BAROMÈTRE TIC. e-tourisme. CITOYENS ENTREPRISES e-commerce L'USAGE DES TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION EN WALLONIE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BAROMÈTRE TIC. e-tourisme. CITOYENS ENTREPRISES e-commerce L'USAGE DES TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION EN WALLONIE"

Transcription

1 c e c BAROMÈTRE TIC t 2014 L'USAGE DES TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION EN WALLONIE CITOYENS ENTREPRISES e-commerce e-tourisme

2 2

3 é Edito Édito Citoyens, entreprises, sites d'e-commerce et e-tourisme sont au rendez-vous du baromètre TIC 2014 de l'awt. Mais ce baromètre intervient aussi à un moment déterminant pour l'awt Intensité digitale, ouverture des données et plateforme ICT Intensité digitale Le baromètre de l'awt est le rendez-vous annuel et incontournable pour mesurer l'intensité digitale de la Wallonie. Depuis plus de 10 ans, il permet de suivre et d'analyser les niveaux d'équipement et usages TIC, de façon annuelle pour les citoyens et les entreprises, et environ une fois tous les 3 ans pour des secteurs spécifiques, tels que l'éducation, le tourisme, la santé, les communes ou encore les TIC. Avec le travail réalisé par l'observatoire TIC de l'awt, la Wallonie se positionne comme une véritable référence en matière de mesure de l'intensité digitale régionale en Europe. Mais à côté des constats et de leur analyse, le baromètre TIC va évidemment plus loin en proposant systématiquement des recommandations d'action à destination des acteurs euxmêmes, des fédérations professionnelles ou associations sectorielles, et bien sûr des autorités publiques, avec au premier rang d'entre elles le Gouvernement Wallon. Ainsi, l'étude consacrée l'année dernière à la place des TIC à l'école a servi d'électrochoc pour relancer une politique intégrée et volontariste en faveur de l'école numérique. Cette politique peut s'appuyer de manière déterminante sur les axes stratégiques et recommandations précises proposées par l'awt. Il en va de même avec les enquêtes relatives aux sites Web communaux. Malgré des résultats parfois interpellants, la réaction de la majorité des communes a été très proactive. De nombreuses entités ont ainsi lancé leurs appels d'offres pour un nouveau site Web, en tenant compte des rapports individualisés fournis par l'awt. Enfin, lors de la rédaction du Master Plan TIC du Gouvernement wallon, le choix des axes prioritaires d'action a largement été influencé par les recommandations successives proposées par l'awt, comme par exemple la nécessité de structurer le secteur TIC wallon et d'inscrire son développement au cœur d'une plateforme de services intégrée pour la Wallonie. Ouverture des données Le véritable tsunami digital auquel nous assistons aujourd'hui ne s'arrêtera pas aux portes des services publics. Ceux-ci sont désormais confrontés à une nouvelle forme de concurrence directement issue de l'empowerment digital des citoyens et des entreprises. Les usagers revendiquent aujourd'hui un rôle actif dans l'usage et la définition même des services publics. Cela passe notamment par l'ouverture des données publiques, l'open Data, dont l'europe a d'ailleurs fait une priorité. A terme, l'open Data sera le standard de mise à disposition des données et informations du secteur public. Fidèle à sa volonté d'anticiper les tendances et de proposer des modèles d'usages opérationnels, l'awt a lancé en 2013 le site "opendata.awt.be" pour mettre à disposition des utilisateurs un maximum de jeux de données issus des services publics en Wallonie. Dans la foulée, l'agence a restructuré la majorité des données émanant de ses baromètres pour les proposer en format ouvert. Les utilisateurs peuvent en outre sélectionner les types de données et les croiser avec un certain nombre de critères. Ils peuvent également utiliser les Web Services et API (Application Programming Interface) mis à leur disposition. Plateforme ICT Pourtant, vous lisez le dernier baromètre de... l'agence Wallonne des Télécommunications marque en effet la transformation de l'awt en AWTIC, Agence Wallonne des Technologies de l'information et de la Communication. Il ne s'agit pas d'un simple changement de nom. L'AWTIC entend incarner un véritable projet de rupture, ambitieux et fédérateur. Les missions attribuées à l'awtic prolongent, mais surtout amplifient et élargissent celles de l'awt. Elles traduisent surtout les axes technologiques et les axes d'action prioritaires du Master Plan TIC du Gouvernement wallon. Elles valident également la nécessité de mettre en œuvre une véritable plateforme ICT pour la Wallonie. Lieu de veille, de définition et de développement pour le digital en Wallonie, elle reposera sur le socle physique et virtuel de l'awtic, de ses partenaires et des acteurs de l'écosystème TIC de la Wallonie. Le futur baromètre TIC de l'awtic s'inscrira dans cette logique de plateforme, avec des accents plus sectoriels, ouverts et qualitatifs. L'équipe de l'awt...ic 3 Baromètre TIC 2014 L usage des Technologies de l Information et de la Communication en Wallonie

