Chapitre 14 Les matières colorantes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 14 Les matières colorantes"

Transcription

1 Chapitre 14 Les matières colorantes I. Les matières colorées Les espèces chimiques responsables de la couleur sont appelées matières colorées : elles absorbent la lumière visible (domaine de longueur d onde entre 400nm et 800nm). Les matières colorantes peuvent être d origine naturelle ou synthétique. La majorité des matières colorantes utilisées aujourd hui est synthétique. I.1. Aperçu historique Depuis la Préhistoire, les Hommes utilisent des matières colorées minérales (extraites des roches, du sol) telles que les ocres ou le noir de charbon, retrouvés dans des grottes. Depuis la haute Antiquité, on sait extraire des matières colorées organiques (liées aux êtres vivants) : - à partir des végétaux : la garance, l indigo - à partir des animaux : le kermès (ou «cochenille»). Dès le milieu du XIX e siècle, les chimistes parvinrent à synthétiser des molécules colorantes n existant pas dans la nature. Ex : l Anglais PERKIN synthèse, pour la première fois, en 1856 un colorant : la mauvéine. Les produits de synthèse allaient remplacer, petit à petit, les produits naturels. Une espèce chimique «organique», naturelle ou synthétique, contient essentiellement les éléments carbone «C» et hydrogène «H». I.2. Pigments et colorants n distingue deux familles de matières colorées : les pigments et les colorants. n les distingue en fonction de la solubilité de la molécule colorée dans le milieu qu elle colore : Un colorant est soluble dans le milieu qu il colore. Le mélange est homogène (une phase). Chaque molécule forme une liaison avec le substrat. n applique des colorants aux textiles, aux papiers, au cuir. Un pigment est insoluble dans le milieu qu il colore ; il forme une suspension. Le mélange est hétérogène (deux phases). Il constitue souvent des agrégats de molécules prisonniers dans le milieu du fait de leur taille. Les pigments colorent les peintures, les encres, les plastiques Expérience de cours : Dans 4 tubes à essai contenant 2 ml d eau, on introduit respectivement une pointe de spatule d orange soudan (1), de noir de charbon (2), d indigo (3), et de fluorescéine (4). n observe après agitation que les matières colorées des tubes (1) et (4) se sont dissoutes. Ce sont des colorants. Les deux autres sont des pigments. I.3. Paramètres influençant la couleur - La température Ex : Les ocres jaunes deviennent rouges en les chauffant. - Le ph Ex : Les anthocyanes contenus dans le chou rouge ont la propriété de changer de couleur selon l acidité (le ph) du milieu. n les utilise comme «indicateurs colorés acido-basiques». En laboratoire, il en existe d autres comme l hélianthine, la phénolphtaléine, ou le bleu de bromothymol. - Le solvant Ex : le diiode en solution aqueuse est jaune-orangé ; en solution dans le cyclohexane, il est violet.

2 II. Structure moléculaire d une espèce colorée II.1. Formule topologique et liaisons conjuguées Dans ce chapitre, la représentation d une molécule en formule topologique est indispensable, car bien plus aisée. Dans cette écriture topologique : - Chaque atome de carbone se trouve aux extrémités de chaque liaison. - Il fait autant de liaisons avec les atomes d hydrogène que nécessaire pour avoir en tout 4 liaisons. Exemple : Nom de la molécule Formule brute Formule semi-développée Formule topologique acide butanoïque C 4 H 8 2 CH 3 CH 2 CH 2 CH H Les molécules colorées présentent une alternance régulière de doubles liaisons C = C séparées par des liaisons simples C C : on dit que les doubles liaisons sont conjuguées. Remarque : - La couleur perçue correspond à la couleur complémentaire de la radiation absorbée. - La longueur d onde de la radiation absorbée augmente lorsque le nombre de liaisons conjuguées augmente. Exemple : Comparaison de deux colorants, l alizarine (rouge) et l indigotine (bleue) Alizarine Indigotine Moins de liaisons conjuguées (8) Plus de liaisons conjuguées (9) Longueur d onde absorbée moins grande Longueur d onde absorbée plus grande Bleu absorbé range-rouge absorbée Couleur range-rouge («complémentaire») Couleur Bleue («complémentaire») II.2. Groupes chromophores et groupes auxochromes Les doubles liaisons conjuguées qui permettent l absorption des radiations visibles sont appelés groupes chromophores (du grec «khrôma» = couleur et «phero» = je porte). Une molécule qui contient des chromophores est appelée chromogène. Diène conjugué C = C C = C Noyau benzénique (cycle de 6 atomes de carbone) Groupe carbonyle ou C = Groupe azoïque N = N Groupe nitroso Groupe nitro N = N

3 Certains substituants peuvent modifier la longueur d onde d absorption. n les nomme groupes auxochromes (du grec «auxo» = modifier et «khrôma» = couleur). Groupe amine NH 2 Groupe hydroxyle H Groupe sulfonique S 3 H ou S 3 Na Groupe carboxylique CH Groupe iodo, chloro, bromo I Cl Br Ex : l anthraquinone (ci-dessous) est jaune alors que l alizarine (ci-dessus) est rouge. Seuls deux groupements H sont présents en plus dans la formule. Ces groupements auxochromes ont décalé l absorption vers le bleu-vert. L alizarine qui les contient est donc de couleur complémentaire : rouge. II.3. Absorption par les chromophores et modification par les auxochromes Plus le nombre n de doubles liaisons conjuguées successives est important, plus la longueur d'onde absorbée est élevée. Pour les molécules organiques : Si n < 7, alors la molécule absorbe les radiations UV : elle est incolore. Si n 7, alors la molécule absorbe les radiations visibles : elle est colorée. n peut voir les couleurs correspondantes à la couleur de la longueur d'onde absorbée grâce à ce cercle chromatique : Si le composé comporte plusieurs doubles liaisons identiques, alors la couleur sera plus foncée. Si les groupements auxochromes déplacent l absorption de la molécule - vers les grandes longueurs d onde, on parle d effet bathochrome. - vers les faibles longueurs d onde, on parle d effet hypsochrome. Ex : L hélianthine (colorant synthétique) La crocétine (colorant jaune naturel) III. Quelques familles chimiques de colorants Selon la constitution chimique, il existe plusieurs familles de colorants : - les azoïques : ils sont caractérisés par la présence du groupement azoïque reliant 2 noyaux benzéniques. La plupart d entre eux est jaune ou rouge.

