Punaises de lit : impact sanitaire et ressenti d une population infestée dans le 91

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Punaises de lit : impact sanitaire et ressenti d une population infestée dans le 91"

Transcription

1 Punaises de lit : impact sanitaire et ressenti d une population infestée dans le 91 Journée régionale de veille sanitaire d Ile-de- France 21 novembre 2013 XX/XX/XX Dr. C. Bruel Dr. M. Le Bail

2 Introduction La punaise de lit est un arthropode hématophage inféodé à l homme depuis des milliers d années 2 espèces principales : Cimex Lectularius Cimex hémiptérus Nuisances +++ : par piqûres : lésions dermatologiques et angoisse «Disparue» des pays riches après 1950 : amélioration hygiène utilisation insecticides (DDT rémanence +++) Recrudescence mondiale depuis 1990 : New-York : 4490 déclarations depuis ; En Grande-Bretagne : En 2000, + 25% / an à Londres 3 Bâtiments entiers contaminés : hôtels, hôpitaux, immeubles d habitation Lutte complexe, multiaxiale, coûteuse 1 Goddard J., 2009, JAMA 3 Bérenger JM, 2008, Médecine Tropicale 2

3 Entomologie (1) Insectes Nocturnes, lucifuges, grégaires, Brunâtres, dépourvus d ailes, forme ovale, aplatie de 4 à 7 mm Repas sanguin Male et femelle hématophages ; repas dure de mn Lors de la piqûre injection de substances analgésiques, anticoagulantes, vasodilatatrices Mode de vie Lieux de repos et ponte : lit, fente de bois, tringle rideau, papier décollé. A proximité de leur «garde-manger» : se cachent dans les coins sombres, actives seulement la nuit (chambres à coucher, matelas) Dispersion active et transport passif +++ (valises-semelles trains- avion etc. ) 3

4 Entomologie (2) Développement 3 phases : œuf, nymphe, adulte Chaque femelle adulte : 2 à 5 œufs/jour 200 à 500 œufs au cours d une vie Passage au stade suivant : tous les 3 à 7 jours après un repas sanguin Œufs très peu sensibles aux insecticides 4

5 La contamination des logements se fait par«transport passif» de l insecte, de façon fortuite, lors d un voyage, ou de l achat de meubles ou de vêtements d occasion (brocantes++) 5

6 Approche clinique (1) Transmission de maladies infectieuses : Portage de 40 microorganismes différents (virus, bactérie ), aucune démonstration de transmission à ce jour Conséquences dermatologiques des piqûres : Maculo-papule érythémateuse, prurigineuse, en ligne, sur zones non couvertes Evolution possible : papule / nodule / urticaire / dermatite eczématoïde / surinfection / hyperpigmentation postinflammatoire / réactions cutanées bulleuses ou vascularites Exceptionnellement : choc anaphylactique ou anémie Goddard J., 2009, JAMA. Bérenger JM, 2008, Médecine Tropicale. 6

7 Approche clinique (2) Conséquences psychologiques ++ : cauchemars, hypervigilance, insomnie, comportements d évitement jusqu aux troubles psychologiques ou entraîne un état de stress post-traumatique Etude à Montréal : apparition de symptômes psychologiques sur 39 patients exposés à une infestation et 52 non-exposés : fortement associée à de l anxiété (OR = 4,8 ; IC = [1,5-14,7]) et à des troubles du sommeil (OR= 5,0 ; IC = [1,3-18,8]) Susser SR., 2012, BMJ. 7

8 Etat des lieux de l infestation par les punaises En France : toutes les grandes villes sont touchées, ainsi que les lieux de passages fréquentés ( ex : chemin de Compostelle) ; à ce jour pas de cartographie de l infestation Recommandations mises en ligne en 2011 sur le site du ministère de la santé En Ile-de-France : les DT sont de + en + sollicitées par des particuliers, pour des conseils lors d infestations massives et durables La lutte contre l insalubrité de l habitat est sous la responsabilité du maire (code des collectivités territoriales) 8

9 Contexte de Grigny (91) Deux ensembles d immeubles : 8000 logements soit de 20 à habitants déclarés La Grande borne Grigny 2 Infestation ancienne ++, récurrente, incontrôlable (logements ± vétustes, planchers abîmés, sous sol encombrés, récupération des objets jetés, sur occupation ) En 2006 : arrêté du Maire réitéré en 2013 : mise en demeure syndics de copropriété et bailleurs sociaux afin d organiser la désinsectisation Saisine de l ARS en Nov Enquête ARS auprès de familles infestées afin d évaluer leur connaissance du nuisible et l impact de celui-ci sur leur santé (questionnaire résident en 5 parties) 9

10 Impact sanitaire et ressenti de la population (1) Entretien en face à face semi-directif avec 7 familles : - 6 locataires - 1 propriétaire Très peu de déclaration d infestations par : - Crainte de la mairie quand situation irrégulière - Crainte du regard des autres Connaissance des punaises? : - Empirique par leur expérience et recherche sur internet 10

11 Impact sanitaire et ressenti de la population (2) Impact sanitaire : Conséquences dermatologiques : piqûres +/- allergies ou surinfections Consultent très rarement mais vont tous acheter de la crème anti-démangeaison Une personne ayant consulté un dermatologue a été traité pour de la gale Conséquences psycho-sociales : Troubles du sommeil +/- malaises, vertiges. Insomnies traitées par anxiolytique (1 personne), récupération diurne du manque de sommeil Anxiété, voire angoisse +++ surtout pour leurs enfants : Stigmatisation et exclusion sociale : les enfants n ont plus le droit de jouer avec d autres enfants, les résidents ne voient plus leurs familles ou leurs amis de peur de transporter des punaises : Ces items sont peu évalués lors des enquêtes Honte car assimilation à un manque d hygiène Conséquences indirectes : Mise en jeu de la santé avec utilisation inadéquate et dangereuse d insecticides du commerce 11

12 Impact sanitaire et ressenti de la population (3) Quelle est leur connaissance des moyens de lutte contre les punaises? Connaissance seulement des moyens chimiques : - Pour la population enquêtée, seuls les produits insecticides sont efficaces - Moyens de lutte mécanique : peu connus/appliqués - Désinsectisation : sur les 7 familles, une seule a bénéficié du passage d une société Pour les autres habitants : trop cher (150 à 500 /intervention) - Moyens de lutte mis en place par les familles : protection de leurs enfants - 3 techniques habituelles de gestion nocturne : - Lumière allumée la nuit pour éviter que les punaises ne sortent - Lampe de poche pour les surprendre dans la nuit - Rondes pour surveiller les enfants Conséquences financières : produits, meubles, réfection d appartement, électricité, pommades 12

