A la recherche d un cadre d analyse entre micro-finance et micro-assurance santé GRAP - OSC

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "A la recherche d un cadre d analyse entre micro-finance et micro-assurance santé GRAP - OSC"

Transcription

1 A la recherche d un cadre d analyse entre micro-finance et micro-assurance santé GRAP - OSC Etude exploratoire à partir du cas du Bénin Marc Labie, Ilere Ngongang,Marthe Nyssens, Pascal Wele

2 Plan Micro-finance et Micro-assurance santé Hypothèses sur l effet du couplage MAS -IMF Les différents modèles du couplage Premiers résultats

3 1. Micro-finance et Micro-assurance santé Caractéristiques fondamentales des systèmes de microfinance Offre de services financiers (principalement épargne et crédit) à des clients susceptibles de comparer cette offre avec celle de prêteurs individuels informels. Pour être viable, l offre de services doit couvrir l ensemble de ses coûts (coût d obtention des fonds, coûts administratifs, coûts liés aux provisions pour arriérés) tout en générant une marge pour une croissance future.

4 1. Micro-finance et Micro-assurance santé Micro-assurance santé Une finalité non lucrative Partage du risque lié à la maladie Dynamique à base communautaire Prise de décision de type participatif et système de gestion contrôlé par les membres Participation libre et volontaire Source : Fonteneau, 2004 Dynamique d économie sociale // Débat IMF

5 1. Micro-finance et Micro-assurance santé Caractéristiques fondamentales des systèmes d assurance santé Offre d un service auquel le client participera en fonction d un arbitrage qu il fait entre la perception d un risque, le coût de sa couverture et l anticipation de la qualité de cette couverture. Pour être viable l offre de services doit effectuer une bonne anticipation des primes à collecter par rapport aux sinistres à assumer tout en gérant de manière adéquate la question de la liquidité.

6 1. Micro-finance et Micro-assurance santé Phénomène récent en Afrique de l Ouest lié à la politique de «recouvrement des coûts» Au Bénin: 60 MAS fonctionnelles, 30 en projets (2003)

7 2. Hypothèses sur l effet du couplage MAS - IMF 1. Effets du couplage sur le plan de la protection sociale Constat : faible taux d adhésion à la MAS et faible taux de recouvrement des cotisations L accès au micro-crédit permet aux personnes de développer des AGR pour faire face aux coûts de la MAS (+) Le couplage amoindrit les barrières culturelles liées à la MAS (+)

8 2. Hypothèses sur l effet du couplage MAS - IMF 2. Effets du couplage sur le plan du micro-crédit Constat : difficulté dans le taux de remboursement Les micro-entrepreneurs sont plus productifs parce qu en bonne santé (+) Diminution de la fongibilité des prêts (+) Coût implicite (t.i. + cotisations) du crédit trop élevé (-)

9 2. Hypothèses sur l effet du couplage MAS - IMF 3. Effets du couplage sur les objectifs et modes de fonctionnement des organisations Economies d échelle (+) Risque de gestion (-) Gestion des liquidités et «vases communicants» Imputabilité non différenciée des coûts Effets de vases communicants du point de vue de la participation (+) Compatibilité des objectifs des MAS et des IMF : équité versus efficacité (-)

10 3. Les différents modèles du couplage Lors de notre étude de cas au Bénin, trois cas ce sont dégagés : Coopérative d épargne et de crédit 1. MAS Programme de Microcrédit Appui technique : opérateur de micro-crédit 2. MAS Initiateur MAS Coopérative d épargne et de crédit 3.

11 1. MAS Dassa Promusaf PROMUSAF MAS Programme de Microcrédit Appui technique : opérateur de micro-crédit

12 1. MAS Dassa Promusaf (suite) Mise en œuvre/ Démarrage des prestations Public cible Nombre d adhérents/ de bénéficiaires Risques couverts Taux d adhésion taux de cotisation Taux de prise en charge Période d observation Nombre de prises en charge Taux de recouvremet des cotisations Clôturedu dernier exercice Févrire 2003 Nov Groupements féminins Prestations des centres de santé primaire conventionnés 500 FCFA / 200 FCFA mois 70% 6 mois 8 78 % Décembre 2004

13 1. MAS Dassa Promusaf (suite) PROMUSAF MAS Programme de Microcrédit Appui technique : opérateur de micro-crédit Programme micro-crédit 2004 Nbre crédits : 83 (sur 223 membres MAS) Montant crédit : FCFA (27 euros) Échéance : 6 mois Taux intérêt : 10% (>< 24 % PAPME) Taux de remb.: 93% Condition : être à jour dans ses cotisations MAS

14 MAS Dassa Promusaf (fin) Faible recours aux soins Taux d intérêt subsidié L accès au micro-crédit est un puissant incitant pour le paiement des cotisations MAS

15 2. MAS Homué Louvain Développement LD GROPERE MAS Coopérative d épargne et de crédit

16 Mise en œuvre/ Démarrage des prestations 2. MAS Homué Louvain Développement MAS Juin 2004 / Déc Caisse d épargne et de crédit Mise en oeuvre Juillet 2004 Public cible Popualtion du viilage Nombre d adhérents 608 (sept 05) Nombre d adhérents/ de bénéficiaires 482 /528 (sept 05) Nombre de crédit 198 personnes Risques couverts Prestations des centres de santé primaire conventionnés Type de crédit 6 mois FCFA Taux d adhésion taux de cotisation 500 FCFA / 1520 FCFA an Taux intérêt 21% Taux de prise en charge 75% Taux de remboursement 100% Période d observation 6 mois Caution solidaire Nombre de prises en charge 203 en sept Condition être à jour dans ses cotisations MAS Taux de recouvremet des cotisations 95 % Nbre de personnes qui ont adhéré à la MAS au moment du crédit 40

17 3. Assef ASSEF MAS Contexte : la micro-assurance au sein d ASSEF connaît une crise importante qui a des profondes répercussions sur la MAS

18 3. Assef (source : CGAP Working group on Microinsuarnce, The experience of MIH of ASSEF, STEP-BIT-SERFI) Caisse d épargne et de crédit Mise en oeuvre 1992 Mise en œuvre/ Démarrage des prestations MAS Mai 2003 Nombre d adhérents membres Public cible Clients de la CAEC (femmes pauvres de Coronou) Type de crédit Large pallete Nombre d adhérents/ de bénéficiaires 1921 effectifs (sur 3100 inscrits) / 2272 (2004) Taux intérêt 12 à 18 % Risques couverts Services de santé chez prest. conventionnés Taux de remboursement Effondrement du taux de remboursement Taux d adhésion taux de cotisation 1000FCFA/ 400 FCA/moiis Condition Pas d obligation en terme de MAS Taux de prise en charge 70% Période d observation 3 mois Nombre de prises en charge 41% des bénéficiiares en cours de droit Taux de recouvremet des cotisations 84% Condition Etre membre d Assef

19 4. Couplage MAS IMF : Effets sur le plan la protection sociale Constat : faible taux d adhésion à la MAS et faible taux de recouvrement des cotisations L accès au micro-crédit permet aux personnes de développer des AGR pour faire face aux coûts de la MAS (?) L accès au micro-crédit est un puissant incitant pour le paiement des cotisations MAS (++) Le couplage amoindrit les barrières culturelles liées à la MAS (++) : «Pourvu que l on tombe malade pendant le crédit!»

