V.1 Présentation de la Machine à Courant Continu (MCC)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "V.1 Présentation de la Machine à Courant Continu (MCC)"

Transcription

1 Chapitre V Modélisation et Simulation de la Machine à Courant Continu 36 V.1 Présentation de la Machine à Courant Continu (MCC) V.1 Généralités Les MCC de conception usuelle sont réalisées pour différentes gammes de puissances, de tensions et de vitesse de rotation. Cependant la présence du collecteur limite ces machines en puissance et en tension. Leur about principal réside dans la simplicité de commande et de régulation. Même si elles sont de moins en moins utilisées dans le domaine de l industrie, leur emploi comme moteur reste sans équivalent dans le domaine des faibles vitesses ; les équipements domestiques, automobiles (essuie glaces, ventilateurs, démarreur), La machine à courant continu est un convertisseur d'énergie, totalement réversible, elle peut fonctionner soit en moteur, convertissant de l'énergie électrique en énergie mécanique, soit en génératrice, convertissant de l'énergie mécanique en énergie électrique. Dans les deux cas un champ magnétique est nécessaire aux différentes conversions. Cette machine est donc un convertisseur électromécanique. V.2 Description

2 Chapitre V Modélisation et Simulation de la Machine à Courant Continu 37 La machine à courant continue comporte les parties principales suivantes : L'inducteur : Il est formé soit d'aimants permanents en ferrite soit de bobines placées autour des noyaux polaires. Lorsque les bobines sont parcourues par un courant continu, elles créent un champ magnétique dans le circuit magnétique de la machine notamment dans l'entrefer, espace séparant la partie fixe et la partie mobile, où se situent les conducteurs. L'induit : Le noyau d'induit est en fer pour canaliser les lignes de champ, les conducteurs sont logés dans des encoches sur le rotor, deux conducteurs forment une spire. Collecteur et balais : Le collecteur est un ensemble de lames de cuivre isolées, disposées sur l extrémité du rotor, les balais portés par le stator frottent sur le collecteur. V. 2 Principe de fonctionnement Vue du Moteur à courant continu Une machine à courant continu possède un nombre N de conducteurs actifs, le flux utile sous un pôle créé par l inducteur est, exprimé en webers, et n représente la fréquence de rotation de l arbre du rotor, en tours par seconde. Deux cas peuvent se présenter : Soit un conducteur est à la fois traversé par un courant électrique et plongé à l intérieur d un champ magnétique, il est alors soumis à une force électromagnétique. Soit un conducteur est à la fois en mouvement de rotation et plongé à l intérieur d un champ magnétique, il est alors le siège d une force électromotrice Ces deux cas peuvent être décrits par le schéma suivant :

3 Chapitre V Modélisation et Simulation de la Machine à Courant Continu 38 Les conducteurs actifs, de nombre N, coupent les lignes du champ magnétique, ils sont donc le siège de forces électromotrices induites, la force électromotrice f.é.m. résultante de l ensemble de ces N spires : Réglage de la vitesse de rotation La figure ci-contre représente un moteur à excitation indépendante car il n y a aucun lien électrique en l induit et l inducteur. Les alimentations U et Ue sont également indépendantes. Dans ce cas, la réglage de la vitesse de rotation s est fait par la relation suivante : E = KΦΩ = U RI Ω = U RI KΦ (V. 1) Avec R.I U On peut dire que La vitesse dépend essentiellement de la tension d alimentation U de l induit Le sens de rotation dépend : - du sens du flux Φ, donc du sens du courant d excitation Ie ; - du sens du courant d induit I. V.3 Bilan des puissances V.3.1 Fonctionnement en charge bilan des puissances Le bilan des puissances de la MCC, peut être résumé à l aide schéma suivant : Bilan des puissances d un MCC en charge

4 Chapitre V Modélisation et Simulation de la Machine à Courant Continu 39 Pertes collectives Pc P c = P fer + P méc (V. 2) Ces pertes sont dites «constantes» ou «collectives». C est-à-dire que si le moteur travaille à vitesse et flux constants, les pertes fer et mécaniques sont approximativement constantes. Elles ne varient pas avec la charge. Puissance totale absorbée Il s agit de puissance électrique P at = P a Induuit + P e Inducteur = UI + U e I e (V. 3) Puissance à l inducteur L inducteur étant du point de vue électrique une simple résistance, toute l énergie qu il absorbe et dissipée par effet joule. 2 P e = P je = UI = r e I e (V. 4) Pertes totale par effet joule P jt = P ja Induuit + P je Inducteur = RI 2 + r e I e 2 (V. 5) Puissance utile P u = C u Ω (V. 6) Cu : couple utile (N.m) Bilan complet Bilan intermédiaire P at = P u + P jt + P c (V. 7) P u = P em + P c (V. 8) Le rendement est donc η = η Rendement du moteur complet [sans unités] Pu La puissance utile en watts [W] Pa La puissance absorbée en watts [W] P u P a + P e (V. 9) V.3.2 Fonctionnement à vide bilan des puissances Le moteur n entraîne pas de charge, le couple et la puissance utiles sont donc nuls.

