HACCP et sécurité sanitaire des aliments

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "HACCP et sécurité sanitaire des aliments"

Transcription

1 HACCP et sécurité sanitaire des aliments 1. A votre avis, comment cet accident aurait-il pu être évité? En identifiant les risques alimentaires potentiels liés à l activité de conserverie artisanale et en mettant en place des mesures de prévention et de maitrise de ces risques. 2. Connaissez-vous les mesures à prendre avant de démarrer une activité mettant en œuvre des denrées alimentaires? lesquelles? L entreprise doit effectuer une déclaration préalable d activité et solliciter un agrément de la part des services vétérinaires. 3. Quelles sont les obligations réglementaires des professionnels? La réglementation impose aux professionnels de l alimentaire d appliquer des procédures d hygiène visant à assurer la sécurité sanitaire des aliments selon le principe de la méthode HACCP. 1

2 A. Hygiène alimentaire et HACCP : Définition de l hygiène alimentaire : C est l ensemble des conditions et des mesures nécessaires pour maitriser des dangers biologiques, chimiques et physiques, et garantir la sécurité alimentaire et la salubrité des aliments à toutes les étapes de la chaine alimentaire (de la réception à la distribution). Définition de L HACCP : L HACCP est une démarche pour mettre en place un système visant à assurer la sécurité sanitaire des aliments produits. Cette méthode relève d une démarche globale de prévention des risques. HACCP : Hazard analysis control critical point que l on peut traduire en français par : «Analyses des risques, points critiques pour leur maîtrise.» La mise en place de l HACCP repose sur sept principes : Procéder à une analyse des dangers Déterminer les moments/niveaux où le risque peut se présenter (CCP : point critique) Fixer les seuils critiques Mettre en place un système de surveillance des points critiques Apporter des mesures correctives dès lors qu un point critique n est plus maitrisé Appliquer des procédures de vérification du bon fonctionnement de la méthode HACCP Enregistrer et archiver les documents 2

3 Le plan de maîtrise sanitaire : Définition : Le plan de maîtrise sanitaire est mis en place par les professionnels pour atteindre les objectifs de sécurité des aliments définis dans les règlements communautaires du «paquet hygiène». Il se présente sous forme d un dossier et comprend les éléments nécessaires à sa mise en place et aux preuves de son application. Le PMS sera composé : Des bonnes pratiques d hygiène, du plan de lutte contre les nuisibles, du plan de formation du personnel, du plan des locaux, du plan de nettoyage et de désinfection des locaux, de l attestation du fait que l eau soit potable. Des procédures fondées sur les principes de l HACCP (protocoles spécifiques, exemple : planche à découper). De la mise en place d un système de traçabilité des matières premières et des produits finis. Des diagrammes de fabrication en restauration collective. 3

4 Pour cela, le professionnel devra fournir des analyses de risques (HA) par produits ou par étapes de fabrication en utilisant, par exemple, la méthode des 5M en mettant en évidence les points à risques (CCP) Des autocontrôles réguliers et des documents d enregistrement et de suivi des procédures mises en œuvre viendront garantir le bon fonctionnement de l HACCP dans l établissement. Les bonnes pratiques d hygiène : Les bonnes pratiques d hygiène sont un élément fondamental du plan HACCP. Elles sont basées sur : La conformité des locaux séparations des secteurs propres et sales, possibilité d appliquer la marche en avant, zone de stockage des denrées le maintien des locaux en parfait état de propreté. La formation du personnel à l HACCP état de santé, hygiène personnelle Des procédures écrites détaillées selon la méthode dite des 5 M Les 5M permettent de rechercher méthodologiquement, les causes d un problème ou d un mauvais fonctionnement et de proposer des mesures préventives. Main d œuvre Milieu Matériel Matière première Méthode 4

5 5

6 6

7 B. Le plan HACCP : Il comprend différents plans et protocoles. Le plan de nettoyage et de désinfection : Il définit la méthode de nettoyage en fonction des secteurs et des matériels. 7

8 8

9 Le plan de lutte contre les nuisibles : Les nuisibles (rongeurs, insectes..) constituent une source de contamination. En effet, ces animaux vivent dans des endroits insalubres et sont souvent porteurs de germes dangereux. Les locaux doivent être exempts de tout risque de contamination, il est donc obligatoire de se protéger contre la présence d insectes et de rongeurs nuisibles porteurs de bactéries et vecteurs de maladie. Ce plan comprendra : L indication de tous les endroits auxquels ont été laissés produits et/ou pièges avec une légende (nature du produit et/ou type de piège). Les emplacements des appâts et pièges peuvent être numérotés. Insecticides, raticides, souricides doivent être placés dans l établissement et ses abords. Le descriptif de toutes les mesures mises en œuvre : sas pièges, moustiquaires, avec localisation éventuelle de ces pièges, traitement d ambiance. La copie du contrat (dératisation, désinfection) si cette opération est confiée à une entreprise. Les fiches techniques de produits employés avec un numéro d homologation. Les rapports de visite détaillés C. Les protocoles spécifiques: Définition : Ce sont des documents écrits décrivant une procédure précise devant être appliquée pour mener à bien une action. 9

10 Protocole de décartonnage/ déconditionnement des denrées alimentaires 10

11 Protocole de décongélation 11

12 Les Préparations préliminaires 12

13 Protocole d assemblage des produits semi-élaborés : 13

14 D. La traçabilité des matières premières : Définition : action qui consiste à connaitre l origine, l utilisation et la localisation d un produit depuis le producteur jusqu à l acheteur. Les différents intermédiaires (grossiste, industriels agroalimentaires, transporteurs, restaurateurs) doivent également être en mesure de fournir tous les éléments relatifs au parcours du produit (respect de la chaine du froid, par exemple). Le cheminement du produit devient ainsi rapidement identifiable en cas de suspicion. 14

15 15

16 E. Les procédures de contrôle des produits : Le restaurateur est tenu de s assurer que les denrées alimentaires qui lui sont livrées et qu il stocke ne présentent aucun danger pour la santé du consommateur, pour cela, il va mettre en œuvre des procédures de contrôle de la qualité sanitaire des produits qu il va ensuite archiver et présenter aux services officiels de contrôle. Les autocontrôles : Un autocontrôle est une action mise en œuvre au sein de l établissement pour vérifier la validité des procédures HACCP. Ces autocontrôles peuvent s effectuer à différents niveaux : 16

