UE 3.1.S1. Promotion COLLIERE 18 SEPTEMBRE 2014 MHFF

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UE 3.1.S1. Promotion COLLIERE 18 SEPTEMBRE 2014 MHFF"

Transcription

1 UE 3.1.S1 Promotion COLLIERE 18 SEPTEMBRE 2014

2 Quelle compétence? Compétence 1 : Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine infirmier

3 PLAN LE DIAGNOSTIC MEDICAL LE PROBLEME EN COLLABORATION LE DIAGNOSTIC INFIRMIER

4 «Le diagnostic médical décrit un ensemble de signes et de symptômes qui représente l état d une maladie pour laquelle les médecins peuvent prescrire une thérapie» (CARPENITO L. J.)

5 Application de prescriptions médicales. Soins infirmiers du rôle propre en lien avec la pathologie de la personne et/ou sa situation clinique, exemples : (non exhaustif) dispensation et surveillance des traitements, installation du patient, observations de toute nature, susceptibles de concourir à la connaissance de l état de santé de la personne, - communication au médecin de toute information utile au suivi du patient, - information du patient.

6 «Un problème en collaboration est un jugement posé par l infirmière sur des complications reliées à certaines maladies ou à leur traitement et sur lesquelles elle peut, d une part, intervenir d une manière autonome * et, d autre part, travailler en collaboration avec le médecin». (PHANEUF M., GRONDIN L.) * autonome ou rôle propre

7 "Les problèmes traités en collaboration sont certaines complications physiologiques dont l'infirmière doit déceler l'apparition ou l'aggravation. L'infirmière intervient dans les problèmes traités en collaboration en appliquant les ordonnances médicales et en effectuant des interventions autonomes * pour réduire les complications.» (CARPENITO L.J., LEFEVRE M.) * autonome ou rôle propre

8 Prise en charge conjointe par le médecin et l'infirmière Surveillance du patient dans le but de dépister précocement les complications liées au(x) problème(s) de santé. Mise en œuvre de prescriptions médicales (sur protocoles ou non). Interventions du rôle propre CF CLASSIFICATION NIC ou CISI

9 Diagnostics réels Diagnostics potentiels Diagnostic de promotion de la santé Hypothèses diagnostiques

10 «Le diagnostic infirmier est l énoncé d un jugement clinique sur les réactions aux problèmes de santé présents et potentiels, aux processus de vie d une personne, d une famille ou d une collectivité. Les diagnostics infirmiers servent de base pour choisir les interventions de soins visant l atteinte des résultats dont l infirmi infirmière re est responsable». (Définition approuvée par la 9 compétence internationale sur les diagnostics infirmiers, mars 1990).

11 De son rôle propre, l infirmière : Identifie les besoins du patient, Pose un diagnostic infirmier, Formule les objectifs de soins, Met en œuvre les actions appropriées, Les évalue. Elle utilise pour cela, une méthodologie spécifique de résolution de problème appliquée aux soins infirmiers : la démarche de soins.

12 RECUEIL DE DONNEES ANALYSE Diagnostic Validé A Diagnostic B? hypothèse Diagnostic C? hypothèse Recherche d informations

13 A la fin du raisonnement je valide ou non le diagnostic infirmier

14 DIAGNOSTICS INFIRMIERS PROBLEMES EN COLLABORATION DIAGNOSTICS MEDICAUX

15 DIAGNOSTIC MEDICAL PROBLEME EN COLLABORATION DIAGNOSTIC INFIRMIER ROLE PRESCRIT ROLE PROPRE

16 Jugement clinique Consiste à poser un diagnostic infirmier et à déterminer les interventions infirmières pour résoudre le problème ( LEFÈBVRE et DUPUIS )

17 1. le jugement diagnostique : opinion professionnelle fondée par rapport à un problème de soins infirmiers et sa cause probable = déceler les problèmes de soins infirmiers : perception du problème, collecte des données,analyse et interprétation tation

18 : opinion professionnelle fondée par rapport aux moyens les plus susceptibles d aider la personne à surmonter ses difficultés ou à améliorer son état de santé = trouver des solutions efficaces et adaptées : planification, exécution,évaluation du plan de soins

19 3. étant donné que nous soignons des personnes, il y a un troisième jugement : le jugement éthique, influencé par le modèle conceptuel que nous avons choisi ( Marjory GORDON Philadelphie 2006)

20 En semestre 1 Recueil de données Classement des besoins selon V Henderson IDENTIFICATION DES PROBLEMES PROBLEMES EN COLLABORATION DIAGNOSTICS INFIRMIERS

21 Formulation méthodologique Problème en collaboration relié à Diagnostic infirmier relié à. Se manifestant par. Attention pas de manifestations en cas de diagnostic potentiel

22 EN CONCLUSION LES PROBLEMES DE SANTE DE LA PERSONNE SOIGNEE Son(ses) diagnostic(s) médical(aux) =profil médical le médecin identifie le diagnostic les problèmes en collaboration et les diagnostic infirmiers sont le résultat de la démarche clinique infirmière

UE 3.1.S1 Promotion BOTTARD

UE 3.1.S1 Promotion BOTTARD UE 3.1.S1 Promotion BOTTARD 25 SEPTEMBRE 2017 MHFERRY FOURNIER S. PAGET Compétence 1 : Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine infirmier MHFERRY FOURNIER S. PAGET LE DIAGNOSTIC

Plus en détail

12/10/2017. Qu avez-vous compris du diagnostic infirmier? LE DIAGNOSTIC INFIRMIER : QUELLE PERTINENCE? UNE RÉACTION HUMAINE S IDENTIFIE À PARTIR DE :

12/10/2017. Qu avez-vous compris du diagnostic infirmier? LE DIAGNOSTIC INFIRMIER : QUELLE PERTINENCE? UNE RÉACTION HUMAINE S IDENTIFIE À PARTIR DE : LE DIAGNOSTIC INFIRMIER : QUELLE PERTINENCE? Qu avez-vous compris du diagnostic infirmier? UE 3.1 S1 Sylvie PAGET, Fabienne ADAM, Carine COURTOIS-DUBRESSON RAPPEL DÉFINITION (NANDA) «Les infirmiers(e)

