Rencontres d Endocrinologie Paris-Sud 5 & 6 juillet 2013

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rencontres d Endocrinologie Paris-Sud 5 & 6 juillet 2013"

Transcription

1 Paris-Sud 5 & 6 juillet 2013 Paris, Hôtel Marriott Rive Gauche En partenariat avec : L Université Paris Sud Département de Formation Médicale Continue Groupe d Etude et de Thérapeutique de la Croissance Recherche Endocrinologie Bicêtre La revue Programme détaillé Hôtel Marriott Rive Gauche - 17 Boulevard Saint-Jacques, Paris Programme détaillé disponible sur

2 Vendredi 5 juillet Salle 1 Salle 2 Salle 3 Salle 4 10h00 11h30 12h15 14h30 15h45 16h15 17h15 Conférence Induction de la spermatogenèse Développement sexuel et reproduction après les cancers de l enfance Lecture Les cellules souches au secours del endocrinologie? L actualité du syndrome de Klinefelter Le diagnostic pré-implantatoire : y-a-tildes indications en endocrinologie? La conservation ovarienne Conférence Les nodules thyroidiens des adolescents Formes frustes de dyschondrostéose ou d hypochondroplasie dans les petites tailles «idiopathiques» Le traitement des ostéoporoses de l enfant et de l adolescent Chirurgie bariatrique chez les adolescents Comment rattraper le traitement d une hyperplasie qui échappe aux prescriptions usuelles Traitement des petites tailles non déficitaires en GH autour de la puberté Buffet Déjeuner Traitement du corticosurrénalome par le mitotane Les prolactinomes pendant la grossesse Acromégalies difficiles Les hyperthyroidies sous cordarone Les diabètes de type 1 sans autoanticorps CC Endocrino-Pédiatrie 1, CC Endocrino-Pédiatrie 2, CC Adolescents 3 CC Adulte 4, CC Adulte 5, CC Adolescents 6 CC Endocrino-Pédiatrie 7, CC Endocrino-Pédiatrie 8, CC Adolescents 9 CC Adulte 10, CC Adulte 11, CC Adulte 12 CC Adulte 13, CC Adulte 14, CC Adulte 15 10h30 12h00 14h30 16h00 16h15 17h15 17h45 18h15 6 juillet Salle 1 Salle 2 Salle 3 Salle 4 10h30 12h00 Les hypoparathyroidies et les résistances à la parathormone Conférence scientifique Le foie diabétique de type 2 Quand et comment traiter un retard pubertaire du garçon Le réglage de l insuline : un protocole allégé ambulatoire Les maladies de Cushing difficiles de l adulte et de l enfant Les insensibilités partielles aux androgènes : de l enfance à l âge adulte CC Adulte 16, CC Adulte 17, CC Adulte 18 CC Endocrino-Pédiatrie 19, CC Endocrino-Pédiatrie 20, CC Adolescents21 10h30 12h00 Buffet Déjeuner A quels diabétiques de type 2 faut-il proposer la chirurgie bariatrique? Le traitement des GHD au moment de la transition adolescent-adulte Le traitement du syndrome des ovaires polykystiques de l adolescence à l âge adulte

3 SALLE 1 Vendredi Conférences plénières et tables rondes Modérateurs : Jacques Young et Lise Duranteau, Hôpital de Bicêtre, Le Kremlin Bicêtre -10h00 Conférence. Induction de la spermatogenèse. Un tour d horizon complet. Jacques Young, Hôpital de Bicêtre, Le Kremlin Bicêtre 10h-. Le développement sexuel et la reproduction après les cancers de l enfance. Que sait-on des lendemains des cancers pédiatriques? Médecins d adolescents et d adultes, et épidémiologistes rapportent leur expérience. Lise Duranteau, Hélène Bry, Hôpital de Bicêtre, Le Kremlin Bicêtre / Florent de Vathaire, INSERM IRG, Villejuif 11h30-12h15 Lecture : Les cellules souches au secours de l endocrinologie? On parle beaucoup des thérapies futures fondées sur ces cellules totipotentes. Sabine Costagliola, Hôpital Erasme, Bruxelles, Belgique Modérateurs Hélène Bry et Hervé Fernandez, Hôpital de Bicêtre, Le Kremlin Bicêtre. -14h30 L actualité du syndrome de Klinefelter. Notamment la prise en charge thérapeutique. Jacques Young, Hôpital de Bicêtre, Le Kremlin Bicêtre -15h45. Le diagnostic pré-implantatoire : y-a-t-il des indications en endocrinologie? Alexandra Benachi, Hôpital A. Béclère, Clamart /Jacques Young, Hôpital de Bicêtre, Le Kremlin Bicêtre 16h15-17h15. La conservation ovarienne. Endocrino-gynécologues et chercheurs passent les indications en revue et disent leurs espoirs. Lise Duranteau, Hôpital de Bicêtre, Le Kremlin Bicêtre / Nathalie Massin, CHI, Créteil / Nadine Binart, INSERM, Université Paris Sud 17h15-18h15 Conférence et discussion. Les nodules thyroidiens des adolescents. Un des meilleurs spécialistes internationaux livre son expérience de ces nodules, entre l enfance et l âge adulte Martin Schlumberger, Institut Gustave Roussy, Villejuif Inscription : MEDECINE DIFFUSION 23, rue du départ Paris La revue

4 Modérateurs : Agnès Linglart, Hôpital de Bicêtre, Le Kremlin Bicêtre / Etienne Larger, Hôtel Dieu, Paris. Les hypoparathyroidies et les résistances à la parathormone. Un panorama étiologique complet. Agnès Linglart, Philippe Chanson, Hôpital de Bicêtre, Le Kremlin Bicêtre -12h00 Conférence scientifique. Le foie diabétique de type 2. Pour comprendre le rôle du foie, il faut avoir une vue d ensemble intégrée de la physiologie, des voies métaboliques altérées, des cibles thérapeutiques Jean Girard, Université Paris Descartes, Paris -. A quels diabétiques de type 2 faut-il proposer la chirurgie bariatrique? Quelle est aujourd hui la place des traitements antidiabétiques médicamenteux? Les aspects pratiques d un débat d actualité. Etienne Larger, Hôtel Dieu, Paris / Séverine Ledoux, Hôpital Louis Mourier, Colombes ; François Pattou, CHRU, Lille SALLE 2 Master classes en endocrinologie pédiatrique Vendredi Modérateurs : Pierre Bougnères et Agnès Linglart, Hôpital de Bicêtre, Le Kremlin Bicêtre Faire le diagnostic des formes frustes de dyschondrostéose ou d hypochondroplasie dans les petites tailles «idiopathiques». Il repose sur clinique, radiologie, diagnostic moléculaire. Agnès Linglart, Hôpital de Bicêtre, Le Kremlin Bicêtre / Valérie Merzoug, Hôpital Cochin, Paris -12h00 Le traitement des ostéoporoses de l enfant et de l adolescent. Les pédiatres ne le connaissent pas tous très bien. Agnès Linglart, Hôpital de Bicêtre, Le Kremlin Bicêtre -14h30 Chirurgie bariatrique chez les adolescents. Sleeve-gastrectomie ou anneau pour les grands obèses? Jean-Paul De Filippo, Hôpital de Bicêtre, Le Kremlin Bicêtre / Ibrahim Dagher, Hôpital A. Béclère, Clamart -16h00 Comment rattraper le traitement d une hyperplasie qui échappe aux prescriptions usuelles. Certains enfants ont une maturation osseuse accélérée malgré l hydrocortisone prescrite : des recettes pour rétablir la situation. Pierre Bougnères, Hôpital de Bicêtre, Le Kremlin Bicêtre 16h15-17h15 SALLE 2 Le traitement des petites tailles non déficitaires en GH autour de la puberté. Des protocoles originaux juste avant ou juste après la puberté. Pierre Bougnères, Hôpital de Bicêtre, Le Kremlin Bicêtre Master classes en endocrinologie pédiatrique

