Formation Bâtiment Durable: Toitures vertes : du concept à l entretien

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Formation Bâtiment Durable: Toitures vertes : du concept à l entretien"

Transcription

1 Formation Bâtiment Durable: Toitures vertes : du concept à l entretien Bruxelles Environnement Coûts de réalisation et d entretien d une toiture verte Frederic LUYCKX, architecte & chercheur

2 Objectifs de la présentation Rappeler les aspects économiques des éléments du choix durable Faire un aperçu des primes et aides disponibles Présenter différentes solutions de végétalisation de toiture disponibles sur le marché belge Plan de l exposé Rappel des éléments du choix durable Aspects économiques Le marché de la toiture verte à Bruxelles Les systèmes présents sur le marché belge 2

3 Eléments du choix durable Aspects économiques - Coûts d investissement - Fonction de différents facteurs - Accessibilité - Superficie - Type de végétaux - - Coûts d entretien - Fonction du type de toiture (intensive ou extensive) 3

4 Eléments du choix durable Aspects économiques Extensive Type 95 kg/m² Masse SUBSTRAT Surface de toiture De 1 à 80 m² De 80 à 200 m² >200 m² /m² /m² < 29 /m² 100 kg/m² /m² /m² < 39 /m² 130 kg/m² (avec pente jusqu à 30 ) /m² /m² < 46 /m² Intensive 236 kg/m² /m² /m² < 72 /m² 392 kg/m² /m² /m² < 108 /m² Type (transport et installation compris) VEGETATION Surface de toiture De 1 à 80 m² De 80 à 200 m² >200 m² Végétation sous forme de bouture 5-4 /m² 4 3,5 /m² < 3,5 /m² Végétation pré-cultivée /m² 12 9 /m² < 9 /m² Végétation sous forme de tapis /m² /m² < 18 /m² Végétation intensive + transport + installation /m² /m² < 28 /m² Prix indicatifs, Source : Ecoworks 4

5 Primes et aides Primes énergie n B5 (2014 ) Secteur résidentiel / tertiaire et industriel - Constructions neuves et Rénovations (bâtiment 10ans) - Toit isolé avec R 4m²K/W (isolation existante ou neuve) - Toiture verte extensive : de 20 /m² à 40 /m² - Toiture verte intensive : de 50 /m² à 70 /m² - Maximum 50% de la facture - Maximum 100m² de toiture / bâtiments - Les bâtiments résidentiels situés en zone E.D.R.L.R. (Espace de Développement Renforcé du Logement et de la Rénovation) bénéficient d'une majoration automatique de 10% du montant de la prime. 5

6 Primes et aides Primes communales (1/2) : Berchem-Saint-Agathe 50% de la différence entre le coût des travaux et le montant de la prime régionale Maximum de 250 par habitation Bruxelles 8 /m² pour les toitures vertes extensives 15 /m² pour les toitures intensives Surface minimale 2 m² et maximale 100 m² Evere Toiture verte extensive : 7,5 /m² Toiture verte intensive : 15 /m² Surface minimale de 5m² et maximale de 100m² 6

7 Primes et aides Primes communales (2/2) : Uccle Toiture verte : 200,00 /10 m² Toiture intensive : 15,00 /m² supplémentaire Toiture extensive : 10,00 /m² supplémentaire Montant divisé par deux si travaux réalisés par le demandeur Maximum de 500,00 Majoration de 1,00 /m² si réalisation par une entreprise d économie sociale, par une entreprise de travail adapté ou par une entreprise d insertion sociale Pour plus d informations : Auprès du service compétent à l administration de la commune ou > Primes et fiscalité > Primes et subventions > Primes et aides communales 7

8 Le marché des toitures vertes à Bruxelles ses impacts sur l emploi et les compétences. Rapport établi pour le CDR-BRC (mars 2011) Jean-Pierre Binamé - Ecoteam Management sprl Ce rapport sur les toitures végétales a deux objectifs principaux : - Evaluer le marché actuel et futur à Bruxelles et ses impacts sur l emploi, par type de chantier. - Préciser par type de technique et de chantier les profils et besoins de compétence que la pose de toitures végétales implique, ainsi que les attentes en termes de formation. 8

9 Le marché des toitures vertes à Bruxelles Les petits chantiers en toitures vertes extensives < de 100 m² Petits chantiers : entre 20 et 60 m² Par exemple : toits plats à l arrière de maisons individuelles Quand le toit plat n est pas accessible par un engin de manutention, il faut compter une journée à 3 hommes pour réaliser une toiture verte de 35 m². 9

10 Le marché des toitures vertes à Bruxelles Les grandes surfaces de toitures vertes extensives Plusieurs centaines de m² Concernent généralement des bâtiments neufs soit dans le tertiaire privé (bureaux, commerces) ou public (centre sportif), soit dans des immeubles à appartements Temps de travail d une journée avec 3 hommes pour réaliser une superficie extensive de 300 m² quand il n y a pas de problèmes d accessibilité. 10

11 Le marché des toitures vertes à Bruxelles Les toitures vertes intensives Généralement de superficies supérieures à 100 m² Réalisations plus rares (< 20% du marché) car impliquent un toit pouvant supporter une charge très importante Temps de travail beaucoup plus conséquent. 11

12 Les systèmes présents sur le marché belge DERBISÉDUM Destiné aux toitures extensives, le Derbisédum est le nom donné à un produit vendu par Imperbel, une firme bruxelloise spécialisée dans l étanchéité de toitures plates, et plus particulièrement la vente de Derbigum, une membrane bitumineuse qu elle fabrique dans trois usines (dont une aux USA). 12

13 Les systèmes présents sur le marché belge DE BOER (Ex-TECMAT) Destiné aux toitures extensives, se présente en quatre produits : - Les tapis pré-cultivés posés sur un matelas de drainage et de protection. - Les pousses de sédums semées sur ce même substrat minéral posé sur un matelas de drainage et de protection. - Les tapis pré-cultivés sur laine de roche (lorsque l accès à la toiture est difficile et/ou quand le toit ne peut pas supporter la charge d un substrat). - Les tapis pré-cultivés posés sur un géotextile (pour les toitures inclinées jusque 30 ). 13

