Machine synchrone autopilotée : application aux asservissements : moteur brushless

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Machine synchrone autopilotée : application aux asservissements : moteur brushless"

Transcription

1 Machine synchrone autopilotée : application aux asservissements : moteur brushless Cours non exhaustif destiné aux étudiants de BTS maintenance industrielle (les textes en italiques ne sont pas à être pris en compte par les élèves) I. Machine synchrone à aimant: I.1 quelques notions I.1 Exemples de structure : (ici : machine à 4 pôles) Machine sans pièces polaires Cales amagnétiques Rotor Stator Noyau magnétique aimant Rotor de machine avec pièces polaires Noyau magnétiqu e Pièce polaire aimant Cale amagnétique 1

2 La forme d onde d alimentation de la machine dépend de sa structure magnétique : on rencontre des champs à répartitions spatiales sinusoïdales (machines à pôles saillant : entrefer variable, d arc polaire 120 )ou trapézoïdale (machines à pôles lisses d arcs polaires 180 alimentés par des créneaux de courant à 120 ou d arc polaire 120 alimentés par des créneaux de courant à 180 ). On alimentera la machine soit par des créneaux de courant (champ trapézoïdal) soit par des ondes sinusoïdales (champ sinusoïdal) I.3 Calcul du couple électromagnétique d une machine synchrone en régime permanent. a) Hypothèses : machine à pôle lisse machine non saturée Aimant permanent :Φrotorique=cte Nous supposerons pour des raisons de simplicité la machine alimentée par des courants sinusoïdaux 2

3 b) Schéma électrique équivalent : ROTOR M3 Alimentation du stator V Lws Ev Fem induite dans le stator par le champ rotorique (liée au rotor) STATOR V= Ev + jlws * Le champ tournant statorique tourne à ws=2πfs avec fs fréquence d alimentation du stator Le champ tournant rotorique tourne à w=2πn.p avec n fréquence de rotation (mécanique) du rotor. Pour que cette machine fonctionne, il faut synchronisme des champs : ws=w en régime permanent. c) Diagramme espace temps Rotor ϕ ψ V ϕ θ jlws. Br Ev 3

4 d) Calcul : P= 3Ev..cosψ Cem=P/Ωs=3Ev..cosψ/Ωs avec Ev proportionnelle à ws (Ev=kws) et Ωs=ws/p, on obtient : Cem= 3.p.k.ws.cosψ/ws=3pk cosψ Avec k=3pφr Cem=K..cosψ Autre expression : P=3.V.I.cosϕ Cem=3pVIcosϕ/ws avec lwscosϕ=evsinθ, on obtient Cem=3pEvsinθ/L(ws)² or Ev=k.ws donc Cem=3pk(V/ws)sinθ. Cem=K(V/ws)sinθ. I.4. remarques sur les machines à pôles saillants : Vqs Vds Vs Xqs.Iqs Iqs δ Ids ϕ ψ EV Xds.Ids Axe q Axe d Vqs = Ev + Xds Ids Vds = Xqs. Ids Vs = Ev + Xds. Ids + j Xqs Iqs Avec Vs= Vds + j Vqs et = Ids + jiqs Cem=3.p.Φr..cosΨ 3/2.p.(lds lqs).².sin(2ψ) 4

5 II. La machine synchrone alimentée à fréquence variable. La fréquence de rotation d une machine synchrone dépend uniquement de sa fréquence d alimentation : n=fs/p Nous étudieront 2 cas : Alimentation en tension à fréquence variable Alimentation en courant à fréquence variable. 1) Alimentation en tension. Vs/fs=cte : on fonctionne à flux constant et nominal Onduleur Vs 3 fs θ Vs w Ev ws ws=2πfs On augmente ws w ne varie pas instantanément (inertie). 1) θ augmente sinθ augmente Cem=ksinθ augmente si le couple moteur augmente, le synchronisme peut s établir à nouveau 2) Si θ dépasse π/2 sinθ diminue Cem=ksinθ diminue si le couple moteur dimùinue w diminue, il n y a plus synchronisme des champs : on a un décrochage. 5

6 2) Alimentation en courant. Onduleur de courant 3 fs 21) en retard sur Ev : (avec circuit d aide à la commutation) Ev w ψ ws 22) en avance sur Ev (commutation assistée par les tensions si en avance sur Vs) ψ w Ev ws On augmente ws. ψ diminue Cem augmente (cosψ augmente) accélération synchronisation. ψ augmente Cem diminue (cosψ diminue) décélération décrochage. Conclusion : on voit que dans tous les cas, la pulsation statorique ws qui est une consigne indépendante entraîne une instabilité ou une stabilité très précaire. 6

7 III. L autopilotage : principe III.1 Commande en tension. Capteur de position qui repère l axe du rotor Onduleur de tension Vs 3 Commande Vs - + θ Cem=k.(Vs/ws).sinθ Le capteur de position règle l instant d amorçage et de blocage des interrupteurs de manière à avoir le θ voulu. La vitesse de rotation fixe la fréquence d alimentation de la machine et impose le synchronisme entre Vs et Ev. III.2 Commande en courant. Capteur de position qui repère l axe du rotor Onduleur de courant 3 Commande - + ψ Cem = K..cosψ Le capteur de position fixe l instant d amorçage et de blocage des interrupteurs de manière à avoir le ψ désiré. La vitesse de rotation fixe la pulsation des courants statoriques et assure le synchronisme de champs. 7

8 IV. Association onduleur MLI / moteur bruschless Moteur dont le champ est à répartition spatiale sinusoïdale Puissance de 1 à quelques dizaines de KW Application : robotique et machine outil IV.1 Schéma de principe. Moteur brushless Codeur (résolver) 1 Redresseur Onduleur MLI Filtre Dissipation Asservissemen t x sin(ψ-x-2π/3) sin(ψ-x) sin(ψ-x+2π/3) consigne (Amplitude) Angle de commande x Cem=k..cosψ C CN cosψ Puissance constante fsn fs 8