Plus en détail

UE 3.1 S1 Raisonnement et démarche clinique infirmière Promotion

UE 3.1 S1 Raisonnement et démarche clinique infirmière Promotion UE 3.1 S1 Raisonnement et démarche clinique infirmière Promotion 2015-2018 Introduction Compétence n 1 Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine infirmier. Les éléments de

Plus en détail

UE 3.1 S1 Raisonnement et démarche clinique infirmière Promotion

UE 3.1 S1 Raisonnement et démarche clinique infirmière Promotion UE 3.1 S1 Raisonnement et démarche clinique infirmière Promotion 2016-2019 Introduction Compétence n 1 Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine infirmier. Les éléments de

Plus en détail

Les Diagnostics Infirmiers

Les Diagnostics Infirmiers Définition du diagnostic infirmier: «énoncé d un jugement clinique sur les réactions aux problèmes de santé actuels ou potentiels, aux processus de vie d une personne, d une famille ou d une collectivité.

Plus en détail

Compétence 1 - UE 3.1 S1 - Février repris par SS IFSI DE L'EURE- MB septembre

Compétence 1 - UE 3.1 S1 - Février repris par SS IFSI DE L'EURE- MB septembre Patient âgé de 66 ans Admis pour une anémie à 5g/dl Le médecin à prescrit une transfusion de 3CG Au cours de la transfusion le patient à présenté des frissons, un malaise et une tachycardie Quel est votre

Plus en détail

Marie-Cécile Beurrois - JE Grenoble-juin

Marie-Cécile Beurrois - JE Grenoble-juin 2009 1 «L infirmière doit être capable d observer, de rechercher des éléments pertinents autres que des données médicales. Pour cela, elle utilise un autre cadre de référence : un modèle conceptuel spécifique

Plus en détail

UE 3.1 S1 Raisonnement et démarche clinique infirmière Promotion

UE 3.1 S1 Raisonnement et démarche clinique infirmière Promotion UE 3.1 S1 Raisonnement et démarche clinique infirmière Promotion 2015-2018 Introduction Compétence n 1 : Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine infirmier. Rechercher et

Plus en détail

RAISONNEMENT ET DEMARCHE CLINIQUE INFIRMIERE

RAISONNEMENT ET DEMARCHE CLINIQUE INFIRMIERE RAISONNEMENT ET DEMARCHE CLINIQUE INFIRMIERE UE 3.1 S1 LA DEMARCHE EN SOINS Promotion Hamilton 5 OCTOBRE 2015 FAIRE UN SOIN FAIRE UNE DEMARCHE EN SOIN INTRODUCTION Article R. 4311 3 du Code de la santé

Plus en détail

LA PLANIFICATION DU PROJET DE SOINS INFIRMIERS

LA PLANIFICATION DU PROJET DE SOINS INFIRMIERS COMPETENCE 2 : Concevoir et conduire un projet de soins infirmier LA PLANIFICATION DU PROJET DE SOINS INFIRMIERS UE 3.2 S2 : Projet de soins infirmiers RAPPEL DES DIFFÉRENTES ÉTAPES DE LA DÉMARCHE CLINIQUE

Plus en détail

La démarche de soins. Année 2016/2017

La démarche de soins. Année 2016/2017 La démarche de soins Année 2016/2017 Introduction La personne soignée est unique, ainsi les soins dispensés doivent être adaptés et personnalisés Nécessité d une méthode rigoureuse et scientifique qui

Plus en détail

La consultation infirmière

La consultation infirmière 20 ème journée AFISTEB Le concept de consultation infirmière 1 Défense du dossier dans le secteur des soins infirmiers à domicile Contexte particulier? Evaluation de la situation de santé du patient chronique

Plus en détail

Feuilles de travail du PMC- IP 2017

Feuilles de travail du PMC- IP 2017 Feuilles de travail du PMC- IP 2017 FEUILLE DE TRAVAIL AUTOÉVALUATION IP PAGE 1 DE 7 Nom 2017 Année d exercice Rôle (poste) Milieu d exercice primaires. 1) Responsabilité professionnelle et obligation

Plus en détail

U.E. 3.1 S2 C1 Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine infirmier

U.E. 3.1 S2 C1 Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine infirmier U.E. 3.1 S2 C1 Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine infirmier 1 Raisonnement et démarche clinique infirmière Le raisonnement clinique désigne l habilité du soignant à

Plus en détail

LA DEMARCHE DE SOINS GENERALITES 2011 NP

LA DEMARCHE DE SOINS GENERALITES 2011 NP LA DEMARCHE DE SOINS GENERALITES IFSI 1 e année e Promotion 2008-2011 2011 NP PLAN DU COURS Objectifs de formation de la DDS Introduction Historique Définition Cadre légall Les différentes étapes de la

Plus en détail

UE 3.1 Semestre 2 Raisonnement et démarche clinique infirmière. Promotion 2015/2018 O Quémard

UE 3.1 Semestre 2 Raisonnement et démarche clinique infirmière. Promotion 2015/2018 O Quémard UE 3.1 Semestre 2 Raisonnement et démarche clinique infirmière Promotion 2015/2018 O Quémard PLAN Démarche clinique : RDD et Problèmes de santé ( rappel) Démarche de soins : Objectifs et soins infirmiers

Plus en détail

La démarche de soin. Rôle de l aide-soignant(te)

La démarche de soin. Rôle de l aide-soignant(te) La démarche de soin Rôle de l aide-soignant(te) 1 Généralités L aide soignant réalise des actes sous la responsabilité de l infirmière dans le cadre de son rôle propre. (Article R4311.4 du code de santé

Plus en détail

Le Diagnostic infirmier : un concept. UE 3.2 Semestre 2 NM - 04/2013

Le Diagnostic infirmier : un concept. UE 3.2 Semestre 2 NM - 04/2013 Le Diagnostic infirmier : un concept UE 3.2 Semestre 2 NM - 04/2013 Diagnostic infirmier : Définition(NANDA-I) Un diagnostic infirmier est l'énoncé d'un jugement clinique sur les réactions aux problèmes