13 Réponse de l ARS: recommandations générales La lutte contre les punaises est complexe et doit être menée conjointement sur 4 axes : Recherche de cas : Interrogatoire et examen clinique des patients Recherche active de l insecte : chambre, matelas, autour du lit, rideaux Lutte mécanique +++ : élément indispensable de réussite : - Chaleur ou vaporetto,congélation, aspiration des œufs++ - Lutte contre les encombrants dans la rue et dans les caves - Réfection des logements, +/- suppression si nécessaire des mobiliers - Utilisation de scotch double face autour des lits pour piéger les punaises Lutte chimique (pyréthrinoïdes et carbamates) : - Trop souvent le seul réflexe alors que dangereux - Utilisation par des professionnels, - Résistances aux insecticides : de + en seule application est inefficace (œufs) : 2 ème intervention à 2-3 semaines 13

14 Réponse de l ARS : propositions spécifiques pour la commune de Grigny Mairie : - Ramassage rapide des encombrants - Sensibilisation aux punaises lors des brocantes et vide-greniers (distribution de plaquettes réalisées par la mairie) - Réunion de sensibilisation Ville/ARS auprès des syndics et des gardiens - Recensement des infestations sur la ville (dynamique de l infestation) Immeubles : - Formation de personnes-relais : - Les associations de quartier : sensibilisation des habitants dans leur langue - Les gardiens : information et aide des résidents, mise en place d un enregistrement des infestations : SECRET PROFESSIONNEL - Mise à disposition par la mairie de prêt de vaporettos et aspirateurs pour les résidents - Les syndics : incitation à la déclaration, explication des moyens de lutte mécanique relecture des protocoles des sociétés de désinsectisation 14

15 Conclusions Cette enquête a permis de montrer l importance du retentissement sur la santé d une infestation par les punaises de lit Le retentissement psycho social pour ces familles est majeur +++ Elles ont su mettre en place des moyens de lutte inédits afin de protéger leurs enfants des piqûres La lutte contre les punaises de lit au sein de cet habitat urbain pourra s améliorer par : Une amélioration de la connaissance des résidents sur la punaise de lit et les moyens de lutte Une participation active à la lutte mécanique «à tous les étages!!!» Une réactivité de tous les intervenants pour une prise en charge immédiate de l infestation 15

16 Merci de votre attention 16

CIMEX LECTULARIUS, la punaise de lit

CIMEX LECTULARIUS, la punaise de lit CIMEX LECTULARIUS, la punaise de lit Arezki IZRI Parasitologie-Mycologie CHU Avicenne, Université Paris 13 93009 Bobigny cedex arezki.izri@avc.aphp.fr 01 48 95 56 52 INTRODUCTION Arthropodes, Réduvidés,

Plus en détail

Albane Crassous Franck-Olivier Mallaval Marianne Combaz. Contexte

Albane Crassous Franck-Olivier Mallaval Marianne Combaz. Contexte GESTION D UNE EPIDEMIE DE DERMATITES LIEES A CIMEX LECTULARIUS DANS UNE UNITE DE SOINS DU CENTRE HOSPITALIER SPECIALISE DE LA SAVOIE : RETOUR D EXPERIENCE Albane Crassous Franck-Olivier Mallaval Marianne

Plus en détail

Les punaises de lit en France

Les punaises de lit en France Photo JM Bérenger Les punaises de lit en France Cimex lectularius & Cimex hemipterus Les punaises de lit vers 1950 ± 0 Les punaises de lit vers 1950 ± 0 Recrudescence depuis le début des années 1990 Les

Plus en détail

CIMEX LECTULARIUS, la punaise de lit

CIMEX LECTULARIUS, la punaise de lit CIMEX LECTULARIUS, la punaise de lit Arezki IZRI Parasitologie-Mycologie CHU Avicenne, Université Paris 13 93009 Bobigny cedex arezki.izri@avc.aphp.fr 01 48 95 56 52 INTRODUCTION Arthropodes, Réduvidés,,

Plus en détail

Punaises de lit : état des lieux dans les Pyrénées-Atlantiques janvier 2012

Punaises de lit : état des lieux dans les Pyrénées-Atlantiques janvier 2012 : état des lieux dans les Pyrénées-Atlantiques janvier 2012 C O M I T É D É P A R T E M E N T A L D U T O U R I S M E B É A R N P AY S B A S Q U E En savoir plus sur le Cimex lectularius Les adultes ont

Plus en détail

Les Punaises de lit Connaître et prévenir. Stéphane Perron M.D., M.Sc., FRCPC

Les Punaises de lit Connaître et prévenir. Stéphane Perron M.D., M.Sc., FRCPC Les Punaises de lit Connaître et prévenir Stéphane Perron M.D., M.Sc., FRCPC Plan Une introduction aux punaises Effets sur la santé Gestions des punaises Cas d intervention Ampleur du problème Jusque dans

Plus en détail

DEPARTEMENT DES SPECIALITES DE MEDECINE Service de Dermatologie et Vénérologie HUG

DEPARTEMENT DES SPECIALITES DE MEDECINE Service de Dermatologie et Vénérologie HUG DEPARTEMENT DES SPECIALITES DE MEDECINE Service de Dermatologie et Vénérologie HUG PRISE EN CHARGE DES PUNAISES DE LIT Le Cimex lectularius RESUME : Les punaises de lit sont des arthropodes hématophages

Plus en détail

: 4 7 : 2 : 10-20 : ), 2 3-10 14-27 C.

: 4 7 : 2 : 10-20 : ), 2 3-10 14-27 C. Les punaises de lit «bed bugs» Pascale Huet d après l atelier sur «Prurit et prurigos» de Pascal Delaunay des JNPD de Lille 2013 Généralités Arthropodes hématophages vivant aux côtés de l homme depuis

Plus en détail

JASP 2010 Québec 24 novembre 2010

JASP 2010 Québec 24 novembre 2010 Direction de santé publique L'éthique pour guider la réflexion et influencer l'élaboration des politiques publiques favorables à la santé: le cas des logements insalubres à Montréal JASP 2010 Québec 24

Plus en détail

Les punaises de lit : que faire face à ces invités indésirables?

