Introduction générale

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Introduction générale"

Transcription

1 Planification intégrée des infrastructures d énergie Introduction générale Laboratoire de Systèmes Energétiques ENAC / EPFL 1 -

2 Sommaire Objectifs du cours Contenu du cours - Méthodes d analyse de la demande d énergie - Méthodes d analyse du système d offre - Méthodes d analyse d un système d offre sectorielle: cas de l électricité Méthodes d enseignement Exemples de contextes d application des connaissances acquises Cas particulier d un problème d adéquation à long terme entre la demande et l offre d électricité Illustration par un exemple d étude Exercice de compréhension 2 -

3 Objectifs du cours Analyser la consommation et l évolution de la demande d énergie Proposer et évaluer des variantes d offre et d approvisionnement en énergie en tenant compte: - des aspects technico-économiques - sociétaux - environnementaux 3 -

4 Contenu du cours Méthodes d analyse de la consommation et de la demande d énergie - Analyse de la consommation - Mise en évidence des principaux déterminants/indicateurs - Évaluation des évolutions à court, moyen et long terme - Cas particulier de l énergie électrique Méthodes d analyse du système d offre d énergie - Analyse quantitative des chaînes de transformation d énergie - Conception et gestion de l offre sectorielle (gaz, électricité, pétrole, bois, ) - Offre globale: substitution de chaînes de production d énergie. 4 -

5 Contenu du cours Méthodes d analyse d un système d offre sectorielle: cas de l électricité - Organisation du secteur de l électricité - Évolution à moyen et long terme de la demande d électricité - Génération de variantes d offre - Évaluation, comparaison et choix des meilleures variantes - Ouverture du marché de l électricité à la concurrence; modèles de restructuration - Gestion des risques dans un marché de l électricité ouvert à la concurrence. 5 -

6 Méthode d enseignement Cours ex cathedra Une étude de cas à réaliser par groupe Des exercices d application Des exercices de compréhension Contrôle des connaissances - Examen autour de l étude de cas 6 -

7 Exemples de contextes d application des connaissances acquises Analyse du marché à moyen et long terme d une forme d énergie (électricité, gaz, ) dans un pays, une région, un canton, une commune Analyse des possibilités pour un fournisseur d énergie (électricité, gaz, pétrole, chaleur à distance, ) de satisfaire ses clients à moyen et long terme Analyse des possibilités d approvisionnement en énergie d une entreprise industrielle 7 -

8 Cas particulier d un problème d adéquation à long terme entre la demande et l offre d électricité Generation (Power Plants) Transmission Networks (Grid) Local Distribution System Final Customers (Retail Sales) 8 -

9 Exemple: Ajustement à moyen et long terme entre la demande et l offre d électricité dans un pays Table de matière type d une étude utilisant les connaissances transmises dans ce cours 1. Introduction 1.1 Contexte de l étude 1.2 Objectifs et activités prévues 1.3 Cadre institutionnel de la planification énergétique dans le pays Les institutions gouvernementales Les entreprises du secteur énergétique 1.4 Institutions impliquées dans l étude 1.5 Brève description des méthodologies à utiliser Méthode d analyse de la demande d énergie Méthode d évaluation de l adéquation entre la demande et l offre d électricité 9 -

10 Table de matière type (suite) 2. Situation passée et présente du pays 2.1 Géographie et climat 2.2 Contexte macroéconomique 2.3 Consommation d énergie primaire et ressources énergétiques Consommation d énergie primaire Ressources énergétiques Pétrole et gaz naturel Lignite Hydroélectricité Biomasse Eolienne Solaire 10 -

11 Table de matière type (suite) 2.4 Consommation d énergie distribuée par secteur Agriculture Secteur minier Construction Industrie manufacturière Transport Ménages Services 11 -

12 Table de matière type (suite) 2.5 Développement du secteur électrique Demande d électricité dans le passé Installations de production d électricité existantes et autres composantes de l offre d électricité Plans existants pour le développement de l offre d électricité 2.6 Les plans et objectifs socio-économiques du pays 12 -

13 Table de matière type (suite) 3. Définition de scénarios de développement 3.1 Cadre général des scénarios 3.2 Reconstitution de l année de référence de l étude PIB et démographie pour l année de référence Consommation d énergie distribuée par secteur pour l année de référence Vérification de la cohérence des données de l année de référence 13 -

14 Table de matière type (suite) 3.3 Base des scénarios Politique des intervenants Politique démographique Croissance et mode de croissance macroéconomique Politique industrielle Politique des transports Politique de développement du secteur des services 14 -

15 Table de matière type (suite) 3.3 Base des scénarios Hypothèses de base Population Croissance économique Commerce extérieur Développement industriel Développement du secteur des transports Développement du secteur des services Équipement des ménages 15 -

16 Table de matière type (suite) 3.3 Base des scénarios Grille pour la description de chaque scénario Croissance économique Intensité énergétique spécifique dans l industrie Substitution énergétique dans l industrie Intensité énergétique spécifique dans le secteur des transports Substitution énergétique dans le secteur des transports Intensité énergétique spécifique dans le secteur des services Substitution énergétique dans le secteur des services 16 -

17 Table de matière type (suite) 3.3 Base des scénarios Grille pour la description de chaque scénario Évolution des conditions de vie et équipement des ménages Consommation énergétique spécifique des ménages Substitution énergétique dans le secteur résidentiel 17 -

18 Table de matière type (suite) 4. Perspectives d évolution de la demande d énergie 4.1 Demande totale d énergie distribuée et demande d énergie distribuée par habitant Prévision de la demande d énergie distribuée Tendances futures d évolution de la demande d énergie distribuée et du PIB par habitant 18 -

19 Table de matière type (suite) 4. Perspectives d évolution de la demande d énergie 4.2 Analyse et comparaison de la demande d énergie distribuée par secteur Secteur industriel Secteur des transports Secteur des services Secteur résidentiel 19 -

20 Table de matière type (suite) 4. Perspectives d évolution de la demande d énergie 4.3 Analyse de la demande d énergie distribuée par agent énergétique Energie traditionnelle (circuit non marchand ou circuit marchand informel) Agents énergétiques dans le circuit marchand Comparaison des résultats des différents scénarios 4.4 Comparaison des résultats avec ceux d autres travaux 4.5 Analyse détaillée de la demande d électricité et comparaison avec les résultats d études antérieurs 4.6 Conclusions 20 -

21 Table de matière type (suite) 5. Perspectives d évolution de la puissance électrique demandée 5.1 Introduction 5.2 Hypothèses sur les profils des courbes de charge 5.3 Demande d énergie électrique et courbes de charge Reconstitution de la courbe de charge pour l année de référence Évolution des courbes de charge pour chaque scénario Perspectives d évolution de la puissance maximale demandée 21 -

22 Table de matière type (suite) 6. Système de production d énergie électrique 6.1 Introduction 6.2 Données de base Période de planification Prévision de la demande d électricité (énergie et courbes de charge) Centrales de production existantes et décisions déjà prises pour le développement du parc de production d électricité Centrales de production d électricité candidates pour le développement du parc de production d électricité Données technico-économiques et environnementales pour la recherche des meilleures variantes de développement du parc des moyens de production d électricité 22 -

