La NASH. Lawrence Serfaty Service d Hépatologie, UMR_S 938 Hôpital Saint-Antoine, Paris

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La NASH. Lawrence Serfaty Service d Hépatologie, UMR_S 938 Hôpital Saint-Antoine, Paris"

Transcription

1 La NASH Lawrence Serfaty Service d Hépatologie, UMR_S 938 Hôpital Saint-Antoine, Paris

2 Stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD) Définition Stéatose hépatique : accumulation intrahépatocytaire de triglycérides Stéato-hépatite Non Alcoolique (NASH) : Stéatose + lésions nécroticoinflammatoires (10 à 20 % des cas) 1ère cause : obésité Elément du syndrome métabolique Marchesini Hepatology 2003

3 Stéatose non alcoolique Un large spectre d atteinte hépatique Stéatose Stéato-hépatite Cirrhose CHC

4 Stéatose non alcoolique Etiologies Causes métaboliques et nutritionnelles Principales Obésité 70 à Diabète 40 à 50 % 75 % Hypertriglycéridémie 40 à 50 % Autres Dénutrition prolongée Gastroplastie pour obésité morbide Alimentation parentérale Résection étendue du grêle Courts circuits digestifs Causes non métaboliques Médicaments Corticoïdes, méthotrexate Amiodarone, perhexiline, nifédipine Tamoxifène Diltiazem, chloroquine, hycanthone Agents toxiques Huiles toxiques Diméthylformamide Divers Lipodystrophie Maladie de Wilson VHC Diverticulose avec pullulation microbienne A-betalipoprotéinémie

5 La TASH (Toxicant-Associated Steato-Hepatitis) PBH chez 25 ouvriers US non obèses exposés au chlorure de vinyl NASH chez 80% Fibrose extensive chez 55% 4 hémangiosarcome Voies métaboliques du chlorure de vinyl = alcool Cave M et al, Hepatology 2010

6 Epidémiologie de la stéatose métabolique en Inde Habitants d un village du Bengale VHB,VHC,alcool 1911 age>18 ans Echo±scanner 167 stéatose (8,7%) (54% avec BMI normal) PBH si ALAT>N NASH 2,3% Cirrhose 0,2% Das K et al, Hepatology 2010

7 Stéatose métabolique: impact clinique Diabète Maladies cardiovasculaires Stéatose métabolique (NAFLD) Stéatose pure Virus C Alcool NASH Cirrhose CHC

8 Acétyl-CoA hépatocyte insuline SREBP-1 Lipogénèse Acyl-CoA mitochondrie ChREBP TG glucose β-oxydation PPARα AG VLDL Alimentation Chylomicrons AG G-3P Lipogénèse, AG TG lipolyse adipocyte

9 Acétyl-CoA hépatocyte insuline SREBP-1 Lipogénèse Acyl-CoA mitochondrie ChREBP TG glucose β-oxydation PPARα AG VLDL Insuline Insulino-résistance Alimentation Chylomicrons AG G-3P Lipogénèse, AG TG lipolyse adipocyte Insulino-résistance

10 Sources des acides gras stockés dans le foie et secrétés via les lipoprotéines chez les patients NAFLD : contribution majeure des AGL et de la lipogénèse de novo Etude de 5 hommes et 4 femmes NAFLD obèses, hypertg, hyperinsulinémiques perfusés avec des isotopes stables avant d avoir une biopsie hépatique 15+/-7% 26+/-7% 59+/-10% Donnelly JCI 2005

11 AG Mito Microsome Peroxysome C.P450 Fer Microbiote perméabilité intestinale ERO peroxydation lipidique:hne,mda Cytokines PPARα PPARγ Tissu adipeux Adiponectine Leptine IL-6, TNF-a TNFα TNFα TGFβ IL-8 FasL HNE Inflammation HH Apoptose Fibrose HH NASH ERO: Espèces réactives de l oxygène HNE: 4-hydroxynonenal MDA: Malondialdehyde

12 1st Hit McClain et al, Hepatology 2007

13

14

15

16 Contribution de la lipogenèse au développement de la stéatose hépatique et de la résistance à l insuline? Effets Protecteurs des TG ALIMENTATION HYPERGLYCEMIE HYPERINSULINEMIE Lipogenèse AG Esterification TG TG TG TG TG TG STEATOSE Malonyl-CoA Intermédiaires lipidiques β-oxydation FOIE? Résistance À l insuline Acyl-coA Céramides Composition en AG Benhamed F et al. J Clin Invest 2013

17 Dissociation entre stéatose hépatique et résistance à l insuline Effet Protecteur? ChREBP Lipogenèse FA Esterification TG TG TG TG TG TG STEATOSE Intermédiaires lipidiques? FOIE Résistance à l insuline Benhamed F et al. J Clin Invest 2013

18 Augmentation des concentrations en acides gras mono-insaturés (MUFA) Analyse par LIPIDOMIQUE (nmol/mg) ** 400 Ad.GFP Ad.ChREBB * C16:0 (palmitate) C18:0 (stearate) Acides gras saturés C16:1 (palmitoléate) C18:1 (oléate) MUFA? Résistance à l insuline Effets protecteurs des MUFA Benhamed F et al. J Clin Invest 2013

19 Expression de CHREBP, stéatose et insulinorésistance Benhamed F et al. J Clin Invest 2013

20 GWAS et risque de NAFLD: gène adiponutrine PNPLA3 rs /rs

21 Polymorphisme adiponutrine et sévérité NAFLD 529 histologically diagnosed NAFLD patients and 932 population controls Kawagushi et al.plos one 2012

22

23 L insulinorésistance favorise la carcinogenèse hépatique Insulinorésistance Insuline TGF-ß TNF-α IL6 Peroxydation lipidique Radicaux libres NASH Cirrhose + Carcinome hépatocellulaire

24 NAFLD et carcinogénèse hépatique Syndrome métabolique

25 Objectif des marqueurs non invasifs Patients NAFLD Patients VHC Marqueurs de fibrose Marqueurs NASH/Fibrose PBH Non traitement Traitement Traitement

26 NAFLD: un diagnostic pas à pas Patients à risque obèse, diabète, cytolyse inexpliquée Marqueurs stéatose Pas de stéatose Marqueurs de fibrose Stéatose Marqueurs NASH Stéatose pure NASH Marqueurs fibrose F0/F1 F2