Plus en détail

Les transmissions ciblées

Les transmissions ciblées Les transmissions ciblées UE 3.1 S2 Béatrice Galibert Promotion 2015-2018 Objectifs du TD Connaître la méthodologie d écriture des transmissions ciblées Être capable d effectuer des transmissions ciblées

Plus en détail

Profil des compétences de base des kinésiologues

Profil des compétences de base des kinésiologues Profil des compétences de base des kinésiologues Introduction Le profil des compétences de base des kinésiologues est un ensemble d énoncés ou de «compétences» validées qui décrivent le rendement attendu

Plus en détail

SOINS INFERMIERS. Università degli Studi di Torino. Fiche d évaluation de la formation clinique. Année en cours :. Maladies transmissibles

SOINS INFERMIERS. Università degli Studi di Torino. Fiche d évaluation de la formation clinique. Année en cours :. Maladies transmissibles Università degli Studi di Torino SOINS INFERMIERS Fiche d évaluation de la formation clinique Maternité et maladies infantiles Accidents/polytraumatismes Maladies cardio-vasculaires Maladies cérébro-vasculaires

Plus en détail

SOINS INFERMIERS. Università degli Studi di Torino. Fiche d évaluation de la formation clinique. Année en cours :. Maladies transmissibles

SOINS INFERMIERS. Università degli Studi di Torino. Fiche d évaluation de la formation clinique. Année en cours :. Maladies transmissibles Università degli Studi di Torino SOINS INFERMIERS Fiche d évaluation de la formation clinique Maternité et maladies infantiles Accidents/polytraumatismes Maladies cardio-vasculaires Maladies cérébro-vasculaires

Plus en détail

U.E. 3.1 S1: Raisonnement et démarche d Compétence 1 : Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine infirmier

U.E. 3.1 S1: Raisonnement et démarche d Compétence 1 : Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine infirmier U.E. 3.1 S1: Raisonnement et démarche d clinique Compétence 1 : Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine infirmier 1/ DEFINITION a) Raisonnement clinique: Le terme raisonnement

Plus en détail

RÈGLE, MÉTHODE, PROTOCOLE DE SOINS INFIRMIERS ET ORDONNANCE COLLECTIVE : DES OUTILS PRÉCIEUX ET COMPLÉMENTAIRES

RÈGLE, MÉTHODE, PROTOCOLE DE SOINS INFIRMIERS ET ORDONNANCE COLLECTIVE : DES OUTILS PRÉCIEUX ET COMPLÉMENTAIRES RÈGLE, MÉTHODE, PROTOCOLE DE SOINS INFIRMIERS ET ORDONNANCE COLLECTIVE : DES OUTILS PRÉCIEUX ET COMPLÉMENTAIRES Pauline Plourde, inf., B. Sc.,M.Éd. Directrice-conseil par intérim Direction, Affaires externes,

Plus en détail

INFIRMIÈRE TECHNICIENNE EN GMF

INFIRMIÈRE TECHNICIENNE EN GMF INFIRMIÈRE TECHNICIENNE EN GMF L infirmière technicienne en GMF évalue l état de santé, détermine et assure la réalisation du plan de soins et de traitements infirmiers. Elle prodigue les soins et traitements

Plus en détail

Le raisonnement clinique. UE 3.1 S1 Compétence 1: évaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine infirmier

Le raisonnement clinique. UE 3.1 S1 Compétence 1: évaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine infirmier Le raisonnement clinique UE 3.1 S1 Compétence 1: évaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine infirmier Qu est-ce que raisonner? Acte par lequel l esprit cherche à établir un

Plus en détail

Analyse et interprétation des données

Analyse et interprétation des données LABORATOIRE BLOC 4 ANALYSE : Kozier p. 380-381 Analyse et interprétation des données 1 e Comparer les données aux normes (voir ce qui n est pas normal) 2 e Regrouper les indicateurs : Le regroupement des

Plus en détail

SYLLABUS promotion

SYLLABUS promotion SYLLABUS promotion 2017 2020 UE 2.11 S1 Pharmacologie et thérapeutiques Objectifs visés : Connaître les mécanismes d action, d absorption et d élimination des médicaments Identifier les notions de dosage,

Plus en détail

Le projet de soins. UE 3.2 S2 Projet de soins Promotion

Le projet de soins. UE 3.2 S2 Projet de soins Promotion Le projet de soins UE 3.2 S2 Projet de soins Promotion 2015-2018 Plan 1. Introduction 2. Définition du projet 3. Les projets en structure de soins 4. Le projet de soins individualisé : 4.1. L argumentation

Plus en détail

Unité d enseignement 5.2 S2 Raisonnement et démarche clinique infirmière

Unité d enseignement 5.2 S2 Raisonnement et démarche clinique infirmière INSTITUT DE FORMATION 1 ère Année Semestre 2 EN SOINS INFIRMIERS Promotion : 2016-2019 2 Avenue des Lombards 10000 TROYES Année scolaire 2015/2016 CHAMP D ENSEIGNENEMENT : 3 SCIENCES ET TECHNIQUES INFIRMIERES

Plus en détail

Cours 1 : LE PROJET DE SOIN TD 1 : ELABORATION D UN PROJET DE SOINS INFIRMIERS TD 2 : REAJUSTEMENT D UN PROJET DE SOINS INFIRMIERS

Cours 1 : LE PROJET DE SOIN TD 1 : ELABORATION D UN PROJET DE SOINS INFIRMIERS TD 2 : REAJUSTEMENT D UN PROJET DE SOINS INFIRMIERS I.F.S.I de Troyes Promotion Infirmière 2016-2019 UE 3.2.S2 Projet de soins infirmiers Cours 1 : LE PROJET DE SOIN TD 1 : ELABORATION D UN PROJET DE SOINS INFIRMIERS TD 2 : REAJUSTEMENT D UN PROJET DE SOINS