23 Table de matière type (suite) 7. Stratégies d ajustement entre l offre et la demande d énergie électrique 7.1 Stratégies de référence 7.2 Stratégies privilégiant les ressources énergétiques indigènes et la sécurité nationale d approvisionnement énergétique 7.3 Stratégies «ouvertes» 23 -

24 Table de matière type (suite) 8. Caractérisation des stratégies pour chaque scénario 8.1 Caractérisation économique 8.2 Caractérisation sociétale 8.3 Caractérisation environnementale 24 -

25 Table de matière type (suite) 9. Évaluation multicritère et multi-scénario des stratégies 9.1 Choix et justification de la méthode multicritère choisie 9.2 Détermination des poids des critères 9.3 Recherche des meilleures solutions 9.4 Synthèse des résultats 25 -

26 Table de matière type (suite) 10. Prise en considération des incertitudes et des imprécisions 10.1 Sensibilité des résultats par rapport aux variables incertaines 10.2 Sensibilité des résultats par rapport aux données imprécises 10.3 Recherche des solutions les plus robustes 26 -

27 Table de matière type (suite) 11. Synthèse des résultats principaux 11.1 Plans de développement les plus adéquats 11.2 Comparaison avec les résultats d études antérieures 11.3 Conclusions et recommandations 27 -

28 Illustration par un exemple d étude Adéquation entre la demande et l offre d électricité dans la province de Shanghai (Chine) E. Gnansounou, J. Dong 28 -

29 Illustration par un exemple d étude Shanghai: Population: 13 Million Surface: 6340km2 29 -

30 Illustration par un exemple d étude Analyse détaillée de la demande d électricité Catégories de consommateurs par secteur totale secteurs productif résidentiel primaire secondaire tertiaire urbain rural Textile Machine 30 -

31 Illustration par un exemple d étude (suite) Analyse détaillée de la demande d électricité (suite) Évolution de consommation d électricité totale et de la sa répartition sectorielle, relation entre consommation d électricité et PIB Secteurs productifs Évolution de valeur ajoutée et de la structure de l économie. Évolution des intensités de consommation d électricité. Secteur résidentiel Consommation d électricité annuelle par ménage. Évolution démographique Taux d équipement en appareils 31 -

32 Illustration par un exemple d étude (suite) Analyse détaillée de la demande d électricité (suite) Évolution et structure de la consommation d électricité Taux de croissance de consommation d électricité (% p.a.) Total Primaire Secondaire Tertiaire Résidentiel urbain Résidentiel rural Electricity consumption structure in 1988 Electricity consumption structure in 1998 tertiary 8% household 4% primary 3% tertiary 17% household 10% primary 2% secondary 85% secondary 71% 32 -

33 Illustration par un exemple d étude (suite) Analyse détaillée de la demande d électricité (suite) Évolution du PIB et de la structure de l économie Taux de croissance de PIB et valeur ajoutée (% p.a.) Valeur ajoutée PIB Primaire Secondaire Tertiaire Le structure de l économie en 1988 et 1998 (%) (proportion de valeur ajoutée du secteur dans le PIB) Primaire Secondaire Tertiaire Total

34 Illustration par un exemple d étude (suite) Analyse détaillée de la demande d électricité (suite) Évolution de la consommation d électricité Évolution du PIB et de la valeur ajoutée TWh total pri. sec. ter. Résid. Consommation d électricité année Milliard yuan95 PIB and valeur ajoutée total pri. sec. ter année 34 -

35 Illustration par un exemple d étude (suite) Analyse détaillée de la demande d électricité (suite) Relation entre la consommation d électricité et le PIB TWh Consommation d électricité et PIB PIB, milliard yuan

36 Illustration par un exemple d étude (suite) Analyse détaillée de la demande d électricité (suite) Évolution de l intensité de consommation d électricité kwh/yuan Intensité d électricité total pri. sec. ter année 36 -

37 Illustration par un exemple d étude (suite) Analyse détaillée de la demande d électricité (suite) Evolution démographique Taux de croissance de la population : 0.3% p.a. 3.2 personnes par ménage en 1988, 2.8 personnes par ménage en 1998 kwh/ménage Consommation d électricité annuelle par ménage total urbain rural année 37 -

38 Illustration par un exemple d étude (suite) Prévision de la demande d électricité (suite) TWh Prévision de la demande d'électricité scénario1 scénario2 scénario année 38 -

39 Illustration par un exemple d étude (suite) Analyse de la puissance électrique demandée La courbe de charge journalière pour l été, l hiver, le printemps et l automne 1998 MW été hiver p/a heure 39 -

40 Illustration par un exemple d étude (suite) Évolution de la puissance maximale MW année 40 -

41 Illustration par un exemple d étude (suite) Perspectives de la puissance maximale MW année 41 -

42 Illustration par un exemple d étude (suite) Monotones de charge Charge Temps 42 -

43 Illustration par un exemple d étude (suite) Système de production d énergie électrique Période de planification: Centrales de production d électricité existantes : 17 centrales thermiques: 13 centrales à charbon, 2 centrales au pétrole de 100MW et 200MW, 1 centrale nucléaire avec des unités de 600MW, 1 centrale au gaz naturel avec des unités de 100MW. Dans les 13 centrales à charbon, 5 centrales ont des unités de 300MW, 3 centrales ont des unités de 600MW, les autres centrales ont des unités à 100MW. 1 centrale hydroélectrique de pompage/turbinage avec des unités de 300MW. 43 -

44 Illustration par un exemple d étude (suite) Décisions déjà prises pour le développement du parc de production d électricité: - Une centrale nucléaire avec 2 unités de 700MW - Une centrale à charbon avec 2 unités de 900MW - Une centrale hydroélectrique avec 6 unités de 500MW 44 -

45 Illustration par un exemple d étude (suite) Centrales de production d électricité candidates pour le développement du parc de production d électricité: Centrale à gaz à cycles combinés de 300MW Centrale à charbon de 300MW Centrale à charbon de 600MW Centrale à charbon de 900MW Centrale nucléaire de 1000MW Centrale hydroélectrique pompage/turbinage de 300MW 45 -

46 Illustration par un exemple d étude (suite) Données technico-économiques et environnementales pour la recherche des meilleures variantes de développement du parc des moyens de production d électricité Données technico-économiques pour les centrales existantes et candidates: Capacité, type de combustible, prix de combustible, rendement, taux de pannes, coût d exploitation, coût d investissement, durée de vie, durée de construction, intérêt durant la construction, etc. Données technico-économiques pour le système: LOLP : 1 jour/an Coût de l energie non fournie : 7800 Yuan/MWh 46 -

47 Illustration par un exemple d étude (suite) Données environnementales: Pénalité pour les émissions de CO2: Yuan/tonneCO2 Contrainte d émission de CO2: tonneco2/an Données générales: Taux d actualisation : 8% Facteur de renchérissement 47 -

48 Illustration par un exemple d étude (suite) Résultats de l analyse de variantes de développement du parc Le plan optimal de développement du parc avec le nombre et l année de mise en service des nouvelles centrales Le coût total et sa structure: coût de combustible, coût d exploitation, coût d investissement. La production d électricité de chaque centrale. La quantité consommée de chaque type de combustible. Les émissions de CO2 de chaque type de centrale. Le coût de production d électricité du système. 48 -

