Mémoire de la Shoah. Dossier de documents

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mémoire de la Shoah. Dossier de documents"

Transcription

1 Mémoire de la Shoah Dossier de documents Plan du dossier / Cartes : localiser les camps de concentration et d'extermination / Les journaux d'avril 1945: le difficile retour des déportés / Exposition : «Après la Shoah» / Livre : Si c'est un homme de P. Lévy / Livre : 1945 : la découverte / Médias autour de la question / Informations sur le voyage à Oświęcim / Informations sur le centre de documentation Mentions légales : en raison des reproductions de documents qui figurent dans ce dossier documentaire, son usage est strictement réservé aux enseignants et élèves directement concernés par l'acte d enseignement (diffusion limitée au lycée Théophile Gautier). G. Fernandez, professeur-documentaliste, Novembre 2016

2 Mémoire de la Shoah Documents complémentaires La visite du 22 novembre 2016 au camp d'auswitchz II (Birkenau) et au camp d'auswitchz I (camp principal) est proposée aux élèves du CAP des métiers de la sécurité. Cette visite a lieu dans un espace que le gouvernement polonais a décidé de préserver après la deuxième guerre mondiale. Cette préservation autorise un devoir de mémoire de ces événements dramatiques qui ont touché tout le continent européen. Entretenir la mémoire permet d'éviter que ne se reproduise un tel crime contre l'humanité. Il faut aussi que chacun soit capable, dans la société d'aujourd'hui, de chercher des informations sur ce sujet en autonomie, pour se défendre des fausses informations, se garder des rumeurs et de l'antisémitisme, en un mot, être capable de réagir en société comme un citoyen responsable, c'est-à-dire en se basant sur des faits étayés (des documents objectifs) et non la rumeur ou l'affirmation péremptoire. Vocabulaire Rumeur : bruit qui se répand dans le public, dont l'origine est inconnue ou incertaine et à la véracité douteuse : Des rumeurs de guerre. (D'après larousse.fr) Etayer : soutenir ou mettre en évidence quelque chose par des arguments et des preuves solides. (D'après larousse.fr) Mémoire : 1) Activité biologique et psychique qui permet d'emmagasiner, de conserver et de restituer des informations. 2) Ensemble des faits passés qui reste dans le souvenir des hommes, d'un groupe : La mémoire d'un peuple. (D'après larousse.fr) Antisémitisme : hostilité manifestée aux juifs et érigée parfois en doctrine ou en mouvement réclamant contre les juifs des mesures d'exception. (D'après CNRTL/Otholang)

3 Cartes

4 Localisation de la ville d'oświęcim en Pologne 1498 kilomètres, 16 heures de route

5 La presse d'époque

6

7

8

9

10

11 Exposition

12 Exposition jusqu'au 20 Novembre 2016 Accès et horaires MÉMORIAL DE LA SHOAH 17 rue Geoffroy l Asnier Paris HORAIRES De 10h à 18h tous les jours, sauf le samedi.

13 Le mémorial de la Shoah s interroge sur la vie après les camps et la sortie du génocide pendant trois années en France, en Allemagne et en Pologne. Comment revenir à une vie «normale» et, avant toute chose : où rentrer après ces mois et ces années d enfermement? Comment se réinsérer dans une société européenne? L exposition en ligne s organise autour de six thèmes : la sortie du génocide et la libération des camps ; les déplacements des déportés à travers l Europe et les premières vagues de migrations vers la Palestine, l Australie ou les Amériques ; l aide financière mise en place par les organisations internationales mais aussi les associations juives américaines ; la reprise de la vie quotidienne dans les anciens quartiers juifs des capitales européennes ainsi que dans les camps de rescapés ; rendre justice et les revendications autour des bien spoliés ; la construction d une première mémoire à travers les commissions historiques juives et les premières commémorations.

14 Textes et dossier

15 L'ordonnance du 1er mai 1945 relative à la réintégration et au réemploi des déportés Consulter sur A droit à la réintégration dans son emploi : 1 Tout militaire de l armée française ou d'une armée alliée au cours des hostilités, 2 Tout prisonnier de guerre rapatrié ; 3 Toute personne détenue ou maintenue en détention en France ou déportée à l étranger Les employeurs sont tenus d'embaucher dans les emplois qu'ils ont déclarés vacants les personnes bénéficiaires qui leur sont présentées par le service de la main-d'oeuvre. Par le Gouvernement provisoire de la République française : C. DE GAULLE.

16 Le retour des déportés : dossier pédagogique https://www.canope-creteil.fr/lire/deportation html#12

17

18 Livres

19 "1945. La découverte" de Annette Wieviorka «Nous savions. Le monde en avait entendu parler. Mais jusqu à présent aucun d entre nous n avait vu. C est comme si nous avions enfin pénétré à l intérieur même des replis de ce coeur maléfique.» Buchenwald, Dachau, Bergen-Belsen La découverte des camps de concentration nazis par les Alliés en avril et mai 1945 se fit au hasard de la progression des troupes. Libérer les déportés n était pas un but de guerre et rien ou presque n avait été prévu pour eux. Dans chaque camp où ils pénètrent, les soldats alliés découvrent les corps décharnés des survivants, les pyramides de cadavres laissés par les nazis. Correspondants de guerre, deux hommes sont parmi les premiers à entrer dans cet enfer. Le premier s appelle Meyer Levin. Il est américain, écrivain et journaliste. Le second est un Français : Éric Schwab est photographe de l AFP. Tous deux circulent à bord d une jeep aux côtés de l armée américaine. Tous deux sont juifs. Tous deux sont animés par une quête obsédante : le premier recherche ce qui reste du monde juif, le second recherche sa mère déportée. À leurs côtés, nous vivons les premiers moments de cet événement immense dont l onde de choc n a cessé d ébranler la conscience mondiale. Directrice de recherche émérite au CNRS, Annette Wieviorka est une spécialiste mondialement reconnue de la mémoire de la Shoah.

