La feuille. Edito. Le top Ten des voitures les moins polluantes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La feuille. Edito. Le top Ten des voitures les moins polluantes"

Transcription

1 Edito La feuille N 33 - trimestriel - septembre 2008 Communiquer sur la réduction des gaz à effet de serre et lutter contre le changement climatique, c est dans l air du temps. Chaque société, chaque enseigne commerciale prétend orienter ses clients vers des achats plus responsables. Depuis plus de 20 ans, Hélianthe agit pour accélérer la prise de conscience et accompagner les projets des particuliers, des collectivités et des professionnels. Nous avons développé un savoir-faire qui garantit neutralité, objectivité et indépendance au service de tous les consommateurs soucieux de la santé de notre planète. Chez Hélianthe, nous ne vendons pas de matériel ni d énergie. Nos conseillers ne sont pas des commerciaux déguisés. Notre éthique est notre force au service de l intérêt général et à vos côtés, pour un développement vraiment durable André PHILIPPON, Président Sommaire Repenser nos déplacements au quotidien et préparer l après-pétrole P 2-3 Biocarburant ou agrocarburant : une fausse bonne idée? P 4 La Régie départementale des transports de l Ain s engage dans le durable P 5 Une chaufferie bois communale à Saint-Jean-le-Vieux P 5 «Le soleil porteur d eau» au Maroc, un projet porteur de vie P 6 Infos grand public P 7 Infos adhérents - agenda P 8 Source : Harold Taylor/Oxford Scientific Films. Collection 2002 Le top Ten des voitures les moins polluantes Alors que le gouvernement vient d annoncer l annualisation du malus écologique pour les voitures les plus émettrices de CO 2, le guide d achat écologique Topten actualise sa sélection des voitures les moins polluantes du marché. Topten est une initiative du WWF France et de l association de consommateurs Consommation Logement et Cadre de Vie (CLCV). Tous les produits, des voitures aux appareils électroménagers en passant par les ampoules, sont passés au crible pour valoriser ceux qui ont le plus faible impact écologique sur l environnement. En l occurrence, la sélection «Voitures» s appuie sur un indice multicritères qui tient compte des émissions de bruit, de CO 2 et d autres polluants. Toutes les autos, des petites citadines aux monospaces de 6 places et plus, sont passées en revue. Dans la catégorie «essence», le palmarès 2008 consacre une nouvelle fois les véhicules hybrides. Les résultats des berlines (considérées comme des familiales) sont remarquables : la Toyota Prius obtient la première place avec une performance CO 2 de 104 g/km, la Honda Civic IMA (116 g/km) arrive cinquième. Pour apprécier ces chiffres, il faut savoir que l émission moyenne de CO 2 d une auto varie de 99 g à plus de 540 g/km. La pollution automobile. A noter également l apparition de deux voitures rejetant moins de 100 g de CO 2 par km. Il s agit de deux modèles de citadines, la Seat Ibiza 1.4 TDI Ecomotive FAP et la Wolkswagen Polo FAP Blue Motion. La voiture totalement écologique n existe pas même si certains modèles présentent de réels progrès. Les autres modes de déplacement, plus sains pour l environnement, sont toujours d actualité! Pour en savoir plus :

2 DOSSIER Repenser nos déplac et préparer l a La hausse du prix du pétrole ainsi que le réchauffement climatique nous poussent de plus en plus à trouver des alternatives dans le transport et multiplient les initiatives. Voici un petit lexique illustré de solutions. Agro-carburants ou biocarburants Ce sont des carburants d origine agricole. Sujet traité en page 4. Auto-partage ou multi-voiturage («car sharing») Ces termes désignent des accessions ponctuelles à un véhicule sans en détenir la propriété. Cette prestation, qui comprend la réservation, la disponibilité des véhicules, le stationnement et la gestion administrative, est généralement assurée par une société de services qui relève de la réglementation des services de location de véhicules. Covoiturage Organisé entre conducteurs, le covoiturage consiste à partager son véhicule personnel avec d autres usagers de la route pour effectuer tout ou partie d un trajet en commun. Le covoiturage se développe idéalement dans les entreprises pour les trajets domiciletravail, mais aussi dans la vie quotidienne grâce à de nombreux sites internet. n Exemple à Montrevel-en-Bresse sur le site : Filtres à particules Ces filtres permettent de diminuer de 90 % les émissions de particules nocives pour la santé. n L utilisation des filtres à particules sur les bus se multiplie notamment sur l agglomération de Bourg-en-Bresse. Source : Hélianthe Intermodalité Elle vise à réduire l usage de la voiture particulière et les nuisances qu elle génère au profit d un usage combiné de différents modes moins polluants. Une bonne combinaison pourrait être le vélo et le transport en commun (train, car ). LAURE La Loi sur l Air et l Utilisation Rationnelle de l Energie (décembre 1996) préconise une réduction de l utilisation de la voiture particulière au profit d autres modes moins polluants : transports collectifs, covoiturage, modes de transport doux Nouvelle organisation du travail Le développement du télétravail, du travail à domicile et des visioconférences dans certaines professions contribuerait à réduire l utilisation des véhicules personnels. Pédibus Le ramassage scolaire pédestre est ici encadré par des agents ou des parents bénévoles, depuis des arrêts prédéfinis jusqu aux grilles de l établissement. Source : site ville de Toulouse n Trois écoles primaires de Bourg-en-Bresse ont mis en place un pédibus. Plan de Déplacement des Administrations (PDA) Il permet de rationnaliser et optimiser les déplacements des agents d une administration. n Neuf administrations se sont investies dans la réalisation d un PDA dans l Ain (1 478 agents au total dont agents à Bourg-en-Bresse). Plan de Déplacement des Entreprises (PDE) C est la version PDA des grandes entreprises, destinée à rationnaliser et optimiser les déplacements sur le trajet domicile-travail. 2

3 ements au quotidien près-pétrole Plan de Déplacement Urbain (PDU) Imposés par la LAURE et renforcés par la Loi Solidarité et Renouvellement Urbain (SRU, 1999), les PDU prennent en compte l environnement, l insertion professionnelle, la sécurité routière, la mobilité des populations ou encore la rationalisation logistique et économique des déplacements au sein d une agglomération pour proposer de nouvelles façons de se déplacer. La réalisation d un PDU est une obligation légale pour les communes ou établissements publics de coopération intercommunale de plus de habitants. Pollution de l air Le secteur des transports en France est responsable de 26 % des émissions de gaz à effet de serre dont plus de la moitié incombe à la voiture. Pouce pouce Ces tricycles-taxis assistés électriquement peuvent transporter 2 passagers. Véhicules solaires Dotés de cellules photovoltaïques, ces véhicules produisent tout ou partie de l énergie dont ils ont besoin pour se mouvoir : avions, voitures Vélomnibus Savant mélange entre bus et vélo, le vélomnibus permet à 12 personnes de se déplacer ensemble en pédalant dans la joie et la bonne humeur. Source : site n A Bourg-en-Bresse, courses intra-muros payantes à réserver au Source : M. LHERMET n Unique en France et à voir dans l Ain sur le site presse Voiture à air comprimé Propulsée par de l air comprimé, cette voiture se recharge sur des bornes adéquates ou sur une borne électrique (recharge d un compresseur). Les premiers modèles devraient être commercialisés en 2009 entre et euros et auraient une autonomie de 200 km pour une vitesse maximale de 110 km/h. Source : site MDI Véhicules électriques Il s agit de véhicules fonctionnant avec des batteries rechargeables au plomb ou au lithium. Leur autonomie est réduite, leur conduite silencieuse et ils ne rejettent pas de gaz polluant. Les véhicules électriques peuvent être des voitures, des scooters, des vélos, des trottinettes n Le Conseil Général de l Ain dispose d une camionnette postale électrique pour la distribution du courrier. Voiture à hydrogène La réaction de l oxygène et de l hydrogène dans une pile à combustible est utilisée comme moteur de cette automobile. Mise sur le marché prévue en Voiture hybride Elle combine plusieurs sources d énergie distinctes pour se mouvoir. En général, le moteur hybride, proposé par quelques marques actuellement, associe un moteur thermique à un moteur électrique. 3

