Lettre ouverte adressée à tous les membres du Parlement français (Sénateurs et Députés) par le Collectif national «En Marche pour la Paix»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Lettre ouverte adressée à tous les membres du Parlement français (Sénateurs et Députés) par le Collectif national «En Marche pour la Paix»"

Transcription

1 Lettre ouverte adressée à tous les membres du Parlement français (Sénateurs et Députés) par le Collectif national «En Marche pour la Paix» Les orientations budgétaires en matière militaire doivent se lire dans une perspective pluriannuelle. Ainsi, en septembre 2016, lors de la clôture de l Université d été de la défense à Paris, les responsables politiques présents (Premier Ministre et Ministre de la défense) ont appelé à une augmentation rapide et forte du budget de la défense. L objectif, affirmé également dans les comptes rendus des commissions défense du Sénat et de l Assemblée Nationale, est clairement d aller vers des augmentations fortes du budget de la défense (de 31,6 milliards en 2016 à 41 milliards d euros dès 2020 (hors pensions), soit de 1,78 % à 2% du PIB comme le demande l OTAN.) La perspective posée sur plusieurs années est bien de passer à un quasi doublement des dépenses consacrées à l arme atomique pour renouveler une fois de plus l ensemble de la flotte de sous-marins nucléaires lanceurs d engins (les engins étant des bombes atomiques!) et d aboutir d ici 2020 à une augmentation du budget de la défense de l ordre de 10 milliards d Euros, soit une augmentation de 31%. «Le principal facteur qui sous-tend cet appel tient au fait que le coût de la dissuasion nucléaire va doubler pour

2 atteindre 6 milliards d euros par an à l horizon 2030», Le Monde du 26/09/2016. Autant nous sommes soucieux de la sécurité de la France et des Français, autant nous sommes opposés aux choix proposés par le gouvernement en ce domaine. C est pourquoi le collectif national «En marche pour la paix» fort de plus de 100 organisations a alerté l opinion publique sur la base du texte joint en annexe qui a été soumis à pétition. En quinze jours : plus de 5000 personnes ont apporté leur soutien à cette démarche. Nous avons décidé de poursuivre cette action tant que le processus budgétaire n est pas achevé et nous comptons aujourd hui près de 7000 soutiens acquis à notre démarche. Par ailleurs, nous déplorons le vote négatif émis par la France le 27 octobre 2016 contre la résolution adoptée par une commission des Nations Unies visant «à faire avancer les négociations multilatérales sur le désarmement nucléaire» en vue de l élaboration d un traité d interdiction des armes nucléaires. Ce vote est contraire aux engagements de la France aux termes de l article 6 du Traité sur la Non Prolifération des armes nucléaires (TNP) qui prévoit l engagement de la France dans un processus de désarmement nucléaire. Un prochain vote doit avoir lieu à l ONU courant décembre, nous vous demandons d intervenir auprès du Président de la République pour que ce vote soit positif en faveur d un Traité d interdiction des armes nucléaires. Pour toutes ces raisons et en particulier des éléments portés par la pétition précitée, nous vous appelons en tant que parlementaires à ne pas voter pour un budget qui est une première étape vers des objectifs que nous dénonçons et qui

3 sont contraires à la sécurité du peuple français alors que par ailleurs, l argent semble manquer pour la satisfaction de besoins sociaux élémentaires. Nous ne manquerons pas de rendre publiques vos réponses. Cordialement, Pour le Collectif national En Marche pour la paix Roland NIVET Michel THOUZEAU Le 7 décembre 2016 Signez la pétition contre le doublement des crédits de l arme atomique et contre l augmentation de 31 % du budget annuel de la défense à l horizon 2020 Les orientations budgétaires en matière militaire doivent se lire dans une perspective pluriannuelle. Ainsi, le mardi 6 septembre, lors de la clôture de l Université d été de la défense à Paris, les généraux et responsables politiques présents (Premier Ministre et Ministre de la défense) ont appelé à une augmentation rapide et forte du budget des armées. L objectif? Passer des 31,6 milliards de 2016 à 41 milliards d euros dès 2020 (de 40 à 44 milliards avec les pensions), soit de 1,78 % à 2% du PIB comme le demande l OTAN. «Le principal facteur qui sous-tend cet appel tient au fait que le coût de la dissuasion nucléaire va doubler pour atteindre 6 milliards d euros par an à l horizon 2030» dit Le Monde du 26/09/2016.

4 SIGNEZ LA PETITION EN LIGNE [Pétition en direction des parlementaires et du gouvernement] Contre le doublement des crédits de l arme atomique : Signez! La perspective posée sur plusieurs années est bien d aller vers un quasi doublement des dépenses consacrées à l arme atomique pour renouveler une fois de plus l ensemble de la flotte de sous-marins nucléaires lanceurs d engins (les engins étant des bombes atomiques!) et d aboutir d ici 2020 à une augmentation du budget de la défense de 10 milliards d Euros soit une augmentation de 31%. Si nous voulons empêcher cette dérive militariste et guerrière, il convient d agir dès maintenant. Comme première action nous vous proposons cette pétition portée par le collectif «En marche pour la paix». Elle se développera dans le cadre d une campagne qui va durer plusieurs mois. Les résultats seront transmis régulièrement à tous les parlementaires. C est dès maintenant qu il faut agir! Nous vous invitons à signer cette pétition et à la faire signer. Notre lettre ouverte au président de la République

5 Une pétition lancée par le Collectif En Marche pour la Paix Lettre ouverte aux parlementaires sur le budget 2016 de la France Monsieur, Madame, Chaque année nous nous adressons à vous dans une démarche citoyenne et participative pour exprimer notre point de vue sur le projet de Budget. Avec les tristes événements qui viennent d endeuiller la France, nous tenons en premier lieu à réaffirmer notre solidarité et notre compassion avec les victimes des attentats et leurs familles et partageons leur souffrance. Nous tenons à déclarer de nouveau avec la plus grande vigueur, notre condamnation des attentats qui ont frappé Paris le vendredi 13 novembre 2015 et réaffirmons notre condamnation générale de tous les actes terroristes. Notre première analyse du budget 2016 tel que présenté initialement au Parlement nous conduit à formuler les premières observations ci-après. Nous n approuvons pas ce budget parce que fondamentalement, il n est pas porteur d une grande ambition pour la construction d un monde de justice, de paix et de démocratie comme le nécessite la situation nationale et internationale actuelle, et comme nous y appellent les Nations Unies à travers la Charte des Nations Unies et les différentes résolutions de l Assemblée Générale de l ONU. Notre appréciation est aussi portée au regard de la résolution des Nations Unies relative à la promotion d une culture de la paix et de la non-violence comme moyen d assurer la sécurité des peuples et donc aussi,