4 4

5 s Edito Sommaire Citoyens Équipements TIC des ménages wallons Citoyens Usages TIC des Wallons Citoyens Les Wallons et leurs usages de l'e-commerce Citoyens Dispositifs de lutte contre la fracture numérique. EPN et PMTIC Entreprises Équipement TIC des entreprises wallonnes Entreprises Usages TIC des entreprises wallonnes Entreprises L'e-commerce en Wallonie Sites d'e-commerce Qualité et conformité des sites d'e-commerce wallons e-tourisme Usages et équipements TIC dans le secteur du tourisme en Wallonie 22 Recommandations de l'awt Méthodologie du baromètre TIC de l'awt Baromètre TIC 2014 L usage des Technologies de l Information et de la Communication en Wallonie

6 c Citoyens Équipements TIC des ménages wallons 90 % des ménages connectés sont satisfaits de leur connexion Internet Citoyens 6 Plus de 4 ménages sur 5 ont connecté leur domicile à Internet. Les tablettes tactiles et les smartphones sont de plus en plus utilisés comme terminaux d'accès à Internet au domicile. Les équipements pour visionner des films ou la télévision en numérique sont également en croissance Plus de 4 ménages sur 5 sont connectés à Internet 82% des ménages ont aujourd'hui connecté leur domicile à Internet. Sous l'angle des citoyens, ce sont 80% des Wallons de 15 ans et plus qui ont accès à Internet à leur domicile, soit 4 Wallons sur 5. Offres groupées Internet-Télévision-Téléphonie. La "mobilité" en hausse 83% 71% des ménages wallons possèdent une ligne fixe. Le raccordement à la télédistribution concerne plus de deux tiers des foyers, soit 69%. de ménages sont équipés d'offres groupées (packages proposés par les opérateurs, comprenant au moins deux abonnements parmi les éléments suivants: l'internet, la télévision et la téléphonie fixe et/ou mobile). Parmi les éléments compris dans ces offres groupées, on retiendra surtout l'évolution significative de la souscription à la téléphonie mobile : +5 points de ménages abonnés en Services compris dans l'offre groupée Taux de ménages abonnés 2012 Taux de ménages abonnés 2013 Taux global de ménages wallons 2013 Téléphonie fixe 87% 89% 62% Internet 90% 88% 61% Télévision 88% 87% 61% Téléphonie mobile 16% 21% 15% Internet mobile 11% 13% 9% Taux de ménages abonnés en fonction des services compris dans les offres groupées en 2012 et 2013 Succès des tablettes tactiles et des équipements HD Dans l'ensemble des familles wallonnes, la télévision (tous modèles) et l'ordinateur sont les équipements les plus couramment possédés par les ménages. 72% des ménages wallons disposent désormais d'équipements pour recevoir la télévision numérique, soit 4 ménages connectés à Internet sur 5. La palme de l'évolution la plus spectaculaire revient toutefois aux tablettes tactiles. En 2013, les tablettes sont présentes dans plus d'un quart des ménages, soit un tiers des ménages connectés à Internet (en 2012, il s'agissait de 1 ménage connecté à Internet sur 5). Équipements au domicile Taux de ménages connectés à Internet Taux de ménages Télévision (tous modèles) 98% 97% Ordinateur (fixe ou portable) 97% 80% Décodeur pour la TV numérique 79% 72% Télévision à écran plat 76% 72% WiFi 83% 68% Lecteur HD et Blu-ray 57% 53% Console de jeux 39% 33% Tablette tactile 34% 28% Liseuse numérique 6% 5% Taux de pénétration des équipements TIC au sein des ménages wallons en 2013 Cette année, pour la première fois depuis que l'awt analyse ces données (2001), le taux de ménages ayant connecté leur domicile à Internet (82%) est supérieur au taux de ménages possédant un ordinateur fixe ou portable (80%).