17 Réception des produits : 17

18 18

19 La phase de production : a) Autocontrôles réalisés lors de la phase de production En production, différents moyens permettent de s assurer de la validité des pratiques d hygiène mises en œuvre. Ces contrôles peuvent porter sur : Les matières premières utilisées : analyses bactériologiques effectuées par un laboratoire agréé L hygiène du personnel : prélèvement sur les mains, sous les ongles sur les vêtements Les matériels : prélèvement de surface Les produits finis : analyses bactériologiques effectuées par un laboratoire agréé Les opérations de refroidissement rapide. 19

20 20

21 Exemple de fiche d autocontrôle des opérations de refroidissement rapide Différents éléments vont être renseignés : - La température de début et de fin de refroidissement (1) - L heure de début et de fin de refroidissement (2) - Le nom du plat identifié par un code couleur (3) - Le nom et la signature de l opérateur (4) b) Le prélèvement du repas témoin En cas de suspicion de TIAC, le repas témoin peut être l un des éléments permettant de retrouver la nature et l origine de la contamination. Toxico-Infection Alimentaire Collective 21

22 22

23 F. La gestion des invendus et des denrées déconditionnées : 23

EVALUATION DE LA RESTAURATION DANS LES ESMS

EVALUATION DE LA RESTAURATION DANS LES ESMS EVALUATION DE LA RESTAURATION DANS LES ESMS Service Santé Environnement Alain BETHEMBOS ingénieur d études Patrick MAGNEZ technicien sanitaire 1 PLAN DE MAITRISE SANITAIRE Le PMS (Plan de Maîtrise Sanitaire)

Plus en détail

formations professionnelles fin 2014 / début 2015 hygiène alimentaire en restauration collective audit, conseil et formation professionnelle

formations professionnelles fin 2014 / début 2015 hygiène alimentaire en restauration collective audit, conseil et formation professionnelle audit, conseil et formation professionnelle Stage 1 Bonnes pratiques d hygiène en restauration collective 19 et 26 novembre Stage 2 Règles d hygiène lors du service 3 décembre Stage 3 Le nettoyage et la

Plus en détail

Utilisation de produits sains et sûrs Mise en oeuvre de procédures strictes et rigoureuses

Utilisation de produits sains et sûrs Mise en oeuvre de procédures strictes et rigoureuses INTRODUCTION H.A.C.C.P. ou A.R.M.P.C. L Analyse des risques et maîtrise des points critique La nouvelle réglementation en matière d hygiène (ar. 09 mai 1995 et ar. 29 septembre 1997) oblige les responsables

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION ANNEE 2013/2014

CATALOGUE DE FORMATION ANNEE 2013/2014 Eaux, Environnement, Hygiène Alimentaire, Recherche & Développement Agréé par le Ministère de la Santé Membre des réseaux d intercomparaisons AGLAE et RAEMA CATALOGUE DE FORMATION ANNEE 2013/2014 Microbiologie

Plus en détail

l arrêté du 29 septembre 1997

l arrêté du 29 septembre 1997 FRANCAISE Texte de base : l arrêté du 29 septembre 1997 fixant les conditions d hygiène applicables dans les établissements de restauration collective à caractère social. Son contenu s articule autour

Plus en détail

RAPPORT AUDIT HYGIENE AVXX-0XX-XXX

RAPPORT AUDIT HYGIENE AVXX-0XX-XXX Date: SITE: Heure: par: MENTION GLOBAL DE L'AUDIT: NOMBRE D'ECARTS CONSTATES: ECARTS CONSTATES: 1. RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION / DÉFINITION & CONTRÔLE DES RÈGLES D HYGIÈNE 1.1 Déclaration de l'établissement

Plus en détail

AIDE SUR LES DOCUMENTS CONSTITUTIFS du dossier d agrément CUISINE CENTRALE

AIDE SUR LES DOCUMENTS CONSTITUTIFS du dossier d agrément CUISINE CENTRALE AIDE SUR LES DOCUMENTS CONSTITUTIFS du dossier d agrément CUISINE CENTRALE En premier lieu, faire le point sur la nature exacte de l activité de la cuisine centrale, à savoir un descriptif précis sur :

Plus en détail

GUIDE D HYGIENE ET DE SECURITE ALIMENTAIRE

GUIDE D HYGIENE ET DE SECURITE ALIMENTAIRE Groupe GUIDE D HYGIENE ET DE SECURITE ALIMENTAIRE Rédaction Approbation Mise en application : Validation Guide d hygiène et de sécurité alimentaire CAFETERIAS / Création en septembre 2004 / Version A /

Plus en détail

Hygiène alimentaire en restauration collective

Hygiène alimentaire en restauration collective Catalogue de formations 2012 Audit, conseil et formation Hygiène alimentaire en restauration collective Laboratoire Départemental de la Côte-d'Or 1 2 3 4 5 6 7 8 Sommaire Sensibilisation à l hygiène alimentaire

Plus en détail

Hygiène alimentaire en restauration collective

Hygiène alimentaire en restauration collective 1 2 3 4 5 6 7 Catalogue 2011 Audit, conseil et formation Hygiène alimentaire en restauration collective Laboratoire Départemental de la Côte-d'Or Sommaire 1 2 3 4 5 6 7 Sensibilisation à l hygiène alimentaire

Plus en détail

Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments

Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments Le respect des bonnes pratiques d hygiène de fabrication, par chaque opérateur, constitue le préalable à toute démarche de maîtrise de la sécurité

Plus en détail

Le guide des bonnes pratiques d hygiène et la qualité alimentaire en restauration

Le guide des bonnes pratiques d hygiène et la qualité alimentaire en restauration FORMATION : THEORIQUE C.H.R. / INTRA-ENTREPRISE MODULE Le guide des bonnes pratiques d hygiène et la qualité alimentaire en restauration TYPE DE FORMATION : Hygiène et sécurité, qualité normalisation,

Plus en détail

,!$!!!!,!!,%,& '!7,!$,!$! 8 $!!,#!$#!!,!!,! #!+!!7&1!7!!9:#!!! -;!!!!#!,!!!& 64445<*!))&!"#$ %!,!&'),! 63 =% >?63 =, @!.!7!+, >&!

