Journée d étude Travail d INSOS Suisse

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Journée d étude Travail d INSOS Suisse"

Transcription

1 Journée d étude Travail d INSOS Suisse Le 24 septembre 2014 à Soleure The Swiss Leading Marketing Community

2 Marketing Marque Acquisition Formation Réseautage 2

3 Marketing Marque Acquisition Formation Réseautage 3

4 Qu est-ce que le marketing? Une science? Un processus d entreprise? Un département dans un organigramme? 4

5 5

6 Le marketing est constitué de Techniques opérationnelles destinées à influencer la décision d achat (instruments de la combinaison de marketing) et un concept de direction, intégrant les autres fonctions comme l acquisition, la production, la gestion et le personnel! 6

7 Qu est-ce que la combinaison de marketing? La combinaison de marketing est la combinaison la plus simple et la plus efficace d «outils» ou d «instruments» pour la mise en oeuvre pratique de plans de marketing dans une entreprise: Produits (politique des produits) Prix (politique des prix) Promotion (politique de communication) Placement (politique de distribution et de vente) 7

8 Qui fait du marketing? Stratégie Produits Clients Culture tout le monde fait du marketing 8

9 9

10 Que doit pouvoir le marketing? Le marketing doit réseauter Le marketing doit commercialiser Le marketing doit créer de la demande Le marketing doit développer de nouveaux marchés Prof. Dr. Ch. Belz, Universität St-Gallen 10

11 Combien peut coûter le marketing? Les dépenses de marketing sont des investissements! Le ciblage des mesures et des dépenses augmentent leur efficacité! 11

12 Quels sont les effets du marketing? Le marketing est le volant de l entreprise et agit à l interne et à l externe. Le marketing dynamise la croissance organique de l entreprise et améliore son portefeuille de produits Urs Riedener, PDG du groupe Emmi 12

13 Marketing Marque Acquisition Formation Réseautage 13

14 Qu est-ce qu une marque? Une marque est le résultat d un grand nombre de mesures réalisées pendant une période prolongée et des expériences des clients basées sur celles-ci. 14

15 Comment naît une marque? Au début, il y a une idée Qualité du produits / de la prestation Conception du produit Acceptation et valeur d identification Cohérence et absence de contradiction Soins et entretien 15

16 Qu est-ce que le management des marques? Au début, il y a une idée Les (nouvelles) offres doivent être intégrées dans l orientation stratégique de l ensemble de l entreprise! (Mot clé politique d assortiment) Notamment pour les entreprise multimarques, les nouveaux produits et les extensions des lignes et des marques doivent également s intégrer dans les rôles et les relations existantes entre les marques. 16

17 Le management des marques c est... la planification, la coordination et le contrôle de toutes les mesures pertinentes pour la création et l entretien de la marque. 17

18 Qui est responsable du management des marques? Le management des marques est considéré comme un élément intégrant et concernant toutes les fonctions de la direction d entreprise, qui doit être ancré au niveau hiérarchique le plus élevé de la direction. 18

19 Gestion de la marque et marketing La tâche principale du marketing consiste dans la réalisation opérationnelle des exigences stratégiques de la gestion de la marque. 19

20 Marketing Marque Acquisition Formation Réseautage 20

21 L acquisition des clients Marketing par téléphone Mailing Publicité par courriel / lettre d information Marketing sur les moteurs de recherche Annonces publicitaires Vente personnelle 21

22 Sans concept, rien ne va! Qui est mon client? Comment toucher mon client Comment convaincre mon client? Comment fidéliser mon client? 22

23 C est la bonne combinaison qui est déterminante! un bon produit un prix approprié un concept cohérent un peu d argent et de persévérance Le métier peut être appris! 23

24 Marketing Marque Acquisition Formation Réseautage 24

25 Le métier peut être appris! 25

26 Paysage de la formation en marketing, en Suisse Formation en haute école Formation professionnelle supérieure PhD DBA Master Bachelor Gymnase MAS, EMBA Haute école universitaire MAS, EMBA Master Bachelor Haute école spécialisée Ecole de maturité professionnelle NDS HF Diplôme ES Dipl. Marketingmanager/in HF Ecoles supérieure Formation professionnelle initiale Brev. féd. chef de vente, chef de marketing CFC spécialiste de vente, spécialiste en marketing Examen professionnel et professionnel supérieur Examen d admission Markom Ecole secondaire Ecole primaire

27 La force de notre économie repose sur la force de notre formation 27

28 Faible taux de chômage Compétitivité élevée malgré des salaires élevés, grâce à des produits et des prestations spécialisés Salaires élevés grâce à une productivité élevée Productivité élevée grâce à un haut niveau de formation 28

29 Un système de formation qui a fait d un pays pauvre en matières premières l un des pays les plus riches doit nécessairement être l un des meilleurs systèmes de formation. 29

30 Les forces de notre système de formation Diversité Perméabilité 30

31 Diversité et richesse (formation en haute école et formation professionnelle supérieure) Peu d universités en comparaison avec l étranger; celles-ci ne sont pas des universités de masse et sont bien dotées en moyens Formation duale en école et en entreprise Orientation de la formation professionnelle en fonction de la pratique et du marché du travail > peu d erreurs d orientation Perméabilité et flexibilité > mobilité professionnelle et dans la formation 31

32 Marketing Marque Acquisition Formation Réseautage 32

33 33

34 34

35 35

Evolution et futurs défis

Evolution et futurs défis Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d Etat à la formation, à la recherche et à l innovation SEFRI Formation professionnelle duale Evolution et futurs