4 Ex : l hélianthine - les anthraquinoriques : ils couvrent une gamme variée de couleurs très résistantes (bleu, turquoise, jaune, rouge, orange). Ils ont en commun le groupement anthraquinone : - les indigoïdes : ils sont utilisés notamment pour la teinture indigo. n les trouve aussi dans les coquilles de certains escargots de mer, ainsi que dans les plantes et les animaux. Ils ont tous en commun le groupement indigo : - les anthocyanines : ce sont des colorants naturels. n les trouve dans les plantes et sont à l'origine de la couleur rouge présente dans le feuillage d'automne. IV. Les teintures Une des principales utilisations des colorants est la teinture des fibres textiles. Ces fibres peuvent être très diverses : fibre naturelle d origine animale (laine, soie, cuir, cheveux ) ou végétale (coton, lin, jute ) ; fibres synthétiques (polyamide tel que le nylon, polyacrylique tel que l orlon, polyesters tel que le tergal ) IV.1. Principe de la teinture Le textile à colorer est immergé dans une solution de colorant. Les fibres se gonflent dans l eau : les pores se dilatent et les molécules de colorants viennent se loger dans ces pores. La teinture correspond à la fixation du colorant sur la fibre grâce à la formation de liaisons entre les molécules de colorant et la fibre. N importe quel colorant ne peut être utilisé pour colorer n importe quelle fibre. Il existe donc différentes techniques de teinture. IV.2. Techniques de teinture IV.2.1. Teinture directe La teinture directe permet de teindre un textile par simple immersion dans une solution de colorant. Il s établit des liaisons entre les fibres textiles et le colorant. Colorant Fibre textile Liaisons «colorant/fibre textile» Ex : le rouge Congo permet de teindre le coton par une simple immersion dans une solution aqueuse chaude en présence de chlorure de sodium.

5 Colorants directs Colorants acides Ajustement du ph du bain Fibres naturelles végétales (coton, lin) Fibres protéiques (laine et soie), polyamide Colorants basiques Ajustement du ph du bain Fibres acryliques et cellulosiques Colorants à mordant Crée des liaisons fortes (covalentes) avec le tissu Fibres cellulosiques, polyamides IV.2.2. Teinture indirecte n travaille la fibre ou on ajoute des composés de différentes natures avant de mettre en contact fibre et colorant. Teinture par mordançage : Rares sont les colorants qui se fixent directement sur les fibres textiles. Souvent les colorants n ont que peu d affinité avec les fibres et nécessitent un mordant qui sert d intermédiaire entre le colorant et la fibre. Cette technique de mordançage consiste à déposer, tout d abord, au sein des fibres, le mordant, souvent un oxyde métallique (ex : K 2 Cr 2 7 ). Le mordant se fixe sur la fibre et se combine avec le colorant pour donner un composé insoluble appelé laque. Colorant Liaisons «colorant/mordant» Mordant Liaisons «fibre textile/mordant» Fibres textiles Ex : Pour teindre du coton avec du vert de malachite, on utilise comme mordant l acide tannique. Remarque : la couleur de la teinture dépend du colorant et du mordant. Teinture par colorant de cuve : Certains colorants sont insolubles dans l eau, souvent utilisée comme solvant dans la teinture. La teinture de cuve consiste à solubiliser provisoirement le colorant avant de l insolubiliser une fois qu il a pénétré la fibre. Ex : l indigo est un colorant dit de cuve Remarque : L indigo forme un agrégat insoluble dans la fibre, il s agit donc d un pigment au sens strict du terme. L indigo étant insoluble dans l eau, la coloration résiste bien à l eau. Cependant le colorant formant des agrégats à la surface des fibres, il est sensible à l abrasion : les genoux des jeans, teints à l indigo, deviennent ainsi parfois blancs.

6 Alizarine Indigotine Anthraquinone Indigo Héliantine Crocétine Groupes chromophores : Diène conjugué C = C C = C Noyau benzénique (cycle de 6 atomes de carbone) Groupe carbonyle ou C = Groupe azoïque N = N Groupe nitroso Groupe nitro N = N Groupes auxochromes : Groupe amine NH 2 Groupe hydroxyle H Groupe sulfonique S 3 H ou S 3 Na Groupe carboxylique CH Groupe iodo, chloro, bromo I Cl Br

I. Synthèse de l indigo. Comment synthétiser l'indigo et réaliser la teinture d'un tissu de coton?

I. Synthèse de l indigo. Comment synthétiser l'indigo et réaliser la teinture d'un tissu de coton? Chap. IV I. Synthèse de l indigo Comment synthétiser l'indigo et réaliser la teinture d'un tissu de coton? I. Synthèse de l indigo Comment synthétiser l'indigo et réaliser la teinture d'un tissu de coton?

Plus en détail

- O. : c est une molécule organique car elle contient du carbone. Jaune Soudan C16 H12N2O : c est une molécule organique car elle contient du carbone.