4 CA FAIT DEBAT Biocarburant ou agrocarburant : une fausse bonne idée? Biocarburant. Agrocarburant. La différence est subtile! La directive européenne 2003/30/CE donne la définition suivante : «le biocarburant est un combustible liquide ou gazeux utilisé pour le transport et produit à partir de la biomasse. On appelle biomasse la fraction biodégradable des produits, déchets et résidus provenant de l agriculture (y compris les substances végétales et animales), de la sylviculture et de ses industries connexes, ainsi que la fraction biodégradable des déchets industriels et municipaux.» La terminologie d agrocarburant n est pas officielle mais elle permet de nommer les carburants de deuxième génération développés pour contrer les effets négatifs des premiers. Bien que séduisante, l énergie végétale porte sa croix. Le choix des carburants est délicat et se heurte à diverses problématiques : le secteur du transport est de plus en plus consommateur de carburant, les rejets de gaz à effet de serre et la gestion des ressources énergétiques sont très médiatisés, les enjeux économiques et environnementaux ne sont pas toujours compatibles. D un point de vue politique, le dilemme est cornélien. Biocarburant sur la sellette Parmi les biocarburants, dits de première génération, on compte essentiellement l éthanol et l huile végétale. Tout le débat actuel repose justement sur ces 2 produits car ils mettent en péril l équilibre des cultures agricoles alimentaires. En effet, l éthanol est issu de la fermentation alcoolique de sucres extraits des cultures de canne à sucre, de maïs, de blé ou encore de betteraves sucrières. Les huiles végétales proviennent de la culture d oléagineux (colza, tournesol) ou de plantes comme le palmier à huile. Par conséquent, cette rivalité agriculture alimentaire agriculture énergétique remet sérieusement en cause les objectifs européens de remplacer 5,75 % des carburants fossiles par des carburants d origine Voiture roulant à l éthanol. végétale d ici 2010 et même 10 % d ici De plus, le véritable impact climatique des biocarburants est difficilement estimable et quantifiable en raison notamment des rejets liés à leur culture qui favorise la déforestation et la mise en culture de prairies permanentes. Or, les forêts sont de véritables réserves de carbone : ne pouvant plus assurer leur rôle de régulation et de stockage de CO 2, leur disparition favorise l augmentation de ce gaz dans l atmosphère. Qui plus est, la mise en culture de ces plantes se substitue aux cultures vivrières, créant des tensions alimentaires dans certains pays du Sud qui se répercutent au niveau mondial. 4 Source : passion céréales Agrocarburant : l avenir? Cette remise en question de carburants propres permet l émergence d agrocarburants dits de seconde génération car issus de technologies exploitant les parties de la plante qui n ont pas «d intérêt» alimentaire. Deux techniques sont actuellement en cours de développement : la technique biochimique dégrade la cellulose en sucres pour produire de l éthanol, la technique «biomass to liquid» gazéifie la plante puis transforme le gaz obtenu en carburant liquide semblable au diesel et / ou au kérosène. Malgré les espoirs qu elles portent, les premières applications industrielles ne devraient toutefois pas être effectives avant Quoi qu il en soit les biocarburants ou les agrocarburants ne sont qu une réponse très partielle à nos besoins de carburants. La problématique autour de leur production ne saurait nous faire perdre de vue la priorité environnementale : il est nécessaire de changer nos habitudes de déplacements et de favoriser les modes de transports les plus économes et les plus efficaces. Bibliographie n La Revue Durable n 29 mai-juin 2008 / 9 n Système Solaire le journal des énergies renouvelables n 185 mai-juin 2008 / 23 -

5 La Régie départementale des transports de l Ain s engage dans le durable Source : Hélianthe Source : RTDA Acteur incontournable de la mobilité dans notre département, la Régie Départementale des Transports de l Ain (RDTA) met au service des usagers 155 autobus chargés de lignes régulières, du transport de personnes handicapées, du personnel d entreprises, du transport scolaire, sur 7 sites répartis dans l Ain. Aujourd hui, la RDTA lance un plan d actions environnement basé sur les 3 axes suivants : la baisse des émissions polluantes, la réduction des déchets ainsi que la préservation des ressources naturelles. Cet ambitieux défi prend désormais forme grâce à la nouvelle agence de Savigneux qui se substitue à celle de Jassans : cette «agence verte pilote» dispose d énergies renouvelables, d un recyclage des eaux et du tri des déchets. Ainsi, le chauffage au gaz est complété par une installation solaire thermique, huit panneaux produisant 30 à 40 % de l eau chaude annuelle. Le lavage des autocars s effectue avec les anciennes eaux de lavage recyclées Régie verte de Savigneux. et purifiées grâce à l installation de 4 cuves adéquates. La facture d eau est ainsi réduite de 70 %! Les déchets sont également collectés et triés au sein même de l agence. Le parc de véhicules s est enrichi de modèles peu polluants (norme Euro 4), consommant moins de carburant et dont certains roulent au biodiesel (8 véhicules en test). Cette démarche écologique et durable globale vaut à la RDTA d être certifiée ISO 14001, certification de management environnementale. Une chaufferie bois communale à Saint-Jean-le-Vieux Inauguration officielle par la commune en partenariat avec Hélianthe. Gros consommateur d énergie, la MARPA devait présenter un bon équilibre entre ses contraintes économiques et les contraintes environnementales. Dans une région où le bois est une ressource importante, les élus ont initié la création d une chaufferie bois, évitant ainsi l émission d environ 450 t de CO 2 dans l atmosphère. Cette chaufferie bois a bénéficié du soutien financier de l ADEME, de la Région Rhône-Alpes et du Conseil Général de l Ain. Le 20 juin dernier, Jean-Luc ORSET, Maire de la commune de Saint-Jean-le-Vieux, a inauguré la chaufferie bois communale en présence de Christian MICHALAK, Souspréfet de Nantua, de Charles de la VERPILLIERE, député de l Ain, et de Rachel MAZUIR, Président du conseil général de l Ain. Ce nouvel équipement communal, construit en même temps que la nouvelle Maison d Accueil Rurale pour Personnes Agées (MARPA) qu il dessert, chauffe également l école et le bâtiment multiservices. Cette chaufferie est issue d une réflexion menée depuis Source : Hélianthe 5 La MARPA chauffée au bois.