5 Quand et comment traiter un retard pubertaire du garçon. Les pédiatres redoutent de diminuer le pronostic de taille, et retardent souvent le traitement des adolescents pour des espoirs de taille non prouvés. Pierre Bougnères, Hôpital de Bicêtre, Le Kremlin Bicêtre -12h00 Le réglage de l insuline : un protocole allégé ambulatoire. L utilisation des glycémies, les conseils à donner en consultation et au téléphone. Une réflexion pratique sur les limites du traitement dit «intensif». Pierre Bougnères, Cécile Bibal, Hôpital de Bicêtre, Le Kremlin Bicêtre / Philippe Lucchini, Mâcon -15h SALLE 3 Vendredi Le traitement des GHD au moment de la transition adolescent-adulte. Poursuivre le traitement? Selon quels critères? Et comment? Philippe Chanson, Pierre Bougnères, Hôpital de Bicêtre, Le Kremlin Bicêtre Master classes et tables rondes en endocrinologie adulte Modérateurs : Philippe Chanson et Peter Kamenicky, Hôpital de Bicêtre, Le Kremlin Bicêtre Traitement du corticosurrénalome par le mitotane. Un oncologue de l institut Gustave Roussy expert de ces tumeurs expose sa pratique. Eric Baudin, Institut Gustave Roussy, Villejuif -12h00 Les prolactinomes pendant la grossesse. Les avis sur les indications thérapeutiques varient beaucoup d un endocrinologue à l autre. L avis d un expert. Philippe Chanson, Hôpital de Bicêtre, Le Kremlin Bicêtre -14h30 Acromégalies difficiles. Les résistances et les indications thérapeutiques vues par un spécialiste. Philippe Chanson, Hôpital de Bicêtre, Le Kremlin Bicêtre -16h00 16h15-17h45 Les hyperthyroidies sous cordarone. La prise en charge et les indications thérapeutiques peuvent rester difficiles notamment en cas de thyrotoxicose. Laurence Leenhardt, Hôpital Pitié-Salpêtrière, Paris Les diabètes de type 1 sans autoanticorps. Comment les détecter et les traiter. Le piège des patients depuis longtemps sous insuline. Adultes et enfants. Etienne Larger, Hôtel Dieu, Paris / Cécile Bibal, Hôpital de Bicêtre, Le Kremlin Bicêtre

6 . Les maladies de Cushing difficiles de l adulte et de l enfant. Cas atypiques, diagnostics difficiles, résistances et récidives. Jacques Young, Anya Rothenbuhler, Hôpital de Bicêtre, Le Kremlin Bicêtre -12h00 -. Les insensibilités partielles aux androgènes : de l enfance à l âge adulte. Les difficultés commencent à la naissance avec le choix du sexe, mais les conséquences de ce choix à long terme restent peu connues. Pierre Bougnères, Jacques Young, Hôpital de Bicêtre, Le Kremlin Bicêtre. Le traitement du syndrome des ovaires polykystiques de l adolescence à l âge adulte. Endocrinologie, poids, hirsutisme, fertilité : autant de conséquences que médecins d adolescents et endocrinologues d adultes doivent connaître. Lise Duranteau, Hôpital de Bicêtre, Le Kremlin Bicêtre / Hélène Bry, CHI, Créteil SALLE 4 Cas cliniques en endocrinologie de l enfant et de l adulte. Animateurs-présentateurs : Anya Rothenbuhler, Peter Kamenicky, Sylvie Salenave, Julie Sarfati, Iva Gueorguieva Vendredi CC Endocrino-Pédiatrie, 1 CC Endocrino-Pédiatrie 2, CC Adolescents 3-12h00 CC Adulte 4, CC Adulte 5, CC Adolescents 6-14h30 CC Endocrino-Pédiatrie 7, CC Endocrino-Pédiatrie 8, CC Adolescents 9-16h00 CC Adulte 10, CC Adulte 11, CC Adulte 12 16h15-17h15 CC Adulte 13, CC Adulte 14, CC Adulte 15 CC Adulte 16, CC Adulte 17, CC Adulte 18-12h00 CC Endocrino-Pédiatrie 19, CC Endocrino-Pédiatrie 20, CC Adolescents 21 Avec le soutien Institutionnel de : Les journées REPS remercient tout particulièrement le laboratoire Ipsen pour son soutien.

Nom : GUIRIMAND Prénom : Nicolas E-mail : nicolas.guirimand@univ-rouen.fr Statut : MCF

Nom : GUIRIMAND Prénom : Nicolas E-mail : nicolas.guirimand@univ-rouen.fr Statut : MCF UFR DES SCIENCES DE L HOMME ET DE LA SOCIETE Département des Sciences de l Éducation Laboratoire CIVIIC- équipe d accueil 2657 Centre de recherches Interdisciplinaires sur les Valeurs les Idées les Identités

Plus en détail

Retard de Croissance Prépubertaire. et Retard Pubertaire Simple. Livret N 10

Retard de Croissance Prépubertaire. et Retard Pubertaire Simple. Livret N 10 Retard de Croissance Prépubertaire et Retard Pubertaire Simple Livret N 10 Guide d accompagnement du Patient Brochure : lecture moyenne 27/04/09 1 Retard de Croissance Prépubertaire et Retard Pubertaire

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 15 mars 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 15 mars 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 15 mars 2006 GLUCOPHAGE 500 mg, comprimé pelliculé Boîte de 30 comprimés - code CIP : 352 816-7 GLUCOPHAGE 850 mg, comprimé pelliculé Boîte de 30 comprimés - code CIP

Plus en détail

Hyperplasie Congénitale des. Glandes Surrénales. Livret N 6

Hyperplasie Congénitale des. Glandes Surrénales. Livret N 6 Hyperplasie Congénitale des Glandes Surrénales Livret N 6 Guide d accompagnement du Patient Brochure : lecture moyenne 23/04/2009 1 Hyperplasie Congénitale des Glandes Surrénales Livret N 6 Cette brochure

Plus en détail

Puberté Quoi de neuf?