5 Chapitre V Modélisation et Simulation de la Machine à Courant Continu 40 Bilan des puissances d un MCC à vide Les pertes collectives Pc dépendent de la vitesse de rotation Ω et du flux magnétique Φ. Ces deux grandeurs restent identiques à vide ou en charge. Bilan complet à vide P a0 = P jt 0 + P c (V. 10) Soit, P c = P a0 P jt 0 (V. 11) Les pertes collectives peuvent se déduire d un essai à vide V.4 Modèle de la machine à courant continu (MCC) sur les (d-q) Le modèle de la MCC peut être représenté dans le système d axes (d-q). Les enroulements considérés dans le modèle sont : - Les enroulements d excitation série et shunt représentés par les indices respectivement s et f ; - Les enroulements d induit, auxiliaire et de compensation sont représentés par les indices respectivement ad, aq, aux et c. Les pôles auxiliaires et de commutation sont placés sur l axe interpolation des pôles inducteurs. Ces pôles produisent une f.é.m. de signe opposé de sorte qu elle annule l effet de la réaction magnétique d induit et la f.é.m. qui cause des étincelles. Ces enroulements sont placés en série avec l enroulement de l induit par rapport à l axe q. ωr d Comme la position des balais figure seulement U f sur l axe q et pour des raisons de simplifications, la composante d induit selon l axe d n est pas U s représentée sur la figure ci contre ; cependant on doit tenir compte dela mutuelle entre l induit q et le circuit d excitation. U aux U C U aq

6 Chapitre V Modélisation et Simulation de la Machine à Courant Continu 41 V.4.1 mise en équation de la MCC Selon la configuration de la figure V.2, les équations de tensions et de flux, pour le fonctionnement en moteur, sont de la forme ci-dessous. V Equations des tensions U f = R f I f + dλ f U s = R s I s + dλ s U c = R c I c + dλ c U Aux = R Aux I Aux + dλ Aux U q = R q I q + dλ q + ω rλ d (V. 12) V Equations des flux λ f = L f I f + M fs I s λ s = L s I s + M sf I f λ c = L c I c + M cq I q + M caux I Aux λ Aux = L Aux I Aux + M Auxq I q + M Auxc I c λ d = M fd I f + M sd I s λ q = L q I q + M qc I c + M qaux I Aux (V. 13) Les équations (V.12) et (V.13) peuvent être réduites en considérant la tension et le flux total aux bornes du circuit induit et l emplacement série de ces enroulements. On peut donc écrire : U a = U a + U Aux + U c I q = I s = I c = I Aux λ a = λ q λ Aux λ c (V. 13) Alors : U f = R f I f + dλ f U s = R s I s + dλ s U a = R a I q + dλ a + ω rλ d (V. 14) On obtient finalement :

7 Chapitre V Modélisation et Simulation de la Machine à Courant Continu 42 di f U f = R f I f + L f + M di q fs U s = R s I q + L s di q + M fs di f U a = R a I q + L a di q + ω r M fd I f + M sd I q (V. 15) Avec R a = R + R c + R Aux L a = L + L c + L Aux 2 M qc + M qaux + M caux (V. 16) V Equations du couple électromagnétique Le couple électromagnétique de la MCC est donné par : C e = λ d I q (V. 17) V Equations du mouvement L équation de mouvement s écrit : C r C e = FΩ + J dω (V. 18) Travail pratique N 05. Simulation de la Machine à Courant Continu

Electrotechnique. Fabrice Sincère ; version 3.0.5 http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere/

Electrotechnique. Fabrice Sincère ; version 3.0.5 http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere/ Electrotechnique Fabrice Sincère ; version 3.0.5 http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere/ 1 Sommaire 1 ère partie : machines électriques Chapitre 1 Machine à courant continu Chapitre 2 Puissances électriques

Plus en détail

Le moteur à courant continu à aimants permanents

Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Principe, caractéristiques Alimentation, variation de vitesse Puissance, rendement Réversibilité Cette

Plus en détail

CONVERTIR L ENERGIE MACHINES A COURANT CONTINU

CONVERTIR L ENERGIE MACHINES A COURANT CONTINU CONVERTIR L ENERGIE MACHINES A COURANT CONTINU Les machines à courant continu sont réversibles. Elles peuvent devenir génératrices ou moteur. Energie mécanique GENERATRICE CONVERTIR L ENERGIE Energie électrique

Plus en détail

F = B * I * L. Force en Newtons Induction magnétique en teslas Intensité dans le conducteur en ampères Longueur du conducteur en mètres

F = B * I * L. Force en Newtons Induction magnétique en teslas Intensité dans le conducteur en ampères Longueur du conducteur en mètres LE M O TE U R A C O U R A N T C O N TI N U La loi de LAPLACE Un conducteur traversé par un courant et placé dans un champ magnétique est soumis à une force dont le sens est déterminée par la règle des

Plus en détail

Electrotechnique: Electricité Avion,

Electrotechnique: Electricité Avion, Electrotechnique: Electricité Avion, La machine à Courant Continu Dr Franck Cazaurang, Maître de conférences, Denis Michaud, Agrégé génie Electrique, Institut de Maintenance Aéronautique UFR de Physique,

Plus en détail

Les machines électriques Électricité 2 Électrotechnique Christophe Palermo IUT de Montpellier Département Mesures Physiques & Institut d Electronique du Sud Université Montpellier 2 e-mail : Christophe.Palermo@univ-montp2.fr

Plus en détail

Le moteur asynchrone triphasé

Le moteur asynchrone triphasé Cours d Electricité 2 Électrotechnique Le moteur asynchrone triphasé I.U.T Mesures Physiques Université Montpellier 2 Année universitaire 2008-2009 Table des matières 1 Définition et description 2 2 Principe

Plus en détail

RAPPEL. F em = BlI. 4. La loi de la dynamique : si la vitesse v est constante, elle implique :

RAPPEL. F em = BlI. 4. La loi de la dynamique : si la vitesse v est constante, elle implique : RAEL Quatre lois déterminent le système électromécanique : 1. La loi de Faraday : si la vitesse du conducteur est v Il aaraît une f.é.m. E : E = Blv 2. La loi de Lalace : si le courant dans le conducteur

