Un choc, un traumatisme: comment rebondir?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Un choc, un traumatisme: comment rebondir?"

Transcription

1 Un choc, un traumatisme: comment rebondir? Où en sommes-nous? un petit tour d horizon du psychologique au physiologique attachement, traumatisme et résilience Quelles nouvelles pour la parentalité? 1

2 Les Traumatismes Extraordinaires: Accident, agression violente, viol, prise d otage, incendie, catastrophes naturelles, décès subit, cancer, infarctus etc. Ordinaires : Intervention médicale/urgences, racket, mobbing, divorce, séparation, violences familiales, déménagements,chute, Europaparc, TV DSM-iv La personne / l enfant ressent: danger grave, agression, peur intense, impuissance, horreur 24/05/2009 club

3 1 ere Phase: L exposition La personne vit: Réactions physiologiques violentes : respiration bloqué, cœur affolé, tension musculaire, intestins noués, transpiration, tremblements, choc, jambes coupées Emotions violentes: panique, peur, angoisse, déni, incompréhension, dissociation, impuissance, choc Impact violent de l agresseur ou accident douleur, choc, maltraitance, blessure etc. 3

4 2 ème Phase: Le stress aigu DSM-iv Flashbacks(image, rêve, pensées, etc.) Evitementdes stimuli associés Anesthésie émotionnelle Dissociation(dépersonnalisation, déréalisation) Hyperactivité Troubles nerveux et du comportement (irritabilité, hypervigilance, troubles sommeil, anxiété) Symptômes physiques: allergies, maux de ventre, perte d appétit, eczéma, refroidissements Incommunicabilité 4

5 3 ème Phase après 4 semaines: Le stress post-traumatique PTSD Perturbations persistent Apparition de nouveaux symptômes (phobies, angoisses,dépression,découragement etc.) Changements neurologiques,hormonales, immunologiques s installent Dans toutes les phases: Difficulté de mettre mots Difficulté pour l entourage de réaliser le vécu Attention à: "reviens-en, c est pas si grave, oublie ça, secoue-toi." 5

6 Pourquoi ces réactions? De quoi dépendent-elles? 1. Réactions normales à situation anormale de danger (survie) 2. Le système d alarme pas désactivé stress émotionnel et physiologique non-digéré 3. Le cerveau vit la situation comme actuelle et non passée -> «il régurgite» Bonne nouvelle : Tout ce qui débranche le système d alerte et décharge l énergie bloquée permet de retrouver notre force vitale 6

7 De quoi dépend l intensité de l impact? génétique, passé affectif familial stabilité d attachement traumatismes préalables environnement culturel (société) façon d être parents: soutenant-cadrant-sécurisant-empathique / autoritaire/ laissant aller soins pendant exposition et phase aigu 7

8 Alerte rouge: 100% survie Détection sensorielle de danger Activation cerveau limbique reptilien (sensoriel et émotionnel) Préparation à l action hormone du STRESS Cortisol réponse immunitaire, coagulation du sang etc. Réaction : Objectif Survie Thalamus = traducteur Fuite ou Attaque DANGER Réaction adaptative de puissance!. qui n aura pas lieu 24/05/2009 club

9 Ocytocine: «l hormone du lien» Neuropeptide synthétisé dans l hypothalamus produite lors de contacts proches (rapports sexuels, soins donnés, contact corporel) baisse le stress et angoisse favorise la relation stimule la production de l ocytocine = une boucle +++ Toucher, tenir, tendresse = ocytocine sensations prioritaires le toucher, la consolation, la compréhension calment Et le niveau de cortisol / de stress baisse Effet relaxant, sédatif, baisse crainte Favorise la formation et le maintien des liens sociaux Crée confiance club /05/2009 9

10 Un traumatisme est comme une morsure de chien Comment activer la guérison? Notre corps fait peu de différence entre une blessure physique ou psychique. Il a besoin des mêmes remèdes pour guérir: une désinfection, un sparadrap ou bandage, du calme. Et ensuite au chaud, au chaudoudoux, avec une boisson, une personne aimée, une histoire, une berceuse et pas de reproches.. 10

11 L attachement: un lien vital une expérience de sécurité et de réconfort en présence d un autre cet adulte doit être suffisamment présent, disponible, sensible et répondant aux besoins de l enfant conséquence: l enfant se sent en sécurité pour explorer son environnement et a confiance attachement secure = pas dépendance 11

12 Votre place: sécurité cadrer - contenir chaleur calme confort et réconfort accueillir émotions initiative de résolution 24/05/2009 club

13 Sécurité et protection 1. Mettre à l abri 2. Présence calme 3. Ne pas juger 4. Contact physique 5. Accepter régression 6. Prendre le temps 7. Tenir l enfant 8. Être patient 9. Bercer, chanter 10.Nourrir les sens Corps + psyché = 1 24/05/2009 encore et encore, comme une club ribambelle!! 4409 C est normal 13

14 1 ère étape: ce qui aide 1. Cadre: pour rétablir l enveloppe psychique, pour construire une identité 2. Sécurité: Encadrer/délimiter/tenir par ex.: diminuer les choix, diminuer l espace dans le lit Adoucir sécuriser par répétition, contes, rituel, prévisibilité = possibilité de contrôler 3. Prendre un temps de qualité quel que soit l âge de l enfant ou du jeune 4. Jouer avec l enfant ou le jeune 14

15 Ce qui ne marche pas Contrer les symptômes détourner l attention «pense à autre chose» minimiser, banaliser «c est pas grave» encourager contrôle «Allez, arrête, donne-toi de la peine, ça suffit maintenant, accuser la victime, s en moquer penser positif: trop vite être stressé pas prendre le temps Dans ce cas: aller chercher de l aide pour vous et l enfant 15

16 Ce qui marche: Bonne nouvelle : Tout ce qui décharge l énergie bloquée et débranche le système d alerte permet de retrouver notre force vitale Alterner comme un bercement Le cerveau adore! exprimer trauma vivre la sécurité 16

