CONTRAT DE SOCIÉTÉ EN NOM COLLECTIF FICHE TECHNIQUE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONTRAT DE SOCIÉTÉ EN NOM COLLECTIF FICHE TECHNIQUE"

Transcription

1 CONTRAT DE DESCRIPTION UTILISATION PRÉSENTATION VALIDATION DOCUMENTATON FICHE TECHNIQUE Le Contrat de société en nom collectif pour professionnels est l instrument juridique qui constate l opération par laquelle deux ou plusieurs personnes, membres d une même corporation professionnelle, s unissent, dans un esprit de collaboration, afin d exercer ensemble leur profession et de partager les bénéfices ou pertes engendrés par leurs activités professionnelles. Ce document sert, d'une part, à constater la constitution d'une société en nom collectif par opposition aux autres types de société et, d'autre part, à consigner l'ensemble des modalités d'association régissant chacun des associés. Nous recommandons l'usage du présent document pour encadrer les rapports juridiques de tout groupe de professionnels optant pour cette forme d association. Acte notarié Contrat sous seing privé Formule obligatoire Formule facultative Inscription au registre foncier Inscription au registre des droits personnels et réels mobiliers Dépôt Enregistrement Approbation publique Approbation privée Immatriculation Aucun À défaut de s immatriculer, elle est réputée être une société en participation, sous réserve des droits des tiers de bonne foi (article 2189 al. 2 C.c.Q.). Législation Code civil du Québec, L.Q. 1991, c. 64, art. 355 à 364, 1306 à 1370, 2186 à 2235 Loi sur la publicité légale des entreprises individuelles, des sociétés et des personnes morales, L.R.Q. c. P-45. Loi de l impôt sur le revenu, L.R.C. (1985), ch.1 (5 e suppl.) Bulletin d interprétation No IT-90. (Qu est-ce qu une société?). Bulletin d interprétation No IT-338R2. (Participation dans une société de personnes incidence de l admission d un nouvel associé dans la société de personnes ou du départ d un associé sur le prix de base rajusté). Bulletin d interprétation No IT-457R. (Choix exercé par un membre d une profession libérale d exclure de son revenu toute somme relative au travail en cours).

2 CHAPITRE A CONSTITUTION ET ORGANISATION CONTRAT DE Bulletin d interprétation No IT-138R. (Calcul et transmission du revenu d une société). Bulletin d interprétation No IT-242R. (Associés cessant d être membres d une société). Bulletin d interprétation No IT-278R2. (Décès d un associé ou d un associé qui s est retiré de la société de personnes). Bulletin d interprétation No IT-378R. (Liquidation d une société en nom collectif). Bulletin d interprétation No IT-358. (Sociétés : Ajournement de la fin d année financière). Bulletin d interprétation No IT-491. (Ancien bien d entreprise). Décisions Cour Suprême du Canada : Backman c. Canada, [2001] 1 R.C.S. 367, 2001; REJB Spire Freezers Ltd. c. Canada, [2001] 1 R.C.S. 391; REJB Continental Bank Leasing Corp. c. Canada, [1998] 2 R.C.S. 298; REJB Lamarre c. Damien Boileau ltd. [1953] 2 R.C.S (Une société créée sans mention de sa durée cesse avec la fin de son objet pour lequel elle a été créée). Cour d appel du Québec : Bernier c. Beaulieu, (10 décembre 2001), Montréal , REJB (C.A.). (Contrat d associés comprenant une clause de non-concurrence). Laramée c. Pouliot Mercure, (6 juillet 1999), Montréal , J.E , (C.A.). (Interprétation du contrat d association). Québec (ville de) c. Compagnie d immeubles Allard ltée, [1996] R.J.Q (C.A.). (La S.E.N.C. ne constitue pas une personne juridique distincte de ses membres). Alepin c. Alepin (Succesion de), J.E (C.A.). Villeneuve, Miller, Lortie, Golden, Guralnick & Associés c. Jean- Société Immobilière Royale C.N. inc. c. Dumais, [1993] R.D.I. 589 (C.A.). Vermette c. Dunton, [1991] R.J.Q. 17 (C.A.). (La dissolution de la société n est pas un motif suffisant pour nommer un liquidateur). Royal Bank of Canada c. Meyers, [1989] R.J.Q. 514 (C.A.). (Un associé a le pouvoir implicite d émettre, d accepter, d endosser des lettres de change et des billets à ordre au nom de la société). Blondin c. Greenbaum, [1988] R.J.Q. 92 (C.A.). (La décision d un associé lie celle de la société). Desmarais c. Grégoire, [1976] C.A Prévost c. Rivard, [1972] C.A Cour supérieure : SEPTEMBRE DOCUMENT NO A03.300

3 CONTRAT DE CHAPITRE A CONSTITUTION ET ORGANISAITON Gendreau c. Turcotte, (02 mai 2003) SOQUIJ AZ (C.S.). (La transaction conclue par un associé, dans le cours des activités de la société, lie les autres associés). Ferme Jolis-Bois, s.e.n.c. c. Charlebois (21 février 2003) , REJB (C.A.). (La faute du professionnel lie la responsabilité de la société). Bélisle-Heurtel c. Tardif, [2000] R.J.Q (C.S.). (Simple partage des dépenses; associés aux yeux des tiers; responsabilité de la société engagée). Vazquez c. Brochu, J.E , (C.S.). Groupe J.C.L. Com enr. (S.E.N.C.) c. Gestion Parent Simard enr., 98BE-1240 (C.S.). (Un associé peut se retirer en donnant, de bonne foi, un avis de retrait). Lévesque c. Mutuelle-vie des fonctionnaires, [1996] R.J.Q (C.S.). (la s.e.n.c. n est pas dotée de la personnalité morale). Villeneuve, Miller, Lortie, Golde, Guralnick & Associés c. Pierre Tefner dit Miller inc., (02 novembre 1994) J.E (C.S.). (L expulsion d un associé n entraîne pas la dissolution de la société). Joulakian c. Pelletier, [1993] R.D.I. 415 (C.S.). Latulipe c. Cliche, J.E (C.S.). Dedam et Martin, [1993] R.L. 319 (C.S.). Fortin c. Clarkson, [1992] R.J.Q (C.S.). (Appel : C.A.M ). (Clause de non-concurrence incluse dans un contrat de société). Canuel c. Fournier, [1990] R.J.Q (C.S.). (Éléments essentiels d un contrat de société). Banque Royale du Canada c Canada inc., (6 novembre 1984), Chicoutimi , J.E (C.S.). (Faillite d un associé). Daviault c. Daviault, (11 septembre 1981), Labelle , J.E (C.S.). (L administration de la société se poursuit après la dissolution.). Gaumont c. Lemaire, [1971] C.S. 87. (Introduction d un tiers dans la société). Scott c. Dufresne, [1973] C.S. 31. Noël c. Les petites soeurs franciscaines de Marie, [1967] C.S.1. Lavoie c. Hamelin, [1961] C.S. 30. Western Printing Association Ltd. c. Bindermann, [1957] C.S (La participation aux bénéfices de la société comporte aussi le partage des pertes). Cour du Québec : Québec (Sous-ministre du Revenu) c. Lacasse, Lebel, (15 juin 2000), , J.E (C.Q.); REJB (Obtention par le fisc d'un jugement contre une s.e.n.c., saisie d'un bien personnel d'un associé). Jetté c. Bélanger, (4 juillet 2000), Montréal , J.E (C.Q.); REJB (À défaut de s immatriculer la S.E.N.C. est réputée être une société en participation). DOCUMENT NO A SEPTEMBRE 2004

4 CHAPITRE A CONSTITUTION ET ORGANISATION CONTRAT DE Québec inc. c. Berdajean S.E.N.C., 98BE-839 (C.Q.). (L article 2221 C.c.Q. ne s applique pas lorsqu il y a engagement personnel de chaque associé). Placements Tanguay (1979) ltée (Syndic de), [1997] R.J.Q. 565 (C.S.). (Appel accueilli pour d autres motifs [2000] R.J.Q (C.A.)). (La société peut réunir plusieurs personnes physiques ou morales). Hébert c. Phyto-Centre Ste-Foy, (12 août 1997) , B.E. 97BE-831 (C.Q.). (Droit de retrait d un associé). Caisse populaire Pontmain c. Couture, [1983] C.P (La société a son propre patrimoine). Canadian Iron & Metal Co., c. Couture, (10 octobre 1983), Montréal , J.E (C.P.). (La personne qui laisse croire qu elle est associée sans l être réellement est responsable envers les tiers qui contractent de bonne foi). Gauvin c. Langelier, [1963] B.R.206. Barette c. Denis, (1926) 41 B.R Reid c. McFarlane, (1893) 2 B.R (La participation dans les profits ne constitue pas à elle seule le contrat de société). Doctrine ANCTIL, Jacques J., Code civil du Québec : le texte intégral en tableaux. Des contrats nommés, partie II, art à 2311, Cowansville, Éditions Yvon Blais, ANTAKI, Nabil N. et BOUCHARD, Charlaine, Droit et pratique de l entreprise : entrepreneurs et sociétés de personne, Cowansville, Québec, Éditions Yvon Blais, BAUDOUIN, J.-L. et Jobin, P.-G., Les Obligations, 5 e éd., Cowansville, Éditions Yvon Blais, BOUCHARD, Charlaine, Le fondement du patrimoine autonome des sociétés de personnes, (1996) 2 C.P. du N BOURGEOIS, Pierre J., Coentreprise dans un contexte international : utilisation de sociétés de personnes, de joint venture et de fiducie, dans Association de planification fiscale et financière, Congrès 95, Montréal : l Association, 1996, p.21 :1-21 :41. CHARPENTIER, P. Martin, Réforme du Code civil en matière de droit des sociétés et des personnes morales, dans Congrès annuel du Barreau du Québec (1995), Montréal : Service de la formation permanente, Barreau du Québec, 1995, p CHIARO, É, del, Le Contrat de société en droit privé romain. Paris, Sirey, COZIAN, M., VIANDER, A., DEBOISSY, F., Droit des sociétés, 13 e éd., Paris, Litec, DANA-DÉMARET, S., Lexique de droit des sociétés et des groupements d affaires, Paris, Dalloz, DEMERS, Y., Les société en droit civil québécois, Montréal, Université de Montréal, DESROSIERS, Jean-Pierre, Accent sur les différences entre la législation fédérale et provinciale : notions touchant les sociétés, dans Association de planification fiscale et financière, Congrès 96, Montréal :l Association, 1997, p. 34 :1-34 :95. SEPTEMBRE DOCUMENT NO A03.300

