7 HtWONS ET 'DEHt EN 117~ ~

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "7 HtWONS ET 'DEHt EN 117~ ~"

Transcription

1 7 HtWONS ET 'DEHt EN 117~ ~ 10 HtWONS ET 'DEHt 1)'HAEf1AN1S 1~fi1.. () % RGP CAM J troun/fnuap

2 Cette publication a été financée en partie par le Fonds des Nations-Unies pour les!'ctivités en matière de Population.

3 1 S 0 H M A I R E Pages Avant-propos Comment le Deuxième Recensement Général de la Population et de l'habitat a-t-il été réalisé? Combien sommes-nous en 1987? Comment se répartit la population par âge? 6 4- Quelle est la situation matrimoniale des personnes âgées de 11 ans et plus? Quel est le niveau d'instruction de la population? Comment la population est-elle occupée? A quoi s'occupent ceux qui travaillent et pour qui travaillent-ils? Combien y a-t-il de personnes par ménage? Comment les ménages sont-ils logés? Quelles autres informations pouvez-vous obtenir? Comment se les procurer? Annexe: Répartition de la population par unit$ administrative Quelques graphiques 24

4 2 AVANT - PROPOS Institué par décret président 1985, le Deuxiène Recensenent Général de l'habitat (2é RGPH) de la République du sur terrain du 14 au 28 avril n /506 du :1 avr Populù.tion et de Ca~ercun s'est déroul Les principaux objectifs v étaient de déterminer: l'effectif de la populat ique; la structure de a popul l' la nationalité et lturelles; p3r cette 8pérat sa rép0rt ion on lon le sexe, caractérist les caractérist de 'habitat. En attendant de se procurer et plus détaillées, ce fascicule généra les sur les principaux démographique d'avril données plus complètes quelques informations du deux iè;ne recensenent

5 1- COMMENT LE DEUXIEME RECENSEMENT GENERAL DE LA POPULATION ET DE L'HABITAT A-T-IL ETE REALISE? J 1.1. ORGANISATION Le Deuxième Recensement Général de la Population et de l'habitat (2e RGPH) est placé sous la tutelle du Ministre du Plan et de l'aménagement du Territoire. Un Conseil National, assisté d'un Comité Technique, arrête les orientations générales des actions à entreprendre par le projet. du 2e RGPH. Une Direction Nationale assure l'exécution des travaux 1.. LES PRINCIPALES PHASES Le projet comporte les principales phases suivantes: a)- LES TRAVAUX PREPARATOIRES 1ls ont porté sur la conception, l'élaboration et le test des documents techniques, l'identification et le de tous les sites habit.és, le découpage du territoire nat en unités de dénombrement, le recrutement et la formation du personnel, la sensibilisation de la population. b)- LE DENOMBREMENT Il a eu lieu du 14 au 28 avril 1987, période au cours de laquelle la population a été recensée de maison en maison. Afin de déterminer le taux de couverture du dénombrement, une enquête de contrôle a été mer.ée quelques senaines après cette période. c)- L'EXPLOITATION Elle comporte trois étapes : Le dépouillement manuel à l'issue duauel des résultats provisoires par unité administrative ont été pr.oduits; questionnaires préliminaires de laquelle élaborés. - L'exploitation informatique d'un échantillon de qui a permis d'obtenir rapidement les résultats - L'exploitation informatique les résultats définitifs et exhaustive au ont bout été

6 4 d)- L'ANALYSE Il s'agit à cette étape, d'expliquer et de commenter les résultats obtenus, c'est-à-dire, d'étudier d'une manière approfondie certains aspects tels que la structure par âge, le niveau d'instruction, l'activité économique de la population etc. Cette étape a été précédée de la conception et de l'élaboration des tableaux statistiques. e)- LA PCBLICATION DES RESULTATS Elle se déroule de manière progressive, au fur et à mesure que les travaux d'exploitation et d'analyse avancent. D'abord, illernent premiers résultats provisoires obtenus par manuel ont fait l'objet d'une diffusion Ensuite, chantillon ont ùdministrations, qu'internationaux. les résultats issus de l'exploitation d'un été mis à la diposition de quelques institutior'.s et organismes tant nationaux Enfin, la publication des résultats complets issus de l'exploitation exhaustive des questionnaires a été faite par la ~~uitc:. 1.;. I:ITERVEUTIOilS ET CotlTRIBUTIOtlS Le 2e PGPH a mobil~sé d' importa:1ts moyens humains et matériels. L'exécution du projet a nécessité pour la phase principale de terrain personnes dont 360 contrôleurs, 2812 chefs d'équipec; et 9943 agents recenseurs. Quant à la phase d'exploitation 515 personnes dont 129 agents de saisie et 227 agents de codification ont êtê employés. L'encadrement du personnel de terrain et la supervision des travaux étaient assurés non seulement par le personnel propre au et, mél s <Ju,;si p<1r toutes les autorités administratives, pol tiques et traditionnelles. L'intervention des autorités réligieu es té appréciée pendant l campagne de sensibilisation. Parmi les institutions et organisations étrangères ayant apporté leurs concours techniques au Gouvernement dans le cadre du projet, on peut citer La Corr.mission Economique pour l'afrique, l'institut National de Statistique et des Etudes Economiques de Pari, l'institut de Formation et de Recherche Démogr~phiques de Yaoundé, U.S Bureau of the Census. Les moyens de déplacement étaient composés de 68 véhicules, plus de JGO cyclocjoteurs, près de 800 bicyclettes,

7 5 complétés par un hélicoptère, des zodiacs et des sea-trucks mis à la disposition du projet le Ministère de la Défense pendant le dénombrement. Le parc matériel informatique comprenait 68 micro-ordinateurs et des équipements connexes. Le financement du projet a été rendu possible aux efforts du Gouvernement Camerounais et à la contribution Fonds des Nations-Unies pour les Ac ti vi tés en matière de Population. Cette dernière contribution a surtou~ permis le financement des équipements informatiques, la formation du personnel et la prise en charge des salaires d'une partie du personnel temporaire d 1 exploitation. 2- COMBIF~ SOMMES-NOUS EN 1987? Au mois d 1 avril 1987, la population de la République du Cameroun s'élève à habitants dont 49,2% d'hommes et 50,8% de femmes soit près de 97 hommes pour 100 femmes. Dans cette population, près de 3 personnes sur 100 sont des étrangers et sur 100 étrangers résidant au Cameroun, 94 sont des Africains. La densité observée est un peu plus de 22 habitants au km2. Entre 1976 et 189, la population du Cameroun a augmenté de personnes en chiffre absolu, soit. un taux d'accroissement annuel moyen de 2,9%. A ce taux, on peut estimer la population à en avril On a ville et 62,7 habitants observé que 37,3 en zone --urale. DOUALA YAOUNDE GAROUA ~!AROUA BAFOUSSAI-1 BA:,: EN DA de cette population habitent en Six villes ont pl.us de Cinq d'habitants: province EXTRH1E-NORD CE!J'rRE LITTORAL OC EST NORD-OC EST sur 10 ont plus d'un million La administrative répartition çie figure en annexe. la population par unité

8 3- COMMENT SE REPARTIT LA POPULATION SELON L'AGE? 6 Les personnes de moins de 20 ans représentent 56,3% (ce qui traduit le caractère extrêmement jeune de la population) celles de 20 à 54 ans 36,3% et celles de 55 ans et plus 7,4%. 4- QUELLE EST LA SITUATION MATRIMONIALE DES PERSONNES AGEES DE 11 ANS ET PLUS? Dans la population àgée de 11 ans et plus, on compte 39,8% de personnes célibataires, 51% de mariées, 6,6% de veuves et 2,6% de divorcées ou de séparées. Parmi les hommes âgés de 11 ans et plus, 50, 1% sont célibataires contre JO,J% des femmes dans la même tranche d'âge. Dans la catégorie des hommes mariés, les polygames représentent 22% et les monogames 78%. Parmi les femmes mariées, 39,1% ont déclaré être en polygamie. On a relevé que 11,3% des femmes sont veuves contre 1,5% d'ho::~r:~es. 5- QUEL EST LE NIVEAU D'INSTRUCfiON DE LA POPUI~TION? Sur le plan de l'analphab6tisation, parmi les personnes 5g6es de 11 ans et plus, 4 ni lire ni écrire ' saviez-vous que sur 10 ne savent Cette proportion est encore plus élev6e chez les femmes (5 sur 10) que chez les hommes (3 sur 10). En ce qui concerne le niveau d'instruction, que 4 0, 9 des personnes âgées de J ans et plus ont d'études primaires, et 11,8% le niveau de secondaire. Les personnes n'ayant jamais été à l'école, sulvl seulement les enseignements maternel ou représentent ~6.~~on observe le ni veau ou ayant coranique sexe: Par niveau, ces proportions varient en fonction du - Enseignement Primaire: 44,9% des hommes et 37,3 des femmes; -Enseignement Secondaire: 14,6% des hommes et