9 IV.2 Fonctionnement L onduleur MLI alimente la qui entraîne un capteur de position. Le capteur de position va par l intermédiaire d une mémoire déclencher 3 sinusoïdes prés programmées formant un système 3 équilibré direct. Ces sinusoïdes de référence attaquent un multiplieur. Chacune sera multipliée par Irèf qui est l amplitude de référence du courant statorique. On compare ces 3 consignes aux valeurs réelles. Les signaux issus du comparateur sont régulés puis traités pour commander l onduleur MLI. Ex : Augmentation de fs en cas de retard sur le rotor. Diminution de Vs si est trop grand IV.3 Remarques. 1) On impose la valeur instantanée du courant statorique, donc en théorie la valeur instantanée du couple. C est faux si la machine sature ou si l entrefer n est pas constant (Φ et is ne sont plus liés linéairement). 2) La MLI permet d atténuer les effets des harmoniques 5 et 7 générateurs d ondulation de couple (de période T/6). En effet cette machine est utilisée pour alimenter des à aimants permanents qui ont une bande passante mécanique très élevée. Il peut y avoir des problèmes à basse vitesse. V. Avantages / Inconvénients. Nous allons comparer les moteurs brushless à leurs concurrents les MCC à aimants. Ces 2 types de machines étant utilisées comme actionneurs électrique pour des applications demandant une dynamique très importante (robotique, machine outil). 9

10 Moteur brushless Caractéristiques générales Pas d entretien (pas de collecteur) Utilisable en atmosphère explosive, corrosive. MCC à aimants Caractéristiques générales Simplicité du variateur (hacheur). Pris bas. Pas d électronique interne. Excellente dissipation thermique.(pj au stator seulement). Avantages Caractéristiques dynamiques et statiques Puissance massique >> (P/m :kw/kg) Vitesse max >>. (pas de collecteur). Faible inertie (forte accélération). BP mécanique>> (dynamique >> possible. Caractéristiques dynamiques et statiques Bien adaptée aux basses vitesses où elles ont une régularité de marche excellente. Inconvénients Caractéristiques générales Electronique interne. Prix élevé. Structure d alimentation et de régulation complexe mais maîtrisée. Caractéristiques dynamiques et statiques A basse vitesse les harmoniques peuvent créer des ondulation de couple. Caractéristiques générales Entretien (balais, colllecteurs). Se dégrade en atmosphère corrosive, explosive. Caractéristiques dynamiques et statiques Vitesse max limitée par le collecteur. Puissance massique << Inertie >> 1

11 BP mécanique << 1

12 VI. Autres structures VI.1 Contrôle en V/f : Machines synchrones de faibles puissances :( qq centaines de W), moteur à réluctances variables, utilisées aussi pour les machines à pôles lisses à rotor bobinées) = = = Convertisseur statique non contrôlable ou source de tension constante (PD2) Convertisseur statique contrôle en tension (hacheur) Filtre Dissipation Onduleur de tension (type 120 ) θ Cem=k.(vs/ws).sinθ C CN sinθ P=PN=Cte fsn fs On maintient Vs/fs=cte jusqu'à vitesse nominale, au delà, Vs=cte. Application brushless: Entraînement de disques, ventilateurs sur micro ordinateurs. Enregistrement et reproduction audio vidéo. Instrumentation aéronautique et spatiale. 1

13 VI.2 Très fortes puissances. Id ψ Irèf Cem= K..cosψ C CN cosψ I P=PN=ct e fsn fs Applications : TGV atlantique (800KW). Alternateur de centrale hydraulique (1MW). Génie chimique : compresseur, centrifugeuse, mélangeuse. 1

Machine synchrone autopilotée : application aux asservissements : moteur brushless

Machine synchrone autopilotée : application aux asservissements : moteur brushless Machine synchrone autopilotée : application aux asservissements : moteur brushless I. Machine synchrone à aimant: I.1 quelques notions I.1 Exemples de structure : (ici : machine à 4 pôles) Machine sans

Plus en détail

Couple électromagnétique (couple moteur)

Couple électromagnétique (couple moteur) Principe de fonctionnement Le rotor, alimenté en courant continu, par un système de contacts glissants (bagues), crée un champ magnétique rotorique qui suit le champ tournant statorique avec un retard

Plus en détail

Electrotechnique. Fabrice Sincère ; version 3.0.5 http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere/

Electrotechnique. Fabrice Sincère ; version 3.0.5 http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere/ Electrotechnique Fabrice Sincère ; version 3.0.5 http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere/ 1 Sommaire 1 ère partie : machines électriques Chapitre 1 Machine à courant continu Chapitre 2 Puissances électriques

Plus en détail

Etude d'un monte-charge

Etude d'un monte-charge BTS ELECTROTECHNIQUE Session 1998 3+

Plus en détail

Conversion électronique statique

Conversion électronique statique Conversion électronique statique Sommaire I) Généralités.2 A. Intérêts de la conversion électronique de puissance 2 B. Sources idéales.3 C. Composants électroniques..5 II) III) Hacheurs..7 A. Hacheur série

Plus en détail

MACHINE SYNCHRONE MACHINE BRUSHLESS (SYNCHRONE AUTOPILOTE)

MACHINE SYNCHRONE MACHINE BRUSHLESS (SYNCHRONE AUTOPILOTE) MACHINE SYNCHRONE MACHINE BRUSHLESS (SYNCHRONE AUTOPILOTE) SOMMAIRE 1 GENERALITES...2 1.1 DOMAINES D EMPLOI... 2 1.2 CONSTITUTION SOMMAIRE ET SYMBOLES NORMALISES DES MACHINES SYNCHRONES... 3 1.3 PRINCIPE

Plus en détail

ES 206 : Systèmes mécatroniques asservis

ES 206 : Systèmes mécatroniques asservis Systèmes mécatroniques asservis 2. Actionneurs : Modélisation ENSTA Plan du cours 1 Machines tournantes classiques 2 Moteur à réluctance variable Moteur piézoélectrique Moteur pas à pas 3 Principe de fonctionnement

Plus en détail

Bases de la Robotique. Actionneurs

Bases de la Robotique. Actionneurs Bases de la Robotique Actionneurs Dr Mohamed Bouri, Novembre 2014 Mohamed Bouri, EPFL, 2014 1 Actionneurs Electrohydrauliques Electropneumatiques, Electromécaniques. Mohamed Bouri, EPFL, 2014 2 Actionneurs

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. Mécanique du solide... 17 I. Introduction...17 II. Définitions...17 III. Energies...21 IV. Les lois de la mécanique...

