La mise en place d une cellule de veille

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La mise en place d une cellule de veille"

Transcription

1 La mise en place d une cellule de veille Floriane Giovannini IST - Antony 24 ème Rencontres OMER Lyon, les mars 2007

2 Plan de la présentation Introduction à la veille Une cellule de veille : - Pourquoi? - Pour qui? quels types de veille - Comment? quels moyens? Un dispositif envisageable (schéma)

3 Introduction Qu est-ce que la veille? «La veille est une activité continue et en grande partie itérative visant à une surveillance active de l environnement pour en anticiper les évolutions» (Norme AFNOR 1998) «La veille est la mise en place formalisée et organisée d un système d information visant la collecte, le traitement et la diffusion de l information concernant l environnement de l organisation et ceci de façon continue et dynamique» (G. Chartron, INIST, juin 2006» A quoi ça sert? La veille est utile pour : Anticiper : détecter les changements Limiter les risques : détecter les dangers Progresser : Détecter les écarts Innover : Détecter les idées nouvelles

4 Une cellule de veille : Pourquoi? La veille au Cemagref : - Cemagref en tant qu Institut de recherche finalisé devant répondre : aux attentes de la société aux besoins d aide à la décision des pouvoirs publics et des collectivités locales une démarche de recherche pluridisciplinaire - Positionnement de l IST : appui à l animation scientifique et technique service d appui à la veille et aux veilleurs impliqué dans le processus de veille documentaire classique Faire de la veille, l affaire de tous

5 Une cellule de veille : Quels types? Pour qui? Plusieurs niveaux d intervention : 1. Veille scientifique et technique Indispensable pour suivre des thèmes de recherche larges (pluridisciplinarité) Recherche de partenariats, valorisation, innovation Binôme documentalistes/chercheurs 2. Veille stratégique positionnement du Cemagref / à son environnement une détection des opportunités, des risques, des menaces la détection de ruptures technologiques (trou de connaissances) Prises de décision au plus haut niveau de la hiérarchie

6 Une cellule de veille : Quels types? Pour qui? 3. Veille prospective : Définition : Ensemble de méthodes qui vise à explorer les futurs d'un enjeu, d'un objet de la connaissance ou de l'action, afin de prendre position sur la réalité présente et de l'orienter dans le sens souhaité et ainsi d'éclairer une stratégie d'action et un projet. Objectifs : sélectionner des informations et analyses utiles alimenter la réflexion stratégique de la direction contribuer à des réflexions et/ou une veille interorganisme Aiguillon de la veille stratégique

7 Une cellule de veille : comment? quels moyens? - Identifier les veilleurs et leurs besoins (enquête, entretiens) - Proposer des formations et une sensibilisation à la démarche de veille - Mettre à disposition des veilleurs des outils et des prestations adaptés (benchmarking) Passer de la pratique à la culture du partage de l information

8 Veille stratégique Groupe prospective Veille scientifique et technique Bibliométrie Cellule de Veille IST Appui méthodologique et logistique Accompagnement chercheur / appui à la démarche de veille Réseau documentalistes Participation à des bulletins co-produits en partenariat (AFSSET) Datamining Dispositif de veille (document de travail)

9 En guise de conclusion : Rôle de la cellule : Accompagner les pratiques de veille en identifiant les outils et les sources les mieux adaptés selon les veilleurs et leurs problématiques Objectifs : Coordonner et faire communiquer les 3 niveaux de veille Enjeux : - Développer un système d information adapté - Passer de la démarche à la pratique

10 Retour d expérience sur la mise en place d un service de veille à Montpellier Myriam Taoussi mars 2007 Centre de Ressources IST, Montpellier

11 Sommaire Environnement de travail Analyse des besoins Mise en place du service veille Méthodologie: Mise en place d une veille concernant l agriculture irriguée en France Retours d usage des chercheurs / ingénieurs Perspectives pour le centre de ressources IST

12 Environnement de travail Les Unités Mixtes de Recherche 3 UMR multidisciplinaires: G-EAU: «Gestion de l Eau, Acteurs et Usages» ITAP : «Information et technologie pour les agroprocédés» TETIS «Territoires, environnement, télédétection et information spatiale» Thématiques / disciplines traitées: Hydrologie Agronomie Économie Modélisation des systèmes complexes Sociologie de l'environnement Sciences de l ingénieur Information spatiale Mathématiques appliquées Le Centre de Ressources IST 2 ingénieurs documentalistes (dont un CDD) Au service des trois UMR (180 utilisateurs IST potentiels (chercheurs, ingénieurs, doctorants )

13 Analyse des besoins Initiative du CR IST : Ré-orienter les activités en offrant de nouveaux services aux utilisateurs comme : Réalisation de dossiers de veille sur des sujets transversaux aux thèmes de travail des chercheurs. Analyse des besoins Interviews des responsables d unités et de chercheurs Propositions de nouveaux services comme la veille Repérage des sujets à traiter par le CR IST Résultats de l analyse Besoin d informations sociétales, scientifiques, technologiques, socio-économiques, politiques Ces informations concernent: - des équipes, - des groupes projet - Le CR IST ne prend pas en charge les besoins de veille individuelle Durée de la veille : - Besoin pérenne (plusieurs années), - Le temps de vie d un projet.