9 7 3,9% des femmes; - Enseignement Supérieur: 1, 3% des hor:mes et o, 3% des femmes; - s~ns niveau: 39,2% des hormes et 53,~ des femnes. S'agissant de la fréquentiltion scolaire, on obc~erve la répartition suivante pilr tranche d'~ge: 3-5 ilns: 19,7% d'enf~nts fréquentent un établissement scolilire (dont 52% des garçons et 43% des filles); 6-14 ans: 73,0% d'enfants fréquentent un établissement scol~ire (dont 53,7 de garçons et 43,3% des filles); ~ns: 35,6% de personnes fréquentent un établissement scolaire (dont 60,1% cle sexe masculin et 39,9 de sexe féminin). A partir cle 25 ans, seulenent 4, J déclaré fréquenter un établissement scolaire. de personnes ont Saviez-vous que sur 20 enf~nts ~gés de G à 14 ans, près de 5 ne vont pas à l'école? Dans la tr~nche d'âge cle personnes en fréquentation scolaire du soir ou par correspondance. 15 ont ans et déclilré plus, suivre 0,4 un des cours 6- COMMENT LA POPULA'l'ION EST-ELLE OCCUPEE? de la 53,6%) Les personnes âgées de 6 ans et plus représente~t 77,6% population totale (celle de 15 ans et plus représente D~ns la première tranche d'âge, lil population ~ctive (l'ensemble des personnes qui travaillent, plus celles qui cherchent du travail) représente 43,2% et la population inactive (élèves, étudiants, ménilgères, rentiers, retraités, vieillards, handicapés et oisifs) représente 51,3%. Dans la tranche d'âge 15 ans et plus, la population active représente 64,95% et la population inactive 35,05%.

10 8 La proportion des actifs est plus élevée en zone rurale (53,3%} qu'en ville (39,6%) dans la population de 6 ans et plus (dans la population de 15 ans et plus, ces proportions sont de 71,05% en campagne contre 55,1 en ville). Au sein de la population active, étaient occupées au moment du recensement d'emploi pour la population de 6 ans et plus. 92,3% de et 7, 7% personnes en quête Les personnes en quête d'emploi représentent 16,4% des actifs en ville et 3,8% en zone rurale. Parmi les personnes sans travail et en quête d'un emploi, 85,2% n'ont jamais travaillé. On a observé que 61,7% de la population inactive sont des élèves et étudiants, 25,3% des ménçtgères et 13 des autres inactifs (retaités, vieillards, handicapés.. ). Le taux spécifique d'activité observé pour la tranche d'âge de 6 ans et plus (nombre total d'actifs d'un groupe d' rapporté au nombre total de personnes du même groupe d'âge) dans le pays est de 48,5% pour les deux sexes, 57,3% pour les hom~es et 38,1% pour les femmes. Cet indice varie en fonction des tranches d'âges, sexe et le secteur de résidence. Quelle que soit la tranche d'âge considérée, le taux d'activité est toujours plus élevé en zone rurale qu'en ville. Dans population occupée, 70,9% se sont déclarés agriculteurs, éleveurs, chasseurs et pécheurs ; 11,3% ouvriers et manoeuvres non agricoles ; 17,8 occupant le reste des emplois. En ville, c'est la proportion des ouvriers et manoeuvres non agricoles qui est la plus importante (28, ), les agriculteurs, éleveurs, chaseurs, pêcheurs représentent quant à eux, 22,7 de la population active. En zone rurale, ces proportions sont respectivement de 4,5% et 89,7 Par ailleurs, près de 2 personnes sont à la charge d'une personne active cccupée.

11 7- A QUOI S'OCCUPENT CEUX QUI TRAVAILLENT ET POUR QUI TRAVAILLENT-ILS? 9 Parmi les actifs occupés, 58,9% ont déclaré travailler pour leur propre compte ; 18, 1% pour un salaire 21,7% comme aide-familiaux ; 0,9% comme apprentis. En ville, les travailleurs indépendants représentent 43,9% des actifs occupés (de 6 ans et plus), les salariés 47,6%, les aide-familiaux 5,2% contre respectivement.64,7%, 66% et 28,1% en milieu rural. 8- COMBIEN Y A-T-IL DE PERSONNES PAR MENAGE? Le nombre moyen de personnes par ménage est de 5,2. Il est sensiblement le méme en ville (4,9) qu'en campagne (5,3). Un chef de ménage sur 5 est une femme. 9- COMMENT LES MENAGES SON1'-ILS LOGES? D'une manière générale, les conditions de logement des ménages se sont nettement améliorées par rapport â la situation observée en 19ï LES MATER~' X DES MURS DES HABITATIONS Dans l'ensemble, 51,8% des logements ont des murs faits de terre ou de briques de terre non cuites ; en ville, ces matériaux sont utilisés pour 1,8% de logements contre 64,3% en zone rurale. Des parpaings, de la pierre de taille, du béton ou des briques de terre cuites entrent dans la construction des murs de 16,7% des logements pour l'ensemble du pays. En ville cette proportion est de 31,9 contre 7,3% en zone rurale. Par r~pport à la situation de 1976, deux fois plus de logements, leurs murs bâtis en ces matériaux. Quant aux autres matériaux, on observe des logements :du pisé (14,1%), du bois (l,1) feuilles ou de li.1 paille (3,7%). pour l'ensemble des nattes des

12 10 LES MATERIAUX DU TOIT Dans 1 'ensemble, 69, 6% des logements ont leurs toits couverts de tôles, de tuiles ou du béton. Cette proportion est respectivement de 94,3% et 54,2% en ville et en zone rurale. rurale tiers. Plus de la sont faits de moitié des toits des logements en zone ces matériaux alors qu'en 1976 c'était le Les nattes, le chaume ou les feuilles couvrent encore le toît de 4% de l'ensemble des logements en ville et 43,4% en zone rurale. LE REVETEMENT DU SOL Le sol de 62, 5% de 1' ensemble des logements est en terre battue. Cette proportion est de 27,3% en ville contre 84% en zone rurale. Le plancher de 3 7% de 1' ensemble des logements est revêtu de ciment ou de carreaux. En ville, ces matériaux servent pour 72,3% des logements contre 14,9% en zone rurale. En 1976, 20% ciment ou carreaux. seulement des logements avaient un sol en COMMENT S'ECLAIRE-T-ON DANS NOS HABITATIONS? Le pétrole (kérosène) constitue la source principale d'energie utilisée pour l'éclairage. On le retrouve dans 74,3% de l'ensemble des ménages. En ville, 47,3% des ménages l'utilisent contre 91,6% en zone rurale. L'électricité vient en deuxième position avec 22,4% de l'ensemble des ménages qui l'utilisent, soit plus de trois fois plus qu'en Toutefois, cette proportion est de 52,3% en ville et 3,7% seulement en zone rurale. D'OU VIENT L'EAU CONSOMMEE DANS LES MENAGES? L'eau consommée par 35,4% des ménages provient d'un puits ou d'une source non aménagée, tandis que 22,2% consomment l'eau d'un cours d'eau (rivière, marigot), 11% l'eau d'un robinet privé, 20,6% l'eau d'une borne fontaine et 9,6% l'eau d'une source aménagée. Ainsi, l'on observe que 8 personnes sur 10 résidant en zone rurale consomment l'eau provenant soit d'un puits, soit d'une rivière~ soit d'une source non aménagée. La proportion des ménages urbains consommant l'eau d'un