Plus en détail

Le partage des rôles en soins infirmiers en GMF

Le partage des rôles en soins infirmiers en GMF Le partage des rôles en soins infirmiers en GMF Johanne Gauthier, conseillère cadre en soins infirmiers Johanne Grondin, adjointe à la DSI 20 mars 2017 Cadre légal et partage des activités professionnelles

Plus en détail

LE METIER INFIRMIER. Loi du 31 mai 1978

LE METIER INFIRMIER. Loi du 31 mai 1978 Loi du 31 mai 1978 «Est considérée comme exerçant la profession d infirmier ou d infirmière toute personne qui, en fonction des diplômes qui l y habilitent, donne habituellement des soins infirmiers sur

Plus en détail

LES TRANSMISSIONS CIBLEES. Module 7 Transmission des informations

LES TRANSMISSIONS CIBLEES. Module 7 Transmission des informations LES TRANSMISSIONS CIBLEES Module 7 Transmission des informations 1 Compétence tence: rechercher, traiter et transmettre les informations pour assurer la continuité des soins 2 Objectifs de formation Dans

Plus en détail

Raisonnement clinique infirmier: quelques rappels

Raisonnement clinique infirmier: quelques rappels 6 ème universités infirmières SFETD, 2014 Raisonnement clinique infirmier: quelques rappels C. Debout, Inf, PhD Département des sciences infirmières et paramédicales Rennes Sorbonne Paris Cité 1 Contexte

Plus en détail

Raisonnement clinique - TERMINOLOGIE

Raisonnement clinique - TERMINOLOGIE UE 3.1 S1 Raisonnement clinique - TERMINOLOGIE DÉFINITION DU RAISONNEMENT CLINIQUE : «Le raisonnement clinique est le processus de pensée et de prise de décision qui permettent d effectuer l action jugée

Plus en détail

Le raisonnement clinique infirmier: quelle contribution de l aide-soignante?

Le raisonnement clinique infirmier: quelle contribution de l aide-soignante? Journée d étude 2016 Le raisonnement clinique infirmier: quelle contribution de l aide-soignante? C. Debout Inf PhD Directeur de l Institut de Soins Infirmiers Supérieurs Membre de la Chaire Santé Sciences-Po/IDS

Plus en détail

Situation. 1. Quels renseignements supplémentaires pourraient vous aider à prioriser davantage la problématique;

Situation. 1. Quels renseignements supplémentaires pourraient vous aider à prioriser davantage la problématique; LABORATOIRE BLOC 1 Situation Vous discutez ce jour avec une collègue de classe; Marika âgée de 18 ans vient de débuter son programme en Soins infirmiers à l automne 2010. Elle demeure en résidence car

Plus en détail

UNITE D ENSEIGNEMENT 4.3 S2: Soins d urgence

UNITE D ENSEIGNEMENT 4.3 S2: Soins d urgence INSTITUTS DE FORMATION AUX METIERS DE LA SANTE D ALBI IFSI et IFAS - 10 rue des Trois Tarn 81000 ALBI Tél : 05 63 77 36 77 Fax : 05 63 77 36 76 Courriel : secretariat.ifsi@ch-albi.rss.fr Site : http://www.ch-albi.fr

Plus en détail

03/11/2011 CFDC/IFSI AMBROISE PARE PROMOTION 2011/2014 GUIDE D ELABORATION DU PROJET DE SOINS D UN PATIENT A CE JOUR

03/11/2011 CFDC/IFSI AMBROISE PARE PROMOTION 2011/2014 GUIDE D ELABORATION DU PROJET DE SOINS D UN PATIENT A CE JOUR GUIDE D ELABORATION DU PROJET DE SOINS D UN PATIENT A CE JOUR IDENTIFICATION DE LA PERSONNE Nom : Prénom : Age : (sur le document écrit, seules les initiales doivent apparaître: secret professionnel) Nationalité

Plus en détail

L infirmier consultant douleur: quel référentiel proposé par la SFETD? Alexandra DANGUIRAL Infirmière Ressource Douleur

L infirmier consultant douleur: quel référentiel proposé par la SFETD? Alexandra DANGUIRAL Infirmière Ressource Douleur 6 ème Journée des actualités de la douleur L infirmier consultant douleur: quel référentiel proposé par la SFETD? Alexandra DANGUIRAL Infirmière Ressource Douleur «Je déclare ne pas avoir de conflit direct

Plus en détail

Société Française de Transfusion Sanguine Groupe de travail «Recherche et Démarche Qualité» Sous groupe «Référentiel IADE»

Société Française de Transfusion Sanguine Groupe de travail «Recherche et Démarche Qualité» Sous groupe «Référentiel IADE» Groupe recherche et démarche qualité PROJET DE REFERENTIEL D ENSEIGNEMENT DE LA TRANSFUSION SANGUINE POUR LES EIADE Société Française de Transfusion Sanguine Groupe de travail «Recherche et Démarche Qualité»

Plus en détail

Évaluation collégiale des médecins des provinces de l Atlantique

Évaluation collégiale des médecins des provinces de l Atlantique 1 Évaluation collégiale des médecins des provinces de l Atlantique RAPPORT D ÉVALUATION COLLÉGIALE HOSPITALISTE Veuillez écrire de façon lisible et transmettre le formulaire dûment rempli dans les plus

Plus en détail

PARCOURS de SOINS. Cours de septembre 2013 par F. Tardy

PARCOURS de SOINS. Cours de septembre 2013 par F. Tardy PARCOURS de SOINS Cours de septembre 2013 par F. Tardy Parcours de soins (rappels) Vision globale de la prise en charge d un groupe de patients présentant le même type de prise en charge Il fait apparaître

Plus en détail

DIPLÔME D'UNIVERSITE DROIT ET CONSOLIDATION DES SAVOIRS EN PSYCHIATRIE

DIPLÔME D'UNIVERSITE DROIT ET CONSOLIDATION DES SAVOIRS EN PSYCHIATRIE DIPLÔME D'UNIVERSITE DROIT ET CONSOLIDATION DES SAVOIRS EN PSYCHIATRIE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Autres dipl. nationaux niv. form. bac+3 Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Présentation