TABLE DES MATIERES. Mécanique du solide... 17 I. Introduction...17 II. Définitions...17 III. Energies...21 IV. Les lois de la mécanique... Table des matières iii TABLE DES MATIERES RESUME DE COURS Grandeurs périodiques. Circuits linéaires en régime sinusoîdal... 3 I. Propriétés des grandeurs périodiques...3 II. Régime sinusoïdal...3 III.

Plus en détail

Le moteur à courant continu à aimants permanents

Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Principe, caractéristiques Alimentation, variation de vitesse Puissance, rendement Réversibilité Cette

Plus en détail

LES MACHINES SYNCHRONES AUTOPILOTÉES

LES MACHINES SYNCHRONES AUTOPILOTÉES E.N.S DE CACHAN 1993-004 Antenne de Bretagne Département de Mécatronique Préparation à l agrégation de Génie Electrique LES MACHINES SYNCHRONES AUTOPILOTÉES B. MULTON Ecole Normale Supérieure de Cachan,

Plus en détail

15 exercices corrigés d Electrotechnique sur la machine à courant continu

15 exercices corrigés d Electrotechnique sur la machine à courant continu 15 exercices corrigés d Electrotechnique sur la machine à courant continu Sommaire Exercice MCC01 : machine à courant continu Exercice MCC02 : machine à courant continu à excitation indépendante Exercice

Plus en détail

STRATEGIES DE COMMANDE DES ONDULEURS

STRATEGIES DE COMMANDE DES ONDULEURS STRATEGIES DE COMMANDE DES ONDULEURS ) Présentation : Un onduleur est un convertisseur continu/alternatif. Ils sont utilisés principalement dans deux types de systèmes : Les ASI : alimentations sans interruption,

Plus en détail

Sciences et technologie industrielles

Sciences et technologie industrielles Sciences et technologie industrielles Spécialité : Génie Energétique Classe de terminale Programme d enseignement des matières spécifiques Sciences physiques et physique appliquée CE TEXTE REPREND LE PUBLIE

Plus en détail

Fonction des variateurs électriques :

Fonction des variateurs électriques : LES VARIATEURS DE VITESSE Généralité Fonction des variateurs électriques : Un variateur de vitesse est un équipement électrotechnique alimentant un moteur électrique de façon à pouvoir faire varier sa

Plus en détail

embrayage ou transmission hydraulique (frottements visqueux) ex. : engin de chantier

embrayage ou transmission hydraulique (frottements visqueux) ex. : engin de chantier G. Pinson - Physique Appliquée Machine asynchrone - C34 / 1 C34 - Machine Asynchrone (MAS) Moteur asynchrone Transmissions mécaniques asynchrones (transmissions de couple) : P m s bain d huile ailettes

Plus en détail

La commande d axe LA COMMANDE D AXE

La commande d axe LA COMMANDE D AXE 1 Introduction des concepts 1.1 Positionnement simple LA COMMANDE D AXE Quand il n y a pas d action de la sortie sur l entrée (pas de retour pas de correction), la commande est dite en chaîne directe ou

Plus en détail

Moteurs à courant continu Moteurs asynchrones

Moteurs à courant continu Moteurs asynchrones Chapitre 17 Sciences Physiques - BTS Moteurs à courant continu Moteurs asynchrones 1 Loi de Laplace 1.1 Etude expérimentale Le conducteur est parcouru par un courant continu ; il est placé dans un champ

Plus en détail

Le moteur asynchrone triphasé

Le moteur asynchrone triphasé Cours d Electricité 2 Électrotechnique Le moteur asynchrone triphasé I.U.T Mesures Physiques Université Montpellier 2 Année universitaire 2008-2009 Table des matières 1 Définition et description 2 2 Principe

Plus en détail

L ALLUMAGE. Rappel : Rôle du circuit d allumage : Amorcer à un instant bien précis la combustion du mélange air/carburant contenu dans le cylindre.

L ALLUMAGE. Rappel : Rôle du circuit d allumage : Amorcer à un instant bien précis la combustion du mélange air/carburant contenu dans le cylindre. L ALLUMAGE Rappel : Rôle du circuit d allumage : Amorcer à un instant bien précis la combustion du mélange air/carburant contenu dans le cylindre. - 1 - Création de l arc électrique : L arc électrique

Plus en détail

Automatisation d une scie à ruban

Automatisation d une scie à ruban Automatisation d une scie à ruban La machine étudiée est une scie à ruban destinée à couper des matériaux isolants pour leur conditionnement (voir annexe 1) La scie à lame verticale (axe z ), et à tête

Plus en détail

1.1 Feuille n 2 : Modélisation et analyse d un système linéaire à partir des équations différentielles

1.1 Feuille n 2 : Modélisation et analyse d un système linéaire à partir des équations différentielles CHAPITRE 1 ANALYSE DES SYSTÈMES 1.1 Feuille n 2 : Modélisation et analyse d un système linéaire à partir des équations différentielles L objectif de ce TD est de montrer que l outil équation différentielle