5 CONTRAT DE CHAPITRE A CONSTITUTION ET ORGANISAITON DIDIER, P., Droit commercial t.2 : L entreprise en société, Paris, P.U.F GÉLINAS, Éric, Retrait et arrivée d un associé et dissolution d une société de personnes, (1998), 20 R.P.F.S GÉNÉREUX, Michel, Le droit de dissolution unilatérale dans le contrat de société :avenues nouvelles, (1994) 39 R.D. McGill, p GOSSELIN, Daniel et HASSAN, Sandra, Sociétés associées, 1997, 19 R.P.F.S., GUYON, Yves, Les sociétés - aménagements statutaires et conventions entre associés, 3 e éd., Sorbonne, L.G.D.F., HECK, D., Les formes juridiques de l entreprise en société en droit anglo-américain et en France, Darnieulles, Office de diffusion juridique, LABRECQUE, Marc-André, «Commentaires relatifs aux principales règles régissant la transition des sociétés civiles, des sociétés en nom collectif et des sociétés en commandite du Code civil du Bas Canada au Code civil du Québec», (2000) 102 R. du N. 295, p. 310, 311. LACASSE, Nicole, Droit de l entreprise, 3 e éd., Sillery, Les éditions Narval, LAMONTAGNE, Denis-Claude, Droit spécialisé des contrats :les contrats relatifs à l entreprise, vol.2, Cowansville : Éditions Yvon Blais, 1999, 620 p. LAMONTAGNE, Denis-Claude et LAROCHELLE, Bernard, Droit spécialisé des contrats, Les principaux contrats : La vente, le louage, la société et le mandat, volume 1, Montréal, Éditions Yvon Blais, LAPOINTE, Pierre L., Les contrats d association entre professionnels, dans Le défi du droit nouveau pour les professionnels : le Code civil du Québec et la réforme du Code des professions -Journées Maximilien-Caron 1994, Montréal, Éd. Thémis, 1995, p LAROCHELLE, Bernard, Sociétés et associations :nouvelles dispositions et droit transitoire, (1996) 2 C.P. du N LAUZON, Yves, Du contrat de société et d'association, dans La réforme du Code civil, t.2, texte réunis par le Barreau du Québec et la Chambre des notaires du Québec, Ste-Foy (Québec), P.U.L. 1993, p.955, 985. LAUZON, Yves, Le droit des sociétés dans Sociétés et compagnies, Droit commercial, C.F.P.B.Q., , vol.8, titre 1. LEGEAIS, Dominique, Droit commercial et des affaires, 13 e éd., Paris, Armand Collin, LIZÉE, Marcel, Recension des thèses, La responsabilité sociale de la société commerciale, Université de Montréal, (1992) 37 R.D. McGill LYON-CAEN, G., L exercice en société des professions libérales en droit français, Paris, Dalloz, MARQUETTE, Charles P., Les sociétés de personnes Aspects civils, (1998) 20 R.P.F.S DOCUMENT NO A SEPTEMBRE 2004

6 CHAPITRE A CONSTITUTION ET ORGANISATION CONTRAT DE MAZEAUD, L., Exercices pratiques de droit commercial général et sociétés, Paris, Montchrestien, MERLE, P., Droit commercial: Sociétés commerciales, 7 e éd., Paris, Dalloz, MESTRE, Jacques, Le droit français des sociétés devant l exigence de justice, (2000) 41 C. de D MIGNAULT, P.B., Leçons de droit civil, t.8, Montréal, Wilson & Lafleur, 1909, p.186 et suiv.. PINEAU, J., et BURMAN, D., Théorie des obligations, 4 e éd., Montréal, Thémis, POTVIN, Jean, Fiscalité des sociétés de personnes, dans Association de planification fiscale et financière, Congrès 92, Montréal : l Association, 1993, p PRICE WATERHOUSE, Stratégie fiscale des sociétés , Cowansville : Éditions Yvon Blais, 1995, 220 p. PRIEUR, Nicole, Règles fiscales affectant les sociétés de personnes, (1998) 20 R.P.F.S QUÉBEC(prov.), Inspecteur des Institutions Financières, Les principales formes juridiques de l entreprise au Québec, 2 e éd., Québec : Publications du Québec, 1994, 88 p. ROY, RENÉ, ANGELL, NORMAN, TURCOTTE, JULES et al., Études de cas B : sociétés de professionnels, dans Association de planification fiscale et financière, Congrès 98, Montréal; l Association, 1999, p.45 :1-45 :55. THÉRIAULT, Michelle, L entreprise contractuelle, dans École du Barreau du Québec, Droit des affaires, Faillite et insolvabilité, vol.9, ( ) Cowansville : Éditions Yvon Blais, VACHON, Patrice, Chronique. Les nouvelles sociétés, (1994) 2 Repères VACHON, Patrice, et MARTEL, Paul, Chronique. Les nouveaux problèmes des sociétés nominales d avocats, (1994) 2 Repères VANDAZER, J.Anthony, The law of partnerships and corporations, Concord, Ont., Irwin Law, 1997, 334 pp. WILHELMSON, Michael, The nature of the Quebec partnership: Moral person, Organized Indivision or Autonomous Patrimony, (1992) 37 R.D. McGill SEPTEMBRE DOCUMENT NO A03.300

7 CONTRAT DE CHAPITRE A CONSTITUTION ET ORGANISAITON TABLE DES MATIÈRES PAGE PRÉAMBULE INTERPRÉTATION Terminologie Activités Apports Apports privés Apports Réservés Associés Associé Conseil Associés Fondateurs Associé Responsable Associé Source Collaborateurs Contrat Contribution pour perte Fin de l'année Financière Part Sociale Représentants Légaux Résolution Ordinaire Résolution Spéciale Résolution Unanime Revenu Net Distribuable de la Société Société Taux Préférentiel Préséance Juridiction Assujettissement Présomption Adaptation Continuation ou annulation Généralités Délais Cumul Devises canadiennes Genre et nombre Titres CONSTITUTION DE LA SOCIÉTÉ...21 DOCUMENT NO A JUIN 1994

8 CHAPITRE A CONSTITUTION ET ORGANISATION CONTRAT DE 1.01 Nom But Capital Siège social Exercice financier Publicité légale RÉGIE DE LA SOCIÉTÉ Administration Conseil d'administration Pouvoirs du conseil d'administration Révocation et remplacement Ratification a) Par Résolution unanime: b) par Résolution spéciale (ou ordinaire): Responsabilité Affaires bancaires Compte d'exploitation Comptes en fidéicommis Livres et registres Vérificateurs États financiers Droit d'emprunt Présomption Admission d'un nouvel Associé Éligibilité Procédure Apport Roulement Droit de vote différé Biens de la Société Usage Conservation Aliénation Expulsion d'un Associé RÉGIE DES ASSOCIÉS Assemblées des Associés Assemblée annuelle Assemblée spéciale Lieu des assemblées Convocation Avis de convocation Renonciation à l'avis de convocation JUIN DOCUMENT NO A03.300

9 CONTRAT DE CHAPITRE A CONSTITUTION ET ORGANISAITON Avis de convocation incomplet Omission de transmettre l'avis Fonctionnement des assemblées Ajournement Quorum Droit de vote Exercice du droit de vote Procurations Dépôt des procurations Président Procédure Résolution signée Apports à la Société Apport en capital...32 a) Mise initiale...32 b) Surplus...32 c) Augmentation de contribution de capital...32 d) Remboursement en vue d'une diminution de capital Remboursement des contributions de capital Apport en crédit Apport d'activités Obligation d'exercer Loyauté Responsabilité à l'égard des tiers Les Associés La Société Acte prohibé Distribution des pertes Contribution pour perte Indemnisation Protection de la Société Engagement de confidentialité Engagement de non-sollicitation du personnel Participation dans les profits Système de points...36 a) Apport en capital...37 b) Apport en temps...37 c) Apport en clientèle...38 d) Apport en expérience...38 e) Apport en habileté Détermination des profits Distribution annuelle des profits Cessation du droit au profit Prélèvements...39 DOCUMENT NO A JUIN 1994