6 «Le soleil porteur d eau» au Maroc, un projet porteur de vie «Nous ne pensions pas que l on pouvait vivre dans ces conditions-là!», «Il fallait absolument le faire, c est une expérience inoubliable!» : les exclamations enthousiastes des 11 lycéens d Ambérieu-en-Bugey en disaient long sur le projet professionnel qui les a menés au Maroc au mois d avril, à SoufGmar, avec l association EauSoleil. Les lycéens sur le terrain. Du 6 au 22 avril, SoufGmar, village de 150 habitants de la commune rurale de En Zala, isolé dans les hauts plateaux de l Atlas et soumis aux vents froids et aux pluies, a accueilli les futurs plombiers chauffagistes et comptables du lycée Alexandre Bérard d Ambérieu-en-Bugey. Menée dans le cadre de leur bac professionnel, cette action sur le terrain avait pour but d installer le réseau d eau et le pompage solaire de Souf- Gmar. En amont du chantier, le Service eau de la direction régionale du Ministère du Transport et de l Equipement à Source : EauSoleil Errachidia, siège de la province, avait commandité une entreprise locale pour réaliser les ouvrages de génie civil. Les futurs bacheliers ont su mener leur mission à terme, s adapter aux L eau accessible. lieux et collaborer avec la population. Pendant le chantier, la personne du village chargée de la surveillance des installations a reçu une formation de base sur le fonctionnement du système. En octobre prochain, EauSoleil prévoit d organiser une formation complémentaire sur le diagnostic de pannes. Les lycéens ont profité de leur séjour à SoufGmar pour visiter d autres douars* de la commune et repérer de nouveaux chantiers. Cinq projets se dégagent. Assez peu éloignés les uns des autres, ils leur permettront de retourner à SoufGmar pour faire le bilan d un an de fonctionnement. *douar : petit village Source : EauSoleil Le réseau EauSoleil A Tisserdmine, petit village isolé près des dunes de Merzouga, le long de la frontière algérienne, les associations EauSoleil Bourgogne, Franche-Comté et Provence-Alpes- Côte d Azur ont mené un projet similaire à celui de SoufGmar. Une quinzaine de jeunes de lycées généraux et professionnels de Louhans, Lons-le-Saunier et Marseille ont installé une pompe et un réseau de fontaines publiques pour un douar d une centaine de personnes. Les travaux de génie civil incombaient aux lycéens du Lycée Professionnel de Marseille. Source : EauSoleil Les lycéens en pleine action. Les champs d action d EauSoleil Pour plus d informations : Association EauSoleil 106, rue de la saint-vincent AMBÉRIEU-EN- BUGEY Soutenue par Hélianthe qui relaie ses actions, l association EauSoleil travaille dans le domaine de la solidarité Nord-Sud et œuvre pour : - L accomplissement de projets de solidarité internationale à travers des actions de développement durable, - la promotion des énergies renouvelables, - la réalisation de chantiers et de formations en partenariat avec les acteurs locaux, - la participation de jeunes à des projets de Développement et de Solidarité Internationale, notamment au Maroc. Depuis 2002, EauSoleil réalise des projets susceptibles d aider au développement des communautés des Pays les Moins Avancés. 6

7 Infos grand public Publications n Conso-guide pour une consommation responsable des produits de la mer du WWF Dans ce guide, le WWF a classé les poissons en 3 catégories : de ceux que l on peut consommer à ceux qu il faut éviter pour permettre aux stocks de poissons marins de se reformer et protéger nos océans. (Edition WWF pour consulter et télécharger ce guide gratuitement). n «Habitat Naturel, construire et vivre sain» Ce hors-série d Habitat Naturel sur l éco-construction, les économies d énergie et les énergies renouvelables a été réalisé en collaboration avec l ADEME (Publication d Armada Concept, Hors-série N 5, été Disponible en kiosque au prix de 6,90, 98 pages). Publications disponibles gratuitement à Hélianthe sur simple demande n «Rénover sans se tromper» de l ADEME Ce guide donne la nouvelle réglementation en vigueur pour la rénovatin des logements existants. (Éditions ADEME pages, gratuit sur simple demande). n «Se déplacer malin» de l ADEME Ce guide liste les impacts et les enjeux majeurs des transports (Éditions ADEME pages, gratuit sur simple demande). n Les carburants alternatifs? de Rhônalpénergie Environnement Ce dépliant présente 8 carburants alternatifs au pétrole, les raisons de les utiliser et les véhicules alternatifs existants (Edition Rhônalpénergie Environnement Testé Pour Vous et l ADEME (Agence de l environnement et de la maîtrise de l énergie) se sont associés pour développer Eco-prêts, le comparateur des prêts dédiés aux dépenses d économie d énergie. Pour le tester : rubrique crédit puis éco prêts. Un geste pour la planète ID Cook propose des articles permettant la cuisson solaire. Pour découvrir leurs ustensiles et accessoires pour les barbecues et fours solaires : Se faire beau en bio Les Français sont les premiers consommateurs de produits de beauté au monde. Or, si aucune disposition légale ne réglemente ce secteur, des sociétés élaborent des cahiers des charges fixant la composition de ces produits. En général, les parfums synthétiques (musc, phtalates ), les colorants artificiels, les huiles issues de la pétrochimie, les conservateurs (glycol et paraben) et les matières premières provenant d animaux morts (huile de tortue, blanc de baleine ) sont proscrits. A nous d être vigilants sur les produits que nous achetons même si lire ce type d étiquettes est souvent rébarbatif! Ou bien, simplifions-nous la vie en utilisant des cosmétiques bios! 7