Plus en détail

CHAPITRE CP1 C Conversion électromagnétique statique

CHAPITRE CP1 C Conversion électromagnétique statique PSI Brizeux Ch. CP1: Conversion électromagnétique statique 1 CHAPITRE CP1 C Conversion électromagnétique statique Les sources d énergie, naturelles ou industrielles, se trouvent sous deux formes : thermique

Plus en détail

ELECTROTECHNIQUE. Chapitre 5 Bobines couplées magnétiquement Inductances mutuelles. Électromagnétisme. Michel PIOU. Édition: 01/06/2010

ELECTROTECHNIQUE. Chapitre 5 Bobines couplées magnétiquement Inductances mutuelles. Électromagnétisme. Michel PIOU. Édition: 01/06/2010 ELECTROTECHNIQUE Électromagnétisme Michel PIOU Chapitre 5 Bobines couplées magnétiquement Inductances mutuelles Édition: 0/06/00 Extrait de la ressource en ligne MagnElecPro sur le site Internet Table

Plus en détail

avec E qui ne dépend que de la fréquence de rotation.

avec E qui ne dépend que de la fréquence de rotation. Comment régler la vitesse d un moteur électrique?. Comment régler la vitesse d un moteur à courant continu? Capacités Connaissances Exemples d activités Connaître le modèle équivalent simplifié de l induit

Plus en détail

Chapitre 7. Circuits Magnétiques et Inductance. 7.1 Introduction. 7.1.1 Production d un champ magnétique

Chapitre 7. Circuits Magnétiques et Inductance. 7.1 Introduction. 7.1.1 Production d un champ magnétique Chapitre 7 Circuits Magnétiques et Inductance 7.1 Introduction 7.1.1 Production d un champ magnétique Si on considère un conducteur cylindrique droit dans lequel circule un courant I (figure 7.1). Ce courant

Plus en détail

TP Cours Ferromagnétisme - Transformateur

TP Cours Ferromagnétisme - Transformateur TP Cours Ferromagnétisme - Transformateur 1. PROPRIETES DES MILIEUX FERROMAGNETIQUES La réalisation de transformateurs nécessite l utilisation de matériaux fortement aimantables. Ce sont les ferromagnétiques.

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGES Equipements Electriques La machine à courant continu

TRAVAUX DIRIGES Equipements Electriques La machine à courant continu Ingénieur Manager Entrepreneur TRAVAUX DIRIGES Equipements Electriques La machine à courant continu ITEEM 1ere année 1 Les exercices encadrés seront fait en TD. Il est vivement conseillé de préparer les

Plus en détail

T.P. numéro 27 : moteur asynchrone.

T.P. numéro 27 : moteur asynchrone. T.P. numéro 27 : moteur asynchrone. Buts du TP : le but de ce TP est l étude du moteur asynchrone triphasé. On étudie la plaque signalétique du moteur, puis on effectue un essai à vide et enfin un essai

Plus en détail

Les hacheurs à liaison directe

Les hacheurs à liaison directe es hacheurs à liaison directe Exercice IX Un hacheur quatre quadrants alimente l induit d une machine à courant continu à aimants permanents. a charge mécanique accouplée sur l arbre de la machine n est

Plus en détail

Règles à respecter impérativement :

Règles à respecter impérativement : Précautions TP conversion d énergie 1A Les sources d énergie continues ou alternatives utilisées en Electrotechnique ou Electronique de Puissance sont souvent des sources de tension non limitées en courant

Plus en détail

PARTIE THEORIQUE. 2 - Machines à courant continu (moteur et génératrice)

PARTIE THEORIQUE. 2 - Machines à courant continu (moteur et génératrice) Génératrice et moteur à courant continu PARTIE THEORIQUE 1 - Essais des machines électriques Lorsqu'on construit une machine, on optimise ses paramètres pour obtenir le meilleur rendement pour des conditions

Plus en détail

transformateurs : 20 A 100 A 600 V 120 V Le schéma de câblage de l'autotransformateur de rapport 600V / 720V est le suivant : 100 A 120 V

transformateurs : 20 A 100 A 600 V 120 V Le schéma de câblage de l'autotransformateur de rapport 600V / 720V est le suivant : 100 A 120 V 1 Transformateur parfait : transformateurs : 1) On désire alimenter sous une tension de 220 V un récepteur monophasé absorbant 50 A avec un facteur de puissance de 0,6 arrière (inductif). Ce récepteur

Plus en détail

Savoir-faire expérimentaux.

Savoir-faire expérimentaux. LYCEE LOUIS DE CORMONTAIGNE. 12 Place Cormontaigne BP 70624. 57010 METZ Cedex 1 Tél.: 03 87 31 85 31 Fax : 03 87 31 85 36 Sciences Appliquées. Savoir-faire expérimentaux. Référentiel : S5 Sciences Appliquées.

Plus en détail

Sciences et technologie industrielles

Sciences et technologie industrielles Sciences et technologie industrielles Spécialité : Génie Energétique Classe de terminale Programme d enseignement des matières spécifiques Sciences physiques et physique appliquée CE TEXTE REPREND LE PUBLIE

Plus en détail

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Sous la direction : M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Préparation et élaboration : AMOR YOUSSEF Présentation et animation : MAHMOUD EL GAZAH MOHSEN BEN LAMINE AMOR YOUSSEF Année scolaire : 2007-2008 RECUEIL

Plus en détail

Cours d électrotechnique

Cours d électrotechnique MACHINE TOURNANTE A COURANT CONTINU LES MACHINES A COURANT CONTINU PARTIE N 3 : LE MOTEUR TABLE DES MATIERES 1. Principe de fonctionnement... 3 1.1. Principe de base... 3 1.2. Pour N spires à l induit...