14 Les systèmes présents sur le marché belge IBIC Toitures extensives en sédum. Systèmes intensifs pour toitures-jardins. Avantage de contenir une réserve d eau mais ne permet pas une évacuation suffisamment rapide en cas de pluies diluviennes. 14

15 Les systèmes présents sur le marché belge FLORADAK Système original se composant de trois couches : - Un premier ensemble, d une hauteur de 6,2 cm, rempli d un isolant thermique et phonique en polystyrène expansé et comportant des réservoirs d eau (5 à 18 litres par m²) et des canaux pour le drainage (Florapaneel). - Un tissu filtrant (Floratex) qui régule le passage de l eau de pluie et l évaporation. - Un substrat de 6 à 12 cm et dans lequel peut être placée (ou semée) une grande variété de végétations. 15

16 Les systèmes présents sur le marché belge GREENSKINBOX - Système développé à l aide du CSTC et du Professeur Toussaint. - Très modulaire offre une très grande variété de configurations et de créations possibles. - S adresse à tout type de poseur mais on comprend bien qu il s adresse d abord à des couvreurs ayant l habitude de monter en toiture et de manier des engins de manutention. 16

17 Les systèmes présents sur le marché belge OPTIGRÜN - Optigrün ou Optigreen est la marque d une société allemande spécialisée dans les toitures vertes depuis une trentaine d années. - Il peut s agir d un tapis, d un semis par fragments ou par semences, mais également de plants que l on repique, ce qui permet plus de créativité. 17

18 Les systèmes présents sur le marché belge ZINCO - Société allemande spécialisée dans les toitures vertes depuis une quarantaine d années. - Large gamme de systèmes adaptés à divers contextes ou souhaits. - Grande qualité mais assez cher. 18

19 Les systèmes présents sur le marché belge FERME NOS PILIFS - «Système» artisanal relativement simple et peu coûteux, faisant appel à divers matériaux déjà disponibles sur le marché : - Un tapis drainant (de 2,5 à 3,5 cm), en flocons de Polyéthylène recyclés, muni à sa base de canaux assurant un très bon drainage. - Un géotextile empêchant les racines de passer dans ce tapis drainant. - Un substrat de culture d une épaisseur pouvant aller de 10 à 20 ou 30 cm. 19

20 Outils, sites internet, etc intéressants : Info-fiches particuliers de Bruxelles Environnement : : Accueil > Particuliers > Thèmes > Eco-construction > Nos info-fiches Bruxelles Environnement - IBGE, (2006), Guide conseil pour la conception énergétique et durable des logements collectifs gestionnaires, Bruxelles. Bruxelles Environnement - IBGE, (2009), Rénover une toiture plate Info-fiches éco-construction pour particulier MAT11, Bruxelles. Primes énergie et aides communales :

21 Références Guide Bâtiment durable : 21

22 Références Guide Bâtiment durable : Développement de la nature : Fiche G_NAT00 Valoriser, protéger et développer le milieu naturel dans le bâtiment durable et sur sa parcelle Fiche G_NAT01 Maximiser la biodiversité Fiche G_NAT02 Réaliser des toitures vertes Fiche G_NAT03 Réaliser des façades vertes ou : Accueil > Professionnels > Votre secteur d'activité > Bâtiment (constr., rénovation, gestion) > Guide pratique 22

23 Ce qu il faut retenir de l exposé Coût de réalisation en fonction de la superficie MAIS surtout de l accessibilité du chantier, de l épaisseur du substrat, de la variété des plantes, Aides régionales et communales cumulables Choix de technique à valeur écologique variable 23

24 Contact Frederic LUYCKX architecte chercheur Coordonnées : +32(0)

Formation Bâtiment Durable: Toitures vertes : du concept à l entretien

Formation Bâtiment Durable: Toitures vertes : du concept à l entretien Formation Bâtiment Durable: Toitures vertes : du concept à l entretien Bruxelles Environnement Eléments du choix durable Frederic LUYCKX, architecte & chercheur Objectifs de la présentation Donner les

Plus en détail

Construction durable et primes en région de Bruxelles-Capitale - 2011

Construction durable et primes en région de Bruxelles-Capitale - 2011 Construction durable et primes en région de Bruxelles-Capitale - 2011 Sophie Mersch 2 mars 2011 Gestion de l eau dans le bâtiment / Primes et outils / 21 avril 2008 Construction durable et primes 2011

Plus en détail

CHOISISSEZ LA NATURE SUR VOTRE TOIT

CHOISISSEZ LA NATURE SUR VOTRE TOIT Systèmes de toitures vertes CHOISISSEZ LA NATURE SUR VOTRE TOIT Les toits verts offrent un environnement plus sain et plus agréable! Général Les toitures vertes sont des toitures dont la pente ou la plateforme

Plus en détail

Qu est ce qu une toiture verte? Quels types existe-t-il? Caractéristiques

Qu est ce qu une toiture verte? Quels types existe-t-il? Caractéristiques Toiture verte Qu est ce qu une toiture verte? Une toiture verte est une toiture couverte avec des plantes. La végétation d une toiture verte est choisie dans des sortes de plantes qui résistent bien aux

Plus en détail

Végétalisation de toitures et terrasses, de quoi s agit-il?

Végétalisation de toitures et terrasses, de quoi s agit-il? Végétalisation de toitures et terrasses, de quoi s agit-il? Terrasse-jardin Gamme végétale riche Épaisseurs fortes Charges fortes Irrigation indispensable Coûts d installation élevés Entretien important

Plus en détail

PRIME ENERGIE B5 b TOITURE VERTE

PRIME ENERGIE B5 b TOITURE VERTE PRIME ENERGIE B5 b TOITURE VERTE Une toiture verte permet une régulation des gains et des pertes de chaleur des bâtiments ainsi que de l'humidité, tout en diminuant la chaleur réfléchie. Elle augmente

Plus en détail

PRIME ÉNERGIE B5 TOITURE VERTE

PRIME ÉNERGIE B5 TOITURE VERTE PRIME ÉNERGIE B5 TOITURE VERTE Décision du 24 octobre 2013 du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale d approbation du programme d exécution relatif à l octroi d aides financières en matière d

Plus en détail

UNE TOUCHE NATURELLE. Végétalisation de toitures sur de petites surfaces dans le domaine de l habitat individuel