14 Mise en place du service veille A mon arrivée : Mise en place de la stratégie de veille : Démarrage de l activité à titre expérimental par un sujet urgent (irrigation / sécheresse) Etude et choix des outils de veille et des moyens de diffusion à proposer Avant la rencontre avec le responsable de l équipe : - Connaissance des recherches de l équipe - Pré-étude du sujet à traiter (base de discussion) Prise de contact avec les demandeurs

15 Veille scientifique et technologique Type de veille Types d informations traitées Veille scientifique et technologique - Bibliographie : publications, communication de congrès, thèse - Technologie : brevets déposés - Un sujet de recherche Permet de faire le point sur : Sujets traités à ce jour Sources - Un domaine d application, une méthode - Recherche d experts du domaine - Une technologie et ses applications - Viticulture de précision - Imagerie Hyperspectrale - Gestion participative des ressource en eau - Comportements humains lors de prises de décision (en cours de réalisation) - Bases de données bibliographiques et brevets - Sites web des institutions de recherche, de fabricants - Abonnements à des revues scientifiques et techniques Outils de surveillance Logiciel WebSite Watcher (Sites web, Flux RSS, bases)

16 Veille sociétale Type de veille Types d informations traitées Permet de faire le point sur : Sujets traités à ce jour Sources Veille sociétale - Socio-économique - Sociopolitique - Socioculturelle... - Les tendances et données d une société - L impact de nouvelles technologies sur la société - Le développement durable et la société (prise de conscience, contraintes ) - Irrigation en France: gestion durable de la ressource en eau (sécheresse, agriculture, environnement ) - Irrigation en Afrique : gestion durable de la ressource en eau - Bases de données bibliographiques ( Psychinfo, Scopus, ) - Presse et Media ; revues scientifiques - Données statistiques (INSEE) - Point de vue de la société civile : Associations - Autres Sites web Outils de surveillance - Flux RSS Alerteinfo - Moteur Google Actualités - Newsletters - Logiciel WebSite Watcher - Contacts téléphoniques directs

17 Un exemple Mise en place du dossier de veille «L irrigation en France» Gestion durable de la ressource en eau : sécheresse, agriculture, environnement

18 Méthodologie - 1 Définition du sujet avec le demandeur Analyse des besoins Détermination des types d informations requises: Compréhension de la demande et du contexte: Etude des thèmes de recherche des équipes concernées Insertion dans la vie des équipes ( Séminaires internes, écoles d été, réunion d UMR ) Identification et sélection des sources Recherche sur le Web visible, invisible, prise de contacts téléphoniques Récolte et sélection de l information Proposition d une maquette et d informations sélectionnées pour validation par le demandeur

19 Méthodologie - 2 Affinage des requêtes Réalisation de la surveillance automatique des sites web (WebSiteWatcher, AlerteInfo, ) Mise en place d un système d alerte mail mensuel Diffusion aux personnes identifiés au Cemagref Montpellier et national (chefs de département par exemple) et autres collaborateurs (Cirad, IRD ). Publication des résultats sur l Extranet Actualités mensuelles publiées dans les pages web du site IST: (articles SPIP) Antériorité disponible dans une base Wikindx lien depuis le site de l UMR

20 Retours d usages des équipes Enthousiasme pour ce service après une période de «mise à l épreuve» Emergence de nouvelles demandes Inondations Biodiversité Co-animation de débat, synthèses, Intégration de la démarche veille dans les projets Ex: projet «CemaACV» (bibliographie sur les méthodes et d outils liées à l Analyse du Cycle de Vie) : - animation de la bibliographie collaborative de l équipe projet - prise en charge d une partie de la veille bibliographique

21 Perspectives pour les documentalistes A Montpellier, besoin d un temps-plein pour gérer le nombre croissant des demandes. Pistes : Répartir le travail entre les documentalistes du site? Mutualisation inter-sites quand les sujets s y prêtent? Besoins de nouveaux ressources documentaires Abonnements à des sources de sociologie, psychologie, sciences politiques, Besoins de formations aux outils Fonctions avancées de WebSite Watcher Interrogation avancée des bases brevets Améliorer le confort d accès aux documents des lecteurs en respectant les aspects juridiques

Quelques exemples de services web en IST au Cemagref : portail, RSS, outils collaboratifs

Quelques exemples de services web en IST au Cemagref : portail, RSS, outils collaboratifs Quelques exemples de services web en IST au Cemagref : portail, RSS, outils collaboratifs Colette Cadiou (Clermont-Ferrand) 24èmes rencontres OMER, Lyon, 29-30 mars 2007 Plan de la présentation Le web

Plus en détail

La veille stratégique pour le métaprogramme GloFoodS : mise en place

La veille stratégique pour le métaprogramme GloFoodS : mise en place La veille stratégique pour le métaprogramme GloFoodS : mise en place Rencontres IST 2014 : L IST en marche : enjeux pour les professionnels de l'information scientifique et technique. Agropolis, Montpellier,

Plus en détail

Veille stratégique sur Internet Comprendre les enjeux, maîtriser les outils et partager l'information

Veille stratégique sur Internet Comprendre les enjeux, maîtriser les outils et partager l'information Comprendre ce qu'est la veille A. Introduction 13 B. Qu est-ce que la veille? 13 1. Obtention d information 14 2. Information à caractère stratégique ou opérationnel 15 3. Évolution de l environnement

Plus en détail

Un exemple d archive ouverte. Le cas du Cemagref

Un exemple d archive ouverte. Le cas du Cemagref Un exemple d archive ouverte. Le cas du Cemagref Politique de l établissement Mise en place de l archive institutionnelle Implication des auteurs Rôles des documentalistes Journées OMER Lyon, 29 Mars 2007

Plus en détail

Intelligence économique : Rôle de l expert-comptable dans la mise en place d une veille stratégique et concurrentielle

Intelligence économique : Rôle de l expert-comptable dans la mise en place d une veille stratégique et concurrentielle Intelligence économique : Rôle de l expert-comptable dans la mise en place d une veille stratégique et concurrentielle Intervenants : Mardi 5 septembre 2006 Séance 14h00 15h30 Janin AUDAS, EC,CAC, Arezki

Plus en détail

L application de la DSI à travers la " technologie push "» comma service des TIC dans le développement agricole et rural

L application de la DSI à travers la  technologie push » comma service des TIC dans le développement agricole et rural REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DU DEVELOPPEMENT RURAL INSTITUIT NATIONAL DE LA VULGARISATION AGRICOLE L application de la DSI à travers la " technologie push