10 CHAPITRE A CONSTITUTION ET ORGANISATION CONTRAT DE 3.15 Remboursement des dépenses Travaux en cours Accès aux documents Retraite et fonds de retraite Invalidité Congés Vacances Congés de longue durée Congrès Affaires personnelles Hypothèque RETRAIT D'UN ASSOCIÉ Retrait volontaire Procédure Avis Refus Modalités de paiement a) Vente interne b) Vente externe c) Restitution de la Part sociale Retrait forcé Procédure Modalités de paiement Discorde Procédure Avis Défaut d'avis Respect des formalités Libération et remboursement OFFRE D'ACHAT EXTERNE Offre d'achat visant une partie ou la totalité des Parts sociales d'un Associé Application et avis de vente Première option d'achat Deuxième option d'achat Refus Séance de clôture Conditions et modalités de paiement Offre d'achat visant la totalité des Parts sociales émises et en circulation de la Société Application Avis d'acceptation et divulgation de l'offre externe Réponses des Associés minoritaires aux options Modification de l'offre externe JUIN DOCUMENT NO A03.300

11 CONTRAT DE CHAPITRE A CONSTITUTION ET ORGANISAITON 5.03 Offre externe de bonne foi Renonciation DÉCÈS D'UN ASSOCIÉ Vente obligatoire Modalités de paiement Montant initial Solde Intérêt Billet à ordre Débours Arrivée du terme Paiement par anticipation Solidarité et indivisibilité Déchéance du terme Deux décès en SOIXANTE (60) jours Protection de la succession Priorité ÉVALUATION ET CALCUL DES PARTS SOCIALES Valeur Détermination de la valeur initiale Détermination alternative de la valeur Vérificateurs Expert-comptable externe Règles de calcul d'une Part sociale...57 a) Inclusions...57 b) Déductions FINANCEMENT Souscription d'assurance vie Souscription initiale Souscriptions subséquentes Obligations des Associés Paiement des primes Prohibition Protection supplémentaire Modifications des polices Vente au décès Vente du vivant Dissolution de la Société Fin du Contrat DISPOSITIONS PARTICULIÈRES...60 DOCUMENT NO A JUIN 1994

12 CHAPITRE A CONSTITUTION ET ORGANISATION CONTRAT DE 9.01 Incessibilité Déclaration DISPOSITIONS GÉNÉRALES Annexes Arbitrage Avis Élection Modification Non-renonciation FIN DU CONTRAT Cas d'ouverture Liquidation de la Société Avis Préparation d'un bilan Conversion en numéraire Contrat de dissolution Paiement des dettes Partage du résidu Clientèle Perception des créances de la Société Utilisation du nom de la Société ENTRÉE EN VIGUEUR DURÉE PORTÉE Contrat antérieur Transmission LISTE DES ANNEXES ANNEXE A- APPORTS À LA SOCIÉTÉ COMPTE DE CAPITAL ANNEXE B - LISTE DES APPORTS PRIVÉS ANNEXE C - LISTE DES APPORTS RÉSERVÉS ANNEXE D - VALEUR DES PARTS SOCIALES PAGE ANNEXE E ASSURANCE-VIE JUIN DOCUMENT NO A03.300

13 CONTRAT DE CHAPITRE A CONSTITUTION ET ORGANISAITON CONTRAT DE, intervenu à..., district judiciaire de..., province de Québec, Canada. Ce contrat constitue un acte sous seing privé au sens de l'article 2826 C.c.Q. en ce qu'il constate, sans autre formalité, un acte juridique assorti de la signature des parties. ENTRE: ET: ET:...,..., membre en règle de..., domicilié(e) et résidant au..., rue..., en la ville de..., district judiciaire de..., province de Québec,...(code postal); CI-APRÈS DÉNOMMÉ(E) «...»;...,..., membre en règle de..., domicilié(e) et résidant au..., rue..., en la ville de..., district judiciaire de..., province de Québec,...(code postal); CI-APRÈS DÉNOMMÉ(E) «...»;...,..., membre en règle de..., domicilié(e) et résidant au..., rue..., en la ville de..., district judiciaire de..., province de Québec,...(code postal); PRÉAMBULE CI-APRÈS DÉNOMMÉ(E) «...»; Le Code civil du Québec stipule à l'article 1426 qu'il faut interpréter un contrat en tenant compte des circonstances dans lesquelles il a été conclu. Lorsque celles-ci méritent une certaine considération, nous croyons prudent de divulguer pareilles circonstances dans le préambule en guise d'aide-mémoire. LES PARTIES DÉCLARENT CE QUI SUIT: A) Elles sont inscrites au... et exercent la profession de... à l'intérieur de la province de Québec; B) Elles ont convenu d'exercer ensemble, en société en nom collectif, leur profession; DOCUMENT NO A JUIN 1994

14 CHAPITRE A CONSTITUTION ET ORGANISATION CONTRAT DE C) Elles désirent fixer par écrit les conditions et modalités concernant la constitution de leur société, sa régie, les obligations des associés envers cette société, leurs droits à l'égard de celle-ci, la régie des associés, le décès ou le retrait de l'un d'entre eux, le financement, l'évaluation et le calcul des parts sociales et la procédure de liquidation de leur société, le cas échéant; D) Il est dans l'intérêt des parties aux présentes de consigner toutes les conditions et modalités de leur entente dans un écrit sous seing privé; E) Les parties désirent que cet écrit s'interprète comme un contrat de gré à gré. LES PARTIES CONVIENNENT DONC CE QUI SUIT: 0.00 INTERPRÉTATION 0.01 Terminologie Les mots et expressions qui suivent, lorsqu'ils apparaissent dans le contrat ou dans toute documentation subordonnée à celui-ci, s'interprètent, à moins d'une dérogation implicite ou explicite dans le texte, en fonction des définitions qui leur sont attribuées ci-après: Activités désigne l'exercice de la profession de... (identifier l'activité professionnelle) et autres services connexes ou complémentaires. Ce terme apparaît dans le contrat aux clauses , 1.02, 1.04, , , , 2.10, , 3.05, 3.06, 3.07, 3.08, , 4.04 et Apports désigne tous les biens qui sont cédés à la société par un associé, qui servent à l'exploitation de celle-ci et qui sont identifiés comme tels à l'annexe A du contrat et qui sont comptabilisés dans le compte de capital de cet associé dans la société. Ce terme apparaît dans le contrat aux clauses , , , 3.04, a) et b), a) à e) et à l'annexes A Apports privés désigne tous les biens personnels d'un associé qui se trouvent sur les lieux de la société, qui sont utilisés par celui-ci dans l'exercice de sa profession et qui ont été identifiés comme tels à leur arrivée dans la société et qui sont identifiés à l'annexe B du contrat. JUIN DOCUMENT NO A03.300

15 CONTRAT DE CHAPITRE A CONSTITUTION ET ORGANISAITON Ce terme apparaît dans le contrat à la clause 2.07 et la liste des apports privés apparaît à l'annexe B du présent contrat Apports Réservés désigne tous les apports d'un associé qui doivent être remis à celui-ci advenant son départ de la société et qui sont identifiés à l'annexe C du contrat, dont la valeur est déduite du compte de capital de cet associé. Ce terme apparaît dans le contrat aux clauses c), et la liste des apports réservés apparaît à l'annexe C Associés désigne les parties au contrat au jour de sa signature et tous les autres... qui sont admis à la société en vertu et suivant les termes et dispositions du contrat. Voir l'article 2223 C.c.Q., au sujet de la situation de l'associé non déclaré Associé Conseil désigne les... qui n'ont pas de part sociale dans la société, auxquels la société accorde le statut d'associé à titre honorifique seulement et dont la rémunération est fixée par résolution du conseil d'administration. Ce terme n'apparaît pas au contrat, mais nous avons cru bon de le prévoir en raison de la popularité de ce statut au sein des sociétés en nom collectif. Le cas échéant, il faut intégrer au contrat les dispositions se rapportant à un tel type d'associé Associés Fondateurs désigne... (identité des fondateurs). Ce terme apparaît aux clauses 1.01 et Associé Responsable désigne l'associé qui est inscrit au dossier d'un client comme responsable de la supervision de l'exécution du mandat, qui peut cependant être déléguée à un collaborateur. Ce terme apparaît aux clauses et DOCUMENT NO A JUIN 1994

CONTRAT DE CESSION DE MARQUE DE COMMERCE TABLE DES MATIÈRES

CONTRAT DE CESSION DE MARQUE DE COMMERCE TABLE DES MATIÈRES CONTRAT DE CESSION DE TABLE DES MATIÈRES PAGE 0.00 INTERPRÉTATION...6 0.01 Terminologie...6 0.01.01 Activités...6 0.01.02 Cas de défaut...6 0.01.03 Contrat...6 0.01.04 Contrat principal...7 0.01.05 Marchandises...7

Plus en détail

CONTRAT DE GESTION CENTRE DE VILLÉGIATURE TABLE DES MATIÈRES

CONTRAT DE GESTION CENTRE DE VILLÉGIATURE TABLE DES MATIÈRES CONTRAT DE GESTION CENTRE DE VILLÉGIATURE TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 4 0.00 INTERPRÉTATION... 5 0.01 Terminologie... 5 0.01.01 Autres propriétaires... 5 0.01.02 Clients... 5 0.01.03 Contrat... 5 0.01.04

Plus en détail

CONTRAT DE CESSION DE BREVET TABLE DES MATIÈRES

CONTRAT DE CESSION DE BREVET TABLE DES MATIÈRES CONTRAT DE CESSION DE BREVET TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 4 0.00 INTERPRÉTATION... 5 0.01 Terminologie... 5 0.01.01 Activités... 5 0.01.02 Améliorations... 5 0.01.03 Brevet... 5 0.01.04 Cas de Défaut...

