500$ PAR VACHE FAITES LE TRANSFERT VERS LES HYBRIDES BMR SPÉCIFIQUES À L ENSILAGE MC ET DÉCLENCHEZ UN MIRACLE DANS LE RUMEN VOTRE BÉNÉFICE :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "500$ PAR VACHE FAITES LE TRANSFERT VERS LES HYBRIDES BMR SPÉCIFIQUES À L ENSILAGE MC ET DÉCLENCHEZ UN MIRACLE DANS LE RUMEN VOTRE BÉNÉFICE :"

Transcription

1 BMR BMR

2 FAITES LE TRANSFERT VERS LES HYBRIDES BMR SPÉCIFIQUES À L ENSILAGE MC ET DÉCLENCHEZ UN MIRACLE DANS LE RUMEN Les hybrides BMR Spécifiques à l ensilage MC (nervure centrale brune) fournissent la fibre et l énergie nécessaires à vos vaches les plus productives afin d améliorer la productivité dans les rations à haute teneur en fibres. N est-ce pas le temps pour vous de faire une transition vers une ration riche en fourrages et exploiter la puissance de la fibre avec les hybrides BMR? VOTRE BÉNÉFICE : 500$ PAR VACHE

3 CINQ ÉTAPES POUR POSITIONNER LE MAÏS BMR SPÉCIFIQUE À L ENSILAGE MC AFIN QU IL CONVIENNE À VOTRE BÉTAIL Il est temps de profiter pleinement de la valeur de la technologie de l ensilage de maïs BMR pour votre troupeau laitier. Afin de simplifier le processus, nous avons inscrit les cinq étapes testées et éprouvées pour faire une transition vers une ration complète BMR. L amélioration révolutionnaire dans la digestibilité de la fibre avec les hybrides BMR offre une possibilité pour votre bétail d utiliser entièrement une ration riche en fourrages sans amputer la production de lait. De plus, les vaches consommant des rations BMR retournent en moyenne 500$ 1 par vache par année au prorata. ÉTAPE 1. FAIRE LA TRANSITION VERS UNE DIÈTE RICHE EN FOURRAGES (PAGE 2) Comprendre les bénéfices et les défis d une ration à haute teneur en fourrage pour apprécier complètement l opportunité qui s offre et les exigences que ce changement impose. Votre nutritionniste joue un rôle crucial pour faire la transition dans votre troupeau laitier. ÉTAPE 2 : INTRODUIRE DES FOURRAGES HAUTEMENT DIGESTIBLES (PAGE 4) Des rations riches en fourrage efficaces sont bâties à partir de fourrages hautement digestibles. L ensilage de maïs BMR fournit constamment un fourrage de qualité supérieure avec des niveaux de production et de qualité sur lesquels vous pouvez vous fier. De plus, l amélioration de la digestibilité ce n est pas marginal c est révolutionnaire. ÉTAPE 3 : METTRE EN PRATIQUE DES CONSEILS AU NIVEAU DE LA RÉGIE DE PRODUCTION DE L ENSILAGE (PAGE 6) L ensilage BMR Spécifique à l ensilage MC est la culture avec la plus grande valeur que vous produirez et qui demandera un minimum d attention supplémentaire au niveau de la régie. Les recommandations respectent habituellement les consignes de régie de production avec quelques ajustements à l humidité de la récolte et la longueur de coupe. ÉTAPE 4 : INTRODUIRE LES RECOMMANDATIONS AU NIVEAU DE L ALIMENTATION (PAGE 8) Travailler étroitement avec votre nutritionniste pour vous assurer que la ration incluant le BMR est équilibrée en énergie, améliorant la digestibilité et augmentant la consommation de matière sèche. ÉTAPE 5 : CHOISIR LE BON HYBRIDE (PAGE 10) Les hybrides BMR Spécifiques à l ensilage de Mycogen Semences établissent une solide base au succès des rations du troupeau laitier à haute teneur en fourrage. Le profil nutritionnel et les caractéristiques agronomiques retrouvées dans nos hybrides BMR sont sans égal. Choisissez les hybrides en se basant sur ces caractéristiques et la maturité convenant à vos pratiques culturales tout en considérant la gestion des insectes et des mauvaises herbes. 1 Basé sur une moyenne ROF de 1.36$ par vache par jour tel que le démontre des études indépendantes évaluant la performance de l ensilage BMR de sur des fermes laitières commerciales en Ontario.

4 ÉTAPE 1 : FAIRE LA TRANSITION VERS UNE DIÈTE RICHE EN FOURRAGES. Lorsque nous parlons d une diète riche en fourrages, nous faisons référence à ce que les nutrionnistes définissent comme une ration avec au moins 60 % des besoins en matière sèche (MS) provenant de fourrages. Le système digestif des ruminants est conçu pour extraire l énergie et les éléments nutritifs de fibre riche, les plantes/aliments fournissant peu d énergie sont considérés autrement comme non digestibles. La combinaison d une conception unique de l estomac, la présence de microorganismes symbiotiques et le processus ruminal (rumination et fermentation) ralentissent le passage des aliments fibreux par l intermédiaire du système digestif. Avec ce processus digestif, les diètes riches en fourrages minimisent l impact négatif sur la santé de composantes alimentaires à haute teneur en énergie. INTESTIN OMASUM ŒSOPHAGE RÉTICULUM RUMEN ABOMASUM MASTICATION La conception de l estomac en quatre compartiments appuyée par des processus de rumination (ligne rouge) et de fermentation procurent une conversion alimentaire très efficace. LES POSSIBILITÉS D UNE TENEUR ÉLEVÉE EN FOURRAGES Les diètes riches en fourrages sont associées à de nombreux avantages au niveau de la productivité et de la santé : meilleure santé du rumen avec une activité microbiologique élevée et bien équilibrée état de santé général amélioré menant à la réduction des incidents de caillette déplacée, fourbure, acidose et cétose une performance améliorée en reproduction réduction du nombre de jours non gestante, taux élevé de conception, moins de gestation et parturition mouvementéee et une fréquence réduite de rétention placentaire taux inférieurs de réforme et longévité productive accrue du troupeau meilleure gestion des aliments en servant moins de grains ne provenant pas de la ferme cycle de l azote plus efficace avec une production de moins de fumier et une excrétion azotée réduite 2

5 LE MAÏS BMR SPÉCIFIQUE À L ENSILAGE MC RENVERSE LA SITUATION FACE AUX PRÉOCCUPATIONS SUR L ALIMENTATION AVEC LES FOURRAGES Il y a deux raisons principales pour lesquelles de nombreux troupeaux laitiers ne fonctionnent pas avec des rations riches en fourrage: La croyance que plusieurs fourrages ne procurent pas des niveaux d énergie suffisants pour satisfaire les exigences des animaux très performants. La résultante est qu il y a une perception que ces producteurs laitiers doivent délaisser la production de lait lors de l utilisation d une diète riche en fourrages. Le manque de régularité au niveau de la qualité du fourrage, particulièrement lorsque les approvisionnements en fourrage comprennent de la luzerne. Une grande variation de la qualité peut être observée d année en année, résultant en une performance irrégulière du troupeau si les fourrages ne sont pas adéquatement équilibrés ou balancés sur des valeurs théoriques seulement. La bonne nouvelle est que l ensilage BMR s attaque à ces deux problèmes faisant que la diète riche en fourrages ne convient pas seulement aux troupeaux laitiers les plus performants mais les rentabilisent encore davantage. LES EXIGENCES POUR ÉQUILIBRER L ÉNERGIE La quantité de fourrages qu une vache laitière peut transformer et en extraire l énergie est limitée par l envergure et l efficacité de son système digestif. Si le niveau d énergie extrait est en déçà des exigences pour atteindre un niveau élevé de production de lait, l animal ne pourra pas atteindre son potentiel. L ajout d aliments concentrés en énergie augmente la production de lait. Ceci ayant comme résultante que la diète des vaches s est développé à partir des principaux fourrages de base vers un mélange qui comprend des composantes riches en énergie consacrées à hausser la production de lait. Les animaux répondent avec une production de lait accrue mais le stress sur le système digestif cause une détérioration de la santé en général et de la longévité du troupeau. L amélioration de la qualité du fourrage et en retour un taux d extraction accru peut aider à combler le manque d énergie de l animal. ACCROÎTRE GRANDEMENT LA DISGESTIBILITÉ DE LA FIBRE La fibre des fourrages est la portion alimentaire la plus importante dans la ration d une vache et représente également la variation la plus élevée au niveau de la digestibilité. Chez les diètes des ruminants, la fibre des fourrages est analysée comme fibre au détergent neutre (NDF) et fibre au détergent acide (ADF). Les résidus dans la NDF sont reliés négativement avec l ingestion alimentaire. L analyse des échantillons pour la digestibilité NDF (NDFd) procure une approximation de l énergie que les vaches sont en mesure de retirer des fourrages. Les vaches alimentées avec des fourrages ayant une NDFd plus élevée sont capables de manger davantage et obtenir plus d énergie totale provenant des fourrages puisque le rumen se remplit plus rapidement, réduisant la dilatation et permettant une ingestion encore meilleure. Ceci résultant en des exigences en énergie qui peuvent être satisfaites à partir d une diète renfermant moins de grains. Cependant, si vous prévoyez réduire le supplément en grains et maintenir les niveaux élevés de production de lait, vous devez inclure des fourrages hautement digestibles dans la ration. La recherche a démontré que les vaches laitières en lactation consomment davantage de matière sèche (MS) et produisent plus de lait lorsque les fourrages ou les rations totales mélangées (RTM) servis ont une NDFd améliorée. Une hausse d une unité en NDFd in vitro ou in situ a été associée à une augmentation de 0.17 kg de consommation de matière sèche (CMS) et à une hausse de 0.25 kg au niveau du lait standardisé à 4 %.* Le maïs BMR spécifique à l ensilage MC fournit une augmentation moyenne de 10 points au niveau des valeurs NDFd comparativement aux hybrides non BMR. Selon la recherche effectuée à l Université de l État du Michigan, ceci se traduit par un avantage pour BMR avec une augmentation de 1.7 kg en CMS et de 2.5 kg en production de lait. * Oba and Allen, Journal of Dairy Science, 82:

6 ÉTAPE 2 : INTRODUIRE DAVANTAGE DE FOURRAGES HAUTEMENT DIGESTIBLES L ensilage produit à partir des hybrides BMR de Mycogen Semences représente la plus haute qualité fourragère disponible sur le marché pour les producteurs laitiers au Canada la ration riche en fourrages par excellence pour les vaches laitières les plus productives. DES NIVEAUX INFÉRIEURS DE LIGNINE AUGMENTENT LA NDFD Tous les hybrides de maïs BMR profitent du gène s exprimant naturellement pour réduire le contenu en lignine jusqu à 35%. La lignine est la portion de la fibre qui ne peut pas être digérée par le bétail. Moins de lignine signifie une amélioration de la digestibilité de la fibre et est quantifiée par la digestibilité de la fibre au détergent neutre (NDFd). contient de la lignine secondaire - non digestible La science derrière la valeur d alimenter avec le maïs ensilage BMR est bien documentée et est basée sur deux principes de base: Amélioration de la digestibilité signifie davantage d énergie provennant de la fibre avec une dépendance moindre envers le grain comme source d énergie dans la ration. Amélioration de la digestibilité accroît grandement la consommation de matière sèche (CMS) et augmente la production de lait. Ces caractéristiques uniques des hybrides BMR permettent des niveaux plus élevés de fourrages dans les rations des vaches sans compromettre le potentiel de production laitière. L ensilage de maïs procure une source plus fiable de fourrage ayant moins de variations de qualité d une année à l autre que les autres sources. LES CHOSES ONT CHANGÉ Dans le passé, les hybrides BMR ont été quelque fois désignés comme ayant une plus faible production de fourrages et des caractéristiques agronomiques moins favorables. Malgré qu il y ait une certaine vérité dans ces propos pour les générations antérieures d hybrides BMR, les choses ont définitivement changé. La dernière génération d hybrides BMR provenant de Mycogen Semences a écarté toute performance du matériel précédent. La valeur retirée de la digestibilité améliorée et d une diète riche en fourrages permettent à l ensilage de maïs BMR de surpasser toutes les autres options de maïs ensilage. Les hybrides BMR libèrent toute la puissance de la fibre - une amélioration sensationnelle de 10 unités (équivalent à 20 %) de NDFd comparativement aux autres hybrides pour l ensilage. Une hausse de 10 unités de NDFd peut mener à une augmentation de production de lait de 2.5 kg. moins de lignine la lignine présente est de type jeune 4 La feuille à gauche renferme le gène de la nervure centrale brune comparativement au maïs standard à droite.

7 PLUS DE LAIT AVEC BMR Au cours des dix dernières annéees, les résultats provenant des essais de recherche de 16 universités et compagnies privées ont démontré que les vaches alimentées avec les hybrides BMR produisent en moyenne 2.1 kg de plus de lait par vache par jour comparativement aux vaches alimentées avec les hybrides non BMR. 12 La production de lait augmente pour les vaches nourries avec BMR Spécifique à l ensilage versus les hybrides non BMR Hausse de lait en lbs Études universitaires Plus de renseignements sur ces études sont disponibles à l adresse RAPPORT DE PERFORMANCE À LA FERME Dans les essais de performance canadiens à la ferme effectués pendant deux ans comparant l ensilage BMR et non BMR (feuillu et à double fins), les hybrides BMR de Mycogen Semences ont fourni une ration éprouvée et rentable avec un ROF de 1.36$/ tête/jour. Cela représente une augmentation 500$/tête/année provenant de l augmentation de consommation de matière sèche et de la hausse de production de lait avec les hybrides BMR. Bulletin de Performance BMR 2008 Périodé d évaluation: Districts: Ontario & Quebec ÉVALUATION ENSILAGE BMR AUTRE ENSILAGE GAIN BMR Performance au champ 1 NDFd moyenne (%) % Protéine moyenne (%) % Rendement ensilage (TM/Ha) % Défis gagnés de la Garantie 2 BMR % Performance à l étable 3 Lait produit (L/vache/jour) % Test de gras (%) % Consommation matière sèche (kg/jour/vache) % Grade Final Études RSA (retour financier sur l alimentation) ($/vache/jour) Comparison: Feuillu et à double fins Grade Final: Solution Supérieure % En moyenne, BMR permet un avantage de $1.36/vache/jour! Premier de Classe! Ce n est pas important la façon que vous calculez votre PROFIT, BMR est le Bon Choix! $500 par vache par année $2500 par hectare ensilage 1 Performance au champ: sommaire des résultats du programme de performance au champ et qualité d ensilage en Ontario et au Québec. 2 Défi Garantie BMR: un programme des Semences Mycogen qui garantit que la NDFd de votre hybride BMR est au moins 10% supérieure à un hybride non-bmr. 3 Performance à l étable: sommaire des résultats provenant d études RSA indépendantes évaluant la performance de l ensilage BMR sur des fermes laitières commerciales en Ontario de 2006 à Le maïs BMR Spécifique à l ensilage MC procure en moyenne un retour de 500$ par vache par année via l amélioration de la ration des vaches et l augmentation de consommation de matière sèche. 5

8 ÉTAPE 3 : METTRE EN PRATIQUE DES CONSEILS AU NIVEAU DE LA RÉGIE DE PRODUCTION DE L ENSILAGE. L ensilage est la plus importante source d aliments assurez-vous que vous allez dans ce sens. L ensilage est la culture ayant la plus grande valeur cultivable par un un éleveur de bétail. Les pratiques de régie de production utilisées pour les hybrides d ensilage ont un impact significatif sur la qualité et la quantité d aliments en découlant. Veuillez respecter les principales pratiques de régie de production afin de maximiser les rendements et la qualité de l ensilage produit. CULTIVEZ DES HYBRIDES DE MAÏS BMR SPÉCIFIQUES À L ENSILAGE MC Au point agronomique, la culture des hybrides de maïs BMR Spécifiques à l ensilage est identique à celle des autres hybrides de maïs ensilage. La seule différence est en tant que culture à valeur élevée, les hybrides BMR retirent des avantages à être cultivés sur les meilleurs sols afin d optimiser le potentiel de rendement de ce fourrage de haute qualité. Les meilleurs résultats sont atteintes lorsque les hybrides de maïs BMR sont cultivés en rotation avec d autres cultures en travail du sol conventionnel. Choisir des champs très fertiles, bien drainés avec une capacité adéquate de rétention en eau Semer à des populations de à plants à l acre Fournir une fertilisation adéquate avec des applications d azote, phospore et potassium basées sur les résultats d analyse de sol Supprimer les mauvaises herbes, insectes et maladies tel que nécessaire selon les besoins spécifiques du champ Choisir des hybrides offrant une protection contre la chrysomèle des racines du maïs si le maïs est cultivé en continu. CONSIGNES POUR LA RÉCOLTE Humidité à la récolte Un niveau approprié d humidité à la récolte dépend du type d infrastructure d entreposage employé. Respectez les niveaux d humidité recommandés lors de la récolte des hybrides BMR Spécifiques à l ensilage. Taux d humidité recommandé pour les hybrides BMR Structure entreposage Pourcentage humidité Vertical / douve % Couloir /horizontal % Sac d ensilage % À déchargement par le bas Non recommandé 6