Plus en détail

Définition de : «la veille»

Définition de : «la veille» Outils et Méthodes Définition de : «la veille» «Activité continue et en grande partie itérative visant à une surveillance active de l'environnement technologique, commercial, etc., pour en anticiper les

Plus en détail

L'ore Master Eau Montpellier

L'ore Master Eau Montpellier L'ore Master Eau Montpellier Thierry Rieu 04 Novembre 2013 Master Eau - Montpellier Une ore unique en sciences de l'eau, intégrée et spécialisée 110 UE, 100 étudiants par promo, 5 spécialités dont Spécialité

Plus en détail

Focus méthodologique sur la mise en place d'une veille partenariale L expérience du CD P. Bartoli

Focus méthodologique sur la mise en place d'une veille partenariale L expérience du CD P. Bartoli Focus méthodologique sur la mise en place d'une veille partenariale L expérience du CD P. Bartoli Intervention lors des Rencontres IST 2014 - Montpellier Alexandra Coppolino 16/12/2014 Sommaire Présentation

Plus en détail

Plateforme IST Agropolis

Plateforme IST Agropolis Plateforme IST Agropolis Etude préalable à la mise en œuvre d un projet collectif Présentation au Bureau d Agropolis 4 mai 2005 D. Fournier, L. Grasset et M.A. Mannucci Historique du projet Février 2004

Plus en détail

Compagnie Méditerranéenne d Analyse et d Intelligence Stratégique

Compagnie Méditerranéenne d Analyse et d Intelligence Stratégique Compagnie Méditerranéenne d Analyse et d Intelligence Stratégique CMAIS - L intelligence au service de l informa on Veille Conseil Stratégie E-Réputaon Communicaon Geson des risques www.cmais-strat.com

Plus en détail

La veille informationnelle

La veille informationnelle La veille informationnelle Qu est-ce que c est? 1 Plan 1 Définition et objectifs 2 Exemples de veilles 3 Étapes de la veille 4 Éviter les écueils 5 Méthodes de veille 2 1 Définition et Objectifs «Activité

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2007 07 89 0262 Catégorie : C* REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Développement de la démarche innovation I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

CMAIS. Compagnie Méditerranéenne d Analyse et d Intelligence Stratégique. L Intelligence au service de l information G I IT E R RA IG E N C E S N N

CMAIS. Compagnie Méditerranéenne d Analyse et d Intelligence Stratégique. L Intelligence au service de l information G I IT E R RA IG E N C E S N N T A TR CO M PA G I Q U G I T LL IT R RA IG C S MD D A T A LY S D I CMAIS Compagnie Méditerranéenne d Analyse et d Intelligence Stratégique L Intelligence au service de l information www.cmais-strat.com

Plus en détail

Animation d ateliers prospectifs sur les TIC dans le bâtiment à l horizon 2030

Animation d ateliers prospectifs sur les TIC dans le bâtiment à l horizon 2030 Animation d ateliers prospectifs sur les TIC dans le bâtiment à l horizon 2030 Sommaire Partie 1 : Méthodologie de la démarche Partie 2 : Vision prospective Partie 3 : Plan d action Partie 4 : Annexes

Plus en détail

INTRODUCTION A LA VEILLE METHODE ET OUTILS. Christophe GINESY - Cyril PEREIRA

INTRODUCTION A LA VEILLE METHODE ET OUTILS. Christophe GINESY - Cyril PEREIRA INTRODUCTION A LA VEILLE METHODE ET OUTILS Christophe GINESY - Cyril PEREIRA PLAN GENERAL I INTRODUCTION Définition : veille, IE, recherches d information II NOTRE APPROCHE Constats, retours d expérience

Plus en détail

Propriété industrielle et pôles de compétitivité Organiser un environnement favorable à l utilisation de la PI : la convention INPI/LUTB

Propriété industrielle et pôles de compétitivité Organiser un environnement favorable à l utilisation de la PI : la convention INPI/LUTB Pôle soutenu par Propriété industrielle et pôles de compétitivité Organiser un environnement favorable à l utilisation de la PI : la convention INPI/LUTB Programmes et Projets 5 Programmes collaboratifs

Plus en détail

Retour sur une enquête du PRES Université Paris-Est : Pratiques informationnelles des chercheurs et des doctorants

Retour sur une enquête du PRES Université Paris-Est : Pratiques informationnelles des chercheurs et des doctorants Retour sur une enquête du PRES Université Paris-Est : Pratiques informationnelles des chercheurs et des doctorants Auteur : Université Paris-Est Rédacteurs : Isabelle Gautheron, Ecole des Ponts ParisTech,

Plus en détail

Organiser sa veille technologique :

Organiser sa veille technologique : Organiser sa veille technologique : méthodologie et outils D'une activité individuelle à un processus collectif : L'observatoire des technologies Marie Colette Fauré Veille, le rôle des professionnels

Plus en détail

Recherche et exploitation de l information pour son mémoire. Master Pro OPEx

Recherche et exploitation de l information pour son mémoire. Master Pro OPEx Recherche et exploitation de l information pour son mémoire Master Pro OPEx Objectifs Types documents pertinents Méthodologie Faire un état de l art Travail sur le vocabulaire Rédiger une requête Se procurer

Plus en détail

Le Projet Interdisciplinaire en Sciences de l'ingénieur IA IPR STI

Le Projet Interdisciplinaire en Sciences de l'ingénieur IA IPR STI Le Projet Interdisciplinaire en Sciences de l'ingénieur IA IPR STI Le projet en sciences de l'ingénieur : du PPE au PI Le projet interdisciplinaire en terminale scientifique pourrait être perçu par les

Plus en détail

La veille. Plan. Problématique Définition La veille en question: Conclusion 29/11/2010. Pour qui? Pourquoi? Comment? Avec qui? Combien?

