a pas lu le texte et qui ne fait pas forcément de la philosophie. Vos priorités doivent être la simplicité et la clarté. Vos propres mots Lorsque vous reconstruisez la position et surtout l argumentation d un auteur, faites cela avec vos propres mots. Ne citez pas de passages, mais expliquez ce que l auteur dit et pourquoi il le dit. Evitez l usage de mots techniques ou alors, si vous en utilisez, définissez-les. Le principe de charité Lorsque vous reconstruisez la position d un auteur, vous n êtes pas encore en train d évaluer sa position ou d examiner si celle-ci rencontre des difficultés. Ainsi, lors de cette première étape, soyez charitables avec l auteur (application du principe de charité) : essayer de donner l interprétation qui rend ses arguments aussi forts que possibles. Autrement dit : avant de critiquer, chercher à véritablement comprendre. Attention cependant à ne pas corriger un auteur quand vous reconstruisez ses arguments : votre interprétation doit être charitable, certes, mais tout de même justifiée! [Ces recommandations reprennent une partie de celles faites par Markus HALLER lors du proséminaire «Entre l anarchie et le Léviathan : Hobbes, Hume, Buchanan» qui eut lieu au semestre d hiver et au semestre d été , à l Université de Fribourg (Suisse).] Reconstruire la position et l argumentation d un auteur revient dans un sens à faire le résumé d un texte. Mais attention! ce n est pas simplement un résumé! En effet, afin de mener à bien cette reconstruction, vous devez véritablement vous approprier le texte, vraiment saisir son articulation, vraiment saisir comment les différents éléments constitutifs du texte sont liés les uns aux autres. Ainsi, reconstruire la position d un auteur nécessite et permet une compréhension approfondie du texte et une entrée en son sein qui dépasse ce que pourrait être une première lecture. Pour reprendre l image du dialogue entre vous et l auteur du texte exprimée ci-dessus : lire un texte et le reconstruire revient à écouter attentivement les paroles Comment lire philosophiquement un texte? 8

11 de votre interlocuteur et être capable ensuite de reformuler ses propos avec simplicité, clarté et dans vos propres mots. Cependant, la reconstruction d un texte peut être plus ou moins approfondie. En effet, selon les occasions et les situations (et étant donné les limites du temps à votre G Le terme «dialogue» Le terme «dialogue» vient du grec dialogos. Une des manières possibles d interpréter étymologiquement ce terme est : «la parole raisonnée à travers». Selon cette interprétation, être véritablement en dialogue reviendrait ainsi à laisser passer la parole de l autre à travers soi-même, avec pour guide la raison. disposition), vous ne reconstruirez pas toujours un texte avec la même profondeur : parfois, une reconstruction assez grossière peut suffire (par exemple, lorsque vous voulez avoir saisi les grandes lignes d un texte) et, d autre fois, une reconstruction minutieuse est nécessaire (par exemple, lorsque vous voulez entrer véritablement en dialogue avec l auteur du texte et évaluer sa position). En tous les cas, il ne faut pas et vous ne pourrez pas, pour chaque texte, faire une reconstruction dans le détail et rédigée par écrit! Qu importe le niveau de profondeur «choisi», vous pourrez assez vite vous rendre compte que les quelques efforts nécessaires afin de reconstruire la position d un auteur n ont pas comme unique fruit la production d un résumé argumenté, mais qu ils vous permettent de «goûter» au texte considéré d une autre manière, une manière qui vous apporte véritablement quelque chose. Dans un sens, la différence qu il y a entre lire rapidement un texte et lire philosophiquement un texte est un peu semblable à la différence existant entre lire la carte d un bon restaurant et y faire un bon repas Comment lire philosophiquement un texte? 9

12 2.3. Etape 2 : Evaluer Une fois que vous avez reconstruit la position d un auteur en appliquant le principe de charité, et seulement à ce moment-là, vous allez pouvoir évaluer la force de la position de l auteur. Mais que doit-on faire afin d évaluer la position d un auteur? A nouveau, il n y a pas de recettes universelles. Cependant, certains principes généraux et quelques étapes types peuvent tout de même être mis en évidence. Commençons par deux principes généraux importants : (1) Portée/objet de l évaluation : l importance des arguments Afin d évaluer la position d un auteur, il ne faut surtout pas se focaliser sur la thèse (ou les thèses) défendue(s) par l auteur en oubliant les arguments avancés par l auteur en faveur de cette thèse! Afin de juger la valeur de la position d un auteur, il faut, au contraire, examiner avec attention les arguments que l auteur avance afin de soutenir sa thèse. Ce qui compte en philosophie n est pas que l on soit simplement d accord ou pas d accord avec une certaine thèse! Ce qui compte c est être capable de considérer les arguments avancés en faveur d une certaine thèse et voir si ces arguments semblent solides ou non et ce, qu importe que la thèse défendue par ces arguments vous paraissent acceptables ou non. Tant que quelqu un considère différentes opinions ou différentes thèses, aussi intéressantes soient-elles, ce quelqu un ne fait pas encore de la philosophie! Quelqu un fait de la philosophie uniquement dès le moment où, au-delà (ou en-deçà) des opinions et des thèses considérées, ce quelqu un s intéresse aux raisons avancées afin de soutenir et défendre ces opinions et ces thèses. (2) Le guide de l évaluation : la raison Afin d évaluer la position d un auteur, il ne faut surtout pas vous appuyer sur vos émotions ou vos sentiments ou autre réaction spontanée. Afin d évaluer la position d un auteur, il faut, au contraire, vous appuyer uniquement sur votre raison. Lorsque vous évaluer la position d un certain auteur, il se peut que cette position vous repousse, ou même vous dégoûte ou vous choque. Il se peut également que cette position vous charme, vous attire. Ces réactions, vous ne pouvez bien sûr pas décider de les ressentir ou non. Cependant, ces réactions ne doivent pas être votre guide lors de l évaluation de la position d un auteur. Pour évaluer cette position, vous devez vous appuyer uniquement sur la raison et évoquer des éléments aisément acceptables par tout autre être humain. Mais finalement, pourquoi s appuyer sur la raison plutôt que sur nos émotions pour évaluer la position d un auteur? Les émotions peuvent grandement varier d un individu à l autre face à une même situation, alors que la raison se veut quelque chose d universel et d aisément partageable. Or, la philosophie cherche à comprendre la réalité et, dans cet effort, elle tend à s approcher le plus possible de la vérité. Or, la vérité et le type de compréhension que l effort philosophique recherche se place du côté de l universel et Comment lire philosophiquement un texte? 10