Puberté Quoi de neuf? Puberté Quoi de neuf? A. Linglart Avec l aide de V. Merzoug, C. Bouvattier et C. Adamsbaum agnes.linglart@bct.aphp.fr INSERM U986 et endocrinologie et diabétologie pédiatrique, Hôpital Bicêtre-Paris Sud

Plus en détail

Un cas d aménorrhée primaire. Observation interactive

Un cas d aménorrhée primaire. Observation interactive Un cas d aménorrhée primaire Observation interactive Océane née le 1 er octobre 1993 Consulte pour une aménorrhée primaire le 15 juin 2010 à l âge de 16 ans et 8 mois Antécédents : Aînée de 3 enfants Mère

Plus en détail

Espace Malraux 1 boulevard des Bretonnières 37300 Joué-lès-Tours

Espace Malraux 1 boulevard des Bretonnières 37300 Joué-lès-Tours Association des Gynécologues Obstétriciens et Sages-Femmes de la Région Centre - AGOSFRC - Journée Tourangelle et Poitevine de Gynécologie Obstétrique en association avec la XXI ème Journée Régionale Post-Universitaire

Plus en détail

Programme de Recherche INterdisciplinaire sur les Crises et la Protection Sanitaires 15 octobre 2015 Maison de la Chimie PARIS

Programme de Recherche INterdisciplinaire sur les Crises et la Protection Sanitaires 15 octobre 2015 Maison de la Chimie PARIS Séminaire scientifique annuel Université Sorbonne Paris Cité 2015 Programmes de recherche interdisciplinaires Programme de Recherche INterdisciplinaire sur les Crises et la Protection Sanitaires 15 octobre

Plus en détail

11 et 12 MAI 2012. Vendredi 11 MAI 2012

11 et 12 MAI 2012. Vendredi 11 MAI 2012 Xème Congrès de la Société Francophone pour la Rhumatologie & Les Maladies Inflammatoires en Pédiatrie (SOFREMIP) Hôtel Dieu Saint Jacques salle des Pèlerins 2 rue Viguerie Toulouse 11 et 12 MAI 2012 Vendredi

Plus en détail

Chirurgie bariatrique de l adolescent

Chirurgie bariatrique de l adolescent Chirurgie bariatrique de l adolescent P. Tounian 1 Nutrition et Gastroentérologie Pédiatriques Hôpital Trousseau, Paris INSERM 872 Nutriomique, Université Paris 6 Institut de Cardiométabolisme et Nutrition

Plus en détail

Projets Formation. en Oncosexologie en Midi-Pyrénées A chacun sa formation

Projets Formation. en Oncosexologie en Midi-Pyrénées A chacun sa formation Projets Formation en Oncosexologie en Midi-Pyrénées A chacun sa formation DIU d oncosexologie Rationnel Le 3e Plan Cancer prévoit : objectif de formation Faire évoluer les formations et les métiers de

Plus en détail

Plan cancer : la consultation paramédicale d'annonce

Plan cancer : la consultation paramédicale d'annonce DIRECTION DE LA POLITIQUE MEDICALE COMMISSION CANCER AP-HP Et DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES CENTRE DE LA FORMATION ET DU DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES CENTRE DE FORMATION CONTINUE DU PERSONNEL HOSPITALIER

Plus en détail

Programme DPC des infirmiers

Programme DPC des infirmiers Catalogue de formations de la FNFCEPPCS pour l année 2015 Programme DPC des infirmiers Le catalogue peut évoluer en cours d année ; nous vous en tiendrons informés. 1 L INFIRMIER DE CENTRE DE SANTÉ FACE

Plus en détail

Centre Intégré Nord Francilien de prise en charge de l obésité de l adulte et de l enfant. La filière médicale. Pr Paul Valensi

Centre Intégré Nord Francilien de prise en charge de l obésité de l adulte et de l enfant. La filière médicale. Pr Paul Valensi Centre Intégré Nord Francilien de prise en charge de l obésité de l adulte et de l enfant La filière médicale Pr Paul Valensi Prévalence de l obésité par région et son évolution depuis 1997 ObEpi Relation

Plus en détail

GLANDE MAMMAIRE CHEZ LA FILLETTE ET L ADOLESCENTE

GLANDE MAMMAIRE CHEZ LA FILLETTE ET L ADOLESCENTE GLANDE MAMMAIRE CHEZ LA FILLETTE ET L ADOLESCENTE TROIS ÉTAPES ESSENTIELLES dans le développement de la glande mammaire la vie embryonnaire la puberté la lactahon LA PATHOLOGIE est presque toujours BÉNIGNE

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 14 janvier 2004

AVIS DE LA COMMISSION. 14 janvier 2004 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 14 janvier 2004 COSMEGEN 0,5 mg, poudre pour solution injectable Boîte de 1 flacon Laboratoires MERCK SCHARP & DOHME-CHIBRET dactinomycine

Plus en détail

NUTRITIONNISTES, DIÉTÉTICIENS : QUEL AVENIR? LE POINT DE VUE DU NUTRITIONNISTE

NUTRITIONNISTES, DIÉTÉTICIENS : QUEL AVENIR? LE POINT DE VUE DU NUTRITIONNISTE 45 ème J.A.N.D. 28 janvier 2005 NUTRITIONNISTES, DIÉTÉTICIENS : QUEL AVENIR? LE POINT DE VUE DU NUTRITIONNISTE M. Krempf Clinique d Endocrinologie, Maladies Métaboliques et Nutrition - Hôtel Dieu, Nantes.

Plus en détail

1- Module : «Aspects épidémiologiques et économiques de l infertilité du couple»

1- Module : «Aspects épidémiologiques et économiques de l infertilité du couple» Le CEC de Médecine de la Reproduction a été lancé depuis l année scolaire 2007/2008. C est le seul diplôme tunisien qui traite de ce sujet. Le public cible : - Les Résidents en, urologie, endocrinologie

Plus en détail

Certificat interuniversitaire en ENDOCRINOLOGIE DE LA REPRODUCTION (REBIC)

Certificat interuniversitaire en ENDOCRINOLOGIE DE LA REPRODUCTION (REBIC) Certificat interuniversitaire en ENDOCRINOLOGIE DE LA REPRODUCTION (REBIC) Présentation et objectifs La formation en Endocrinologie de la Reproduction «REBIC» a pour but d apporter une connaissance approfondie

Plus en détail

Le diabète MODY 5 chez l enfant

Le diabète MODY 5 chez l enfant Le diabète MODY 5 chez l enfant Jacques Beltrand Endocrinologie et diabétologie pédiatrique, Hôpital Necker Enfants Malades, Paris Le diabète Symptômes + glycémie 2 g/l (moment au hasard) ou Glycémie à