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGÉS MOBILITÉ ÉLECTRIQUE

TRAVAUX DIRIGÉS MOBILITÉ ÉLECTRIQUE TRAVAUX DIRIGÉS MOBILITÉ ÉLECTRIQUE REDRESSEURS HACHEURS ONDULEURS pour l association CONVERTISSEURS MACHINES VARIATION de VITESSE DUT GEii 2 ème année Module AT 11 T.D. 1 - ÉTUDE D UN REDRESSEUR ALIMENTANT

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES «Génie Électronique» Session 2012 Épreuve : PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée de l'épreuve : 4 heures Coefficient : 5 Dès que le sujet vous est

Plus en détail

Machines synchrones. Gérard-André CAPOLINO. Machines synchrones

Machines synchrones. Gérard-André CAPOLINO. Machines synchrones Gérard-ndré CPOLINO 1 Machine à pôles lisses Concept (machine à 2 pôles) Le stator est un circuit magnétique circulaire encoché Un bobinage triphasé est placé dans les encoches Le rotor est également un

Plus en détail

moteur asynchrone MOTEUR ASYNCHRONE

moteur asynchrone MOTEUR ASYNCHRONE MOTEUR ASYNCHRONE Rappel: trois bobines, dont les axes font entre eux des angles de 120 et alimentées par un réseau triphasé équilibré, crée dans l'entrefer un champ magnétique radial, tournant à la fréquence

Plus en détail

Moteur brushless. Motoréducteurs. Fiche technique. cial2@hpceurope.com HPC Tome 2 2009 ➋147

Moteur brushless. Motoréducteurs. Fiche technique. cial2@hpceurope.com HPC Tome 2 2009 ➋147 Moteur brushless Fiche technique La technologie moteur brushless comporte non seulement les avantages des moteurs à courant continu mais également ceux des moteurs à courant alternatif : fort couple au

Plus en détail

Robotique Manipulation et commande. Université de Strasbourg Telecom Physique Strasbourg, option ISAV Master IRIV, parcours AR Chapitre 5 Commande

Robotique Manipulation et commande. Université de Strasbourg Telecom Physique Strasbourg, option ISAV Master IRIV, parcours AR Chapitre 5 Commande Robotique Manipulation et commande Université de Strasbourg Telecom Physique Strasbourg, option ISAV Master IRIV, parcours AR Chapitre 5 Commande Plan du chapitre 1. Introduction 2. Commande articulaire

Plus en détail

Modélisation et optimisation de structures de machines électriques pour applications à fort couple volumique. Paul Akiki

Modélisation et optimisation de structures de machines électriques pour applications à fort couple volumique. Paul Akiki Modélisation et optimisation de structures de machines électriques pour applications à fort couple volumique Paul Akiki Journée des doctorants 11/06/2015 Directeur de thèse : Mohamed Bensetti Encadrants

Plus en détail

Modélisation d une machine à courant continu Identification des paramètres

Modélisation d une machine à courant continu Identification des paramètres ENS de Caan - TP de préparation à l agrégation - Electricité Modélisation d une maine à courant continu Identification des paramètres I. Modélisation et fonctions de transfert Nous allons présenter des

Plus en détail

TPE Alternateur. Jordan Offroy Jérémy Brandt Nicolas Crosetti Bastien Dherbomez

TPE Alternateur. Jordan Offroy Jérémy Brandt Nicolas Crosetti Bastien Dherbomez TPE Alternateur Jordan Offroy Jérémy Brandt Nicolas Crosetti Bastien Dherbomez 1 Thème : Avancées scientifiques et réalisations techniques. Problématique : Comment peut-on transformer de l énergie mécanique

Plus en détail

Le circuit de charge

Le circuit de charge 1 1. Mise en situation : 2. Définition : comprend l intégralité des pièces permettant l alimentation électrique de l ensemble des consommateurs du véhicule et la charge de la batterie 3. Fonction globale

Plus en détail

Cours 5. Moteurs électriques

Cours 5. Moteurs électriques Cours 5. Moteurs électriques 1. INTRODUCTION 2. MOTEURS ASYNCHRONES TRIPHASÉS 3. MOTEURS ASYNCHRONES MONOPHASÉS 4. MOTEURS SYNCHRONES À COURANT CONTINU 6. MOTEURS PAS À PAS Ces diapositives sont nouvelles

Plus en détail

Electronique de puissance et vitesse variable

Electronique de puissance et vitesse variable L électronique de puissance au service de la vitesse variable Ce cours utilise de nombreux ouvrages et sites web sur lesquels j ai repris des photos ou des diagrammes. Je tiens à remercier toutes les personnes

Plus en détail

EXAMEN DE FIN DE FORMATION SESSION: MAI 2012. Ministère de l Education Nationale

EXAMEN DE FIN DE FORMATION SESSION: MAI 2012. Ministère de l Education Nationale B EXAMEN DE FIN DE FORMATION T S SESSION: MAI 2012 E Epreuve de : Electrotechnique L T Durée : 4 heures Directives aux candidats : L'usage de la calculatrice est autorisé. Aucun document n est autorisé.

Plus en détail

EPREUVE N 1. Sciences et techniques des installations. (durée : 4 heures ; coefficient 3) Aucun document n est autorisé.

EPREUVE N 1. Sciences et techniques des installations. (durée : 4 heures ; coefficient 3) Aucun document n est autorisé. CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DE LYCEE PROFESSIONNEL AGRICOLE Enseignement Maritime SESSION 2006 CONCOURS : INTERNE Section : Electrotechnique et électronique maritime EPREUVE N 1 Sciences et

Plus en détail

Tests expérimentaux d'un variateur industriel sur le Benchmark Commande sans capteur de la machine asynchrone

Tests expérimentaux d'un variateur industriel sur le Benchmark Commande sans capteur de la machine asynchrone Tests expérimentaux d'un variateur industriel sur le Benchmark Commande sans capteur de la machine asynchrone D. TRAORE 1, A. GLUMINEAU 1, L. LORON 2 1 Institut de Recherche en Communications et Cybernétique

