Changement climatique et Électricité

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Changement climatique et Électricité"

Transcription

1 Collection : Les cahiers du développement durable Changement climatique et Électricité Facteur carbone européen Comparaison des émissions de CO 2 des principaux électriciens européens Novembre 2007

2 Rapport préparé par PricewaterhouseCoopers Collection Les Cahiers du Développement Durable A propos de PricewaterhouseCoopers PricewaterhouseCoopers ( développe des missions d audit et de conseil pour des entreprises de toutes tailles, publiques et privées, privilégiant des approches sectorielles et assurant confiance et valeur ajoutée pour ses clients et l ensemble des parties prenantes. Plus de personnes travaillent en réseau dans 150 pays, partageant points de vue, expériences et solutions pour proposer des perspectives innovantes et des conseils adaptés à chaque problématique. Le pôle conseil de PricewaterhouseCoopers, l Advisory propose une offre complète de compétences qui lui permet d aider les entreprises et organisations à devenir durablement plus performantes en travaillant avec elles sur 4 leviers clés, tout en gérant risques et crises éventuelles : la gestion de leurs opérations de croissance, l amélioration de leur organisation, la maîtrise de leurs coûts, la gestion et le management des hommes. La diversité des profils associée à la qualité des expériences de ses 750 professionnels en France, en Europe et dans le monde constitue sa principale force PricewaterhouseCoopers travaille, en France avec Landwell, cabinet d avocats correspondant. Pour plus d information: Enerpresse Au cours des trente dernières années, Enerpresse est devenu la source d information de référence pour les professionnels de langue française dans les domaines de l énergie, de la recherche liée au secteur et de la prévention des impacts liés aux changements climatiques. Grâce à une équipe éditoriale spécialisée et à son réseau mondial de correspondants, Enerpresse fournit chaque matin une sélection des informations françaises, européennes et internationales les plus pointues dans le domaine de l énergie. Destiné à tous les membres francophones de cette communauté, Enerpresse publie aussi des rapports de fond sur les enjeux, les acteurs, les marchés et les technologies qui font du secteur de l énergie l un des plus dynamiques à l heure actuelle.

3 Augmentation de la production et des émissions de CO 2 des principaux électriciens européens en 2006 Alors que la directive européenne visant à réduire les émissions de CO 2 a été mise en place au 1 er janvier 2005, les émissions cumulées des 23 principaux électriciens européens s élèvent à 793 Mt CO 2 soit une augmentation de 7 Mt CO 2 par rapport à 2005 et 15 Mt CO 2 par rapport à La production électrique de ces 23 sociétés a augmenté de 26 TWh en 2006 par rapport à la production de 2005, soit une augmentation de 1.2 %. Le Facteur Carbone européen 1 atteint 372 kg CO 2 /MWh en 2006, soit une diminution de 1 kg CO 2 /MWh par rapport à l année Ces 23 compagnies représentent 53 % des émissions du secteur Electricité-Chaleur en Europe (25 pays. Les dix premières compagnies émettent 43 % des émissions du secteur Electricité- Chaleur en Europe (25 pays. Six d entre elles ont eu des émissions stables et trois ont vu leurs émissions baisser. Les 5 électriciens principaux émetteurs sont : RWE : 142 MtCO 2, stable Vattenfall : 82 MtCO 2, augmentation de 14 % E.ON : 77.5 MtCO 2, stable Endesa : 65 MtCO 2, diminution de 6,6 % EDF : 58 MtCO 2, stable Les 3 électriciens qui ont eu la plus forte progression d émissions au cours de l année 2006 : Vattenfall : progression de 10 MtCO 2, soit +14 % due à l acquisition d une centrale électrique danoise et à la hausse des émissions par rapport à la production en Allemagne. Scottish and Southern : progression de 6 MtCO 2, soit +33 % due à une modification de leur mix énergétique qui favorise l utilisation du charbon au détriment du gaz. Fortum : progression de 4 MtCO 2, soit +192 % due à des conditions météorologiques en 2006 qui n ont pas permis l optimisation des centrales hydrauliques, et également due à l arrêt non programmé de deux centrales nucléaires suédoises. Les 3 électriciens qui ont eu la plus forte réduction d émissions aux cour de l année 2006 : EDP : réduction de 3 MtCO 2, soit -12 % due une modification du mix énergétique du fait de l utilisation accrue des centrales hydrauliques et des centrales à cycles combinés gaz. Enel : réduction de 8 MtCO 2, soit -12 % due à une baisse de la production en Italie. Dong : réduction de 4 MtCO 2, soit -25 % due à une diminution de la production d électricité et due à une amélioration à la fois de l efficacité énergétique et de la part de production d électricité par biomasse. Les électriciens européens font mieux que les électriciens chinois et indiens Le facteur carbone européen est nettement inférieur à celui de l Inde (874 kg CO 2 /MWh et de la Chine (854 kg CO 2 /MWh. Cette différence s explique par l utilisation importante du charbon qui représente 83 % du mix énergétique de la Chine et 72 % du mix de l Inde. Ces deux pays mettent en place des actions afin de d améliorer leur efficacité énergétique, notamment grâce à l appui des pays de l annexe B du protocole de Kyoto. Leur facteur carbone devrait néanmoins rester bien supérieur à celui de l Europe pour les 5-10 années à venir. 1 Le facteur carbone (ou facteur d émission est calculé en divisant les émissions totales de CO 2 par la production totale d énergie. Il est exprimé en kg CO 2 /MWh Facteur carbone européen Novembre 2007 PricewaterhouseCoopers Enerpresse 3

4

5 Table des matières Synthèse Contexte, objectifs et limites de l étude Un contexte en évolution Objectif de cette étude Limites de l étude Méthodologie & sources Collecte de l information Couverture Périmètres Information publiée Analyse européenne (23 compagnies Recalcul des données historiques Résultats Production Émissions Facteur carbone Principales évolutions Les émissions de CO 2 de l Inde et de la Chine La Chine L inde Comparaison des facteurs carbone de l Europe, de la Chine et de l Inde Les évolutions des 10 prochaines années vues par les énergéticiens en Europe et Asie-Pacifique Situation en Europe Europe : Impact de la mise en place de la Directive Quotas Europe : Evolution du mix énergétique dans les années à venir Situation en Asie-Pacifique Asie-Pacifique : Prévision des évolutions du mix en Asie-Pacifique Asie-Pacifique : situation en Chine Asie Pacifique : situation en Inde Annexes A. Données par compagnies B. Résultats consolidés C. Données Chine et Inde D. Bibliographie Facteur carbone européen Novembre 2007 PricewaterhouseCoopers Enerpresse 5

6

7 1. Contexte, objectifs et limites de l étude 1.1 Les débuts du marché européen du CO 2 En Novembre 2006, PricewaterhouseCoopers et Enerpresse ont publié la cinquième édition du Facteur Carbone Européen visant à identifier et présenter une information complète sur les émissions 2 de CO 2 des principaux électriciens européens, dans le contexte de la mise en place de la directive 2003/87/CE (directive «quotas» sur le marché des permis d émission CO 2. Les plans nationaux d allocation préparés par les états membres de l Europe des 25 pour la période allouent environ Mt CO 2 /an, soit 55 % des émissions actuelles de CO 2 en Europe, à environ sites, provenant majoritairement des secteurs producteurs et consommateurs d énergie (ciment, acier, papier. L industrie de l électricité et de la chaleur est le plus important secteur pris en compte par la directive, recueille à elle seule environ 53 % des quotas. A la veille de la conférence de UNFCCC à Bali (décembre 2007 qui abordera la question de l après Kyoto, l attention de la communauté internationale se porte sur les émissions de CO 2 de la Chine et de l Inde qui sont en constante augmentation et dont l intégration dans un système de limitation (type cap and trade est actuellement discutée. 1.2 Objectif de cette étude L objectif de cette étude est d identifier, de consolider, d homogénéiser et de présenter une information complète sur les émissions de CO 2 des principaux producteurs d énergie européens, d analyser les principales variations par rapport aux données 2001 à 2005, et enfin de comparer ces émissions avec celles des principaux électriciens chinois et indiens. 2 Pour simplifier l analyse est concentrée sur le CO 2, les producteurs d électricité étant de faibles émetteurs des autres gaz à effet de serre Limites de l étude Nous ne fournissons ni commentaire ni opinion sur les prix de l énergie ou l impact du CO 2 sur l évaluation des sociétés étudiées. 2. Méthodologie & sources 2.1 Collecte de l information en Europe La plupart des sociétés ont publié des données directement accessibles à partir de leur site Internet ou dans leur rapport annuel et/ou dans leur rapport Environnement/ Développement durable. Cette transparence de l information publiée est rendue possible grâce à la nouvelle valeur financière et comptable attachée aux émissions de CO 2 depuis le lancement du marché des quotas en Chaque producteur d énergie rend compte de sa capacité installée, de sa production et des ventes réalisées. Pour les compagnies qui ne reportent pas directement leurs émissions liées à l électricité produite, nous avons dû recalculer le niveau d émissions en multipliant les chiffres de production (par type de combustible avec les facteurs carbone spécifiques qui étaient reportés sur les grilles du GhG protocol 3. Dans le cas où les sociétés produisent de l électricité et de la vapeur, les émissions de CO 2 globales ont été allouées à l électricité au prorata de la production d énergie électrique. Nous savons en particulier en cas d extrapolation par calcul que certaines données peuvent être approximatives. Mais nous tablons sur une marge d erreur ne dépassant pas 10 %. Les récentes fusions et acquisitions au sein du secteur de l Energie peuvent être la source de redondance si elles n ont pas été reportées dans les rapports environnementaux. Qui plus est, la façon de traiter cette information dans le rapport Environnement n est pas homogène d une compagnie à l autre. Facteur carbone européen Novembre 2007 PricewaterhouseCoopers Enerpresse 7

