Conférence «achats innovants» - 30 janvier 2014

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conférence «achats innovants» - 30 janvier 2014"

Transcription

1 Conférence «achats innovants» - 30 janvier 2014 Etablissement : Institut national de la recherche agronomique Adresse : 147, rue de l'université Paris Cedex 07 Point de contact : Mme Christine ESPINOZA - Projets 2014 susceptibles d intégrer des achats innovants : Thématique Projet Montant prévisionnel en euros l amélioration de toutes les composantes de l agriculture l amélioration de toutes les composantes de l agriculture valoriser la biomasse atténuer le réchauffement climatique et s y adapter Cf pièce jointe

2 FEUILLE DE ROUTE SUR LES ACHATS INNOVANTS A L INRA L innovation, c est quoi? L innovation est décrite dans le manuel d Oslo de la Communauté Européenne (référence en la matière au niveau international mis à jour en 2005) comme : «La mise en œuvre- la commercialisation ou l implémentation-par une entreprise, et pour la première fois, d un produit (bien ou service) ou d un procédé (de production) nouveau ou sensiblement amélioré, d une nouvelle méthode de commercialisation ou d une nouvelle méthode organisationnelle dans les pratiques d une entreprise, l organisation du lieu de travail ou les relations avec l extérieur» En conséquence, les activités d innovation correspondent pour leur part à «toutes les opérations scientifiques, technologiques, organisationnelles, financières et commerciales qui conduisent effectivement ou ont pour but de conduire à la mise en œuvre des innovations» Dans un organisme comme l INRA qui est un EPST, l innovation est très liée par nature au cœur de métier qui est l activité scientifique et donc la notion d achats innovants relève de la stratégie et de la finalité de l établissement. C est donc au niveau des missions et des domaines d intervention de l INRA que les entreprises, notamment PME et Start up, pourront se positionner pour proposer des achats innovants. Les missions de l INRA L INRA est un établissement avec une vocation de recherche finalisée qui le situe comme premier institut européen pour ses publications scientifiques en sciences agricoles, sciences des plantes et de l animal. Ses missions portent sur : -la production et la diffusion des connaissances scientifiques intéressant l agriculture et les industries qui lui sont liées, -la conception des innovations et des savoir-faire pour la société,

3 -la réalisation d expertises scientifiques entrant dans son champ de compétences, -le développement et la valorisation de la culture scientifique et technique ainsi que la participation au débat science/société, -la formation à la recherche et par la recherche. Les objectifs de l INRA se sont orientés à l heure actuelle notamment sur : -la préservation de l environnement et produire durablement, -l amélioration de l alimentation humaine, -la diversification des produits et l amélioration de leur compétitivité. Les sciences biologiques sont désormais le lieu d enjeux économiques avec la recherche privée et le progrès de l informatique va servir à l étude de systèmes complexes. Chantiers : L INRA a des chantiers de recherche prioritaires où les entreprises pourront se positionner pour aider à cette transformation : -l amélioration de toutes les composantes de l agriculture : Les systèmes agricoles et forestiers devront conjuguer simultanément les piliers du développement durable. - l amélioration de toutes les composantes de l agriculture: Il faudra traiter la question de la nutrition en veillant aux bilans carbone et social. -valoriser la biomasse : L INRA devra identifier les espèces végétales pour le développement d une chimie verte et des outils capables de produire cette énergie sans bouleverser les équilibres écologiques ni empiéter sur la production alimentaire. -atténuer le réchauffement climatique et s y adapter :

4 Les recherches menées par l INRA devront éclairer les évolutions prévisibles dans les filières afin d en limiter les impacts et explorer les possibilités d atténuation du changement climatique. Ces priorités vont toucher essentiellement =>les approches prédictives en biologie qui se situent au carrefour de la biologie intégrative et de la modélisation avec par exemple le pilotage des écosystèmes. Par ailleurs, avec la mobilisation de différentes disciplines, il va y avoir=>des métaprogrammes avec l implication de plusieurs départements et partenaires sur une thématique et pour une durée de 5 à 10 ans avec par exemple la gestion intégrée de la santé des plantes. Projet en cours : -Description : Un projet innovant est en cours au Centre INRA de Clermont-Ferrand et concerne une plateforme de phénotypage à haut débit sous contraintes climatiques «TRITIFACE». Il s agit de créer à l échelle du territoire national un réseau de plateformes de phénotypage à haut débit des plantes de grande culture et les recherches conduites dans le cadre de ce dispositif porteront en particulier sur l amélioration variétale dans un contexte de changement climatique. Au sein de ce réseau, la plateforme de l INRA de Clermont-Ferrand permettra l étude des effets du stress hydrique et de la concentration en CO2 atmosphérique en conditions semi-agronomiques. Cette plateforme favorisera la valorisation des données notamment générées par la plateforme de génotypage haut débit «GENTYANE» de l INRA de Clermont-Ferrand et sera au cœur du projet «investissement d avenir Breedwheat» coordonnées par l Unité Mixte de Recherche 1095 GDEC visant à l utilisation de ressources génomiques couplées à des méthodes de phénotypage adaptées pour accélérer l amélioration variétale du blé. Les objectifs majeurs poursuivis pas ce projet sont :

5 -une structuration forte du dispositif de recherche Clermontois en amélioration génétique du blé, -des orientations scientifiques recentrées autour d enjeux scientifiques et socio-économiques majeurs, -une visibilité accrue du dispositif de recherche Clermontois et de l INRA en général dans le contexte international des dispositifs de phénotypage à haut débit. Le projet consiste en la réalisation de quatre serres roulantes de grandes dimensions(30x30m)permettant le contrôle de la pluviométrie de parcelles expérimentales instrumentées et couplées à un système FACE(Free Air CO2 Enrichment) aidant le contrôle de la concentration en CO2 atmosphérique. La construction de deux robots de phénotypage facilitera la gestion de manière automatique et programmable du déplacement de capteurs (imagerie visible, infrarouge et hyperspectrale) au-dessus des micro-parcelles expérimentales avec une précision centimétrique. Ce dispositif servira pour la première fois à conduire des études de génétiques en conditions semi-agronomiques pour évaluer l effet de variables environnementales clés du changement climatique. -Visualisation du projet :

6

7 -estimation et avancée du projet : Le projet global est estimé à plus de 6 millions d euros HT. Le marché de maîtrise d œuvre est en cours au stade de l APD et les travaux devraient être entrepris après consultation des entreprises en 2014 avec une fin envisagée fin 2015, voire début 2016.