Plus en détail

Spécialiste de marketing avec brevet fédéral BF. Cheffe ou chef de marketing avec diplôme fédéral DF

Spécialiste de marketing avec brevet fédéral BF. Cheffe ou chef de marketing avec diplôme fédéral DF Spécialiste de marketing avec brevet fédéral BF Cheffe ou chef de marketing avec diplôme fédéral DF Spécialiste de marketing avec brevet fédéral BF Le ou la spécialiste en marketing réalisent des études

Plus en détail

maîtriser les processus de communication

maîtriser les processus de communication Les spécialistes en marketing, spécialistes de vente, planificatrices et planificateurs en communication, rédacteurs publicitaires, spécialistes en relations publiques sont des femmes et des hommes qui

Plus en détail

Le financement de la formation professionnelle du point de vue des organisations du monde du travail

Le financement de la formation professionnelle du point de vue des organisations du monde du travail Le financement de la formation professionnelle du point de vue des organisations du monde du travail Christine Davatz, vice-directrice de l'usam et présidente du SQUF, Réseau des employeurs pour la formation

Plus en détail

SAWI - garantie d excellence. Facteurs déterminants permettant de choisir une formation auprès du SAWI

SAWI - garantie d excellence. Facteurs déterminants permettant de choisir une formation auprès du SAWI SPECIALISTE EN VENTE Formation professionnelle de Spécialiste en vente, préparant au brevet fédéral de Spécialiste en vente avec option en service interne et/ou externe 1 SAWI - garantie d excellence Facteurs

Plus en détail

SPECIALISTE EN COMMUNICATION

SPECIALISTE EN COMMUNICATION Spécial: «Meilleures pratiques digitales» SPECIALISTE EN COMMUNICATION Formation professionnelle de Spécialiste en communication, préparant au Brevet fédéral de Planificateur/trice en communication. 1

Plus en détail

GENERALISTE EN MARKETING ET COMMUNICATION

GENERALISTE EN MARKETING ET COMMUNICATION GENERALISTE EN MARKETING ET COMMUNICATION Formation pratique certifiante préparant au Certificat SAWI de Généraliste en marketing et communication LAUSANNE 1 SAWI - garantie d excellence Facteurs déterminants

Plus en détail

MarKom. «La meilleure des publicités est un client satisfait» Bill Gates. Sion : 027 346 59 79 St-Maurice : 024 471 63 22 mail@cvpc.ch www.cvpc.

MarKom. «La meilleure des publicités est un client satisfait» Bill Gates. Sion : 027 346 59 79 St-Maurice : 024 471 63 22 mail@cvpc.ch www.cvpc. MarKom «La meilleure des publicités est un client satisfait» Bill Gates Sion : 027 346 59 79 St-Maurice : 024 471 63 22 mail@cvpc.ch www.cvpc.ch 1 Le Centre Valaisan de Perfectionnement Continu (CVPC)

Plus en détail

BTS COMMUNICATION. Diplôme d Etat niveau III (BAC+2)

BTS COMMUNICATION. Diplôme d Etat niveau III (BAC+2) BTS COMMUNICATION Diplôme d Etat niveau III (BAC+2) Fonction Le titulaire du BTS Communication conçoit et met en œuvre des opérations de communication, qui peuvent revêtir une forme publicitaire, événementielle,

Plus en détail

ENTREPRENEURIAT Cours n 6 : Business plan S6 FSR.2013

ENTREPRENEURIAT Cours n 6 : Business plan S6 FSR.2013 ENTREPRENEURIAT Cours n 6 : Business plan S6 FSR.2013 Place du business plan Idée arrêt opportunité arrêt définition du projet arrêt business model arrêt business plan arrêt concrétisation LP -ECE -FSJES

Plus en détail

Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie

Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie CONSEIL NATIONAL DE RECHERCHES CANADA PROGRAMME D AIDE À LA RECHERCHE INDUSTRIELLE Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie MANDAT Stimuler la création de richesses au Canada

Plus en détail

Formation supérieure en matière de Banque & Finance : Information. Bâle, le 6/22 décembre 2004

Formation supérieure en matière de Banque & Finance : Information. Bâle, le 6/22 décembre 2004 Formation supérieure en matière de Banque & Finance : Information Bâle, le 6/22 décembre 2004 Fondements Document informatif de base du 23.07.2004 (en allemand) - Situation initiale - Changements dans

Plus en détail

brevet fédéral d informaticien de gestion ... pour booster sa carrière

brevet fédéral d informaticien de gestion ... pour booster sa carrière brevet fédéral d informaticien de gestion... pour booster sa carrière formation continue...clé du succès 25 milliards C est en CHF. le PIB engendré par les TIC en Suisse. Entreprendre pour conduire son

Plus en détail

Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie

Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie CONSEIL NATIONAL DE RECHERCHES CANADA PROGRAMME D AIDE À LA RECHERCHE INDUSTRIELLE Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie Apperçu PARI-CNRC : Qui sommes-nous? Quel est

Plus en détail

Proposition de la CRUS et de la KFH pour la discussion sur les articles 1, 2, 4 et 33-36 du projet de consultation pour la LAHE

Proposition de la CRUS et de la KFH pour la discussion sur les articles 1, 2, 4 et 33-36 du projet de consultation pour la LAHE Loi fédérale sur l aide aux hautes écoles et la coordination dans le domaine suisse des hautes écoles (LAHE) Proposition de la CRUS et de la KFH pour la discussion sur les articles 1,, 4 et 33-36 du projet

Plus en détail

BTS COMMUNICATION. Diplôme d Etat niveau III (BAC+2)