8 2.2 Couverture Le total des émissions de CO 2 de l Union européenne (UE25 s élève approximativement à 4,0 Gt, sur lesquels environ 1,5 Gt est imputable à la production d électricité et de chaleur 4. La production totale d électricité en Europe a atteint 3,093 TWh 5 dont 69% sont produits par les 23 compagnies analysées dans cette étude. Le total des émissions analysées dans cette étude atteint 793 Mt CO 2 /an, ce qui représente environ 53% des émissions du secteur énergétique européen (EU Périmètres Afin d affiner les résultats de l étude, nous n avons pris en compte que : Les émissions strictement européennes (en déduisant les émissions des filiales hors d Europe Les émissions uniquement imputables à la production d électricité (nous ne prenons pas en compte les émissions d autres filiales dans le cas d un groupe multi-sectoriel Quand cela était possible, nous avons également soustrait les émissions imputables à la production de chaleur. Le groupe Edison est détenu à 50% (droits de vote par EDF. Nous l avons cependant considéré comme une entité autonome, par continuité avec la présentation de l étude Facteur Carbone publiée en Lorsque les informations consolidées sur les émissions manquaient, nous avons dû ajouter les chiffres des sociétés récemment acquises. Pour ce faire, nous avons choisi la méthode «consolidation par le contrôle» (plutôt que la méthode «par intégration partielle», telle que préconisée par le GHG Protocol 6. Toutes les méthodologies de consolidation figurent dans l Annexe D. 2.4 Information publiée Analyse européenne (23 compagnies Nous avons analysé les 23 premiers producteurs d électricité européens, selon les critères suivants : Production (en TWh. Note : nous avons pris en compte l électricité générée, à distinguer de l électricité vendue par les compagnies, qui tient compte des activités de trading Emissions (en t CO2 Facteur Carbone (en kg CO2 Principales évolutions Matrice émissions/production Recalcul des données historiques /an, correspondant à l électricité produite /MWh produit Nous avons recalculé les émissions de 2003, 2004 et 2005 de certaines sociétés pour tenir compte des dernières données publiées. 4 Source Agence Européenne de l Environnement, Source Eurelectric, Pour plus de détails : Novembre 2007 Facteur carbone européen 8 PricewaterhouseCoopers Enerpresse

9 3. Résultats Production électrique en Europe (des 7 principaux groupes 3.1 Production données 2006 La production du panel a augmenté de 26 TWh soit +1,2 % de 2005 à Huit sociétés produisent 50 % de l électricité de l Europe des 25 et les 23 premières 69 %. EDF 7 représente, à elle seule 19 % de la production européenne. En TWh Groupe EDF Groupe RWE Groupe E.ON Groupe Endesa Groupe Enel Groupe Edison Groupe EDP Production électrique en Europe (de l ensemble des entreprises du panel En TWh Groupe EDF Vattenfall Groupe RWE 163 Groupe E.ON Electrabel Groupe Endesa Groupe Enel Iberdrola Groupe Edison CEZ British Energy Fortum DEI Groupe EDP Statkraft Scottish & Southern Union Fenosa Verbund Essent Drax Dong : Elsam + Energy E2 PVO 7 Toutes les données EDF de ce rapport ont été obtenues en ajoutant 100 % d EDF France, 100 % d EDF Energy (Royaume-Uni et 100 % de EnBW (Allemagne - voir Annexe C. Facteur carbone européen Novembre 2007 PricewaterhouseCoopers Enerpresse 9

10 3.2 Émissions données 2006 Les émissions proforma du panel ont augmentée de 7 Mt CO 2 entre 2005 et Dix sociétés sont responsables de 43% des émissions du secteur à l échelle de l Europe des 25. RWE est l émetteur le plus important en Europe avec 142 Mt CO 2, dépassant de 42 % les émissions des deux autres plus gros émetteurs : Vattenfall et E.ON. Émissions de CO 2 en Europe (des 7 principaux groupes En Mt de CO Groupe RWE Groupe E.ON Groupe Endesa Groupe EDF Groupe Enel Groupe Edison Groupe EDP Émissions de CO 2 en Europe (de l ensemble des entreprises du panel En Mt de CO Groupe RWE VattenfallGroupe E.ON Groupe Groupe Groupe Endesa EDF Enel DEI Electrabel Groupe Edison CEZ Scottish Groupe &Southern EDP Drax Union Iberdrola Essent Dong : British Fortum PVO Verbund Statkraft Fenosa Elsam + Energy Energy E2 Novembre 2007 Facteur carbone européen 10 PricewaterhouseCoopers Enerpresse

11 3.3 Facteur carbone La moyenne européenne du facteur carbone s établit pour 2006 à 372 kgco 2 /MWh contre 373 kgco 2 /MWh en Le facteur carbone européen 2006 passe pour la première fois depuis 2002 sous la barre des 373 kgco 2 /MWh. Ce facteur carbone enregistre une baisse de 1 kgco 2 /MWh alors même que la production et les émissions ont augmentée. Certaines entreprises présentent un facteur carbone inférieur au facteur carbone européen en grande partie grâce à leur mix énergétique qui se compose principalement d hydraulique et/ou de nucléaire. Ces entreprises sont les suivantes : Statkraft, EDF, Fortum, British Energy, Verbund, Iberdrola PVO et Electrabel. Facteur Carbone Europe 2006 En kg CO 2 / MWh DEI Drax Groupe RWE 622 Scottish &Southern Groupe Groupe Edison EDP CEZ Groupe Endesa Union Groupe Fenosa Enel Groupe E.ON On constate que les sociétés ayant subi de fortes hausses de leur facteur carbone avaient déjà enregistré la variation inverse dans l étude Facteur Carbone précédente. Les autres entreprises ont un facteur carbone supérieur au facteur carbone européen. Certaines d entres elles ont enregistrées de fortes hausses ou baisses en 2006 par rapport à l année 2005 : Les principales hausses du facteur carbone en 2006 par rapport à 2005 Fortum : enregistre une hausse du facteur carbone de 69 kgco 2 / MWh soit +182 % due aux conditions météorologiques qui n ont pas permis l optimisation des centrales hydrauliques, et également due à l arrêt non programmé de deux centrales nucléaires suédoises. PVO : enregistre une hausse du facteur carbone de 14 kgco 2 /MWh soit +110 % due aux conditions météorologiques qui n ont pas permis l optimisation des centrales hydrauliques Essent Dong : Vattenfall Electrabel PVO Iberdrola Verbund Elsam + Energy E2 Facteur Carbone Europe 2006 : 372kg de CO 2 /MWh British Fortum Groupe Energy EDF 0 Statkraft Les principales baisses du facteur carbone en 2006 par rapport à 2005 Dong : enregistre une baisse du facteur carbone de 89 kgco 2 /MWh soit -16 % due à une amélioration à la fois de l efficacité énergétique et de la part de production d électricité par biomasse. Union Fenosa : enregistre une baisse du facteur carbone de 58 kgco 2 /MWh soit -10 % due à une amélioration de l efficacité énergétique et de la mise en place dans les centrales électriques de cycles combinés. Facteur carbone européen Novembre 2007 PricewaterhouseCoopers Enerpresse 11