Rencontres régionales céréalières Alsace Lorraine

Rencontres régionales céréalières Alsace Lorraine Rencontres régionales céréalières Alsace Lorraine Le plan stratégique de la filière céréalière à l horizon 2025 Le 20 novembre 2014 À Metz Demande du Ministre au Président du Conseil d Administration (CA)

Plus en détail

Objectifs. Comprendre la dynamique agricole du site B6

Objectifs. Comprendre la dynamique agricole du site B6 Objectifs Comprendre la dynamique agricole du site B6 Faire le lien entre agriculture et biodiversité (perception sociale, culturelle, économique, enjeux, etc.) et analyser leurs convergences et divergences

Plus en détail

Contribution de l agriculture au changement climatique et à son atténuation

Contribution de l agriculture au changement climatique et à son atténuation Contribution de l agriculture au changement climatique et à son atténuation Audrey Trévisiol Service Agriculture et Forêts - ADEME Melle, 6 décembre 2011 Plan de la présentation Changement climatique :

Plus en détail

NOTE. THÉMATIQUE : Bois construction Adoptée par le Bureau du 1 er avril 2010

NOTE. THÉMATIQUE : Bois construction Adoptée par le Bureau du 1 er avril 2010 NOTE THÉMATIQUE : Bois construction Adoptée par le Bureau du 1 er avril 2010 Problématique Comment développer l utilisation de bois régional dans la construction? Contexte Double orientation au niveau

Plus en détail

Le Programme européen LEADER du Pays du Chinonais : Présentation du Programme d actions

Le Programme européen LEADER du Pays du Chinonais : Présentation du Programme d actions Le Programme européen LEADER 2014-2020 du Pays du Chinonais : Présentation du Programme d actions L innovation comme levier d attractivité et de compétitivité du Chinonais Le Syndicat Mixte du Pays du

Plus en détail

Consultation sur le choix du prestataire chargé d assurer la formation «Construire et gérer son projet d évolution professionnelle»

Consultation sur le choix du prestataire chargé d assurer la formation «Construire et gérer son projet d évolution professionnelle» Cahier des charges Consultation sur le choix du prestataire chargé d assurer la formation «Construire et gérer son projet d évolution professionnelle» pour le centre de Rennes au titre de l année 2011

Plus en détail

La politique de développement rural

La politique de développement rural La politique de développement rural Bilan et perspectives Diego Villalba de Miguel Limoges, 10 juin 2005 1 Bilan et perspectives de la politique de DR. Bilan: les enseignements des évaluations. Perspectives:

Plus en détail

Politiques en direction des Parcs Naturels Régionaux du Limousin

Politiques en direction des Parcs Naturels Régionaux du Limousin Politiques 2014 2020 en direction des Parcs Naturels Régionaux du Limousin Introduction Dans le cadre de la réflexion sur l avenir des politiques territoriales de la Région Limousin pour la période 2014-2020,

Plus en détail

L agro-écologie dans les Chambres d agriculture de Haute-Normandie : une réponse aux enjeux climatiques

L agro-écologie dans les Chambres d agriculture de Haute-Normandie : une réponse aux enjeux climatiques L agro-écologie dans les Chambres d agriculture de Haute-Normandie : une réponse aux enjeux climatiques Samuel BOUQUET Elu de la Chambre d agriculture de la Seine- Maritime, Co-président de la commission

Plus en détail

IAR. Pôle de la bioraffinerie, au cœur de la chimie du végétal et des biotechnologies industrielles.

IAR. Pôle de la bioraffinerie, au cœur de la chimie du végétal et des biotechnologies industrielles. IAR Pôle de la bioraffinerie, au cœur de la chimie du végétal et des biotechnologies industrielles. Agromatériaux, Biocarburants Avancés, Biomolécules, Ingrédients La ressource végétale au cœur des innovations

Plus en détail

SERVICES ENVIRONNEMENTAUX

SERVICES ENVIRONNEMENTAUX GUIDE DU PORTEUR FEDER Massif central 2014-2020 SERVICES ENVIRONNEMENTAUX dans le Massif Central SOMMAIRE Sommaire Qu est-ce que le FEDER? 2 3 Services environnementaux 5 Sommaire - Guide du Porteur 2

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES FORMATION. Auditeurs internes : dispositif de formation 2009

CAHIER DES CHARGES FORMATION. Auditeurs internes : dispositif de formation 2009 Equipe AGC CAHIER DES CHARGES FORMATION Auditeurs internes : dispositif de formation 2009 1. Présentation de l Inra L Inra (Institut national de la recherche agronomique), premier institut de recherche

Plus en détail

- performance environnementale, - performance industrielle, - qualité sanitaire, étendue aux référentiels qualité.

