LE PRÉLÈVEMENT À LA SOURCE DE L'IMPÔT SUR LE REVENU

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE PRÉLÈVEMENT À LA SOURCE DE L'IMPÔT SUR LE REVENU"

Transcription

1 SYNTHÈSE D EXPERTS du 6 janvier 2017 LE PRÉLÈVEMENT À LA SOURCE DE L'IMPÔT SUR LE REVENU 1 Revenus concernés et forme du prélèvement À la source Une retenue à la source effectuée par le débiteur pour les salaires et revenus assimilés (pensions, allocations chômage etc.) Un acompte acquitté par le contribuable pour les BIC, BA, BNC, les revenus fonciers et les pensions alimentaires Un taux de prélèvement calculé par l'administration ou un taux proportionnel applicable aux nouveaux contribuables ou sur option du contribuable Obligations déclaratives, changements de situation, création d'un crédit d'impôt spécifique La déclaration annuelle de revenus est maintenue Les changements de situations Possibilité de moduler les prélèvements Le crédit d'impôt "modernisation du recouvrement"... 7 SYNTHÈSE D EXPERTS / JANVIER 2017 // 1

2 Le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu est mis en place à compter du 1 er janvier Il prend la forme d'une retenue à la source pour les salaires ou assimilés, et d'un acompte pour les bénéfices professionnels, les revenus fonciers et les pensions alimentaires. L'essentiel Le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu est mis en place au 1 er janvier Il prend la forme d une retenue à la source effectuée par le débiteur lors du paiement des salaires et revenus assimilés et d'un acompte acquitté par le contribuable pour les bénéfices professionnels, les revenus fonciers et les pensions alimentaires. L administration fiscale calcule pour chaque foyer fiscal le taux du prélèvement. Un taux proportionnel peut s'appliquer notamment lorsque le débiteur ne dispose pas d un taux calculé par l administration fiscale ou sur option du contribuable. Un crédit d'impôt «modernisation du recouvrement» s'applique pour éviter qu'en 2018 les contribuables paient à la fois le prélèvement à la source et les impôts dus au titre des revenus de l'année Ces nouvelles dispositions s'appliquent à compter du 1 er janvier REVENUS CONCERNÉS ET FORME DU PRÉLÈVEMENT À LA SOURCE Le prélèvement à la source s'applique selon des modalités différentes en fonction des revenus visés. 1.1 Une retenue à la source effectuée par le débiteur pour les salaires et revenus assimilés (pensions, allocations chômage etc.) Le prélèvement s'applique sous forme de retenue à la source effectuée par le débiteur lors du paiement des revenus pour les revenus soumis à l'impôt sur le revenu suivant les règles applicables aux salaires, aux pensions ou aux rentes viagères à titre gratuit. Remarque : les montants sont prélevés par les collecteurs (employeurs, caisses de retraite et de retraites complémentaires, Pôle emploi, etc.) et reversés à l'administration fiscale. Par ailleurs, les échanges d'information sont réalisés au moyen de la déclaration sociale nominative (DSN) ou de la déclaration dite "3 en 1". Sont ainsi concernés par la retenue à la source : traitements et salaires, pensions de retraite, allocations de chômage, indemnités journalières maladie, indemnités de licenciement, pour leur partie imposable. Assiette de la retenue à la source : c'est le montant net imposable à l'impôt sur le revenu avant déduction du chef des frais professionnels ou de l'abattement de 10 % sur les pensions et retraites. SYNTHÈSE D EXPERTS / JANVIER 2017 // 2

3 1.2 Un acompte acquitté par le contribuable pour les BIC, BA, BNC, les revenus fonciers et les pensions alimentaires Le prélèvement s'appliquera sous forme d'acomptes acquittés par le contribuable, par douzième au plus tard le 15 de chaque mois de l année, ou sur option par quart au plus tard les 15 février, 15 mai, 15 août et 15 novembre pour les revenus soumis à l'impôt sur le revenu suivant les règles applicables aux revenus professionnels soumis à l impôt sur le revenu, les revenus fonciers, les rentes viagères à titre onéreux ainsi que les pensions alimentaires. Remarque : les montants sont prélevés par l'administration fiscale sur le compte bancaire du contribuable. Sont effectivement concernés par l'acompte : les bénéfices industriels et commerciaux, les bénéfices agricoles, les bénéfices non commerciaux, les revenus fonciers, les rentes viagères à titre onéreux, les pensions alimentaires, les revenus de source étrangère imposables en France suivant les règles applicables aux salaires, aux pensions ou aux rentes viagères. Assiette de l'acompte : c'est, à la date du versement de l'acompte, le montant des bénéfices ou des revenus imposés au barème progressif de l'impôt sur le revenu au titre de la dernière année pour laquelle l'impôt a été établi. pour les BIC, BNC, BA sont retenus les bénéfices calculés selon un régime réel d'imposition, déduction faite des éventuels reports déficitaires, ou un régime forfaitaire d'imposition ; pour les revenus fonciers est retenu le revenu net, déterminé soit dans les conditions de droit commun (loyers moins charges déductibles), sous déduction des déficits fonciers imputables, soit dans les conditions du micro-foncier ; pour les pensions alimentaires, les rentes viagères à titre onéreux, et les revenus de source étrangère imposables en France, sont retenus leurs montants nets imposables à l'impôt sur le revenu. Remarque : les plus-values immobilières, les revenus de capitaux mobiliers, les plus-values de cession de valeurs mobilières, notamment, demeurent exclus du champ d'application du prélèvement à la source. 1.3 Un taux de prélèvement calculé par l'administration ou un taux proportionnel applicable aux nouveaux contribuables ou sur option du contribuable Le taux de prélèvement unique Qu'il s'agisse des revenus faisant l'objet d'une retenue à la source par le débiteur (salaires etc.) ou des revenus faisant l'objet d'un acompte par le contribuable (bénéfices professionnels, revenus fonciers etc.), un taux d'imposition unique (c est-à-dire applicable aux assiettes respectives de retenue à la source et d'acompte), est calculé par l'administration fiscal pour chaque foyer fiscal. SYNTHÈSE D EXPERTS / JANVIER 2017 // 3

