BASES DE DONNEES Formation initiale Première année Département INFORMATIQUE Année 2002/2003. Travail nécessaire après l interrogation numéro 3

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BASES DE DONNEES Formation initiale Première année Département INFORMATIQUE Année 2002/2003. Travail nécessaire après l interrogation numéro 3"

Transcription

1 Travail nécessaire après l interrogation numéro 3 Durée 3h Le but de ce document est de vous montrer quel est le travail nécessaire à faire après une interrogation afin de tirer profit d un bonne ou d une mauvaise note et de mettre toutes les chances de votre coté pour la prochaine interrogation. Ce document est plein de fautes d orthographe je m en excuse. J espère qu il vous servira tout de même de support de travail pour rattraper votre note lors de l interrogation de la prochaine séance. Sylvie Delaët 1 LECTURE DE L ENONCE La première étape d une interrogation est la lecture de l énoncé. Vous devez savoir rapidement le type de chose qu on vous demande et ce que vous saurez faire ou ne pas faire avec facilité. Faites la lecture et vérifiez que vous tirez de cette lecture au moins les information suivantes : Ici, le texte introductif parle de glaces. Le schéma relationnel est nouveau, je vais devoir l étudier. On fait une différence entre les cornets (respectivement parfums) disponibles (requête 1 : Disponibilité) et les cornets (respectivement parfums) utilisés (requête 2 : Réalité) dans la base de données. On ne me demande que des requêtes. On va me demander des prix minimum et maximum d attributs (requête 1 et 2), le prix de revient d une glace, ce qui est un calcul complexe à étudier lors de mon étude du schéma relationnel (requête 3 : Bénéfice), une énumération de tarifs (requête 4 : liste de tarifs) enfin un nombre de parfums et un nombre de boules (requête 5 : Etude de glace), il faudra compter. 2 COMMENTAIRE SUR LE SCHEMA RELATIONNEL : Un producteur de glace répertorie les glaces qu il produit dans une base de données. Pour lui une glace est toujours constituée d un cornet et de boules Les boules étant éventuellement de différents parfums. Voici un extrait du schéma relationnel de sa base de données. CORNET GLACE COMPOGLACE PARFUM NumCornet NomCornet PrixRevient NumGlace NomGlace NumCornet PrixVente NumParfum NumGlace NbBoule NumParfum NomParfum PrixRevientParBoule La seconde étape de lecture d un texte d interrogation est de comprendre le schéma relationnel pour le connecter à la réalité modélisée de manière visuelle par exemple. Ceci doit être fait en début d interrogation et très vite, il semble que cela n est pas été fait pour la majorité d entre vous. Page 1/5 commentaire interrogation écrite numéro 3 version du 03/12/02

2 En effet le sujet parle de glace mais des schémas qui modélisent des glaces il y en a beaucoup. Une glace peut avoir un seul parfum, une boule par parfums ou n boules par parfums. Le nom d une glace peut dépendre ou ne pas dépendre de son cornet etc C est le schéma relationnel (TD1, TP1) vous indique qu elle est la réalité du modèle étudié. Ici le schéma relationnel est constitué de 4 tables. La table CORNET représente un cornet et son prix de revient. Visuellement le contenu de la table CORNET est par exemple une affiche où sont inscrits des prix de revient : Cône 1 MégaCube 2 Pot 2 Le contenu ci dessus se modélise par exemple : NumCornet NomCornet PrixRevient Pot Cône MégaCube La table PARFUM représente par exemple des bacs à glace avec dessus une inscription qui indique le prix de revient de chaque boule Vanille 1 Fraise 1 Pistache 2 Mangue 3 A ce stade (de même c est fait ci avant que pour la table CORNET) un exemple de contenu de la table PARFUM peut être intéressant à écrire sur un brouillon. (à vous de faire) La table GLACE possède une clef primaire simple NUmGLACE. Une glace est donc entièrement déterminée par son numéro. C est NUmGLACE qui indique quels sont son nom, son prix de vente et le numéro de son cornet. La table COMPOGLACE associe de manière unique (clef primaire double) un numéro de parfum et un numéro de glace. Cette association est renforcée par l information du nombre de boules. Comme pour la table COMPOBOITE où chaque ligne indique le nombre d exemplaires d un chocolat dans une boite, chaque ligne de la table COMPOGLACE indique le nombre de boules d un des parfums contenu dans une glace. Une glace peut alors contenir plusieurs boules d un même parfum. Une glace peut contenir plusieurs parfums. Un parfum peut être contenu dans plusieurs glaces. Exemples possibles de glaces : Page 2/5 commentaire interrogation écrite numéro 3 version du 03/12/02

3 Le prix de revient d une glace est tout naturellement le prix de revient de son cornet plus le prix de revient de chacun de ses parfums. Le prix de revient d un parfum pour une glace étant le nombre de boules de parfum dans cette glace multiplié par le prix de revient de la boule. Pour la glace ci contre le prix de revient est alors de (2+ 3*1+1*2+2*1)= 9 car elle contient un cornet Megacube à 2, trois boules vanilles à 1 une boule pistache à 2 et deux boules fraises à 1. Pour chacune des phrases ci-dessus vous avez du faire pendant la lecture une référence au schéma relationnel. Si ce n est pas le cas refaites la lecture en étudiant le schéma relationnel. De même vous avez du écrire pour ce travail post-interrogation le contenu de la table COMPOGLACE pour l exemple des glaces au dessus. Ceci vous permet de trouver rapidement des exemples pertinents lors des interrogations futures. 3 DISPONIBILITE Indiquer le nombre de cornets disponibles dans la base de donnée, ainsi que le prix minimum et le prix maximum de revient d un cornet. Qu est ce qu un cornet disponible dans la base de données? La lecture du texte révèle qu il y a des cornets disponibles et des cornets utilisés dans la base de données. Les cornets disponibles sont donc ceux de la table CORNET, les utilisés sont ceux qui figurent dans la table GLACE. Si la compréhension n est pas directe, vous pouvez étudier votre jeu d essai personnel et vous rendre compte que le cornet «pot» (respectivement le parfum «mangue») est disponible mais n est pas utilisé dans ce jeu d essai de la base de données. On veut donc compter le nombre de cornets de la table CORNET (une ligne par cornet) connaître le minimum et le maximum des prix de revient de ses cornets. La requête est : SELECT COUNT(*) As «Nb de cornets dans la base de données», MIN(PrixRevient) «Prix de revient minimal par cornet», MAX(PrixRevient) As «Prix de revient maximal par cornet» FROM CORNET ; 4 REALITE Indiquer le nombre de cornets utilisés pour une glace de la base de données, ainsi que le prix minimum et le prix maximum de revient des cornets utilisés. Ici on s intéresse aux cornets utilisés c'est-à-dire aux cornets qui figurent dans la table GLACE. Certains apparaîtront sur plusieurs lignes car ils sont utilisés par plusieurs glaces. Il ne suffit pas de compter les lignes de GLACE mais de compter les lignes différentes de la table Glace pour l attribut NumCornet( c'est-à-dire Count(DISTINCT NumCornet)). Par ailleurs, On veut le prix de revient minimum et maximum d un de ces cornets. Une jointure avec la table cornet est alors nécessaire. La jointure vue en cours ne conserve que les cornets de la table GLACE. Ce qui donne la requête suivante : SELECT Count(Distinct NumCornet) As «Nb de cornets utilisés pour une glace», MIN(PrixRevient) «Prix de revient minimal par cornet utilisé», MAx(PrixRevient) As «Prix de revient maximal par cornet utilisé» FROM CORNET C, Glace G Where G.NumCornet=C.NumCornet; Page 3/5 commentaire interrogation écrite numéro 3 version du 03/12/02