12 3.4 Principales évolutions des émissions de CO D une année à l autre les entreprises enregistrent des variations d émissions de CO 2. Nous avons cherché à comprendre les principales évolutions de l année 2005 à l année 2006 : Principales évolutions des émissions de CO 2 entre 2005 et 2006 Les plus fortes progressions d émissions aux cours de l année 2006 : Vattenfall : progression de 10 MtCO 2, soit +14 % due à l acquisition d une centrale électrique danoise et à la hausse des émissions par rapport à la production en Allemagne. Scottish and Southern : progression de 6 MtCO 2, soit +33 % due à une modification de leur mix énergétique qui favorise l utilisation du charbon au détriment du gaz. Fortum : progression de 4 MtCO 2, soit +192 % due à des conditions météorologiques en 2006 qui n ont pas permis l optimisation des centrales hydrauliques, et également due à l arrêt non programmé de deux centrales nucléaires suédoises. Les fortes réductions d émissions aux cours de l année 2006 : EDP : réduction de 3,3 MtCO 2, soit -12 % due une modification du mix énergétique du fait de l utilisation accrue des centrales hydrauliques et des centrales en cycles combinés gaz. Dong : réduction de 4 MtCO 2, soit -25 % due à une diminution de la production d électricité et due à une amélioration à la fois de l efficacité énergétique et de la part de production d électricité par biomasse. Enel : réduction de 8 MtCO 2, soit -12 % due à une baisse de la production en Italie. Mt CO Vattenfall Scottish & Southern Fortum Groupe EDP Dong : Elsam + Energy E2 ENEL Novembre 2007 Facteur carbone européen 12 PricewaterhouseCoopers Enerpresse

13 4. Les émissions de CO 2 de l Inde et de la Chine La demande en énergie de la Chine et de l Inde s accroit d année en année du fait d une forte croissance de la population : les deux pays réunis représentent 40 % de la population mondiale, mais aussi du fait d un fort développement économique. Nous avons décidé de nous intéresser aux émissions de CO 2 dues à la production et aux choix du mix énergétique des deux pays émergents : la Chine et l Inde. 4.1 La Chine La production totale d électricité 2006 de la Chine est évaluée à TWh. Les émissions en 2006 de l ensemble des électriciens chinois représentent Mt CO 2. Le mix énergétique de la Chine est composé à 83 % de thermique (principalement du charbon, présent en grande quantité sur le territoire chinois. Cette matière émet une forte quantité de CO 2, ce qui explique un facteur carbone élevé, pour l année 2006 : 854 kg CO 2 /MWh. Le marché de l électricité en Chine est composé de nombreuses entreprises de taille variable. Les 5 plus grosses entreprises électriques sont sous la tutelle de l État, elles ont produit en 2006 l équivalent de 29 % de la production totale de la Chine. Ces producteurs ont un mix énergétique très proche du mix de leur pays. Il existe d autres producteurs spécialisés dans une ressource énergétique, c est le cas par exemple pour le nucléaire ou l hydraulique. Enfin, en Chine on dénombre des centaines de petits producteurs. Depuis la signature du protocole de Kyoto des mesures ont été établies afin de promouvoir les énergies propres pour les pays en voie de développement. La Chine comptabilise aujourd hui 139 projets MDP dans le secteur de l énergie dont 109 ont déjà été acceptés par les Nations Unies : 34 % d entres eux sont des projets éoliens, 34 % sont des projets hydrauliques et 3 % sont des projets biomasse. Ces projets une fois réalisés permettraient une réduction des émissions de 23 Mt CO 2, soit l équivalent d une réduction de 1 % des émissions de CO 2 de la Chine pour Mix énergétique de la Chine en 2006 Hydraulique 15 % 2 % Nucléaire Thermique (charbon 83 % Source: Research and Market, China Stock Listed Electric Power Companies Report Facteur carbone européen Novembre 2007 PricewaterhouseCoopers Enerpresse 13

14 4.2. L Inde En 2006, l Inde a produit une quantité d électricité de 663 TWh. Les émissions de l ensemble des électriciens indiens représentent 579 Mt CO 2 pour Le mix énergétique de l Inde est très similaire à celui de la Chine, il est à 82 % thermique (10 % de gaz et 72 % de charbon. Le facteur carbone pour l année 2006 est de 874 kg CO 2 /MWh. Les 5 plus gros producteurs ont réalisé 35 % de la production d électricité de Ces gros producteurs, sous la tutelle de l État, sont tous spécialisés dans une ressource énergétique (charbon, gaz, hydraulique ou nucléaire. Les autres producteurs, sont très nombreux, et utilisent principalement le charbon comme vecteur énergétique. L Inde est très sensibilisée aux énergies propres, on comptabilise aujourd hui 283 projets MDP dans le secteur de l énergie dont 229 ont déjà été acceptés par les Nations Unies, 20 % sont des projets éoliens, de même 20 % sont des projets hydrauliques et enfin 19 % sont des projets biomasse. L ensemble de ces projets permettrait une réduction des émissions de 18 Mt CO 2, soit l équivalent d une réduction de 3 % des émissions de CO 2 de l Inde en Mix énergétique de l Inde en % Nucléaire Charbon 72 % Hydraulique 14 % Gaz 10 % Nuclear Power Corporation of India Limited, Annual Report p21 Novembre 2007 Facteur carbone européen 14 PricewaterhouseCoopers Enerpresse

15 4.3. Comparaison des facteurs carbone de l Europe, de la Chine et de l Inde Les facteurs carbone de la Chine et de l Inde sont nettement supérieurs à celui de l Europe : +230 % pour la Chine et +235 % pour l Inde. Cette différence avec le mix énergétique européen s explique par la forte présence du charbon dans le mix énergétique chinois et indien. Dans le graphique ci-joint nous avons pris pour l Europe, l Inde, et la Chine l entreprise qui a le facteur carbone le plus élevé et celle qui a le facteur carbone le plus bas, ainsi que la moyenne pour les zones considérées. Comparaison des facteurs carbone 2006 de l Europe, de la Chine et de l Inde En kg CO 2 / MWh Europe Chine Inde Facteur Carbone moyen par zone Facteur carbone européen Novembre 2007 PricewaterhouseCoopers Enerpresse 15

16 5. Les évolutions des 10 prochaines années vues par les énergéticiens en Europe et Asie-Pacifique PricewaterhouseCoopers a publié à l été 2007 une étude intitulée «Energy and efficiency : the changing power climate» (Energie et efficacité : le contexte énergétique en mutation. Cette étude s appuie sur les interviews de dirigeants d un échantillon de 114 entreprises du secteur de l Energie dans 44 pays du monde entier. L échantillon couvre l ensemble des acteurs du secteur de l énergie (producteurs, fournisseurs, transporteurs et traders. Nous avons choisi de vous présenter ici certains résultats de cette étude illustrant la vision du secteur Energie européen sur l impact du marché des quotas CO 2 et les évolutions du mix énergétique dans les 5 à 10 prochaines années. Afin de compléter également notre présentation sur la Chine et l Inde, nous avons jugé intéressant de vous présenter certains éléments de cette étude relatifs à la vision des énergéticiens de la zone Asie-Pacifique et d aborder les ambitions de ces deux pays pour les années à venir. Néanmoins on peut retenir que cette première phase a tout de même encouragé deux tiers d entre eux à faire des investissements dans les énergies renouvelables. Un tiers ont également investi dans le gaz. En plus de leurs investissements déjà réalisés, une part non négligeable des énergéticiens envisagent actuellement des investissements dans le nucléaire (un tiers d entre eux et dans les technologies propres à base de charbon (24 % d entre eux. Quel a été l'impact du marché des quotas sur votre activité depuis le 1 er janvier 2005? Investissements supplémentaires dans les énergies renouvelables Investissements supplémentaires dans le gaz Considérations actives d'investissements dans le nucléaire Modifications du mix pour réduire les émissions de nucléaire CO 2 Considérations actives d'investissements dans les technologies charbon propres Investissements remis à plus tard 20% 24% 30% 28% 36% 66% Situation en Europe Considérations actives de captage et stockage de carbone 18% Europe : Impact de la mise en place de la Directive Quotas EU ETS - Phase 1 ( La première phase du marché des quotas se terminera au 31 Décembre Selon les énergéticiens européens, cette première phase n a eu que peu d impact sur la composition du mix énergétique moyen de la zone Europe. Seuls 28 % d entre eux ont été obligés de modifier leur mix en faveur de combustibles plus propres. Ceci s explique notamment par le surplus de quotas accordés. Augmentation des investissements hors Europe 16% Autres actions pour réduire les émissions 14% 0% 20% 40% 60% Source : PricewaterhouseCoopers, Utilities Survey 2007 Novembre 2007 Facteur carbone européen 16 PricewaterhouseCoopers Enerpresse