4 Ce taux est calculé sur la base des impôts et des revenus : - de N-2 pour le prélèvement relatif à la période de janvier à août et, - de N-1 pour les prélèvements de septembre à décembre. À défaut de données relatives aux revenus et impôts de référence, l'administration peut se servir des données de la dernière année pour laquelle l'impôt a été établi sans pouvoir remonter à une année antérieure à N-3. Le taux de prélèvement est égal au rapport entre le montant de l impôt sur le revenu du foyer fiscal afférent aux revenus entrant dans le champ du prélèvement, sous déduction des crédits d impôt correspondant à ces revenus prévus par les conventions fiscales internationales, et ces mêmes revenus pour leurs montants servant d'assiette à la retenue à la source ou à l'acompte. Remarque: pour le calcul du numérateur (l'ir du foyer fiscal), l impôt sur le revenu est multiplié par le rapport entre les montants nets imposables des revenus relevant du champ du prélèvement, les déficits étant retenus pour une valeur nulle, et le revenu net imposable au barème progressif de l impôt sur le revenu, hors déficits, charges et abattements déductibles du revenu global. Les contribuables mariés ou pacsés peuvent, sur option exercée à tout moment, solliciter l'individualisation du taux de prélèvement du foyer afin de tenir compte de l'écart de revenus pouvant exister. Le taux ainsi individualisé s'appliquera sur les revenus personnels respectifs des intéressés (par exemple les salaires). En revanche, les revenus communs du foyer (par exemple les loyers perçus) demeurent soumis au taux de prélèvement déterminé pour le foyer. Le taux proportionnel Un taux de prélèvement proportionnel (ou taux par défaut ou forfaitaire) frappe le revenu mensuel en fonction de la tranche dans laquelle il se trouve. Ce taux s'applique : De plein droit lorsque le collecteur de la retenue à la source ne dispose pas d'un taux calculé et transmis par l'administration fiscale ; De plein droit, lorsque les revenus servant de base au calcul du taux sont antérieurs à N-3 ; Sur option, par les salariés qui, pour des raisons de confidentialité, ne souhaitent pas que leur employeur soit informé de leur taux de prélèvement. Les contribuables doivent, sans ce cas, calculer et verser eux-mêmes, le complément de retenue à la source qui serait nécessité. Remarque : il existe 3 grilles de taux proportionnels applicables aux contribuables domiciliés respectivement en métropole ; en Guadeloupe, à La Réunion et en Martinique ; et en Guyane et à Mayotte SYNTHÈSE D EXPERTS / JANVIER 2017 // 4

5 Taux proportionnels applicables pour les contribuables domiciliés en métropole : Base mensuelle de prélèvement Taux proportionnel Inférieure ou égale à % De à ,5 % De à ,5 % De à ,5 % De à ,5 % De à ,5 % De à % De à ,5 % De à % De à ,5 % De à % De à % De à % De à % De à % De à % De à % De à % De à % À partir de % Taux proportionnels applicables pour les contribuables domiciliés en Guadeloupe, à La Réunion et en Martinique : Base mensuelle de prélèvement Taux proportionnel Jusqu à % De à ,5 % De à ,5 % De à ,5 % De à ,5 % De à ,5 % De à % De à ,5 % De à % De à ,5 % De à % De à % De à % De à % De à % De à % De à % De à % De à % À partir de % SYNTHÈSE D EXPERTS / JANVIER 2017 // 5

6 Taux proportionnels applicables pour les contribuables domiciliés en Guyane et à Mayotte : Base mensuelle de prélèvement Taux proportionnel Jusqu à % De à ,5 % De à ,5 % De à ,5 % De à ,5 % De à ,5 % De à % De à ,5 % De à % De à ,5 % De à % De à % De à % De à % De à % De à % De à % De à % De à % À partir de % 2 OBLIGATIONS DÉCLARATIVES, CHANGEMENTS DE SITUATION, CRÉATION D'UN CRÉDIT D'IMPÔT SPÉCIFIQUE 2.1 La déclaration annuelle de revenus est maintenue La déclaration annuelle des revenus demeure obligatoire. En effet, cette déclaration permet : La régularisation des retenues et des acomptes payés en cours d'année ; L'imposition des revenus non compris dans le champ du prélèvement (revenus de capitaux mobiliers, plus-values sur cessions de valeurs mobilières) ; La prise en compte des réductions et des crédits d'impôt. Le prélèvement effectué par le débiteur ou acquitté par le contribuable s impute sur l impôt sur le revenu dû par ce dernier au titre de l année au cours de laquelle il a été effectué. S il excède l impôt dû, l excédent est restitué par l'administration. À l'inverse, en cas de solde d'impôt restant dû par le contribuable, cet excédent est prélevé par l'administration ou, s'il excède 300, recouvré par prélèvements mensuels d égal montant à partir du deuxième mois qui suit la mise en recouvrement du rôle. 2.2 Les changements de situations Le taux de prélèvement est susceptible d'être modifié dans les cas suivants : SYNTHÈSE D EXPERTS / JANVIER 2017 // 6

7 mariage ou conclusion d un pacte civil de solidarité ; décès de l un des conjoints ou de l un des partenaires liés par un pacte civil de solidarité soumis à imposition commune ; divorce, rupture d un pacte civil de solidarité ; augmentation des charges de famille résultant d une naissance, d une adoption ou du recueil d un enfant mineur. Remarque : de tels changements de situation doivent être déclarés à l administration fiscale par les contribuables concernés dans un délai de soixante jours. L'administration, dans ce cas, calcule le taux en appliquant le mode de calcul de droit commun, le taux ainsi calculé s'appliquant à compter du troisième mois suivant celui au cours duquel le changement de situation a été signalé à l'administration fiscale. 2.3 Possibilité de moduler les prélèvements Le contribuable peut moduler à la hausse ou à la baisse les prélèvements de retenues à la source ou d'acomptes pour tenir compte des évolutions de ses revenus étant précisé que si la modulation est motivée par un changement de situation, ce changement de situation doit d'abord être déclaré auprès de l'administration fiscale. Remarque : La modulation à la baisse du prélèvement n est possible que si le montant du prélèvement calculé d'après les revenus estimés sous sa responsabilité par le contribuable pour l année en cours est inférieur de plus de 10 % et de plus de 200 au montant du prélèvement que le contribuable supporterait en l absence de cette modulation. 2.4 Le crédit d'impôt "modernisation du recouvrement" Un crédit d'impôt «modernisation du recouvrement» (CIMR) égal au montant de l impôt sur le revenu dû au titre de l année 2017 est créé pour éviter qu'en 2018, les contribuables paient à la fois le prélèvement et les impôts dus au titre de leurs revenus de Remarque : le CIMR est égal au montant de l impôt sur le revenu dû au titre de l année 2017 multiplié par le rapport entre les montants nets imposables des revenus non exceptionnels, les déficits étant retenus pour une valeur nulle, et le revenu net imposable au barème progressif de l impôt sur le revenu, hors déficits, charges et abattements déductibles du revenu global. Le montant obtenu est diminué des crédits d impôt prévus par les conventions fiscales internationales. Seuls les revenus non exceptionnels entrant dans le champ du prélèvement perçus ou réalisés en 2017, donnent lieu au crédit d impôt «modernisation du recouvrement». Sont considérés comme des revenus non exceptionnels : Traitements et salaires : montants nets imposables suivant les règles applicables aux salaires, aux pensions ou aux rentes viagères, à l'exception notamment des indemnités de licenciement ; Des prestations de retraite servies sous forme de capital, ou plus généralement des revenus qui, par nature, ne sont pas susceptibles d être recueillis annuellement ; Revenus fonciers : revenus fonciers nets imposables retenus à proportion de la part de certaines recettes foncières dans le total des recettes foncières de l année 2017 ; SYNTHÈSE D EXPERTS / JANVIER 2017 // 7