Les punaises de lit : que faire face à ces invités indésirables? Les punaises de lit : que faire face à ces invités indésirables? M. Shum, D. Fong, T. Kosatsky, T. Stuart, E. Comack, R. Ayre, S. Perron, S. Beaudet 20 juin 2012. AIHce 2012, PO121 Indianapolis (Indiana)

Plus en détail

La réponse de Toronto aux punaises de lit. CCNSE 28 novembre 2013 Ron de Burger et Tracy Leach Bureau de santé publique de Toronto

La réponse de Toronto aux punaises de lit. CCNSE 28 novembre 2013 Ron de Burger et Tracy Leach Bureau de santé publique de Toronto La réponse de Toronto aux punaises de lit CCNSE 28 novembre 2013 Ron de Burger et Tracy Leach Bureau de santé publique de Toronto Pourquoi sont-elles de retour? Plus grande mobilité humaine (voyages internationaux,

Plus en détail

>> DIAGNOSTIC & PHASES DE TRAITEMENTS DES PUNAISES DE LITS HAMBRES D HÔTES LE DIAGNOSTIC

>> DIAGNOSTIC & PHASES DE TRAITEMENTS DES PUNAISES DE LITS HAMBRES D HÔTES LE DIAGNOSTIC >> DIAGNOSTIC & PHASES DE TRAITEMENTS DES PUNAISES DE LITS LE DIAGNOSTIC HAMBRES D HÔTES L infestation, un point sur la répartition géographique : Contamination explosive depuis 15 ANS : Etats Unis, Canada,

Plus en détail

Les punaises de lit :

Les punaises de lit : Médecins inspecteurs de santé publique Promotion : 2012-2013 Date du Jury : Septembre 2013 Les punaises de lit : Emergence d un problème de santé publique Exemple en Ile-de-France Morgane LE BAIL R e m

Plus en détail

Illusion? Réalité? Décisions après identification formelle de l insecte: Ne pas évacuer l unité

Illusion? Réalité? Décisions après identification formelle de l insecte: Ne pas évacuer l unité lundi Illusion? Réalité? vendredi Décisions après identification formelle de l insecte: Ne pas évacuer l unité Présence de punaises de lit Illusion? Ou Réalité? Découverte d insectes non identifiables

Plus en détail

Protocole- cadre en gestion parasitaire Mesures s adressant aux partenaires

Protocole- cadre en gestion parasitaire Mesures s adressant aux partenaires ANNEXE VIII Protocole- cadre en gestion parasitaire Mesures s adressant aux partenaires Réalisé en collaboration avec M. Harold Leavey, Les entreprises Maheu Ltée. Extrait de la brochure Épinglons la punaise,

Plus en détail

METHODES DE LUTTE CONTRE LES PUNAISES DE LITS Cimex lectularius et Cimex hemipterus

METHODES DE LUTTE CONTRE LES PUNAISES DE LITS Cimex lectularius et Cimex hemipterus Centre Hospitalier Universitaire de Nice Hôpital Cimiez 4, avenue Reine Victoria BP 1179 06003 Nice cedex 1 C.H.U.N. Laboratoire de Parasitologie-Mycologie Cimiez Page 1/16 GESTION DES Mots clés : Insecte

Plus en détail

Présence de punaises de lit

Présence de punaises de lit Présence de punaises de lit une expérience... une galère B. TEYSSIER Cadre hygiéniste CHD «La Candélie»-AGEN CCLIN MAI 2012 1 Unité concernée 1 2 2 3 3 1 2 3 1 2 3 VESTIAIRE 1 2 3 ETAGE 1er Traitement

Plus en détail

LES PUNAISES DE LIT GUIDE PRATIQUE À L INTENTION DES PROPRIÉTAIRES, EXPLOITANTS ET GESTIONNAIRES D IMMEUBLES

LES PUNAISES DE LIT GUIDE PRATIQUE À L INTENTION DES PROPRIÉTAIRES, EXPLOITANTS ET GESTIONNAIRES D IMMEUBLES LES PUNAISES DE LIT mieux les connaître pour mieux les combattre Édition 2011 GUIDE PRATIQUE À L INTENTION DES PROPRIÉTAIRES, EXPLOITANTS ET GESTIONNAIRES D IMMEUBLES Les meilleurs moyens pour lutter contre

Plus en détail

DE LIT mieux les connaître pour mieux les combattre

DE LIT mieux les connaître pour mieux les combattre LES PUNAISES DE LIT mieux les connaître pour mieux les combattre GUIDE PRATIQUE À L INTENTION DES PROPRIÉTAIRES, EXPLOITANTS ET GESTIONNAIRES D IMMEUBLES Les meilleurs moyens pour lutter contre les infestations

Plus en détail

PROTECTION TOTALE CONTRE LES INSECTES

PROTECTION TOTALE CONTRE LES INSECTES PROTECTION TOTALE CONTRE LES INSECTES SOMMEIL SANS INSECTES, SOMMEIL PROFOND Personne n aime l idée de partager son lit avec des invités indésirables, encore moins avec un parasite hautement prolifique

Plus en détail

Les problèmes de santé liés aux punaises de lit et la situation à Montréal Sommet sur les punaises de lit 1 juin 2011

Les problèmes de santé liés aux punaises de lit et la situation à Montréal Sommet sur les punaises de lit 1 juin 2011 Les problèmes de santé liés aux punaises de lit et la situation à Montréal Sommet sur les punaises de lit 1 juin 2011 Stéphane Perron M.D., M.Sc., FRCPC Les infestations à Montréal Montréal : De 2006 à

Plus en détail

Punaises de lit. Les habitations peuvent être infestées par les punaises de différentes manières.

Punaises de lit. Les habitations peuvent être infestées par les punaises de différentes manières. Punaises de lit De récents rapports indiquent que la fréquence des punaises a été multipliée par 500 % ces dernières années il ne fait, du moins, aucun doute que leurs populations augmentent. Un certain

Plus en détail

www.scanbug.ch Appel gratuit : 0800 10 10 66

www.scanbug.ch Appel gratuit : 0800 10 10 66 www.scanbug.ch Appel gratuit : 0800 10 10 66 La punaise de lit Mieux la connaître pour mieux la combattre La punaise de lit Que sont les punaises de lit? Les punaises de lit (Cimex lectulariusa) sont des

Plus en détail

Punaises de lit, logement et santé publique à Montréal

Punaises de lit, logement et santé publique à Montréal Punaises de lit, logement et santé publique à Montréal Stéphane Perron, M.D., M.Sc., F.R.C.P.C. Réunion de planification du CCNSE à Vancouver pour la lutte contre les punaises de lit 29 novembre 2013 Logement

Plus en détail

MESURES PRÉVENTIVES Pour les travailleurs qui peuvent entrer en contact avec des punaises de lit.