,!$!!!!,!!,%,& '!7,!$,!$! 8 $!!,#!$#!!,!!,! #!+!!7&1!7!!9:#!!! -;!!!!#!,!!!& 64445<*!))&!#$ %!,!&'),! 63 =% >?63 =, @!.!7!+, >&! A Achat : Affermage : " #$$%# #'( Allotissement : " ) *) # '+, $-. #/01#2,$,,%, Anadémie : 3 +$$ $.)*) 4561 Analyses microbiologiques : '7,$,$ 8 $,# $#,, #+717 9:# -; #, 64445

Plus en détail

Formation. Hygiène et HACCP en restauration

Formation. Hygiène et HACCP en restauration Pascal Lenoble Formation et conseil Page 1 sur 6 34, rue nationale - 37 150 Civray de Touraine 02 47 30 24 92-06 40 39 61 22 pascal@pascal-lenoble.fr Formation Hygiène et HACCP en restauration Définition

Plus en détail

Le Plan de Maîtrise Sanitaire (PMS) : une exigence réglementaire

Le Plan de Maîtrise Sanitaire (PMS) : une exigence réglementaire Le Plan de Maîtrise Sanitaire (PMS) : une exigence réglementaire Séminaire ANSES (21 novembre 2011) Direction générale de l alimentation SA/SDSSA/BETD 1 Architecture des règlements du Paquet Hygiène FOOD

Plus en détail

Qualité. Sécurité Alimentaire

Qualité. Sécurité Alimentaire Le service Qualité Présentation du Service Démarche Qualité Qualité Réalisation des dossiers d agrément sanitaire pour les cuisines centrales >60 affermés API Réalisation des dossiers d accréditation en

Plus en détail

HYGIENE EN RESTAURATION COLLECTIVE

HYGIENE EN RESTAURATION COLLECTIVE HYGIENE EN RESTAURATION COLLECTIVE Dr Erick KEROURIO DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA PROTECTION DES POPULATIONS DE L ESSONNE Le cadre réglementaire LA RESTAURATION COLLECTIVE Notion de «clientèle» captive

Plus en détail

SECURITE SANITAIRE ET RESTAURATION COLLECTIVE A CARACTERE SOCIAL

SECURITE SANITAIRE ET RESTAURATION COLLECTIVE A CARACTERE SOCIAL SECURITE SANITAIRE ET RESTAURATION COLLECTIVE A CARACTERE SOCIAL Références réglementaires : Règlement N 178/2002 établissant les principes généraux et les prescriptions générales de la législation alimentaire

Plus en détail

PILOTER LA FORMALISATION DE SON PLAN DE MAITRISE SANITAIRE

PILOTER LA FORMALISATION DE SON PLAN DE MAITRISE SANITAIRE PILOTER LA FORMALISATION DE SON PLAN DE MAITRISE SANITAIRE Pascal PEYRONNET, Technicien Supérieur de Restauration, Cuisine CH Chastaingt, Limoges Bernard CELERIER, Inspecteur Vétérinaire, Direction Départementale

Plus en détail

CAP Agent Polyvalent de Restauration

CAP Agent Polyvalent de Restauration CAP Agent Polyvalent de Restauration CAHIER DES CHARGES ACADEMIQUE Mise en œuvre du Contrôle en Cours de Formation Le document traite des modalités de mise en oeuvre du Contrôle en Cours de Formation au

Plus en détail

Guide pour piloter la formalisation de son Plan de Maîtrise Sanitaire (PMS)

Guide pour piloter la formalisation de son Plan de Maîtrise Sanitaire (PMS) Guide pour piloter la formalisation de son Plan de Maîtrise Sanitaire (PMS) Pascal PEYRONNET : ingénieur en restauration CHU Limoges formateur pour le réseau LINUT RAPPEL DE LA REGLEMENTATION Réglement

Plus en détail

Marque déposée de GV RESTAURATION SERVICES SA

Marque déposée de GV RESTAURATION SERVICES SA Marque déposée de GV RESTAURATION SERVICES SA N FR05/00392 SAS au capital de 53.357,16 Siège Social : 34, Rue de Paris 60330 LE PLESSIS BELLEVILLE - Téléphone : 03.44.58.14.21. - Fax : 03.44.58.20.98.

Plus en détail

FORMATION REFERENTS HYGIENE 14 HEURES (Décret 2011-731 du 24/06/2011 et Arrêté du 5/10/2011)

FORMATION REFERENTS HYGIENE 14 HEURES (Décret 2011-731 du 24/06/2011 et Arrêté du 5/10/2011) FORMATION REFERENTS HYGIENE 14 HEURES (Décret 2011-731 du 24/06/2011 et Arrêté du 5/10/2011) Interlocuteur Eurofins Biosciences : Lionel GROSJEAN Eurofins Biosciences Responsable Formation Conseil RHD

Plus en détail

Qui est chargé de faire appliquer cette réglementation?

Qui est chargé de faire appliquer cette réglementation? Réglementation relative à l hygiène alimentaire des marchands ambulants, des vendeurs sur foires et marchés et des activités de remise directe aux consommateurs en locaux fixes (Activités de restauration,

Plus en détail

Le «Paquet hygiène» en élevage et tout au long de la chaîne alimentaire

Le «Paquet hygiène» en élevage et tout au long de la chaîne alimentaire L antibiorésistance chez l homme et l animal 12 novembre 2014 3 ème session : les mesures de gestion pour lutter contre l antibiorésistance Le «Paquet hygiène» en élevage et tout au long de la chaîne alimentaire

Plus en détail

En préambule, rappelons quelques grands principes régissant Le travail en cuisine collective.