BTS COMMUNICATION. Diplôme d Etat niveau III (BAC+2) BTS COMMUNICATION Diplôme d Etat niveau III (BAC+2) Fonction Le titulaire du BTS Communication conçoit et met en œuvre des opérations de communication, qui peuvent revêtir une forme publicitaire, événementielle,

Plus en détail

5 RAISONS POUR LESQUELLES LE RECIBLAGE EST CRUCIAL POUR VOTRE ENTREPRISE

5 RAISONS POUR LESQUELLES LE RECIBLAGE EST CRUCIAL POUR VOTRE ENTREPRISE Le Plan Marketing 5 RAISONS POUR LESQUELLES LE RECIBLAGE EST CRUCIAL POUR VOTRE ENTREPRISE Cette technique convertit les lèche-vitrines en clients. Généralement 2% des acheteurs exécutent l'action demandée

Plus en détail

LE MANAGEMENT PUBLIC : NOUVELLES APPROCHES, MÉTHODES ET TECHNIQUES. Sous la direction des Professeurs Martial Pasquier et Jean-Patrick Villeneuve

LE MANAGEMENT PUBLIC : NOUVELLES APPROCHES, MÉTHODES ET TECHNIQUES. Sous la direction des Professeurs Martial Pasquier et Jean-Patrick Villeneuve MASTER OF Ouvert aux participant-e-s extérieur-e-s MPAPUBLIC ADMINISTRATION LE MANAGEMENT PUBLIC : NOUVELLES APPROCHES, MÉTHODES ET TECHNIQUES Sous la direction des Professeurs Martial Pasquier et Jean-Patrick

Plus en détail

CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH

CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH SOMMAIRE > OBJECTIFS 04 > STRUCTURE / FORMATION MODULAIRE 05 > DÉTAIL DU PROGRAMME 06 > CORPS

Plus en détail

GENERALISTE EN MARKETING ET COMMUNICATION

GENERALISTE EN MARKETING ET COMMUNICATION GENERALISTE EN MARKETING ET COMMUNICATION Formation pratique certifiante préparant au Certificat SAWI de Généraliste en marketing et communication GENEVE 1 SAWI - garantie d excellence Facteurs déterminants

Plus en détail

SAWI - garantie d excellence. Facteurs déterminants permettant de chois ir une formation auprès du SAWI

SAWI - garantie d excellence. Facteurs déterminants permettant de chois ir une formation auprès du SAWI SALES DIRECTOR Formation professionnelle supérieure en management de la vente préparant au Diplôme SAWI de Sales Director et au Diplôme fédéral de Chef de vente 1 SAWI - garantie d excellence Facteurs

Plus en détail

COMMUNiCATiON - CRÉATiON

COMMUNiCATiON - CRÉATiON COMMUNiCATiON - CRÉATiON DECP Communication DEES Communication - DEESCOM DEES Communication option relations Publiques - DEESCOM RP DEES Journalisme - DEESJOUR MASTER Européen Communication Stratégies

Plus en détail

BACHELOR OF SCIENCE APRÈS UNE MPT OU UN DIPLÔME ES

BACHELOR OF SCIENCE APRÈS UNE MPT OU UN DIPLÔME ES Informaticien-ne de gestion BACHELOR OF SCIENCE APRÈS UNE MPT OU UN DIPLÔME ES LES HAUTES ÉCOLES SPÉCIALISÉES Les Hautes écoles spécialisées (HES), dénommées aussi University of Applied Sciences, constituent

Plus en détail

Introduction au Management de Projet Appréhendez le monde du projet : les fondamentaux

Introduction au Management de Projet Appréhendez le monde du projet : les fondamentaux Attestation Introduction au Management de Projet Appréhendez le monde du projet : les fondamentaux www.cefco.ch 2013_V2 : 30.05.2013 SOMMAIRE ATTESTATION INTRODUCTION AU MANAGEMENT DE PROJET Ce cours est

Plus en détail

POLITIQUE DE FORMATION

POLITIQUE DE FORMATION POLITIQUE DE FORMATION ET DE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES Table des matières 1. Préambule... - 2-2. Buts généraux... - 2-3. Objectifs... - 2-4. Axes et typologie de formation... - 3-4.1 Axes de formation...

Plus en détail

Tout sur le Régime de partage des profits

Tout sur le Régime de partage des profits Tout sur le Régime de partage des profits 1 2 Ordre du jour 1 re partie : Fonctionnement et objectifs du Régime de partage des profits 2 e partie : Primes 3 e partie : Ce que vous devriez savoir sur les

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE

GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE MICHEL BADOC EN COLLABORATION AVEC ISABELLE SELEZNEFF GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3215-6 SOMMAIRE Remerciements... 11 Table des

Plus en détail

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger!