Plus en détail

CONTRAT DE CRÉATION ET D HÉBERGEMENT D UN SITE WEB FICHE TECHNIQUE

CONTRAT DE CRÉATION ET D HÉBERGEMENT D UN SITE WEB FICHE TECHNIQUE CONTRAT DE CRÉATION ET D HÉBERGEMENT D UN SITE WEB DESCRIPTION UTILISATION PRÉSENTATION VALIDATION DOCUMENTATION FICHE TECHNIQUE Le contrat de création et d hébergement de site WEB est l'instrument juridique

Plus en détail

CONTRAT DE CONNEXION AU RÉSEAU INTERNET

CONTRAT DE CONNEXION AU RÉSEAU INTERNET CONTRAT DE CONNEXION DESCRIPTION UTILISATION PRÉSENTATION VALIDATION FICHE TECHNIQUE Le contrat d accès à l Internet met en présence un fournisseur d accès et un utilisateur qui va souscrire un abonnement

Plus en détail

CONTRAT D HYPOTHÈQUE MOBILIÈRE SUR L UNIVERSALITÉ DES BIENS EN STOCK TABLE DES MATIÈRES

CONTRAT D HYPOTHÈQUE MOBILIÈRE SUR L UNIVERSALITÉ DES BIENS EN STOCK TABLE DES MATIÈRES CONTRAT D HYPOTHÈQUE MOBILIÈRE SUR L UNIVERSALITÉ TABLE DES MATIÈRES PAGE PRÉAMBULE...5 0.00 INTERPRÉTATION...6 0.01 Terminologie...6 0.01.01 Activités...6 0.01.02 Biens en stock...6 0.01.03 Cas de défaut...7

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION ET SERVICE

CONTRAT DE LOCATION ET SERVICE CONTRAT DE DESCRIPTION UTILISATION PRÉSENTATION VALIDATION DOCUMENTATION FICHE TECHNIQUE Le contrat de location de services - centre d affaires pour professionnels est l'instrument juridique qui constate

Plus en détail

I LES CLAUSES D ACHAT-VENTE D ACTIONS

I LES CLAUSES D ACHAT-VENTE D ACTIONS 24246.W&L.book Page IX Thursday, August 11, 2011 2:24 PM IX TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS... TABLE DES ABRÉVIATIONS... TABLE DES FORMULES... V VII XIX REMARQUES GÉNÉRALES Utilité de la convention...

Plus en détail

CONTRAT DE PRÊT À USAGE (Version détaillée) TABLE DES MATIÈRES

CONTRAT DE PRÊT À USAGE (Version détaillée) TABLE DES MATIÈRES CONTRAT DE PRÊT À USAGE (Version détaillée) TABLE DES MATIÈRES PAGE PRÉAMBULE...8 0.00 INTERPRÉTATION...8 0.01 Terminologie...8 0.01.01 Activités...8 0.01.02 Cas de Défaut...9 0.01.03 Changement de Contrôle...9

Plus en détail

Convention de partage de la prime Modèle

Convention de partage de la prime Modèle Convention de partage de la prime Modèle Les parties détiennent conjointement le contrat d assurance vie. Le titulaire du capital-décès (CD) (normalement, le capital assuré) paie «un montant raisonnable»

Plus en détail

- et - RAPPORT AU SUJET DE L ADMINISTRATION PRÉLIMINAIRE DU SYNDIC

- et - RAPPORT AU SUJET DE L ADMINISTRATION PRÉLIMINAIRE DU SYNDIC Province de QUÉBEC COUR SUPÉRIEURE District de Montréal «En matière de faillite et d insolvabilité» N o Division : 01-MONTRÉAL N o Cour : 755-11-002875-132 DANS L AFFAIRE DE LA FAILLITE DE : N o Dossier

Plus en détail

CONTRAT DE SOUS-LOCATION TABLE DES MATIÈRES

CONTRAT DE SOUS-LOCATION TABLE DES MATIÈRES CONTRAT DE SOUS-LOCATION TABLE DES MATIÈRES PAGE PRÉAMBULE... 10 0.00 INTERPRÉTATION... 11 0.01 Terminologie... 11 0.01.01 Activités... 12 0.01.02 Bail... 12 0.01.03 Cas de Défaut... 12 0.01.04 Changement

Plus en détail

CONTRAT DE FINANCEMENT

CONTRAT DE FINANCEMENT CONTRAT DE FINANCEMENT TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 6 0.00 INTERPRÉTATION... 7 PAGE 0.01 Terminologie... 7 0.01.01 Actif... 7 0.01.02 Activités... 7 0.01.03 Avoir des Actionnaires... 7 0.01.04 Base

Plus en détail

RÉGIME D ACHAT D ACTIONS À L INTENTION DES PARTENAIRES DES RÉSEAUX DE DISTRIBUTION DU GROUPE INDUSTRIELLE ALLIANCE

RÉGIME D ACHAT D ACTIONS À L INTENTION DES PARTENAIRES DES RÉSEAUX DE DISTRIBUTION DU GROUPE INDUSTRIELLE ALLIANCE RÉGIME D ACHAT D ACTIONS À L INTENTION DES PARTENAIRES DES RÉSEAUX DE DISTRIBUTION DU GROUPE INDUSTRIELLE ALLIANCE Janvier 2013 99-36 (13-01) 1 DÉFINITIONS Dans le présent Régime et les formulaires qui

Plus en détail

FIDUCIE FAMILIALE (À titre gratuit et avec donation entre vifs) TABLE DES MATIÈRES

FIDUCIE FAMILIALE (À titre gratuit et avec donation entre vifs) TABLE DES MATIÈRES FIDUCIE FAMILIALE (À titre gratuit et avec donation entre vifs) TABLE DES MATIÈRES PAGE 0.00 INTERPRÉTATION... 6 0.01 Terminologie... 6 0.01.01 Acte... 7 0.01.02 Bénéficiaires... 7 0.01.03 Bénéficiaires

Plus en détail

Ordre des CPA du Québec TABLE DES MATIÈRES GÉNÉRALE RÉFÉRENTIEL ASPECTS LÉGAUX DES AFFAIRES INTRODUCTION

Ordre des CPA du Québec TABLE DES MATIÈRES GÉNÉRALE RÉFÉRENTIEL ASPECTS LÉGAUX DES AFFAIRES INTRODUCTION GÉNÉRALE INTRODUCTION MODULE 1 Les modes juridiques d exploitation d une entreprise MODULE 2 La constitution et l organisation d une société par actions MODULE 3 Les affaires internes de la société MODULE

Plus en détail

OFFRE DE SOUSCRIPTION D ACTIONS TABLE DES MATIÈRES

OFFRE DE SOUSCRIPTION D ACTIONS TABLE DES MATIÈRES OFFRE DE SOUSCRIPTION D ACTIONS TABLE DES MATIÈRES PAGE PRÉAMBULE... 8 0.00 INTERPRÉTATION... 9 0.01 Terminologie... 9 0.01.01 Actions... 9 0.01.02 Activités... 9 0.01.03 Charge... 9 0.01.04 Contrat...

Plus en détail

CONTRAT D ÉCHANGE D ÉLÉMENTS D ACTIF AVEC ROULEMENT

CONTRAT D ÉCHANGE D ÉLÉMENTS D ACTIF AVEC ROULEMENT CONTRAT D ÉCHANGE D ÉLÉMENTS D ACTIF AVEC ROULEMENT CONTRAT D ÉCHANGE D ÉLÉMENTS D ACTIF AVEC ROULEMENT INTERVENU à, province de Québec, en date du e jour de 20. ENTRE : domicilié au (ci-après appelé le

Plus en détail

OFFRE DE FINANCEMENT TABLE DES MATIÈRES

OFFRE DE FINANCEMENT TABLE DES MATIÈRES OFFRE DE FINANCEMENT TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 5 0.00 INTERPRÉTATION... 6 PAGE 0.01 Terminologie... 6 0.01.01 Actif... 6 0.01.02 Activités... 6 0.01.03 Avoir des actionnaires... 6 0.01.04 Base d'amortissement...