17 Parent réceptif Ecoute sans jugement Enfant Présence Durée Contact 24/05/2009 club

18 Occupé 24/05/2009 club

19 2 ème étape: décharger Décoder réactions (ex.a.) Faciliter expression des émotions, sensations Identifier déclencheurs Valider / expliquer réactions Garder dialogue (ex.s.) Faire sens: le récit Favoriser expression corporelles Communication sensorielle non-verbale: contact visuel, expression faciale, ton de voix, gestes, posture 24/05/ club 44 09

20 Décharge Intégration 1.Confronter la blessure par parent/par professionnel 2.Mettre paroles simples «sensorielles» 3.Guérison/intégration par tout ce qui passe par le corps et le sensoriel: dessin, chant, danse, contes, jeux des mains, rituels 4. Jouer physiquement les ripostes!!! Donner permission de se défendre 20

21 Entrainer réponses corporelles Répéter les gestes déclencheurs avec l enfant = lui rend confiance en lui Faire faire dessin comment il réagirait maintenant Cours self-défense 3 ème étape: rebondir Le danger agit 100% sur réactions instinctives et physiques 21

22 Préparer le long terme L enfant ne peut pas se calmer lui-même Des traumatismes font partie de la vie La capacité de rebondir la résilience aussi S entrainer soi-même à ressentir des émotions/sensations, comme la peur Permettre à l enfant de sentir ses sensations, mais accompagné! Développer présence calme Dialoguer et développer écoute structurée Développer adresse physique Respectez-le et il pourra reconnaître les situations anormales 22

23 Quand consulter vous êtes submergé par ce qui arrive vous êtes seul/e l enfant ne se laisse pas calmer les symptômes sont là après 4 semaines naturellement si enfant est blessé ou si la police doit intervenir en cas de doute consultez votre pédiatre ou un thérapeute la police a une liste d intervenants, la LAVI aussi 23

24 Sur vous trouverez Guide pour enfants, jeunes, adultes du National Center for Post-traumatic Stress Disorder (français) Information sur Stress(post)traumatique du site canadien (français) apprenti-parent, gérer l émeute Self-défense enfants/adultes TaTouT «L éducation donne de la force» Police cantonale NE: brochures et liste d intervenants 24

Prévention du stress posttraumatique. Comment réagir après un évènement traumatisant

Prévention du stress posttraumatique. Comment réagir après un évènement traumatisant Prévention du stress posttraumatique Comment réagir après un évènement traumatisant Lindsy Werrebrouck Psychologue Conseiller en prévention psychosociale Mensura Programme Traumatisme Incident critique

Plus en détail

Les souffrances psychiques et les comportements inhabituels

Les souffrances psychiques et les comportements inhabituels Premiers secours en équipe Les souffrances psychiques et les comportements inhabituels Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados A la fin de cette partie vous serez capable : de prendre

Plus en détail

Troubles psychiques et travail

Troubles psychiques et travail Troubles psychiques et travail Dr Dominique PHAM Médecin-chef SDIS 29 ANXIETE DEPRESSION STRESS ETAT DE STRESS POST-TRAUMATIQUE BURNOUT RISQUES PSYCHOSOIAUX ANXIETE DEPRESSION STRESS ETAT DE STRESS POST-TRAUMATIQUE

Plus en détail

Référence : Henri Piéron, Vocabulaire de psychologie, PUF. 1979. LES TROUBLES ANXIEUX

Référence : Henri Piéron, Vocabulaire de psychologie, PUF. 1979. LES TROUBLES ANXIEUX 1 Anxiété : «Malaise à la fois physique caractérisé par une crainte diffuse, un sentiment d insécurité, de malheur imminent. On réserve plutôt le nom d angoisse aux sensations physiques qui accompagnent

Plus en détail

L anxiété à l école. Présentation au colloque des TES 31 mai 2013

L anxiété à l école. Présentation au colloque des TES 31 mai 2013 L anxiété à l école Présentation au colloque des TES 31 mai 2013 Par Jacinthe Beaulieu Conseillère pédagogique en adaptation scolaire Commission scolaire des Samares Objectifs de la rencontre Comprendre

Plus en détail

Les troubles anxieux. Stéphane Dubé, Ph.D., neuropsychologue. Institut Universitaire en Santé Mentale Douglas 8 novembre 2011

Les troubles anxieux. Stéphane Dubé, Ph.D., neuropsychologue. Institut Universitaire en Santé Mentale Douglas 8 novembre 2011 Les troubles anxieux Stéphane Dubé, Ph.D., neuropsychologue Institut Universitaire en Santé Mentale Douglas 8 novembre 2011 Peur, Préoccupation, Anxiété un équilibre vacillant Plusieurs facteurs jouent

Plus en détail

Troubles post-traumatiques du personnel consécutifs à un stress extrême : le double meurtre de PAU

Troubles post-traumatiques du personnel consécutifs à un stress extrême : le double meurtre de PAU Troubles post-traumatiques du personnel consécutifs à un stress extrême : le double meurtre de PAU CHS de PAU nuit du 17 / 18 Décembre 2004 Dépistage et prise en charge par le médecin du travail Dr J.