UNE TOUCHE NATURELLE. Végétalisation de toitures sur de petites surfaces dans le domaine de l habitat individuel UNE TOUCHE NATURELLE Végétalisation de toitures sur de petites surfaces dans le domaine de l habitat individuel Système de végétalisation pour garages Optigreen : que planter sur le toit? Produits et schéma

Plus en détail

Séminaire Rénovation des toitures plate

Séminaire Rénovation des toitures plate Séminaire Rénovation des toitures plate CCBC 5 décembre 2013 Rénovation et isolation des toitures plates en béton Stéphanie DEMEULEMEESTER FACILITATEUR BATIMENT DURABLE Spécialiste ENVIRONNEMENT 1. Introduction

Plus en détail

N Objet Montant Plafond

N Objet Montant Plafond PRIME ÉNERGIE B5 TOITURE VERTE (décision du 14 juillet 2011 du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale d approbation du programme triennal d utilisation rationnelle de l électricité et du gaz au

Plus en détail

Végétalisation des toitures et façades, la nature gagne du terrain! Le Prieuré Vegetal i.d. reçoit l Avis Technique du CSTB

Végétalisation des toitures et façades, la nature gagne du terrain! Le Prieuré Vegetal i.d. reçoit l Avis Technique du CSTB Jeudi 14 avril 2011 Végétalisation des toitures et façades, la nature gagne du terrain! Le Prieuré Vegetal i.d. reçoit l Avis Technique du CSTB Contacts : M. Raphaël LAME Directeur Général M. Pierre Grenier

Plus en détail

PRIME 9 ISOLATION DU TOIT AVEC UNE TOITURE VERTE

PRIME 9 ISOLATION DU TOIT AVEC UNE TOITURE VERTE PRIME 9 ISOLATION DU TOIT AVEC UNE TOITURE VERTE Une toiture verte permet une régulation des gains et des pertes de chaleur des bâtiments ainsi que de l'humidité, tout en diminuant la chaleur réfléchie.

Plus en détail

La toiture végétalisée la plus intelligente au monde!? Toiture à rétention d eau type Méandres Optigreen. Diminution du pic de débit jusqu à 99 %

La toiture végétalisée la plus intelligente au monde!? Toiture à rétention d eau type Méandres Optigreen. Diminution du pic de débit jusqu à 99 % La toiture végétalisée la plus intelligente au monde!? Toiture à rétention d eau type Méandres Optigreen Diminution du pic de débit jusqu à 99 % Végétalisation de toiture : retenue d eau et écoulement

Plus en détail

PRIME ÉNERGIE B5 TOITURE VERTE

PRIME ÉNERGIE B5 TOITURE VERTE PRIME ÉNERGIE B5 TOITURE VERTE Décision du 11 décembre 2014 du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale d approbation du programme d exécution relatif à l octroi d aides financières en matière d

Plus en détail

Energie et construction

Energie et construction Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie Les toitures vertes Les Isnes 25 février 2014 Benoît Michaux ir. Chef-Adjoint de la division Enveloppe du bâtiment et

Plus en détail

PRIME ENERGIE B5 TOITURE VERTE

PRIME ENERGIE B5 TOITURE VERTE PRIME ENERGIE B5 TOITURE VERTE AVANT d entamer les travaux, assurez-vous de bien répondre à tous les critères imposés pour l obtention de cette prime (voir les conditions techniques ci-dessous et le document

Plus en détail

Séminaire Bâtiment Durable :

Séminaire Bâtiment Durable : 1 Séminaire Bâtiment Durable : Reconversion durable d immeubles de bureaux Bruxelles Environnement Focus 1 : Réglementation Frederic LUYCKX Facilitateur Bâtiment Durable Bruxelles Environnement Objectif(s)

Plus en détail

ANNEXE 3 VERTE [1] [6] GÉNÉRALITÉS ANNEXE 3 : LA TOITURE VERTE LA TOITURE-JARDIN

ANNEXE 3 VERTE [1] [6] GÉNÉRALITÉS ANNEXE 3 : LA TOITURE VERTE LA TOITURE-JARDIN ANNEXE 3 LA TOITURE VERTE [1] [6] GÉNÉRALITÉS LES TYPES DE TOITURE VERTE La toiture-jardin La toiture-jardin légère La toiture végétalisée LES AVANTAGES DE LA TOITURE VERTE LES PARTICULARITÉS DE L ÉTANCHÉITÉ

Plus en détail

Les toitures végétalisées et les défis de l urbanisme vert

Les toitures végétalisées et les défis de l urbanisme vert Les toitures végétalisées et les défis de l urbanisme vert Les défis de l éco conception urbaine Les défis de la biodiversité et de la nature en ville Les défis de la construction d une filière économique

Plus en détail

Toiture végétale en milieu institutionnel: Étude de cas UQAM

Toiture végétale en milieu institutionnel: Étude de cas UQAM Toiture végétale en milieu institutionnel: Étude de cas UQAM Odette Béliveau: Directrice au Service de l entretien et des composantes architecturales à l UQAM Antoine Trottier: Candidat à la maîtrise en

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable: Toitures vertes : du concept à l entretien

Formation Bâtiment Durable: Toitures vertes : du concept à l entretien Formation Bâtiment Durable: Toitures vertes : du concept à l entretien Bruxelles Environnement Introduction à la thématique Frederic LUYCKX, architecte & chercheur Objectif(s) de la présentation Elargir

Plus en détail

C LIMATISATI O N NA T U RE L LE

C LIMATISATI O N NA T U RE L LE R É D U I R E N O T R E C O N S O M M A T I O N D É L E C T R I C I T É C LIMATISATI O N NA T U RE L LE P A R L ES TOITURES VÉG ÉTA LISÉES Sommaire Sommaire... 1 Travail effectué par... 1 Historique...