Plus en détail

Plateforme régionale de préservation de la fertilité

Plateforme régionale de préservation de la fertilité Plateforme régionale de préservation de la fertilité Christine Denoual-Ziad Annie Benhaim denoualziad-c@chu-caen.fr benhaim-a@chu-caen.fr En 2008, 7641 nouveaux cas annuels sont diagnostiqués chez l homme

Plus en détail

Plan de Formation des internes et chefs de clinique

Plan de Formation des internes et chefs de clinique Plan de Formation des internes et chefs de clinique Service d Endocrinologie, Diabétologie, Hypertension et Nutrition Département des Spécialités de médecine HUG, Genève Adresse pour la correspondance

Plus en détail

Vers le dictionnaire des APS à visée médicale : Actualités et perspectives

Vers le dictionnaire des APS à visée médicale : Actualités et perspectives Plan de la présentation Vers le dictionnaire des APS à visée médicale : Actualités et perspectives Patrick Magaloff Directeur Dr Gilles Thöni Chargé de mission Journée Maison du Sport Français, Paris,

Plus en détail

PROGRAMME PRÉLIMINAIRE. ème 15 journée de Formation Médicale Continue en Hépatologie

PROGRAMME PRÉLIMINAIRE. ème 15 journée de Formation Médicale Continue en Hépatologie PROGRAMME PRÉLIMINAIRE ème 15 journée de Formation Médicale Continue en Hépatologie CNIT PARIS LA DÉFENSE du 24 au 27 SEPTEMBRE 2014 Photo : Agence Sofiacome Conseil d Administration O. Chazouillères (Président),

Plus en détail

La dimension spirituelle dans le soin : pluralité de regards et de pratiques

La dimension spirituelle dans le soin : pluralité de regards et de pratiques Le laboratoire de Recherche Travail Emploi Santé et la Chaire Santé de Toulouse Business School, en collaboration avec l Institut Catholique de Toulouse organisent les 27 et 28 novembre 2014 une session

Plus en détail

SOIREE INTERVISION Rencontre entre professionnels de la santé hypnopraticiens PROGRAMME 2015 Objectifs : Perfectionnement des pratiques fondé sur le partage de cas cliniques, les échanges d expériences,

Plus en détail

Les diabètes «atypiques»

Les diabètes «atypiques» 6 ème Congrès de la SMGT 13 décembre 2014 Les diabètes «atypiques» Emna Haouat Endocrinologue-AHU Institut National de Nutrition Introduction et intérêt du sujet Diabètes = états d hyperglycémie chronique

Plus en détail

CONTEXTE. Enquête portant sur la qualité de vie des patients atteints d hémophilie A ou B proposée et financée par l InVS;

CONTEXTE. Enquête portant sur la qualité de vie des patients atteints d hémophilie A ou B proposée et financée par l InVS; Surveillance de la qualité de vie des patients hémophiles QV HÉMOPHILIE Coordination de l étude: Pr. Serge BRIANCON Ecole de Santé Publique, Faculté de Médecine de Nancy Service d Epidémiologie et d Evaluation

Plus en détail

Pré-programme Matin : Séance plénière. Matinée animée par Bruno Rougier, journaliste santé France Info.

Pré-programme Matin : Séance plénière. Matinée animée par Bruno Rougier, journaliste santé France Info. Matin : Séance plénière Matinée animée par Bruno Rougier, journaliste santé France Info. 9h30 à 10h mot d accueil Marie-Odile Desana, présidente de Introduction Etude nationale sur les thérapies non médicamenteuses

Plus en détail

XVI èmes Journées Nationales de la Société de Médecine de la Reproduction

XVI èmes Journées Nationales de la Société de Médecine de la Reproduction 1 XVI èmes Journées Nationales de la Société de Médecine de la Reproduction SAINT MALO Le Grand Large-Palais des Congrès 22 et 23 Mai 2014 2 Programme Préliminaire Jeudi 22 Mai 2014 9h45 Accueil des participants

Plus en détail

LES NOUVELLES TECHNOLOGIES DANS LA SANTÉ : LE MEILLEUR DES MONDES À NOTRE PORTÉE?

LES NOUVELLES TECHNOLOGIES DANS LA SANTÉ : LE MEILLEUR DES MONDES À NOTRE PORTÉE? Journée scientifique 2013 lu 4.11.2013 Bâtiment du CHUV Lausanne LES NOUVELLES TECHNOLOGIES DANS LA SANTÉ : LE MEILLEUR DES MONDES À NOTRE PORTÉE? Afin d alléger la lecture des textes, toute désignation

Plus en détail

Table des matières ENDOCRINOLOGIE CHAPITRE 1 RETARD DE CROISSANCE STATURO-PONDÉRAL 19. Module 3. Maturation et vulnérabilité Question n 36

Table des matières ENDOCRINOLOGIE CHAPITRE 1 RETARD DE CROISSANCE STATURO-PONDÉRAL 19. Module 3. Maturation et vulnérabilité Question n 36 Table des matières ENDOCRINOLOGIE CHAPITRE 1 RETARD DE CROISSANCE STATURO-PONDÉRAL 19 Module 3. Maturation et vulnérabilité Question n 36 I. COMPRENDRE LA PHYSIOPATHOLOGIE EN 6 POINTS 19 II. DIAGNOSTIC

Plus en détail

Quel apport de l imagerie dans les traitements anti-angiogéniques?

Quel apport de l imagerie dans les traitements anti-angiogéniques? Quel apport de l imagerie dans les traitements anti-angiogéniques? L Fournier, D Balvay, CA Cuénod Service de radiologie, Hôpital Européen Georges Pompidou Laboratoire de Recherche en Imagerie, Equipe

Plus en détail

présenté par Stéphane Besançon (Directeur programmes ONG Santé Diabète Mali)

présenté par Stéphane Besançon (Directeur programmes ONG Santé Diabète Mali) Diabète Au Mali présenté par Stéphane Besançon (Directeur programmes ONG Santé Diabète Mali) La situation du diabète au Mali - épidémiologie Le diabète est déjà un problème de santé publique au Mali Prévalence

Plus en détail

Société Suisse de Sexologie

Société Suisse de Sexologie 1 er Congrès de la SSS Société Suisse de Sexologie Swiss Society of Sexology La sexologie à l aube de 3 e millénaire 16 et 17 Avril 2010 Hôpitaux Universitaires Genevois (HUG) www.swissexology.com Présentation