9 Longueur de coupe Plusieurs facteurs affectent la grosseur des particules des hybrides BMR à la récolte l aspect tranchant des couteaux, la vitesse de la récolte, l ajustement de la barre de coupe et l humidité à la récolte. Un ensilage plus sec doit être coupé plus court pour un meilleur tassement. Le contenu en lignine plus faible de l ensilage BMR nécessite une longueur de coupe plus longue que l ensilage normal. Une plus grande longueur de coupe aide à maintenir le tapis ruminal, augmentant la rumination (et les tampons naturels dans le rumen) et diminue le suintement lors de l entreposage. Si vous êtes préoccupés par la dureté du grain à la récolte, veuillez considérer l utilisation d un rouleau craqueur et l ajustement l équipement de récolte pour une plus grande longueur de coupe uniforme. Les essais à la ferme ont démontré que les hybrides BMR Spécifiques à l ensilage qui sont coupés trop finement et/ou sur transformés provoquent une hausse du rythme de passage dans le rumen ce qui peut mener à des défis au niveau de la nutrition. Longueur de coupe recommandée pour les hybrides BMR Type d entreposage Sans rouleau craqueur Avec rouleau craqueur Couloir, horizontal, sac ¾ - 1 po. 1 po à 1½ po. Vertical/douve ¾ po. ¾ - 1 po. À déchargement par le bas Non recommandé Non recommandé RECOMMANDATIONS POUR L ENTREPOSAGE Les hybrides BMR ont besoin d être entreposés séparément des autres types de fourrage afin de maintenir les avantages des niveaux plus élévés de digestibilité du maïs BMR. Mycogen Semences recommande d entreposer seulement les hybrides BMR dans des silos couloirs, horizontaux, en sacs ou dans des silos verticaux /en douves de béton. Le mélange des hybrides BMR avec d autres fourrages est préférable dans la voiture de RTM et non pas lors de l entreposage. Un tassement approprié de l ensilage BMR procure le milieu sans oxygène (anaréobique) favorable pour qu une fermentation efficace débute tôt après la récolte. L ensilage entassé plus densément aura moins de perte de matière sèche et conservera une qualité alimentaire plus élevée qu un ensilage qui est entassé plus librement. Mycogen Semences appuie l utilisation des inoculants éprouvés pour l ensilage avec l ensilage BMR afin de contribuer au processus de l ensilage et prévenir une dégradation au moment de l alimentation. 7

10 ÉTAPE 4 : INTRODUIRE LES RECOMMANDATIONS AU NIVEAU DE L ALIMENTATION Il y a plusieurs facteurs à considérer et à gérer lors de l incorporation de l ensilage BMR dans la ration de vos vaches. DÉBUTEZ AVEC UN NIVEAU ADÉQUAT D HUMIDITÉ Tel qu indiqué à l Étape 3, la récolte de l ensilage BMR à un niveau approprié d humidité influence le contenu en matière sèche et réduit les problèmes potentiels de nutrition. Les conditions suivantes mènent toutes deux à une qualité d ensilage inférieure. Assurez-vous d aviser votre nutritionniste de ces défis à la récolte ainsi des corrections peuvent être faites dans la ration. Ensilage récolté trop tôt rendement moindre, résultant en un suitement et une fermentation clostridiale qui produit de l acide butyrique ce qui va diminuer par la suite la consommation de matière sèche. Ensilage récolté trop tard a une bonne valeur alimentaire mais est sujet à subir des dommages par la moisissure et l échauffement en raison du tassement médiocre. L ensilage récolté avec une teneur en matière sèche plus élevée devrait être coupé plus finement (environ ¾ de pouce de long) pour une exposition minimale à l oxygène. Les testeurs de récolte (montré ci-dessus) sont largement répandus pour mesurer l humidité du fourrage à la ferme. Autrement, l ensilage peut être seché en utilisant un four à micro-ondes pendant environ 20 minutes. GROSSEUR DES PARTICULES Les hybrides de maïs BMR Spécifiques à l ensilage renferment moins de lignine que l ensilage conventionnel avec un rythme de passage significativement plus rapide dans le rumen. La rapidité de fermentation du rumen peut être contrôlée par le maintient d une grosseur adéquate des particules de fourrage. La recherche a démontré que les particules de fourrage doivent être de ¾ de pouces ou plus pour flotter dans le rumen et conserver le tapis de fibres du rumen. Un rumen en santé favorise la rumination, augmente la production de lait et réduit les coûts d alimentation. Assurez-vous que de couper assez grossièrement les hybrides BMR afin qu ils puissent flotter dans le rumen. Si la longueur de coupe optimale n est pas atteinte, ajoutez une autre source de fibre telle que la paille ou du foin coupé à des longueurs qui minimisent le refus ce qui aide à gérer les exigences en fibre. Le séparateur de particules de l État de la Pennsylvanie est recommandé dans cette situation. FERMENTATION Une fermentation adéquate donne du temps aux grains de réabsorber de l humidité et de s attendrir ainsi ils sont plus faciles à digérer. L ensilage de maïs BMR doit avoir fermenté pendant au moins 28 jours (60 est préférable) avant de le servir. L ensilage non fermenté ou en partie peut mener à une nouvelle crise du maïs ensilage tandis que les vaches ne produisent pas assez de lait en fonction de la ration et vous ne profiterez pas complètement des avantages économiques et de production retirés des hybrides de maïs BMR. Le séparateur de particules de l État de la Pennsylvanie (montré ci-dessus) est couramment utilisé pour mesurer la proportion et la grosseur des particules des fourrages en ration totale mélangée (RTM). 8

11 DIGESTIBILITÉ DE L ENSILAGE La mesure NDFd (digestibilité de la fibre au détergent neutre) vous donne ainsi qu à votre nutritionniste une évaluation précise de la valeur réelle de l énergie nette de lactation (ENL) du maïs ensilage. La méthode de mesure préférée de la NDFd est celle de l analyse chimique humide de 30 heures in vitro. Demandez à votre nutritionniste de faire évaluer votre ensilage pour la NDFd dans un laboratoire qui a une expertise de l analyse de l ensilage BMR. ÉQUILIBRER LA DIÈTE DES VACHES Les recommandations suivantes sont spécifiques pour équilibrer les rations fourragères qui comprennent les hybrides BMR. Toujours accompagner ces exigences d une bonne régie d alimentation des vaches. Analyse mensuelle De façon mensuelle, effectuez une analyse de laboratoire du fourrage pour évaluer : matière sèche calcium protéine brute phosphore énergie nette magnésium fibre (NDF) À partir de ces résults, les calculs suivants peuvent être effectués : a) sucres et amidon comme hydrates de carbone non fibreux (CNF) b) hydrates de carbone non structuraux (CNS) c) énergie nette de lactation (ENL). En plus du test de laboratoire, gérez et surveillez les niveaux de matière sèche à la ferme de façon journalière ou tout autre jour avec l ensilage qui a été exposé à la pluie. Des mesures précises de la matière sèche sont primordiales pour garantir une introduction appropriée de chaque fourrage plus particulièrement avec les mélangeurs de RTM. ALIMENTEZ AVEC UNE DIÈTE RICHE EN FOURRAGES Les recommandations suivantes devraient révisées par votre consultant en alimentation laitière avant de convertir votre troupeau à l ensilage BMR. Ajuster le contenu de l ensilage BMR Augmenter le contenu NDF Ajustement pour une énergie accrue Ajustement de la protéine pour une activité microbiologique améliorée Inclure au moins 18-20,5 kg d ensilage BMR dans la diète quotidienne sur une base tel que servie. Équilibrer en fonction de la consommation de matière sèche prévue, non pas pour ce que les vaches consomment actuellement. fermentescibles. Une règle générale est de retirer approximativement 1 kg de matière sèche de grains pour chaque 10 kg de matière sèche de maïs BMR dans la ration. Ajuster le niveau total de fibre au détergent neutre (NDF) à 31-33%. Augmenter la proportion de fourrage de 10% et diminuer l approvisionnement en grains, en débutant par les grains les plus À titre de référence, les diètes conventionnelles riches en maïs ensilage renferment 28-29% de NDF. Les teneurs en hydrates de carbone non structuraux (CNS) devraient représenter moins de 38% de la matières sèche dans la ration. Ajustez le niveau de protéine soluble pour être situé entre 32 et 36% de la protéine brute totale, ajoutant 28 à 133 grammes d urée par vache par jour si nécessaire. Une digestibilité améliorée renforce le métabolisme du rumen et augmente la population de microorganismes dans le rumen. Les microorganismes du rumen représentent environ 50% de la protéine et représentent le parfait équilibre d acide aminé pour les vaches laitières. Les hybrides hautement digestibles améliorent la performance générale des vaches laitières et indirectement le statut de la protéine dans votre programme d alimentation. 9