- O. : c est une molécule organique car elle contient du carbone. Jaune Soudan C16 H12N2O : c est une molécule organique car elle contient du carbone. EXERIE 5 : - - Forme a Forme b 1. La forme rose de la phénolphtaléine est la forme b, car toutes les doubles liaisons de l édifice sont conjuguées (11 doubles liaisons), alors que dans la forme a il y

Plus en détail

Chapitre 4 CORRECTIONS EXERCICES

Chapitre 4 CORRECTIONS EXERCICES Chapitre 4 CORRECTIONS EXERCICES Exercice 6 p.74 Une espèce organique contient essentiellement les éléments C et H. Les matières colorées organiques sont : Acide picrique : C 6 H 3 N 3 O 7 (jaune) ; Bleu

Plus en détail

COULEURS ET ARTS. La couleur d un objet dépend de. Cette diffusion dépend de deux facteurs : *., *..

COULEURS ET ARTS. La couleur d un objet dépend de. Cette diffusion dépend de deux facteurs : *., *.. COULEURS ET ARTS Depuis la Préhistoire, l Homme utilise des pigments et des colorants pour modifier son environnement. Depuis les oxydes de fer des peintures rupestres, jusqu aux colorants synthétiques,

Plus en détail

Structure des molécules

Structure des molécules Structure des molécules La connaissance de la structure de la matière, ébauchée en Seconde, se concrétise par une modélisation des liaisons entre les atomes, au sein des molécules. Cette modélisation,

Plus en détail

Exercice 1. ETUDE DOCUMENTAIRE : matières colorées ou colorantes

Exercice 1. ETUDE DOCUMENTAIRE : matières colorées ou colorantes Exercice 1 ETUDE DOCUMENTAIRE : matières colorées ou colorantes Répondre aux questions suivantes en ARGUMENTANT: 1. Expliquer ce qui différencie un colorant d un pigment. Rechercher en particulier la signification

Plus en détail

Lycée de Suscinio Morlaix CH05 La chimie des couleurs page 73 et 115 LES COLORANTS

Lycée de Suscinio Morlaix CH05 La chimie des couleurs page 73 et 115 LES COLORANTS LES COLORANTS En 1852, Eugène Chevreul (1786-1889), alors directeur des teintures à la Manufacture Nationale des Gobelins, écrivait dans Les tapisseries et les tapis des Manufactures Nationales : «L art

Plus en détail

Spectroscopie UV - visible

Spectroscopie UV - visible Spectroscopie UV - visible ACTIVITES 6 Activité de découverte 2 : Spectre et couleur Le «vert malachite» est un colorant organique de synthèse. La teinte de ses solutions (document 1) ressemble à celle

Plus en détail

Thème: La représentation visuelle. Chap. 2: Les paramètres physicochimiques

Thème: La représentation visuelle. Chap. 2: Les paramètres physicochimiques Thème: La représentation visuelle Chap. 2: Les paramètres physicochimiques de la couleur I- Pigments et colorants 3 origines différentes : 1. Utilisation de produits minéraux: Oxyde de fer = rouille (Terres

Plus en détail

Les colorants organiques utilisés en teinturerie : aspects physico-chimiques

Les colorants organiques utilisés en teinturerie : aspects physico-chimiques ARTICLE MPS SL La garance des teinturiers Auteurs : Sophie De Reguardati et William Barthe, enseignants de physiquechimie Les colorants organiques utilisés en teinturerie : aspects physico-chimiques 2012

Plus en détail

2. La lumière, source d énergie de la photosynthèse est captée par la chlorophylle.

2. La lumière, source d énergie de la photosynthèse est captée par la chlorophylle. Hyp : la chlorophylle absorbe les photons de la lumière et convertit l énergie lumineuse pour permettre la photolyse de l eau et les oxydoréductions mises en évidence précédemment. 2. La lumière, source

Plus en détail

COULEUR ET PEINTURE COULEUR ET PEINTURE

COULEUR ET PEINTURE COULEUR ET PEINTURE 1. Couleur structurelle ou pigmentaire 1.1 Matières colorantes 2.2 Teinture des textiles 2. Peinture 2.1 Le support (ou subjectile) 2.2 Les pigments 2.3 Les charges et additifs 2.4 Le liant (ou médium)

Plus en détail

II. LA LUMIERE BLANCHE

II. LA LUMIERE BLANCHE CHAPITRE 3 COULEURS ET ARTS I. LA, COULEUR. DE. LA.. MATIERE La couleur d'un matériau ou d'un objet dépend de : - sa matière, par les colorants et pigments qu'elle contient; - la lumière qui l'éclaire.

Plus en détail

Quel lien pouvez-vous faire entre substances colorées et molécules? correction

Quel lien pouvez-vous faire entre substances colorées et molécules? correction OBS7 TP9 Quel lien pouvez-vous faire entre substances colorées et molécules? correction Objectifs Ø Représenter des formules semi-développées. Ø Découvrir et se familiariser avec la formule topologique.

Plus en détail

NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... TP 1S

NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... TP 1S TP 1S THÈME OBSERVER/MATIÈRES COLORÉES CH. V. PARAMÈTRES INFLUANÇANT LA COULEUR D UNE ESPÈCE CHIMIQUE PAGE 1 / 5 I. INFLUENCE DU SOLVANT : EXEMPLES DU DIIODE Le diiode est, dans les Conditions Normales

Plus en détail

Cours sur le module O3 : Observer - Matières colorées

Cours sur le module O3 : Observer - Matières colorées Notions et contenus Objectifs Synthèse soustractive. Interpréter la couleur d un mélange obtenu à partir de matières colorées. Colorants, pigments ; extraction et synthèse. Pratiquer une démarche expérimentale

Plus en détail

Les molécules colorées

Les molécules colorées hap 4 Bloc : bserver Ref : molécules colorées.docx Les molécules colorées 1..- hap du livre : 4 5 p 87 Table des matières I. La différence entre un pigment et un colorant... 2 II. Les différentes formules

Plus en détail

Chapitre 5 Analyse spectrale Spectroscopie UV Visible Et Spectroscopie infrarouge

Chapitre 5 Analyse spectrale Spectroscopie UV Visible Et Spectroscopie infrarouge Chapitre 5 Analyse spectrale Spectroscopie UV Visible Et Spectroscopie infrarouge Comment identifier la structure d une molécule à partir de ses différents spectres? Introduction : La spectroscopie est