MESURES PRÉVENTIVES Pour les travailleurs qui peuvent entrer en contact avec des punaises de lit. MESURES PRÉVENTIVES Pour les travailleurs qui peuvent entrer en contact avec des punaises de lit. Introduction Au cours de la dernière décennie, il y a eu une augmentation exponentielle du nombre d infestation

Plus en détail

LA GALE. Réunion du Réseau des HAD SSIAD IDE Libéraux. ARLIN Midi-Pyrénées CCLIN Sud-Ouest

LA GALE. Réunion du Réseau des HAD SSIAD IDE Libéraux. ARLIN Midi-Pyrénées CCLIN Sud-Ouest LA GALE Réunion du Réseau des HAD SSIAD IDE Libéraux ARLIN Midi-Pyrénées CCLIN Sud-Ouest Jeudi 11 juin 2015 LE SARCOPTE DE LA GALE Définition Parasite de l ordre des acariens qui vit dans l épiderme humain

Plus en détail

Pôle départemental de lutte contre l habitat indigne

Pôle départemental de lutte contre l habitat indigne DEPARTEMENT DE L'HERAULT Pôle départemental de lutte contre l habitat indigne Formation plénière 24 janvier 2012 Lutte contre l habitat indigne Définition Etat des lieux L habitat indigne Définition Un

Plus en détail

PUNAISES DE LIT. prévention et intervention

PUNAISES DE LIT. prévention et intervention PUNAISES DE LIT prévention et intervention À quoi ressemble la punaise de lit? La punaise de lit, aussi appelée punaise, est un insecte brunâtre visible à l œil nu qui mesure de 4 à 7 millimètres. Elle

Plus en détail

Lutte contre la punaise de lits - document destiné aux randonneurs -

Lutte contre la punaise de lits - document destiné aux randonneurs - Lutte contre la punaise de lits - document destiné aux randonneurs - Lili, ce minuscule insecte, ne transmet aucune maladie mais ses piqûres peuvent occasionner des démangeaisons La punaise de lits est

Plus en détail

La solution contre les punaises de lit Entotherm

La solution contre les punaises de lit Entotherm The Experts in Pest Control La solution contre les punaises de lit Entotherm Entotherm 2 Les punaises de lit, un problème en recrudescence. De plus en plus d hôtels belges sont confrontés aux punaises

Plus en détail

La processionaire et l Homme. Dr. Ignacio Moneo Hospital Carlos III Madrid imoneog@hotmail.com

La processionaire et l Homme. Dr. Ignacio Moneo Hospital Carlos III Madrid imoneog@hotmail.com La processionaire et l Homme Dr. Ignacio Moneo Hospital Carlos III Madrid imoneog@hotmail.com 1 Introduction La chenille processionnaire du pin (Thaumetopoea pityocampa, TP) provoque des lésions cutanées

Plus en détail

LES PUNAISES DE LIT. Mieux les connaitre pour Mieux les combattre. www.kristol.fr

LES PUNAISES DE LIT. Mieux les connaitre pour Mieux les combattre. www.kristol.fr LES PUNAISES DE LIT Mieux les connaitre pour Mieux les combattre Ce document a pour but de vous informer sur les Punaises de Lit, qui sont elles, comment vivent-elles, quels sont les problèmes occasionnés

Plus en détail

Des logements salubres et accessibles

Des logements salubres et accessibles Direction de santé publique Des logements salubres et accessibles Louis Drouin et Louis Jacques JASPQ 2011 30 novembre 2011 15es Journées annuelles de santé publique 1 Louis Drouin, M.D. Direction de santé

Plus en détail

Punaise de lits. Nuisance émergente. Journées Techniques CS3D 5 et 6 octobre 2010 BORDEAUX. Cimex lectularius. Pascal DELAUNAY

Punaise de lits. Nuisance émergente. Journées Techniques CS3D 5 et 6 octobre 2010 BORDEAUX. Cimex lectularius. Pascal DELAUNAY Journées Techniques CS3D 5 et 6 octobre 2010 BORDEAUX Punaise de lits Cimex lectularius Nuisance émergente Entomologie- Parasitologie-Mycologie CHU de Nice 45 40 35 30 25 20 15 10 5 0 Nombre de références

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS :

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS : Infopunaisesdeslits.ca RENSEIGNEMENTS SUR LA LUTTE ANTIPARASITAIRE FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS : FAIRE APPEL À UNE ENTREPRISE DE DÉSINSECTISATION, TRAVAILLER AVEC ELLE ET SE PRÉPARER La meilleure façon de

Plus en détail

Une urticaire pas comme les autres. Julien Gaillard Service IAL CHUV

Une urticaire pas comme les autres. Julien Gaillard Service IAL CHUV Une urticaire pas comme les autres Julien Gaillard Service IAL CHUV Présentation clinique Patiente 33 ans, bolivienne en Suisse depuis 2005 Contexte atopique avec rhinoconjonctivite allergique perannuelle

Plus en détail

Punaises de lit Fiche à l intention des CSSS

Punaises de lit Fiche à l intention des CSSS Punaises de lit Fiche à l intention des CSSS Les problèmes causés par les punaises de lit Les punaises de lit sont des insectes piqueurs qui se nourrissent de sang humain. Elles ne transmettent pas de

Plus en détail

LES PUNAISES DE LIT. Mieux les connaitre pour Mieux les combattres. www.kristol.fr

LES PUNAISES DE LIT. Mieux les connaitre pour Mieux les combattres. www.kristol.fr LES PUNAISES DE LIT Mieux les connaitre pour Mieux les combattres Ce document a pour but de vous informer sur les Punaises de Lit, qui sont elles, comment vivent-elles, quels sont les problèmes occasionnés

Plus en détail

Punaise de lits. Nuisance émergente. Cimex lectularius. Pascal DELAUNAY. CHU de Nice. Parasitologie-Mycologie. Pascal DELAUNAY

Punaise de lits. Nuisance émergente. Cimex lectularius. Pascal DELAUNAY. CHU de Nice. Parasitologie-Mycologie. Pascal DELAUNAY Punaise de lits Cimex lectularius Nuisance émergente Parasitologie-Mycologie CHU de Nice 1947 1999 2009 Ectoparasite Hématophage chez les 2 sexes Adultes et larves ressemblent à un confetti brun ou beige