Plus en détail

Induction électromagnétique

Induction électromagnétique Induction électromagnétique Sommaire I) Théorie de l induction électromagnétique..2 A. Introduction 2 B. Notion de force électromotrice 3 C. Loi de Faraday..5 D. Quelques applications.7 Spire circulaire

Plus en détail

Le moteur à courant continu

Le moteur à courant continu Le moteur à courant continu II Constitution du moteur Le présent document s'inscrit dans le cadre de l'enseignement de la motorisation en BTS Conception de Produits Industriels (). Le référentiel de formation

Plus en détail

Conversion électronique statique

Conversion électronique statique Conversion électronique statique Sommaire I) Généralités.2 A. Intérêts de la conversion électronique de puissance 2 B. Sources idéales.3 C. Composants électroniques..5 II) III) Hacheurs..7 A. Hacheur série

Plus en détail

MACHINE SYNCHRONE MACHINE BRUSHLESS (SYNCHRONE AUTOPILOTE)

MACHINE SYNCHRONE MACHINE BRUSHLESS (SYNCHRONE AUTOPILOTE) MACHINE SYNCHRONE MACHINE BRUSHLESS (SYNCHRONE AUTOPILOTE) SOMMAIRE 1 GENERALITES...2 1.1 DOMAINES D EMPLOI... 2 1.2 CONSTITUTION SOMMAIRE ET SYMBOLES NORMALISES DES MACHINES SYNCHRONES... 3 1.3 PRINCIPE

Plus en détail

TPE Alternateur. Jordan Offroy Jérémy Brandt Nicolas Crosetti Bastien Dherbomez

TPE Alternateur. Jordan Offroy Jérémy Brandt Nicolas Crosetti Bastien Dherbomez TPE Alternateur Jordan Offroy Jérémy Brandt Nicolas Crosetti Bastien Dherbomez 1 Thème : Avancées scientifiques et réalisations techniques. Problématique : Comment peut-on transformer de l énergie mécanique

Plus en détail

GÉNÉRATEURS CC (dynamos) en usage éolien mise à jour novembre 2004

GÉNÉRATEURS CC (dynamos) en usage éolien mise à jour novembre 2004 GÉNÉRATEURS CC (dynamos) en usage éolien mise à jour novembre 2004 Les génératrices CC existent depuis le 19ème siècle basées sur l'invention du Belge Zenobe GRAMME. Ces engins plus modernes dans leur

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE S e s s i o n 2 0 0 8 PHYSIQUE APPLIQUÉE Série : Spécialité : Sciences et Technologies industrielles Génie Électrotechnique Durée de l'épreuve : 4 heures coefficient : 7 L'usage

Plus en détail

Syllabus d électricité. G. Barmarin

Syllabus d électricité. G. Barmarin Syllabus d électricité G. Barmarin 2012-2013 1 2 3 Table des matières 4 Electrostatique Histoire 5 Expérience : Conclusion : il existe deux types de charges que l on qualifiera de positive et négative

Plus en détail

LE CIRCUIT DE CHARGE

LE CIRCUIT DE CHARGE MAINTENANCE AUTOMOBILE 1 LE CIRCUIT DE CHARGE PROBLÈME POSÉ Les véhicules automobiles modernes sont maintenant équipés de circuits électriques et électroniques aussi variés que nombreux. Il est donc nécessaire

Plus en détail

ALIMENTATIONS A DECOUPAGE

ALIMENTATIONS A DECOUPAGE Polytech'Nice 4 ème Année T.P. d'electronique TP N 6 AIMENTATIONS A DECOUPAGE I. e mécanisme de régulation à découpage e but de cette manipulation est la compréhension du mécanisme de régulation par découpage.

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section i-prépa annuel -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section i-prépa annuel - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section i-prépa annuel - I. Vecteur champ magnétique : a) Détection : si l on saupoudre de limaille de fer un support horizontal au-dessous

Plus en détail

Chapitre P12 : Le magnétisme

Chapitre P12 : Le magnétisme : ) Qu'est-ce que le champ magnétique? 1) Comment détecter un champ magnétique? Expérience : Voir fiche Expériences 1 et 2 En un lieu donné, une aiguille aimantée, pouvant tourner dans un plan horizontal,

Plus en détail

Electricité et magnétisme - TD n 10 Induction

Electricité et magnétisme - TD n 10 Induction Electricité et magnétisme - TD n 1 Induction 1. Inductance mutuelle - transformateur On considère un solénoïde de section circulaire, de rayon R 1, de longueur, et constitué de N 1 spires. A l intérieur

Plus en détail

Electrotechnique triphasé. Chapitre 11

Electrotechnique triphasé. Chapitre 11 Electrotechnique triphasé Chapitre 11 CADEV n 102 679 Denis Schneider, 2007 Table des matières 11.1 GÉNÉRALITÉS... 2 11.1 1 DÉFINITION TENSIONS TRIPHASÉES... 2 11.1.2 COURANTS TRIPHASÉS... 2 11.1.3 AVANTAGE

Plus en détail

TUTORAT D'ELECTROTECHNIQUE

TUTORAT D'ELECTROTECHNIQUE DRIEU Samuel GARIT Florent TUTORAT D'ELECTROTECHNIQUE Etude d'un véhicule électrique Nous allons ici étudier un véhicule tout électrique mue par une machine électrique. Dans une première partie, nous étudierons

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la maquette

Manuel d'utilisation de la maquette Manuel d'utilisation de la maquette AÉROGÉNÉRATEUR À COURANT ALTERNATIF (énergie éolienne avec transformation d énergie) Enseignement primaire et collège Articles Code Aérogénérateur à courant alternatif

Plus en détail

L ALLUMAGE. Rappel : Rôle du circuit d allumage : Amorcer à un instant bien précis la combustion du mélange air/carburant contenu dans le cylindre.