Plus en détail

TS II.3 Spectroscopie infrarouge Synthèse

TS II.3 Spectroscopie infrarouge Synthèse Spectroscopie infrarouge Sommaiire -I- Comment se présente un spectre IR? -----------------------------------2 -II- Quelles sont les informations apportées par un spectre IR? -----------------4 1. Spectre

Plus en détail

C5 Synthè sès èn chimiè organiquè

C5 Synthè sès èn chimiè organiquè Synthè sès èn chimiè organiquè Une synthèse chimique est un enchaînement de réactions chimiques mis en œuvre pour l obtention d un ou plusieurs produits finaux. Ce processus en chimie va permettre de créer

Plus en détail

2 monovalent tétravalent trivalent. divalent DNL Dans la représentation de Lewis, tous les doublets liants ou non liants sont représentés.

2 monovalent tétravalent trivalent. divalent DNL Dans la représentation de Lewis, tous les doublets liants ou non liants sont représentés. Accompagnement 1 ère S Chapitres 5 6 Substances colorées et molécules I Contenu des chapitres 5 et 6 1) La chimie organique La chimie organique est la chimie des composés naturels et synthétiques contenant

Plus en détail

Application à l astrophysique ACTIVITE

Application à l astrophysique ACTIVITE Application à l astrophysique Seconde ACTIVITE I ) But : Le but de l activité est de donner quelques exemples d'utilisations pratiques de l analyse spectrale permettant de connaître un peu mieux les étoiles.

Plus en détail

AP7 SPECTROSCOPIE UV-VISIBLE :

AP7 SPECTROSCOPIE UV-VISIBLE : P7 SPETROSOPIE UV-VISILE : Données : Spectre de la lumière blanche : (ci-contre) ercle chromatique : (ci-contre) Deux couleurs diamétralement opposées sont complémentaires. Loi de eer-lambert : Soit une

Plus en détail

Objectif 1: définir ce qu est un indicateur coloré acido-basique

Objectif 1: définir ce qu est un indicateur coloré acido-basique Document n 2 Document n 1 TP : la magie des indicateurs colorées Pour changer l eau en vin, les magiciens peuvent utiliser les propriétés de changement de s des indicateurs colorés puisque l eau de la

Plus en détail

Une nouvelle technique d'analyse : La spectrophotométrie

Une nouvelle technique d'analyse : La spectrophotométrie Une nouvelle technique d'analyse : La spectrophotométrie Par spectrophotométrie on peut : - déterminer la concentration d'une espèce chimique colorée en solution à partir de l'absorbance. - suivre la cinétique

Plus en détail

nitrate d argent Frédéric ELIE, avril 2006

nitrate d argent Frédéric ELIE, avril 2006 ACCUEIL nitrate d argent Frédéric ELIE, avril 2006 La reproduction des articles, images ou graphiques de ce site, pour usage collectif, y compris dans le cadre des études scolaires et supérieures, est

Plus en détail

Chapitre 6 Molécules organiques de la matière colorée

Chapitre 6 Molécules organiques de la matière colorée Chapitre 6 Molécules organiques de la matière colorée Manuel pages 96 à 113 Choix pédagogiques. Ce chapitre s insère naturellement dans le thème observer de la première partie du programme ; en effet :

Plus en détail

PHYSIQUE & CHIMIE COMPOSITION n 2 PREMIERES S 1, S 2, S 3, S 4 & S 5

PHYSIQUE & CHIMIE COMPOSITION n 2 PREMIERES S 1, S 2, S 3, S 4 & S 5 PYSIQUE & CIMIE COMPOSITION n PREMIERES S 1, S, S 3, S 4 & S 5 Février 014 Total des points : 40 Durée : 3h00 calculatrice autorisée PARTIE 1 Etude d un solide ionique, l iodure de potassium (9 points)

Plus en détail

Exercices. Exercices d application. Sirius 1 re S - Livre du professeur Chapitre 6. Molécules organiques de la matière colorée. 5 minutes chrono!

Exercices. Exercices d application. Sirius 1 re S - Livre du professeur Chapitre 6. Molécules organiques de la matière colorée. 5 minutes chrono! Exercices Exercices d application 5 minutes chrono! 1. Mots manquants a. extraction b. dispersés ou insolubles ; dissous ou solubles c. identification d. carbone et hydrogène e. conjuguées f. indicateurs

Plus en détail

Extraction, séparation et identification d espèces chimiques

Extraction, séparation et identification d espèces chimiques Extraction, séparation et identification d espèces chimiques Préambule : Depuis la plus haute Antiquité, l homme utilise des colorants, des parfums et des arômes. Ceux-ci ont d abord été extraits de produits

Plus en détail

I. Spectroscopie UV - visible

I. Spectroscopie UV - visible hap. A5 Spectres UV visible et I I. Spectroscopie UV - visible 1- ouleurs et solutions La lumière blanche contient toutes les radiations visibles dont les couleurs s'étendent du rouge au violet. - le vert

Plus en détail

Fiche professeur L INDIGO

Fiche professeur L INDIGO Fiche professeur THÈME du programme : Observer Sous-thème : Matière colorée Type d activité : activités documentaires et expérimentales L INDIGO Conditions de mise en œuvre : Ces activités forment une

Plus en détail

I- Spectres UV-visible

I- Spectres UV-visible Objectif : Comprendre comment l étude de spectre donne des informations sur les composés chimiques. I- Spectres UV-visible 1. Activité 1 p 88 Matériel : B : un spectrophotomètre et ses cuves ; une solution

Plus en détail

Spectrophotométrie Colorimétrie

Spectrophotométrie Colorimétrie Pharmacie 1 ere année 2002-2003 Spectrophotométrie Colorimétrie ITRODUCTIO... 1 RAPPELS THEORIQUES... 2 DEFIITIOS... 3 LOI DE BEER-LAMBERT... 5 METHODES D AALYSE SPECTROPHOTOMETRIQUE... 6 Méthode de l