Plus en détail

PUNAISES DE LIT. Guide sur la gestion des cas en milieu scolaire

PUNAISES DE LIT. Guide sur la gestion des cas en milieu scolaire PUNAISES DE LIT Guide sur la gestion des cas en milieu scolaire Juillet 2011 Une réalisation du Comité de salubrité des milieux Coordination : Patrice Tchinda, conseiller-cadre, Direction de la santé publique,

Plus en détail

PUNAISES DE LIT CONSEILS ET MOYENS DE LUTTE POUR LES PROFESSIONNELS DE L HOTELLERIE

PUNAISES DE LIT CONSEILS ET MOYENS DE LUTTE POUR LES PROFESSIONNELS DE L HOTELLERIE ZENNAO Rue des Navettes - BP 35-42190 Charlieu T. : 33 (0)4.77.693.690 - F. : 33 (0)4.77.693.699 Site : www.zennao.fr - Email : infos@zennao.fr PUNAISES DE LIT CONSEILS ET MOYENS DE LUTTE POUR LES PROFESSIONNELS

Plus en détail

LUTTE ANTI-VECTORIELLE EN ETABLISSEMENT DE SANTE

LUTTE ANTI-VECTORIELLE EN ETABLISSEMENT DE SANTE LUTTE ANTI-VECTORIELLE EN ETABLISSEMENT DE SANTE 13.05 Objectif Le risque lié à la présence d ectoparasites et d agents nuisibles dans les établissements de santé est réel pour les patients et pour le

Plus en détail

Assemblée générale HARLOUP

Assemblée générale HARLOUP Assemblée générale HARLOUP Vendredi 30 mai 2014, Saint Elix le Château Dr R. Mâle et Dr. A. Lallauret, Clinique Vétérinaire de L union, SELARL du Valdadou Un point rapide. «Qui élève des chiens, élève

Plus en détail

Connait-on les punaises de lit? Enquête auprès de la population poitevine.

Connait-on les punaises de lit? Enquête auprès de la population poitevine. Université de POITIERS Faculté de Médecine et de Pharmacie ANNÉE 2015 Thèse n THESE POUR LE DIPLOME D ETAT DE DOCTEUR EN PHARMACIE (arrêté du 17 juillet 1987) Présentée et soutenue publiquement le 30 juin

Plus en détail

Mesures préventives suggérées afin d éviter une infestation dans l établissement

Mesures préventives suggérées afin d éviter une infestation dans l établissement MESURES DE PRÉVENTION POUR LES ÉTABLISSEMENTS OFFRANT DE L HÉBERGEMENT Les travailleurs œuvrant dans les établissements de santé ou communautaire offrant de l hébergement sont susceptibles d être confrontés

Plus en détail

LES ANTIBIOTIQUES. Rôle Infirmier. Stéphane Dubus Cadre de santé formateur

LES ANTIBIOTIQUES. Rôle Infirmier. Stéphane Dubus Cadre de santé formateur LES ANTIBIOTIQUES Rôle Infirmier Stéphane Dubus Cadre de santé formateur Plan Rapide Historique Généralités Les grandes familles d'antibiotiques Surveillance Evaluation de l'efficacité du traitement Education

Plus en détail

Les puces peuvent transmettre des maladies infectieuses dont la peste est la plus connue.

Les puces peuvent transmettre des maladies infectieuses dont la peste est la plus connue. FFi icchhee Prraat tiqquuee Lutte anti-vectorielle en établissement de santé Objectif Le risque lié à la présence d ectoparasites et d agents nuisibles dans les établissements de santé est réel pour les

Plus en détail

Les plans départementaux et l'information du grand public

Les plans départementaux et l'information du grand public Risques émergents : le point sur la présence et les risques vectoriels associés au moustique tigre Aedes albopictus en Paca Les plans départementaux et l'information du grand public Philippe ALESANDRINI

Plus en détail

Approche des soins palliatifs dans un service de réanimation néonatale

Approche des soins palliatifs dans un service de réanimation néonatale Approche des soins palliatifs dans un service de réanimation néonatale Sandrine Thomas, cadre de santé Dr Léila KARAOUI, PH Service de réanimation néonatale Centre Hospitalier de Meaux Bref historique

Plus en détail

AVENANT N 3 A LA CONVENTION DE GESTION DES AIDES MUNICIPALES

AVENANT N 3 A LA CONVENTION DE GESTION DES AIDES MUNICIPALES AVENANT N 3 A LA CONVENTION DE GESTION DES AIDES MUNICIPALES ENTRE La ville de SCEAUX Représentée par son maire, Monsieur Philippe LAURENT Habilité à cet effet par délibération du conseil municipal en

Plus en détail

3. Quel est le rôle du maire, voire des autres élus locaux dans la lutte contre l habitat indigne?

3. Quel est le rôle du maire, voire des autres élus locaux dans la lutte contre l habitat indigne? Pôle départemental de lutte contre l habitat indigne (PDLHI) Union des Maires de l Essonne (UME) Réunion d information et de sensibilisation du 5 octobre 2012 3. Quel est le rôle du maire, voire des autres

Plus en détail

Ça pique, ça démange et ça sillonne. Forum mars 2015 Delphine Zbinden Cheffe de clinique HPCi

Ça pique, ça démange et ça sillonne. Forum mars 2015 Delphine Zbinden Cheffe de clinique HPCi Ça pique, ça démange et ça sillonne Forum mars 2015 Delphine Zbinden Cheffe de clinique HPCi Histoire de démangeaisons Un patient sans domicile fixe est hospitalisé depuis 3 jours en chirurgie. Il se gratte

Plus en détail

Les punaises de lit La faute à personne La responsabilité de tous!

Les punaises de lit La faute à personne La responsabilité de tous! Les punaises de lit La faute à personne La responsabilité de tous! Document présenté par Organisation d éducation et d information logement de Côte-des-Neiges (OEIL) et Collectif de défense des droits

Plus en détail

EPIDEMIE DE GALE EN EHPAD

EPIDEMIE DE GALE EN EHPAD EPIDEMIE DE GALE EN EHPAD Dr N. Oiry EHPAD de Bras Long, ENTRE DEUX. PRINOI, 25 avril 2014, EHPAD de BRAS LONG 80 Places. GMP 802. PMP 212. 3 unités distinctes. Unité Pétrel de Barau. Unité protégée. SdB.