27 Screening de la fibrose chez les diabètiques 1131 diabétiques (absence hépatopathie) Fibrotest 5,6% 63 F3/F4 PBH (n=45) 2,8% 32 F3/F4 5 Cirrhose 4 CHC Jacqueminet S. Clin Gastroenterol Hepatol 2008

28 Take-home message NAFLD fréquente, y compris dans les pays émergents (BMI normal) L insulinorésistance joue un rôle central dans la stéatogénèse hépatique Lésions de NASH Lipotoxicité des AGL (stéatose protectrice?) Polymorphisme du gène de l adiponutrine Microbiote La carcinogénèse hépatique favorisée par intermédiaires associés au syndrome métabolique les Utilisation des marqueurs de fibrose pour screener les populations à risque

L'expression d'une forme active de ChREBP conduit à la réinduction de la lipogenèse dans un modèle animal de déficience en LXR et SREBP-1c

L'expression d'une forme active de ChREBP conduit à la réinduction de la lipogenèse dans un modèle animal de déficience en LXR et SREBP-1c L'expression d'une forme active de conduit à la réinduction de la lipogenèse dans un modèle animal de déficience en LXR et SREBP-1c Audrey POUPEAU Equipe Signalisation Insuline et, Glucotoxicité Département

Plus en détail

Problématiques hépato-biliaires rencontrées au cours du psoriasis

Problématiques hépato-biliaires rencontrées au cours du psoriasis Problématiques hépato-biliaires rencontrées au cours du psoriasis Pr Matthieu Allez Service Hépato-Gastroentérologie Dr Manuelle Viguier Service Dermatologie Hôpital Saint-Louis Questions/Réponses Hépatites

Plus en détail

Dr Alexandre PARIENTE

Dr Alexandre PARIENTE Dr Alexandre PARIENTE NASH : prise en charge Savoir évoquer une NASH Savoir la diagnostiquer et savoir la traiter Conflits d intérêts Dr Alexandre PARIENTE Laboratoires JANSSEN CILAG Laboratoires UCB Laboratoires

Plus en détail

NAFLD : épidémiologie

NAFLD : épidémiologie Non alcoholic steatohepatitis (NASH) : Diagnostic et traitement Liens d intérêt Déplacement en congrès : Gilead, Abbvie Dr Rodolphe ANTY Hépatologie, CHU de Nice INSERM U165, Equipe 8 :«Complications hépatiques

Plus en détail

Stéatoses et stéatohépatites induites par les médicaments et l alcool

Stéatoses et stéatohépatites induites par les médicaments et l alcool Master 2: Toxicologie Spécialité THERV: Toxicologie Humaine, Evaluation des risques, Vigilances Module C1: Toxicologie d organes Année universitaire : 2013-2014 Stéatoses et stéatohépatites induites par

Plus en détail

FOIE ET SYNDROME METABOLIQUE

FOIE ET SYNDROME METABOLIQUE FOIE ET SYNDROME METABOLIQUE Risque de stéatopathies Influence de l obésité sur les maladies hépato-biliaires Obésité et transplantation hépatique FOIE ET SYNDROME METABOLIQUE Risque de stéatopathies OBESITE

Plus en détail

Exploration du métabolisme lipidique

Exploration du métabolisme lipidique Exploration du métabolisme lipidique Les principaux lipides le cholestérol (utilisé par les cellules pour la synthèse de leurs membranes) les triglycérides (substrat énergétique) les phospholipides (constituants

Plus en détail

20/09/2010 STEATOSE CIRRHOSE

20/09/2010 STEATOSE CIRRHOSE La stéatose et le syndrome métabolique, alias les stéatopathies non alcooliques (ou NAFLD) Laurent Spahr Service de Gastroentérologie et d Hépatologie HUG Genève STEATOSE Généralités,histoire naturelle

Plus en détail

Un nouveau test sanguin performant pour le diagnostic non-invasif de steatohépatite non alcoolique chez les patients avec une NAFLD

Un nouveau test sanguin performant pour le diagnostic non-invasif de steatohépatite non alcoolique chez les patients avec une NAFLD Un nouveau test sanguin performant pour le diagnostic non-invasif de steatohépatite non alcoolique chez les patients avec une NAFLD J Boursier, A Guillet, S Michalak, Y Gallois, F Oberti, I Fouchard-Hubert,

Plus en détail

Mon sujet pour ce concours des internes porte sur la génétique et les maladies du foie gras non alcooliques chez l Homme adulte.

Mon sujet pour ce concours des internes porte sur la génétique et les maladies du foie gras non alcooliques chez l Homme adulte. Mon sujet pour ce concours des internes porte sur la génétique et les maladies du foie gras non alcooliques chez l Homme adulte. 1 Les maladies non alcooliques du foie (NAFLD) regroupent un ensemble d

Plus en détail

Acide ursodésoxycholique à forte dose chez les malades avec stéato-hépatite non alcoolique

Acide ursodésoxycholique à forte dose chez les malades avec stéato-hépatite non alcoolique Acide ursodésoxycholique à forte dose chez les malades avec stéato-hépatite non alcoolique Essai multicentrique en double aveugle randomisé et controlé V. Ratziu, V. De Ledinghen, F. Oberti, P. Mathurin,

Plus en détail

Hypo-HDLémie? Que Faire devant une. Pascale Benlian. Laboratoire de Référence R. pour le Diagnostic des Maladies Rares

Hypo-HDLémie? Que Faire devant une. Pascale Benlian. Laboratoire de Référence R. pour le Diagnostic des Maladies Rares Que Faire devant une Hypo-HDLémie? Pascale Benlian Laboratoire de Référence R pour le Diagnostic des Maladies Rares Endocrinologie, INSERM U 538 Hôpital Saint Antoine, Paris pascale.benlian@sat.aphp.frsat.aphp.fr

Plus en détail

Faut-il saigner les patients atteints d hépatosidérose métabolique?