- performance environnementale, - performance industrielle, - qualité sanitaire, étendue aux référentiels qualité. ACTIA Déploiement national - Action Usine sobre (projet) 1/9 Le 19 juin 2013 a été signé le contrat de la filière alimentaire qui reprend une série d engagements prioritaires de l État, des Régions et

Plus en détail

GUIDE SUR LES SOUTIENS A L INNOVATION DANS LE PDR NORD-PAS-DE-CALAIS

GUIDE SUR LES SOUTIENS A L INNOVATION DANS LE PDR NORD-PAS-DE-CALAIS GUIDE SUR LES SOUTIENS A L INNOVATION DANS LE PDR NORD-PAS-DE-CALAIS POURQUOI UN GUIDE SUR LES SOUTIENS A L INNOVATION DANS LES PROGRAMMES DE DEVELOPPEMENT RURAL? Un guide sur "les soutiens à l innovation

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt pour l identification des Domaines d Intérêt Majeur (DIM) de la Région Ile-de-France

Appel à manifestation d intérêt pour l identification des Domaines d Intérêt Majeur (DIM) de la Région Ile-de-France Appel à manifestation d intérêt pour l identification des Domaines d Intérêt Majeur (DIM) de la Région Ile-de-France Lancement : 7 juillet 2016 Clôture : 3 octobre 2016 CLOTURE DE L APPEL A MANIFESTATION

Plus en détail

Place de la bioéconomie dans la Stratégie Nationale de Recherche

Place de la bioéconomie dans la Stratégie Nationale de Recherche Place de la bioéconomie dans la Stratégie Nationale de Recherche Elisabeth Vergès MENESR Direction Générale de la Recherche et de l Innovation Secteur scientifique «Environnement-Univers» Agronomie, Ecologie,

Plus en détail

Thème [Numéro du thème] - «[Intitulé du thème de l atelier].»

Thème [Numéro du thème] - «[Intitulé du thème de l atelier].» RENCONTRES REGIONALES POUR L AVENIR DE L AGROALIMENTAIRE ET DU BOIS [Logo de la Préfecture de région] [Logo de la Région] Atelier thématique n [Numéro de l atelier] : Thème [Numéro du thème] - «[Intitulé

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt

Appel à manifestation d intérêt Appel à manifestation d intérêt Plateformes locales de la rénovation énergétique du logement privé Présentation 1. Objectif L objectif des plateformes locales est d accompagner les particuliers dans la

Plus en détail

Programme START Kick Off Mobilité Saison 1

Programme START Kick Off Mobilité Saison 1 Programme START Kick Off Mobilité Saison 1 Éric Perrrin Pelletier Directeur Général IRT SystemX Charles Kremer Directeur Programme Territoires Intelligents Frédéric Da Silva Chef de Projet Modélisation

Plus en détail

ALLENVI ET CVT ALLENVI

ALLENVI ET CVT ALLENVI ALLENVI ET CVT ALLENVI Qui sommes-nous? 1 2 ALLENVI L' de recherche pour l'environnement (ALLENVI) fédère les forces publique pour programmer et coordonner la stratégie scientifique environnementale française.

Plus en détail

INSTITUT DE CONSEIL ET D ETUDES

INSTITUT DE CONSEIL ET D ETUDES INSTITUT DE CONSEIL ET D ETUDES EN DÉVELOPPEMENT DURABLE Présentation générale des activités de l asbl http://www.icedd.be L É N E R G I E Relever un formidable défi Que ce soit pour des questions climatiques

Plus en détail

Sabine Diwo-Allain et Anne Blandine Hélias Chargées de mission Innovation Projets collaboratifs Angers Technopole

Sabine Diwo-Allain et Anne Blandine Hélias Chargées de mission Innovation Projets collaboratifs Angers Technopole Avant-Propos Depuis 2006, 71 pôles de compétitivité initient des dynamiques collaboratives entre entreprises et acteurs de la recherche publique autour de projets de recherche, développement et innovation.

Plus en détail

RURBACTIVITES. Projet du territoire centre de la Martinique. LEADER Liaisons Entre Actions de Développement de l Économie Rurale

RURBACTIVITES. Projet du territoire centre de la Martinique. LEADER Liaisons Entre Actions de Développement de l Économie Rurale RURBACTIVITES Projet du territoire centre de la Martinique LEADER 2007-2013 Liaisons Entre Actions de Développement de l Économie Rurale QU EST-CE QUE LEADER? LEADER 2007-2013 fait suite à trois Programmes

Plus en détail

Démarche «LYCEES ECO-RESPONSABLES»

Démarche «LYCEES ECO-RESPONSABLES» Démarche «LYCEES ECO-RESPONSABLES» - Présentation initiale du 4 avril 2011 à la Région - Actualisation Décembre 2013 1 2 Présentation du guide Contexte des lycées franciliens Impact global 469 lycées publics

Plus en détail

Licence professionnelle - Bioraffinerie du végétal à vocation non alimentaire

Licence professionnelle - Bioraffinerie du végétal à vocation non alimentaire Impression à partir du site https://offredeformation.npdcp.fr le 05/01/2017. Fiche formation Licence professionnelle - Bioraffinerie du végétal à vocation non alimentaire - N : 17712 - Mise à jour : 03/08/2016

Plus en détail

Institut Technique de la Betterave. Innovation variétale Choisir ses variétés. Hervé Escriou

Institut Technique de la Betterave. Innovation variétale Choisir ses variétés. Hervé Escriou Institut Technique de la Betterave Innovation variétale Choisir ses variétés Hervé Escriou Innovation variétale Des variétés productives pour la compétitivité de la filière Des «facteurs limitants» susceptibles

Plus en détail

Clermont-Ferrand. Lyon. VetAgro Sup. Au coeur du vivant LA FORMATION D INGÉNIEURS

Clermont-Ferrand. Lyon. VetAgro Sup. Au coeur du vivant LA FORMATION D INGÉNIEURS Clermont-Ferrand Lyon VetAgro Sup Au coeur du vivant LA FORMATION D INGÉNIEURS VetAgro Sup S O M M A I R E Une admission sélective et diversifiée... 3 Une formation d ingénieur de terrain... 4 La préparation