Plus en détail

CONFÉRENCE INTERNATIONALE EN SANTÉ MENTALE LE PATIENT-FAMILLE, PARTENAIRE DE SOINS EN SANTÉ MENTALE

CONFÉRENCE INTERNATIONALE EN SANTÉ MENTALE LE PATIENT-FAMILLE, PARTENAIRE DE SOINS EN SANTÉ MENTALE N O AGRÉMENT FORMATION CONTINUE : 11 75 34 103 75 Organisée en collaboration avec : LE PATIENT-FAMILLE, PARTENAIRE DE SOINS EN SANTÉ MENTALE HORAIRE ET LIEU Le mardi 29 avril 2014 - de 8 h 30 à 16 h 15

Plus en détail

AEU de Thérapies Comportementales et Cognitives (Niveau 1)

AEU de Thérapies Comportementales et Cognitives (Niveau 1) AEU de Thérapies Comportementales et Cognitives (Niveau 1) Responsables scientifiques et pédagogiques : Jérôme Palazzolo et Galina Iakimova Jérôme Palazzolo Psychiatre - Psychothérapeute (MD, PhD, HDR)

Plus en détail

éducation thérapeutique

éducation thérapeutique 2es journées d étude en éducation thérapeutique Mardi 24 et mercredi 25 mars 2009 Conseil régional des Pays de la Loire Connaître et échanger sur les programmes d éducation thérapeutique Comprendre et

Plus en détail

SYMBIOSIUM 2014. Françoise Neuhaus et les membres du Comité. Paris, le 30 juin 2014. Chers adhérents, chères familles,

SYMBIOSIUM 2014. Françoise Neuhaus et les membres du Comité. Paris, le 30 juin 2014. Chers adhérents, chères familles, SYMBIOSIUM 2014 Paris, le 30 juin 2014 Chers adhérents, chères familles, Nous avons le plaisir de vous inviter au Symbiosium 2014, le congrès biennal de l association Génération 22, qui aura lieu à Paris

Plus en détail

Table des matières. Connaissances

Table des matières. Connaissances Les auteurs... Avant-propos.... Abréviations... V IX XVII I Connaissances 1 Item 35 UE 2 Contraception.... 3 I. Description et mode d action des différentes classes de contraception hormonale... 3 II.

Plus en détail

Formations Continues en Cliniques psychothérapeutiques

Formations Continues en Cliniques psychothérapeutiques UNIVERSITE LIBRE DE BRUXELLES Formations Continues en Cliniques psychothérapeutiques Systémique Infanto-juvénile Psychanalytique Cognitivo-comportementale Université coordinatrice: Université partenaire:

Plus en détail

Xème Congrès de la Société Francophone pour la Rhumatologie & Les Maladies Inflammatoires en Pédiatrie (SOFREMIP)

Xème Congrès de la Société Francophone pour la Rhumatologie & Les Maladies Inflammatoires en Pédiatrie (SOFREMIP) Xème Congrès de la Société Francophone pour la Rhumatologie & Les Maladies Inflammatoires en Pédiatrie (SOFREMIP) Bureau de la SOFREMIP Bader-Meunier Brigitte, Paris Necker Duquesne Agnès, Bron, Lyon Pillet

Plus en détail

CONGRÈS. Vendredi 10 Décembre 2010 de 7h30 à 18h30

CONGRÈS. Vendredi 10 Décembre 2010 de 7h30 à 18h30 CONGRÈS Vendredi 10 Décembre 2010 de 7h30 à 18h30 Sous la présidence du Professeur Catherine WEIL-OLIVIER Et du Docteur François VIE LE SAGE LA SANTE PUBLIQUE APPARTIENT A TOUS Pavillon Dauphine Place

Plus en détail

Fondation PremUp. Mieux naître pour mieux vivre

Fondation PremUp. Mieux naître pour mieux vivre Fondation PremUp Mieux naître pour mieux vivre Une fondation de coopération scientifique initiée par les pouvoirs publics en 2007 6 membres fondateurs : L Assistance Publique des Hôpitaux de Paris, l Inserm,

Plus en détail

Plan du cours :

Plan du cours : Descriptif d une séquence de formation Plan du cours : 2013 2014 «Pathologie endocrinienne et métabolique» 1. Informations de base - Matière d enseignement: Pathologie endocrinienne et métabolique - Public

Plus en détail

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) Informations pour les adolescentes

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) Informations pour les adolescentes Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) Informations pour les adolescentes Qu est-ce que le SOPK? Quel objectif? Cette brochure vous informe sur les signes, les causes et le traitement du syndrome

Plus en détail

3 ÈME J OURNÉE DE P SYCHO-ONCOLOGIE

3 ÈME J OURNÉE DE P SYCHO-ONCOLOGIE 3 ÈME J OURNÉE DE P SYCHO-ONCOLOGIE INSTITUT DE CANCÉROLOGIE GUSTAVE ROUSSY - INSTITUT CURIE Mardi 3 avril 2007 INSTITUT GUSTAVE ROUSSY ESPACE MAURICE TUBIANA PARIS - VILLEJUIF Edito L attention portée

Plus en détail

Enseignement de la sénologie. M. Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis

Enseignement de la sénologie. M. Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis Enseignement de la sénologie M. Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis Un constat En France pendant les études médicales environ 3 heures sont consacrées au cancer du sein et quasiment aucune

Plus en détail

Puberté: avance, retard Ce qu il ne faut pas faire

Puberté: avance, retard Ce qu il ne faut pas faire Puberté: avance, retard Ce qu il ne faut pas faire Pr Michel Polak Endocrinologie Pédiatrique INSERM U845 Hôpital Necker Enfants Malades. Paris Développement des caractères sexuels secondaires chez la

Plus en détail

Dispositifs Médicaux. Programme et Compte-Rendu. 1 ère Formation Interactive et Personnalisée. Comment Lancer et Développer une Gamme de

Dispositifs Médicaux. Programme et Compte-Rendu. 1 ère Formation Interactive et Personnalisée. Comment Lancer et Développer une Gamme de Société Française des Antioxydants 1 ère Formation Interactive et Personnalisée Comment Lancer et Développer une Gamme de Dispositifs Médicaux Jeudi 28 Novembre 2013, Paris Mercredi 4 Décembre 2013, Paris

Plus en détail

Etude de l existence d éléments anxieux ou dépressifs chez 30 filles présentant une puberté précoce ou avancée

Etude de l existence d éléments anxieux ou dépressifs chez 30 filles présentant une puberté précoce ou avancée Etude de l existence d éléments anxieux ou dépressifs chez 30 filles présentant une puberté précoce ou avancée Soutenance de mémoire du DES de pédiatrie, Fanny RICHARD Vendredi 8 octobre Introduction (1)

Plus en détail

8 OCTOBRE MATIN 9H00-10H00 // OUVERTURE (AUDITORIUM) 10h00-11h30. 10h00-11h30. Atelier sur la prise en charge à domicile après chirurgie ambulatoire