13 de l aisément partageable et non pas du côté du particulier et de la connaissance privée. D où l importance de s appuyer sur la raison et non sur les émotions. Une fois ces deux principes de base reconnus, évaluer la position d un auteur consistera à tester les arguments que celui-ci avance en faveur de la thèse qu il défend. Mais comment tester un argument? En effet, on ne peut pas tester un argument en laboratoire comme l on pourrait tester par exemple la résistance d un certain matériau ou la viscosité d un certain liquide! Parmi les choses qui peuvent être faites afin de tester un argument, j aimerais citer, sans ordre précis, les suivantes : Quelques «tests» à effectuer afin d évaluer la position d un auteur ou une certaine thèse 1. Forme Examiner la forme de l argument afin de voir si celle-ci est acceptable (pour plus de détails, voir le document «l argumentation en très bref»). 2. Prémisses / présupposés Examiner les différentes affirmations (implicites ou explicites) que l auteur considère comme vraies et qui jouent un rôle important dans ses arguments : ces affirmations sont-elles facilement admissibles? au contraire, semblent-elles discutables? pourquoi? Pouvoir explicatif Afin d examiner le pouvoir explicatif de la position examinée, chercher à répondre aux questions suivantes : La position (et, plus particulièrement, la thèse) examinée permet-elle de rendre compte de manière satisfaisante de nombreuses situations, de nombreux cas? Au contraire, n y a-t-il que peu de cas dont la position examinée permet de rendre compte de manière satisfaisante? A supposé qu elle soit vraie, la position examinée augmente-t-elle considérablement notre compréhension du monde ou peu? Afin de répondre à ces questions, il faut réfléchir à différents exemples, à différentes situations et voir ce que la position examinée en dirait. 4. Contre-exemples Réfléchir afin de voir si on peut imaginer des contre-exemples à la thèse défendue. Si ces contre-exemples paraissent solides, la thèse peut être rejetée ou doit être modifiée afin d en tenir compte. 5. Situations problématiques Réfléchir également à la question de savoir si, sans être des contre-exemples, il existe des situations dont la thèse a de la peine à rendre compte. Si oui, il faudra réfléchir aux conséquences de ce fait. Comment lire philosophiquement un texte? 11

14 6. Conséquences Examiner quelles sont les conséquences qui peuvent être tirées de la thèse considérée : «A supposer que cette thèse soit vraie, quelles en seraient les conséquences?». Une fois ces conséquences mises en évidence, on pourra se demander : que penser de ces conséquences? paraissent-elles acceptables, ou, au contraire, inacceptables? dans chacun de ces cas, qu en penser? 7. Liens et réseau de croyances Examiner les liens existant entre la thèse défendue et d autres thèses défendues dans d autres domaines de la philosophie : Exemple : «Cette thèse X paraît vraie. Mais si X est vraie alors, dans un autre domaine de la philosophie, la thèse Y doit être fausse. Cependant, la thèse Y me paraît également vraie. Alors qu en penser?...» Cet aspect de l évaluation correspond à la mise en relation de la thèse défendue au sein d un groupe d affirmations plus large. Dans un sens, on «prend du recul» par rapport à la thèse particulière examinée Etape 3 : «A votre tour!» L étape 3 n est pas vraiment une étape qui se rajoute aux deux précédentes : ce n est pas véritablement une étape qui devrait encore être faite lorsque l on désire lire philosophiquement un texte et que l on a déjà effectué les étapes 1 et 2. L étape 3 désigne plutôt le pas suivant que vous devriez être capables de réaliser une fois que vous aurez pratiqué les étapes 1 et 2 par rapport à différents textes. Cette troisième étape consiste à être capable d appliquer les deux premières étapes (reconstruction et évaluation), non plus seulement à d autres auteurs et à des textes écrits, mais aussi à des opinions, des croyances, des thèses soutenues et défendues par vous-mêmes! Lorsque vous chercherez à appliquer l étape 1 à votre propre position, vous ne rencontrerez généralement que peu de difficultés à trouver la question à laquelle vous cherchez (consciemment ou non) à répondre (le thème de votre position) et la réponse que vous proposez à cette question (votre thèse). Par contre, afin de trouver et exprimer avec soin les raisons que vous pouvez avancer afin de défendre cette position (vos arguments), pas mal d énergie risque de vous être nécessaire. La difficulté sera encore bien plus grande (en tout cas, au début), lorsque vous chercherez à évaluer votre propre position avec impartialité (vous vous trouverez alors dans une situation quelque peu semblable à un joueur d échecs qui joue face à lui-même)! Notons que, l évaluation et l examen de votre propre position ne déboucheront pas forcément sur un rejet ou une acceptation pur et simple de votre position, mais que, le plus souvent, ils déboucheront sur une modification, sur un amendement de celle-ci. Comment lire philosophiquement un texte? 12

15 3. Lire philosophiquement un texte : Exemple d application Afin d illustrer les propos précédents, je vous propose maintenant de montrer ce que pourrait être l application de l étape 1 (compréhension et reconstruction) à un texte particulier. A cette fin, considérons un passage très célèbre du livre 11 des Confessions d Augustin. Si le futur et le passé existent, je veux savoir où ils sont. Si je n'en suis pas encore capable, je sais du moins que, où qu'ils soient, ils n y sont ni en tant que futur, ni en tant que passé, mais en tant que présents. Car si le futur y est en tant que futur, il n'y est pas encore; si le passé y est en tant que passé, il n'y est plus. Où donc qu'ils soient, quels qu'ils soient, ils ne sont qu'en tant que présents. Lorsque nous faisons du passé des récits véritables, ce qui vient de notre mémoire, ce ne sont pas les choses elles-mêmes, qui ont cessé d'être, mais des termes conçus à partir des images des choses, lesquelles en traversant nos sens ont gravé dans notre esprit des sortes d'empreintes. Mon enfance, par exemple, qui n'est plus est dans un passé disparu lui aussi; mais lorsque je l'évoque et la raconte, c'est dans le présent que je vois son image, car cette image est encore dans ma mémoire. La prédiction de l'avenir se fait-elle selon le même mécanisme? Les événements qui ne sont pas encore, sont-ils représentés à l'avance dans notre esprit par des images déjà existantes? J'avoue, mon Dieu, que je l'ignore. Mais ce que je sais, c'est que d'habitude nous préméditons nos actions futures, que cette préméditation appartient au présent, tandis que l'action préméditée n'est pas encore, étant future. Lorsque nous l'aurons entreprise, et que nous nous serons mis à réaliser ce que nous avions prémédité, alors l'action existera, puisqu'elle sera à ce moment non plus future mais présente. De quelque façon que se produise ce mystérieux pressentiment de l'avenir, on ne peut voir que ce qui est. Or ce qui est déjà n'est pas futur, mais présent. Lorsqu'on déclare voir l'avenir, ce que l'on voit, ce ne sont pas les événements eux-mêmes, qui ne sont pas encore, autrement dit qui sont futurs, ce sont leurs causes ou peut-être les signes qui les annoncent et qui les uns et les autres existent déjà. [L idée d utiliser ce texte d Augustin afin d appliquer l étape 1 (compréhension et reconstruction) de la lecture philosophique d un texte provient de G. Devanthéry et J.P. Fragnière (Collège St-Michel, Fribourg). Certains éléments des lignes qui suivent proviennent également de discussions que j ai eues avec eux au sujet de ce texte.] Comment lire philosophiquement un texte? 13