8 BIC, BNC, BA : revenus de 2017 déterminés comme pour l'assiette de la retenue à la source mais dans la limite du plus faible des deux montants suivants : revenus de 2017 avant abattements relatifs aux entreprises nouvelles et le plus élevé des bénéfices imposables au titre des années 2014, 2015 ou 2016, déterminé selon les mêmes règles avant abattements entreprises nouvelles ; Revenus des dirigeants: montants des salaires 2017 dans la limite du plus faible des deux montants suivants : montant net imposable au titre de l année 2017 ou le plus élevé des salaires nets imposables au titre des années 2014, 2015 ou POUR EN SAVOIR PLUS Loi n du 29 décembre 2016 de finances pour 2017, article 60 Site internet dédié du Ministère de l économie et des finances SYNTHÈSE D EXPERTS / JANVIER 2017 // 8

Un prélèvement à la source pour les revenus salariaux

Un prélèvement à la source pour les revenus salariaux Prélèvement à la source : effectif en 2018! Sources : Fiche rédigée par l équipe éditoriale de WebLex Dernière vérification de la fiche : 06/01/2017 Dernière mise à jour de la fiche : 06/01/2017 Loi de

Plus en détail

BSPI INFOS. Prélèvement à la source Projet de la Loi de Finances 2017 B.S.P.I

BSPI INFOS. Prélèvement à la source Projet de la Loi de Finances 2017 B.S.P.I Octobre 2016 BSPI INFOS B.S.P.I FIN AN CE Prélèvement à la source Projet de la Loi de Finances 2017 30, avenue François Lascour 84130 Le Pontet : 04 90 32 35 41 : 06 20 64 42 71 secretariat@bspifinance.com

Plus en détail

Prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu : qu'est-ce qui est prévu?

Prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu : qu'est-ce qui est prévu? Prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu : qu'est-ce qui est prévu? Publié le 07 avril 2017 Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre) Le prélèvement à la source de

Plus en détail

LE CHAMP D APPLICATION

LE CHAMP D APPLICATION LE CHAMP D APPLICATION Une réforme du recouvrement de l'impôt et non pas une réforme fiscale. Le prélèvement sera calculé pour chaque foyer sur la base d'un taux propre. L'impôt sera versé soit par le

Plus en détail

LE PRÉLÈVEMENT A LA SOURCE. Animée par Bernard CHAUMONT, Responsable fiscal Cerfrance Seine-Normandie Février 2017

LE PRÉLÈVEMENT A LA SOURCE. Animée par Bernard CHAUMONT, Responsable fiscal Cerfrance Seine-Normandie Février 2017 LE PRÉLÈVEMENT A LA SOURCE Animée par Bernard CHAUMONT, Responsable fiscal Cerfrance Seine-Normandie Février 2017 Prélèvement à la Source 01 02 03 04 Présentation générale et cadre législatif Calcul du

Plus en détail

LE PRÉLÈVEMENT A LA SOURCE

LE PRÉLÈVEMENT A LA SOURCE ISSN 1769-4000 N 34 - FISCAL n 4 Sur www.fntp.fr le 2 février 2017 Abonnez-vous LE PRÉLÈVEMENT A LA SOURCE L essentiel Annoncée par le Président de la République en mai 2015, la mise en œuvre du prélèvement

Plus en détail

CARREFOUR du PATRIMOINE

CARREFOUR du PATRIMOINE CARREFOUR du PATRIMOINE Section Propriétaires Ruraux Lundi 19 Juin 2017 Dernières Actualités Impôt sur la fortune immobilière Seraient exclus du patrimoine taxable de l'isf : les placements financiers

Plus en détail

A. AMENAGEMENT DU BAREME.

A. AMENAGEMENT DU BAREME. G IR BOI 5 B-3-02 N 18 du 25 JANVIER 2002 IMPOT SUR LE. DISPOSITIONS GENERALES, LIQUIDATION DE L IMPOT. COMMENTAIRE DE L ARTICLE 2 DE LA LOI DE FINANCES POUR 2002 (LOI N 2001-1275 DU 28 DECEMBRE 2001,

Plus en détail

GUIDE CFTC DES IMPÔTS 2009

GUIDE CFTC DES IMPÔTS 2009 IMPÔTS LEXIQUE A Abattement : Somme forfaitaire qui est déduite des revenus. Par exemple, les personnes âgées de plus de 65 ans ou invalides sous certaines conditions bénéficient d un abattement de 2 266

Plus en détail

Contribution sociale généralisée (CSG) et Contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS)

Contribution sociale généralisée (CSG) et Contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) 1 / 5 Contribution sociale généralisée (CSG) et Contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) 19/05/2016 La CSG est un prélèvement de nature fiscale mais dont l objet est social, il s est substitué,

Plus en détail

JANVIER 2017 N 1 FISCAL GESTION SOCIAL SOMMAIRE

JANVIER 2017 N 1 FISCAL GESTION SOCIAL SOMMAIRE JANVIER 2017 N 1 FISCAL GESTION SOCIAL SOMMAIRE FISCAL : * suppression de la note manuscrite pour les dépenses de restaurant * ce qu il faut savoir sur le prélèvement à la source SOCIAL : Les amendes des

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1. La fiscalité des entreprises. 1 Le champ d application 19

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1. La fiscalité des entreprises. 1 Le champ d application 19 Présentation 3 PARTIE 1 La fiscalité des entreprises Chapitre 1 La TVA 19 1 Le champ d application 19 Les assujettis et les redevables 19 Les opérations imposables 19 Les opérations exonérées 20 2 La territorialité

Plus en détail

BAREME DES PARTICIPATIONS FAMILIALES dans les équipements d'accueil de jeunes enfants Application : 1 er janvier 2017

BAREME DES PARTICIPATIONS FAMILIALES dans les équipements d'accueil de jeunes enfants Application : 1 er janvier 2017 ANNEXE 1 BAREME DES PARTICIPATIONS FAMILIALES dans les équipements d'accueil de jeunes enfants Application : 1 er janvier 2017 1 enfant 2 enfants 3 enfants 4 enfants Accueil collectif - taux d'effort horaire

Plus en détail

SOMMAIRE PARTIE 1. La fiscalité des entreprises. Chapitre 1 La TVA 19. Présentation 3. 1 Le champ d application La territorialité 21

SOMMAIRE PARTIE 1. La fiscalité des entreprises. Chapitre 1 La TVA 19. Présentation 3. 1 Le champ d application La territorialité 21 Présentation 3 PARTIE 1 La fiscalité des entreprises Chapitre 1 La TVA 19 1 Le champ d application 19 Les assujettis et les redevables 19 Les opérations imposables 19 Les opérations exonérées 20 2 La territorialité

Plus en détail

Note commune N 19/ 2014

Note commune N 19/ 2014 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES DIRECTION GENERALE DES ETUDES ET DE LA LEGISLATION FISCALES Note commune N 19/ 2014 Objet : Commentaire des dispositions des articles 28 à

Plus en détail

NOTE D INFORMATION 2012/13 du 17 septembre IR : Contribution sur les hauts revenus

NOTE D INFORMATION 2012/13 du 17 septembre IR : Contribution sur les hauts revenus BO 5 l-2-12, instruction du 03/08/2012 NOTE D INFORMATION 2012/13 du 17 septembre 2012 IR : Contribution sur les hauts revenus En résumé: - La contribution est due par les célibataires, veufs, séparés

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE PRÉLÈVEMENT À LA SOURCE

TOUT SAVOIR SUR LE PRÉLÈVEMENT À LA SOURCE TOUT SAVOIR SUR LE PRÉLÈVEMENT À LA SOURCE SERVICES COMPTABLES ET PAIE fich e de paie JUILLET 2017 DGFiP Ce document présente le prélèvement à la source tel qu il a été défini dans la loi de Finances 2017.