17 EU ETS - Phase 2 ( Le prix de la tonne de CO 2 Après cette première phase d apprentissage, la phase 2 qui débutera au 1 er janvier 2008 sera plus contraignante sur la quantité de quotas alloués sur l ensemble des pays européens. Les énergéticiens prévoient en effet une rareté des permis en plus des limitations plus strictes sur les recours aux crédits issus de projets MDP et MOC. Par conséquent, ils s attendent en majorité à un marché plus stable et un prix de la tonne de CO 2 entre 10 et 20 et même au-delà des 20 pour un tiers d entre eux. Cette confiance accrue en la stabilité du marché des quotas a également été mise en évidence dans une autre étude réalisée par PricewaterhouseCoopers pour l Association Internationale du Négoce d Emissions (IETA intitulée The IETA Index of GHG Market Sentiment, Avril Europe : Evolution du mix énergétique dans les années à venir Les énergéticiens européens anticipent une augmentation de la part des énergies renouvelables, notamment de l éolien mais aussi du gaz naturel, du charbon et du nucléaire dans le mix énergétique dans les 5 années à venir. Notons qu en plus des exigences imposées par la Directive quotas, les engagements pris par les leaders européens au mois de mars dernier lors du Sommet Européen de l Energie devraient avoir un impact majeur sur la composition future du mix énergétique en Europe. En effet, en plus d une réduction de 20 % des émissions de CO 2 par rapport aux émissions de 1990 d ici 2020, les chefs d états Européens se sont engagés à ce que les énergies renouvelables représentent 20 % de l énergie en Europe (soit tripler leur part de marché par rapport à Selon vous, quel impact aura le marché des quotas sur le prix du carbone pour la période ? Selon vous, quel type de source d énergie vous attendez-vous à voir croître en proportion dans votre offre énergétique pour les 5 prochaines années? 34 % 6 % Prix compris entre 10 et 20 euros Prix au dessous de 10 euros Prix au dessus de 20 euros 60 % Autres énergies renouvelables 48% Charbon 46% Gaz naturel 46% Gaz naturel liquéfié 44% Energie éolienne 42% Energie nucléaire 32% Hydrocarbures 22% % Energie hydroélectrique 0% 10% 20% 30% 40% 50% Source : PricewaterhouseCoopers, Utilities Survey 2007 Facteur carbone européen Novembre 2007 PricewaterhouseCoopers Enerpresse 17

18 5.2. Situation en Asie-Pacifique Asie-Pacifique : Prévision des évolutions du mix en Asie-Pacifique Face à une demande en pleine croissance, les énergéticiens de la zone Asie-Pacifique anticipent une part de plus en plus importante des énergies nucléaire, éolienne et hydraulique dans leur mix énergétique dans les 5 prochaines années. Ils s attendent également à un impact majeur des développements technologiques dans les domaines du nucléaire et de l éolien. Selon vous, quel type de source d énergie vous attendez-vous à voir croître en proportion dans votre offre énergétique pour les 5 prochaines années? Asie-Pacifique : situation en Chine Concernant la Chine, le charbon représente une part importante du mix énergétique actuel et devrait rester prépondérant dans un avenir proche. Cependant, le gouvernement encourage aujourd hui le développement de l hydraulique, du gaz et des énergies renouvelables afin de réduire les impacts du pays sur le changement climatique. De plus, étant donnés les grands projets lancés dans le domaine de l hydraulique (ex : projet des Trois Gorges, on peut s attendre à ce que l hydraulique assure une part de plus en plus importante de la production d énergie d ici Elle pourrait être de 23 % selon les estimations actuelles. En revanche les autres énergies (gaz naturel, nucléaire et autres énergies renouvelables ne devraient pas dépasser, au total, les 8 % sur la même période. Energie nucléaire Energie éolienne 88 % 100 % Energie hydroélectrique 63 % Autres énergies renouvelables 25 % Gaz naturel 13 % Charbon 6 % Gaz naturel liquéfié Hydrocarbures 0 % 6 % % 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Source : PricewaterhouseCoopers, Utilities Survey 2007 Novembre 2007 Facteur carbone européen 18 PricewaterhouseCoopers Enerpresse

19 Asie-Pacifique : situation en Inde Même si l Inde est déjà le 5ème plus gros producteur d électricité dans le monde, d importants investissements sont nécessaires pour faire face à une économie affichant une croissance de 9 % par an. En 2007, l Inde dispose d une capacité totale installée de 128 GW. 150 millions de personnes sont alimentées en électricité. Des investissements seraient prévus pour une capacité supplémentaire de 76 GW. Parmi les projets futurs envisagés mentionnés dans l étude, on peut citer 9 projets en énergie thermique de 400MW chacun en phase d approbation, plusieurs projets hydrauliques pour une puissance totale de 50 GW pré-approuvés. Quant au nucléaire, l accord récent de coopération dans le nucléaire civil entre l Inde et les États-Unis, s il est concrétisé, pourrait donner lieu à des investissements pour une capacité de 48 à 63 GW d ici Enfin concernant les énergies renouvelables, l Inde a fait le choix de se concentrer tout d abord sur la biomasse, l éolien pour lequel elle se range déjà au 4 e rang mondial - et l hydraulique de petite taille. Ceci est assisté par les projets MDP. L Inde s est fixé l objectif d alimenter les 78 millions de personnes toujours sans électricité et ceci d ici 2012, ce qui devrait encore pousser à davantage d investissements. Facteur carbone européen Novembre 2007 PricewaterhouseCoopers Enerpresse 19

20

21 Annexe A Données par société Pays Compagnie Production (TWh Emission (kt CO 2 kg CO 2 /MWh Production (TWh Emission (kt CO 2 kg CO 2 /MWh Production (TWh Emission (kt CO 2 kg CO 2 /MWh Production (TWh Emission (kt CO 2 kg CO2/ MWh Production (TWh Emission (kt CO 2 kg CO 2 /MWh Production (TWh Emission (kt CO 2 kg CO 2 /MWh Fr/Uk/All All/Uk Suède/All/ Uk All/Uk Esp/It/Fr It/Esp Belg/PB/ Fr/It/Port/ Pol Uk Groupe EDF Groupe RWE Vattenfall Groupe E.ON Groupe Endesa Groupe Enel Electrabel British Energy Esp Iberdrola Rep. Tcheque It CEZ Groupe Edison Grèce DEI Finlande Fortum Nor/Suède/ Fin Port/Esp Uk Esp Statkraft Groupe EDP Scottish & Southern Union Fenosa Autriche Verbund PB Essent Uk Drax Danemark Dong : Elsam + Energy E Fin/Suède PVO Total Facteur carbone européen Novembre 2007 PricewaterhouseCoopers Enerpresse 21

22 Annexe B Résultats consolidés Pays Compagnie Production (TWh Emission (t CO 2 kg CO 2 / MWh Production (TWh Emission (t CO 2 kg CO 2 / MWh Production (TWh Emission (t CO 2 kg CO 2 / MWh Production (TWh Emission (t CO 2 kg CO 2 / MWh Production (TWh Emission (t CO 2 kg CO 2 / MWh Production (TWh Emission (t CO 2 kg CO 2 / MWh France EDF-France UK EDF Energy Allemagne EnBW Groupe EDF Allemagne RWE UK RWE UK Groupe RWE Europe Centrale E.ON UK E.ON UK Groupe E.ON Espagne Portugal Endesa Italie Endesa Italia France SNET Groupe Endesa Italie Enel Espagne Viesgo generacion Groupe Enel Italie Edison Italie Edipower Groupe Edison Portugal EDP P Espagne Hidrocantabrico Groupe EDP Novembre 2007 Facteur carbone européen 22 PricewaterhouseCoopers Enerpresse

23 Annexe C Données Chine et Inde Chine 2006 Inde 2006 Chine Chine Chine Pays Société Production (TWh Emission (t CO 2 Production totale du pays CHNG China Huaneng Group China Guodian Corporation kg CO 2 /MWh Échantillon de producteurs d électricité en Chine Chine CPIC Chine Chine Chine Chine Chine China Datang Production China Huadian Corporation CYPC China Yangtze Power Co. CNNC China National Nuclear Corporation CGNPC China Guangdong Nuclear Power Co Inde Inde Inde Inde Inde Inde Pays Société Production (TWh Emission (t CO 2 Production totale du pays National Thermal Power Corporation (NTPC Pragati Power Corporation Limited (PPCL Nuclear Power Corporation of India Limited kg CO 2 /MWh Échantillon de producteurs d électricité en Inde National Hydroelectric Power Corporation LDT (NHPC Bhakra Beas Management Board Facteur carbone européen Novembre 2007 PricewaterhouseCoopers Enerpresse 23

24 Annexe D Bibliographie Le rapport intitulé «The World in 2050 : implications of global growth for carbon emissions and climate change policy» peut être téléchargé à partir du site Le rapport intitulé «The World in 2050 : How big will the emerging market economies get and how can the OECD compete?» peut être téléchargé à partir du site Le rapport intitulé «Energy and efficiency: the changing climate» peut être téléchargé à partir du site Novembre 2007 Facteur carbone européen 24 PricewaterhouseCoopers Enerpresse

25 Contacts PricewaterhouseCoopers Thierry Raes Associé Développement Durable 63, rue de Villiers Neuilly sur Seine Cedex Tél Olivier Muller Directeur Changement Climatique 63, rue de Villiers Neuilly sur Seine Cedex Tél Enerpresse Valéry Laramée de Tannenberg 17, rue d Uzes Paris Tél Fax

26 Novembre 2007 PwC

La place du charbon dans le mix électrique

La place du charbon dans le mix électrique La place du charbon dans le mix électrique Présentation au colloque 7 février 2008 Gérard Mestrallet, PDG de SUEZ «Les nouveaux débouchés du charbon : quels risques pour le changement climatique?» Outline

Plus en détail

COMPRENDRE LE CONTENU GAZ À EFFET DE SERRE DE L ÉLECTRICITÉ.