6 la sécurité du peuple français. Nous réitérons notre désaccord avec le fait que les moyens nécessaires au développement d une diplomatie active et efficace de la France au service de la paix soient trop réduits. Nous exprimons une condamnation sans appel des crédits consacrés à la modernisation des armes nucléaires. Les massacres récents à Paris conduisent d ailleurs de nombreux citoyens à légitimement s interroger sur l utilité de telles armes de destruction massive pour assurer la sécurité du peuple français. Cette interrogation est d autant plus légitime que le juge Trévidic a déploré la criante insuffisance de moyens mis au service des juges antiterroristes. Au plan structurel, nous relevons une fois de plus l inexistence de structures étatiques appropriées pour porter une politique de paix. À cet égard, nous rappelons que le Mouvement de la Paix propose la création d une mission interministérielle pour la promotion d une culture de la paix de la non-violence comme outil institutionnel. Cette mission devrait être dotée de moyens conséquents. Si nous avons été reçus en 2014 sur cette question par les services du Premier Ministre pour présenter cette proposition, nous regrettons de n avoir reçu à ce jour aucune réponse à nos propositions. Nous nous réjouissons que le débat parlementaire, grâce à la pression des citoyens et des élus locaux, ait conduit à rétablir un certain nombre de crédits en faveur des collectivités locales qui sont des acteurs majeurs pour préserver et développer le vivre ensemble et la fraternité dans nos communes, et en particulier dans les quartiers en grandes difficultés. Il faut en effet augmenter considérablement ces crédits pour se préserver du

7 développement de logiques mortifères et destructrices dans nos quartiers, en venant en soutien aux dynamiques extraordinaires et aux nombreux projets portés par les citoyens, les associations et les jeunes. Pour ce qui concerne la jeunesse le compte n y est pas car avec seulement 0,62 milliards d euros en crédits de paiements pour la jeunesse, le sport et la vie associative, le budget 2016 n est vraiment pas un budget pour une culture de la paix. Merci de l attention que vous voudrez bien accorder à notre point de vue. Dans l attente de votre réponse, recevez l expression de notre considération respectueuse. Pour le Bureau National du Mouvement de la Paix Roland Nivet, Co-secrétaire national et porte-parole Aurélien Amsellem, Co-secrétaire national, chargé du suivi des activités parlementaires Saint-Ouen, le Deux liens utiles : budget-2016.pdf ticle-budget-roland-complement-2016.pdf

8 Budget 2016 de la France : Où est le budget de la France pour la Paix? Nous tenons à réaffirmer notre solidarité et notre compassion avec les victimes des attentats et leurs familles et partageons leur souffrance. Nous tenons à déclarer de nouveau avec la plus grande vigueur, notre condamnation des attentats qui ont frappé Paris le vendredi 13 novembre 2015 et réaffirmons notre condamnation générale de tous les actes terroristes. Notre première analyse du budget 2016 tel que présenté au Parlement avant les attentats nous conduit à formuler les premières observations ci-après. Nous exprimons une condamnation sans appel des crédits consacrés aux armes nucléaires, et en particulier aux programmes de modernisation de ces armes qui visent exclusivement les populations civiles. Les massacres récents à Paris nous conduisent d ailleurs légitimement à nous interroger sur l utilité de telles armes pour assurer la sécurité du peuple français. Cette interrogation est d autant plus légitime que le juge Trévidic a déploré la criante insuffisance de moyens mis au service des juges antiterroristes. Nous n approuvons pas ce budget parce que fondamentalement, il n est porteur d aucune volonté de participer à la construction d un monde de justice, de paix et de démocratie comme le nécessite la situation nationale et internationale actuelle, et comme nous y appellent les Nations Unies à travers la Charte des Nations Unies et les différentes résolutions de l Assemblée Générale de l ONU concernant la nécessaire promotion d une culture de la paix et de la non-violence comme moyen d assurer la sécurité des peuples et donc aussi, la sécurité du peuple français.

9 Nous réitérons notre désaccord avec le fait que les moyens nécessaires au développement d une diplomatie active et efficace de la France au service de la paix soient réduits à la portion congrue. Nous relevons une fois de plus l inexistence de structures étatiques appropriées pour porter une politique de paix. À cet égard, nous rappelons que le Mouvement de la Paix propose la création d une mission interministérielle pour la promotion d une culture de la paix de la non-violence comme outil institutionnel en France pour sa promotion. Cette mission devrait être dotée de moyens conséquents. Si nous avons été reçus en 2014 par les services du Premier Ministre pour présenter cette proposition, nous regrettons de n avoir reçu à ce jour aucune réponse ni aucun avis de ces services. Nous nous réjouissons que le débat parlementaire, grâce à la pression des citoyens et des élus locaux, ait conduit à rétablir un certain nombre de crédits en faveur des collectivités locales qui sont des acteurs majeurs pour préserver et développer le vivre ensemble et la fraternité dans nos communes, et en particulier dans les quartiers en grandes difficultés. Il faut augmenter considérablement ces crédits pour se préserver du développement de logiques mortifères et destructrices dans nos quartiers, en venant en soutien aux dynamiques extraordinaires et aux nombreux projets portés par les citoyens, les associations, les jeunes. Mais le compte n y est pas car avec seulement 0,62 milliards d euros pour la jeunesse, le sport et la vie associative, le budget 2016 n est vraiment pas un budget pour une culture de la paix. Parce que nous pensons que l intervention citoyenne et la démocratie participative sont nécessaires à la recherche des meilleures solutions pour assurer la sécurité de notre peuple,

10 nous nous sommes adressés à tous les parlementaires pour leur faire connaître notre analyse du budget 2016 qui s exprime, par exemple, à travers deux articles que vous pouvez consulter via les liens ci-après budget-2016.pdf ticle-budget-roland-complement-2016.pdf Le Mouvement de la Paix Saint-Ouen, le Contacts : /

Objet : Demande d audience à l occasion de la prochaine session des Nations Unies et de la journée internationale de la paix

Objet : Demande d audience à l occasion de la prochaine session des Nations Unies et de la journée internationale de la paix Lettre au Président de la République : Demande d audience à l occasion de la prochaine session des Nations Unies et de la Journée internationale de la paix Objet : Demande d audience à l occasion de la

Plus en détail

LA DEFENSE ET LA PAIX

LA DEFENSE ET LA PAIX LA DEFENSE ET LA PAIX Après la Seconde guerre mondiale, une cinquantaine de pays décident la création de l ONU en 1945 : celle-ci entend maintenir la sécurité collective dans le monde entier. Parmi ces

Plus en détail

PARLEMENT COMMUNAUTÉ FRANÇAISE

PARLEMENT COMMUNAUTÉ FRANÇAISE 68 (2014-2015) N o 1 68 (2014-2015) N o 1 PARLEMENT DE LA COMMUNAUTÉ FRANÇAISE Session 2014-2015 12 JANVIER 2015 PROPOSITION DE RÉSOLUTION RELATIVE À LA RECONNAISSANCE DE L ETAT DE PALESTINE PAR LA BELGIQUE