Plus en détail

La fiscalité des particuliers

La fiscalité des particuliers KIT FISCALITÉ 2016-2017 SEFI-ARNAUD-FRANEL.COM La fiscalité des particuliers 2016-2017 QCM 25 questions-réponses Questions 1 - Le barème de l impôt sur le revenu comprend : 1 3 tranches ; 2 4 tranches

Plus en détail

Estimation de votre impôt sur les revenus 2013

Estimation de votre impôt sur les revenus 2013 Estimation de votre impôt sur les revenus 213 Synthèse des données et résultats Données de votre simulation Nombre de parts 2 Revenus net catégoriels Traitements et salaires, pensions et rentes viagères

Plus en détail

UFR 06 Séminaire fiscalité appliquée /20181

UFR 06 Séminaire fiscalité appliquée /20181 UFR 06 Séminaire fiscalité appliquée - 2017/20181 2 Loi de finances 2018 : Modifications pour les RCM 3 4 PFU Dividendes Intérêts Plus values mobilières 2017 2018 IR progressif - après abattement 40% -

Plus en détail

DECLARATION (À établir en deux exemplaires) IMPOT SUR LE REVENU DES PERSONNES PHYSIQUES Année : I Identification du contribuable, Chef de famille

DECLARATION (À établir en deux exemplaires) IMPOT SUR LE REVENU DES PERSONNES PHYSIQUES Année : I Identification du contribuable, Chef de famille REPUBLIQUE GABONAISE MINISTERE DE L ECONOMIE, DU COMMERCE, DE L INDUSTRIE ET DU TOURISME ---------------- DIRECTION GENERALE DES IMPOTS BP 37 / 45 Libreville Tel : 79.53.76 ou 79.53.77 ID 06 Date de réception

Plus en détail

CHAPITRE 3 DÉDUCTIBILITÉ PARTIELLE DE LA CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) SUR CERTAINS REVENUS DU PATRIMOINE [DB 5B23]

CHAPITRE 3 DÉDUCTIBILITÉ PARTIELLE DE LA CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) SUR CERTAINS REVENUS DU PATRIMOINE [DB 5B23] CHAPITRE 3 DÉDUCTIBILITÉ PARTIELLE DE LA CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) SUR CERTAINS REVENUS DU PATRIMOINE [DB 5B23] Références du document 5B23 Date du document 01/09/99 Annotations CHAPITRE 3

Plus en détail

L application du prélèvement à la source

L application du prélèvement à la source L application du prélèvement à la source Jean-Pierre Cossin, Conseiller maître honoraire à la Cour des comptes, Professeur associé à l Université de Créteil Val-de-Marne Laurent Benoudiz, Expert-comptable,

Plus en détail

DECLARATION (À établir en deux exemplaires) IMPOT SUR LE REVENU DES PERSONNES PHYSIQUES (ASSISTANTS TECHNIQUES) Année :

DECLARATION (À établir en deux exemplaires) IMPOT SUR LE REVENU DES PERSONNES PHYSIQUES (ASSISTANTS TECHNIQUES) Année : REPUBLIQUE GABONAISE MINISTERE DE L ECONOMIE, DU COMMERCE, DE L INDUSTRIE ET DU TOURISME ---------------- DIRECTION GENERALE DES IMPOTS BP 37 / 45 Libreville Tel : 79.53.76 ou 79.53.77 Date de réception

Plus en détail

Table des matières PARTIE I ÉLÉMENTS DE LA THÉORIE GÉNÉRALE DE L IMPÔT LISTE DES ABRÉVIATIONS... 7 INTRODUCTION... 9

Table des matières PARTIE I ÉLÉMENTS DE LA THÉORIE GÉNÉRALE DE L IMPÔT LISTE DES ABRÉVIATIONS... 7 INTRODUCTION... 9 Table des matières LISTE DES ABRÉVIATIONS... 7 INTRODUCTION... 9 PARTIE I ÉLÉMENTS DE LA THÉORIE GÉNÉRALE DE L IMPÔT CHAPITRE I : LA NOTION D IMPÔT... 13 SECTION 1 : LA DÉFINITION JURIDIQUE DE L'IMPÔT...

Plus en détail

Aller dans la rubrique «particuliers» puis rubrique «vos préoccupations» puis rubrique «vivre hors de France».

Aller dans la rubrique «particuliers» puis rubrique «vos préoccupations» puis rubrique «vivre hors de France». FISCALITE DES RETRAITES FRANCAIS RESIDANT AU MAROC LES ADRESSES À RETENIR www.impots.gouv.fr Aller dans la rubrique «particuliers» puis rubrique «vos préoccupations» puis rubrique «vivre hors de France».

Plus en détail

IR - Contribution exceptionnelle sur les hauts revenus

IR - Contribution exceptionnelle sur les hauts revenus Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-IR-CHR-20121127 IR - Contribution exceptionnelle sur les hauts revenus Positionnement

Plus en détail

SOMMAIRE PARTIE 1. La fiscalité des entreprises

SOMMAIRE PARTIE 1. La fiscalité des entreprises Présentation 3 PARTIE 1 La fiscalité des entreprises Chapitre 1 La fiscalité sur les actes juridiques des entreprises 19 1 Généralités sur les actes 19 2 Le coût de l enregistrement 20 Chapitre 2 Les impôts

Plus en détail

PRELEVEMENT A LA SOURCE DE L'IMPOT SUR LE REVENU - Présentation du projet de réforme - Septembre 2016

PRELEVEMENT A LA SOURCE DE L'IMPOT SUR LE REVENU - Présentation du projet de réforme - Septembre 2016 PRELEVEMENT A LA SOURCE DE L'IMPOT SUR LE REVENU Présentation du projet de réforme Septembre 2016 1. Sommaire 1 Les objectifs et les principes de la réforme 2 Le champ des revenus concernés 3 Le calcul

Plus en détail

CHAPITRE 3 AVANTAGES FISCAUX ACCORDÉS À CERTAINS ADHÉRENTS DES CENTRES DE GESTION AGREES (CF. ÉGALEMENT 5 J) [DB 4F23]

CHAPITRE 3 AVANTAGES FISCAUX ACCORDÉS À CERTAINS ADHÉRENTS DES CENTRES DE GESTION AGREES (CF. ÉGALEMENT 5 J) [DB 4F23] CHAPITRE 3 AVANTAGES FISCAUX ACCORDÉS À CERTAINS ADHÉRENTS DES CENTRES DE GESTION AGREES (CF. ÉGALEMENT 5 J) [DB 4F23] Références du document 4F23 Date du document 07/07/98 CHAPITRE 3 AVANTAGES FISCAUX