Plus en détail

Soutiens offerts en Région de Bruxelles-Capitale Primes énergie pour le secteur résidentiel-particuliers

Soutiens offerts en Région de Bruxelles-Capitale Primes énergie pour le secteur résidentiel-particuliers Soutiens offerts en Région de Bruxelles-Capitale Primes énergie pour le secteur résidentiel-particuliers Guillaume Amand Agence Bruxelloise de l Energie ABEA Confédération Construction Bruxelles-Capitale

Plus en détail

UCM Château Tinlot - 27 novembre 2013. Les toitures vertes. Présentation par la sa MEULEMAN JP. Jean-Paul Meuleman - Hugues Michot

UCM Château Tinlot - 27 novembre 2013. Les toitures vertes. Présentation par la sa MEULEMAN JP. Jean-Paul Meuleman - Hugues Michot UCM Château Tinlot - 27 novembre 2013 Les toitures vertes Présentation par la sa MEULEMAN JP Jean-Paul Meuleman - Hugues Michot Présentation des toitures végétales... Toiture à Tournai 1998 Maubeuge 1990

Plus en détail

CSFE. La toiture-terrasse. La réponse à la démarche HQE

CSFE. La toiture-terrasse. La réponse à la démarche HQE CSFE La toiture-terrasse La réponse à la démarche HQE Sommaire Préambule La toiture-terrasse 03 La réponse à la démarche HQE 04-05 La réponse à la démarche HQE selon la destination de la toiture-terrasse

Plus en détail

Distributeur d'irs BTECH

Distributeur d'irs BTECH Distributeur d'irs BTECH Caoutchouc EPDM : 50 ans après, toujours aussi étanche que le 1 er jour Les systèmes d étanchéité pour : toitures gouttières humidité ascensionnelle toitures vertes caves 50 ans

Plus en détail

Les toitures vertes. Présentation par la sa MEULEMAN JP. Jean-Paul Meuleman - Hugues Michot. Présentation des toitures végétales...

Les toitures vertes. Présentation par la sa MEULEMAN JP. Jean-Paul Meuleman - Hugues Michot. Présentation des toitures végétales... Les toitures vertes Présentation par la sa MEULEMAN JP Jean-Paul Meuleman - Hugues Michot Présentation des toitures végétales... Toiture à Tournai 1998 Maubeuge 1990 Une philosophie passionnante... 1 La

Plus en détail

UNE TOITURE VERTE: UN COIN DE VERDURE DANS LA VILLE.

UNE TOITURE VERTE: UN COIN DE VERDURE DANS LA VILLE. UNE TOITURE VERTE: UN COIN DE VERDURE DANS LA VILLE. - Les regarder apaise l esprit, vivre en dessous permet de profiter d un meilleur climat intérieur: les toitures vertes ont beaucoup à offrir TER 02-1.

Plus en détail

LES TOITURES VERTES RÉSULTATS ET VALORISATION DE LA RECHERCHE MENÉE AU CSTC

LES TOITURES VERTES RÉSULTATS ET VALORISATION DE LA RECHERCHE MENÉE AU CSTC Avec la collaboration de la guidance technologique Eco construction et développement durable de la Région de Bruxelles Capitale subsidiée par l Institut Bruxellois pour la Recherche et l Innovation (InnovIRIS)

Plus en détail

Les toitures végétalisées : un apport de biodiversité en ville? Anne-Laure Benoit

Les toitures végétalisées : un apport de biodiversité en ville? Anne-Laure Benoit Les toitures végétalisées : un apport de biodiversité en ville? Anne-Laure Benoit Observatoire Départemental de la Biodiversité Urbaine Département de la Seine-Saint-Denis 1. Eléments de contexte 2. Rappel

Plus en détail

02/10/2014 Journée technique «Murs et toits végétalisés» THEDY François 1

02/10/2014 Journée technique «Murs et toits végétalisés» THEDY François 1 THEDY François 1 1/ Introduction 2/ Rappel sur la composition d une toiture plate 3/ Principes fondamentaux : lors de l étude du projet et pour le choix du système anti-racines 4/ Exemples de compositions

Plus en détail

109_Anspritzbegruenung.xls FR Stand: 06.07.09

109_Anspritzbegruenung.xls FR Stand: 06.07.09 109_Anspritzbegruenung.xls FR Stand: 06.07.09 Méthode d hydro-ensemencement Prestation complète de semis hydraulique Substrat de culture Optigreen (utilisation pour les structures monocouches) Consommation

Plus en détail

Toitures plates Partie 2

Toitures plates Partie 2 Toitures plates Partie 2 La toiture verte : les différents types, conception, mise en œuvre et sécurité contre l'incendie Vincent Jadinon Avec le support de la guidance technologique écoconstruction et

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement LES AIDES ET SUBVENTIONS EN RÉGION DE BRUXELLES CAPITALE Patrick HERREGODS CENTRE URBAIN Objectifs de l exposé 1 faire connaître les différentes

Plus en détail

Toitures vertes : bien commun ou bien privé?

Toitures vertes : bien commun ou bien privé? Toitures vertes : bien commun ou bien privé? Owen A. Rose LEED, M.Arch, B.Comm www.ecologieurbaine.net www.montroyal-avenueverte.org www.ecosensuel.net Toitures vertes à la montréalaise Un vieux concept

Plus en détail

LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ET LE CLIMAT INTERIEUR DES BATIMENTS (PEB)

LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ET LE CLIMAT INTERIEUR DES BATIMENTS (PEB) LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ET LE CLIMAT INTERIEUR DES BATIMENTS (PEB) Nouvelle ordonnance adoptée le 07 juin 2007,publiée au Moniteur belge le 11 juillet 2007 entrée en vigueur prévue juillet 2008 1. POURQUOI

Plus en détail

Le contrôle dynamique des Eaux Pluviales en toiture

Le contrôle dynamique des Eaux Pluviales en toiture Rejoignez l équipe Le Prieuré! Nominé au concours de l innovation Batimat Le contrôle dynamique des Eaux Pluviales en toiture FLOOD FLOOD Guaranteed constant flow Guaranteed constant flow FLOOD Guaranteed

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Gestion des eaux pluviales sur la parcelle Bruxelles Environnement

Formation Bâtiment Durable : Gestion des eaux pluviales sur la parcelle Bruxelles Environnement Formation Bâtiment Durable : Gestion des eaux pluviales sur la parcelle Bruxelles Environnement Les moyens mis à disposition du concepteur Frederic LUYCKX, architecte Objectifs de la présentation Initier

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable: Toitures vertes : du concept à l entretien

Formation Bâtiment Durable: Toitures vertes : du concept à l entretien Formation Bâtiment Durable: Toitures vertes : du concept à l entretien Bruxelles Environnement Biodiversité : Potentialité écologique des toitures vertes et autres dispositifs favorisant le développement