16 Appliquons maintenant les différents éléments vus au sein de l étape 1 (compréhension et reconstruction) à ce texte. A. Les éléments linguistiques (les aides à la reconstruction) a. Le titre Le passage considéré n en a pas. Ainsi, pas d indication pour le thème au niveau du titre. b. Les paragraphes Ils ont été retirés du passage considéré. Ainsi, pas d indication pour la structure de l argumentation au niveau des paragraphes. c. Les mots-clefs Afin de les repérer, relisons le texte et regardons si certains mots semblent se répéter ou faire partie d une même famille. A cette fin, mettons en évidence de tels mots. Si le futur et le passé existent, je veux savoir où ils sont. Si je n'en suis pas encore capable, je sais du moins que, où qu'ils soient, ils n y sont ni en tant que futur, ni en tant que passé, mais en tant que présents. Car si le futur y est en tant que futur, il n'y est pas encore; si le passé y est en tant que passé, il n'y est plus. Où donc qu'ils soient, quels qu'ils soient, ils ne sont qu'en tant que présents. Lorsque nous faisons du passé des récits véritables, ce qui vient de notre mémoire, ce ne sont pas les choses elles-mêmes, qui ont cessé d'être, mais des termes conçus à partir des images des choses, lesquelles en traversant nos sens ont gravé dans notre esprit des sortes d'empreintes. Mon enfance, par exemple, qui n'est plus est dans un passé disparu lui aussi; mais lorsque je l'évoque et la raconte, c'est dans le présent que je vois son image, car cette image est encore dans ma mémoire. La prédiction de l'avenir se fait-elle selon le même mécanisme? Les événements qui ne sont pas encore, sont-ils représentés à l'avance dans notre esprit par des images déjà existantes? J'avoue, mon Dieu, que je l'ignore. Mais ce que je sais, c'est que d'habitude nous préméditons nos actions futures, que cette préméditation appartient au présent, tandis que l'action préméditée n'est pas encore, étant future. Lorsque nous l'aurons entreprise, et que nous nous serons mis à réaliser ce que nous avions prémédité, alors l'action existera, puisqu'elle sera à ce moment non plus future mais présente. De quelque façon que se produise ce mystérieux pressentiment de l'avenir, on ne peut voir que ce qui est. Or ce qui est déjà n'est pas futur, mais présent. Lorsqu'on déclare voir l'avenir, ce que l'on voit, ce ne sont pas les événements eux-mêmes, qui ne sont pas encore, autrement dit qui sont futurs, ce sont leurs causes ou peut-être les signes qui les annoncent et qui les uns et les autres existent déjà. Comment lire philosophiquement un texte? 14

17 Les différents mots clefs du texte sont : - passé ; - image ; - présent ; termes liés au temps - mémoire ; - futur ; - prédiction, préméditation, pressentiment. En observant ces mots-clefs, nous obtenons une information sur le thème du texte : vu la fréquente occurrence de termes tels que «passé», «présent» et «futur», il paraît clair que le texte parle du temps. Le mot-clef «mémoire» et le groupe de mots-clefs «prédiction préméditation - pressentiment» renforce encore cette idée. Le mot-clef «image» (et sa fréquente occurrence), qui n est pas lié directement à la notion de temps, indique que l idée d image aura un rôle important à jouer au sein de l argumentation. d. Les mots-chevilles Les mots-chevilles sont souvent très nombreux au sein d un texte (penser à des termes tels que «et» ou «ou»). Ainsi, il est en général inutile, voire contre-productif, de tous les mettre en évidence. C est à vous, avec un peu de pratique, d apprendre à déterminer quels sont les mots-chevilles qu il est utile de mettre en évidence. Pour le texte que nous examinons, une telle mise en évidence pourrait être la suivante (mais d autres sont bien sûr possibles!) : Si le futur et le passé existent, je veux savoir où ils sont. Si je n'en suis pas encore capable, je sais du moins que, où qu'ils soient, ils n y sont ni en tant que futur, ni en tant que passé, mais en tant que présents. Car si le futur y est en tant que futur, il n'y est pas encore; si le passé y est en tant que passé, il n'y est plus. Où donc qu'ils soient, quels qu'ils soient, ils ne sont qu'en tant que présents. Lorsque nous faisons du passé des récits véritables, ce qui vient de notre mémoire, ce ne sont pas les choses elles-mêmes, qui ont cessé d'être, mais des termes conçus à partir des images des choses, lesquelles en traversant nos sens ont gravé dans notre esprit des sortes d'empreintes. Mon enfance, par exemple, qui n'est plus est dans un passé disparu lui aussi; mais lorsque je l'évoque et la raconte, c'est dans le présent que je vois son image, car cette image est encore dans ma mémoire. La prédiction de l'avenir se fait-elle selon le même mécanisme? Les événements qui ne sont pas encore, sont-ils représentés à l'avance dans notre esprit par des images déjà existantes? J'avoue, mon Dieu, que je l'ignore. Mais ce que je sais, c'est que d'habitude nous préméditons nos actions futures, que cette préméditation appartient au présent, tandis que l'action préméditée n'est pas encore, étant future. Lorsque nous l'aurons entreprise, et que nous nous serons mis à réaliser ce que nous avions prémédité, alors l'action existera, puisqu'elle sera à ce moment non plus future mais présente. De quelque façon que se produise ce mystérieux pressentiment de l'avenir, on ne peut voir que ce qui est. Or ce qui est déjà n'est pas futur, mais présent. Lorsqu'on déclare voir l'avenir, ce que l'on voit, ce ne sont pas Comment lire philosophiquement un texte? 15