Plus en détail

Variation de vitesse des machines asynchrones

Variation de vitesse des machines asynchrones Variation de vitesse des machines asynchrones Étude des solutions de variation de vitesse pour machine asynchrone de puissance inférieure à 1 MW Objectif Choisir et mettre en œuvre un système de variation

Plus en détail

PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE

PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE XXXX H02 PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE XXXX APPAREILS POUR LA TRANSFORMATION DE COURANT ALTERNATIF EN COURANT ALTERNATIF, DE COURANT ALTERNATIF EN COURANT CONTINU OU VICE

Plus en détail

CONVERTIR L ENERGIE MACHINES A COURANT CONTINU

CONVERTIR L ENERGIE MACHINES A COURANT CONTINU CONVERTIR L ENERGIE MACHINES A COURANT CONTINU Les machines à courant continu sont réversibles. Elles peuvent devenir génératrices ou moteur. Energie mécanique GENERATRICE CONVERTIR L ENERGIE Energie électrique

Plus en détail

Actionneurs électriques 1. Introduction

Actionneurs électriques 1. Introduction Actionneurs électriques 1. Introduction Master Spécialisé 1 Mécatronique Faculté des Sciences de Tétouan Février-Juin 2014 Jaouad Diouri Projet du cours Contenu Circuits magnétiques, transformateurs, puissance,

Plus en détail

E = k. La vitesse est nulle, la FEM E est nulle aussi. Ce = k. Um = E + R Im. 2 π 60 II CONSTITUTION D'UN MOTEUR À COURANT CONTINU

E = k. La vitesse est nulle, la FEM E est nulle aussi. Ce = k. Um = E + R Im. 2 π 60 II CONSTITUTION D'UN MOTEUR À COURANT CONTINU COURS TELN CORRIGÉ STRUCTURE ET FONCTIONNEMENT D'UN MOTEUR À COURANT CONTINU À AIMANT PERMANENT page 1 / 6 A PRÉSENTATION Beaucoup d'appplications nécessitent un couple de démarrage élevé. Le Moteur à

Plus en détail

Le moteur asynchrone triphasé

Le moteur asynchrone triphasé Le moteur asynchrone triphasé 1 ) Généralités Le moteur asynchrone triphasé est largement utilisé dans l'industrie, sa simplicité de construction en fait un matériel très fiable et qui demande peu d'entretien.

Plus en détail

1.1) Stator ( inducteur )

1.1) Stator ( inducteur ) 1 ) Constitution Ces moteurs sont robustes, faciles à construire et peu coûteux. Ils sont intéressants, lorsque la vitesse du dispositif à entraîner n'a pas à être rigoureusement constante. 1.1) Stator

Plus en détail

ATS Génie électrique session 2005

ATS Génie électrique session 2005 Calculatrice scientifique autorisée Avertissements : Les quatre parties sont indépendantes mais il est vivement conseillé de les traiter dans l ordre ce qui peut aider à mieux comprendre le dispositif

Plus en détail

ELEC218 Machines électriques

ELEC218 Machines électriques ELEC218 Machines électriques Jonathan Goldwasser 1 Lois de la conversion électromécanique de l énergie f.e.m de transformation e it = inductance * dérivées du courant par rapport au temps. f.e.m de rotation

Plus en détail

T. GET Chap. 8 :Le moteur asynchrone Chap. 8 : Le moteur asynchrone

T. GET Chap. 8 :Le moteur asynchrone Chap. 8 : Le moteur asynchrone Chap. 8 : Le moteur asynchrone I.Principe Le stator est formé de 3 bobines dont les axes font entre eux un angle de. Il est alimenté par un réseau triphasé équilibré, qui crée dans l entrefer un ( radial

Plus en détail

2 La technologie DTC ou le contrôle direct de couple Guide technique No. 1

2 La technologie DTC ou le contrôle direct de couple Guide technique No. 1 ABB drives Guide technique No. 1 La technologie DTC ou le contrôle direct de couple - la technologie la plus évoluée pour la commande des moteurs à cage d écureuil 2 La technologie DTC ou le contrôle direct

Plus en détail

MEMOIRES MAGNETIQUES A DISQUES RIGIDES

MEMOIRES MAGNETIQUES A DISQUES RIGIDES MEMOIRES MAGNETIQUES A DISQUES RIGIDES PARTIE ELECTRONIQUE Le schéma complet de FP5 est donnée en annexe. Les questions porterons sur la fonction FP5 dont le schéma fonctionnel de degré 2 est présenté

Plus en détail

Les machines électriques Électricité 2 Électrotechnique Christophe Palermo IUT de Montpellier Département Mesures Physiques & Institut d Electronique du Sud Université Montpellier 2 e-mail : Christophe.Palermo@univ-montp2.fr

Plus en détail

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2)

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2) CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DE LYCEE PROFESSIONNEL AGRICOLE Enseignement Maritime SESSION 2015 Concours : EXTERNE Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE

Plus en détail

Variation de vitesse des machines à courant alternatif. par

Variation de vitesse des machines à courant alternatif. par Variation de vitesse des machines à courant alternatif. par Philippe Ladoux Variation de vitesse des machines à courant alternatif. Introduction. Sommaire A : Principe de fonctionnement des machines à

Plus en détail

ABB drives. Guide technique No. 7 Dimensionnement d un système d entraînement

ABB drives. Guide technique No. 7 Dimensionnement d un système d entraînement ABB drives Guide technique No. 7 Dimensionnement d un système d entraînement 2 Dimensionnement d un système d entraînement Guide technique No. 7 Guide technique No. 7 Dimensionnement d un système d entraînement

Plus en détail

RENDEMENT DES ALTERNATEURS Comment neutraliser le couple antagoniste de la réactance d induit et quelle en est la conséquence.