7 c Citoyens Usages TIC des Wallons 92 % des internautes utilisent Internet à leur domicile 80% des Wallons sont internautes. Ils font surtout usage de l' , des moteurs de recherche, des réseaux sociaux, de l'e-banking et de l'e-commerce. Un quart des Wallons ont adopté l'usage d'internet sur smartphone. Certaines catégories de population restent vulnérables et sont en situation de fracture numérique d'accès ou d'usage 1 Wallon sur 5 cherche des infos sur le Web via l'internet mobile 90% 25% des Wallons possèdent un téléphone mobile. des Wallons disposent d'un smartphone pouvant se connecter à Internet (soit 27% des personnes équipées d'un GSM). En 2013, les Wallons continuent d'utiliser principalement leur GSM pour passer des appels et envoyer des SMS. Actions effectuées avec le mobile Wallons ayant un GSM en 2013 Ensemble de la population wallonne Emettre des appels 99% 89% Envoyer des SMS 92% 83% Prendre des photos 37% 33% Consulter des sites sur Internet 20% 18% Ecouter de la musique 21% 19% Envoyer ou consulter des s 18% 16% Regarder des vidéos téléchargées 14% 13% Acheter ou payer via des SMS 2% 2% Acheter ou payer via Internet 2% 2% Usages du GSM par les Wallons en 2013 Un Wallon sur cinq, soit 4 surfeurs via mobile sur 5, cherche des informations sur le Web via son smartphone. Parmi les 24% de Wallons qui accèdent à Internet sur leur smartphone, on note que : 79% font des recherches sur Google ou un autre moteur de recherche, 47% consultent ou gèrent leurs réseaux sociaux de type Facebook ou Google+, 29% consultent des journaux ou des sites d'actualité, 28% utilisent une messagerie instantanée (de type WhatsApp, Skype, Messenger, etc.), 26% accèdent à leur banque en ligne, 23% consultent ou gèrent des documents en ligne, 21% utilisent des outils de géolocalisation, 15% font des achats en ligne, 12% utilisent des jeux en ligne, 9% utilisent Twitter. 80% des Wallons sont internautes 80% des Wallons ont utilisé Internet en Ce taux plafonne depuis L'usage global n'augmente donc pas. Toutefois, quand le taux d'internautes reste stable, on constate en général une diversification et une intensification des usages du Web. 70% de Wallons font un usage intense d'internet. 23% 34% 45% 54% 10% 62% 70% 66% 9% 7% 6% 10% 45% 7% 6% 5% 20% 40% 60% 80% 100% Taux d'internautes wallons depuis 2002 et dernier usage déclaré d'internet au moment de l'interview 54% 6% 7% 4% 8% 5% 65% 71% 80% 79% 78% Hier ou aujourd'hui Cette semaine Ce mois Ce trimestre Cette année 7 Baromètre TIC 2014 L usage des Technologies de l Information et de la Communication en Wallonie

8 34 % 59 des internautes % 41 des Wallons % des Wallons lisent des articles de journaux en ligne ne pourraient plus se passer d'internet cherchent des itinéraires ou des plans de ville sur Internet Citoyens 8 Usages Web préférés. , recherche d'infos, e-gov, réseaux sociaux, e-banking et achats en ligne Bien que son niveau d'usage n'ait plus augmenté depuis 2010, l'application Web la plus utilisée reste le courrier électronique ( ). Usages des différentes applications Internet Internautes Population Lire ou envoyer des s 85% 68% Rechercher des informations sur l'actualité 67% 53% Visiter des sites Web administratifs 65% 48% Participer à des réseaux sociaux ou professionnels 61% 48% Effectuer des opérations bancaires 57% 45% Faire des achats ou de la vente sur Internet 53% 42% Visionner des vidéos en ligne 32% 26% Télécharger de la musique ou des vidéos 20% 16% Rechercher un emploi ou déposer un CV 16% 13% Suivre des cours en ligne (e-learning) 6% 5% Taux d'usages des différentes applications Internet par les Wallons en Voir tableau complet dans la partie Usages TIC des Citoyens sur À voir également sur awt.be/barometre Smartphones et tablettes pour l'accès Internet à domicile Motifs du non-équipement des ménages Plus de chiffres sur les usages Web des citoyens Accès aux sites e-gouvernement et réseaux sociaux École numérique. 4 ménages sur 5 avec enfants scolarisés ont besoin des TIC pour les devoirs 23% des ménages wallons, soit 80% des familles avec enfants scolarisés, déclarent que leurs enfants ont eu besoin d'utiliser des technologies à domicile pour leurs travaux scolaires. Technologies utilisées à la maison pour les devoirs scolaires Ménages avec enfants scolarisés Ménages wallons Ordinateur 77% 22% Internet 67% 19% Imprimante 66% 19% Aucun équipement n'a été nécessaire 20% 6% TIC utilisées à la maison pour l'école dans les ménages avec enfants scolarisés en % des Wallons sont toujours en situation de fracture numérique d'accès Le profil des non internautes rappelle toujours à quel point certaines catégories de population sont vulnérables quant à l'adoption et/ou l'usage des technologies comme l'ordinateur et Internet. Il est composé notamment de: 64% de femmes et 36% d'hommes, 80% de personnes d'au moins 45 ans, 53% de seniors de 65 ans et plus, 68% de retraités ou d'inactifs, 47% de personnes ayant un niveau d'études primaires ou sans diplôme.