Plus en détail

les entreprises doivent constamment améliorer leur compétitivité et pour cela, développer une véritable dynamique d innovation.

les entreprises doivent constamment améliorer leur compétitivité et pour cela, développer une véritable dynamique d innovation. Innovation, moteur de la chimie en France 1,64 Mds d à la R&D En 2012, les industries chimiques ont consacré : 32 Pour que l industrie chimique en France garde une place prépondérante sur la scène internationale,

Plus en détail

Fiche - projet Comité de programmation 16/06/2011

Fiche - projet Comité de programmation 16/06/2011 Fiche - projet Comité de programmation 16/06/2011 Date de rédaction de la fiche 06/05/2011 Maître d'ouvrage : Fiche-action : Projet présenté pour programmation ENTREPRISES ET DEVELOPPEMENT DU TERRITOIRE

Plus en détail

Préfecture de région, service Europe. Octobre 2011

Préfecture de région, service Europe. Octobre 2011 Préfecture de région, service Europe Octobre 2011 Les Fonds Européens en Basse-Normandie FEDER FEADER FSE - FEP Le FEDER Rappel du cadre général fixé par la Commission européenne Mise en œuvre de la stratégie

Plus en détail

Le dispositif des contrats de ruralité

Le dispositif des contrats de ruralité V1 du 22/09/2016 Le dispositif des contrats de ruralité Le contrat de ruralité est un nouvel outil de mise en valeur, de coordination et de structuration des politiques publiques territorialisées, à une

Plus en détail

Dispositifs nationaux de financement publics mobilisables pour des projets relevant du plan industriel «Produits innovants pour une alimentation

Dispositifs nationaux de financement publics mobilisables pour des projets relevant du plan industriel «Produits innovants pour une alimentation Dispositifs nationaux de financement publics mobilisables pour des projets relevant du plan industriel «Produits innovants pour une alimentation saine, sûre et durable» Mars 2015 Vous avez répondu à l

Plus en détail

PROGRAMMES SECTORIELS EUROPEENS : pistes de financements pour le tourisme

PROGRAMMES SECTORIELS EUROPEENS : pistes de financements pour le tourisme PROGRAMMES SECTORIELS EUROPEENS : pistes de financements pour le tourisme * Signature provisoire : le nom de la Région sera fixé par décret en Conseil d État avant le 1er octobre 2016, après avis du Conseil

Plus en détail

LA CHAMPAGNE-ARDENNE AU CŒUR DE L EUROPE

LA CHAMPAGNE-ARDENNE AU CŒUR DE L EUROPE LA CHAMPAGNE-ARDENNE AU CŒUR DE L EUROPE Comme les 274 régions des 28 États membres de l Union européenne, la Champagne-Ardenne bénéficie d un soutien financier de l Europe : un budget d environ 430 M

Plus en détail

Cartographie 2014 du suivi des engagements du contrat d objectifs des Chambres d agriculture

Cartographie 2014 du suivi des engagements du contrat d objectifs des Chambres d agriculture Cartographie 2014 du suivi des engagements du contrat d objectifs 2014-2020 des Chambres d agriculture Les engagements du réseau des Chambres d agriculture en matière de développement agricole en 2014

Plus en détail

Soutenir avec force l activité d élevage qui caractérise le Pays

Soutenir avec force l activité d élevage qui caractérise le Pays Module 12 : Agriculture 12.1 - Soutenir avec force l activité d élevage qui caractérise le Pays réservée : 150 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES Encourager les modes de production responsables (Axe opérationnel

Plus en détail

Amplifier et soutenir les actions de formation engagées sur l agro-écologie

Amplifier et soutenir les actions de formation engagées sur l agro-écologie Amplifier et soutenir les actions de formation engagées sur l agro-écologie Fabien STARK (IAVFF) - Jean-Marc MEYNARD (INRA) Jeudi 3 mars 2016 / de 16h30 à 18h30 Le contexte «agroécologique» - Produire

Plus en détail

PROJET DE DECRET RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. relatif à la direction de la prévision et de l analyse économique LE PREMIER MINISTRE,

PROJET DE DECRET RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. relatif à la direction de la prévision et de l analyse économique LE PREMIER MINISTRE, MINISTERE DE L'ECONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE ----------- NOR ECO RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ~~~~~~~~~~~~~~ PROJET DE DECRET relatif à la direction de la prévision et de l analyse économique LE PREMIER

Plus en détail

* L essentiel est déjà en vous. Agriculture

* L essentiel est déjà en vous. Agriculture 10 * L essentiel est déjà en vous. Agriculture 11 Appréhender le concept de la biodiversité ; connaître son rôle dans le fonctionnement des écosystèmes, connaître sa valeur économique ; connaître les modes

Plus en détail

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Stéphane COUSIN CIBE 5 mars 2015 Salon ENR / Be Positive Lyon Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire I. Atouts

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Fiche Action 5 : Consommer localement ce qui est produit localement Référence à l objectif du Contrat Unique : Axe 2 «Les filières d excellence, présentes ou en devenir du Pays source d emploi durable»

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêts Economie numérique

Appel à manifestation d intérêts Economie numérique Appel à manifestation d intérêts Economie numérique CONTEXTE La région Grand Est dispose d ores et déjà d un potentiel important dans le secteur du numérique. Celui-ci peut être un support de croissance

Plus en détail

Les pôles d excellence en région Nord-Pas-de- Calais Spécificités et impact économique sur la région : le cas du cluster Santé