COMPRENDRE LE CONTENU GAZ À EFFET DE SERRE DE L ÉLECTRICITÉ. COMPRENDRE LE CONTENU GAZ À EFFET DE SERRE DE L ÉLECTRICITÉ. LE CO 2 AU CŒUR DE L ENVIRONNEMENT EDF est très impliqué dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre. EDF s engage à une communication

Plus en détail

Mesure de l intensité carbone des fonds actions de LBPAM - Engagement du Montréal Carbon Pledge

Mesure de l intensité carbone des fonds actions de LBPAM - Engagement du Montréal Carbon Pledge Mesure de l intensité carbone des fonds actions de LBPAM - Engagement du Montréal Carbon Pledge Le 1 er décembre 2015 La Banque Postale Asset Management - 34, rue de la Fédération - 75737 Paris Cedex 15

Plus en détail

La France, un pays où les cyberattaques ont davantage augmenté en 2015 que dans le reste du monde

La France, un pays où les cyberattaques ont davantage augmenté en 2015 que dans le reste du monde Direction Communication 63 rue de Villiers, 92200 Neuilly-sur-Seine Tél. 01 56 57 58 59 Communiqué de presse Contact : PwC, Hélène Coulbault, 01 56 57 88 26, helene.coulbault@fr.pwc.com Neuilly-sur-Seine,

Plus en détail

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011 Club de l automation EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique 31 mars 2011 Agenda Présentation synthétique du groupe EDF et l efficacité énergétique Le dispositif CEE Zoom sur Netseenergy 2 -

Plus en détail

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national.

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national. - 1 - APPEL A PROJETS TEPOS QU EST-CE QU UN TERRITOIRE A ÉNERGIE POSITIVE? Contexte L énergie, nécessaire à tous les domaines et besoins de la vie quotidienne, devient, du fait de sa raréfaction, de plus

Plus en détail

E.ON France, troisième opérateur multi-énergies en France, acteur clé de l ouverture des marchés.

E.ON France, troisième opérateur multi-énergies en France, acteur clé de l ouverture des marchés. E.ON France, troisième opérateur multi-énergies en France, acteur clé de l ouverture des marchés. 2 3 E.ON, une dimension internationale Un grand énergéticien privé Né en 2000, le groupe E.ON est devenu

Plus en détail

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières 1. CONSOMMATION FINALE D ELECTRICITE...2 1.1 EVOLUTION SUR LA PERIODE 2000-2013... 2 1.2 ENTRE 2010

Plus en détail

3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet

3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet 3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet Table des matières 07 3CB : une centrale nouvelle génération développée et exploitée par Alpiq 09 Historique du projet 11 Le cycle combiné : une technologie moderne,

Plus en détail

L'ouverture à la concurrence

L'ouverture à la concurrence [Extrait] CONSOMMATION ET CONCURRENCE RÉGLEMENTATION Services en réseaux L'ouverture à la concurrence Article du bureau Économie des réseaux, de la direction de la Prévision et de l analyse économique.

Plus en détail

Les émissions de gaz carbonique (CO2)

Les émissions de gaz carbonique (CO2) Fiche 21 Les émissions de gaz carbonique (CO2) 1. Quelles émissions pour les différentes énergies fossiles? La quantité de CO2 produit par la combustion d une tep de combustible fossile dépend de sa composition

Plus en détail

Analyse comparative des méthodes de calcul du contenu CO 2 de l électricité destinée au chauffage

Analyse comparative des méthodes de calcul du contenu CO 2 de l électricité destinée au chauffage Analyse comparative des méthodes de calcul du contenu CO de l électricité destinée au chauffage ÉTUDE Analyse comparative des méthodes de calcul du contenu CO de l électricité destinée au chauffage PAGE

Plus en détail

Énergie, technologie et politique climatique : les perspectives mondiales à l horizon 2030 MESSAGES CLÉS

Énergie, technologie et politique climatique : les perspectives mondiales à l horizon 2030 MESSAGES CLÉS Énergie, technologie et politique climatique : les perspectives mondiales à l horizon 2030 MESSAGES CLÉS Le scénario de référence L'étude WETO (World energy, technology and climate policy outlook) présente

Plus en détail

Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un

Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un diagnostic? d- Comment appliquer la méthode Bilan Carbone?

Plus en détail

L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge

L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge 1. Sécurité d approvisionnement Le taux de dépendance énergétique de la Belgique est plus important que la moyenne européenne. Ainsi en 2011, le taux

Plus en détail

La finance carbone pour les villes

La finance carbone pour les villes 1 La finance carbone pour les villes Source de revenus et levier d action pour des villes plus propres A travers la présentation de trois mécanismes de finance carbone mobilisables par les villes, cette

Plus en détail

Chiffres & statistiques

Chiffres & statistiques COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE Chiffres & statistiques n 547 Août 2014 Objectifs énergétiques Europe 2020 : la doit poursuivre ses efforts pour les énergies renouvelables observation et

Plus en détail

Un fonds climat énergie au GL? Présentation de la démarche

Un fonds climat énergie au GL? Présentation de la démarche Un fonds climat énergie au GL? Présentation de la démarche 1 1 1 Contexte et enjeux Un engagement territorial pour le climat Objectifs du plan climat d ici 2020 : les 3x20-20% des émissions de gaz à effet

Plus en détail

Evolution du mix électrique en France - Qui paiera?

Evolution du mix électrique en France - Qui paiera? Evolution du mix électrique en France - Qui paiera? Par Julien Deleuze Senior Manager, Estin & Co Des options environnementales, énergétiques, économiques majeures La France fait face à cinq options environnementales,

Plus en détail

EDF investit dans les énergies de demain

EDF investit dans les énergies de demain EDF investit dans les énergies de demain Leader mondial des énergies décarbonées, le Groupe EDF poursuit ses investissements dans les énergies renouvelables et renforce ses positions en Europe comme dans

Plus en détail

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Le lycée des Eaux-Claires de Grenoble - Crédit photo : Juan Robert Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Synthèse - Année 2012 266 lycées 236 sites 193 000 élèves 4,3 millions

Plus en détail

«Notre ambition pour Total à l horizon 2035 est cohérente avec le scénario 2 C de l AIE» PATRICK POUYANNÉ. Président-Directeur général de Total

«Notre ambition pour Total à l horizon 2035 est cohérente avec le scénario 2 C de l AIE» PATRICK POUYANNÉ. Président-Directeur général de Total intégrer le climat à notre stratégie - 5 «Notre ambition pour Total à l horizon 2035 est cohérente avec le scénario 2 C de l AIE» ENTRETIEN AVEC PATRICK POUYANNÉ Président-Directeur général de Total Le

Plus en détail

Le marché européen du carbone

Le marché européen du carbone Le marché européen du carbone 1. Qu est-ce Que Le sceqe? 2. QueLLes sont Les défaillances du sceqe? 3. Les nantis du système d échange de Quotas d émission de co2 4. QueLs sont Les derniers développements

Plus en détail

Les outils de la transition énergétique ISO 50001

Les outils de la transition énergétique ISO 50001 Les outils de la transition énergétique ISO 50001 26 mars 2013 Michel HIRAUX +32 496 58 12 04 Le Management énergétique dans son contexte Management et Système de Management Objectif d un EnMS Facteurs

Plus en détail

Augmentation constante de la consommation globale d énergie finale française : 168 Mtep en 2011

Augmentation constante de la consommation globale d énergie finale française : 168 Mtep en 2011 Augmentation constante de la consommation globale d énergie finale française : 168 Mtep en 2011 Une réelle prise en compte des émissions de CO2 Emergence des gaz de Schistes 1 - Les coûts : reconstruction,

Plus en détail

Communiqué 21 octobre 2009

Communiqué 21 octobre 2009 Communiqué 21 octobre 2009 Les surcoûts du programme d électricité éolienne et photovoltaïque doivent être compensés par une politique industrielle ambitieuse. La France a consommé en 2008 environ 485

Plus en détail

Comparaison des situations énergétiques de la France et de l Allemagne

Comparaison des situations énergétiques de la France et de l Allemagne Comparaison des situations énergétiques de la France et de l Allemagne Lors de son discours du 14 janvier 214 1, le Président de la République Française, François Hollande, a souligné l intérêt d une coopération

Plus en détail

Quel contexte. pour l électricité en 2020-30?