18 les événements eux-mêmes, qui ne sont pas encore, autrement dit qui sont futurs, ce sont leurs causes ou peut-être les signes qui les annoncent et qui les uns et les autres existent déjà. Remarque : Pour chacun des mots-chevilles soulignés, vous devriez être capables de dire son rôle! La mise en évidence de ces différents mots-chevilles permet, comme nous l avons dit, d être vraiment attentifs à l articulation du texte et nous aide à saisir la structure des arguments de l auteur. e. Les images et les exemples Ce texte contient très peu d images et d exemples. Le seul exemple présent est celui de l enfance et son rôle est clairement illustratif. f. Découper le texte en parties et leur donner un nom : le plan Comme je l ai affirmé précédemment, je vous recommande d essayer de découper le texte étudié en parties et de donner un nom à chacune de ces parties. Pour chaque texte, il y a bien sûr différentes possibilités de découpage. Je vous en propose une, parmi d autres : Å Thème : le futur et le passé existent-ils? Si le futur et le passé existent, je veux savoir où ils sont. Si je n'en suis pas encore capable, je sais du moins que, où qu'ils soient, ils n y sont ni en tant que futur, ni en tant que passé, mais en tant que présents. Car si le futur y est en tant que futur, il n'y est pas encore; si le passé y est en tant que passé, il n'y est plus. Où donc qu'ils soient, quels qu'ils soient, ils ne sont qu'en tant que présents. Lorsque nous faisons du passé des récits véritables, ce qui vient de notre mémoire, ce ne sont pas les choses elles-mêmes, qui ont cessé d'être, mais des termes conçus à partir des images des choses, lesquelles en traversant nos sens ont gravé dans notre esprit des sortes d'empreintes. Mon enfance, par exemple, qui n'est plus est dans un passé disparu lui aussi; mais lorsque je l'évoque et la raconte, c'est dans le présent que je vois son image, car cette image est encore dans ma mémoire. La prédiction de l'avenir se fait-elle selon le même mécanisme? Les événements qui ne sont pas encore, sont-ils représentés à l'avance dans notre esprit par des images déjà existantes? J'avoue, mon Dieu, que je l'ignore. Mais ce que je sais, c'est que d'habitude nous préméditons nos actions futures, que cette préméditation appartient au présent, tandis que l'action préméditée n'est pas encore, étant future. Lorsque nous l'aurons entreprise, et que nous nous serons mis à réaliser ce que nous avions prémédité, alors l'action existera, puisqu'elle sera à ce moment non plus future mais présente. De quelque façon que se produise ce mystérieux pressentiment de l'avenir, on ne peut voir que ce qui est. Or ce qui est déjà n'est pas futur, mais présent. Lorsqu'on déclare voir l'avenir, ce que l'on voit, ce ne sont pas les événements eux-mêmes, qui ne sont pas encore, autrement dit qui sont futurs, ce sont leurs causes ou peut-être les signes qui les annoncent et qui les uns et les autres existent déjà. Ç Thèse : le futur et le passé existent en tant que présents. É Arg. en bref : - Être passé ne plus exister ; - Être futur ne pas encore exister ; - Être présent exister. Ñ Arg. pour le passé importance de la mémoire : contient des images des événements passés. Ö Arg. pour le futur prédiction, préméditation, pressentiment. Comment lire philosophiquement un texte? 16

19 Une fois ces différents éléments linguistiques mis en évidence et le découpage du texte réalisé, vous être prêts à ressortir les différents éléments propres à la lecture philosophique d un texte : le thème, la thèse et l argumentation. Dans le texte présent, ces éléments pourraient être présentés de la manière suivante : G Remarque importante : A nouveau, il s agit d une présentation possible parmi d autres! En effet, il peut y avoir passablement de variations dans la présentation du thème, de la thèse et des arguments et ce, notamment au niveau de la forme. B. Lecture philosophique : les éléments à ressortir [Cette partie B. est issue d un essai de reconstruction que j avais réalisé dans le cadre de mon enseignement au Collège St-Michel (Fribourg (Suisse)) durant l année scolaire ] 1. La question le thème (partieå) Le thème du texte est exprimé dans la première phrase et peut être formulé comme suit : (1) Le futur et le passé existent-ils? $Vraiment faire attention à toujours formuler le thème sous forme interrogative! (évite bien des difficultés dont celle de confondre thème et thèse!) 2. La réponse la thèse (partieç) Thèse générale (2) Le futur et le passé existent en tant que présents. Thèses particulières «contenues» dans (2) : (3) Le futur n existe pas en tant que futur ; (4) Le passé n existe pas en tant que passé ; (5) Le futur existe en tant que présent ; (6) Le passé existe en tant que présent. 3. Les raisons- les arguments : Essai de reconstruction Argument en bref en faveur de (2) (partie É) Argument pour (3) - Ce qui est futur n existe pas encore ; - Donc, le futur ne peut pas exister en tant que futur (d où (3)). Argument pour (4) - Ce qui est passé n existe plus ; - Donc, le passé ne peut pas exister en tant que passé (d où (4)). Argument partiel en faveur de (5) et (6) - Seul ce qui est présent existe ; - Donc, le futur ne peut exister qu en tant que présent (d où (5)) ; - Donc, le passé ne peut exister qu en tant que présent (d où (6)). Comment lire philosophiquement un texte? 17

20 Argument en faveur de (6) (partie Ñ) Comment le passé peut-il exister en tant que présent? - Les événements passés n existent pas dans le présent, puisqu ils ne sont plus. - Ce qui existe dans le présent, ce sont les images des événements passés qui se trouvent dans notre mémoire. - Ainsi, le passé existe en tant que présent, grâce aux images des événements passés qui se trouvent dans notre mémoire. Argument en faveur de (5) (partie Ö) Comment le futur peut-il exister en tant que présent? Première partie de la partieö (jusqu à «J avoue, mon Dieu, que je l ignore.») Même mécanisme que pour le passé? - Comme nous l avons vu : le passé existe en tant que présent grâce aux images des événements passés qui se trouvent dans notre mémoire. - Le futur existerait-il en tant que présent selon le même mécanisme? c'est-à-dire, le futur existerait-il en tant que présent grâce à des images des événements futurs qui se trouveraient à l avance dans notre esprit? - Non, vraisemblablement pas. (Augustin dit qu il l ignore). Seconde partie de la partieö : Mais alors, comment le futur peut exister en tant que présent? - Les événements futurs n existent pas dans le présent puisqu ils ne sont pas encore. - Ce qui existe dans le présent, c est notre prédiction (~ dire à l avance) des événements futurs. - Cette prédiction prend deux formes : - la préméditation (~ réfléchir à l avance) d ordre intellectuel ; nous pouvons voir certains événements présents comme les causes d événements futurs. - le pressentiment (~ sentir à l avance) de l ordre du sensible ; nous pouvons voir certains événements présents comme des signes annonciateurs d événements futurs. - Ainsi, le futur existe en tant que présent par notre prédiction des événements futurs qui s appuie sur notre connaissance d événements déjà présents. Comment lire philosophiquement un texte? 18

Modulo Bank - Groupe E.S.C Chambéry - prérequis à la formation - doc. interne - Ecoute active.doc Page 1

Modulo Bank - Groupe E.S.C Chambéry - prérequis à la formation - doc. interne - Ecoute active.doc Page 1 Généralités, l'écoute active : présentation et techniques... 3 Introduction... 3 Plan... 3 La présentation de l'écoute active... 4 Définition... 4 Fondement... 4 Application... 4 de l'écoute active...

Plus en détail

Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS)

Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS) Département fédéral des affaires étrangères DFAE Direction des ressources DR Personnel DFAE Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS) L ensemble des données figurant dans ce questionnaire sont soumises

Plus en détail

Méthode universitaire du commentaire de texte

Méthode universitaire du commentaire de texte Méthode universitaire du commentaire de texte Baptiste Mélès Novembre 2014 L objectif du commentaire de texte est de décrire la structure argumentative et de mettre au jour les concepts qui permettent

Plus en détail

Influencer avec intégrité

Influencer avec intégrité Influencer avec intégrité 1 Les objectifs généraux d une communication. Aider (conseils, directives) Apprendre (acquérir habiletés, connaissance de soi et du monde) Créer des liens (amitiés, formation

Plus en détail

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Fiche pédagogique Le thème du 49 e épisode dirige l attention sur une question fondamentale lorsqu il s agit de développer la pensée des enfants,

Plus en détail

L argumentation en très bref Quelques éléments

L argumentation en très bref Quelques éléments Université de Fribourg (Suisse) Philosophie Moderne et Contemporaine L argumentation en très bref Quelques éléments Version 2 Jean-Roch Lauper, Mars 2006 5. L argumentation en très bref Ce document reprend

Plus en détail

Chapitre 2 LE CAS PRATIQUE

Chapitre 2 LE CAS PRATIQUE Chapitre 2 LE CAS PRATIQUE Demande de conseil. Le cas pratique est un exercice juridique qui, à l instar d une personne se trouvant en situation de litige avec autrui, demande conseil. C est un exercice

Plus en détail

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Estime de soi MOI Affirmation de soi AUTRES Confiance en soi ACTION Contexte Règles fondamentales de la communication 1) On ne peut pas décider, par

Plus en détail

COMMENT PARLER DES LIVRES QUE L ON N A PAS LUS?