9 c Citoyens Les Wallons et leurs usages de l'e-commerce 3 % des Wallons effectuent des achats en ligne depuis leur smartphone 42% des Wallons utilisent l'e-commerce. Les achats en ligne sont appréciés pour le gain de temps, les prix avantageux et les facilités de livraison. Les citoyens devraient être mieux formés ou informés sur la manière d'effectuer des paiements totalement sécurisés de leurs commandes en ligne 42% des Wallons font des achats ou de la vente en ligne 40% 16% 2% des Wallons, soit 50% des internautes, ont acheté des produits ou des services en ligne en Ce sont les e-consommateurs. des Wallons, soit 20% des internautes, on réalisé des ventes en ligne via des sites d'enchères (ou analogues). des Wallons, soit 3% des internautes, ont uniquement fait de la vente en ligne sans faire d'achat en ligne. Habillement et voyages au top des commandes sur Internet Concernant les catégories de produits achetés par le plus grand nombre d'internautes, on retrouve depuis 2010 les 6 mêmes types d'achats au top du classement : l'habillement, les voyages et locations de vacances, les livres ou magazines, la billetterie en ligne pour des concerts ou spectacles, ou les moyens de transport, le matériel informatique, les loisirs multimédias (DVD, CD de musique). Gain de temps, prix avantageux et facilités de livraison font le succès de l'e-commerce Les Wallons qui privilégient ces commandes sur Internet plutôt que dans des commerces physiques sont d'abord séduits par le gain de temps et de déplacements que cela apporte de faire ses achats en ligne, et par les prix ou les réductions avantageux proposés sur Internet. Raisons de la préférence pour l'achat en ligne E-consommateurs wallons Population wallonne Gain de temps - pas besoin de se déplacer - facilité 55% 20% Prix avantageux ou réductions 50% 19% Livraison à domicile, à une adresse choisie ou dépôt à proximité 22% 8% Possibilité d'acheter 24 heures sur 24 22% 8% Produit rare ou difficile à trouver 19% 7% Livraison et retour gratuits 17% 6% Présence d'un catalogue en ligne (facilitant les recherches de produits) 14% 5% Présence de renseignements ou d'avis de consommateurs 10% 4% Possibilité de retour des articles dans un délai de 14 jours 10% 4% Aucune raison particulière 3% 1% Motivations des Wallons pour l'achat en ligne en % des e-consommateurs sont satisfaits de leurs achats en ligne L'insatisfaction est plutôt l'exception. Elle est d'ailleurs liée à une ou deux mauvaises expériences sur l'ensemble des achats que les personnes ont réalisés sur Internet. 52% des e-consommateurs n'abandonnent pas leur achat face à une page de paiement en ligne non sécurisée 21% des Wallons, soit plus de la moitié des e-consommateurs, ne sont pas découragés par une page de paiement en ligne non sécurisée (pas de HTTPS dans l'adresse URL). C'est interpelant : cela veut dire que plus d'1 Wallon sur 5 s'expose à des dangers de fraude ou d'arnaque devant un e-commerçant qui n'a pas mis en place toutes les garanties souhaitables pour sécuriser la transaction. 9 Baromètre TIC 2014 L usage des Technologies de l Information et de la Communication en Wallonie