Les pôles d excellence en région Nord-Pas-de- Calais Spécificités et impact économique sur la région : le cas du cluster Santé Les pôles d excellence en région Nord-Pas-de- Calais Spécificités et impact économique sur la région : le cas du cluster Santé Généralités sur les pôles de compétitivité Un pôle peut être défini comme

Plus en détail

LA DÉCLINAISON DE LA HRS4R. comités de pilotage

LA DÉCLINAISON DE LA HRS4R. comités de pilotage LA DÉCLINAISON DE LA HRS4R comités de pilotage Plan Constat et enjeux Comité de pilotage national et plan d action national Mise en place du comité de pilotages établissements (rappel) Les attendus/ impacts

Plus en détail

Rapport de l AERES sur la structure fédérative :

Rapport de l AERES sur la structure fédérative : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur la structure fédérative : Biologie et Ecologie Intégratives Sous tutelle des établissements et organismes : Université Bordeaux 2 Université Bordeaux

Plus en détail

Contrat de ruralité pour le territoire de (nom 1 )

Contrat de ruralité pour le territoire de (nom 1 ) Contrat de ruralité pour le territoire de (nom 1 ) Etabli entre L Etat, représenté par le préfet de (département) et Le syndicat mixte de pôle d équilibre territorial et rural (nom), représenté par son

Plus en détail

Commerce Equitable : Diagnostic, expérience et position de l AFD Jean-René CUZON (PSP/APR)

Commerce Equitable : Diagnostic, expérience et position de l AFD Jean-René CUZON (PSP/APR) Commerce Equitable : Diagnostic, expérience et position de l AFD Jean-René CUZON (PSP/APR) Conférence FERDI «Commerce Equitable et Développement : Qu avons-nous appris pour les politiques futures?» 21

Plus en détail

SEMOULIERS - Union des Associations des Semouliers de l Ue UN.A.F.P.A. - Union des Associations de Fabricants de Pâtes Alimentaires de l Ue

SEMOULIERS - Union des Associations des Semouliers de l Ue UN.A.F.P.A. - Union des Associations de Fabricants de Pâtes Alimentaires de l Ue La PAC post 2013 Position des acteurs de la filière blé dur européenne pour répondre aux enjeux d une production de blé dur répondant aux attentes quantitatives et qualitatives SEMOULIERS - Union des Associations

Plus en détail

PRÉCONISER UNE IRRIGATION RAISONNÉE ET QUALITATIVE DE LA VIGNE

PRÉCONISER UNE IRRIGATION RAISONNÉE ET QUALITATIVE DE LA VIGNE PRÉCONISER UNE IRRIGATION RAISONNÉE ET QUALITATIVE DE LA VIGNE 1 QUI SOMMES NOUS? NOTRE ORIGINE NOTRE MISSION Une start-up issue du Cirad Mission : créer une équipe chargée de transférer les connaissances

Plus en détail

Les missions de l INRA dans la nouvelle loi d orientation agricole. Bernard Bibé, Didier Boichard (INRA-DGA)

Les missions de l INRA dans la nouvelle loi d orientation agricole. Bernard Bibé, Didier Boichard (INRA-DGA) Les missions de l INRA dans la nouvelle loi d orientation agricole Bernard Bibé, Didier Boichard (INRA-DGA) Les acquis de 40 ans de Loi sur l Elevage: Une tradition de collaboration entre le Département

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD en vue d une approche coordonnée, au niveau national, pour l archivage ouvert de la production scientifique.

PROTOCOLE D ACCORD en vue d une approche coordonnée, au niveau national, pour l archivage ouvert de la production scientifique. PROTOCOLE D ACCORD en vue d une approche coordonnée, au niveau national, pour l archivage ouvert de la production scientifique. Considérant que, - Depuis quelques années se constituent, dans le monde,

Plus en détail

L INSTITUT AGRONOMIQUE NÉO-CALÉDONIEN

L INSTITUT AGRONOMIQUE NÉO-CALÉDONIEN L INSTITUT AGRONOMIQUE NÉO-CALÉDONIEN La recherche finalisée pour une agriculture durable, dans un environnement préservé IAC-G. Gâteblé www.iac.nc UN INSTITUT LOCAL ET L Institut Agronomique néo-calédonien

Plus en détail

Echange autour du projet

Echange autour du projet Echange autour du projet «MON ECOLYCEE» 4 Avril 2011 Salle Delouvrier 1 2 Présentation du guide Contexte des lycées franciliens Impact global 469 lycées publics Près de 390 000 élèves M² chauffés: 5,5

Plus en détail

re phase. Observatoire du foncier et de l habitat. autour du site du projet d aéroport du Grand Ouest à Notre Dame des Landes

re phase. Observatoire du foncier et de l habitat. autour du site du projet d aéroport du Grand Ouest à Notre Dame des Landes 2008-2012 Observatoire du foncier et de l habitat autour du site du projet d aéroport du Grand Ouest à Notre Dame des Landes 1 re phase ÉTAT DES LIEUX ET Dynamiques en œuvre à l échelle de la Communauté

Plus en détail

Comment travailler avec et pour les agriculteurs en contexte périurbain?

Comment travailler avec et pour les agriculteurs en contexte périurbain? Comment travailler avec et pour les agriculteurs en contexte périurbain? Christèle COLLIOT, Jean-Marc BERTRAND Chambre d Agriculture des Bouches-du-Rhône Plan de l intervention Les espaces périurbains

Plus en détail

Un outil de recherche unique pour étudier la tolérance à la sécheresse du maïs et du blé

Un outil de recherche unique pour étudier la tolérance à la sécheresse du maïs et du blé Contact presse : Xavier GAUTIER Port. 06 80 31 31 53 Tél. 01 44 31 10 20 presse@arvalisinstitutduvegetal.fr Conférence de presse du 04 mars 2015 - Paris Maillot - Un outil de recherche unique pour étudier

Plus en détail

Programme de développement rural. FEADER en Île-de-France. Conférence de l Eau Jeudi 26 juin 2014

Programme de développement rural. FEADER en Île-de-France. Conférence de l Eau Jeudi 26 juin 2014 Programme de développement rural FEADER 2014-2020 en Île-de-France Ordre du jour : 1. Le Programme de développement rural 2014-2020 en Île-de-France ; 2. Zoom sur les outils «agro-environnementaux»; 3.