RENDEMENT DES ALTERNATEURS Comment neutraliser le couple antagoniste de la réactance d induit et quelle en est la conséquence. RENDEMENT DES ALTERNATEURS Comment neutraliser le couple antagoniste de la réactance d induit et quelle en est la conséquence. Explications détaillées pages 2-12 Annexe pages 13-14 L Effet de la réactance

Plus en détail

TP N 3 CARACTERISATION DE DIODE LASER ET DETECTION SYNCHRONE

TP N 3 CARACTERISATION DE DIODE LASER ET DETECTION SYNCHRONE TP N 3 CARACTERISATION DE DIODE LASER ET DETECTION SYNCHRONE PRE-REQUIS SAVOIR : AOP en régime linéaire et non linéaire OBJECTIFS SAVOIR : Valider par le calcul et la mesure, les performances des fonctions

Plus en détail

TD 1 CALCULS D ENERGIE

TD 1 CALCULS D ENERGIE TD 1 CALCULS D ENERGIE Exercice n 1 On désire élever la température d un chauffe-eau de 200 litres de 8 C à 70 C. On rappelle que la capacité thermique massique de l eau est de 1cal/ C/g. 1-1 Quelle est

Plus en détail

Savoir-faire expérimentaux.

Savoir-faire expérimentaux. LYCEE LOUIS DE CORMONTAIGNE. 12 Place Cormontaigne BP 70624. 57010 METZ Cedex 1 Tél.: 03 87 31 85 31 Fax : 03 87 31 85 36 Sciences Appliquées. Savoir-faire expérimentaux. Référentiel : S5 Sciences Appliquées.

Plus en détail

ÉTUDE D UN ASSERVISSEMENT DE NIVEAU

ÉTUDE D UN ASSERVISSEMENT DE NIVEAU Session 2013 BREVET de TECHNICIEN SUPÉRIEUR CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE E3 Sciences Physiques U-32 PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée : 2 heures Coefficient : 2,5 Matériel autorisé : - Toutes les

Plus en détail

avec E qui ne dépend que de la fréquence de rotation.

avec E qui ne dépend que de la fréquence de rotation. Comment régler la vitesse d un moteur électrique?. Comment régler la vitesse d un moteur à courant continu? Capacités Connaissances Exemples d activités Connaître le modèle équivalent simplifié de l induit

Plus en détail

Les techniques. de commande. du moteur asynchrone. p.2. p.4. p.5. p.10. p.13

Les techniques. de commande. du moteur asynchrone. p.2. p.4. p.5. p.10. p.13 Les techniques de commande du moteur asynchrone p.2 La modulation de largeur d impulsions (PWM) p.4 Le contrôle vectoriel de tension : contrôle E/ p.5 Le contrôle vectoriel de flux pour moteur asynchrone

Plus en détail

Moteur DC: Comment faire varier sa vitesse?

Moteur DC: Comment faire varier sa vitesse? Moteur DC: Comment faire varier sa vitesse? Zone d'utilisation Moteur à excitation shunt Influence I e Petite perturbation : e.g. augmentation vitesse À partir de P : couple moteur P'' < couple résistant

Plus en détail

Site : http://genie.industriel.iaa.free.fr MOTEUR ASYNCHRONE. Richard MATHIEU BTS IAA D4.43 Chap 3 : Electricité en Iaa

Site : http://genie.industriel.iaa.free.fr MOTEUR ASYNCHRONE. Richard MATHIEU BTS IAA D4.43 Chap 3 : Electricité en Iaa MOTEUR ASYNCHRONE Richard MATHIEU BTS IAA I. DEFINITION Site : http://genie.industriel.iaa.free.fr La machine asynchrone est la machine électrique la plus utilisée dans le domaine des puissances supérieures

Plus en détail

induit collecteur arbre + palier ventilateur

induit collecteur arbre + palier ventilateur G. Pinson - Physique Appliquée Machine à courant continu - C32 / C32 - Machine à Courant Continu (MCC) à excitation séparée à courant continu Constitution (schéma simplifié). Exemple : moteur à deux paires

Plus en détail

Club Automation : Journée Actionneurs 29 Novembre 2012

Club Automation : Journée Actionneurs 29 Novembre 2012 Philippe BREM, Reponsable Produits Vitesse Variable BT - ABB France Variateurs de vitesse : avantages et bénéfices Club Automation : Journée Actionneurs 29 Novembre 2012 November 30, 2012 Slide 1 Variateurs

Plus en détail

Freinage des moteurs asynchrones

Freinage des moteurs asynchrones Freinage des moteurs asynchrones Introduction : Le fonctionnement d un système industriel peut nécessiter pour le moteur d entraînement: Un ralentissement Un freinage Un maintien à l arrêt Pour cela, on

Plus en détail

Note d'application : La commande électronique des moteurs couples ALXION ST et STK pour entraînement direct d'axes automatisés

Note d'application : La commande électronique des moteurs couples ALXION ST et STK pour entraînement direct d'axes automatisés Note d'application : La commande électronique des moteurs couples ST et STK pour entraînement direct d'axes automatisés Les moteurs couples ST et STK sont des moteurs synchrones triphasés multiplolaires

Plus en détail

DISQUE DUR. Figure 1 Disque dur ouvert

DISQUE DUR. Figure 1 Disque dur ouvert DISQUE DUR Le sujet est composé de 8 pages et d une feuille format A3 de dessins de détails, la réponse à toutes les questions sera rédigée sur les feuilles de réponses jointes au sujet. Toutes les questions

Plus en détail

Propriétés fréquentielles du signal

Propriétés fréquentielles du signal Fiche de référence Thème II : ANALYSE DU SIGNAL Propriétés fréquentielles du signal 1- Insuffisance de la représentation temporelle du signal Reprenons l exemple utilisé précédemment : Enregistrement du

Plus en détail

T.P. numéro 27 : moteur asynchrone.

T.P. numéro 27 : moteur asynchrone. T.P. numéro 27 : moteur asynchrone. Buts du TP : le but de ce TP est l étude du moteur asynchrone triphasé. On étudie la plaque signalétique du moteur, puis on effectue un essai à vide et enfin un essai

Plus en détail

BERNARD & BONNEFOND est spécialisé dans la conception et la fabrication d alternateurs basse vitesse.