13 11 robinet pr1ve, est passée de 5% en 1976 à 25,1% en 1987, soit cinq fois plus. QUELLE EST LA SOURCE D'ENERGIE UTILISEE POUR LA CUISINE DANS LES MENAGES? Le bois, le charbon ou la sciure de bois sont utilisés par 79,8% de l'ensemble des ménages. En ville, 25,5% des ménages utilisent le pétrole (kérosène) et 18,2% le gaz, contre respectivement 2,9% et 0,7% en zone rurale. LE MENAGE EST-IL PROPRIETAIRE DE SON LOGEMENT? Dans l'ensemble, 74,6% des ménages propriétaires; 17,8% locataires et 7,6% l'employeur ou gratuitement. on'!: déclaré logés soit être par Parmi les propriétaires 8,4% seulement déclarent avoir un titre foncier. 10- QUELLES AUTRES INFORMATIONS POUVEZ-VOUS OBTFNIR? A terme, tous ces résultats feront l'objet de publication de données détaillées sous forme de tableaux statistiques par unité adm.inistrative, et d'analyse selon les thèmes spécifiques (structure par sexe et par âge, mouvement de la population, niveau d'instruction, activité économique, ménage et habitat, etc... ). Par ailleurs, supports inforamtiques sur simple demande. d'autres informations sont stockées sur et pourront être consul té es ou obtenues Il est également prévu la publication : D'un fichier national de localités comprenant les informations suivantes par village La population La langue nationale parlée Les infrastructure communautaires Les voies d'accès Les activités productrices dominantes. - D'un rapport général portant sur le déroulement du projet sous tous ses aspects.

14 COMMENT SE LES PROCURER? Toutes ces informations peuvent être obtenues auprês de la Direction Nationale du 2e RGPH, BP 094 YAOUNDE CAMEROUtl, Téléphone (237) , télex MitlPAT 8203 K~l.

15 ANNEXE: Répartition de la population par unité administrative Recensement de la population d'avril POPULATION DU CAMEROUN 13 POPULATION TOTALE: Population urbaine: Population rurale: habitants habitants habitants PROVINCE DE L'A D A M A 0 U A POPULATION TOTALE: habitants Population urbaine: habitants Population rurale: habitants Unité administrative Totale Urbaine Rurale DJEREM Ngaoundal Tibati FARO-ET-DEO Mayo-Baléo Tignère 1916~ Galim-Tignère MAYO-BANYO Bankim Banyo MBERE Meiganga Djohong VZNA BêlÉ Ngar mdéré Mb :

16 14 PROVINCE DU POPULATION TOTALE: Population urbaine: Population rurale: C E N T R E habitants habitants habitants Unité adninistrative Totale Urbaine Rurale : HAUTE-SANAGA Hbandjock Hi:1ta llar:ga-eboko :n:oteng : LF:KlE F:vodoula t':onatélé Obala OY:ola Sa a J'i HBM l Bilfia DcuY: BoY.ito!Jdir: inimd:i t1<:ü: é n 6 né :Jtui Ngor-o Or.1bcsr.;a YoY:o tjgambé-tij.:ar ' , ' ')')2 9 23() OfJG !4 ME FOU Akono Awaé Bikok Essô Mbankomo Mf ou Nqoumou SOCl ï264 1 '_,t, 7 2 l~j-~ GG72 12 J lggo (,

17 15 MFOUNDI Yaoundé Yaoundé Yaoundé Yaoundé NYONG-ET-KELLE Bôt-Makak Eséka Makak Messondo Ngog-Mapubi Di bang Matomb NYONG-ET-MFOù~OU Akonolinga A y os Endom NYONG-ET-SOO Dzeng Mbalmayo Ngomedzap :

18 16 '' '.OVINCZ DE L' E S T POPULATION TOTALE: Population urbaine: Population rurale: habitants habitants habitants Unité administrative Totale Urbaine Rurale : BOUMBA-ET-NGOKO Moloundou Yokadouma Gari-Gombo HAUT-NYONG l,bong-mbang Doumé Lornié Ngoyla Messarnena Nguélérnendouka Dirnako KA DEY Batouri Ndélélé Ketté Mbang LOM-ET-DJERE!1 Bert oua Diang Bétaré-Oya Be labo Garoua-Boulaï ~i ~ \." ",\ ("' 1323&

19 17 PROVINCE DE L' E X T R E M E - N 0 R D POPULATION TOTALE: Population urbaine: Population rurale: habitants habitants habitants Unité administrative Totale Urbaine Rurale : DIAMARE Bogo Maroua Gazawa Méri KAELE Kaélé Moutourwa Guidiguis Mindif Moulvoudaye LOGONE-ET-CHARI Kousséri Makary Fokotol Hilé-Ha 1 if a Logone-Birni Goulfey Blangoua Waza MAYO-DANAY Kar-Hay Kalfou Yagoua Wina Guéré Mag a MAYO-SAVA Mora Tokornbéré Kolofata MAYO-TSANAGA Mokolo Hi na Bourrha Koza :

20 18 PROVINCE DU LITTORAL POPULATION TOTALE: Population urbaine: Population rurale: habitants habitants habitants : Unité administrative Totale Urbaine Rurale : MO UN GO Dibombari Loum Man jo Mbanga Me long Nkongsamba NKAM Nkondjcck Yabassi Yingui SANAGA-MARITIME Dizangué Edéa Ndom Ngambé Pauma Mouanko WOURI Douala 1 Douala 2 Douala 3 Douala :

21 19 PROVINCE DU N 0 R D POPULATION TOTALE: Population urbaine: Population rurale: habitants habitants habitants Unité administrative Totale Urbaine Rurale BENQUE Garoua ibérni.>itoa FARO Poli Béka MAYO-LOUTI G' ider l<f~yo-oulo ll.guil IAYO-REY Rey-Bouba Tcholliré Touboro :

22 20 PROVINCE DU N 0 R D - 0 U E S T POPULATION TOTALE: Population urbaine: Population rurale: habitants habitants habitants : Unité administrative Totale Urbaine Rurale : : BUI Jakiri Kumbo DONGA-MANTUNG Nkambe Ako :. Nwa : MENCHUM Fundong Wum Furu-Awa MEZAM Bali Bamenda Tu bah Nd op MOMO Bat ibo Mbengwi Njikwa

23 21 PROVDICE DE L' 0 U E S T POPULATION TOTALE: Population urbaine: Population rurale: habitants habitants habitants Unité administrative Totale Urbaine Rurale : BAMBOUTOS Ba tcham Galim Mbouda HAUT-NKAM Ba fang Bakou Ban a Bandja Kekem MENOU A Dschang Penka-Michel Sant.chou Fokoué MIFI Bafoussam Bamendjou Bandjoun Bangou Bah am < NDE Bangangté Ba zou Tonga NOUN Foumban!Coutaba Foumbot Mag ba Malantouen Massagam :

24 22 PROVINCE DU S U D POPULATION TOTALE: Population urbaine: Population rurale: habitants habitants 269 ~75 habitants unité administrative Totale Urbaine Rurale : DJA-ET-LOBO Bengbis Djoum Oveng Min tom Sangmélima Zoétêlé ] NTEM Ambam Olamzé Ebolowa Biwong-Bane Mengong Ngoulemakong Ma'an Mvangan OCEAN Akom 2 campo Kribi Lolodorf Mvengué

25 23 PROVINCE DU SUD-OUEST POPULATION TOTALE: Population urbaine: Population rurale: habitants habitants habitants Unité administrative Totale Urbaine Rurale FAKO Bue a Limbe Muyuka Tiko MAN YU Akwaya Eyumodjock Fontem Mamfe MEME Bangem Kumba Nguti Tombel NDIA'N Barnusso Ekondo-Titi Isangele Kombo-Itindi Kombo-Abedimo Idabato Mundernba :

26 PYRAMIDE DES AGES CAMEROUN (TOUS SECTEURS) AGES , EFFECTIFS (EN MILLIERS) RECENSEMENT DE

27 ~~-- ~ TAUX DE SCOLARISATION PAR GROUPE D'AGES o/o ---~ ans 6-14 ans ans TRANCHE D'AGES - ENF.SCOL. - ENF. N.SCOL RGPH 1987

28 REPARTITION DE LA POPULATION DE 3 ANS ET PLUS SELON LE NIVEAU D'INSTRUCTION SANS NIVEAU ENS. PRIM. ENS. SEC. ENS. SUP. -DEUX SEXES MASCULIN FEMININ RGPH 1987