4 5 BENEFICE Pour la glace numéro 5, quelle est la différence entre son prix de vente et le prix de revient de ces ingrédients (on indiquera également le nom de la glace)? Le nom de la glace 5 comme son prix de vente figure dans la table GLACE. Il faut faire une sélection sur le numéro 5. Pour le prix de revient d une glace, l étude préalable du problème a révélé qu il faut disposer à la fois du prix de revient de son cornet, du nombre de boules de chacun de ses parfums et du prix de revient par boule de chacun de ses parfums. Le prix de revient du cornet figure dans la table CORNET. Le nombre de boules figure dans la table COMPOGLACE, Le prix de revient par boule figure dans la table PARFUM. Il faut donc une jointure sur les quatre tables et une sélection des lignes de cette table résultante où NumGlace = 5. Voici la table résultante, il faut ensuite étudié si on peut calculer le prix de revient sur cette table. SELECT * FROM CORNET C, GLACE G, COMPOGLACE CG, PARFUM P WHERE G.NumCornet=C.NumCornet AND C.NumGlace=CG.NumGlace AND CG.NumParfum=P.NumParfum AND NumGlace =5 Supposons que la glace 5 est celle dessinée çi dessus. Le résultat de cette jointure est alors : 27 MegaCube 2 5 Cube Sénégalais Vanille 1 27 MegaCube 2 5 Cube Sénégalais Pistache 2 27 MegaCube 2 5 Cube Sénégalais Fraise 1 Le numéro de la glace (5), le nom de la glace (Cube Sénégalais), Le prix de vente (19 ) et le prix de revient de son cornet sont disponibles sur chaque ligne. Mais pour calculer le prix de revient de la glace, il faut faire : prix de revient du cornet plus (somme des prix de revient par boule de parfum multiplier par le nombre de boules du parfum dans la glace). Ce qui se traduit littéralement par PrixRevient+SUM(PrixRevientParBoule*NbBoule) sur cette table. Il y a donc des attributs et des agrégats au même niveau dans cette expression. Or la seule façon de faire apparaître des attributs et un agrégat au même niveau est que les attributs soient des attributs d un GROUP By. Ce qui donne la requête suivante : SELECT NomGlace, PrixVente-(PrixRevient+SUM(PrixRevientParBoule*NbBoule)As «différence entre prix de vente et prix de revient des ingrédients» FROM CORNET C, Glace G,Compoglace CG, Parfum P WHERE G.NumCornet=C.NumCornet AND C.NumGlace=CG.NumGlace AND CG.NumParfum=P.NumParfum AND NumGlace =5 GROUP BY NomGlace, PrixVente, PrixRevient; (le GROUP BY ne sert pas à grouper mais à afficher les attributs utiles au calcul de la différence et à l affichage su nom de la glace). 6 LISTE DE TARIFS Pour chaque glace, énumérer les prix de revient des parfums qui la composent. Page 4/5 commentaire interrogation écrite numéro 3 version du 03/12/02

5 C est une requête très simple, la seule difficulté réside dans le fait d afficher les bons attributs et la bonne expression : SELECT NumGlace, NomGlace, NumParfum, NomParfum, PrixRevientParBoule*NbBoule As «prix de revient du parfum» FROM Compoglace CG, Parfum P, Glace Where CG.NumParfum=P.NumParfum And C.NumGlace=CG.NumGlace; 7 ETUDES DE GLACE Pour chaque glace, référencée uniquement par son numéro, indiquer le nombre de parfums qui la composent ainsi que le nombre de boules qu elle contient. SELECT NumGlace, Count(*) As NbParfums, Sum(NbBoule)As NbBoules FROM Compoglace CG Group By NumGlace ; 8 TRAVAIL SUPPLEMENTAIRE NECEAASIRE POUR LES PERSONNES N AYANT PAS LA MOYENNE À L INTERROGATION CONSEILLE AUX AUTRES. Après la correction d une interrogation comme celle ci la première étape est de s assurer que vous avez compris la correction çi dessus et que vous sauriez refaire sans le corrigé. La seule manière de s en assurer est de refaire l interrogation dans les mêmes conditions. Ensuite il serait bon de refaire l autre version de l interrogation (une version parle beaucoup de parfums l autre parle beaucoup de cornets. Consultez vos collègues). Enfin vous pouvez vous posez des questions du type : Ai-je fini de passer sur machine toutes les requêtes des TP 4 et 5? Ai-je fini de passer sur machine toutes les requêtes des TD sans avoir le corrigé sous les yeux? Ai-je repris toutes les requêtes du cours? Enfin vous pouvez essayer de nouvelles requêtes de votre cru sur cette base, attention toutefois, vous ne pouvez pas faire en SQL pour le moment tout ce qui est humainement possible comme interrogation sur cette base. Exemple de requêtes possibles pour aller plus loin. 1. Lister les glaces à la vanille. 2. Combien il y a-t-il de glace à la vanille? 3. Quelles sont les glaces qui contiennent de la vanille et du chocolat? 4. Quelles sont les glaces qui contiennent de la vanille ou du chocolat? 5. Quelles sont les glaces qui contiennent au moins 3 parfums? 6. Quelles sont les glaces qui contiennent au moins 3 boules? 7. Lister toutes les recettes de glace à quatre boules qu on pourrait créer avec 1 cornet disponible et au plus deux parfums existants dans la base de données. 8. Lister les prix de revient de chaque glace de la base de donnée. 9. Quel est le plus petit prix de revient pour une glace. (difficile) 10. Quelles sont les glaces qui sont vendus les moins cher? 11. Quelles sont les glaces qui reviennent le plus cher à fabriquer? (tres difficile) 12. Combien de boules au maximum sont supportées à la fois par un cornet «MegaCube»? A vous d en imaginer d autres et de voir si elle sont simples ou pas! Je peux répondre à vos questions si vous avez fait un travail écrit et lisible préalable. Page 5/5 commentaire interrogation écrite numéro 3 version du 03/12/02