Faut-il saigner les patients atteints d hépatosidérose métabolique? Faut-il saigner les patients atteints d hépatosidérose métabolique? Hôpital de Bicêtre Catherine Buffet GIF 13.06.2009 Hépatosidérose métabolique : IR-HIO ( insuline resistance associated hepatic iron

Plus en détail

Leptine et diabète LA LEPTINE POSSEDE DEUX TYPES DE RECEPTEURS

Leptine et diabète LA LEPTINE POSSEDE DEUX TYPES DE RECEPTEURS Leptine et diabète La leptine est une hormone protéique de 16 KDa (précédé d une séquence signal hydrophobe) comportant 167 acides aminés produite à partir du "gène de l'obésité" ob, principalement par

Plus en détail

Histopathologie de la NASH. Critères diagnostiques et pronostiques. Pierre Bedossa Hôpital Beaujon

Histopathologie de la NASH. Critères diagnostiques et pronostiques. Pierre Bedossa Hôpital Beaujon Histopathologie de la NASH. Critères diagnostiques et pronostiques Pierre Bedossa Hôpital Beaujon Nonalcoholic steatohepatitis: Mayo Clinic experiences with a hitherto unnamed disease. Ludwig J, et al.

Plus en détail

PATHOLOGIES DU METABOLISME LIPIDIQUE ET EXPLORATION BIOLOGIQUE DES DYSLIPIDEMIES

PATHOLOGIES DU METABOLISME LIPIDIQUE ET EXPLORATION BIOLOGIQUE DES DYSLIPIDEMIES PATHOLOGIES DU METABOLISME LIPIDIQUE ET EXPLORATION BIOLOGIQUE DES DYSLIPIDEMIES RAPPEL Les lipides sont un groupe hétérogène de substances qui ont des acides gras dans leur structure ou une molécule qui

Plus en détail

PARTS RESPECTIVES DES GLUCIDES ET DES LIPIDES DANS LA PRODUCTION D ENERGIE A L EXERCICE (d après Costill D.L.)

PARTS RESPECTIVES DES GLUCIDES ET DES LIPIDES DANS LA PRODUCTION D ENERGIE A L EXERCICE (d après Costill D.L.) PARTS RESPECTIVES DES GLUCIDES ET DES LIPIDES DANS LA PRODUCTION D ENERGIE A L EXERCICE (d après Costill D.L.) % Production d énergie 70 Glucides Lipides QR 60 50 40 QR 0,90 0,80 0 10 20 30 40 50 60 Temps

Plus en détail

Diabète et obésité. Un état qui progresse constamment

Diabète et obésité. Un état qui progresse constamment Diabète et obésité Un état qui progresse constamment Dans nos sociétés industrielles, l obésité, naguère exceptionnelle, puis plus courante, suit une telle progression qu elle pourrait bien, à terme, constituer

Plus en détail

Syndrome MétaboliqueM

Syndrome MétaboliqueM Syndrome MétaboliqueM et risque cardiovasculaire Congrès s du Sommeil 2007 Nantes Dr Pierre-Henri Ducluzeau Diabétologie tologie-nutrition CHU-ANGERS Syndrome MétaboliqueM Définition s Syndrome X Syndrome

Plus en détail

Bichat, 12 décembre Pôle des Maladies de l Appareil Digestif Hôpital Beaujon Université Paris VII

Bichat, 12 décembre Pôle des Maladies de l Appareil Digestif Hôpital Beaujon Université Paris VII Stéatose métabolique Bichat, 12 décembre 2011 Tarik Asselah, MD, PhD Service d Hépatologie & INSERM CRB3 Service d Hépatologie & INSERM CRB3 Pôle des Maladies de l Appareil Digestif Hôpital Beaujon Université

Plus en détail

Impact métabolique des acides gras _. Importance du degré d insaturation

Impact métabolique des acides gras _. Importance du degré d insaturation Impact métabolique des acides gras _ Importance du degré d insaturation Dominique Hermier Unité 914, Paris Physiologie de la nutrition et du comportement alimentaire Plan Les familles d acides gras Acides

Plus en détail

NASH : diagnostic et prise en charge. Lorraine Blaise, DES 08/06/2013

NASH : diagnostic et prise en charge. Lorraine Blaise, DES 08/06/2013 NASH : diagnostic et prise en charge Lorraine Blaise, DES 08/06/2013 Définitions NAFLD : non alcoholic fatty liver disease Comprend : - NAFL : non alcoholic fatty liver = stéatose hépatique pure Excellent

Plus en détail

Surveillance des patients VHC non traités. Julia ATTALI 15/12/2012

Surveillance des patients VHC non traités. Julia ATTALI 15/12/2012 Surveillance des patients VHC non traités Julia ATTALI 15/12/2012 Patients non traités Absence d indication au traitement: patients F0/F1 Echec traitement Contre-indication au traitement Refus du patient

Plus en détail

Ariane MALLAT. Tabac, cannabis et foie

Ariane MALLAT. Tabac, cannabis et foie Ariane MALLAT Tabac, cannabis et foie Connaître le rôle du tabac et du cannabis dans le développement de la fibrose Savoir l évaluer Connaître les conséquences pratiques chez un malade porteur d une hépatopathie

Plus en détail

DIAGNOSTIC D UNE D. A.Baron interne DES Hépato gastro entérologie Service hépatologie Hôpital Saint Antoine

DIAGNOSTIC D UNE D. A.Baron interne DES Hépato gastro entérologie Service hépatologie Hôpital Saint Antoine DIAGNOSTIC D UNE D NASH A.Baron interne DES Hépato gastro entérologie Service hépatologie Hôpital Saint Antoine Plan Définition Diagnostic clinico biologique Diagnostic morphologique Diagnostic histologique

Plus en détail

PROGRAMME PRÉLIMINAIRE. ème 15 journée de Formation Médicale Continue en Hépatologie

PROGRAMME PRÉLIMINAIRE. ème 15 journée de Formation Médicale Continue en Hépatologie PROGRAMME PRÉLIMINAIRE ème 15 journée de Formation Médicale Continue en Hépatologie CNIT PARIS LA DÉFENSE du 24 au 27 SEPTEMBRE 2014 Photo : Agence Sofiacome Conseil d Administration O. Chazouillères (Président),

Plus en détail

Le diabète : définition

Le diabète : définition Le diabète : définition Glycémie à jeûn > 7mmol/l ou 1,26g/l (après au moins 8 heures de jeûne) dosage effectué sur 2 prélèvements différents Ou Glycémie prise à n importe quel moment de la journée 2g/l

Plus en détail

Optimisation de la nutrition périnatale pour réduire les risques de pathologie à court et long terme

Optimisation de la nutrition périnatale pour réduire les risques de pathologie à court et long terme Les rencontres de l institut Carnot Qualiment 4 février 2014, Nantes Optimisation de la nutrition périnatale pour réduire les risques de pathologie à court et long terme Martine Champ CRNH Ouest, UMR PhAN,