Plus en détail

Réparation juridique du dommage corporel : données propres à la psychiatrie. Pr Senon Faculté de Médecine Université de Poitiers

Réparation juridique du dommage corporel : données propres à la psychiatrie. Pr Senon Faculté de Médecine Université de Poitiers Réparation juridique du dommage corporel : données propres à la psychiatrie Pr Senon Faculté de Médecine Université de Poitiers Problèmes posés en psychiatrie Le PTSD : une clinique encore mal connue La

Plus en détail

L anxiété chez les enfants et les adolescents: De l émotion normale à la pathologie

L anxiété chez les enfants et les adolescents: De l émotion normale à la pathologie L anxiété chez les enfants et les adolescents: De l émotion normale à la pathologie Caroline Berthiaume, Ph.D. Psychologue clinicienne Coordonnatrice clinique Introduction Domaine d étude relativement

Plus en détail

Événements de vie, pathologie réactionnelle et stress. Dr N. Lafay

Événements de vie, pathologie réactionnelle et stress. Dr N. Lafay Événements de vie, pathologie réactionnelle et stress Dr N. Lafay Introduction Stress = événements de vie Stress, bases physiologiques Événements de vie, bases épidémiologiques Adaptation du sujet à une

Plus en détail

Mise en garde 418 523-1502

Mise en garde 418 523-1502 Mise en garde Afin de compléter ce questionnaire, nous te recommandons d être accompagné d un adulte afin de pouvoir valider certaines informations. Sinon, nous t invitons à contacter les intervenants

Plus en détail

Les Troubles Psychiatriques Majeurs. Mimi Israël M.D. Avril, 2007

Les Troubles Psychiatriques Majeurs. Mimi Israël M.D. Avril, 2007 Les Troubles Psychiatriques Majeurs Mimi Israël M.D. Avril, 2007 Objectif D apprendre à reconnaître certains troubles de santé mentale et de toxicomanie dans un contexte de concomitance. Qu est-ce qu un

Plus en détail

Atelier La gestion de l anxiété

Atelier La gestion de l anxiété Atelier La gestion de l anxiété Trucs et Astuces Annie Fratarcangeli, éducatrice spécialisée Mireille St-Pierre, parent Différence entre la peur et l anxiété La peur est une réaction normale face à un

Plus en détail

Vous avez été victime de viol ou de tentative de viol

Vous avez été victime de viol ou de tentative de viol Vous avez été victime de viol ou de tentative de viol À donner à la victime Violences sexuelles Tout le monde peut être victime d une agression sexuelle n importe où. La violence sexuelle peut toucher

Plus en détail

Le portage «Comment me porter, me consoler et me regarder?»

Le portage «Comment me porter, me consoler et me regarder?» Le portage «Comment me porter, me consoler et me regarder?» Définition Le portage c est : - Un maintien physique et psychique - Un savoir-faire de l adulte, à la fois corporel et psychique - Une manière

Plus en détail

Vous êtes. visé. Comment diminuer les risques et les impacts d une agression en milieu bancaire

Vous êtes. visé. Comment diminuer les risques et les impacts d une agression en milieu bancaire Vous êtes visé Comment diminuer les risques et les impacts d une agression en milieu bancaire Prévenir les vols ou les effets d un vol sur les employés Rôle de la direction de la succursale Désigner un

Plus en détail

Carrefour des pratiques sur les agressions sexuelles et la violence conjugale

Carrefour des pratiques sur les agressions sexuelles et la violence conjugale Formations de l Hêtre Carrefour des pratiques sur les agressions sexuelles et la violence conjugale Le syndrome de stress post-traumatique Conférence préparée et animée par Evelyne Donnini, psychologue

Plus en détail

Relation soignant-soigné au cœur de la psychologie médicale

Relation soignant-soigné au cœur de la psychologie médicale 19 Relation soignant-soigné au cœur de la psychologie médicale RENCONTRE, TRANSFERT ET CONTRE-TRANSFERT La notion de transfert découle des travaux de la psychanalyse (S. Freud) où ont été décrits des mouvements

Plus en détail

Séance 3 : Conduire une source de stress importante! Oui mais aussi

Séance 3 : Conduire une source de stress importante! Oui mais aussi Séance 3 : Conduire une source de stress importante! Oui mais aussi Divorcer ou conduire, il faut choisir Le risque de subir un accident de voiture est multiplié par quatre pendant les périodes de divorce

Plus en détail

Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile

Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile Conseils Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile www.douglas.qc.ca Le retour Le retour Votre proche a eu des gestes ou des propos agressifs. Vous êtes inquiet pour lui et

Plus en détail

Introduction par effraction

Introduction par effraction Introduction par effraction Les gens qui sont victimes d une introduction par effraction peuvent être affectés pour d autres raisons que la perte de leurs biens. Ils peuvent ressentir de fortes émotions

Plus en détail

LE STRESS COMME CAUSE D ABSENTEISME

LE STRESS COMME CAUSE D ABSENTEISME 1 LE STRESS COMME CAUSE D ABSENTEISME Dr. Jean-Pol PIRONET chef du service Qualité Médicale Medex 2 Dr. Hans Selye (1907-1982) Syndrome de stress ou S.G.A. (Syndrome général d adaptation) Le stress de

Plus en détail

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle I. Communiquer avec efficacité A. Intégrer les processus d influence sociale 1. La personnalité Les métaprogrammes sont les traits de personnalité qui, gravés

Plus en détail

Le stage choisi est celui d un club de jeunes cadres en formation «recherche d emploi».

Le stage choisi est celui d un club de jeunes cadres en formation «recherche d emploi». Témoignages d Anne-Laure Mausner, Sophrologue Thème : Préparation pour un entretien d embauche (Les prénoms ont été modifiés pour respecter l anonymat) Le stage choisi est celui d un club de jeunes cadres

Plus en détail

Ces enfants ont des besoins spécifiques

Ces enfants ont des besoins spécifiques L Enfant Qui? Par Adoptons-Nous association neuchâteloise de familles adoptantes Les enfants adoptés sont des enfants comme les autres. C est leur histoire qui fait d eux des enfants ayant des besoins

Plus en détail

e formation en médecine d urgence http://www.efurgences.net

e formation en médecine d urgence http://www.efurgences.net Les infirmiers à l accueil des urgences Dr Mounir Gazzah, Pr Slah Ghannouchi e formation en médecine d urgence Plan : 1. L accueil : définition, qualité 2. Les urgences : définition, types 3. L infirmier(e)

Plus en détail

OPTION Neurobiologie. Les Emotions

OPTION Neurobiologie. Les Emotions OPTION Neurobiologie Les Emotions 1. Situation du Problème a. Qu est-ce qu une émotion? C est une sensation plus ou moins nette de plaisir ou de déplaisir que l on peut reconnaître en soi ou prêter aux