12 ÉTAPE 5 : CHOISIR LE BON HYBRIDE Mycogen Semences offre le programme de sélection de maïs ensilage le plus vaste et mène l industrie avec ses hybrides BMR Spécifiques à l ensilage très performants. Notre programme consacré à l ensilage produit des hybrides reconnus pour leur performance supérieure au champ et là où ça compte le plus soit dans votre grange. Notre programme d amélioration est centré sur la sélection des facteurs clés de l ensilage comprennant le rendement, la qualité de l ensilage et la digestibilité de la fibre tel que mesuré par la digestibilité de la fibre au détergent neutre (NDFd). Nos recherches se consacrent aux aspects nutritionnels de l ensilage en plus du rendement. Choisir des hybrides spécifiquement pour l ensilage signifie que nous pouvons vous aider à maximiser la consommation de matière sèche et en bout de ligne produire plus de lait. De plus, la plus récente génération d hybrides BMR Spécifiques à l ensilage procure des rendements extrêmement améliorés par rapport aux BMR précédents. LAIT À LA TONNE Si vous désirez optimiser la teneur en fourrages dans la ration journalière de vos vaches, employez le lait à la tonne comme principal facteur de sélection de l hybride. Les valeurs améliorées de lait à la tonne permettent l introduction de plus de fourrage sachant qu un pourcentage plus élevé des besoins en énergie provient d une utilisation accrue de fibre. RENDEMENT Les hybrides BMR de Mycogen Semences rétrécisent l écart de rendement avec les autres hybrides d ensilage le rendement de la plupart des hybrides BMR est à égalité avec les hybrides à double fin et en deçà de 7-10% de celui des hybrides feuillus les plus performants.rappelez-vous que le rendement ne compense pas pour la qualité de l ensilage dans une diète à haute teneur en fourrages. Les hybrides de maïs BMR de Mycogen Semences avec des caractères gagnants de gestion des insectes et des mauvaises herbes sont disponibles pour une large gamme de zones de maturité CARACTÈRES Les hybrides BMR sont offerts avec une protection au-dessus et dans le sol avec la technologie HX MC I et HX MC XTRA. La majorité des hybrides sont aussi offerts avec les caractères Roundup MD Ready 2 et LibertyLink MD pour une résistance aux herbicides et un désherbage facilité. 10

13 IL N Y A PAS D ALTERNATIVE AU BMR L intérêt grandissant envers les diètes riches en fourrages et la rentabilité associée à la digestibilité de la fibre ont mené à des options supplémentaires émergeant de l amélioration de la digestibilité de l ensilage. La plupart des autres solutions habituelles rencontrées sont énumérées brièvement ci-dessous. Régie de coupe haute Au cours des dernières années, il y a eu des recommandations pour la coupe de l ensilage à une hauteur plus élevée dans l espoir d améliorer la digestibilité par le retrait de la plus grande part du contenu élevé en lignine de la plante. Les recherches universitaires ont démontré qu une coupe haute du maïs ensilage améliore actuellement seulement la NDFd de une ou 2 unités; tandis que la baisse de rendement est de l ordre de 10 à 20%. Par le fait même, le contenu en fourrages a été réduit au profit de grains. La coupe haute n est ni nécessaire ou recommandée avec les hybrides BMR Spécifiques à l ensilage comme elle diminue le potentiel de rendement en ensilage. Étendue du contenu en NDFd pour les hybrides de maïs cultivés pour l ensilage BMR TMF Conventionnel Les hybrides BMR procurent une amélioration de unités en NDFd pas besoin d une régie de coupe haute. Inoculants pour l ensilage Quelques inoculants pour l ensilage prétendent améliorer la digestibilité de la fibre, un produit ainsi nommé BMR retrouvé en bouteille. Discutez-en avec votre nutritionniste et demandez-lui d étudier les recherches indépendantes afin d appuyer les demandes de produit. Seuls les hybrides BMR fournissent des hausses fulgurantes de NDFd des améliorations de digestibilité de la fibre qui proviennent directement du sac de Mycogen Semences. Sorgho-soudan BMR Le Sorgho-soudan avec le gène de nervure centrale brune n offre pas les mêmes avantages nutritionnels que les hybrides de maïs BMR Spécifiques à l ensilage. Cependant, les producteurs d ensilage peuvent y trouver une solution viable dans les situations suivantes : la saison de croissance est trop courte pour produire du maïs ensilage l approvisionnement en aliments est menacé de chuter en deçà du niveau prévu et une production de secours est nécessaire 11

14 Chez Mycogen Semences nous sommes confiants de la valeur inégalée de l apport de nos hybrides BMR à votre entreprise laitière et nous aimerions discuter davantage avec vous des cinq étapes du processus. Veuillez visiter le ou appeler votre représentant local de Mycogen Semences pour PROFITER de la technologie BMR : Sud-Ouest de Centre de l Ontario Est de l Ontario Québec l Ontario Tim Borho Claude Castonguay Michel Periard Drew Pearson

15 FAITES LA TRANSITION VERS UNE DIÈTE RICHE EN FOURRAGES AVEC LES HYBRIDES BMR SPÉCIFIQUES À L ENSILAGE POUR AMÉLIORER LA DIGESTIBILITÉ DE LA FIBRE, LA PRODUCTION DE LAIT ET LES PROFITS.

16 BMR Centre de solutions ST SW Calgary AB T2P 5H1 Science. Rendement. Réussite. MC MD Marque déposée de Dow AgroSciences LLC. MD MC Tous les autres produits sont des marques de leurs compagnies respectives.

Guide sur la régie du maïs ensilage BMR

Guide sur la régie du maïs ensilage BMR Guide sur la régie du maïs ensilage BMR Les hybrides BMR de marque Mycogen MD procurent des résultats hors du commun. Ce qui différencie le BMR de Mycogen des autres BMR et hybrides de maïs conventionnels

Plus en détail

Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses

Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses Sorgho grain sucrier Itinéraire cultural Type de sol et préparation avant semis Le sorgho grain sucrier est relativement peu exigeant par rapport au

Plus en détail

L ensilage de maïs en Ardenne? D un point de vue alimentaire. Isabelle Dufrasne Ferme expérimentale Service de Nutrition FMV Université de Liège

L ensilage de maïs en Ardenne? D un point de vue alimentaire. Isabelle Dufrasne Ferme expérimentale Service de Nutrition FMV Université de Liège L ensilage de maïs en Ardenne? D un point de vue alimentaire Isabelle Dufrasne Ferme expérimentale Service de Nutrition FMV Université de Liège Plan L ensilage de maïs en général Caractéristiques anatomiques

Plus en détail

AVEZ-VOUS PENSÉ À L ALIMENTATION À LA DÉROBÉE?

AVEZ-VOUS PENSÉ À L ALIMENTATION À LA DÉROBÉE? AVEZ-VOUS PENSÉ À L ALIMENTATION À LA DÉROBÉE? Traduit de: PRODUCERS MIGHT WANT TO CONSIDER CREEP FEEDING Auteur: Stephen B. Blezinger, Ph.D., PAS (Copyright 2015 Dr. Stephen B. Blezinger) Adapté en français

Plus en détail

La digestibilité des fourrages

La digestibilité des fourrages La digestibilité des fourrages par Robert Berthiaume, Alain Fournier, et Gaëtan Tremblay Introduction L objectif de ce document est de démystifier la mesure de la digestibilité des fourrages de plantes

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DES PRODUITS DE MAÏS

GUIDE D UTILISATION DES PRODUITS DE MAÏS GUIDE D UTILISATION DES PRODUITS DE MAÏS Refuge Advanced MC SmartStax MC Herculex MC ÉDITION CANADIENNE Le présent guide d utilisation du produit (le guide) établit les exigences pour la culture des hybrides

Plus en détail

Produire avec de l'herbe Du sol à l'animal

Produire avec de l'herbe Du sol à l'animal GUIDE PRATIQUE DE L'ÉLEVEUR Produire avec de l'herbe Du sol à l'animal avril 2011 BRETAGNE PAYS DE LA LOIRE SOMMAIRE Paroles d éleveurs 4 Quelle place donner à l herbe Le choix d un système fourrager 8

Plus en détail

berger.ca Produisez plus rapidement. Améliorez votre qualité. Optimisez vos rendements.

berger.ca Produisez plus rapidement. Améliorez votre qualité. Optimisez vos rendements. berger.ca Produisez plus rapidement. Améliorez votre qualité. Optimisez vos rendements. Les mélanges horticoles, Berger en fait son affaire. L uniformité et la qualité du produit, la manière dont il est

Plus en détail

QUOI DE NEUF DANS LE NOUVEAU NRC?