8 OCTOBRE MATIN 9H00-10H00 // OUVERTURE (AUDITORIUM) 10h00-11h30. 10h00-11h30. Atelier sur la prise en charge à domicile après chirurgie ambulatoire 8 OCTOBRE MATIN 08h00 8H00-9H00 // ACCUEIL 09h00 9H00-10H00 // OUVERTURE (AUDITORIUM) SALLE COLBERT SALLE BONAPARTE AUDITORIUM VAUBAN SALLE PUGET SALLE RAIMU 1 SALLE RAIMU 2 ESPACE SHOW CASE-1 ESPACE SHOW

Plus en détail

Le diabète gestationnel

Le diabète gestationnel Le diabète gestationnel Nature du diabète gestationnel Le diabète gestationnel apparait durant la grossesse et disparaît généralement après l accouchement. Dans la plupart des cas, il est trouvé par une

Plus en détail

Renseignements : Secrétariat Dispositif Diabest Tél. 021 923 48 89 www.reseau-sante-haut-leman.ch, rubrique diabétologie

Renseignements : Secrétariat Dispositif Diabest Tél. 021 923 48 89 www.reseau-sante-haut-leman.ch, rubrique diabétologie INFORMATION EN SANTE PUBLIQUE Cours et ateliers DIABEST 2015 Le Dispositif Diabest est composé d un ensemble de professionnels reconnus dans leurs domaines respectifs de spécialisation et proposant différentes

Plus en détail

Programme Scientifique

Programme Scientifique Programme Scientifique L AFTAD est un organisme de FMC Agrément n 100381 Le Congrès Les Journées de l AFTAD donne droit à 12 crédits de FMC au titre de la Formation Présentielle, pour les médecins libéraux

Plus en détail

Le test de dépistage qui a été pratiqué

Le test de dépistage qui a été pratiqué élever CommenT UN enfant ayant une hyperplasie des surrénales Q Le test de dépistage qui a été pratiqué à la maternité a conduit au diagnostic d hyperplasie congénitale des surrénales chez votre bébé.

Plus en détail

- chez le nouveau né, au moment de la puberté où elle disparaît généralement en moins de deux ans.

- chez le nouveau né, au moment de la puberté où elle disparaît généralement en moins de deux ans. DEFINITION La gynécomastie est un développement excessif des seins chez l homme ou l'enfant de sexe masculin, d un seul côté ou des deux côtés, de façon symétrique ou non. La gynécomastie est fréquente:

Plus en détail

Élaboré dans le cadre de la

Élaboré dans le cadre de la Traitements et soins Cancer du sein C O L L E C T I O N Recommandations Outil d aide à la décision Consensus d experts à partir de recommandations internationales Focus sur les indications de la radiothérapie

Plus en détail

Le couple face à la santé et à la maladie I et II

Le couple face à la santé et à la maladie I et II Laboratoire Interdisciplinaire Solidarités, Sociétés, Territoire Centre d anthropologie sociale UMR 5193 Centre Norbert Elias Centre de la Vieille Charité UMR 8562 Réseau des Jeunes Chercheurs Santé et

Plus en détail

Les 11 et 12 septembre 2008 PALAIS DES PAPES AVIGNON. www.complicationsvih.com infos@complicationsvih.com. Programme

Les 11 et 12 septembre 2008 PALAIS DES PAPES AVIGNON. www.complicationsvih.com infos@complicationsvih.com. Programme Les 11 et 12 septembre 2008 Programme PALAIS DES PAPES AVIGNON www.complicationsvih.com infos@complicationsvih.com CONSEIL SCIENTIFIQUE Pr Christine KATLAMA - Paris Pr Jacqueline CAPEAU - Paris Mme Dominique

Plus en détail

Androgènes et fertilité dans le syndrome de Klinefelter

Androgènes et fertilité dans le syndrome de Klinefelter Androgènes et fertilité dans le syndrome de Klinefelter Pr Sophie Christin-Maitre Hôpital Saint-Antoine INSERM U 933 Université Pierre et Marie Curie, Paris Androgènothérapie et fertilité Rôle des androgènes

Plus en détail

Handicap et diagnostic à l aube de la vie: espoir ou dérive? Regards croisés sur le diagnostic préimplantatoire COLLOQUE GRAND PUBLIC

Handicap et diagnostic à l aube de la vie: espoir ou dérive? Regards croisés sur le diagnostic préimplantatoire COLLOQUE GRAND PUBLIC Handicap et diagnostic à l aube de la vie: espoir ou dérive? Regards croisés sur le diagnostic préimplantatoire COLLOQUE GRAND PUBLIC CENTRE DE CONGRÈS ET D EXPOSITIONS BEAULIEU - LAUSANNE MARDI 30 AOÛT

Plus en détail

Vie psychique en cancérologie : quelles recherches?

Vie psychique en cancérologie : quelles recherches? Vie psychique en cancérologie : quelles recherches? _ 10 & 11 décembre 2015 Musée des moulages de l hôpital St. Louis - 1 avenue Claude Vellefaux, 75010 Paris Colloque organisé par : - le CRPMS (Centre

Plus en détail

for Parce que le cancer est la 1ère cause de mortalité des enfants par maladie.

for Parce que le cancer est la 1ère cause de mortalité des enfants par maladie. Imagine for Children without CANCER Imaginons des enfants sans cancer Parce que le cancer est la 1ère cause de mortalité des enfants par maladie. Parce que 1 enfant sur 440 va développer un cancer avant

Plus en détail

Les Comités de Thérapie du Cancer

Les Comités de Thérapie du Cancer Les Comités de Thérapie du Cancer L expérience des sarcomes au CUSM Robert E. Turcotte MD FRCSC Chaire Maurice E. & Marthe Muller Université McGill Professeur titulaire et Directeur, Division de chirurgie

Plus en détail

Programme DPC des chirurgiens-dentistes

Programme DPC des chirurgiens-dentistes Catalogue de formations de la FNFCEPPCS pour l année 2015 Programme DPC des chirurgiens-dentistes Le catalogue peut évoluer en cours d année ; nous vous en tiendrons informés. 1 PÉDODONTIE Enregistré par

Plus en détail

Docteur Brigitte Seradour

Docteur Brigitte Seradour Dépistage du cancer du sein Docteur Brigitte Seradour Pourquoi dépister le cancer du sein? (Selon 10 principes OMS) Il s agit d une maladie grave, fréquente, détectable (phase latente) L examen de dépistage

Plus en détail

Vous accueille et vous informe

Vous accueille et vous informe L équipe de soins Vous accueille et vous informe Endocrinologie, Maladies Osseuses, Génétique et Gynécologie Médicale Professeur Jean-Pierre Salles, Responsable d Equipe Médicale Professeur Maïthé Tauber

Plus en détail

Le fœtus et son image

Le fœtus et son image Le fœtus et son image N Beurret Lepori Février 2014 Sion Le fœtus et son image L échographie fœtale est une technique médicale pour visualiser le fœtus dans le ventre de sa mère, en 2D, en Foetus 3D, en