En préambule, rappelons quelques grands principes régissant Le travail en cuisine collective. PLAN DE MAITRISE SANITAIRE Paquet Hygiène, Plan de Maîtrise Sanitaire : Professionnels de l agroalimentaire et des services de restauration, Qu impliquent pour vous ces règlements? En préambule, rappelons

Plus en détail

SAQ Event : Jeudi 23 Septembre 2010. Swiss Association for Quality Sections Genève-Vaud

SAQ Event : Jeudi 23 Septembre 2010. Swiss Association for Quality Sections Genève-Vaud SAQ Event : Jeudi 23 Septembre 2010 Swiss Association for Quality Sections Genève-Vaud HACCP : Un système de management de la sécurité alimentaire HACCP : un système pour le management de la sécurité alimentaire,

Plus en détail

RESTAURATEURS-HÔTELLERIE-LOISIRS ACTIONS COLLECTIVES VOUS PROPOSE SON CALENDRIER DE FORMATIONS EN HYGIÈNE ALIMENTAIRE

RESTAURATEURS-HÔTELLERIE-LOISIRS ACTIONS COLLECTIVES VOUS PROPOSE SON CALENDRIER DE FORMATIONS EN HYGIÈNE ALIMENTAIRE Service Conseil et Formation RESTAURATEURS-HÔTELLERIE-LOISIRS ACTIONS COLLECTIVES INOVALYS PARTENAIRE DU FAFIH VOUS PROPOSE SON CALENDRIER DE FORMATIONS EN HYGIÈNE ALIMENTAIRE SOMMAIRE CALENDRIER 3 FORMATION

Plus en détail

LA DEMARCHE GLOBALE DE PREVENTION

LA DEMARCHE GLOBALE DE PREVENTION LA DEMARCHE GLOBALE DE PREVENTION La méthode HACCP olet 2 : Guide de mise en œuvre Constitution et réunion de l équipe HACCP 1- Définition de la méthode Année n+1 Participation active des agents 2-1.Évaluation

Plus en détail

FORMATION - AUDIT - CONSEIL

FORMATION - AUDIT - CONSEIL FORMATION - AUDIT - CONSEIL Le guide des bonnes pratiques d hygiène et la qualité alimentaire en restauration Maîtriser le danger allergène : une obligation réglementaire L analyse microbiologique d une

Plus en détail

Réglementation. Présentation du «paquet» hygiène. -Food law -852/2004. -Agrément. -21 décembre 2009 PMS

Réglementation. Présentation du «paquet» hygiène. -Food law -852/2004. -Agrément. -21 décembre 2009 PMS Réglementation Présentation du «paquet» hygiène -Food law -852/2004 -Agrément -21 décembre 2009 PMS Le paquet hygiène Les textes réglementaires De HACCP au PMS, ce qui a changé Le PMS Avant le paquet hygiène

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 22 DECEMBRE 2011 DELIBERATION N CR-11/01.834 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE L'EDUCATION Stratégie régionale d'adaptation des structures d'accueil et de travail Programme

Plus en détail

Expo 60+ 09/10/2009. sodexo.com

Expo 60+ 09/10/2009. sodexo.com Expo 60+ 09/10/2009 Smiley AFSCA en restauration collective - De la législation à la mise en application sodexo.com Sommaire 1. Définition & législation 2. Mise en application page 2 Développement d un

Plus en détail

Maitrise des dangers en restauration collective

Maitrise des dangers en restauration collective PREFECTURE DE LA LOIRE ATLANTIQUE Maitrise des dangers en restauration collective DDPP44 26 NOVEMBRE 2013 --- La DDSV n'existe plus! RGPP: Directions Départementales Interministérielles Depuis le 1er janvier

Plus en détail

Les risques sanitaires dans l industrie alimentaire

Les risques sanitaires dans l industrie alimentaire Les risques sanitaires dans l industrie alimentaire SAQ Dr J.-C. Gander, ELSA / Mifroma Textes de lois Ordonnance sur les denrées alimentaires Ordonnance sur les denrées alimentaires d'origine animale

Plus en détail

Hygiène alimentaire en restauration

Hygiène alimentaire en restauration 2 0 1 4 Catalogue de formations Audit, conseil et formation Hygiène alimentaire en restauration Laboratoire Départemental de la Côte-d'Or (LDCO) Sommaire 1A 1B 23 4 5 6 7A 7B 89 Sensibilisation à l hygiène

Plus en détail

DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA PROTECTION DES POPULATIONS DES PYRENEES-ATLANTIQUES HYGIENE ET SECURITE ALIMENTAIRE

DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA PROTECTION DES POPULATIONS DES PYRENEES-ATLANTIQUES HYGIENE ET SECURITE ALIMENTAIRE PREFET DES PYRENEES-ATLANTIQUES DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA PROTECTION DES POPULATIONS DES PYRENEES-ATLANTIQUES HYGIENE ET SECURITE ALIMENTAIRE Une politique harmonisée a été mise en place depuis janvier

Plus en détail

Plan de Maîtrise Sanitaire ALPA CONSULT NORD REPRODUCTION INTERDITE

Plan de Maîtrise Sanitaire ALPA CONSULT NORD REPRODUCTION INTERDITE Plan de Maîtrise Sanitaire SOMMAIRE A) Généralités 1- Historique du Plan de Maîtrise Sanitaire (PMS) 2- Réglementation alimentaire B) Les Bonnes Pratiques d Hygiène 1- Le personnel 2- La maintenance 3-

Plus en détail

Hygiène alimentaire en restauration

Hygiène alimentaire en restauration 2 0 1 5 Catalogue de formations Audit, conseil et formation Hygiène alimentaire en restauration Laboratoire Départemental de la Côte-d'Or (LDCO) Sommaire 1A 1B 23 4 5 6 7A 7B 8 Sensibilisation à l hygiène

Plus en détail

SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS EN RESTAURATION RAPIDE

SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS EN RESTAURATION RAPIDE SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS EN RESTAURATION RAPIDE DDPP85 La Roche sur Yon 1 La DDPP de la Vendée Direction Départementale de la Protection des Populations Regroupe les anciens services vétérinaires

Plus en détail

HACCP. HACCP : Hasard Analysis Critical Control Point Méthode d analyse des risques et maîtrise des points critiques (art. 5 de l A.M.

