PROCREATION Leçon 1 et 2 : REGULATION DE L'AXE PHYSIOLOGIQUE GONADOTROPE CHEZ L HOMME et DU SEXE GENOTYPIQUE AU SEXE PHENOTYPIQUE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROCREATION Leçon 1 et 2 : REGULATION DE L'AXE PHYSIOLOGIQUE GONADOTROPE CHEZ L HOMME et DU SEXE GENOTYPIQUE AU SEXE PHENOTYPIQUE"

Transcription

1 PROCREATION Leçon 1 et 2 : REGULATION DE L'AXE PHYSIOLOGIQUE GONADOTROPE CHEZ L HOMME et DU SEXE GENOTYPIQUE AU SEXE PHENOTYPIQUE 1

2 QCM 1.Chez le mâle A. seuls les canaux de Müller existent dans l'ébauche embryonnaire B. seuls les canaux de Wolff existent dans l'ébauche embryonnaire C. les canaux de Müller et de Wolff existent dans l'ébauche embryonnaire D. seuls les canaux de Müller se développent E. seuls les canaux de Wolff se développent 2.Chez l'homme, les gonades se différencient en testicules car A. les canaux de Wolff se développent B. les canaux de Müller se développent C. la testostérone est produite D. la protéine TDF est produite 3.La protéine TDF A. est uniquement produite chez le mâle B. est codée par le gène SRY C. est à l'origine de la différenciation des gonades en testicules D. entraîne directement la régression des canaux de Müller E. entraîne directement le développement des canaux de Wolff 5.L'acquisition du sexe phénotypique A. dépend de la présence des testicules, chez le mâle B. dépend de la présence des ovaires, chez la femelle C. dépend de la testostérone seulement, chez le mâle D. dépend des œstrogènes seulement, chez la femelle 6.L'acquisition des caractères sexuels secondaires à la puberté A. dépend de la présence des testicules, chez le mâle B. dépend de la présence des ovaires, chez la femelle C. dépend de la testostérone, chez le mâle D. dépend des œstrogènes, chez la femelle 7.On réalise sur des fœtus de Lapin les expériences suivantes : Pour A : Dans ce cas l expérience a consisté en une castration de fœtus génétiquement mâle à un stade du développement très précoce. On précise que les canaux de Wolff sont en voie de dégénérescence. Pour B : On précise que les canaux de Müller sont en voie de dégénérescence Pour C : Dans ce cas, l expérience a consisté à castrer le fœtus génétiquement mâle à un stade du développement très précoce, comme en A, et à introduire en même temps un cristal de testostérone (hormone testiculaire) dans la cavité abdominale. On peut conclure de ces expériences que A. les testicules provoquent la dégénérescence des canaux de Müller (comparaison A/B) B. les testicules provoquent le développement des canaux de Wolf (comparaison A/B) C. la testostérone provoque la dégénérescence des canaux de Müller (comparaison B/C) D. la testostérone provoque le développement des canaux de Wolf (comparaison A/C) E. le testicule ne produit pas que de la testostérone (comparaison B/C) 2

3 Question 8 : La spermatogenèse A. se déroule dans les cellules de Leydig B. se déroule dans les tubes séminifères C. est stimulée par la LH D. est stimulée par la FSH Question 9 : La sécrétion de testostérone A. est réalisée par les cellules de Leydig B. est réalisée par les tubes séminifères C. est stimulée par la LH D. est stimulée par la FSH E. est commandée par le complexe hypothalamo-hypophysaire Question 10 : La testostérone exerce, sur le complexe hypothalamo-hypophysaire, un rétrocontrôle A. positif si son taux est faible; négatif si son taux est élevé B. positif si son taux est élevé; négatif si son taux est faible C. toujours positif, quel que soit son taux D. toujours négatif, quel que soit son taux Question 11 : Les expériences suivantes montrent que A. la sécrétion de LH entraîne celle de testostérone (courbe a) B. la sécrétion de LH diminue quand celle de testostérone augmente (courbe a) C. l'activité de l'hypohyse augmente si le taux de testostérone est nul (courbe b) D. l'augmentation de la sécrétion de LH inhibe la sécrétion de testostérone (courbeb) E. l'absence de testostérone entraîne l'augmentation de l'activité de l'hypophyse (courbe b) Question 12 : Parmi les effets physiologiques suivants, lequel ou lesquels peuvent être attribués directement ou indirectemement à la FSH A. spermatogenèse B. développement des tubes séminifères C. sécrétion de testostérone D. développement des cellules de Leydig Question 33 :Le gène Sry est : A. localisé sur le chromosome X B. localisé sur le chromosome Y C. localisé sur le chromosome 11 D. présent uniquement dans les cellules des testicules Question 34 : Les voies génitales mâles et femelles : A. se mettent toutes les deux en place au début du développement embryonnaire. B. apparaissent après la spécialisation des gonades. C. sont toutes deux sensibles à l'action de l'hormone anti-müllerienne. D. peuvent (voies mâles) régresser spontanément. E. sont sensibles à l'action des substances hormonales 3

4 Question 35 : La puberté est caractérisée par : A. le développement des caractères sexuels secondaires B. la mise en place des caractères sexuels secondaires C. le développement des caractères sexuels primaires D. la mise en place des caractères sexuels primaires E. des modifications des seules caractéristiques physiques de l individu F. le début du fonctionnement complet des gonades Question 36 : Chez les mammifères, l appareil sexuel est : A. différencié dès la fécondation B. différencié à la naissance C. différencié et mature à la naissance D. différencié mais non mature à la naissance Question 37 :La GnRH est A. une neuro-hormone B. une hormone C. un neuro-médiateur 38. La GnRH est sécrétée par A. les ovaires. B. l'utérus. C. l'hypophyse. D. l'hypothalamus. 39.La GnRh est sécrétée de manière A. continue. B. pulsatile. 40.La GnRH est sécrétée dans A. les vaisseaux sanguins reliant l'hypothalamus à l'hypophyse. B. la circulation générale. 41.Le rôle de la GnRH est A. de provoquer la sécrétion des oestrogènes et de la progestérone par les ovaires. B. de provoquer la libération des gonadostimulines hypophysaires (LH et FSH) 42.Le rythme de sécrétion de la GnRH est maximal lors A. de la période des menstruations. B. de la période pré-ovulatoire. C. de la période post-ovulatoire. 43.L'ablation de l'hypothalamus provoquerait A. une augmentation de la sécrétion de LH et FSH. B. un arrêt de la sécrétion de LH et FSH. 44. Chez l'homme, la LH provoque A. la stimulation de la spermatogénèse. B. la stimulation de la sécrétion de testostérone. 45.Chez l'homme la FSH a une action sur A. les cellules interstitielles. B. les cellules de Sertoli 46.AMH est une hormone A. hypophysaire. B. hypothalamique. C. testiculaire. D. ovarienne. 4