20 Levi, Primo ( ) Si c'est un homme : addendum de Paris : Julliard. 317 p.. Notice oai:bnf.fr:gallica/ark:/120148/cb k (consultation : T22:14:32Z). Est-ce que les Allemands, est-ce que les Alliés savaient ce qui se passait? Comment est-il possible qu'un tel génocide, que l'extermination de millions d'êtres humains ait pu se perpétrer au cœur de l'europe sans que Personne n'en ait rien su? Êtes vous retourné à Auswitchz après votre libération? Comment s'explique la haine fanatique des nazis pour les juifs? Qu'est-ce que l'antisémitisme? Pour répondre à ces questions : pages

21 Levi, Primo. Si c'est un homme. Disponible au centre de documentation https://www.ac-paris.fr/serail/jcms/s1_ /vision-de-la-shoah-participa

22 Levi, Primo. Si c'est un homme. Disponible au centre de documentation

23 Multimédia

24 Le fils de Saul Dans les horreurs d'auschwitz en 1944, un prisonnier est forcé de brûler les corps des personnes de sa propre communauté d'origine et tente de survivre moralement en s'accrochant à sauver des flammes le corps d'un jeu enfant décédé qu'il identifie à son fils. De : László Nemes Nuit et brouillard (documentaire, 32 minutes) 1955 : Alain Resnais, à la demande du comité d'histoire de la Seconde Guerre mondiale, se rend sur les lieux où des milliers d'hommes, de femmes et d'enfants ont perdu la vie. Il s'agit d'orianenbourg, Auschwitz, Dachau, Ravensbruck, Belsen, Neuengamme, Struthof. Avec Jean Cayrol et l'aide de documents d'archives, il retrace le lent calvaire des déportés. Le mémorial de la Shoah : vidéo de la chaine youtube. Eduquer contre la haine https://www.youtube.com/watch?v=ll510decxfc

25 Activité Aller plus loin et susciter le débat en classe (EMC) Lutte contre le racisme et l'antisémitisme : https://www.youtube.com/watch?v=aa8g-lhb_h8 Ajoutée le 26 févr Il agresse un juif Antisémitisme Cam Clash : Avec l'émission Cam Clash, France 4 s attaque aux clichés et ouvre le débat sur les incivilités et les discriminations qui nous concernent tous. Tout commence par les histoires vraies des témoins de Cam Clash. Ils ont tous été victimes de situations injustes ou discriminantes. Puis, l émission reproduit avec des complices la situation qu ils ont vécue. Qui va détourner le regard, rester indifférent?

26

27

28

A LA DECOUVERTE DE LA SHOAH

A LA DECOUVERTE DE LA SHOAH A LA DECOUVERTE DE LA SHOAH «Auschwitz est un lieu où, à la fois, il y a peu et beaucoup à voir. Peu, car c est avant tout un immense champ de ruines. Beaucoup, car ses ruines lorsqu on en connaît l histoire,

Plus en détail

DISTINGUER LES DIMENSIONS ARTISTIQUES ET HISTORIQUES DE L ŒUVRE : la représentation du processus d extermination

DISTINGUER LES DIMENSIONS ARTISTIQUES ET HISTORIQUES DE L ŒUVRE : la représentation du processus d extermination DISTINGUER LES DIMENSIONS ARTISTIQUES ET HISTORIQUES DE L ŒUVRE : la représentation du processus d extermination 2) Après avoir lu les documents historiques ci-dessous analysez les vignettes extraites

Plus en détail

Voyage à Auschwitz-Birkenau

Voyage à Auschwitz-Birkenau Lycée Marie Madeleine Fourcade à Gardanne - Site académique > LES DISCIPLINES > HISTOIRE GEOGRAPHIE > Voyage à Auschwitz-Birkenau Voyage à Auschwitz-Birkenau jeudi 30 janvier 2014, par Mme Blanc, documentaliste

Plus en détail

Un film pour le devoir de mémoire : La rafle

Un film pour le devoir de mémoire : La rafle HDA : Un film pour le devoir de mémoire : La rafle Présentation de l œuvre : -Auteur et travail mené pour réaliser ce film : Roselyn Bosch née en 1961, c est une réalisatrice (dirige la fabrication du

Plus en détail

De la lumière à l ombre. Vivre et résister dans les Alpes-Maritimes dans la crainte de la déportation

De la lumière à l ombre. Vivre et résister dans les Alpes-Maritimes dans la crainte de la déportation Questionnaire de l exposition des Archives départementales des AlpesMaritimes De la lumière à l ombre : vivre et résister dans les AlpesMaritimes dans la crainte de la déportation. Avril 2016 De la lumière

Plus en détail

PLAN DE CLASSEMENT DU CENTRE DE DOCUMENTATION

PLAN DE CLASSEMENT DU CENTRE DE DOCUMENTATION PLAN DE CLASSEMENT DU CENTRE DE DOCUMENTATION Le Centre de documentation a pour mission de constituer et d enrichir un fonds spécialisé sur les thèmes de travail et de recherche de la Maison d Izieu. 1.

Plus en détail

ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DE L AUDE La Bibliothèque

ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DE L AUDE La Bibliothèque ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DE L AUDE La Bibliothèque Concours national i de la Résistance et de la Déportation Documentaires Bibliographie Édition 2014-2015 «C est arrivé, cela peut donc arriver de nouveau

Plus en détail

HISTORIVS. La Libération des camps et la presse DECRYPTAGE REPORTAGE. Les mystères de La Joconde. Louis XIV : L'enfance d'un Roi.

HISTORIVS. La Libération des camps et la presse DECRYPTAGE REPORTAGE. Les mystères de La Joconde. Louis XIV : L'enfance d'un Roi. HISTORIVS La Libération des camps et la presse Mars 2015 DECRYPTAGE Les mystères de La Joconde REPORTAGE Louis XIV : L'enfance d'un Roi Image de couverture : Axelle Wauenzell «Cauchemar vert-de-gris, glauque

Plus en détail

Mondiale

Mondiale CM2 LA DEUXIÈME GUERRE MONDIALE TITRES THEMES NOTIONS DOCUMENTS VISITES - RESSOURCES La Seconde Guerre - l ampleur de la guerre (cartes, Mondiale documents statistiques) La violence du XX e siècle : les

Plus en détail

Dossier de presse

Dossier de presse Le Conseil général de la Haute-Marne - Le Mémorial Charles de Gaulle - L Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre - Le Centre Départemental de Documentation Pédagogique de la Haute-Marne

Plus en détail

Concours national de la Résistance et de la Déportation 2017

Concours national de la Résistance et de la Déportation 2017 Conseil départemental du Cher Direction des Archives départementales et du patrimoine musée de la Résistance et de la Déportation Concours national de la Résistance et de la Déportation 2017 Thème : La

Plus en détail

«L Histoire est toujours contemporaine, c est à dire politique» Antonio GRANSCI. «Rares sont les mots aussi galvaudés que mémoire» Enzo TRAVERSO

«L Histoire est toujours contemporaine, c est à dire politique» Antonio GRANSCI. «Rares sont les mots aussi galvaudés que mémoire» Enzo TRAVERSO «L Histoire est toujours contemporaine, c est à dire politique» Antonio GRANSCI «Rares sont les mots aussi galvaudés que mémoire» Enzo TRAVERSO «Arrivé à Oswiecim, des regards curieux se posent sur l étranger.