Plus en détail

Les affaires et le droit

Les affaires et le droit Les affaires et le droit Chapitre 20 Le cautionnement Me Micheline Montreuil 1 1 Contenu Le cautionnement Le cautionnement conventionnel Le cautionnement légal Le cautionnement judiciaire Le cautionnement

Plus en détail

OFFRE D ACHAT D ACTIONS (Version simplifiée) TABLE DES MATIÈRES

OFFRE D ACHAT D ACTIONS (Version simplifiée) TABLE DES MATIÈRES OFFRE D ACHAT D ACTIONS (Version simplifiée) TABLE DES MATIÈRES PAGE 0.00 INTERPRÉTATION... 8 0.01 Terminologie... 8 0.01.01 Actions... 8 0.01.02 Charge... 9 0.01.03 Contrôle... 9 0.01.04 Date de Clôture...

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION-GÉRANCE

CONTRAT DE LOCATION-GÉRANCE CONTRAT DE DESCRIPTION UTILISATION PRÉSENTATION FICHE TECHNIQUE Le contrat de location-gérance est l'instrument juridique qui constate l opération par laquelle une personne exploitant un point de vente

Plus en détail

LISTE DE PRIX JANVIER 2015

LISTE DE PRIX JANVIER 2015 LISTE DE JANVIER 2015 RÉSO Gestion une entreprise entièrement québécoise offre depuis près de vingt ans la gamme complète de tous les services corporatifs existants sur le marché. Tous nos services et

Plus en détail

FORME JURIDIQUE DE L ENTREPRISE

FORME JURIDIQUE DE L ENTREPRISE FORME JURIDIQUE DE L LE CHOIX DE LA FORME JURIDIQUE DE L Démarche à effectuer Exploitation de par l entrepreneur sous ses noms et prénoms complets Aucune démarche particulière Exploitation de par l entrepreneur

Plus en détail

CONTRAT DE CESSION DE DROITS D AUTEUR

CONTRAT DE CESSION DE DROITS D AUTEUR CONTRAT DE CESSION DE TABLE DES MATIÈRES PAGE PRÉAMBULE...7 0.00 INTERPRÉTATION...7 0.01 Terminologie...7 0.01.01 Activités...8 0.01.02 Auteur...8 0.01.03 Ayants droit...8 0.01.04 Cession...8 0.01.05 Charge...8

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 21 MARS 2012 --------------------------------- TEXTE DE RESOLUTIONS

ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 21 MARS 2012 --------------------------------- TEXTE DE RESOLUTIONS Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 467 226 960 euros RCS PARIS n 493 455 042 Siège social : 50, avenue Pierre Mendès France 75201 PARIS Cedex 13 ASSEMBLEE GENERALE MIXTE

Plus en détail

RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS DE LA FONDATION DU COLLÈGE COMMUNAUTAIRE DU NOUVEAU-BRUNSWICK TABLE DES MATIÈRES PARTIE TITRE. 1.

RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS DE LA FONDATION DU COLLÈGE COMMUNAUTAIRE DU NOUVEAU-BRUNSWICK TABLE DES MATIÈRES PARTIE TITRE. 1. RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS DE LA FONDATION DU COLLÈGE COMMUNAUTAIRE DU NOUVEAU-BRUNSWICK TABLE DES MATIÈRES PARTIE TITRE PAGE 1. Interprétation 1 2. Membres du Conseil 2 3. Travaux des membres du Conseil

Plus en détail

Conditions générales. Utilisateurs de machine à affranchir

Conditions générales. Utilisateurs de machine à affranchir Conditions générales Utilisateurs de machine à affranchir Conditions générales En vigueur le 12 janvier 2015 MC Marque de commerce de la Société canadienne des postes. MO Marque officielle de la Société

Plus en détail

- Décret n 2010-1706 du 29 décembre 2010 relatif à l entrepreneur individuel à responsabilité limitée

- Décret n 2010-1706 du 29 décembre 2010 relatif à l entrepreneur individuel à responsabilité limitée La loi n 2010-658 du 15 juin 2010 relative à l entrepreneur individuel à responsabilité limitée (EIRL) : l essentiel à retenir pour procéder au dépôt de la déclaration d affectation du patrimoine auprès

Plus en détail

RAPPORT DU SYNDIC AUX CRÉANCIERS SUR L ADMINISTRATION PRÉLIMINAIRE

RAPPORT DU SYNDIC AUX CRÉANCIERS SUR L ADMINISTRATION PRÉLIMINAIRE Samson Bélair/Deloitte & Touche Inc. 1, Place Ville Marie Bureau 3000 Montréal QC H3B 4T9 Canada Tél. : 514-393-7115 Téléc. : 514-390-4103 www.deloitte.ca CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE QUÉBEC DIVISION

Plus en détail

APERÇU GRILLE D ANALYSE D UN CONTRAT DE FINANCEMENT MODÈLE DE BASE : D04.300 VARIATIONS OBSERVATIONS. CONCORDANCE Contrat analysé *

APERÇU GRILLE D ANALYSE D UN CONTRAT DE FINANCEMENT MODÈLE DE BASE : D04.300 VARIATIONS OBSERVATIONS. CONCORDANCE Contrat analysé * GRILLE D ANALYSE D UN IDENTIFICATION ET COORDONNÉES IDENTIFICATION DES PARTIES : LE PRÊTEUR : L EMPRUNTEUR : LES CAUTIONS : PRÉAMBULE A) Activité commerciale du prêteur B) Capacité légale de l emprunteur

Plus en détail

Commune de Salles Remise en état du logement de l école Acte d Engagement MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX ACTE D ENGAGEMENT

Commune de Salles Remise en état du logement de l école Acte d Engagement MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX ACTE D ENGAGEMENT MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX ACTE D ENGAGEMENT Commune de SALLES Personne Responsable du Marché représentant le pouvoir adjudicateur (PRM) : Monsieur le Maire de Salles Personne habilitée à donner les renseignements

Plus en détail

Paiement et modalités

Paiement et modalités Paiement et modalités Utilisateurs de machine à affranchir En vigueur Le 11 janvier 2016 MC Marque de commerce de la Société canadienne des postes. MO Marque officielle de la Société canadienne des postes.

Plus en détail

RÈGLEMENT RÉGISSANT LE COMPTE CLIENT

RÈGLEMENT RÉGISSANT LE COMPTE CLIENT RÈGLEMENT RÉGISSANT LE COMPTE CLIENT 2015 www.iccrc-crcic.ca Version : 2015-002 Dernière modification : 3 juillet 2015 Page 2 de 13 Table des matières MODIFICATIONS DE SECTIONS... 4 Section 1 INTRODUCTION...

Plus en détail

La Société Anonyme (SA)

La Société Anonyme (SA) Les différents types de sociétés commerciales reconnus au Maroc Les sociétés de personnes : société en nom collectif société en commandite simple société en participation. Ces sociétés se caractérisent

Plus en détail

Ordonnance sur les formulaires et registres à employer en matière de poursuite pour dettes et de faillite et sur la comptabilité

Ordonnance sur les formulaires et registres à employer en matière de poursuite pour dettes et de faillite et sur la comptabilité Ordonnance sur les formulaires et registres à employer en matière de poursuite pour dettes et de faillite et sur la comptabilité (Oform) 281.31 du 5 juin 1996 (Etat le 1 er janvier 1997) Le Tribunal fédéral

Plus en détail

GUIDE SUR L UTILISATION DES VÉHICULES DE GARANTIE

GUIDE SUR L UTILISATION DES VÉHICULES DE GARANTIE PROJET GUIDE SUR L UTILISATION DES VÉHICULES DE GARANTIE Juillet 2013 Guide sur l utilisation des véhicules de garantie Autorité de marchés financiers Page 1 Juillet 2013 Introduction Ce guide présente

Plus en détail

ACTE D HYPOTHÈQUE IMMOBILIÈRE SUR BIEN SPÉCIFIQUE TABLE DES MATIÈRES

ACTE D HYPOTHÈQUE IMMOBILIÈRE SUR BIEN SPÉCIFIQUE TABLE DES MATIÈRES ACTE D HYPOTHÈQUE IMMOBILIÈRE SUR BIEN SPÉCIFIQUE TABLE DES MATIÈRES PAGE PRÉAMBULE... 5 0.00 INTERPRÉTATION... 6 0.01 Terminologie... 6 0.01.01 Acte... 6 0.01.02 Activités... 6 0.01.03 Cas de défaut...

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES Volume I TABLES LOI SUR LA FAILLITE ET L INSOLVABILITÉ (PARTIES I À V) NOTIONS GÉNÉRALES

TABLE DES MATIÈRES Volume I TABLES LOI SUR LA FAILLITE ET L INSOLVABILITÉ (PARTIES I À V) NOTIONS GÉNÉRALES Volume I Introduction................................................................... iii Remerciements................................................................ v TABLES Table de la jurisprudence........................................................