Plus en détail

APPEL DU CONSEIL NATIONAL DU MOUVEMENT DE LA PAIX AUX COMITÉS DE PAIX

APPEL DU CONSEIL NATIONAL DU MOUVEMENT DE LA PAIX AUX COMITÉS DE PAIX APPEL DU CONSEIL NATIONAL DU MOUVEMENT DE LA PAIX AUX COMITÉS DE PAIX Halte aux massacres en Syrie, au Yémen, en Irak et en Lybie Construisons une mobilisation citoyenne qui exige de nos gouvernants des

Plus en détail

FRANCE. Madame la Haute représentante permanente,

FRANCE. Madame la Haute représentante permanente, FRANCE Monsieur le Secrétaire exécutif, Madame la Haute représentante permanente, Mesdames et Messieurs les Ministres, Mesdames et Messieurs, J aimerais présenter mes condoléances aux familles des victimes

Plus en détail

71 ÈME SESSION ORDINAIRE DE L ASSEMBLEE GENERALE DES NATIONS UNIES ************ DECLARATION DU SENEGAL ************

71 ÈME SESSION ORDINAIRE DE L ASSEMBLEE GENERALE DES NATIONS UNIES ************ DECLARATION DU SENEGAL ************ République du Sénégal Un Peuple-Un But-Une Foi 71 ÈME SESSION ORDINAIRE DE L ASSEMBLEE GENERALE DES NATIONS UNIES ************ DECLARATION DU SENEGAL ************ DEBAT GENERAL DE LA PREMIERE COMMISSION

Plus en détail

Conférence mondiale 2017 contre les bombes A et H

Conférence mondiale 2017 contre les bombes A et H Conférence mondiale 2017 contre les bombes A et H Déclaration de la réunion Internationale à laquelle participaient 3 délégués du Mouvement de la paix français Le 7 juillet de cette année, 72 ans après

Plus en détail

Discussion Générale du Budget Défense 2013 le 7/11/2012. Intervention de M. Jean-David CIOT Député d Aix et du Pays d Aix

Discussion Générale du Budget Défense 2013 le 7/11/2012. Intervention de M. Jean-David CIOT Député d Aix et du Pays d Aix Discussion Générale du Budget Défense 2013 le 7/11/2012 Intervention de M. Jean-David CIOT Député d Aix et du Pays d Aix Monsieur le Président, Monsieur le Ministre de la défense, Madame la Présidente

Plus en détail

Partie III : La Défense et la paix. Problématique : Comment assurer la sécurité et le maintien de la paix dans le monde aujourd hui?

Partie III : La Défense et la paix. Problématique : Comment assurer la sécurité et le maintien de la paix dans le monde aujourd hui? Partie III : La Défense et la paix Problématique : Comment assurer la sécurité et le maintien de la paix dans le monde aujourd hui? I. La sécurité collective et la coopération internationale Comment l

Plus en détail

8 e Conférence d Examen des Etats Parties au Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) Débat général Déclaration prononcée par

8 e Conférence d Examen des Etats Parties au Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) Débat général Déclaration prononcée par Mission permanente de la Suisse auprès des Nations Unies à New York 8 e Conférence d Examen des Etats Parties au Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) Débat général Déclaration prononcée

Plus en détail

CONFERENCE SUR L APATRIDIE EN AFRIQUE DE L OUEST ALLOCUTION DE S.E.M ALASSANE OUATTARA PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE MERCREDI 25 FEVRIER 2015

CONFERENCE SUR L APATRIDIE EN AFRIQUE DE L OUEST ALLOCUTION DE S.E.M ALASSANE OUATTARA PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE MERCREDI 25 FEVRIER 2015 PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE ----------------- ------------------ Union-Discipline-Travail CONFERENCE SUR L APATRIDIE EN AFRIQUE DE L OUEST ALLOCUTION DE S.E.M ALASSANE OUATTARA

Plus en détail

Combat pour la Paix n 499 France : 200 pacifistes français au japon

Combat pour la Paix n 499 France : 200 pacifistes français au japon Combat pour la Paix n 499 France : 200 pacifistes français au japon France 60e anniversaire des bombardements d Hiroshima et nagasaki : 200 pacifistes français au Japon Du 1er au 12 août 2005, 200 pacifistes

Plus en détail

AHG/Decl. 5 (XXXVI) Page 1 DECLARATION SUR LE CADRE POUR UNE REACTION DE L OUA FACE AUX CHANGEMENTS ANTICONSTITUTIONNELS DE GOUVERNEMENT

AHG/Decl. 5 (XXXVI) Page 1 DECLARATION SUR LE CADRE POUR UNE REACTION DE L OUA FACE AUX CHANGEMENTS ANTICONSTITUTIONNELS DE GOUVERNEMENT Page 1 DECLARATION SUR LE CADRE POUR UNE REACTION DE L OUA FACE AUX CHANGEMENTS ANTICONSTITUTIONNELS DE GOUVERNEMENT Page 2 DECLARATION SUR LE CADRE POUR UNE REACTION DE L OUA FACE AUX CHANGEMENTS ANTICONSTITUTIONNELS

Plus en détail

Assemblée générale. Nations Unies A/C.1/56/INF/1/Add.1/Rev.1. Documents de la Première Commission. Note du Secrétariat

Assemblée générale. Nations Unies A/C.1/56/INF/1/Add.1/Rev.1. Documents de la Première Commission. Note du Secrétariat Nations Unies A/C.1/56/INF/1/Add.1/Rev.1 Assemblée générale Distr. générale 26 octobre 2001 Français Original: anglais Cinquante-sixième session Première Commission Documents de la Première Commission

Plus en détail

1 re 2 e 3 e 4 e 5 e 6 e 7 e 8 e 9 e 10 e clef. 10 clefs pour la participation des Parisiennes et. des Parisiens

1 re 2 e 3 e 4 e 5 e 6 e 7 e 8 e 9 e 10 e clef. 10 clefs pour la participation des Parisiennes et. des Parisiens 1 re 2 e 3 e 4 e 5 e 6 e 7 e 8 e 9 e 10 e clef 10 clefs pour la participation des Parisiennes et des Parisiens Charte Parisienne de la Participation 10 clefs pour la participation des Parisiennes et des

Plus en détail

Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes

Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes Signature de la convention visant à l expérimentation d un système de téléphone portable d alerte pour les femmes en très grand danger

Plus en détail

La journée internationale de la paix dans votre école

La journée internationale de la paix dans votre école La journée internationale de la paix dans votre école Maison de la Paix Mouvement de la Paix 9 rue Dulcie September 93400 Saint-Ouen 01 40 12 09 12 Affiche 2008 national mvtpaix.org Objet : Cultiver la

Plus en détail

DÉFENSE Les candidats répondent aux questions de l ASAF (Extraits)

DÉFENSE Les candidats répondent aux questions de l ASAF (Extraits) L ASAF a adressé à tous les candidats à l élection présidentielle, une lettre dans laquelle figuraient 8 questions relatives à la Défense. Elle exprime ici ses remerciements aux cinq candidats qui ont

Plus en détail

12 résolutions du Conseil de sécurité

12 résolutions du Conseil de sécurité L ACTION DE LA FRANCE EN CHIFFRES NON-PROLIFERATION 23 millions d euros C est la contribution totale de la France au budget de l AIEA en 2009. Cette contribution se décompose comme suit : 17 millions d

Plus en détail

27ème Sommet Afrique-France à Bamako : Le Mouvement de la Paix s exprime!