Plus en détail

Programmes de massifs et tourisme 22 mars 2016

Programmes de massifs et tourisme 22 mars 2016 Programmes de massifs et tourisme 22 mars 2016 * Signature provisoire : le nom de la Région sera fixé par décret en Conseil d État avant le 1er octobre 2016 après avis du Conseil régional. 1.Place du tourisme

Plus en détail

LOI D AVENIR POUR L AGRICULTURE, L ALIMENTATION ET LA FORET Volet forestier. Conférence régionale de la forêt Marseille - 9 février 2015

LOI D AVENIR POUR L AGRICULTURE, L ALIMENTATION ET LA FORET Volet forestier. Conférence régionale de la forêt Marseille - 9 février 2015 LOI D AVENIR POUR L AGRICULTURE, L ALIMENTATION ET LA FORET Volet forestier Conférence régionale de la forêt Marseille - 9 février 2015 Des travaux préexistants ont «alimenté» le législateur : Rapport

Plus en détail

COP21 LA BIO : UNE ALTERNATIVE QUI CONTRIBUE À LA LUTTE

COP21 LA BIO : UNE ALTERNATIVE QUI CONTRIBUE À LA LUTTE COP21 LA BIO : UNE ALTERNATIVE QUI CONTRIBUE À LA LUTTE CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE Dans le cadre de la COP 21, la Bio est présente sur le site Paris-Le Bourget jusqu au 11 décembre prochain. L agriculture

Plus en détail

DIAGNOSTIC AGRICOLE ET FONCIER

DIAGNOSTIC AGRICOLE ET FONCIER DIAGNOSTIC AGRICOLE ET FONCIER Finalités : installer de nouveaux agriculteurs, diversifier l agriculture locale Objectifs opérationnels : - Connaitre la situation (état des lieux de l agriculture et du

Plus en détail

Animateur/Coordinateur de réseaux

Animateur/Coordinateur de réseaux CAHIER DES CHARGES Animateur/Coordinateur de réseaux Dossier suivi par : Annabelle Antal Adresses de retour de la proposition avant le vendredi 8 mars 2013 à 16 heures - Envoi par courrier : Centre INRA

Plus en détail

Programme Interreg VA Espagne-France-Andorre (POCTEFA)

Programme Interreg VA Espagne-France-Andorre (POCTEFA) Partie A : Qu est-ce que le programme INTERREG POCTEFA? I. Le POCTEFA en quelques mots II. Zone éligible du POCTEFA III. Axes stratégiques prioritaires et objectifs spécifiques du POCTEFA IV. Dotation

Plus en détail

L'APPORT DU PORTAIL POUR LA DYNAMISATION DE LA RECHERCHE ET DE L'INNOVATION EN TUNISIE

L'APPORT DU PORTAIL POUR LA DYNAMISATION DE LA RECHERCHE ET DE L'INNOVATION EN TUNISIE 21 Avril 2016 L'APPORT DU PORTAIL POUR LA DYNAMISATION DE LA RECHERCHE ET DE L'INNOVATION EN TUNISIE M. MOHAMED ARBI BEN YOUNES, EXPERT ANPR / PASRI 1 De nos jours, la compétitivité de l économie de n

Plus en détail

La participation marocaine au Salon SUMMER FANCY FOOD NEW YORK

La participation marocaine au Salon SUMMER FANCY FOOD NEW YORK La participation marocaine au Salon SUMMER FANCY FOOD NEW YORK Du 26 au 28 Juin 2016 Du 26 au 28 Juin 2016, se tiendra à New York le salon SUMMER FANCY FOOD. A cette occasion, le Maroc participera à cet

Plus en détail

Profil professionnel. Section : Bachelier en Chimie

Profil professionnel. Section : Bachelier en Chimie Section : Page 1/7 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera durant ses études de nombreuses occasions qui, d une part

Plus en détail

Massif Central. Territoire pilote pour un nouveau modèle de développement

Massif Central. Territoire pilote pour un nouveau modèle de développement Massif Central Territoire pilote pour un nouveau modèle de développement - Bruxelles - -Septembre 2011- Les enjeux de l étude du GIP Massif central Le Massif Central Objectifs de l étude Contexte à l échelle

Plus en détail

Programme détaillé de développement de l agriculture africaine

Programme détaillé de développement de l agriculture africaine AFRICAN UNION NEPAD DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT Programme détaillé de développement de l agriculture africaine INTÉGRATION DES SOUS-SECTEURS ÉLEVAGE, FORÊTS ET PÊCHES DANS LE PDDAA Nouveau partenariat pour

Plus en détail

Quelques conseils pour la rédaction de la demande de subvention 1

Quelques conseils pour la rédaction de la demande de subvention 1 Appui à un projet de développement solidaire, durable I : Le partenariat Quelques conseils pour la rédaction de la demande de subvention 1 Réciprocité : La réciprocité doit se concrétiser à chaque étape

Plus en détail

Projet LIVING LAB. Lyon URBAN DATA. Images et nouveaux services de la ville

Projet LIVING LAB. Lyon URBAN DATA. Images et nouveaux services de la ville Projet LIVING LAB Lyon URBAN DATA Images et nouveaux services de la ville 1. Sommaire Présentation Living Lab Les objectifs et enjeux autour du Living Lab Une offre de services et des prestations Un lieu