8 Infos adhérents n Au sein d Hélianthe Bienvenue à Yannick LAURIER! Titulaire d une licence professionnelle Génie Civil, option Génie Climatique à Qualité Environnementale, Yannick intègre l équipe d Hélianthe comme nouveau conseiller énergie dans le pôle Actions opérationnelles et accompagnements. Sa mission consiste à : - assurer le suivi des consommations énergétiques des communes dans le cadre des consommations énergétiques des communes grâce au Conseil en Energie Partagé, - accompagner les porteurs de projets, - informer et conseiller dans le cadre du service Info Energie, - participer aux différentes actions d animation (foires, salons, visites ). La passation de pouvoir de Président à Président n Apportez votre soutien à Hélianthe! Pour agir concrètement et localement contre le changement climatique, Hélianthe a besoin de chacun d entre vous. Vous compter parmi nos adhérents nous permettra de : - disposer de moyens financiers supplémentaires dédiés à l éducation des plus jeunes, - diffuser les bonnes pratiques et les gestes éco-responsables qui permettront d économiser les ressources de notre planète. Dès aujourd hui, rejoignez-nous et adhérez à Hélianthe! > Un bulletin d adhésion est joint à La feuille. n Agenda Octobre Du jeudi 2 au dimanche 5 : Présence d Hélianthe au salon de l Habitat de Bourgen-Bresse. Jeudi 9 : Intervention sur la performance énergétique et la qualité environnementale dans le bâtiment, à destination des professionnels du bâtiment à Bellegarde. Organisé par la Préfecture de l Ain. Du vendredi 24 au dimanche 26 : Présence d Hélianthe au salon Via Energies à Gex. Lors du conseil d administration d Hélianthe du 14 avril, André PHILIPPON a été élu Président d Hélianthe en remplacement de Rachel MAZUIR, désormais Président du conseil général de l Ain. La passation de flambeau entre les deux présidents a été l occasion de se souvenir de l entrée de Rachel MAZUIR à Hélianthe. Adhérent devenu Président, c est sous cette casquette qu il a particulièrement apprécié la structure et les actions qu elle mène. Aujourd hui, Rachel MAZUIR remet les «clés d Hélianthe» à André PHILIPPON. Adhérent lui aussi de longue date à Hélianthe, désormais président de la structure, André PHILIPPON a bien conscience «d intégrer une équipe professionnelle et dynamique au niveau départemental». Les avis des deux hommes concordent sur un même point : l échelle départementale est idéale pour agir! Novembre Samedi 8 : Présence d Hélianthe à la foire de Miribel. Samedi 22 : Thézillieu 10 h - 12 h / visite d une maison à ossature bois et paille dans le cadre de la fête de la science et des journées portes ouvertes du CLER. Décembre Du 25 décembre au 1 er janvier inclus : Fermeture d Hélianthe. Espace Info>Énergie : permanences décentralisées (sur rendez-vous) Avec le soutien du syndicat mixte du Pays du Bugey et de la Région Rhône-Alpes. Vendredi 3 octobre : 9 h - 12 h à la maison des sociétés de Belley / 14 h - 17 h à la mairie d Artemare. Vendredi 7 novembre : 9 h - 12 h à la maison des sociétés de Belley / 14 h - 17 h à la mairie de Serrières-de-Briord. Vendredi 5 décembre : 9 h - 12 h à la maison des sociétés de Belley / 14 h - 17 h à la mairie de Tenay. Avec le soutien de la Communauté de communes Chalaronne centre. Vendredi 17 octobre : 9 h - 12 h au siège de la Communauté de communes Chalaronne centre à Châtillon-sur-Chalaronne. Avec le soutien de la Communauté de communes du Pays de Gex. Jeudi 16 octobre : 9 h - 12 h à la mairie de Challex / 14 h - 17 h à la mairie de Cessy. Jeudi 20 novembre : 9 h - 12 h à la mairie de Grilly / 14 h - 17 h à la mairie de Prévessin. Jeudi 18 décembre : 9 h - 12 h à la mairie de Collonges / 14 h - 17 h à la mairie de Gex. 8 Bulletin d information sur l utilisation rationnelle de l énergie et le développement des énergies renouvelables dans l Ain Hélianthe Espace INFO genergie de l Ain 102, Boulevard Edouard Herriot BP Bourg-en-Bresse Cedex Tél Fax Association loi 1901 à but non lucratif Directrice de la publication : Marie ALEXANDRE Coordinatrice : Mélanie MARREC Ont participé à la rédaction de ce numéro: Marie ALEXANDRE, Sylvain BRUNIER, Florent CARRIERE, Sébastien DRECQ, Mélanie MARREC Conception / réalisation : Osella Consultants Parution : exemplaires - trimestriel Dépôt Légal : à parution N ISSN : Impression sur papier recyclé - Imprimerie COMIMPRESS certifiée Imprim vert

9 Bulletin d adhésion 2008 Notre association départementale travaille depuis plus de 20 ans à la sensibilisation de tous les publics sur la problématique du développement durable et plus concrètement aux enjeux liés au changement climatique. Vous voulez soutenir nos actions et vous aussi vous engager : adhérez à Hélianthe. OUI, je souhaite adhérer à Hélianthe en tant que : - Particulier : Professionnel : Collectivité < hab. : <hab.<3 500 : 150 > hab. : Autre (association, école ) : 50 OUI, je souhaite faire un don de : autre montant : Association d intérêt général, le don et l'adhésion à Hélianthe vous donnent droit à une réduction fiscale de : - 66% du montant du don pour les particuliers, - 60% du montant du don pour les entreprises. Mes coordonnées : Nom :.. Prénom :... Organisme :.... Adresse :..... CP :... Ville :... Tél. :.. Mail :.. Bulletin à envoyer, accompagné de votre règlement, à : Hélianthe 102 boulevard Edouard Herriot BP BOURG-EN-BRESSE Cedex

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

EN MARCHE POUR LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE L ESSENTIEL EN

EN MARCHE POUR LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE L ESSENTIEL EN EN MARCHE POUR LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 UN PROCESSUS NÉCESSAIRE rationnelle et efficace des ressources. Elle concerne les La transition écologique doit conduire à la mise en

Plus en détail

Un service indispensable à une politique énergétique maîtrisée

Un service indispensable à une politique énergétique maîtrisée Un service indispensable à une politique énergétique maîtrisée Maîtriser l énergie est un enjeu majeur pour nos territoires. Face à des réglementations encore plus strictes, à une augmentation sans cesse

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de société

Vers un nouveau modèle de société Vers un nouveau modèle de société Qu est-ce que la transition énergétique? L énergie est partout dans notre vie quotidienne : pour chauffer nos logements, pour faire fonctionner nos équipements, pour faire

Plus en détail

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Le Centre de Distribution de Saint-Quentin-Fallavier, l une des quatre plateformes logistiques de IKEA

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO

PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO PLAN I. PRESENTATION 1. Réseau Carbone 2. Alliance Climat II. PARTENAIRES 1. Mairie du District

Plus en détail

Énergies renouvelables

Énergies renouvelables REFERENCES : 7 QUALEADER 92, Rue René Coty 85000 La Roche sur Yon Tél. : 02 51 47 96 98 Fax : 02 51 47 71 26 Email : jean-philippe.leger@qualeader.com Effectif : 7 salariés Activité : Audit, Conseil, Formation,

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES. Mise en place d ambassadeurs développement durable

ACTIONS GLOBALES. Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES. Mise en place d ambassadeurs développement durable FICHE ACTIONS Logica ACTIONS GLOBALES Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Mise en place d ambassadeurs développement durable ACTIONS ENVIRONNEMENTALES Favorise l utilisation

Plus en détail

EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE. Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40

EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE. Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40 DOSSIER DE presse 1 er octobre 2014 EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40 en bref En quelques décennies, les transports ont évolué pour desservir

Plus en détail

Qu est-ce que les biocarburants?

Qu est-ce que les biocarburants? Qu est-ce que les biocarburants? Les biocarburants sont des carburants produits à partir de matières premières d origine agricole, ils proviennent donc de ressources renouvelables. Il existe 2 grands types

Plus en détail

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse?

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? 1 Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? Ce support a été réalisé avec le soutien financier du Compte d'affectation spéciale "Développement Agricole et Rural" du Ministère de l'alimentation,

Plus en détail

Rébus : Question : Quel est le principe de fonctionnement d une pile à combustible? Question : On dit que l hydrogène est un énergétique.

Rébus : Question : Quel est le principe de fonctionnement d une pile à combustible? Question : On dit que l hydrogène est un énergétique. ompléter la définition. Un accumulateur c est : Une pile électrique rechargeable, qui accumule de l énergie... sous forme... pour la restituer sous forme de... On dit que l hydrogène est un énergétique.