Plus en détail

TAX AND CHAT 2 OCTOBRE 2012

TAX AND CHAT 2 OCTOBRE 2012 TAX AND CHAT 2 OCTOBRE 2012 PROJET LOI DE FINANCES 2013 2 I. Fiscalité des entreprises Plafonnement de la déductibilité des intérêts d emprunt Modification du calcul de la quote-part de frais et charges

Plus en détail

RÉFORME DU BARÊME DE L IMPÔT SUR LE REVENU (IR 2007 REVENUS 2006)

RÉFORME DU BARÊME DE L IMPÔT SUR LE REVENU (IR 2007 REVENUS 2006) RÉFORME DU BARÊME DE L IMPÔT SUR LE REVENU (IR 2007 REVENUS 2006) Situation actuelle 1. Les revenus, à l exception des plus-values imposées à un taux proportionnel et des revenus soumis au prélèvement

Plus en détail

La contribution exceptionnelle sur les hauts revenus

La contribution exceptionnelle sur les hauts revenus La contribution exceptionnelle sur les hauts revenus Publié le 16 juin 2015 - Dernière mise à jour le 22 juin 2017 Champ d'application de la contribution FICHE PRATIQUE La contribution exceptionnelle sur

Plus en détail

A- MONTANT ET LIMITES DES RÉDUCTIONS POUR CHARGES DE FAMILLE

A- MONTANT ET LIMITES DES RÉDUCTIONS POUR CHARGES DE FAMILLE RÉDUCTIONS D IMPÔT I REDUCTIONS POUR CHARGE DE FAMILLE A- MONTANT ET LIMITES DES RÉDUCTIONS POUR CHARGES DE FAMILLE Les dispositions de l article 74 du C.G.I prévoient des réductions pour charges de famille

Plus en détail

Le prélèvement à la source : un choc de complexité

Le prélèvement à la source : un choc de complexité Le prélèvement à la source : un choc de complexité Albéric de Montgolfier, rapporteur général de la commission des finances Jeudi 3 novembre 2016 Le prélèvement à la source : une idée ancienne Le projet

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 5 B-6-03 N 16 du 27 JANVIER 2003 IMPOT SUR LE REVENU. DISPOSITIONS GENERALES, LIQUIDATION DE L IMPOT. COMMENTAIRE DE L ARTICLE 2 DE LA LOI DE

Plus en détail

A. Imposition des contribuables passibles de l impôt sur le revenu. B. Territorialité de la contribution

A. Imposition des contribuables passibles de l impôt sur le revenu. B. Territorialité de la contribution G / Indices I IR contribut excep Instruction du 3 août 2012 BOI 5 L-2-12 CONTRIBUTION EXCEPTIONNELLE SUR LES HAUTS REVENUS. COMMENTAIRES DE L ARTICLE 2 DE LA LOI DE FINANCES POUR 2012 (N 2011-1977 DU 28

Plus en détail

IR Crédits d'impôt en faveur des bailleurs qui souscrivent des assurances contre les impayés de loyers

IR Crédits d'impôt en faveur des bailleurs qui souscrivent des assurances contre les impayés de loyers Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-IR-RICI-320-20120912 DGFIP IR Crédits d'impôt en faveur des bailleurs qui

Plus en détail

I. Législation fiscale en vigueur jusqu au 31 décembre En ce qui concerne les modalités de calcul de l'impôt sur le revenu

I. Législation fiscale en vigueur jusqu au 31 décembre En ce qui concerne les modalités de calcul de l'impôt sur le revenu L article 14 de la loi n 2016-78 du 17 décembre 2016 portant loi de finances pour l année 2017 a prévu des dispositions visant l'allégement de la charge fiscale des personnes physiques à faible revenu

Plus en détail

IR - Contribution exceptionnelle sur les hauts revenus

IR - Contribution exceptionnelle sur les hauts revenus Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-IR-CHR-20150605 DGFIP IR - Contribution exceptionnelle sur les hauts revenus

Plus en détail

SOUS-SECTION 3 PLAFONNEMENT DES EFFETS DU QUOTIENT FAMILIAL [DB 5B3123]

SOUS-SECTION 3 PLAFONNEMENT DES EFFETS DU QUOTIENT FAMILIAL [DB 5B3123] SOUS-SECTION 3 PLAFONNEMENT DES EFFETS DU QUOTIENT FAMILIAL Références du document 5B3123 Date du document 01/09/99 D. MODALITÉS DE CALCUL DU PLAFONNEMENT I. Détermination de l'impôt à plafonner 17La cotisation

Plus en détail

Bénéfice imposable à l'ir ou à l'is?

Bénéfice imposable à l'ir ou à l'is? Bénéfice imposable à l'ir ou à l'is? Publié le 23 octobre 2012 - Dernière mise à jour le 25 février 2017 Les principes FICHE PRATIQUE Les revenus des particuliers sont soumis à l impôt sur le revenu. Les

Plus en détail

Notice comment remplir

Notice comment remplir MINISTERE DES FINANCES DIRECTION GENERALE DES IMPOTS Notice comment remplir LA DECLARATION DES BENEFICES LA DECLARATION DES BENEFICES NON COMMERCIAUX (BNC) (G N 13) (Régime de la déclaration contrôlée)

Plus en détail

REGIME FISCAL ET SOCIAL DES ATTRIBUTIONS GRATUITES D ACTIONS - RESIDENTS FISCAUX FRANÇAIS - PLANS QUALIFIES

REGIME FISCAL ET SOCIAL DES ATTRIBUTIONS GRATUITES D ACTIONS - RESIDENTS FISCAUX FRANÇAIS - PLANS QUALIFIES REGIME FISCAL ET SOCIAL DES ATTRIBUTIONS GRATUITES D ACTIONS - RESIDENTS FISCAUX FRANÇAIS - PLANS QUALIFIES Le régime exposé ci-après est applicable aux seules actions gratuites attribuées, par des sociétés

Plus en détail

SOMMAIRE. Réforme fiscale : le particulier Nouveau barème IR Bouclier fiscal Donations successions

SOMMAIRE. Réforme fiscale : le particulier Nouveau barème IR Bouclier fiscal Donations successions SOMMAIRE Réforme fiscale : le particulier Nouveau barème IR Bouclier fiscal Donations successions Réforme fiscale : l'entreprise IFA Crédit d'impôt recherche Taxe professionnelle Dépréciation des titres

Plus en détail

UE 4 - DROIT FISCAL Niveau L : 150 heures - 12 ECTS. 1. Introduction générale au droit fiscal (5 heures)

UE 4 - DROIT FISCAL Niveau L : 150 heures - 12 ECTS. 1. Introduction générale au droit fiscal (5 heures) UE 4 - DROIT FISCAL Niveau L : 150 heures - 12 ECTS 1. Introduction générale au droit fiscal (5 heures) Le pouvoir de prélever l impôt est inscrit dans la Constitution. En pratique cependant, les impôts

Plus en détail

Les revenus distribués : distributions officielles et officieuses (cours)

Les revenus distribués : distributions officielles et officieuses (cours) Les revenus distribués : distributions officielles et officieuses (cours) Table des matières Table des matières... 2 Introduction... 3 I Les distributions officielles... 4 Le régime juridique et comptable

Plus en détail

Transmission à titre gratuit d'une entreprise

Transmission à titre gratuit d'une entreprise Transmission à titre gratuit d'une entreprise Publié le 05 septembre 2016 FICHE PRATIQUE Les droits de mutation à titre gratuit Après avoir abordé les règles d'imposition aux droits de mutation à titre

Plus en détail

Cas pratique FER. Elle est mariée à Monsieur FER Roland qui exerce la profession d agent de maintenance à la Région.