Plus en détail

TP4 : Etude de solutions colorées

TP4 : Etude de solutions colorées TP4 : Etude de solutions colorées Objectifs Comprendre le principe de la spectrophotométrie Comprendre le problème posé par les peintures photodégradables On dispose d une solution magenta de permanganate

Plus en détail

SPECTROSCOPIE D ABSORPTION DANS L UV-VISIBLE

SPECTROSCOPIE D ABSORPTION DANS L UV-VISIBLE 1 CHAPITRE I SPECTROSCOPIE D ABSORPTION DANS L UV-VISIBLE I - DOMAINE UV-VISIBLE Dans une molécule, les transitions électroniques ont lieu dans la région de l ultraviolet (400-10 nm environ) et du visible

Plus en détail

Comparaison de la structure d un chloroplaste avec une cyanobactérie. Source : Wikipedia, CC BY SA

Comparaison de la structure d un chloroplaste avec une cyanobactérie. Source : Wikipedia, CC BY SA 21 : Les pigments De nombreux organismes vivants tels que les cyanobactéries, les algues unicellulaires et les plantes supérieures sont dénommés des organismes autotrophes, capables de produire eux mêmes

Plus en détail

Chapitre II SPECTROSCOPIE D ABSORPTION DANS L UV-VISIBLE

Chapitre II SPECTROSCOPIE D ABSORPTION DANS L UV-VISIBLE Chapitre II SPECTROSCOPIE D ABSORPTION DANS L UV-VISIBLE I - DOMAINE UV-VISIBLE Le domaine UV-visible s'étend environ de 800 à 10 nm. visible : 800 nm (rouge) - 400 nm (indigo) proche-uv : 400 nm - 200

Plus en détail

TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Deuxième Partie

TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Deuxième Partie TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Deuxième Partie Rappel : Lorsque l on chauffe un mélange d une solution de glucose et d une solution d acide 3,5- dinitrosalycilique

Plus en détail

CHAPITRE 3: COULEURS ET ART

CHAPITRE 3: COULEURS ET ART CHAPITRE 3: COULEURS ET ART I- pigments, couleurs et colorants dans le domaine des arts En peinture, l analyse d un tableau fournit des informations précieuses sur les pigments utilisés par le peintre

Plus en détail

A chaque couleur dans l'air correspond une longueur d'onde.

A chaque couleur dans l'air correspond une longueur d'onde. CC4 LA SPECTROPHOTOMÉTRIE I) POURQUOI UNE SUBSTANCE EST -ELLE COLORÉE? 1 ) La lumière blanche 2 ) Solutions colorées II)LE SPECTROPHOTOMÈTRE 1 ) Le spectrophotomètre 2 ) Facteurs dont dépend l'absorbance

Plus en détail

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière Seconde / P4 Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière 1/ EXPLORATION DE L UNIVERS Dans notre environnement quotidien, les dimensions, les distances sont à l échelle humaine : quelques mètres,

Plus en détail

pka D UN INDICATEUR COLORE

pka D UN INDICATEUR COLORE TP SPETROPHOTOMETRIE Lycée F.BUISSON PTSI pka D UN INDIATEUR OLORE ) Principes de la spectrophotométrie La spectrophotométrie est une technique d analyse qualitative et quantitative, de substances absorbant

Plus en détail

Devoir de chimie : Analyse spectrale et dosage par étalonnage (1 décembre 2014)

Devoir de chimie : Analyse spectrale et dosage par étalonnage (1 décembre 2014) Devoir de chimie : Analyse spectrale et dosage par étalonnage (1 décembre 2014) Exercice 1 : Etude de l acide lactique (6,5 pts) La formule semi-développée de l acide lactique est la suivante : 1.1. Étude

Plus en détail

Chapitre 4. Couleurs et Arts

Chapitre 4. Couleurs et Arts Manuel pages 57 à 74 Objectifs généraux L artiste, pour satisfaire ses objectifs, doit comprendre d où vient la couleur des objets qui nous environnent et comment la représenter. Pour y arriver, il faut

Plus en détail

La spectrophotométrie

La spectrophotométrie Chapitre 2 Document de cours La spectrophotométrie 1 Comment interpréter la couleur d une solution? 1.1 Décomposition de la lumière blanche En 1666, Isaac Newton réalise une expérience cruciale sur la

Plus en détail

Couleurs et arts. 1 ère ES/L Sciences Physiques et Chimiques Chapitre 3 1 ère Partie : Représentation visuelle. 1 Pigments et colorants

Couleurs et arts. 1 ère ES/L Sciences Physiques et Chimiques Chapitre 3 1 ère Partie : Représentation visuelle. 1 Pigments et colorants 1 Pigments et colorants Couleurs et arts Act. 1 p. 50-51 : on voit rouge! Les pigments peuvent être obtenus par extraction (carriers d ocre, cristaux de cinnabre, garancine) ou par synthèse (rouge vermillon

Plus en détail

Chapitre 25 Sélectivité en chimie organique

Chapitre 25 Sélectivité en chimie organique Chapitre 25 Sélectivité en chimie organique Manuel pages 499 à 514 Choix pédagogiques Ce chapitre est lié au chapitre 24 sur la stratégie de synthèse qu il illustre dans le cas précis de la sélectivité.