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos... 1. Partie introductive... 3

Table des matières. Avant-propos... 1. Partie introductive... 3 Table des matières Avant-propos... 1 Partie introductive... 3 Le partage des compétences législatives... 3 Les pouvoirs de juridiction fédérale... 6 Les pouvoirs de juridiction provinciale... 7 Les compagnies

Plus en détail

MODÈLE DE CAPITAL-ACTIONS D UNE SOCIÉTÉ PAR ACTIONS DU QUÉBEC CAPITAL-ACTIONS DE LA SOCIÉTÉ

MODÈLE DE CAPITAL-ACTIONS D UNE SOCIÉTÉ PAR ACTIONS DU QUÉBEC CAPITAL-ACTIONS DE LA SOCIÉTÉ MODÈLE DE CAPITAL-ACTIONS D UNE SOCIÉTÉ PAR ACTIONS DU QUÉBEC CAPITAL-ACTIONS DE LA SOCIÉTÉ Le capital-actions autorisé de la société se compose de quatre catégories d actions. Les droits et restrictions

Plus en détail

9119-5982 Québec inc. «Mikes-Lasalle»

9119-5982 Québec inc. «Mikes-Lasalle» 9119-5982 Québec inc. «Mikes-Lasalle» MODALITÉS ET CONDITIONS DE VENTE À : NATHALIE BRAULT SYNDIC INC.., es-qualités de syndic à la faillite de 9119-5982 Québec inc. (ci-après désigné par le «Syndic»).

Plus en détail

Société Anonyme à conseil d administration au capital de 6.515.148. Siège social : 13 rue Louis Pasteur 92100 Boulogne Billancourt

Société Anonyme à conseil d administration au capital de 6.515.148. Siège social : 13 rue Louis Pasteur 92100 Boulogne Billancourt Société Anonyme à conseil d administration au capital de 6.515.148 Siège social : 13 rue Louis Pasteur 92100 Boulogne Billancourt RCS NANTERRE B 391 504 693 S T A T U T S Mis à jour en date du 19 mai 2015

Plus en détail

Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH)

Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) (statuts de la SCH) du xx juin 2015 L assemblée générale de la SCH (société), vu l art. 12, al. 1, de la loi fédérale du 20 juin 2003 sur l encouragement

Plus en détail

TITRE I : FORME - DENOMINATION - SIEGE SOCIAL - OBJET -DUREE

TITRE I : FORME - DENOMINATION - SIEGE SOCIAL - OBJET -DUREE CONSTITUTION SPRL L'AN DEUX MILLE..., Le *, Devant *, notaire résidant à *, ONT COMPARU * Comparants dont l'identité est bien connue du notaire instrumentant et qui autorisent le notaire à mentionner leur

Plus en détail

Imposition des participations et des avances sur police d assurance vie

Imposition des participations et des avances sur police d assurance vie Imposition des participations et des avances sur police d assurance vie Introduction Le titulaire d un contrat d assurance vie (aussi appelé «police») doit ajouter à son revenu les gains réalisés par suite

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À LA PERCEPTION DES CRÉANCES Adoptée le 3 juin 2014

POLITIQUE RELATIVE À LA PERCEPTION DES CRÉANCES Adoptée le 3 juin 2014 VERSION OFFICIELLE POLITIQUE RELATIVE À LA PERCEPTION DES CRÉANCES Adoptée le 3 juin 2014 Par la résolution no C-163-06-14 Service des ressources financières www.csp.qc.ca TABLE DES MATIÈRES 1. But de

Plus en détail

ACI LUXEMBOURG. THE FINANCIAL MARKETS ASSOCIATION a.s.b.l. R.C.S. Luxembourg F 1.969 STATUTS - STATUTES

ACI LUXEMBOURG. THE FINANCIAL MARKETS ASSOCIATION a.s.b.l. R.C.S. Luxembourg F 1.969 STATUTS - STATUTES ACI LUXEMBOURG THE FINANCIAL MARKETS ASSOCIATION a.s.b.l. R.C.S. Luxembourg F 1.969 STATUTS - STATUTES Secrétariat Général: Boîte postale 776 L - 2017 Luxembourg (après l assemblée générale extraordinaire

Plus en détail

STRUCTURES ORGANISATIONNELLES

STRUCTURES ORGANISATIONNELLES Introduction 9 STRUCTURES ORGANISATIONNELLES Par Sven Milelli INTRODUCTION Structures organisationnelles 11 Il existe une grande variété de structures juridiques possibles pour l exploitation d une entreprise

Plus en détail

Exemplaire "type" de Convention de coexploitation

Exemplaire type de Convention de coexploitation Exemplaire "type" de Convention de coexploitation Entre: 1. 2. 3. est conclu un contrat de société en vue de la coexploitation d'une exploitation agricole sous les conditions suivantes: Article 1: Les

Plus en détail

RESPONSABILITÉS DU CONSEIL D ADMINISTRATION

RESPONSABILITÉS DU CONSEIL D ADMINISTRATION RESPONSABILITÉS DU CONSEIL D ADMINISTRATION Capital social Remboursement des parts (38) Transfert des parts sociales (39) Émission et caractéristiques des parts privilégiées (46) Émission et caractéristiques

Plus en détail

Médecins Sans Frontières Luxembourg (a.s.b.l.)

Médecins Sans Frontières Luxembourg (a.s.b.l.) Médecins Sans Frontières Luxembourg (a.s.b.l.) Comptes annuels révisés au 31 décembre 2013 68, rue de Gasperich L-1617 Luxembourg R.C.S. Luxembourg : F4090 Bilan au 31 décembre 2013 (exprimé en Euros)

Plus en détail

SOCIETES CIVILES IMMOBILIERES (S.C.I.)

SOCIETES CIVILES IMMOBILIERES (S.C.I.) SOCIETES CIVILES IMMOBILIERES (S.C.I.) 02/03/2015 La société civile immobilière est une forme de société civile dont les opérations sont relatives aux immeubles. Cependant, il ne peut s'agir de toutes

Plus en détail

Créer une ASBL : Comment s y prendre?

Créer une ASBL : Comment s y prendre? Créer une ASBL : Comment s y prendre? Bruxelles, 11 décembre 2013 Programme du jour: 1) Introduction 2) La personnalité juridique, différences société-asbl 2) Constitution d une ASBL 3) Mesures de publicité

Plus en détail

LE DROIT BANCAIRE LES CONTRATS BANCAIRES

LE DROIT BANCAIRE LES CONTRATS BANCAIRES LE DROIT BANCAIRE LES CONTRATS BANCAIRES Objectif: Examiner la réglementation des rapports entre le client et le banquier à travers l étude des contrats bancaires. LES CONTRATS BANCAIRES : La banque, comme

Plus en détail

Inside Secure. (Assemblée générale du 26 juin 2014 Résolution n 21)

Inside Secure. (Assemblée générale du 26 juin 2014 Résolution n 21) Rapport des commissaires aux comptes sur l émission et l attribution réservée de bons de souscription d actions avec suppression du droit préférentiel de souscription (Assemblée générale du 26 juin 2014

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR L'EXERCICE DE LA PROFESSION MÉDICALE EN SOCIÉTÉ

RÈGLEMENT SUR L'EXERCICE DE LA PROFESSION MÉDICALE EN SOCIÉTÉ RÈGLEMENT SUR L'EXERCICE DE LA PROFESSION MÉDICALE EN SOCIÉTÉ Loi médicale (L.R.Q., c. M-9, a. 3) Code des professions (L.R.Q., c. C-26, a. 93, pars. g et h et 94, par. p) SECTION I OBJET 1. Un médecin

Plus en détail

Texte du Régime volontaire d épargne-retraite de la London Life (RVER)

Texte du Régime volontaire d épargne-retraite de la London Life (RVER) Texte du Régime volontaire d épargne-retraite de la London Life (RVER) Administrateur du régime : London Life, Compagnie d Assurance-Vie Numéro d autorisation accordée par l Autorité des marchés financiers

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL DE SAINTE-ANNE-DE-BELLEVUE RÈGLEMENTS DE RÉGIE INTERNE

SOCIÉTÉ DE DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL DE SAINTE-ANNE-DE-BELLEVUE RÈGLEMENTS DE RÉGIE INTERNE SOCIÉTÉ DE DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL DE SAINTE-ANNE-DE-BELLEVUE RÈGLEMENTS DE RÉGIE INTERNE TEL QUE DÛMENT ADOPTÉ LE 25 MARS 2015 PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION Page 1 sur 17 S.D.C. DE SAINTE-ANNE-DE-BELLEVUE

Plus en détail

COMMERCIAL ET SOCIÉTÉS Plan de classification. BANQUES ET INSTITUTIONS FINANCIÈRES (Voir aussi EFFETS DE COMMERCE, RESPONSABILITÉ et SÛRETÉS)

COMMERCIAL ET SOCIÉTÉS Plan de classification. BANQUES ET INSTITUTIONS FINANCIÈRES (Voir aussi EFFETS DE COMMERCE, RESPONSABILITÉ et SÛRETÉS) COMMERCIAL ET SOCIÉTÉS Plan de classification BANQUES ET INSTITUTIONS FINANCIÈRES (Voir aussi EFFETS DE COMMERCE, RESPONSABILITÉ et SÛRETÉS) COMMERCIAL (DROIT) (Voir aussi BANQUES ET INSTITUTIONS FINANCIÈRES,