20 Comparaison du taux de recouvrement des cotisations des mutuelles au Bénin du programme POMUSAF Mutuelles bénéficiaires de crédit Mutuelles non bénéficiaires de crédit (1) 2003 (2) 2004 (3)

21 4. Couplage MAS IMF : Effets sur le plan du micro-crédit Constat : difficulté dans le taux de remboursement Les micro-entrepreneurs sont plus productifs parce qu en bonne santé (?) (chiffres ASSEF? ) Diminution de la fongibilité des prêts (?) Coût implicite (t.i. + cotisations) du crédit trop élevé lorsque que la MAS est obligatoire lors du crédit (-)

22 4. Couplage MAS IMF : Effets sur les objectifs et modes de fonctionnement des organisations Economies d échelle + du point de vue des canaux de distribution et du point de vue des coûts de récolte de l information sur le bénéficiaire Risque de gestion (-) Gestion des liquidités et «vases communicants» NON Imputabilité non différenciée des coûts OUI lorsque les structures ne sont pas séparées Effets en cascade lorsque les structures ne sont pas séparées (+) Effets de vases communicants du point de vue de la participation (+ +), importance d une dynamique participative pour la MAS Compatibilité des objectifs des MAS et des IMF : équité versus efficacité : alignement sur la structure faîtière

Microfinance et micro-assurance santé : réflexions sur des articulations possibles à partir de quelques expériences au Bénin et au Burkina Faso

Microfinance et micro-assurance santé : réflexions sur des articulations possibles à partir de quelques expériences au Bénin et au Burkina Faso D Microfinance et micro-assurance santé : réflexions sur des articulations possibles à partir de quelques expériences au Bénin et au Burkina Faso Marc LABIE 1, Marthe NYSSENS 2 et Pascal WÉLÉ 3 ans les

Plus en détail

Microcrédit Les risques de la gestion des risques

Microcrédit Les risques de la gestion des risques Microcrédit Les risques de la gestion des risques Ou comment une certaine gestion des risques pourrait détruire le microcrédit 2009 «Comment capitaliser et bénéficier de l apport des sciences cindyniques?»

Plus en détail

MICROFINANCE ET MICRO-ASSURANCE SANTÉ : RÉFLEXIONS SUR DES ARTICULATIONS POSSIBLES À PARTIR DE QUELQUES EXPÉRIENCES AU BÉNIN ET AU BURKINA FASO

MICROFINANCE ET MICRO-ASSURANCE SANTÉ : RÉFLEXIONS SUR DES ARTICULATIONS POSSIBLES À PARTIR DE QUELQUES EXPÉRIENCES AU BÉNIN ET AU BURKINA FASO MICROFINANCE ET MICRO-ASSURANCE SANTÉ : RÉFLEXIONS SUR DES ARTICULATIONS POSSIBLES À PARTIR DE QUELQUES EXPÉRIENCES AU BÉNIN ET AU BURKINA FASO Marc Labie et al. De Boeck Supérieur Mondes en développement

Plus en détail

TRANSFERT SOCIAL ET SOLIDARITE ENTRE

TRANSFERT SOCIAL ET SOLIDARITE ENTRE TRANSFERT SOCIAL ET SOLIDARITE ENTRE TRAVAILLEURS DE L ECONOMIE INFORMELLE ET DES PME POUR RENDRE ACCESSIBLE UN PRODUIT DE MICRO ASSURANCE SANTE : Cas de la Mutuelle de Sécurité Sociale du Bénin (MSSB)

Plus en détail

RECHERCHE D UN CADRE D ANALYSE POUR L ARTICULATION ENTRE LA MICROFINANCE ET LA MICROASSURANCE SANTE AU BENIN

RECHERCHE D UN CADRE D ANALYSE POUR L ARTICULATION ENTRE LA MICROFINANCE ET LA MICROASSURANCE SANTE AU BENIN GROUPE DE RECHERCHE EN APPUI A LA POLITIQUE SUR LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE GRAP-OSC ---------------- VOLET ECONOMIE SOCIALE RECHERCHE D UN CADRE D ANALYSE POUR L ARTICULATION ENTRE LA MICROFINANCE

Plus en détail

Encourager le cofinancement entre travailleurs et employeurs pour. qualité: Le cas de la Mutuelle sociale Transvie

Encourager le cofinancement entre travailleurs et employeurs pour. qualité: Le cas de la Mutuelle sociale Transvie Encourager le cofinancement entre travailleurs et employeurs pour permettre un accès à des soins de qualité: Le cas de la Mutuelle sociale Transvie Abdou Diagne, DG mutuelle sociale TransVie 5 ème Conférence

Plus en détail

Statistiques monétaires et financières à moyen terme

Statistiques monétaires et financières à moyen terme Le microcrédit en France et en Europe Par Maria Nowak, Présidente de l Adie et du Réseau Européen de microfinance Statistiques monétaires et financières à moyen terme CNIS : 21 mars 2008 Définition Dans

Plus en détail

A la recherche d un cadre d analyse pour l articulation entre micro-finance et micro-assurance santé au Bénin

A la recherche d un cadre d analyse pour l articulation entre micro-finance et micro-assurance santé au Bénin A la recherche d un cadre d analyse pour l articulation entre micro-finance et micro-assurance santé au Bénin Draft Juin 2005 Projet GRAP OSC Marc Labie (UMH-Centre de Recherche Warocqué) 1 Marthe Nyssens

Plus en détail

La finance durable a-elle un avenir durable?