Plus en détail

Stéatopathies non alcooliques (NASH)

Stéatopathies non alcooliques (NASH) Stéatopathies non alcooliques (NASH) Lawrence Serfaty Service d Hépatologie, Hôpital Saint-Antoine, INSERM UMR S 893, UPMC, Paris, France La stéatose non alcoolique, qui correspond à l accumulation d acides

Plus en détail

EIA ENDOCRINOLOGIE DCEM2

EIA ENDOCRINOLOGIE DCEM2 BIOLOGIE EIA ENDOCRINOLOGIE DCEM2 o TISSU ADIPEUX 1- Le tissu adipeux permet de stocker de l'énergie sous forme de triglycérides en période post-prandiale et de la restituer sous la forme d'acides gras

Plus en détail

FAUT-IL BIOPSIER LES PATIENTS AU COURS DE LA STEATOPATHIE METABOLIQUE? Mathurin Pierre Kowo TURSAC AVRIL 2007

FAUT-IL BIOPSIER LES PATIENTS AU COURS DE LA STEATOPATHIE METABOLIQUE? Mathurin Pierre Kowo TURSAC AVRIL 2007 FAUT-IL BIOPSIER LES PATIENTS AU COURS DE LA STEATOPATHIE METABOLIQUE? Mathurin Pierre Kowo TURSAC 26-27 AVRIL 2007 GENERALITES SUR LA STEATOPATHIE METABOLIQUE! La stéatopathie métabolique (SM) est la

Plus en détail

E.I.A CARDIO : BIOLOGIE

E.I.A CARDIO : BIOLOGIE E.I.A CARDIO : BIOLOGIE A SAVOIR ABSOLUMENT( ou pas ) - La formule de Friedewald et ses conditions d application - Les différentes classes de dyslipidémie - Les différents facteurs de risques cardiovasculaires

Plus en détail

Best of Hépatologie 2010. Dr Anais VALLET-PICHARD Hépatologie Hôpital Cochin

Best of Hépatologie 2010. Dr Anais VALLET-PICHARD Hépatologie Hôpital Cochin Best of Hépatologie 2010 Dr Anais VALLET-PICHARD Hépatologie Hôpital Cochin Evaluation de la fibrose Analyse des échecs de l élastométrie impulsionnelle Castera L et al. Hepatology 2010;51 (3): 828-35

Plus en détail

L objectif de cette présentation est de faire le point sur la stéatose et son réel caractère bénin: maladie mortelle ou non?

L objectif de cette présentation est de faire le point sur la stéatose et son réel caractère bénin: maladie mortelle ou non? Les hépatopathies métaboliques sont un problème de santé de plus en plus fréquent. Il est communément admis que la stéatose pure est une maladie bénigne contrairement à la NASH et à la fibrose hépatique.

Plus en détail

Marc LÉMANN. Méthotrexate : l'oublié?

Marc LÉMANN. Méthotrexate : l'oublié? Marc LÉMANN Méthotrexate : l'oublié? Connaître les indications et modalités d'utilisation du méthotrexate dans la maladie de Crohn et dans la RCH Connaître les effets indésirables de ce traitement, notamment

Plus en détail

Bariatric Surgery and Cardiovascular Risk Factors A Scientific Statement From the American Heart Association

Bariatric Surgery and Cardiovascular Risk Factors A Scientific Statement From the American Heart Association Bariatric Surgery and Cardiovascular Risk Factors A Scientific Statement From the American Heart Association Complications de l obésité (1) Diminution de l espérance de vie Diminution de la qualité de

Plus en détail

Place des tests non-invasifs de fibrose dans la prise en charge des hépatopathies

Place des tests non-invasifs de fibrose dans la prise en charge des hépatopathies Place des tests non-invasifs de fibrose dans la prise en charge des hépatopathies Victor de Lédinghen CHU Bordeaux Paris 15 Octobre 2010 Intérêt des marqueurs de fibrose Bilan de gravité d une maladie

Plus en détail

Chapitre II La régulation de la glycémie

Chapitre II La régulation de la glycémie Chapitre II La régulation de la glycémie Glycémie : concentration de glucose dans le sang valeur proche de 1g/L Hypoglycémie : perte de connaissance, troubles de la vue, voire coma. Hyperglycémie chronique

Plus en détail

Les stéatopathies métaboliques. Manifestations hépatiques de l obésité viscérale et du syndrome métabolique

Les stéatopathies métaboliques. Manifestations hépatiques de l obésité viscérale et du syndrome métabolique Les stéatopathies métaboliques Manifestations hépatiques de l obésité viscérale et du syndrome métabolique La NAFLD?: quels entités? Conférence de consensus, AASLD La NASH Tableau histologique de stéatohépatite

Plus en détail

8 Octobre 2015 Amphithéâtre Institut IMAGINE E.C.H.A.N.G.E.

8 Octobre 2015 Amphithéâtre Institut IMAGINE E.C.H.A.N.G.E. 8 Octobre 2015 Amphithéâtre Institut IMAGINE E.C.H.A.N.G.E. Session HEPATOLOGIE Jean en surpoids a des transaminases à 3 fois la normale et une stéatose hépatique : abstention ou exploration? P Broué Toulouse

Plus en détail

Diabète et infection par le VIH Facteurs de survenue et prise en charge

Diabète et infection par le VIH Facteurs de survenue et prise en charge Diabète et infection par le VIH Facteurs de survenue et prise en charge Dr Corinne Vigouroux MCU-PH INSERM UMR S938, Equipe J. Capeau, Université Pierre et Marie Curie Paris 6 Hôpital Tenon, Assistance

Plus en détail

ELEVATION CHRONIQUE DES TRANSAMINASES :QUE FAIRE EN L ABSENCE DE CAUSE EVIDENTE?