Plus en détail

10.1. Introduction But et objectifs

10.1. Introduction But et objectifs Projet 10. Adaptation de l agriculture marocaine au changement climatique : Développement d un Système d Information Agricole en Irrigué et Diffusion des Bonnes Pratiques Agronomiques en Dryland (IAV Hassan

Plus en détail

Le numérique à l'université : politique d'incitation et d'accompagnement du MESR

Le numérique à l'université : politique d'incitation et d'accompagnement du MESR Le numérique à l'université : politique d'incitation et d'accompagnement du MESR Claude BERTRAND DGESIP/SSESIP/MINES 10 chantiers pour le développement de l université numérique Le contexte Evolution du

Plus en détail

Mettre en relation entreprises et centres universitaires de R&D

Mettre en relation entreprises et centres universitaires de R&D Mettre en relation entreprises et centres universitaires de R&D LE CENTRE DE COMPÉTENCES EN LIGNE DE TRANSFERTS LR Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet IRIS; Rédigée par LAVOCAT Eric

Plus en détail

Manuel Qualité. Chambre de Commerce et d Industrie du Gers Centre Européen d Entreprise et d Innovation du Gers

Manuel Qualité. Chambre de Commerce et d Industrie du Gers Centre Européen d Entreprise et d Innovation du Gers Manuel Qualité Chambre de Commerce et d Industrie du Gers Centre Européen d Entreprise et d Innovation du Gers Place Jean David BP 181 32004 Auch Zone de l Hippodrome 6, rue Roger Salengro 32000 Auch Février

Plus en détail

Evolution de la DA SIFA, qui devient EDEN

Evolution de la DA SIFA, qui devient EDEN Evolution de la DA SIFA, qui devient EDEN 1 «Elevages et filières Durables Et innovants» Janvier 2015 Plan de la présentation Origine du projet et méthode de travail Pourquoi maintenir une DA spécifique

Plus en détail

appel à projets atec grand artois/audomarois

appel à projets atec grand artois/audomarois A retourner avant le 30 juin 2017 par courrier à la CCI Artois, service Performance RH - Isabelle DEVOS - 3 av.elie Reumaux - CS 40014-62306 LENS CEDEX ou par courriel à i.devos@artois.cci.fr, copie à

Plus en détail

MAITRE D'OUVRAGE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE MORTEAU OPERATION. étude de stratégie de développement touristique de territoire

MAITRE D'OUVRAGE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE MORTEAU OPERATION. étude de stratégie de développement touristique de territoire MAITRE D'OUVRAGE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE MORTEAU OPERATION étude de stratégie de développement touristique de territoire Cahier des Clauses techniques particulières ServiceResponsablede la Prestation

Plus en détail

4 ème CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS

4 ème CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS 4 ème CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS ENTRE L UNIVERSITÉ DE LIMOGES ET LA RÉGION LIMOUSIN Années 2015 à 2020 Le mot de Gérard Vandenbroucke, Président de la Région LImousin La France a besoin d acteurs

Plus en détail

Conforter la dynamique économique «Aubrac» par la valorisation durable de ses ressources

Conforter la dynamique économique «Aubrac» par la valorisation durable de ses ressources 1 Maintenir une agriculture forte et spécifi ue, en phase avec son territoire 2 Développer une économie rurale et durable 3 Valoriser les ressources territoriales et s engager dans la transition énergétique

Plus en détail

Accompagnement des projets collaboratifs dans la filière bois et ameublement dans l ouest vosgien

Accompagnement des projets collaboratifs dans la filière bois et ameublement dans l ouest vosgien Appel à Manifestation d Intérêt Accompagnement des projets collaboratifs dans la filière bois et ameublement dans l ouest vosgien Ce document définit les modalités de l appel à manifestation d intérêt

Plus en détail

BTSA Viticulture Oenologie Formation et certification du domaine professionnel

BTSA Viticulture Oenologie Formation et certification du domaine professionnel BTSA Viticulture Oenologie Formation et certification du domaine professionnel Référentiel professionnel Les emplois du BTSA VO : une grande diversité Entreprise Responsable d une exploitation Conduite

Plus en détail

Le MAPAQ, un partenaire de l innovation

Le MAPAQ, un partenaire de l innovation Le MAPAQ, un partenaire de l innovation Claude Martin, agr. M. Sc. Direction de l appui à la recherche et à l innovation Forum sur la recherche et l innovation en horticulture ornementale 12 octobre 2011

Plus en détail

DÉMARCHE DE COMPENSATION CARBONE DE LA BRANCHE SERVICES- COURRIER-COLIS DE LA POSTE

DÉMARCHE DE COMPENSATION CARBONE DE LA BRANCHE SERVICES- COURRIER-COLIS DE LA POSTE DÉMARCHE DE COMPENSATION CARBONE DE LA BRANCHE SERVICES- COURRIER-COLIS DE LA POSTE NOTRE PROGRAMME «CLIMAT PROXIMITÉ» : UNE DÉMARCHE D INVESTISSEMENT DANS DES PROJETS LOCAUX A FORTE VALEUR AJOUTEE ENVIRONNEMENTALE

Plus en détail

APPEL À PROJETS INNOV BIO MIDI-PYRÉNÉES 2016

APPEL À PROJETS INNOV BIO MIDI-PYRÉNÉES 2016 APPEL À PROJETS INNOV BIO MIDI-PYRÉNÉES 2016 PLAN BIO MIDI-PYRÉ NÉ ÉS 2014-2020 1. CONTEXTE Première région en nombre d hectares consacrés à la bio (145 686 ha), Midi-Pyrénées a converti 6,4 % de sa surface

