Maïs Inoculants LE CATALOGUE PIONEER 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Maïs Inoculants LE CATALOGUE PIONEER 2015"

Transcription

1 Maïs Inoculants LE CATALOGUE PIONEER 2015

2 LA GAMME MAIS ET LE GUIDE DES SOLS PIONEER 2015 Choisissez la variété adaptée à vos besoins PRECOCITE VARIETE MAIS ENSILAGE TYPE DE SOL Rendement énergétique Densité énergétique CCM/MKS GRAIN HUM GRAIN SEC BioGaz (G) BioEthanol (E) Sol froid et humide Sol limoneux, riche et profond P7892 Très précoce P8057 P7524 G Précoce P7631 P8000 G PR39A98 G Demiprécoce P8025 P9027 G PR39F58 G/E PR38Y34 G Demi-tardive BENICIA G Tardive PR34B39 G Sol léger à faible rétention en eau

3 Table des matières Contenu Page La gamme maïs et le guide des sols Table des matières 3 Réalisez votre choix variétal sur des variétés fiables 4 Champs d essais à grande échelle 5 Très précoce : P P P Précoce : P P Demi-précoce : PR39A98 11 P P PR39F58 14 PR38Y34 16 Autres hybrides de la gamme DuPont Pioneer 17 PR39H32, P8200, P8261, BENICIA, PR34B39 OPTIMAIZER : Date de récolte 18 OPTIMAIZER : Symptômes sur feuillage 19 OPTIMAIZER : Symptômes sur épi 20 OPTIMAIZER : Symptômes sur racine 21 La nouvelle génération des inoculants 22 PIONEER 1188, PIONEER 11A44 23 Adressez-vous à votre fournisseur 24 3

4 Réalisez votre choix variétal avec des variétés fiables! Pioneer recommande les maïsiculteurs à fonder leur choix variétal sur la performance et la stabilité d une variété sur plusieurs années. Trop souvent encore, une nouvelle variété qualifiée de «SUPER MAÏS» et recommandée par diverses sources, se révèle en pratique décevante car testée de manière insuffisante dans nos conditions. Les maladies du feuillage, la verse, les bris de tiges, la mauvaise fécondation de l épi, la qualité et le rendement irréguliers sont les principales faiblesses qui apparaissent chez de nombreuses variétés au fil des années et des lieux d essais. Les essais PACTS démontrent, depuis plus de 24 ans déjà, leur fiabilité et leur utilité. Depuis 1989, DuPont Pioneer s efforce, au travers d un vaste réseau de champs d essais, de cartographier correctement les variétés selon leur potentiel de rendement et leur stabilité. Les essais couvrent une large zone géographique et climatique sur de nombreuses années. Compte tenu des variations climatiques d une année à l autre et de l augmentation du stress en culture de maïs, il semble que l approche de Pioneer soit judicieuse auprès des maïsiculteurs et des distributeurs afin de les aider à sélectionner les variétés à hauts rendements stables. Demandez à votre distributeur de prendre connaissance des résultats PACTS de votre région. En maïs grain : Résistance verse, maturité constante et haut rendement en grain P8057 : MG sec très précoce P7631 : MG sec précoce P8000 : MG humide précoce P8261 : MG humide précoce à demi-précoce En maïs ensilage : Bon profil agronomique, haute valeur alimentaire et rendement MS élevé et stable P8057 : Très précoce P8000 : Précoce PR39A98, PR39F58 et PR38Y34 : Demi-précoce 4

5 Champs d essais à grande échelle chez Pioneer Pioneer recherche, à travers un vaste réseau de champs d expérimentation, le potentiel de rendement et la stabilité des meilleures variétés à venir. Ces essais sont mis en place sur une vaste zone géographique et climatique et sur plusieurs années. En raison de la variabilité météorologique de ces 10 dernières années et de l augmentation du stress dans lequel la culture de maïs dans notre région est exposée, l approche de Pioneer semble plus que jamais le bon choix pour proposer au distributeur et à l agriculteur des informations optimales et des variétés sélectionnées pour leur stabilité et leurs hauts rendements. Pioneer teste chaque année des variétés de maïs performantes et cela pour différents objectifs de culture. Un vaste réseau d essais en est à la base. Deux types d essais sont à distinguer. En premier lieu, les essais en blocs équivalents aux essais officiels, dans lesquels une même variété est présente dans différentes répétitions et en deuxième lieu, les essais en bandes appelés PACTS (Pioneer Accurate Crop Testing System) où les variétés sont plantées en bandes parallèles et sur une multitude d essais. Dans un PACTS, la superficie plantée par variété est considérablement augmentée et se rapproche fortement des conditions pratiques de l agriculteur. Cela signifie que le PACTS donne une bien meilleure vue de la stabilité d une variété dans différentes conditions de cultures. A côté de cela, le PACTS donne également une meilleure estimation de la juste valeur pratique d une variété. Il existe d autres raisons pour lesquelles la valeur pratique des essais PACTS est correcte par rapport aux essais officiels: La densité de semis reste inchangée jusqu à la récolte. Il n y a pas de phytotechnie spécifique comme l irrigation, une fumure forcée ou encore un désherbage spécifique. La qualité des semences des variétés testées est conforme à ce qui est réalisé en pratique. Champs d essais Pioneer en Belgique et aux Pays-Bas en

6 P7892 Très précoce Le champion du rendement pour le marché très précoce Maïs ensilage très très précoce Bien adapté aux conditions froides Remarquable croissance juvénile Performances en ensilage Très haut potentiel de rendement (VEM/ha) pour sa précocité teneur en amidon Profil agronomique Croissance juvénile Résistance à la verse Tolérance à la sécheresse Résistance au charbon commun Résistance à la fusariose Maturation tiges et feuilles Maturation épis (dessiccation) Cotation Pioneer Normale Rapide Type de sol Froid et humide Limoneux, riche et profond Léger à faible rétention en eau Densité conseillée (grains/m 2 ) Type Av. le 1 er mai Apr. le 1 er mai Apr. le 15 mai Maïs ensilage 10 9,5 9 Recommandations : Variété idéale en zone marginale d altitude. Offre pleine satisfaction à l éleveur qui recherche le maximum de rendement VEM/ha par manque de fourrage. Cet hybride est fortement recommandé pour un semis sous plastique. 6

7 P8057 Très précoce Du miel pour vos vaches Maïs ensilage et grain très précoce Très fortes caractéristiques agronomiques résistance à l Helminthosporiose Performances en ensilage en grain Excellente valeur alimentaire (Hautes teneurs VEM/kg MS et amidon) Très haut potentiel de rendement (VEM/ha) pour sa précocité Maïs grain très précoce Hybride recommandé comme maïs grain sec Profil agronomique Croissance juvénile Résistance à la verse Tolérance à la sécheresse Résistance au charbon commun Résistance à la fusariose Maturation tiges et feuilles Maturation épis (dessiccation) Cotation Pioneer Normale Rapide Type de sol Froid et humide Limoneux, riche et profond Léger à faible rétention en eau Densité conseillée (grains/m 2 ) Type Av. le 1 er mai Apr. le 1 er mai Apr. le 15 mai Maïs ensilage 10 9,5 9 Grain/CCM/MKS 9,5 9 Recommandations : Variété positionnée comme un ensilage de haute qualité et de grande sécurité. Idéale en zone plus difficile où la précocité est également un paramètre important dans le choix variétal. 7

8 P7524 Très précoce Le rendement VEM/ha élevé en priorité Maïs ensilage très précoce Hybride massif de très grande taille Profil agronomique très favorable tolérance au froid Performances en ensilage Très haut potentiel de rendement MS Très haut potentiel de rendement (VEM/ha) pour sa précocité valeur alimentaire Profil agronomique Croissance juvénile Résistance à la verse Tolérance à la sécheresse Résistance au charbon commun Résistance à la fusariose Maturation tiges et feuilles Maturation épis (dessiccation) Cotation Pioneer Normale Rapide Type de sol Froid et humide Limoneux, riche et profond Léger à faible rétention en eau Densité conseillée (grains/m 2 ) Type Av. le 1 er mai Apr. le 1 er mai Apr. le 15 mai Maïs ensilage 9,5 9 Recommandations : Variété ensilage de grande taille très performante en rendement MS et bien adaptée aux zones ensilage très précoce à précoce. 8 8