Plus en détail

Infirmier(e) Le Métier d Infirmier(e) Le Concours. Concours Prépa Santé

Infirmier(e) Le Métier d Infirmier(e) Le Concours. Concours Prépa Santé CP Concours Prépa Santé Optimum : 400 h/an Access : 250 h/an de septembre à mai Infirmier(e) Le Métier d Infirmier(e) Présents à l hôpital dans tous les services, les infirmiers et les infirmières dispensent

Plus en détail

Grossesse, Poids et Nutrition

Grossesse, Poids et Nutrition Service de Gynécologie Obstétrique et service de Nutrition Hôpital de la Pitié-Salpêtrière Grossesse, Poids et Nutrition Si vous avez un problème de poids, voici des conseils pour la préparation et le

Plus en détail

Objectifs de stage en endocrinologie et métabolisme

Objectifs de stage en endocrinologie et métabolisme Objectifs de stage en endocrinologie et métabolisme A. PRÉAMBULE OBJECTIFS GÉNÉRAUX DU PROGRAMME DE RÉSIDENCE a. L'acquisition des connaissances fondamentales nécessaires à la compréhension de la physiopathologie

Plus en détail

Hypothyroïdie du nouveau-né et de l enfant

Hypothyroïdie du nouveau-né et de l enfant Hypothyroïdie du nouveau-né et de l enfant Journée DES Décembre 2010 Docteur Frédérique TIXIER Service endocrinologie et diabétologie pédiatriques Hôpital Femme Mère Enfant Lyon Bron HYPOTHYROÏDIE CONGENITALE

Plus en détail

Diabète gestationnel quel intervenant à quel moment DR Leyre MARTINEZ MEZO Avril 2014

Diabète gestationnel quel intervenant à quel moment DR Leyre MARTINEZ MEZO Avril 2014 Diabète gestationnel quel intervenant à quel moment DR Leyre MARTINEZ MEZO Avril 2014 Notions générales Hyperglycémie diagnostiquée pendant la grossesse 4 % des grossesses, tendance à l augmentation Facteurs

Plus en détail

Helena Mooser Theler, Promotion Santé Valais. Le point de vue d une femme

Helena Mooser Theler, Promotion Santé Valais. Le point de vue d une femme Helena Mooser Theler, Promotion Santé Valais Le point de vue d une femme Le deuxième attribut féminin Un symbole de féminité, de beauté, et d érotisme Est importante pour l intégrité physique Est le type

Plus en détail

Dépistage du cancer du sein en France : identification des femmes à haut risque et modalités de dépistage

Dépistage du cancer du sein en France : identification des femmes à haut risque et modalités de dépistage Dépistage du cancer du sein en France : identification des femmes à haut risque et modalités de dépistage Séminaire Dépistage organisé des cancers 23 juin 2014 Dr Olivier Scemama Adjoint au chef du service

Plus en détail

Inscriptions avant le 14 décembre 2014 sur : www.afero.fr ou email : contact@afero.fr

Inscriptions avant le 14 décembre 2014 sur : www.afero.fr ou email : contact@afero.fr Inscriptions avant le 14 décembre 2014 sur : www.afero.fr ou email : contact@afero.fr 31 ème Réunion scientifique de l AFERO Chambre de Commerce et d'industrie, Nantes Jeudi 15 janvier 2015 8h30 Accueil

Plus en détail

Tendon. Samedi 22 juin 2013 à La Roche sur Yon (85000) Congrès de médecine et de kinésithérapie du sport

Tendon. Samedi 22 juin 2013 à La Roche sur Yon (85000) Congrès de médecine et de kinésithérapie du sport Congrès de médecine et de kinésithérapie du sport A l occasion des 10 ans du Certificat d Etude Complémentaire en Kiné du Sport de NANTES Tendon Le en 2013 Samedi 22 juin 2013 à La Roche sur Yon (85000)

Plus en détail

avoir un enfant après un cancer collection comprendre et agir

avoir un enfant après un cancer collection comprendre et agir Votre conjoint ou vous-même avez été ou êtes traité pour un cancer. Votre désir d enfant est présent mais entre en conflit avec vos inquiétudes liées à la maladie. Vos interrogations sont nombreuses :

Plus en détail

PROGRAMME PRÉLIMINAIRE

PROGRAMME PRÉLIMINAIRE / / / / / PROGRAMME PRÉLIMINAIRE / / / / / / / / / / / / ÉDITO Bienvenue à CODIA 2016! Bernard CHARBONNEL Nantes Michel KOMAJDA Paris L année 2015 a apporté sa moisson de nouvelles informations dans le

Plus en détail

6 èmes RENCONTRES DE LA PROGRAMME. Jeudi 23 et vendredi 24 juin 2016, Paris Espace Saint Martin 199 bis rue Saint Martin, Paris 3 e

6 èmes RENCONTRES DE LA PROGRAMME. Jeudi 23 et vendredi 24 juin 2016, Paris Espace Saint Martin 199 bis rue Saint Martin, Paris 3 e 6 èmes RENCONTRES DE LA Jeudi 23 et vendredi 24 juin 2016, Paris Espace Saint Martin 199 bis rue Saint Martin, Paris 3 e PROGRAMME COMITÉ D ORGANISATION Pr Agnès Linglart, Présidente de la SFEDP Pr Rachel

Plus en détail

Objectif 8 : Réduire les risques de séquelles et de second cancer

Objectif 8 : Réduire les risques de séquelles et de second cancer Objectif 8 : Réduire les risques de séquelles et de second cancer Les progrès réalisés dans le diagnostic et les traitements ont permis d accroître les chances de guérison pour nombre de cancers. Ils n

Plus en détail

De la métrologie standard à la métrologie de super-résolutionrésolution

De la métrologie standard à la métrologie de super-résolutionrésolution Atelier Thématique De la métrologie standard à la métrologie de super-résolutionrésolution Du Mardi 1 er décembre au Jeudi 3 décembre 2015, Bordeaux Proposé par le Groupe de Travail Méthodes de Métrologie

Plus en détail

DEPISTAGE DU CANCER DU SEIN ACTUALITES RADIOLOGIQUES. Dr Sébastien ERRERA, Médecin radiologue Lille

DEPISTAGE DU CANCER DU SEIN ACTUALITES RADIOLOGIQUES. Dr Sébastien ERRERA, Médecin radiologue Lille DEPISTAGE DU CANCER DU SEIN ACTUALITES RADIOLOGIQUES Dr Sébastien ERRERA, Médecin radiologue Lille EPIDEMIOLOGIE 1 K chez la femme : 50000 nouveaux cas / an 1 femme sur 8 concernée! K sein = 30 % des K

Plus en détail

Hyperandrogénies et Hirsutisme

Hyperandrogénies et Hirsutisme Hyperandrogénies et Hirsutisme Hyperandrogénies Définition Généralités : forte prévalence de l hirsutisme 6-8% Rappel Physiopathologique Hyperandrogénies Tissus stéroïdogènes : testis, ovaire et surrénale