5 47.Elle est plus précisément sécrétée par les cellules de A. Leydig B. Sertoli. 48.Cette hormone permet - la fabrication de spermatozoïde par les tubes séminifères en stimulant les cellules de Sertoli. - la régression des canaux de Müller. 49.L'Hormone permettant la sécrétion de testostérone est A. la FSH. B. la LH. 50.L'injection massive de testostérone dans l'organisme provoquerait A. une diminution des concentrations de LH et FSH. B. une augmentation des concentrations de LH et FSH. 51.On trouve des récepteurs à la testostérone au niveau des neurones sécréteurs de GnRH. A. Faux. B. Vrai. 52.Le système de régulation existant entre la testostérone ("Variable détectée") et le complexe hypothalamo-hypophysaire ("système réglant") permet A. de faire varier le taux de testostérone pour établir un cycle. B. de maintenir à une certaine valeur de référence le taux de testostérone. 53.Les cellules responsables de la sécrétion de testostérone sont a. Les cellules de Sertoli b. Les cellules de Leydig c. Les spermatogonies d. Les neurones hypothalamiques 54.La FSH est une hormone hypophysaire qui stimule a. Les spermatogonies b. Les cellules de Leydig c. Les neurones hypothalamiques d. Les cellules de Sertoli 5

6 Martinique 2010 Depuis les années 1960, de nombreuses expérimentations ont été tentées pour mettre au point une méthode contraceptive hormonale masculine. Toutefois, certaines tentatives présentent des effets secondaires indésirables (acné, agressivité, prise de poids, etc ). Les travaux sont toujours en cours. À partir de l'étude des documents et de vos connaissances, expliquez le mode d'action du contraceptif chimique masculin proposé. Document 1 : observation microscopique de coupes transversales de testicule La photographie A concerne un homme sans traitement. La photographie B montre les structures qu on pourrait observer chez le même homme au cours de la prise du contraceptif chimique : Undécanoate de Testostérone. D'après Journal of Endocrinology Vol 83 ; n 4 6

7 Document 2 : effet de la prise du contraceptif sur la production de FSH On mesure l'évolution de la concentration plasmatique de FSH au cours du temps chez deux hommes : - le premier homme ne reçoit aucun contraceptif chimique ; - le second a reçu le contraceptif chimique (Undécanoate de Testostérone = UT). Cette molécule est similaire à la testostérone. D'après Journal of Endocrinology Vol 84 ; n 10 Document 3 : résultats expérimentaux sur les rats Le tableau ci-dessous montre les effets de diverses expériences sur la production de spermatozoïdes par un lot de rats. Les mécanismes à l'origine de la production continue de spermatozoïdes chez les rats sont identiques à ceux de l'homme. Les expériences sont indépendantes. Expériences réalisées Aucune Injection de testostérone Ablation de l'hypophyse Injection d'extraits hypophysaires (FSH) après ablation de l'hypophyse Résultats obtenus Production continue de spermatozoïdes Pas de production de spermatozoïdes Pas de production de spermatozoïdes Production continue de spermatozoïdes 7

8 Pondichery 2010 On assiste depuis les dernières décennies à une augmentation des anomalies de la différenciation de l'appareil génital mâle et du cancer du testicule, ainsi qu'à une diminution quantitative et qualitative de la production de spermatozoïdes. À partir de l'exploitation des documents et de vos connaissances, montrez comment les oestrogènes ou les molécules agonistes des oestrogènes altèrent physiologiquement le développement de l'appareil génital mâle. Une molécule agoniste des oestrogènes est une molécule interagissant avec un récepteur membranaire des oestrogènes et activant celui-ci. Document 1 : Les données cliniques et expérimentales 1. Des études montrent que les fils de femmes traitées, au cours des années 50-70, pendant leur grossesse par le distilbène ou diéthylstilbestrol (DES), un agoniste fort des oestrogènes, présentent une augmentation de malformations génitales, d'altération de la descente testiculaire et de cancers testiculaires ainsi qu'une altération de la qualité du sperme. 2. De très nombreuses données font apparaître que, chez les rongeurs, les mâles exposés in utero ou pendant la période néonatale à des oestrogènes et agonistes (DES, éthyniloestradiol, bisphénol A... ) développent également une altération de la descente testiculaire et une réduction plus ou moins importante de la production de spermatozoïdes. Document 2 : Sécrétion "in vitro" de testostérone par des testicules foetaux On sait que des récepteurs des oestrogènes notés ERa sont présents dans le testicule dès les premiers stades de différenciation. ERa a ainsi été détecté dans la gonade indifférenciée dès 10 jours de gestation chez la souris; ce récepteur est localisé dans les cellules interstitielles de Leydig des testicules foetaux de rongeurs. Le développement foetal et néonatal du testicule chez des souris sauvages et mutées a été étudié en présence de DES. Des testicules de souris prélevés à 13 jours et demi de gestation sont placés en culture pendant 72h dans un milieu contenant du DES. Le milieu de culture est renouvelé chaque 24h et la concentration en testostérone contenue dans le milieu est mesurée. 8

9 Document 3 : Synthèse des ARNm correspondant aux protéines StAR, P450scc, et P450c17 dans le cytoplasme des cellules interstitielles de Leydig des testicules foetaux de souris sauvages et homozygotes mutées On évalue la quantité d'arn messager exprimés dans les cellules interstitielles des testicules foetaux placés en culture pendant 72h dans un milieu contenant du DES. StAR, P450scc et P450c17sont trois protéines impliquées dans la synthèse de la testostérone. 9

10 Metropole 2007 L acquisition d un sexe phénotypique différencié et fonctionnel se fait en plusieurs étapes depuis la vie embryonnaire jusqu à la puberté. L étude porte sur le cas de Madame X qui possède un phénotype particulier : ses organes génitaux externes sont féminins mais les seins ne se sont pas développés et elle ne présente pas de menstruations (règles). A partir des trois documents et de vos connaissances, identifiez le sexe génétique de Madame X, puis expliquez la mise en place de ses gonades et de ses voies génitales. La mise en place des organes externes n est pas à considérer. Document 1 : les caractéristiques des gonades et voies génitales de Madame X Document 1a : à l échelle des organes L examen interne révèle une absence de gonades femelles (ovaires) et une absence de voies génitales femelles. En revanche, elle possède deux gonades mâles (testicules) en position interne, accompagnés de voies génitales mâles réduites. Document 1b : à l échelle tissulaire On connaît chez le rat des caractéristiques comparables à celles de Madame X. Les observations microscopiques de coupes de testicules de rat permettent de préciser la structure des testicules de Madame X. Rappel : Les cellules de Leydig sont les cellules sécrétrices de testostérone. 10

11 Document 2 : le caryotype d une cellule somatique de Madame X D'après Document 3 : concentration de la testostérone plasmatique, avec ou sans stimulation Pour vérifier le fonctionnement des testicules, on mesure la concentration de testostérone puis on relève la variation de cette concentration à la suite d une stimulation hormonale des testicules, par injection d une forte dose d une hormone équivalente à la LH (hormone hypophysaire) : Concentration de testostérone dans le plasma (en nmol/l), sans stimulation artificielle Variation de la concentration de testostérone, suite à la stimulation hormonale des testicules Mesures chez Madame X Mesures standard chez un homme adulte 0,69 10 à 38 Faible augmentation de la concentration de testostérone Forte augmentation de la concentration de testostérone D'après dossier procréation 11