ELEVATION CHRONIQUE DES TRANSAMINASES :QUE FAIRE EN L ABSENCE DE CAUSE EVIDENTE? ELEVATION CHRONIQUE DES TRANSAMINASES :QUE FAIRE EN L ABSENCE DE CAUSE EVIDENTE? Septembre 2006 JC DELPY CRITERES DEVANT ETRE NEGATIFS OU NORMAUX pour définir le caractère inexpliqué de l élévation ALCOOL

Plus en détail

Signalisation insuline en physiologie et pathologie

Signalisation insuline en physiologie et pathologie UE Métabolisme Energétique P Ferré 2006-2007 Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie Jacqueline Capeau Signalisation insuline en physiologie et pathologie Métabolisme énergétique en situation post-prandiale

Plus en détail

NAFLD : Facteurs de sévérité et fibrose portale dans la NASH

NAFLD : Facteurs de sévérité et fibrose portale dans la NASH ANNEE 2005 UNIVERSITE PARIS VAL-DE-MARNE FACULTE DE MEDECINE DE CRETEIL ***************** THESE POUR LE DIPLOME D ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE Discipline : Médecine du Travail ********* Présentée et soutenue

Plus en détail

Prise en charge du patient VIH : nouvelles contraintes après 12 années de HAARTs les préoccupations hépatiques

Prise en charge du patient VIH : nouvelles contraintes après 12 années de HAARTs les préoccupations hépatiques Prise en charge du patient VIH : nouvelles contraintes après 12 années de HAARTs les préoccupations hépatiques Y.Yazdanpanah Service Universitaire des Maladies Infectieuses et du Voyageur C.H.Tourcoing

Plus en détail

Diabète de type 2 Généralités

Diabète de type 2 Généralités Diabète de type 2 Généralités D2 s accroit de façon épidémique dans tout le monde Deux facteurs en cause: diminution de l activité physique augmentation de l obésité 2 500 000 de D2 traités par médicaments

Plus en détail

La régulation de la glycémie

La régulation de la glycémie La régulation de la glycémie INTRODUCTION GENERALE La glycémie est le taux de glucose plasmatique. Chez un sujet normal, la glycémie oscille autour d une valeur moyenne comprise entre 0.8 g.l -1 et 1.2

Plus en détail

Microbiote intestinal et obésité: sur la piste des endotoxines bactériennes. Marie-Caroline MICHALSKI, DR INRA Laboratoire CarMeN, Lyon

Microbiote intestinal et obésité: sur la piste des endotoxines bactériennes. Marie-Caroline MICHALSKI, DR INRA Laboratoire CarMeN, Lyon Microbiote intestinal et obésité: sur la piste des endotoxines bactériennes Marie-Caroline MICHALSKI, DR INRA Laboratoire CarMeN, Lyon Problématique Sédentarité, régime déséquilibré Obésité Diabète de

Plus en détail

COURS DE METABOLISME BIOSYNTHESE DES LIPIDES ( LIPOGENESE )

COURS DE METABOLISME BIOSYNTHESE DES LIPIDES ( LIPOGENESE ) 1 COURS DE METABOLISME Chapitre 12 Pr C. ZINSOU BIOSYNTHESE DES LIPIDES ( LIPOGENESE ) 1 - INTRODUCTION 2 - TRANSFERT DU RADICAL ACETYLE DE LA MITOCHONDRIE DANS LE CYTOSOL 3 - BIOSYNTHESE DE L'ACIDE PALMITIQUE

Plus en détail

Hépatite B Faut-il évaluer la fibrose et comment?

Hépatite B Faut-il évaluer la fibrose et comment? Hépatite B Faut-il évaluer la fibrose et comment? Victor de Lédinghen Centre Expert Hépatites Virales Aquitaine CHU Bordeaux Liens d intérêt Echosens Supersonic Imagine Pourquoi faut-il évaluer la fibrose?

Plus en détail

STRESS OXYDANT ET SYNDROME METABOLIQUE EXPERIMENTAL D ORIGINE NUTRITIONNELLE. Gérard CROS

STRESS OXYDANT ET SYNDROME METABOLIQUE EXPERIMENTAL D ORIGINE NUTRITIONNELLE. Gérard CROS STRESS OXYDANT ET SYNDROME METABOLIQUE EXPERIMENTAL D ORIGINE NUTRITIONNELLE Gérard CROS Résistance à l insuline Facteurs génétiques et environnementaux Stress oxydant DIABETE (hyperglycémie) Stress oxydant

Plus en détail

EA 4188, Nutrition Humaine, Biodisponibilité & Athérogénèse Université Montpellier 1 & 2, France

EA 4188, Nutrition Humaine, Biodisponibilité & Athérogénèse Université Montpellier 1 & 2, France La supplémentation d un extrait de pépins de raisins Chardonnay riche en procyanidines prévient l'obésité nutritionnellement induite chez le hamster en réduisant le stress oxydant Kelly Décordé 1, Pierre

Plus en détail

Si à l accumulation de lipide s accompagne la présenced infiltrats inflammatoire on

Si à l accumulation de lipide s accompagne la présenced infiltrats inflammatoire on Bonjour, Ma présentation visesur l exploitation de données omicspour une meilleur compréhension biologique et prise en charge clinique des patients atteints des Maladies du Foies non Alcoolique 1 Dans

Plus en détail

RISQUE CARDIOVASCULAIRE ET METABOLIQUE

RISQUE CARDIOVASCULAIRE ET METABOLIQUE RISQUE CARDIOVASCULAIRE ET METABOLIQUE RAPPEL DEFINITIONS Hyperlipidémie g/l mmol/l Triglycérides < 2 < 2.2 Cholestérol Total

Plus en détail

Utilisation des substrats énergétiques

Utilisation des substrats énergétiques Utilisation des substrats énergétiques Collège des Enseignants de Nutrition Date de création du document 2010-2011 Table des matières I Les organes et les substrats... 3 I.1 Les substrats énergétiques...

Plus en détail

DEFICIENCES METABOLIQUES ET TROUBLES DE L ALIMENTATION. OBESITE DIABETE I et II

DEFICIENCES METABOLIQUES ET TROUBLES DE L ALIMENTATION. OBESITE DIABETE I et II DEFICIENCES METABOLIQUES ET TROUBLES DE L ALIMENTATION OBESITE DIABETE I et II 1 OBESITE 2 OBESITES DE GRADE III ou MORBIDE, espérance de vie limitée 3 INTRODUCTION 4 1. ELEMENTS DE PHYSIOLOGIE L adipocyte

Plus en détail

Diabète post-transplantation. Formation médicale continue 2012

Diabète post-transplantation. Formation médicale continue 2012 Diabète post-transplantation Formation médicale continue 2012 Evaluation pré-greffe Homme 59 ans GNC HD depuis 1 an T = 1,72m Poids = 87 Kg (IMC = 29) Pas d antécédent familiaux de diabète Pas d antécédent

Plus en détail

Stéatohépatite métabolique : comment la diagnostiquer? How to diagnose the nonalcoholic fatty liver disease?