TP base de données SQLite. 1 Différents choix possibles et choix de SQLite : 2 Définir une base de donnée avec SQLite Manager

TP base de données SQLite. 1 Différents choix possibles et choix de SQLite : 2 Définir une base de donnée avec SQLite Manager TP base de données SQLite 1 Différents choix possibles et choix de SQLite : La plupart des logiciels de gestion de base de données fonctionnent à l aide d un serveur. Ils demandent donc une installation

Plus en détail

Utiliser les formules de calculs basiques sur Excel Partie 2/2 - Si, somme.si, max, min, nb.si et arrondi

Utiliser les formules de calculs basiques sur Excel Partie 2/2 - Si, somme.si, max, min, nb.si et arrondi - le 09/04/2013 Utiliser les formules de calculs basiques sur Excel Partie 2/2 - Si, somme.si, max, min, nb.si et arrondi Ce tutoriel est la dernière partie sur les formules de calculs basiques d Excel

Plus en détail

Module Com231A - Web et Bases de Données Notion 3 : SQL

Module Com231A - Web et Bases de Données Notion 3 : SQL Module Com231A - Web et Bases de Données Notion 3 : SQL Qu est ce qu une base de données? Introduction Une base de données est un ensemble d au moins un tableau contenant des données. Exemple : une base

Plus en détail

Requêtes S.Q.L. 1 Création des requêtes sous ACCESS

Requêtes S.Q.L. 1 Création des requêtes sous ACCESS Activité 15 Requêtes S.Q.L. Objectif Interroger une base de données avec des requêtes SQL. Fiche de savoir associée Ressource à utiliser Csi1Projets.pdf (Dossier 4) B.1.1.b. 1 En cliquant sur l'objet "Requêtes"

Plus en détail

Les p tits problèmes pour chercher

Les p tits problèmes pour chercher fiche n Emma danse. Elle fait pas en avant, pas en arrière et pas en avant. A-t-elle avancé ou reculé? Lucas veut fabriquer une tour avec trois cubes de couleurs différentes : jaune, bleu et vert. Dessine

Plus en détail

Kit de survie sur les bases de données

Kit de survie sur les bases de données Kit de survie sur les bases de données Pour gérer un grand nombre de données un seul tableau peut s avérer insuffisant. On représente donc les informations sur différentes tables liées les unes aux autres

Plus en détail

Le langage SQL Rappels

Le langage SQL Rappels Le langage SQL Rappels Description du thème : Présentation des principales notions nécessaires pour réaliser des requêtes SQL Mots-clés : Niveau : Bases de données relationnelles, Open Office, champs,

Plus en détail

8 Chevaux au Quinté +?

8 Chevaux au Quinté +? La Gazette du Turf Comment Jouer 8 Chevaux au Quinté +? Sans Base Sans Condition! INCROYABLE! FACILE! Les astuces pour Gagner plus et plus souvent au Quinté! Découvrez comment bien jouer au quinté! 1 AVERTISSEMENT

Plus en détail

CONTRÔLE CONTINU OCTOBRE 2011

CONTRÔLE CONTINU OCTOBRE 2011 CONTRÔLE CONTINU OCTOBRE 2011 FILIÈRE : Informatique de Gestion MODULE : 631-1, Fondement de la Programmation UNITÉ DE COURS : Algorithmique & Programmation DATE : Lundi 17 octobre 2011 DURÉE : 90 minutes

Plus en détail

Quelques exemples de requêtes SQL sur la base de données aviation

Quelques exemples de requêtes SQL sur la base de données aviation Quelques exemples de requêtes SQL sur la base de données aviation Note : divers exercices sont proposés. Leurs corrections se trouvent à la fin du document. Le mot-clé COUNT Combien de modèles d'avion

Plus en détail

TUTORIEL HABITATION. Ce petit tutoriel va vous permettre de vous familiariser avec le module habitation.

TUTORIEL HABITATION. Ce petit tutoriel va vous permettre de vous familiariser avec le module habitation. TUTORIEL HABITATION Ce petit tutoriel va vous permettre de vous familiariser avec le module habitation. Service Informatique 26/08/2010 Bienvenue sur ce tutoriel concernant le module habitation, si vous

Plus en détail

Conseils pour la rédaction du CV et la préparation à l entrevue. par Stéphan Fournier, conseiller carrière au Mouvement Desjardins

Conseils pour la rédaction du CV et la préparation à l entrevue. par Stéphan Fournier, conseiller carrière au Mouvement Desjardins Conseils pour la rédaction du CV et la préparation à l entrevue par Stéphan Fournier, conseiller carrière au Mouvement Desjardins Les facteurs de succès de votre démarche Tout en reconnaissant que votre

Plus en détail

TD sur les requêtes SQL 3 décembre 2008 Prérequis : Modèle conceptuel de données (entité-association), modèle relationnel, bases du langage

TD sur les requêtes SQL 3 décembre 2008 Prérequis : Modèle conceptuel de données (entité-association), modèle relationnel, bases du langage TD sur les requêtes SQL 3 décembre 2008 Prérequis : Modèle conceptuel de données (entité-association), modèle relationnel, bases du langage SQL. Durée : 1 h 50 TD 3 Requêtes SQL Description du système

Plus en détail

Nom : Prénom : Signature : Matricule : A. Le poids d'une personne en kilogramme, arrondi au gramme près.