BERNARD & BONNEFOND est spécialisé dans la conception et la fabrication d alternateurs basse vitesse. 6 ème Rencontres France Hydro Electricité Grenoble 9 et 10 avril 2013 Présentation BERNARD & BONNEFOND est spécialisé dans la conception et la fabrication d alternateurs basse vitesse. Nous regroupons

Plus en détail

document proposé sur le site «Sciences Physiques en BTS» : http://nicole.cortial.net

document proposé sur le site «Sciences Physiques en BTS» : http://nicole.cortial.net BT 23 Dans ce sujet, on étudiera un éhicule électrique selon différents aspects : énergie apportée, conertisseur statique, motorisation, capteur de itesse des roues et conditionnement de cette information.

Plus en détail

LES MOTEURS ELECTRIQUES

LES MOTEURS ELECTRIQUES L objectif de ce cours est de comprendre le fonctionnement des moteurs électriques. Nous verrons les notions de puissance, de pertes et de rendement. Nous étudierons de manière simplifié comment ces moteurs

Plus en détail

Laboratoire N 3. Etude des machines asynchrones triphasées à cage d écureuil

Laboratoire N 3. Etude des machines asynchrones triphasées à cage d écureuil Chapitre 3 Laboratoire N 3 Etude des machines asynchrones triphasées à cage d écureuil 1. But du travail L étude des machines asynchrones à cage d écureuil. 2. Les indications pour l exécution du travail

Plus en détail

Epreuve d électronique de puissance F. Costa, G. Coquery (Durée 3h, calculatrice et documents autorisés 1 )

Epreuve d électronique de puissance F. Costa, G. Coquery (Durée 3h, calculatrice et documents autorisés 1 ) Epreuve d électronique de puissance F. Costa, G. Coquery (Durée 3h, calculatrice et documents autorisés 1 ) Présentation du sujet La recherche de miniaturisation est actuellement un domaine important dans

Plus en détail

G.P. DNS Décembre 2008

G.P. DNS Décembre 2008 DNS Sujet Électronique...1 A.Principe de la détection synchrone...1 1)Étude du filtre RC...1 2)Étude du multiplieur...2 3)Conclusion...2 B.Un filtre universel à amplificateurs opérationnels...2 A. Principe

Plus en détail

Convertisseurs statiques d'énergie électrique

Convertisseurs statiques d'énergie électrique Convertisseurs statiques d'énergie électrique I. Pourquoi des convertisseurs d'énergie électrique? L'énergie électrique utilisée dans l'industrie et chez les particuliers provient principalement du réseau

Plus en détail

Les Moteurs Pas a Pas. Gerard Yvraut

Les Moteurs Pas a Pas. Gerard Yvraut Les Moteurs Pas a Pas Gerard Yvraut Les moteurs Pas à Pas Pourquoi des moteurs Pas à Pas. Types de Moteurs Pas à Pas Moteurs Unipolaires et Bipolaires Electronique typique de commande Alimentation Couple

Plus en détail

PROJET TECHNIQUE INDUSTRIEL : BOULE À VAGUES

PROJET TECHNIQUE INDUSTRIEL : BOULE À VAGUES LTP DON BOSCO Année Scolaire 2010/2011 78, rue Stanislas Torrents 13006 MARSEILLE Tel : 04-91-14-00-00 Fax : 04-91-81-96-97 PROJET TECHNIQUE INDUSTRIEL : BOULE À VAGUES Entreprise : Projet réalisé par

Plus en détail

PMCF ONDULEURS. Transformer l énergie électrique en énergie mécanique:

PMCF ONDULEURS. Transformer l énergie électrique en énergie mécanique: PMCF ONDULEURS Nous avons connu et pratiqué pour la plupart d entre nous les locomotives à courant continu avec la mise en vitesse en éliminant des résistances qui étaient en fonte ou en tôle. On utilisait

Plus en détail

Variateurs de vitesse

Variateurs de vitesse Guide Power Quality Section 7: Efficacité Energétique www.leonardo-energy.org/france Edition Août 2007 Variateurs de vitesse Erik Mertens, Laborelec Décembre 2006 1 Introduction... 3 2 Aspects techniques...

Plus en détail

Monte charge : Moteur asynchrone et variateur

Monte charge : Moteur asynchrone et variateur Monte charge : Moteur asynchrone et variateur CORRECTION Préparation : - DETERMINATION ET CHOIX DU MOTEUR ASYNCHRONE - A partir des données du dossier technique sur le système de levage, déterminer la

Plus en détail

Machine asynchrone. - Définitions. Principe. Rotor : Cage d écureuil. Pulsation du stator Synchronisme. Pulsation du Rotor N.

Machine asynchrone. - Définitions. Principe. Rotor : Cage d écureuil. Pulsation du stator Synchronisme. Pulsation du Rotor N. Ω s Principe - Définitions Pulsation du stator Synchronisme Rotor : Cage d écureuil Ω Pulsation du Rotor Ω < Ω s N B S g g = Glissement Ωs Ω N s = Ω N s s N Stator : Inducteur Ω = Ω s Rem Si plus de variation

Plus en détail

Electrotechnique: Electricité Avion,

Electrotechnique: Electricité Avion, Electrotechnique: Electricité Avion, La machine à Courant Continu Dr Franck Cazaurang, Maître de conférences, Denis Michaud, Agrégé génie Electrique, Institut de Maintenance Aéronautique UFR de Physique,

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGES Equipements Electriques La machine à courant continu

TRAVAUX DIRIGES Equipements Electriques La machine à courant continu Ingénieur Manager Entrepreneur TRAVAUX DIRIGES Equipements Electriques La machine à courant continu ITEEM 1ere année 1 Les exercices encadrés seront fait en TD. Il est vivement conseillé de préparer les