29 PROPORTION DES PERSONNES NE SA NI LIRE NI ECRIRE % L TAUX D'ANAPHAB. - 2 SEXES ~ MASCULIN c::j FEMININ RGPH 1987

30 POPULATION ACTIVE DE 6 ANS ET PLUS SELON LE STATUT DANS L'EMPLOI 70 % INDEPEN. SALARIES APPRENTIS AIDE-FAM. STATUT -DEUX SECT. SECT. URB. SECT. RUR. RGPH 1987

31 REPARTITION DES MENAGES SELON LE MODE D'APPROVISIONNEMENT EN EAU 80 o/o ROB.PRIVE BORNE FON. SOURCE AM. PUITS/RIV. AUTRE MODE D'APPROVISIONNEMENT -TOUS SECT. SECT. URB. SECT. RUR. RGPH 1987

32 REPARTITION DES MENAGES SELON LE MODE D'ECLAIRAGE 100 o/o ELECTRICITE PETROLE GAZ AUTRE MODE D'ECLAIRAGE -TOUS SECT. ~l SECT. URB. SECT. RUR. RGPH 1987

33 REPARTITION DES MENAGES SELON LE MODE DE PROPRIETE DU LOGEMENT 80 % PR.+ T.F. PR.S T.F LOCATION LOGE/EMPL LOG. GRATUIT MODE DE PROPRIETE -TOUS SECT. - SECT. URB. CJ SECT. RUR. RGPH 1987

34 POPULATION DE 11 ANS ET PLUS SELON L'ETAT MATRIMONIAL DIV/SEP 2.6 UF RGPH 1987

Département des Landes (40) - Dossier complet

Département des Landes (40) - Dossier complet Département des Landes (4) - Dossier complet Chiffres clés Évolution et structure de la population Département des Landes (4) POP T - Population par grandes tranches d'âges 211 26 Ensemble 387 929 1, 362

Plus en détail

ANNEXE A PLAN DE SONDAGE

ANNEXE A PLAN DE SONDAGE ANNEXE A PLAN DE SONDAGE ANNEXE A PLAN DE SONDAGE A.1 INTRODUCTION La Deuxième Enquête Démographique et de Santé au Cameroun (EDSC-II) a prévu un échantillon d environ 6 000 femmes âgées de 15 à 49 ans

Plus en détail

Indicateurs du Recensement Général de la Population et de l Habitation - 1 -

Indicateurs du Recensement Général de la Population et de l Habitation - 1 - INDICATEURS DU RECENSEMENT GENERAL DE LA POPULATION ET DE L HABITATION BENIN 2002 CHITOU FATAHI Intitulé ETAT DE LA POPULATION Effectif de population par sexe Densité de population Taille moyenne des ménages

Plus en détail

IDENTIFICATION CODE EDSG... NUMÉRO DE MÉNAGE DANS LA STRUCTURE... URBAIN/RURAL (URBAIN=1, RURAL=2)... ENQUÊTE HOMME (OUI=1, NON=2)...

IDENTIFICATION CODE EDSG... NUMÉRO DE MÉNAGE DANS LA STRUCTURE... URBAIN/RURAL (URBAIN=1, RURAL=2)... ENQUÊTE HOMME (OUI=1, NON=2)... NOM DE LA LOCALITÉ ENQUÊTE DÉMOGRAPHIQUE ET DE SANTÉ -------- RÉPUBLIQUE GABONAISE ------ DIRECTION GÉNÉRALE DE LA STATISTIQUE ET DES ÉTUDES ÉCONOMIQUES ----- -- QUESTIONNAIRE MÉNAGE -- IDENTIFICATION

Plus en détail

Ce document est disponible également sur le site Web du HCP : www.hcp.ma

Ce document est disponible également sur le site Web du HCP : www.hcp.ma Octobre 2014 Haut-Commissariat au Plan 2 SOMMAIRE AVANT-PROPOS...5 DEMOGRAPHIE...7 FEMMES CHEFS DE MENAGE ET FEMMES VIVANT SEULES... 25 EDUCATION ET ALPHABETISATION... 47 ACTIVITE, EMPLOI ET CHOMAGE...

Plus en détail

1. La nuptialité.. 23

1. La nuptialité.. 23 LISTE DES TABLEAUX 3 LISTE DES GRAPHIQUES..... 5 PRINCIPAUX INDICATEURS RELATIFS A LA FEMME DANS LA REGION DE L ORIENTAL 7 INTRODUCTION 9 CHAPITRE I : ASPECTS QUANTITATIFS DE LA POPULATION FEMININE DE

Plus en détail

Ce document est disponible également sur le site Web du HCP : www.hcp.ma

Ce document est disponible également sur le site Web du HCP : www.hcp.ma Haut-Commissariat au Plan 2 Sommaire Avant-propos...5 Démographie...7 Femmes Chefs de ménage et Femmes vivant seules... 19 Education et alphabétisation... 33 Activité, Emploi et Chômage... 45 Pauvreté

Plus en détail

CHAPITRE IV : FECONDITE DIFFERENTIELLE

CHAPITRE IV : FECONDITE DIFFERENTIELLE CHAPITRE IV : FECONDITE DIFFERENTIELLE INTRODUCTION Les informations recueillies lors du dénombrement du 3 ème RGPH-2001 permettent d analyser les caractéristiques démographiques, socioéconomiques et culturelles

Plus en détail

O L D A SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Kolda

O L D A SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Kolda REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------------ MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN ------------------ AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE ------------------

Plus en détail

CHAPITRE 2 CARACTÉRISTIQUE DES MÉNAGES ET DES ENQUÊTÉS

CHAPITRE 2 CARACTÉRISTIQUE DES MÉNAGES ET DES ENQUÊTÉS CHAPITRE 2 CARACTÉRISTIQUE DES MÉNAGES ET DES ENQUÊTÉS Célestin L. Sagnon Ce chapitre présente les résultats concernant les principales caractéristiques des ménages, des femmes et des hommes enquêtés individuellement.

Plus en détail

CARACTÉRISTIQUES DES MÉNAGES 2

CARACTÉRISTIQUES DES MÉNAGES 2 CARACTÉRISTIQUES DES MÉNAGES 2 Sani OUMAROU et Abdoullahi BEIDOU Ce chapitre porte sur les caractéristiques sociodémographiques de la population des ménages (structure par âge et sexe, taux de fréquentation

Plus en détail

ENQUETE MIGRATION ET TRANSFERTS DE FONDS AU SENEGAL

ENQUETE MIGRATION ET TRANSFERTS DE FONDS AU SENEGAL ENQUETE MIGRATION ET TRANSFERTS DE FONDS AU SENEGAL SECTION I. INTRODUCTION Au Sénégal, comme dans la grande majorité des pays en développement, les deux dernières décennies ont été marquées par la libéralisation

Plus en détail

CHAPITRE 3 CARACTÉRISTIQUES DES MÉNAGES ET DES FEMMES

CHAPITRE 3 CARACTÉRISTIQUES DES MÉNAGES ET DES FEMMES CHAPITRE 3 CARACTÉRISTIQUES DES MÉNAGES ET DES FEMMES Salif Ndiaye Deux thèmes font l objet de ce chapitre : les caractéristiques de l'échantillon des ménages, et celles des femmes enquêtées. L examen

Plus en détail

TROISIEME RECENSEMENT GENERAL DE LA POPULATION ET DE L HABITAT

TROISIEME RECENSEMENT GENERAL DE LA POPULATION ET DE L HABITAT REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix Travail Patrie REPUBLIC OF CAMEROON Peace Work Fatherland TROISIEME RECENSEMENT GENERAL DE LA POPULATION ET DE L HABITAT DICTIONNAIRE DES VARIABLES DU 3 ème RGPH ******** Draft

Plus en détail

FICHE PROFIL - QUARTIERS DE LA POLITIQUE DE LA VILLE Données des Recensements de la population de 1990 et 1999

FICHE PROFIL - QUARTIERS DE LA POLITIQUE DE LA VILLE Données des Recensements de la population de 1990 et 1999 N de : 9305020 N Dépt : 13 DONNEES ESSENTIELLES Evol 90-99 1990 en % Evol 1999 90-99 en % Evol 90-99 en % Population totale 19 938 19 896-0,2 134 672 136 578 1,4 1 315 316 1 349 584 2,6 % de moins de 20