Plus en détail

Chute et Syndrome Post-chute: Comprendre et Accompagner Le point de vue du psychologue

Chute et Syndrome Post-chute: Comprendre et Accompagner Le point de vue du psychologue Chute et Syndrome Post-chute: Comprendre et Accompagner Le point de vue du psychologue Maud Loubeyre, Psychologue Hôpital de Jour Patients Chuteurs SSR du CH Bois Guillaume Jessica Bouak, Psychologue EHPAD

Plus en détail

PRISE EN CHARGE TCC DES TROUBLES PANIQUE

PRISE EN CHARGE TCC DES TROUBLES PANIQUE PRISE EN CHARGE TCC DES TROUBLES PANIQUE Dr Christine MIRABEL SARRON CMME Service du Professeur GUELFI Université Paris V 100 rue de la Santé 75674 PARIS cedex 14 S.KIELT@ch-sainte-anne.fr C. MIRABEL SARRON

Plus en détail

HETS Genève 16 octobre 2009 2. 2009 Luisier Aigroz Associés. HETS Genève 16 octobre 2009 4. 2009 Luisier Aigroz Associés

HETS Genève 16 octobre 2009 2. 2009 Luisier Aigroz Associés. HETS Genève 16 octobre 2009 4. 2009 Luisier Aigroz Associés STRESS & BURN OUT LE STRESS Complément à «La santé en entreprise» Philippe Aigroz 1 2 «Ensemble de perturbations biologiques et psychiques provoquées par une agression quelconque sur un organisme» (Petit

Plus en détail

Une perspective de changement de pratiques en violence conjugale et familiale

Une perspective de changement de pratiques en violence conjugale et familiale Une perspective de changement de pratiques en violence conjugale et familiale François Lepage travailleur social, Option, Montréal Annie Simard travailleuse sociale, Option, Montréal OP+ION «Une alternative

Plus en détail

L hypnose et ses applications : notamment en Médecine Générale

L hypnose et ses applications : notamment en Médecine Générale L hypnose et ses applications : notamment en Médecine Générale 25 Juin 2013 Dr Idrissa N DIAYE Dr Isabelle STIMEC Dr Elise LELARGE docteur.ndiaye@gmail.com i.stimec@citi44.com e.lelarge@citi44.com Plan

Plus en détail

Les annonces en cancérologie : Dimensions psychologiques et relationnelles

Les annonces en cancérologie : Dimensions psychologiques et relationnelles Les annonces en cancérologie : Dimensions psychologiques et relationnelles St Malo 5 février 2010 Audrey Lesieur Psychologue Le dispositif d annonce Plan Cancer 2005 ( Mesure 40) Apporter une information

Plus en détail

4.07 Les troubles anxieux chez les enfants et les adolescents : Aperçu d'une prise en charge interdisciplinaire.

4.07 Les troubles anxieux chez les enfants et les adolescents : Aperçu d'une prise en charge interdisciplinaire. 4.07 Les troubles anxieux chez les enfants et les adolescents : Aperçu d'une prise en charge interdisciplinaire. 2e Congrès biennal du C.Q.J.D.C. Présenté par Caroline Berthiaume, Clinique d intervention

Plus en détail

Les Angoisses du normal au pathologique. Dr Cyrille Guillaumont Chef de Pôle de Psychiatrie Adulte Centre Hospitalier Philippe Pinel Amiens

Les Angoisses du normal au pathologique. Dr Cyrille Guillaumont Chef de Pôle de Psychiatrie Adulte Centre Hospitalier Philippe Pinel Amiens Les Angoisses du normal au pathologique Dr Cyrille Guillaumont Chef de Pôle de Psychiatrie Adulte Centre Hospitalier Philippe Pinel Amiens Quelques éléments de définition Stress : Anxiété : Angoisse :

Plus en détail

LES TECHNIQUES DE PREPARATION MENTALE:

LES TECHNIQUES DE PREPARATION MENTALE: LES TECHNIQUES DE PREPARATION MENTALE: I) LES TECHNIQUES DE RELAXATION: le training autogène de Schultz et la relaxation progressive de Jacobson. Toutes les deux s appuient sur la régulation tonique musculaire

Plus en détail

Le stress. Présentation par Marie Chantal Audet M.A. Psychologue

Le stress. Présentation par Marie Chantal Audet M.A. Psychologue Le stress Présentation par Marie Chantal Audet M.A. Psychologue Objectifs Savoir reconnaître les différents niveaux de stress : de l inquiétude en passant par l anxiété jusqu à la panique. 1. Stress =

Plus en détail

PHOBIES. La peur représente un signal d'alarme destiné à facilité notre vigilance face aux dangers et à augmenter nos chances de survie.

PHOBIES. La peur représente un signal d'alarme destiné à facilité notre vigilance face aux dangers et à augmenter nos chances de survie. PHOBIES Définition : La peur représente un signal d'alarme destiné à facilité notre vigilance face aux dangers et à augmenter nos chances de survie. La peur est une émotion fondamentale, universelle et

Plus en détail

LES NÉVROSES. Dr BLAISE Emilie Chef de clinique-assistante des hôpitaux au CHU de DIJON

LES NÉVROSES. Dr BLAISE Emilie Chef de clinique-assistante des hôpitaux au CHU de DIJON LES NÉVROSES Dr BLAISE Emilie Chef de clinique-assistante des hôpitaux au CHU de DIJON PLAN Historique Définition Etiopathogénie Névrose d angoisse: attaque de panique, trouble panique, anxiété généralisée

Plus en détail

L impact psychologique du cancer du sein. RENY Justine, psychologue clinicienne

L impact psychologique du cancer du sein. RENY Justine, psychologue clinicienne L impact psychologique du cancer du sein RENY Justine, psychologue clinicienne Groupe de parole : hôpital de Dreux Groupe ouvert à tous les patients en cours de traitement et/ou en rémission Un mardi par

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES SUR L ADMISSIBILITÉ PRESTATIONS D INVALITITE

LIGNES DIRECTRICES SUR L ADMISSIBILITÉ PRESTATIONS D INVALITITE LIGNES DIRECTRICES SUR L ADMISSIBILITÉ PRESTATIONS D INVALITITE Page 1 of 9 CPM 03000 CIM-9 300.02 CIM-10 41.1 DÉFINITION Le Trouble d anxiété généralisée est caractérisé par une anxiété et des soucis

Plus en détail

Direction générale. Vous avez mal? Agissons ensemble!