La finance durable a-elle un avenir durable? La finance durable a-elle un avenir durable? La perspective du microcrédit Emmanuelle Javoy 1 L exclusion bancaire Les bénéficiaires Le client type des services de microfinance est une «personne à faibles

Plus en détail

CECCA «IDZALEDU» Politique de crédits. Caisse d Epargne et de Crédits Commercial et Agricole des Mutuelles de Solidarités

CECCA «IDZALEDU» Politique de crédits. Caisse d Epargne et de Crédits Commercial et Agricole des Mutuelles de Solidarités Association Maison Rurale d Education et d Action de DEveloppement BP : 10 Badou Wawa Tél : (+228) 832 10 78 Siège social Tomégbé E-mail : info@asmeradetogo.org Site web : www.asmeradetogo.org Caisse d

Plus en détail

PRESENTATION DU CREDIT RURAL DE GUINEE à la

PRESENTATION DU CREDIT RURAL DE GUINEE à la PRESENTATION DU CREDIT RURAL DE GUINEE à la CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LA FINANCE SOCIALE & SOLIDAIRE LIMA 13 & 14 MAI 2015 BREVE PRESENTATION DE LA GUINEE Contexte Socio-économique de la Guinée: La

Plus en détail

La place de la micro-assurance santé dans les dispositifs de couverture universelle en santé des PVD

La place de la micro-assurance santé dans les dispositifs de couverture universelle en santé des PVD La place de la micro-assurance santé dans les dispositifs de couverture universelle en santé des PVD SANOFI / AFD 29 Octobre 2015 www.cidr.org RETOUR DE 20 ANS D EXPÉRIENCES DU CIDR DANS 14 PAYS D AFRIQUE

Plus en détail

Une introduction à la Microfinance

Une introduction à la Microfinance Une introduction à la Microfinance Présentation ENSAE Mathias ANDRÉ ENSAE Solidaire, pôle Microfinance 10 mars 2010 Mathias ANDRÉ (ENSAE Solidaire) Une introduction à la Microfinance 10 mars 2010 1 / 20

Plus en détail

Contribution de la Microfinance au Développement Humain au Maroc Bilan et perspectives

Contribution de la Microfinance au Développement Humain au Maroc Bilan et perspectives UNIVERSITE HASSAN II JOURNEES D ETUDES Faculté des Sciences Juridiques, 20 Mars 2015 Economiques, et Sociales Casablanca Contribution de la Microfinance au Développement Humain au Maroc Bilan et perspectives

Plus en détail

Le guide de la microfinance

Le guide de la microfinance Sébastien Boyé, Jérémy Hajdenberg, Christine Poursat Le guide de la microfinance Microcrédit et épargne pour le développement Préface de Maria Nowak, 2006 ISBN : 2-7081-3664-X Sommaire Préface... 11 Quelques

Plus en détail

AP A R P E R F E F ju j i u n n 20 2 1 0 1 1 1

AP A R P E R F E F ju j i u n n 20 2 1 0 1 1 1 APREF juin 2011 1 Pourquoi la micro-assurance? Lien fort et évident entre pauvreté et vulnérabilité Si quelqu un est protégé contre les risques de base pour lui et sa famille, il est plus enclin à prendre

Plus en détail

L expérience de la Mutuelle de santé régionale de Sikasso

L expérience de la Mutuelle de santé régionale de Sikasso L expérience de la p Mutuelle de santé régionale de Sikasso La MUSARS La MUSARS (Mutuelle de santé régionale de Sikasso) offre des produits d assurance maladie: basés sur un mécanisme d entraide, de solidarité

Plus en détail

Étude du portefeuille de crédit des

Étude du portefeuille de crédit des Étude du portefeuille de crédit des caisses du réseau ANACAPH PROJET : «RENFORCEMENT DU RESEAU DE L ANACAPH DANS L ACCOMPAGNEMENT DU CREDIT ORIENTE VERS LES MPE» Mai 2009 Dorlus Jackson MBA, Comptable

Plus en détail

LES SYSTEMES DE PROTECTION SOCIALE A BASE COMMUNAUTAIRE. Christian Jacquier Coordinateur Programme BIT/STEP Turin, décembre 2007

LES SYSTEMES DE PROTECTION SOCIALE A BASE COMMUNAUTAIRE. Christian Jacquier Coordinateur Programme BIT/STEP Turin, décembre 2007 LES SYSTEMES DE PROTECTION SOCIALE A BASE COMMUNAUTAIRE Christian Jacquier Coordinateur Programme BIT/STEP Turin, décembre 2007 systèmes de PSBC 1. Un phénomène mondial 2. Origine et causes du phénomène

Plus en détail

Centre International de Développement et de Recherche

Centre International de Développement et de Recherche Publication UNGANA 760 CIDR Tous droits de reproduction réservés Centre International de Développement et de Recherche Conception d un produit d assurance maladie Bruno Galland Juin 2009 Thème 2-2 La conception

Plus en détail

LA MOBILISATION DE L EPARGNE PAR LES IMF : QUAND? COMMENT? COUTS ET AVANTAGES. Makarimi A. ADECHOUBOU 28 mai 2002

LA MOBILISATION DE L EPARGNE PAR LES IMF : QUAND? COMMENT? COUTS ET AVANTAGES. Makarimi A. ADECHOUBOU 28 mai 2002 LA MOBILISATION DE L EPARGNE PAR LES IMF : QUAND? COMMENT? COUTS ET AVANTAGES Makarimi A. ADECHOUBOU 28 mai 2002 IMPORTANCE DE LA MOBILISATION DE L EPARGNE DES ETUDES ET RECHERCHES ONT ETABLI QUE : LES

Plus en détail

Stratégie de la couverture maladie universelle au Sénégal Etat des lieux et Perspectives

Stratégie de la couverture maladie universelle au Sénégal Etat des lieux et Perspectives REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ----------------------------------------------------------------------------------------- Stratégie de la couverture maladie universelle au Sénégal Etat des

Plus en détail

Séminaire régional FBP-Bujumbura- Burundi-février 2011-RM.