Plus en détail

PRIME ENERGIE F1 REFRIGERATEUR (Y COMPRIS COMBINE) A++ - CONGELATEUR A++

PRIME ENERGIE F1 REFRIGERATEUR (Y COMPRIS COMBINE) A++ - CONGELATEUR A++ PRIME ENERGIE F1 REFRIGERATEUR (Y COMPRIS COMBINE) A++ - CONGELATEUR A++ Chaque appareil électroménager est vendu accompagné d une étiquette ou fiche d information indiquant la catégorie de consommation

Plus en détail

Comment valoriser sa toiture plate en milieu urbain

Comment valoriser sa toiture plate en milieu urbain Séminaire Bâtiment Durable : Comment valoriser sa toiture plate en milieu urbain le 27 mars 2015 Bruxelles Environnement DU VERT SUR NOS TOITURES Bernard Capelle Landscapedesign Objectifs de la présentation

Plus en détail

Toujours aussi étanche après 50 ans!

Toujours aussi étanche après 50 ans! CAOUTCHOUC EPDM Toujours aussi étanche après 50 ans! 50 ans plus tard, aussi étanche qu au premier jour Pas de feu sur le toit. L EPDM s applique sans flamme Respectueuse de l environnement et recyclable

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable Toitures vertes: du concept à l entretien

Formation Bâtiment Durable Toitures vertes: du concept à l entretien Formation Bâtiment Durable Toitures vertes: du concept à l entretien Bruxelles Environnement Aspects techniques au travers de la NIT 229 et travaux du CSTC Edwige NOIRFALISSE CSTC 1 Les toitures vertes:

Plus en détail

ISOLER LA TOITURE PLATE

ISOLER LA TOITURE PLATE Lisez aussi : Fiche 1 INTRODUCTION + Fiche 2 MAÎTRISER L ÉTANCHÉITÉ ET PROTÉGER L ISOLANT + Fiche 10 AMÉLIORER LA VENTILATION RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE ISOLER LA TOITURE PLATE

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable 8. Toitures vertes: du concept à l entretien

Formation Bâtiment Durable 8. Toitures vertes: du concept à l entretien Formation Bâtiment Durable 8. Toitures vertes: du concept à l entretien Bruxelles Environnement Aspects techniques au travers de la NIT 229 et travaux du CSTC Edwige NOIRFALISSE CSTC 1 LES TOITURES VERTES:

Plus en détail

PTS sprl Rue de Melroy, 441-5300 Vezin Tel : 081 63 57 02 - Gsm : 0499 51 52 25 / 0496 29 71 24

PTS sprl Rue de Melroy, 441-5300 Vezin Tel : 081 63 57 02 - Gsm : 0499 51 52 25 / 0496 29 71 24 Rue de Melroy, 441 5300 Vezin Tel : 081 63 57 02 Gsm : 0499 51 52 25 / 0496 29 71 24 Primes pour le logement individuel Code désignation caractéristiques Primes aux études et aux audits ( + 10 % ZONE E.D.R.L.R

Plus en détail

PRIME 10 ISOLATION DES MURS EXTERIEURS

PRIME 10 ISOLATION DES MURS EXTERIEURS PRIME 10 ISOLATION DES MURS EXTERIEURS Après la toiture, c est souvent via les murs que les déperditions de chaleur les plus importantes sont constatées. L isolation des murs n étant pas facile à mettre

Plus en détail

A. Toitures terrasses support d étanchéité 154

A. Toitures terrasses support d étanchéité 154 > Guide de choix... 152 A. Toitures terrasses support d étanchéité 154 B. Combles et rampants 157 www.placo.fr 151 Guid Isolation du Bâti 4. Isolation des toitures Guide de choix Isolation des toitures

Plus en détail

Points d attention pour l implantation en toiture des systèmes photovoltaïques : petites et grandes installations. Xavier Kuborn, C.S.T.C.

Points d attention pour l implantation en toiture des systèmes photovoltaïques : petites et grandes installations. Xavier Kuborn, C.S.T.C. Points d attention pour l implantation en toiture des systèmes photovoltaïques : petites et grandes installations Xavier Kuborn, C.S.T.C. La production d énergie est un rôle supplémentaire Les capteurs

Plus en détail

Caoutchouc EPDM, tous les systèmes de toiture

Caoutchouc EPDM, tous les systèmes de toiture Caoutchouc EPDM, tous les systèmes de toiture 50 ans plus tard, aussi étanche qu au premier jour Pas de feu sur le toit. L EPDM s applique sans flamme Respectueuse de l environnement et recyclable Revêtement

Plus en détail

Primes énergie 2015 Région de Bruxelles-Capitale

Primes énergie 2015 Région de Bruxelles-Capitale Primes énergie 2015 Région de Bruxelles-Capitale Qui peut en bénéficier? Les primes énergie sont ouvertes au bénéfice de toute personne physique ou morale possédant un droit réel ou de location ou de gestion

Plus en détail

Objet Montant Maximum. Catégorie de base : 50 / installation. Revenus moyens : 100 / installation

Objet Montant Maximum. Catégorie de base : 50 / installation. Revenus moyens : 100 / installation PRIME ÉNERGIE F RÉFRIGÉRATEUR / CONGÉLATEUR A++ (y compris combiné) ou SÈCHE-LINGE ÉLECTRIQUE A Décision du 08 novembre 2012 du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale d approbation du programme

Plus en détail

PRIME ÉNERGIE B1 ISOLATION DU TOIT

PRIME ÉNERGIE B1 ISOLATION DU TOIT PRIME ÉNERGIE B1 ISOLATION DU TOIT Décision du 24 octobre 2013 du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale d approbation du programme d exécution relatif à l octroi d aides financières en matière

Plus en détail

Remplacez votre chaudière et économisez jusqu à 35 % sur votre consommation d énergie

Remplacez votre chaudière et économisez jusqu à 35 % sur votre consommation d énergie Guide avantages 2015 Profitez maintenant du chèque énergie Viessmann : cashback de 100 à 700 Remplacez votre chaudière et économisez jusqu à 35 % sur votre consommation d énergie Recevez un remboursement

Plus en détail

Quelles solutions de ventilation pour la rénovation des bâtiments résidentiels? Pourquoi? Comment? Quels retours d expérience?