9 P7631 Précoce Le parfait équilibre pour le maïs grain Maïs grain et ensilage précoce Très bon profil agronomique : Verse, fusariose et charbon résistance à l Helminthosporiose Haute valeur alimentaire grâce à sa haute teneur en amidon Augmenter la densité pour obtenir de meilleures résultats Performances en grain Hybride recommandé comme maïs grain sec, CCM ou MKS en ensilage Pour obtenir un fourrage de très bonne qualité, riche en amidon et sucres rapides Profil agronomique Croissance juvénile Résistance à la verse Tolérance à la sécheresse Résistance au charbon commun Résistance à la fusariose Maturation tiges et feuilles Maturation épis (dessiccation) Cotation Pioneer Lente Rapide Type de sol Froid et humide Limoneux, riche et profond Léger à faible rétention en eau Densité conseillée (grains/m 2 ) Type Av. le 1 er mai Apr. le 1 er mai Apr. le 15 mai Maïs ensilage 10,5 10 9,5 Grain/CCM/MKS 10,5 10 9,5 Recommandations : Variété proposée pour une utilisation principale en maïs grain. Elle associe une grande sécurité de culture et un rendement sec à 15 % très favorable. Elle peut être envisagée en maïs ensilage à rendement MS moyen mais à haute densité énergétique dans la ration. Recommandée sur tous les types de sols. 9

10 P8000 Précoce Un fourrage énergétique de première classe Hybride précoce Epis imposants et réguliers avec une bonne qualité de fécondation Profil agronomique favorable résistance à l Helminthosporiose Performances en ensilage en grain Maïs à haute densité énergétique grâce à sa forte teneur en amidon Un très gros producteur d amidon et d énergie par hectare Hybride associant productivité et qualité fourragère Haut rendement MS par hectare pour cette précocité Hybride recommandé comme maïs grain humide, CCM ou MKS Très performant en rendement grain Profil agronomique Croissance juvénile Résistance à la verse Tolérance à la sécheresse Résistance au charbon commun Résistance à la fusariose Maturation tiges et feuilles Maturation épis (dessiccation) Cotation Pioneer Normale Rapide Type de sol Froid et humide Limoneux, riche et profond Léger à faible rétention en eau Densité conseillée (grains/m 2 ) Type Av. le 1 er mai Apr. le 1 er mai Apr. le 15 mai Maïs ensilage 9,5 9 8,5 Grain/CCM/MKS 9,5 9 Recommandations : Variété conseillée pour tous les types de sols. Comportement favorable dans des régions sensibles à l Helminthosporiose. 10

11 PR39A98 Demi-précoce Un gros producteur d énergie par hectare Stabilité des performances exemplaire Hybride massif, de très grande taille à port de feuilles dressées Epi régulier avec une bonne qualité de fécondation Plante saine avec une grande sécurité de récolte facilitant son ensilage et sa conservation Performances en ensilage Pour un rendement VEM/ha très élevé valeur alimentaire, concentration en sucre élevée dans les tiges et feuilles. digestibilité des parois cellulaires Hybride stable avec des performances fourrage sur tous les types d environnements précoces à demi-précoces Profil agronomique Croissance juvénile Résistance à la verse Tolérance à la sécheresse Résistance au charbon commun Résistance à la fusariose Maturation tiges et feuilles Maturation épis (dessiccation) Cotation Pioneer Lente Rapide Type de sol Froid et humide Limoneux, riche et profond Léger à faible rétention en eau Densité conseillée (grains/m 2 ) Type Av. le 1 er mai Apr. le 1 er mai Apr. le 15 mai Maïs ensilage 9,5 9 8,5 Recommandations : Supporte tous les types de sols. Sa bonne vigueur au départ s apprécie en sols froids et humides. Cet hybride exprime un avantage de maturité lors de températures élevées en fin de saison. 11

12 P8025 Demi-précoce Fourrage de qualité supérieure en demi-précoce Mais ensilage de début de groupe demi-précoce Fourrage offrant une excellente digestibilité Très bon profil agronomique : résistance à l Helminthosporiose et au charbon commun. Performances en ensilage en grain Excellente valeur alimentaire (hautes teneurs VEM/kg MS et amidon) Très haut potentiel de rendement VEM/ha tolérance contre les maladies foliaires Plante de taille moyenne Mais grain précoce - demi précoce Recommandé pour une utilisation comme MGH, MKS. Profil agronomique Croissance juvénile Résistance à la verse Tolérance à la sécheresse Résistance au charbon commun Résistance à la fusariose Maturation tiges et feuilles Maturation épis (dessiccation) Cotation Pioneer Lente Rapide Type de sol Froid et humide Limoneux, riche et profond Léger à faible rétention en eau Densité conseillée (grains/m 2 ) Type Av. le 1 er mai Apr. le 1 er mai Apr. le 15 mai Maïs ensilage 10 9,5 9 Grain/CCM/MKS 10 9,5 Recommandations : Excellente variété pour alimenter des vaches de hautes productions. Variété appréciée dans les zones où un très bon profil agronomique est exigé. 12 8

13 P9027 Demi-précoce Le top pour un silo de qualité Maïs ensilage demi-précoce Bien adapté à la zone Basse et Moyenne Belgique Teneur en amidon et rendement amidon/ha très attractifs Epis réguliers et imposants Performances en ensilage Très haut potentiel de rendement (VEM/ha) pour sa précocité teneur en amidon Profil agronomique Croissance juvénile Résistance à la verse Tolérance à la sécheresse Résistance au charbon commun Résistance à la fusariose Maturation tiges et feuilles Maturation épis (dessiccation) Cotation Pioneer Lente Rapide Type de sol Froid et humide Limoneux, riche et profond Léger à faible rétention en eau Densité conseillée (grains/m 2 ) Type Av. le 1 er mai Apr. le 1 er mai Apr. le 15 mai Maïs ensilage 9,5 9 Recommandations : Variété typiquement ensilage de haute qualité alimentaire à planter en première culture dans les régions où les variétés demi-précoces à demi-tardives sont l objectif du choix variétale. 13 8

14 PR39F58 Demi-précoce La référence en demi-précoce Maïs ensilage à très haut potentiel de rendement et très stable dans ses performances Part d épi élevée avec une très bonne fécondation Variété particulièrement bien adaptée aux troupeaux à haut potentiel de production exigeant des besoins énergétiques importants en début de lactation résistance à l'helminthosporiose Performances en ensilage Rendement VEM/ha très élevé Hybride à très haute valeur alimentaire Excellente digestibilité de la plante entière Qualité des fibres et teneur en amidon élevées Cet hybride a un besoin de températures favorables en fin de cycle pour exprimer son potentiel de rendement maximum Excellent hybride pour la production de biogaz et éthanol Profil agronomique Croissance juvénile Résistance à la verse Tolérance à la sécheresse Résistance au charbon commun Résistance à la fusariose Maturation tiges et feuilles Maturation épis (dessiccation) Cotation Pioneer Normale Rapide Type de sol Froid et humide Limoneux, riche et profond Léger à faible rétention en eau Densité conseillée (grains/m 2 ) Type Av. le 1 er mai Apr. le 1 er mai Apr. le 15 mai Maïs ensilage 9,5 9 Recommandations : Hybride supportant tous les types de sols. En Belgique, en 2003 et 2006, PR39F58 a montré un excellent comportement au stress hydrique sur sols légers à faible rétention en eau. 14 8

15 PR39F58 Demi-précoce Si vous cultivez PR39F58, vous choisissez une variété qui vous offre RENDEMENT, QUALITE et STABILITE. De plus, vous recevez EN CADEAU 4 BONUS! PR39F58: La tolérance à la sécheresse PR39F58 : La tolérance aux maladies du feuillage (Helminthosporiose) En bas de la photo : Les épis bien fécondés de PR39F58 En haut : Variété moins tolérante Zone verte : PR39F58 avec une bonne tolérance Zone brune : Variété moins tolérante PR39F58: La résistance aux bris de tiges avant la floraison (Greensnap) PR39F58: La résistance à la cassure des tiges à la récolte Hybride concurrent sensible au Greensnap Hybride concurrent sensible à la cassure des tiges Offrez-vous la vraie REFERENCE des variétés demi-précoce : PR39F58 15