La veille. Plan. Problématique Définition La veille en question: Conclusion 29/11/2010. Pour qui? Pourquoi? Comment? Avec qui? Combien? La veille Anass EL HADDADI Plan Problématique Définition La veille en question: Pour qui? Pourquoi? Comment? Avec qui? Combien? Conclusion 2 Anass EL HADDADI - haddadi@irit.fr 1 Problématique - Le contexte

Plus en détail

Enseignement supérieur Recherche

Enseignement supérieur Recherche Enseignement supérieur Recherche Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 61 CADRE DE DIRECTION EN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE RECHERCHE Code : RCH01 Cadre de direction

Plus en détail

isi ScSo Un accompagnement documentaire du doctorant Sciences Sociales

isi ScSo Un accompagnement documentaire du doctorant Sciences Sociales isi Un accompagnement documentaire du doctorant 2015 ScSo = E D 4 8 3 Sciences Sociales 1 I Comment et où chercher? La masse d informations disponibles en bibliothèque ou sur Internet suppose une méthode

Plus en détail

sommaire L organisation et la gestion des archives d entreprise...7

sommaire L organisation et la gestion des archives d entreprise...7 sommaire La formation continue à l EBAD... 3 Niveau i... 4 La chaine de traitement archivistique... 4 Initiation aux techniques documentaires... 5 Organisation et gestion des bibliothèques... 6 Niveau

Plus en détail

Les nouveaux sites documentaires de l IRD

Les nouveaux sites documentaires de l IRD Les nouveaux sites documentaires de l IRD Nouvel Horizon, nouvel intranet, nouveaux Netvibes - IRD France Sud - Logo d après Clipart-fr et Freepik.com De quoi allons nous parler? Les sites de la Documentation

Plus en détail

Programme REPERE, année 2011 «Réseau d échange et de projets sur le pilotage de la recherche et l expertise»

Programme REPERE, année 2011 «Réseau d échange et de projets sur le pilotage de la recherche et l expertise» Second appel à projets Programme REPERE, année 2011 «Réseau d échange et de projets sur le pilotage de la recherche et l expertise» Remise des projets : le 15 mars 2011 Date de publication : 17 décembre

Plus en détail

Automatiser sa veille sur Internet

Automatiser sa veille sur Internet Par Julien Flandrois, Directeur Commercial chez KB CRAWL SAS, éditeur français d outils de veille et d intelligence économique sur Internet depuis 1995. Pourquoi automatiser sa veille sur Internet? La

Plus en détail

Méthode d'organisation de la veille juridique

Méthode d'organisation de la veille juridique Méthode d'organisation de la veille juridique "Je vois de loin, j atteins de même", Jean de La Fontaine* * L'Oracle et l'impie Journée Juriconnexion 25 novembre 2014 1 Toute activité de veille, pour être

Plus en détail

Outil de veille environnementale

Outil de veille environnementale Outil de veille environnementale Qu est ce que la veille? «Activité continue et en grande partie itérative visant à une surveillance active de l environnement pour en anticiper les évolutions» Définition

Plus en détail

ANNONCE PRELIMINAIRE

ANNONCE PRELIMINAIRE ANNONCE PRELIMINAIRE Workshop International Changements Climatiques et Adaptation en Afrique - Le Rôle des Technologies Spatiales - Alger (Algérie) les 22, 23 et 24 octobre 2007 Organisé par : L'Agence

Plus en détail

Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions

Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions Qwam Content Intelligence Denis Guedez Consultant Qwam Content Intelligence

Plus en détail

La gouvernance documentaire dans les organisations françaises

La gouvernance documentaire dans les organisations françaises LIVRE BLANC La gouvernance documentaire dans les organisations françaises Enquête serdalab Mars 2011 serdalab Page 1 Sommaire Les problématiques auxquelles la gouvernance documentaire répond...4 La définition

Plus en détail

!"##""" $%$ &"'$# 1. Modéliser et qualifier la relation entre les tuteurs et les formateurs

!## $%$ &'$# 1. Modéliser et qualifier la relation entre les tuteurs et les formateurs !"##""" $%$ &"'$# F.S.E. Demandé F.S.E. Accordé 1. CONTEXTE Le projet collectif relation / Entreprises par l approche compétences vise à donner une suite et créer de nouveaux liens transversaux entre les

Plus en détail

Base de données documentaires [financement ACSE]

Base de données documentaires [financement ACSE] Réseau Ressources pour l Égalité des Chances et l Intégration (RECI) Rapport d activité 2010 Le programme de travail 2010 s est décliné autour de quatre types d actions : des outils, de la production de

Plus en détail

Appel à propositions

Appel à propositions Appel à propositions Dispositif de professionnalisation des acteurs de l accueil, l information, l orientation, l emploi, la formation professionnelle initiale (par la voie de l apprentissage) et la formation

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Mathématiques et informatique appliquées aux sciences humaines et sociales (MIASHS) de l Université Lille 3 Sciences humaines et sociales

Plus en détail

CIHEAM-IAMM - Janvier 2002 Synthèse documentaire - C. Adamolle. VEILLE STRATEGIQUE & RESEAU INTERNET des outils et méthodes à maîtriser

CIHEAM-IAMM - Janvier 2002 Synthèse documentaire - C. Adamolle. VEILLE STRATEGIQUE & RESEAU INTERNET des outils et méthodes à maîtriser CIHEAM-IAMM - Janvier 2002 Synthèse documentaire - C. Adamolle VEILLE STRATEGIQUE & RESEAU INTERNET des outils et méthodes à maîtriser 2 PLAN : 1 ère Partie : L information : un outil de gestion stratégique

Plus en détail

Sujet de bourse de thèse en Sciences de Gestion

Sujet de bourse de thèse en Sciences de Gestion Sujet de bourse de thèse en Sciences de Gestion Parcours de santé de la personne âgée en Auvergne : adéquation et complémentarité de l offre de soins Laboratoire d accueil : Centre de Recherche Clermontois

Plus en détail

Réussir un projet Intranet 2.0

Réussir un projet Intranet 2.0 Frédéric Créplet Thomas Jacob Réussir un projet Intranet 2.0 Écosystème Intranet, innovation managériale, Web 2.0, systèmes d information, 2009 ISBN : 978-2-212-54345-2 Sommaire Démarche générale de l

Plus en détail

Cette solution s adresse aussi bien aux PME/PMI qu aux grands groupes, qu ils disposent ou non d une structure de veille dédiée.