Séminaire régional FBP-Bujumbura- Burundi-février 2011-RM. Une mutuelle nationale de santé peut-elle devenir une stratégie globale de financement du système de santé, intégrant d autres stratégies comme le FBP??? Séminaire régional FBP-Bujumbura- Burundi-février

Plus en détail

Promotion de Mutuelles de Santé dans les départements du Sud Borgou des Collines au Bénin

Promotion de Mutuelles de Santé dans les départements du Sud Borgou des Collines au Bénin Promotion de Mutuelles de Santé dans les départements du Sud Borgou des Collines au Bénin Programme initié et réalisé par le Centre International de Développement et de Recherche Financement : DDC Suisse

Plus en détail

MFW4A 2014 PARTNERSHIP FORUM. Dakar 11 &12 mai 2014. Crédit à l habitat et secteur informel Expérience du marché indien

MFW4A 2014 PARTNERSHIP FORUM. Dakar 11 &12 mai 2014. Crédit à l habitat et secteur informel Expérience du marché indien MFW4A 2014 PARTNERSHIP FORUM Dakar 11 &12 mai 2014 Crédit à l habitat et secteur informel Expérience du marché indien Olivier Hassler Housing Finance Consultant ohhfinance@gmail.com 1 Aperçu du crédit

Plus en détail

Assurance Récolte Sahel

Assurance Récolte Sahel Assurance Récolte Sahel L ASSURANCE INDICIELLE EN AFRIQUE DE L OUEST EXPÉRIENCE DU BURKINA Conference FARM - Pluriagri 18 décembre 2012 Contents I. Contexte II. Eléments clés d ARS III. L Expérience au

Plus en détail

Etat des lieux. Des structures plus ou moins formalisées et diverses ;

Etat des lieux. Des structures plus ou moins formalisées et diverses ; 1 Etat des lieux 2 Qu est-ce que c est? La Microfinance est l offre permanente de services financiers à grande échelle aux populations démunies. La Microfinance est apparue vers les années 1970 en Afrique

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU TABLEAU DE BORD DE SUIVI DES MUTUELLES DE SANTE AU CAMEROUN

GUIDE D UTILISATION DU TABLEAU DE BORD DE SUIVI DES MUTUELLES DE SANTE AU CAMEROUN PROGRAMME GERMANO CAMEROUNAIS DE SANTE / SIDA (PGCSS) VOLET MICRO ASSURANCE ET MUTUELLES DE SANTE (MAMS) B.P. 7814 / YAOUNDE / CAMEROUN / TEL. ( 00237 ) 2221 18 17 / 221 91 18 / FAX ( 00237 ) 2221 91 18

Plus en détail

Objectifs de développement et stratégies d appui pour la micro assurance de santé dans les PED.

Objectifs de développement et stratégies d appui pour la micro assurance de santé dans les PED. Objectifs de développement et stratégies d appui pour la micro assurance de santé dans les PED. Alain Letourmy (CNRS, CERMES), Aude Pavy- Letourmy (CERDI), Pascal Brouillet (AfD) Cerdi, 1er décembre 2005

Plus en détail

La perspective du secteur privé sur l accès au financement des TPE et des PME en croissance

La perspective du secteur privé sur l accès au financement des TPE et des PME en croissance 5 ème RÉUNION DU GROUPE DE TRAVAIL SUR LES POLITIQUES EN FAVEUR DES PME, DE L ENTREPRENARIAT ET DU CAPITAL HUMAIN ACCOMPAGNER LA CROISSANCE DES MICRO ET PETITES ENTREPRISES : RÉSOUDRE LES OBSTACLES FINANCIERS

Plus en détail

Assurance Récolte Sahel EXPERIENCE AU MALI ET BURKINA FASO 29 JANVIER 2014

Assurance Récolte Sahel EXPERIENCE AU MALI ET BURKINA FASO 29 JANVIER 2014 Assurance Récolte Sahel EXPERIENCE AU MALI ET BURKINA FASO 29 JANVIER 2014 Contents I. Présentation d ARS II. Approche I. Produits II. Distribution III. Marketing III. Performances IV. Principaux challenges

Plus en détail

Micro-assurance. Denis Garand, FSA, FICA le 6 juin, 2009

Micro-assurance. Denis Garand, FSA, FICA le 6 juin, 2009 Micro-assurance Denis Garand, FSA, FICA le 6 juin, 2009 Objectifs de développement du millénaire Réduire la pauvreté extrême et la faim Éducation primaire pour tous Promouvoir l égalité des sexes et l

Plus en détail

Besoins de gestion des risques. comment yrépondre au mieux: CAS DES IMF DE LA CIF. Par : Oumar SAVADOGO Coordonnateur projet de micro assurance

Besoins de gestion des risques. comment yrépondre au mieux: CAS DES IMF DE LA CIF. Par : Oumar SAVADOGO Coordonnateur projet de micro assurance Besoins de gestion des risques pour les clients des IMF et comment yrépondre au mieux: CAS DES IMF DE LA CIF Par : Oumar SAVADOGO Coordonnateur projet de micro assurance 1 Contenu de la présentation Présentation

Plus en détail

Accompagnement amont court en parallèle de l étude du dossier. Proposer une solution d assurance adaptée aux besoins du chef d entreprise financé

Accompagnement amont court en parallèle de l étude du dossier. Proposer une solution d assurance adaptée aux besoins du chef d entreprise financé Adie et vous. Nos Missions: Des missions qui traduisent les valeurs de l ADIE fondées sur la confiance dans les capacités de chacun et le droit fondamental d entreprendre Financer les créateurs d entreprise

Plus en détail

Performance des mutuelles communautaires au Sénégal : le rôle de l offre de soins

Performance des mutuelles communautaires au Sénégal : le rôle de l offre de soins CERDI 2 ème Colloque international «Financement de la santé dans les pays en développement» Clermont Ferrand, France, 1-2 décembre 2005 Performance des mutuelles communautaires au Sénégal : le rôle de

Plus en détail

MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010. Boubacar DIAKITE

MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010. Boubacar DIAKITE MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010 Boubacar DIAKITE Contexte de création des IMFs. Extrême pauvreté de certaines couches de la population active, Banque: une activité

Plus en détail

CONSEIL DE COORDINATION DU PROGRAMME. Questions financières et budgétaires

CONSEIL DE COORDINATION DU PROGRAMME. Questions financières et budgétaires UNAIDS/PCB(8)/99. 3 mai 1999 3 mai 1999 CONSEIL DE COORDINATION DU PROGRAMME Huitième réunion Genève, 27-28 juin 1999 Point.2 à l ordre du jour provisoire Questions financières et budgétaires Fonds de

Plus en détail

Mise en place d un fonds de pension dans l espace FANAF

Mise en place d un fonds de pension dans l espace FANAF Mise en place d un fonds de pension dans l espace FANAF 25 Juin 2015 Michaël DONIO Partner du pôle Actuariat Tel: +33 (0) 1 80 05 96 90 Mail: michael.donio@sia-partners.com Fodé KEITA Directeur Général

Plus en détail

SOLUTIONS DE FINANCEMENT TPE

SOLUTIONS DE FINANCEMENT TPE SOLUTIONS DE FINANCEMENT TPE GARANTIES BANCAIRES et PRET A TAUX ZERO Vous avez un projet de création, ou de reprise d entreprise, France Active vous accompagne pour financer votre projet dans de bonnes

Plus en détail

Qu est ce que l Economie Sociale?