16 PR38Y34 Demi-précoce Le géant au rendement impressionnant Hybride de maturité demi-précoce Hybride massif à gros potentiel ensilage Plante offrant un maximum d énergie par hectare Tige solide, aussi bien en végétation qu à la récolte résistance à l Helminthosporiose Performances en ensilage Très gros producteur en VEM/ha Très performant dans des environnements demi-précoce Formation précoce de l amidon dans l épi. En même temps, les tiges et feuilles progressent lentement en maturité Hybride stable avec des performances rendements très élevées Profil agronomique Croissance juvénile Résistance à la verse Tolérance à la sécheresse Résistance au charbon commun Résistance à la fusariose Maturation tiges et feuilles Maturation épis (dessiccation) Cotation Pioneer Lente Rapide Type de sol Froid et humide Limoneux, riche et profond Léger à faible rétention en eau Densité conseillée (grains/m 2 ) Type Av. le 1 er mai Apr. le 1 er mai Apr. le 15 mai Maïs ensilage 9 8,5 Recommandations : Hybride supportant tous les types de sols. Très haut potentiel dans la plupart des environnements demi-précoces comme en Basse- et Moyenne-Belgique. Comportement favorable dans des régions sensibles à l Helminthosporiose. Hybride recommandé pour les maïsiculteurs disposant d une trop faible surface fourragère. 16 8

17 Autres hybrides de la gamme DuPont Pioneer PR39H32 Trés précoce Variété double usage : ensilage et grain (CCM, MKS, Sec). S adapte à tous les types de sols. Idéale en ensilage comme passe-partout en première culture et après ray-grass. Profil agronomiqe favorable. Densité conseillée : 10 gr/m 2 en 1 ière culture P8200 Précoce Mais ensilage. Plante de grand gabarit. Hybride très performante en rendement MS. Densité conseillée : 9,5 gr/m 2 P8261 Demi-précoce Variété double usage : (ensilage et CCM) Très bon profil agronomique. En ensilage : hybride de très haute valeur alimentaire (VEM, amidon). Densité conseillée : 9,5 gr/m 2 BENICIA Demi-tardive Maïs ensilage de très grande taille, riche en feuilles avec port dressé. Rendement épis remarquable. Faible coût de semences par ha. Conseillé à semer avant le 10 mai en sols limoneux et chauds. Variété très recommandée pour la culture sous plastique. Densité conseillée : 8,5 gr/m 2 PR34B39 Tardive Maïs de masse pour la production de biogaz. En ensilage, à cultiver uniquement dans des situations très favorables (semis précoce et avec la possibilité de profiter d une très longue saison) ou sous plastique pour plus de sécurité. Densité conseillée : 8,5 gr/m 2 17

18 OPTIMAIZER DATE DE RECOLTE La pratique est notre force : Grâce à l'optimaizer date de récolte de Pioneer, déterminez vous-même la date de récolte idéale de votre fourrage afin d optimiser son rendement et sa qualité. 1 ESTIMER LE % D EPI DANS LA PLANTE ENTIERE 40 % = Faible 50 % = Moyen 60 % = Elevé 2 ESTIMER LE % DE MS DE LA TIGE ET DES FEUILLES 18 % = Tiges et feuilles vertes 21 % = Stade intermédiaire 24 % = Tiges et feuilles marons 3 ESTIMER LE % DE MS DE L EPI L AMIDON (partie solide) LA LIGNE DE LAIT (ici au 1/3 du grain) LE LAIT (partie liquide) LE POINT NOIR (lorsque l épi atteint 60 % de MS) COUPER LE GRAIN DANS LE SENS DE LA LONGUEUR ET LE COMPARER AVEC LES STADES DE MATURITE PROPOSES % DE MS DE L EPI 4 DETERMINER LE % DE MS DU MAIS ENSILAGE % DE MS DE L EPI (voir dessin au point 3) % D EPI DANS LA PLANTE ENTIERE Faible 40 % % DE MS DE LA TIGE ET DES FEUILLES 18 Vert 21 Intermédiaire 24 Maron 35 22, , , ,5 26,5 29, ,5 30, , ,5 31,5 Moyen 50 % ,5 28, , ,5 28,5 31, ,5 29,5 32, ,5 33, , ,5 Elevé 60 % 35 25,5 27,5 29, ,5 31, , ,5 36, , ,5 Valeurs en caractère gras = Stade de récolte optimal 18

19 OPTIMAIZER PRINCIPALES CARENCES ET PROBLEMES EN MAIS 1 Symptômes sur feuillage Feuille saine : Une fumure adaptée génère des feuilles brillantes et vertes (foncées). Carence en phosphore : Coloration rouge-pourpre sur les pointes et les marges des feuilles surtout sur des jeunes plantules. Cause: Temps froid, ph trop faible, développement limité des racines dû à une mauvaise structure. Carence en potasse : Les feuilles des étages inférieurs se dessèchent en bordure. Cause: Lessivage sur sol léger, faible apport de lisier, forte exportation du précédent (ex : ray-grass). Carence en azote : Souvent à la floraison, décoloration jaune en forme de V. Cause: Temps froid et humide, sol léger à faible teneur en humus. Carence en magnésium : Bandes blanches à jaunâtre entre les nervures mais souvent décoloration discontinue de la face inférieure des feuilles de la base. Cause: Lessivage sur sol léger, excès de fumure K, sol acide. Sécheresse : Les feuilles se décolorent en gris-vert et s'enroulent ensuite jusqu'à l'épaisseur d'un crayon. Dégâts d'herbicide : Brûlures d'herbicides aux endroits de la feuille touchée par l'herbicide. Généralement la feuille meurt ou devient brune à blanche. Carence en bore : Décoloration inter-nervaire pouvant aller jusqu'à la nécrose. Surtout observée sur les jeunes feuilles. Cause : Sécheresse, ph élevé, sol léger à faible teneur en humus. 19

20 OPTIMAIZER PRINCIPALES CARENCES ET PROBLEMES EN MAIS 2 Symptômes sur épi Epi normal : Sur des sols bien fertiles, les épis sont remplis jusqu'au sommet. Epi plus volumineux : La plante est trop petite pour un rendement optimal mais surdimensionne son épi. Il s'agit souvent d'une indication d'une densité trop faible pénalisant le rendement. Epi petit : Le plus souvent, la sécheresse, une densité élevée, un printemps froid et un semis tardif en sont la cause. Parfois également une mauvaise fumure. Carence en potasse : Sommet de l'épi mal fécondé et échaudage des grains qui se détachent du rachis. Carence en phosphore : Effet sur la fécondation et le remplissage des grains. Epis peu développés et courbés avec des grains mal remplis. Carence en azote : L'azote est nécessaire durant toute la saison de croissance. Si le manque d'azote survient dans une phase critique alors, les épis restent petits avec une faible teneur en protéines. Les grains au sommet de l épi sont mal remplis. Soies vertes : Indique un excès d'azote par rapport aux autres éléments durant la phase de maturation du grain. Peut également être causé par une levée irrégulière ou un manque de pureté génétique de la variété. Sécheresse : Lors de la floraison, les soies émergent plus tardivement par rapport au pollen émanant de la panicule. En conséquence, les épis sont mal fécondés. Carence en bore : Mauvaise disposition des grains sur l'entièreté de l'épi. 20

21 OPTIMAIZER PRINCIPALES CARENCES ET PROBLEMES EN MAIS 3 Symptômes sur racine Développement racinaire profond et large : Occupe le volume d'un seau d'environ 15 litres. Carence en phosphore : Dans les premières semaines après la levée, le volume racinaire est peu profond mais également faible en largeur. Insectes du sols et nématodes: (Par ex. taupins) Elagage des jeunes racines et perforation des racines les plus vieilles. Mauvais drainage et compaction du sol : Développement racinaire superficiel provoquant une plus faible résistance à la sécheresse et un risque accru de verse. Sol acide (ph faible): Décoloration et ultérieurement pourrissement de la partie inférieure de la racine. Les racines coronaires se développent anormalement à partir du 3ème ou 4ème entre-noeud. Racines raccourcies: Causé par un outil à dents. Par exemple, un binage réalisé trop profond et trop près des plantes. Pesticides : Raccourcissement et torsion des racines. Les racines coronaires peuvent également s'entremêler. Pour plus d'information technique, nous vous invitons à contacter votre distributeur de semences Pioneer ou encore le responsable technico-commercial Pioneer au 0477/ (Pierre Dubuisson) 21