12 Martinique 2007 On se propose d'étudier quelques relations entre l'hypothalamus, l'hypophyse et le testicule. Pour préciser ces relations, on réalise différentes expériences. À partir de l'exploitation des documents 1 et 2 : Etablissez le déterminisme de la sécrétion de la LH. Construisez un schéma récapitulant les seules conclusions apportées par les documents. Document 1 : Dosage chez des rats adultes Expérience 1 ; Aucune opération ni aucun traitement. Expérience 2 : Après hypophysectomie Expérience 3 : Après lésion de l'hypothalamus, hypophyse intacte. Expérience 4 : Après hypophysectomie et greffe d'une hypophyse au contact du système porte hypoyhalamo-hypophysaire. Expérience 5 : Après hypophysectomie et greffe d'une hypophyse dans la chambre antérieure de l'œil.. 12

13 Document 2 : Variations de la concentration plasmatique de LH chez le rat. 13

14 Amérique du Nord À partir des informations tirées des documents et de vos connaissances, expliquez comment est contrôlée la sécrétion de l'hormone hypophysaire LH chez les Mammifères mâles. Document 1 : Mesure de concentrations en LH chez des rats castrés A : Animaux castrés témoins B : Animaux castrés ayant reçu une injection d'anticorps anti-gnrh (dont l'effet est de neutraliser l'action de la GnRH). C : Animaux castrés ayant reçu, en plus des anticorps anti GnRH, des injections répétées d'une molécule qui a le même effet que la GnRH, mais qui n'est pas neutralisé par les anticorps anti-gnrh (les flèches indiquent le moment des injections). Document 2 : Mesures de concentrations en LH chez un homme On détecte chez un homme une sécrétion de LH très faible et dépourvue de caractère pulsatile. Afin de mettre au point un traitement thérapeutique, on administre à ce sujet une perfusion pulsatile de GnRH et on mesure simultanément la concentration en LH : les résultats figurnt sur la courbe A. Dans un deuxième temps, on ajoute à la perfusion pulsatile de GnRH une administration continue de testostérone et on poursuit les mesures de la concentration en LH : les résultats figurent sur la courbe B. Les flèches indiquent le moment des perfusions de GnRH. 14

15 15

PROCREATION Leçon 2 : REGULATION DE L'AXE PHYSIOLOGIQUE GONADOTROPE CHEZ L'HOMME. 1.LE TESTICULE : UNE GLANDE A DOUBLE FONCTION 1.1.

PROCREATION Leçon 2 : REGULATION DE L'AXE PHYSIOLOGIQUE GONADOTROPE CHEZ L'HOMME. 1.LE TESTICULE : UNE GLANDE A DOUBLE FONCTION 1.1. PROCREATION Leçon 2 : REGULATION DE L'AXE PHYSIOLOGIQUE GONADOTROPE CHEZ L'HOMME 1.LE TESTICULE : UNE GLANDE A DOUBLE FONCTION 1.1.La spermatogenèse 1 La paroi du tube séminifère est le lieu de fabrication

Plus en détail

SVT 4ème Sc. Reproduction masculine Mr. Saïd Mounir. a. Légendez le document 1. b. Faites un schéma de détail annoté de l élément n 7.

SVT 4ème Sc. Reproduction masculine Mr. Saïd Mounir. a. Légendez le document 1. b. Faites un schéma de détail annoté de l élément n 7. SVT 4ème Sc. Reproduction masculine Mr. Saïd Mounir Série n 1 Exercice n 1 : Pour chaque item suivant (de 1 à 5), il peut y avoir une ou deux réponse(s) exacte(s). Indiquez pour chaque cas la (ou les)

Plus en détail

A. AMH B. Testostérone C. Canaux de Wolff D. Canaux de Muller E. Gène SRY F. Protéine TDF G. Ovaire H. Testicule PROCREATION

A. AMH B. Testostérone C. Canaux de Wolff D. Canaux de Muller E. Gène SRY F. Protéine TDF G. Ovaire H. Testicule PROCREATION PROCREATION DU SEXE GENETIQUE AU SEXE PHENOTYPIQUE A. AMH B. Testostérone C. Canaux de Wolff D. Canaux de Muller E. Gène SRY F. Protéine TDF G. Ovaire H. Testicule 1 A. AMH B. Testostérone C. Canaux de

Plus en détail

Procréation. 1.3 A. progestérone B. LH C. FSH D. oestradiol E. HCG

Procréation. 1.3 A. progestérone B. LH C. FSH D. oestradiol E. HCG Procréation 1. Éliminer l'intrus 1.1 A. Muqueuse utérine B. Muscle utérin C. Col de l utérus D. Trompe E. Follicule 1.2 A. cellules folliculaires B. thèques C. cellules hypophysaires D. ovocyte E. cellules

Plus en détail

SVT TS : Procréation Connaissances exigibles

SVT TS : Procréation Connaissances exigibles SVT TS : Procréation Connaissances exigibles I Le sexe génétique détermine la mise en place du sexe phénotypique au cours du développement d un mammifère. A Le sexe est génétiquement défini à la fécondation

Plus en détail

Relevez pour chacun des items suivants la ou les réponses justes. (Toute réponse fausse annule la note attribuée à l item)

Relevez pour chacun des items suivants la ou les réponses justes. (Toute réponse fausse annule la note attribuée à l item) Série : La reproduction humaine Exercice I ; QCM Relevez pour chacun des items suivants la ou les réponses justes. (Toute réponse fausse annule la note attribuée à l item) ) la baisse de sécrétion de LH

Plus en détail

THEME 5 : PROCREATION. Leçon 1 : DU SEXE GENETIQUE AU SEXE PHENOTYPIQUE

THEME 5 : PROCREATION. Leçon 1 : DU SEXE GENETIQUE AU SEXE PHENOTYPIQUE THEME 5 : PROCREATION Leçon 1 : DU SEXE GENETIQUE AU SEXE PHENOTYPIQUE 1. L appareil génital indifférencié 2. Le contrôle génétique de la différenciation des gonades 2.1.-Acquisition du sexe gonadique

Plus en détail

Du sexe génétique au sexe phénotypique

Du sexe génétique au sexe phénotypique 1 CHAPITRE E Du sexe génétique au sexe phénotypique 2 A la naissance, le bébé, garçon ou fille, possède un appareil génital différencié qui deviendra fonctionnel au moment de la puberté. On sait, depuis

Plus en détail

L appareil génital masculin

L appareil génital masculin L appareil génital masculin Fonctionnement et régulation hormonale 1 L appareil génital masculin Fonctionnement et régulation hormonale 1 L appareil génital masculin Fonctionnement et régulation hormonale