49 Illustration par un exemple d étude Analyse de sensibilité sur: Taux d actualisation Coût d investissement Prix de combustible Pénalité de CO2 Contrainte d émission de CO2 49 -

50 Energy generated by fuel type (Carbon Baseline) 140' ' Enery generated (GWh) 100' ' ' ' ' Hydro Oil Nuc lear Gas Coal Hydro Oil Nuclear Gas Coal

51 Energy generated by fuel type (Carbon + Nuclear) 140' ' Enery generated (GWh) 100' ' ' ' Hydro Oil Nuclear Gas Coal 20' Hydro Oil Nuclear Gas Coal

52 Energy generated by fuel type (Carbon + Nuclear + Gas) 140' ' Enery generated (GWh) 100' ' ' ' Hydro Oil Nuclear Gas Coal 20' Hydro Oil Nuclear Gas Coal

53 Evolution of CO 2 emission (baseline) CO 2 emission (Mt) Carbon Carbon + Nuclear Carbon + Nuclear + Gas 53 -

54 Evolution of CO 2 emission (CO2 penalty) CO 2 emission (Mt) Carbon baseline 5$ CO2 penalty 3$ CO2 penalty 54 -

55 Exercice de compréhension L entreprise Gaz S.A. distribue du gaz naturel dans une ville de habitants dont la population est en croissance. En janvier 2010 seulement 30% de la population de cette ville a accès au réseau de distribution du Gaz naturel. Gaz S.A. est disposée à étendre son réseau de distribution de gaz mais à condition que ses nouveaux investissements soient rentables. Elle vous charge de lui recommander les meilleures stratégies à suivre. A quelles questions pertinentes devrez-vous répondre? De quelles informations avez-vous besoin? Comment pouvez-vous procéder pour répondre à ces questions? Rédiger une table de matière type de votre rapport d étude. 55 -

56 Approvisionnement de la Suisse en gaz naturel 56 -

57 Approvisionnement de la Suisse en gaz naturel 57 -

EPFL - ENAC - GC Planification intégrée Dr E. Gnansounou des infrastructures d'énergie. Etude de cas

EPFL - ENAC - GC Planification intégrée Dr E. Gnansounou des infrastructures d'énergie. Etude de cas EPFL - ENAC - GC Planification intégrée Dr E. Gnansounou des infrastructures d'énergie Etude de cas Evolution à long terme d'un parc de production d'énergie électrique DONNEES DE L'ETUDE DU CAS SHANDONG

Plus en détail

Stratégie énergétique du Congo

Stratégie énergétique du Congo Stratégie énergétique du Congo 2015-2025 Présenté par: TATY Constantin SAMBA Quevin Claize Aymard ZINGA Donald Kevin YELA Jean-Claude OKEMBA Patrick Rodrigue Plan de présentation 1-Contexte 2-Objectifs

Plus en détail

Les enjeux énergétiques québécois dans un perspective mondiale

Les enjeux énergétiques québécois dans un perspective mondiale Les enjeux énergétiques québécois dans un perspective mondiale Pierre-Olivier Pineau, HEC Montréal Vendredi 1 juin 2012 8h45 à 9h25 OIQ Carrefour Plein-Sud Hôtel Sandman, 999, rue de Sérigny,Longueuil

Plus en détail

L accès à l énergie en Afrique Le rôle des énergies renouvelables IDEES 4 Mai 2015

L accès à l énergie en Afrique Le rôle des énergies renouvelables IDEES 4 Mai 2015 L accès à l énergie en Afrique Le rôle des énergies renouvelables IDEES 4 Mai 2015 Jean-Pierre Favennec jpfavennec@yahoo.fr 0 L AFRIQUE SUB-SAHARIENNE: 49 PAYS Le Poids Economique des Principaux Acteurs

Plus en détail

Eléments de comparaison des différents modes de production d électricité

Eléments de comparaison des différents modes de production d électricité Association des Retraités du Groupe CEA Groupe Argumentaire sur les Energies Nucléaire et Alternatives Quelles énergies pour les générations futures : les défis à relever Thème 3 Eléments de comparaison

Plus en détail

SOMMAIRE L AFRIQUE: QUELQUES INDICATEURS

SOMMAIRE L AFRIQUE: QUELQUES INDICATEURS SOMMAIRE MAITRISE DE L ENERGIE ET ENERGIES RENOUVELABLES : LE DEFI DE L AFRIQUE Mohieddine MEJRI Chef de Département Études Énergétiques UPDEA/Tunis 15-1717 octobre 2008 1. Le continent africain : les

Plus en détail

Colloque DDT novembre Bruno Duplessis Centre Énergétique et Procédés - Mines ParisTech

Colloque DDT novembre Bruno Duplessis Centre Énergétique et Procédés - Mines ParisTech Colloque DDT 77 22 novembre 2012 Bruno Duplessis Centre Énergétique et Procédés - Mines ParisTech France = 0,9 % de la population mondiale Réserves fossiles : 23 Mtep soit 0,01 % des réserves mondiales

Plus en détail

La part des différentes énergies dans la production et la consommation en Languedoc Roussillon

La part des différentes énergies dans la production et la consommation en Languedoc Roussillon La part des différentes énergies dans la production et la consommation en Languedoc Roussillon Formation Commissaires Enquêteurs du 17 mai 2011 Danye ABOKI DREAL Languedoc Roussillon Ingénieur en charge

Plus en détail

Sécurité d approvisionnement en en électricité en Suisse après 2015

Sécurité d approvisionnement en en électricité en Suisse après 2015 Sécurité d approvisionnement en en électricité en Suisse après 2015 Rôle de la co(tri-) génération pour satisfaire les services énergétiques du futur Prof Daniel Favrat 1 Thèses Electricité = 23% de l

Plus en détail

La situation énergétique mondiale

La situation énergétique mondiale Prof. Hans Björn (Teddy) Püttgen Directeur Energy Center, EPFL Berne, 4 septembre 2012 La situation énergétique mondiale La politique énergétique de la Suisse doit se concevoir dans un contexte européen

Plus en détail

CEREEC Forum Régional sur l Initiative Energie Solaire de la CEDEAO (IESC)

CEREEC Forum Régional sur l Initiative Energie Solaire de la CEDEAO (IESC) RÉPUBLIQUE DE GUINÉE Travail Justice-Solidarité ------------------------------------ MINISTÈRE DE L ENERGIE ET DE L HYDRAULIQUE CEREEC Forum Régional sur l Initiative Energie Solaire de la CEDEAO (IESC)

Plus en détail

Évolution des consommations en énergie électrique

Évolution des consommations en énergie électrique 1 Sécurisation de l alimentation l électrique en région r PACA Évolution des consommations en énergie électrique 2 Objectifs des prévisions de consommation : Identifier une cible réseau r permettant de

Plus en détail

Avant propos. Les résultats de cette politique se sont traduits par :

Avant propos. Les résultats de cette politique se sont traduits par : Avant propos Depuis le milieu des années 198, la Tunisie s est engagée sur la voie de l amélioration de l efficacité énergétique et le développement des énergies renouvelables. Des mesures ambitieuses