Plus en détail

LES MODELES CLINIQUES

LES MODELES CLINIQUES LES MODELES CLINIQUES Le modèle bifocal et le modèle trifocal. UE3.1.S.1 Raisonnement et démarche clinique infirmière. Promotion 2015-2018 Créé en 2009 par P. NERO Réajusté en 2014 par M. PEREZ 2 Les modèles

Plus en détail

DEMARCHE DE SOINS ET BAC PROFESSIONNEL Accompagnement Soins et Services à la Personne

DEMARCHE DE SOINS ET BAC PROFESSIONNEL Accompagnement Soins et Services à la Personne DEMARCHE DE SOINS ET BAC PROFESSIONNEL Accompagnement Soins et Services à la Personne Brigitte MICHEL, PLP STMS et cadre de santé, LP Beau de Rochas DIGNE - Académie d'aix-marseille - Avril 2012 PLAN Démarche

Plus en détail

Le soin diététique réalisé par un diététicien en établissement de santé

Le soin diététique réalisé par un diététicien en établissement de santé Evaluation des pratiques professionnelles Le soin diététique réalisé par un diététicien en établissement de santé Grilles pour l évaluation et l amélioration des pratiques professionnelles Mai 2011 1 METHODOLOGIE

Plus en détail

Enseignement supérieur de type court

Enseignement supérieur de type court MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 CONSEIL GENERAL DE L ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE Profil professionnel

Plus en détail

NERO Patricia Cadre de Santé Formateur 21/04/2016. Raisonnement et démarche clinique infirmière - Promotion Compétences 1,2,9 1

NERO Patricia Cadre de Santé Formateur 21/04/2016. Raisonnement et démarche clinique infirmière - Promotion Compétences 1,2,9 1 NERO Patricia Cadre de Santé Formateur Promotion 2015-2018 - Compétences 1,2,9 1 Intentions pédagogiques 1. Objectif global : être capable d'élaborer une planification de soins. 2. Objectifs intermédiaires

Plus en détail

IDE en réanimation Pratiques professionnelles. Collaboration IDE/AS quelles responsabilités?

IDE en réanimation Pratiques professionnelles. Collaboration IDE/AS quelles responsabilités? IDE en réanimation Pratiques professionnelles Collaboration IDE/AS quelles responsabilités? Votre intervenant Didier CHARLES Juriste de la MACSF aux sinistres Hauts Enjeux de Responsabilité Civile Professionnelle

Plus en détail

L OPINION PHARMACEUTIQUE

L OPINION PHARMACEUTIQUE L OPINION PHARMACEUTIQUE une activité à rehausser dans le contexte de la Loi 41 Conférencière : Isabelle Tremblay, B. Pharm, MBA 28 janvier 2016 Objectifs Optimiser l usage de l opinion pharmaceutique

Plus en détail

Fiche d évaluation en fin de formation (FEFF)/ Rapport détaillé sur les compétences (RDC)

Fiche d évaluation en fin de formation (FEFF)/ Rapport détaillé sur les compétences (RDC) Fiche d évaluation en fin de formation (FEFF)/ Rapport détaillé sur les compétences (RDC) Numéro de référence : Nom et numéro d identification : Fiche d évaluation couvrant la dernière année de résidence

Plus en détail

CONSULTATION OU ENTRETIEN? Apport infirmier dans le suivi de santé des salariés Véronique BACLE Dolorès MARTINEZ-BUTHAUD Dr Karinne LEGRAND-CATTAN

CONSULTATION OU ENTRETIEN? Apport infirmier dans le suivi de santé des salariés Véronique BACLE Dolorès MARTINEZ-BUTHAUD Dr Karinne LEGRAND-CATTAN CONSULTATION OU ENTRETIEN? Apport infirmier dans le suivi de santé des salariés Véronique BACLE Dolorès MARTINEZ-BUTHAUD Dr Karinne LEGRAND-CATTAN QUELQUES DEFINITIONS Définition de la profession par l

Plus en détail

Informations de l'unité d'enseignement

Informations de l'unité d'enseignement Année Académique 2016-2017 (Version définitive du : 13 Septembre 2016 ) Informations de l'unité d'enseignement Implantation Parnasse-ISEI Cursus de Bachelier en soins infirmiers Soins infirmiers chirurgicaux

Plus en détail

Les pratiques avancées en soins infirmiers

Les pratiques avancées en soins infirmiers Les pratiques avancées en soins infirmiers Enzo LEVEAU Infirmier D.E Master 1 Sciences cliniques infirmières UE 4.8.S6 : Qualité des soins, évaluation des pratiques IFSI Thonon 12.03.2013 Objectifs de

Plus en détail

Remarque : Les normes encadrant les orthèses se trouvent dans la Norme d exercice S-012 : Orthétique.

Remarque : Les normes encadrant les orthèses se trouvent dans la Norme d exercice S-012 : Orthétique. Comité d assurance de la qualité Approbation du Conseil : 17 septembre 2015 Note aux lecteurs : En cas de différence entre le présent document et le texte de loi encadrant l exercice de la chiropratique,

Plus en détail

RÈGLE DE SOINS INFIRMIERS

RÈGLE DE SOINS INFIRMIERS RÈGLE DE SOINS INFIRMIERS ACTIVITÉ CLINIQUE TITRE : PRESCRIPTION INFIRMIÈRE No : RSI-CISSS-002 RÉFÉRENCE À UN PROTOCOLE : Non Oui Inscrire le nom : DATE D ÉMISSION : 18 AVRIL 2016 DATE DE RÉVISION : Contexte

Plus en détail

AUDIOLOGIE OUTIL D OBSERVATION Document de travail seulement; ne pas remettre

AUDIOLOGIE OUTIL D OBSERVATION Document de travail seulement; ne pas remettre AUDIOLOGIE OUTIL D OBSERVATION Document de travail seulement; ne pas remettre ORA 3345 Stagiaire : Superviseur(s) : C.P.6128, succursale Centre-ville Montréal (Québec) H3C 3J7 1 2 INDICAT Compétence 1:

Plus en détail

LES INTERVENTIONS INFIRMIERES :

LES INTERVENTIONS INFIRMIERES : LES INTERVENTIONS INFIRMIERES : protocoles, procédures, recommandations des bonnes pratiques UE 3.2.S2 Promotion 2016-2019 Mars 2017 OBJECTIFS Identifier les différentes terminologies employées: recommandations,

Plus en détail

France Laflamme, infirmière-conseil Direction, Développement et soutien professionnel, OIIQ. Symposium en santé mentale 25 octobre 2011

France Laflamme, infirmière-conseil Direction, Développement et soutien professionnel, OIIQ. Symposium en santé mentale 25 octobre 2011 France Laflamme, infirmière-conseil Direction, Développement et soutien professionnel, OIIQ Symposium en santé mentale 25 octobre 2011 La mise en œuvre du projet de loi 21: Précise la contribution des

Plus en détail

Accompagnement des élèves aides-soignants dans la construction d une posture réflexive. CFP Niort S. Geffard-Aymé & O. Bazin

Accompagnement des élèves aides-soignants dans la construction d une posture réflexive. CFP Niort S. Geffard-Aymé & O. Bazin Accompagnement des élèves aides-soignants dans la construction d une posture réflexive CFP Niort S. Geffard-Aymé & O. Bazin 1 Centre de Formations Paramédicales IFSI IFAS - IFAP Directrice des Soins Directrice

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE POUR L AJUSTEMENT DE LA THÉRAPIE MÉDICAMENTEUSE

ORDONNANCE COLLECTIVE POUR L AJUSTEMENT DE LA THÉRAPIE MÉDICAMENTEUSE PRISE EN CHARGE SYSTÉMATISÉE DES PERSONNES ATTEINTES D HYPERTENSION ARTÉRIELLE SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE D HYPERTENSION ARTÉRIELLE 41 ORDONNANCE COLLECTIVE POUR L AJUSTEMENT DE LA THÉRAPIE MÉDICAMENTEUSE Nom

Plus en détail

Accréditation des filières d'études en médecine humaine, médecine dentaire et chiropratique. Standards de qualité selon la LPMéd

Accréditation des filières d'études en médecine humaine, médecine dentaire et chiropratique. Standards de qualité selon la LPMéd Accréditation des filières d'études en médecine humaine, médecine dentaire et chiropratique Standards de qualité selon la LPMéd Version définitive de février 2017 Standards de qualité selon la LPMéd, 1

Plus en détail

2/ Introduction au médicament et règles de prescription

2/ Introduction au médicament et règles de prescription SEMESTRE 1 UE 2.11.S1 Pharmacologie et thérapeutiques 2/ Introduction au médicament et règles de prescription I. Introduction au médicament Qu'est-ce qu'un médicament? Toute substance ou composition présentée

Plus en détail

Mettre en œuvre des thérapeutiques et des actes à visée diagnostique conformément aux bonnes pratiques

Mettre en œuvre des thérapeutiques et des actes à visée diagnostique conformément aux bonnes pratiques DISCIPLINE : Sciences et techniques infirmières intervention Compétence : n 4 : mettre en œuvre des actions à visée diagnostique et thérapeutique UE 4.4 S5 : Thérapeutiques et contribution au diagnostic

Plus en détail

Modèles en Soins Infirmiers et Classifications P.P.H., C.I.F. Une convergence possible?

Modèles en Soins Infirmiers et Classifications P.P.H., C.I.F. Une convergence possible? Modèles en Soins Infirmiers et Classifications P.P.H., C.I.F. Une convergence possible? Annie Santucci Haute Ecole Libre de Bruxelles Ilya Prigogine Bruxelles Belgique Symposium International GIFFOCH Lausanne

Plus en détail

UE 5.7 optionnelle semestre 5 et semestre 6

UE 5.7 optionnelle semestre 5 et semestre 6 UE 5.7 optionnelle semestre 5 et semestre 6 Hors compétence 1 ECTS en S5 1 ECTS en S6 TD: 10h en S5 TD: 10h en S6. Intervenants : Formateurs Evaluation en S5 : Compte rendu écrit collectif sur une discipline

Plus en détail

Préparation à l évaluation. UE 3.2.S3 et UE 3.3.S3

Préparation à l évaluation. UE 3.2.S3 et UE 3.3.S3 Préparation à l évaluation UE 3.2.S3 et UE 3.3.S3 Rappel des critères UE 3.2.S3 «Projet de soins infirmier» Objectifs : négocier un projet de soins, élaborer les conditions de mise en œuvre et de suivi

Plus en détail

Licence sciences sanitaires et sociales Parcours Santé travail ISTNF UNIVERSITE LILLE 2

Licence sciences sanitaires et sociales Parcours Santé travail ISTNF UNIVERSITE LILLE 2 Licence sciences sanitaires et sociales Parcours Santé travail ISTNF UNIVERSITE LILLE 2 IDEST en industrie automobile VAE année universitaire 2012/2013 Objectifs de la formation Former des professionnels

Plus en détail

Soins Oncologiques de Support

Soins Oncologiques de Support Soins Oncologiques de Support DEFINITIONS et CONCEPTS PROPOSITIONS D ORGANISATION Novembre 2005 CA GRASSPHO NOV 05 1 DEFINITIONS CA GRASSPHO NOV 05 2 SOINS CURATIFS «Les soins curatifs cherchent à guérir

Plus en détail

Fiche d information. Date : Sujet : Règlement sur les normes relatives aux ordonnances faites par un médecin. N o : 8

Fiche d information. Date : Sujet : Règlement sur les normes relatives aux ordonnances faites par un médecin. N o : 8 Fiche d information Loi modifiant le Code des professions et d autres dispositions législatives dans le domaine de la santé (L.Q., 2002, c. 33) Projet de loi n o 90 Sujet : Règlement sur les normes relatives