Plus en détail

CONCOURS NATIONAL DE LA RESISTANCE ET DE LA DEPORTATION

CONCOURS NATIONAL DE LA RESISTANCE ET DE LA DEPORTATION CONCOURS NATIONAL DE LA RESISTANCE ET DE LA DEPORTATION ACADEMIE DE NANTES SESSION 2009 SUJET DE QUATRIEME CATEGORIE : Classe de troisième rédaction d un devoir individuel en classe, portant sur le sujet

Plus en détail

III) La politique d'extermination menée par les nazis

III) La politique d'extermination menée par les nazis III) La politique d'extermination menée par les nazis «Nous nous débarrassons entièrement des Juifs destructeurs. [ ] Je procède en ces matières d une façon glacée. Je me sens être seulement l exécuteur

Plus en détail

La libération des camps nazis, le retour des déportés et la découverte du système concentrationnaire

La libération des camps nazis, le retour des déportés et la découverte du système concentrationnaire La libération des camps nazis, le retour des déportés et la découverte du système concentrationnaire Intervention de Guy Kivopissko, conservateur du musée de la Résistance nationale Lycée Arago à Nantes,

Plus en détail

Auschwitz : une brève en bas de page

Auschwitz : une brève en bas de page Auschwitz : une brève en bas de page LE MONDE 27.01.2015 à 11h46 Mis à jour le 27.01.2015 à 17h52 Par Thomas Wieder (/journaliste/thomas-wieder/) et Amos Reichman En "une" du "Monde" du 21 av ril 1945,

Plus en détail

Auschwitz-Birkenau 1940_1945 Camp de concentration et centre de mise à mort

Auschwitz-Birkenau 1940_1945 Camp de concentration et centre de mise à mort Exposition itinérante Livret d accompagnement pédagogique Auschwitz-Birkenau 1940_1945 Camp de concentration et centre de mise à mort Service pédagogique Institut pédagogique Edmond J. Safra 2 Livret d

Plus en détail

PROJET HISTOIRE-MEMOIRE RIVESALTES IZIEU - LYON Parcours d enfants juifs

PROJET HISTOIRE-MEMOIRE RIVESALTES IZIEU - LYON Parcours d enfants juifs L objectif du projet était de construire et transmettre une culture humaniste et citoyenne par : - La construction de connaissances historiques sur les persécutions antisémites et les phénomènes de collaboration

Plus en détail

Au sujet des convois partis de France par Katy Hazan

Au sujet des convois partis de France par Katy Hazan Au sujet des convois partis de France par Katy Hazan 1 Quelques chiffres significatifs 76 000 Juifs sont partis de France en 83 convois d environ un millier de personnes chacun. Le 84 e est parti de Belgique,

Plus en détail

D hier à aujourd hui : un beau voyage d étude pour de jeunes lycéens tarnais!

D hier à aujourd hui : un beau voyage d étude pour de jeunes lycéens tarnais! D hier à aujourd hui : un beau voyage d étude pour de jeunes lycéens tarnais! Dans le cadre de l enseignement défense au lycée de Barral à Castres, le professeur, Madame Pietravalle, a élaboré un projet

Plus en détail

"Anne Frank, une histoire d'aujourd'hui"

Anne Frank, une histoire d'aujourd'hui "Anne Frank, une histoire d'aujourd'hui" Une exposition de la Maison Anne Frank, un projet éducatif animé par des adolescents qui s adressent à leurs pairs Pour tout le document, photographies AFH. "Pour

Plus en détail

INTERVENTION DIDIER REYNDERS - Colloque : Historiens et pédagogues au défi de l'enseignement de la Shoah

INTERVENTION DIDIER REYNDERS - Colloque : Historiens et pédagogues au défi de l'enseignement de la Shoah INTERVENTION DIDIER REYNDERS Colloque : Historiens et pédagogues au défi de l'enseignement de la Shoah Recette pour un mieux vivre (scolaire) ensemble Bruxelles Vendredi 26/3/2010 Je voudrais saluer les

Plus en détail

AUSCHWITZ L usine de la mort. HERITIER Candice 1ES2

AUSCHWITZ L usine de la mort. HERITIER Candice 1ES2 AUSCHWITZ L usine de la mort HERITIER Candice 1ES2 Sommaire I- Auschwitz II- Un camp d extermination et de concentratio III- Les expériences de Mengele à Auschwitz IV- Les évasions V- La libération VI-

Plus en détail

Holocauste Journée de la Mémoire

Holocauste Journée de la Mémoire Holocauste Journée de la Mémoire En collaboration avec École et Société Ce guide dispose d une page Internet sur educa.ch. Vous trouverez à cet endroit un fichier PDF du guide, que vous pouvez également

Plus en détail

Dossier de presse

Dossier de presse Le Conseil général de la Haute-Marne - Le Mémorial Charles de Gaulle - L Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre - Le Centre Départemental de Documentation Pédagogique de la Haute-Marne

Plus en détail

Voir Le Document Source

Voir Le Document Source Annexe II L'enseignement en troisième à dispositifs particuliers s'intègre à la cohérence d'ensemble des programmes du collège et du socle commun de connaissances et de compétences. Référentiel d'enseignement

Plus en détail

Concours national de la Résistance et de la Déportation Session 2015 «La libération des camps nazis, le retour des déportés et la découverte de

Concours national de la Résistance et de la Déportation Session 2015 «La libération des camps nazis, le retour des déportés et la découverte de Concours national de la Résistance et de la Déportation Session 2015 «La libération des camps nazis, le retour des déportés et la découverte de l'univers concentrationnaire» Participation au concours national

Plus en détail

Annette Wieviorka La découverte. Éditions du Seuil 25, bd Romain- Rolland, Paris XIV e

Annette Wieviorka La découverte. Éditions du Seuil 25, bd Romain- Rolland, Paris XIV e Annette Wieviorka 1945 La découverte Éditions du Seuil 25, bd Romain- Rolland, Paris XIV e Le cœur maléfique «Nous savions. Le monde en avait entendu parler. Mais jusqu à présent aucun d entre nous n avait