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Programme de formation Méthode pédagogique Le parcours «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» se compose de 18 journées de formation collective

Plus en détail

Formation des responsables management qualité Inserm

Formation des responsables management qualité Inserm Formation des responsables management qualité Inserm Description des contenus individuels Première année 11 Planifier et organiser son système de management de la qualité selon ISO 9001 - Analyser ses

Plus en détail

Formation professionnelle initiale en système dual

Formation professionnelle initiale en système dual Formation professionnelle initiale en système dual Soutien au développement des métiers et à la mise en œuvre des formations en Suisse COLLOQUE INTERNATIONAL SUR L ADÉQUATION FORMATION-EMPLOI Montréal

Plus en détail

Contenu. Statistiques. Définition: l analphabétisme fonctionnel

Contenu. Statistiques. Définition: l analphabétisme fonctionnel Contenu!! L analphabétisme en Allemagne: qui est touché?! L analphabétisme en Allemagne: les cours! L alphabétisation des migrants! La formation élémentaire en Allemagne: développement! La qualification

Plus en détail

INTRODUCTION AUX SYSTÈMES DE FORMATION SUISSE ET FRANCAIS

INTRODUCTION AUX SYSTÈMES DE FORMATION SUISSE ET FRANCAIS INTRODUCTION AUX SYSTÈMES DE FORMATION SUISSE ET FRANCAIS Le système éducatif français Le système éducatif suisse Les Hautes écoles spécialisées : domaines et homologues français Le domaine de l ingénierie

Plus en détail

La structure du capital des entreprises marocaines côtées en bourse

La structure du capital des entreprises marocaines côtées en bourse LISTE DES THESES ENREGISTREES AU CEDOC Formation Doctorale : Sciences de gestion Sujet de thèse L analyse technique en tant qu outil d anticipation des crises boursières : Entre réalité et surréalisme

Plus en détail

Cycle Management de Projet

Cycle Management de Projet Cycle Management de Projet Tunis 2013 Résultats attendus de la formation Les entreprises pour devenir plus performantes et faire face à la concurrence doivent intégrer la gestion par projets en transversal.

Plus en détail

Bulletin d inscription

Bulletin d inscription Bulletin d inscription Après avoir pris connaissance des conditions d admission, je désire m inscrire au : Master of Advanced Studies HES-SO en Management de la sécurité des systèmes d information 2015-2016

Plus en détail

Convention entre la Confédération et les cantons sur la création de filières d études master dans les hautes écoles spécialisées

Convention entre la Confédération et les cantons sur la création de filières d études master dans les hautes écoles spécialisées Convention entre la Confédération et les cantons sur la création de filières d études master dans les hautes écoles spécialisées (Convention master HES) 414.713.1 du 24 août 2007 (Etat le 1 er décembre

Plus en détail

Module 5 - Transparents

Module 5 - Transparents Module 5 - Transparents Qu est-ce que le marketing? Les cinq principes de base du marketing 87 Activités de marketing (PRIX) 89 Concept de marketing 90 Le marketing mix (quatre principes). 91 Marketing

Plus en détail

Directives relatives aux projets d innovation

Directives relatives aux projets d innovation Hasler Innovation Un programme d encouragement de la Fondation Hasler pour le soutien dans les formalités préparatoires à la création d une entreprise dans le domaine des TIC. Directives relatives aux

Plus en détail

MODULE 3 - Gestion Introduction Résultats visés... Fonctions de gestion. Compétences de gestion. Prendre des décisions...

MODULE 3 - Gestion Introduction Résultats visés... Fonctions de gestion. Compétences de gestion. Prendre des décisions... - Introduction 41 Résultats visés... 41 Fonctions de gestion. 42 Compétences de gestion. 43 Prendre des décisions... 44 Rédaction d un CV ou d une biographie. 45 40 Introduction : Le présent module permettra

Plus en détail

Expert-e en finance et controlling Diplôme fédéral

Expert-e en finance et controlling Diplôme fédéral Expert-e en finance et controlling Diplôme fédéral Cours organisés par le CPLN-EPC formations supérieures page 1 1. Introduction Pourquoi choisir cette formation? Afin d être concurrentiel sur le marché

Plus en détail

EconomicS and management (B Sc)

EconomicS and management (B Sc) L université chez soi! Bachelor of Science in EconomicS and management (B Sc) Branches d études : Economie politique et Gestion d entreprise Formation universitaire compatible avec un emploi, une famille,

Plus en détail

ECONOMICS AND MANAGEMENT

ECONOMICS AND MANAGEMENT L université chez soi! Bachelor of Science (B Sc) in ECONOMICS AND MANAGEMENT BRANCHES D ÉTUDES : ECONOMIE POLITIQUE ET GESTION D ENTREPRISE Formation universitaire compatible avec un emploi, une famille,

Plus en détail

Economiste d entreprise BACHELOR OF SCIENCE

Economiste d entreprise BACHELOR OF SCIENCE Economiste d entreprise BACHELOR OF SCIENCE LES HAUTES ÉCOLES SPÉCIALISÉES Les Hautes écoles spécialisées (HES), dénommées aussi University of Applied Sciences, constituent un élément majeur du système

Plus en détail

Présenté par Cédric Piazza Directeur Général. Se lancer dans le E-commerce en 2015: Quelle stratégie gagnante??

Présenté par Cédric Piazza Directeur Général. Se lancer dans le E-commerce en 2015: Quelle stratégie gagnante?? Présenté par Cédric Piazza Directeur Général. Se lancer dans le E-commerce en 2015: Quelle stratégie gagnante?? 2 WIZISHOP Présentation de notre solution ecommerce 5 CONSEILS Pour bien préparer son projet

Plus en détail

LES MARQUES, CAPITAL DE L ENTREPRISE

LES MARQUES, CAPITAL DE L ENTREPRISE JEAN-NOËL KAPFERER LES MARQUES, CAPITAL DE L ENTREPRISE Créer et développer des marques fortes Quatrième édition, 2007 ISBN : 978-2-212-53908-0 Sommaire Introduction La marque ou le prix 3 PARTIE 1 COMPRENDRE

Plus en détail

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010 Livre Blanc Optimiser la gestion et le pilotage des opérations Août 2010 Un livre blanc édité par : NQI - Network Quality Intelligence Tél. : +33 4 92 96 24 90 E-mail : info@nqicorp.com Web : http://www.nqicorp.com