QUOI DE NEUF DANS LE NOUVEAU NRC? QUOI DE NEUF DANS LE NOUVEAU NRC? Daniel LEFEBVRE, Ph.D., agronome PATLQ inc. Sainte-Anne-de-Bellevue Conférence préparée en collaboration avec : Doris PELLERIN, Ph.D., agronome Professeur en sciences

Plus en détail

L ALIMENTATION ROBOTISÉE, POUR PRODUIRE PLUS ET MIEUX!

L ALIMENTATION ROBOTISÉE, POUR PRODUIRE PLUS ET MIEUX! L ALIMENTATION ROBOTISÉE, POUR PRODUIRE PLUS ET MIEUX! US -VO EZ IFI IE PL LA V SIM 1 DÉFINITION DE LA RECETTE ET DES SÉQUENCES DE CHARGEMENT/DÉCHARGEMENT VIA : L opérateur configure avec le logiciel «TMR

Plus en détail

mon maïs fourrage, (GNIS) rassemble toutes les parties prenantes de la filière semences française, soit 72 entreprises de sélection,

mon maïs fourrage, (GNIS) rassemble toutes les parties prenantes de la filière semences française, soit 72 entreprises de sélection, Ma vache, mon maïs fourrage, et moi 50 ans de progrès! Depuis maintenant 50 ans, le maïs fourrage a bénéficié avec succès du progrès génétique et de l innovation variétale. Il a su s inscrire durablement

Plus en détail

Grandes cultures Engrais liquides ou granulaires?

Grandes cultures Engrais liquides ou granulaires? Grandes cultures Engrais liquides ou granulaires? Louis Robert, agronome, M. Sc. Conseiller régional en grandes cultures Même s ils ne sont pas nouveaux sur le marché, les engrais de démarrage liquides

Plus en détail

La nutrition simple et rentable. Catalogue FORMATIONS. N Formateur : 83 63 04246 63

La nutrition simple et rentable. Catalogue FORMATIONS. N Formateur : 83 63 04246 63 La nutrition simple et rentable Catalogue FORMATIONS N Formateur : 83 63 04246 63 Introduction FORMATIONS Vous tenez dans vos mains le catalogue de formations BDM. Leader français du Conseil Indépendant

Plus en détail

ACTION N 1 Réseau d élevages bovins laitiers en Agrobiologie

ACTION N 1 Réseau d élevages bovins laitiers en Agrobiologie ACTION N 1 Réseau d élevages bovins laitiers en Agrobiologie Capacité d adaptation des systèmes en Agriculture Biologique aux épisodes de sécheresse AUTONOMIE ALIMENTAIRE Maître d œuvre : Chambres d Agriculture

Plus en détail

Optimiser la dose de semis du maïs

Optimiser la dose de semis du maïs Optimiser la dose de semis du maïs La moyenne des taux de semis de maïs utilisés par les producteurs aux États-Unis et au Canada a augmenté de 23 000 grains/acre en 1985 à plus de 30 000 grains/acre aujourd

Plus en détail

Fourrages et production de protéines

Fourrages et production de protéines A. Devouard (Prolea) Fourrages et production de protéines Huyghe C. Direction Scientifique Agriculture INRA - Paris En hommage à Jean-Claude Simon Pourquoi se préoccuper de protéines? Alimentation animale

Plus en détail

Le séchage en grange du foin à l énergie solaire PAR MICHEL CARRIER AGR. CLUB LAIT BIO VALACTA

Le séchage en grange du foin à l énergie solaire PAR MICHEL CARRIER AGR. CLUB LAIT BIO VALACTA Le séchage en grange du foin à l énergie solaire PAR MICHEL CARRIER AGR. CLUB LAIT BIO VALACTA Séchage du foin en grange Séchage en grange Technique originaire des zones de montagnes Suisse Autriche Jura

Plus en détail

«Prêt-à-pousser» pour les années à venir! Guide sur le démarrage et l utilisation de votre jardinière

«Prêt-à-pousser» pour les années à venir! Guide sur le démarrage et l utilisation de votre jardinière Des jardins sur les toits de nouveaux espaces pour la communauté www.lesjardins.ca «Prêt-à-pousser» pour les années à venir! Guide sur le démarrage et l utilisation de votre jardinière Jardinière écologique

Plus en détail

Vision cultures. Substitutions de maturités d hybrides basées sur la recherche à long terme. par Mark Jeschke et Steve Paszkiewicz.

Vision cultures. Substitutions de maturités d hybrides basées sur la recherche à long terme. par Mark Jeschke et Steve Paszkiewicz. Vision cultures Substitutions de maturités d hybrides basées sur la recherche à long terme par k Jeschke et Steve Paszkiewicz Sommaire Lorsque la pluie retarde sensiblement les travaux aux champs et les

Plus en détail

LA MATIERE ORGANIQUE

LA MATIERE ORGANIQUE ITV France FERTILISATION DE LA VIGNE Un point sur les préconisations FICHE 3 LA MATIERE ORGANIQUE L objectif général est la conservation ou l amélioration du patrimoine sol, en évitant l appauvrissement

Plus en détail

Potentiel de production protéique par les variétés de légumineuses à graines

Potentiel de production protéique par les variétés de légumineuses à graines Potentiel de production protéique par les variétés de légumineuses à graines Isabelle Chaillet, ARVALIS Judith Burstin, Gérard Duc, INRA UMR LEG Dijon Avec le concours de JM. Retailleau, GEVES Place des

Plus en détail

Disques en fibre 982C et 987C CubitronMC. II 3MMC Maintenant offerts en grains 36+, 60+ et 80+ Une conception. parfaite. Un rendement époustouflant.

Disques en fibre 982C et 987C CubitronMC. II 3MMC Maintenant offerts en grains 36+, 60+ et 80+ Une conception. parfaite. Un rendement époustouflant. Disques en fibre 982C et 987C CubitronMC II 3MMC Maintenant offerts en grains, et 8+ Une conception parfaite. Un rendement époustouflant. L avenir, c est le présent. Dites adieu aux abrasifs traditionnels

Plus en détail

Contexte : Objectif : Expérimentation :

Contexte : Objectif : Expérimentation : Estimation de la valeur fertilisante de digestats issus de la biométhanisation. Résultat de 3 années d expérimentation en culture de maïs (2009 à 2011). (JFr. Oost 1, Marc De Toffoli 2 ) 1 Centre pilote

Plus en détail

Le séchage du foin en grange avec déshumidificateur 2 octobre 2014

Le séchage du foin en grange avec déshumidificateur 2 octobre 2014 Le séchage du foin en grange avec déshumidificateur 2 octobre 2014 Xavier Desmeules, agr. 1, Alain Fournier, agr., M. Sc. 2, Guy Beauregard, agr., M. Sc. 3, Jocelyn Marceau, ing. 2, René Morissette, ing.

Plus en détail

NUTRITION TOTALE POUR UNE MEILLEURE SANTÉ DES ANIMAUX

NUTRITION TOTALE POUR UNE MEILLEURE SANTÉ DES ANIMAUX NUTRITION TOTALE POUR UNE MEILLEURE SANTÉ DES ANIMAUX NUTRITION SCIENCE INNOVATION MD QUALITÉ SIFTO POUR LA VIE DE VOTRE TROUPEAU ET POUR VOTRE SUBSISTANCE Depuis de longues années Sifto est une marque

Plus en détail

Document d orientation sur le Standard Fairtrade pour le cacao Fairtrade pour les Organisations de Petits Producteurs

Document d orientation sur le Standard Fairtrade pour le cacao Fairtrade pour les Organisations de Petits Producteurs Document d orientation sur le Standard Fairtrade pour le cacao Fairtrade pour les Organisations de Petits Producteurs Amélioration de la productivité et de la qualité Publication juin 2013 Sommaire : Introduction...

Plus en détail

Image 1 : Récolte de l arachide à maturité et dans de bonnes conditions

Image 1 : Récolte de l arachide à maturité et dans de bonnes conditions Q: Que voyez-vous sur l image? La plante d arachide se déracine facilement et la gousse est bien sèche à l intérieur. L arachide est mure. Q: Quels sont les critères de maturité de l arachide? L arachide

Plus en détail

L information nutritionnelle sur l étiquette...

L information nutritionnelle sur l étiquette... Regardez l étiquette L information nutritionnelle sur l étiquette... Aide aide à faire des choix éclairés éclairset Aide à suivre à suivre le Guide le Guide alimentaire alimentaire canadien canadien pour

Plus en détail

L UTILISATION DU MAÏS HUMIDE EN ALIMENTATION PORCINE

L UTILISATION DU MAÏS HUMIDE EN ALIMENTATION PORCINE L UTILISATION DU MAÏS HUMIDE EN ALIMENTATION PORCINE - Enquête auprès de 28 éleveurs de porcs de Basse-Normandie - PREAMBULE En raison des fluctuations du prix des matières premières, qui se sont accélérées

Plus en détail

Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage

Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage Le compost au printemps Le compost en été Le compost à l automne Le compost en hiver Le compost au printemps La saison idéale pour démarrer son compost...