COMMENT PARLER DES LIVRES QUE L ON N A PAS LUS? Né dans un milieu où on lisait peu, ne goûtant guère cette activité et n ayant de toute manière pas le temps de m y consacrer, je me suis fréquemment retrouvé, suite à ces concours de circonstances dont

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

A1 Parler avec quelqu un Je peux dire qui je suis, où je suis né(e), où j habite et demander le même type d informations à quelqu un. Je peux dire ce que je fais, comment je vais et demander à quelqu un

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 5 Choisir ses sources documentaires 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 5 Choisir ses sources documentaires Avertissement Dans la présente leçon, on se préoccupe du choix adéquat

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

PEUT- ON SE PASSER DE LA NOTION DE FINALITÉ?

PEUT- ON SE PASSER DE LA NOTION DE FINALITÉ? PEUT- ON SE PASSER DE LA NOTION DE FINALITÉ? à propos de : D Aristote à Darwin et retour. Essai sur quelques constantes de la biophilosophie. par Étienne GILSON Vrin (Essais d art et de philosophie), 1971.

Plus en détail

LE ROLE DE LA RECHERCHE EN FORMATION INITIALE ET EN FORMATION CONTINUE DANS LE DOMAINE DE LA GESTION. VO SANG Xuan Hoang

LE ROLE DE LA RECHERCHE EN FORMATION INITIALE ET EN FORMATION CONTINUE DANS LE DOMAINE DE LA GESTION. VO SANG Xuan Hoang LE ROLE DE LA RECHERCHE EN FORMATION INITIALE ET EN FORMATION CONTINUE DANS LE DOMAINE DE LA GESTION VO SANG Xuan Hoang 1 Introduction Du moment où une personne se décide de choisir une carrière d enseignant,

Plus en détail

Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI ()

Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI () Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI () I. Se donner une compréhension de ce qu est ou pourrait être le socle. A. Une lecture critique de ces 50

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent 1 Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent Mini livre gratuit Sherpa Consult Bruxelles, Mai 2012 Tous droits de reproduction, d'adaptation et de traduction

Plus en détail

GUIDE POUR AGIR. Comment identifier ses. SAVOIR-FAIRE et. ses QUALITÉS J ORGANISE MA RECHERCHE. Avec le soutien du Fonds social européen

GUIDE POUR AGIR. Comment identifier ses. SAVOIR-FAIRE et. ses QUALITÉS J ORGANISE MA RECHERCHE. Avec le soutien du Fonds social européen GUIDE POUR AGIR Comment identifier ses SAVOIR-FAIRE et ses QUALITÉS J ORGANISE MA RECHERCHE Avec le soutien du Fonds social européen Identifier ses savoir-faire et ses qualités, pour quoi faire? Vous ne

Plus en détail

Méthode du commentaire de document en Histoire

Méthode du commentaire de document en Histoire Méthode du commentaire de document en Histoire I. Qu est-ce qu un commentaire de document? En quelques mots, le commentaire de texte est un exercice de critique historique, fondé sur la démarche analytique.

Plus en détail

Fébronie Tsassis Se présenter et convaincre en 2 33

Fébronie Tsassis Se présenter et convaincre en 2 33 Fébronie Tsassis Se présenter et convaincre en 2 33 Entrée en scène: Acteur et trac Transpiration, rougeurs, gorge nouée Peur: trou de mémoire, bafouiller Le trac nécessaire? A gérer! CORPS Respect Révision

Plus en détail

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Cet outil offre aux conseillers en orientation professionnelle : un processus étape par étape pour réaliser une évaluation informelle

Plus en détail

Techniques d accueil clients

Techniques d accueil clients Techniques d accueil clients L accueil est une des phases capitales lors d un entretien de vente. On se rend tout à fait compte qu un mauvais accueil du client va automatiquement engendrer un état d esprit

Plus en détail

5 clés pour plus de confiance en soi

5 clés pour plus de confiance en soi ASSOCIATION JEUNESSE ET ENTREPRISES Club SEINE-ET- MARNE 5 clés pour plus de confiance en soi Extrait du guide : «Vie Explosive, Devenez l acteur de votre vie» de Charles Hutin Contact : Monsieur Jackie

Plus en détail

BTS (brevet de technicien supérieur) DUT (diplôme universitaire de technologie) Filière santé (médecine, pharmacie, sage-femme, dentaire)

BTS (brevet de technicien supérieur) DUT (diplôme universitaire de technologie) Filière santé (médecine, pharmacie, sage-femme, dentaire) Un BTS ou un DUT, une prépa ou une université, ou bien une école spécialisée? Choisir son orientation après le bac n'est pas toujours facile. Pour vous aider à y voir plus clair, nous vous proposons quelques

Plus en détail

Rédiger et administrer un questionnaire

Rédiger et administrer un questionnaire Rédiger et administrer un questionnaire Ce document constitue une adaptation, en traduction libre, de deux brochures distinctes : l une produite par l American Statistical Association (Designing a Questionnaire),

Plus en détail

Que fait l Église pour le monde?

Que fait l Église pour le monde? Leçon 7 Que fait l Église pour le monde? Dans notre dernière leçon, nous avons vu que les croyants ont des responsabilités vis-à-vis des autres croyants. Tous font partie de la famille de Dieu. Les chrétiens

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE B Projet d écriture Bande dessinée : La BD, c est pour moi! FLA 10-2 Cahier de l élève PROJETS EN SÉRIE Il faut réaliser ces projets dans l ordre suivant : A Bain de bulles Lecture B La BD, c est pour

Plus en détail

QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR?

QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR? QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR? Source: DUMONT, Nicole. Femmes d aujourd hui, Vol. 1 No. 8., janvier 1996. On dit de certaines personnes qu elles n ont pas de tête ou qu elles n ont pas de

Plus en détail

Épreuve de Compréhension orale

Épreuve de Compréhension orale 60 questions (4 sections) 40 minutes L épreuve de compréhension orale rassemble 4 sections comprenant 60 questions (questions 51 à 110). SECTION A SECTION B 8 questions Associer des illustrations à des

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

FORCE DE VENTE : une approche commerciale efficace

FORCE DE VENTE : une approche commerciale efficace Les formations standardisées voulant mettre le commercial dans un «moule» et formater une personne en appliquant des techniques à la lettre sont bien différentes de ce que nous vous proposons chez Semaphorus.