Qu est ce que l Economie Sociale? Fiche n 2 Les entreprises : Qu est ce que l Economie Sociale? Les de toutes natures (salariés, usagers, ), les mutuelles (assurance ou prévoyance santé), les associations et les fondations constituent

Plus en détail

Module 2 : Principes directeurs de la Microfinance: Structures Institutionnelles et Méthodologies

Module 2 : Principes directeurs de la Microfinance: Structures Institutionnelles et Méthodologies Module 2 : Principes directeurs de la Microfinance: Structures Institutionnelles et Méthodologies Cours de microfinance pour les non-spécialistes Laurence Hart, CEFEB & Said Bourjij, ESF Le 17 mai 2002

Plus en détail

PLANET GUARANTEE MALI. One World to protect

PLANET GUARANTEE MALI. One World to protect PLANET GUARANTEE MALI One World to protect Sommaire Sommaire I. Présentation de PlaNet Guarantee II. Présentation de PlaNet Guarantee Mali I. Assurance Récolte Sahel II. Santé pour tous III. Lakana 2 3

Plus en détail

La mutuelle de santé, une alternative crédible de couverture du secteur informel?

La mutuelle de santé, une alternative crédible de couverture du secteur informel? Rencontre d échanges d expériences entre acteurs sociopolitiques sur les défis et la portée de la protection sociale dans un contexte de grande pauvreté : cas des pays en développement Bamako, 17 & 18/11/2011

Plus en détail

«AMICALE DES CADRES DE LA POLICE NATIONALE ET DE LA SECURITE INTERIEURE» «ACPNSI»

«AMICALE DES CADRES DE LA POLICE NATIONALE ET DE LA SECURITE INTERIEURE» «ACPNSI» «AMICALE DES CADRES DE LA POLICE NATIONALE ET DE LA SECURITE INTERIEURE» «ACPNSI» Mutuelle régie par les dispositions du Livre III du Code de la mutualité et immatriculée au registre national des mutuelles

Plus en détail

ZONE DE L AFRIQUE DE L OUEST

ZONE DE L AFRIQUE DE L OUEST ZONE DE L AFRIQUE DE L OUEST SECTION DU BENIN DOCUMENT DE PROJET A L ECOUTE DES FEMMES DEMUNIES "FED" Octobre 2010 I- IDENTIFICATION DU PROJET TITRE : "A l Ecoute des Femmes Démunies" «FED» Organisme d

Plus en détail

Notre Mission. La FONDEP Micro-Crédit (Fondation pour le Développement local et le Partenariat) est une organisation non gouvernementale,

Notre Mission. La FONDEP Micro-Crédit (Fondation pour le Développement local et le Partenariat) est une organisation non gouvernementale, Notre Mission 2 La FONDEP Micro-Crédit (Fondation pour le Développement local et le Partenariat) est une organisation non gouvernementale, à but non lucratif, qui s investit depuis 1996 dans l action du

Plus en détail

ADA / Guy Wolff MARILÈNE OBERLIN 9 JUILLET 2010 SOCIÉTÉ FRANCAISE DES TRADUCTEURS

ADA / Guy Wolff MARILÈNE OBERLIN 9 JUILLET 2010 SOCIÉTÉ FRANCAISE DES TRADUCTEURS ADA / Guy Wolff LA ERASMUS MICROFINANCE LIONS CLUB 29 AVRIL 2008 : LUTTER LUXEXPO AUTREMENT CONTRE LA PAUVRETÉ MARILÈNE OBERLIN 9 JUILLET 2010 SOCIÉTÉ FRANCAISE DES TRADUCTEURS LA MICROFINANCE : LUTTER

Plus en détail

PRESENTATION AFD- juin 2004

PRESENTATION AFD- juin 2004 PRESENTATION AFD- juin 2004 Présentation de FINADEV Bénin- Groupe FINANCIAL AFD Paris - juin 2004 1 1. PRESENTATION GENERALE Si vous le permettez, avant de vous exposer la situation de FINADEV BENIN, première

Plus en détail

Séminaire sur les services économiques et financiers pour les P.M.E.

Séminaire sur les services économiques et financiers pour les P.M.E. Séminaire sur les services économiques et financiers pour les P.M.E. Organisé par l Institut Multilatéral d Afrique et la Banque Africaine du Développement en partenariat avec le Fond Monétaire International

Plus en détail

Présentation d une approche d une microfinance à base communautaire. CLASSE-B Project UMUTARA Juillet 2005 1

Présentation d une approche d une microfinance à base communautaire. CLASSE-B Project UMUTARA Juillet 2005 1 Présentation d une approche d une microfinance à base communautaire CLASSE-B Project UMUTARA Juillet 2005 1 A. Background information Definition des concepts La Micro finance La microfinance est un mécanisme

Plus en détail

SEMINAIRE SUR LE FINANCEMENT DU LOGEMENT EN AFRIQUE DE L OUEST. Synthèse des conclusions et recommandations

SEMINAIRE SUR LE FINANCEMENT DU LOGEMENT EN AFRIQUE DE L OUEST. Synthèse des conclusions et recommandations SEMINAIRE SUR LE FINANCEMENT DU LOGEMENT EN AFRIQUE DE L OUEST Synthèse des conclusions et recommandations Bamako les 14-15 et 16 février 2005 Page 1 sur 5 Les 14, 15 et 16 février 2005, a eu lieu à Bamako

Plus en détail

Compte-rendu de la conférence débat du 7 octobre 2004 à L ENA : «Espoirs et limites de la microfinance en Afrique»

Compte-rendu de la conférence débat du 7 octobre 2004 à L ENA : «Espoirs et limites de la microfinance en Afrique» Justine BERTHEAU Compte-rendu de la conférence débat du 7 octobre 2004 à L ENA : «Espoirs et limites de la microfinance en Afrique» Intervenants : - Yann Gauthier, directeur du Centre International du

Plus en détail

Nous donnons les moyens d entreprendre à ceux qui n ont pas les moyens

Nous donnons les moyens d entreprendre à ceux qui n ont pas les moyens Nous donnons les moyens d entreprendre à ceux qui n ont pas les moyens Le micro-crédit ou la finance autrement : de M. YUNUS à M. N0WAK La naissance du micro-crédit : des pays émergents vers les pays développés

Plus en détail

Les Associations de Services Financiers (ASF) en Bénin Institutions de micro finance autofinancées et autogérées en milieu rural