L ALLUMAGE. Rappel : Rôle du circuit d allumage : Amorcer à un instant bien précis la combustion du mélange air/carburant contenu dans le cylindre. L ALLUMAGE Rappel : Rôle du circuit d allumage : Amorcer à un instant bien précis la combustion du mélange air/carburant contenu dans le cylindre. - 1 - Création de l arc électrique : L arc électrique

Plus en détail

SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUEE

SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUEE BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIEllES GENIE MECANIQUE SESSION 2007 SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUEE Durée: 2 heures Coefficient : 5 L'emploi de toutes les calculatrices

Plus en détail

LE CIRCUIT DE DEMARRAGE dém. 1/6

LE CIRCUIT DE DEMARRAGE dém. 1/6 LE CIRCUIT DE DEMARRAGE dém. 1/6 I DESCRIPTION - Le circuit est composé d'une batterie, d'un contacteur général (allumage / démarrage ) et d'un démarreur. + contact + batterie + allumage - masse + AVC

Plus en détail

Observation : Le courant induit circule dans le sens opposé.

Observation : Le courant induit circule dans le sens opposé. 2 e BC 3 Induction électromagnétique 21 Chapitre 3: Induction électromagnétique 1. Mise en évidence du phénomène : expériences fondamentales a) Expérience 1 1. Introduisons un aimant dans une bobine connectée

Plus en détail

PUISSANCE ELECTRIQUE

PUISSANCE ELECTRIQUE PUISSANCE ELECTRIQUE I COURANT CONTINU 1 absorbée par un récepteur 2 Puissance thermique et effet Joule 3 Bilan des puissances a) Conducteur ohmique Conducteur P abs Ohmique P ut = P j le rendement est

Plus en détail

Le moteur asynchrone triphasé

Le moteur asynchrone triphasé Le moteur asynchrone triphasé 1 ) Généralités Le moteur asynchrone triphasé est largement utilisé dans l'industrie, sa simplicité de construction en fait un matériel très fiable et qui demande peu d'entretien.

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES «Génie Électronique» Session 2012 Épreuve : PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée de l'épreuve : 4 heures Coefficient : 5 Dès que le sujet vous est

Plus en détail

L induction électromagnétique et la loi de Faraday (Tous les cours à partir du cours XIX)

L induction électromagnétique et la loi de Faraday (Tous les cours à partir du cours XIX) L induction électromagnétique et la loi de Faraday (Tous les cours à partir du cours XIX) Le phénomène d induction électromagnétique peut être mis en évidence par les deux expériences simples suivantes.

Plus en détail

LES APPAREILS A DEVIATION EN COURANT CONTINU ( LES APPREILS MAGNETOELECTRIQUES)

LES APPAREILS A DEVIATION EN COURANT CONTINU ( LES APPREILS MAGNETOELECTRIQUES) Chapitre 3 LES APPARELS A DEVATON EN COURANT CONTNU ( LES APPRELS MAGNETOELECTRQUES) - PRNCPE DE FONCTONNEMENT : Le principe de fonctionnement d un appareil magnéto-électrique est basé sur les forces agissant

Plus en détail

Chapitre 7: Énergie et puissance électrique. Lequel de vous deux est le plus puissant? L'énergie dépensée par les deux est-elle différente?

Chapitre 7: Énergie et puissance électrique. Lequel de vous deux est le plus puissant? L'énergie dépensée par les deux est-elle différente? CHAPITRE 7 ÉNERGIE ET PUISSANCE ÉLECTRIQUE 2.4.0 Découvrir les grandeurs physiques qui influencent l'énergie et la puissance en électricité. Vous faites le grand ménage dans le sous-sol de la maison. Ton

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES GÉNIE MÉCANIQUE SESSION 2009. Polynésie SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUÉE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES GÉNIE MÉCANIQUE SESSION 2009. Polynésie SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUÉE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES GÉNIE MÉCANIQUE SESSION 2009 Polynésie SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée : 2 heures Coefficient : 5 L'emploi de toutes les

Plus en détail

CHAPITRE XII : L'induction électromagnétique et les inducteurs

CHAPITRE XII : L'induction électromagnétique et les inducteurs CHAPITRE XII : L'induction électromagnétique et les inducteurs XII. 1 Nous avons vu dans le chapitre XI qu'un courant produisait un champ magnétique. A la suite de cette observation, les scientifiques

Plus en détail

Les résistances de point neutre

Les résistances de point neutre Les résistances de point neutre Lorsque l on souhaite limiter fortement le courant dans le neutre du réseau, on utilise une résistance de point neutre. Les risques de résonance parallèle ou série sont

Plus en détail

Exercice n 1: PRINCIPE DE L'ALLUMAGE D'UNE VOITURE (6,5 points)

Exercice n 1: PRINCIPE DE L'ALLUMAGE D'UNE VOITURE (6,5 points) Exercice n 1: PRINCIPE DE L'ALLUMAGE D'UNE VOITURE (6,5 points) Afrique 2007 http://labolycee.org 1.La batterie : principe de fonctionnement La batterie d'une voiture est un accumulateur au plomb constitué

Plus en détail

ANALYSE HARMONIQUE SUR RESEAU EDF. Enoncé des Travaux Pratiques

ANALYSE HARMONIQUE SUR RESEAU EDF. Enoncé des Travaux Pratiques Lycée Edouard Belin 70 000 VESOUL BTS Electrotechnique Essai de système Première partie: ANALYSE HARMONIQUE SUR RESEAU EDF SOMMAIRE Electrotechnique. Enoncé du T.P effectué en BTS Deuxième partie: harmoniques.