Stéatohépatite métabolique : comment la diagnostiquer? How to diagnose the nonalcoholic fatty liver disease? d o s s i e r t h é m a t i q u e >>> Stéatohépatite métabolique : comment la diagnostiquer? How to diagnose the nonalcoholic fatty liver disease? Maud Lemoine, Lawrence Serfaty* P o i n t s f o r t s»»

Plus en détail

Conséquences nutritionnelles de l alcoolisme

Conséquences nutritionnelles de l alcoolisme 06/04/2013 Conséquences nutritionnelles de l alcoolisme Pr Mickael Naassila http://www.u-picardie.fr/decouverte/sante/pagesliees/grap/ Twitter : equipe_eri24 1 10% de la population 2/3 personnes reçues

Plus en détail

Hépatopathie alcoolique et stéatopathie métabolique. Marion Corouge Service d hépatologie. Journée de Cochin, 8 février 2014

Hépatopathie alcoolique et stéatopathie métabolique. Marion Corouge Service d hépatologie. Journée de Cochin, 8 février 2014 Hépatopathie alcoolique et stéatopathie métabolique Marion Corouge Service d hépatologie Journée de Cochin, 8 février 214 Hépatopathie alcoolique Alcool et VHC Étude évaluant l impact de la consommation

Plus en détail

Que reste il des indications de la PBH?

Que reste il des indications de la PBH? Que reste il des indications de la PBH? JF Cadranel (Creil) FMC JFHOD Dimanche 27 mars 2011 PARIS Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d Oncologie Digestive 2011 Conflits d intérêts Le Docteur

Plus en détail

REGULATION DE LA GLYCÉMIE

REGULATION DE LA GLYCÉMIE 3 REGULATION DE LA GLYCÉMIE Objectifs : en s'appuyant sur des résultats expérimentaux, construire un schéma mettant en place : le stimulus, la glande endocrine, l'hormone sécrétée, les organes effecteurs,

Plus en détail

Physiologie du Pancréas endocrine

Physiologie du Pancréas endocrine Physiologie du Pancréas endocrine 1 I. Introduction II. Insuline Plan 1. Sécrétion 2. Régulation 3. Actions physiologiques 4. Mode d action III. Glucagon 2 2eme Année de médecine 1 Cellules β I. Introduction

Plus en détail

Virus de l hépatite B

Virus de l hépatite B Virus de l hépatite B Virus de l hépatite B Hépatite aiguë B Virus de l hépatite B Hépatite aiguë B Persistance de l antigène HBs 10% - 90% Virus de l hépatite B Hépatite aiguë B faible ou absente Persistance

Plus en détail

LE TRAITEMENT DE LA NASH. Dr Sylvain BEORCHIA Clinique de la Sauvegarde Lyon

LE TRAITEMENT DE LA NASH. Dr Sylvain BEORCHIA Clinique de la Sauvegarde Lyon LE TRAITEMENT DE LA NASH Dr Sylvain BEORCHIA Clinique de la Sauvegarde Lyon FMC-HGE JFHOD 2016 AUCUN CONFLITS D INTÉRÊT OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Savoir qui traiter Connaître : o o o o les traitements non

Plus en détail

HEPATOTOXICITE DES IMMUNOSUPPRESSEURS CONDUITE PRATIQUE. A Vallet-Pichard

HEPATOTOXICITE DES IMMUNOSUPPRESSEURS CONDUITE PRATIQUE. A Vallet-Pichard HEPATOTOXICITE DES IMMUNOSUPPRESSEURS CONDUITE PRATIQUE A Vallet-Pichard Azathioprine Imurel 6-MP Purinethol 6-TGN: métabolite actif 6-MMPR: métabolite inactif Dubinsky Gastroenterology 2000, Cuffari Gut

Plus en détail

L obésité de l adulte et ses risques

L obésité de l adulte et ses risques L obésité de l adulte et ses risques Willendorff Lespugue DR Patrick GELAS Nutrition Clinique Intensive - H.C.L. Définition Se définit comme un excès de masse grasse ayant des conséquences somatiques,

Plus en détail

Obésité et psoriasis Données actuelles et questions au spécialiste en nutrition

Obésité et psoriasis Données actuelles et questions au spécialiste en nutrition Obésité et psoriasis Données actuelles et questions au spécialiste en nutrition Emilie MONTASTIER, Carle PAUL Endocrinologie, Nutrition, Dermatologie Université Paul Sabatier, Hôpital Larrey UMR CNRS 5165,

Plus en détail

20/09/2010. Sd métabolique: Prise en charge. NASH: que fait l hépatologue. Autre cause de maladie hépatique? Autre cause de stéatohépatite?

20/09/2010. Sd métabolique: Prise en charge. NASH: que fait l hépatologue. Autre cause de maladie hépatique? Autre cause de stéatohépatite? Colloque MPR mercredi 15 septembre 2010 Hépathopathie stéatosique non alcoolique (NAFLD: nonalcoholic fatty liver disease) Département de médecine communautaire et de premier recours Séminaire B Dr E.

Plus en détail

3.4 Comment se situe la population française ou les jeunes? 3.4.1 Exemple de résultats en France

3.4 Comment se situe la population française ou les jeunes? 3.4.1 Exemple de résultats en France 3.4 Comment se situe la population française ou les jeunes? 3.4.1 Exemple de résultats en France Etude conduite chez des étudiants dans 3 villes (Montpellier, Bordeaux, Grenoble) Age : 19 à 26 ans Année

Plus en détail

L obésité et le diabète de type 2 en France : un défi pour la prochaine décennie. DANIEL RIGAUD CHU de Dijon

L obésité et le diabète de type 2 en France : un défi pour la prochaine décennie. DANIEL RIGAUD CHU de Dijon L obésité et le diabète de type 2 en France : un défi pour la prochaine décennie DANIEL RIGAUD CHU de Dijon 46 Obésité : définition L obésité est définie comme un excès de masse grasse associée à un surcroît