Plus en détail

l entretien des chaudières

l entretien des chaudières Préservez et améliorez les performances de votre installation de chauffage : l entretien des chaudières L H A B I T A T I N D I V I D U E L pour un chauffage sûr et efficace Votre logement est équipé d

Plus en détail

Dossier de presse. Création d un. à Haguenau INNOVATION. par induction en lieu public. 1 ère mondiale de recharge

Dossier de presse. Création d un. à Haguenau INNOVATION. par induction en lieu public. 1 ère mondiale de recharge Dossier de presse Création d un INNOVATION 1 ère mondiale de recharge par induction en lieu public La recharge par induction en lieu public, une 1ère mondiale Ville de Haguenau & SEW Usocome La mobilité

Plus en détail

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Le Diagnostic de Performance Énergétique Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Édition : mars 2014 Le DPE, QUELS OBJECTIFS? Le diagnostic de performance

Plus en détail

2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR

2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR PRESENTATION 2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR L ECO-RESPONSABILITE Les actions soutenues

Plus en détail

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Point presse du 17 juillet 2012 Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Avant-propos La Ville d Alès et la Communauté d agglomération du Grand

Plus en détail

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Le Diagnostic de Performance Énergétique Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Édition : mars 2015 Être bien informés pour ÉCONOMISER L ÉNERGIE Vous

Plus en détail

Le Plan de déplacementsd. au Cœur de la des Entreprises. Démarche globale de mise en œuvre d un d P.D.E. ou comment donner du sens à vos déplacements

Le Plan de déplacementsd. au Cœur de la des Entreprises. Démarche globale de mise en œuvre d un d P.D.E. ou comment donner du sens à vos déplacements Le Plan de déplacementsd au Cœur de la Stratégie des Entreprises Démarche globale de mise en œuvre d un d P.D.E. 25 janvier 2006 Document 7ème SenS libre d utilisation sous réserve d en citer la source

Plus en détail

Auteur : Odette Chevaillier Illustrateur : David Vogel. L énergie

Auteur : Odette Chevaillier Illustrateur : David Vogel. L énergie Auteur : Odette Chevaillier Illustrateur : David Vogel I n t r o d u c t i o n Quelques données générales La Terre est née il y a 4,5 milliards d années. L eau a alors permis la naissance de la vie. Il

Plus en détail

Recensement des flottes de véhicules à motorisation alternative en Rhône-Alpes

Recensement des flottes de véhicules à motorisation alternative en Rhône-Alpes Recensement des flottes de véhicules à motorisation alternative en Rhône-Alpes Estimation du potentiel de développement SYNTHÈSE DES RÉSULTATS 2014 avec le soutien de Enquête 2014 Pour la seconde fois

Plus en détail

Le Plan Climat Energie de Paris en marche :

Le Plan Climat Energie de Paris en marche : DOSSIER DE PRESSE 05 décembre 2012 Le Plan Climat Energie de Paris en marche : Rénovation énergétique globale d une copropriété parisienne : la Fontaine d Aligre (12 ème arrondissement) Sommaire 1_ La

Plus en détail

Transports. de climatisation, véhicules hors d'usage...) polluent fortement les. Renforcer les relations entre les salariés (stress, risque routier) -

Transports. de climatisation, véhicules hors d'usage...) polluent fortement les. Renforcer les relations entre les salariés (stress, risque routier) - Parking Transports de climatisation, véhicules hors d'usage...) polluent fortement les (GES). Renforcer les relations entre les salariés (stress, risque routier) - ont des impacts avérés sur la santé (pollution,

Plus en détail

SE DEPLACER. Reportez vous au Livret des Enjeux, objectifs 9 et 11.

SE DEPLACER. Reportez vous au Livret des Enjeux, objectifs 9 et 11. SE DEPLACER Les déplacements, sont liés aux activités, à notre lieu de vie principal, à nos besoins d approvisionnement, à nos relations sociales. Ils sont un moyen et non une fin. Pour autant: - La mobilité

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Annecy, le 10 février 2015 DOSSIER DE PRESSE Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Un budget 2015 de 155 M, dont un programme de travaux de 70 M avec le maintien d un haut niveau d investissements

Plus en détail

Économies d énergie, émissions de gaz à effet de serre : évaluer son logement avec. le Diagnostic. de Performance Energétique L HABITAT

Économies d énergie, émissions de gaz à effet de serre : évaluer son logement avec. le Diagnostic. de Performance Energétique L HABITAT Économies d énergie, émissions de gaz à effet de serre : évaluer son logement avec le Diagnostic de Performance Energétique L HABITAT être bien informés pour économiser l énergie En France, les bâtiments

Plus en détail

LA RENOVATION DE MON HABITAT

LA RENOVATION DE MON HABITAT Économie Plus de confort Factures en baisse meilleure isolation Plus de chaleur LA RENOVATION DE MON HABITAT OU COMMENT GAGNER EN CONFORT ET EN ÉCONOMIES AVEC BÂTILAND POURQUOI JE DOIS RÉNOVER MON HABITAT?

Plus en détail

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le plan de déplacements urbains d Île-de-France Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le PDUIF : enjeux, objectifs, défis Le PDUIF : un document essentiel de la politique des déplacements en Ile-de-France

Plus en détail

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Le Diagnostic de Performance Énergétique Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Édition : novembre 2013 Être bien informés pour économiser l énergie

Plus en détail

MANUEL SMI (QUALITE, SECURITE, ENVIRONNEMENT) Politique QSE

MANUEL SMI (QUALITE, SECURITE, ENVIRONNEMENT) Politique QSE Page 1 sur 10 Politique QSE Plaçant le respect du client, de la sécurité et de l environnement au cœur de ses préoccupations, la Régie Départementales des Transports des l Ain (RDTA) a volontairement entrepris,

Plus en détail

De MOBILEO à une politique départementale pro-pde

De MOBILEO à une politique départementale pro-pde De MOBILEO à une politique départementale pro-pde 1 Plan de présentation 1 Emergence de la politique PDE du CG67 2 Réalisations concrètes du PDE Mobiléo 3 Enseignements et réflexions prospectives 2 1 Un

Plus en détail

Le Développement Durable. chez Europe Services Propreté. De la parole à l action

Le Développement Durable. chez Europe Services Propreté. De la parole à l action Le Développement Durable chez Europe Services Propreté De la parole à l action Le mot des Présidents EUROPE SERVICES GROUPE, acteur de référence dans les services liés à l environnement, a engagé ses trois

Plus en détail

Guide du centre de ressources

Guide du centre de ressources Guide du centre de ressources Guide du centre de ressources Nous avons établi ce guide à l intention des enseignants qui souhaitent aborder les thèmes de la sécurité routière et de la mobilité durable

Plus en détail

OBJECTIF FACTEUR /4. Le rôle du réseau de gaz dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre à l horizon 2050.

OBJECTIF FACTEUR /4. Le rôle du réseau de gaz dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre à l horizon 2050. OBJECTIF FACTEUR /4 Le rôle du réseau de gaz dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre à l horizon 2050. Transition énergétique Le scénario GrDF GrDF exploite le réseau de distribution de

Plus en détail

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE Politique Environnementale du Groupe UNILOGI 70.000 personnes logées au sein de notre patrimoine dans 210 communes sur 7 départements et 3 régions, xxx entreprises fournisseurs

Plus en détail

Le Contrat Environnemental avec les Berruyers. L Agenda 21 de la Ville de Bourges

Le Contrat Environnemental avec les Berruyers. L Agenda 21 de la Ville de Bourges Le Contrat Environnemental avec les Berruyers L Agenda 21 de la Ville de Bourges Orléans 3 Juillet 2008 De la prise en compte de l environnement à celle du développement durable 1995 : élection de l équipe

Plus en détail

L AGENDA 21 CHU DE BREST

L AGENDA 21 CHU DE BREST L AGENDA 21 CHU DE BREST Une démarche stratégique : pour quels objectifs? comment et avec qui? pour quels résultats? LE CONTEXTE NATIONAL Une démarche hospitalière brestoise qui respecte : L engagement

Plus en détail

Enseigner le développement durable

Enseigner le développement durable Les enjeux Enseigner le développement durable Catalogue de nos outils pédagogiques Édition : octobre 2014 DES RESSOURCES PÉDAGOGIQUES pour les enseignants, animateurs de centres de loisirs et associations.