Direction générale. Vous avez mal? Agissons ensemble! Direction générale Vous avez mal? Agissons ensemble! Vous avez mal? Vous redoutez de souffrir à cause d une intervention ou d un examen? Un de vos proches est concerné par ce problème? Cette brochure vous

Plus en détail

Gestion du stress et de l anxiété par les TCC. Dr Dominique SERVANT dominique.servant@chru-lille.fr Unité stress et anxiété CHRU de Lille

Gestion du stress et de l anxiété par les TCC. Dr Dominique SERVANT dominique.servant@chru-lille.fr Unité stress et anxiété CHRU de Lille Gestion du stress et de l anxiété par les TCC Dr Dominique SERVANT dominique.servant@chru-lille.fr Unité stress et anxiété CHRU de Lille Rappel sur les bases du modèle cognitif du stress Définitions du

Plus en détail

Deuils et Traumas chez les enfants immigrants et parcours scolaires Conférence proposée dans le cadre des

Deuils et Traumas chez les enfants immigrants et parcours scolaires Conférence proposée dans le cadre des Deuils et Traumas chez les enfants immigrants et parcours scolaires Conférence proposée dans le cadre des activités du CEETUM Garine Papazian Zohrabian, Ph.D. Professeure Adjointe Département de Psychopédagogie

Plus en détail

Le Clown de Théâtre : Une formation pour développer la confiance en soi et envers les autres

Le Clown de Théâtre : Une formation pour développer la confiance en soi et envers les autres Le Clown de Théâtre : Une formation pour développer la confiance en soi et envers les autres Formation de développement personnel Nos formateurs Composé de professionnels artistiques, d enseignants et

Plus en détail

PREVENTION DES RISQUES LIES A L ABSORPTION D ALCOOL

PREVENTION DES RISQUES LIES A L ABSORPTION D ALCOOL PREVENTION DES RISQUES LIES A L ABSORPTION D ALCOOL Anne Marie LANUSSE Éducatrice Spécialisée à l ADAPEI des Pyrénées Atlantiques INTERVENTION A LA 3ème JOURNEE SCIENTIFIQUE DE REZOPAU LES OBJECTIFS Mener

Plus en détail

LA GESTION DE L INQUIÉTUDE

LA GESTION DE L INQUIÉTUDE LA GESTION DE L INQUIÉTUDE RESSENTIE FACE À UNE ÉVALUATION Révision : 2008-09, NN GESTION DE L INQUIÉTUDE RESSENTIE FACE À UNE ÉVALUATION 1. EXPLICATION DE CETTE INQUIÉTUDE C est décidé, l officiel en

Plus en détail

Formation soins palliatifs et qualité de vie. Le soutien aux proches durant la maladie: informer et soutenir

Formation soins palliatifs et qualité de vie. Le soutien aux proches durant la maladie: informer et soutenir Formation soins palliatifs et qualité de vie Le soutien aux proches durant la maladie: informer et soutenir Introduction La maladie grave = événement traumatisme pour le malade et les proches Bouleversement

Plus en détail

Conseils à l employeur sur LE RISQUE AGRESSION. Fiche n 1 : Evaluer le risque d agression

Conseils à l employeur sur LE RISQUE AGRESSION. Fiche n 1 : Evaluer le risque d agression Fiche n 1 : Evaluer le risque d agression Repérer les situations à risques liées au site : La sécurité doit être intégrée dès la conception des locaux. Il faut repérer et évaluer les vulnérabilités du

Plus en détail

Parents d enfants, parents d ados, parents d élèves différents... Dre Nadia Gagnier Psychologue

Parents d enfants, parents d ados, parents d élèves différents... Dre Nadia Gagnier Psychologue Parents d enfants, parents d ados, parents d élèves différents... Dre Nadia Gagnier Psychologue Enjeux des parents d aujourd hui... Maman travaille Papa s implique Internet et accès à l information Conciliation

Plus en détail

ETAT DE STRESS AIGU ETAT DE STRESS POST TRAUMATIQUE: IFSI Nice Emmanuel Mulin, emulin@orange.fr

ETAT DE STRESS AIGU ETAT DE STRESS POST TRAUMATIQUE: IFSI Nice Emmanuel Mulin, emulin@orange.fr ETAT DE STRESS AIGU ETAT DE STRESS POST TRAUMATIQUE: IFSI Nice Emmanuel Mulin, emulin@orange.fr Plan: Définition Etat de stress aigu Etat de stress post traumatique Evolution Complications Traitement Trouble

Plus en détail

LA MÉTHAMPHÉTAMINE LE CRYSTAL C EST QUOI

LA MÉTHAMPHÉTAMINE LE CRYSTAL C EST QUOI LA MÉTHAMPHÉTAMINE LE CRYSTAL C EST QUOI? LA MÉTHAMPHÉTAMINE est un produit stupéfiant illicite, synthétisé à partir de substances chimiques, également connu sous le nom de «crystal» ou «crystalmet», «ice»,

Plus en détail

Accompagnement de la douleur chez les personnes âgées en EHPAD par les approches non médicamenteuses

Accompagnement de la douleur chez les personnes âgées en EHPAD par les approches non médicamenteuses Accompagnement de la douleur chez les personnes âgées en EHPAD par les approches non médicamenteuses Eric GIRARDOT Praticien-Formateur à TROYES ( 10 ). Haptonomie Institut Scientifique d Haptonomie F.R