Plus en détail

Céline SEJOR STRALKA U.E.1.2-S3-Santé Publique et Economie de la Santé Promotion

Céline SEJOR STRALKA U.E.1.2-S3-Santé Publique et Economie de la Santé Promotion Céline SEJOR STRALKA U.E.1.2-S3-Santé Publique et Economie de la Santé Promotion 2012-2015 Différentes interventions en santé publique: Politique de santé publique Programme de santé publique Actions de

Plus en détail

Pour une plus grande transparence dans un système décentralisé : une perspective suédoise

Pour une plus grande transparence dans un système décentralisé : une perspective suédoise Pour une plus grande transparence dans un système décentralisé : une perspective suédoise Nina Rehnqvist Directrice générale adjointe Comité national de la santé et de la protection sociale, Suède Les

Plus en détail

LEGISLATION RÔLE DE L AIDE-SOIGNANT. Législation VAE AS PN

LEGISLATION RÔLE DE L AIDE-SOIGNANT. Législation VAE AS PN LEGISLATION RÔLE DE L AIDE-SOIGNANT NOTION D EQUIPE PLURIDISCIPLINAIRE L équipe: ensemble de personnes travaillant en vue d un objectif commun, ici il s agit de la meilleure prise en charge possible du

Plus en détail

Réflexions sur la sédation en phase terminale en gériatrie

Réflexions sur la sédation en phase terminale en gériatrie LES SOINS PALLIATIFS EN ÉTABLISSEMENTS DE SOINS ET D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES OU HANDICAPÉES, ET À DOMICILE Organisation B5 Réflexions sur la sédation en phase terminale en gériatrie 1 Définition

Plus en détail

BACHELIER EN SOINS INFIRMIERS

BACHELIER EN SOINS INFIRMIERS COMMUNAUTE FRANÇAISE MINISTERE DE L'EDUCATION, DE LA RECHERCHE ET DE LA FORMATION ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE SECTION BACHELIER EN SOINS INFIRMIERS ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

Plus en détail

Soins infirmiers en santé mentale: clientèle le personnes. Par Ginette Henri, inf., M.A (gérontologie), D.E.S.S. Bioéthique CSSS de La Montagne

Soins infirmiers en santé mentale: clientèle le personnes. Par Ginette Henri, inf., M.A (gérontologie), D.E.S.S. Bioéthique CSSS de La Montagne Soins infirmiers en santé mentale: clientèle le personnes âgées Par Ginette Henri, inf., M.A (gérontologie), D.E.S.S. Bioéthique CSSS de La Montagne L équipe des Services ambulatoires de psychogériatrie

Plus en détail

IOA. l évaluation, l orientation. Estelle GHEWY Jean PERRIN

IOA. l évaluation, l orientation. Estelle GHEWY Jean PERRIN IOA le tri : l accueil, l évaluation, l orientation Estelle GHEWY Jean PERRIN Missions principales Accueillir patient et accompagnant, Évaluer pour définir les degrés de priorité de prise en charge médicale,

Plus en détail

OUTILS POUR ÉLABORER UNE STRATÉGIE GÉNÉRALE D ÉVALUATION. Outil 1 (Note : à utiliser pour l ensemble des parties du cours )

OUTILS POUR ÉLABORER UNE STRATÉGIE GÉNÉRALE D ÉVALUATION. Outil 1 (Note : à utiliser pour l ensemble des parties du cours ) OUTILS POUR ÉLABORER UNE STRATÉGIE GÉNÉRALE D ÉVALUATION Outil 1 (Note : à utiliser pour l ensemble des parties du cours ) Programme : Titre et numéro du cours : Nom : Composantes de ma stratégie Énoncé

Plus en détail

LA DÉMARCHE CLINIQUE DE L INFIRMIÈRE LA COLLABORATION DE L AIDE SOIGNANTE. Thérèse Psiuk cesiform 2011

LA DÉMARCHE CLINIQUE DE L INFIRMIÈRE LA COLLABORATION DE L AIDE SOIGNANTE. Thérèse Psiuk cesiform 2011 LA DÉMARCHE CLINIQUE DE L INFIRMIÈRE LA COLLABORATION DE L AIDE SOIGNANTE LE RAISONNEMENT CLINIQUE D UNE INFIRMIÈRE EXPERTE EST IMPLICITE Processus démarche clinique il sera accessible à l étudiant si

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS ANNEXE II

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS ANNEXE II ANNEXE II DIPLÔME D ÉTAT D INFIRMIER RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet,

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE :

ORDONNANCE COLLECTIVE : ORDONNANCE COLLECTIVE : Lecteurs de glycémies, bandelettes et lancettes pour 18 mois. Série : 2000 N 2085 Sommaire : Initier l utilisation d un lecteur de glycémie, de bandelettes et de lancettes pour

Plus en détail

Direction des services multidisciplinaires Groupes de médecine de famille (GMF)

Direction des services multidisciplinaires Groupes de médecine de famille (GMF) DOCUMENT DE TRAVAIL DESCRIPTION D EMPLOI NO : 1550-2 1 PREPAREE LE : 15 AOUT 2016 1. IDENTIFICATION DE L'EMPLOI: Direction: Direction des services multidisciplinaires Centre d'activités: Groupes de médecine

Plus en détail

OBJECTIFS GÉNÉRAUX DE FORMATION EN SANTÉ COMMUNAUTAIRE, INCLUANT LES COMPÉTENCES CanMEDS

OBJECTIFS GÉNÉRAUX DE FORMATION EN SANTÉ COMMUNAUTAIRE, INCLUANT LES COMPÉTENCES CanMEDS OBJECTIFS GÉNÉRAUX DE FORMATION EN SANTÉ COMMUNAUTAIRE, INCLUANT LES COMPÉTENCES CanMEDS COMITÉ CONJOINT DES PROGRAMMES DE RÉSIDENCE EN SANTÉ COMMUNAUTAIRE DES UNIVERSITÉS McGILL, DE MONTRÉAL ET DE SHERBROOKE

Plus en détail

Grilles d objectifs des stages de perfectionnement. Comité d inspection professionnelle

Grilles d objectifs des stages de perfectionnement. Comité d inspection professionnelle Grilles d objectifs des stages de perfectionnement Comité d inspection le Table des matières Grilles par secteur d activité Page Soins cardiorespiratoires généraux - - - - - - - - 1 Soins critiques - -

Plus en détail

UE 2.6 S5 : Processus psychopathologiques. Compétence 4 : Mettre en œuvre des actions à visée diagnostique et thérapeutique.