22 La nouvelle génération des inoculants Pioneer La nouvelle technologie Pioneer des parois cellulaires L introduction de la nouvelle génération des inoculants Pioneer signifie bien plus qu une simple amélioration de la conservation mais bien d une technologie des parois cellu laires totalement innovante. Mode d action unique : Grâce à la technologie cellulaire unique, les liaisons avec la lignine sont libérées Image 1 SILO Image 2 RUMEN Image 3 Enzyme Lignine Cellulose + Hémicellusoses Micro-organisme Etape 1 Les bactéries lactiques spécialement sélectionnées de la souche Lactobacillus buchneri produisent des enzymes (image 1) qui cassent les liaisons lignine-hémicelluloses durant la fermentation (image 2). En conséquence, la digestibilité des parois cellulaires est augmentée et donc accessible aux microorganismes du rumen. Etape 2 Dégradation des parois cellulaires libérées par les micro-organismes dans le rumen (image 3). Les nutriments potentiellement présents deviennent disponibles et le fourrage est mieux valorisé. PIONEER 11CFT Le spécialiste pour le maïs ensilage PIONEER 11GFT Le spécialiste pour l ensilage d herbe PIONEER 11CH4 Le spécialiste pour la production de méthane 22

23 PIONEER 1188 PIONEER 11A44 PIONEER 1188 L améliorant d ensilage PIONEER 11A44 L anti-échauffement Pour les fourrages riches en protéines (herbe, luzerne) Type de fourrage Pour les fourrages riches en sucres (maïs ensilage) Pour obtenir le meilleur résultat de votre fourrage et augmenter les performances animales En conditions humides et sèches Activité Conditions Qualité de l ensilage Valeur alimentaire Antiéchauffement Freine le développement des levures et des moisissures, travaille comme un anti-échauffement Ensilage à 30 % de MS et < à 55 % de MS CCM < à 65 % de MS Flacon 500 ml Bouteille 2500 ml Granulé 20 kg Conditionnement Pour le traitement de... tonne de fourrage/d ensilage Flacon 500 ml Bouteille 2500 ml Granulé 20 kg Sans influence Amélioration 23

24 La clé du succès: Des variétés performantes, stables et fiables! P8057 Maïs ensilage et grain très précoce PR39A98 Maïs ensilage demi-précoce PR39F58 Maïs ensilage demi-précoce P8000 Maïs ensilage précoce P7631 Maïs grain précoce Vos avantages Pioneer PR38Y34 Maïs ensilage 1/2 précoce à 1/2 tardif Avantage d Avant-Saison jusqu au 28/02/2015 : Ristourne d Avant-Saison de 7,00 par dose de maïs Avantage supplémentaire pour les membres du Pioneer Business Club jusqu au 28/02/2015 A l achat de min. 6 doses de maïs avant le 28/02/2015, chaque membre du Pioneer Business Club reçoit une lampe torche LED de 10 Watts très pratique. A partir d un chiffre d affaires en semences Pioneer de 5.000,- durant la saison 2015, chaque membre du Pioneer Business Club reçoit un bonus très attractif. 9 Sortenfolder 2015/I Wallonien Pioneer Hi-Bred Northern Europe Sales Division GmbH Pour plus d informations contactez : Pierre Dubuisson, GSM 0477/ Le logo oval DuPont est une marque déposée de DuPont. Les marques déposées et les marques de service, TM, SM de Pioneer PHII.

Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses

Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses Sorgho grain sucrier Itinéraire cultural Type de sol et préparation avant semis Le sorgho grain sucrier est relativement peu exigeant par rapport au

Plus en détail

L ensilage de maïs en Ardenne? D un point de vue alimentaire. Isabelle Dufrasne Ferme expérimentale Service de Nutrition FMV Université de Liège

L ensilage de maïs en Ardenne? D un point de vue alimentaire. Isabelle Dufrasne Ferme expérimentale Service de Nutrition FMV Université de Liège L ensilage de maïs en Ardenne? D un point de vue alimentaire Isabelle Dufrasne Ferme expérimentale Service de Nutrition FMV Université de Liège Plan L ensilage de maïs en général Caractéristiques anatomiques

Plus en détail

Bien choisir sa variété de maïs ensilage

Bien choisir sa variété de maïs ensilage Bien choisir sa variété de maïs ensilage Le maïs ensilage n est pas une culture difficile à cultiver. Pour choisir sa variété, l agriculteur dispose aujourd hui d une multitude de critères : attention

Plus en détail

Environnement, économie, société : le maïs sur tous les fronts

Environnement, économie, société : le maïs sur tous les fronts Environnement, économie, société : le maïs sur tous les fronts Millions t 3 000 2 500 2 000 1 500 1 000 La demande en grains va augmenter avec la population 500 MAÏS : +76% 0 2000 2010 2015 2020 2030 RIZ

Plus en détail

mon maïs fourrage, (GNIS) rassemble toutes les parties prenantes de la filière semences française, soit 72 entreprises de sélection,

mon maïs fourrage, (GNIS) rassemble toutes les parties prenantes de la filière semences française, soit 72 entreprises de sélection, Ma vache, mon maïs fourrage, et moi 50 ans de progrès! Depuis maintenant 50 ans, le maïs fourrage a bénéficié avec succès du progrès génétique et de l innovation variétale. Il a su s inscrire durablement

Plus en détail

Maïs grain irrigué. Synthèse variétale 2014

Maïs grain irrigué. Synthèse variétale 2014 Maïs grain irrigué Synthèse variétale 2014 Les récoltes 2013 comme celles de 2012 se sont faites sur des sols trempés et tardivement. L hiver très doux, très humide, en absence totale de gel n a pas permis

Plus en détail

http://www.allier.chambagri.fr/fileadmin/documents_ca03/divers_pdf/bon_usage_des_prdts_phyto.pdf A vos cultures

http://www.allier.chambagri.fr/fileadmin/documents_ca03/divers_pdf/bon_usage_des_prdts_phyto.pdf A vos cultures Février 2015 Service Agronomie, Territoire, Equipement Préconisation variétés maïs 2015 Cette plaquette fait partie du Guide annuel «A vos cultures». Celui-ci regroupe, dans un ensemble cohérent et global,

Plus en détail

RESULTATS DE L ESSAI VARIETES D ORGES D HIVER EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008

RESULTATS DE L ESSAI VARIETES D ORGES D HIVER EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008 C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES CENTRE REGIONAL DE RECHERCHE ET D EXPERIMENTATION EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE MIDI-PYRENEES RESULTATS DE L ESSAI VARIETES D ORGES D HIVER EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008

Plus en détail

Fiche Technique. Filière Maraichage. Mais doux. Septembre 2008

Fiche Technique. Filière Maraichage. Mais doux. Septembre 2008 Fiche Technique Production Peu Développée en Languedoc-Roussillon Filière Maraichage Mais doux Septembre 2008 Rédigée par : Julien GARCIA Chambre Régionale d Agriculture du Languedoc-Roussillon Potentiel

Plus en détail

Grandes cultures Engrais liquides ou granulaires?

Grandes cultures Engrais liquides ou granulaires? Grandes cultures Engrais liquides ou granulaires? Louis Robert, agronome, M. Sc. Conseiller régional en grandes cultures Même s ils ne sont pas nouveaux sur le marché, les engrais de démarrage liquides

Plus en détail

Produire avec de l'herbe Du sol à l'animal

Produire avec de l'herbe Du sol à l'animal GUIDE PRATIQUE DE L'ÉLEVEUR Produire avec de l'herbe Du sol à l'animal avril 2011 BRETAGNE PAYS DE LA LOIRE SOMMAIRE Paroles d éleveurs 4 Quelle place donner à l herbe Le choix d un système fourrager 8

Plus en détail

Contexte : Objectif : Expérimentation :

Contexte : Objectif : Expérimentation : Estimation de la valeur fertilisante de digestats issus de la biométhanisation. Résultat de 3 années d expérimentation en culture de maïs (2009 à 2011). (JFr. Oost 1, Marc De Toffoli 2 ) 1 Centre pilote

Plus en détail

Rotations dans la culture de pomme de terre : bilans humiques et logiciel de calcul

Rotations dans la culture de pomme de terre : bilans humiques et logiciel de calcul Colloque sur la pomme de terre Une production à protéger 13 novembre 2009, Québec Rotations dans la culture de pomme de terre : bilans humiques et logiciel de calcul Marc F. CLÉMENT., agronome, conseiller

Plus en détail

Informations techniques sur la culture de l ananas

Informations techniques sur la culture de l ananas Informations techniques sur la culture de l ananas Conditions de culture favorables (choix de la parcelle) : Sol drainant et plutôt acide. Terrain exposé au soleil. Accès à l eau pour l irrigation durant

Plus en détail

Guide sur la régie du maïs ensilage BMR

Guide sur la régie du maïs ensilage BMR Guide sur la régie du maïs ensilage BMR Les hybrides BMR de marque Mycogen MD procurent des résultats hors du commun. Ce qui différencie le BMR de Mycogen des autres BMR et hybrides de maïs conventionnels