Plus en détail

Proposition de corrigé - Brevet Blanc d'histoire Géographie Education Civique Mardi 17 Avril 2012

Proposition de corrigé - Brevet Blanc d'histoire Géographie Education Civique Mardi 17 Avril 2012 Proposition de corrigé - Brevet Blanc d'histoire Géographie Education Civique Mardi 17 Avril 2012 ATTENTION : ceci est une proposition de corrigé et non un corrigé «officiel» Première partie: Histoire

Plus en détail

Le génocide des Juifs dans l Europe nazie ( )

Le génocide des Juifs dans l Europe nazie ( ) Le génocide des Juifs dans l Europe nazie (1933-1945) (Séquence pédagogique proposée par Laurent Guitton, lycée Ph. Lamour de Nîmes) Préalables Épistémologiques : - Prendre en compte la dimension européenne

Plus en détail

Programme EMC 6ème. Chapitres Domaines Objets d'enseignement. La découverte du collège : apprendre à se repérer, découverte des lieux...

Programme EMC 6ème. Chapitres Domaines Objets d'enseignement. La découverte du collège : apprendre à se repérer, découverte des lieux... Programme EMC 6ème La rentrée en 6ème au collège La découverte du collège : apprendre à se repérer, découverte des lieux... Quels adultes pour nous encadrer? Qu'est-ce qu'un bon délégué? J'élis les délégués

Plus en détail

Auschwitz, le génocide et la guerre. Avec les documents de ce montage répondez aux questions suivantes :

Auschwitz, le génocide et la guerre. Avec les documents de ce montage répondez aux questions suivantes : Auschwitz, le génocide et la guerre Avec les documents de ce montage répondez aux questions suivantes : 1 montrez que le camp d'auschwitz est organisé pour une élimination méthodique 2 En quoi ce camp

Plus en détail

ELEMENTS DE CORRECTION

ELEMENTS DE CORRECTION ELEMENTS DE CORRECTION 1. Biographie de david Olère 4. Dans la salle des fours 2. Les inaptes au travail 5. Bilan 3. Après le gazage 6. Développement construit BIOGRAPHIE : David Olère Naissance à Varsovie

Plus en détail

DISCOURS DE M. OLIVIER BECHT. Maire de la Ville de Rixheim. Dimanche 14 octobre Monument aux Morts de Rixheim

DISCOURS DE M. OLIVIER BECHT. Maire de la Ville de Rixheim. Dimanche 14 octobre Monument aux Morts de Rixheim DISCOURS DE M. OLIVIER BECHT Maire de la Ville de Rixheim Dimanche 14 octobre 2012 Monument aux Morts de Rixheim Embargo avant diffusion Seule la version prononcée fait foi. Mesdames et Messieurs, Nous

Plus en détail

Devoir d histoire / La Seconde Guerre mondiale / 3 ème / / Clg Anne Frank

Devoir d histoire / La Seconde Guerre mondiale / 3 ème / / Clg Anne Frank Devoir d histoire / La Seconde Guerre mondiale / 3 ème / 20.02.2014 / Clg Anne Frank Prénom : Nom : 3 ème Auto-Évaluation du devoir à faire une fois TOUT TERMINÉ : compétence N 7.1.1 Que penses-tu de ton

Plus en détail

[Interview] de Jonathan Hayoun, réalisateur de Sauver Auschwitz?

[Interview] de Jonathan Hayoun, réalisateur de Sauver Auschwitz? [Interview] de Jonathan Hayoun, réalisateur de Sauver Auschwitz? Le mardi 24 janvier, Arte consacre un "Théma" à la mémoire de la Shoah. L'occasion pour la chaîne de diffuser le premier film du réalisateur

Plus en détail

Comment raconter l histoire de la Shoah aux enfants?

Comment raconter l histoire de la Shoah aux enfants? Comment raconter l histoire de la Shoah aux enfants? Une mallette pédagogique pour le CM2 et le collège Yad Layeled France 7, rue Victor Hugo 92310 Sèvres Tél./fax : 01 45 07 17 47 info@yadlayeled.org

Plus en détail

Discours 71 e anniversaire de la Libération des camps (Libération du camp d Auschwitz Birkenau 27 janvier 1945)

Discours 71 e anniversaire de la Libération des camps (Libération du camp d Auschwitz Birkenau 27 janvier 1945) Discours 71 e anniversaire de la Libération des camps (Libération du camp d Auschwitz Birkenau 27 janvier 1945) Monsieur le Président de l Association pour la Mémoire des Enfants juifs déportés, Monsieur

Plus en détail

1945 La découverte. https://clio-cr.clionautes.org/1945-la-decouverte.html. Annette Wiewiorka La découverte

1945 La découverte. https://clio-cr.clionautes.org/1945-la-decouverte.html. Annette Wiewiorka La découverte https://clio-cr.clionautes.org/1945-la-decouverte.html Annette Wiewiorka 1945 La découverte Éditions du Seuil, 2015, 282 pages, 19,50 par Joël Drogland Mise en ligne : mercredi 1er avril 2015 i Service

Plus en détail

Le Chariot de pierres à la carrière. Buchenwald, mai Fac-similé, coll. musée de la Résistance et de la Déportation-Ville de Montauban

Le Chariot de pierres à la carrière. Buchenwald, mai Fac-similé, coll. musée de la Résistance et de la Déportation-Ville de Montauban Le Chariot de pierres à la carrière. Buchenwald, mai 1944. Facsimilé, coll. musée de la Résistance et de la DéportationVille de Montauban " # " Musée de la Résistance et de la Déportation Ville de Montauban,

Plus en détail

La répression et la déportation en France occupée ( ) : L exemple du fort de Romainville

La répression et la déportation en France occupée ( ) : L exemple du fort de Romainville La répression et la déportation en France occupée (1940 1944) : L exemple du fort de Romainville Dès leur retour des camps de concentration nazis, les déportés ont cherché à mettre des mots sur ce qu ils

Plus en détail

Sommaire. Carte. Gilbert, Martin Atlas de la Shoah digitalisiert durch: IDS Basel Bern

Sommaire. Carte. Gilbert, Martin Atlas de la Shoah digitalisiert durch: IDS Basel Bern Carte 1 Déportations vers Auschwitz, 1942-1944 4 de Bernard Kouchner / Une nécessaire éducation à la Shoah // 36 Camps travail janvier 1940 39 Introduction 10 37 le Lublinland, Remerciements octobre 1940