Quel contexte. pour l électricité en 2020-30? Page précédente 15 2 Quel contexte pour l électricité en 2020-30? Page précédente 15 Page précédente 16 @ 2 - Quel contexte pour l électricité en 2020-30? L Agence Internationale de l Energie prévoit une

Plus en détail

Evolution du système d échange de quotas de CO2

Evolution du système d échange de quotas de CO2 Evolution du système d échange de quotas de CO2 DREAL PACA Service Prévention Risques Unité Risques Chroniques et Sanitaires Un système européen (EU ETS) Elément central de la politique européenne climatique

Plus en détail

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS?

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? RÉSUMÉ DU RAPPORT Le Forum des politiques publiques est un organisme indépendant, sans but lucratif, qui s efforce de promouvoir l excellence

Plus en détail

EDF, électricien performant et responsable, champion de la croissance bas carbone.

EDF, électricien performant et responsable, champion de la croissance bas carbone. EDF, électricien performant et responsable, champion de la croissance bas carbone. DOSSIER DE PRESSE Contact presse : 01 40 42 46 37 / service-de-presse@edf.fr EDF, ACTEUR ENGAGÉ DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Plus en détail

Belgique et Protocole de Kyoto : état des lieux et perspectives

Belgique et Protocole de Kyoto : état des lieux et perspectives Belgique et Protocole de Kyoto : état des lieux et perspectives Février 2008 0. Préambule...2 1. Kyoto : où en est-on aujourd hui en Belgique?...3 2. La Belgique en bonne voie pour remplir ses engagements?...5

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 15 septembre 2015. Novethic Une boussole pour vous guider avant, pendant et après la COP 21

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 15 septembre 2015. Novethic Une boussole pour vous guider avant, pendant et après la COP 21 DOSSIER DE PRESSE Mardi 15 septembre 2015 Novethic Une boussole pour vous guider avant, pendant et après la COP 21 Novethic, une boussole pour vous guider avant, pendant et après la COP 21 Depuis sa création

Plus en détail

Contribution des industries créatives

Contribution des industries créatives RÉSUMÉ - Septembre 2014 Contribution des industries créatives à l économie de l UE en termes de PIB et d emploi Évolution 2008-2011 2 Contribution des industries créatives à l économie de l UE en termes

Plus en détail

Prenez part au changement. Opérateur d électricité et de gaz

Prenez part au changement. Opérateur d électricité et de gaz Prenez part au changement Opérateur d électricité et de gaz Edito Après 60 ans de monopole, vous êtes désormais libre de choisir votre opérateur d énergie. Accrédité par le Ministère de l Economie, des

Plus en détail

Bonjour, Electricité Verte : Un outil de lutte contre le réchauffement climatique

Bonjour, Electricité Verte : Un outil de lutte contre le réchauffement climatique Bonjour, Electricité Verte : Un outil de lutte contre le réchauffement climatique Petite centrale hydroélectrique au fil de l eau située à la Bastide du Salat (09) L Electricité Verte : de quoi parle-t

Plus en détail

Quelles perspectives énergétiques pour la Belgique?

Quelles perspectives énergétiques pour la Belgique? Conférence «L actualité 214 des énergies renouvelables & du stockage énergétique» 26 mars 214 Quelles perspectives énergétiques pour la Belgique? Dominique Gusbin Equipe Energie-Transport Bureau fédéral

Plus en détail

Association de la Performance et du Lead sur Internet

Association de la Performance et du Lead sur Internet TECHNOLOGIES, MEDIAS & TELECOMMUNICATIONS Association de la Performance et du Lead sur Internet Baromètre 2015 de la génération de Leads sur Internet 5 novembre 2015 I. Présentation du Baromètre Il s agit

Plus en détail

Les partenaires de l étude

Les partenaires de l étude Les partenaires de l étude VIVAPOLIS est la marque ombrelle visant à fédérer les acteurs français publics et privés qui veulent promouvoir, à l international, une ambition partagée d un développement urbain

Plus en détail

Consommation. Les émissions de gaz à effet de serre (dont l augmentation. Quels impacts sur le climat? De quoi parle-t-on?

Consommation. Les émissions de gaz à effet de serre (dont l augmentation. Quels impacts sur le climat? De quoi parle-t-on? Consommation Quels impacts sur le climat? De quoi parle-t-on? Depuis la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (adoptée en 1992), le monde industriel et économique a profondément

Plus en détail

Projet de cogénération de Bécancour

Projet de cogénération de Bécancour Projet de cogénération de Bécancour Mémoire présenté dans le cadre des audiences du Bureau d audiences publiques en environnement (BAPE) sur le projet de cogénération de Bécancour par TransCanada Energy

Plus en détail

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons L énergie en France et en Allemagne : comparaisons En matière de consommation d énergie, de structure du système électrique, de recours aux énergies renouvelables, d émission de gaz à effet de serre, les

Plus en détail

COMPETITIVITE ENERGETIQUE DES PMI AGRO ALIMENTAIRES Déclencher l action par la formation de 1000 dirigeants

COMPETITIVITE ENERGETIQUE DES PMI AGRO ALIMENTAIRES Déclencher l action par la formation de 1000 dirigeants COMPETITIVITE ENERGETIQUE DES PMI AGRO ALIMENTAIRES Déclencher l action par la formation de 1000 dirigeants Okavango energy 18 rue Gounod 92210 Saint-Cloud contact@okavango-energy.com tel : 09 81 02 95

Plus en détail

Cartes de répartition des réserves, production et consommation (énergies primaires, charbon, pétrole, gaz, CO2)

Cartes de répartition des réserves, production et consommation (énergies primaires, charbon, pétrole, gaz, CO2) Cartes de répartition des réserves, production et consommation (énergies primaires, charbon, pétrole, gaz, CO2) Accès aux cartes et graphiques Version Juillet 2015 1 ENERGIES PRIMAIRES CHARBON PETROLE

Plus en détail

eni gas & power en France Juillet 2013 eni.com/fr

eni gas & power en France Juillet 2013 eni.com/fr eni gas & power en France Juillet 2013 eni.com/fr eni gas & power en France Avec plus de 50 ans d expérience dans le secteur gazier, eni est l un des premiers opérateurs de gaz naturel en Europe, où elle

Plus en détail

La performance extra-financière des fonds ISR

La performance extra-financière des fonds ISR La performance extra-financière des fonds ISR Etude de l empreinte sociale et environnementale du fonds Allianz Valeurs Durables 30 septembre 2011 Sommaire 1. Performance, utilité sociale et ISR Question

Plus en détail

Diagnostic Energie GES du secteur résidentiel du SCOT* de l Angoumois

Diagnostic Energie GES du secteur résidentiel du SCOT* de l Angoumois Diagnostic Energie GES du secteur résidentiel du * de l Angoumois Avril 2013 Tous les mots suivis d un «*» sont définis dans le lexique en fin de document. 1. Carte d identité du territoire Nombre d habitants

Plus en détail

Lumière sur l énergie électrique du Québec

Lumière sur l énergie électrique du Québec Plan de la présentation Lumière sur l énergie électrique du Québec Le 14 novembre 2013 Production d électricité Structure d Hydro-Québec Préoccupations environnementales L électricité du Québec et ses

Plus en détail

Ce qui est fondamental, c est la volonté politique pour y arriver. CONTEXTE

Ce qui est fondamental, c est la volonté politique pour y arriver. CONTEXTE CONTEXTE Cette année, la lutte aux changements climatiques pourrait connaître un tournant majeur. La Conférence de Paris en décembre présente une occasion aux leaders politiques et aux chefs d entreprises

Plus en détail

GDF SUEZ et la production solaire photovoltaïque

GDF SUEZ et la production solaire photovoltaïque GDF SUEZ et la production solaire photovoltaïque OCTOBRE 2014 Dossier de presse Photographie : La centrale photovoltaïque de Curbans Crédits Photo : GDF SUEZ / MOIRENC CAMILLE 2 SOMMAIRE Introduction 3

Plus en détail

10.CARBON DESKTOP : RÉDUIRE SES COÛTS GRÂCE A UN SUIVI INFORMATISE DES DONNÉES DÉCHETS ET ÉNERGIE

10.CARBON DESKTOP : RÉDUIRE SES COÛTS GRÂCE A UN SUIVI INFORMATISE DES DONNÉES DÉCHETS ET ÉNERGIE ÉTUDE DE BENCHMARKING SUR LES DÉCHETS DANS LES MÉTHODOLOGIES D ACTION SUR LES COÛTS ET SUR LES 10.CARBON DESKTOP : RÉDUIRE SES COÛTS GRÂCE A UN SUIVI INFORMATISE DES DONNÉES DÉCHETS ET ÉNERGIE Type de