Les Associations de Services Financiers (ASF) en Bénin Institutions de micro finance autofinancées et autogérées en milieu rural Les Associations de Services Financiers (ASF) en Bénin Institutions de micro finance autofinancées et autogérées en milieu rural Une étude préparée pour le Fonds International de Développement Agricole,

Plus en détail

la solution AAFEX aux problèmes de financement des entreprises exportatrices du secteur agricole et agroalimentaire

la solution AAFEX aux problèmes de financement des entreprises exportatrices du secteur agricole et agroalimentaire la solution AAFEX aux problèmes de financement des entreprises exportatrices du secteur agricole et agroalimentaire HISTORIQUE Le Centre pour le Développement des Exportations Africaines CEDEXA S.A. CEDEXA

Plus en détail

SIDI SOLIDARITE INTERNATIONALE POUR LE DEVELOPPEMENT ET L INVESTISSEMENT

SIDI SOLIDARITE INTERNATIONALE POUR LE DEVELOPPEMENT ET L INVESTISSEMENT SIDI SOLIDARITE INTERNATIONALE POUR LE DEVELOPPEMENT ET L INVESTISSEMENT La mobilisation de l'épargne solidaire au Nord pour l offre de services financiers de proximité au Sud Anne-sophie Bougouin - Chargée

Plus en détail

La micro assurance est au service du développement de l économie au Maroc

La micro assurance est au service du développement de l économie au Maroc La micro assurance est au service du développement de l économie au Maroc Mme Saadia Nouri Directeur Général Adjoint Assurances de personnes et Partenariats Axa Assurance Maroc 1 Sommaire Préambule : Micro

Plus en détail

PERFORMANCE DES IMF SOCIALE. MOHAMED ALLOUCH Directeur Général Attawfiq Micro-Finance

PERFORMANCE DES IMF SOCIALE. MOHAMED ALLOUCH Directeur Général Attawfiq Micro-Finance PERFORMANCE SOCIALE DES IMF MOHAMED ALLOUCH Directeur Général Attawfiq Micro-Finance SOMMAIRE Performance sociale : Définition et principes Comment mesurer la performance sociale? Performance sociale en

Plus en détail

UNION DES COMORES Unité solidarité - développement

UNION DES COMORES Unité solidarité - développement UNION DES COMORES Unité solidarité - développement PROJET DE CREATION D UNE ASSURANCE MALADIE OBLIGATOIRE POUR LES FONCTIONNAIRES EN UNION DES COMORES - Ministère de la Santé Publique et de la Solidarité

Plus en détail

Notes pour une allocution de M. Nicolas Marceau, ministre des Finances et de l Économie. Gouvernement du Québec

Notes pour une allocution de M. Nicolas Marceau, ministre des Finances et de l Économie. Gouvernement du Québec Cabinet du ministre Notes pour une allocution de M. Nicolas Marceau, ministre des Finances et de l Économie Gouvernement du Québec Lancement de la Mutuelle de microfinance (Québec) Québec Le 14 mai 2013

Plus en détail

La Caisse d éd. économie solidaire Desjardins

La Caisse d éd. économie solidaire Desjardins La Caisse d éd économie solidaire Desjardins Le Mouvement Desjardins 1 er groupe financier au Québec. Au 18 e rang des institutions financières les plus sécuritaires au monde. Actif de 190,1 milliards

Plus en détail

Garanties ARIZ. La sécurisation du crédit au cœur du développement des PME. Février 2010

Garanties ARIZ. La sécurisation du crédit au cœur du développement des PME. Février 2010 Garanties ARIZ La sécurisation du crédit au cœur du développement des PME Février 2010 Obstacles au crédit aux PME dans les pays en développement Le prêt aux PME est une activité émergente que les banques

Plus en détail

Le financement communautaire de la santé. Alain Letourmy WB session 1er juillet 2003

Le financement communautaire de la santé. Alain Letourmy WB session 1er juillet 2003 Le financement communautaire de la santé Alain Letourmy WB session 1er juillet 2003 Introduction : le risque maladie Le caractère aléatoire de la maladie Les conséquences : perte de revenu, coût des soins

Plus en détail

Centre International de Recherche et de Développement

Centre International de Recherche et de Développement Centre International de Recherche et de Développement Publication UNGANA766 CIDR Tous droits de reproduction réservés Présentation méthodologique pour le calcul des cotisations dans les mutuelles de santé

Plus en détail

PERFORMANCES ET EFFICACITE DU SFD A LA REDUCTION DE LA PAUVRETE AU NIGER

PERFORMANCES ET EFFICACITE DU SFD A LA REDUCTION DE LA PAUVRETE AU NIGER PERFORMANCES ET EFFICACITE DU SFD A LA REDUCTION DE LA PAUVRETE AU NIGER COLLOQUE UEMOA-CRDI OUAGADOUGOU- BURKINA FASO NOUFOU Insa, MACROECONOMISTE PLAN DE PRESENTATION Introduction et Problématique Les

Plus en détail

Systèmes de garantie hypothécaire: Problèmatique et pratiques internationales

Systèmes de garantie hypothécaire: Problèmatique et pratiques internationales LE FONDS D ASSURANCE HYPOTHÉCAIRE DAMANE ASSAKANE : RETOUR D EXPERIENCE ET PERSPECTIVES FUTURES Atelier International du Ministère de l Economie et des Finances avec le concours de la Banque Mondiale et

Plus en détail

Durabilité financière des organisations paysannes Les OP peuvent-elles être financièrement plus autonomes? CSA 30/11/2012

Durabilité financière des organisations paysannes Les OP peuvent-elles être financièrement plus autonomes? CSA 30/11/2012 Durabilité financière des organisations paysannes Les OP peuvent-elles être financièrement plus autonomes? CSA 30/11/2012 Principales idées et conclusions issues de l Atelier OP AgriCord organisé à Cotonou,

Plus en détail

Atelier sur l état des lieux des Mutuelles de solidarité au Sud-Kivu. Lieu : UCB, Bukavu, 4 février 2011

Atelier sur l état des lieux des Mutuelles de solidarité au Sud-Kivu. Lieu : UCB, Bukavu, 4 février 2011 Atelier sur l état des lieux des Mutuelles de solidarité au Sud-Kivu. Lieu : UCB, Bukavu, 4 février 2011 1. Contexte Subdivisé en 8 territoires, le Sud-Kivu comptait en 2005 près de 4 millions d habitants

Plus en détail

Microfinance en Côte d Ivoire et crises: Analyse des stratégies de résilience

Microfinance en Côte d Ivoire et crises: Analyse des stratégies de résilience Microfinance en Côte d Ivoire et crises: Analyse des stratégies de résilience OUATTARA N. YOUAN Bi B. Communication sur la Résilience en Action 2 1-Introduction Plan de l exposé 2-Methodologie 3-Resultats

Plus en détail

Contrat d affiliation à la caisse de prévoyance de la Confédération

Contrat d affiliation à la caisse de prévoyance de la Confédération Contrat d affiliation à la caisse de prévoyance de la Confédération du 15 juin 2007 (Etat le 1 er janvier 2015) En vertu de l art. 4 de la loi du 20 décembre 2006 relative à PUBLICA 1 et de l art. 32b,

Plus en détail

Union des Mutelles de Santé de Guinée Forestière - Programme 2007-2012

Union des Mutelles de Santé de Guinée Forestière - Programme 2007-2012 Objectifs et résultats Indicateurs Hypothèses 1. Objectifs globaux 1. Participation à la mise en oeuvre de la politique nationale de développement de la mutualité définie par le Ministère de la Santé.