Plus en détail

L historien et les mémoires de la 2 ND Guerre mondiale. Une approche cinématographique de la mémoire de la seconde guerre mondiale

L historien et les mémoires de la 2 ND Guerre mondiale. Une approche cinématographique de la mémoire de la seconde guerre mondiale L historien et les mémoires de la 2 ND Guerre mondiale Une approche cinématographique de la mémoire de la seconde guerre mondiale Histoire Introduction: Notions clés Mémoires Histoire et mémoires Devoir

Plus en détail

Cérémonie commémorative Site de l ancien camp de Natzweiler 21 et 22 juin Commémoration du 70 e anniversaire de l évacuation du camp

Cérémonie commémorative Site de l ancien camp de Natzweiler 21 et 22 juin Commémoration du 70 e anniversaire de l évacuation du camp Cérémonie commémorative Site de l ancien camp de Natzweiler 21 et 22 juin 2014 1944-2014 Commémoration du 70 e anniversaire de l évacuation du camp Hommage à Gilbert May Résistant déporté, Officier de

Plus en détail

Seconde guerre mondiale, Régime de Vichy, Contraception et avortement LE CORBEAU

Seconde guerre mondiale, Régime de Vichy, Contraception et avortement LE CORBEAU Seconde guerre mondiale, Régime de Vichy, Contraception et avortement LE CORBEAU CONTEXTE HISTORIQUE: LA FRANCE EN 1942 La seconde guerre mondiale 1er septembre 1939 L Allemagne envahit la Pologne 3 septembre

Plus en détail

ESCALE 3 : LA SECONDE GUERRE MONDIALE, UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT ( )

ESCALE 3 : LA SECONDE GUERRE MONDIALE, UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT ( ) 1. Situer Stalingrad. Stalingrad se trouve en Russie sur les bords de la Volga. 2. Quelles sont les armées en présence? La bataille de Stalingrad oppose l Armée allemande à l Armée russe. 3. Comment sont

Plus en détail

Morvan. Morvan. Activités Pédagogiques Musée. Mémorial. Parc. Parc. de la Résistance en morvan. de dun les places. naturel régional du

Morvan. Morvan. Activités Pédagogiques Musée. Mémorial. Parc. Parc. de la Résistance en morvan. de dun les places. naturel régional du t Musée de la Résistance en morvan Mémorial de dun les places Activités Pédagogiques 2016-2017 t Parc naturel régional du Morvan Parc naturel régional du Morvan Notre service éducatif propose un accueil

Plus en détail

La 2 nde Guerre Mondiale

La 2 nde Guerre Mondiale La 2 nde Guerre Mondiale La seconde Guerre Mondiale commença en 1939 par Hitler en Allemagne pour se venger de la France de la Guerre de 1914 (c est la France qui a gagné cette guerre). Après s être assuré

Plus en détail

Quel est le nom de l homme à la moustache? L homme à la moustache et avec une casquette s appelle. Comment s appelle la croix qu il a sur le bras?

Quel est le nom de l homme à la moustache? L homme à la moustache et avec une casquette s appelle. Comment s appelle la croix qu il a sur le bras? La crise économique mondiale de 1929, plongea dans la pauvreté un grand nombre de personnes. En 1933, l'allemagne porta au pouvoir des dirigeants fascistes qui proposaient des solutions radicales. Quel

Plus en détail

Première partie Images et témoignages des camps

Première partie Images et témoignages des camps Table des matières INTRODUCTION... 11 Première partie Images et témoignages des camps dans le temps de la Communication L événement des camps : une accréditation problématique... 27 La première rencontre

Plus en détail

Ida Grinspan, témoignage d'une rescapée d'auschwitz

Ida Grinspan, témoignage d'une rescapée d'auschwitz Ida Grinspan, témoignage d'une rescapée d'auschwitz Le livre noir : sur l'extermination scélérate des Juifs par les envahisseurs fascistes allemands dans les régions provisoirement occupées de l'urss et

Plus en détail

LA FONDATION POUR LA MEMOIRE DE LA DEPORTATION

LA FONDATION POUR LA MEMOIRE DE LA DEPORTATION LA FONDATION POUR LA MEMOIRE DE LA DEPORTATION présente l exposition LA DEPORTATION 42 panneaux de format 80 x 60 cm Le Nazisme L extension du Reich Les camps de concentration Développement du système

Plus en détail

Le Service éducatif du Musée de la Résistance en Morvan

Le Service éducatif du Musée de la Résistance en Morvan Association pour la Recherche sur l Occupation et la Résistance en Morvan ARORM Musée de la Résistance en Morvan Maison du Parc 58 230 SAINT-BRISSON 03 86 78 72 99 museeresistance.morvan@orange.fr www.museeresistancemorvan.fr

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Journée internationale des victimes de la Shoah - Lancement de la saison mémorielle

DOSSIER DE PRESSE. Journée internationale des victimes de la Shoah - Lancement de la saison mémorielle MINISTÈRE DE LA DÉFENSE ET DES ANCIENS COMBATTANTS DOSSIER DE PRESSE Vendredi 27 Janvier 2012 Journée internationale des victimes de la Shoah - Lancement de la saison mémorielle 1942-2012 Contact : SGA/COM

Plus en détail

FICHE 3A : LE CONTEXTE HISTORIQUE A TRAVERS L ART

FICHE 3A : LE CONTEXTE HISTORIQUE A TRAVERS L ART 1 FICHE 3A : LE CONTEXTE HISTORIQUE A TRAVERS L ART Durée de la séance : une séance de 45 min à 1h Matériel o 1 exemplaire du livre par enfant ou pour 2 Supports o Fiches élèves LES ENJEUX DANS LES PROGRAMMES

Plus en détail

Auschwitz, singularité ou «exemplarité»? UN camp de concentration d extermination? =un camp parmi d autres?

Auschwitz, singularité ou «exemplarité»? UN camp de concentration d extermination? =un camp parmi d autres? L.DOLEANS - Auschwitz, singularité ou «exemplarité»? Page 1 sur 7 Auschwitz, singularité ou «exemplarité»? Intro : chiffres des victimes UN camp de concentration d extermination? =un camp parmi d autres?