Cette solution s adresse aussi bien aux PME/PMI qu aux grands groupes, qu ils disposent ou non d une structure de veille dédiée. PRESENTATION QUI SOMMES-NOUS? La société VIEDOC, formée d ingénieurs expérimentés, conseille depuis 2004 les entreprises dans les domaines de la veille, de l intelligence économique et de l innovation.

Plus en détail

Plan d'actions communes inter-instituts

Plan d'actions communes inter-instituts Plan d'actions communes inter-instituts AFSSET, INERIS, INRETS, InVS, IRSN "Les instituts d'expertise nationaux face aux évolutions de la gouvernance des activités et situations à risques pour l'homme

Plus en détail

DOSSIER VEILLE. SOURCES - Bonne pratique en matière d intelligence économique. Lucie NAAOUTCHOUE Janvier 2015

DOSSIER VEILLE. SOURCES - Bonne pratique en matière d intelligence économique. Lucie NAAOUTCHOUE Janvier 2015 DOSSIER VEILLE SOURCES - Bonne pratique en matière d intelligence économique - Introduction à la veille - Guide du routard Lucie NAAOUTCHOUE Janvier 2015 SOMMAIRE I - Définition et objectifs de la «veille»

Plus en détail

Tableau de Bord. Clas 1.1 Conduite d'un projet de communication

Tableau de Bord. Clas 1.1 Conduite d'un projet de communication Bande de Com! Tableau de Bord Julien Pansier PROJET Clas 1.1 Conduite d'un projet de communication 1.1.1 Prise en charge du dossier de l annonceur C11.1. S approprier la demande de l annonceur - Comprendre

Plus en détail

Recherche et veille documentaire scientifique

Recherche et veille documentaire scientifique Recherche et veille documentaire scientifique Élodie Chattot BU Médecine Pharmacie juin 2006 Introduction Le but de cet atelier est de vous initier à la méthodologie de recherche documentaire scientifique,

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE ETUDE DE GESTION 1 E STMG

GUIDE METHODOLOGIQUE ETUDE DE GESTION 1 E STMG GUIDE METHODOLOGIQUE ETUDE DE GESTION 1 E STMG 1 Calendrier de réalisation de l étude Phases de travail Axes de travail Dates limites Travail à effectuer Collecter des informations sur Phase 1 : les organisations

Plus en détail

Plan d actions développement durable filière des vins de Bourgogne. BIVB / Pôle Technique et Qualité

Plan d actions développement durable filière des vins de Bourgogne. BIVB / Pôle Technique et Qualité Plan d actions développement durable filière des vins de Bourgogne BIVB / Pôle Technique et Qualité Plan d actions développement durable Plan Amplitude 2015 : Etre la référence mondiale des grands vins

Plus en détail

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché»

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» Mastère spécialisé «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» I- Présentation détaillée du programme d enseignement Répartition par modules et crédits ECTS : Intitulé

Plus en détail

Le marketing des produits et services documentaires

Le marketing des produits et services documentaires Le marketing des produits et services documentaires pour le RNDH Sophie Ranjard, Kynos S_ranjard@yahoo.fr 21 septembre 2006 KYNOS sr@modalisa.com 1 Présentation 1. Bilan express.dia 2 2. La démarche marketing...

Plus en détail

Comprendre et expliquer la politique documentaire. à l heure des ENT

Comprendre et expliquer la politique documentaire. à l heure des ENT Comprendre et expliquer la politique documentaire à l heure des ENT Sommaire 1. Introduction (diapositives 3 à 5) 2. Historique (diapositives 6 à 17) 3. Enjeux et caractéristiques d une politique documentaire

Plus en détail

Trouver l information scientifique sur Internet. Morgane Le Gall (BLP)

Trouver l information scientifique sur Internet. Morgane Le Gall (BLP) Trouver l information scientifique sur Internet Morgane Le Gall (BLP) Programme Accueil Le Web : présentation Les moteurs de recherche généralistes (n 1: Google) Les moteurs spécialisés (ex.google scholar,

Plus en détail

Dossier d intelligence économique. La veille. Enjeux et méthodes

Dossier d intelligence économique. La veille. Enjeux et méthodes Dossier d intelligence économique La veille Enjeux et méthodes Qui sommes nous? Cellie est la Cellule Intelligence Economique du Pôle Information Communication de l IAE de Poitiers. Composée de 14 étudiants,

Plus en détail

Veille en temps réel, agrégation de contenu et partage d information au sein d une communauté scientifique. Observatoire Midi Pyrénées

Veille en temps réel, agrégation de contenu et partage d information au sein d une communauté scientifique. Observatoire Midi Pyrénées Netvibes : Veille en temps réel, agrégation de contenu et partage d information au sein d une communauté scientifique Observatoire Midi Pyrénées Williams EXBRAYAT 09/12/2012 1 Plan 1. 2. 3. 4. Présentation

Plus en détail

Enquête auprès des experts-veilleurs et des responsables ministériels du Réseau de veille intégrée sur les politiques publiques. Marie-Claude Jean,

Enquête auprès des experts-veilleurs et des responsables ministériels du Réseau de veille intégrée sur les politiques publiques. Marie-Claude Jean, Enquête auprès des experts-veilleurs et des responsables ministériels du Réseau de veille intégrée sur les politiques publiques Marie-Claude Jean, Moktar Lamari et Florence Deshaye CREXE, ENAP Mercredi

Plus en détail

La chaire de Finance et Développement Durable. Approches quantitatives et financières au service du Développement Durable

La chaire de Finance et Développement Durable. Approches quantitatives et financières au service du Développement Durable La chaire de Finance et Développement Durable Approches quantitatives et financières au service du Développement Durable 1 Vers des mécanismes de gestion collective du Développement Durable par une approche

Plus en détail

Créativité DOCTORALES. La formation par la recherche. Qu est-ce qu un docteur? Pourquoi préparer un doctorat? Pourquoi choisir Université Paris-Est?