Plus en détail

Synthèse «Le Plus Grand Produit»

Synthèse «Le Plus Grand Produit» Introduction et Objectifs Synthèse «Le Plus Grand Produit» Le document suivant est extrait d un ensemble de ressources plus vastes construites par un groupe de recherche INRP-IREM-IUFM-LEPS. La problématique

Plus en détail

«Le Leadership en Suisse»

«Le Leadership en Suisse» «Le Leadership en Suisse» Table des matières «Le Leadership en Suisse» Une étude sur les valeurs, les devoirs et l efficacité de la direction 03 04 05 06 07 08 09 11 12 13 14 «Le Leadership en Suisse»

Plus en détail

Rapport candidat. John Sample. 6 juillet 2012 CONFIDENTIEL

Rapport candidat. John Sample. 6 juillet 2012 CONFIDENTIEL 6 juillet 2012 CONFIDENTIEL Introduction 6 juillet 2012 Introduction Toutes les informations contenues dans ce rapport sont confidentielles et uniquement destinées à la personne ayant rempli le questionnaire.

Plus en détail

Qu est-ce qu une tâche?

Qu est-ce qu une tâche? Qu est-ce qu une tâche? «Tâches», «Perspective actionnelle», «activités centrées sur le sens» Ce sont des concepts dont on entend beaucoup parler dans notre profession, mais que signifient-ils exactement?

Plus en détail

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.»

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.» Métonymie : image désuète de l instrument servant à écrire. Représentation traditionnelle et glorieuse du travail de l écrivain. Allusion à une époque révolue. Idée de durée, de permanence. edoublée dans

Plus en détail

Un contrat de respect mutuel au collège

Un contrat de respect mutuel au collège Apprentissage du respect - Fiche outil 01 Un contrat de respect mutuel au collège Objectifs : Décrire une action coopérative amenant élèves et adultes à s interroger sur leurs propres comportements en

Plus en détail

Stratégies favorisant ma réussite au cégep

Stratégies favorisant ma réussite au cégep Source de l image :daphneestmagnifique.blogspot.ca Stratégies favorisant ma réussite au cégep par Services adaptés du Cégep de Sainte-Foy Table des matières UN GUIDE POUR TOI!... 2 STRATÉGIES DE GESTION

Plus en détail

Text Types and Purposes

Text Types and Purposes Text Types and Purposes College and Career Readiness (CCR) Anchor Standard 1: Ecrire une composition avec une idée principale, claire, explicite ou implicite en utilisant des éléments et des arguments

Plus en détail

SECTION 3 Les outils pour la personne

SECTION 3 Les outils pour la personne SECTION 3 Les outils pour la personne DISCUTER AVEC MON OU MA MÉDECIN/PSYCHIATRE : DÉVELOPPER DES STRATÉGIES POUR REGAGNER DU POUVOIR 1 Le moment de la consultation avec le ou la psychiatre/médecin dans

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Changement des comportements et Formation

Changement des comportements et Formation Notre système change. Accélérer ce changement vers la durabilité est à la fois une urgence et une opportunité. Changement des comportements et Formation Éducation au développement durable dans les formations

Plus en détail

GUIDE POUR AGIR. Comment RÉDIGER. une lettre de MOTIVATION JE RECHERCHE DES OFFRES D EMPLOI ET J Y RÉPONDS. Avec le soutien du Fonds social européen

GUIDE POUR AGIR. Comment RÉDIGER. une lettre de MOTIVATION JE RECHERCHE DES OFFRES D EMPLOI ET J Y RÉPONDS. Avec le soutien du Fonds social européen GUIDE POUR AGIR Comment RÉDIGER une lettre de MOTIVATION JE RECHERCHE DES OFFRES D EMPLOI ET J Y RÉPONDS Avec le soutien du Fonds social européen A quoi sert une lettre de motivation? Lorsque vous faites

Plus en détail

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Nom : Prénom :.. MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Récapitulatif pour la validation du Diplôme National du Brevet (Attestation du Niveau A2 en Langue Vivante) : ACTIVITES

Plus en détail

La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles

La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles RWANDA NEWS AGENCY GRANDS LACS HEBDO La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles Tuesday, 05 March 2013 17:49 by Gakwaya André La Fondatrice de l Edition Bakame au Rwanda

Plus en détail

Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches

Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches Niveau C1 Descripteur global Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches La personne peut : comprendre en détail de longs discours et des échanges complexes

Plus en détail

Principe et règles d audit

Principe et règles d audit CHAPITRE 2 Principe et règles d audit 2.1. Principe d audit Le principe et les règles d audit suivent logiquement l exposé précédent. D abord, comme dans toute branche de l activité d une entreprise, l

Plus en détail

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE I. LE CAS CHOISI Gloria est une élève en EB4. C est une fille brune, mince avec un visage triste. Elle est timide, peureuse et peu autonome mais elle est en même temps, sensible, serviable et attentive

Plus en détail

Stages de recherche dans les formations d'ingénieur. Víctor Gómez Frías. École des Ponts ParisTech, Champs-sur-Marne, France

Stages de recherche dans les formations d'ingénieur. Víctor Gómez Frías. École des Ponts ParisTech, Champs-sur-Marne, France Stages de recherche dans les formations d'ingénieur Víctor Gómez Frías École des Ponts ParisTech, Champs-sur-Marne, France victor.gomez-frias@enpc.fr Résumé Les méthodes de l ingénierie ont été généralement

Plus en détail

DESCRIPTEURS NIVEAU A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues

DESCRIPTEURS NIVEAU A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues DESCRIPTEURS NIVEAU A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES Activités de production et stratégies PRODUCTION ORALE MONOLOGUE SUIVI

Plus en détail

L éthique dans les relations commerciales. Par Johanne Boucher, trad. a. Cuba, le 13 décembre 2012. Bonjour tout le monde,

L éthique dans les relations commerciales. Par Johanne Boucher, trad. a. Cuba, le 13 décembre 2012. Bonjour tout le monde, L éthique dans les relations commerciales Par Johanne Boucher, trad. a. Cuba, le 13 décembre 2012 Bonjour tout le monde, Aujourd hui j ai l intention de vous expliquer ce qui m a amenée à réfléchir sur

Plus en détail

Souvenir de la nuit du 4 1

Souvenir de la nuit du 4 1 SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 2 : SOUVENIR DE LA NUIT DU 4 1 / 5 Souvenir de la nuit du 4 1 Conforme aux nouvelles dispositions de l épreuve du nouveau brevet des collèges [...] Est-ce que ce n est pas

Plus en détail

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Type d outil : Outil pour favoriser la mise en mémoire et développer des démarches propres à la gestion mentale. Auteur(s) : Sarah Vercruysse,

Plus en détail

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin Apprendre, oui... mais à ma manière Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin La motivation scolaire prend son origine dans les perceptions qu un étudiant a de lui-même, et celui-ci doit jouer