Plus en détail

Trames vertes en milieu agricole: définition et spécificité

Trames vertes en milieu agricole: définition et spécificité Trames vertes en milieu agricole: définition et spécificité Claudine Thenail, Françoise Burel et al. CAREN, Observatoire de Rennes, www.caren.univ-rennes1.fr Trames vertes en milieu agricole: définition

Plus en détail

Aménagement de l espace rural et urbanisme durable Intervention du 23 avril 2008 Sylvain AVRIL - Aduhme

Aménagement de l espace rural et urbanisme durable Intervention du 23 avril 2008 Sylvain AVRIL - Aduhme Aménagement de l espace rural et urbanisme durable Intervention du 23 avril 2008 Sylvain AVRIL - Aduhme Sommaire Pollution Economie et écologie Habitat et Environnement Urbanisme Durable s 1 Pollution

Plus en détail

SOMMAIRE 1. OBJECTIFS DE L ACCORD-CADRE... 3

SOMMAIRE 1. OBJECTIFS DE L ACCORD-CADRE... 3 Accord cadre régional pour développer l emploi et les compétences et sécuriser les parcours d insertion dans les structures de l insertion par l activité économique d Aquitaine 2015-2017 CAHIER DES CHARGES

Plus en détail

J. DANIEL PAD DEC 22 GROUPE ORIENTATION - DDEC 22

J. DANIEL PAD DEC 22 GROUPE ORIENTATION - DDEC 22 J. DANIEL PAD DEC 22 GROUPE ORIENTATION - DDEC 22 VOIE GENERALE et TECHNOLOGIQUE La classe de seconde Un tutorat Elève/Professeur Un apprentissage renforcé des langues La seconde Un accompagnement à l

Plus en détail

I) La dimension transversale de la continuité écologique. II) La dimension synergique de la continuité écologique

I) La dimension transversale de la continuité écologique. II) La dimension synergique de la continuité écologique En dehors des mesures conventionnelles incitatives, les continuités écologiques sont elles porteuses d une modification profonde de l activité agricole? I) La dimension transversale de la continuité écologique

Plus en détail

Colloque Caprin. 24 mars 2015

Colloque Caprin. 24 mars 2015 Colloque Caprin 24 mars 2015 Avertissement: Il est important de noter que l'ensemble des éléments présentés a été établi dans le cadre de la mise en œuvre du règlement européen concernant la politique

Plus en détail

L initiative 4 : les sols pour la sécurité alimentaire et le climat

L initiative 4 : les sols pour la sécurité alimentaire et le climat L initiative 4 : les sols pour la sécurité alimentaire et le climat Hervé Durand Directeur adjoint Direction générale de la performance économique et environnementale des entreprises Ministère de l'agriculture,

Plus en détail

Définition, opportunités et mécanismes d un pôle de compétitivité

Définition, opportunités et mécanismes d un pôle de compétitivité 6ème pôle de compétitivité Nouvelles technologies environnementales Séance d information sur les axes liés à la construction durable Définition, opportunités et mécanismes d un pôle de compétitivité Alain

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Dans le cadre de la mise en œuvre des stratégies «Plan Maroc Vert» et «Plan Halieutis», notamment dans leur volet de développement des exportations agroalimentaires,, l Établissement

Plus en détail

Economie circulaire dans la filière viti-vinicole. Applications en Champagne

Economie circulaire dans la filière viti-vinicole. Applications en Champagne Economie circulaire dans la filière viti-vinicole Applications en Champagne Champagne & développement durable 2 Management environnemental de «l entreprise Champagne» 34 000 hectares 275 000 parcelles

Plus en détail

Aides ADEME pour les IAA 30 juin Philippe VINCENT

Aides ADEME pour les IAA 30 juin Philippe VINCENT Aides ADEME pour les IAA 30 juin 2016 Philippe VINCENT philippe.vincent@ademe.fr 02 40 35 80 26 Principes d intervention auprès des entreprises Thématiques Déchets Énergie Transport Air Sols Management

Plus en détail

Quelques éléments du programme R&D du PARM au service du secteur agroalimentaire. 4 novembre 2009

Quelques éléments du programme R&D du PARM au service du secteur agroalimentaire. 4 novembre 2009 Quelques éléments du programme R&D du PARM au service du secteur agroalimentaire 4 novembre 2009 Son intervention Missions d intérêt général Des programmes d actions collectives bénéficiant d aides publiques

Plus en détail

Fonds de dotationtexte

Fonds de dotationtexte Fonds de dotation 1er fonds de dotation destiné au reboisement de la forêt française Conférence technique AG Midi-Pyrénées Bois 2 juin 2015 Cécile GOUBE A partir d un constat partagé Disparition des aides

Plus en détail

Le nouveau lycée d enseignement général et technologique

Le nouveau lycée d enseignement général et technologique À l attention des IA-IPR, des personnels de direction, des chefs de travaux, des enseignants, des conseillers principaux d éducation et des conseillers d orientationpsychologues. Le nouveau lycée d enseignement

Plus en détail

Holding basée en Ardèche depuis 1988

Holding basée en Ardèche depuis 1988 Holding basée en Ardèche depuis 1988 23 années d engagement et de développement durable : Le Groupe EKIBIO s est construit par étapes successives depuis 1988 avec pour même objectif la promotion d une

Plus en détail

Forum_ECREEE. Présentation: Mme THERA Aminata FOFANA Directeur Général Adjoint

Forum_ECREEE. Présentation: Mme THERA Aminata FOFANA Directeur Général Adjoint Forum_ECREEE Présentation: Mme THERA Aminata FOFANA Directeur Général Adjoint SOMMAIRE 2 I. PROBLEMATIQUE Au Mali, la totalité des hydrocarbures que l économie nationale consomme actuellement est importée.

Plus en détail