HACCP. HACCP : Hasard Analysis Critical Control Point Méthode d analyse des risques et maîtrise des points critiques (art. 5 de l A.M. HACCP HACCP : Hasard Analysis Critical Control Point Méthode d analyse des risques et maîtrise des points critiques (art. 5 de l A.M. du 29/09/97) Une méthode qui a pour but : - d identifier les dangers,

Plus en détail

HACCP : Hazard Analysis Critical Control Point. Analyse des Points critiques pour leur maîtrise

HACCP : Hazard Analysis Critical Control Point. Analyse des Points critiques pour leur maîtrise HACCP : Hazard Analysis Critical Control Point Analyse des Points critiques pour leur maîtrise SOMMAIRE : I. HACCP II. Origine exacte des plats préparés et livrés en liaison froide III. Présentation de

Plus en détail

Hygiène, sécurité, qualité

Hygiène, sécurité, qualité Hygiène, sécurité, qualité 119 ELABORER UN DOCUMENT UNIQUE D ÉVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS *Identifier les principes d évaluation des risques professionnels et en décrire le contexte réglementaire

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS 2014 2015

CATALOGUE DE FORMATIONS 2014 2015 CATALOGUE DE FORMATIONS 2014 2015 Professionnels de l alimentation 06.47.75.88.57 HQSA Consulting contact@hqsafrance.fr Numéro de déclaration de prestataire de formation : SIRET SIRET : 804 : 284 284 420

Plus en détail

Laboratoire Départemental d Analyses Premier semestre 2015 I T. mon Département, Ain

Laboratoire Départemental d Analyses Premier semestre 2015 I T. mon Département, Ain Laboratoire Départemental d Analyses Premier semestre 2015 O N I T A R RESTAU E V I T C COLLE FORMATIONS Ain mon Département, Introduction La réglementation européenne impose à tout personnel travaillant

Plus en détail

Cemafroid L expertise indépendante de la chaîne du froid et de la réfrigération Nos métiers Michel LEPRIEUR Responsable expertise Conseil

Cemafroid L expertise indépendante de la chaîne du froid et de la réfrigération Nos métiers Michel LEPRIEUR Responsable expertise Conseil Cemafroid L expertise indépendante de la chaîne du froid et de la réfrigération Nos métiers Michel LEPRIEUR Responsable expertise Conseil 5 avenue des Prés 94266 FRESNES Tel. +33 1 49 84 84 84 contact@cemafroid.fr

Plus en détail

Surveillance et Contrôle

Surveillance et Contrôle Surveillance et Contrôle Rappel Surveillance et Contrôle Gestionnaires des risques Approche scientifique par les risques fondement Mesures sanitaires Options de gestion Activités de surveillance et de

Plus en détail

QUESTIONNAIRE BONNES PRATIQUES D HYGIENE. Mod Etapes Questions (106 questions) Réponse (oui/ non) Généralités : implantation des équipements

QUESTIONNAIRE BONNES PRATIQUES D HYGIENE. Mod Etapes Questions (106 questions) Réponse (oui/ non) Généralités : implantation des équipements Page : 1/5 Nom du client : Adresse du client : Nom du rédacteur : Numéro téléphone : Adresse courriel : Date d envoi : Mod Etapes Questions (106 questions) Réponse (oui/ non) Généralités : implantation

Plus en détail

Service Hygiène & Sécurité

Service Hygiène & Sécurité Service Hygiène & Sécurité MAI Vous présente : N 16 Les locaux des cuisines de restauration collective, les matériels qu ils contiennent et les activités pratiquées exposent les agents et les consommateurs

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION. Qualité Hygiène et Sécurité Alimentaire. Au service des professionnels des métiers de bouche sur tout le territoire national

CATALOGUE DE FORMATION. Qualité Hygiène et Sécurité Alimentaire. Au service des professionnels des métiers de bouche sur tout le territoire national Qualité Hygiène et Sécurité Alimentaire 2015 Au service des professionnels des métiers de bouche sur tout le territoire national CATALOGUE DE FORMATION Enregistré sous le numéro 53350863735 auprès du Préfet

Plus en détail

FICHE 5 : CONTROLES BACTERIOLOGIQUES DE LA DESINFECTION FICHE 6 : CONTROLES BACTERIOLOGIQUES DE LA DESINFECTION - ENREGISTREMENTS

FICHE 5 : CONTROLES BACTERIOLOGIQUES DE LA DESINFECTION FICHE 6 : CONTROLES BACTERIOLOGIQUES DE LA DESINFECTION - ENREGISTREMENTS FICHES 1et 2 : HYGIENE DU PERSONNEL FICHE 3 : PLAN DE NETTOYAGE DESINFECTION FICHE 4 : SUIVI DES OPERATIONS DE NETTOYAGE DESINFECTION FICHE 5 : CONTROLES BACTERIOLOGIQUES DE LA DESINFECTION FICHE 6 : CONTROLES

Plus en détail

6 Traitement des produits (cuisson, tranchage, assemblage ) Cuisson

6 Traitement des produits (cuisson, tranchage, assemblage ) Cuisson 6 Traitement des produits (cuisson, tranchage, assemblage ) 35 Cuisson 36 Fabrication culinaires maîtrisées Manger varié J aime J aime pas 37 Le respect des recettes : fiches techniques 38 Tests de dégustations

Plus en détail

Hygiène alimentaire. Introduction

Hygiène alimentaire. Introduction Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) Hygiène alimentaire Introduction Le temps de travail ne permet pas souvent aux salariés de déjeuner chez eux

Plus en détail

FORMATION HYGIENE. (D après méthode HACCP) EN INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE

FORMATION HYGIENE. (D après méthode HACCP) EN INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE 1. Objectif : Comprendre les enjeux de la maîtrise de l hygiène dans votre entreprise «Agroalimentaire» (Fabrication, conditionnement, logistique, ) Savoir identifier les risques spécifiques à votre activité

Plus en détail

Paquet hygiène : Le règlement 852/2004 relatif à l hygiène des denrées alimentaires

Paquet hygiène : Le règlement 852/2004 relatif à l hygiène des denrées alimentaires Paquet hygiène : Le règlement 852/2004 relatif à l hygiène des denrées alimentaires Applicable au 1 er janvier 2006 Objectif : Etablit les règles générales en matière d hygiène, est directement applicable

Plus en détail

b) Elaborer une notice décrivant les locaux et leur destination, l équipement, le matériel utilisé.

b) Elaborer une notice décrivant les locaux et leur destination, l équipement, le matériel utilisé. Date de mise à jour : octobre 2004 CONSEIL, AIDES ET OUTILS A LA GESTION DES ETABLISSEMENTS ASSURANT UN SERVICE DE RESTAURATION COLLECTIVE A CARACTERE SOCIAL, FABRICANT DES PREPARATIONS CULINAIRES ELABOREES