Plus en détail

DS SCIENCES-PHYSIQUES. Premières 5-6-7 S. Mardi 10 novembre 2015

DS SCIENCES-PHYSIQUES. Premières 5-6-7 S. Mardi 10 novembre 2015 DS SCIENCES-PHYSIQUES Premières 5-6-7 S Mardi 10 novembre 2015 Sans moyen de communication Sans documents Calculatrice Autorisée Durée : 2 heures Bien lire le sujet avant de commencer car les 4 parties

Plus en détail

Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS

Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS Document du professeur 1/7 Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS Physique Chimie SPECTRES D ÉMISSION ET D ABSORPTION Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS Les étoiles : l analyse de la lumière provenant

Plus en détail

I. Spectroscopie UV-visible

I. Spectroscopie UV-visible CHAPITRE N 8 PARTIE A SPECTRE UV-VISIBLE ET SPECTRE INFRAROUGE TS I. Spectroscopie UV-visible 1. Introduction à la spectroscopie La spectroscopie est une technique d analyse de la matière basée sur l étude

Plus en détail

Observer TP Analyse spectrale ANALYSE SPECTRALE

Observer TP Analyse spectrale ANALYSE SPECTRALE OBJECTIFS ANALYSE SPECTRALE Préparation d une solution par dilution, réalisation d un spectre uv- visible et interprétation Utilisation des spectres IR I ) SPECTRE UV-VISIBLE Cette spectroscopie fait intervenir

Plus en détail

Atelier «Le laboratoire du petit chimiste» Expériences

Atelier «Le laboratoire du petit chimiste» Expériences Atelier «Le laboratoire du petit chimiste» Expériences Expérience «Une encre qui disparaît et réapparaît» Sous l effet de différentes solutions, de l encre passe alternativement de la couleur bleue à l

Plus en détail

ETUDE DU BLEU DE BROMOTHYMOL

ETUDE DU BLEU DE BROMOTHYMOL ETUDE DU BLEU DE BROMOTHYMOL Capacité(s) contextualisée(s) mise(s) en jeu durant l'activité : Mettre en œuvre une démarche expérimentale pour déterminer une constante d'acidité. I. But Déterminer la constante

Plus en détail

Les molécules présentes dans les médicaments

Les molécules présentes dans les médicaments Les molécules présentes dans les médicaments Les médicaments reposent sur environ 2 000 molécules qui sont souvent complexes. Différentes représentations ont été imaginées pour modéliser ces molécules.

Plus en détail

EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points)

EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points) Bac S 2015 Antilles Guyane http://labolycee.org EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points) La benzocaïne (4-aminobenzoate d éthyle) est utilisée en médecine comme anesthésique local

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SUJET

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SUJET SESSION 2009 Polynésie Série : STAV BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE ÉPREUVE E 8 SCIENCES DE LA MATIÈRE Durée : 2 heures Matériel et document autorisé : Calculatrice Rappel : Au cours de l épreuve, la calculatrice

Plus en détail

TECHNIQUES: Principes de la chromatographie

TECHNIQUES: Principes de la chromatographie TECHNIQUES: Principes de la chromatographie 1 Définition La chromatographie est une méthode physique de séparation basée sur les différentes affinités d un ou plusieurs composés à l égard de deux phases

Plus en détail

Chapitre 15 : Les molécules, formules et groupes caractéristiques

Chapitre 15 : Les molécules, formules et groupes caractéristiques Chapitre 15 : Les molécules, formules et groupes caractéristiques I. Formation des molécules I.1. Formule brute d une molécule Une molécule est un assemblage d atomes liés par des forces électrostatiques.

Plus en détail

1 Quelles sont les différences entre colorants et pigments?

1 Quelles sont les différences entre colorants et pigments? Compétences exigibles Physique-Chimie Première partie Représentation visuelle Chapitre 2 Couleurs et Arts Séance 5 Distinguer les synthèses soustractive et additive. Exploiter le cercle chromatique. Interpréter

Plus en détail

Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf

Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf I Terminale S Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf Objectifs : - Etablir un protocole et le réaliser afin d extraire un colorant et l identifier par spectroscopie UV-visible. - Utiliser la loi

Plus en détail

Spectres UV-visible IR

Spectres UV-visible IR Spectres UV-visible IR I. Molécules organiques VOIR TP II. Spectroscopie d absorption 1. Spectroscopie UV-visible a. Principe Dans un spectrophotomètre, on fait passer une radiation électromagnétique à

Plus en détail

Un métier pour demain

Un métier pour demain Avril 2012 Version 2.1 Numéro #138 Cherchez-le!! L encre de Chine Calisph air campagne de mesure de printemps Un métier pour demain 1 Teinture et colorant L encre de Chine http://air.maintenon.free.fr

Plus en détail

Extrait de la racine de garance des teinturiers Carmin Animal Femelle cochenille

Extrait de la racine de garance des teinturiers Carmin Animal Femelle cochenille 1 ere ES/L Chapitre 3 : Couleurs et arts Thème Représentation visuelle BO : Notions et contenus Couleurs et arts Colorants et pigments. Approche historique. Influence d un ou plusieurs paramètres sur la

Plus en détail

ST2S Thème 2 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Chapitre 1 : ACIDES FAIBLES ET BASES FAIBLES EN SOLUTION

ST2S Thème 2 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Chapitre 1 : ACIDES FAIBLES ET BASES FAIBLES EN SOLUTION ST2S Thème 2 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Chapitre 1 : ACIDES FAIBLES ET BASES FAIBLES EN SOLUTION 1. ECHELLE DE Sur les étiquettes d minérales, on peut lire suivi d une valeur voisine

Plus en détail

Molécules organiques et Matières colorées

Molécules organiques et Matières colorées 1ere partie : Qu est ce qu une molécule organique? expériences du sucre et de l acide sulfurique, pyrolyse de la sciure de bois, combustion essence térébenthine.. 2ieme partie :Etude d un pigment : L indigo

Plus en détail

A- Les colorants. Historique : Premières traces : la préhistoire. Grotte Chauvet ; Main négative rouge et contour partiel de mammouth ; -30.