Plus en détail

Faire une étude de marché I et II. Michel Grenier, MBA

Faire une étude de marché I et II. Michel Grenier, MBA Faire une étude de marché I et II Michel Grenier, MBA Au menu ce midi Étude de marché Que feriez vous et comment? Environnement PESTEL La segmentation Le marché Son positionnement Le rapport Le Centre

Plus en détail

PROGRAMME BADGE VISION MANAGER

PROGRAMME BADGE VISION MANAGER PROGRAMME BADGE VISION MANAGER Vision Manager programme BADGE Ecole internationale de management, l ESC Rennes School of Business a pour vocation de former des managers immédiatement opérationnels. Pour

Plus en détail

Profil B ou profil E? Aide à la décision

Profil B ou profil E? Aide à la décision Employée/Employé de commerce CFC Profil B ou profil E? Aide à la décision Introduction Le présent document sert d aide pour les acteurs qui participent au choix de la voie de formation la plus appropriée

Plus en détail

Formation. Position. Les défis

Formation. Position. Les défis Position Formation Outre le partenariat social, la formation est l un des plus importants facteurs du succès de l économie suisse. Elle a aussi un rôle clé lorsqu il s agit de combattre la pénurie de main-d

Plus en détail

Le rapport de stage en entreprise

Le rapport de stage en entreprise Le rapport de stage en entreprise Le rapport de stage est un dossier relié qui suit des règles précises et qui doit être écrit avec un traitement de texte. Ce dossier va vous permettre de présenter votre

Plus en détail

Politique. de gestion de la dette à long terme. Municipalité du Village de Val David Le 10 décembre 2015. Réf: TRE 003/2015 12

Politique. de gestion de la dette à long terme. Municipalité du Village de Val David Le 10 décembre 2015. Réf: TRE 003/2015 12 Politique de gestion de la dette à long terme Municipalité du Village de Val David Le 10 décembre 2015 Réf: TRE 003/2015 12 LES MOTIFS La gestion financière fournit aux gestionnaires l information et

Plus en détail

Plan de formation Employé/e de commerce du 26 septembre 2011. Partie A : compétences opérationnelles Domaine de formation «Branche et entreprise»

Plan de formation Employé/e de commerce du 26 septembre 2011. Partie A : compétences opérationnelles Domaine de formation «Branche et entreprise» Catalogue d objectifs évaluateurs de la branche de formation et d examens Communication Remarques : - Afin de faciliter la lecture du document, le masculin est utilisé pour désigner les deux sexes. - Par

Plus en détail

GRILLE D ÉVALUATION DES PROJETS Volet Entrepreneuriat étudiant Édition 2005-2006

GRILLE D ÉVALUATION DES PROJETS Volet Entrepreneuriat étudiant Édition 2005-2006 GRILLE D ÉVALUATION DES PROJETS Volet Entrepreneuriat étudiant Édition 2005-2006 La grille d évaluation des projets en Entrepreneuriat étudiant est développée pour faciliter l évaluation des projets déposés

Plus en détail

BACHELOR OF SCIENCE APRÈS UNE MPC OU UNE MATURITÉ ACADÉMIQUE/GYMNASIALE

BACHELOR OF SCIENCE APRÈS UNE MPC OU UNE MATURITÉ ACADÉMIQUE/GYMNASIALE Informaticien-ne de gestion BACHELOR OF SCIENCE APRÈS UNE MPC OU UNE MATURITÉ ACADÉMIQUE/GYMNASIALE LES HAUTES ÉCOLES SPÉCIALISÉES Les Hautes écoles spécialisées (HES), dénommées aussi University of Applied

Plus en détail

CONSEIL STRATÉGIQUE. Services professionnels. En bref

CONSEIL STRATÉGIQUE. Services professionnels. En bref Services professionnels CONSEIL STRATÉGIQUE En bref La bonne information, au bon moment, au bon endroit par l arrimage des technologies appropriées et des meilleures pratiques. Des solutions modernes adaptées

Plus en détail

Profil HES du domaine de la santé du 13 mai 2004

Profil HES du domaine de la santé du 13 mai 2004 Profil HES du domaine de la santé du 13 mai 2004 1. Statut La formation en santé de niveau HES (HES-santé) est proposée dans le cadre d'un département HES ou d'une entité autonome faisant partie d'une

Plus en détail

Table des matières. Comment utiliser efficacement cet ouvrage pour en obtenir les meilleurs résultats?... 5

Table des matières. Comment utiliser efficacement cet ouvrage pour en obtenir les meilleurs résultats?... 5 Table des matières Sommaire.................................................................. v Avant-propos et remerciements............................................. 1 Note du traducteur.....................................................