Plus en détail

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Transcription et traduction de la communication de Verity DONNELLY colloque Éducation inclusive, la question

Plus en détail

Compte rendu de la rencontre pédagogique «La motivation des étudiant e s à l Université» 23 avril 2013

Compte rendu de la rencontre pédagogique «La motivation des étudiant e s à l Université» 23 avril 2013 Compte rendu de la rencontre pédagogique «La motivation des étudiant e s à l Université» 23 avril 2013 Participant e s : Nathalie Janz (Adjointe Enseignement et Affaires étudiantes), Marie-Paule Charnay

Plus en détail

Origines possibles et solutions

Origines possibles et solutions Ne plus avoir peur de vieillir «Prends soin de ton corps comme si tu allais vivre éternellement, Prends soin de ton âme comme si tu allais mourir demain.» Introduction Ce petit document est la résultante

Plus en détail

France métropolitaine, juin 2008 SUJET 7. Série ES, France métropolitaine, juin 2008

France métropolitaine, juin 2008 SUJET 7. Série ES, France métropolitaine, juin 2008 France métropolitaine, juin 2008 SUJET 7 7 SUJET Dissertation Série ES, France métropolitaine, juin 2008 Est-il plus facile de connaître autrui que de se connaître soi-même? LE SUJET COUP de POUCE ANALYSE

Plus en détail

Langue Française. Syllabus A1. Description globale du niveau A1 utilisateur élémentaire

Langue Française. Syllabus A1. Description globale du niveau A1 utilisateur élémentaire Langue Française Redatto da Dott.ssa Annie Roncin Syllabus A1 Description globale du niveau A1 utilisateur élémentaire L étudiant peut : -comprendre et utiliser des expressions familières et quotidiennes

Plus en détail

L ouvrage que vous avez entre les mains n est pas un manuel de vente. Ce que nous vous proposons plutôt est une aventure au pays de l excellence

L ouvrage que vous avez entre les mains n est pas un manuel de vente. Ce que nous vous proposons plutôt est une aventure au pays de l excellence «Vivre c est vendre. Parce que vendre c est vivre intensément. Nous sommes tous des vendeurs, car nous passons notre temps à vendre quelque chose : à nous-mêmes d abord, à nos proches, à nos clients. Vendre

Plus en détail

3 thèses : Problématique :

3 thèses : Problématique : LA CONSCIENCE Problématique : 3 thèses : Thèse 1 : L âme est une substance. A. L âme est une substance individuelle. B. La conscience comme substance pensante une et indivisible. Thèse 2 : La conscience

Plus en détail

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses

Plus en détail

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire?

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Entretien avec Philippe Meirieu réalisé pour l ARALD - Quel est votre sentiment sur la présence des écrivains dans les classes? Il me semble que ce n est pas

Plus en détail

3. Projet de lecture. Français 30-2. Médias : Fait ou fiction? Cahier de l élève. Nom :

3. Projet de lecture. Français 30-2. Médias : Fait ou fiction? Cahier de l élève. Nom : 3. Projet de lecture Médias : Fait ou fiction? Français 30-2 Cahier de l élève Nom : Fait ou fiction? DESCRIPTION DU PROJET Tu vas lire un texte qui traite de la validité de l information en ligne pour

Plus en détail

UNE ÉVALUATION Une évaluation c est quoi, çà sert à quoi? Evaluer mon projet et son plan d action pour le faire durer

UNE ÉVALUATION Une évaluation c est quoi, çà sert à quoi? Evaluer mon projet et son plan d action pour le faire durer MODULE ÉVALUER SON PROJET COMPRENDRE UNE ÉVALUATION Une évaluation c est quoi, çà sert à quoi? Evaluer mon projet et son plan d action pour le faire durer L ÉVALUATION DE L IMPACT SOCIAL L Impact Social

Plus en détail

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document La rue Grandir, qu est-ce que cela signifie vraiment? Un jeune qui a vécu isolé dans les rues de Paris témoigne. Cette fiche pédagogique propose de découvrir une réalité peu connue de la France d aujourd

Plus en détail

programme connect Mars 2015 ICF-Léman

programme connect Mars 2015 ICF-Léman programme connect Mars 2015 ICF-Léman Déroulement des soirées 19:00-19:30 Accueil 19:30-20:00 Repas 20:00-20:05 Fin de repas / nettoyages 20:05-20:15 Annonces / infos 20:15-20:45 Programme vidéo ou étude

Plus en détail

Nous avons besoin de passeurs

Nous avons besoin de passeurs 1 Nous avons besoin de passeurs «Lier pratiques culturelles et artistiques, formation tout au long de la vie et citoyenneté» François Vercoutère Du point de vue où je parle, militant d éducation populaire

Plus en détail

Comment réussir la succession de son entreprise familiale?

Comment réussir la succession de son entreprise familiale? Comment réussir la succession de son entreprise familiale? Contenu Service : Démarrer mon projet... 2 Service : Evaluer mon entreprise... 3 Service : Réaliser un diagnostic de mon entreprise... 4 Service

Plus en détail

Analyse des compétences selon la méthode du feedback 360

Analyse des compétences selon la méthode du feedback 360 Analyse des compétences selon la méthode du feedback 360 Comptes rendus experts des compétences et guide de développement Paul Durand 21 Boulevard Haussmann 75009 PARIS T 01 80956881 I www.groupehumanmobility.fr

Plus en détail

ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES

ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES référence pour les langues ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES Activités de production et stratégies PRODUCTION ORALE GÉNÉRALE MONOLOGUE SUIVI : décrire l'expérience MONOLOGUE SUIVI : argumenter

Plus en détail

Consignes pour les travaux d actualité Premier quadrimestre

Consignes pour les travaux d actualité Premier quadrimestre Consignes pour les travaux d actualité Premier quadrimestre Principes de base Durant le premier semestre, vous serez amenés à remettre un travail effectué en groupe. Le but de celui-ci est de s intéresser

Plus en détail

«POUR NOUS IL L A FAIT PÉCHÉ» Sur II Corinthiens V, 20 - VI, 2

«POUR NOUS IL L A FAIT PÉCHÉ» Sur II Corinthiens V, 20 - VI, 2 «POUR NOUS IL L A FAIT PÉCHÉ» Sur II Corinthiens V, 20 - VI, 2 (V, 20) C est pour Christ que nous sommes en ambassade, puisque c est Dieu qui appelle par nous. Nous vous (le) demandons pour Christ, réconciliez-vous

Plus en détail

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle I. Communiquer avec efficacité A. Intégrer les processus d influence sociale 1. La personnalité Les métaprogrammes sont les traits de personnalité qui, gravés

Plus en détail

Pour réduire sa consommation Ouvrons le dialogue

Pour réduire sa consommation Ouvrons le dialogue Alcool Pour réduire sa consommation Ouvrons le dialogue Pour réduire sa consommation Alcool Vous envisagez de réduire votre consommation de boissons alcoolisées, mais vous vous posez des questions : vous