Plus en détail

11/ Syndromes névrotiques et syndromes anxieux

11/ Syndromes névrotiques et syndromes anxieux SEMESTRE 2 UE 2.6.S2 Processus psychopathologiques 11/ Syndromes névrotiques et syndromes anxieux Névrose et anxiété La névrose est une perturbation de l ensemble de la personnalité plus marquée au niveau

Plus en détail

L'acquisition de la propreté

L'acquisition de la propreté L'acquisition de la propreté La maîtrise des sphincters ou apprentissage de la propreté chez l enfant C est une étape majeure du développement corporel et social des jeunes enfants. Cette acquisition au

Plus en détail

Cours 2 : Sémiologie anxieuse

Cours 2 : Sémiologie anxieuse UE7 Psychologie Médicale 08/02/2013 13h30-15h30 Professeur Lejoyeux RT : Benoît Lemarié RL : Paul Denys Cours 2 : Sémiologie anxieuse Plan du cours : I. Généralités Réactions psychologiques à la maladie

Plus en détail

DÉFICIENCE INTELLECTUELLE

DÉFICIENCE INTELLECTUELLE DÉFICIENCE INTELLECTUELLE DÉFICIENCE INTELLECTUELLE La personne ayant une déficience intellectuelle rencontre des défis au niveau cognitif, psychomoteur ou social qui limitent souvent son développement

Plus en détail

TROUSSE DE TRIAGE RAPIDE

TROUSSE DE TRIAGE RAPIDE TROUSSE DE TRIAGE RAPIDE PRÉSENTATION DE LA FICHE Le site Internet d information sur le trauma de l hôpital Douglas et de l université McGill met à votre disposition cette trousse de triage rapide afin

Plus en détail

MÉMO SANTÉ ARTISANS ET STRESS AU TRAVAIL CHEF D ENTREPRISE ARTISANALE ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP

MÉMO SANTÉ ARTISANS ET STRESS AU TRAVAIL CHEF D ENTREPRISE ARTISANALE ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP MÉMO SANTÉ CHEF D ENTREPRISE ARTISANALE ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP ARTISANS ET STRESS AU TRAVAIL Souvent qualifié de «mal du siècle», le stress touche toutes les catégories de travailleurs, et notamment

Plus en détail

LES POUVOIRS DE LA MÉDITATION. Anita Rossier Thérapeute & Guide de méditation

LES POUVOIRS DE LA MÉDITATION. Anita Rossier Thérapeute & Guide de méditation LES POUVOIRS DE LA MÉDITATION Anita Rossier Thérapeute & Guide de méditation Biographie Formation de base en sciences appliquées, biologie médicale et moléculaire, diplôme d ingénieure chimiste Expérience

Plus en détail

Comment prendre soin des personnes traumatisées par les attentats du 13 novembre 2015?

Comment prendre soin des personnes traumatisées par les attentats du 13 novembre 2015? Comment prendre soin des personnes traumatisées par les attentats du 13 novembre 2015? Les actes terroristes atroces perpétrés vendredi 13 novembre 2015 à Paris et à Saint Denis sont des événements extrêmement

Plus en détail

STRESS & GESTION DU STRESS EN SPELEOLOGIE

STRESS & GESTION DU STRESS EN SPELEOLOGIE STRESS & GESTION DU STRESS EN SPELEOLOGIE Ca va? T es fin prêt pour encadrer ta séance? Non! J su Stressé J sais pas utiliser Peau verte pointe!!! FICHE DE SCEANCE D UNE ACTION DE FORMATION POUR LES DESJEPS

Plus en détail

Le Clown de Théâtre : Une formation pour améliorer sa communication relationnelle et conflictuelle

Le Clown de Théâtre : Une formation pour améliorer sa communication relationnelle et conflictuelle Le Clown de Théâtre : Une formation pour améliorer sa communication relationnelle et conflictuelle Formation de développement personnel Nos formateurs Composé de professionnels artistiques, d enseignants

Plus en détail

De quoi parle-t-on? :

De quoi parle-t-on? : 1 + De quoi parle-t-on? : impossible. Selon l agence européenne pour la sécurité et la santé au travail, le stress professionnel survient lorsque : «il y a un déséquilibre entre la perception qu une personne

Plus en détail

Formation. Des cours Croix-Rouge vaudoise pour les proches aidants

Formation. Des cours Croix-Rouge vaudoise pour les proches aidants Formation Des cours Croix-Rouge vaudoise pour les proches aidants A qui s adressent ces formations? Cours de sensibilisation Ces cours s adressent à vous, proches aidants, qui consacrez temps et énergie

Plus en détail

Comment discuter de la mort

Comment discuter de la mort Chapitre 3 Comment discuter de la mort 1. Le questionnement de l enfant 2. Jusqu où aller dans la discussion? 3. La transmission par les parents de leur savoir et de leur expérience 4. Les questions majeures

Plus en détail

COMMENT GÉRER SON ANXIÉTÉ LORS DES EXPOSÉS ORAUX. Cégep François-Xavier-Garneau

COMMENT GÉRER SON ANXIÉTÉ LORS DES EXPOSÉS ORAUX. Cégep François-Xavier-Garneau COMMENT GÉRER SON ANXIÉTÉ LORS DES EXPOSÉS ORAUX Cégep FrançoisXavierGarneau MÉMO Références Estu une étudiante qui : André, C., Légeron, P. (2000). La peur des autres : Trac, timidité et phobie sociale.

Plus en détail

Le stress au travail

Le stress au travail Le stress au travail TABLE DES MATIERES Introduction... I- Définition du Stress 3 II- Les facteurs du Stress au travail.4 III- Les Dangers du Stress..6 1) Les symptômes physiques ) Les symptômes émotionnels

Plus en détail

LE SOMMEIL DE L ENFANT

LE SOMMEIL DE L ENFANT LE SOMMEIL DE L ENFANT Généralités Le sommeil est constructif, il permet au corps de récupérer et de «recharger ses batteries». Dormir aide à grandir, à mémoriser les apprentissages de la journée et à

Plus en détail

Olivier GRONDIN, Maître de Conférences Psychologie Clinique, Psychologue clinicien. Département de Psychologie

Olivier GRONDIN, Maître de Conférences Psychologie Clinique, Psychologue clinicien. Département de Psychologie Olivier GRONDIN, Maître de Conférences Psychologie Clinique, Psychologue clinicien. Département de Psychologie 1. Anxiété de séparation 2. Phobie spécifique 3. Phobie sociale 4. Anxiété généralisée 5.