Plus en détail

Sans informatique plus rien ne fonctionne! Les professions des ICT : des métiers d avenir

Sans informatique plus rien ne fonctionne! Les professions des ICT : des métiers d avenir Sans informatique plus rien ne fonctionne! Les professions des ICT : des métiers d avenir Informatique : des carrières prometteuses Comment devenir informaticien? Que ce soit dans le cadre de nos loisirs

Plus en détail

FORMATION CONTINUE CA S EN MANAGEMENT DE PROJETS DE CONSTRUCTION. Certificate of Advanced Studies HES-SO en «Management de projets de construction»

FORMATION CONTINUE CA S EN MANAGEMENT DE PROJETS DE CONSTRUCTION. Certificate of Advanced Studies HES-SO en «Management de projets de construction» FORMATION CONTINUE CA S EN MANAGEMENT DE PROJETS DE CONSTRUCTION Certificate of Advanced Studies HES-SO en «Management de projets de construction» 2 Situation et contexte Dans le secteur de la construction,

Plus en détail

Factsheet Ecole Supérieure Banque et Finance (ESBF)

Factsheet Ecole Supérieure Banque et Finance (ESBF) Factsheet Ecole Supérieure Banque et Finance (ESBF) Désignation officielle de la formation Banque et Finance ES Ecole Supérieure Spécialisée en Banque et Finance Le titre «Ecole Supérieure Banque et Finance»

Plus en détail

06.09.2012. Conférence formation professionnelle. «10 ans de LFPr - Innovations dans la formation professionnelle»

06.09.2012. Conférence formation professionnelle. «10 ans de LFPr - Innovations dans la formation professionnelle» Conférence formation professionnelle «10 ans de LFPr - Innovations dans la formation professionnelle» Berne, le 10 septembre 2012 Prof. Dr. Ursula Renold 1 Vue d ensemble Suisse et Europe: des étapes qui

Plus en détail

GESTION DE PROJETS ET ORGANISATION DES ENTREPRISES

GESTION DE PROJETS ET ORGANISATION DES ENTREPRISES GESTION DE PROJETS ET ORGANISATION DES ENTREPRISES MAGISTÈRE DE PHYSIQUE FONDAMENTALE MASTER DE PHYSIQUE FONDAMENTALE ET APPLIQUÉE M2 - Accélérateurs de Particules et Interaction avec la Matière M2 - Méthodes

Plus en détail

DEVELOPPEMENT DE LA PERFORMANCE COMMERCIALE

DEVELOPPEMENT DE LA PERFORMANCE COMMERCIALE Sept-13 DEVELOPPEMENT DE LA PERFORMANCE COMMERCIALE Audit commercial Développement de réseau SERVICES Développement commercial Formation vente/négociation Formation management opérationnel Formation communication

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL DE RECHERCHES CANADA PROGRAMME D AIDE À LA RECHERCHE INDUSTRIELLE. grâce à l innovation et à la technologie

CONSEIL NATIONAL DE RECHERCHES CANADA PROGRAMME D AIDE À LA RECHERCHE INDUSTRIELLE. grâce à l innovation et à la technologie CONSEIL NATIONAL DE RECHERCHES CANADA PROGRAMME D AIDE À LA RECHERCHE INDUSTRIELLE Accélérer la croissance des PME Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie Apperçu PARI-CNRC

Plus en détail

COMPARAISON DES DEUX NORMES ISO 9001 (version 2008-version 2015).

COMPARAISON DES DEUX NORMES ISO 9001 (version 2008-version 2015). COMPARAISON DES DEUX NORMES ISO 9001 (version 2008-version 2015). PRINCIPAUX POINTS D EVOLUTION DE LA NORME ISO9001-version 2015 LE TUTOUR Mathieu LAVRAT Elodie VANLERBERGHE Cléa CASTAGNERA Adrian MASTER

Plus en détail

MBA L ESSENTIEL DU MANAGEMENT PAR LES MEILLEURS PROFESSEURS. Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3014-5

MBA L ESSENTIEL DU MANAGEMENT PAR LES MEILLEURS PROFESSEURS. Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3014-5 MBA L ESSENTIEL DU MANAGEMENT PAR LES MEILLEURS PROFESSEURS, 2005 ISBN : 2-7081-3014-5 Table des matières Introduction... 7 En résumé un MBA, qu est-ce?... 7 Quelques éléments critiques sur les programmes

Plus en détail

UNIVERSITÉ LAVAL. PLAN DE COURS PROGRAMME en GESTION du DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE. Titre et sigle du cours : Marketing touristique, MRK 20578

UNIVERSITÉ LAVAL. PLAN DE COURS PROGRAMME en GESTION du DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE. Titre et sigle du cours : Marketing touristique, MRK 20578 1 UNIVERSITÉ LAVAL FACULTÉ DES SCIENCES DE L'ADMINISTRATION Certificat en gestion du développement touristique PLAN DE COURS PROGRAMME en GESTION du DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE IDENTIFICATION Titre et sigle

Plus en détail

Guide relatif aux qualifications du corps enseignant pour les branches de la maturité professionnelle

Guide relatif aux qualifications du corps enseignant pour les branches de la maturité professionnelle Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d Etat à la formation, à la recherche et à l innovation SEFRI Questions de fond et politique Guide relatif aux qualifications

Plus en détail

Introduction à la systématique SWISSDOC

Introduction à la systématique SWISSDOC Introduction à la systématique SWISSDOC Mai 2010 Table des matières La systématique SWISSDOC... 3 1 Systématique des professions... 4 1.1 Vue d ensemble des huit groupes principaux... 4 1.2 Structure d

Plus en détail

CHAPITRE 1 Marketing international, une dimension incontournable du management pour s imposer au plan mondial

CHAPITRE 1 Marketing international, une dimension incontournable du management pour s imposer au plan mondial TABLE DES MATIÈRES Préface.......................................................... IV CHAPITRE 1 Marketing international, une dimension incontournable du management pour s imposer au plan mondial 1.

Plus en détail

Agence de communication 370

Agence de communication 370 Agence de communication 370 45 ans d expérience Agence 370 13 spécialistes, 5 départements Lorem ipsum Première agence de communication à intégrer un département R&D Nous travaillons avec passion depuis

Plus en détail

Event manager dipl. Event- & sponsoring manager dipl. Assistant/ e en management d événements dipl.