Plus en détail

EXERCICE 1. Document 1 : Concentrations plasmatiques de LH et FSH (en UI.L-1 : unité internationale par litre) LH (UI.L -1 )

EXERCICE 1. Document 1 : Concentrations plasmatiques de LH et FSH (en UI.L-1 : unité internationale par litre) LH (UI.L -1 ) EXERCICE 1 Monsieur A présente un retard de puberté. Ses testicules sont de petite taille et sa concentration plasmatique de testostérone est très basse. À partir des informations extraites des documents

Plus en détail

L appareil génital masculin. Fonctionnement et régulation hormonale

L appareil génital masculin. Fonctionnement et régulation hormonale L appareil génital masculin Fonctionnement et régulation hormonale L appareil génital masculin Fonctionnement et régulation hormonale L appareil génital masculin Fonctionnement et régulation hormonale

Plus en détail

B. Féminin/Masculin. Caryotype d une femme : 44 chromosomes homologues + XX Caryotype d un homme : 44 chromosomes homologues + XY

B. Féminin/Masculin. Caryotype d une femme : 44 chromosomes homologues + XX Caryotype d un homme : 44 chromosomes homologues + XY c. LEXIQUE AMH (Hormone Anti-Mulérienne) : Hormone produite par les testicules du foetus mâle entraînant la régression des canaux de Mu ller au cours du développement foetal. Canal de Müller : fait partie

Plus en détail

Correction de la série d exercices leçon 2. Testostérone et régulation de la fonction endocrine

Correction de la série d exercices leçon 2. Testostérone et régulation de la fonction endocrine Correction de la série d exercices leçon 2. Testostérone et régulation de la fonction endocrine Interprétez les résultats de chaque exercice. Exercice 1. Je suis une souris, les chercheurs m ont utilisé

Plus en détail

SÉRIE N 1. La fonction reproductrice chez l homme.

SÉRIE N 1. La fonction reproductrice chez l homme. Mbarka Harbawi L.S.Regueb. SÉRIE N 1 La fonction reproductrice chez l homme. 4SC EXERCICE N 1 : Définir les mots et les expressions suivants : Glande endocrine. Glande exocrine. Cellule cible. Spermatogenèse.

Plus en détail

CLASSE PREPARATOIRE TD n 55... Biologie, Reproduction QCM 1. La spermatogenèse : a. la spermatogenèse est un phénomène continu qui débute à la puberté b. La spermatogenèse concerne toutes les cellules

Plus en détail

PARTIE V: DEVENIR HOMME OU FEMME

PARTIE V: DEVENIR HOMME OU FEMME PARTIE V: DEVENIR HOMME OU FEMME CHAPITRE 11 : DU SEE GÉNÉTIQUE AU SEE PHÉNOTYPIQUE 11.1 QUELQUES GÉNÉRALITÉS Méiose et fécondation sont les deux mécanismes essentiels de la reproduction sexuée. On les

Plus en détail

CHAPITRE 8 : DEVENIR HOMME OU FEMME

CHAPITRE 8 : DEVENIR HOMME OU FEMME CHAPITRE 8 : DEVENIR HOMME OU FEMME L'APPAREIL GÉNITAL DE L'HOMME Urètre Vésicule séminale Prostate Pénis Canal déférent (spermiducte) Epididyme Testicule L'APPAREIL GÉNITAL DE LA FEMME Trompe de Fallope

Plus en détail

Première partie : (8 pts)

Première partie : (8 pts) Première partie : (8 pts) A/ Pour chacun des items suivants, il peut y avoir une ou deux réponse(s) correcte(s).relevez sur votre copie le numéro de chaque item et indiquez dans chaque cas la (ou les)

Plus en détail

Prépa Scientifique Leçon 20 Exercices

Prépa Scientifique Leçon 20 Exercices [Tapez ici] Prépa Scientifique Leçon 20 Exercices Exercice 20.01 : Les clichés ci-dessous représentent deux coupes du même ovaire. Identifiez les structures visibles des documents A et B : faites un schéma

Plus en détail

la régulation de la sécrétion des hormones sexuelles CORRECTION

la régulation de la sécrétion des hormones sexuelles CORRECTION TD 4 la régulation de la sécrétion des hormones sexuelles CORRECTION Partie 1 : chez l Homme. Connaissances de départ : On sait qu à partir de la puberté - Les testicules produisent des (paroi des tubes

Plus en détail

Reproduction Humaine : Devenir Homme ou Femme. Tania DERY Génétique Médicale

Reproduction Humaine : Devenir Homme ou Femme. Tania DERY Génétique Médicale Reproduction Humaine : Devenir Homme ou Femme Tania DERY Génétique Médicale Vendredi 14 Février 2014 Définitions Caryotype : Examen des chromosomes contenus dans le noyau d une cellule et qui sont le support

Plus en détail

FICHE 2: La Procréation. 1. Le contrôle de l activité des gonades

FICHE 2: La Procréation. 1. Le contrôle de l activité des gonades FICHE 2: La Procréation 1. Le contrôle de l activité des gonades Question 1 Q1 : en cas d ablation de l hypophyse, les gonades régressent ce qui suggère que, dans les conditions normales, les gonades

Plus en détail

Doc1 (à gauche). Un testicule vu en coupe longitudinale. Belin TS Doc2 (à droite). Coupe de tube séminifère. Bordas 1ES 2001, modifié 01/05

Doc1 (à gauche). Un testicule vu en coupe longitudinale. Belin TS Doc2 (à droite). Coupe de tube séminifère. Bordas 1ES 2001, modifié 01/05 I.6 Procréation 2/6. Le contrôle de la fonction reproductrice chez l homme Chez les mammifères, les structures et la fonctionnalité des appareils sexuels mâle et femelle sont acquises en quatre étapes

Plus en détail

SÉRIE N 2. La fonction reproductrice chez la femme.

SÉRIE N 2. La fonction reproductrice chez la femme. Lycée Regueb Mbarka.Harbawi SÉRIE N 2 La fonction reproductrice chez la femme. 4Sc EXERCICE N 1 : A/ Une première série de QCM (1.2.3.4.5.6.7.8.9.10 pages 51-52 du manuel scolaire). B / Une deuxième série

Plus en détail

L activité testiculaire

L activité testiculaire L activité testiculaire Les cellules de Leydig sont localisées dans le testicule, dans un tissu de remplissage constitué de filets nerveux, de capillaires sanguins. Elles sécrètent, en quantité, de la

Plus en détail

Exercices sur «Procréation».

Exercices sur «Procréation». Exercices sur «Procréation». Exercice 1 (type I - ROC) Exposez les rôles respectifs des différentes hormones produites par un individu XY, intervenant : - dans la différenciation sexuelle mâle ; - lors

Plus en détail

LYCEE PILOTE DE SFAX DEVOIR DE CONTROLE N 1 Prof : M. Kharrat SVT. 4 SC. EXP 3 Octobre 2010 Durée : 2H

LYCEE PILOTE DE SFAX DEVOIR DE CONTROLE N 1 Prof : M. Kharrat SVT. 4 SC. EXP 3 Octobre 2010 Durée : 2H LYCEE PILOTE DE SFAX DEVOIR DE CONTROLE N Prof : M. Kharrat SVT 4 SC. EXP 3 Octobre 2 Durée : 2H Exercice : 4 points Pour chacun des items suivants, il y a une ou plusieurs affirmation (s) exacte (s).