27ème Sommet Afrique-France à Bamako : Le Mouvement de la Paix s exprime! 27ème Sommet Afrique-France à Bamako : Le Mouvement de la Paix s exprime! Abstract : «Pour la paix et un développement juste et durable de l Afrique, il faut créer une autre relation des Etats africains

Plus en détail

LOI n Portant statut de l opposition et des partis d opposition EXPOSE DES MOTIFS

LOI n Portant statut de l opposition et des partis d opposition EXPOSE DES MOTIFS 1 LOI n 2011-013 Portant statut de l opposition et des partis d opposition EXPOSE DES MOTIFS La démocratie, pour Madagascar comme pour tant d autres pays évoluant dans le contexte des systèmes politiques

Plus en détail

ANS LES ENFANTS ET. BUREAU DU REPRéSENTANT SPéCIAL DU SECRéTAIRE GéNéRAL POUR. LES CONFLITS ARMéS

ANS LES ENFANTS ET. BUREAU DU REPRéSENTANT SPéCIAL DU SECRéTAIRE GéNéRAL POUR. LES CONFLITS ARMéS ANS LES ENFANTS ET BUREAU DU REPRéSENTANT SPéCIAL DU SECRéTAIRE GéNéRAL POUR LES CONFLITS ARMéS UN MANDAT POUR LA PROTECTION DES ENFANTS EN TEMPS DE CONFLIT ARMÉ Le Représentant spécial du Secrétaire général

Plus en détail

Mes réponses aux questions des élèves du Collège Mar Chagall de Dompierre sur Mer (17)

Mes réponses aux questions des élèves du Collège Mar Chagall de Dompierre sur Mer (17) Mes réponses aux questions des élèves du Collège Mar Chagall de Dompierre sur Mer (17) En quoi consiste votre mandat? Les Députés européens représentent les 500 millions de citoyens des 28 États membres

Plus en détail

Partie II- LA VIE DEMOCRATIQUE

Partie II- LA VIE DEMOCRATIQUE Partie II- LA VIE DEMOCRATIQUE Thème 1 - La vie politique - Les institutions de la Ve République. -La décentralisation (commune, département, région). - Les partis politiques et les autres formes de participation

Plus en détail

Tensions et conflits

Tensions et conflits Tensions et conflits Intro Depuis la fin de la Guerre froide, les zones de tensions se sont multipliées dans le monde et certaines ont été le lieu de conflits armés. Même si la plupart de ces conflits

Plus en détail

4 Plus de moyens pour le controle du Gouvernement et l evaluation des politiques publiques

4 Plus de moyens pour le controle du Gouvernement et l evaluation des politiques publiques Plus de moyens pour le controle du Gouvernement et l evaluation des politiques publiques L e rôle premier du Parlement, c est de voter la loi. Mais il appartient aussi aux députés et aux sénateurs de contrôler

Plus en détail

Résolution adoptée par l Assemblée générale le 16 décembre [sur la base du rapport de la Troisième Commission (A/60/509/Add.

Résolution adoptée par l Assemblée générale le 16 décembre [sur la base du rapport de la Troisième Commission (A/60/509/Add. Nations Unies A/RES/60/158 Assemblée générale Distr. générale 28 février 2006 Soixantième session Point 71, b, de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale le 16 décembre 2005 [sur la

Plus en détail

Création d une plateforme d échange. participative pour la jeunesse

Création d une plateforme d échange. participative pour la jeunesse Création d une plateforme d échange de pratiques de démocratie participative pour la jeunesse Un projet visant à s enrichir mutuellement des pratiques et des outils du partenaire pour favoriser l implication

Plus en détail

799 e SÉANCE PLÉNIÈRE DU FORUM

799 e SÉANCE PLÉNIÈRE DU FORUM Forum pour la coopération en matière de sécurité Présidence : Norvège 799 e SÉANCE PLÉNIÈRE DU FORUM 1. Date : Mercredi 14 octobre 2015 Ouverture : 10 h 05 Clôture : 12 h 50 2. Président : Ambassadeur

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ACTION ET DES COMPTES PUBLICS. Décret n du portant ouverture et annulation de crédits à titre d avance NOR : CPAB D

MINISTÈRE DE L ACTION ET DES COMPTES PUBLICS. Décret n du portant ouverture et annulation de crédits à titre d avance NOR : CPAB D MINISTÈRE DE L ACTION ET DES COMPTES PUBLICS Décret n du portant ouverture et annulation de crédits à titre d avance NOR : CPAB1720286D Le Premier ministre, Sur le rapport du ministre de l'action et des

Plus en détail

XXXX ème session de l Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF)

XXXX ème session de l Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) 2 Ottawa, 7 juillet 2014 XXXX ème session de l Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) Discours inaugural S.E. Monsieur Abdou DIOUF, Secrétaire général de la Francophonie Seul le texte prononcé

Plus en détail

Charte de. Fonctionnement. du Conseil. Municipal des. Jeunes

Charte de. Fonctionnement. du Conseil. Municipal des. Jeunes Charte de Fonctionnement du Conseil Municipal des Jeunes 1 I) LE CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES Le Conseil Municipal des Jeunes est une instance qui permet aux jeunes Fontenillois de participer et de s impliquer

Plus en détail

Proposition de loi relative à la protection de l enfant Lecture définitive Mardi 1 er février 2016

Proposition de loi relative à la protection de l enfant Lecture définitive Mardi 1 er février 2016 Proposition de loi relative à la protection de l enfant Lecture définitive Mardi 1 er février 2016 Discussion Générale Intervention de Laurence ROSSIGNOL Seul le prononcé fait foi Monsieur le Président,

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE SESSION ORDINAIRE DE Séances du mardi 6 janvier 2004

ASSEMBLÉE NATIONALE JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE SESSION ORDINAIRE DE Séances du mardi 6 janvier 2004 Année 2004. N o 1 bis A.N. (C.R.) ISSN 0242-6765 CPPAP 0503 B 05115 Mercredi 7 janvier 2004 ASSEMBLÉE NATIONALE JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE SESSION ORDINAIRE DE 2003-2004 Articles, amendements

Plus en détail

Connaissez vous l'onu? Quel est le rôle de cette organisation?