Plus en détail

Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015

Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015 Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015 Mise en contexte Résultats des essais du CETAB+ Méthodologie; Biomasse et facteurs de variation; Rendements en maïs et corrélations avec l azote apporté;

Plus en détail

Préface. Betterave fourragère, un concentré de fourrage

Préface. Betterave fourragère, un concentré de fourrage Préface Les anciens le diront tous, la betterave fourragère a des atouts incontestables pour l alimentation des animaux d élevage. En production bovine de lait ou de viande ou pour la production ovine

Plus en détail

D où viennent nos semences. Visite virtuelle d un site de production de semences de maïs Monsanto

D où viennent nos semences. Visite virtuelle d un site de production de semences de maïs Monsanto D où viennent nos semences Visite virtuelle d un site de production de semences de maïs Monsanto Monsanto a pour objectif de permettre aux agriculteurs de petites et grandes exploitations de produire davantage

Plus en détail

Un expérience pluridisciplinaire de l intensification écologique en Agriculture Familiale

Un expérience pluridisciplinaire de l intensification écologique en Agriculture Familiale Le développement du semis-direct sous couverture végétale pour les agriculteurs des exploitations familiales des biomes Cerrados (2005-2009) et Amazonia (2008-2013) Un expérience pluridisciplinaire de

Plus en détail

légumineuses, seigle, épeautre, pomme de terre, légumes de plein champ. orge, triticale, prairie temporaire, luzerne, oignons.

légumineuses, seigle, épeautre, pomme de terre, légumes de plein champ. orge, triticale, prairie temporaire, luzerne, oignons. Maïs Culture 4.5.11 Généralité Le maïs : est gourmand en éléments fertilisants; met bien en valeur l azote organique; est un fourrage de qualité. Type de sol, climat Sol Favorables Profond; bien structuré;

Plus en détail

le maïs grain et la performance

le maïs grain et la performance le maïs grain et la performance Vos choix variétaux pour les semis2015 poitou-charentes pays de la loire le maïs grain et la performance en poitou-charentes pays de la loire Dans ce document sont analysés

Plus en détail

Sciences de la vie et de la Terre

Sciences de la vie et de la Terre Sciences de la vie et de la Terre Thème 2 B Enjeux planétaires contemporains - La plante domestiquée Table des matières 1 : La plante cultivée : le Maïs...Erreur! Signet non défini. 2 : Les variétés de

Plus en détail

Nouveau. TRIMAXX, le raccourcisseur qui en fait un MAXX.

Nouveau. TRIMAXX, le raccourcisseur qui en fait un MAXX. Coup de tonnerre dans les raccourcisseurs Nouveau. TRIMAXX, le raccourcisseur qui en fait un MAXX. Trimaxx est un nouveau raccourcisseur pour céréales à paille et féveroles doté d une formulation Son absorption

Plus en détail

TCS, strip-till et semis direct

TCS, strip-till et semis direct Témoignage dethierry Lesvigne Polyculture Elevage Bovin Lait La Bernaudie 24 480 ALLES- SUR-DORDOGNE Depuis 2008, Thierry Lesvigne a choisi repenser l ensemble de son système agronomique et a arrêté définitivement

Plus en détail

Le séchage en grange du foin à l énergie solaire PAR MICHEL CARRIER AGR. CLUB LAIT BIO VALACTA

Le séchage en grange du foin à l énergie solaire PAR MICHEL CARRIER AGR. CLUB LAIT BIO VALACTA Le séchage en grange du foin à l énergie solaire PAR MICHEL CARRIER AGR. CLUB LAIT BIO VALACTA Séchage du foin en grange Séchage en grange Technique originaire des zones de montagnes Suisse Autriche Jura

Plus en détail

Fertiliser le maïs autrement

Fertiliser le maïs autrement Fertiliser le maïs autrement Dans un contexte de renchérissement des ressources en azote organique et de recherche de plus d autonomie, les agriculteurs biologiques picards et leurs conseillers au sein

Plus en détail

Evaluation de cépages résistants ou tolérants aux principales maladies cryptogamiques de la vigne

Evaluation de cépages résistants ou tolérants aux principales maladies cryptogamiques de la vigne VITICULTURE 27 Evaluation de cépages résistants ou tolérants aux principales maladies cryptogamiques de la vigne Marc Chovelon Grab Mathieu Combier Chambre d Agriculture du Var Gilles Masson Centre du

Plus en détail

CRITERES D EXAMEN DE VARIETES EN VUE DE LEUR ADMISSION AU CATALOGUE POMMES DE TERRE (Solanum tuberosum L.) - 13/12/2013

CRITERES D EXAMEN DE VARIETES EN VUE DE LEUR ADMISSION AU CATALOGUE POMMES DE TERRE (Solanum tuberosum L.) - 13/12/2013 1/9 CRITERES D EXAMEN DE VARIETES EN VUE DE LEUR ADMISSION AU CATALOGUE POMMES DE TERRE (Solanum tuberosum L.) - 13/12/2013 I. EXAMEN DE LA DISTINCTION, L HOMOGENEITE ET DE LA STABILITE (D.H.S.). L examen

Plus en détail

les cinq étapes pour calculer les jours d avance

les cinq étapes pour calculer les jours d avance À retenir l expérience, acquise grâce à ces outils, permet également une bonne évaluation de la ressource disponible. une fois les mesures réalisées, la quantité d herbe disponible pour le lot se calcule

Plus en détail

STRATEGIES DE CONDUITE DE L IRRIGATION DU MAÏS ET DU SORGHO DANS LES SITUATIONS DE RESSOURCE EN EAU RESTRICTIVE

STRATEGIES DE CONDUITE DE L IRRIGATION DU MAÏS ET DU SORGHO DANS LES SITUATIONS DE RESSOURCE EN EAU RESTRICTIVE STRATEGIES DE CONDUITE DE L IRRIGATION DU MAÏS ET DU SORGHO DANS LES SITUATIONS DE RESSOURCE EN EAU RESTRICTIVE JM.DEUMIER, B.LACROIX, A.BOUTHIER, JL.VERDIER, M.MANGIN Les cultures irriguées bénéficient

Plus en détail

Influence du changement. agronomiques de la vigne

Influence du changement. agronomiques de la vigne Influence du changement climatique sur les résultatsr agronomiques de la vigne à l'aide du modèle STICS Iñaki García a de Cortázar Atauri Unité CSE - Avignon Réunion Protection du Vignoble Changement Climatique

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE SUR LA FERTILISATION DE LA PASTEQUE

FICHE TECHNIQUE SUR LA FERTILISATION DE LA PASTEQUE FICHE TECHNIQUE SUR LA FERTILISATION DE LA PASTEQUE 2 I- JUSTIFICATION La consommation de la pastèque est en nette expansion en réponse à une forte demande nationale et régionale ; Cependant la production

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DES PRODUITS DE MAÏS

GUIDE D UTILISATION DES PRODUITS DE MAÏS GUIDE D UTILISATION DES PRODUITS DE MAÏS Refuge Advanced MC SmartStax MC Herculex MC ÉDITION CANADIENNE Le présent guide d utilisation du produit (le guide) établit les exigences pour la culture des hybrides

Plus en détail

AVEZ-VOUS PENSÉ À L ALIMENTATION À LA DÉROBÉE?

AVEZ-VOUS PENSÉ À L ALIMENTATION À LA DÉROBÉE? AVEZ-VOUS PENSÉ À L ALIMENTATION À LA DÉROBÉE? Traduit de: PRODUCERS MIGHT WANT TO CONSIDER CREEP FEEDING Auteur: Stephen B. Blezinger, Ph.D., PAS (Copyright 2015 Dr. Stephen B. Blezinger) Adapté en français

Plus en détail

CAPRINS LAITIERS + BOVINS VIANDE ENSILAGE DE MAÏS

CAPRINS LAITIERS + BOVINS VIANDE ENSILAGE DE MAÏS CLBV AQMP02 CAPRINS LAITIERS + BOVINS VIANDE ENSILAGE DE MAÏS 2 UMO sur 39 ha avec 200 chèvres produisant 160 000 litres de lait et engraissement de 40 génisses Ce système se rencontre principalement dans

Plus en détail

SERRICULTURE MARAÎCHÈRE BIOLOGIQUE QUE SE PASSE-T-IL DANS LE SOL? Par : ANDRÉ CARRIER, agronome LE SOL IDÉAL?! Les livres de pédologie parlent souvent en ces termes : 45% de matières minérales; 5% de matière

Plus en détail

La vie du sol : «Les racines de la fertilité de vos cultures»

La vie du sol : «Les racines de la fertilité de vos cultures» Donner à la nature les moyens d exprimer son potentiel! La vie du sol : «Les racines de la fertilité de vos cultures» BIO3G : 3 rue Basse Madeleine - BP 22-22230 MERDRIGNAC Tél : 02 96 67 41 41 - Fax :

Plus en détail

Estimer le poids spécifique du maïs bien mûri après le séchage... 17-4. Classement... 17-15

Estimer le poids spécifique du maïs bien mûri après le séchage... 17-4. Classement... 17-15 17. Maïs Détermination du taux d impuretés... 17-2 Définitions... 17-2 Impuretés non déclarées... 17-2 Procédure normale de nettoyage... 17-2 Composition des impuretés... 17-3 Estimer le poids spécifique

Plus en détail

Ray-grass anglais auto-regarnissant

Ray-grass anglais auto-regarnissant Robuste COMME L ACIER Ray-grass anglais auto-regarnissant Une technologie révolutionnaire : auto-regarnissage et tolérance au jeu la plus élevée, même avec une tonte courte! RPR technology inside! RPR

Plus en détail

Quelles évolutions au niveau des prédateurs nuisibles en culture de maïs et les moyens de lutte?