UE 2.6 S5 : Processus psychopathologiques. Compétence 4 : Mettre en œuvre des actions à visée diagnostique et thérapeutique. UE 2.6 S5 : Processus psychopathologiques. Compétence 4 : Mettre en œuvre des actions à visée diagnostique et thérapeutique. Promotion Bachelard Année 2014 / 2015 MBG / CPa / CY Pré requis : UE 2.6.S2

Plus en détail

UFR DES SCIENCES MEDICALES Faculté de Médecine Hyacinthe Bastaraud

UFR DES SCIENCES MEDICALES Faculté de Médecine Hyacinthe Bastaraud Scolarité 3 ème Cycle Tél. : 0590 48 30 18 / 0590 48 30 25 Fax : 0590 48 30 28 UFR DES SCIENCES MEDICALES Faculté de Médecine Hyacinthe Bastaraud L étudiant COMMENT REMPLIR LA FICHE D INSCRIPTION À LA

Plus en détail

Fiche d évaluation en fin de formation (FEFF)/ Rapport détaillé sur les compétences (RDC)

Fiche d évaluation en fin de formation (FEFF)/ Rapport détaillé sur les compétences (RDC) Fiche d évaluation en fin de formation (FEFF)/ Rapport détaillé sur les compétences (RDC) Numéro de référence : Nom et numéro d identification : Fiche d évaluation couvrant la dernière année de résidence

Plus en détail

Enjeux et défis de la pratique infirmière en GMF

Enjeux et défis de la pratique infirmière en GMF Enjeux et défis de la pratique infirmière en GMF Journée annuelle de la CvP (communauté virtuelle de pratique) des GMF du Québec Geneviève Ménard, M. Sc. inf., M. Sc. (Adm. de la santé) Directrice-conseil

Plus en détail

Pré-requis : Positionnement de la démarche réflexive et l A.P.P. Projet : Semestre 1 : Document de synthèse - Novembre 2011

Pré-requis : Positionnement de la démarche réflexive et l A.P.P. Projet : Semestre 1 : Document de synthèse - Novembre 2011 Positionnement de la démarche réflexive et l A.P.P Projet : 2011 2012-2013 Document de synthèse - Novembre 2011 Pré-requis : Semestre 1 : Introduction au dispositif de formation : présentation aux étudiants

Plus en détail

STRATÉGIE INTÉGRÉE MALADIES RARES 2015>2020

STRATÉGIE INTÉGRÉE MALADIES RARES 2015>2020 STRATÉGIE INTÉGRÉE MALADIES RARES 2015>2020 STRATÉGIE INTÉGRÉE MALADIES RARES 2015-2020 I Encadrement Dans l Union européenne sont considérées comme des maladies rares, parfois dites maladies orphelines,

Plus en détail

Nouvelles activités réservées au Québec et comparaison en France

Nouvelles activités réservées au Québec et comparaison en France + Nouvelles activités réservées au Québec et comparaison en France Premier colloque Jeudi 28 mai 2015 Jean-François Bussières, B Pharm MSc MBA FCSHP Chef, pharmacie et URPP, CHU Sainte-Justine Professeur

Plus en détail

Actes dérogatoires Exemple 1

Actes dérogatoires Exemple 1 Actes dérogatoires Exemple 1 Consultation de dépistage de la rétinopathie diabétique via télésurveillance par orthoptistes et infirmières (délégués) / ophtalmologistes (délégants) POUR l IDE Procéder à

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE. Faculté de médecine et des sciences de la santé

UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE. Faculté de médecine et des sciences de la santé UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE Faculté de médecine et des sciences de la santé Améliorer la détection et gestion de la dépression post-avc : Une évaluation participative Aisha Khan à été évalué par un jury composé

Plus en détail

Fonctions, objectifs de formation et qualifications-clés

Fonctions, objectifs de formation et qualifications-clés Fonctions, objectifs de formation et qualifications-clés Les fonctions, les objectifs de formation et les qualifications-clés sont outre la définition de la profession les points principaux des prescriptions

Plus en détail

de distinguer les principales manifestations du delirium, de la démence et de la dépression, Cliquez sur SUIVANT pour commencer.

de distinguer les principales manifestations du delirium, de la démence et de la dépression, Cliquez sur SUIVANT pour commencer. 1 Bonjour! La présence de plusieurs facteurs de risque du delirium et l'apparition d'un symptôme cognitif, notamment la désorientation, sème le doute, chez l'équipe soignante, que Mme Apollon développe

Plus en détail

STAGES EN ORTHOPHONIE

STAGES EN ORTHOPHONIE Faculté de médecine École d orthophonie et d audiologie STAGES EN ORTHOPHONIE CADRE RÉFÉRENTIEL POUR LE DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES DES ÉTUDIANTS ORA 2240 Stage I : Stage de B. Sc. II en orthophonie

Plus en détail

FICHE DE POSTE IDE HYPERBARE POLE NEUROSCIENCES CLINIQUES

FICHE DE POSTE IDE HYPERBARE POLE NEUROSCIENCES CLINIQUES Signature de l agent : Date : FICHE DE POSTE IDE HYPERBARE POLE NEUROSCIENCES CLINIQUES Nom & signature du cadre de proximité : Date : Novembre 2012. IDE ayant reçu une aptitude médicale professionnelle

Plus en détail

STRICTEMENT CONFIDENTIEL

STRICTEMENT CONFIDENTIEL Tél.: 514-281-0300 Fax: 514-281-0881 info@farpopq.com STRICTEMENT CONFIDENTIEL DÉCLARATION DE L ASSURÉ À LA SUITE D UNE RÉCLAMATION 1 Cette déclaration est strictement confidentielle, incluant les données

Plus en détail