Plus en détail

Estimer le poids spécifique du maïs bien mûri après le séchage... 17-4. Classement... 17-15

Estimer le poids spécifique du maïs bien mûri après le séchage... 17-4. Classement... 17-15 17. Maïs Détermination du taux d impuretés... 17-2 Définitions... 17-2 Impuretés non déclarées... 17-2 Procédure normale de nettoyage... 17-2 Composition des impuretés... 17-3 Estimer le poids spécifique

Plus en détail

CONCEPTION (DIMENSIONNEMENT) D UN OUVRAGE DE STOCKAGE DE FUMIER 20736

CONCEPTION (DIMENSIONNEMENT) D UN OUVRAGE DE STOCKAGE DE FUMIER 20736 D. NAUD 1 INSTRUCTIONS COMPLÈTES CONCEPTION (DIMENSIONNEMENT) D UN OUVRAGE DE STOCKAGE DE FUMIER 20736 2007 11 La Direction de l'environnement et du développement durable du ministère de l'agriculture,

Plus en détail

Par Yves Chagnon, agr., MBA

Par Yves Chagnon, agr., MBA Par Yves Chagnon, agr., MBA Février 2014 1 2 PLAN DE LA PRÉSENTATION Prix des terres Rentabilité des terres Évolution des marges Impacts de la volatilité des prix Situations concrètes Alternatives pour

Plus en détail

EM Aktiv + Fourrage carboné. Extraits de plantes fermentées. Produit fermenté et biologiquement activé (ensilage) avec du charbon végétal.

EM Aktiv + Fourrage carboné. Extraits de plantes fermentées. Produit fermenté et biologiquement activé (ensilage) avec du charbon végétal. EM Aktiv + Extraits de plantes fermentées Fourrage carboné Produit fermenté et biologiquement activé (ensilage) avec du charbon végétal. EM Aktiv+ pour chevaux Application et dosage: Administrer chaque

Plus en détail

RÉSULTATS DE L OBSERVATOIRE TECHNICO-ÉCONOMIQUE DU RAD Synthèse 2011 - Exercice comptable 2010

RÉSULTATS DE L OBSERVATOIRE TECHNICO-ÉCONOMIQUE DU RAD Synthèse 2011 - Exercice comptable 2010 Les essentiels du Réseau agriculture durable RÉSULTATS DE L OBSERVATOIRE TECHNICO-ÉCONOMIQUE DU Synthèse 2011 - Exercice comptable 2010 Réseau d information comptable agricole du Ministère de l Agriculture,

Plus en détail

6 bonnes raisons pour cultiver du sorgho

6 bonnes raisons pour cultiver du sorgho GUIde sorgho 2015 La Gamme sorgho 2015 17 % Besoins en eau limités Diversité de culture dans la rotation 46 % 6 bonnes raisons pour cultiver du sorgho Besoins en intrants faibles 12 % 10 % Dégâts sur la

Plus en détail

Guide des produits 2015

Guide des produits 2015 Guide des produits 201 L équipe de Semences ycogen D est déterminé par votre réussite. l intérieur 3 Votre équipe ycogen Caractère technologique SmartStax Technologie efuge Advanced C Système de suppression

Plus en détail

CONTRIBUTION EN AZOTE EN PROVENANCE DES ENGRAIS VERTS DE LÉGUMINEUSES

CONTRIBUTION EN AZOTE EN PROVENANCE DES ENGRAIS VERTS DE LÉGUMINEUSES CONTRIBUTION EN AZOTE EN PROVENANCE DES ENGRAIS VERTS DE LÉGUMINEUSES Les systèmes de production végétale en régie biologique font souvent appel aux engrais verts dans la rotation des cultures. Ces plantes

Plus en détail

Impact des pratiques alimentaires de fin de gestation sur la lactation publié dans L'égide n 15, 1999

Impact des pratiques alimentaires de fin de gestation sur la lactation publié dans L'égide n 15, 1999 Impact des pratiques alimentaires de fin de gestation sur la lactation publié dans L'égide n 15, 1999 Au cours d'un cycle de production, les semaines qui entourent la mise-bas sont capitales : elles conditionnent

Plus en détail

Rotations dans la culture de pomme de terre : bilans humiques et logiciel de calcul

Rotations dans la culture de pomme de terre : bilans humiques et logiciel de calcul Colloque sur la pomme de terre Une production à protéger 13 novembre 2009, Québec Rotations dans la culture de pomme de terre : bilans humiques et logiciel de calcul Marc F. CLÉMENT., agronome, conseiller

Plus en détail

Capteur «HarvestLab»

Capteur «HarvestLab» Capteur «HarvestLab» «HarvestLab» au champ Avec le nouveau capteur «HarvestLab» de John Deere, mesurez rapidement et avec précision le taux de matière sèche de votre récolte pendant votre travail au champ!

Plus en détail

Maïs Inoculants LE CATALOGUE PIONEER 2015

Maïs Inoculants LE CATALOGUE PIONEER 2015 Maïs Inoculants LE CATALOGUE PIONEER 2015 LA GAMME MAIS ET LE GUIDE DES SOLS PIONEER 2015 Choisissez la variété adaptée à vos besoins PRECOCITE VARIETE MAIS ENSILAGE TYPE DE SOL Rendement énergétique Densité

Plus en détail

Résumé. Déterminer la cause d un problème sur l IC Il y a un certain nombre de facteurs qui peuvent influencer négativement l IC d un troupeau :

Résumé. Déterminer la cause d un problème sur l IC Il y a un certain nombre de facteurs qui peuvent influencer négativement l IC d un troupeau : Optimisation de l indice de consommation du poulet de chair ROSS Cet article a été écrit spécifiquement pour les producteurs d Amérique Latine. Cependant, les recommandations données peuvent être utiles

Plus en détail

Comment planter un arbre *

Comment planter un arbre * Comment planter un arbre * 1. Avant la plantation Gardez la motte de racines humide. Gardez l arbre dans un endroit ombragé jusqu à la plantation. 2. Préparez le site pour la plantation Enlevez le gazon,

Plus en détail

CAPRINS LAITIERS + BOVINS VIANDE ENSILAGE DE MAÏS

CAPRINS LAITIERS + BOVINS VIANDE ENSILAGE DE MAÏS CLBV AQMP02 CAPRINS LAITIERS + BOVINS VIANDE ENSILAGE DE MAÏS 2 UMO sur 39 ha avec 200 chèvres produisant 160 000 litres de lait et engraissement de 40 génisses Ce système se rencontre principalement dans

Plus en détail

Livret de l agriculture. L ALIMENTATION DE LA VACHE LAITIERE Physiologie et Besoins

Livret de l agriculture. L ALIMENTATION DE LA VACHE LAITIERE Physiologie et Besoins Livret de l agriculture L ALIMENTATION DE LA VACHE LAITIERE Physiologie et Besoins Christine CUVELIER*, Jean-Luc HORNICK*, Yves BECKERS*, Eric FROIDMONT**, Emilie KNAPP*, Louis ISTASSE*, Isabelle DUFRASNE*

Plus en détail

L importance du suivi du dioxyde de carbone (CO 2. ) dans la production de dindes

L importance du suivi du dioxyde de carbone (CO 2. ) dans la production de dindes FICHE D INFORMATION L importance du suivi du dioxyde de carbone (CO 2 ) dans la production de dindes info.hybrid@hendrix-genetics.com www.hybridturkeys.com Dans la production de dindes, la performance

Plus en détail

Pourquoi une alimentation sèche?

Pourquoi une alimentation sèche? Pourquoi une alimentation sèche? Best Choice Super Premium est une nourriture extrudée. Ce procédé de fabrication rend Best Choice parfaitement assimilable et digestible. On peut nourrir proprement, la

Plus en détail

Livret de l agriculture

Livret de l agriculture Livret de l agriculture L ALIMENTATION DE LA VACHE LAITIERE Aliments, calculs de ration, indicateurs d évaluation des déséquilibres de la ration et pathologies d origine nutritionnelle Christine CUVELIER,

Plus en détail

La première transformation

La première transformation La première transformation Octobre 2002 France-Tabac 19, Rue Ballu - 75009 PARIS Tél : 01.44.53.48.00 - Fax : 01.42.81.16.86 site eb :.france-tabac.com e-mail : ft-spet@anadoo.fr Définition et objectifs

Plus en détail

Registre des dossiers et des mesures correctives du programme LCQ

Registre des dossiers et des mesures correctives du programme LCQ Programme Lait canadien de qualité des Producteurs laitiers du Canada Registre des dossiers et des mesures correctives du programme LCQ Utiliser avec le Registre et le Calendrier de DGI pour des dossiers

Plus en détail

Outil 1. Outil 2. Ruminants et gaz à effet de serre 1

Outil 1. Outil 2. Ruminants et gaz à effet de serre 1 DES pratiques agricoles efficaces, un impact bénéfique sur le climat Une série de cinq outils publiés en novembre 2012 par Nature Québec, dans le cadre du projet Favoriser l adoption de pratiques de gestion

Plus en détail

Le semis direct des plantes fourragères POURQUOI? COMMENT? par Guy Forand, agronome chez Bélisle-Triolact

Le semis direct des plantes fourragères POURQUOI? COMMENT? par Guy Forand, agronome chez Bélisle-Triolact Le semis direct des plantes fourragères POURQUOI? COMMENT? par Guy Forand, agronome chez Bélisle-Triolact Ce que nous a appris 2013 Survie à l hiver 2012-13: dommages importants i) Insécurité fourragère

Plus en détail

Comment stimuler la production de protéines en RW pour l alimentation des porcs?