Plus en détail

Le diabète gestationnel

Le diabète gestationnel Le diabète gestationnel Nouvelles recommandations de dépistage et de prise en charge Fabienne Viala Carla Chatelet Définitions OMS: «DG = trouble de la tolérance glucidique conduisant à une hyperglycémie

Plus en détail

Bureau de l Amicale des Pédiatres de la Wilaya de Fès

Bureau de l Amicale des Pédiatres de la Wilaya de Fès L AMICALE DES PEDIATRES Bureau de l Amicale des Pédiatres de la Wilaya de Fès LES XI èmes JOURNEES DE PEDIATRIE DE FES Dr. M. MEGZARI : Président Pr. M. HIDA : 1er Vice Président Dr. K. BENSLIMANE : 2ème

Plus en détail

LA PUBERTE NORMALE. Economique : difficultés nutritionnelles, carence d'apport. II/ Les étapes cliniques de la puberté chez la fille

LA PUBERTE NORMALE. Economique : difficultés nutritionnelles, carence d'apport. II/ Les étapes cliniques de la puberté chez la fille LA PUBERTE NORMALE I/ Généralités 1.Définition Période où le corps se transforme physiquement (taille, sexuellement) et où il y a un changement psychologique, affectif, mental. Dure plusieurs années. 2.Age

Plus en détail

La recherche BRAF : intérêts et limites en 2013

La recherche BRAF : intérêts et limites en 2013 La recherche BRAF : intérêts et limites en 2013 Réunion GFPC Paris, décembre 2013 Pr D Damotte Pathologie Hôpitaux universitaires paris centre BRAF: voie MEK / ERK AMM mélanome en 2011 La recherche BRAF

Plus en détail

26 ES RHUMATOLOGIE PRATIQUE CAP 15 JEUDI 2 & VENDREDI 3 FÉVRIER 2012 RENCONTRES DE. www.rhumatologie-pratique.com PARTICIPATION GRATUITE

26 ES RHUMATOLOGIE PRATIQUE CAP 15 JEUDI 2 & VENDREDI 3 FÉVRIER 2012 RENCONTRES DE. www.rhumatologie-pratique.com PARTICIPATION GRATUITE PARTICIPATION GRATUITE 26 ES programme PRÉLIMINAIRE* *sous réserve de modifications RENCONTRES DE RHUMATOLOGIE PRATIQUE JEUDI 2 & VENDREDI 3 FÉVRIER 2012 CAP 15 1-13, quai de Grenelle - Paris 15 e PRÉSIDENT

Plus en détail

Chirurgie de L Obésité. Pr Ibrahim DAGHER

Chirurgie de L Obésité. Pr Ibrahim DAGHER Chirurgie de L Obésité Pr Ibrahim DAGHER Evolution de la Chirurgie Leçon d'anatomie Dr Nicolaes Tulp 1632 La Haye - Mauritshuis Museum Nouvelles technologies chirurgicales Evolution de la Chirurgie Les

Plus en détail

Le diabète de type 2 : quelques points d actualité - 2 partie -

Le diabète de type 2 : quelques points d actualité - 2 partie - 1 Le diabète de type 2 : quelques points d actualité - 2 partie - Jacques LOUIS Service de diabétologie HPMetz Site Belle Isle AMMPPU Metz 10 juin 2014 P1 CAS CLINIQUE 3 ème époque Cette même personne

Plus en détail

CONFÉRENCE DE CONSENSUS

CONFÉRENCE DE CONSENSUS CONFÉRENCE DE CONSENSUS P R O G R A M M E NOMBRES ET OPÉRATIONS : PREMIERS APPRENTISSAGES À L ÉCOLE PRIMAIRE COMMENT APPRENDRE À COMPTER ET À CALCULER? 12 &13 NOVEMBRE 2015 Lycée Buffon 16 boulevard Pasteur

Plus en détail

U E 2015 S F D. En partenariat avec la commission éthique de la Société de Néphrologie. 18 et 19 Juin 2015

U E 2015 S F D. En partenariat avec la commission éthique de la Société de Néphrologie. 18 et 19 Juin 2015 U E 2015 S F D En partenariat avec la commission éthique de la Société de Néphrologie 18 et 19 Juin 2015 É D Université Paris-Diderot Faculté de Médecine Bichat 16, rue Huchard 75018 Paris AMPHI N 2 Jeudi

Plus en détail

Module «Dialogues en Immunologie»

Module «Dialogues en Immunologie» Master 2 ième année Spécialité «Immunologie» Parcours I2P Année universitaire 2014-2015 Module «Dialogues en Immunologie» (6 ECTS) CONFERENCES D OUVERTURE Lundi 3 novembre 14h30-15h30 16h00-17h00 Site

Plus en détail

DIPLÔME UNIVERSITAIRE

DIPLÔME UNIVERSITAIRE CANCER ET QUALITE DE VIE Université Montpellier 1 UFR STAPS Montpellier Centre d accueil et de bien-être pour les femmes atteintes de cancer Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion

Plus en détail

Dématérialisation des archives et métiers de l archiviste Les chantiers du numérique

Dématérialisation des archives et métiers de l archiviste Les chantiers du numérique 11 e Journées des Archives de l Université catholique de Louvain 24-25 mars 2011 Dématérialisation des archives et métiers de l archiviste Les chantiers du numérique Photo : Agrion La dématérialisation

Plus en détail

Préservation de la fertilité. Pr. Catherine POIROT Service de Biologie de la Reproduction Université Paris VI Hôpital Tenon 75020 Paris

Préservation de la fertilité. Pr. Catherine POIROT Service de Biologie de la Reproduction Université Paris VI Hôpital Tenon 75020 Paris Préservation de la fertilité Pr. Catherine POIROT Service de Biologie de la Reproduction Université Paris VI Hôpital Tenon 75020 Paris Préservation de la fertilité n Nécessaire quand risque d infertilité

Plus en détail

2 Les traitements. Les traitements médicamenteux du cancer du sein. Informations-clés

2 Les traitements. Les traitements médicamenteux du cancer du sein. Informations-clés Les traitements médicamenteux du cancer du sein Ce document présente les différents traitements médicamenteux du cancer du sein. Il a pour but d aider les patientes et leurs proches à mieux comprendre:

Plus en détail

Module transversal de Sciences Humaines et Ethique Médicale Année 2011. Professeur Marie CAULI Université d Arbois

Module transversal de Sciences Humaines et Ethique Médicale Année 2011. Professeur Marie CAULI Université d Arbois Module transversal de Sciences Humaines et Ethique Médicale Année 2011 Programme mère-enfant Sciences Humaines et Ethique Médicale Professeur Marie CAULI Université d Arbois Mère-Enfant Ministère des Affaires

Plus en détail