Plus en détail

Cuisiner en accueil de mineurs La sécurité sanitaire des aliments

Cuisiner en accueil de mineurs La sécurité sanitaire des aliments Cuisiner en accueil de mineurs La sécurité sanitaire des aliments La Direction Départementale des Services Vétérinaires : DDSV Ministère de l Agriculture et de la Pêche Direction Générale de l Alimentation

Plus en détail

La nouvelle réglementation européenne relative à l hygiène des aliments: «Paquet Hygiène»

La nouvelle réglementation européenne relative à l hygiène des aliments: «Paquet Hygiène» La nouvelle réglementation européenne relative à l hygiène des aliments: «Paquet Hygiène» Direction Départementale des Services Vétérinaires de Meurthe-et-Moselle Plan 1. Objectifs de la réforme 2. Quels

Plus en détail

Respect des règles d hygiène

Respect des règles d hygiène Respect des règles d hygiène Le respect des bonnes pratiques d hygiène de fabrication, par chaque opérateur, constitue le préalable à toute démarche de maîtrise de la sécurité des aliments. Vérifier les

Plus en détail

FONCTIONNEMENT ET HYGIENE EN RESTAURATION COLLECTIVE A CARACTERE SOCIAL. I F A S Promotion 2015/2016

FONCTIONNEMENT ET HYGIENE EN RESTAURATION COLLECTIVE A CARACTERE SOCIAL. I F A S Promotion 2015/2016 FONCTIONNEMENT ET HYGIENE EN RESTAURATION COLLECTIVE A CARACTERE SOCIAL I F A S Promotion 2015/2016 Définition de la fonction restauration d'un établissement de santé Nutritionnel (en liaison avec les

Plus en détail

Hygiène et sécurité des aliments Evaluations des risques professionnels

Hygiène et sécurité des aliments Evaluations des risques professionnels Hygiène et sécurité des aliments Evaluations des risques professionnels Présentation Stéphane GRAFFIN formation, diagnostic et conseil interviens depuis 2014 sur l ensemble du territoire national auprès

Plus en détail

FORMATIONS OBLIGATOIRES PERMIS D EXPLOITATION HYGIÈNE ALIMENTAIRE - HACCP

FORMATIONS OBLIGATOIRES PERMIS D EXPLOITATION HYGIÈNE ALIMENTAIRE - HACCP FORMATIONS OBLIGATOIRES CADRE JURIDIQUE DE CES FORMATIONS Toute personne déclarant l ouverture, la mutation, la translation ou le transfert d une licence de débit de boissons à consommer sur place ou de

Plus en détail

L hygiène en restauration

L hygiène en restauration L hygiène en restauration Remise directe au consommateur Avertissement : les fiches présentées dans cette rubrique ont valeur de première information synthétique et ne tiennent pas compte des spécificités

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D AGREMENT D UN ETABLISSEMENT A TERRE (en trois exemplaires à déposer auprès du PIE)

DOSSIER DE DEMANDE D AGREMENT D UN ETABLISSEMENT A TERRE (en trois exemplaires à déposer auprès du PIE) DOSSIER DE DEMANDE D AGREMENT D UN ETABLISSEMENT A TERRE (en trois exemplaires à déposer auprès du PIE) 1. NOTE DE PRESENTATION DE L ENTREPRISE 1.1. Organisation générale 1.1.1. Lettre de demande d agrément

Plus en détail

H A C C P. DEFINITION Hazard analysis control critical points. Analyse des dangers et maîtrise des points critiques

H A C C P. DEFINITION Hazard analysis control critical points. Analyse des dangers et maîtrise des points critiques H A C C P DEFINITION Hazard analysis control critical points Analyse des dangers et maîtrise des points critiques Pourquoi HACCP? Satisfaire à la réglementation Garantir la qualité hygiénique des aliments

Plus en détail

Olivier DELATTRE Conseiller en Hygiène Alimentaire Laboratoire LAREBRON (Carso)

Olivier DELATTRE Conseiller en Hygiène Alimentaire Laboratoire LAREBRON (Carso) Olivier DELATTRE Conseiller en Hygiène Alimentaire Laboratoire LAREBRON (Carso) PLAN 1) Le point sur la réglementation en matière de prélèvements et d analyses alimentaires 2) Comment déterminer la durée

Plus en détail

LES INCONTOURNABLES DE L HYGIENE ALIMENTAIRE EN RESTAURANT SATELLITE

LES INCONTOURNABLES DE L HYGIENE ALIMENTAIRE EN RESTAURANT SATELLITE LES INCONTOURNABLES DE L HYGIENE ALIMENTAIRE EN RESTAURANT SATELLITE Direction Départementale de la Protection des Populations De Seine-Saint-Denis (DDPP 93) - Immeuble l Européen - 5 et 7 promenade Jean

Plus en détail

H A C C P. Hazard Analysis, Critical Control Point. Analyse des dangers, maîtrise des points critiques. Programme de formations.

H A C C P. Hazard Analysis, Critical Control Point. Analyse des dangers, maîtrise des points critiques. Programme de formations. H A C C P Hazard Analysis, Critical Control Point Analyse des dangers, maîtrise des points critiques Objectifs : L'HACCP est une norme de mise en œuvre destinée à évaluer les dangers, et, mettre en place

Plus en détail

Résumé des modifications intervenues : simplification et clarification des actions descriptives

Résumé des modifications intervenues : simplification et clarification des actions descriptives Référence : PT/RES/004-B Page :Page 1 sur 5 Objet : Maîtriser les dangers microbiologiques durant la période de stockage en réserve sèche. Mots clés : Denrées alimentaires / HACCP / Restauration / Stockage

Plus en détail

Décrire l'ensemble des mesures de maîtrise et des mesures de surveillance dans des procédures ou modes opératoires portés à la connaissance de tous.