Plus en détail

METHODOLOGIE DE COLLECTE DE DONNEES dans le cadre de l enquête «Prévision et Estimation des Récoltes» (EPER)

METHODOLOGIE DE COLLECTE DE DONNEES dans le cadre de l enquête «Prévision et Estimation des Récoltes» (EPER) REPUBLIQUE DU NIGER MINISTERE DU DEVELOPPEMENT AGRICOLE METHODOLOGIE DE COLLECTE DE DONNEES dans le cadre de l enquête «Prévision et Estimation des Récoltes» (EPER) 2 I/ ENQUETE PREVISION ET ESTIMATION

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 1968 1975 1982 199 1999 Population 861 452 934 499 995 498 1 52 183 1 134 493 1 266 358 Densité moyenne (hab/km2)

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 1968 1975 1982 199 1999 Population 55 364 569 81 571 852 559 413 544 891 554 72 Densité moyenne (hab/km2) 64,2 66,5

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 1968 1975 1982 199 1999 Population 2 418 847 2 511 478 2 52 526 2 531 855 2 554 449 2 571 94 Densité moyenne (hab/km2)

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 1968 1975 1982 199 1999 Population 1 397 99 1 42 295 1 412 413 1 433 23 1 441 422 1 461 257 Densité moyenne (hab/km2)

Plus en détail

TOLÉRANCE À L ÉGARD DE L HOMOSEXUALITÉ EN MILIEU DE TRAVAIL

TOLÉRANCE À L ÉGARD DE L HOMOSEXUALITÉ EN MILIEU DE TRAVAIL TOLÉRANCE À L ÉGARD DE L HOMOSEXUALITÉ EN MILIEU DE TRAVAIL Sondage d opinion auprès des Québécois (Travailleurs salariés) Pour L Ordre des conseillers en ressources humaines et en relations industrielles

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. LES SUPERFICIES ET PRODUCTIONS DES CULTURES VIVRIERES DE 2001 à 2005... 8

TABLE DES MATIERES. LES SUPERFICIES ET PRODUCTIONS DES CULTURES VIVRIERES DE 2001 à 2005... 8 TABLE DES MATIERES LES ERFICIES ET UCTIONS DES CULTURES VIVRIERES DE 2001 à 2005... 8 RESULTATS DEFINITIFS 1999 2004... 9 L ANANAS... 9 L'ARACHIDE... 10 LA BANANE DOUCE... 13 LA BANANE-PLANTAIN... 15 LE

Plus en détail

vue par le recensement

vue par le recensement République et Canton de Genève Département de l Economie, de l Emploi et des affaires Extérieures La ville de Versoix Le recensement de la population de 2000 : une photographie de la Suisse Les recensements

Plus en détail

Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013)

Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013) 1 Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013) Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013) 1. Statut sur le marché de l'emploi de la population de 15 ans et plus en 1983 et en 2013 La

Plus en détail

Nouveaux Quartiers de la Politique de la Ville

Nouveaux Quartiers de la Politique de la Ville COMMISSARIAT GÉNÉRAL À L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES DIRECTION DES STRATÉGIES TERRITORIALES DIRECTION DE LA VILLE ET DE LA COHÉSION URBAINE Nouveaux Quartiers de la Politique de la Ville CA Villefranche Beaujolais

Plus en détail

Saint-Vallier-de-Thiey Bar-sur-Loup. Grasse. Grasse-sud

Saint-Vallier-de-Thiey Bar-sur-Loup. Grasse. Grasse-sud PROVENCE-ALPES-COTE D'AZUR 17 rue Menpenti 13387 MARSEILLE CEDEX 1 Tél. : 4 91 17 57 57 Fax : 4 91 17 59 59 http://www.insee.fr TERRITOIRE CA POLE AZUR PROVENCE 5 communes, 2 chefs lieux de cantons, unité

Plus en détail

Licence professionnelle Systèmes informatiques et logiciels spécialité développement d'applications Internet/Intranet

Licence professionnelle Systèmes informatiques et logiciels spécialité développement d'applications Internet/Intranet IUT - Institut Universitaire de Technologie Licence professionnelle Systèmes informatiques et logiciels spécialité développement d'applications Internet/Intranet / Objectifs de cette licence professionnelle

Plus en détail

CHAPITRE 7. Économie des ménages

CHAPITRE 7. Économie des ménages CHAPITRE 7 Économie des ménages Les faits saillants Enquête sur les conditions de vie en Haïti Relations des ménages avec le marché du travail Rapport de dépendance économique des ménages Le rapport de

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population Lyon 7e Arroissement (69387 - Arroissement municipal) Évolution et structure de la population Mise à jour le 3 juin 211 Géographie au 1/1/21 POP T1M - Population 1968 1975 1982 199 1999 Population 62 2

Plus en détail

Volume 2 RAPPORT D ANALYSE

Volume 2 RAPPORT D ANALYSE REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana - Fahafahana - Fahamarinana MINISTERE DE L ECONOMIE ET DU PLAN DIRECTION GENERALE DE L INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE COMMISSION NATIONALE DU RECENSEMENT GENERAL

Plus en détail

Profil sociodémographique

Profil sociodémographique Édition janvier 2013 Données sociodémographiques Population Âge Sexe Accroissement naturel Familles Ménages État matrimonial Langues Photo de la page couverture : Denis Labine Ce profil sociodémographique

Plus en détail

QUESTIONNAIRE-MÉNAGE

QUESTIONNAIRE-MÉNAGE RÉPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE COMITÉ NATIONAL DU RECENSEMENT INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE RECENSEMENT GÉNÉRAL DE LA POPULATION ET DE L'HABITAT ---------------- RGPH 2014 Décret n 2012-698 du 1er août

Plus en détail

Bellevue - Chantenay - Sainte-Anne

Bellevue - Chantenay - Sainte-Anne Mendès France Croix Bonneau - Bourderies auriers Mairie de Chantenay Plessis Cellier - Roche Maurice Boucardière - MallèveJean Macé Salorges - Cheviré - zone portuaire E QUARTIER Sainte- Anne, contrasté,

Plus en détail

DIAGNOSTIC TERRITORIAL Données sexuées IRIS

DIAGNOSTIC TERRITORIAL Données sexuées IRIS Page 1/63 DIAGNOSTIC TERRITORIAL Données sexuées IRIS Lyon 3 ème arrondissement 960 20FEB15 Département : Commune : Lyon 3ème arrondissement EPCI : CU de Lyon (Grand Lyon) Quartier : Moncey BONNEL - SERVIENT

Plus en détail

Le marché du travail en Belgique en 2012

Le marché du travail en Belgique en 2012 1 Le marché du travail en Belgique en 2012 Le marché du travail en Belgique en 2012 1. Le statut sur le marché du travail de la population de 15 ans et plus Un peu moins de la moitié de la population de

Plus en détail

Profil sociodémographique

Profil sociodémographique Profil sociodémographique La population > Les familles de recensement Les ménages privés > L'état matrimonial L'immigration > Les langues > Le marché du travail Le lieu de travail et le mode de transport

Plus en détail

Les conditions de logement des ménages à bas revenus en 2010

Les conditions de logement des ménages à bas revenus en 2010 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 291 Février 212 Les conditions de logement des ménages à bas revenus en 21 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION En 21, le parc social loge

Plus en détail

Ville de Sherbrooke. Population en 2006 (2)

Ville de Sherbrooke. Population en 2006 (2) Les informations présentées dans ce document ont été regroupées par Paul Martel, coordonnateur régional dans le cadre du Plan d action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées

Plus en détail

Atelier régional des Nations Unies sur le traitement des données du recensement (3-7 novembre 2008, Bamako/Mali)

Atelier régional des Nations Unies sur le traitement des données du recensement (3-7 novembre 2008, Bamako/Mali) INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE Société d Etat Décret n 96-975 du 18 décembre 1996 01 BP V 55 Abidjan Siège social : Cité Adm. Tour C 2 ème étage Tél : 20 21 05 38 Fax (225) 20 21 63 27 DEPARTEMENT

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et Entrepreneuriat

Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et Entrepreneuriat Promotion / Enquête à mois du diplôme Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et Entrepreneuriat Objectif de cette licence professionnelle : Former des

Plus en détail

CHAPITRE I : PRESENTATION DES INSTRUMENTS DE LA SAISIE

CHAPITRE I : PRESENTATION DES INSTRUMENTS DE LA SAISIE 1.1 Questionnaire ménage CHAPITRE I : PRESENTATION DES INSTRUMENTS DE LA SAISIE Le questionnaire est le document de référence sur lequel figure les données collectées sur le terrain et codifiées au BCR

Plus en détail

Arrêté N 00630/MP du 21 novembre 1997 portant nomination de directeur du projet Recensement Général de la Population et de l Habitat.