Connaissez vous l'onu? Quel est le rôle de cette organisation? Connaissez vous l'onu? Quel est le rôle de cette organisation? LA DÉFENSE ET LA PAIX I) Comment se traduit la volonté de paix dans le monde au lendemain de la seconde guerre mondiale? TP sur l'onu en salle

Plus en détail

Conseil des droits de l homme. Prise en compte des droits fondamentaux des femmes dans tous les organismes du système des Nations Unies

Conseil des droits de l homme. Prise en compte des droits fondamentaux des femmes dans tous les organismes du système des Nations Unies Conseil des droits de l homme Résolution 6/30. Prise en compte des droits fondamentaux des femmes dans tous les organismes du système des Nations Unies Le Conseil des droits de l homme, Réaffirmant l égalité

Plus en détail

DECLARATION A L OCCASION DE LA JOURNEE INTERNATIONALE POUR L ERADICATION DE LA PAUVRETE. Agir ensemble pour éradiquer la grande pauvreté en Europe

DECLARATION A L OCCASION DE LA JOURNEE INTERNATIONALE POUR L ERADICATION DE LA PAUVRETE. Agir ensemble pour éradiquer la grande pauvreté en Europe DECLARATION A L OCCASION DE LA JOURNEE INTERNATIONALE POUR L ERADICATION DE LA PAUVRETE Agir ensemble pour éradiquer la grande pauvreté en Europe Strasbourg, 17 October 2012 Les Présidents du Comité des

Plus en détail

LA CAMPAGNE ELECTORALE

LA CAMPAGNE ELECTORALE LA CAMPAGNE ELECTORALE INTRODUCTION L article 47 de la loi n 2013-06 du 25 novembre 2013 portant code électoral en République du Bénin, définit la campagne électorale comme «l ensemble des opérations de

Plus en détail

UN TERRITOIRE SOUS INFLUENCE URBAINE.

UN TERRITOIRE SOUS INFLUENCE URBAINE. UN TERRITOIRE SOUS INFLUENCE URBAINE. CROQUIS : ATOUTS ET CONTRAINTES DU TERRITOIRE FRANÇAIS CROQUIS DE LA RÉPARTITION DE LA POPULATION FRANCAISE ET SES DYNAMIQUES SPATIALES LA RÉGION LES ESPACES PRODUCTIFS

Plus en détail

Chaque république a été régie par une constitution de référence. Extraits de la constitution de 1958

Chaque république a été régie par une constitution de référence. Extraits de la constitution de 1958 Les institutions de la V ème République Française. Institutions : ce sont l ensemble des règles fixant la politique d un pays et les organismes visant à les mettre en œuvre. Actuellement nous sommes sous

Plus en détail

Allocution de Monsieur Didier Burkhalter, Chef du Département fédéral des affaires étrangères

Allocution de Monsieur Didier Burkhalter, Chef du Département fédéral des affaires étrangères Département fédéral des affaires étrangères Allocution de Monsieur Didier Burkhalter, Chef du Département fédéral des affaires étrangères Intervention à l occasion de l ouverture de la 34 e session du

Plus en détail

Egypte : il faut annuler les 528 condamnations à mort!

Egypte : il faut annuler les 528 condamnations à mort! Egypte : il faut annuler les 528 condamnations à mort! C est par centaines que des partisans de l ex-président islamiste Morsi qui n ont hésité devant aucune violence, ont été condamnés à mort en Egypte

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE EXAMEN DES MISSIONS DU PLF 2017

DOSSIER DE PRESSE EXAMEN DES MISSIONS DU PLF 2017 DOSSIER DE PRESSE EXAMEN DES MISSIONS DU PLF 2017 La politique budgétaire en 2017 Comme annoncé lors du débat d orientation des finances publiques, le gouvernement a décidé de rehausser l objectif de dépenses

Plus en détail

Informations générales

Informations générales Informations générales La Conférence des Parties chargée d examiner le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) se tiendra au siège des Nations Unies à New York du 27 avril au 22 mai

Plus en détail

Fiche d activités LA DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE À PARIS. Classe :..

Fiche d activités LA DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE À PARIS. Classe :.. Fiche d activités LA DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE À PARIS Nom : Classe :.. Objectif Socle commun C6.1 Connaître les institutions de la République. C5.3 Lire et employer différents langages. C6.2 Respecter

Plus en détail

U P A LA PROMOTION DE LA DEMOCRATIE ET DE L ETAT DE DROIT EN VUE D ASSURER LA PAIX ET LE DEVELOPPEMENT DANS LES PAYS AFRICAINS

U P A LA PROMOTION DE LA DEMOCRATIE ET DE L ETAT DE DROIT EN VUE D ASSURER LA PAIX ET LE DEVELOPPEMENT DANS LES PAYS AFRICAINS U N I O N P A R L E M E N T A I R E A F R I C A I N E U P A LA PROMOTION DE LA DEMOCRATIE ET DE L ETAT DE DROIT EN VUE D ASSURER LA PAIX ET LE DEVELOPPEMENT DANS LES PAYS AFRICAINS Résolution adoptée par

Plus en détail

Propositions de Benoît Hamon sur la démocratie et les institutions

Propositions de Benoît Hamon sur la démocratie et les institutions Propositions de Benoît Hamon sur la démocratie et les institutions La réforme de nos institutions, le renforcement de notre démocratie, est un chantier complexe mais essentiel de la prochaine mandature

Plus en détail

DISCOURS DSRSG DIALLO

DISCOURS DSRSG DIALLO DISCOURS DSRSG DIALLO MOT DU REPRESENTANT SPECIAL ADJOINT DU SECRETAIRE GENERAL DES NATIONS UNIES EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO A L OCCASION DE LA JOURNEE DES NATIONS UNIES 2016 Excellence Monsieur

Plus en détail

LOI n portant statut de l opposition

LOI n portant statut de l opposition REPUBLIQUE DU BENIN ------------ PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE ------------ LOI n 2001-36 portant statut de l opposition L Assemblée Nationale a délibéré et adopté en sa séance du 23 novembre 2001, puis

Plus en détail

Paris, Brive, Cherbourg, Rennes, Guingamp: nos Comités dans les cortèges du 1er mai

Paris, Brive, Cherbourg, Rennes, Guingamp: nos Comités dans les cortèges du 1er mai Paris, Brive, Cherbourg, Rennes, Guingamp: nos Comités dans les cortèges du 1er mai Les colombes du Mouvement de la Paix étaient présentes dans les cortèges du 1er mai pour manifester leur solidarité aux

Plus en détail

TRAITÉ D INTERDICTION COMPLÈTE DES ESSAIS NUCLÉAIRES

TRAITÉ D INTERDICTION COMPLÈTE DES ESSAIS NUCLÉAIRES TRAITÉ D INTERDICTION COMPLÈTE DES ESSAIS NUCLÉAIRES À sa sixième session, l Assemblée générale a adopté sa résolution 502 (VI) du 11 janvier 1952 par laquelle elle instituait, sous l autorité du Conseil