Plus en détail

Exercice n 1: PRINCIPE DE L'ALLUMAGE D'UNE VOITURE (6,5 points)

Exercice n 1: PRINCIPE DE L'ALLUMAGE D'UNE VOITURE (6,5 points) Exercice n 1: PRINCIPE DE L'ALLUMAGE D'UNE VOITURE (6,5 points) Afrique 2007 http://labolycee.org 1.La batterie : principe de fonctionnement La batterie d'une voiture est un accumulateur au plomb constitué

Plus en détail

LES SYSTEMES D ALLUMAGE DES MOTEURS ESSENCE.

LES SYSTEMES D ALLUMAGE DES MOTEURS ESSENCE. LES SYSTEMES D ALLUMAGE DES MOTEURS ESSENCE. GMB TECHNOLOGIE SYSTEMES D ALLUMAGE 2 / 36 Objectifs de la leçon. Exprimer le processus de combustion à partir de l'étincelle Définir l'avance à l'allumage

Plus en détail

Chapitre 11 Bilans thermiques

Chapitre 11 Bilans thermiques DERNIÈRE IMPRESSION LE 30 août 2013 à 15:40 Chapitre 11 Bilans thermiques Table des matières 1 L état macroscopique et microcospique de la matière 2 2 Énergie interne d un système 2 2.1 Définition.................................

Plus en détail

CIRCUIT DE CHARGE DOCUMENT RESSOURCE

CIRCUIT DE CHARGE DOCUMENT RESSOURCE CIRCUIT DE CHARGE DOCUMENT RESSOURCE Tous les véhicules, du scooter au camion, possèdent aujourd hui des systèmes électriques (démarrage, signalisation, injections, confort) qui nécessitent une unité de

Plus en détail

Université libanaise. Synchrocoupleur Automatique

Université libanaise. Synchrocoupleur Automatique Université libanaise Faculté de génie III Beyrouth Hadath Département électricité et électronique Informatique Industrielle Projet de fin d étude Synchrocoupleur Automatique Préparé par : Hassan Dawood------------------------------------Mohamad

Plus en détail

Objectifs : Notion de rendement. 1 ère GMB Technologie Les performances moteur 1 / 14

Objectifs : Notion de rendement. 1 ère GMB Technologie Les performances moteur 1 / 14 1 ère GMB Technologie Les performances moteur 1 / 14 Les performances moteur Objectifs : L élève devra être capable de : Définir et calculer un rendement global du moteur ; Citer les paramètres influents

Plus en détail

Tournez la page S.V.P.

Tournez la page S.V.P. 17 Tourne la page S.V.P. Le problème est constitué de quatre parties indépendantes La mesure de l intensité d un courant électrique peut nécessiter des méthodes très éloignées de celle utilisée dans un

Plus en détail

Travaux pratiques. Module Électricité 2. Électrocinétique, circuits magnétiques, transformateur monophasé, système triphasé

Travaux pratiques. Module Électricité 2. Électrocinétique, circuits magnétiques, transformateur monophasé, système triphasé 1ère année d IUT de Mesures Physiques Travaux pratiques Module Électricité 2 Électrocinétique, circuits magnétiques, transformateur monophasé, système triphasé Arnaud MARTIN (rédaction) & Olivier BACHELIER

Plus en détail

Etude d un haut-parleur

Etude d un haut-parleur Etude d un haut-parleur Le haut-parleur électrodynamique, dont l invention remonte à plus de cent ans, n a pas évolué dans son principe. Il a été amélioré d année en année par l utilisation de nouvelles

Plus en détail

M ACHINES ASYNCHRONES

M ACHINES ASYNCHRONES O1MM 2e année M ACHINES ASYNCHRONES Cours et Problèmes Claude C HEVASSU Grégory VALENTIN version du 21 septembre 2014 Table des matières 1 Machines asynchrones 1 1.1 Symboles..................................

Plus en détail

GENERALITES SUR LA MESURE DE TEMPERATURE

GENERALITES SUR LA MESURE DE TEMPERATURE Distributeur exclusif de GENERALITES SUR LA MESURE DE TEMPERATURE INTRODUCTION...2 GENERALITES SUR LA MESURE DE TEMPERATURE...2 La température...2 Unités de mesure de température...3 Echelle de température...3

Plus en détail

METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE

METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE Baccalauréat Professionnel Electrotechnique Energie Equipements Communicants MESURES SUR DES APPLICATIONS PROFESSIONNELLES S01 CIRCUITS PARCOURUS PAR DU COURANT CONTINU GENERATEUR/RECEPTEUR

Plus en détail

Cahier technique n 207

Cahier technique n 207 Collection Technique... Cahier technique n 207 Les moteurs électriques pour mieux les piloter et les protéger E. Gaucheron Building a New Electric World * Les Cahiers Techniques constituent une collection

Plus en détail

COSINUS PHI (site d'electrotech-city - Walter DI PILLA)

COSINUS PHI (site d'electrotech-city - Walter DI PILLA) COSINUS PHI (site d'electrotech-city - Walter DI PILLA) SOMMAIRE : INTRODUCTION : INTRODUCTION I - LES FAITS point de vue du distributeur d'énergie point de vue du client II - LE COS Phi : UN PEU DE THEORIE

Plus en détail

MESURE DES TENSIONS ET DES COURANTS

MESURE DES TENSIONS ET DES COURANTS Chapitre 7 MESURE DES TENSIONS ET DES COURANTS I- MESURE DES TENSIONS : I-1- Généralités : Pour mesurer la tension UAB aux bornes d un récepteur, il faut brancher un voltmètre entre les points A et B (

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGÉS MOBILITÉ ÉLECTRIQUE

TRAVAUX DIRIGÉS MOBILITÉ ÉLECTRIQUE TRAVAUX DIRIGÉS MOBILITÉ ÉLECTRIQUE REDRESSEURS HACHEURS ONDULEURS pour l association CONVERTISSEURS MACHINES VARIATION de VITESSE DUT GEii 2 ème année Module AT 11 T.D. 1 - ÉTUDE D UN REDRESSEUR ALIMENTANT