Nom : Prénom : Signature : Matricule : A. Le poids d'une personne en kilogramme, arrondi au gramme près. Université de Sherbrooke, Département d informatique IFT187 : Éléments de bases de données, Examen périodique Professeur : Marc Frappier, Samedi 4 octobre 2014, 9h00 à 11h50, locaux D7-3021 et D7-2022

Plus en détail

1 Modélisation d une base de données pour une société de bourse

1 Modélisation d une base de données pour une société de bourse IN306 : Corrigé SID Christophe Garion 18 octobre 2010 Ce document est un corrigé succinct de l examen du module IN306. 1 Modélisation d une base de données pour une société de bourse Une

Plus en détail

Créer une CARTE sous ZatYoo

Créer une CARTE sous ZatYoo Créer une CARTE sous ZatYoo Pour créer une carte, il faut d abord en comprendre le fonctionnement. Une carte propose des produits (articles), mais aussi l accès aux menus, l accès à des sous écrans ou

Plus en détail

Tout (ou presque) ce que vous avez toujours voulu savoir sur les règles d affichage du RT3 sans jamais oser le demander. 2007 Janfi67@planete-citroen

Tout (ou presque) ce que vous avez toujours voulu savoir sur les règles d affichage du RT3 sans jamais oser le demander. 2007 Janfi67@planete-citroen Tout (ou presque) ce que vous avez toujours voulu savoir sur les règles d affichage du RT3 sans jamais oser le demander 2007 Janfi67@planete-citroen Comme il est difficile de comprendre comment se comporte

Plus en détail

Introduction à Access VBA (article invité)

Introduction à Access VBA (article invité) Introduction à Access VBA (article invité) Suite à des demandes d abonnés concernant le VBA, j ai proposé à Hervé Inisan du blog Le grenier Access d écrire un article invité à ce sujet, comme je l ai proposé

Plus en détail

Simulateur de coûts de médicaments Foire aux questions

Simulateur de coûts de médicaments Foire aux questions ASSURANCE COLLECTIVE Simulateur de coûts de médicaments Foire aux questions Pour une vue détaillée de l outil, consultez l aide-mémoire qui est accessible à partir de la section «Liens utiles» du simulateur.

Plus en détail

Créer un Profil de l apprenant

Créer un Profil de l apprenant Créer un Profil de l apprenant Notes à l enseignant... 5 Outil n o 1 : Profil de l apprenant... 7 Outil n o 2 : Exemple de table des matières du Profil de l apprenant... 8 Outil n o 3 : Cher enseignant

Plus en détail

LE GUIDE COMPLET PRETS A PARIER

LE GUIDE COMPLET PRETS A PARIER LE GUIDE COMPLET PRETS A PARIER Ce guide va vous proposer deux manières de profiter des jeux «Prêts à Parier» disponibles sur le site Promoturf. Ces pronostics sont le résultat d une amélioration majeure

Plus en détail

Opération DIVISION. Huit opérations de base de l algèbre relationnelle. SELECT [ALL] [DISTINCT] liste d'attributs FROM table

Opération DIVISION. Huit opérations de base de l algèbre relationnelle. SELECT [ALL] [DISTINCT] liste d'attributs FROM table Opération DIVISION Huit opérations de base de l algèbre relationnelle PROJECTION SELECTION JOINTURE SELECT [ALL] [DISTINCT] liste d'attributs FROM table SELECT liste d'attributs FROM table WHERE condition

Plus en détail

Yvon CAVELIER. Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants. A l Assaut du ZE-Couillon

Yvon CAVELIER. Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants. A l Assaut du ZE-Couillon Yvon CAVELIER Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants A l Assaut du ZE-Couillon Réservé aux membres du Club Des Turfistes Gagnants Copyright 2010 - Page 1 Table des Matières I - CE QUI A CHANGE DANS

Plus en détail

DOSSIER N 01. Exemples simples de problèmes de dénombrement dans différentes situations.

DOSSIER N 01. Exemples simples de problèmes de dénombrement dans différentes situations. DOSSIER N 01 Question : Présenter un choix d exercices sur le thème suivant : Exemples simples de problèmes de dénombrement dans différentes situations. Consignes de l épreuve : Pendant votre préparation

Plus en détail

Entrepôt de données (ED) Exercice traité en cours

Entrepôt de données (ED) Exercice traité en cours Enoncé Entrepôt de données (ED) Exercice traité en cours Une grande entreprise à succursales multiples veut rassembler toutes les nuits dans un entrepôt de données des informations sur les s du jour afin

Plus en détail

Module 3 : Phénomènes ioniques Objectif terminal 1 : Recherche expérimentale

Module 3 : Phénomènes ioniques Objectif terminal 1 : Recherche expérimentale Activité d intégration Les produits nettoyants Sciences physiques 416-430 Module 3 : Phénomènes ioniques Objectif terminal 1 : Recherche expérimentale Chaire CRSNG/Alcan pour les femmes en sciences et

Plus en détail

Base de donnée relationnelle. Exemple de table: Film. Exemple de table: Acteur. Exemple de table: Role. Contenu de la table Role

Base de donnée relationnelle. Exemple de table: Film. Exemple de table: Acteur. Exemple de table: Role. Contenu de la table Role IFT7 Programmation Serveur Web avec PHP Introduction à MySQL Base de donnée relationnelle Une base de données relationnelle est composée de plusieurs tables possédant des relations logiques (théorie des

Plus en détail

CREER UNE BASE DE DONNEES ACCESS AVEC DAO (étape par étape)

CREER UNE BASE DE DONNEES ACCESS AVEC DAO (étape par étape) CREER UNE BASE DE DONNEES ACCESS AVEC DAO (étape par étape) NIVEAU : PREMIERE RENCONTRE AVEC VB INITIES/EXPERIMENTES Pré requis pour comprendre ce tutorial : - Connaître les principales commandes de VB

Plus en détail

Informatique Pour Tous Interrogation n 5

Informatique Pour Tous Interrogation n 5 Nom : Prénom : Informatique Pour Tous Interrogation n 5 Soit la base de données relationnelle BANQUE constituée des trois relations (ou tables) suivantes : CLIENTS (idclient : int, nom, prenom, ville,)

Plus en détail

Mathématiques Programmes 2008 La soustraction au CE1

Mathématiques Programmes 2008 La soustraction au CE1 Mathématiques Programmes 2008 La soustraction au CE1 Animation pédagogique Présentation Les programmes 2008 placent désormais la mise en place de la technique opératoire de la soustraction au CE1. Ce changement