Plus en détail

CONVENTION D INVESTISSEMENT PROGRAMME DES IMMIGRANTS INVESTISSEURS

CONVENTION D INVESTISSEMENT PROGRAMME DES IMMIGRANTS INVESTISSEURS CONVENTION D INVESTISSEMENT PROGRAMME DES IMMIGRANTS INVESTISSEURS Convention d investissement entre Nom : Nom à la naissance : Prénom : Date de naissance : Adresse permanente : Adresse de correspondance

Plus en détail

MOUVEMENT D ÉDUCATION

MOUVEMENT D ÉDUCATION MOUVEMENT D ÉDUCATION ET DE DÉFENSE DES ACTIONNAIRES RÈGLEMENT INTERNE Approuvé lors de l assemblée annuelle et extraordinaire des membres le 29 mai 2005 Modifié lors de l assemblée annuelle et extraordinaire

Plus en détail

CONTRAT D IMPARTITION DE SERVICES INFORMATIQUES

CONTRAT D IMPARTITION DE SERVICES INFORMATIQUES CONTRAT D IMPARTITION DE SERVICES INFORMATIQUES TABLE DES MATIÈRES PAGE PRÉAMBULE... 8 0.00 INTERPRÉTATION... 8 0.01 Terminologie... 8 0.01.01 Activités... 8 0.01.02 Application... 8 0.01.03 Changement

Plus en détail

CONTRAT. PARTICIPANT, personne morale légalement constituée sous le régime des lois du Canada, ayant un établissement au (Québec),

CONTRAT. PARTICIPANT, personne morale légalement constituée sous le régime des lois du Canada, ayant un établissement au (Québec), CONTRAT ENTRE : PARTICIPANT, personne morale légalement constituée sous le régime des lois du Canada, ayant un établissement au (Québec), ci-après nommée le «Participant», ET : HYDRO-QUÉBEC, personne morale

Plus en détail

CONVENTION DE PLACEMENT POUR COMPTE (Premier appel public à l épargne) TABLE DES MATIÈRES

CONVENTION DE PLACEMENT POUR COMPTE (Premier appel public à l épargne) TABLE DES MATIÈRES CONVENTION DE PLACEMENT POUR COMPTE (Premier appel public à l épargne) TABLE DES MATIÈRES PAGE PRÉAMBULE... 8 0.00 Interprétation... 9 0.01 Terminologie... 9 0.01.01 Action... 10 0.01.02 Actions Additionnelles...

Plus en détail

CLINIQUE JURIDIQUE DU MILE END

CLINIQUE JURIDIQUE DU MILE END CLINIQUE JURIDIQUE DU MILE END RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX MISSION GÉNÉRALE 1. L objectif de la Clinique juridique du Mile End est de promouvoir l accès à la justice en : a) Offrant aux personnes pauvres des consultations

Plus en détail

De nouvelles règles relatives aux contrats à exécution successive de service fourni à distance

De nouvelles règles relatives aux contrats à exécution successive de service fourni à distance De nouvelles règles relatives aux contrats à exécution successive de service fourni à distance Le 2 décembre 2009, l Assemblée nationale du Québec a adopté le projet de loi 60, intitulé Loi modifiant la

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION MOBSYA. Art. 3 Le siège de l Association est à Lausanne. Sa durée est illimitée.

STATUTS DE L ASSOCIATION MOBSYA. Art. 3 Le siège de l Association est à Lausanne. Sa durée est illimitée. STATUTS DE L ASSOCIATION MOBSYA Forme juridique, but et siège Art. 1 Alinéa 1 Sous le nom d association Mobsya est créée une association à but non lucratif régie par les présents statuts et par les articles

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LA PROCÉDURE DE CONCILIATION ET D ARBITRAGE DES COMPTES DES MEMBRES DE L ORDRE DES HYGIÉNISTES DENTAIRES DU QUÉBEC

RÈGLEMENT SUR LA PROCÉDURE DE CONCILIATION ET D ARBITRAGE DES COMPTES DES MEMBRES DE L ORDRE DES HYGIÉNISTES DENTAIRES DU QUÉBEC RÈGLEMENT SUR LA PROCÉDURE DE CONCILIATION ET D ARBITRAGE DES COMPTES DES MEMBRES DE L ORDRE DES HYGIÉNISTES DENTAIRES DU QUÉBEC SECTION I CONCILIATION Code des professions (L.R.Q., c. C-26, a. 88; 1994,

Plus en détail

A U D I K A G R O U P E

A U D I K A G R O U P E Page 1 sur 8 A U D I K A G R O U P E Société anonyme au capital de 283 500 Siège social : 58 avenue Hoche 75008 Paris SIREN : 310 612 387, R.C.S. Paris Ordre du jour de l assemblée générale ordinaire et

Plus en détail

Présentation de la SAS au regard des nouvelles règles envisagées par le projet OHADA relatif au droit des sociétés. Aspects de droit comparé

Présentation de la SAS au regard des nouvelles règles envisagées par le projet OHADA relatif au droit des sociétés. Aspects de droit comparé COLLOQUE AEDJ 30 ET 31 JANVIER 2013 - DOUALA 6 ET 7 FEVRIER 2013 - YAOUNDE Présentation de la SAS au regard des nouvelles règles envisagées par le projet OHADA relatif au droit des sociétés Aspects de

Plus en détail

Séance 28 novembre 2011

Séance 28 novembre 2011 SÉANCE DU 28 NOVEMBRE 2011 En l an deux mille onze, le 28 ième jour du mois de novembre, en la salle publique de l hôtel de ville sise au 226, rue Léon-XIII à Nicolet, le conseil municipal de la Ville

Plus en détail

RÈGLEMENT N O 20 SUR LA GESTION FINANCIÈRE

RÈGLEMENT N O 20 SUR LA GESTION FINANCIÈRE RÈGLEMENT N O 20 SUR LA GESTION FINANCIÈRE Adopté le 29 juin 2009 par le conseil d'administration (275 e assemblée résolution n o 2321) Modifié le 21 avril 2015 par le conseil d administration (310 e assemblée

Plus en détail

REGLEMENT MUTUALISTE N 7 Branche n 20 Art L 221-2-II du code de la mutualité

REGLEMENT MUTUALISTE N 7 Branche n 20 Art L 221-2-II du code de la mutualité REGLEMENT MUTUALISTE N 7 Branche n 20 Art L 221-2-II du code de la mutualité Garantie EPARGNE (fiscalité assurance-vie ou P.E.P. sur option) à souscription individuelle Article 1 Objet La présente garantie

Plus en détail

LES AMIS ET AMIES DE LA BIBLIOTHÈQUE PUBLIQUE DU CANTON DE RUSSELL CONSTITUTION ET RÈGLEMENT

LES AMIS ET AMIES DE LA BIBLIOTHÈQUE PUBLIQUE DU CANTON DE RUSSELL CONSTITUTION ET RÈGLEMENT LES AMIS ET AMIES DE LA BIBLIOTHÈQUE PUBLIQUE DU CANTON DE RUSSELL ARTICLE 1 NOM ET DÉFINITIONS CONSTITUTION ET RÈGLEMENT 1.1 Le groupe sera connu sous le nom de Les Amis et amies de la Bibliothèque publique

Plus en détail

RÉGIME GÉNÉRAL D ÉPARGNE ET D ACHAT DE TITRES DE LA BANQUE ROYALE DU CANADA

RÉGIME GÉNÉRAL D ÉPARGNE ET D ACHAT DE TITRES DE LA BANQUE ROYALE DU CANADA RÉGIME GÉNÉRAL D ÉPARGNE ET D ACHAT DE TITRES DE LA BANQUE ROYALE DU CANADA 1. Définitions Pour les fins du présent régime, les termes énumérés ci-dessous ont le sens suivant : «actions ordinaires» désigne

Plus en détail

CONVENTION ENTRE ACTIONNAIRES

CONVENTION ENTRE ACTIONNAIRES CONVENTION ENTRE ACTIONNAIRES La convention entre actionnaires est un contrat écrit, conclu entre tous les actionnaires d une entreprise incorporée et régissant les droits, pouvoirs et obligations de ceux-ci

Plus en détail

CONTRAT D HYPOTHÈQUE MOBILIÈRE SUR L UNIVERSALITÉ DES BIENS EN STOCK TABLE DES MATIÈRES

CONTRAT D HYPOTHÈQUE MOBILIÈRE SUR L UNIVERSALITÉ DES BIENS EN STOCK TABLE DES MATIÈRES CONTRAT D HYPOTHÈQUE MOBILIÈRE SUR L UNIVERSALITÉ DES BIENS EN STOCK TABLE DES MATIÈRES PAGE PRÉAMBULE... 4 0.00 INTERPRÉTATION... 5 0.01 Terminologie... 5 0.01.01 Activités... 5 0.01.02 Biens en Stock...

Plus en détail

Page Préface de la deuxième édition... ix

Page Préface de la deuxième édition... ix Table des matières Préface de la première édition... v Préface de la deuxième édition... ix Avant-propos... xi INTRODUCT ION... 1 CHAPITRE 1 LES CRITÈRES D APPLICATION DU RÉGIME DE SOCIÉTÉ D ACQUÊTS...