Plus en détail

QUESTION N 1 QUESTION N 2

QUESTION N 1 QUESTION N 2 Pour chaque question, il vous est donné quatre propositions A, B, C et D. Une, deux ou trois propositions peuvent être exactes. Répondez en cochant la ou les propositions exactes. QUESTION N 1 Le fonctionnement

Plus en détail

Partie 2 : la régulation des fonctions de reproduction.

Partie 2 : la régulation des fonctions de reproduction. Partie 2 : la régulation des fonctions de reproduction. Introduction : On réalise des dosages sanguins chez des patients souffrant de retards pubertaires : LH (UIL 1) Concentration plasmatique des hormones

Plus en détail

1 6 Procréation (6 semaines) - Sciences de la vie -

1 6 Procréation (6 semaines) - Sciences de la vie - 1 6 Procréation (6 semaines) - Sciences de la vie - Cette partie du programme illustre et complète les notions acquises en 1 ère S concernant le rôle des gènes dans la réalisation du phénotype et permet

Plus en détail

TP N 1. Durée : 1 h 30

TP N 1. Durée : 1 h 30 TP N 1 DU SEXE GÉNÉTIQUE AU SEXE PHÉNOTYPIQUE DIFFERENCIÉ Vers la fin du deuxième mois de grossesse, les conduits génitaux se sexualisent, mais c est à partir de la douzième semaine que l on peut distinguer

Plus en détail

PROCRÉATION Leçon 4 : Rencontre des gamètes et début de grossesse

PROCRÉATION Leçon 4 : Rencontre des gamètes et début de grossesse PROCRÉATION Leçon 4 : Rencontre des gamètes et début de grossesse ROC Session 2009 - Polynésie Ovaires et utérus ont un fonctionnement cyclique synchronisé qui permet la fécondation et la nidation. Montrez

Plus en détail

DEVOIR DE SYNTHESE N 1

DEVOIR DE SYNTHESE N 1 Lycée pilote Médenine DEVOIR DE SYNTHESE N 1 Professeur : EZZEDDINI mohamed Epreuve : SVT ; Niveau : 4 ème Mathématiques ; Durée : 1heure 30mn PREMIÉRE PARTIE (10 points) QCM : (5 points) Pour chacun des

Plus en détail

Devoir de contrôle n 1

Devoir de contrôle n 1 Lycée Gaafour 2 Professeur : MESSAOUDI Mohsen Devoir de contrôle n 1 Matière : S.V.T 31/10/2012 4 ème Sc.Exp Durée : 2 heures Partie I (12 points) Exercice I Sur votre copie, reportez le numéro de chaque

Plus en détail

Chapitre 6 : LA PROCREATION H1 + - H2. ces caractères, on en déduit que les testicules produisent une hormone masculinisante : la testostérone

Chapitre 6 : LA PROCREATION H1 + - H2. ces caractères, on en déduit que les testicules produisent une hormone masculinisante : la testostérone Chapitre 6 : LA PROCREATION Introduction Définition : LA PROCREATION : C est l action d engendrer un nouvel individu en parlant de l espèce humaine. Elle comprend toutes les étapes allant de la formation

Plus en détail

Transcription de la vidéo

Transcription de la vidéo Transcription de la vidéo Contrôle hormonal de la fonction de reproduction (6 52) Odile Fillod Matilda Apprenons l'égalité Apprenons l'égalité Des neurones de l'hypothalamus synthétisent en continu une

Plus en détail

Thème 3 : Corps humain et santé Chap. 3 «FONCTIONNEMENT DES APPAREILS ET SEXUALITE»

Thème 3 : Corps humain et santé Chap. 3 «FONCTIONNEMENT DES APPAREILS ET SEXUALITE» Thème 3 : Corps humain et santé Chap. 3 «FONCTIONNEMENT DES APPAREILS ET SEXUALITE» TP 11 : «LE CONTROLE DU FONCTIONNEMENT DE L APPAREIL REPRODUCTEUR MASCULIN» On cherche à mettre en évidence les mécanismes

Plus en détail

THEME 3A FEMININ, MASCULIN TP3 La fonction testiculaire et sa régulation chez l homme

THEME 3A FEMININ, MASCULIN TP3 La fonction testiculaire et sa régulation chez l homme THEME 3A FEMININ, MASCULIN TP3 La fonction testiculaire et sa régulation chez l homme Nous avons vu que la mise en place des organes génitaux est liée à un déterminisme génétique mais également à la production

Plus en détail

Chapitre 11 : La régulation de la fonction de reproduction

Chapitre 11 : La régulation de la fonction de reproduction Comment est régulée la fonction de reproduction? I) La régulation de la fonction de reproduction chez l'homme Comment fonctionnent les testicules? A) L'activité testiculaire Livre p268, 269, 258 Chapitre

Plus en détail

La fonction reproductrice masculine Objectifs spécifiques :

La fonction reproductrice masculine Objectifs spécifiques : La fonction reproductrice masculine Objectifs spécifiques : Identifier les structures du testicule Identifier les fonctions du testicule Décrire la spermatogenèse Décrire la structure du spermatozoïde

Plus en détail

Chapitre 2 : Fonctionnement des appareils génitaux chez l'homme

Chapitre 2 : Fonctionnement des appareils génitaux chez l'homme Chapitre 2 : Fonctionnement des appareils génitaux chez l'homme Problème : Comment fonctionne l'appareil génital mâle? I L'appareil génital mâle : A Anatomie et fonctionnement du testicule : Activité 1

Plus en détail

hormones du cerveau (hypophyse)

hormones du cerveau (hypophyse) Régulation hormonale hormones du cerveau (hypophyse) testicule ovaire hormone : testostérone hormones : oestrogène et progestérone CSII production des spermatozoïdes CSII cycle de l utérus cerveau hormones

Plus en détail

Série n montrez que les œstrogènes exercent un contrôle sur le complexe hypothalamo-hypophysaire. 3- préciserez la nature de ce contrôle.