Cas pratique FER. Elle est mariée à Monsieur FER Roland qui exerce la profession d agent de maintenance à la Région. Cas pratique FER Mme. FER Lucie est chef d entreprise. Elle détient 90% d une SARL TRIDENT assujettie à l impôt sur les sociétés et dont le siège est à MONTPELLIER. Elle en est la gérante. Elle est mariée

Plus en détail

REGIME FISCAL ET SOCIAL DES OPTIONS SUR TITRES - RESIDENTS FISCAUX FRANÇAIS PLANS QUALIFIES

REGIME FISCAL ET SOCIAL DES OPTIONS SUR TITRES - RESIDENTS FISCAUX FRANÇAIS PLANS QUALIFIES REGIME FISCAL ET SOCIAL DES OPTIONS SUR TITRES - RESIDENTS FISCAUX FRANÇAIS PLANS QUALIFIES Le régime exposé ci-après est applicable aux seules options sur titres attribuées, par des sociétés françaises,

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 14 JUIN E-6-11

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 14 JUIN E-6-11 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 14 JUIN 2011 6 E-6-11 CONTRIBUTION ECONOMIQUE TERRITORIALE. PLAFONNEMENT EN FONCTION DE LA VALEUR AJOUTEE. (C.G.I., art. 1647 B sexies ) NOR : ECE

Plus en détail

Imposition des pensions de source française perçues par une personne qui réside aux Etats-Unis ou au Canada

Imposition des pensions de source française perçues par une personne qui réside aux Etats-Unis ou au Canada Imposition des pensions de source française perçues par une personne qui réside aux Etats-Unis ou au Canada Ce document vous concerne si vous êtes un résident des Etats-Unis ou du Canada et que vous percevez

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 5 B-11-08 N 28 du 4 mars 2008 IMPOT SUR LE REVENU. DISPOSITIONS GENERALES. LIQUIDATION DE L IMPOT. COMMENTAIRE DE L ARTICLE 2 DE LA LOI DE FINANCES

Plus en détail

LA FISCALITE EN ALLEMAGNE. Les personnes physiques résidentes d Allemagne sont imposables à raison de leur revenu mondial.

LA FISCALITE EN ALLEMAGNE. Les personnes physiques résidentes d Allemagne sont imposables à raison de leur revenu mondial. DIRECTION DE LA LÉGISLATION FISCALE SOUS-DIRECTION E - BUREAU E 2 TELEDOC 568 : C. Thébault : 89.223 : 89.690 N : 2006000771 FE 12/2006 PARIS, LE LA FISCALITE EN ALLEMAGNE I - L imposition des personnes

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 5 B-8-04 N 37 du 25 FEVRIER 2004 IMPOT SUR LE REVENU. DISPOSITIONS GENERALES, LIQUIDATION DE L IMPOT. COMMENTAIRE DE L ARTICLE 2 DE LA LOI DE

Plus en détail

La fiscalité des médecins: BNC et SELARL

La fiscalité des médecins: BNC et SELARL La fiscalité des médecins: BNC et SELARL Publié le 30 novembre 2016 - Dernière mise à jour le 30 novembre 2016 FICHE PRATIQUE Les bénéfices non commerciaux Les médecins qui exercent leur activité dans

Plus en détail

Prélèvement à la source

Prélèvement à la source Prélèvement à la source Extrait de l ouvrage Loi de finances pour 2017 L Expert en poche Fiscal Rédigé par : Edition professionnelle - janvier 2017 Loi de finances pour 2017 et loi de finances rectificative

Plus en détail

Projet de loi de finances 2014 : Qui profite de la pause fiscale?

Projet de loi de finances 2014 : Qui profite de la pause fiscale? Le 8 octobre 2013 Projet de loi de finances 2014 : Qui profite de la pause fiscale? 1. Fiscalité des entreprises Le Projet de Loi de Finances 2014 («PLF 2014»), présenté lors du Conseil des ministres du

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE PRÉLÈVEMENT À LA SOURCE À DESTINATION DES INDÉPENDANTS : COMMERÇANTS, ARTISANS, PROFESSIONS LIBÉRALES, AGRICULTEURS

TOUT SAVOIR SUR LE PRÉLÈVEMENT À LA SOURCE À DESTINATION DES INDÉPENDANTS : COMMERÇANTS, ARTISANS, PROFESSIONS LIBÉRALES, AGRICULTEURS TOUT SAVOIR SUR LE PRÉLÈVEMENT À DESTINATION DES INDÉPENDANTS : COMMERÇANTS, ARTISANS, PROFESSIONS LIBÉRALES, AGRICULTEURS Tout savoir sur le prélèvement à la source 1. AVEC LE PRÉLÈVEMENT, L IMPÔT S ADAPTE

Plus en détail

QUELLE FISCALITÉ INCITATIVE POUR LES PARTICULIERS?

QUELLE FISCALITÉ INCITATIVE POUR LES PARTICULIERS? SYNTHÈSE D EXPERTS du 28 juillet 2017 QUELLE FISCALITÉ INCITATIVE POUR LES PARTICULIERS? 1 Les différentes formes de la fiscalité incitative... 2 1.1 Quelles différences entre charges catégorielles et

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 5 B-9-05 N 33 du 18 FEVRIER 2005 IMPOT SUR LE REVENU. DISPOSITIONS GENERALES. LIQUIDATION DE L IMPOT. COMMENTAIRE DE L ARTICLE 2 DE LA LOI DE

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE PRÉLÈVEMENT À LA SOURCE

TOUT SAVOIR SUR LE PRÉLÈVEMENT À LA SOURCE TOUT SAVOIR SUR LE PRÉLÈVEMENT À LA SOURCE SERVICES RH JUILLET 2017 DGFiP Ce document présente le prélèvement à la source tel qu il a été défini dans la loi de Finances 2017. Il ne préjuge pas des modalités

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE PRÉLÈVEMENT À LA SOURCE

TOUT SAVOIR SUR LE PRÉLÈVEMENT À LA SOURCE TOUT SAVOIR SUR LE PRÉLÈVEMENT À LA SOURCE CHEFS D ENTREPRISE JUILLET 2017 DGFiP Ce document présente le prélèvement à la source tel qu il a été défini dans la loi de Finances 2017. Il ne préjuge pas des

Plus en détail

Etude réalisée le 13 février Monsieur PEROCESCHI PATRICK. AUDIT CONSULTING L'Elysée 8 avenue Edmond DUNAN HYERES