10 c Citoyens Dispositifs de lutte contre la fracture numérique. EPN et PMTIC Citoyens 10 20% EPN et PMTIC sont deux dispositifs de lutte contre les fractures numériques. Depuis près de 10 ans, ils mettent à disposition des lieux d'expérimentation et de partage des compétences numériques adaptés aux besoins des publics les plus fragiles des Wallons de 15 ans et plus n'utilisent jamais personnellement Internet, même si près d'un cinquième d'entre eux s'en servent en faisant faire des recherches et consultations via un "proxy", un parent ou des amis. Ce qui leur permet ainsi de bénéficier (partiellement) des services d'internet sans pour autant manipuler eux-mêmes l'ordinateur. Ce sont pour l'essentiel des personnes âgées de plus de 60 ans. Ces non-utilisateurs constituent ce qu'il est convenu d'appeler les personnes en fracture numérique de premier niveau. Par ailleurs, si 80% des Wallons ont utilisé Internet au moins une fois au cours de l'année 2013, on constate que tous, et de loin, n'ont pas recours à l'entièreté des ressources disponibles. Pour ne citer que quelques indicateurs clés: 68% ont utilisé le courrier électronique; 45% ont effectué des opérations bancaires; 25% ont publié des informations sur le Web; 5% ont suivi un cours en ligne. Même si tout le monde n'a pas besoin de tous ces services, de nombreuses études ont montré qu'un second niveau de fracture numérique menace une partie importante, mais très difficilement mesurable, de la population. C'est la fracture d'usage, c'est-à-dire l'incapacité à exploiter toutes les ressources numériques disponibles pour assurer son propre développement et épanouissement. Depuis près de 10 ans, la Wallonie a mis deux dispositifs en place en vue de lutter contre ces deux formes de fracture numérique. Ce sont, d'une part, le réseau des EPN ou Espaces Publics Numériques et, d'autre part, le PMTIC (Plan Mobilisateur des Technologies de l'information et de la Communication). Réseau des Espaces Publics Numériques (EPN) Un "Espace Public Numérique" est un lieu ouvert au public, à vocation non lucrative, proposant un programme d'accès, d'initiation et d'accompagnement aux technologies de l'information. Décidé le 2 décembre 2004 par le Gouvernement wallon, le plan de développement des EPN dans les communes wallonnes vise à renforcer l'accessibilité de tous aux outils de la société de l'information. Depuis lors, plusieurs appels à projets ont permis de soutenir la création des EPN et de favoriser le développement d'actions de terrain en leur sein. Depuis 2006, le Centre de compétence Technofutur TIC assure l'animation d'un Centre de ressources des EPN qui a tissé entre eux un véritable réseau de compétences, d'échanges et de partage. De l'enquête menée par Technofutur TIC auprès des animateurs des EPN début 2014, il ressort que le réseau compte aujourd'hui 140 EPN labellisés, répartis dans 98 communes (sur 262). Toutefois, il faut regretter que 8 EPN sont " de facto " fermés, essentiellement parce que la structure qui les accueillait (souvent la commune ou le CPAS) ne peut plus en financer l animation ou proposer un contrat suffisamment stable à l'animateur. Le réseau compte donc 132 EPN actifs en EPN sont mobiles, soit dans un véhicule, soit en disposant d'ordinateurs portables, ce qui permet de toucher une plus large population, particulièrement dans les zones rurales. Ces équipements mobiles (14) viennent souvent en complément d'un EPN fixe dans un bâtiment. En moyenne, chaque EPN met à disposition 10 ordinateurs pour une surface d'accueil de 70m 2 et est ouvert au public 25h par semaine. 44% d'entre eux sont également accessibles au moins une fois en soirée et 35% le week-end. Cet accès est totalement gratuit dans 66% des EPN. 270 animateurs et porteurs de projets se relaient au service des visiteurs pour les accompagner dans leur découverte et utilisation des TIC pendant 40% des heures d'ouverture. Le reste du temps, l'accès est libre. Au total, l'ensemble des EPN comptabilise pas moins de accès au cours de l'année % des EPN ont créé leur propre site Web et 47% ont une page Facebook, tandis que 15% sont également actifs via un compte Twitter. L'ensemble forme un véritable réseau interactif, puisque 40% des EPN collaborent entre eux, en surplus des activités pilotées par Technofutur TIC. 32% sont aussi opérateurs PMTIC. (Source : Technofutur-TIC)