A- Les colorants. Historique : Premières traces : la préhistoire. Grotte Chauvet ; Main négative rouge et contour partiel de mammouth ; -30. CLRANTS ET ARÔMES Historique : A- Les colorants Premières traces : la préhistoire Grotte Chauvet ; Main négative rouge et contour partiel de mammouth ; -30.000 ans Antiquité : Egypte, Chine, Inde Femmes

Plus en détail

La lessive qui lave plus blanc que blanc

La lessive qui lave plus blanc que blanc La lessive qui lave plus blanc que blanc Antoine ÉLOI, antoine.eloi@ens.fr Vendredi 5 Mars 1 Intéraction Matière Rayonnement Le Rayonnement visible : Chaque couleur est caractérisée par une longueur d

Plus en détail

Suivi d une réaction lente par chromatographie

Suivi d une réaction lente par chromatographie TS Activité Chapitre 8 Cinétique chimique Suivi d une réaction lente par chromatographie Objectifs : Analyser un protocole expérimental de synthèse chimique Analyser un chromatogramme pour mettre en évidence

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AGRICOLE SUJET

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AGRICOLE SUJET REMPLACEMENT 2010 France métropolitaine Option : ANABIOTEC BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AGRICOLE ÉPREUVE E2 DU DEUXIÈME GROUPE SCIENCES ET TECHNIQUES DE LA MATIÈRE Durée : 3 heures Matériel(s) et document(s)

Plus en détail

2010/1 CHAPITRE 32. Notes. 1.- Le présent chapitre ne comprend pas :

2010/1 CHAPITRE 32. Notes. 1.- Le présent chapitre ne comprend pas : CHAPITRE 2 Extraits tannants ou tinctoriaux;tanins et leurs dérivés; pigments et autres matières colorantes; peintures et vernis; mastics; encres Notes 1.- Le présent chapitre ne comprend pas : a) les

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

1 Matériaux naturels et artificiels

1 Matériaux naturels et artificiels 1 Matériaux naturels et artificiels MATÉRIAUX ATURELS ET ARTIFIIELS Matériaux naturels Les matériaux naturels sont issus de la nature. Ils peuvent être d origine animale (laine, peau ) ou végétale (coton,

Plus en détail

Pigments et colorants

Pigments et colorants Pigments et colorants 1 hapitre 4 i-contre : miniature sur vélin tirée de Des propriétés des choses par BARTLME l AGLAIS (1482). i-dessous : une racine de garance. La garance des teinturiers est une plante

Plus en détail

Chapitre 4 : Couleur et quantité de matière

Chapitre 4 : Couleur et quantité de matière Chapitre 4 : Couleur et quantité de matière I) La matière colorée : les colorants et les pigments Dans ce chapitre on s intéresse aux espèces chimiques à l origine de la couleur. Il existe deux types de

Plus en détail

Structure des molécules

Structure des molécules Niveau : Première S Structure des molécules Activité expérimentale (prof) A. Structure électronique de l'atome 1. Liaisons dans les molécules (rappels de cours) Un atome est caractérisé par son numéro

Plus en détail

DE L ATOME A LA MOLECULE ORGANIQUE

DE L ATOME A LA MOLECULE ORGANIQUE DE L ATOME A LA MOLECULE ORGANIQUE I L atome de carbone dans la molécule 1) L atome de carbone C(Z=6) : [He] 2s 2 2p 2 V=2 à l état fondamental V=4 à son état excité 99,99 % des atomes de carbone de la

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

XX èmes OLYMPIADES NATIONALES DE LA CHIMIE EPREUVE DU CONCOURS REGIONAL 2003-2004

XX èmes OLYMPIADES NATIONALES DE LA CHIMIE EPREUVE DU CONCOURS REGIONAL 2003-2004 XX èmes LYMPIADES NATINALES DE LA CIMIE EPREUVE DU CNCURS REGINAL 2003-2004 ACADEMIE DE CAEN TEME "CIMIE ET BEAUTE" - Lire avec attention les questions posées et y répondre avec précision dans le cadre

Plus en détail

Les indicateurs colorés naturels : de la cuisine à la chimie

Les indicateurs colorés naturels : de la cuisine à la chimie P a g e 1 TS Chimie Enoncé Les indicateurs colorés naturels : de la cuisine à la chimie Exercice résolu La première utilisation d'un indicateur coloré pour les titrages acido-basiques remonte à 1767 par

Plus en détail

«Art et pavages» I. Projet. II. Extraction de pigments. III. Synthèse de pigments. IV. Hommage à Mendeleïev. V. Art et pavages. VI.

«Art et pavages» I. Projet. II. Extraction de pigments. III. Synthèse de pigments. IV. Hommage à Mendeleïev. V. Art et pavages. VI. «Art et pavages» I. Projet II. Extraction de pigments III. Synthèse de pigments IV. Hommage à Mendeleïev V. Art et pavages VI. Conclusion I. Projet Zellige Mosquée de Fès (Maroc) II. Extraction de pigments

Plus en détail

Devoir de Sciences Physiques n 5.

Devoir de Sciences Physiques n 5. Devoir de Sciences Physiques n 5. EXERCICE I. LES INDICATEURS COLORÉS NATURELS DE LA CUISINE À LA CHIMIE La première utilisation d'un indicateur coloré pour les titrages acidobasiques remonte à 1767 par

Plus en détail

Titre alcalimétrique et titre alcalimétrique complet

Titre alcalimétrique et titre alcalimétrique complet Titre alcalimétrique et titre alcalimétrique complet A Introduction : ) Définitions : Titre Alcalimétrique (T.A.) : F m / L T.A. T.A.C. Définition : C'est le volume d'acide (exprimé en ml) à 0,0 mol.l

Plus en détail

Introduction à la spectroscopie UV-Visible. 1. Présentation. 2. Principe de la spectroscopie UV - Visible

Introduction à la spectroscopie UV-Visible. 1. Présentation. 2. Principe de la spectroscopie UV - Visible Introduction à la spectroscopie UV-Visible Article rédigé par Antoine Eloi (Professeur Agrégé de Chimie en Classes Préparatoires BCPST), édité par Nicolas Lévy (Responsable Editorial de CultureSciences-Chimie).