Arrêté N 00630/MP du 21 novembre 1997 portant nomination de directeur du projet Recensement Général de la Population et de l Habitat. Bibliographie Les arrêtés, décisions et décrets Arrêté N 0565/MP/DSCN du 20 octobre 1997 portant création d'un Bureau Central, des Bureaux Départementaux, des Bureaux des Communes urbaines et des Bureaux

Plus en détail

PARIS 1954. Données statistiques. 13 e arrondissement. Population, logement, emploi. Atelier Parisien d Urbanisme - septembre 2005.

PARIS 1954. Données statistiques. 13 e arrondissement. Population, logement, emploi. Atelier Parisien d Urbanisme - septembre 2005. PARIS 1954 1999 Données statistiques Population, logement, emploi InterAtlas 13 e arrondissement Atelier Parisien d Urbanisme - septembre 2005 Avertissement La série de recueils «Paris Evolution 1954-1999»

Plus en détail

Projet IPUMS- International Récupération des micro données. Recensement général de la population du Mali de 1976

Projet IPUMS- International Récupération des micro données. Recensement général de la population du Mali de 1976 Projet IPUMS- International Récupération des micro données Recensement général de la population du Mali de 1976 Contexte Le Gouvernement du Mali a toujours attaché une importance particulière à la variable

Plus en détail

Annexes. Côte-Nord Revenu des familles et des ménages Caractéristiques des ménages et des logements

Annexes. Côte-Nord Revenu des familles et des ménages Caractéristiques des ménages et des logements Annexes 71 Annexe 1 Définitions A. Activité sur le marché du travail : travail à temps plein ou à temps partiel Travail à temps plein Travail contre rémunération ou à son compte, 30 heures ou plus par

Plus en détail

Etude sur l équipement des TPE / PME. en complémentaire santé

Etude sur l équipement des TPE / PME. en complémentaire santé Département Évaluation des Politiques Sociales Etude sur l équipement des TPE / PME en complémentaire santé Synthèse des résultats Léopold GILLES Pauline JAUNEAU Juillet 2012 1 Contexte et objectifs Dans

Plus en détail

15.2. LES BÉNÉFICIAIRES DES AIDES AU LOGEMENT

15.2. LES BÉNÉFICIAIRES DES AIDES AU LOGEMENT 15.2. LES BÉNÉFICIAIRES DES AIDES AU LOGEMENT Les aides au logement (allocation de logement familiale (ALF), allocation de logement sociale (ALS) et aide personnalisée au logement (APL)) permettent de

Plus en détail

Carte de présentation

Carte de présentation Carte de présentation Géoclip - Energies Demain 1/17 2/17 Méthode (1/2) Avant-Propos Il est rappelé à tous les utilisateurs de l'outil Précariter, ainsi qu'aux destinataires des données produites avec

Plus en détail

Activité antérieure des chômeurs

Activité antérieure des chômeurs Activité antérieure des chômeurs Chômeurs selon l activité antérieure au chômage, le groupe d âge, le sexe, Canada, province, mensuel, non désaisonnalisé Table-222 Chômeurs selon l activité antérieure

Plus en détail

LES FRANÇAIS VOYAGENT DE PLUS EN PLUS

LES FRANÇAIS VOYAGENT DE PLUS EN PLUS LES FRANÇAIS VOYAGENT DE PLUS EN PLUS Nelly GOUIDER En, chaque personne résidant sur le territoire métropolitain a effectué en moyenne près de six voyages à plus de kilomètres de son domicile au cours

Plus en détail

CENTRE D ETUDES ET DE RECHERCHES SUR LA POPULATION POUR LE DEVELOPPEMENT (CERPOD) CENTRE FRANÇAIS SUR LA POPULATION ET LE DEVELOPPEMENT (CEPED)

CENTRE D ETUDES ET DE RECHERCHES SUR LA POPULATION POUR LE DEVELOPPEMENT (CERPOD) CENTRE FRANÇAIS SUR LA POPULATION ET LE DEVELOPPEMENT (CEPED) CENTRE D ETUDES ET DE RECHERCHES SUR LA POPULATION POUR LE DEVELOPPEMENT (CERPOD) CENTRE FRANÇAIS SUR LA POPULATION ET LE DEVELOPPEMENT (CEPED) PROGRAMME POPULATION ET DEVELOPPEMENT AU SAHEL (PPDS) DU

Plus en détail

CHAPITRE 2 CARACTÉRISTIQUES DES MÉNAGES ET DES ENQUÊTÉS

CHAPITRE 2 CARACTÉRISTIQUES DES MÉNAGES ET DES ENQUÊTÉS CHAPITRE 2 CARACTÉRISTIQUES DES MÉNAGES ET DES ENQUÊTÉS Le questionnaire ménage de I'EDSC fournit un ensemble de données relatives à la structure de la population, à la composition des ménages, ainsi qu'aux

Plus en détail

PRÉFET DE LA RÉGION. Septembre 2013

PRÉFET DE LA RÉGION. Septembre 2013 La formation aux professions de santé en Ile-de-France Exploitation statistique de l enquête 2011 Septembre 2013 PRÉFET DE LA RÉGION Sommaire Introduction 1 Présentation des résultats Ensemble des formations

Plus en détail

La Grâce de Dieu. Portraits de quartiers prioritaires de Caen la mer. AUCAME Caen Normandie CAEN

La Grâce de Dieu. Portraits de quartiers prioritaires de Caen la mer. AUCAME Caen Normandie CAEN Quartier situé sur la commune de CAEN 4 611 habitants en 2011, soit 2 % de la population de solida territ rités oriales ui n 2015 J La Grâce de Dieu O RVATO I RE Portraits de quartiers prioritaires de

Plus en détail

Présentation de la Communauté d'agglomération de Saint-Dizier, Der & Blaise

Présentation de la Communauté d'agglomération de Saint-Dizier, Der & Blaise Présentation de la Communauté d'agglomération de Saint-Dizier, Der & Blaise Composition de la Communauté d Agglomération : 39 communes (dont 4 situées dans la Marne) Sources : IGN BD Topo, Francième Réalisation

Plus en détail

Sous-indicateur n 3-5-1 : Taux d emploi des femmes et des hommes âgés de 20 à 64 ans

Sous-indicateur n 3-5-1 : Taux d emploi des femmes et des hommes âgés de 20 à 64 ans 94 Partie II Objectifs / Résultats Objectif 3 : Concilier vie familiale et vie professionnelle Indicateur n 3-5 : Indicateur sur l emploi des femmes Sous-indicateur n 3-5-1 : Taux d emploi des femmes et

Plus en détail

Un profil des familles au Canada

Un profil des familles au Canada Familles Un profil des familles au Canada Il y avait 8,4 millions de familles au Canada en 2001. Les ménages de couples mariés forment la majorité des familles canadiennes. En 2001, 70,4% des familles

Plus en détail

Groupe de travaj 1 ORSTOM, I.N.S.E.E., I.N.E.D. sur les enquêtes démographiques à passages répétés

Groupe de travaj 1 ORSTOM, I.N.S.E.E., I.N.E.D. sur les enquêtes démographiques à passages répétés Groupe de travaj 1 ORSTOM, I.N.S.E.E., I.N.E.D. sur les enquêtes démographiques à passages répétés COLLOQUE DEMOGRAPHIE OCTOBRE 1970 AtD{EXE Enquête démographique - BURUNDI (1) 1 - Objectif Le manque de

Plus en détail

Communauté locale des Grands-Monts (C-14) Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous disent 1

Communauté locale des Grands-Monts (C-14) Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous disent 1 Communauté locale des Grands-Monts (C-14) Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous disent 1 INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Démographie La communauté locale des Grands-Monts était composée

Plus en détail

Liste des variables des tableaux "Cantons"

Liste des variables des tableaux Cantons Liste des variables des tableaux "Cantons" IDENTIFIANTS DEPCT Canton Numéro du canton sur 4 caractères. C'est la nnnn concaténation des numéros de département et numéros de canton à l'intérieur du département,

Plus en détail

SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE

SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE 2001 Ce profil est appuyé par les données issues du recensement de Statistique Canada pour les années 1991, 1996 et 2001. UNE POPULATION HAUTEMENT

Plus en détail

Master Marketing et commercialisation parcours marketing, management et développement de projet

Master Marketing et commercialisation parcours marketing, management et développement de projet Faculté des Sciences Economiques et de Gestion Master Marketing et commercialisation parcours marketing, management et développement de projet 8/9 Lieu de formation : Clermont-Ferrand Références de l'enquête

Plus en détail

Séminaire de l'observation urbaine. 13 novembre 2012. La maison individuelle, une réponse au logement des français?