Plus en détail

Thème : «Femmes et Jeunes en Francophonie : vecteurs de paix et acteurs de développement»

Thème : «Femmes et Jeunes en Francophonie : vecteurs de paix et acteurs de développement» 1 Contribution de la Section nigérienne de l Assemblée parlementaire de la Francophonie à la XXXX ème session de l Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) ----------------------------------------------------

Plus en détail

DECLARATION DES FEMMES CONGOLAISES RELATIVE A L OCCUPATION DE LA VILLE DE GOMA PAR LE M23

DECLARATION DES FEMMES CONGOLAISES RELATIVE A L OCCUPATION DE LA VILLE DE GOMA PAR LE M23 DECLARATION DES FEMMES CONGOLAISES RELATIVE A L OCCUPATION DE LA VILLE DE GOMA PAR LE M23 Nous, Femmes de la République Démocratique du Congo ; Préoccupées par la situation sécuritaire et humanitaire qui

Plus en détail

DECLARATION SOLENNELLE SUR L EGALITE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES EN AFRIQUE

DECLARATION SOLENNELLE SUR L EGALITE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES EN AFRIQUE CONFERENCE DE L UNION AFRICAINE Troisième session ordinaire 6 8 juillet 2004 Addis-Abeba (ETHIOPIE) Assembly/AU/Decl.12(III) DECLARATION SOLENNELLE SUR L EGALITE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES EN AFRIQUE

Plus en détail

EC1 - LES VALEURS, LES PRINCIPES ET LES SYMBOLES DE LA RÉPUBLIQUE

EC1 - LES VALEURS, LES PRINCIPES ET LES SYMBOLES DE LA RÉPUBLIQUE EC1 - LES VALEURS, LES PRINCIPES ET LES SYMBOLES DE LA RÉPUBLIQUE LES SYMBOLES DE LA RÉPUBLIQUE FRANCAISE Le drapeau tricolore Trois bandes verticales et trois couleurs : bleu, blanc et rouge. Ces trois

Plus en détail

CONTRIBUTION A LA CONSULTATION SUR LA STRATEGIE UE 2020

CONTRIBUTION A LA CONSULTATION SUR LA STRATEGIE UE 2020 CONTRIBUTION A LA CONSULTATION SUR LA STRATEGIE UE 2020 Bruxelles, le 15 janvier 2010 1 Les associations membres de la restent convaincues de l intérêt de la stratégie de Lisbonne et de l utilité d agir

Plus en détail

Vous avez débattu de l état du droit de la sécurité et de la défense en Permettez-moi de commencer par le commencement, que je situe en 2013.

Vous avez débattu de l état du droit de la sécurité et de la défense en Permettez-moi de commencer par le commencement, que je situe en 2013. Association française de droit de la sécurité et de la défense (AFDSD) 3 ème colloque annuel Brest 24-25 septembre 2015 CONFÉRENCE de Mme Patricia ADAM, députée du Finistère, présidente de la Commission

Plus en détail

DÉCISION N o 1221 PROROGATION DU DÉPLOIEMENT D OBSERVATEURS DE L OSCE À DEUX POSTES DE CONTRÔLE RUSSES SUR LA FRONTIЀRE RUSSO-UKRAINIENNE

DÉCISION N o 1221 PROROGATION DU DÉPLOIEMENT D OBSERVATEURS DE L OSCE À DEUX POSTES DE CONTRÔLE RUSSES SUR LA FRONTIЀRE RUSSO-UKRAINIENNE Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe Conseil permanent 1114 e séance plénière Journal n o 1114 du CP, point 4 de l ordre du jour DÉCISION N o 1221 PROROGATION DU DÉPLOIEMENT D OBSERVATEURS

Plus en détail

Communiqué final du sommet de Pretoria II

Communiqué final du sommet de Pretoria II Communiqué final du sommet de Pretoria II A l invitation du Médiateur, les signataires de Pretoria se sont réunis à Pretoria les 28 et 29 juin 2005 pour examiner la mise en œuvre de l Accord qu ils avaient

Plus en détail

CHAPITRE 9 : La Défense et la paix

CHAPITRE 9 : La Défense et la paix les vidéos Cette icône signifie que vous devez lire les documents joints ou regarder CHAPITRE 9 : La Défense et la paix I- La coopération internationale pour la sécurité collective et la paix A- L ONU,

Plus en détail

FORUM PARLEMENTAIRE SUR LES ARMES LEGERES ET DE PETIT CALIBRE. Déclaration des Parlementaire de la RDC

FORUM PARLEMENTAIRE SUR LES ARMES LEGERES ET DE PETIT CALIBRE. Déclaration des Parlementaire de la RDC 1 FORUM PARLEMENTAIRE SUR LES ARMES LEGERES ET DE PETIT CALIBRE Déclaration des Parlementaire de la RDC Conférence interparlementaire 22 23 mai 2014, LOME, TOGO Monsieur le Secrétaire Général du Forum

Plus en détail

République Démocratique du Congo MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DROITS HUMAINS

République Démocratique du Congo MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DROITS HUMAINS République Démocratique du Congo MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DROITS HUMAINS Observations du Gouvernement de la République Démocratique du Congo relatives aux deux rapports du Haut-Commissaire des Nations

Plus en détail

L exemple de la CEDEAO

L exemple de la CEDEAO Assemblée Parlementaire Paritaire Commission des Affaires Politiques Bruxelles, 22 23 septembre 2004 Intégration des droits et de la protection des enfants dans les politiques et programmes des Etats membres

Plus en détail

Conseil des droits de l homme

Conseil des droits de l homme Conseil des droits de l homme Résolution 7/34. Mandat du Rapporteur spécial sur les formes contemporaines de racisme, de discrimination raciale, de xénophobie et de l intolérance qui y est associée Le

Plus en détail

Charte. nantaise du Dialogue citoyen. Objectifs, principes et engagements. Dialogue citoyen

Charte. nantaise du Dialogue citoyen. Objectifs, principes et engagements. Dialogue citoyen Charte nantaise du Dialogue citoyen Dialogue citoyen Objectifs, principes et engagements Janvier 2010 Charte nantaise du Dialogue citoyen Préambule Conformément à nos engagements, le Dialogue citoyen se

Plus en détail

DECENNIE DE L AGRICULTURE FAMILIALE Nourrir le monde, soigner la planète RÉSUMÉ NOTE CONCEPTUELLE

DECENNIE DE L AGRICULTURE FAMILIALE Nourrir le monde, soigner la planète RÉSUMÉ NOTE CONCEPTUELLE DECENNIE DE L AGRICULTURE FAMILIALE Nourrir le monde, soigner la planète RÉSUMÉ NOTE CONCEPTUELLE NOTE CONCEPTUELLE DECENNIE DE L AGRICULTURE FAMILIALE 1. INTRODUCTION ET ANTECEDENTS L Agriculture Familiale