Plus en détail

1 ère ES/L Sciences Physiques et Chimiques Chapitre 3 1 ère Partie : Représentation visuelle Exercices. Exercice 1. Exercice 2.

1 ère ES/L Sciences Physiques et Chimiques Chapitre 3 1 ère Partie : Représentation visuelle Exercices. Exercice 1. Exercice 2. Exercice 1 Exercice 2 Exercice 3 1 CRRECTIN de l exercice 1 1. 9 doubles liaisons conjuguées 2. Le carotène est orange, couleur qu il n absorbe donc pas, au contraire des bleus et verts entre 400 et 500

Plus en détail

Séquence 9. Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière

Séquence 9. Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière Séquence 9 Consignes de travail Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière Travaillez les cours d application de physique. Travaillez les exercices

Plus en détail

Fente Lumière blanche. Fente Laser rouge. 2 Prisme

Fente Lumière blanche. Fente Laser rouge. 2 Prisme 1L : Représentation visuelle du monde Activité.4 : Lumières colorées I. Décomposition de la lumière blanche Newton (dès 1766) a décomposé la lumière solaire avec un prisme. 1. Expériences au bureau : 1

Plus en détail

SPECTROMETRIE D ABSORPTION MOLECULAIRE UV, VISIBLE ET IR

SPECTROMETRIE D ABSORPTION MOLECULAIRE UV, VISIBLE ET IR SPECTROMETRIE D ABSORPTION MOLECULAIRE UV, VISIBLE ET IR 1. Spectroscopie moléculaire d absorption 1.1 Aspect théorique a) Energie d une molécule La spectroscopie est une technique d analyse des molécules

Plus en détail

CHIMIE. À propos du chrome

CHIMIE. À propos du chrome CHIMIE Les calculatrices sont autorisées. À propos du chrome Du grec khrôma ou du latin chroma (couleur). Il a été découvert par Louis Vauquelin en 1797. Il est présent dans la croûte terrestre ( 003,

Plus en détail

CHAPITRE 6 : SPECTROSCOPIE U.V. VISIBLE

CHAPITRE 6 : SPECTROSCOPIE U.V. VISIBLE CHAPITRE 6 : SPECTROSCOPIE U.V. VISIBLE Lycée International des Pontonniers Novembre 2015 I. Généralités 1. Spectre d absorption - Lorsqu elle traverse une substance autre que l air ou le vide, la lumière

Plus en détail

obs.5 Sources de lumières colorées exercices

obs.5 Sources de lumières colorées exercices obs.5 Sources de lumières colorées exercices Savoir son cours Mots manquants Chaque radiation lumineuse peut être caractérisée par une grandeur appelée longueur d onde dans le vide. Les infrarouges ont

Plus en détail

Exercices d application

Exercices d application Exercices d application 5 minutes chrono! 1. Mots manquants a. tous les ; tous les b. deux c. remplacé d. électronégatif ; liaison e. moins f. donneur g. donneur ; accepteur h. donneur 2. QCM a. Addition.

Plus en détail

XIX èmes OLYMPIADES DE LA CHIMIE

XIX èmes OLYMPIADES DE LA CHIMIE XIX èmes LYMPIADES DE LA CIMIE Chimie et Beauté ACADEMIE D AIX-MARSEILLE Mercredi 5 Février 2003 PRTCLE Ne pas inscrire de Nom sur les feuilles mais le numéro d anonymat. XIXe lympiades de la Chimie, année

Plus en détail

Les méthodes de séparation basées sur l extraction

Les méthodes de séparation basées sur l extraction Les méthodes de séparation basées sur l extraction L extraction liquide - liquide C est l extraction d un soluté S d un solvant A par un solvant B non miscible au premier. Deux paramètres sont importants

Plus en détail

Produire de l eau potable à partir d une eau de rivière

Produire de l eau potable à partir d une eau de rivière Questionnaire relatif à la conférence de Monsieur JOSEPH DE LAAT Produire de l eau potable à partir d une eau de rivière EAU «Tu es la plus grande richesse qui soit au monde» Antoine de Saint-Exupéry «Terre

Plus en détail

Effets inductifs et mésomères

Effets inductifs et mésomères CHIMIE RGANIQUE (Stage de pré-rentrée UE1) Effets inductifs et mésomères bjectifs: Découvrir les effets électroniques inductifs et mésomères. Aborder l ordre de priorité des groupes fonctionnels donneurs

Plus en détail

Spectrophotométrie d absorption. http://www.youtube.com/watch?v=ximapwz5wsi

Spectrophotométrie d absorption. http://www.youtube.com/watch?v=ximapwz5wsi Spectrophotométrie d absorption http://www.youtube.com/watch?v=ximapwz5wsi Spectrophotométrie Usage de la lumière pour mesurer une concentration Basée sur l absorption des radiations lumineuses L absorption

Plus en détail

Injections alcalinisantes

Injections alcalinisantes Injections alcalinisantes Des solutions d'hydrogénocarbonate de sodium ou de lactate de sodium sont utilisées en injection par les médecins pour leurs propriétés alcalinisantes (traitement de l'excès d'acidité)

Plus en détail

Mécanisme A N + E sur acides carboxyliques et groupes dérivés

Mécanisme A N + E sur acides carboxyliques et groupes dérivés Chimie organique 3 : Mécanisme A E sur acides carboxyliques et groupes dérivés Exercices d entraînement 1. Décarboxylation (*) 1. Quelles fonctions chimiques contient la molécule A dessinée ci-dessous?

Plus en détail

Examen Méthodes spectroscopiques 2

Examen Méthodes spectroscopiques 2 16 décembre 2010 Examen Méthodes spectroscopiques 2 Durée 2 h Calculatrice et tables spectroscopiques (fournies en début d année) autorisées Exercice 1 (3 pts 10min) Il est possible de doser simultanément

Plus en détail