Plus en détail

POUR UNE SAINE COMPETITION CHARBON GAZ NATUREL

POUR UNE SAINE COMPETITION CHARBON GAZ NATUREL POUR UNE SAINE COMPETITION CHARBON GAZ NATUREL Edgar Vercruysse, Ir. UG Juillet 2014 Probatex sc Avenue des Tarins 6A 1301 Bierges BELGIUM Tel: +32 (0)10417352 Fax: +32 (0)10412571 www.probatex.info e.vercruysse@probatex.be

Plus en détail

NO ENERGY, NO FUTURE. 5 e Forum Météo. Par Ir.,Philippe Delaisse Secrétaire général EF4 asbl

NO ENERGY, NO FUTURE. 5 e Forum Météo. Par Ir.,Philippe Delaisse Secrétaire général EF4 asbl NO ENERGY, NO FUTURE 5 e Forum Météo Politique énergétique wallonne Par Ir.,Philippe Delaisse Secrétaire général EF4 asbl Belgique Une unité dans la diversité 3 Régions: - Région flamande - Région de Bruxelles-Capitale

Plus en détail

«Shining examples» : des exemples à suivre la Casa Municipal Do Ambiente, Almada

«Shining examples» : des exemples à suivre la Casa Municipal Do Ambiente, Almada Newsletter n 2 «Shining examples» : des exemples à suivre la Casa Municipal Do Ambiente, Almada Prix «Towards Class A» Editorial La Towards Class A newsletter électronique vous informera sur les activités

Plus en détail

[R]ÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE

[R]ÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE [R]ÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE Perspectives énergétiques pour un monde plus durable Synthèse du rapport 2015 image : Gemasolar, tour solaire de 15 MW, Espagne. CONTEXTE Cette année, la lutte contre les changements

Plus en détail

Le nucléaire, un des atouts maîtres dans la nouvelle donne énergétique mondiale

Le nucléaire, un des atouts maîtres dans la nouvelle donne énergétique mondiale 005-009 Lauvergeon 19/01/07 11:11 Page 5 Le nucléaire, un des atouts maîtres dans la nouvelle donne énergétique mondiale La question énergétique est au cœur des défis d un monde en profonde mutation :

Plus en détail

L empreinte carbone des banques françaises. Résultats commentés

L empreinte carbone des banques françaises. Résultats commentés L empreinte carbone des banques françaises Résultats commentés Le cabinet de conseil Utopies et l association Les Amis de la Terre publient le 22 novembre 2010 l empreinte carbone des groupes bancaires

Plus en détail

LES CENTRALES EOLIENNES

LES CENTRALES EOLIENNES LES CENTRALES EOLIENNES FONCTIONNEMENT Les éoliennes utilisent l énergie cinétique du vent (énergie éolienne) pour la transformer en énergie électrique. Elles produisent une énergie renouvelable (et même

Plus en détail

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Communiqué de presse le 30 novembre 2011 Comment fournir au consommateur une électricité propre, de proximité et

Plus en détail

Les enjeux énergétiques du transport

Les enjeux énergétiques du transport Les enjeux énergétiques du transport Le secteur des transports consomme 50% du pétrole mondial. Avec des échanges commerciaux qui croissent beaucoup plus vite que le PIB, et une croissance exponentielle

Plus en détail

L ÉLECTRICITÉ DANS LE MONDE ET EN FRANCE

L ÉLECTRICITÉ DANS LE MONDE ET EN FRANCE Mémento de l Hydrogène FICHE 2.6 L ÉLECTRICITÉ DANS LE MONDE ET EN FRANCE Sommaire 1. Production et consommation d électricité dans le Monde 2. Production et consommation d électricité en France 3. Les

Plus en détail

Branche Energie France

Branche Energie France GDF SUEZ Henri Ducré Chiffres clés opérationnels * Des positions de leader sur le gaz et l électricité en France 1 er fournisseur de gaz 2 ème producteur et commercialisateur d électricité 1 er acteur

Plus en détail

Alstom publie des résultats 2011/12 conformes à ses prévisions et enregistre un niveau élevé de commandes

Alstom publie des résultats 2011/12 conformes à ses prévisions et enregistre un niveau élevé de commandes Communiqué de presse 4 mai 2012 Alstom publie des résultats 2011/12 conformes à ses prévisions et enregistre un niveau élevé de commandes Entre le 1 er avril 2011 et le 31 mars 2012, Alstom a enregistré

Plus en détail

PRIX EUROPÉEN DU CO2 ET SYSTÈME ÉLECTRIQUE

PRIX EUROPÉEN DU CO2 ET SYSTÈME ÉLECTRIQUE Novembre 2015 ID Comprendre le secteur de l électricité en un seul clic PRIX EUROPÉEN DU CO2 ET SYSTÈME ÉLECTRIQUE Note de conjoncture Donner un prix au CO2 est un axe fondamental de la stratégie européenne

Plus en détail

CILSS - PREDAS FICHE NORMATIVE FINANCEMENTS MDP 1/5 FONDS DE RACHAT D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE (PROTOCOLE DE KYOTO)

CILSS - PREDAS FICHE NORMATIVE FINANCEMENTS MDP 1/5 FONDS DE RACHAT D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE (PROTOCOLE DE KYOTO) CILSS - PREDAS FICHE NORMATIVE FINANCEMENTS MDP 1/5 FONDS DE RACHAT D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE (PROTOCOLE DE KYOTO) MECANISMES DE DEVELOPPEMENT PROPRE (MDP) ETAT ACTUEL TUTELLE INTERNATIONALE

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENT. Conclue le: Entre: SIG. et: date. Services Industriels de Genève Ch. Château-Bloch 2 1219 Le Lignon (ci-après, SIG)

CHARTE D ENGAGEMENT. Conclue le: Entre: SIG. et: date. Services Industriels de Genève Ch. Château-Bloch 2 1219 Le Lignon (ci-après, SIG) CHARTE D ENGAGEMENT Conclue le: date Entre: SIG Services Industriels de Genève Ch. Château-Bloch 2 1219 Le Lignon (ci-après, SIG) et: Logo de votre entreprise Nom du client Entreprise Rue NPA/Localité

Plus en détail

Advisory, le conseil durable Conseil en Management. Améliorer votre performance, maîtriser vos risques, réussir vos projets de transformation*

Advisory, le conseil durable Conseil en Management. Améliorer votre performance, maîtriser vos risques, réussir vos projets de transformation* Advisory, le conseil durable Conseil en Management Améliorer votre performance, maîtriser vos risques, réussir vos projets de transformation* Une capacité unique à combiner compétences sectorielles et

Plus en détail

Les politiques climatique et énergétique de la France

Les politiques climatique et énergétique de la France Les politiques climatique et énergétique de la France Rouen, le 11 avril 2011 Domitille BONNEFOI Domitille.bonnefoi@developpement-durable.gouv.fr DGEC Ministère de l'écologie, du Développement durable

Plus en détail

i n f o r m a t i o n s

i n f o r m a t i o n s i n f o r m a t i o n s Paris, le 6 septembre 2005 Communiqué de Presse RESULTATS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 Solides performances au 1 er semestre 2005 Le Conseil de Surveillance d Air Liquide, qui s est

Plus en détail

Réunion des ministres des Finances sur le climat, Lima 9 octobre 2015

Réunion des ministres des Finances sur le climat, Lima 9 octobre 2015 PEROU Ministère de l Economie et des Finances Réunion des ministres des Finances sur le climat, Lima 9 octobre 2015 Conclusions des co-présidents Alonso Arturo SEGURA VASI, Ministre de l Economie et des

Plus en détail

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Le lycée des Eaux-Claires de Grenoble - Crédit photo : Juan Robert Nouvel internat Lumière livré en 214 : Alexa Brunet Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Synthèse - Année

Plus en détail

Afrique du Sud : émissions de CO 2 depuis 1990

Afrique du Sud : émissions de CO 2 depuis 1990 Afrique du Sud À la croisée des chemins Objectif climatique : réduction des émissions entre 398 et 614 millions de tonnes équivalent CO 2 d ici 2030 (équivalent à une augmentation de 20 à 82 % par rapport

Plus en détail

Présentation générale du secteur des énergies renouvelables en Roumanie

Présentation générale du secteur des énergies renouvelables en Roumanie Présentation générale du secteur des énergies renouvelables en Roumanie La Roumanie se trouve au centre géographique de l Europe (dans le sud-ouest de l Europe centrale). Le pays compte 1,5 millions d

Plus en détail

Réseau de Transport d Electricité Quel rôle aujourd hui et demain?