Comment stimuler la production de protéines en RW pour l alimentation des porcs? Comment stimuler la production de protéines en RW pour l alimentation des porcs? CARTRYSSE Christine, APPO (1), Centre Pilote CePiCOP (2) Unité de Phytotechnie des Régions Tempérées, ULG-Gembloux Agro-Bio

Plus en détail

Préconisations agronomiques pour les mélanges de semences pour prairies en France

Préconisations agronomiques pour les mélanges de semences pour prairies en France Association Française pour la Production Fourragère Préconisations agronomiques pour les mélanges de semences pour prairies en France - 2014 - PRÉAMBULE Les préconisations fournies ici constituent un guide

Plus en détail

SIMPLIFIEZ-VOUS LA VIE L INTELLIGENCE AU SERVICE DE L ALIMENTATION DES VACHES LAITIÈRES

SIMPLIFIEZ-VOUS LA VIE L INTELLIGENCE AU SERVICE DE L ALIMENTATION DES VACHES LAITIÈRES SIMPLIFIEZ-VOUS LA VIE L INTELLIGENCE AU SERVICE DE L ALIMENTATION DES VACHES LAITIÈRES US -VO EZ IFI IE PL LA V SIM 1 DÉFINITION DE LA RECETTE PANNEAU DE CONTROLE ET AUTOMATE 2 RASSEMBLEMENT, PESÉE ET

Plus en détail

Pourquoi faire du compost?

Pourquoi faire du compost? Le compostage Pourquoi faire du compost? Diminuer de 40% le volume des déchets Réduire la pollution Biogaz, lixiviat Engrais chimique Pourquoi faire du compost? Fabriquer un engrais organique de qualité

Plus en détail

Le traitement des fourrages, de la récolte à la vache

Le traitement des fourrages, de la récolte à la vache «Temps» qu à produire du lait! 30 novembre 2008, Drummondville Le traitement des fourrages, de la récolte à la vache Jean BRISSON, agronome, expert en production laitière, équipe Recherche et Développement

Plus en détail

Rapport final : Réseau d essais ER-11 (développement des génisses laitières)

Rapport final : Réseau d essais ER-11 (développement des génisses laitières) Rapport final : Réseau d essais ER-11 (développement des génisses laitières) Auteur : Christian Pelletier, agronome, Conseiller en production bouchère et laitière Bruno Jean, technicien agricole, Conseiller

Plus en détail

Mise à l herbe, les années se suivent!

Mise à l herbe, les années se suivent! Mise à l herbe, les années se suivent! Les vaches laitières du centre de formation ont été mises à l herbe de-nouveau un jeudi. En 2010 c était le 1 er avril, cette année ce fut le 31 mars 2011. La mise

Plus en détail

Systèmes bovins laitiers en Poitou-Charentes

Systèmes bovins laitiers en Poitou-Charentes R E F E R E N C E S Systèmes bovins laitiers en Poitou-Charentes Avril 2008 Les cas-types... mode d emploi R E F E R E N C E S Vous avez dit cas-type? Un cas-type est une exploitation représentative d'un

Plus en détail

VILLE DE SAINTRY SUR SEINE. Faire son compost chez soi...

VILLE DE SAINTRY SUR SEINE. Faire son compost chez soi... Faire son compost chez soi... Le compostage individuel Pourquoi? Moins de déchets dans nos poubelles : Détourner les déchets verts et de la collecte et du traitement Limiter les nuisances liées à la gestion

Plus en détail

Récolte ensilage immature ou Grains riches en protéines

Récolte ensilage immature ou Grains riches en protéines Guide Technique 2015 Récolte ensilage immature ou Grains riches en protéines Pour s affranchir du risque de sécheresse estivale OBJECTIF Cette pratique sécurise les stocks fourragers en diversifiant les

Plus en détail

à votre exploitation, pour le dimensionner et vous accompagner dans la démarche. s impose afin d adapter le système retenu

à votre exploitation, pour le dimensionner et vous accompagner dans la démarche. s impose afin d adapter le système retenu Dans tous les cas, une étude préalable s impose afin d adapter le système retenu à votre exploitation, pour le dimensionner et vous accompagner dans la démarche. FICHE N 1 Pour les effluents avec une réelle

Plus en détail

Partie II Convention d assurance des grains et des graines oléagineuses

Partie II Convention d assurance des grains et des graines oléagineuses Partie II Convention d assurance des grains et des graines oléagineuses A. Dispositions générales La présente partie s applique à l arachide, au blé de printemps, au blé d hiver, au canola, à l épeautre

Plus en détail

Informations techniques sur la culture de l ananas

Informations techniques sur la culture de l ananas Informations techniques sur la culture de l ananas Conditions de culture favorables (choix de la parcelle) : Sol drainant et plutôt acide. Terrain exposé au soleil. Accès à l eau pour l irrigation durant

Plus en détail

Un expérience pluridisciplinaire de l intensification écologique en Agriculture Familiale

Un expérience pluridisciplinaire de l intensification écologique en Agriculture Familiale Le développement du semis-direct sous couverture végétale pour les agriculteurs des exploitations familiales des biomes Cerrados (2005-2009) et Amazonia (2008-2013) Un expérience pluridisciplinaire de

Plus en détail

STRATÉGIES D IMPLANTS POUR AMÉLIORER VOS PROFITS

STRATÉGIES D IMPLANTS POUR AMÉLIORER VOS PROFITS STRATÉGIES D IMPLANTS POUR AMÉLIORER VOS PROFITS CONFÉRENCIER D r Paul Saenger COLLABORATEUR Brad Huffines CPAQ-1998 CONGRÈS DU BŒUF 1998 67 INTRODUCTION L implant stimulateur de croissance constitue un

Plus en détail

Maintenir ses marges, tout en limitant l usage des intrants, des pistes existent!

Maintenir ses marges, tout en limitant l usage des intrants, des pistes existent! Maintenir ses marges, tout en limitant l usage des intrants, des pistes existent! Les essais présentés dans ce document font état des références actuellement disponibles sur les systèmes économes en intrants

Plus en détail

SERRICULTURE MARAÎCHÈRE BIOLOGIQUE QUE SE PASSE-T-IL DANS LE SOL? Par : ANDRÉ CARRIER, agronome LE SOL IDÉAL?! Les livres de pédologie parlent souvent en ces termes : 45% de matières minérales; 5% de matière

Plus en détail

I. Principes de digestion des ruminants

I. Principes de digestion des ruminants I. Principes de digestion des ruminants Les principes essentiels de la digestion du ruminant peuvent être résumés ainsi : Toute production, lait ou viande repose sur un mécanisme de gestion d'énergie.

Plus en détail

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS Le compostage est un processus de dégradation biologique maîtrisé de matières organiques en présence d air. Il aboutit à la production d un produit stable : le compost, utilisable

Plus en détail

Alimentation Du veau à la vache Battice, 15 décembre 2011

Alimentation Du veau à la vache Battice, 15 décembre 2011 Alimentation Du veau à la vache Battice, 15 décembre 2011 Alimentation lactée I. Naissance : Colostrum II. Les trois premiers mois Alimentation du sevrage au vêlage De 3 mois au vêlage -alimentation -Estimation

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 LE TERRITOIRE 40 communes adhérentes 223 000 habitants Compétence collecte et traitement des déchets 2 LA PRÉVENTION DES DECHETS TRIER C EST BIEN, PRODUIRE

Plus en détail

L entretien du gazon simplement

L entretien du gazon simplement GAZON L entretien du gazon simplement Pour un gazon bien vert et dense, une fumure adaptée et une tonte régulière sont les mesures d entretien les plus importantes. Un gazon bien nourri sera dense et résistant.