Plus en détail

DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME

DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME Compétences associées A3 : Identifier les composants réalisant les fonctions Acquérir A3 : Décrire et analyser le comportement d un système A3 : Justifier la

Plus en détail

DS MODELISATION Mars 2015

DS MODELISATION Mars 2015 DS MODELISATION Mars 205 ETUDE DE LA MACHINE-OUTIL URANE SX Le thème proposé porte sur l étude de la machine-outil URANE SX développée par la société COMAU (ex RENAULT AUTOMATION) de Castres L URANE SX

Plus en détail

F = B * I * L. Force en Newtons Induction magnétique en teslas Intensité dans le conducteur en ampères Longueur du conducteur en mètres

F = B * I * L. Force en Newtons Induction magnétique en teslas Intensité dans le conducteur en ampères Longueur du conducteur en mètres LE M O TE U R A C O U R A N T C O N TI N U La loi de LAPLACE Un conducteur traversé par un courant et placé dans un champ magnétique est soumis à une force dont le sens est déterminée par la règle des

Plus en détail

PARTIE 2 PROJET ELECTRICITE. Répondre sur des copies différentes de celles utilisées pour la partie Projet Mécanique.

PARTIE 2 PROJET ELECTRICITE. Répondre sur des copies différentes de celles utilisées pour la partie Projet Mécanique. PARTIE PROJET ELECTRICITE Répondre sur des copies différentes de celles utilisées pour la partie Projet Mécanique. AVERTISSEMENT Il est rappelé aux candidats qu'ils doivent impérativement utiliser les

Plus en détail

Cahier technique n 208

Cahier technique n 208 Collection Technique... Cahier technique n 208 Démarreurs et variateurs de vitesse électroniques D. Clenet Les Cahiers Techniques constituent une collection d une centaine de titres édités à l intention

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES GÉNIE MÉCANIQUE SESSION 2009. Polynésie SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUÉE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES GÉNIE MÉCANIQUE SESSION 2009. Polynésie SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUÉE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES GÉNIE MÉCANIQUE SESSION 2009 Polynésie SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée : 2 heures Coefficient : 5 L'emploi de toutes les

Plus en détail

TD16 Machine synchrone et MCC

TD16 Machine synchrone et MCC TD16 Machine synchrone et MCC 161 Machine synchrone simpliste A Travaux Dirigés Un aimant cylindrique allongé peut tourner autour de l'axe passant par son centre et perpendiculaire à son moment magnétique.

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE S e s s i o n 2 0 0 8 PHYSIQUE APPLIQUÉE Série : Spécialité : Sciences et Technologies industrielles Génie Électrotechnique Durée de l'épreuve : 4 heures coefficient : 7 L'usage

Plus en détail

RACCORDEMENT D UNE PRODUCTION DECENTRALISEE EN HTA ETUDE DE LA PROTECTION DE DECOUPLAGE

RACCORDEMENT D UNE PRODUCTION DECENTRALISEE EN HTA ETUDE DE LA PROTECTION DE DECOUPLAGE Référentiel technique RACCORDEMENT D UNE PRODUCTION DECENTRALISEE EN HTA ETUDE DE LA PROTECTION DE DECOUPLAGE HISTORIQUE DU DOCUMENT Indice Nature de la modification Date publication V1.1 Création 28 février

Plus en détail

Applications et choix

Applications et choix Applications et choix des entraînements nements réglr glés écatronique E EE / EN Bernard Schneider CH-00 Yverdon-les-Bains able des matières 0 ypes d entraînements moteurs asynchrone autres entraînements

Plus en détail

Alternateur inertiel à surcharge élevée pour véhicule électrique de combat M. Martinez et J.-Y. Midy

Alternateur inertiel à surcharge élevée pour véhicule électrique de combat M. Martinez et J.-Y. Midy J3eA, Journal sur l enseignement des sciences et technologies de l information et des systèmes, Volume 4, Hors-Série 1, 8 (2005) DOI : http://dx.doi.org/10.1051/bib-j3ea:2005608 EDP Sciences, 2005 Alternateur

Plus en détail

RAPPEL. F em = BlI. 4. La loi de la dynamique : si la vitesse v est constante, elle implique :

RAPPEL. F em = BlI. 4. La loi de la dynamique : si la vitesse v est constante, elle implique : RAEL Quatre lois déterminent le système électromécanique : 1. La loi de Faraday : si la vitesse du conducteur est v Il aaraît une f.é.m. E : E = Blv 2. La loi de Lalace : si le courant dans le conducteur

Plus en détail

CIRCUIT DE CHARGE DOCUMENT RESSOURCE

CIRCUIT DE CHARGE DOCUMENT RESSOURCE CIRCUIT DE CHARGE DOCUMENT RESSOURCE Tous les véhicules, du scooter au camion, possèdent aujourd hui des systèmes électriques (démarrage, signalisation, injections, confort) qui nécessitent une unité de

Plus en détail

M1/UE CSy - module P8 1

M1/UE CSy - module P8 1 M1/UE CSy - module P8 1 PROJET DE SIMULATION AVEC MATLAB RÉGULATION DU NIVEAU ET DE LA TEMPÉRATURE DANS UN BAC En vue de disposer d un volume constant de fluide à une température désirée, un processus

Plus en détail

Comment réduire la consommation des moteurs électriques dans l'industrie

Comment réduire la consommation des moteurs électriques dans l'industrie Mai 2008 Fiche n 14 Comment réduire la consommation des moteurs électriques dans l'industrie Rédigé par Olivier JUAN CRCI Champagne-Ardenne Dans l'industrie, 70 % de la consommation d'électricité est dédiée

Plus en détail

17. Production et mesure de champs magnétiques.

17. Production et mesure de champs magnétiques. 50 Le B.O. PROGRAMMES 17. Production et mesure de champs magnétiques. 18. Milieux magnétiques. 19. Métaux. 20. Matériaux semi-conducteurs. 21. Condensateurs ; effets capacitifs. 22. Induction, auto-induction.

Plus en détail