Séminaire de l'observation urbaine. 13 novembre 2012. La maison individuelle, une réponse au logement des français? La maison individuelle, une réponse au logement des français? Séminaire de l'observation urbaine 13 novembre 2012 ministère de l'égalité des territoires et du Logement ministère de l'écologie, du Développement

Plus en détail

CHAPITRE 8 : MENAGES ET HABITATION

CHAPITRE 8 : MENAGES ET HABITATION CHAPITRE 8 : MENAGES ET HABITATION Célestin L. SAGNON Basilisa SANOU INTRODUCTION Le ménage constitue l unité socio-économique de base. De ce fait, la connaissance des caractéristiques démographique, économique,

Plus en détail

Nouveaux Quartiers de la Politique de la Ville

Nouveaux Quartiers de la Politique de la Ville COMMISSARIAT GÉNÉRAL À L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES DIRECTION DES STRATÉGIES TERRITORIALES DIRECTION DE LA VILLE ET DE LA COHÉSION URBAINE Nouveaux Quartiers de la Politique de la Ville CA Agglomération Côte

Plus en détail

ENQUETE BUDGET DE FAMILLE 1995

ENQUETE BUDGET DE FAMILLE 1995 METHOD.DOC ENQUETE BUDGET DE FAMILLE 1995 Méthodologie INSEE 1998 I - L ECHANTILLON Mode de désignation de l échantillon Sélection des ménages intérrogés L'échantillon sélectionné pour cette enquête comporte

Plus en détail

Qualification. Niveau technique requis par le poste de travail

Qualification. Niveau technique requis par le poste de travail 22 L'EMPLOI EST-IL DE PLUS EN PLUS QUALIFIE? A Qu'est-ce que la qualification de l'emploi? a) Définitions 1. La qualification peut se définir comme l'ensemble des aptitudes acquises par l'individu ou requises

Plus en détail

Observatoire départemental de l'opinion

Observatoire départemental de l'opinion Observatoire départemental de l'opinion Enquête thématique "Les Finistériens et le logement" - Présentation générale - Juin 2009 RAPPEL DE LA METHODOLOGIE RAPPEL DE LA METHODOLOGIE 500 ménages de 18 ans

Plus en détail

Sommaire. Introduction 1. Ensemble des formations de base en Île de France 5. Ambulancier 12. Infirmier 19. Sage femme 26. Masseur kinésithérapeute 33

Sommaire. Introduction 1. Ensemble des formations de base en Île de France 5. Ambulancier 12. Infirmier 19. Sage femme 26. Masseur kinésithérapeute 33 La formation aux professions de santé en Île-de-France Exploitation statistique de l enquête 2013 Août 2015 Sommaire Introduction 1 Présentation des résultats Ensemble des formations de base en Île de

Plus en détail

CHAPITRE 2 : L EMPLOI ET LA FORMATION

CHAPITRE 2 : L EMPLOI ET LA FORMATION CHAPITRE 2 : L EMPLOI ET LA FORMATION 21 LES CARACTERISTIQUES DE L'EMPLOI EN FRANCE A Population active et population inactive a) Définitions 1. Il ne faut pas confondre les notions de travail, d activité

Plus en détail

La fiscalité des ONG en RDC Introduction et Tableau synthétique

La fiscalité des ONG en RDC Introduction et Tableau synthétique La fiscalité des ONG en RDC Introduction et Tableau synthétique Par G. KAHASHA ka NASHI Avocat Avec la collaboration de : - Fraterne BUHENDWA KATURUBA - CIBAMBO AMANI - Aimé MURUHUKA BALEZI Avocats. PRINCIPALES

Plus en détail

Partie II : les déplacements domicile-travail

Partie II : les déplacements domicile-travail Des distances de déplacement différentes selon le profil des actifs Au delà des logiques d accessibilité, les distances parcourues pour se rendre au travail se déclinent différemment selon le sexe, l âge,

Plus en détail

Nouveaux Quartiers de la Politique de la Ville

Nouveaux Quartiers de la Politique de la Ville COMMISSARIAT GÉNÉRAL À L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES DIRECTION DES STRATÉGIES TERRITORIALES DIRECTION DE LA VILLE ET DE LA COHÉSION URBAINE Nouveaux Quartiers de la Politique de la Ville CA Privas Centre Ardèche

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC HAUT-COMMISSARIAT AU PLAN

ROYAUME DU MAROC HAUT-COMMISSARIAT AU PLAN ROYAUME DU MAROC HAUT-COMMISSARIAT AU PLAN Femmes Marocaines et Marché du Travail : Caractéristiques et Evolution -Décembre 2013- [1] Sommaire Introduction... 3 1. Vue d'ensemble... 4 2.1. Cadre général...

Plus en détail

Chapitre 9 : TRAVAIL, PROTECTION SOCIALE ET ASSURANCE

Chapitre 9 : TRAVAIL, PROTECTION SOCIALE ET ASSURANCE Chapitre 9 : TRAVAIL, PROTECTION SOCIALE ET ASSURANCE SOMMAIRE I. LISTE DES GRAPHIQUES... 161 II. PRÉSENTATION... 162 III. MÉTHODOLOGIE... 162 IV. SOURCES DE DOCUMENTATION... 163 GRAPHIQUES... 164 TABLEAUX...

Plus en détail

Licence professionnelle Management du logement social (MLS)

Licence professionnelle Management du logement social (MLS) IUT - Institut Universitaire de Technologie 2/2 Licence professionnelle Management du logement social (MLS) Objectifs de cette licence professionnelle : Lieu de formation : Clermont-Ferrand Cette formation,

Plus en détail

Projet Toulouse EuroSudOuest Analyse socio-démographique 2006-2009

Projet Toulouse EuroSudOuest Analyse socio-démographique 2006-2009 Projet EuroSudOuest Analyse socio-démographique 2006-2009 INTRODUCTION PRESENTATION DES PÉRIMETRES LES QUARTIERS IRIS DEMOGRAPHIE POPULATION 1) Population 2) Structuration de la population par âge 3) Composition

Plus en détail

Licence professionnelle Management des collectivités territoriales et de leurs établissements publics

Licence professionnelle Management des collectivités territoriales et de leurs établissements publics Promotion / Enquête à 3 mois du diplôme Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Management des collectivités territoriales et de leurs établissements publics Objectif de cette licence professionnelle

Plus en détail

Diplômés Bac+4 et plus en 2009, sortants d'université, toutes disciplines Le salaire net mensuel 30 mois après la sortie

Diplômés Bac+4 et plus en 2009, sortants d'université, toutes disciplines Le salaire net mensuel 30 mois après la sortie 68 étudiants se déclarent en emploi au 01/12/2011 ETUDIANTS ISSUS DU MASTER 2 GEOGRAPHIE, AMENAGEMENT, ENVIRONNEMENT ET LOGISTIQUE DES ECHANGES EN 2009 : LEUR SITUATION EN 2011 Mode d'accès à l'emploi

Plus en détail

Avis d'appel d'offres pour J'attribution des Permis d'exploitation du bois d'œuvre

Avis d'appel d'offres pour J'attribution des Permis d'exploitation du bois d'œuvre REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix Travail Patrie MINISTERE DES FORETS ET DE LA FAUNE SECRETARIAT GENERAL DIRECTION DES FORETS REPUBlIC OF CAMEROON Peace Work Fatherland MINISTRY OF FORESTRY AND WILDlIFE SECRETARIAT

Plus en détail

REPUBLIQUE DU CAMEROUN

REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix- Travail - Patrie ------------------- INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE REPUBLIC OF CAMEROON Peace - Work - Fatherland ------------------- NATIONAL INSTITUTE OF STATISTICS

Plus en détail

La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR

La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR Etude statistique des données fournies par MEDIAFOR Avant-propos Cette étude a été réalisée par l

Plus en détail

Les déplacements dans l Aube pour l accès à l emploi et aux équipements

Les déplacements dans l Aube pour l accès à l emploi et aux équipements Les déplacements dans l Aube pour l accès à l emploi et aux équipements Juin 2012 Rapport d étude AVERTISSEMENT Le recensement de la population permet de connaître la population de la France, dans sa diversité

Plus en détail

QUIZZ. «Egalité professionnelle ; qu en savez vous?»!