Plus en détail

Module d Electricité. 2 ème partie : Electrostatique. Fabrice Sincère (version 3.0.1) http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere

Module d Electricité. 2 ème partie : Electrostatique. Fabrice Sincère (version 3.0.1) http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere Module d Electricité 2 ème partie : Electrostatique Fabrice Sincère (version 3.0.1) http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere 1 Introduction Principaux constituants de la matière : - protons : charge

Plus en détail

Interaction milieux dilués rayonnement Travaux dirigés n 2. Résonance magnétique : approche classique

Interaction milieux dilués rayonnement Travaux dirigés n 2. Résonance magnétique : approche classique PGA & SDUEE Année 008 09 Interaction milieux dilués rayonnement Travaux dirigés n. Résonance magnétique : approche classique Première interprétation classique d une expérience de résonance magnétique On

Plus en détail

Notice d Utilisation du logiciel Finite Element Method Magnetics version 3.4 auteur: David Meeker

Notice d Utilisation du logiciel Finite Element Method Magnetics version 3.4 auteur: David Meeker Notice d Utilisation du logiciel Finite Element Method Magnetics version 3.4 auteur: David Meeker DeCarvalho Adelino adelino.decarvalho@iutc.u-cergy.fr septembre 2005 Table des matières 1 Introduction

Plus en détail

Chapitre 7. Électromagnétisme. 7.1 Magnétisme. 7.1.1 Aimants

Chapitre 7. Électromagnétisme. 7.1 Magnétisme. 7.1.1 Aimants Chapitre 7 Électromagnétisme 7.1 Magnétisme 7.1.1 Aimants Les aimants furent découverts d abord en Chine et puis en Grèce. Les premiers aimants sont des pierres noires qui ont la propriété d attirer des

Plus en détail

Etude d'un monte-charge

Etude d'un monte-charge BTS ELECTROTECHNIQUE Session 1998 3+

Plus en détail

ÉLECTROMAGNÉTISME BLINDAGE ELECTROMAGNETIQUE

ÉLECTROMAGNÉTISME BLINDAGE ELECTROMAGNETIQUE Spé ψ 1-11 Devoir n ÉLECTROMAGNÉTISME LINDAGE ELECTROMAGNETIQUE Ce problème s intéresse à certains aspects du blindage électromagnétique par des conducteurs La section A rassemble quelques rappels destinés

Plus en détail

Modélisation et simulation des systèmes électriques Modélisation d une chaîne de traction d un véhicule électrique

Modélisation et simulation des systèmes électriques Modélisation d une chaîne de traction d un véhicule électrique Modélisation et simulation des systèmes électriques Modélisation d une chaîne de traction d un véhicule électrique 1 A But On souhaite développer le modèle et la commande d une chaîne de traction reposant

Plus en détail

Projet 2006/2007 V.A.E. Simulation PWM et régulation du courant moteur

Projet 2006/2007 V.A.E. Simulation PWM et régulation du courant moteur Projet 2006/2007 V.A.E. Simulation PWM et régulation du courant moteur 1. Simulation d'un bras de pont en PWM Paramétrage des éléments : Vtri : V1=-1V; V2=1V; TD=0; TR=49.5uS; TF=49.5uS; PW=1u; PER=100uS

Plus en détail

Chapitre III : les appareils de mesure

Chapitre III : les appareils de mesure République Algérienne Démocratique et Populaire وزارة التعلیم العالي و البحث العلمي Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique جامعة الوادي Faculté des Sciences et de la Technologie

Plus en détail

COURS D ÉLECTROTECHNIQUE

COURS D ÉLECTROTECHNIQUE Direction Génerale des Etudes Technologiques Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Nabeul COURS D ÉLECTROTECHNIQUE Licence génie électrique niveau 2 Amari Mansour Technologue en Génie ÉLectrique

Plus en détail

Classe : 4 ème SC.T 4

Classe : 4 ème SC.T 4 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION LYCEE Med Ali Annabi Ras Djebel Coefficient : 4 Durée : 4 H Classe : 4 ème SC.T 4 1-/ MISE EN SITUATION DU SYSTEME DANS SON CONTEXTE Dans

Plus en détail

Electricité Générale

Electricité Générale Electricité Générale Electricité 1 Livret 4 Résistance Loi d Ohm Loi de Joule Mise à jour février 2007 *FC1207041.1* FC 1207 04 1.1 Centre National d Enseignement et de Formation A Distance Réalisation

Plus en détail

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 Pour faciliter la correction et la surveillance, merci de répondre aux 3 questions sur des feuilles différentes et d'écrire immédiatement votre nom sur toutes

Plus en détail

ELECTROMAGNÉTISME. EM1 Magnétisme et champ magnétique. 1 Propriétés des aimants. 2 Vecteur champ magnétique

ELECTROMAGNÉTISME. EM1 Magnétisme et champ magnétique. 1 Propriétés des aimants. 2 Vecteur champ magnétique LCD Physique II è BC 1 ELECTROMAGÉTISME EM1 Magnétisme et champ magnétique 1 Propriétés des aimants Aimant=corps capable de désorienter une boussole, d'attirer du fer, de repousser ou d'attirer un autre

Plus en détail

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2013 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

Session de Juillet 2001. Durée 2 H Documents interdits.