Plus en détail

RENCONTRES ACADÉMIQUES DE L ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT DURABLE

RENCONTRES ACADÉMIQUES DE L ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT DURABLE RENCONTRES ACADÉMIQUES DE L ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT DURABLE TABLE RONDE sur la TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 6 décembre 2013 UNE PROBLEMATIQUE QUI REPOSE SUR UN CONSTAT TERRITORIAL ET EN INTERNE (2009)

Plus en détail

Gaz de France et le développement durable

Gaz de France et le développement durable Gaz de France et le développement durable L engagement pour des territoires durables Groupe de pilotage «Entreprises Collectivités» Comité 21 20 juin 2006 Isabelle ARDOUIN DIRECTION DU DEVELOPPEMENT DURABLE

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables FICHE ACTIONS Expo Nantes Atlantique ACTIONS GLOBALES Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des employés, des prestataires

Plus en détail

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011 L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme Visite de progrès du 21 mars 2011 Développement durable «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre

Plus en détail

Les leviers d une mobilité durable pour le grand public et les chefs d entreprise

Les leviers d une mobilité durable pour le grand public et les chefs d entreprise Les leviers d une mobilité durable pour le grand public et les chefs d entreprise 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 59 10 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa.eu SA au

Plus en détail

Signature «Contrat Objectif Territorial»

Signature «Contrat Objectif Territorial» Dossier de presse 19 novembre 2015 Signature «Contrat Objectif Territorial» Limoges Métropole s engage avec l ADEME CONTACTS PRESSE Hélène VALLEIX Communauté d agglomération Limoges Métropole helene_valleix@agglo-limoges.fr

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test. Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras

DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test. Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras SOMMAIRE UN PREMIER TEST 4 L UN DES TEMPS FORTS DES RENCONTRES CLIMAT 6 UN PROJET DE VILLE

Plus en détail

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE?

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? 2 COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? Si vous voulez entreprendre des travaux d amélioration énergétique, vous allez rapidement devoir faire face à la question du chauffage. En tant qu élément central du

Plus en détail

Objectif : Améliorer quotidiennement le comportement environnemental de Depac.

Objectif : Améliorer quotidiennement le comportement environnemental de Depac. Objectif : Améliorer quotidiennement le comportement environnemental de Depac. Mise en ligne sur : www.depac.fr Descriptif : La Politique responsable de la société DEPAC est organisée autour de 4 axes

Plus en détail

La transition énergétique Quel avenir sur le Pays Barrois? COPARY Le Dimanche 07/04/2013

La transition énergétique Quel avenir sur le Pays Barrois? COPARY Le Dimanche 07/04/2013 La transition énergétique Quel avenir sur le Pays Barrois? COPARY Le Dimanche 07/04/2013 Sommaire 1- Les enjeux de la transition énergétique 2- Etat des lieux des consommations et des modes de production

Plus en détail

Danielle Sarlet Secrétaire générale f.f.

Danielle Sarlet Secrétaire générale f.f. Le Plan de développement durable (PDD) du Service public de Wallonie (SPW), approuvé par le Comité stratégique fin 2011, représente l implication concrète de l administration face aux nombreux défis actuels

Plus en détail

3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET

3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET 3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET L ENVIRONNEMENT 3.1 Contexte et tendances L atteinte de l indépendance énergétique est une priorité gouvernementale. Cet objectif sera appuyé par plusieurs politiques,

Plus en détail

Le bioéthanol. Le bioéthanol

Le bioéthanol. Le bioéthanol Le bioéthanol Le bioéthanol À VOS PLEINS, PRÊTS, ROULEZ!!! À VOS PLEINS, PRÊTS, ROULEZ!!! www.bioethanolcarburant.com Dossier de presse FÉVRIER 2015 Le bioéthanol en quelques mots De l énergie végétale

Plus en détail

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement Roche Diagnostics France Manuel Qualité Sécurité Environnement «Notre stratégie place le patient au cœur de nos préoccupations, avec l ambition d améliorer sa santé et sa qualité de vie. Inscrite dans

Plus en détail

Appel à Projets Développement Durable. Dossier de demande de subvention

Appel à Projets Développement Durable. Dossier de demande de subvention Appel à Projets Développement Durable Dossier de demande de subvention IMPORTANT Ce dossier fait acte de document officiel et son usage est obligatoire. Nous vous invitons également à fournir tout document

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. FAISONS DE L ECOMOBILITE DURANT LA SEMAINE DE LA MOBILITE du 12 au 20 septembre 2015

DOSSIER DE PRESSE. FAISONS DE L ECOMOBILITE DURANT LA SEMAINE DE LA MOBILITE du 12 au 20 septembre 2015 DOSSIER DE PRESSE FAISONS DE L ECOMOBILITE DURANT LA SEMAINE DE LA MOBILITE du 12 au 20 septembre 2015 Une dynamique écomobilité est lancée en Nouvelle-Calédonie, à l initiative de l ADEME (Agence de l

Plus en détail

Prenez part au changement. Opérateur d électricité et de gaz

Prenez part au changement. Opérateur d électricité et de gaz Prenez part au changement Opérateur d électricité et de gaz Edito Après 60 ans de monopole, vous êtes désormais libre de choisir votre opérateur d énergie. Accrédité par le Ministère de l Economie, des

Plus en détail

Usages partagés de la voiture dans les PDE. Club MobilitéCapitale :: ICADE :: 28 avril 2009

Usages partagés de la voiture dans les PDE. Club MobilitéCapitale :: ICADE :: 28 avril 2009 Usages partagés de la voiture dans les PDE Club MobilitéCapitale :: ICADE :: 28 avril 2009 Depuis 100 ans Le pétrole Des caractéristiques très élevées (densitéénergétique en volume) Très haute technologie

Plus en détail

Éthanol cellulosique: Développements au Québec. Conférence CanBio

Éthanol cellulosique: Développements au Québec. Conférence CanBio Éthanol cellulosique: Développements au Québec Conférence CanBio Mai 2011 Confidentiel Enerkem 2011. Tous droits réservés. Répond aux enjeux économiques, énergétiques et environnementaux du Québec Confidentiel

Plus en détail

PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL D ANGERS LOIRE METROPOLE 2011/2014. L essentiel pour bien agir (Citoyens)

PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL D ANGERS LOIRE METROPOLE 2011/2014. L essentiel pour bien agir (Citoyens) PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL D ANGERS LOIRE METROPOLE 2011/2014 L essentiel pour bien agir (Citoyens) BOITE A OUTILS CITOYENS En signant la charte d engagement du Plan Climat Energie Territoriale d

Plus en détail

L automobile de demain

L automobile de demain L automobile de demain Notes prises par Patrick MICHAILLE à la conférence de Eric LEMAITRE, CEA/DRT-PARIS/LITEN Visiatome (Marcoule), 9 septembre 2010 Avant de rejoindre le CEA, Eric Lemaître a travaillé

Plus en détail

LA COMBINAISON D UN MOTEUR DIESEL FROID ET D UN TRAFIC URBAIN DENSE EST DÉSASTREUSE EN TERMES DE CONSOMMATION ET D ÉMISSIONS