Plus en détail

Demande de financement. Tel : 40771390 BP 241

Demande de financement. Tel : 40771390 BP 241 Demande de financement Tel : 40771390 BP 241 1 Institution de Microfinance Association Base Fandima 1. Présentation de l Association Base Fandima 2. Les besoins de l Association Base Fandima 3. L Association

Plus en détail

au Burkina Faso à travers la mise en place d un Système National

au Burkina Faso à travers la mise en place d un Système National Améliorer le financement de la santé au Burkina Faso à travers la mise en place d un Système National d Assurance Maladie Saïbou SEYNOU Actuaire Secrétaire Permanent du projet «Assurance Maladie» Dakar,

Plus en détail

Mutuelle de Crédit et d Epargne des Femmes D Aboisso, Bonoua, Bassam, Agboville, Tiassalé et Adzopé

Mutuelle de Crédit et d Epargne des Femmes D Aboisso, Bonoua, Bassam, Agboville, Tiassalé et Adzopé Mutuelle de Crédit et d Epargne des Femmes D Aboisso, Bonoua, Bassam, Agboville, Tiassalé et Adzopé LA POLITIQUE DE CREDIT ET DE RECOUVREMENT 2 A. INTRODUCTION Le Conseil d Administration du RESEAU MUCREFAB

Plus en détail

Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Pour: le Maroc

Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Pour: le Maroc Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Pour: le Maroc Un projet financé par l Union Européenne Réunion de Travail des Coordonnateurs du SBA et des Conseillers

Plus en détail

Complémentarité du commerce équitable et de la microfinance

Complémentarité du commerce équitable et de la microfinance Complémentarité du commerce équitable et de la microfinance (Compte rendu de la table ronde du 21 septembre 2006) BIM n - 10 octobre 2006 Association des Centraliens & CERISE Le BIM d'aujourd'hui nous

Plus en détail

République du Sénégal Un peuple Un but Une foi INTEGRER LA PROTECTION SOCIALE DANS LA STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT HELSINKY 7-97 9 JUIN 2004 ------

République du Sénégal Un peuple Un but Une foi INTEGRER LA PROTECTION SOCIALE DANS LA STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT HELSINKY 7-97 9 JUIN 2004 ------ République du Sénégal Un peuple Un but Une foi INTEGRER LA PROTECTION SOCIALE DANS LA STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT HELSINKY 7-97 9 JUIN 2004 ------ PRÉPARATION DE LA STRATÉGIE DE PROTECTION SOCIALE AU SÉNÉGAL

Plus en détail

Evaluation des performances sociales

Evaluation des performances sociales Evaluation des performances sociales Evaluation SPI 3.0/CERISE pour Taanadi (Août 2008) Historique de l institution La coopérative de services Taanadi a été créée en Avril 2003 à la suite de l institutionnalisation

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA CADENCE DE RÈGLEMENT DES SINISTRES SUR LE MARCHÉ DU BÉNIN

PRÉSENTATION DE LA CADENCE DE RÈGLEMENT DES SINISTRES SUR LE MARCHÉ DU BÉNIN Présentation du Thème n 2 : Règlement diligent des sinistres : une nécessit cessité pour l épanouissement des victimes et bénéficiaires de contrats d assurance. PRÉSENTATION DE LA CADENCE DE RÈGLEMENT

Plus en détail

!Mutuelle!!de microfinance (Québec)!!!!Défis et enjeux!

!Mutuelle!!de microfinance (Québec)!!!!Défis et enjeux! !Mutuelle!!de microfinance (Québec)!!!!Défis et enjeux! Du microcrédit à la microfinance!!!! Les défis et enjeux! La cohérence - Mission, vision! L innovation! Croissance et rentabilité! Gouvernance! L

Plus en détail

Journal d apprentissage. Union Technique du Mali

Journal d apprentissage. Union Technique du Mali Journal d apprentissage Union Technique du Mali Projet Kénéya Sabatili «Assurer la santé» Contentus Le Projet... 1 Que quoi le projet traite t-il?... 1 Résumé du projet... 2 Faits Marquants... 3 Quelques

Plus en détail

LA MICROFINANCE : UN OUTIL DE DEVELOPPEMENT DURABLE?

LA MICROFINANCE : UN OUTIL DE DEVELOPPEMENT DURABLE? LA MICROFINANCE : UN OUTIL DE DEVELOPPEMENT DURABLE? Vendredi 8 Juin 2007, Table Ronde Francophone des Signataires de l UNEP FI. Paris 1 1 Pascale Geslain Sommaire I. Microfinance, un outil de développement

Plus en détail

EXTRAIT DU : CAHIER SPÉCIAL DES CHARGES BTC/CTB CTB/SEN/2012/33 DU 09/03/2012

EXTRAIT DU : CAHIER SPÉCIAL DES CHARGES BTC/CTB CTB/SEN/2012/33 DU 09/03/2012 EXTRAIT DU : CAHIER SPÉCIAL DES CHARGES BTC/CTB CTB/SEN/2012/33 DU 09/03/2012 MARCHÉ DE SERVICES POUR LE PROGRAMME DES BOURSES HORS PROJET CRÉATION ET MISE EN ŒUVRE DE DEUX MODULES D UNE FORMATION POUR

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 21 - Contact : Flore-Aline Colmet Daâge Directrice d Etudes Département Opinion & Stratégie d Entreprise flore-aline.colmet.daage@ifop.com

Plus en détail

LEXIQUE MICROFINANCE

LEXIQUE MICROFINANCE Microfinance et Développement Mali - CIDR LEXIQUE MICROFINANCE Actif (membre) Dans une CVECA, un membre actif est un membre ayant effectué au moins une opération de dépôt ou de crédit pendant une période

Plus en détail

4. Réalisation du suivi et de l évaluation de la performance

4. Réalisation du suivi et de l évaluation de la performance 4. Réalisation du suivi et de l évaluation de la performance OUTILS DÉCISIONNELS DU FIDA EN MATIÈRE DE FINANCE RURALE 4. Réalisation du suivi et de l évaluation de la performance Action: Mener à bien le

Plus en détail

Rapport d activité 2013. Mutuelle du Personnel de l Assemblée nationale

Rapport d activité 2013. Mutuelle du Personnel de l Assemblée nationale Rapport d activité 2013 Mutuelle du Personnel de l Assemblée nationale La mutuelle du Personnel de l Assemblée nationale est une mutuelle de Livre III. Contrairement aux mutuelles de Livre II, elle ne

Plus en détail

Microfinance et technologie : Quel impact du digital sur le secteur?