Plus en détail

LE MINISTÈRE DE L ENERGIE

LE MINISTÈRE DE L ENERGIE Février 2014 LE MINISTÈRE DE L ENERGIE Mission: Concevoir et mettre en œuvre la politique énergétique du Gouvernement visant un développement durable et harmonieux du pays, afin d assurer un approvisionnement

Plus en détail

Le bilan énergétique de la Guyane. Document explicatif sur l énergie en Guyane et les compétences de la Région Guyane

Le bilan énergétique de la Guyane. Document explicatif sur l énergie en Guyane et les compétences de la Région Guyane Le bilan énergétique de la Guyane Document explicatif sur l énergie en Guyane et les compétences de la Région Guyane Les aspects quantitatifs du bilan énergétique Les consommations finales d énergie Transports

Plus en détail

ENERGIE ET EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE DANS LE MONDE CAS DE LA PRODUCTION D ELECTRICITE. Petit aide-mémoire. Bernard Laponche 23 juin 2015

ENERGIE ET EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE DANS LE MONDE CAS DE LA PRODUCTION D ELECTRICITE. Petit aide-mémoire. Bernard Laponche 23 juin 2015 ENERGIE ET EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE DANS LE MONDE CAS DE LA PRODUCTION D ELECTRICITE Petit aide-mémoire Bernard Laponche 23 juin 2015 www.global-chance.org ENERGIE ET EMISSIONS DE GAZ A EFFET

Plus en détail

Un contexte général favorable au changement

Un contexte général favorable au changement Un contexte général favorable au changement De par sa situation au cœur de la mégalopole européenne, l Alsace est une région dynamique sur le plan économique. L activité de service y est très représentée,

Plus en détail

Centrale Chaleur Force du Lignon, Une installation de production d énergie et un réseau CAD pour une meilleure maitrise de l énergie

Centrale Chaleur Force du Lignon, Une installation de production d énergie et un réseau CAD pour une meilleure maitrise de l énergie Centrale Chaleur Force du Lignon, Une installation de production d énergie et un réseau CAD pour une meilleure maitrise de l énergie Séminaire «Chauffage à distance» 8 septembre 2011, Monthey P. Abbet,

Plus en détail

La consommation finale d énergie dans le canton de Vaud en 2010

La consommation finale d énergie dans le canton de Vaud en 2010 La consommation finale d énergie dans le canton de Vaud en 2010 Aperçu des données Lausanne Avril 2012 METHODOLOGIE ET DEFINITIONS La statistique vaudoise de la consommation d énergie est une statistique

Plus en détail

TENDANCES A LONG TERME DU DÉ VEL OPPEMENT ÉCONOMIQUE

TENDANCES A LONG TERME DU DÉ VEL OPPEMENT ÉCONOMIQUE NATIONS UNIES TENDANCES A LONG TERME DU DÉ VEL OPPEMENT ÉCONOMIQUE 63 ECONOMICA 49, rue Héricart, 75015 Paris 1983 TABLE DES MA TIERES Paragraphes Page Préface v I RÉSUMÉ ET CONCLUSIONS 1-67 1 A. Situation

Plus en détail

By Christophe Tatsinkou, NIS_Cameroon

By Christophe Tatsinkou, NIS_Cameroon SEMINAR ON Mainstreaming Energy Sustainable Development Goals (SDGs), Targets and Indicators into Statistical Programmes By Christophe Tatsinkou, NIS_Cameroon Plan de la présentation Présentation sommaire

Plus en détail

Quelle transition énergétique

Quelle transition énergétique sobriété, efficacité, renouvelables Quelle transition énergétique vers un paysage «100% renouvelable»? Vincent LEGRAND, Institut négawatt, 1er décembre 2011 Transition énergétique: l anticiper ou la subir?

Plus en détail

CONFERENCE-DEBAT Energie Solaire: Quel modèle économique gagnant? EVOLUTION DU BOUQUET ELECTRIQUE A L HORIZON L

CONFERENCE-DEBAT Energie Solaire: Quel modèle économique gagnant? EVOLUTION DU BOUQUET ELECTRIQUE A L HORIZON L CONFERENCE-DEBAT Energie Solaire: Quel modèle économique gagnant? EVOLUTION DU BOUQUET ELECTRIQUE A L HORIZON L 2020 Casablanca le 15 mars 2010 L ONE EN CHIFFRES Etablissement public à caractère industriel

Plus en détail

Les perspectives d approvisionnement électrique : Le virage suisse

Les perspectives d approvisionnement électrique : Le virage suisse Les perspectives d approvisionnement électrique : Le virage suisse Journée de l énergie Martigny, 3 octobre 2012 Michael Wider, Directeur Energie Suisse Contenu Stratégie énergétique 2050 Evolution du

Plus en détail

Perspectives énergétiques à long terme

Perspectives énergétiques à long terme Perspectives énergétiques à long terme F. Ravelet 2012 Nécessité d'anticiper deux problèmes : L'épuisement des ressources 140 120 Ratio Réserve/Production (ans) 100 80 Pétrole Gaz Charbon Uranium 60 40

Plus en détail

Energie Durable pour Tous (SE4ALL) Agenda d Actions Mali

Energie Durable pour Tous (SE4ALL) Agenda d Actions Mali Energie Durable pour Tous (SE4ALL) Agenda d Actions Mali Statut: adopté par le Groupe Multisectoriel National du Mali (GMN-Mali) Mr. Ismail Touré, Directeur National de l Energie WWW.ECREEE.ORG Présentation

Plus en détail

LE GAZ AU SERVICE DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

LE GAZ AU SERVICE DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE LE GAZ AU SERVICE DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE Convention AFG Paris, le 29 octobre 2014 Laurent Maurel DES RESSOURCES DE GAZ ABONDANTES Ressources ultimes non risquées Liquides ~2,800 Gb (hors Schistes

Plus en détail

Réalités de la transition vers les énergies renouvelables Professeur Marcel Lacroix Faculté de génie Université de Sherbrooke

Réalités de la transition vers les énergies renouvelables Professeur Marcel Lacroix Faculté de génie Université de Sherbrooke Réalités de la transition vers les énergies renouvelables Professeur Marcel Lacroix Faculté de génie Université de Sherbrooke Marcel Lacroix 1 Énergies renouvelables Hydroélectricité. Solaire photovoltaïque.

Plus en détail

Stratégie de l énergie 2050 du Conseil fédéral

Stratégie de l énergie 2050 du Conseil fédéral Stratégie de l énergie 2050 du Conseil fédéral Directeur suppléant Office fédéral de l énergie OFEN 5 octobre 2011 Nous nous souviendrons encore longtemps des reportages sur Fukushima 2 En Suisse jusqu

Plus en détail

CONTENTS TABLE DES MATIERES. Page. Page

CONTENTS TABLE DES MATIERES. Page. Page CONTENTS TABLE DES MATIERES Introduction... x Country nomenclature... xii Abbreviations and symbols... xiv Definitions... xv Units of measurement and conversions... xxx Tables notes... xxxi Introduction...