Créativité DOCTORALES. La formation par la recherche. Qu est-ce qu un docteur? Pourquoi préparer un doctorat? Pourquoi choisir Université Paris-Est? ÉTUDES Intelligence Créativité DOCTORALES Mobilité La formation par la recherche Qu est-ce qu un docteur? Expérience professionnelle Réactivité International Innovation Compétitivité Pourquoi préparer

Plus en détail

Twitter et Netvibes pour la veille

Twitter et Netvibes pour la veille Personnaliser sa veille en santé publique Twitter et Netvibes pour la veille Laetitia Haroutunian Documentaliste, Inpes Au programme! Introduction : définitions et enjeux de la veille! Quelques conseils

Plus en détail

Christelle MAZIERE (30 ans)

Christelle MAZIERE (30 ans) Christelle MAZIERE (30 ans) Villa Orcéa, Lieu-dit Pertérato 20212 Favalello di Boziu 06.35.58.13.21 maziere@univ-corse.fr COMPÉTENCES PARTICULIÈRES Enseignement Gestion de corpus de données : recueil,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION LA GESTION DE PROJET. Application à la conduite d opérations immobilières à l INRA

CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION LA GESTION DE PROJET. Application à la conduite d opérations immobilières à l INRA Institut National de la Recherche Agronomique Mission Centrale Prévention Formation permanente nationale Paris, le 24/06/2010 CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION LA GESTION DE PROJET Application à la conduite

Plus en détail

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 OUVERTURE DU SEMINAIRE : Bernard Amsalem, Vice-président du CNOSF Etat de l avancée des travaux depuis le dernier séminaire Rappel

Plus en détail

L encyclopédie des Techniques de l Ingénieur

L encyclopédie des Techniques de l Ingénieur L encyclopédie des Techniques de l Ingénieur Comment y accéder? Les TI sont accessibles depuis les postes publics dans les salles de lecture de la BUPMC et sur certains réseaux (SDI CFA) http://www.techniques-ingenieur.fr/

Plus en détail

INTELLIGENCE ECONOMIQUE ETHIQUE ET NOUVELLES PRATIQUES

INTELLIGENCE ECONOMIQUE ETHIQUE ET NOUVELLES PRATIQUES INTELLIGENCE ECONOMIQUE ETHIQUE ET NOUVELLES PRATIQUES 1 DEROULE INTERVENTION Historique concepts et méthodologies Les clés pour développer une structure IE dans votre entreprise Sensibilisation aux outils

Plus en détail

Objectifs. Programme. Publics. Informations/inscriptions. Responsable : M. Olivier de Viron, Maître de Conférences

Objectifs. Programme. Publics. Informations/inscriptions. Responsable : M. Olivier de Viron, Maître de Conférences Master 2 Télédétection et techniques spatiales Parcours professionnel : Systèmes spatiaux de navigation et géolocalisation Mention : Sciences de la Terre, de l environnement et des planètes Responsable

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES de la formation : «Excel pour les bibliomètres»

CAHIER DES CHARGES de la formation : «Excel pour les bibliomètres» Direction de la Valorisation Information Scientifique et Technique (DV-IST) Pôle Bibliométrie. CAHIER DES CHARGES de la formation : «Excel pour les bibliomètres» Dossier suivi par : Monique Legentil-Galan

Plus en détail

Portail d information Eaudoc. http://eaudoc.oieau.fr

Portail d information Eaudoc. http://eaudoc.oieau.fr Portail d information Eaudoc http://eaudoc.oieau.fr May Abirached - service documentation m.abirached@oieau.fr Statut et missions de L Office de l Eau Association loi 1901 reconnue d utilité publique Créé

Plus en détail

La veille commerciale

La veille commerciale Université Mohamed Premier Ecole Nationale de Commerce et de Gestion d Oujda L intelligence économique et la veille stratégique Sous le thème : La veille commerciale Réalisé par : Encadré par : Sara MANSRI

Plus en détail

JOURNÉE PORTES OUVERTES

JOURNÉE PORTES OUVERTES JOURNÉE PORTES OUVERTES Approfondir l utilisation d outils RH vers une gestion dynamique et prospective des RH 7 octobre 2014 Mission Conseils et Organisation RH Face aux contraintes d activités, l évolution

Plus en détail

La formation Ingénieurs par la voie de l'apprentissage

La formation Ingénieurs par la voie de l'apprentissage La formation Ingénieurs par la voie de l'apprentissage Cadres dirigeants d entreprise de production agricole Mise à jour : 2 décembre 2014 Les 4 organismes pilotant la formation Ingénieur par apprentissage

Plus en détail

Introduction à la méthodologie de la recherche

Introduction à la méthodologie de la recherche MASTER DE RECHERCHE Relations Économiques Internationales 2006-2007 Introduction à la méthodologie de la recherche geraldine.kutas@sciences-po.org Les Etapes de la Recherche Les étapes de la démarche Etape

Plus en détail

CAMPAGNE D EMPLOIS ENSEIGNANTS 2012

CAMPAGNE D EMPLOIS ENSEIGNANTS 2012 CAMPAGNE D EMPLOIS ENSEIGNANTS 2012 ETABLISSEMENT : UM2 COMPOSANTE : Faculté des Sciences SITE : Campus Triolet IDENTIFICATION DU POSTE : N : Corps : Section CNU : 67 Nature demandée : Maître de Conférence

Plus en détail

Par conséquent, l année 2010 a été la dernière année d organisation du dispositif Accompagnement +.