Session de Juillet 2001. Durée 2 H Documents interdits. Session de Juillet 2001 Durée 2 H Documents interdits. Exercice 1 : Oscillations forcées de dipôles électriques Lors d une séance de travaux pratiques, les élèves sont conduits à étudier les dipôles en

Plus en détail

L ÉLECTRICITÉ : ÊTES-VOUS AU COURANT? SCP 4011-2. Corrigé des exercices supplémentaires. Centre Christ Roi Mont-Laurier

L ÉLECTRICITÉ : ÊTES-VOUS AU COURANT? SCP 4011-2. Corrigé des exercices supplémentaires. Centre Christ Roi Mont-Laurier L ÉLECTRICITÉ : ÊTES-VOUS AU COURANT? Corrigé des exercices supplémentaires Centre Christ Roi Mont-Laurier Le 29 novembre 2005 SCP 4011 1. Associez chaque unité de mesure donnée à un des items énumérés

Plus en détail

Etude et contrôle du système de démarrage

Etude et contrôle du système de démarrage THÈME : LE CIRCUIT DE DÉMARRAGE TITRE : Etude et contrôle du système de démarrage TYPE : Ressources formateurs 1.1.1. Cours 1.1.2. T.P. Date mise à jour 12 Octobre 2004 Auteur référent Nom : BERTIN G.

Plus en détail

Machine synchrone autopilotée : application aux asservissements : moteur brushless

Machine synchrone autopilotée : application aux asservissements : moteur brushless Machine synchrone autopilotée : application aux asservissements : moteur brushless Cours non exhaustif destiné aux étudiants de BTS maintenance industrielle (les textes en italiques ne sont pas à être

Plus en détail

Machine à courant continu

Machine à courant continu Machine à courant continu Technologie, choix et alimentation des machines à courant continu Objectif Choisir un ensemble moto-variateur à courant continu à partir d un cahier des charges. Pré-requis Mécanique

Plus en détail

Propagation des ondes électromagnétiques dans le vide

Propagation des ondes électromagnétiques dans le vide Chapitre 5 Propagation des ondes électromagnétiques dans le vide 5.1 Equations de propagation pour E et B Dans le vide, au voisinage de tout point où les charges et les courants sont nuls, les équations

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. PREAMBULE : Objectif et Motivations. CHAPITRE I : Cinématique du point matériel

TABLE DES MATIERES. PREAMBULE : Objectif et Motivations. CHAPITRE I : Cinématique du point matériel TABLE DES MATIERES I PREAMBULE : Objectif et Motivations CHAPITRE I : Cinématique du point matériel I.1 : Introduction I.2 : Cinématique à 1 dimension I.2.1 : Repérage du mobile I.2.2 : La vitesse moyenne

Plus en détail

CHAPITRE XIII : Les circuits à courant alternatif : déphasage, représentation de Fresnel, phaseurs et réactance.

CHAPITRE XIII : Les circuits à courant alternatif : déphasage, représentation de Fresnel, phaseurs et réactance. XIII. 1 CHAPITRE XIII : Les circuits à courant alternatif : déphasage, représentation de Fresnel, phaseurs et réactance. Dans les chapitres précédents nous avons examiné des circuits qui comportaient différentes

Plus en détail

MACHINE ASYNCHRONE A DOUBLE ALIMENTATION Les lois de commande en régime permanent.

MACHINE ASYNCHRONE A DOUBLE ALIMENTATION Les lois de commande en régime permanent. HAKIM BENNANI MACHINE ASYNCHRONE A DOUBLE ALIMENTATION Les lois de commande en régime permanent. Mémoire présenté à la Faculté des études supérieures et postdoctorales de l Université Laval dans le cadre

Plus en détail

Champ électromagnétique?

Champ électromagnétique? Qu est-ce qu un Champ électromagnétique? Alain Azoulay Consultant, www.radiocem.com 3 décembre 2013. 1 Définition trouvée à l article 2 de la Directive «champs électromagnétiques» : des champs électriques

Plus en détail

Devoir de synthèse N 1 Décembre 2011

Devoir de synthèse N 1 Décembre 2011 Lycée Privé Alfarabi SFAX Devoir de synthèse N 1 Décembre 2011 2011 / 2012 Section : Sciences de l informatiques Coefficient : 3 EPREUVE : SCIENCES PHYSIQUES Durée : 3 heures M. Abdmouleh Nabil Le devoir

Plus en détail

Sujets et Corrigés d Oral Blanc de Sciences Physiques et Physique Appliquée STI Génie Civil

Sujets et Corrigés d Oral Blanc de Sciences Physiques et Physique Appliquée STI Génie Civil Sujets et Corrigés d Oral Blanc de Sciences Physiques et Physique Appliquée STI Génie Civil Réalisés par Emmanuel HOURDEQUIN Professeur de Physique au lycée Livet de Nantes à partir de sujets du baccalauréat

Plus en détail

L électricité et le magnétisme

L électricité et le magnétisme L électricité et le magnétisme Verdicts et diagnostics Verdict CHAPITRE 5 STE Questions 1 à 26, A à D. 1 QU EST-CE QUE L ÉLECTRICITÉ? (p. 140-144) 1. Vanessa constate qu un objet est chargé positivement.

Plus en détail

VENTELEC RENOUVELER L AIR

VENTELEC RENOUVELER L AIR OBJECTIF Etudier l influence du Variateur de vitesse, sur le banc moto-ventilateur, en phase de démarrage et en régime établi (volet totalement OUVERT). Mettre en œuvre les mesureurs et leurs accessoires.

Plus en détail

Apprenez comment résoudre ce problème dans ce chapitre. www.copperconsultancy.com/about-us/about-copper/

Apprenez comment résoudre ce problème dans ce chapitre. www.copperconsultancy.com/about-us/about-copper/ Le solénoïde montré sur la figure a une inductance de mh et est traversé par un courant de 1 A. Le fil qui forme le solénoïde a une résistance de,5. Quelle est la différence de potentiel entre les deux

Plus en détail