Plus en détail

Impact positif des mesures de prévention en environnement intérieur sur les patients souffrant de pathologies allergiques et respiratoires

Impact positif des mesures de prévention en environnement intérieur sur les patients souffrant de pathologies allergiques et respiratoires Impact positif des mesures de prévention en environnement intérieur sur les patients souffrant de pathologies allergiques et respiratoires Laure Blanchon, Conseillère Médicale en Environnement Intérieur

Plus en détail

Salon Préventica Lille 2013

Salon Préventica Lille 2013 Centre de gestion de la Fonction Publique Territoriale du Nord www.cdg59.fr Risques psychosociaux : méthodologie d intervention pluridisciplinaire du pôle prévention du CDG 59 Salon Préventica Lille 2013

Plus en détail

Pour toute information concernant les maladies cardiovasculaires :

Pour toute information concernant les maladies cardiovasculaires : Pour toute information concernant les maladies cardiovasculaires : Ligue Cardiologique Belge Plate-forme d informations et d échanges autour des maladies cardiovasculaires en Belgique au service des patients.

Plus en détail

Arrêt cardiaque. Les Chevaliers du Coeur. rea app. www.osez-sauver.be. Osez Sauver est une initiative de la Ligue Cardiologique Belge

Arrêt cardiaque. Les Chevaliers du Coeur. rea app. www.osez-sauver.be. Osez Sauver est une initiative de la Ligue Cardiologique Belge Arrêt cardiaque rea app Actions Coeur Les Chevaliers du Coeur Osez Sauver est une initiative de la Ligue Cardiologique Belge www.osez-sauver.be 4 victimes sur 5 qui survivent à un arrêt cardiaque ont bénéficié

Plus en détail

Questions réponses. Le maire sera compétent pour la procédure d insalubrité si la mairie possède un service communal d hygiène et de la santé

Questions réponses. Le maire sera compétent pour la procédure d insalubrité si la mairie possède un service communal d hygiène et de la santé Questions réponses L HABITAT INDIGNE : 1. Quelle définition pour l habitat indigne? L habitat indigne regroupe les différentes situations dans lesquelles des locaux donnés à usage d habitation ne sont

Plus en détail

La Celle Saint-Cloud, ville fibrée

La Celle Saint-Cloud, ville fibrée La Celle Saint-Cloud, ville fibrée Préambule Quelles sont les caractéristiques du réseau cuivre actuellement utilisé? Actuellement, la majorité des français bénéficient des services voix, internet et TV

Plus en détail

La problématique des punaises de lit: de la prévention au contrôle. Webinaire INSPQ/MSSS 2013-05-29

La problématique des punaises de lit: de la prévention au contrôle. Webinaire INSPQ/MSSS 2013-05-29 La problématique des punaises de lit: de la prévention au contrôle Webinaire INSPQ/MSSS 2013-05-29 La problématique des punaises de lit : de la prévention au contrôle Conférenciers Louise Lajoie, M.D.,

Plus en détail

PATHOLOGIES DE LA PEAU CHEZ. Joëlle OTZ

PATHOLOGIES DE LA PEAU CHEZ. Joëlle OTZ PATHOLOGIES DE LA PEAU CHEZ Joëlle OTZ SOMMAIRE Introduction Examen dermatologique Cas cliniques INTRODUCTION médecine générale est telle que seules les plus fréquente seront traitées dans ce diaporama

Plus en détail

Gale Retour d expérience. UHLIN hôpital Saint Antoine novembre 2013

Gale Retour d expérience. UHLIN hôpital Saint Antoine novembre 2013 Gale Retour d expérience UHLIN hôpital Saint Antoine novembre 2013 Un service Service de médecine spécialisée rhumatologie 27 lits, 7 chambres doubles Personnel médical, paramédical, kinésithérapeute,

Plus en détail

Cellule de conseil en santé et environnement intérieur

Cellule de conseil en santé et environnement intérieur Cellule de conseil en santé et environnement intérieur Laboratoire d hygiène de la Ville de Paris (LHVP) Béatrice Caullet Conseillère médicale en environnement intérieur 01.44.97.87.80 / beatrice.caullet@paris.fr

Plus en détail

Les moyens les plus efficaces et sécuritaires pour prévenir et gérer une infestation de punaises de lit

Les moyens les plus efficaces et sécuritaires pour prévenir et gérer une infestation de punaises de lit Les moyens les plus efficaces et sécuritaires pour prévenir et gérer une infestation de punaises de lit Geneviève Hamelin Direction de santé publique Adrien Sansregret Office municipal d habitation de

Plus en détail

Comment lutter contre les. informez-vous. Service Hygiène et Santé Environnementale de la Ville de Strasbourg. www.strasbourg.eu

Comment lutter contre les. informez-vous. Service Hygiène et Santé Environnementale de la Ville de Strasbourg. www.strasbourg.eu Comment lutter contre les informez-vous Service Hygiène et Santé Environnementale de la Ville de Strasbourg www.strasbourg.eu COMMENT LUTTER CONTRE LES PUNAISES DE LIT? La présence de punaises de lit

Plus en détail

MASTER ACOUSTIQUE TRANSPORTS : Intervention d experts.

MASTER ACOUSTIQUE TRANSPORTS : Intervention d experts. MASTER ACOUSTIQUE TRANSPORTS : Intervention d experts. Je suis inspecteur de salubrité au sein du S.C.H.S. de la ville du Mans en charge de la problématique de la lutte contre le bruit. En ma qualité d

Plus en détail

Conférence «bâtiment-santé» 20 novembre 2013

Conférence «bâtiment-santé» 20 novembre 2013 Conférence «bâtiment-santé» 20 novembre 2013 L impact sanitaire d un habitat dégradé ou inadéquat XX/XX/XX La santé environnementale dans les ARS = évaluer, prévenir et gérer les risques sanitaires associés

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D AIDE A LA DESTRUCTION D UN NID DE FRELON ASIATIQUE

DOSSIER DE DEMANDE D AIDE A LA DESTRUCTION D UN NID DE FRELON ASIATIQUE DOSSIER DE DEMANDE D AIDE A LA DESTRUCTION D UN NID DE FRELON ASIATIQUE Dans le cadre de son Agenda 21, la Ville d Anglet propose une politique volontaire de gestion de l espèce frelon asiatique Vespa

Plus en détail

La démarche «Habitat favorable au vieillissement»

La démarche «Habitat favorable au vieillissement» Ville de Rennes La démarche «Habitat favorable au vieillissement» Communication à la 2ème Conférence Internationale des Villes-Amies des Aînés» 10 septembre 2013 Véra Briand, Adjointe au maire, déléguée