Plus en détail

LIF4 - TD5 : Schémas entités associations Correction

LIF4 - TD5 : Schémas entités associations Correction LIF4 - TD5 : Schémas entités associations Correction Exercice 1: On souhaite gérer des réservations dans une compagnie d hôtels. À cette fin, on considère le diagramme entité-association suivant (les attributs

Plus en détail

1 Partie A : administration d une base de donnée à travers PhpMyAdmin

1 Partie A : administration d une base de donnée à travers PhpMyAdmin Ce TP se compose en 2 sections : une section de prise en main (sur ordinateur) et une section d exercice (sur papier) concernant l algèbre relationnelle. 1 Partie A : administration d une base de donnée

Plus en détail

CONCEPTION ÉLÉMENTAIRE DE BASES DE DONNÉES

CONCEPTION ÉLÉMENTAIRE DE BASES DE DONNÉES CONCEPTION ÉLÉMENTAIRE DE BASES DE DONNÉES CONCEPTION ÉLÉMENTAIRE DE BASES DE DONNÉES Objectifs de l enseignement prototyper et créer une base de données simple, à l aide d un outil interactif ; utiliser

Plus en détail

TD1- Conception d une BDD et Utilisation sous Access et Oracle

TD1- Conception d une BDD et Utilisation sous Access et Oracle TD1- Conception d une BDD et Utilisation sous Access et Oracle Partie 1 - Conception Il s'agit de M. Bushboy, le directeur d'une agence de location de voitures qui vous a appelé (en tant qu'analyste expert)

Plus en détail

Lycée Simone WEIL 63 avenue Albert Raimond 42270 SAINT-PRIEST EN JAREZ http://www.lsw42.fr. GEPI Documentation Enseignant

Lycée Simone WEIL 63 avenue Albert Raimond 42270 SAINT-PRIEST EN JAREZ http://www.lsw42.fr. GEPI Documentation Enseignant Lycée Simone WEIL 63 avenue Albert Raimond 42270 SAINT-PRIEST EN JAREZ http:// GEPI Documentation Enseignant Sommaire CHAPITRE 1 : PAR OU COMMENCER?... 1-3 A. PRESENTATION DE GEPI... 1-3 B. COMMENT Y ACCEDER...

Plus en détail

Bases de données. Licence Pro QSSI. patrick.marcel@univ-tours.fr http://www.info.univ-tours.fr/ marcel

Bases de données. Licence Pro QSSI. patrick.marcel@univ-tours.fr http://www.info.univ-tours.fr/ marcel Bases de données Licence Pro QSSI patrick.marcel@univ-tours.fr http://www.info.univ-tours.fr/ marcel contexte nous avons vu comment exprimer des requêtes simples nous avons vu des requêtes que nous ne

Plus en détail

Introduction au langage SQL

Introduction au langage SQL Introduction au langage SQL Les bases de données relationnelles Le langage SQL est un langage universel destiné à travailler sur des bases de données relationnelles. Nous considérerons ici qu'une base

Plus en détail

Manuel d utilisation DU CATALOGUE EN LIGNE DU CENTRE DE DOCUMENTATION

Manuel d utilisation DU CATALOGUE EN LIGNE DU CENTRE DE DOCUMENTATION Manuel d utilisation DU CATALOGUE EN LIGNE DU CENTRE DE DOCUMENTATION http://olgaspitzer75.centredoc.fr/opac/ Service Social de l Enfance de Paris Service Social de l Enfance de Paris Le Centre de documentation

Plus en détail

Bases de données sous Access

Bases de données sous Access Bases de données sous Access Plan Initiation aux bases de données Application sous Access Structure d une base de données Langages de manipulation de données Algèbre relationnelle (théorique) QBE d Access

Plus en détail

Encryptions, compression et partitionnement des données

Encryptions, compression et partitionnement des données Encryptions, compression et partitionnement des données Version 1.0 Grégory CASANOVA 2 Compression, encryption et partitionnement des données Sommaire 1 Introduction... 3 2 Encryption transparente des

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES DE BASES DE DONNEES PARTIE A : CONCEPTION DU MCD ET MLD

TRAVAUX PRATIQUES DE BASES DE DONNEES PARTIE A : CONCEPTION DU MCD ET MLD TRAVAUX PRATIQUES DE BASES DE DONNEES PARTIE A : CONCEPTION DU MCD ET MLD Cette partie est à réaliser sur papier uniquement. Il s agit de réaliser un modèle conceptuel de données (MCD) suivi du modèle

Plus en détail

Travaux Pratiques et Dirigés de Bases de Données n 11

Travaux Pratiques et Dirigés de Bases de Données n 11 Travaux Pratiques et Dirigés de Bases de Données n 11 ACCESS et ODBC Les exercices de ce TD font référence à la base de données «Max et les ferrailleurs» (dont le schéma est cidessous voir aussi le TD

Plus en détail

Bases de données cours 4 Construction de requêtes en SQL. Catalin Dima

Bases de données cours 4 Construction de requêtes en SQL. Catalin Dima Bases de données cours 4 Construction de requêtes en SQL Catalin Dima Requêtes SQL et langage naturel Énoncés en langage naturel. Traduction en SQL? Correspondance entre syntagmes/phrases et opérations

Plus en détail

EXONET Location de véhicules

EXONET Location de véhicules EXONET Location de véhicules Description du thème Propriétés Intitulé long Formation concernée Matière Présentation Notions Description Évaluation des connaissances sur le modèle relationnel, les bases

Plus en détail

INTRODUCTION AU DATA MINING

INTRODUCTION AU DATA MINING INTRODUCTION AU DATA MINING 6 séances de 3 heures mai-juin 2006 EPF - 4 ème année - Option Ingénierie d Affaires et de Projets Bertrand LIAUDET TP DE DATA MINING Le TP et le projet consisteront à mettre

Plus en détail

COMMENT TRAVAILLER EFFICACEMENT?