Réseau de Transport d Electricité Quel rôle aujourd hui et demain? Gestionnaire du Réseau de Transport d'electricité Réseau de Transport d Electricité Quel rôle aujourd hui et demain? 2 Le menu Quelques caractéristiques de l électricité Le réseau de transport européen

Plus en détail

Bilan économique pour la collectivité

Bilan économique pour la collectivité Programme TSP sur la performance énergétique des bâtiments Note d analyse complémentaire Bilan économique pour la collectivité Le Programme TSP pour la rénovation thermique des bâtiments vise à structurer

Plus en détail

Performance des membres du CAD en matière d'aide

Performance des membres du CAD en matière d'aide Extrait de : Coopération pour le développement : Rapport 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/dcr-2010-fr Performance des membres du CAD en matière d'aide Merci de citer ce chapitre

Plus en détail

LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE

LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE Mémento de l Hydrogène FICHE 2.2 LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE Sommaire 1- Consommation d énergie primaire. Comparaisons avec la situation mondiale 2- Taux d indépendance énergétique de la France

Plus en détail

Fin 2003, plus de 26 000 robots industriels étaient en fonction dans l industrie française, soit plus 8% sur 2002

Fin 2003, plus de 26 000 robots industriels étaient en fonction dans l industrie française, soit plus 8% sur 2002 Commission économique des Nations Unies pour l Europe Embargo: 2 octobre 24, 11 heures (heure de Genève) Communiqué de presse ECE/STAT/4/P2 Genève, le 2 octobre 24 Fin 23, plus de 26 robots industriels

Plus en détail

Les gaz à effet de serre Se comparer aux meilleurs : le Québec face aux pays scandinaves. Jean-Patrick Brady Pier-Luc Lévesque

Les gaz à effet de serre Se comparer aux meilleurs : le Québec face aux pays scandinaves. Jean-Patrick Brady Pier-Luc Lévesque Les gaz à effet de serre Se comparer aux meilleurs : le Québec face aux pays scandinaves Jean-Patrick Brady Pier-Luc Lévesque Note de recherche novembre 2013 LA CHAIRE EN BREF La Chaire de recherche du

Plus en détail

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Un aperçu du nouveau sous-programme LIFE Action pour le climat 2014-2020 istock Action pour le climat Qu est-ce que le nouveau sous-programme LIFE

Plus en détail

CONTRIBUTION DES DIRIGEANTS DE GRANDS GROUPES ÉNERGÉTIQUES EUROPÉENS AU CONSEIL EUROPÉEN DES 20 ET 21 MARS 2014

CONTRIBUTION DES DIRIGEANTS DE GRANDS GROUPES ÉNERGÉTIQUES EUROPÉENS AU CONSEIL EUROPÉEN DES 20 ET 21 MARS 2014 CONTRIBUTION DES DIRIGEANTS DE GRANDS GROUPES ÉNERGÉTIQUES EUROPÉENS AU CONSEIL EUROPÉEN DES 20 ET 21 MARS 2014 La politique énergétique et climatique européenne se trouve à la croisée des chemins. Les

Plus en détail

INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE DE LA (OISE) LE LIN AU SERVICE DE LA TRANSITION ENERGETIQUE : COOPERATIVE DE TEILLAGE LIN 2000 A GRANDVILLIERS

INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE DE LA (OISE) LE LIN AU SERVICE DE LA TRANSITION ENERGETIQUE : COOPERATIVE DE TEILLAGE LIN 2000 A GRANDVILLIERS DOSSIER DE PRESSE LE LIN AU SERVICE DE LA TRANSITION ENERGETIQUE : INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE DE LA COOPERATIVE DE TEILLAGE LIN 2000 A GRANDVILLIERS (OISE) Nicolas Defransure Coopérative LIN

Plus en détail

Les enjeux de la transition énergétique Quel devenir de notre planète?

Les enjeux de la transition énergétique Quel devenir de notre planète? Les enjeux de la transition énergétique Quel devenir de notre planète? Henri WAISMAN Centre International de Recherche sur l Environnement et le Développement waisman@centre-cired.fr La transition énergétique

Plus en détail

JCDecaux France. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010

JCDecaux France. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 JCDecaux France Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 Novembre 2015 PRESENTATION DU CADRE DU REPORTING 1 Description de la

Plus en détail

RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE. Transformer nos convictions en actions...

RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE. Transformer nos convictions en actions... Transformer nos convictions en actions... Notre mbition Nouvelles technologies vertes, rationalisation des data centers Le métier de Capgemini est aujourd hui de plus en plus orienté vers l optimisation

Plus en détail

Part dans la production électrique 2014

Part dans la production électrique 2014 CONTRIBUTION D ISABELLE VISENTIN SECTEUR DE L ENERGIE (ELECTRICITE ET GAZ) REPERCUSSION DE LA SITUATION CONJONCTURELLE REGIONALE SUR LE SECTEUR DE L ENERGIE (ELECTRICITE) Consommation française d électricité

Plus en détail

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE?

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? 2 COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? Si vous voulez entreprendre des travaux d amélioration énergétique, vous allez rapidement devoir faire face à la question du chauffage. En tant qu élément central du

Plus en détail

1. La production d électricité dans le monde : perspectives générales

1. La production d électricité dans le monde : perspectives générales Quinzième inventaire Édition 2013 La production d électricité d origine renouvelable dans le monde Collection chiffres et statistiques Cet inventaire a été réalisé par Observ ER et la Fondation Énergies

Plus en détail

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013 La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie Journée PEXE 20 novembre 2013 MEUR 3 axes Stratégie et Activités sur l Energie de l AFD (2007-2011) Energie sobre (renouvelable, efficace et économe

Plus en détail

Tarification du carbone: Exploration des possibilitésd action ambitieuse en matière de lutte contre le changement climatique

Tarification du carbone: Exploration des possibilitésd action ambitieuse en matière de lutte contre le changement climatique Tarification du carbone: Exploration des possibilitésd action ambitieuse en matière de lutte contre le changement climatique L ambition de la communauté internationale est d orienter le monde vers une

Plus en détail

Energies Renouvelables

Energies Renouvelables Energies Renouvelables Le plus industriel des financiers Deux fonds sectoriels FCPR institutionnels français dédiés aux EnR Un positionnement sur tous les segments et sur l ensemble de la chaîne de valeur

Plus en détail

Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où?

Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où? Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où? Résumé : La création de la Zone Euro a participé au développement rapide des échanges entre ses membres. L Allemagne est l élément moteur de l essor

Plus en détail

Opération collective 2014 123 M Energie

Opération collective 2014 123 M Energie Opération collective 2014 123 M Energie Candidature pour accompagner en collectif les entreprises du Limousin s engageant dans la mise en place par étapes d une démarche de management de l énergie ISO

Plus en détail

Un enjeu pour l industrie,

Un enjeu pour l industrie, Le changement climatique, des réponses pour le territoire. Un enjeu pour l industrie, la gestion mutualisée du CO 2 Le Havre mardi 10 juin 2008 Bernard Gérard Responsable scientifique et des partenariats

Plus en détail

Institut national de la. propriété. Rencontres INPI de l Innovation. 4 février 2010 Salon des Entrepreneurs. industrielle

Institut national de la. propriété. Rencontres INPI de l Innovation. 4 février 2010 Salon des Entrepreneurs. industrielle Institut national de la propriété Rencontres INPI de l Innovation 4 février 2010 Salon des Entrepreneurs industrielle Institut national de la propriété L éco-innovation : tendances et enjeux économiques

Plus en détail

CEO Update 29 janvier 2009 THEOLIA

CEO Update 29 janvier 2009 THEOLIA CEO Update 29 janvier 2009 1 Avertissement Cette présentation inclut des déclarations et données prospectives qui ne constituent pas des garanties de performance future. Ces déclarations et données sont

Plus en détail

Le marché des énergies renouvelables

Le marché des énergies renouvelables P1 SESSION 2 Le marché des énergies renouvelables par Philippe Delaisse 1 SOMMAIRE Le marché des énergies renouvelables Marché de l électricité Indice boursier en énergies vertes Certificats verts Producteurs

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires ENJEUX ENERGETIQUES Le Monde et la France L énergie dans les territoires * Bernard LAPONCHE (Données statistiques : Enerdata) 1 Monde : Consommation d énergie primaire (2008 : 12,2 milliards de tep) Energies

Plus en détail

Production d électricité

Production d électricité Global Chance Petit mémento énergétique de l Union Européenne Fiche 16 Production d électricité 1. Évolution de la production d électricité en UE-27 1.1 Évolution par source de production La production

Plus en détail

ALBIOMA NOTRE NATURE EST PLEINE D ÉNERGIE. Conférence Mines Énergie 23 Septembre 2014

ALBIOMA NOTRE NATURE EST PLEINE D ÉNERGIE. Conférence Mines Énergie 23 Septembre 2014 NOTRE NATURE EST PLEINE D ÉNERGIE Conférence Mines Énergie 23 Septembre 2014 SOMMAIRE 1. 2. 3. 4. STRATÉGIE EVOLUTION VERS UN MODÈLE 100% BIOMASSE LE BRÉSIL, PRIORITÉ D' À L'INTERNATIONAL PERSPECTIVES

Plus en détail