Quelles évolutions au niveau des prédateurs nuisibles en culture de maïs et les moyens de lutte? Quelles évolutions au niveau des prédateurs nuisibles en culture de maïs et les moyens de lutte? En culture de maïs, le pourcentage de surfaces traitées avec un insecticide avoisinne actuellement les 3

Plus en détail

ACTION N 1 Réseau d élevages bovins laitiers en Agrobiologie

ACTION N 1 Réseau d élevages bovins laitiers en Agrobiologie ACTION N 1 Réseau d élevages bovins laitiers en Agrobiologie Capacité d adaptation des systèmes en Agriculture Biologique aux épisodes de sécheresse AUTONOMIE ALIMENTAIRE Maître d œuvre : Chambres d Agriculture

Plus en détail

Résumé des. recherches. en sciences. agronomiques. Édition canadienne 2014

Résumé des. recherches. en sciences. agronomiques. Édition canadienne 2014 Résumé des recherches en sciences agronomiques 1 Édition canadienne 2014 Introduction D après des estimations, les agriculteurs nord-américains ont produit plus de 14 milliards de boisseaux de maïs en

Plus en détail

Semis direct: de l essai à la pratique

Semis direct: de l essai à la pratique Travail du sol - Semis direct 2.4.3 Semis direct: de l essai à la pratique Expériences acquises dans un système de semis direct en continu A. Chervet 1, L. Gubler 1, P. Hofer 1, C. Maurer-Troxler 1, M.

Plus en détail

PROPOSITION TECHNIQUE ET FINANCIERE

PROPOSITION TECHNIQUE ET FINANCIERE Avenue des Etangs Narbonne, F-11100, France Votre correspondant : Romain CRESSON INRA Transfert Environnement Avenue des Etangs Narbonne, F-11100, France Tel: +33 (0)4 68 46 64 32 Fax: +33 (0)4 68 42 51

Plus en détail

DAIRYMAN aux Pays-Bas

DAIRYMAN aux Pays-Bas DAIRYMAN aux Pays-Bas Frans Aarts, Wageningen-UR 15 October 2013 Le secteur laitiers Néerlandais: Une place importante Une production intensive 65% des surfaces agricoles dédiées à la production laitière

Plus en détail

Info.pl@ine STRATEGIE AGRONOMIQUE

Info.pl@ine STRATEGIE AGRONOMIQUE Info.pl@ine N 453 20 février 203 5 pages CEREALES BLE Priorité au désherbage STRATEGIE AGRONOMIQUE Les conditions météo idéales sont une forte hygrométrie, des températures dces et un sol suffisamment

Plus en détail

Thème sélection génétique des plantes hybridation et génie génétique

Thème sélection génétique des plantes hybridation et génie génétique Thème sélection génétique des plantes hybridation et génie génétique Exemple d activité : recenser, extraire et exploiter des informations afin de comprendre les caractéristiques et les limites de la modification

Plus en détail

CARACTÉRISTIQUES. > ÉDITION septembre 2013 RÉCOLTE 2013. Qualité des blés durs français

CARACTÉRISTIQUES. > ÉDITION septembre 2013 RÉCOLTE 2013. Qualité des blés durs français CARACTÉRISTIQUES > ÉDITION septembre 213 RÉCOLTE 213 Qualité des blés durs français ÉDITORIAL BLÉ DUR 213 : UNE PRODUCTION À 1,7 MILLION DE TONNES ET UNE QUALITÉ VARIABLE SELON LES SITUATIONS La production

Plus en détail

Comment utiliser les graines de soja à la cuisine

Comment utiliser les graines de soja à la cuisine Comment utiliser les graines de soja à la cuisine Auteur : Renate Schemp Box 90612 Luanshya Zambie Traduction : SECAAR Service Chrétien d Appui à l Animation Rurale 06 BP 2037 Abidjan 06 Côte d Ivoire

Plus en détail

Factsheet Qu est-ce que le yogourt?

Factsheet Qu est-ce que le yogourt? Factsheet Qu est-ce que le yogourt? Description du produit: Le yogourt est un produit laitier acidulé de consistance plus ou moins épaisse. Le yogourt est fabriqué grâce à la fermentation du lait par les

Plus en détail

QUOI DE NEUF DANS LE NOUVEAU NRC?

QUOI DE NEUF DANS LE NOUVEAU NRC? QUOI DE NEUF DANS LE NOUVEAU NRC? Daniel LEFEBVRE, Ph.D., agronome PATLQ inc. Sainte-Anne-de-Bellevue Conférence préparée en collaboration avec : Doris PELLERIN, Ph.D., agronome Professeur en sciences

Plus en détail

Moyens de production. Engrais

Moyens de production. Engrais Engrais Moyens de production Lors de la campagne 2012-2013, les tonnages d engrais livrés diminuent de près de 17% en et représentent à peine plus de 1% des livraisons françaises. Cette évolution est principalement

Plus en détail

Mémento d ensilage du maïs

Mémento d ensilage du maïs Mémento d ensilage du maïs Guide pour la réussite de l ensilage du maïs Sommaire 1. Caractéristiques spécifiques des produits d ensilage de maïs Guide pour la réussite de l ensilage du maïs 1. Caractéristiques

Plus en détail

Évaluation du potentiel du semis direct en agriculture biologique au Québec : construction d un «rouleur-crêpeur de couvre-sols» et essais à la ferme

Évaluation du potentiel du semis direct en agriculture biologique au Québec : construction d un «rouleur-crêpeur de couvre-sols» et essais à la ferme Évaluation du potentiel du semis direct en agriculture biologique au Québec : construction d un «rouleur-crêpeur de couvre-sols» et essais à la ferme Projet du Syndicat des producteurs de grains biologiques

Plus en détail

FERTILISATION AZOTÉE. DANS LE MAïS-GRAIN

FERTILISATION AZOTÉE. DANS LE MAïS-GRAIN L'azote est un facteur important dans la fertilisation du maïs. Un manque d'azote peut occasionner une baisse de rendement, alors qu'un excès représente un risque de contamination de l'air et de l'eau,

Plus en détail

La culture de la fraise à jours neutres

La culture de la fraise à jours neutres La culture de la fraise à jours neutres INTRODUCTION : Introduite en 1985 par l'université Laval à titre d'essai, la culture de la fraise à jour neutre est restée une production marginale au Québec. Le

Plus en détail

Techniques agronomiques innovantes de la conduite du maïs fourrage

Techniques agronomiques innovantes de la conduite du maïs fourrage Techniques agronomiques innovantes de la conduite du maïs fourrage Romain LEGERE- Arvalis(station de la Jaillière Collaboration Bruno Couilleau-CA44 (Ferme de Derval) Techniques agronomiques innovantes

Plus en détail

RÉSULTATS DE L OBSERVATOIRE TECHNICO-ÉCONOMIQUE DU RAD Synthèse 2011 - Exercice comptable 2010

RÉSULTATS DE L OBSERVATOIRE TECHNICO-ÉCONOMIQUE DU RAD Synthèse 2011 - Exercice comptable 2010 Les essentiels du Réseau agriculture durable RÉSULTATS DE L OBSERVATOIRE TECHNICO-ÉCONOMIQUE DU Synthèse 2011 - Exercice comptable 2010 Réseau d information comptable agricole du Ministère de l Agriculture,