COMMENT TRAVAILLER EFFICACEMENT? COMMENT TRAVAILLER EFFICACEMENT? Afin de vous éviter de vains efforts et pour vous épargner de précieuses heures de travail, voici quelques conseils qui guideront votre préparation. Travailler avec régularité

Plus en détail

A. ANALYSE DU SCHEMA DES DONNEES EXISTANT (7 POINTS)

A. ANALYSE DU SCHEMA DES DONNEES EXISTANT (7 POINTS) B T S C G O 2 C O R R I G É D U D E V O I R DOSSIER 2 - ORGANISATION DU SYSTÈME D INFORMATION (P10) A. ANALYSE DU SCHEMA DES DONNEES EXISTANT (7 POINTS) a) Commandes non livrées (2 points) Dans le schéma

Plus en détail

10 Chevaux au Multi 7?

10 Chevaux au Multi 7? La Gazette du Turf Comment Jouer 10 Chevaux au Multi 7? Sans Base Sans Condition!! E L I FAC ULTRA ÉCONOMIQUE! Les astuces pour Gagner plus et plus souvent au Multi! Découvrez comment bien jouer au multi!

Plus en détail

Le modèle de données

Le modèle de données Le modèle de données Introduction : Une fois que l étude des besoins est complétée, deux points importants sont à retenir : Les données du système étudié Les traitements effectués par le système documentaire.

Plus en détail

Information-documentation : fiche de cours n 4. Utiliser le logiciel documentaire BCDI

Information-documentation : fiche de cours n 4. Utiliser le logiciel documentaire BCDI Utiliser le logiciel documentaire BCDI Consigne : ) Lire le cours en surlignant en couleur ce qui est important et faire les exercices au moment où c est demandé dans le cours. ) Mettre un point d interrogation

Plus en détail

Voyage d étude en Europe Dossier de candidature

Voyage d étude en Europe Dossier de candidature Voyage d étude en Europe Dossier de candidature Voici le «dossier de candidature type» à rendre dûment complété à la date indiquée (aucun retard ne sera toléré, un retard engendre la perte de la bourse).

Plus en détail

RÉVISION/SYNTHÈSE BASES DE DONNÉES

RÉVISION/SYNTHÈSE BASES DE DONNÉES RÉVISION/SYNTHÈSE BASES DE DONNÉES CORRIGE - CONCEPTION D UNE BASE DE DONNÉES 1 Base de donnée Élève 1.1 Cahier des charges Dans un lycée proposant des formations cpge, les enseignants souhaitent pouvoir

Plus en détail

Formulaires. Fiches de savoir associées. C.0.a., C.0.b., C.0.c., C.2.1.a., C.2.1.b. et C.2.3.a.

Formulaires. Fiches de savoir associées. C.0.a., C.0.b., C.0.c., C.2.1.a., C.2.1.b. et C.2.3.a. Activité 10 Formulaires Objectif Travailler sur des formulaires : observer le code et modifier l interface (IHM) de l application. Ressource à utiliser Base de données Formation appformation.mdb Fiches

Plus en détail

ESTINATION FORMATION Un aller simple vers le savoir-faire INITIATION A L ANALYSE ET A LA CONCEPTION DE BASE DE DONNEES

ESTINATION FORMATION Un aller simple vers le savoir-faire INITIATION A L ANALYSE ET A LA CONCEPTION DE BASE DE DONNEES ESTINATION FORMATION INITIATION A L ANALYSE ET A LA CONCEPTION DE BASE DE DONNEES AVANT PROPOS Ce support de cours est un outil personnel, il ne constitue pas un guide de référence. C'est un outil pédagogique

Plus en détail

TD n 10 : Ma première Base de Données

TD n 10 : Ma première Base de Données TD n 10 : Ma première Base de Données 4 heures Rédigé par Pascal Delahaye 11 mars 2015 Le but de ce TD est de découvrirles principales fonctions d OpenOffice Base, le systèmede gestion de bases de données

Plus en détail

Projet de Base de données

Projet de Base de données Julien VILLETORTE Licence Informatique Projet de Base de données Année 2007-2008 Professeur : Marinette Savonnet Sommaire I) Introduction II) III) IV) Diagrammes a. Diagramme Use Case b. Diagramme de classes

Plus en détail

Formation PME Comptabilité analytique (ou comptabilité d exploitation)

Formation PME Comptabilité analytique (ou comptabilité d exploitation) Formation PME Comptabilité analytique (ou comptabilité d exploitation) Fit for Business (PME)? Pour plus de détails sur les cycles de formation PME et sur les businesstools, aller sous www.banquecoop.ch/business

Plus en détail

Comment faire croître le trafic de vos Boutiques ALM grâce à une meilleure utilisation de Google?

Comment faire croître le trafic de vos Boutiques ALM grâce à une meilleure utilisation de Google? Comment faire croître le trafic de vos Boutiques ALM grâce à une meilleure utilisation de Google? Préparé par l équipe ALM A l attention de la communauté ALM Novembre 2010 Introduction Comme vous le savez

Plus en détail

Conception de Base de Données Explication sur la Conception de Base de Données

Conception de Base de Données Explication sur la Conception de Base de Données Conception de Base de Données Explication sur la Conception de Base de Données Introduction A la vue de plusieurs questions sur les bases de données, et surtout la conception du schéma de base. En effet,

Plus en détail

BILLETTERIE CCUES France Télécom S.A. Orange S.A. NOTICE D UTILISATION

BILLETTERIE CCUES France Télécom S.A. Orange S.A. NOTICE D UTILISATION BILLETTERIE CCUES France Télécom S.A. Orange S.A. NOTICE D UTILISATION La présente notice a l ambition d être la plus claire et la plus exhaustive possible. Si une question reste en suspens, merci de consulter

Plus en détail

PROFIL D EXPEDITION!: MODE D EMPLOI

PROFIL D EXPEDITION!: MODE D EMPLOI PROFIL D EXPEDITION: MODE D EMPLOI A QUOI ÇA SERT? A VOUS FACILITER LA VIE Lorsque vous mettez en ligne un article vous devez définir les frais de port pour chaque article. Les tarifs de livraison sont

Plus en détail

Le tableur. Table des matières

Le tableur. Table des matières Le tableur Table des matières 1 Présentation 2 1.1 Repèrage des cellules........................... 2 1.2 Édition des cellules............................ 2 1.3 Contenu d une cellule..........................

Plus en détail

Le modèle de données

Le modèle de données Le modèle de données Introduction : Une fois que l étude des besoins est complétée, deux points importants sont à retenir : Les données du système étudié Les traitements effectués par le système documentaire.