Plus en détail

Formation Premier Secours PSC1 Formation dispensé par Géraldine et Didier, de la Croix Rouge d Etrepagny, le samedi 19 Décembre 2015

Formation Premier Secours PSC1 Formation dispensé par Géraldine et Didier, de la Croix Rouge d Etrepagny, le samedi 19 Décembre 2015 Formation dispensé par Géraldine et Didier, de la Croix Rouge d Etrepagny, le samedi 19 Décembre 2015 Dans le cadre de notre activité sportive, une formation de premier secours (PSC1) peut amener à répondre

Plus en détail

Le comportement lié à l hérédité

Le comportement lié à l hérédité Le comportement lié à l hérédité Boris Cyrulnik «Macaques:15 à 20 % sont extrêmement réactifs: sursautent au moindre bruit, s'affolent pour un rien, agressent par crainte Dès leur naissance: tempérament

Plus en détail

La psychologie scientifique au service de l humain

La psychologie scientifique au service de l humain THERAPIES COGNITIVO COMPORTEMENTALES La psychologie scientifique au service de l humain Ces techniques interviennent à 3 niveaux COMPORTEMENT -COGNITIF- EMOTIONNEL Environnement Comportement Cognition

Plus en détail

Vers une écoute des émotions de votre enfant

Vers une écoute des émotions de votre enfant Vers une écoute des émotions de votre enfant A. Solter I.Filliozat Présenté par : Xavier MEIGNEN, Kinésiologue, Consultant en Éducation Kinesthésique Formateur et Directeur du Centre de Formation ECAP

Plus en détail

TROUBLES ANXIEUX CHEZ L ENFANTS

TROUBLES ANXIEUX CHEZ L ENFANTS TROUBLES ANXIEUX CHEZ L ENFANTS N. DELTORT Novembre 2015 Introduction Anxiété de séparation Phobie spécifique Phobie sociale TOC Anxiété généralisée SOMMAIRE Anxiété : affect pénible associé à une attitude

Plus en détail

Réseau suisse d écoles en santé Manque de temps Gestion du temps Gestion du stress

Réseau suisse d écoles en santé Manque de temps Gestion du temps Gestion du stress Réseau suisse d écoles en santé Manque de temps Gestion du temps Gestion du stress Leïla Ksontini: psychologue du travail Plan de l atelier Actualité Définition - Stress + et Source de stress Réponse au

Plus en détail

1. Comportement envers l homme au standard/à la mesure

1. Comportement envers l homme au standard/à la mesure - 1 - - 2-1. Comportement envers l homme au standard/à la mesure Pendant que le chien soit mesuré/ jugé au standard son comportement est observé: Le chien réagit déjà d une manière craintive/ agressive

Plus en détail

Un petit livret pour accompagner le cours Le sommeil et l enfant

Un petit livret pour accompagner le cours Le sommeil et l enfant Un petit livret pour accompagner le cours Le sommeil et l enfant Pourquoi comprendre la physiologie du sommeil? Pour respecter le rythme et les besoins de chaque enfant de la naissance jusqu à l adolescence

Plus en détail

Comment les composantes de SerEN contribuent aux effets thérapeutiques?

Comment les composantes de SerEN contribuent aux effets thérapeutiques? SerEN Qu est ce que SerEN? SerEN est un produit qui a été spécialement créé pour offrir un moyen sûr et efficace afin de profiter d un bien-être intellectuel pour les personnes qui vivent des situations

Plus en détail

Le mobbing au travail. Viviane Gonik Sept. 08

Le mobbing au travail. Viviane Gonik Sept. 08 Le mobbing au travail Viviane Gonik Sept. 08 1 Le mobbing représente une forme de violence Plusieurs formes de violence La violence dans les relations au travail (mobbing, harcèlement sexuel...) La violence

Plus en détail

LES TROUBLES ANXIEUX

LES TROUBLES ANXIEUX LES TROUBLES ANXIEUX DEFINITIONS Anxiété: : sentiment pénible d attente, crainte d un danger imprécis, peur sans objet Peur: : émotion analogue mais lié à un danger objectif et réel Anxiété=angoisse mais

Plus en détail

Contenu de l atelier

Contenu de l atelier Le stress Contenu de l atelier Stress et réactions au stress. Burnout : Définition. Qui peut être concerné? Processus de l épuisement et symptômes. Que faire en cas de constat ou soupçon d un burnout chez

Plus en détail

TROUBLES ANXIEUX. Filipe Galvão interne DES psychiatrie

TROUBLES ANXIEUX. Filipe Galvão interne DES psychiatrie TROUBLES ANXIEUX Filipe Galvão interne DES psychiatrie PLAN Historique du concept de trouble anxieux Attaque de panique - Trouble panique Trouble anxieux généralisé Les troubles phobiques : Agoraphobie

Plus en détail

1/ Conduites à risque chez l enfant et l adolescent

1/ Conduites à risque chez l enfant et l adolescent SEMESTRE 2 UE 4.5.S2 Soins infirmiers et gestion des risques 1/ Conduites à risque chez l enfant et l adolescent Qu appelle-t-on conduite à risque? Mise en danger probable de sa vie ou de celle d autrui

Plus en détail

Quelle place, quels devoirs, quelles obligations?