Série n montrez que les œstrogènes exercent un contrôle sur le complexe hypothalamo-hypophysaire. 3- préciserez la nature de ce contrôle. EXERCICE N 1 SVT 4ème Sc. Reproduction féminine Mr. Saïd Mounir Série n 2 Chez les Mammifères femelles, la concentration plasmatique d'une hormone hypophysaire, la LH, varie au cours d'un cycle. L'activité

Plus en détail

Thème 3A : Masculin-Féminin

Thème 3A : Masculin-Féminin Thème 3A : Masculin-Féminin Chapitre 1 : Du sexe génétique au sexe phénotypique L acquisition du sexe phénotypique se fait en 4 étapes déterminées génétiquement. Le sexe génétique est déterminé au moment

Plus en détail

LYCEE MBOUMBA CLASSE: Tle S2 ANNEE SCOLAIRE: / PROF: M.DIEDHIOU

LYCEE MBOUMBA CLASSE: Tle S2 ANNEE SCOLAIRE: / PROF: M.DIEDHIOU IA DE SAINT-LOUIS SERIE TD8: REPRODUCTION CHEZ LES MAMMIFERES LYCEE MBOUMBA CLASSE: Tle S2 ANNEE SCOLAIRE: 2015 2016 / PROF: M.DIEDHIOU EXERCICE I : A la fin de la gestation qui dure environ 9 mois chez

Plus en détail

Restitution organisée des connaissances/ Correction.

Restitution organisée des connaissances/ Correction. Restitution organisée des connaissances/ Correction. La fonction de reproduction, chez l homme comme chez la femme, est sous le contrôle du système hormonal. Cependant, seule la femme présente une activité

Plus en détail

Le contrôle endocrinien du fonctionnement de l appareil reproducteur masculin

Le contrôle endocrinien du fonctionnement de l appareil reproducteur masculin Le contrôle endocrinien du fonctionnement de l appareil reproducteur masculin On cherche à montrer que chez l homme, le fonctionnement de l appareil reproducteur est contrôlé par un dispositif neuroendocrinien

Plus en détail

Partie 2 : Féminin Masculin

Partie 2 : Féminin Masculin Partie 2 : Féminin Masculin Fiche 1 : Différences à différentes échelles entre sexes féminin et masculin L appareil génital de la femme Ovaires : lieu de production des ovocytes. Chaque mois, un ovocyte

Plus en détail

Chapitre 2 : Régulation de la fonction reproductrice chez la femme

Chapitre 2 : Régulation de la fonction reproductrice chez la femme Connaissances La régulation de l axe gonadotrope féminin intègre des communications nerveuses et hormonales. L'hypothalamus et l'hypophyse sont deux organes étroitement associés et situés à la base du

Plus en détail

BIOLOGIE Sujet d examen - SE2 Durée : 2 heures

BIOLOGIE Sujet d examen - SE2 Durée : 2 heures Date : Mercredi 7 Octobre 2015 Prépa Scientifique, paramédical -MAESTRIS BIOLOGIE Sujet d examen - SE2 Durée : 2 heures Partie 1 : Définitions (0,25 point par définition) - 2 points Phénotype, Génotype,

Plus en détail

CONDITIONS MATÉRIELLES Les élèves manipulent par binôme mais les productions écrites sont individuelles. COIN LABORATOIRE

CONDITIONS MATÉRIELLES Les élèves manipulent par binôme mais les productions écrites sont individuelles. COIN LABORATOIRE Partie du programme : corps humain et santé Niveau : première Titre de la séance : Le fonctionnement de l appareil reproducteur et son contrôle. EXTRAIT DU PROGRAMME. Chez l homme et la femme, le fonctionnement

Plus en détail

Devoir de contrôle n 1

Devoir de contrôle n 1 Lycée Gaafour 2 Professeur : MESSAOUDI Mohsen Devoir de contrôle n 1 Matière : S.V.T 01/11/2013 4 ème Sc.Exp Durée : 2 heures Partie I (12 points) Exercice I Sur votre copie, reportez le numéro de chaque

Plus en détail

Du sexe génétique au sexe phénotypique

Du sexe génétique au sexe phénotypique Chapitre 13 Du sexe génétique au sexe phénotypique La méiose et de la fécondation sont apparus au cours de l évolution des êtres vivants en association avec des phénomènes physiologiques et comportementaux

Plus en détail

Thème 2: FEMNININ, MASCULIN

Thème 2: FEMNININ, MASCULIN Thème 2: FEMNININ, MASCULIN CHAPITRE 9 http://biblio.manuel-numerique.com/letoweb.html Introduction Chapitre 9 : Sexualité et procréation Comment est contrôlé le fonctionnement de l appareil reproducteur

Plus en détail

Comment la production des gamètes est-elle contrôlée? Par quels moyens la procréation peut-elle être maîtrisée?

Comment la production des gamètes est-elle contrôlée? Par quels moyens la procréation peut-elle être maîtrisée? Comment la production des gamètes est-elle contrôlée? Par quels moyens la procréation peut-elle être maîtrisée? En plus de produire les gamètes (.....), Spermatozoïde les testicules contrôlent le fonctionnement

Plus en détail

I.6 PROCREATION (6 semaines)

I.6 PROCREATION (6 semaines) I.6 PROCREATION (6 semaines) Les mécanismes de la méiose et de la fécondation sont apparus au cours du temps en association avec des phénomènes physiologiques et comportementaux (reproduction sexuée et

Plus en détail

La a procréation. Introduction : 1 Du sexe génétique au sexe phénotypique. 1.1 Étape 1 : stade phénotypique indifférencié.

La a procréation. Introduction : 1 Du sexe génétique au sexe phénotypique. 1.1 Étape 1 : stade phénotypique indifférencié. (6 semaines) Introduction : La a procréation TP 1: Les phénotypes sexuels chez un mammifère placentaire : la Souris. La reproduction sexuée (méiose, fécondation) apparaît dès les eucaryotes unicellulaires.

Plus en détail

Thème 3 : FEMININ MASCULIN. Chapitre 1 : Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle

Thème 3 : FEMININ MASCULIN. Chapitre 1 : Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle Thème 3 : FEMININ MASCULIN Chapitre 1 : Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle Comment la connaissance des fonctions de reproduction a-telle permis de maîtriser et de faire

Plus en détail

DS Procréation. Correction OBLIGATOIRE.

DS Procréation. Correction OBLIGATOIRE. DS Procréation. Correction 04/09 Partie 2.1 : (3 points) Procréation OBLIGATOIRE. La différenciation sexuelle débute au cours de la vie embryonnaire et se termine à la puberté. Elle est sous contrôle génétique

Plus en détail

DEVENIR HOMME OU FEMME

DEVENIR HOMME OU FEMME DEVENIR HOMME OU FEMME I. Différences entre les deux sexes Nous naissons tous avec un sexe déterminé. Il n y a que deux possibilités et l orient est faite au cours de notre développement au stade d embryon.