Plus en détail

SQL : Dans les articles précédents vous avez acquis

SQL : Dans les articles précédents vous avez acquis Fiche technique SQL : les sous-requêtes Les bases de données sont très utilisées dans les applications Web. La création, l interrogation et la manipulation des données de la base sont réalisées en SQL.

Plus en détail

Thibault Denizet. Introduction à SSIS

Thibault Denizet. Introduction à SSIS Thibault Denizet Introduction à SSIS 2 SSIS - Introduction Sommaire 1 Introduction à SQL Server 2008 Integration services... 3 2 Rappel sur la Business Intelligence... 4 2.1 ETL (Extract, Transform, Load)...

Plus en détail

Pour trouver des articles de revues ou de journaux

Pour trouver des articles de revues ou de journaux Pour trouver des articles de revues ou de journaux Si vous désirez, vous avez l information nécessaire pour une autoformation sur le site internet de la bibliothèque : http://www.clevislauzon.qc.ca/biblio/

Plus en détail

La gestion des doublons

La gestion des doublons fims.informatique@skynet.be 01.10 10.02 N 3 La gestion des doublons Dans la plupart des bases de données, les doublons sont souvent inévitables. Il est parfois complexe de les gérer car les informations

Plus en détail

PERSONNALISEZ VOTRE CLÉ USB

PERSONNALISEZ VOTRE CLÉ USB PERSONNALISEZ VOTRE CLÉ USB PG06 29 octobre 2015 Table des matières 1 Introduction 5 2 Préparer l image 7 2.1 Une icône toute prête :............................... 7 2.2 Convertir une image :................................

Plus en détail

CHAPITRE 1 PREMIERS PAS. Créer un premier projet... 17 Écrire un programme... 18 Compiler, exécuter... 20 Mieux comprendre... 22

CHAPITRE 1 PREMIERS PAS. Créer un premier projet... 17 Écrire un programme... 18 Compiler, exécuter... 20 Mieux comprendre... 22 CHAPITRE 1 PREMIERS PAS Créer un premier projet... 17 Écrire un programme... 18 Compiler, exécuter... 20 Mieux comprendre... 22 15 1.1. Créer un premier projet Pour commencer, lancez Visual Basic Express.

Plus en détail

Crésus-facturation multilingue. Dès version 3.4

Crésus-facturation multilingue. Dès version 3.4 Crésus-facturation multilingue Dès version 3.4 2 Crésus-facturation multi-lingue 1 Introduction Comment faire des factures multilingues? Qu'est ce qu'une facturation multilingue? Pour le logiciel Crésus-facturation,

Plus en détail

CUEEP Département Mathématiques E 821 : Problèmes du premier degré 1/27

CUEEP Département Mathématiques E 821 : Problèmes du premier degré 1/27 Problèmes du premier degré à une ou deux inconnues Rappel Méthodologique Problèmes qui se ramènent à une équation à une inconnue Soit l énoncé suivant : Monsieur Duval a 4 fois l âge de son garçon et sa

Plus en détail

KPI (Key Performance Indicator) dans MOSS

KPI (Key Performance Indicator) dans MOSS KPI (Key Performance Indicator) dans MOSS Introduction Un KPI (Key Performance Indicator), Indicateur de Performance ou Indicateur Clé est un concept permettant de présenter à un utilisateur une information

Plus en détail

Gestion des nomenclatures commerciales... 2 Nomenclatures Commerciales Fixes... Définition d une NCF... 3 Mise en œuvre d une NCF...

Gestion des nomenclatures commerciales... 2 Nomenclatures Commerciales Fixes... Définition d une NCF... 3 Mise en œuvre d une NCF... Sommaire Gestion des nomenclatures commerciales... 2 Nomenclatures Commerciales Fixes... 3 Définition d une NCF... 3 Mise en œuvre d une NCF... 5 Nomenclatures Commerciales Variables... 6 Définition d

Plus en détail

Questions fréquemment posées par les candidats externes

Questions fréquemment posées par les candidats externes Questions fréquemment posées par les candidats externes 1. Comment puis-je créer un compte? 2. Puis-je postuler pour plus qu un poste à la fois? 3. Puis-je poser ma candidature en ligne même si le poste

Plus en détail

Guide de l utilisateur du portail

Guide de l utilisateur du portail Cette version du guide a été conçue expressément pour la phase d essai public du portail. Ne vous en servez pas après le 15 octobre 2015. Guide de l utilisateur du portail Version 0.92 septembre 29, 2015

Plus en détail

Chapitre 6 Les sous-requêtes

Chapitre 6 Les sous-requêtes Chapitre 6 Les sous-requêtes Une caractéristique très puissante SQL est la possibilité d imbriquer une requête SQL (SELECT) dans une autre. En effet, nous pouvons utiliser le résultat d une requête pour

Plus en détail

Concours National d Informatique. Sujet de demi-finale Montpellier et Toulouse

Concours National d Informatique. Sujet de demi-finale Montpellier et Toulouse Concours National d Informatique Sujet de demi-finale Montpellier et Toulouse 28 février 2009 Poule de lard 1 Préambule Bienvenue à Prologin. Ce sujet est l épreuve écrite d algorithmique et constitue

Plus en détail

Guide d utilisation des fichiers bonus accompagnant le guide «L Argent est une science exacte»

Guide d utilisation des fichiers bonus accompagnant le guide «L Argent est une science exacte» Guide d utilisation des fichiers bonus accompagnant le guide «L Argent est une science exacte» - Fichier «Gestion main de fer» Cet outil, à utiliser chaque semaine, permet de réaliser une synthèse de l

Plus en détail

Deux exemples de paragraphes, donnés en contre-point l un de l autre :

Deux exemples de paragraphes, donnés en contre-point l un de l autre : Un exemple d utilisation des TICE en classe : Correction de devoir appuyée sur la projection au TBI de paragraphes écrits par les élèves. Outils informatiques utilisés : - ordinateur et scanner à la maison

Plus en détail

La recherche d'information sur Internet

La recherche d'information sur Internet La recherche d'information sur Internet Compétence du socle : Je sais utiliser les fonctions principales d'un outil de recherche sur le Web (moteur de recherche, annuaire...) CDI du collège Léon Cazeneuve

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE

GUIDE METHODOLOGIQUE GUIDE METHODOLOGIQUE Comment apprendre une leçon, préparer un exposé, réviser son brevet, préparer les contrôles Parents : comment aider votre enfant dans ses devoirs Collège François PONSARD Vienne Ministère

Plus en détail

Réussir un exercice de Maths sans stresser en 6 étapes!