Event manager dipl. Event- & sponsoring manager dipl. Assistant/ e en management d événements dipl. Event manager dipl. Event- & sponsoring manager dipl. Assistant/ e en management d événements dipl. Event manager dipl. Assistant/e en management d événements Event- & sponsoring manager dipl. Cette formation

Plus en détail

Le partenariat Gabon - Suisse: Vers une formation technique et professionnelle en adéquation avec les besoins de l économie

Le partenariat Gabon - Suisse: Vers une formation technique et professionnelle en adéquation avec les besoins de l économie Le partenariat Gabon - Suisse: Vers une formation technique et professionnelle en adéquation avec les besoins de l économie Center for Development and Cooperation CDC Les domaines de la collaboration de

Plus en détail

Notes de cours/cahier 2 préparées par Monique Vaillancourt Marc Caron Joanne Lafond

Notes de cours/cahier 2 préparées par Monique Vaillancourt Marc Caron Joanne Lafond Notes de cours/cahier 2 préparées par Monique Vaillancourt Marc Caron Joanne Lafond Permet de voir les occasions de marché c est-à-dire les places qui restent sur la carte perceptuelle. Enables to see

Plus en détail

Fiche métier Responsable de la préparation des produits

Fiche métier Responsable de la préparation des produits Fiche métier Responsable de la préparation Il peut aussi s appeler > Chef/responsable de station de conditionnement. > Chef d entrepôt. Caractéristiques du métier > Le/la responsable de la préparation

Plus en détail

MASTER MARKETING VENTE, SPÉCIALITÉ MARKETING STRATÉGIQUE DES PRODUITS ET DES MARQUES

MASTER MARKETING VENTE, SPÉCIALITÉ MARKETING STRATÉGIQUE DES PRODUITS ET DES MARQUES MASTER MARKETING VENTE, SPÉCIALITÉ MARKETING STRATÉGIQUE DES PRODUITS ET DES MARQUES RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Présentation Les

Plus en détail

Crédit-bail d équipement agricole

Crédit-bail d équipement agricole Services financiers à l entreprise Crédit-bail d équipement agricole Un moyen rapide et souple d équiper votre entreprise. Qu est-ce que le crédit-bail? n Le crédit-bail est une solution de financement

Plus en détail

APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «TECHNOLOGIES NUMERIQUES POUR LES NOUVEAUX USAGES DE L IMAGE»

APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «TECHNOLOGIES NUMERIQUES POUR LES NOUVEAUX USAGES DE L IMAGE» APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «TECHNOLOGIES NUMERIQUES POUR LES NOUVEAUX USAGES DE L IMAGE» INTRODUCTION Pourquoi un appel à projets «Technologies numériques pour les nouveaux usages

Plus en détail

Directives relatives au règlement d'examen professionnel supérieur d expert/e en opérations des marchés financiers

Directives relatives au règlement d'examen professionnel supérieur d expert/e en opérations des marchés financiers Commission AQ pour l examen professionnel supérieur d expert/e en opérations des marchés financiers Directives relatives au règlement d'examen professionnel supérieur d expert/e en opérations des marchés

Plus en détail

1. DÉFINITION DU MARKETING

1. DÉFINITION DU MARKETING 1. DÉFINITION DU MARKETING 1.1 DÉFINITIONS 1.2 PRÉDOMINANCE DU CLIENT 1.3 ÉLARGISSEMENT DU CHAMP D APPLICATION 1.4 SATISFACTION DU CLIENT ET CRM 1 1.1 DÉFINITIONS 1. Marketing 2. Acteurs du marketing 3.

Plus en détail

Reconnaître les besoins d apprentissage Check-list pour établir l état des lieux Planifier une formation Trouver l offre de formation adéquate

Reconnaître les besoins d apprentissage Check-list pour établir l état des lieux Planifier une formation Trouver l offre de formation adéquate Reconnaître les besoins d apprentissage Check-list pour établir l état des lieux Planifier une formation Trouver l offre de formation adéquate Check-list pour la bonne formation continue Voies de formation

Plus en détail

L action de l Etat en matière de promotion et de marketing public

L action de l Etat en matière de promotion et de marketing public L action de l Etat en matière de promotion et de marketing public Forum des cadres du Département de l Economie et de la Santé (DES) Genève, 08.11.2007 Prof. Martial Pasquier Institut de hautes études

Plus en détail

CONCOURS APRÈS CLASSES PRÉPARATOIRES. Sujets de l'épreuve orale d'analyse Économique et Historique des Sociétés Contemporaines d ESCP Europe

CONCOURS APRÈS CLASSES PRÉPARATOIRES. Sujets de l'épreuve orale d'analyse Économique et Historique des Sociétés Contemporaines d ESCP Europe CONCOURS APRÈS CLASSES PRÉPARATOIRES Sujets de l'épreuve orale d'analyse Économique et Historique des Sociétés Contemporaines d ESCP Europe 2009 SUJET 1 Le rôle de l information dans le fonctionnement

Plus en détail

Comment la politique de répartition des bénéfices entre les différentes parties prenantes participe-telle à la gouvernance de l entreprise?