Plus en détail

Loi organique n du 14 juillet 2016 relative à l organisation et au fonctionnement du Haut conseil des collectivités territoriales

Loi organique n du 14 juillet 2016 relative à l organisation et au fonctionnement du Haut conseil des collectivités territoriales Imprimer JOURNAL OFFICIEL DU SENEGAL LOI Loi organique n 2016-24 du 14 juillet 2016 Loi organique n 2016-24 du 14 juillet 2016 relative à l organisation et au fonctionnement du Haut conseil des collectivités

Plus en détail

Chapitre 2 : La vie démocratique. I. La vie politique II. La vie sociale III. L opinion publique et les médias

Chapitre 2 : La vie démocratique. I. La vie politique II. La vie sociale III. L opinion publique et les médias Chapitre 2 : La vie démocratique I. La vie politique II. La vie sociale III. L opinion publique et les médias 1 I. La vie politique A. Les institutions de la Vème République Comment fonctionnent les institutions

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE Communication de M. Gilles Savary, réunion de la commission du 15 décembre 2015 CONCLUSIONS

ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE Communication de M. Gilles Savary, réunion de la commission du 15 décembre 2015 CONCLUSIONS ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Communication de M. Gilles Savary, réunion de la commission du 15 décembre 2015 CONCLUSIONS ADOPTÉES PAR LA COMMISSION DES AFFAIRES

Plus en détail

PREMIERE CONFERENCE DES ETATS PARTIES AU TRAITE SUR LE COMMERCE DES ARMES

PREMIERE CONFERENCE DES ETATS PARTIES AU TRAITE SUR LE COMMERCE DES ARMES Burkina Faso Unité Progrès Justice PREMIERE CONFERENCE DES ETATS PARTIES AU TRAITE SUR LE COMMERCE DES ARMES 24 au 27 août 2015 à Cancun (Mexique) Déclaration du Burkina Faso 1 Excellence Je voudrais,

Plus en détail

CHARTE DE LA DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE 2014

CHARTE DE LA DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE 2014 CHARTE DE LA DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE 2014 3 mots clés : INFORMER - CONSULTER - ECHANGER Les habitants sont informés des projets, des actions et ont un dialogue direct avec les élus. L avis des habitants

Plus en détail

«La sécurité pour des États c est vivre en paix, sans guerre»

«La sécurité pour des États c est vivre en paix, sans guerre» «La sécurité pour des États c est vivre en paix, sans guerre» Retrouvez la contribution de Daniel Durand, à l occasion de notre séminaire sur Les enjeux de la paix dans le monde aujourd'hui, organisé par

Plus en détail

Comment l ONU agit-elle pour la sécurité internationale?

Comment l ONU agit-elle pour la sécurité internationale? Académie de GRENOBLE Projet «Dire et écrire» : proposition autour d un jeu de rôle Comment l ONU agit-elle pour la sécurité internationale? alexandre.bouineau@ac-grenoble.fr 2014/2015 1. Place dans la

Plus en détail

Jeunesse et sports ; Services rattachés au Ministre ; Cabinet ; Conseiller technique ( ) Répertoire ( / /18)

Jeunesse et sports ; Services rattachés au Ministre ; Cabinet ; Conseiller technique ( ) Répertoire ( / /18) Jeunesse et sports ; Services rattachés au Ministre ; Cabinet ; Conseiller technique (1982-1984) Répertoire (19850541/1-19850541/18) Archives nationales (France) Pierrefitte-sur-Seine 1985 1 https://www.siv.archives-nationales.culture.gouv.fr/siv/ir/fran_ir_012577

Plus en détail

Réviser le brevet en éducation civique.

Réviser le brevet en éducation civique. Réviser le brevet en éducation civique. Des liens pour réviser les cours (cliquer sur les images pour ouvrir les sites dans une nouvelle fenêtre) Des documents à imprimer ou à compléter sur ordinateur

Plus en détail

L évolution du droit de vote vers le suffrage universel

L évolution du droit de vote vers le suffrage universel La démocratie > Qu est-ce qu une démocratie? Régime politique dans le lequel le peuple est souverain : il décide. Wissanu99-iStockphoto L évolution du droit de vote vers le suffrage universel > Relie chaque

Plus en détail

relatif à l Union nationale des associations agréées des usagers du système de santé

relatif à l Union nationale des associations agréées des usagers du système de santé RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires sociales et de la santé Décret n du relatif à l Union nationale des associations agréées des usagers du système de santé NOR : [ ] Publics concernés : Associations

Plus en détail

Programme «L Europe pour les citoyens» Perspectives

Programme «L Europe pour les citoyens» Perspectives Programme «L Europe pour les citoyens» Perspectives 2014-2020 Attention! Le programme n ayant pas encore été définitivement adopté, les informations données dans cette présentation sont pour le moment

Plus en détail

ASSEMBLEE DE CORSE 3EME SESSION EXTRAORDINAIRE DE ET 17 JUILLET RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF

ASSEMBLEE DE CORSE 3EME SESSION EXTRAORDINAIRE DE ET 17 JUILLET RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF COLLECTIVITE TERRITORIALE DE CORSE RAPPORT N 2015/E3/133 ASSEMBLEE DE CORSE 3EME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2015 16 ET 17 JUILLET RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF APPROBATION D UNE CONVENTION

Plus en détail

Programmation d instruction civique et morale CM1

Programmation d instruction civique et morale CM1 Programmation d instruction civique et morale CM1 Compétences du socle commun de connaissances, de compétences et de culture et du livret personnel de compétences Livret personnel de compétences : Connaître

Plus en détail

CHARTE DES CONSEILS DE QUARTIER DE BRUNOY

CHARTE DES CONSEILS DE QUARTIER DE BRUNOY 2014 CHARTE DES CONSEILS DE QUARTIER DE BRUNOY Considérant la loi Démocratie et proximité du 27 février 2002, Préambule Bien que ne présentant pas, compte tenu du nombre d habitants et conformément à la

Plus en détail

Jean-Jacques Ngangweshe. LA CHARTE DE L IMPÉRIALISME.