Plus en détail

ELEMENTS de POLITIQUE ENERGETIQUE FRANCAISE et du CONTEXTE ENERGETIQUE

ELEMENTS de POLITIQUE ENERGETIQUE FRANCAISE et du CONTEXTE ENERGETIQUE ELEMENTS de POLITIQUE ENERGETIQUE FRANCAISE et du CONTEXTE ENERGETIQUE Conférence débat sur la Rénovation Energétique des bâtiments Publics 13 octobre 2009 St-Pourcain sur sioule Délégation Régionale AUVERGNE

Plus en détail

Opportunités, défis et facteurs de succès sur le marché des technologies vertes en Chine

Opportunités, défis et facteurs de succès sur le marché des technologies vertes en Chine Opportunités, défis et facteurs de succès sur le marché des technologies vertes en Chine Présenté par: Jie ZHAO Wesley ACOLATSE Leila GAIZI LOURIAGLI Introduction "The path towards sustainable energy sources

Plus en détail

GESTION ENERGETIQUE ET POLLUTION DE L AIR L MONDE ARABE

GESTION ENERGETIQUE ET POLLUTION DE L AIR L MONDE ARABE GESTION ENERGETIQUE ET POLLUTION DE L AIR L DANS LE MONDE ARABE DR MOHAMED HAOUARI DIRECTEUR DU DEPARTEMENT DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL ORGANISATION ARABE DU DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL ET DES MINES 1 CONTRAINTES

Plus en détail

Les pompes à chaleur. Un peu d histoire

Les pompes à chaleur. Un peu d histoire Les pompes à chaleur Bilan de 40 ans d utilisation et opportunités de développement dans le cadre de la stratégie énergétique 2050 de la Suisse Affiche de la fin des années 90 Un peu d histoire Sadi Carnot

Plus en détail

CONTENTS TABLE DES MATIERES. Page. Page

CONTENTS TABLE DES MATIERES. Page. Page CONTENTS TABLE DES MATIERES Introduction...x Country nomenclature... xii Abbreviations and symbols... xiv Definitions...xv Units of measurement and conversions... xxx General notes... xxxi Introduction...x

Plus en détail

Management Summary. Publisher iimt University Press:

Management Summary. Publisher iimt University Press: Management Summary L'approvisionnement en énergie durant les prochaines décennies constitue probablement un des plus grands défis de notre société. La gestion des ressources, souvent limitées, les facteurs

Plus en détail

Impact d un éclairage public efficace sur l émission de CO 2

Impact d un éclairage public efficace sur l émission de CO 2 Impact d un éclairage public efficace sur l émission de CO 2 CE4 N35F 13.5.29 Synthèse Trois scénarios sont envisagés dans ce document afin de chiffrer la quantité de CO 2 qui n est pas émise dans l atmosphère

Plus en détail

Chapitre 5 : Le secteur industriel

Chapitre 5 : Le secteur industriel Vue d ensemble La consommation d énergie et les émissions de GES du secteur industriel Parmi tous les secteurs, le secteur industriel est celui qui a consommé le plus d énergie, mais il a produit moins

Plus en détail

SITUATION ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES A LA STEG

SITUATION ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES A LA STEG SITUATION ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES A LA STEG Atelier de travail l Énergie éolienne avec un accent sur les fournisseurs, les services et les questions liées à l intégration

Plus en détail

Bilan énergétique wallon. Présentation à la Plateforme d Intelligence territoriale wallonne. Namur, Institut Destrée / SPW-DG04

Bilan énergétique wallon. Présentation à la Plateforme d Intelligence territoriale wallonne. Namur, Institut Destrée / SPW-DG04 Bilan énergétique wallon Présentation à la Plateforme d Intelligence territoriale wallonne Namur, Institut Destrée / SPW-DG4 Hugues Nollevaux Le 14 octobre 214 Bilan énergétique wallon Consommation Production

Plus en détail

Présentation du Niger au Forum Régional de l Initiative Énergie Solaire de la CEDEAO

Présentation du Niger au Forum Régional de l Initiative Énergie Solaire de la CEDEAO Présentation du Niger au Forum Régional de l Initiative Énergie Solaire de la CEDEAO PRESENTATION: Ibrahim HASSAN Ibrahim SANI MINISTERE DES MINES ET DE L ENERGIE Niamey (NIGER). SITUATION DU NIGER A TRAVERS

Plus en détail

QUEL POTENTIEL EN MATIÈRE D ÉNERGIES RENOUVELABLES ET D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE SUR LE CONTINENT AFRICAIN. Abdou NDOUR ENDA / INFORSE

QUEL POTENTIEL EN MATIÈRE D ÉNERGIES RENOUVELABLES ET D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE SUR LE CONTINENT AFRICAIN. Abdou NDOUR ENDA / INFORSE Renforcer les capacités de plaidoyer de la société civile francophone pour un meilleur accès aux énergies renouvelables et l efficacité énergétique en Afrique QUEL POTENTIEL EN MATIÈRE D ÉNERGIES RENOUVELABLES

Plus en détail

Stratégie-cadre Nationale REDD + Pilier Energie

Stratégie-cadre Nationale REDD + Pilier Energie Stratégie-cadre Nationale REDD + Pilier Energie Victor KABENGELE, Coordonnateur National Coordination Nationale REDD de la RDC (MECNT/DDD) Kinshasa, 16 Mai 2013 20/05/2013 1 Plan de Présentation I. Contexte

Plus en détail

ÉLECTRICITÉ DANS LES VILLES DE DEMAIN

ÉLECTRICITÉ DANS LES VILLES DE DEMAIN MOINS D ÉD ÉNERGIE ET PLUS D ÉD ÉLECTRICITÉ DANS LES VILLES DE DEMAIN Rencontres Suisses de l Electricité Beaulieu, 17 mars 2011 Massimiliano Capezzali, PhD Adjoint du Directeur Energy Center Ecole Polytechnique

Plus en détail

«Approvisionnement en électricité de la Ville de Lausanne dans la perspective d Énergie 2050»

«Approvisionnement en électricité de la Ville de Lausanne dans la perspective d Énergie 2050» Avenir énergétique à horizon 2050 : Quelles conséquences pour notre société? Lundi 11 novembre 2013, à 18h30 «Approvisionnement en électricité de la Ville de Lausanne dans la perspective d Énergie 2050»

Plus en détail

Atelier Régional sur l Accès aux Services Energétiques - ECREEE. Accra, Octobre 2011

Atelier Régional sur l Accès aux Services Energétiques - ECREEE. Accra, Octobre 2011 Atelier Régional sur l Accès aux Services Energétiques - ECREEE Accra, 24-26 Octobre 2011 Bref aperçu sur les Energies renouvelables et l efficacité énergétique au Burkina Faso Eng. Mamadou OUEDRAOGO Direction

Plus en détail

Atelier n 1 : Penser et conduire la transition écologique dans les territoires - Observatoire de l Energie Réunion

Atelier n 1 : Penser et conduire la transition écologique dans les territoires - Observatoire de l Energie Réunion Atelier n 1 : Penser et conduire la transition écologique dans les territoires - Observatoire de l Energie Réunion Description OER Principales données Enjeux et Perspectives Pierre-Yves EZAVIN Directeur

Plus en détail

Présentation en audience Analyses technique et économique des solutions 1 et 3

Présentation en audience Analyses technique et économique des solutions 1 et 3 Présentation en audience Analyses technique et économique des solutions 1 et 3 Par Paul Paquin PP Conseil Régie de l énergie R-3960-2016 9 juin 2016 2 Plan de la présentation 1. Faisabilité technique des

Plus en détail

L électricité en Bretagne : Consommation, production et approvisionnement. Observatoire de l énergie et des gaz à effet de serre en Bretagne

L électricité en Bretagne : Consommation, production et approvisionnement. Observatoire de l énergie et des gaz à effet de serre en Bretagne L électricité en Bretagne : Consommation, production et approvisionnement GIP Bretagne environnement GIP Bretagne environnement Observatoire de l énergie et des gaz à effet de serre en Bretagne L électricité

Plus en détail

Mais où est passée la croissance verte?