Par conséquent, l année 2010 a été la dernière année d organisation du dispositif Accompagnement +. CIRCULAIRE Agirc 2011-04- DAS Objet : Nouveau partenariat Apec - Agirc Madame, Monsieur le directeur, Depuis 2003, le partenariat Apec - Agirc avait pour objet la mise en place de sessions d accompagnement

Plus en détail

Journée e FORMIST Lyon, 19 juin 2008. Enquête sur la formation des doctorants de Bretagne à l information scientifique

Journée e FORMIST Lyon, 19 juin 2008. Enquête sur la formation des doctorants de Bretagne à l information scientifique Journée e FORMIST Lyon, 19 juin 2008 Enquête sur la formation des doctorants de Bretagne à l information scientifique Contexte de l enquête l : le projet FORM@DOCT Un projet des 4 universités s de Bretagne

Plus en détail

PVP. «Préparation à la vie professionnelle» Faculté des sciences Université de Poitiers

PVP. «Préparation à la vie professionnelle» Faculté des sciences Université de Poitiers PVP «Préparation à la vie professionnelle» Faculté des sciences Université de Poitiers Frédéric BADAWI Professeur des Universités Directeur du CIES Centre Chargé de mission 1 Projet Mise en place d un

Plus en détail

Club utilisateurs Apogée Apogée / ENT / UNR : accompagner le changement

Club utilisateurs Apogée Apogée / ENT / UNR : accompagner le changement Club utilisateurs Apogée Apogée / ENT / UNR : accompagner le changement Sylvie de Fresnoye Chargée de domaine Formation, Vie de l étudiant, Amue Le contete National : la mise en place des ENT et UNR À

Plus en détail

Consolider le doctorat

Consolider le doctorat Consolider le doctorat Éléments de travail pour l élaboration de positions sur le système doctoral Texte adopté par le Conseil d Administration de l ANDèS en mai 2007 Les recommandations qui suivent s

Plus en détail

quelques chiffres 5 implantations : Paris Evry Fontainebleau Palaiseau Sophia Antipolis 15 centres de recherche + de 2000 personnes sur sites

quelques chiffres 5 implantations : Paris Evry Fontainebleau Palaiseau Sophia Antipolis 15 centres de recherche + de 2000 personnes sur sites quelques chiffres 5 implantations : Paris Evry Fontainebleau Palaiseau Sophia Antipolis 15 centres de recherche + de 2000 personnes sur sites 6 formations Corps des MINES Ingénieurs Civils des MINES MASTERS

Plus en détail

M E T T R E E N P L A C E U N E V E I L L E

M E T T R E E N P L A C E U N E V E I L L E 2 JUIN A L A N A L L M A N A S S O C I A T E S A C A D A M Y 2014 M E T T R E E N P L A C E U N E V E I L L E L E S E N J E U X S O M M A I R E B O N N E S P R AT I Q U E S L E S A L E R T E S E T L E

Plus en détail

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015?

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? Introduction Tour de table rapide : Établissement, discipline et thème du projet envisagée

Plus en détail

CATALOGUE de FORMATION SEPT DECEMBRE 2015

CATALOGUE de FORMATION SEPT DECEMBRE 2015 CATALOGUE de FORMATION SEPT DECEMBRE 2015 ACCOMPAGNEZ VOTRE ENTREPRISE DANS SA TRANSFORMATION DIGITALE Marie jouet Web Performer 1 avenue des italiens 64210 BIDART. Tel :05.59.23.08.04 - mjouet@web-performer.fr..

Plus en détail

> innovation. Action «Normalisation» descriptif

> innovation. Action «Normalisation» descriptif Action «Normalisation» descriptif > Pour répondre aux questionnements des entreprises, la CCI Paris Ile-de-France et AFNOR Normalisation proposent aux entreprises de réaliser un pré-diagnostic normalisation

Plus en détail

Cahier des charges concernant des formations en anglais

Cahier des charges concernant des formations en anglais Formation Permanente INRA de Rennes Cahier des charges concernant des formations en anglais Consultation sur le choix du (des) prestataire(s) chargé(s) d assurer des formations en anglais pour le centre

Plus en détail

Cahier des charges concernant les formations en anglais

Cahier des charges concernant les formations en anglais Formation Permanente INRA de Rennes Cahier des charges concernant les formations en anglais Consultation sur le choix du (des) prestataire(s) chargé(s) d assurer des formations en anglais pour le centre

Plus en détail

NIVEAU Master 2 PAYSAGE Spécialisation IT Ingénierie des Territoires

NIVEAU Master 2 PAYSAGE Spécialisation IT Ingénierie des Territoires NIVEAU Master 2 PAYSAGE Spécialisation IT Ingénierie des Territoires SEMESTRE 9 Winter Semester 2014-2015 1/7 Sommaire Percevoir et se représenter le paysage... 3 Politique, économie et droit de l environnement

Plus en détail

www.ecophytozna-pro.fr La plateforme technique d informations des professionnels des ZNA

www.ecophytozna-pro.fr La plateforme technique d informations des professionnels des ZNA www.ecophytozna-pro.fr La plateforme technique d informations des professionnels des ZNA Les objectifs du site Site de ressources sur les problématiques de réduction des produits phytosanitaires en ZNA

Plus en détail

Conseil d administration du 3 juillet 2012. masque. Assurer une Veille Processus Christian Dondrille Laurent Inquiété

Conseil d administration du 3 juillet 2012. masque. Assurer une Veille Processus Christian Dondrille Laurent Inquiété Conseil d administration du 3 juillet 2012 Cliquez pour modifier Plan d'action le style du Domaine des sous-titres c2p : du masque Assurer une Veille Processus Christian Dondrille Laurent Inquiété Le contexte