Comment la politique de répartition des bénéfices entre les différentes parties prenantes participe-telle à la gouvernance de l entreprise? Comment la politique de répartition des bénéfices entre les différentes parties prenantes participe-telle à la gouvernance de l entreprise? Denis Hostettler Agent général, Genève Plan de l exposé Brève

Plus en détail

8 formations. carrément commerciales. Catalogue 2015

8 formations. carrément commerciales. Catalogue 2015 8 formations carrément commerciales Catalogue 2015 8 formations pour : vendre plus et mieux Vendre ses prestations intellectuelles page 4 La relation client dans la gestion de projet page 5 Apprendre à

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES ASSISTANT/E EN GESTION DU PERSONNEL

RESSOURCES HUMAINES ASSISTANT/E EN GESTION DU PERSONNEL Secteur Tertiaire RESSOURCES HUMAINES ASSISTANT/E EN GESTION DU PERSONNEL Certificat Préparation aux examens Situation de la formation Domaines Bilans de compétences Coaching Commerce Culture générale

Plus en détail

FORMATION CONTINUE CASÉNERGIE ÉLECTRIQUE GESTION DU RÉSEAU. Certificate of Advanced Studies HES-SO en «Energie Electrique Gestion du réseau»

FORMATION CONTINUE CASÉNERGIE ÉLECTRIQUE GESTION DU RÉSEAU. Certificate of Advanced Studies HES-SO en «Energie Electrique Gestion du réseau» FORMATION CONTINUE CASÉNERGIE ÉLECTRIQUE GESTION DU RÉSEAU Certificate of Advanced Studies HES-SO en «Energie Electrique Gestion du réseau» 2 Formation continue en relation avec l exploitation des réseaux

Plus en détail

Système de formation suisse + évolution et défis de la formation professionnelle

Système de formation suisse + évolution et défis de la formation professionnelle Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d Etat à la formation, à la recherche et à l innovation SEFRI Système de formation suisse + évolution et défis de

Plus en détail

La norme ISO 10007:2003 définit des lignes directrices pour la gestion de la configuration

La norme ISO 10007:2003 définit des lignes directrices pour la gestion de la configuration ! " Rappel : les référentiels pour la gestion de configuration ISO10007 (1/3) La norme ISO 10007:2003 définit des lignes directrices pour la gestion de la configuration Elle est une révision de la version

Plus en détail

Bulletin d inscription

Bulletin d inscription Bulletin d inscription I Données personnelles No d immatriculation (matricule fédéral) : Obligatoire pour les candidat-e-s ayant déjà été immatriculé-e-s dans une HES ou une Université suisse. Nom : _

Plus en détail

PROGRAMME D ETUDES. Applicable dès février 2015

PROGRAMME D ETUDES. Applicable dès février 2015 PROGRAMME D ETUDES Applicable dès février 2015 PROGRAMME D ETUDES MODULE 1 MODULE 2 SYSTEMES POLITIQUE, ECONOMIQUE ET JURIDIQUE Principes de l économie politique Introduction à l environnement juridique

Plus en détail

EGC Guyane. Diplôme certifié de niveau II. Avec le soutien

EGC Guyane. Diplôme certifié de niveau II. Avec le soutien EGC Guyane Espace Consulaire de Formation Colline de Montabo 97300 CAYENNE 05-94-29-96-80 05-94-29-96-81 egc@guyane.cci.fr www.guyane.cci.fr www.bachelor-egc.fr Ecole de Gestion et de Commerce de la Guyane

Plus en détail

Soutien aux projets structurants de valorisation de transfert Direction du Soutien à l innovation technologique et sociale

Soutien aux projets structurants de valorisation de transfert Direction du Soutien à l innovation technologique et sociale Soutien aux projets structurants de valorisation de transfert Direction du Soutien à l innovation technologique et sociale Plan de la présentation Le secteur Recherche, innovation et science citoyenne

Plus en détail

FONDS POUR LE COMMERCE ET LES ENTREPRISES

FONDS POUR LE COMMERCE ET LES ENTREPRISES FONDS POUR LE COMMERCE ET LES ENTREPRISES PETITES ENTREPRISES Développement économique Yukon INVESTYUKON.COM Le Fonds pour le commerce et les entreprises du Yukon (FCE) a été créé par le ministère du Développement

Plus en détail

Formation continue en intelligence économique et veille stratégique

Formation continue en intelligence économique et veille stratégique Haute école de gestion de Genève Geneva School of Business Administration Formation continue en intelligence économique et veille stratégique Master of Advanced Studies Diploma of Advanced Studies Certificate

Plus en détail

FCPR. Idinvest Private Value Europe

FCPR. Idinvest Private Value Europe FCPR Idinvest Private Value Europe Une stratégie d investissement dans l univers des entreprises de taille intermédiaire non cotées, assortie d un risque de perte en capital, destinée à des investisseurs

Plus en détail

MATURITÉ MARKETING Comment interpréter vos résultats

MATURITÉ MARKETING Comment interpréter vos résultats MATURITÉ MARKETING Comment interpréter vos résultats Introduction L année dernière, votre entreprise a répondu à un sondage portant sur la «Maturité marketing» et les résultats, contenus dans le courriel

Plus en détail

Gérer votre portefeuille de projets Les clés pour dynamiser vos projets

Gérer votre portefeuille de projets Les clés pour dynamiser vos projets Gérer votre portefeuille de projets Les clés pour dynamiser vos projets Rue Voltaire 1 CH-1006 Lausanne T 021 617 55 75 F 021 617 55 76 iteral@iteral.ch www.iteral.ch Gérer votre portefeuille de projets

Plus en détail

Management de l innovation I: développement et mise en oeuvre

Management de l innovation I: développement et mise en oeuvre Management de l innovation I: développement et mise en oeuvre Congrès INSOS 2011, le 31 août 2011 Dr Regula Ruflin Programme: 1. Qu est-ce que l «Innovation»? 2. Management de l innovation 3. Processus

Plus en détail