Quelles solutions de ventilation pour la rénovation des bâtiments résidentiels? Pourquoi? Comment? Quels retours d expérience? 1 Quelles solutions de ventilation pour la rénovation des bâtiments résidentiels? Pourquoi? Comment? Quels retours d expérience? Bruxelles Environnement Conception et entretien des systèmes de ventilation

Plus en détail

www.tridex.be CAOUTCHOUC EPDM Système d étanchéité complet en caoutchouc EPDM pour toitures, gouttières, étanchéité, toitures-jardins et caves

www.tridex.be CAOUTCHOUC EPDM Système d étanchéité complet en caoutchouc EPDM pour toitures, gouttières, étanchéité, toitures-jardins et caves CAOUTCHOUC EPDM Système d étanchéité complet en caoutchouc EPDM pour toitures, gouttières, étanchéité, toitures-jardins et caves 50 ans plus tard, aussi étanche qu au premier jour Pas de feu sur le toit.

Plus en détail

Rapport de veille sur les évolutions du domaine. des parcs et jardins P. 1/13

Rapport de veille sur les évolutions du domaine. des parcs et jardins P. 1/13 Rapport de veille sur les évolutions du domaine des parcs et jardins P. 1/13 Numéro : 8 Date : 15 mars 2009 Centre : Centre de compétence Secteurs verts Forem Formation Titre : La végétalisation des toitures

Plus en détail

PRIMES ÉNERGIE 2012 POUR LES BATIMENTS DU SECTEUR RESIDENTIEL

PRIMES ÉNERGIE 2012 POUR LES BATIMENTS DU SECTEUR RESIDENTIEL PRIMES ÉNERGIE 2012 POUR LES BATIMENTS DU SECTEUR RESIDENTIEL Le nouveau régime de primes à l énergie pour l année 2012 approuvé par le gouvernement bruxellois octroiera près de 18 millions pour des investissements

Plus en détail

Fruits, légumes et herbes aromatiques la nature sur votre toit. Toiture-jardin potager Optigreen. Agriculture urbaine sur les toits, naturellement

Fruits, légumes et herbes aromatiques la nature sur votre toit. Toiture-jardin potager Optigreen. Agriculture urbaine sur les toits, naturellement Fruits, légumes et herbes aromatiques la nature sur votre toit Toiture-jardin potager Optigreen Agriculture urbaine sur les toits, naturellement Agriculture urbaine sur les toits, naturellement Avec les

Plus en détail

Séminaire. Chauffage dans les immeubles à appartements. LE SOLAIRE THERMIQUE Stéphane Barbier. Service Facilitateur du Bâtiment Durable

Séminaire. Chauffage dans les immeubles à appartements. LE SOLAIRE THERMIQUE Stéphane Barbier. Service Facilitateur du Bâtiment Durable Séminaire Chauffage dans les immeubles à appartements LE SOLAIRE THERMIQUE Stéphane Barbier Service Facilitateur du Bâtiment Durable Plan de l exposé Le solaire thermique Marché L installation ST Dimensionnement

Plus en détail

Extrait gratuit du guide pratique «Construction performante saine et durable»

Extrait gratuit du guide pratique «Construction performante saine et durable» Éditions T.I. Juin 2010 OBNP_Cde6.book Page 24 Vendredi, 11. juin 2010 4:41 16 chap. 5 page 24 Mode de mise en œuvre Période de mise en œuvre 1) Taux initial après mise en œuvre Taux de couverture à 1

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques Bruxelles Environnement ISOLATION PAR L INTERIEUR : LES TOITS Pierre DEMESMAECKER Institut de Conseil et d Etudes

Plus en détail

Situation Maison ouvrière bruxelloise de la fin du 19e siècle, située au coeur

Situation Maison ouvrière bruxelloise de la fin du 19e siècle, située au coeur Rénovation d une maison ouvrière bruxelloise Laurent Collignon David Dardenne 1040 Bruxelles 1 Situation Maison ouvrière bruxelloise de la fin du 19e siècle, située au coeur d E t t e r b e e k. Sa localisation

Plus en détail

Solutions pour toitures végétalisées. suivi. arrosage. entretien. Carnet de suivi des toitures végétalisées Sopranature

Solutions pour toitures végétalisées. suivi. arrosage. entretien. Carnet de suivi des toitures végétalisées Sopranature Solutions pour toitures végétalisées Carnet de suivi des toitures végétalisées Sopranature suivi arrosage entretien Solutions pour toitures végétalisées des L expert toits verts Sommaire Fiche d identité

Plus en détail

Centre Scientifique et Technique de la Construction. Les toitures vertes. O. Vandooren CSTC

Centre Scientifique et Technique de la Construction. Les toitures vertes. O. Vandooren CSTC Les toitures O. Vandooren CSTC Les toitures un concept pas vraiment nouveau Babylone VII e avant JC 2007 2 3 4 5 Une toiture verte est une toiture recouverte de végétation et des couches nécessaires au

Plus en détail

Comment valoriser sa toiture plate en milieu urbain

Comment valoriser sa toiture plate en milieu urbain Séminaire Bâtiment Durable : Comment valoriser sa toiture plate en milieu urbain 27/03/2015 Bruxelles Environnement Comment valoriser les eaux pluviales grâce à sa toiture? Maggy Hovertin MATRIciel Objectifs

Plus en détail

Kalzip Verdure, la toiture végétalisée

Kalzip Verdure, la toiture végétalisée Kalzip Verdure, la toiture végétalisée Kalzip Verdure La toiture végétalisée Un procédé innovant Kalzip Verdure est une innovation dérivée du procédé Kalzip, système de couvertures et bardages en aluminium.

Plus en détail

Plateforme Maison Passive a.s.b.l.

Plateforme Maison Passive a.s.b.l. Plateforme Maison Passive a.s.b.l. M a r n y D i P i e t r a n t o n i o, I r A r c h i t e c t e 1 L i s o l a t i o n o v e r v i e w... P o u r q u o i i s o l e r? - Diminuer sa facture énergétique

Plus en détail

Objet Montant Maximum. Catégorie de base : 50 / installation. Revenus moyens : 100 / installation

Objet Montant Maximum. Catégorie de base : 50 / installation. Revenus moyens : 100 / installation PRIME ÉNERGIE F RÉFRIGÉRATEUR / CONGÉLATEUR A++ (y compris combiné) ou SÈCHE-LINGE ÉLECTRIQUE A Décision du 11 décembre 2014 du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale d approbation du programme

Plus en détail

La ventilation de la salle de gymnastique et des locaux vestiaires et sanitaires sera également assainie.