Plus en détail

FORMATION : POSTURE COACH, LES METIERS D ACCOMPAGNEMENT

FORMATION : POSTURE COACH, LES METIERS D ACCOMPAGNEMENT FORMATION : POSTURE COACH, LES METIERS D ACCOMPAGNEMENT Que vous soyez parent, enseignant, formateur, pédagogue, coach, manager Que votre activité professionnelle ou simplement la quête de vous-même vous

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 2014 2015 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du 02/02/2015 au 06/02/2015 Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom

Plus en détail

MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS

MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS Frédéric Crépin MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS, 2004. ISBN : 2-7081-3140-0 5 Chapitre 1 idées reçues sur les managers et le management au quotidien Idée reçue n 1 : managers et salariés doivent avoir les

Plus en détail

Le travail de maturité (TM) au Gymnase français

Le travail de maturité (TM) au Gymnase français Plan d'études Gymnase français de Bienne 9 Le (TM) au Gymnase français 2. Objectifs 3. Dispositif 3. Cadre du 3.. Choix du domaine et du sujet du 3..2 Organisation du 3..3 Déroulement du 3..4 Forme du

Plus en détail

L AFMD et l ISTR brisent le tabou de la religion en entreprises

L AFMD et l ISTR brisent le tabou de la religion en entreprises Communiqué de presse L AFMD et l ISTR brisent le tabou de la religion en entreprises Objectif : Aider les managers à gérer la diversité religieuse au quotidien Alors que la question de l expression religieuse

Plus en détail

MÉTHODOLOGIE DE L ASSESSMENT CENTRE L INSTRUMENT LE PLUS ADÉQUAT POUR : DES SÉLECTIONS DE QUALITÉ DES CONSEILS DE DÉVELOPPEMENT FONDÉS

MÉTHODOLOGIE DE L ASSESSMENT CENTRE L INSTRUMENT LE PLUS ADÉQUAT POUR : DES SÉLECTIONS DE QUALITÉ DES CONSEILS DE DÉVELOPPEMENT FONDÉS MÉTHODOLOGIE DE L ASSESSMENT CENTRE L INSTRUMENT LE PLUS ADÉQUAT POUR : DES SÉLECTIONS DE QUALITÉ ET DES CONSEILS DE DÉVELOPPEMENT FONDÉS 1. Introduction Placer la «bonne personne au bon endroit» représente

Plus en détail

PNL ET MAGIE D autres secrets

PNL ET MAGIE D autres secrets PNL ET MAGIE D autres secrets Benoit CAMPANA Collection Mathieu Bich Présente Droits réservés pour tous pays Certificat de dépôt N D255-461 2009 Benoit Campana 2010 Createx NOTE DE L EDITEUR J ai découvert

Plus en détail

CONFERENCE 1 L AUTISME : COMMENT EDUQUER AUTREMENT?

CONFERENCE 1 L AUTISME : COMMENT EDUQUER AUTREMENT? CONFERENCE 1 L AUTISME : COMMENT EDUQUER AUTREMENT? Les institutions spécialisées ne sont pas la seule solution envisageable. Même si celles-ci sont dans l ensemble de plus en plus à l écoute des enfants.

Plus en détail

QUELQUES CONSEILS AU PROFESSEUR STAGIAIRE POUR ASSEOIR SON AUTORITE

QUELQUES CONSEILS AU PROFESSEUR STAGIAIRE POUR ASSEOIR SON AUTORITE QUELQUES CONSEILS AU PROFESSEUR STAGIAIRE POUR ASSEOIR SON AUTORITE Le premier contact avec vos élèves est déterminant, il y a de nombreux éléments à prendre en compte pour le réussir. Un professeur doit

Plus en détail

Présentation du jeu de négociation autour de la problématique de l orpaillage

Présentation du jeu de négociation autour de la problématique de l orpaillage Présentation du jeu de négociation autour de la problématique de l orpaillage «La façon de nous voyons les choses est la source de la façon dont nous pensons et de la façon dont nous agissons Jamais nous

Plus en détail

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES Claude MULSANT, Directrice adjointe du réseau MAGELLAN INTERNATIONAL J ai donc la lourde responsabilité

Plus en détail

En direct de la salle de presse du Journal virtuel

En direct de la salle de presse du Journal virtuel Français En direct de la salle de presse du Journal virtuel Écrire des textes variés Guide En direct de notre salle de presse Guide R ENSEIGNEMENTS GÉNÉRA UX EN DIRECT DE NOTRE SA LLE DE PRESSE MISE À

Plus en détail

Appliquez-vous ces 4 éléments pour travailler plus efficacement?

Appliquez-vous ces 4 éléments pour travailler plus efficacement? Appliquez-vous ces 4 éléments pour travailler plus efficacement? Ce livret vous a été remis en complément de la vidéo «4 éléments pour travailler plus efficacement». Visitez http://methode-prepa.com pour

Plus en détail

MÉDECINE PSYCHANALYSE DROIT JURISPRUDENCE QUESTIONS À FRANÇOIS-RÉGIS DUPOND MUZART. première partie

MÉDECINE PSYCHANALYSE DROIT JURISPRUDENCE QUESTIONS À FRANÇOIS-RÉGIS DUPOND MUZART. première partie MÉDECINE PSYCHANALYSE DROIT JURISPRUDENCE QUESTIONS À FRANÇOIS-RÉGIS DUPOND MUZART première partie Alessandra Guerra En France il y a des jugements sur la question psychothérapiepsychanalyse J ai entendu

Plus en détail

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant :

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant : La municipalité d Amboise a mené une réflexion afin d améliorer la qualité de l accueil périscolaire du matin et du soir, au sein des écoles maternelles et élémentaires de la commune. A partir de cette

Plus en détail

CAP TERTIAIRE/INDUSTRIEL

CAP TERTIAIRE/INDUSTRIEL Session : 2005 Code : Page : 1/4 CAP TERTIAIRE/INDUSTRIEL Epreuve de Français SESSION 2005 SUJET Ce sujet comporte 4 pages : de la page 1/4 à la page 4/4. Assurez-vous que cet exemplaire est complet. Si

Plus en détail

Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer

Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer Inspiré de «The 90 Day Game Plan» d Eric Worre www.leblogdumlmpro.com - Tous droits réservés - Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout

Plus en détail

Formation Août 2013 Michèle Garello, IEN économie gestion Caroline Natta, professeur

Formation Août 2013 Michèle Garello, IEN économie gestion Caroline Natta, professeur Formation Août 2013 Michèle Garello, IEN économie gestion Caroline Natta, professeur Déroulement des deux journées Mardi 26 Matin : Intervention des IEN Jeudi 29 Matin : Production en binôme. Après-midi

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

Introduction. l improvisation, de très nombreuses situations sont décrites.

Introduction. l improvisation, de très nombreuses situations sont décrites. Introduction Suite à l évolution des modes de vies et de la technique, il nous a paru indispensable de renouveler et d adapter cet ouvrage. En effet, de nos jours, presque tout le monde possède un téléphone

Plus en détail