Réussir un exercice de Maths sans stresser en 6 étapes! Réussir un exercice de Maths sans stresser en 6 étapes! Dans ce document cadeau, je te montre comment résoudre un exercice de mathématique en suivant une méthode donnée. Grâce à cette méthode, tu ne te

Plus en détail

Partie I : Créer la base de données. Année universitaire 2008/2009 Master 1 SIIO Projet Introduction au Décisionnel, Oracle

Partie I : Créer la base de données. Année universitaire 2008/2009 Master 1 SIIO Projet Introduction au Décisionnel, Oracle Année universitaire 2008/2009 Master 1 SIIO Projet Introduction au Décisionnel, Oracle Ce projet comporte trois parties sur les thèmes suivants : création de base de donnée, requêtes SQL, mise en œuvre

Plus en détail

Utiliser le réseau des écoles de Strasbourg (Windows 7)

Utiliser le réseau des écoles de Strasbourg (Windows 7) Utiliser le réseau des écoles de Strasbourg (Windows 7) Comment distribuer un travail aux élèves Comment le récupérer Comment organiser les dossiers partagés Un document type à distribuer Nous allons prendre

Plus en détail

Tutoriel Plateforme Moodle Utiliser l activité Dépôt de devoirs

Tutoriel Plateforme Moodle Utiliser l activité Dépôt de devoirs Tutoriel Plateforme Moodle Utiliser l activité Dépôt de devoirs La plateforme Moodle propose une activité très utile, celle de dépôt de devoirs par les étudiants directement dans un espace partagé dans

Plus en détail

Création d un catalogue en ligne

Création d un catalogue en ligne 5 Création d un catalogue en ligne Au sommaire de ce chapitre Fonctionnement théorique Définition de jeux d enregistrements Insertion de contenu dynamique Aperçu des données Finalisation de la page de

Plus en détail

Probabilités Loi binomiale Exercices corrigés

Probabilités Loi binomiale Exercices corrigés Probabilités Loi binomiale Exercices corrigés Sont abordés dans cette fiche : (cliquez sur l exercice pour un accès direct) Exercice 1 : épreuve de Bernoulli Exercice 2 : loi de Bernoulli de paramètre

Plus en détail

Exercice 3: SQL. En vous aidant du modèle relationnel ci-dessus, vous écrirez les requêtes suivantes:

Exercice 3: SQL. En vous aidant du modèle relationnel ci-dessus, vous écrirez les requêtes suivantes: Exercice 3: SQL CLASSE (num_classe, nom_classe) Clé primaire: num_classe ETUDIANT ( num_et, nom_et, prenom_et, date_naiss_et, id_classe) Clé primaire: num_et Clé étrangère: id_classe faisant références

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Université Paris 13 TP Base de données Année 2008-2009 Institut Galilée feuille 2 : requêtes SQL INFO1

Université Paris 13 TP Base de données Année 2008-2009 Institut Galilée feuille 2 : requêtes SQL INFO1 Université Paris 13 TP Base de données Année 2008-2009 Institut Galilée feuille 2 : requêtes SQL INFO1 Exercice 1 : requêtes simples Pour traiter de la vente par correspondance on considère la modélisation

Plus en détail

TP Bases de données réparties

TP Bases de données réparties page 1 TP Bases de données réparties requêtes réparties Version corrigée Auteur : Hubert Naacke, révision 5 mars 2003 Mots-clés: bases de données réparties, fragmentation, schéma de placement, lien, jointure

Plus en détail

Applications orientées données (NSY135)

Applications orientées données (NSY135) Applications orientées données (NSY135) 12 Optimisation des lectures Auteurs: Raphaël Fournier-S niehotta et Philippe Rigaux (philippe.rigaux@cnam.fr,fournier@cnam.fr) Département d informatique Conservatoire

Plus en détail

Le poste de travail, les dossiers et les fichiers

Le poste de travail, les dossiers et les fichiers 0 Le poste de travail, les dossiers et les fichiers Dans Windows, tous les programmes, tous les dossiers et tous les documents sont accessibles depuis le Poste de travail.. Le poste de travail. Pour ouvrir

Plus en détail

Vos remarques / suggestions

Vos remarques / suggestions Présentation de Picasa Picasa est le logiciel de gestion d'album photo proposé par Google, il est gratuit. Google vous propose deux versions : un logiciel à installer sur l'ordinateur et un module Internet

Plus en détail

NOTICE HOTEL DU système sterel ET DU système THE french TOUCH

NOTICE HOTEL DU système sterel ET DU système THE french TOUCH Siège Social : Technoparc EPSILON RD 100 83700 SAINT RAPHAEL Tél. (33) 04 98 11 45 90 Fax (33) 04 98 11 45 70 E. mail France : info@cashsystemes.com Web : www.cashsystemes.com NOTICE HOTEL DU système sterel

Plus en détail

OI40: bases de données, TP 2

OI40: bases de données, TP 2 OI40: bases de données, TP 2 Frédéric Lassabe October 26, 2010 Ce TP requiert d avoir bien compris le TP précédent. 1 Sujet Lors de ce TP, il sera question d améliorer la base de données du TP précédent.

Plus en détail

SAS BI DASHBOARD 4.3 : POUR LE MEILLEUR ET POUR LE FILTRE

SAS BI DASHBOARD 4.3 : POUR LE MEILLEUR ET POUR LE FILTRE SAS BI DASHBOARD 4.3 : POUR LE MEILLEUR ET POUR LE FILTRE En tant qu outils d aide à la décision, les tableaux de bord doivent répondre rapidement. Pour participer à cet effort de réactivité en termes

Plus en détail

Comment implémenter un modèle entité-association dans une machine?

Comment implémenter un modèle entité-association dans une machine? Chapitre 3 : Le modèle logique des données Introduction Comment implémenter un modèle entité-association dans une machine? Comment représenter une association? Comment représenter une entité? Il faut donc

Plus en détail

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression.

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression. Roland CHARNAY, professeur honoraire de mathématiques en IUFM, chercheur associé à l'inrp «Apprentissage des tables : quelques étapes du CE1 au CM2» Roland Charnay pose un certain nombre de points de repères

Plus en détail