La ventilation de la salle de gymnastique et des locaux vestiaires et sanitaires sera également assainie. 2 plans d exécution a été adjugée au bureau LZ&A Architectes SA. Ce dernier a établi un devis général, effectué un relevé précis et préparé les plans pour les appels d offres. La mise à l enquête pour

Plus en détail

Toiture végétale à l ITA, un projet d étudiant qui voit grand

Toiture végétale à l ITA, un projet d étudiant qui voit grand Toiture végétale à l ITA, un projet d étudiant qui voit grand par Brigitte Lavoie, diplomée en TPHE Valéry Simard, diplomée en PCHO Manon Tardif, professeure en Horticulture Institut de Technologie Agro-Alimentaire,

Plus en détail

nest Rénovation appartement en toiture à Anderlecht Renovatie dakappartement te Anderlecht

nest Rénovation appartement en toiture à Anderlecht Renovatie dakappartement te Anderlecht nest Rénovation appartement en toiture à Anderlecht Renovatie dakappartement te Anderlecht Bâtiment Exemplaire Energie & Eco-construction 2009, Min d Environnement Bxl RE - USE - Revitalisation tissus

Plus en détail

Toitures vertes Solutions constructives, pathologie, interventions intégrées (isolation thermique et étanchéité) Jorge Lopes

Toitures vertes Solutions constructives, pathologie, interventions intégrées (isolation thermique et étanchéité) Jorge Lopes Toitures vertes Solutions constructives, pathologie, interventions intégrées (isolation thermique et étanchéité) Jorge Lopes 23-25 janvier de 2013 Couches principaux d une toiture-terrasse traditionnelle

Plus en détail

Gamme Star. L étanchéité Star. Parastar / Adestar. Parastar : l étanchéité bicouche soudable. Adestar : l étanchéité monocouche 100 % à froid

Gamme Star. L étanchéité Star. Parastar / Adestar. Parastar : l étanchéité bicouche soudable. Adestar : l étanchéité monocouche 100 % à froid Gamme Star L étanchéité Star Parastar : l étanchéité bicouche soudable Adestar : l étanchéité monocouche 100 % à froid Parastar / Adestar Comment utiliser cette brochure? Pour vous orienter rapidement

Plus en détail

FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE

FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE Journée 1.5 Approche globale PRINTEMPS 2013 Stéphan Truong Gestionnaire de la formation pour le compte de Bruxelles Environnement TRAINING.IBGEBIM@ecorce.be

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : Détails techniques

Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : Détails techniques Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : Détails techniques Bruxelles Environnement ISOLATION DES TOITS EN RENOVATION Pierre DEMESMAECKER Institut de Conseil et d Etudes

Plus en détail

www.hdgdev.com SOMMAIRE :

www.hdgdev.com SOMMAIRE : www.hdgdev.com SOMMAIRE : a) Différents procédés de végétalisation. b) Glossaire et explications des termes techniques de la toiture. c) La gestion de l eau : 1) Le problème de l eau en ville et dans les

Plus en détail

PRIME 13 - CHAUFFE-EAU SOLAIRE

PRIME 13 - CHAUFFE-EAU SOLAIRE PRIME 13 - CHAUFFE-EAU SOLAIRE CONSTRUCTION NEUVE ET RENOVATION Assurez-vous de bien répondre à tous les critères imposés pour l obtention de cette prime (www.bruxellesenvironnement.be > Particuliers >

Plus en détail

POURQUOI ISOLER LES COMBLES PERDUS?

POURQUOI ISOLER LES COMBLES PERDUS? POURQUOI ISOLER LES COMBLES PERDUS? Avec 30% des déperditions de chaleur de l habitat, le comble est la surface qui occasionne le plus de pertes calorifiques dans une maison peu ou non isolée. De même,

Plus en détail

Rénover les toitures plates : Points d attention pour l étancheur

Rénover les toitures plates : Points d attention pour l étancheur Rénover les toitures plates : Points d attention pour l étancheur L. Lassoie, CSTC Master title - 2/12/2013 - Page 1 Evolution du concept de toiture plate Jusqu'à la fin des années 80 : nombreuses pathologies

Plus en détail

A- GENERALITES p.3. B- PROPRIETES DES BLOCS / PANNEAUX NIDAPLAST RA ET NIDASTYRENE RA p.3. I- NIDAPLAST RA p.3 II- NIDASTYRENE RA p.

A- GENERALITES p.3. B- PROPRIETES DES BLOCS / PANNEAUX NIDAPLAST RA ET NIDASTYRENE RA p.3. I- NIDAPLAST RA p.3 II- NIDASTYRENE RA p. 1 A- GENERALITES p.3 B- PROPRIETES DES BLOCS / PANNEAUX NIDAPLAST RA ET NIDASTYRENE RA p.3 I- NIDAPLAST RA p.3 II- NIDASTYRENE RA p.4 C- DIMINUTION DES EFFORTS APPORTES PAR UN REMBLAI ALLEGE p.4 I- EFFORT

Plus en détail

Les toitures vertes et la gestion de l'eau

Les toitures vertes et la gestion de l'eau Les toitures vertes et la gestion de l'eau K. De Cuyper CSTC Contenu de la présentation 1. L étude «toitures vertes» du CSTC 2. Capacité de rétention à long terme 3. L effet retard lors d averses intenses

Plus en détail

ISOPROTECT. Le panneau en fibres de bois ISOVER.