Mais où est passée la croissance verte? Mais où est passée la croissance verte? Nadia Maïzi, MINES ParisTech Fondation Tuck, le 29 Juin 2015 Ce que l on définit par vert Epreuve anticipée du baccalauréat en Sciences séries ES et L du Mardi 23

Plus en détail

Énergies renouvelables une chance pour l agriculture suisse?

Énergies renouvelables une chance pour l agriculture suisse? Énergies renouvelables une chance pour l agriculture suisse? 1 Défis Le pétrole est une ressource limitée Goulet d étranglement dans le secteur de l électricité Augmentation de la consommation d énergie

Plus en détail

Transition vers une économie à faibles émissions de carbone

Transition vers une économie à faibles émissions de carbone Transition vers une économie à faibles émissions de carbone Présentation devant le Comité sénatorial permanent de l énergie, de l environnement et des ressources naturelles Chris Sandve Directeur, Politiques

Plus en détail

L agriculture en Midi-Pyrénées

L agriculture en Midi-Pyrénées 1 L agriculture en Midi-Pyrénées Ktep 3 000 2 500 Consommation d énergie finale en Midi-Pyrénées Résidentiel/tertiaire 42% 2 000 1 500 Transport 36% 19% 1 000 500 Agriculture Industrie 4% 0 1990 1991 1992

Plus en détail

La Réglementation Thermique 2005

La Réglementation Thermique 2005 La Réglementation R Thermique 2005 Le contexte et les enjeux Le contexte et les enjeux Les ressources naturelles s épuisent. Les prix s envolent. Le climat se dérègle. Le bâtiment consomme beaucoup trop

Plus en détail

Évaluation économique de la filière de la biomasse forestière destinée aux projets de chaufferies. Dany Lemieux 25 octobre 2012

Évaluation économique de la filière de la biomasse forestière destinée aux projets de chaufferies. Dany Lemieux 25 octobre 2012 Évaluation économique de la filière de la biomasse forestière destinée aux projets de chaufferies Dany Lemieux 25 octobre 2012 Ordre de la présentation Brève présentation de ÉcoRessources Consultants et

Plus en détail

REPUBLIQUE DU SENEGAL

REPUBLIQUE DU SENEGAL REPUBLIQUE DU SENEGAL - - - - - - - - - - - Un peuple Un but Une foi - - - - - - - - - - - ATELIER INTERNATIONAL SUR LES PRATIQUES DE SUIVI DE L EFFICACITE ENERGETIQUE 29-30 Septembre 2015 Paris Expérience

Plus en détail

WÄRTSILÄ ENERGY SOLUTIONS LA NÉCESSITÉ D'UNE ÉNERGIE FLEXIBLE AU MAROC

WÄRTSILÄ ENERGY SOLUTIONS LA NÉCESSITÉ D'UNE ÉNERGIE FLEXIBLE AU MAROC WÄRTSILÄ ENERGY SOLUTIONS LA NÉCESSITÉ D'UNE ÉNERGIE FLEXIBLE AU MAROC 1 PERSPECTIVES 2015 2025 La demande en électricité devrait augmenter d'environ 4 % par an jusqu'en 2025 60 TWh 50 TWh 40 TWh 30 TWh

Plus en détail

Application de l énergie solaire photovoltaïque au Québec

Application de l énergie solaire photovoltaïque au Québec Application de l énergie solaire photovoltaïque au Québec Colloque Multi Énergies AGPI Patrick Savoie B.Sc Physique Directeur des Ventes Énergie Matrix Les 9 et 11 avril 2013 1 Programme Les faits saillants

Plus en détail

Feuilles de route technologiques: Introduction. Energy technology roadmaps

Feuilles de route technologiques: Introduction. Energy technology roadmaps Feuilles de route technologiques: Introduction 2012 Contenu de la présentation Contexte général des feuilles de route A propos des feuilles de route Méthodologie des feuilles de route Les feuilles de route

Plus en détail

Prévision des ventes

Prévision des ventes Prévision des ventes 2014-2015 Séance d information du 19 septembre 2014 Prévision et caractérisation Direction Tarifs et conditions de service Dossier tarifaire 2015-2016 R-3905-2014 HQD-4, document 2.1

Plus en détail

Projet pilote de géothermie profonde Avenches

Projet pilote de géothermie profonde Avenches CENTRE DE COMPÉTENCE SUISSE EN GÉOTHERMIE PROFONDE POUR LA PRODUCTION D ÉLECTRICITÉ ET DE CHALEUR Séance d information à la population Projet pilote de géothermie profonde Avenches Dr. Peter Meier, CEO

Plus en détail

Un nouveau cadre réglementaire pour la promotion des énergies renouvelables au Sénégal

Un nouveau cadre réglementaire pour la promotion des énergies renouvelables au Sénégal AGENCE SÉNÉGALAISE D'ELECTRIFICATION RURALE L électricité partout et pour tous, pour un développement rural durable Un nouveau cadre réglementaire pour la promotion des énergies renouvelables au Sénégal

Plus en détail

Power to the People: Les Rôles des Coopératives d Énergie Renouvelable dans la Transition Énergétique

Power to the People: Les Rôles des Coopératives d Énergie Renouvelable dans la Transition Énergétique Power to the People: Les Rôles des Coopératives d Énergie Renouvelable dans la Transition Énergétique Thomas Bauwens, Centre d Écconomie Sociale, HEC-ULg et Environmental Change Institute, U.Oxford 1 Plan

Plus en détail

Au-delà du pétrole et du gaz: Quelle est la situation du développement des énergies renouvelables en Afrique du Nord

Au-delà du pétrole et du gaz: Quelle est la situation du développement des énergies renouvelables en Afrique du Nord 7 ème sommet du pétrole et du gaz en Afrique du Nord Vienne, 6-8 novembre 2012 Au-delà du pétrole et du gaz: Quelle est la situation du développement des énergies renouvelables en Afrique du Nord Marieme

Plus en détail

Énergies renouvelables

Énergies renouvelables 2013 Hannah & Zweig Les énergies renouvelables en Afrique? Afrique Énergies renouvelables Croissance, Investissement, Démographie Production, Potentiel, Scénario Demande d un rapport simple : Comprendre

Plus en détail

ATELIER RÉGIONAL DE LA CEDEAO-GBEP SUR RESSOURCES DE LA BIOMASSE ROME, ITALIE NOVEMBRE La situation de la biomasse au Togo

ATELIER RÉGIONAL DE LA CEDEAO-GBEP SUR RESSOURCES DE LA BIOMASSE ROME, ITALIE NOVEMBRE La situation de la biomasse au Togo ATELIER RÉGIONAL DE LA CEDEAO-GBEP SUR L'ÉVALUATION DES RESSOURCES DE LA BIOMASSE ROME, ITALIE 13-14 NOVEMBRE 2012 La situation de la biomasse au Togo Sur le rythme, la consommation finale d énergie croit