Plus en détail

ECCLAIRA. Etat d avancement au 20 janvier. Pierrick YALAMAS, chargé de mission Energie-Climat Rhônalpénergie-Environnement. Certifié ISO 14001

ECCLAIRA. Etat d avancement au 20 janvier. Pierrick YALAMAS, chargé de mission Energie-Climat Rhônalpénergie-Environnement. Certifié ISO 14001 DR DR R.Vezin ECCLAIRA Evaluation du Changement Climatique, ses Adaptations et Impacts en Rhône-Alpes : partenariat opérationnel entre équipes de recherche et collectivités territoriales Etat d avancement

Plus en détail

Ni naïf, ni paranoïaque : sachez protéger votre valeur ajoutée La veille stratégique Anticiper au moindre coût

Ni naïf, ni paranoïaque : sachez protéger votre valeur ajoutée La veille stratégique Anticiper au moindre coût Le 05 novembre 2013 Ni naïf, ni paranoïaque : sachez protéger votre valeur ajoutée La veille stratégique LA VEILLE, POURQUOI? 1. Enjeux de la démarche NE PAS PAYER LE COÛT DE L IGNORANCE 2. Intérêts pour

Plus en détail

MASTER 2 SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Mention Psychologie. Spécialité : Recherches en psychologie

MASTER 2 SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Mention Psychologie. Spécialité : Recherches en psychologie S3 Spécialité : Recherches en psychologie UE OBLIGATOIRES UE 1 : Epistémologie et méthodes de recherche en psychologie Ce séminaire aborde plusieurs aspects de la recherche en psychologie. Il présente

Plus en détail

Fondements et étapes du processus de recherche, 3 e édition

Fondements et étapes du processus de recherche, 3 e édition Fondements et étapes du processus de recherche, 3 e édition Nouveauté Méthodes quantitatives et qualitatives Prix : 81,95 $ Auteurs : Marie-Fabienne Fortin, Johanne Gagnon ISBN13 : 9782765050063 Nombre

Plus en détail

INRA-DRH Concours externes 2007

INRA-DRH Concours externes 2007 INRA-DRH Concours externes 2007 Page 1 of 2 TR Technicien de bibliothèque profil n : TR07-SAE2-4 emploi-type n : F4A01 Nancy concours : TRF02 Lieu du concours : Nancy :::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

Plus en détail

M A N U E L Q U A L I T É

M A N U E L Q U A L I T É M A N U E L Q U A L I T É 1. CONTEXTE 1.1. Présentation de la Fondation Agropolis Fondation est une Fondation de coopération scientifique créée en février 2007. La Fondation dispose de dotations apportées

Plus en détail

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23 Introduction......................................................................... 1 1. Définition........................................................................ 2 1.1 Le CRM comme processus

Plus en détail

QUI SOMMES-NOUS? Cette solution s adresse aussi bien aux PME/PMI qu aux grands groupes, disposant ou non d une structure de veille dédiée.

QUI SOMMES-NOUS? Cette solution s adresse aussi bien aux PME/PMI qu aux grands groupes, disposant ou non d une structure de veille dédiée. PRESENTATION QUI SOMMES-NOUS? La société VIEDOC, formée d ingénieurs expérimentés, conseille depuis 2004 les entreprises dans les domaines de la veille, de l intelligence économique et de l innovation.

Plus en détail

Identifier des actions pédagogiques d'éducation à l'environnement et au développement durable dans une structure d'accueil collectif de mineurs

Identifier des actions pédagogiques d'éducation à l'environnement et au développement durable dans une structure d'accueil collectif de mineurs Identifier des actions pédagogiques d'éducation à l'environnement et au développement durable dans une structure d'accueil collectif de mineurs Des enjeux planétaires : Comprendre ce qu'est le développement

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Modélisation et décision dans le risque de l Université Paris 13 Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

Peter Stockinger. Portails et collaboratoires pour l enseignement et la recherche. Support d une conférence donnée au séminaire «Un auteur un livre»

Peter Stockinger. Portails et collaboratoires pour l enseignement et la recherche. Support d une conférence donnée au séminaire «Un auteur un livre» Peter Stockinger, Portails et collaboratoires pour l enseignement et la recherche 1 Peter Stockinger Portails et collaboratoires pour l enseignement et la recherche Support d une conférence donnée au séminaire

Plus en détail

C11.2 Identifier les solutions à mettre en œuvre C11.3 Préparer le cahier des charges

C11.2 Identifier les solutions à mettre en œuvre C11.3 Préparer le cahier des charges Classe de situation (3) Clas.1.1. Conduite d'un projet de F1 Mise en œuvre et suivi de projets de (3 classes de situations / 10 situations / 12 compétences) Situations (4+2+4) Compétences (6+2+4) Compétences

Plus en détail

Formations dédiées aux acteurs du logement social

Formations dédiées aux acteurs du logement social Gestion et communication de crise Formations dédiées aux acteurs du logement social Arjuna est un cabinet conseil dédié, depuis 1993, à la gestion et la communication de crise. Lors des formations qu ils

Plus en détail

Identifier les enjeux. de recul car un diagnostic sans enjeux serait un diagnostic sans conclusion!

Identifier les enjeux. de recul car un diagnostic sans enjeux serait un diagnostic sans conclusion! Liens vers d'autres fiches A quel moment de la démarche? Fiche 5 «Structurer le diagnostic» Fiche 6 «Inclure une dimension transversale» Fiche 9 «Mobiliser les acteurs» A la fin du diagnostic, en conclusion

Plus en détail

COURS : INFORMATION SCIENTIFIQUE

COURS : INFORMATION SCIENTIFIQUE COURS : INFORMATION SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE EC 1 : Documentation scientifique et technique COURS N : 2 PAR : Sahbi SIDHOM MCF. Université de Lorraine & Lab. LORIA / KIWI PLAN DU COURS 1. Différentes

Plus en détail