Microfinance et technologie : Quel impact du digital sur le secteur? Microfinance et technologie : Quel impact du digital sur le secteur? INTERVENANTS Mardi 9 septembre de 14h à 15h30 Salle Notre Dame des Victoires, Palais Brongniart, Directeur général, SAIF MANKO, Groupe

Plus en détail

LE DISPOSITIF DE MICROCREDIT PERSONNEL

LE DISPOSITIF DE MICROCREDIT PERSONNEL LE DISPOSITIF DE MICROCREDIT PERSONNEL 1. Définition et caractéristiques des prêts 1.1 Définition Le COSEF du 29 avril 2009 a élaboré une proposition de 10 principes pour la définition du microcrédit personnel

Plus en détail

Responsabilité sociale et protection des clients. Casablanca 16 Septembre 2015

Responsabilité sociale et protection des clients. Casablanca 16 Septembre 2015 Responsabilité sociale et protection des clients Casablanca 16 Septembre 2015 1 Affirmer la mission sociale du secteur. Mission: Mission sociale de la microfinance Combiner création d activités, lutte

Plus en détail

LA PROBLEMATIQUE DE LA MOBILISATION DE L ÉPARGNE AU SEIN DES IMF.

LA PROBLEMATIQUE DE LA MOBILISATION DE L ÉPARGNE AU SEIN DES IMF. 1 LA PROBLEMATIQUE DE LA MOBILISATION DE L ÉPARGNE AU SEIN DES IMF. AUJOURD HUI, TOUTES LES APPROCHES EN MATIERE DE MICROFINANCE RECONNAISSENT LE RÔLE ET LA PLACE DE L ÉPARGNE DANS L INSTITUTIONNALISATION

Plus en détail

Centrale des crédits aux entreprises : les organismes de microcrédit devraientils y participer?

Centrale des crédits aux entreprises : les organismes de microcrédit devraientils y participer? Centrale des crédits aux entreprises : les organismes de microcrédit devraientils y participer? Des recommandations au sujet de la Centrale des crédits aux particuliers ont déjà été formulées par le Réseau

Plus en détail

P ES E E S N E TA T TI T O I N A L A L F A F SK S O

P ES E E S N E TA T TI T O I N A L A L F A F SK S O PRESENTATION A LA FASKO 2012 ASSURANCE AGRICOLE ET MUTUELLES DE COUVERTURE DE RISQUES AGRICOLES Mohamed Ali amohamed@ifdc.org CONTEXTE DEFINITION PLAN FORME D ASSURANCE EMPIRIQUE AU MALI ASSURANCE DANS

Plus en détail

REGULATION DE LA MICROFINANCE ET PROTECTION DE LA CLIENTELE DANS UNE APPROCHE DE GENRE EN AFRIQUE DE L OUEST ( recherche en cours) Moussa Samb

REGULATION DE LA MICROFINANCE ET PROTECTION DE LA CLIENTELE DANS UNE APPROCHE DE GENRE EN AFRIQUE DE L OUEST ( recherche en cours) Moussa Samb REGULATION DE LA MICROFINANCE ET PROTECTION DE LA CLIENTELE DANS UNE APPROCHE DE GENRE EN AFRIQUE DE L OUEST ( recherche en cours) Moussa Samb I Analyser les contours, les points forts/faibles de la régulation

Plus en détail

LES MUTUELLES DE SANTÉ À MADAGASCAR

LES MUTUELLES DE SANTÉ À MADAGASCAR LES MUTUELLES DE SANTÉ À MADAGASCAR Agathe SIMONIN, Inter Aide Séminaire Handicap International Tananarive, Madagascar 26-29 Octobre 2015 POURQUOI LES MUTUELLES DE SANTÉ? Contexte sanitaire La protection

Plus en détail

Agir pour l inclusion financière des jeunes en Afrique

Agir pour l inclusion financière des jeunes en Afrique Proposition de projet au Comité Espoir 2005 Agir pour l inclusion financière des jeunes en Afrique Octobre 2013 Inclusive Finance. Increasing Autonomy. Improving Lives. Table des matières I. LA SITUATION

Plus en détail

Assurer mon cre dit immobilier

Assurer mon cre dit immobilier Assurer mon cre dit immobilier Pour concrétiser votre projet immobilier, vous avez besoin d obtenir un crédit immobilier ainsi qu une assurance emprunteur. L assurance emprunteur sera mise en jeu lorsqu

Plus en détail

Politique de développement du secteur privé au Mali

Politique de développement du secteur privé au Mali Politique de développement du secteur privé au Mali Les reformes entreprises par l Etat malien au niveau macro-économique ont été accompagnées d un d appui au renforcement du secteur privé. Le Mali a consacré

Plus en détail

VILLE DE SCEAUX N 12-f. Séance du 6 décembre 2012 NOTE DE PRESENTATION

VILLE DE SCEAUX N 12-f. Séance du 6 décembre 2012 NOTE DE PRESENTATION NOTE DE PRESENTATION OBJET : Participation à la protection sociale des agents municipaux Rapporteur : Philippe Laurent Suite à la loi du 2 février 2007 de modernisation de la fonction publique, le décret

Plus en détail

EXPERIENCE DE WARRANTAGE DU PODV ET DE LA CPC TOGO

EXPERIENCE DE WARRANTAGE DU PODV ET DE LA CPC TOGO INADES-Formation Togo B.P. 12 472 Lomé TEL. (228) 225-92-16 FAX : (228) 225-92-17 inadesformation@if-togo.net EXPERIENCE DE WARRANTAGE DU PODV ET DE LA CPC TOGO Présentée par N Key Kwami AMONA Directeur

Plus en détail