ISOPROTECT. Le panneau en fibres de bois ISOVER. ISOPROTECT. Le panneau en fibres de bois ISOVER. Une combinaison intelligente de matériaux. Depuis près de 80 ans, Saint-Gobain ISOVER SA produit des isolants à hautes performances en laine de verre dans

Plus en détail

Réseaux de chaleur, quel potentiel pour Bruxelles? Quel soutien régional? Bruxelles Environnement. Yves LEBBE

Réseaux de chaleur, quel potentiel pour Bruxelles? Quel soutien régional? Bruxelles Environnement. Yves LEBBE Réseaux de chaleur, quel potentiel pour Bruxelles? Bruxelles Environnement Quel soutien régional? Yves LEBBE Spécialiste Cogénération Service du Facilitateur Bâtiment Durable Bruxelles Environnement soutient

Plus en détail

Produits d étanchéité

Produits d étanchéité 86 Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) Produits d étanchéité Gamme AXTER 88 87 Produits d étanchéité Gamme ALPAL / ALPAL TS Procédés d étanchéité monocouches autoprotégés. Les membranes ALPAL

Plus en détail

Construction d une crèche associative «Lei minòts» M.I.N. d Avignon. Maitre d ouvrage : association Les Maisons du Monde C.C.T.P. Lot n 3 Etanchéité

Construction d une crèche associative «Lei minòts» M.I.N. d Avignon. Maitre d ouvrage : association Les Maisons du Monde C.C.T.P. Lot n 3 Etanchéité Construction d une crèche associative «Lei minòts» M.I.N. d Avignon Maitre d ouvrage : association Les Maisons du Monde C.C.T.P. Lot n 3 Etanchéité Décembre 2010 Lot n 3 Étanchéité Suivant avis techniques

Plus en détail

Des îlots de verdure. sur les TOITURES

Des îlots de verdure. sur les TOITURES Des îlots de verdure sur les TOITURES L augmentation des surfaces imperméables, comme les routes, les parkings, les bâtiments et la raréfaction des espaces verts en ville est un constat indéniable. Les

Plus en détail

PRIME ENERGIE B8 b VENTILATION MECANIQUE (VMC) AVEC RECUPERATION DE CHALEUR

PRIME ENERGIE B8 b VENTILATION MECANIQUE (VMC) AVEC RECUPERATION DE CHALEUR PRIME ENERGIE B8 b VENTILATION MECANIQUE (VMC) AVEC RECUPERATION DE CHALEUR Toutes les habitations doivent posséder une ventilation adéquate si l'on veut que l'air y soit salubre, supprimer les risques

Plus en détail

VÉGÉTALISATION EXTENSIVE OXYGÉNEZ VOS TOITURES!

VÉGÉTALISATION EXTENSIVE OXYGÉNEZ VOS TOITURES! VÉGÉTALISATION EXTENSIVE OXYGÉNEZ VOS TOITURES! SOMMAIRE 02 Démarche HQE 03 Membrane d étanchéité Sarnafil T 03 Végétalisation extensive 04 Sarnavert Végétalisation extensive par semis 06 Sarnasedum Tapis

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement Production solaire thermique pour logements individuels et collectifs (< 10 unités) Gregory NEUBOURG APERe Objectif(s) de la présentation Connaitre

Plus en détail

N Objet Montant Plafond

N Objet Montant Plafond PRIME ÉNERGIE B1 ISOLATION DU TOIT (décision du 14 juillet 2011 du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale d approbation du programme triennal d utilisation rationnelle de l électricité et du gaz

Plus en détail

Isolation des combles perdus Laine minérale à souffler Thermo Loft

Isolation des combles perdus Laine minérale à souffler Thermo Loft Juillet 2013 Isolation des combles perdus Laine minérale à souffler Thermo Loft Une réponse à la RT 2012 Thermo Loft Lambda (λ) = 0,045 W/(m.K) Thermo Loft est une laine à souffler, conçue et fabriquée

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Gestion des eaux pluviales sur la parcelle Bruxelles Environnement

Formation Bâtiment Durable : Gestion des eaux pluviales sur la parcelle Bruxelles Environnement Formation Bâtiment Durable : Gestion des eaux pluviales sur la parcelle Bruxelles Environnement Introduction à la thématique de la gestion de l eau Frederic LUYCKX, architecte Objectif(s) de la présentation

Plus en détail

PRIME 17: CHAUDIERE A CONDENSATION

PRIME 17: CHAUDIERE A CONDENSATION PRIME 17: CHAUDIERE A CONDENSATION Bénéficient de la prime, tous les travaux d installation d une chaudière au gaz à condensation. Une liste de modèles de chaudières à condensation au gaz figure sur le

Plus en détail

PRIME ENERGIE B1 b ISOLATION DU TOIT

PRIME ENERGIE B1 b ISOLATION DU TOIT PRIME ENERGIE B1 b ISOLATION DU TOIT Une isolation du bâtiment bien étudiée et bien réalisée permet de raccourcir la saison de chauffe, de réduire la puissance de l installation de chauffage et d augmenter

Plus en détail

PRIME ENERGIE C1 b CHAUDIERE A CONDENSATION AU GAZ

PRIME ENERGIE C1 b CHAUDIERE A CONDENSATION AU GAZ PRIME ENERGIE C1 b CHAUDIERE A CONDENSATION AU GAZ Bénéficient de la prime, tous les travaux d installation d une chaudière (ainsi que les générateurs d eau chaude sanitaire (ECS)) au gaz à condensation.

Plus en détail

Impulsions et objectifs politiques

Impulsions et objectifs politiques La rénovation durable de la Région de Bruxelles-Capitale Impulsions et objectifs politiques Ir. Ismaël Daoud Conseiller Politique Construction Durable et Energie Cellule Energie, Air, Climat, Construction

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION TECHNIQUE VEGETALISATION DE TOITURES

DOCUMENT D INFORMATION TECHNIQUE VEGETALISATION DE TOITURES DOCUMENT D INFORMATION TECHNIQUE VEGETALISATION DE TOITURES INTRODUCTION INTRODUCTION Sommaire Conseils à l utilisateur Les toitures végétalisées et leurs atouts SYSTEMES DE VEGETALISATION DE TOITURES

Plus en détail

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Séminaire : Rénovation énergétique pour ménages à bas revenus 8 octobre 2010 Brussels Table des matières Quelques

Plus en détail

PRIME ENERGIE B7 b PROTECTION SOLAIRE EXTERIEURE

PRIME ENERGIE B7 b PROTECTION SOLAIRE EXTERIEURE PRIME ENERGIE B7 b PROTECTION SOLAIRE EXTERIEURE Une bonne protection contre les rayons du soleil en été, combinée à une ventilation appropriée peut éviter la mise en place d'une climatisation et augmente

Plus en détail