Etude réalisée le 13 février Monsieur PEROCESCHI PATRICK. AUDIT CONSULTING L'Elysée 8 avenue Edmond DUNAN HYERES Etude réalisée le 13 février 2017 Monsieur PEROCESCHI PATRICK AUDIT CONSULTING L'Elysée 8 avenue Edmond DUNAN 83400 HYERES Téléphone : 04-94-00-36-07 Télécopie : 04-94-00-31-41 Email : mail@auditconsulting.com

Plus en détail

Imposition en France des personnes physiques

Imposition en France des personnes physiques Imposition en France des personnes physiques Séminaire ONU de préparation à la retraite SOMMAIRE 1) Notion de domicile fiscal et de «résident» en France 2) Principaux impôts français pour les «résidents»

Plus en détail

UE 4 - DROIT FISCAL. Thèmes Sens et portée de l'étude Notions et contenus 1. Introduction générale au droit fiscal (5 heures)

UE 4 - DROIT FISCAL. Thèmes Sens et portée de l'étude Notions et contenus 1. Introduction générale au droit fiscal (5 heures) UE 4 - DROIT FISCAL Niveau L : 150 heures 12 ECTS Thèmes Sens et portée de l'étude Notions et contenus 1. Introduction générale au droit fiscal (5 heures) Le pouvoir de prélever l impôt est inscrit dans

Plus en détail

Cas pratique de synthèse LONG

Cas pratique de synthèse LONG Cas pratique de synthèse LONG I. L impôt sur le revenu M. LONG Jean est chef d entreprise. Il détenait en début d année 60% d une SARL assujettie à l impôt sur les sociétés dont le siège social est situé

Plus en détail

Impôt sur le revenu 2012

Impôt sur le revenu 2012 Impôt sur le revenu 2012 1. Le principe Si vous avez plus de 18 vous devez déclarer tous les ans votre revenue si vous remplissez certaines conditions : Votre foyer fiscal est situé en France, ou votre

Plus en détail

PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016

PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016 Infos flash PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016 Le plafond de sécurité sociale applicable aux rémunérations versées du 1 er janvier au 31 décembre 2016 a été fixé par l arrêté du 17 décembre

Plus en détail

La Contribution Economique Territoriale. Réunion d information. 29 mars 2010

La Contribution Economique Territoriale. Réunion d information. 29 mars 2010 La Contribution Economique Territoriale Réunion d information 29 mars 2010 Bref rappel historique Applicable depuis le 1 er janvier 1976, la taxe professionnelle est venue se substituer à la patente. Son

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE PRÉLÈVEMENT À LA SOURCE

TOUT SAVOIR SUR LE PRÉLÈVEMENT À LA SOURCE TOUT SAVOIR SUR LE PRÉLÈVEMENT À LA SOURCE 1. LE PRÉLÈVEMENT À LA SOURCE, C EST QUOI? Aujourd hui l impôt sur le revenu est payé un an après la perception de ce revenu. Par exemple, en 2017, nous payons

Plus en détail

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-INT-CVB-LUX-30-20160728 DGFIP INT - Convention fiscale bilatérale entre

Plus en détail

Ce document constitue un outil de documentation et n engage pas la responsabilité des institutions

Ce document constitue un outil de documentation et n engage pas la responsabilité des institutions 1968R0260 FR 03.10.2002 001.001 1 Ce document constitue un outil de documentation et n engage pas la responsabilité des institutions B RÈGLEMENT (CEE, EURATOM, CECA) N o 260/68 DU CONSEIL du 29 février

Plus en détail

Tout savoir sur le prélèvement à la source. À destination des entreprises

Tout savoir sur le prélèvement à la source. À destination des entreprises Tout savoir sur le prélèvement à la source À destination des entreprises 1. Le prélèvement à la source, pourquoi? Aujourd hui, l impôt sur le revenu est payé l année suivant celle de la perception des

Plus en détail

RÉGIME FISCAL APPLICABLE AUX ENTREPRISES ÉTRANGERS

RÉGIME FISCAL APPLICABLE AUX ENTREPRISES ÉTRANGERS Accueil IMPÔTS APPLICABLES? QUELLES EST LA BASE IMPOSABLE? QUELS SONT LES TAUX APPLICABLES? MODALITÉS D'IMPOSITION? MODALITÉS DE PAIEMENT? OBLIGATIONS INCOMBANT AUX ENTREPRISES ÉTRANGERS? RÉGIME FISCAL

Plus en détail

QUELLE EST LA FISCALITÉ DES SCPI?

QUELLE EST LA FISCALITÉ DES SCPI? INVESTMENT MANAGEMENT QUELLE EST LA FISCALITÉ DES SCPI? Les dispositions suivantes résument les conséquences fiscales applicables aux associés de sociétés civiles de placement immobilier SCPI et ne sont

Plus en détail

circulaire du 4 mars 2003

circulaire du 4 mars 2003 131 année service téléphone document 2003 drrh 01 44 12 16 35 RH 18 permanent circulaire du 4 mars 2003 Diverses mesures d ordre social Mise à jour des tableaux des cotisations sociales et charges sociales

Plus en détail

Office Burundais des Recettes

Office Burundais des Recettes Office Burundais des Recettes Soyons fiers d être des contribuables et construisons notre pays ATELIER SUR LE CALCUL De l IPR LOI No 1/02 DU 24 JANVIER 2013 13 15 Février 2013 1 TABLE DES MATIERES I. Revenus

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES PROTECTION SOCIALE. Direction de la sécurité sociale

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES PROTECTION SOCIALE. Direction de la sécurité sociale PROTECTION SOCIALE Prestations familiales MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction de la sécurité sociale Sous-direction

Plus en détail

DIRECTION DEPARTEMENTALE DES FINANCES PUBLIQUES DU VAL D'OISE

DIRECTION DEPARTEMENTALE DES FINANCES PUBLIQUES DU VAL D'OISE DIRECTION DEPARTEMENTALE DES FINANCES PUBLIQUES DU VAL D'OISE Liste des documents exigibles par vos services pour la justification des revenus Le contribuable peut disposer de : - Son avis de situation

Plus en détail

BOI-RPPM-PVBMI RPPM

BOI-RPPM-PVBMI RPPM BOI-RPPM-PVBMI-20-30-20-20141014 RPPM - Plus-values sur biens meubles incorporels - Base d'imposition - Abattements pour durée de détention renforcés - Abattement pour durée de détention applicable aux

Plus en détail

Flash n 1 LOI DE FINANCES POUR 2017

Flash n 1 LOI DE FINANCES POUR 2017 8, rue du Port 92728 NANTERRE CEDEX Flash n 1 LOI DE FINANCES POUR 2017 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2016 DATE : 03/02/2017 OBJET : Loi de finances pour 2017 et loi de finances rectificative pour

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE PRÉLÈVEMENT À LA SOURCE

TOUT SAVOIR SUR LE PRÉLÈVEMENT À LA SOURCE TOUT SAVOIR SUR LE PRÉLÈVEMENT À LA SOURCE CHEFS D ENTREPRISE JUILLET 2017 DGFiP Ce document présente le prélèvement à la source tel qu il a été défini dans la loi de Finances 2017. Il ne préjuge pas des