Plus en détail

CESSATION DES OPÉRATIONS D ASSURANCE AU CANADA DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES ÉTRANGÈRES

CESSATION DES OPÉRATIONS D ASSURANCE AU CANADA DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES ÉTRANGÈRES Index A n o 9 CESSATION DES OPÉRATIONS D ASSURANCE AU CANADA DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES ÉTRANGÈRES Fondement législatif Articles 650, 651 et 654 de la Loi sur les sociétés d assurances (la «Loi») Définitions

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 480 RÈGLEMENT CONSTITUANT UN COMITÉ CONSULTATIF D URBANISME

RÈGLEMENT NUMÉRO 480 RÈGLEMENT CONSTITUANT UN COMITÉ CONSULTATIF D URBANISME PROVINCE DE QUEBEC MUNICIPALITÉ DE VAL-MORIN MRC DES LAURENTIDES RÈGLEMENT NUMÉRO 480 RÈGLEMENT CONSTITUANT UN COMITÉ CONSULTATIF D URBANISME ATTENDU QUE la Loi sur l Aménagement et l urbanisme prévoit

Plus en détail

Guide pratique sur les successions et fiducies

Guide pratique sur les successions et fiducies Guide pratique sur les successions et fiducies 2 e édition M e Patrick-Claude Caron, LL.B., M.Fisc. Une adaptation française de A Practical Guide to Estates and Trusts par Laurie Ouellette, TEP, FCGA Table

Plus en détail

Contrat d agent associé

Contrat d agent associé Contrat d agent associé Entre : L EMPIRE, COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE (ci-après nommée «Empire Vie») et (ci-après nommé «agent associé») Adresse civique : Ville ou municipalité : Province : Code postal :

Plus en détail

RÈGLEMENT DE GESTION FINANCIÈRE POUR LE COLLÈGE D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL DE SAINT-JÉRÔME

RÈGLEMENT DE GESTION FINANCIÈRE POUR LE COLLÈGE D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL DE SAINT-JÉRÔME RÈGLEMENT DE GESTION FINANCIÈRE POUR LE COLLÈGE D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL DE SAINT-JÉRÔME (Règlement numéro 8) Remplaçant l ancien règlement numéro 8 et abrogeant le Règlement numéro 6 -

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION «RESTAU VOULDY»

STATUTS DE L ASSOCIATION «RESTAU VOULDY» STATUTS DE L ASSOCIATION «RESTAU VOULDY» ARTICLE 1 CHAPITRE 1 NOM OBJET ET DURÉE DE L ASSOCIATION Entre les personnes réunissant les conditions déterminées à l article 6, il est formé une ASSOCIATION ayant

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT PACK 15-30 PASS COMPLÉMENTAIRE SANTÉ

CONVENTION DE PARTENARIAT PACK 15-30 PASS COMPLÉMENTAIRE SANTÉ CONVENTION DE PARTENARIAT PACK 15-30 PASS COMPLÉMENTAIRE SANTÉ Le Président du Conseil régional des Pays de la Loire le code général des collectivités territoriales et notamment les articles L 4211-1 et

Plus en détail

3. RAPPORT DU DIRECTOIRE SUR LES RÉSOLUTIONS PRÉSENTÉES À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE

3. RAPPORT DU DIRECTOIRE SUR LES RÉSOLUTIONS PRÉSENTÉES À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE 3. RAPPORT DU DIRECTOIRE SUR LES RÉSOLUTIONS PRÉSENTÉES À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE 3.1. RELEVANT DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE Approbation des comptes 2014 et affectation du résultat Par le vote

Plus en détail

La Société par Actions Simplifiée (SAS) : Un fonctionnement dicté par les statuts

La Société par Actions Simplifiée (SAS) : Un fonctionnement dicté par les statuts La Société par Actions Simplifiée (SAS) : Un fonctionnement dicté par les statuts CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR A l origine, la Société par Actions Simplifiée (SAS) a été créée (par la loi n 94-1 du 13 novembre

Plus en détail

ENTREPRISE UNIPERSONNELLE A RESPONSABILITE LIMITEE

ENTREPRISE UNIPERSONNELLE A RESPONSABILITE LIMITEE ENTREPRISE UNIPERSONNELLE A RESPONSABILITE LIMITEE 27/02/2015 L EURL - Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée dotée de la personnalité morale, n est pas une nouvelle forme de société ; c est

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION CHARTE CORPORATIVE Date de publication 2005-11-17 Date de révision 2014-06-10 Émise et approuvée par Conseil d administration de Uni-Sélect inc. CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION

Plus en détail

8. Désignation et autorisation de la ou des personne(s) pour l utilisation de la carte d accès Desjardins et carte de crédit Desjardins

8. Désignation et autorisation de la ou des personne(s) pour l utilisation de la carte d accès Desjardins et carte de crédit Desjardins Procès-verbal de la séance ordinaire de la régie intermunicipale des Trois-Lacs tenue le 25 Mai 2011, à 17h, au 1281 chemin Lac Supérieur, Lac-Supérieur. Sont présents : Monsieur Pierre Poirier Madame

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR L EXERCICE DE LA PROFESSION DE TRADUCTEUR, TERMINOLOGUE OU INTERPRÈTE AGRÉÉ EN SOCIÉTÉ

RÈGLEMENT SUR L EXERCICE DE LA PROFESSION DE TRADUCTEUR, TERMINOLOGUE OU INTERPRÈTE AGRÉÉ EN SOCIÉTÉ RÈGLEMENT SUR L EXERCICE DE LA PROFESSION DE TRADUCTEUR, TERMINOLOGUE OU INTERPRÈTE AGRÉÉ EN SOCIÉTÉ Code des professions (L.R.Q., c. C-26, a. 93 par. g et h et a. 94 par. p) SECTION I DISPOSITIONS GÉNÉRALES

Plus en détail

Acte de Nantissement sur un contrat d assurance vie

Acte de Nantissement sur un contrat d assurance vie Acte de Nantissement sur un contrat d assurance vie Entre les soussignés: Nom Prénom Adresse (Si co-souscripteur) Nom Prénom Adresse Ci-après dénommé(s) «le Constituant ou le Souscripteur», Et (Le prêteur)

Plus en détail

STATUTS ADMINISTRATIFS APCM

STATUTS ADMINISTRATIFS APCM STATUTS ADMINISTRATIFS APCM Adoptés le 1 er septembre 2013 (à Mississauga) 1 TABLE DE MATIÈRE 1 - DENOMINATION ACTUELLE DE L'ORGANISATION 3 2 - DENOMINATION PROPOSEE 3 3 - NUMERO DE L'ORGANISATION 3 4

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION 1. Définition des termes Dans la présente charte, les termes suivants ont le sens que voici : «Charte» s entend de la charte du Comité, tel

Plus en détail

Formation 9. Création et gestion d'une S.A.R.L.. Formation avec modèle d'acte

Formation 9. Création et gestion d'une S.A.R.L.. Formation avec modèle d'acte Formation 9 Création et gestion d'une S.A.R.L.. Formation avec modèle d'acte Module 1 : Les raisons du recours à la forme SARL pour la création de son entreprise Introduction A : La protection du patrimoine

Plus en détail

L AFFECTATION DES RESULTATS. Affecter un résultat selon la forme juridique de l'entreprise (individuelle ou société).

L AFFECTATION DES RESULTATS. Affecter un résultat selon la forme juridique de l'entreprise (individuelle ou société). L AFFECTATION DES RESULTATS Objectif(s) : o Affecter un résultat selon la forme juridique de l'entreprise (individuelle ou société). Pré-requis : o Double détermination du résultat. Modalités : o o o Principes,

Plus en détail

KPMG Audit 1, cours Valmy 92923 Paris La Défense Cedex. Air France-KLM S.A.

KPMG Audit 1, cours Valmy 92923 Paris La Défense Cedex. Air France-KLM S.A. KPMG Audit 1, cours Valmy 92923 Paris La Défense Cedex 185, avenue Charles de Gaulle 92524 Neuilly-sur-Seine Cedex Rapports des Commissaires aux comptes sur les opérations sur le capital prévues aux 9

Plus en détail

Ces modalités s'appliquent à tout renouvellement automatique (que ce soit pour un même type de CPG ou non).

Ces modalités s'appliquent à tout renouvellement automatique (que ce soit pour un même type de CPG ou non). Autorisation Veuillez examiner la Convention d'achat d'un CPG ci-après ainsi que les modalités de votre CPG. Sélectionnez «J'accepte» au bas de la page pour finaliser votre achat. Veuillez indiquer si

Plus en détail

NOUVEL ESSOR. Règlements généraux. Modifiés à l assemblée générale annuelle du

NOUVEL ESSOR. Règlements généraux. Modifiés à l assemblée générale annuelle du NOUVEL ESSOR Règlements généraux Modifiés à l assemblée générale annuelle du Table des matières Chapitre 1 - Dispositions générales 3 Chapitre 2 - Membres 4 Chapitre 3 - Assemblées générales 5 Chapitre

Plus en détail