Plus en détail

La fonction reproductrice féminine Objectifs spécifiques :

La fonction reproductrice féminine Objectifs spécifiques : La fonction reproductrice féminine Objectifs spécifiques : Identifier les structures d un ovaire pubère Reconnaître les étapes de la folliculogenèse Décrire la structure du gamète femelle Expliquer l ovogenèse

Plus en détail

EXERCICE N 1 : ( 3.5pts)

EXERCICE N 1 : ( 3.5pts) Lycée Othman Chatti Msaken Epreuve: SVT Classes: 4e Sc Exp 1+3+4 Devoir de contrôle N 1 Durée : 2heures A Sc : 2006-2007 Prof : Mr Oussama Bouhlel EXERCICE N 1 : ( 3.5pts) Pour chacune des séries suivantes

Plus en détail

LYCÉES DE NABEUL: MAHMOUD EL MESSADI, ALI BALAHOUANE Professeurs : Mzid ; Daghfous ; Selmane ; Jazi ; Garaali

LYCÉES DE NABEUL: MAHMOUD EL MESSADI, ALI BALAHOUANE Professeurs : Mzid ; Daghfous ; Selmane ; Jazi ; Garaali LYCÉES DE NABEUL: MAHMOUD EL MESSADI, ALI BALAHOUANE Professeurs : Mzid ; Daghfous ; Selmane ; Jazi ; Garaali NIVEAU : 4 ème SCIENCES EXPÉRIMENTALES ÉPREUVE : SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE DURÉE :

Plus en détail

L Appareil Génital Féminin

L Appareil Génital Féminin L Appareil Génital Féminin Structure générale Organes génitaux internes Ovaires, trompes, utérus, vagin Organes génitaux externes Vulve, clitoris Production des gamètes féminins (ovules) Lieu de la fécondation

Plus en détail

«NB. Pour la correction et les notes, contacter le site web: svt-mounir.sitew.com»

«NB. Pour la correction et les notes, contacter le site web:  svt-mounir.sitew.com» «NB. Pour la correction et les notes, contacter le site web: http://www. svt-mounir.sitew.com» Première partie : (4 pts) A/ Pour chacun des items suivants, il peut y avoir une ou deux réponse(s) correcte(s).relevez

Plus en détail

COMMENT LES MAMMIFÈRES SE REPRODUISENT- ILS?

COMMENT LES MAMMIFÈRES SE REPRODUISENT- ILS? COMMENT LES MAMMIFÈRES SE REPRODUISENT- ILS? La photographie d un couple (un homme et une femme) avec son nouveau-né illustre la fonction de reproduction chez les Mammifères. On peut alors supposer que

Plus en détail

REGULATION DE LA FONCTION REPRODUCTRICE CHEZ LA FEMME

REGULATION DE LA FONCTION REPRODUCTRICE CHEZ LA FEMME 8 REGULATION DE LA FONCTION REPRODUCTRICE CHEZ LA FEMME Objectifs : à partir d'expériences, dégager les rôles des oestrogènes et de la progestérone en relation avec les cycles sexuels présenter les cycles

Plus en détail

Thème 3A Féminin - Masculin

Thème 3A Féminin - Masculin Thème 3A Féminin - Masculin Dans une optique d éducation à la santé et à la responsabilité, il s agit de comprendre les composantes biologiques principales de l état masculin ou féminin, du lien entre

Plus en détail

CHAPITRE 2 PROCRÉATION LIVRE NON SAUF FIN???

CHAPITRE 2 PROCRÉATION LIVRE NON SAUF FIN??? CHAPITRE 2 PROCRÉATION LIVRE NON SAUF FIN??? Connaître les étapes d'un processus biologique permet d'agir sur ce processus et de lutter contre les pathologies qui lui sont associées. Ainsi, les connaissances

Plus en détail

I. Les cycles sexuels féminins

I. Les cycles sexuels féminins La régulation de la fonction de reproduction chez la femme Introduction : Activité 1 : Morphologie et anatomie de l appareil génital de la femme La fonction de reproduction chez la femme se déroule de

Plus en détail

f. primordial Corps jaune

f. primordial Corps jaune 4. Le cycle ovarien. L ovaire est une glande à double titre: il produit d'une part les gamètes femelles, il sécrète d'autre part les hormones ovariennes (oestrogènes et progestérone). Observons des coupes

Plus en détail

Croissance et développement

Croissance et développement Croissance et développement Auteur : Frédéric Puech Formateur SVT ESPE de Bretagne Objectifs Ce cours en ligne vous apportera une information de base, richement illustrée, concernant la thématique «Croissance

Plus en détail

PROCRÉATION ANALYSE DE CAS CLINIQUES

PROCRÉATION ANALYSE DE CAS CLINIQUES ANAGÈNE PROCRÉATION ANALYSE DE CAS CLINIQUES Déterminisme du sexe Informations scientifiques Chez l embryon de six semaines, les gonades sont encore indifférenciées et des voies génitales mâles (canaux

Plus en détail

3 EXERCICES D ENTRAÎNEMENT

3 EXERCICES D ENTRAÎNEMENT 2_Pedicure-podologue_2015.qxp_Concours 170x240 mardi07/07/15 04:53 Page136 BIOLOGIE 3 EXERCICES D ENTRAÎNEMENT QCM QCM 1 Les questions peuvent avoir une ou plusieurs réponses exactes. (1) Les fibres afférentes

Plus en détail

UNITÉ D ENSEIGNEMENT 2.9 : Physiologie, sémiologie et pathologie endocriniennes et de la reproduction, gynécologie et obstétrique TD REPRODUCTION

UNITÉ D ENSEIGNEMENT 2.9 : Physiologie, sémiologie et pathologie endocriniennes et de la reproduction, gynécologie et obstétrique TD REPRODUCTION UNITÉ D ENSEIGNEMENT 2.9 : Physiologie, sémiologie et pathologie endocriniennes et de la reproduction, gynécologie et obstétrique TD REPRODUCTION EXERCICE 1 : Le document 1 représente différentes structures

Plus en détail

Organogenèse de l appareil génital

Organogenèse de l appareil génital Organogenèse de l appareil génital I. Introduction II. La détermination du sexe 1. Le rôle du chromosome Y 2. Les inversion sexuelles par translocation par mutation 3. L intervention d autres chromosomes

Plus en détail

Fonction de reproduction chez la femme

Fonction de reproduction chez la femme Fonction de reproduction chez la femme Cours de Terminale S Enseignement général 1 Les trois grands cycles féminins 2 Les trois grands cycles féminins Activité reproductrice de la puberté à la ménopause

Plus en détail

LE CYCLE MENSTRUEL. Dr L.BOUHMAMA

LE CYCLE MENSTRUEL. Dr L.BOUHMAMA LE CYCLE MENSTRUEL Dr L.BOUHMAMA INTRODUCTION-DÉFINITION C est l'ensemble des phénomènes physiologiques périodiques qui se déroulent entre deux règles, préparant l'organisme de la femme à la fécondation.