Plus en détail

ELASTOMÉTRIE ET DIAGNOSTIC DE LA FIBROSE HÉPATIQUE SÉVÈRE CHEZ LES PATIENTS ATTEINTS D HÉMOCHROMATOSE HOMOZYGOTE C282Y

ELASTOMÉTRIE ET DIAGNOSTIC DE LA FIBROSE HÉPATIQUE SÉVÈRE CHEZ LES PATIENTS ATTEINTS D HÉMOCHROMATOSE HOMOZYGOTE C282Y ELASTOMÉTRIE ET DIAGNOSTIC DE LA FIBROSE HÉPATIQUE SÉVÈRE CHEZ LES PATIENTS ATTEINTS D HÉMOCHROMATOSE HOMOZYGOTE C282Y L Legros (1); E Bardou-Jacquet (1); M Latournerie (1); Y Désille (1); B Turlin (2);

Plus en détail

Hépatites Auto-Immunes. Critères et Scores Diagnostiques

Hépatites Auto-Immunes. Critères et Scores Diagnostiques Hépatites Auto-Immunes Critères et Scores Diagnostiques Olivier CHAZOUILLERES Service d Hépatologie Centre de référence des maladies inflammatoires des voies biliaires Paris Saint Antoine HAI: Modes de

Plus en détail

71èmes Journées Scientifiques de l AFEF

71èmes Journées Scientifiques de l AFEF FibroTest plus le Score de Framingham : une combinaison qui améliore la prédiction des complications cardiovasculaires chez les patients diabétiques de type 2 ayant un syndrome métabolique Hugo Perazzo

Plus en détail

Insuffisance hépatique et chaîne respiratoire

Insuffisance hépatique et chaîne respiratoire Insuffisance hépatique et chaîne respiratoire Emmanuel Gonzalès Abdel Slama Hépatologie et Transplantation Hépatique Pédiatriques Biochimie Centre de Référence associé pour les Maladies Mitochondriales

Plus en détail

ACTUALITES EN HEPATO-GASTRO- ENTEROLOGIE

ACTUALITES EN HEPATO-GASTRO- ENTEROLOGIE ACTUALITES EN HEPATO-GASTRO- ENTEROLOGIE Dr Bernard WILLEMIN Hépato-Gastro-Entérologue CHG Haguenau Dr Pierre OSWALD Radiologie CHG Haguenau MESSAGE SONORE DU DR BERNARD WILLEMIN NOUS EXPLIQUANT QUELS

Plus en détail

Biochimie Cours de Baudry Erlich Le 29/10/2007 à 13h30 Ronéotypeurs : David FIDAHOUSSEN et Marianne LANGLOIS. ED n 4 CONDUITE À TENIR DEVANT

Biochimie Cours de Baudry Erlich Le 29/10/2007 à 13h30 Ronéotypeurs : David FIDAHOUSSEN et Marianne LANGLOIS. ED n 4 CONDUITE À TENIR DEVANT Biochimie Cours de Baudry Erlich Le 29/10/2007 à 13h30 Ronéotypeurs : David FIDAHOUSSEN et Marianne LANGLOIS ED n 4 CONDUITE À TENIR DEVANT UNE DYSLIPIDEMIE 1 Conduite à tenir devant une dyslipidémie PLAN

Plus en détail

Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes

Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes Introduction Maladie alcoolique du foie Alcool = molécule soluble, absorbée au niveau du tractus gastrointestinal Passe dans sang et rapidement cerveau, foie, poumons (organes très vascularisés) Passe

Plus en détail

Faut-il évaluer la fibrose : Pourquoi, Comment, Pour qui?

Faut-il évaluer la fibrose : Pourquoi, Comment, Pour qui? FMC.JFHOD 2010 Fédération Digestive CHU Purpan Toulouse I2MR Rangueil U858 Faut-il évaluer la fibrose : Pourquoi, Comment, Pour qui? Pas de conflit d intérêt Pas de conflit d intérêt Pourquoi évaluer la

Plus en détail

Fer et carcinome hépatocellulaire

Fer et carcinome hépatocellulaire Fer et carcinome hépatocellulaire Pierre Nahon Service d Hépatologie Hôpital Jean Verdier Bondy Université Paris 13 INSERM U773 - Paris 7 Surcharge Hépatique en fer (Perls) Foie normal VHC VHB ALCOOL SYNDROME

Plus en détail

Anomalies biologiques hépatiques de cause non virale

Anomalies biologiques hépatiques de cause non virale Anomalies biologiques hépatiques de cause non virale Stanislas Pol Unité d Hépatologie, Hôpital Cochin Inserm U-818 & UMS20, Institut Pasteur Université Paris Descartes Paris, France stanislas.pol@cch.aphp.fr

Plus en détail

Initialement développé comme chimiothérapie anticancéreuse dans les années Aujourd hui, il est utilisé pour le traitement de plusieurs maladies

Initialement développé comme chimiothérapie anticancéreuse dans les années Aujourd hui, il est utilisé pour le traitement de plusieurs maladies 1 Initialement développé comme chimiothérapie anticancéreuse dans les années 1950. Aujourd hui, il est utilisé pour le traitement de plusieurs maladies inflammatoires chroniques dans différentes spécialités

Plus en détail

DIAGNOSTIC D UNE MALADIE DE WILSON

DIAGNOSTIC D UNE MALADIE DE WILSON DIAGNOSTIC D UNE MALADIE DE WILSON ATP7B S. BARGE 11/12/2009 INTRODUCTION Syndrome «hépato-lenticulaire» Maladie génétique RARE Accumulation toxique tissulaire de cuivre libre Transmission autosomique

Plus en détail

Stéato-hépatite non alcoolique Yves Deugnier & Fabrice Lainé Points clés

Stéato-hépatite non alcoolique Yves Deugnier & Fabrice Lainé Points clés Stéato-hépatite non alcoolique Yves Deugnier & Fabrice Lainé Service des Maladies du Foie & Centre d Investigation Clinique INSERM 0203 - CHU Pontchaillou 35033 Rennes yves.deugnier@univ-rennes1.fr - fabrice.laine@chu-rennes.fr

Plus en détail

Prise en charge de l hyperferritinémie Philippe Sogni

Prise en charge de l hyperferritinémie Philippe Sogni Prise en charge de l hyperferritinémie Philippe Sogni Université Paris-Descartes INSERM U-1223, Institut Pasteur; Paris Service d Hépatologie, hôpital Cochin, AP-HP Objectifs pédagogiques Connaître les

Plus en détail

Professeur V. de LEDINGHEN Docteur JP. JACQUES

Professeur V. de LEDINGHEN Docteur JP. JACQUES Professeur V. de LEDINGHEN Docteur JP. JACQUES Le fibroscan Connaître la place du fibroscan dans l évaluation de la fibrose Savoir interpréter les résultats Conflits d intérêts Professeur V. de LEDINGHEN