Décrire l'ensemble des mesures de maîtrise et des mesures de surveillance dans des procédures ou modes opératoires portés à la connaissance de tous. DEMARCHE HACCP EN CUISINE CENTRALE Alimentation GROSJEAN L, Vénissieux Juin 2010 Objectif La démarche HACCP (de l'américain Hazard Analysis Critical Control Point) est une méthode préventive visant à maîtriser

Plus en détail

PLAN DE MAITRISE SANITAIRE

PLAN DE MAITRISE SANITAIRE Direction des Lycées (DLYC) Service Internat et Restauration dans les Lycées (SIRL) Lycées de la Région Provence Alpes Côte d Azur Version 1.0 du jj/mm/aaaa Page 1 / 139 SOMMAIRE PRÉAMBULE... 5 Les textes

Plus en détail

Manuel Qualité. Réf. : MAQ Page : 1 / 15 Version : 2 Date de révision : 04/04/2012

Manuel Qualité. Réf. : MAQ Page : 1 / 15 Version : 2 Date de révision : 04/04/2012 Page : 1 / 15 Rue Mabîme 77 4432 ALLEUR Belgique Tél. : +32 (0) 4 247 32 24 Fax : +32 (0) 4 427 18 82 e-mail : info@ansolive.com Site internet : www.ansolive.com Ce document est la propriété exclusive

Plus en détail

INSTRUCTIONS CONCERNANT LA REMISE DE DENRÉES ALIMENTAIRES LORS DE MARCHÉS OU DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES

INSTRUCTIONS CONCERNANT LA REMISE DE DENRÉES ALIMENTAIRES LORS DE MARCHÉS OU DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES Service de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires SAAV Amt für Lebensmittelsicherheit und Veterinärwesen LSVW Chemin du Musée 15, 1700 Fribourg T +41 26 305 80 10, F +41 26 305 80 19 www.fr.ch/lsvw

Plus en détail

Liste de contrôle interne - Evaluation du système d autocontrôle

Liste de contrôle interne - Evaluation du système d autocontrôle I. Exigences en matière de conformité des locaux et de l environnement de travail Environnement de travail et aménagement des locaux Chapitre O N NA 1 Un courant unidirectionnel est suivi par les denrées

Plus en détail

Contexte réglementaire en hygiène alimentaire

Contexte réglementaire en hygiène alimentaire Contexte réglementaire en hygiène alimentaire 1 Réforme de la législation communautaire pour la restauration collective Approche traditionnelle = obligation de moyens Réglementation Arrêté Ministériel

Plus en détail

L agent polyvalent de restauration. Réglementation de la sécurité sanitaire des aliments

L agent polyvalent de restauration. Réglementation de la sécurité sanitaire des aliments L agent polyvalent de restauration Réglementation de la sécurité sanitaire des aliments Gilles Weiskircher Inspecteur des services vétérinaires Strasbourg Version 1 du 15/03/2013 Informations préalables

Plus en détail

Quelles sont les chances des petits producteurs de se

Quelles sont les chances des petits producteurs de se Quelles sont les chances des petits producteurs de se maintenir sur le marché? Quelles sont les solutions en France pour la réorientation des activités des petits producteurs? La Roumanie vient d entrer

Plus en détail

» : «Le paquet hygiène LES GUIDES DE BONNES PRATIQUES D HYGIENE. La nouvelle réglementation r

» : «Le paquet hygiène LES GUIDES DE BONNES PRATIQUES D HYGIENE. La nouvelle réglementation r «Le paquet hygiène» : La nouvelle réglementation r sur l hygi l hygiène des denrées es alimentaires» LES GUIDES DE BONNES PRATIQUES D HYGIENE - Journée Nationale des Professionnels de Palmipèdes à

Plus en détail

Répercussions et implications du Paquet Hygiène Européen pour les autorités compétentes

Répercussions et implications du Paquet Hygiène Européen pour les autorités compétentes Répercussions et implications du Paquet Hygiène Européen pour les autorités compétentes Dr. Rabah BELLAHSENE - ISPV, DGAL (Direction Générale de l ALimentation, Ministère de l Agriculture et de la Pêche)

Plus en détail

FORMATION INTER ENTREPRISES CATALOGUE ANNEE 2010

FORMATION INTER ENTREPRISES CATALOGUE ANNEE 2010 FORMATION INTER ENTREPRISES CATALOGUE ANNEE 2010 L'hygiène et la sécurité alimentaire LA METHODE H.A.C.C.P LES CUISINES SATELLITES L'ENTRETIEN ET LE NETTOYAGE DU MATERIEL ET DES LOCAUX LA RESTAURATION

Plus en détail

C entre de F ormation C ontinue à D istance

C entre de F ormation C ontinue à D istance L action de formation proposée «La démarche HACCP au travers de l ISO 22 000» Cette formation-action est basée sur la mise en œuvre d un projet sur un système HACCP au travers de l ISO 22 000. Ce projet

Plus en détail

E. coli entérohémorragiques, un point critique en abattoir : utopie ou réalité?

E. coli entérohémorragiques, un point critique en abattoir : utopie ou réalité? E. coli entérohémorragiques, un point critique en abattoir : utopie ou réalité? Application de la démarche HACCP pour l identification d étapes de maîtrise Hubert BRUGERE Steak expert Angers 24 et 25 juin

Plus en détail

COMMUNE DE DON MARCHE PASSE SELON LA PROCEDURE ADAPTEE ART. 28 DU CODE DES MARCHES PUBLICS RESTAURATION SCOLAIRE

COMMUNE DE DON MARCHE PASSE SELON LA PROCEDURE ADAPTEE ART. 28 DU CODE DES MARCHES PUBLICS RESTAURATION SCOLAIRE COMMUNE DE DON MARCHE PASSE SELON LA PROCEDURE ADAPTEE ART. 28 DU CODE DES MARCHES PUBLICS RESTAURATION SCOLAIRE FOURNITURE DE REPAS EN LIAISON FROIDE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP Date

Plus en détail

Paquet hygiène en restauration

Paquet hygiène en restauration Paquet hygiène en restauration Échange de pratiques pour faciliter l application de la réglementation 30 janvier 2012 DDCSPP 87 1 Olivier TRARIEUX Technicien du Ministère de l Agriculture de l Alimentation,

Plus en détail

Laboratoire départemental d analyses

Laboratoire départemental d analyses Catalogue des formations Microbiologie alimentaire santé animale AUDIT, conseil et formation en sécurité alimentaire Laboratoire 216 rue Louis Mallet 18020 Bourges Cedex Tél. 02 48 21 15 31 fax 02 48 50

Plus en détail

Science et technique. Recommandations pratiques d hygiène pour la fabrication du saucisson sec artisanal. Guide pratique

Science et technique. Recommandations pratiques d hygiène pour la fabrication du saucisson sec artisanal. Guide pratique CHRISTIEANS.qxd 19/01/2007 15:24 Page 181 La nouvelle législation communautaire fixant les règles d hygiène, avec l entrée en vigueur d un vaste plan révisé de la législation sur les aliments et l alimentation