Plus en détail

Séminaire ARS relatif à la lutte contre l'habitat Indigne

Séminaire ARS relatif à la lutte contre l'habitat Indigne Séminaire ARS relatif à la lutte contre l'habitat Indigne 3 6 décembre 2012 Espace Tamarun La Saline-Les-Bains Les aides de l'agence nationale de l habitat - ANAH Direction de l'environnement, de l'aménagement

Plus en détail

mode d emploi PROTÉGEZ LA VIE DE CEUX QUE VOUS AIMEZ 18 Sapeurs-Pompiers 15 Samu 112 N d urgence européen d urgence gratuits

mode d emploi PROTÉGEZ LA VIE DE CEUX QUE VOUS AIMEZ 18 Sapeurs-Pompiers 15 Samu 112 N d urgence européen d urgence gratuits PROTÉGEZ LA VIE E CEUX QUE VOUS AIMEZ mode d emploi 18 Z Z Z 18 Sapeurs-Pompiers 15 Samu 112 N d urgence européen Les numéros d urgence gratuits Cette brochure peut vous sauver la vie, ne la jetez pas,

Plus en détail

La protection de la population : rappels sur la réglementation liée au code de la Santé Publique

La protection de la population : rappels sur la réglementation liée au code de la Santé Publique La protection de la population : rappels sur la réglementation liée au code de la Santé Publique Colloque Amiante mars 2015 Cadre réglementaire Décret du 3 juin 2011 relatif à la protection de la population

Plus en détail

EPISODE DE GALE MAS LES MONTAINES OCT 2010 / OCT 2013

EPISODE DE GALE MAS LES MONTAINES OCT 2010 / OCT 2013 EPISODE DE GALE MAS LES MONTAINES OCT 2010 / OCT 2013 Le contexte La mas les montaines: établissement medico social accueillant 62 résidents polyhandicapés repartis en 5 groupes de vie Equipe éducative

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE L HABITAT INDIGNE

OBSERVATOIRE DE L HABITAT INDIGNE ADIL des Hautes-Alpes OBSERVATOIRE DE L HABITAT INDIGNE RAPPORT ANNUEL POUR LE RECENSEMENT 2013 1 B I S R U E D E V A L S E R R E 0 5 0 0 0 G A P SOMMAIRE INTRODUCTION Définition de l habitat indigne------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

LES PARASITES EXTERNES

LES PARASITES EXTERNES Clinique Vétérinaire du Lac 74320 SEVRIER tel : 04 50 52 63 98 - fax : 04 50 52 49 73 info@veterinairedulac.fr Dr NARDIN Dr DOLIGER Dr BARBE LES PARASITES EXTERNES Dès leur plus jeune âge, les chiens et

Plus en détail

Copropriétés de la reconstruction à Dunkerque : de la connaissance à l action?

Copropriétés de la reconstruction à Dunkerque : de la connaissance à l action? Copropriétés de la reconstruction à Dunkerque : de la connaissance à l action? Pour un renouveau du parc immobilier des années 50-70 28/11/2013 1 Pour se situer 2 Avant 3 Après 4 Rétrospective des réflexions

Plus en détail

Méningites infectieuses

Méningites infectieuses Méningites infectieuses Etiologies et conduites à tenir Stéphane Erouart MISP Cécile Lecocq IDESP Sommaire Agents causaux Précautions standard Infections invasives à méningocoque Définition Validation

Plus en détail

POINT SUR LA GALE. (basé sur le rapport du Haut Conseil de la Santé Publique du 9 novembre 2012)

POINT SUR LA GALE. (basé sur le rapport du Haut Conseil de la Santé Publique du 9 novembre 2012) POINT SUR LA GALE (basé sur le rapport du Haut Conseil de la Santé Publique du 9 novembre 2012) Une forte recrudescence de la gale Le HCSP rappelle l augmentation du nombre de cas de gale. L incidence

Plus en détail

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement Compte rendu de la deuxième réunion de travail - 3 octobre 2012 L atelier se déroule dans la salle du conseil municipal ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre Habitat - logement Madame Salfati, adjointe

Plus en détail

Infestation par Dipylidium caninum,

Infestation par Dipylidium caninum, Fiche technique n 24 Infestation par Dipylidium caninum, le téniasis félin à Dipylidium Parmi tous les vers qui peuvent infester le chat, Dipylidium caninum est un parasite fréquemment rencontré dans le

Plus en détail

LA SECURITE INCENDIE DANS LES BATIMENTS D HABITATION EXISTANTS

LA SECURITE INCENDIE DANS LES BATIMENTS D HABITATION EXISTANTS LA SECURITE INCENDIE DANS LES BATIMENTS D HABITATION EXISTANTS LE CADRE JURIDIQUE DES REGLES JURIDIQUES DIFFERENTES 1- Des RECOMMANDATIONS pour les logements existants: Circulaire du 13 décembre 1982 2-

Plus en détail

Route des Rez 20 CH-1667 Enney Tél. 026 921 29 Fax 026 921 36 75 DE LIT. ment LA LITERIE. une heure. le risque de son transport.

Route des Rez 20 CH-1667 Enney Tél. 026 921 29 Fax 026 921 36 75 DE LIT. ment LA LITERIE. une heure. le risque de son transport. Produits techniques professionnels www.atn-diffusion-lpf.com info@atn-diffusion-lpf.com N TVA / MWST-Nr. CHE-106.389.754 TVA Route des Rez 20 CH-1667 Enney Tél. 026 921 29 12 Fax 026 921 36 75 PUNAISES

Plus en détail

Risque d AES par piqûre Quelle réalité en EHPAD? Nadine KHOUIDER, Pascal FASCIA ARLIN Rhône-Alpes

Risque d AES par piqûre Quelle réalité en EHPAD? Nadine KHOUIDER, Pascal FASCIA ARLIN Rhône-Alpes Risque d AES par piqûre Quelle réalité en EHPAD? Nadine KHOUIDER, Pascal FASCIA ARLIN Rhône-Alpes ARLIN Rhône-Alpes Relais de proximité du CCLIN Sud-Est ARLIN Rhône-Alpes Missions définies par Arrêté en

Plus en détail

«Qu est-ce que la MOUS lutte contre l habitat indigne?»