Plus en détail

Stéatose hépatique non alcoolique et stéatohépatite non alcoolique

Stéatose hépatique non alcoolique et stéatohépatite non alcoolique Stéatose hépatique non alcoolique et stéatohépatite non alcoolique Manifestations hépatiques du syndrome métabolique Christine Bernsmeier, Markus H. Heim Quintessence P La stéatose hépatique non alcoolique

Plus en détail

COMMENT PRENDRE EN CHARGE LES PATIENTS

COMMENT PRENDRE EN CHARGE LES PATIENTS COMMENT PRENDRE EN CHARGE LES PATIENTS ATTEINTS D HÉPATITE DHÉPATITE C Mr Figo a 45 ans ;il est marié et a deux enfants de 18 et 14ans. Il travaille comme cadre dans une entreprise pétrolière et effectue

Plus en détail

TD1: homéostasie du glucose

TD1: homéostasie du glucose TD1: homéostasie du glucose 1. Mécanismes neuroendocrine de régulation de la glycémie 2. Fonctionnement des neurones GE 3. Régulation de l activité des neurones GE par les acides gras 4. Régulation de

Plus en détail

Quand, pour qui et pourquoi. réaliser une biopsie hépatique. au cours de la maladie alcoolique du foie?

Quand, pour qui et pourquoi. réaliser une biopsie hépatique. au cours de la maladie alcoolique du foie? Quand, pour qui et pourquoi réaliser une biopsie hépatique au cours de la maladie alcoolique du foie? Sophie Buyse Séminaire du D.E.S en Hépato-Gastro-Entérologie «Hépatopathies Nutritionnelles» Samedi

Plus en détail

Le Carcinome Hépato-Cellulaire Actualités Flash

Le Carcinome Hépato-Cellulaire Actualités Flash Le Carcinome Hépato-Cellulaire Actualités Flash Jean-Marie Péron Service dʼhépato-gastro-entérologie Hôpital Purpan Toulouse Epidémiologie : rôle du diabète et de la stéatopathie métabolique Le traitement

Plus en détail

Page 1. Glucose libre: 80 mmoles! Glycogène hépatique: 70-80 g! Glycogène musculaire: 220 g! 25 x plus de glucose sous forme glycogène/libre!

Page 1. Glucose libre: 80 mmoles! Glycogène hépatique: 70-80 g! Glycogène musculaire: 220 g! 25 x plus de glucose sous forme glycogène/libre! Pool de glucose! Transporteurs du glucose! Production hépatique de glucose! Utilisation du glucose! Devenir des glucides ingérés! Jeûne! lucocorticoïdes! Oméga 3 marins! INTESTIN! lucose libre: 80 mmoles!

Plus en détail

Diététique de la dyslipidémie

Diététique de la dyslipidémie Diététique de la dyslipidémie 1) Définition Anomalie du métabolisme des lipides à l origine de perturbations biologiques. On peut observer : - Une hypercholestérolémie : augmentation isolée du cholestérol

Plus en détail

NAFLD: non alcoholic fatty liver disease

NAFLD: non alcoholic fatty liver disease NAFLD: non alcoholic fatty liver disease 1 CHC: carcinome hépatocellulaire Le CHC représente encore un défi majeur de santé publique, touchant à la fois les pays en développement et les pays développés

Plus en détail

Conduite à tenir devant une élévation de la GammaGT. Dr Jérôme Boursier Service d Hépato6agstroentérologie, CHU Angers

Conduite à tenir devant une élévation de la GammaGT. Dr Jérôme Boursier Service d Hépato6agstroentérologie, CHU Angers Conduite à tenir devant une élévation de la GammaGT Dr Jérôme Boursier Service d Hépato6agstroentérologie, CHU Angers 14 janvier 2016 Définitions Bilan hépatique ASAT ALAT GammaGT PAL Bilirubine TP Cytolyse

Plus en détail

Co-infection HVB HVC CO-infection VIH HVB et HVC

Co-infection HVB HVC CO-infection VIH HVB et HVC Co-infection HVB HVC CO-infection VIH HVB et HVC Abdelfattah CHAKIB Faculté de médecine et de pharmacie de Casablanca Service des maladies infectieuses, CHU Ibn Rochd 06 61 42 91 64 afchakib@gmail.com

Plus en détail

FORMES ANATOMO-CLINIQUES DU SYNDROME METABOLIQUE

FORMES ANATOMO-CLINIQUES DU SYNDROME METABOLIQUE FORMES ANATOMO-CLINIQUES DU SYNDROME METABOLIQUE Professeur O. Ziegler Nancy Montpellier 2007 PLACE de l OBESITE et de l INSULINO-RESISTANCE DANS LA PHYSIOPATHOLOGIE DU Sd METABOLIQUE Alimentation (calories-ags)

Plus en détail

o.2 Éditorial Cher(e) Collègue, Cher(e) Ami(e), L actualité en hépatologie Juin 2004 >SUPPLÉMENT À LA LETTRE DU CREGG

o.2 Éditorial Cher(e) Collègue, Cher(e) Ami(e), L actualité en hépatologie Juin 2004 >SUPPLÉMENT À LA LETTRE DU CREGG Juin 2004 o.2 ISSN : 1261-7458 L actualité en hépatologie >SUPPLÉMENT À LA LETTRE DU CREGG Éditorial Cher(e) Collègue, Cher(e) Ami(e), Notre souhait de vous faire partager notre enthousiasme en hépatologie

Plus en détail

FibroTest FibroMax. Nouveaux. Marqueurs Non Invasifs des maladies du foie

FibroTest FibroMax. Nouveaux. Marqueurs Non Invasifs des maladies du foie FibroTest FibroMax Nouveaux Marqueurs Non Invasifs des maladies du foie une Technologie Unique d estimation de la fibrose et des lésions hépatiques les plus fréquentes. Un grand nombre de patients à risque

Plus en détail

DURISGuillaume@Fotolia.com. P A R T I E 1 Biologie appliquée

DURISGuillaume@Fotolia.com. P A R T I E 1 Biologie appliquée DURISGuillaume@Fotolia.com 1 P A R T I E 1 Biologie appliquée Glycémie TD 1 OBJECTIFS 1 Définitions Définir la glycémie et la glycosurie. Indiquer les variations de la glycémie au cours de la journée

Plus en détail