Plus en détail

FICHE PÉDAGOGIQUE : LE CAMP JOFFRE DE RIVESALTES

FICHE PÉDAGOGIQUE : LE CAMP JOFFRE DE RIVESALTES FICHE PÉDAGOGIQUE : LE CAMP JOFFRE DE RIVESALTES ÉLÉMENT ÉTUDIÉ Le camp Joffre de Rivesaltes (photos 1, 2, 3, 4 et 5). POINTS FORTS L extermination des juifs par les nazis : un crime contre l humanité.

Plus en détail

La deuxième guerre mondiale 1939/1945

La deuxième guerre mondiale 1939/1945 La deuxième guerre mondiale 1939/1945 1) Le déroulement de la guerre a) Les victoires de l axe (1939/1942) La guerre éclair (blitzkrieg) reposant sur une supériorité matérielle et une rapidité d action

Plus en détail

LE MÉMORIAL DU MONT-VALÉRIEN

LE MÉMORIAL DU MONT-VALÉRIEN SUR LES CHEMINS DE LA MÉMOIRE LIEU DE MÉMOIRE DU MINISTÈRE DE LA DÉFENSE LE MÉMORIAL DU MONT-VALÉRIEN RÉSISTANCE ET RÉPRESSION WWW.CHEMINSDEMEMOIRE.GOUV.FR LE MÉMORIAL DU MONT-VALÉRIEN LIEU D EXÉCUTION

Plus en détail

I. Les camps dans le «Grand Reich»

I. Les camps dans le «Grand Reich» DM sur feuille pour la rentrée - Le génocide des juifs ou la Shoah (mot hébreu signifiant «massacre», «catastrophe») I. Les camps dans le «Grand Reich» Doc A : Carte 5 page 103 de votre livre Doc B : Les

Plus en détail

Thème 1 chapitre 4 la France dans la guerre ( )

Thème 1 chapitre 4 la France dans la guerre ( ) Thème 1 chapitre 4 la France dans la guerre (1940-1944) Les films proposes en bande annonce sur ce cours sont disponibles a la médiathèque ou sur le net... Ce sont des fictions1avec des acteurs mais cela

Plus en détail

Dossier d activités. Collège-Lycée

Dossier d activités. Collège-Lycée Dossier d activités Collège-Lycée LES DEUX GUERRES MONDIALES A COMPIEGNE Recherchez des informations et des documents sur les deux guerres mondiales à Compiègne. La Première guerre mondiale - L arrivée

Plus en détail

L idéologie Nazie disait que tout être inutiles à la société devait être exterminés. Ils avaient leur liste qui était :

L idéologie Nazie disait que tout être inutiles à la société devait être exterminés. Ils avaient leur liste qui était : CONCOURS DE LA RESISTANCE ANNEE 2012 LYCEE PROFESSIONNEL LEALI JULIEN TERMINAL BEPA LYCEE PROFESSIONNEL PRIVE AGRICOLE STE JULIE BILLIART ORVILLERS SOREL COPIE CLASSEE 1ére Document 1) Plusieurs choses

Plus en détail

Ce matin, nous partons en direction de Cracovie. Ce vol nous. emmène visiter les camps de Auschwitz et Birkenau. A ce propos, je

Ce matin, nous partons en direction de Cracovie. Ce vol nous. emmène visiter les camps de Auschwitz et Birkenau. A ce propos, je Bonjour à tous, Ce matin, nous partons en direction de Cracovie. Ce vol nous emmène visiter les camps de Auschwitz et Birkenau. A ce propos, je suis convaincu que cette journée restera ancrée dans vos

Plus en détail

Le Conseil Municipal,

Le Conseil Municipal, MF/MB SEANCE DU 22 MAI 2006 2006/6470 - ATTRIBUTION DE SUBVENTIONS AUX ASSOCIATIONS D'ANCIENS COMBATTANTS (DIRECTION DU DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL) Le Conseil Municipal, Vu le rapport en date du 18 avril

Plus en détail

Commémoration du 70e anniversaire du Conseil national de la Résistance et de l'arrestation de Jean Moulin JEAN MOULIN

Commémoration du 70e anniversaire du Conseil national de la Résistance et de l'arrestation de Jean Moulin JEAN MOULIN Commémoration du 70e anniversaire du Conseil national de la Résistance et de l'arrestation de Jean Moulin COMBATTRE POUR LA REPUBLIQUE JEAN MOULIN 1ère STMG LGT JEAN MOULIN THOUARS 2012-2013 JEAN MOULIN

Plus en détail

LA DEUXIEME GUERRE MONDIALE

LA DEUXIEME GUERRE MONDIALE PRENOM : LA DEUXIEME GUERRE MONDIALE Voici des adresses de sites très complets qui te donneront un maximum de renseignements Histoire de la seconde guerre mondiale : Site 1 http://hsgm.free.fr/index.htm

Plus en détail

LES LIEUX DE MEMOIRE

LES LIEUX DE MEMOIRE LYCEE PROFESSIONNEL CHARLES BAUDELAIRE 91000 EVRY SEJOUR EN NORMANDIE LES LIEUX DE MEMOIRE MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE --------------------- MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE

Plus en détail

LE CAMP DE NATZWEILER STRUTHOF DÉPORTATION ET RÉSISTANCES EUROPÉENNES SUR LES CHEMINS DE LA MÉMOIRE LIEU DE MÉMOIRE DU MINISTÈRE DE LA DÉFENSE

LE CAMP DE NATZWEILER STRUTHOF DÉPORTATION ET RÉSISTANCES EUROPÉENNES SUR LES CHEMINS DE LA MÉMOIRE LIEU DE MÉMOIRE DU MINISTÈRE DE LA DÉFENSE SUR LES CHEMINS DE LA MÉMOIRE LIEU DE MÉMOIRE DU MINISTÈRE DE LA DÉFENSE LE CAMP DE NATZWEILER STRUTHOF DÉPORTATION ET RÉSISTANCES EUROPÉENNES WWW.CHEMINSDEMEMOIRE.GOUV.FR LE CAMP DE NATZWEILER-STRUTHOF

Plus en détail

NOUVELLE MUSEOGRAPHIE MEMORIAL DES MARTYRS DE LA DEPORTATION

NOUVELLE MUSEOGRAPHIE MEMORIAL DES MARTYRS DE LA DEPORTATION NOUVELLE MUSEOGRAPHIE MEMORIAL DES MARTYRS DE LA DEPORTATION COMMEMORATION DE LA JOURNEE NATIONALE DU SOUVENIR DE LA DEPORTATION DIMANCHE 24 AVRIL 2016 NOUVELLE MUSEOGRAPHIE DU MEMORIAL DES MARTYRS DE

Plus en détail

Présentation du projet Prague. De la tragédie à l espoir : mémoire d une histoire européenne.