«Qu est-ce que la MOUS lutte contre l habitat indigne?» «Qu est-ce que la MOUS lutte contre l habitat indigne?» Interventions dans le cadre de la MOUS Qu est-ce que l habitat indigne? «Constituent un habitat indigne les locaux utilisés aux fins d habitation

Plus en détail

Diplôme Universitaire de Conseiller habitat et santé Année Universitaire 2012/2013

Diplôme Universitaire de Conseiller habitat et santé Année Universitaire 2012/2013 SERVICE DE LA SCOLARITE Bureau des diplômes d université Réf. / GS/CP/ML Tél. : 04.91.32.43.26 Courriel : campagne.habilitation.du@medecine.univmed.fr Diplôme Universitaire de Conseiller habitat et santé

Plus en détail

Le Psoriasis Qui est touché?

Le Psoriasis Qui est touché? LE PSORIASIS 1 Le Psoriasis Qui est touché? De 2 à 5 % de la population française soit2 à 3 millionsde personnes en France Deux "pics" de survenue : à l'adolescence et vers la soixantaine Parfois sur des

Plus en détail

Infestation par les puces

Infestation par les puces Fiche technique n 16 2 ème édition Infestation par les puces Les puces sont les parasites externes les plus fréquents en médecine féline. Les mâles et les femelles adultes sont des parasites hématophages*,

Plus en détail

TENTATIVE D IMPLANTATION DES BHRe EN AUVERGNE

TENTATIVE D IMPLANTATION DES BHRe EN AUVERGNE TENTATIVE D IMPLANTATION DES BHRe EN AUVERGNE Réunion OMEDIT - ARLIN Auvergne Le 15/04/2014 C. RIMPICI, responsable EOHH Dr VERDIER, PH responsable du pôle de médecine d urgence CH MONTLUCON Qu est ce

Plus en détail

Habiter à Rosemont dans un logement en bon état : Un droit pour tous les ménages locataires

Habiter à Rosemont dans un logement en bon état : Un droit pour tous les ménages locataires Habiter à Rosemont dans un logement en bon état : Un droit pour tous les ménages locataires Mémoire déposé à la Commission sur le développement économique et urbain et de l habitation COMITÉ LOGEMENT ROSEMONT

Plus en détail

N 4522 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 4522 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 4522 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 5 juin 2012. PROPOSITION DE LOI visant à renforcer les pouvoirs du

Plus en détail

SURVEILLANCE DES SALARIES MANIPULANT DES DENREES ALIMENTAIRES

SURVEILLANCE DES SALARIES MANIPULANT DES DENREES ALIMENTAIRES SURVEILLANCE DES SALARIES MANIPULANT DES DENREES ALIMENTAIRES Dr Virginie NAEL Service de Santé au travail du personnel hospitalier CHU Nantes 44èmes journées FMC ANMTEPH / SOHF - Lausanne - Septembre

Plus en détail

Adresse :... Bâtiment :... Escalier :... Etage :... Situation de la porte sur le palier :... Résidence principale du demandeur (1) : oui / non

Adresse :... Bâtiment :... Escalier :... Etage :... Situation de la porte sur le palier :... Résidence principale du demandeur (1) : oui / non FORMULAIRE Demande de changement d usage d un local d habitation Art. L. 631-7 et suivants du Code de la Construction et de l Habitation (C.C.H.) I Situation du local d habitation objet du changement d

Plus en détail

DIAGNOSTIC SOLAIRE ÉVALUEZ VOTRE SENSIBILITÉ ET VOTRE RISQUE AU SOLEIL! INSTITUT FRANÇAIS SOLEIL & SANTÉ. www.ifss.fr

DIAGNOSTIC SOLAIRE ÉVALUEZ VOTRE SENSIBILITÉ ET VOTRE RISQUE AU SOLEIL! INSTITUT FRANÇAIS SOLEIL & SANTÉ. www.ifss.fr DIAGNOSTIC SOLAIRE ÉVALUEZ VOTRE SENSIBILITÉ ET VOTRE RISQUE AU SOLEIL! Association de médecins, de scientifiques et de spécialistes des UV, l Institut Français Soleil & Santé (IFSS) a pour vocation de

Plus en détail

Traumatisme crânien léger et stress post traumatique : Evaluation des patients de la cohorte ESPARR, 6 mois après l accident

Traumatisme crânien léger et stress post traumatique : Evaluation des patients de la cohorte ESPARR, 6 mois après l accident Traumatisme crânien léger et stress post traumatique : Evaluation des patients de la cohorte ESPARR, 6 mois après l accident M. Hours (1), P. Charnay (1), E. Fort (1), M. Bernard (1), V. Bonnavion (1),

Plus en détail

L ARS OI renforce les mesures et appelle à la vigilance

L ARS OI renforce les mesures et appelle à la vigilance DOSSIER DE PRESSE 28 février 2014 Circulation de la dengue à Mayotte : L ARS OI renforce les mesures et appelle à la vigilance Contact Presse : Huguette YONG-FONG - Tél : 02 62 93 94 93 - Port : 06 92

Plus en détail

La gale. 1 Caractéristiques. 1.1 Parasite. 1.2 Transmission. 1.3 Facteurs de risque. 1.4 Incubation

La gale. 1 Caractéristiques. 1.1 Parasite. 1.2 Transmission. 1.3 Facteurs de risque. 1.4 Incubation La gale 1 Caractéristiques La gale est une dermatose parasitaire (maladie de la peau), liée à une contamination par un acarien : Sarcoptes scabiei hominis. La femelle fécondée creuse son sillon dans l

Plus en détail

appart séniors une nouvelle solution d habitat

appart séniors une nouvelle solution d habitat appart séniors une nouvelle solution d habitat Ici, j ai choisi un logement fonctionnel et sécurisant. Et mon balcon offre des vues vers la Loire! Ici, je profite des commerces à 150 mètres mais aussi

Plus en détail

PREFECTURE DE LA DROME

PREFECTURE DE LA DROME PREFECTURE DE LA DROME ENQUETE PUBLIQUE PREALABLE A LA DECLARATION D UTILITE PUBLIQUE DE L OPERATION DE RESTAURATION IMMOBILIERE DE L ILOT «MOUTON» A ROMANS-SUR-ISERE Mars 2015 Commissaire enquêteur :

Plus en détail

LA LUTTE ANTI VECTORIELLE

LA LUTTE ANTI VECTORIELLE COLLOQUE DE BOURGES 2013 ; LE CHANGEMENT CLIMATIQUE ET SES CONSEQUENCES SUR L HOMME http://ants.asso-web.com LA LUTTE ANTI VECTORIELLE Association Nationale des Techniques Sanitaires Ecole des Hautes Etudes

Plus en détail