Plus en détail

Consommation et production d énergie en Rhône-Alpes en 2013 Tendances au 05 septembre 2014

Consommation et production d énergie en Rhône-Alpes en 2013 Tendances au 05 septembre 2014 1 Tendances 2013 Pour plus d informations : www.oreges.rhonealpes.fr oreges@rhonealpes.fr Structures techniques de l Observatoire de l énergie et des gaz à effet de serre de Rhône-Alpes : Consommation

Plus en détail

Le rapport sur l énergie WWF/ECOFYS

Le rapport sur l énergie WWF/ECOFYS Le rapport sur l énergie WWF/ECOFYS 100% D ÉNERGIE RENOUVELABLE D ICI 2050 Le Rapport sur l énergie 100 % d énergie renouvelable d ici 2050 Présentation Ce qu est le Fonds mondial pour la nature WWF Le

Plus en détail

Le Photovoltaïque en Tunisie : Le Cadre Juridique et les Nouvelles Opportunités

Le Photovoltaïque en Tunisie : Le Cadre Juridique et les Nouvelles Opportunités Le Photovoltaïque en Tunisie : Le Cadre Juridique et les Nouvelles Opportunités Abdessalem EL KHAZEN / ANME Tunis, le 18/02/2016 Réalisations : Programme Bâtiments Solaires Marché Solaire +200 installateurs/

Plus en détail

Les réseaux de chaleur dans le Grenelle de l environnement Hélène Le Du Direction Générale de l Energie et du Climat

Les réseaux de chaleur dans le Grenelle de l environnement Hélène Le Du Direction Générale de l Energie et du Climat Les réseaux de chaleur dans le Grenelle de l environnement Hélène Le Du Direction Générale de l Energie et du Climat www.cete-ouest.developpement-durable.gouv.fr SOMMAIRE Contexte européen Contexte national

Plus en détail

Evaluation environnementale et transports.

Evaluation environnementale et transports. 12e Colloque international du Secrétariat international francophone pour l évaluation environnementale du 18 au 22 juin à Genève, Suisse Evaluation environnementale et transports. Concepts, outils et méthodes.

Plus en détail

Faible croissance de la demande énergétique mondiale en 2011

Faible croissance de la demande énergétique mondiale en 2011 Faible croissance de la demande énergétique mondiale en 211 Forte réduction de la demande des pays de l OCDE largement compensée par la bonne santé de l économie chinoise Enerdata analyse les tendances

Plus en détail

Les Énergies. Les énergies en France

Les Énergies. Les énergies en France Les Énergies Les énergies en France L énergie : sources utilisées Energie primaire : (énergie disponible à l état brut dans la nature) Fossile : charbon, pétrole, gaz, Nucléaire Renouvelable : éolienne,

Plus en détail

RAPPORT STATISTIQUE SYNTHESE. Secteur de l énergie. Electricité et hydrocarbure

RAPPORT STATISTIQUE SYNTHESE. Secteur de l énergie. Electricité et hydrocarbure SERVICE DE L ENERGIE ET DES MINES RAPPORT STATISTIQUE SYNTHESE Secteur de l énergie Electricité et hydrocarbure ANNÉE 2008 Approvisionnement, production et utilisation de l énergie en Polynésie française

Plus en détail

Les conditions de marché actuelles en France et dans le monde. Vers quelle situation en 2020?

Les conditions de marché actuelles en France et dans le monde. Vers quelle situation en 2020? Les conditions de marché actuelles en France et dans le monde. Vers quelle situation en 2020? Jean-Michel Parrouffe Chef du Département Énergies Renouvelables ADEME Congrès «Eco-technologies pour le futur»,

Plus en détail

Modifications relatives à l outil de bilan pour communes et régions et aux moyens d aide

Modifications relatives à l outil de bilan pour communes et régions et aux moyens d aide Modifications relatives à l outil de bilan pour communes et régions et aux moyens d aide Table des matières 1 Version 1.21 du 30.01.2015... 2 1.1 Adaptation de l outil de bilan... 2 1.1.1 Utilisation...

Plus en détail

Quel distributeur de gaz demain?

Quel distributeur de gaz demain? Quel distributeur de gaz demain? Les missions du distributeur GrDF Les missions du distributeur GrDF La gestion des relations clients / fournisseurs : Distribution de gaz, relevé des consommations, facturation,

Plus en détail

Résultats de l étude:

Résultats de l étude: Résultats de l étude: ANALYSES ET OPTIMISATIONS? David MARCHAL, Directeur Adjoint Productions et Energies Durables Conférence Fondation Tück 23 mai 2016 L ADEME en bref EPIC sous tutelle des Ministères

Plus en détail

La Transition Energétique

La Transition Energétique La Transition Energétique Pascal Brault Groupe de recherches sur l Energétique des Milieux Ionisés UMR7344 Université d Orléans CNRS Polytech Orléans BP 6744 45067 ORLEANS Cedex 2 Le contexte depuis Rio

Plus en détail

Termes de référence. Formation en politique et économie de l énergie. Kigali (Rwanda) du 23 mai au 3 juin 2016

Termes de référence. Formation en politique et économie de l énergie. Kigali (Rwanda) du 23 mai au 3 juin 2016 Termes de référence Formation en politique et économie de l énergie Kigali (Rwanda) du 23 mai au 3 juin 2016 Mars 2016 ix 1. Contexte Le secteur de l énergie fait aujourd hui face à des défis spécifiques,

Plus en détail

Agence de l Energie.NRW - EnergieAgentur.NRW. Mesures pour la protection du climat en Rhénanie-du-Nord-Westphalie

Agence de l Energie.NRW - EnergieAgentur.NRW. Mesures pour la protection du climat en Rhénanie-du-Nord-Westphalie Agence de l Energie.NRW - EnergieAgentur.NRW Mesures pour la protection du climat en Rhénanie-du-Nord-Westphalie La Rhénanie-du-Nord-Westphalie centre de l économie allemande 150 millions de consommateurs

Plus en détail

Empreinte écologique Mayotte

Empreinte écologique Mayotte Empreinte écologique Mayotte I. Qu est ce que l empreinte écologique? L empreinte écologique est un indicateur environnemental porté par le Global Footprint Network (GFN) qui estime pour un territoire,

Plus en détail

Les objectifs pour le développement des énergies renouvelables

Les objectifs pour le développement des énergies renouvelables Les objectifs pour le développement des énergies renouvelables Programmations pluriannuelles des investissements de production - PPI «Le développement des énergies renouvelables est au cœur de la transition

Plus en détail

Méziane Boudellal LE POWER-TO-GAS. Stockage de l électricité d origine renouvelable

Méziane Boudellal LE POWER-TO-GAS. Stockage de l électricité d origine renouvelable Méziane Boudellal LE POWER-TO-GAS Stockage de l électricité d origine renouvelable Illustrations de couverture : Enertrag Aktiengesellschaft by-studio Fotolia.com Punto Studio Foto Fotolia.com Dunod, 2016