Plus en détail

FORMATION OBLIGATOIRE A L HYGIENE ALIMENTAIRE

FORMATION OBLIGATOIRE A L HYGIENE ALIMENTAIRE FORMATION OBLIGATOIRE A L HYGIENE ALIMENTAIRE REFERENTIEL DE CAPACITE DE L OPERATEUR EN RESTAURATION COMMERCIALE (annexe II de l arrêté du 5 octobre 2011) Conseils d utilisation: Vous pouvez suivre la

Plus en détail

parle-t-on de l HACCP? Directive CEE 93/43 hygiène des aliments janvier 1996 principes fondamentaux de la méthode HACCP

parle-t-on de l HACCP? Directive CEE 93/43 hygiène des aliments janvier 1996 principes fondamentaux de la méthode HACCP HACCP parle-t-on de l HACCP? La réglementation en matière d hygiène alimentaire a considérablement évolué ces dernières années. La compétence des professionnels dans le choix des moyens à mettre en œuvre

Plus en détail

Hygiène alimentaire. Restaurants et commerces alimentaires. Réglementation

Hygiène alimentaire. Restaurants et commerces alimentaires. Réglementation Double Mixte - Illustration : M.-M. Bougard - Direction de la communication Ville de Nantes (2008) Hygiène alimentaire Mairie de Nantes Service Hygiène, Manifestations et Sécurité civile Secteur hygiène

Plus en détail

Laboratoire départemental d analyses

Laboratoire départemental d analyses Catalogue des formations 2015 MICROBIOLOGIE ALIMENTAIRE SANTÉ ANIMALE AUDIT, CONSEIL ET FORMATION EN SÉCURITÉ ALIMENTAIRE LABORATOIRE DÉPARTEMENTAL D ANALYSES DU CHER 216 RUE LOUIS MALLET 18020 BOURGES

Plus en détail

Présentation du Guide de Bonnes Pratiques d Hygiène pour la filière Litchi à Madagascar élaboré en 2008 par le CTHT et le Cirad

Présentation du Guide de Bonnes Pratiques d Hygiène pour la filière Litchi à Madagascar élaboré en 2008 par le CTHT et le Cirad Présentation du Guide de Bonnes Pratiques d Hygiène pour la filière Litchi à Madagascar élaboré en 2008 par le CTHT et le Cirad Atelier : projet de mise en place d un guide sectoriel d autocontrôle pour

Plus en détail

SANITAIRE DES ALIMENTS

SANITAIRE DES ALIMENTS Préciser votre activité : Nom de l entreprise : Localité : Département : Pays : Téléphone Fax Mail Nom du chef d entreprise Audit partiel De démonstration : 1 points clef /10, d Hygiène des denrées alimentaires

Plus en détail

ASSOCIATION DES PRODUCTEURS ALGERIENS DE BOISSONS

ASSOCIATION DES PRODUCTEURS ALGERIENS DE BOISSONS ASSOCIATION DES PRODUCTEURS ALGERIENS DE BOISSONS Symposium sur la valorisation des produits agricoles dans les boissons Hôtel HILTON Mars 2013 EXIGENCES ET OBLIGATIONS DE LA SECURITE ALIMENTAIRE DANS

Plus en détail

AVIS 1 / 6. Afssa Saisine n 2008-SA-0319 Saisine liée n 2005-SA-0081. Maisons-Alfort, le 18 août 2009. Rappel de la saisine

AVIS 1 / 6. Afssa Saisine n 2008-SA-0319 Saisine liée n 2005-SA-0081. Maisons-Alfort, le 18 août 2009. Rappel de la saisine Maisons-Alfort, le 18 août 2009 AVIS LA DIRECTRICE GÉNÉRALE ADJOINTE de l Agence française de sécurité sanitaire des aliments relatif à une demande d'avis relatif au guide de bonnes pratiques d'hygiène

Plus en détail

Documents du PMS. spécimen. Fiches des Bonnes Pratiques d Hygiène B.P.H. Appelées également prérequis. chalphil-docs de travail

Documents du PMS. spécimen. Fiches des Bonnes Pratiques d Hygiène B.P.H. Appelées également prérequis. chalphil-docs de travail 11 Documents du PMS Fiches des Bonnes Pratiques d Hygiène B.P.H Appelées également prérequis Tenue réglementaire exigée On n'entre pas sans sa tenue Toute personne travaillant dans une zone de manutention

Plus en détail

Hygiène alimentaire :

Hygiène alimentaire : Service juridique, des affaires réglementaires et européennes 03/07/2015 Hygiène alimentaire : - Bilan des contrôles officiels pour l année 2014 - Opération alimentation vacances 2015 La Direction Générale

Plus en détail

Les services vétérinaires dans le contrôle de la chaîne alimentaire en abattoir

Les services vétérinaires dans le contrôle de la chaîne alimentaire en abattoir Le Vétérinaire dans la Chaîne Alimentaire : un Rôle Indispensable? Les services vétérinaires dans le contrôle de la chaîne alimentaire en abattoir Nicolas Holleville vétérinaire officiel Les Services Vétérinaires

Plus en détail

TRACABILITE DANS LE SECTEUR AGROALIMENTAIRE, J-4 mois : ÊTES-VOUS PRÊTS?

TRACABILITE DANS LE SECTEUR AGROALIMENTAIRE, J-4 mois : ÊTES-VOUS PRÊTS? TRACABILITE DANS LE SECTEUR AGROALIMENTAIRE, J-4 mois : ÊTES-VOUS PRÊTS? INTRODUCTION Aujourd hui, dans un contexte de crises sanitaires et de concurrence internationale croissante au niveau du secteur

Plus en détail

Feuille de chou. édito. Bulletin d'information. n o. des producteurs fermiers des Pays de la Loire. Numéro spécial : Juin 2009

Feuille de chou. édito. Bulletin d'information. n o. des producteurs fermiers des Pays de la Loire. Numéro spécial : Juin 2009 n o 06 [[ réglementation sanitaire Numéro spécial : Bulletin d'information des producteurs fermiers des Pays de la Loire Juin 2009 Feuille de chou *. édito Danièle DENIS Membre du comité de pilotage régional

Plus en détail