Jean-Jacques Ngangweshe. LA CHARTE DE L IMPÉRIALISME. La présente «charte» a été élaborée à Washington pendant la «traite négrière», ensuite discrètement négociée à la «conférence de Berlin en 1885» pendant que les puissances Occidentales se partageaient

Plus en détail

Madame la Secrétaire générale de la

Madame la Secrétaire générale de la Allocution du Premier ministre de la République de Maurice, Sir Anerood Jugnauth Au XVIe Sommet de la Francophonie Antananarivo 27 Novembre 2016 Excellence le Président de la République de Madagascar,

Plus en détail

Rapport pour le conseil régional SEPTEMBRE 2016

Rapport pour le conseil régional SEPTEMBRE 2016 Rapport pour le conseil régional SEPTEMBRE 2016 Présenté par Présidente du conseil régional d'ile-de-france PROLONGATION DU MANDAT DES MEMBRES DU CONSEIL REGIONAL DES JEUNES D ILE-DE-FRANCE CR 163-16 CONSEIL

Plus en détail

Comité de Strasbourg : Roger Strelbicki, démineur pour la Paix

Comité de Strasbourg : Roger Strelbicki, démineur pour la Paix Comité de Strasbourg : Roger Strelbicki, démineur pour la Paix A 92 ans et après avoir arpenté des terrains d opérations militaires, Roger Strebilcki est toujours debout sur un autre front : le combat

Plus en détail

RÉFORME CONSTITUTIONNELLE Mémorandum du Groupe de Travail des Jeunes pour la Gouvernance et les Droits de l Homme (GTJeunes 2016)

RÉFORME CONSTITUTIONNELLE Mémorandum du Groupe de Travail des Jeunes pour la Gouvernance et les Droits de l Homme (GTJeunes 2016) RÉFORME CONSTITUTIONNELLE 2016 Mémorandum du Groupe de Travail des Jeunes pour la Gouvernance et les Droits de l Homme (GTJeunes 2016) CONSIDÉRANT que les jeunes et adolescents (les moins de 35 ans) représentent

Plus en détail

Monsieur le President,

Monsieur le President, Monsieur le President, Quarante ans apres son entree en vigueur, le TNP se retrouve a la croisee des chemins. Apres plusieurs annees de blocage, et de regressions, nous avons assiste ces derniers mois

Plus en détail

COM (2017) 324 final

COM (2017) 324 final COM (2017) 324 final ASSEMBLÉE NATIONALE QUINZIÈME LÉGISLATURE SÉNAT SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2016-2017 Reçu à la Présidence de l Assemblée nationale le 6 juillet 2017 Enregistré à la Présidence du Sénat

Plus en détail

Susciter la participation des femmes aux décisions en matière de paix et de sécurité : moyens d action pour le Canada

Susciter la participation des femmes aux décisions en matière de paix et de sécurité : moyens d action pour le Canada Susciter la participation des femmes aux décisions en matière de paix et de sécurité : moyens d action pour le Canada Note d information présentée au Comité permanent des affaires étrangères et du développement

Plus en détail

RÉSOLUTION EUROPÉENNE

RÉSOLUTION EUROPÉENNE N 43 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2016-2017 20 décembre 2016 RÉSOLUTION EUROPÉENNE sur la phase I de l approfondissement de l Union économique et monétaire. Est devenue résolution du Sénat, conformément

Plus en détail

I. Questions d organisation et déroulement des débats

I. Questions d organisation et déroulement des débats 22 décembre 2004 Français Original: anglais Commission de la condition de la femme Quarante-neuvième session 28 février 11 mars 2005 Point 3 c) de l ordre du jour provisoire Suivi de la quatrième Conférence

Plus en détail

FRANCOPHONIE DEPARTMENT DE LA FRANCOPHONIE N DIPL/D9/SD2/CS4/DPP YAOUNDE,

FRANCOPHONIE DEPARTMENT DE LA FRANCOPHONIE N DIPL/D9/SD2/CS4/DPP YAOUNDE, REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON Paix-Travail-Patrie Peace-Work-Fatherland --------- --------- MINISTERE MINISTRY DES RELATIONS EXTERIEURES OF EXTERNAL RELATIONS --------- --------- DIRECTION

Plus en détail

OBSERVATOIRE CITOYEN DE DEFENSE DES DROITS DE LA REPUBLIQUE (O.C.D.R) Tél. :

OBSERVATOIRE CITOYEN DE DEFENSE DES DROITS DE LA REPUBLIQUE (O.C.D.R) Tél. : 1 OBSERVATOIRE CITOYEN DE DEFENSE DES DROITS DE LA REPUBLIQUE (O.C.D.R) Tél. : +224 622 097 733 E-mail : observatoirecitoyens@gmail.com Thème : «LA NON TENUE DES ELECTIONS LOCALES, N EST LIEE A AUCUNE

Plus en détail

Aux ministres chargés des relations avec l'unesco

Aux ministres chargés des relations avec l'unesco Réf. : CL/4024 Rev 1 4 août 2013 Objet : Invitation à la 37 e session de la Conférence générale Madame, Monsieur, J'ai l'honneur de porter à votre connaissance, conformément à l article 6, paragraphe 1,

Plus en détail

CHARTE. DES CONSEILS DE QUARTIER DU 12 e ARRONDISSEMENT. Renouvellement des Conseils de quartier : Appel à participation

CHARTE. DES CONSEILS DE QUARTIER DU 12 e ARRONDISSEMENT. Renouvellement des Conseils de quartier : Appel à participation CHARTE DES CONSEILS DE QUARTIER DU 12 e ARRONDISSEMENT + Renouvellement des Conseils de quartier : Appel à participation SOMMAIRE ÉDITO...p.3 CHARTE DES CONSEILS DE QUARTIER...p.4 Préambule...p.5 I. Rôle

Plus en détail

Association Malienne des Droits de l'homme

Association Malienne des Droits de l'homme Séminaire international sur la justice transitionnelle et la réconciliation nationale DISCOURS de Me Moctar MARIKO PRESIDENT DE L AMDH Bamako, 6 Novembre 2014 Chef du Gouvernement Mesdames/Messieurs les

Plus en détail

FR Unie dans la diversité FR A8-0386/2. Amendement. Mercedes Bresso, Elmar Brok, rapporteurs

FR Unie dans la diversité FR A8-0386/2. Amendement. Mercedes Bresso, Elmar Brok, rapporteurs 9.2.2017 A8-0386/2 2 Visa 13 bis (nouveau) vu sa résolution du 19 janvier 2017 sur un socle européen des droits sociaux 1, 1 Textes adoptés de cette date, P8_TA(2017)0010. 9.2.2017 A8-0386/3 3 Considérant

Plus en détail

Réponse du CCRE à la Consultation sur le réexamen du budget de l UE

Réponse du CCRE à la Consultation sur le réexamen du budget de l UE COUNCIL OF EUROPEAN MUNICIPALITIES AND REGIONS CONSEIL DES COMMUNES ET REGIONS D EUROPE Inscrit au registre des représentants d intérêts de la Commission européenne. Numéro d inscription : 81142561702-61

Plus en détail

LOI N /AF.

LOI N /AF. 1 http://www.comores-droit.com LOI N 97-009/AF. Portant Organisation Générale de la Défense -------------- L ASSEMBLEE FEDERALE CONFORMEMENT A L ARTICLE 39 DE LA CONSTITUTION, LA LOI DONTLA TENEUR SUIT:

Plus en détail

La SMLH au conseil général le 29 septembre 2015

La SMLH au conseil général le 29 septembre 2015 La SMLH au conseil général le 29 septembre 2015 Session du 29 septembre 2015 Devenir Français La Défense Nationale Les forces de sécurité Session du 29 septembre 2015 Devenir Français La Défense Nationale

Plus en détail