Plus en détail

La fiscalité des particuliers

La fiscalité des particuliers KIT FISCALITÉ 2015-2016 SEFI-ARNAUD-FRANEL.COM La fiscalité des particuliers 2015-2016 QCM 25 questions-réponses Questions 1 - Le barème de l impôt sur le revenu comprend : 1 3 tranches ; 2 4 tranches

Plus en détail

Déclaration d imputation d une créance fiscale née du droit à restitution des impositions directes

Déclaration d imputation d une créance fiscale née du droit à restitution des impositions directes Direction Générale des Finances Publiques 2041 DRBF 13834*01 Déclaration d imputation d une créance fiscale née du droit à restitution des impositions directes L article 38 de la loi de finances pour 2009

Plus en détail

Tout savoir sur le prélèvement à la source. À destination des indépendants : commerçants, artisans, professions libérales, agriculteurs

Tout savoir sur le prélèvement à la source. À destination des indépendants : commerçants, artisans, professions libérales, agriculteurs Tout savoir sur le prélèvement à la source À destination des indépendants : commerçants, artisans, professions libérales, agriculteurs 1. Avec le prélèvement à la source, l impôt s adapte plus vite aux

Plus en détail

BOI-CF-INF , 6 mai 2014

BOI-CF-INF , 6 mai 2014 Infractions et pénalités particulières aux impôts directs et taxes assimilées - Sanctions relatives aux infractions constitutives de manquements graves L'Administration commente les nouvelles sanctions

Plus en détail

BROCHURE EXPLICATIVE SUR LA MISE EN PLACE DU MICRO-BA

BROCHURE EXPLICATIVE SUR LA MISE EN PLACE DU MICRO-BA BROCHURE EXPLICATIVE SUR LA MISE EN PLACE DU MICRO-BA Depuis le 1 er janvier 2016, le régime fiscal du forfait agricole a disparu au profit du régime du micro-bénéfice agricole (dit micro-ba). La réforme

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GENERALE DES IMPOTS 5 I-5-05 N 209 du 26 DECEMBRE 2005 AUGMENTATION DU TAUX DE LA CONTRIBUTION SOCIALE GENERALISEE (CSG) SUR LES REVENUS DU PATRIMOINE ET SUR LES

Plus en détail

ELUS LOCAUX RETENUE A LA SOURCE - INDEMNITES DE FONCTION 2016 A COMPTER DU 1 ER JUILLET 2016

ELUS LOCAUX RETENUE A LA SOURCE - INDEMNITES DE FONCTION 2016 A COMPTER DU 1 ER JUILLET 2016 ELUS LOCAUX RETENUE A LA SOURCE - INDEMNITES DE FONCTION 2016 A COMPTER DU 1 ER JUILLET 2016 Références Article 47 de la Loi n 92-147 du 31/12/92 de finances rectificative pour 1992 (J.O. du 5/01/1993)

Plus en détail

Circulaire du directeur des contributions L.I.R. n 154ter/1 du 7 août L.I.R. n 154ter/1. Objet : Crédit d impôt monoparental

Circulaire du directeur des contributions L.I.R. n 154ter/1 du 7 août L.I.R. n 154ter/1. Objet : Crédit d impôt monoparental Circulaire du directeur des contributions L.I.R. n 154ter/1 du 7 août 2017 1 L.I.R. n 154ter/1 Objet : Crédit d impôt monoparental Le crédit d impôt monoparental, qui a été introduit en 2008 (Mém. A 2008,

Plus en détail

Gestion f iscale Processus 3

Gestion f iscale Processus 3 Gestion f iscale Processus 3 Emmanuel Disle Agrégé d économie et gestion Jacques Saraf Agrégé d économie et gestion À jour au 1 er juin 2016 Dunod, 2016 11 rue Paul Bert, 92240 Malakoff www.dunod.com ISBN

Plus en détail

Prélèvement à la source. Collecteurs publics Comment bien se préparer dès maintenant? 4 mai 2017 Quimper

Prélèvement à la source. Collecteurs publics Comment bien se préparer dès maintenant? 4 mai 2017 Quimper Prélèvement à la source Collecteurs publics Comment bien se préparer dès maintenant? 4 mai 2017 Quimper 1- Les objectifs de la réforme Supprimer le décalage du paiement de l impôt sur le revenu qui intervient

Plus en détail

Point d'étape sur la mise en place du prélèvement à la source de l impôt sur le revenu

Point d'étape sur la mise en place du prélèvement à la source de l impôt sur le revenu DOSSIER DE PRESSE Point d'étape sur la mise en place du prélèvement à la source de l impôt sur le revenu Le 16 mars 2016 1 Sommaire Éditorial... 5 Une modernisation de la gestion de l impôt sur le revenu

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 4 H-4-06 N 117 du 12 JUILLET 2006 DISPOSITIONS DIVERSES (BA, IS, DISPOSITIONS COMMUNES) - ASSUJETTISSEMENT DES EARL AU REGIME DES SOCIETES DE

Plus en détail

PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2017

PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2017 PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2017 PÔLE JURIDIQUE ET FISCAL www.afic.asso.fr PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2017 1. Récapitulatif des mesures fiscales A. Mesures fiscales concernant les entreprises B.

Plus en détail

IMPOT SUR LE REVENU DECLARATION DU REVENU GLOBAL. Du / / / / / / / / / Au / / / / / / / / / IDENTIFICATION DU CONTRIBUABLE ...

IMPOT SUR LE REVENU DECLARATION DU REVENU GLOBAL. Du / / / / / / / / / Au / / / / / / / / / IDENTIFICATION DU CONTRIBUABLE ... DR/DIP/DP de : Subdivision :... Secteur : IMPOT SUR LE REVENU DECLARATION DU REVENU GLOBAL Du Au IDENTIFICATION DU CONTRIBUABLE Modèle n ADP010F-16E Nom et prénom(s) :. N d identification fiscale : N CNI

Plus en détail

Déclaration d imputation d une créance fiscale née du droit à restitution des impositions directes

Déclaration d imputation d une créance fiscale née du droit à restitution des impositions directes Direction Générale des Finances Publiques 2041 DRBF (12-2010) 13834*03 Déclaration d imputation d une créance fiscale née du droit à restitution des impositions directes Le 9 de l article 1649-0 A du code

Plus en détail

Taxe sur les salaires

Taxe sur les salaires Taxe sur les salaires Publié le 22 janvier 2013 - Dernière mise à jour le 27 février 2017 Redevables FICHE PRATIQUE Son redevables de la taxe sur les salaires, les employeurs établis en France, non soumis

Plus en détail

SECTION 1 CALCUL DE L'IMPÔT SUR LE REVENU [DB 5B321]

SECTION 1 CALCUL DE L'IMPÔT SUR LE REVENU [DB 5B321] SECTION 1 CALCUL DE L'IMPÔT SUR LE REVENU [DB 5B321] Références du document 5B321 Date du document 23/06/00 29 XIV. Contributions et prélèvements divers (cf. DB 5 B 323 et suiv.) ANNEXES L'ensemble des

Plus en détail