Plus en détail

PILIER DE NOTRE INDUSTRIE

PILIER DE NOTRE INDUSTRIE LE DÉVELOPPEMENT DURABLE PILIER DE NOTRE INDUSTRIE : FEUILLET SYNTHÈSE 2014 FEUILLET SYNTHÈSE 2014 LE DÉVELOPPEMENT DURABLE PILIER DE NOTRE INDUSTRIE PILIER DE H1 Pilier de notre industrie Grâce à l hydroélectricité,

Plus en détail

Hiroko Shimizu & Pierre Desrochers

Hiroko Shimizu & Pierre Desrochers Hiroko Shimizu & Pierre Desrochers Introduction 1. Perspective historique sur les transitions énergétiques 2. Énergies renouvelables et précarité énergétique Conclusion Production totale d énergie primaire,

Plus en détail

1.1. Définitions Les grandes tendances L importance économique La notion de destination Les avantages économiques

1.1. Définitions Les grandes tendances L importance économique La notion de destination Les avantages économiques Table des matières. Chapitre 1 Le marché du tourisme et de l accueil... 1 1. La mondialisation de l industrie touristique.... 1 1.1. Définitions... 1 1.2. Les grandes tendances.... 2 2. L importance économique

Plus en détail

Plan global en efficacité énergétique. Session #3 d échanges et d information 10 avril 2002

Plan global en efficacité énergétique. Session #3 d échanges et d information 10 avril 2002 Plan global en efficacité énergétique Session #3 d échanges et d information Potentiel technico-économique d économies d énergie pour les petites et moyennes industries Régie de l énergie R-3473-2001 Demande

Plus en détail

Contexte et démarche négawatt

Contexte et démarche négawatt Contexte et démarche négawatt Assises nationales de l aménagement et de l économie durable en montagne 28 avril 2011 - Chambéry http://www.negawatt.org - contact@negawatt.org Anne Rialhe 1 L énergie, demain?

Plus en détail

Cours Master EPFL - S. Erkman. «Ecologie industrielle» Cours du 1er février 2007

Cours Master EPFL - S. Erkman. «Ecologie industrielle» Cours du 1er février 2007 Cours Master EPFL - S. Erkman «Ecologie industrielle» Cours du 1er février 2007 - Ecologie industrielle et pays en développement 1 King Coal Source: BP Statistical Review of World Energy 2006 Fossil Worldwide

Plus en détail

ATELIER SUR LE RETOUR D EXPERIENCES DANS LE SECTEUR ELECTRIQUE AFRICAIN ET LA PRODUCTION INDEPENDANTE D ELECTRICITE

ATELIER SUR LE RETOUR D EXPERIENCES DANS LE SECTEUR ELECTRIQUE AFRICAIN ET LA PRODUCTION INDEPENDANTE D ELECTRICITE ATELIER SUR LE RETOUR D EXPERIENCES DANS LE SECTEUR ELECTRIQUE AFRICAIN ET LA PRODUCTION INDEPENDANTE D ELECTRICITE TITRE DE LA COMMUNICATION : RESTRUCTURATION DU SECTEUR DE LA DISTRIBUTION ELECTRIQUE

Plus en détail

Chapitre 1 : Production d électricité

Chapitre 1 : Production d électricité Chapitre 1 : Production d électricité A notre époque, et sans électricité, la vie quotidienne serait difficilement envisageable. Il est donc nécessaire de savoir la produire de manière efficace et continue.

Plus en détail

Des exemples d utilisation de la biomasse forestière ailleurs dans le monde

Des exemples d utilisation de la biomasse forestière ailleurs dans le monde Des exemples d utilisation de la biomasse forestière ailleurs dans le monde Colloque sur la Biomasse forestière dans Portneuf Rivière-à-Pierre, 21 octobre 2009 Carl-Éric Guertin, dir., Groupe régions et

Plus en détail

Chavalon Projet de Centrale Thermique à Cycle. ARPEA Association Romande pour la Protection

Chavalon Projet de Centrale Thermique à Cycle. ARPEA Association Romande pour la Protection Chavalon Projet de Centrale Thermique à Cycle Combiné alimentée au gaz naturel (CCGT) ARPEA Association Romande pour la Protection des Eaux et de l Air 26 mars 2010 Consommation d électricité comparative

Plus en détail

Usages actuels et économies d'énergie. I. Quelques chiffres-clé sur l énergie en Algérie(2011) (en guise d introduction au débat)

Usages actuels et économies d'énergie. I. Quelques chiffres-clé sur l énergie en Algérie(2011) (en guise d introduction au débat) CONTRIBUTION AU DEBAT SUR LA SECURITE ENERGETIQUE NATIONALE A MOYEN ET LONG TERME ALGER 22 FEVRIER 2014 Abdelatif Rebah Usages actuels et économies d'énergie I. Quelques chiffres-clé sur l énergie en Algérie(2011)

Plus en détail

Quelle transition vers un paysage énergétique soutenable?

Quelle transition vers un paysage énergétique soutenable? sobriété, efficacité, renouvelables Quelle transition vers un paysage énergétique soutenable? Scénario négawatt 2011 Vincent LEGRAND -Institut négawatt Colloque du 29 novembre 2012 Région PACA: Quel équilibre

Plus en détail

Avantage carbone de l aluminium québécois

Avantage carbone de l aluminium québécois L AVANTAGE CARBONE QUÉBÉCOIS LE CAS DE L ALUMINIUM PRIMAIRE MISE EN CONTEXTE L empreinte carbone d un produit correspond à la somme des gaz à effet de serre (GES) émis tout au long de son cycle de vie.

Plus en détail

Martigny, l expérience d une «ville laboratoire» Historique Objectifs Approvisionnement Avancer ensemble Programme et bilan Et la suite

Martigny, l expérience d une «ville laboratoire» Historique Objectifs Approvisionnement Avancer ensemble Programme et bilan Et la suite Martigny, l expérience d une «ville laboratoire» Historique Objectifs Approvisionnement Avancer ensemble Programme et bilan Et la suite Une pionnière visionnaire 1986 Plan de zones énergétiques avec l

Plus en détail

Transition énergétique 28 sept 2013

Transition énergétique 28 sept 2013 Transition énergétique 28 sept 2013 par Cyrille Cormier Chargé de campagne énergie et climat Greenpeace Twitter @cyrillecormier Greenpeace et Arctic30 #Greenpeace : ONG, internationale, indépendante, enjeux

Plus en détail

L ACCES GENERALISE A L ELECTRICITE, UN PREALABLE AU DEVELOPPEMENT LE SOCLE DE NOTRE STRATEGIE : UN BOUQUET ELECTRIQUE FIABLE ET FLEXIBLE

L ACCES GENERALISE A L ELECTRICITE, UN PREALABLE AU DEVELOPPEMENT LE SOCLE DE NOTRE STRATEGIE : UN BOUQUET ELECTRIQUE FIABLE ET FLEXIBLE L ACCES GENERALISE A L ELECTRICITE, UN PREALABLE AU DEVELOPPEMENT LE SOCLE DE NOTRE STRATEGIE : UN BOUQUET ELECTRIQUE FIABLE ET FLEXIBLE ALI FASSI FIHRI DIRECTEUR GENERAL DE L ONE PLAN DE LA PRESENTATION

Plus en détail