QUIZZ. «Egalité professionnelle ; qu en savez vous?»! QUIZZ «Egalité professionnelle ; qu en savez vous?»! Avant-Propos Dans les entreprises, la question de l égalité professionnelle n apparaît pas souvent comme un réel problème parce que : # Les stéréotypes

Plus en détail

Listes des principaux indicateurs socio-economiques www.id.loiret.cci.fr/indicateurs. Echelle Géographique la plus petite MAJ. Commerce exterieur

Listes des principaux indicateurs socio-economiques www.id.loiret.cci.fr/indicateurs. Echelle Géographique la plus petite MAJ. Commerce exterieur Listes des principaux indicateurs socio-economiques www.id.loiret.cci.fr/indicateurs Dernière mise à jour : 07/01/2014 Thème Répartition des exportations par pays Trimestrielle févr-14 Répartition des

Plus en détail

Projet subventionné par la Commission Européenne.

Projet subventionné par la Commission Européenne. Projet du Ministère de la Promotion Féminine «L égalité de salaire, défi du développement démocratique et économique» réalisé dans le cadre de la stratégie communautaire en matière d égalité entre les

Plus en détail

(56152 - Commune) Depuis 1999, la population a augmenté de 75 habitants, soit une progression de 3,0%. Page 1 r 4. Population

(56152 - Commune) Depuis 1999, la population a augmenté de 75 habitants, soit une progression de 3,0%. Page 1 r 4. Population Chiffres clés Enquête annuelle de recensement 2005 Page 1 r 4 Population Population 2 537 2 462 Part des hommes (%) 48,3 47,9 Part des femmes ( n /n) 51,7 52,1 Depuis 1999, la population a augmenté de

Plus en détail

A. Les déplacements. 1. La mobilité. Partie 3 Infrastructures et déplacements. A - Contexte national

A. Les déplacements. 1. La mobilité. Partie 3 Infrastructures et déplacements. A - Contexte national A. Les déplacements 1. La mobilité A - Contexte national Avec les enjeux liés à l'environnement et au changement climatique, les déplacements sont au cœur des préoccupations : indispensable à nos modes

Plus en détail

PROFIL STATISTIQUE DRUMMONDVILLOIS DÉMOGRAPHIE ET ÉCONOMIE DRUMMONDVILLE

PROFIL STATISTIQUE DRUMMONDVILLOIS DÉMOGRAPHIE ET ÉCONOMIE DRUMMONDVILLE DRUMMONDVILLE Le contenu de ce rapport a été rédigé et produit pour une utilisation par tous les services municipaux. Le Commissariat au commerce a colligé les données relatives au développement économique

Plus en détail

Enquête sur les cliniques médicales privées au Québec

Enquête sur les cliniques médicales privées au Québec Enquête sur les cliniques médicales privées au Québec Annexe technique à la Note Économique «La médecine privée au Québec» publiée par l Institut économique de Montréal le 5 décembre 2013 Dans le cadre

Plus en détail

Ifs - Centre. Portraits de quartiers en veille active. de Caen la mer. AUCAME Caen Normandie. IRIS* CONCERNÉ : Ifs centre

Ifs - Centre. Portraits de quartiers en veille active. de Caen la mer. AUCAME Caen Normandie. IRIS* CONCERNÉ : Ifs centre Quartier situé sur la commune de IFS 2 977 habitants en 2011, soit 1,3 % de la mer solida territ rités oriales ui n 2015 J O RVATO I RE Portraits de quartiers en veille active de la mer BSE Au sortir de

Plus en détail

Expertise Action sociale DONNEES LOGEMENT HABITAT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU DIOIS

Expertise Action sociale DONNEES LOGEMENT HABITAT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU DIOIS Expertise Action sociale DONNEES LOGEMENT HABITAT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU DIOIS Décembre Sommaire PREAMBULE...p I. TYPOLOGIE DES LOGEMENTS...p.. Répartition par type de logement...p.. Répartition des

Plus en détail

Chiffres clés du BTP en Aquitaine

Chiffres clés du BTP en Aquitaine Collection «études» Mars 2015 Chiffres clés du BTP en Aquitaine La filière BTP présentée dans ce document est composée de l ensemble des entreprises des secteurs d activité indiqués dans le tableau ci

Plus en détail

ANNEXE A PLAN DE SONDAGE A.1 INTRODUCTION A.2 BASE DE SONDAGE

ANNEXE A PLAN DE SONDAGE A.1 INTRODUCTION A.2 BASE DE SONDAGE PLAN DE SONDAGE ANNEXE A A.1 INTRODUCTION La troisième Enquête Démograpque et de Santé et à Indicateurs Multiples au Niger (EDSN- MICS III) fait suite à celle réalisée en 1998 (EDSN II). Elle porte sur

Plus en détail

Parents ou futurs parents... Satisfaits ou non de votre de mode de garde actuel... Votre avis nous intéresse!

Parents ou futurs parents... Satisfaits ou non de votre de mode de garde actuel... Votre avis nous intéresse! Bonjour, La commune de Saint Berthevin engage une réflexion autour de la création d'un service d'accueil pour les jeunes enfants en associant les entreprises du territoire. Nous vous invitons à compléter

Plus en détail

Les non-salariés pluri-actifs permanents

Les non-salariés pluri-actifs permanents Les non-salariés pluri-actifs Franck Evain* Les pluri-actifs, c est-à-dire les personnes qui cumulent de manière permanente activité salariée (hors fonction publique d État) et activité non salariée, sont

Plus en détail

Licence professionnelle Métiers de l'immobilier

Licence professionnelle Métiers de l'immobilier Faculté de Droit et de Science Politique / Licence professionnelle Métiers de l'immobilier Objectifs de cette licence professionnelle : Lieu de formation : Clermont-Ferrand Cette formation permet d acquérir

Plus en détail

REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIREErreur! Signet. DECRET N 94-618 du 14 Novembre 1994

REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIREErreur! Signet. DECRET N 94-618 du 14 Novembre 1994 MINISTERE DELEGUE non défini. AUPRES DU PREMIER MINISTRE CHARGE DE L'ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIREErreur! Signet Union-Discipline-Travail DECRET N 94-618 du 14 Novembre

Plus en détail

Baromètre Direct Énergie - OpinionWay. Vague 1 Septembre 2010

Baromètre Direct Énergie - OpinionWay. Vague 1 Septembre 2010 Baromètre Direct Énergie - OpinionWay Vague 1 Septembre 2010 Méthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 1038 personnes, représentatif de la population française âgée de

Plus en détail

ENQUETE NATIONALE SUR LES REVENUS ET LES NIVEAUX DE VIE DES MENAGES 2006/2007 RAPPORT DE SYNTHESE

ENQUETE NATIONALE SUR LES REVENUS ET LES NIVEAUX DE VIE DES MENAGES 2006/2007 RAPPORT DE SYNTHESE Royaume du Maroc Haut-Commissariat au Plan ENQUETE NATIONALE SUR LES REVENUS ET LES NIVEAUX DE VIE DES MENAGES 2006/2007 RAPPORT DE SYNTHESE DIRECTION DE LA STATISTIQUE 1 SOMMAIRE Page AVANT PROPOS...

Plus en détail