Plus en détail

UNE MEILLEURE CONNAISSANCE

UNE MEILLEURE CONNAISSANCE CONCEVOIR ET GÉRER DES AMAS DE FUMIER SOLIDE AU CHAMP UNE MEILLEURE CONNAISSANCE pour un meilleur environnement En 2002, le Règlement sur les exploitations agricoles (REA) prévoyait l échéance des dispositions

Plus en détail

Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015

Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015 Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015 Mise en contexte Résultats des essais du CETAB+ Méthodologie; Biomasse et facteurs de variation; Rendements en maïs et corrélations avec l azote apporté;

Plus en détail

En plus de Claude Corbeil, le personnel de la Ferme Copor compte un employé à temps complet

En plus de Claude Corbeil, le personnel de la Ferme Copor compte un employé à temps complet EN MATIÈRE D ENVIRONNEMENT Article publié dans Porc Québec Avril 2002 REPORTAGE LES PETITS GESTES D UNE GRANDE FERME Hubert Brochard Agronome journaliste à la pige Les éleveurs porcins s adaptent du mieux

Plus en détail

Feuille couverture de tâche du cadre du CLAO

Feuille couverture de tâche du cadre du CLAO Feuille couverture de tâche du cadre du CLAO Titre de la tâche : Trouver de l information nutritionnelle en ligne Nom de la personne apprenante : Date de début : Date de fin : Réussite : Oui Non Voie :

Plus en détail

Objet: Informations sur les Séchoirs Déshydrateurs pour balles de foin et Nouveautés technique de la Maison Clim.Air50

Objet: Informations sur les Séchoirs Déshydrateurs pour balles de foin et Nouveautés technique de la Maison Clim.Air50 Chers Mesdames et Messieurs Santa Giustina in Colle, Septembre 2009 Objet: Informations sur les Séchoirs Déshydrateurs pour balles de foin et Nouveautés technique de la Maison Clim.Air50 Avec la présente

Plus en détail

Qualité des lentilles de l Ouest canadien 2012

Qualité des lentilles de l Ouest canadien 2012 ISSN 920-9037 Qualité des lentilles de l Ouest canadien 202 Ning Wang Gestionnaire de programme, Recherches sur les légumineuses Personne-ressource : Ning Wang Gestionnaire de programme, Laboratoire de

Plus en détail

les cinq étapes pour calculer les jours d avance

les cinq étapes pour calculer les jours d avance À retenir l expérience, acquise grâce à ces outils, permet également une bonne évaluation de la ressource disponible. une fois les mesures réalisées, la quantité d herbe disponible pour le lot se calcule

Plus en détail

Réussir ses récoltes de luzerne

Réussir ses récoltes de luzerne Réussir ses récoltes de luzerne Travaux 2012-2013 LUZFIL Dans le cadre du Projet régional LUZFIL* financé par : Partenaires : TERRENA, ARVALIS Institut du végétal, IDELE, Chambres d agricultures 44, 49,53

Plus en détail

La compaction des sols : Les causes et les solutions

La compaction des sols : Les causes et les solutions -1- La compaction des sols : Les causes et les solutions No : 05-C01 Novembre 05 Par: Georges Erick Tsague, CCA GGAEO, Alfred, ON Remerciements: Sylvie Denis, Agr etsague@cropadvisers.com, etsague@yahoo.fr

Plus en détail

Déterminer le calibre du sarrasin... 13-3

Déterminer le calibre du sarrasin... 13-3 13. Déterminer le calibre du sarrasin... 13-3 Détermination du taux d impuretés... 13-4 Définitions... 13-4 Impuretés non déclarées... 13-4 Déterminer le taux d impuretés dans le sarrasin de petit calibre...

Plus en détail

Bien travailler son sol. Anne Weill, agr.

Bien travailler son sol. Anne Weill, agr. Bien travailler son sol Anne Weill, agr. Pourquoi travailler le sol? Le cycle compaction-décompaction Effet du travail du sol Choix en fonction de la situation Le travail du sol profond Le travail du sol

Plus en détail

Guide sur la production de foin de commerce. Publié par le Conseil québécois des plantes fourragères Août 2002

Guide sur la production de foin de commerce. Publié par le Conseil québécois des plantes fourragères Août 2002 Guide sur la production de foin de commerce Publié par le Conseil québécois des plantes fourragères Août 2002 La réalisation de ce guide a bénéficié du soutien de plusieurs organismes. Mentionnons le programme

Plus en détail

Biogaz et méthanisation

Biogaz et méthanisation Note pour les comités opérationnels 10 (Energies renouvelables) et 15 (agriculture) COMITE DE LIAISON ENERGIES RENOUVELABLES (CLER) Contact: Christian Couturier, christian.couturier@solagro.asso.fr 05

Plus en détail

Vente de la ferme et l exonération des gains en capital

Vente de la ferme et l exonération des gains en capital Vente de la ferme et l exonération des gains en capital RBC Banque Royale Vente de la ferme et l exonération des gains en capital 2 L article suivant a été écrit par Services de gestion de patrimoine RBC.

Plus en détail

TCS, strip-till et semis direct

TCS, strip-till et semis direct Témoignage dethierry Lesvigne Polyculture Elevage Bovin Lait La Bernaudie 24 480 ALLES- SUR-DORDOGNE Depuis 2008, Thierry Lesvigne a choisi repenser l ensemble de son système agronomique et a arrêté définitivement

Plus en détail

Les avantages de la culture des champignons en agriculture

Les avantages de la culture des champignons en agriculture Les avantages de la culture des champignons en agriculture Par Vincent Leblanc, agronome, M.Sc. La méthode de production en laboratoire La multiplication se fait par spores ou par tissus Stérilisation

Plus en détail

Consensus Scientifique sur. les. Fluorures

Consensus Scientifique sur. les. Fluorures page 1/5 Consensus Scientifique sur Source : IPCS (2002) les Fluorures Résumé & Détails: GreenFacts Contexte - Les aliments et l'eau de boisson contiennent généralement au moins un peu de fluorures. On

Plus en détail

Journée d information Capacités de stockage des effluents d élevage Pré-Dexel et DeXeL

Journée d information Capacités de stockage des effluents d élevage Pré-Dexel et DeXeL Journée d information Capacités de stockage des effluents d élevage Pré-Dexel et DeXeL Le dimensionnement des ouvrages de stockage Règles de base au dimensionnement Les effectifs LE NBRE D ANIMAUX < AU

Plus en détail

ORGES HYBRIDES. www.semencesdefrance.com

ORGES HYBRIDES. www.semencesdefrance.com ORGES HYBRIDES www.semencesdefrance.com Gamme Variйtale Semences de France Orges hybrides 6 rangs fourragиres PS Nouveautй GOODY 2014 (SY212.121) 5 (1/2 hiver 7 (précoce) 8 6 6 7 6 HOBBIT 2009 6 6 1/2

Plus en détail

Broyage des végétaux à domicile

Broyage des végétaux à domicile Broyage des végétaux à domicile Dans le cadre de son plan de prévention des déchets avec le Conseil Général de l Ain, le SIVOM du Bas-Bugey décide de lancer un nouveau service : Le broyage consiste à réduire,

Plus en détail

La prévention des intoxications dans les silos à fourrage

La prévention des intoxications dans les silos à fourrage La prévention des intoxications dans les silos à fourrage Ali Bahloul, Brigitte Roberge et Nicole Goyer / IRSST Mauricio Chavez et Marcelo Reggio / École polytechnique de Montréal Avec la collaboration

Plus en détail

Conventions de calcul pour la réalisation des cas types en agriculture biologique

Conventions de calcul pour la réalisation des cas types en agriculture biologique Conventions de calcul pour la réalisation des cas types en agriculture biologique Conjoncture retenue pour la construction des cas-types Prix de la viande bovine Conjoncture 1 er trimestre 2012 Prix des

Plus en détail

En 2014, les cours des matières premières ont reculé, entraînant une baisse

En 2014, les cours des matières premières ont reculé, entraînant une baisse Agreste Synthèses Moyens de production Mars 215 n 215/261 Mars 215 Moyens de production Synthèses n 215/261 En 214, la baisse des prix à la production des produits animaux n est que partiellement compensée

Plus en détail

Comment utiliser les graines de soja à la cuisine

Comment utiliser les graines de soja à la cuisine Comment utiliser les graines de soja à la cuisine Auteur : Renate Schemp Box 90612 Luanshya Zambie Traduction : SECAAR Service Chrétien d Appui à l Animation Rurale 06 BP 2037 Abidjan 06 Côte d Ivoire

Plus en détail

Analyses et Perspectives

Analyses et Perspectives Analyses et Perspectives Références Systèmes Septembre 2013 N 1304 Complémentarité et autonomie en protéines en région Centre Potentiels et freins à lever La France importe aujourd hui 40% de ces besoins

Plus en détail