Présentation du projet Prague. De la tragédie à l espoir : mémoire d une histoire européenne. Présentation du projet Prague De la tragédie à l espoir : mémoire d une histoire européenne. Les objectifs pédagogiques Suivre un parcours de lecture entre deux œuvres Philip Kerr, Prague Fatale et Laurent

Plus en détail

Les peintures de guerre. Otto Dix

Les peintures de guerre. Otto Dix Les peintures de guerre Otto Dix Les artistes de la guerre George Grosz Pablo Picasso Otto Dix Introduction Durant la guerre, plusieurs artistes dénoncent les horreurs du front. Certains d entre eux se

Plus en détail

4-GC3Z-CTPA Questions (8 points)

4-GC3Z-CTPA Questions (8 points) 4-GC3Z-CTPA01-11 CORRECTION Brevet blanc 2011 ÉPREUVE D'histoire-géographie et d'éducation civique Vous aviez le choix entre deux sujets. PREMIÈRE PARTIE : GÉOGRAPHIE (18 POINTS) SUJET N 1 : L'urbanisation

Plus en détail

La fiche : la Seconde Guerre mondiale Livre Le petit pois lourd

La fiche : la Seconde Guerre mondiale Livre Le petit pois lourd La fiche : la Seconde Guerre mondiale Livre Le petit pois lourd 1. Comment a démarré la seconde guerre mondiale? Complète les trous avec les mots ci-après : collaboration, nazi, armistice, chômeurs, l'allemagne,

Plus en détail

Présentation du manuel

Présentation du manuel Présentation du manuel Ouverture de chapitre Un document emblématique du chapitre Les problématiques des grandes parties du cours Le sommaire du chapitre Des repères chronologiques Carte de synthèse Une

Plus en détail

PROGRAMMES D HISTOIRE-GÉOGRAPHIE-ÉDUCATION CIVIQUE. CAP ADAL GEPER, CAP ADAL CEB et CAP ADAL GEMM

PROGRAMMES D HISTOIRE-GÉOGRAPHIE-ÉDUCATION CIVIQUE. CAP ADAL GEPER, CAP ADAL CEB et CAP ADAL GEMM PROGRAMMES D HISTOIRE-GÉOGRAPHIE-ÉDUCATION CIVIQUE CAP ADAL GEPER, CAP ADAL CEB et CAP ADAL GEMM Introduction Le nouveau programme de CAPD a pour but d aider les élèves en formation à mieux connaître et

Plus en détail

TR1000 : «Ce que je retiens»

TR1000 : «Ce que je retiens» TR1000 : «Ce que je retiens» Le 5 mai, nous sommes partis vers l inconnu. Pour moi, c était le parfait inconnu. Oui, je savais dans quel pays j allais, quelles activités étaient prévues et ce que j allais

Plus en détail

Allocution de Madame Simone Veil. Remise du prix européen des Droits civiques des Sinti et Roma. Berlin, 16 décembre 2010

Allocution de Madame Simone Veil. Remise du prix européen des Droits civiques des Sinti et Roma. Berlin, 16 décembre 2010 Allocution de Madame Simone Veil Remise du prix européen des Droits civiques des Sinti et Roma Berlin, 16 décembre 2010 Madame la Ministre d Etat, Chère Rita Süssmuth, Monsieur le Président du Conseil

Plus en détail

SPECIAL GROUPES SCOLAIRES

SPECIAL GROUPES SCOLAIRES Offre 16017 FR SPECIAL GROUPES SCOLAIRES L Histoire des 2 Grandes Guerres en ALSACE 4 Jours / 3 Nuits Du Lundi au Jeudi en Mai, Juin ou Septembre JOUR 1 : LUNDI Accueil du groupe en Alsace depuis un aéroport

Plus en détail

Le 20ème siècle- la 2ème guerre mondiale - le génocide juif et tzigane

Le 20ème siècle- la 2ème guerre mondiale - le génocide juif et tzigane Doc A : extrait du journal d Anne Frank Les juifs doivent porter l étoile jaune ; les juifs n ont pas le droit de prendre le tramway ; les juifs n ont pas le droit de circuler en autobus, ni même dans

Plus en détail

Comment intégrer l histoire des génocides au système éducatif?

Comment intégrer l histoire des génocides au système éducatif? Comment intégrer l histoire des génocides au système éducatif? M. Pascal Zachary, Ministère de l éducation nationale, France, formateur au Mémorial de la Shoah pascal.zachary@orange.fr ENSEIGNER L HISTOIRE

Plus en détail

PROGRAMME PÉDAGOGIQUE. MONT-VALéRIEN. Jacques Robert - DMPA. En partenariat avec - 1 -

PROGRAMME PÉDAGOGIQUE. MONT-VALéRIEN. Jacques Robert - DMPA. En partenariat avec - 1 - PROGRAMME PÉDAGOGIQUE DU MONT-VALéRIEN En partenariat avec - 1 - SOMMAIRE Présentation p03 Parcours de visite p04-05 Visites guidées p06-07 Visiter plusieurs institutions Activités complémentaires p11

Plus en détail

Désirée Lamoureux University of Western Ontario

Désirée Lamoureux University of Western Ontario Yannick Malgouzou, Les Camps nazis. Réflexions sur la réception littéraire française Paris, Classiques Garnier, coll. «Littérature, histoire, politique», 2012, 616 p. Désirée Lamoureux University of Western

Plus en détail

Les Juifs de Berlin, de la destruction au renouveau

Les Juifs de Berlin, de la destruction au renouveau Université d automne à Berlin (niveau 4) du 23 au 29 octobre 2016 Les Juifs de Berlin, de la destruction au renouveau La communauté juive allemande a offert à l Allemagne de grands penseurs, intellectuels

Plus en détail

Une sélection de produits du réseau ScérÉn en vente ou en ligne

Une sélection de produits du réseau ScérÉn en vente ou en ligne Une sélection de produits du réseau ScérÉn en vente ou en ligne Collection «Mémoires et histoire» Collège, lycée Cette collection interroge la relation entre le regard mémoriel sur un évènement et son

Plus en détail

Introduction à la Shoah

Introduction à la Shoah Introduction à la Shoah Des Juifs de la Ruthénie subcarpatique sont soumis à une sélection sur l aire de transit à Auschwitz-Birkenau. (Photo : Musée du Mémorial de l Holocauste aux États-Unis, offerte