LA COMBINAISON D UN MOTEUR DIESEL FROID ET D UN TRAFIC URBAIN DENSE EST DÉSASTREUSE EN TERMES DE CONSOMMATION ET D ÉMISSIONS LA COMBINAISON D UN MOTEUR DIESEL FROID ET D UN TRAFIC URBAIN DENSE EST DÉSASTREUSE EN TERMES DE CONSOMMATION ET D ÉMISSIONS Une nouvelle recherche dénonce le problème de la diésélisation de Bruxelles

Plus en détail

Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy

Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy Service Développement Local et Appui aux Entreprises Industrielles 1 Chambre de Commerce et d Industrie de Moulins-Vichy Service Développement Local et

Plus en détail

CENTRE NATIONAL DES TECHNOLOGIES DE PRODUCTION PLUS PROPRE

CENTRE NATIONAL DES TECHNOLOGIES DE PRODUCTION PLUS PROPRE République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Aménagement du Territoire de l Environnement et du Tourisme CENTRE NATIONAL DES TECHNOLOGIES DE PRODUCTION PLUS PROPRE (C.N.T.P.P) Présentée

Plus en détail

Catalogue des guides pratiques et des fiches téléchargeables. mars 2015

Catalogue des guides pratiques et des fiches téléchargeables. mars 2015 Catalogue des guides pratiques et des fiches téléchargeables mars 2015 Préambule : Certains guides et fiches non imprimés sont disponibles uniquement en ligne. L ensemble des guides et fiches (imprimés

Plus en détail

Les Français et l énergie

Les Français et l énergie Les Français et l énergie Ministère de l Économie, des Finances et de l Industrie novembre 2005 Note méthodologique Etude réalisée pour :Le Ministère de l Economie, des Finances et de l Industrie par l

Plus en détail

Les déplacements une préoccupation collective

Les déplacements une préoccupation collective Les déplacements une préoccupation collective En constante augmentation sur notre territoire, les déplacements ont un impact environnemental, économique et social grandissant et de plus en plus préoccupant.

Plus en détail

le faire réaliser? le DPE, par qui Le diagnostiqueur Le coût du DPE

le faire réaliser? le DPE, par qui Le diagnostiqueur Le coût du DPE le DPE, par qui le faire réaliser? Le diagnostiqueur C est un professionnel du bâtiment dont les compétences doivent être certifiées par un organisme accrédité par le COFRAC (Comité français d Accréditation).

Plus en détail

SE DÉPLACER PLUS VERT

SE DÉPLACER PLUS VERT NOVEMBRE 2015 lesclesdelabanque.com PROFESSIONNELS SE DÉPLACER PLUS VERT N 4 LES GUIDES BANCAIRES POUR LE CLIMAT SOMMAIRE CE GUIDE VOUS EST OFFERT PAR Introduction 3 Pourquoi opter pour des véhicules moins

Plus en détail

Commission Climat - Energie. Maison du Parc Labarde La Coquille 8 juillet 2014

Commission Climat - Energie. Maison du Parc Labarde La Coquille 8 juillet 2014 Commission Climat - Energie Maison du Parc Labarde La Coquille 8 juillet 2014 Ordre du jour Présentation des membres : tour de table Rôle et du fonctionnement de la commission Plan Climat Energie Territorial

Plus en détail

Énergies renouvelables. 150 salariés. Production et vente d aliments pour animaux de compagnie

Énergies renouvelables. 150 salariés. Production et vente d aliments pour animaux de compagnie Date de création : 14/01/2009 ATM Date de mise à jour : 11/03/2010 Version n 03 Rédacteur : Allan LEVASSORT : ZAE de Jumelles «Les Gâts» 49160 LONGUE : 02 41 40 78 00 : 02 41 40 78 02 : sbr@atmhery.com

Plus en détail

L énergie, un défi pour tous!

L énergie, un défi pour tous! L énergie, un défi pour tous! Se nourrir, se déplacer, chauffer, éclairer, téléphoner, tout est question d énergie! Ou plutôt, de consommation d énergie. Les hommes consomment de plus en plus d énergie

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE FLOTTE AUTOMOBILE L EXEMPLE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE MONTAUBAN TROIS RIVIÈRES 1

DIAGNOSTIC DE FLOTTE AUTOMOBILE L EXEMPLE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE MONTAUBAN TROIS RIVIÈRES 1 DIAGNOSTIC DE FLOTTE AUTOMOBILE L EXEMPLE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE MONTAUBAN TROIS RIVIÈRES 1 PRÉSENTATION DU TERRITOIRE Territoire: La Communauté d Agglomération de Montauban Trois Rivières

Plus en détail

C O M M U N I Q U E D E P R E S S E. Berner France affirme son engagement RSE et publie la 4 ème édition de son rapport de développement durable

C O M M U N I Q U E D E P R E S S E. Berner France affirme son engagement RSE et publie la 4 ème édition de son rapport de développement durable Berner France affirme son engagement RSE et publie la 4 ème édition de son rapport de développement durable Berner France Z.I. Les Manteaux 14, rue Albert Berner F-89331 Saint-Julien-du-Sault Cedex www.berner.fr

Plus en détail

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Lundi 24 juin 2013 La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Convaincue

Plus en détail

Transition énergétique des collectivités. Comité de pilotage Conseil Energie Partagé

Transition énergétique des collectivités. Comité de pilotage Conseil Energie Partagé Transition énergétique des collectivités Comité de pilotage Conseil Energie Partagé PAYS RUTHENOIS / CEP Pays Ruthénois: 8 salariés 57 communes 93 000 habitants 5 M /an d énergie Programme Matin (09:00)

Plus en détail

Plan d actions Bilan Carbone. Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions

Plan d actions Bilan Carbone. Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions Plan d actions Bilan Carbone Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions Patrimoine et services communaux Territoire d Uccle 1) Energie 8 2) Déplacements de personnes 5 3) Transport de marchandise

Plus en détail

Plan d éducation au développement durable. Eduquer à la mobilité. Propositions de trois partenaires

Plan d éducation au développement durable. Eduquer à la mobilité. Propositions de trois partenaires Plan d éducation au développement durable Eduquer à la mobilité Propositions de trois partenaires Cadre de l action Développer l éco-citoyenneté dans la mise en œuvre des politiques publiques Plan d éducation

Plus en détail

Défi «Familles à énergie positive» Édition 2012-2013

Défi «Familles à énergie positive» Édition 2012-2013 Défi «Familles à énergie positive» Édition 2012-2013 2013 Les organisateurs du défi : l ASDER Espace Info Énergie de Savoie 20 salariés Basée à la Maison des Énergies à Chambéry, bâtiment de Haute Qualité

Plus en détail

Restitution du bilan réglementaire d émissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES)

Restitution du bilan réglementaire d émissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) Restitution du bilan réglementaire d émissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) HABITAT TOULOUSE ANNEE 2012 Le 25/2/2014 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : HABITAT TOULOUSE

Plus en détail

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Instruments novateurs en matière de politique et de financement pour les pays voisins au sud et à l est de l Union européenne

Plus en détail

LOCATION DE VEHICULE AVEC CHAUFFEUR DOSSIER COMMERCIAL

LOCATION DE VEHICULE AVEC CHAUFFEUR DOSSIER COMMERCIAL LOCATION DE VEHICULE AVEC CHAUFFEUR DOSSIER COMMERCIAL Alterauto est une marque du Groupe Alterna Développement Un groupe de l économie sociale et solidaire ALTERAUTO dossier de présentation Vous souhaitez

Plus en détail

DIMINUER L'IMPACT ENVIRONNEMENTAL : CHANGER LA MOTORISATION?