Plus en détail

REGULATION DE LA FONCTION REPRODUCTRICE CHEZ LA FEMME

REGULATION DE LA FONCTION REPRODUCTRICE CHEZ LA FEMME 8 REGULATION DE LA FONCTION REPRODUCTRICE CHEZ LA FEMME Objectifs : à partir d'expériences, dégager les rôles des oestrogènes et de la progestérone en relation avec les cycles sexuels présenter les cycles

Plus en détail

Lumière du tube («trou») Spermatozoïdes. Paroi du tube (cellules en division) Cellules de Leydig (associées à des vaisseaux sanguins) S I O N

Lumière du tube («trou») Spermatozoïdes. Paroi du tube (cellules en division) Cellules de Leydig (associées à des vaisseaux sanguins) S I O N Cours 2 Le fonctionnement des appareils reproducteurs à partir de la puberté 2. La fonction de reproduction chez l homme. a) Les testicules produisent des spermatozoïdes et de la testostérone. Les testicules

Plus en détail

CLASSE PREPARATOIRE TD n 59... Biologie, Reproduction QCM 1. Le fonctionnement de l'appareil reproducteur est contrôlé : a. uniquement par les organes de l'appareil reproducteur b. uniquement par le système

Plus en détail

Séance 19 : Evaluer ses connaissances sur la mise en place des appareils reproducteurs ELEMENTS DE CORRECTION

Séance 19 : Evaluer ses connaissances sur la mise en place des appareils reproducteurs ELEMENTS DE CORRECTION Thème 3 : Féminin/Masculin Séance 19 : Evaluer ses connaissances sur la mise en place des appareils reproducteurs ELEMENTS DE CORRECTION Exercice 1 : Le "free-martinisme" On s'intéresse à la cause du faible

Plus en détail

La mitose vs la méiose p. 265

La mitose vs la méiose p. 265 LES GONADES: Les organes qui fabriquent les gamètes (ovules et spermatozoïdes). GONADES MÂLES : TESTICULES GONADES FEMELLES: OVAIRES La mitose vs la méiose p. 265 1 Division cellulaire particulière se

Plus en détail

B2. Dimorphisme sexuel

B2. Dimorphisme sexuel B2. Dimorphisme sexuel Le dimorphisme sexuel est l'ensemble des différences morphologiques plus ou moins marquées entre les individus mâle et femelle d'une même espèce. è Analyser des documents Vidéos

Plus en détail

Exercice 1 : Exercice 2 :

Exercice 1 : Exercice 2 : Exercice 1 : 1. 1 : cavité folliculaire (ou antrum) ; 2 : thèques ; 3 : ovocyte I ; 4 : granulosa ; 5 : ovocyte II ; 6 : follicule rompu 2. Figure 1 : ovulation ; Figure 2 : follicule mûr ; Figure 3 :

Plus en détail

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2014

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2014 BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2014 Durée : 3 h Coefficient : 7 Avant de composer, le candidat s assurera que

Plus en détail

Correction du devoir de synthèse n 1

Correction du devoir de synthèse n 1 Lycées: Seliena et Gaafour 2 Professeur : Med hedi Zgougi MESSAOUDI Mohsen Correction du devoir de synthèse n 1 2012/2013 4 ème Sc.Exp Matière : S.V.T Première partie (8 points) QCM (4 points) Items 1

Plus en détail

Embryologie de l appareil génital féminin Claudine Mathieu DU Régulation des Naissances et Suivi de la Femme Novembre 2014

Embryologie de l appareil génital féminin Claudine Mathieu DU Régulation des Naissances et Suivi de la Femme Novembre 2014 Embryologie de l appareil génital féminin Claudine Mathieu DU Régulation des Naissances et Suivi de la Femme Novembre 2014 I-STADE INDIFFERENT A-CELLULES GERMINALES PRIMORDIALES B-CORPS DE WOLFF C-GONADES

Plus en détail

AMH et testostérone chez l homme de l âge fœtal à l âge adulte, dosage plasmatique

AMH et testostérone chez l homme de l âge fœtal à l âge adulte, dosage plasmatique cristal de proprionate de testostérone Différenciation sexuelle embryonnaire et fœtale La Recherche hors série n nov.00 homme semaines /: différenciation des cordons séminifères et des cellules de Sertoli

Plus en détail

LE CONTROLE DES CYCLES SEXUELS CHEZ LA FEMME

LE CONTROLE DES CYCLES SEXUELS CHEZ LA FEMME I] L appareil génital de la femme LE CONTROLE DES CYCLES SEXUELS CHEZ LA FEMME II] Cycle menstruel Cycle menstruel théorique : Chez la femme, le fonctionnement de l appareil reproducteur est cyclique de

Plus en détail

2010 - Nouvelle Calédonie. Le complexe hypothalamo-hypophysaire est impliqué dans un grand nombre de régulations dans l'organisme.

2010 - Nouvelle Calédonie. Le complexe hypothalamo-hypophysaire est impliqué dans un grand nombre de régulations dans l'organisme. PROCREATION Leçon 2 : REGULATION DE L'AXE PHYSIOLOGIQUE GONADOTROPE CHEZ L HOMME ROC 2010 - Nouvelle Calédonie Le complexe hypothalamo-hypophysaire est impliqué dans un grand nombre de régulations dans

Plus en détail

1 er exercice : (5pts)

1 er exercice : (5pts) Classe : SV Année Scolaire: 2010-2011 Matière: Biologie 1 er exercice : (5pts) Afin d identifier certains mécanismes qui sont à l origine du polymorphisme chez les drosophiles trois caractères sont considérés

Plus en détail

PROGRAMME DES SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

PROGRAMME DES SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE REPUBLIQUE DU NIGER Fraternité- Travail - Progrès MINISTERE DES ENSEIGNEMENTS SECONDAIRES SECRETARIAT GENERAL DIRECTION GENERALE DES ENSEIGNEMENTS DIRECTION DE L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE GENERAL PROGRAMME

Plus en détail

La fonction de reproduction chez l homme. I. Le testicule produit des spermatozoïdes et une hormone : la testostérone.

La fonction de reproduction chez l homme. I. Le testicule produit des spermatozoïdes et une hormone : la testostérone. La fonction de reproduction chez l homme Introduction On étudie le fonctionnement de l appareil génital chez l homme adulte. Problématiques : Comment fonctionne l appareil génital de l homme adulte? Son

Plus en détail

Appareil reproducteur mâle

Appareil reproducteur mâle Université d Alger Faculté de Médecine Première année Médecine et Médecine Dentaire Appareil reproducteur mâle P r. A. Bouaziz 2 1 Anatomie de l appareil reproducteur (génital) masculin L appareil génital

Plus en détail

Item 296 : Aménorrhée : Aménorrhée primaire (Évaluations)

Item 296 : Aménorrhée : Aménorrhée primaire (Évaluations) Item 296 : Aménorrhée : Aménorrhée primaire (Évaluations) Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) Date de création du document 2010-2011 QCM DE PRE-REQUIS QUESTION 1/4 : Physiologie

Plus en détail

_ycée _ouis casteur. Série S Spécialité. L usage des calculatrices n est pas autorisé. Durée de l épreuve 3h30. Coefficient : 8.

_ycée _ouis casteur. Série S Spécialité. L usage des calculatrices n est pas autorisé. Durée de l épreuve 3h30. Coefficient : 8. _ycée _ouis casteur Novembre 2007 Série S Spécialité L usage des calculatrices n est pas autorisé. Durée de l épreuve 3h30. Coefficient : 8 Dès que le sujet vous est remis, assurez-vous qu il est complet.

Plus en détail