Plus en détail

Importance matérielle (quantité en boîtes, liasses ou dimension en ml): 7 dossiers

Importance matérielle (quantité en boîtes, liasses ou dimension en ml): 7 dossiers 1 Fonds : Recueil [camps de concentration] Référence : FR BDIC (ou RCR) cote F delta res 924 Intitulé du fonds : Camps de concentration, Allemagne Dates extrêmes: 1937-1991 Niveau de description : au dossier

Plus en détail

La seconde guerre mondiale

La seconde guerre mondiale Histoire Le XX ème siècle La seconde guerre mondiale L extermination des Juifs et des Tziganes Rappel... En 1942, l Allemagnedomine l Europe. Rappel... À la tête du 3 ème Reich, on trouve Hitler. Dès son

Plus en détail

Dossier pédagogique 7

Dossier pédagogique 7 Dossier pédagogique 7 EXPOSITION Cannes, la Grande Guerre vue de l arrière Thèmes : Une guerre moderne, mondiale - Une guerre moderne, l aviation - L emploi des gaz - Une école pour les aveugles - Une

Plus en détail

Nuit et brouillard chanson de Jean Ferrat (1963)

Nuit et brouillard chanson de Jean Ferrat (1963) Nuit et brouillard chanson de Jean Ferrat (1963) PLACE DANS LE PROGRAMME mondiale : La seconde guerre L étude de l Europe sous la domination nazie conduit à décrire les formes d occupation, la politique

Plus en détail

FICHES MÉDICALES DES DÉPORTÉS DANS LES CAMPS DE RAVENSBRÜCK, FLOSSENBURG ET BUCHENWALD,

FICHES MÉDICALES DES DÉPORTÉS DANS LES CAMPS DE RAVENSBRÜCK, FLOSSENBURG ET BUCHENWALD, FICHES MÉDICALES DES DÉPORTÉS DANS LES CAMPS DE RAVENSBRÜCK, FLOSSENBURG ET BUCHENWALD, 1943-1945 608 MI 1 à 4 Répertoire numérique Monique Leblois-Péchon, chargée d études documentaires à la section du

Plus en détail

SEJOUR STRUTHOF, MERCREDI 11 MAI LE CAMP DE NATZWEILER

SEJOUR STRUTHOF, MERCREDI 11 MAI LE CAMP DE NATZWEILER SEJOUR STRUTHOF, MERCREDI 11 MAI LE CAMP DE NATZWEILER Auparavant, le «Struthof», situé à 60 kilomètres de Strasbourg sur le mont Louise était un site réputé pour son air, ses promenades et ses pistes

Plus en détail

2 ) Visionner sur You tube «personnes» Monumenta 2010 et répondre au questionnaire

2 ) Visionner sur You tube «personnes» Monumenta 2010 et répondre au questionnaire ORAL HDA : «Personnes», Christian Boltanski Travail préalable : Faire rechercher : 1) Biographie Christian Boltanski 2) Grand Palais 3) exposition Monumenta 4) une installation in situ En classe : 1 )

Plus en détail

Auschwitz / une bande dessinée de Pascal Croci ; témoignage de Maurice Minkowski Croci, Pascal (auteur) Edition EP Editions, 2002

Auschwitz / une bande dessinée de Pascal Croci ; témoignage de Maurice Minkowski Croci, Pascal (auteur) Edition EP Editions, 2002 Auschwitz / Léon Poliakov Poliakov, Léon (auteur) Edition Gallimard, Julliard, 1973 (Archives ; 4) 940.547 2 POL FONDS PERMANENT 940.547 2 POL Auschwitz / une bande dessinée de Pascal Croci ; témoignage

Plus en détail

Exemple de progression pour l Enseignement Moral et Civique au collège

Exemple de progression pour l Enseignement Moral et Civique au collège Exemple de progression pour l au collège Cette progression est le fruit d'une lecture et réflexion sur les programmes d'enseignement moral et civique. Il s'agit un exemple de progression possible et non

Plus en détail

Voyage d étude à Auschwitz

Voyage d étude à Auschwitz Modifiez le style des sous-titres du masque Auschwitz David Hebert décembre 2005 Camp de concentration Voyage d étude à Auschwitz Pourquoi aller à Auschwitz? D après la revue d histoire de la Shoah Ø C

Plus en détail

Test: La Deuxième Guerre mondiale

Test: La Deuxième Guerre mondiale Test: La Deuxième Guerre mondiale A. rai ou faux? Lisez les phrases suivantes. Décidez si chaque énoncé est vrai ou faux. Encerclez votre choix. (10pts) 1. Le calme bizarre qui a régné sur l Europe de

Plus en détail

Dessins de Thomas Geve, rescapé des camps nazis à l âge de 15 ans

Dessins de Thomas Geve, rescapé des camps nazis à l âge de 15 ans Dessins de Thomas Geve, rescapé des camps nazis à l âge de 15 ans Thomas, de son véritable nom Simcha Cohen, a trois ans lorsque Adolf Hitler accède au pouvoir. Son père, chirurgien juif allemand, ne peut

Plus en détail

Catalogue des ressources pédagogiques de l ONAC

Catalogue des ressources pédagogiques de l ONAC «Jeunesse, n oublie pas tout à fait» Maurice DRUON, Résistant Catalogue des ressources pédagogiques de l ONAC Des ressources à la portée de tous les publics pour perpétuer le devoir de mémoire. Haute-Loire

Plus en détail

SITE-MÉMORIAL DU CAMP DES MILLES MUSÉE D HISTOIRE ET DES SCIENCES DE L HOMME AIX-EN-PROVENCE UNE VISITE ADAPTÉE POUR VOS ÉLÈVES

SITE-MÉMORIAL DU CAMP DES MILLES MUSÉE D HISTOIRE ET DES SCIENCES DE L HOMME AIX-EN-PROVENCE UNE VISITE ADAPTÉE POUR VOS ÉLÈVES SITE-MÉMORIAL DU CAMP DES MILLES MUSÉE D HISTOIRE ET DES SCIENCES DE L HOMME AIX-EN-PROVENCE UNE VISITE ADAPTÉE POUR VOS ÉLÈVES SITE-MÉMORIAL DU CAMP DES MILLES MUSÉE D HISTOIRE ET DES SCIENCES DE L HOMME

Plus en détail