Plus en détail

GESTION ET VALORISATION DES CENDRES DE CHAUFFERIES BOIS

GESTION ET VALORISATION DES CENDRES DE CHAUFFERIES BOIS GESTION ET VALORISATION DES CENDRES DE CHAUFFERIES BOIS Stockage et Epandage Etude réalisée pour le compte de l ADEME par : SOLAGRO : M. Christian COUTURIER AQUASOL : M. Thierry BRASSET Coordination technique

Plus en détail

Pour une meilleure santé

Pour une meilleure santé Pour une meilleure santé LA CONSOMMATION QUOTIDIENNE DE VIANDE APPORTE DES GRAISSES SATURÉES. => AUGMENTATION TAUX DE CHOLESTÉROL ET MALADIES CARDIO-VASCULAIRES. => RISQUE DE SURPOIDS ET D'OBÉSITÉ. LES

Plus en détail

Besoins de recherche et de transfert en agriculture biologique Horizon 2016

Besoins de recherche et de transfert en agriculture biologique Horizon 2016 Besoins de recherche et de transfert en agriculture biologique Horizon 2016 Comité agriculture biologique du Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CAAQ) Octobre 2012 mise à jour

Plus en détail

Le compost. Un petit écosystème au jardin

Le compost. Un petit écosystème au jardin Le compost Un petit écosystème au jardin En utilisant du compost au jardin, nous rendons les matières organiques produites par le jardin ou par notre alimentation, à l écosystème naturel. Ainsi l écosystème

Plus en détail

Placettes vers de terre. Protocole Fiche «Description spécifique» Fiche «Observations» www.observatoire-agricole-biodiversite.fr

Placettes vers de terre. Protocole Fiche «Description spécifique» Fiche «Observations» www.observatoire-agricole-biodiversite.fr Protocole Fiche «Description spécifique» Fiche «Observations» 13 PROTOCOLE 1/2 Les vers de terre sont de bons indicateurs de la qualité du sol. Ils sont également des acteurs indispensables de sa fertilité

Plus en détail

La lutte intégrée contre les ravageurs de sol en grandes cultures. Geneviève Labrie

La lutte intégrée contre les ravageurs de sol en grandes cultures. Geneviève Labrie La lutte intégrée contre les ravageurs de sol en grandes cultures Geneviève Labrie La lutte intégrée Portrait des dommages au Québec Financière agricole du Québec 880 avis de dommages depuis 2008 224 avis

Plus en détail

Merci de retourner ce document complété par courrier, fax ou mail (Joindre un plan de situation des bâtiments)

Merci de retourner ce document complété par courrier, fax ou mail (Joindre un plan de situation des bâtiments) 15, rue Gustave Eiffel, ZI Jarny-Giraumont 54800 JARNY Votre référence / Intervenant: N : Diagnostic MENAO N : Notre référence / Intervenant: M. / Mme : M. / Mme : Téléphone : Téléphone : 03 82 20 39 70

Plus en détail

GUIDE 2015-2016. Chaque jour l'innovation nous rapproche GRANDES CULTURES

GUIDE 2015-2016. Chaque jour l'innovation nous rapproche GRANDES CULTURES GUIDE 2015-2016 Chaque jour l'innovation nous rapproche GRANDES CULTURES À L ÉCOUTE DE NOS CLIENTS INNOVER POUR LEUR SATISFACTION SOMMAIRE BLÉS HYBRIDES 3-7 SEIGLES HYBRIDES 8 BLÉS TENDRES D HIVER 9-11

Plus en détail

LE POTASSIUM ET LE MAÏS

LE POTASSIUM ET LE MAÏS LE POTASSIUM ET LE MAÏS par André LOUÉ, Ingénieur Agronome I.N.A. Département d'agronomie de la SCPA - MULHOUSE I Introduction - Le rôle de la fertilisation a été très important dans les progrès de la

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE AGRICULTURE BIOLOGIQUE

FICHE TECHNIQUE AGRICULTURE BIOLOGIQUE Maïs FICHE TECHNIQUE AGRICULTURE BIOLOGIQUE - 2013 La plante Le maïs est cultivé pour : - le grain, qui est intéressant notamment pour son apport énergétique dans la ration biologique des animaux mono

Plus en détail

Évolution du climat et désertification

Évolution du climat et désertification Évolution du climat et désertification FACTEURS HUMAINS ET NATURELS DE L ÉVOLUTION DU CLIMAT Les activités humaines essentiellement l exploitation de combustibles fossiles et la modification de la couverture

Plus en détail

Bulletin d information

Bulletin d information Bulletin d information CULTURES EN SERRES No 17 1 er mars 2004 RÉGULATEURS DE CROISSANCE EN ORNEMENTAL : GUIDE DES BONNES PRATIQUES La majorité des régulateurs de croissance employés en floriculture sont

Plus en détail

Partie V Convention d assurance des cultures légumières

Partie V Convention d assurance des cultures légumières Partie V Convention d assurance des cultures légumières Légumes de transformation Moyenne du rendement agricole A. Dispositions générales La présente partie s applique à la betterave à sucre, à la betterave

Plus en détail

Lombricompost. «Il faut nourrir le sol pour nourrir la plante»

Lombricompost. «Il faut nourrir le sol pour nourrir la plante» Lombricompost 1 «Il faut nourrir le sol pour nourrir la plante» Table des matières 1-Définition 3 2. Les différents types d engrais utilisés par les agriculteurs 3 21. Engrais d ordure de la ville 3 22.

Plus en détail

Fiche Technique. sur l itinéraire de fertilization de la Pomme de terre. (Solanum tuberosum L.) au Cameroon

Fiche Technique. sur l itinéraire de fertilization de la Pomme de terre. (Solanum tuberosum L.) au Cameroon Fiche Technique sur l itinéraire de fertilization de la Pomme de terre (Solanum tuberosum L.) au Cameroon I. JUSTIFICATION La pomme de terre est une culture importante qui participe à la sécurité alimentaire

Plus en détail

COMMENT CONSTRUIRE UN CRIB A MAÏS?

COMMENT CONSTRUIRE UN CRIB A MAÏS? COMMENT CONSTRUIRE UN CRIB A MAÏS? Par Philippe et Marie-Noëlle LENOIR Un couple du Volontaires du Progrès qui travaille à GALIM Département des Bamboutos, Province de l Ouest, nous adresse cette fiche

Plus en détail

Traits fonctionnels : concepts et caractérisation exemples des prairies Marie-Laure Navas, Eric Garnier, Cyrille Violle, Equipe ECOPAR

Traits fonctionnels : concepts et caractérisation exemples des prairies Marie-Laure Navas, Eric Garnier, Cyrille Violle, Equipe ECOPAR Traits fonctionnels : concepts et caractérisation exemples des prairies Marie-Laure Navas, Eric Garnier, Cyrille Violle, Equipe ECOPAR Ecole Chercheurs AgroEcologie 5-8 Juin 2012 1 Diversité spécifique

Plus en détail

Travaux pratiques de pâtisserie CFA Avignon http://cfa84patis.free.fr

Travaux pratiques de pâtisserie CFA Avignon http://cfa84patis.free.fr Brioche Farine de force type 45 500g Sel 10g Sucre 50g Levure 25g Œufs 7 Eau pour délayer la levure beurre 300g Pétrir doucement en hydratant la pâte petit à petit Eviter de chauffer la pâte en pétrissant

Plus en détail

En zones herbagères, un système spécialisé lait, tout herbe

En zones herbagères, un système spécialisé lait, tout herbe Cas type HL 1 En zones herbagères, un système spécialisé lait, tout herbe Rouen Évreux Amiens Beauvais Arras Lille Laon Culture à faible densité d'élevage Herbagère à forte densité d'élevage Mixte à moyenne

Plus en détail

L EAU POTABLE : COMMENT LA PRÉSERVER Bien que l eau soit une ressource renouvelable, il ne faut pas pour autant la gaspiller. Les Québécois sont les

L EAU POTABLE : COMMENT LA PRÉSERVER Bien que l eau soit une ressource renouvelable, il ne faut pas pour autant la gaspiller. Les Québécois sont les L EAU POTABLE : COMMENT LA PRÉSERVER Bien que l eau soit une ressource renouvelable, il ne faut pas pour autant la gaspiller. Les Québécois sont les deuxièmes plus grands consommateurs d eau potable, juste

Plus en détail

BILAN HYDRIQUE ET BESOIN D IRRIGATION DE LA CEREALICULTURE EN REGION SEMI-ARIDE.