DIMINUER L'IMPACT ENVIRONNEMENTAL : CHANGER LA MOTORISATION? DIMINUER L'IMPACT ENVIRONNEMENTAL : CHANGER LA MOTORISATION? L'énergie : stockage, distribution, transformation, impact environnemental. .1-2-A Cet objet technique me convient-il? DIMINUER L'IMPACT ENVIRONNEMENTAL

Plus en détail

DES CHAUDIERES BOIS AUX ATELIERS MUNICIPAUX

DES CHAUDIERES BOIS AUX ATELIERS MUNICIPAUX DOSSIER DE PRESSE DES CHAUDIERES BOIS AUX ATELIERS MUNICIPAUX Lundi 24 janvier 2011-11h Ateliers Municipaux Route de Figeac- Cahors sommaire

Plus en détail

«Entreprises : optimisez vos consommations énergétiques!» -

«Entreprises : optimisez vos consommations énergétiques!» - «Entreprises : optimisez vos consommations énergétiques!» - Service énergie de la Chambre de Commerce et d Industrie du Lot Elodie FLEURAT-LESSARD 05 65 53 26 82 e.fleurat@ldi46.fr Le 10 mai 2011 - SRCAE

Plus en détail

1 er réseau de chaleur en France

1 er réseau de chaleur en France 1 er réseau de chaleur en France CPCU, une Entreprise Publique Locale avec pour actionnariat : 64,39% : GDF Suez Energie Services 33,50% : Ville de Paris 2,11% : public 396 ME de chiffre d affaires La

Plus en détail

Quels emplois verts en Indre et Loire?

Quels emplois verts en Indre et Loire? Un réseau de partenaires publics pour une information territoriale partagée Forum Développement Durable et RSE Quels emplois verts en Indre et oire? e 11 avril 2011 ESCEM - Tours aure HUGUENIN 1 Economie

Plus en détail

Projet d efficacité énergétique pour les villes. Appel à manifestation d intérêt

Projet d efficacité énergétique pour les villes. Appel à manifestation d intérêt Projet d efficacité énergétique pour les villes Appel à manifestation d intérêt TABLE DES MATIERES 1. Présentation synthétique du projet d efficacité énergétique pour les villes...3 1.1. Principaux objectifs...3

Plus en détail

Sdem50. Projet de déploiement d infrastructures de recharge sur le département de la Manche. Communauté de communes de Sèves-Taute le 7 octobre 2014

Sdem50. Projet de déploiement d infrastructures de recharge sur le département de la Manche. Communauté de communes de Sèves-Taute le 7 octobre 2014 Sdem50 Projet de déploiement d infrastructures de recharge sur le département de la Manche Communauté de communes de Sèves-Taute le 7 octobre 2014 Un peu d histoire Les prémices du véhicule électrique

Plus en détail

Russie. Europe de l Ouest. et europe de l Est. Afrique du Nord. et Golfe. Asie et Océanie. Afrique Subsaharienne. Japon, Australie et

Russie. Europe de l Ouest. et europe de l Est. Afrique du Nord. et Golfe. Asie et Océanie. Afrique Subsaharienne. Japon, Australie et Amérique 500 250 100 50 10 Énergie éolienne Biomasse du Nord Europe de l Ouest Russie et europe de l Est Amérique du Nord Europe de l Ouest Russie et europe de l Est Afrique du Nord et Golfe Inde Chine

Plus en détail

Mobiliser les copropriétés face au défi énergétique. Yoann Girbeau, Chargé de mission Energie Climat, ALEC SQY

Mobiliser les copropriétés face au défi énergétique. Yoann Girbeau, Chargé de mission Energie Climat, ALEC SQY Mobiliser les copropriétés face au défi énergétique Yoann Girbeau, Chargé de mission Energie Climat, ALEC SQY c SQY Objectif : promouvoir les économies d énergies et les énergies renouvelables Publics:

Plus en détail

La problématique climat-énergie

La problématique climat-énergie La problématique climat-énergie 80 % de l énergie qu utilise l humanité provient des fossiles Si l effet de serre n existait pas l humanité pourrait disposer de plus de 150 ans d énergie fossiles. 80 %

Plus en détail

Pic du pétrole et énergies à l horizon 2050. Michel WAUTELET OLLN2050 23/03/2011

Pic du pétrole et énergies à l horizon 2050. Michel WAUTELET OLLN2050 23/03/2011 Pic du pétrole et énergies à l horizon 2050 Michel WAUTELET OLLN2050 23/03/2011 Le pétrole Le Pic du pétrole : quand? Au niveau mondial - entre pessimistes (2005) et optimistes (2030)? - on ne le saura

Plus en détail

Témoignage SCoT et PCET du Pays du Mans

Témoignage SCoT et PCET du Pays du Mans Témoignage SCoT et PCET du Pays du Mans Julien Roissé Chargé du SCoT du Pays du Mans Référent technique Grand Ouest de la Fédération Nationale des SCoT Séminaire SCoT Energie Bordeaux 04 novembre 2014

Plus en détail

Association des Entreprises de la Chapelle sur Erdre. Plan Déplacements Inter-Etablissements

Association des Entreprises de la Chapelle sur Erdre. Plan Déplacements Inter-Etablissements Association des Entreprises de la Chapelle sur Erdre Plan Déplacements Inter-Etablissements En 3 points 1 2 3 Qu est ce qu un PDIE? Quel contexte pour le PDIE? Quelles étapes du PDIE? Qu est ce qu un PDIE?

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

Energies renouvelables et économies d'énergie crédit d'impôt : un sacré coup de pouce

Energies renouvelables et économies d'énergie crédit d'impôt : un sacré coup de pouce Energies renouvelables et économies d'énergie crédit d'impôt : un sacré coup de pouce Paris, le 5 janvier 2005 Annoncées dans le Plan Climat en juillet 2004, les mesures fiscales en faveur des énergies

Plus en détail

Véhicules à moteur à combustion, y compris hybrides

Véhicules à moteur à combustion, y compris hybrides Guide d achat Topten Pro Automobiles et VUL Exigez le meilleur du marché pour vos commandes Photo : autogastechnik.eu Profitez des produits les plus performants pour agir à grande échelle sur les dépenses

Plus en détail

Maîtriser. les émissions liées aux transports touristiques

Maîtriser. les émissions liées aux transports touristiques Maîtriser les émissions liées aux transports touristiques Les enjeux liés aux déplacements touristiques Déplacements et tourisme : la place de la voiture Les déplacements en matière de tourisme représentent

Plus en détail

Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale de Midi- Pyrénées. Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale de Midi- Pyrénées. Bilan des émissions de gaz à effet de serre Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale de Midi- Pyrénées Bilan des émissions de gaz à effet de serre Septembre 213 Bilan des émissions de gaz à effet de serre Sommaire

Plus en détail

SENSIBILISATION. A l ECO-CONDUITE

SENSIBILISATION. A l ECO-CONDUITE SENSIBILISATION A l ECO-CONDUITE Plan I. Qu est-ce que l éco-conduite?...p. 6 II. Quel est l intérêt de l éco-conduite?...p. 7 III. Les cinq règles de l éco-conduite...p. 9 IV. Les principes fondamentaux

Plus en détail