Quelle place, quels devoirs, quelles obligations? Quelle place, quels devoirs, quelles obligations? Dr Michaël Robin (CH. Charcot, Plaisir) Pourquoi moi? «Soyez attentifs, vous êtes souvent les premiers, voire les seuls médecins que les victimes de violence

Plus en détail

Table des matières. Le développement psychomoteur de l enfant, de la naissance à trois ans

Table des matières. Le développement psychomoteur de l enfant, de la naissance à trois ans 2013-2014 Table des matières Devenir référent psychomoteur de sa structure : Développement Psychomoteur : Le développement psychomoteur de l enfant, de la naissance à trois ans La motricité libre et ses

Plus en détail

Préparé par : ERIC GIRARDOT, -diplômé en Haptonomie. -diplômé en Sensitive Gestalt Massage (R)

Préparé par : ERIC GIRARDOT, -diplômé en Haptonomie. -diplômé en Sensitive Gestalt Massage (R) L Accompagnement des personnes âgées et des personnes atteintes de la maladie d Alzheimer par différentes approches: - l haptonomie - le Sensitive Gestalt Massage)R( - la Réflexologie plantaire Préparé

Plus en détail

Information destinée aux proches. Comment communiquer avec une personne atteinte de démence? Conseils pratiques

Information destinée aux proches. Comment communiquer avec une personne atteinte de démence? Conseils pratiques Information destinée aux proches Comment communiquer avec une personne atteinte de démence? Conseils pratiques Qu est-ce qu une démence? La démence est une affection qui entraîne une détérioration du fonctionnement

Plus en détail

Intérêt de la Thérapie Comportementale et Cognitive dans la prise en charge thérapeutique du PTSD

Intérêt de la Thérapie Comportementale et Cognitive dans la prise en charge thérapeutique du PTSD Intérêt de la Thérapie Comportementale et Cognitive dans la prise en charge thérapeutique du PTSD F.OLIVIER P. LAMY Journée Scientifique «La recherche en psychiatrie : Etat de stress posttraumatique» ALBI

Plus en détail

Le Clown de Théâtre : Comment gérer ses émotions, ses peurs et son stress?

Le Clown de Théâtre : Comment gérer ses émotions, ses peurs et son stress? Le Clown de Théâtre : Comment gérer ses émotions, ses peurs et son stress? Formation de développement personnel Nos formateurs Composé de professionnels artistiques, d enseignants et de psychologues, certains

Plus en détail

Série «La psychologie peut vous aider» : L état de stress post-traumatique

Série «La psychologie peut vous aider» : L état de stress post-traumatique Série «La psychologie peut vous aider» : La plupart d entre nous avons déjà vécu des expériences effrayantes. Souvent, nous y repensons longtemps après l événement. Chez certaines personnes, ces pensées

Plus en détail

Violence conjugale: vaste tableau d effets traumatiques. Dr Nicolas PASTOUR C.H. Jean Martin Charcot Plaisir CPAV - Octobre 2010

Violence conjugale: vaste tableau d effets traumatiques. Dr Nicolas PASTOUR C.H. Jean Martin Charcot Plaisir CPAV - Octobre 2010 Violence conjugale: vaste tableau d effets traumatiques Dr Nicolas PASTOUR C.H. Jean Martin Charcot Plaisir CPAV - Octobre 2010 1. Nécessité de faire le lien entre la violence conjugale et tout signe physique

Plus en détail

Stages : Ateliers pratiques

Stages : Ateliers pratiques Stages : Ateliers pratiques ***** Pour nous contacter ou pour vous inscrire : Tel : 06 68 65 20 20 ou mail : dforcari@gmail.com Stages Automne/Hiver 2015/2016 1 - Savoir se relaxer, s entraîner au lâcher-prise

Plus en détail

La Fondation des maladies mentales

La Fondation des maladies mentales La Fondation des maladies mentales Fondée en 1980 par Dr Yves Lamontagne, psychiatre Mission: la prévention des maladies mentales Programmes de sensibilisation et de prévention Pour les jeunes des écoles

Plus en détail

Pourquoi. mon. enfant? Guide à l intention des parents dont l enfant a été victime d un acte criminel

Pourquoi. mon. enfant? Guide à l intention des parents dont l enfant a été victime d un acte criminel Pourquoi mon enfant? Guide à l intention des parents dont l enfant a été victime d un acte criminel Ce guide a été produit par le CAVAC de Laval avec la collaboration de la commission scolaire de Laval,

Plus en détail

Les hommes sont aussi victimes d agressions sexuelles

Les hommes sont aussi victimes d agressions sexuelles Les hommes sont aussi victimes d agressions sexuelles Et si on en parlait... Mythes et réalités sur l agression sexuelle au masculin 1 866 LE CAVAC (1 866 532-2822) www.cavac.qc.ca Les hommes sont aussi

Plus en détail

SANTE ET PROSTITUTION. Conséquences psychiques et physiques de la prostitution sur les personnes qui la vivent

SANTE ET PROSTITUTION. Conséquences psychiques et physiques de la prostitution sur les personnes qui la vivent SANTE ET PROSTITUTION Conséquences psychiques et physiques de la prostitution sur les personnes qui la vivent La décorporalisation Définition: processus de modification physique et psychique correspondant

Plus en détail

SENSIBILISATION ALCOOL

SENSIBILISATION ALCOOL SENSIBILISATION ALCOOL PLACE DE L ALCOOL DANS L HISTOIRE DANS LA RELIGION DANS LA GASTRONOMIE DANS LA CULTURE DANS L ECONOMIE LA CONSOMMATION D ALCOOL DES FRANCAIS 14 % des Français sont des consommateurs

Plus en détail

Séminaire d intégration

Séminaire d intégration Séminaire d intégration Le processus de transition, d un milieu de vie à un autre, chez la personne âgée. Présenté par : Joanie Dufour Marc-André Fleurent Audrey Hébert-Semco Audrey Lanoie Marie-Pier Martel

Plus en détail

Les troubles anxieux

Les troubles anxieux Plan Les troubles anxieux I. Généralités II. Attaque de panique III. Trouble panique : 2. Facteurs de risque : 3. Selon la classification DSM4 : IV. TAG = trouble d anxiété généralisé V. Agoraphobie 2.

Plus en détail