BILAN HYDRIQUE ET BESOIN D IRRIGATION DE LA CEREALICULTURE EN REGION SEMI-ARIDE. Résumé Des travaux de recherches combinant les précipitations annuelles et les températures, classent la zone d étude dans le climat méditerranéen de l étage semi-aride (Seltzer, 1949; Emberger, 1955).

Plus en détail

1 Le chauffage des serres agricoles

1 Le chauffage des serres agricoles 1 Le chauffage des serres agricoles 1.1 Introduction Les serres offrent aux maraîchers et aux horticulteurs la possibilité de maîtriser le climat (température, humidité et lumière) et de produire, au moment

Plus en détail

Bulletin de santé du végétal - Auvergne n 31 du 27/08/2013

Bulletin de santé du végétal - Auvergne n 31 du 27/08/2013 Bulletin de santé du végétal - Auvergne n 31 du 27/08/2013 A retenir Maïs Fin du vol de pyrale, les premières larves sont visibles dans les tiges, l Héliothis est toujours présent. Betteraves sucrières

Plus en détail

Comment prouver que les végétaux ont besoin d eau, de minéraux, d air et de lumière pour se développer normalement?

Comment prouver que les végétaux ont besoin d eau, de minéraux, d air et de lumière pour se développer normalement? Comment prouver que les végétaux ont besoin d eau, de minéraux, d air et de lumière pour se développer normalement? La question que l on se pose : Les végétaux ont-ils besoin d eau, de minéraux, d air

Plus en détail

Pour en savoir plus sur la

Pour en savoir plus sur la Pour en savoir plus sur la Connaître son ennemi Moyens de lutte Mycotoxines La recherche Ce que vous pouvez faire La fusariose de l épi est une maladie fongique qui touche plusieurs cultures céréalières

Plus en détail

Entretenez votre bonheur

Entretenez votre bonheur GUIDE D ENTRETIEN Entretenez votre bonheur Commencez avec vos meubles en bois et terrasse Rectavit PROTECTION TOTALE contre le vieillissement, la décoloration et les saletés Légende Vos meubles en bois

Plus en détail

vérifiez leur compatibilité avec nos auxiliaires sur notre site web Bulletin d information sur les cultures fraises Stratégie IPM pour les fraises

vérifiez leur compatibilité avec nos auxiliaires sur notre site web Bulletin d information sur les cultures fraises Stratégie IPM pour les fraises Avant d utiliser des produits chimiques, vérifiez leur compatibilité avec nos auxiliaires sur notre site web www.biobest.be Bulletin d information sur les cultures fraises Stratégie IPM pour les fraises

Plus en détail

Prix Pierre Potier L innovation en chimie au bénéfice de l environnement

Prix Pierre Potier L innovation en chimie au bénéfice de l environnement Prix Pierre Potier L innovation en chimie au bénéfice de l environnement A l initiative de François Loos Ministre délégué à l Industrie Page 1 Prix Pierre Potier L innovation en chimie au bénéfice de l

Plus en détail

VITICULTURE 2012 V 12 / PACA 02 STRATEGIE D APPLICATION DU CUIVRE EN VITICULTURE

VITICULTURE 2012 V 12 / PACA 02 STRATEGIE D APPLICATION DU CUIVRE EN VITICULTURE VITICULTURE 212 V 12 / PACA 2 STRATEGIE D APPLICATION DU CUIVRE EN VITICULTURE Silvère DEVEZE Chambre d Agriculture de Vaucluse 1- Identification de l action a. Responsables techniques et partenaires :

Plus en détail

Désherbage maïs. Synthèse 2014. Présentation des essais. Le protocole

Désherbage maïs. Synthèse 2014. Présentation des essais. Le protocole Désherbage maïs Synthèse 2014 Cette synthèse regroupe les résultats de 9 essais du réseau de désherbage maïs Poitou-Charentes Vendée. L animation du réseau et la synthèse des données brutes sont assurés

Plus en détail

Quelques éléments de bibliographie :

Quelques éléments de bibliographie : Quelques éléments de bibliographie : La plupart des données et schémas sont issus des travaux de recherche du Laboratoire d Ecologie du Sol et de Biologie des Populations, Université de Rennes 1 (Cluzeau

Plus en détail

ÉCONOMIQUES OU PAS LES FOURRAGES, FAUDRAIT SAVOIR!

ÉCONOMIQUES OU PAS LES FOURRAGES, FAUDRAIT SAVOIR! ÉCONOMIQUES OU PAS LES FOURRAGES, FAUDRAIT SAVOIR! CONFÉRENCIER Doris Pellerin COLLABORATEURS Guy Allard Charles Bachand Raymond Levallois Diane Gilbert Philippe Savoie La rumeur veut que les fourrages

Plus en détail

Semis direct du maïs

Semis direct du maïs Département fédéral de l'économie DFE Station de recherche Agroscope Reckenholz-Tänikon ART Semis direct du maïs Etude comparative de différents semoirs pour semis direct Bernhard Streit Journée d information

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AGRICOLE SUJET

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AGRICOLE SUJET SESSION 2011 France métropolitaine BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AGRICOLE ÉPREUVE N 2 DU PREMIER GROUPE ÉPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE Option : Génie des équipements agricoles Durée : 3 heures 30 Matériel(s)

Plus en détail

COMPTE RENDU. Journée semis direct dans le Béarn

COMPTE RENDU. Journée semis direct dans le Béarn COMPTE RENDU Journée semis direct dans le Béarn 26/07/12 1. L exploitation de Christophe Cassoulong Lieux: Lalonquette Elevage: 60 mères blondes d Aquitaine Cultures: 67ha : 2/3 Prairie 1/3 Cultures Maïs

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE DURABILITE du Réseau Agriculture Durable

DIAGNOSTIC DE DURABILITE du Réseau Agriculture Durable DIAGNOSTIC DE DURABILITE du Réseau Agriculture Durable Guide de l utilisateur 2010 Si vous êtes amenés à utiliser cet outil, merci d indiquer votre source. Réseau agriculture durable - Inpact Bretagne

Plus en détail

NOP: Organic System Plan (OSP) / EOS: Description de l Unité Information et documents requis

NOP: Organic System Plan (OSP) / EOS: Description de l Unité Information et documents requis TITRE NOP: Organic System Plan (OSP) / EOS: Description de l Unité Information et documents requis Selon le règlement NOP de l USDA 205.406(a), un opérateur certifié doit transmettre chaque année à son

Plus en détail

Qualités nutritives des salades. DOSSIER SPéCIAL BIO F R C magazine FéVRIER 2010 N O 25. Quand la météo s en mêle

Qualités nutritives des salades. DOSSIER SPéCIAL BIO F R C magazine FéVRIER 2010 N O 25. Quand la météo s en mêle DOSSIER SPéCIAL BIO F R C magazine FéVRIER 2010 N O 25 Laitues d hiver Moins de pe Les laitues pommées bio se révèlent exemptes de pesticides. Plus «Bonne nouvelle: toutes les salades sont conformes et

Plus en détail

Bulletin de santé du végétal - Auvergne n 30 du 20/08/2013

Bulletin de santé du végétal - Auvergne n 30 du 20/08/2013 Bulletin de santé du végétal - Auvergne n 30 du 20/08/2013 A retenir Maïs Fin du vol de pyrale, mais les premières larves sont visibles dans les tiges, peu d Héliothis cette semaine. Betteraves sucrières

Plus en détail

Fusariose : réduire les risques aux champs!

Fusariose : réduire les risques aux champs! Fusariose : réduire les risques aux champs! Denis Pageau, M. Sc., Ferme de recherche de Normandin, AAC Pierre Filion, t.a., MAPAQ Montérégie Ouest Collaborateurs : Jean Lafond, M. Sc., Julie Lajeunesse,

Plus en détail

Production de Biogaz L Allemagne leader incontesté. La France demeure incontestablement en retrait!

Production de Biogaz L Allemagne leader incontesté. La France demeure incontestablement en retrait! Production de Biogaz L Allemagne leader incontesté. La France demeure incontestablement en retrait! Actualisation janvier 2009 Processus de production de biogaz BIOMASSE Matière organique fraîche (déjections,

Plus en détail

Le Taillis de saule à Très Courte Rotation Guide des bonnes pratiques agricoles

Le Taillis de saule à Très Courte Rotation Guide des bonnes pratiques agricoles P r o g r a m m e L i f e E n v i r o n n e m e n t 2 0 0 4-2 0 0 7 Le Taillis de saule à Très Courte Rotation Guide des bonnes pratiques agricoles 02 l e s a g r i c o q u e s L e T a i l l i s d e s

Plus en détail