11 Plan Mobilisateur des Technologies de l'information et de la Communication (PMTIC) Le PMTIC est un dispositif créé par le décret du Parlement wallon du 3 février 2005, puis modifié par le décret du 20 février 2014, et visant à sensibiliser et former aux TIC un public de demandeurs d'emploi peu familiarisé avec l'informatique. Il s'adresse donc prioritairement aux chômeurs complets indemnisés et aux bénéficiaires du revenu d'intégration sociale ou de l'aide sociale, et vise spécifiquement les personnes qui ont un faible niveau de formation (maximum un diplôme de l'enseignement secondaire technique ou professionnel ou de l'enseignement général inférieur), ainsi que les demandeurs d'emploi de plus de quarante ans (sans restriction de diplôme). Le dispositif s'appuie sur les organismes de proximité, généralement des ASBL à vocation sociale, qui ont leur siège d'activité en Région wallonne de langue française, et qui disposent de ressources techniques (locaux, équipement TIC) et pédagogiques (formateurs expérimentés) qui ont pu être validées par un agrément délivré par une commission ad hoc. Un suivi et une animation pédagogiques sont assurés par un expert désigné par le Gouvernement. Ce rôle a jusqu'à présent été assuré par le Laboratoire de Soutien à l'enseignement Télématique (LabSET) de l'université de Liège. Pour l'année 2013, 83 opérateurs étaient agréés mais dans les faits seulement 79 d'entre eux ont réellement organisé des formations au cours de cette année; ils étaient 75 sur 82 en Ces opérateurs ont dispensé heures de formations en 2013 contre pour un total de bénéficiaires en Le budget alloué annuellement était de euros en 2013 et de euros en 2012 (Source : Direction Générale Opérationnelle de l'economie, de l'emploi et de la Recherche du SPW). 11 Baromètre TIC 2014 L usage des Technologies de l Information et de la Communication en Wallonie

12 Entreprises 12 e Entreprises Équipement TIC des entreprises wallonnes 96% des PME/GE sont connectées à Internet (+1). 68% d'entre elles disposent d'un site Web (+3). Les connexions mobiles à Internet, quant à elles, progressent encore de 3 points par rapport au dernier baromètre Indicateurs clés de la pénétration des TIC Indicateurs clés de la pénétration TIC TPE PME GE Au moins un ordinateur 90% 97% 100% 90% 92% 92% Connexion à Internet 86% 96% 100% 87% 83% 82% Sites Web 31% 68% 97% 33% 32% 34% Connexion mobile à Internet 31% 41% 82% 32% 29% 19% Présence d'un CRM 10% 26% 41% 11% 7% 7% Présence d'un SCM 10% 25% 57% 10% 7% 8% Présence d'edi (hors Web EDI) 6% 17% 52% 6% 5% 4% Présence d'un ERP 9% 38% 66% 11% 6% 3% Nombre moyen d'ordinateurs par travailleur (tablettes comprises) 1, ,86 0,92 0,86 Indicateurs clés de la pénétration des TIC au sein des entreprises wallonnes en 2013 (ensemble des entreprises ayant un siège social en Wallonie) 10% environ des entreprises wallonnes ne disposent d'aucun ordinateur, quel qu'en soit le type. Il s'agit presque exclusivement d'indépendants et de TPE appartenant à des secteurs peu technophiles tels que l'agriculture, le commerce de détail, les cafés-restaurants, etc. Progression de la connexion à Internet, des usages mobiles et de l'équipement progiciel Les connexions mobiles à Internet font une nouvelle progression de 3 points en un an, alors qu'elles avaient déjà fait un bond de 10 points entre 2011 et On constate également une progression de l'équipement progiciel des entreprises wallonnes (ERP, EDI, CRM, SCM) supérieure à la marge d'erreur qui confirme une professionnalisation et une centralisation de la gestion d'entreprise à l'aide d'outils informatiques, et ce, même dans les secteurs tertiaires (immobilier, santé, services aux entreprises, etc.) habituellement moins utilisateurs de progiciels que les industries, les finances, les TIC, le transport ou encore la distribution. Cette progression est confirmée par les taux de CRM et d'erp consommés en mode SaaS qui sont respectivement de 11% et de 8%. L'évolution de l'offre de progiciels en mode SaaS simplifie et démocratise l'accès à ces outils informatiques de gestion. Connexion à Internet 87% des entreprises wallonnes sont connectées à Internet contre 83% fin 2012, soit une hausse de 4 points en un an. Hors TPE, le taux de connexion plafonne à 96%, tandis que le taux de connexion individuelle des travailleurs à Internet a atteint le seuil symbolique de 0,5. Les connexions à Internet des entreprises wallonnes restent dominées par les technologies DSL, et en particulier par l'adsl qui, à lui seul, représente 83% des connexions. Les connexions à très haut débit (fibre optique et ligne louée) restent réservées aux plus grandes structures, vu leur coût. Par ailleurs, 14% d'entreprises, uniquement des TPE, ont pour seule connexion une connexion mobile à Internet. Enfin, il subsiste encore 4% de connexions à bas débit en ISDN, ce qui est regrettable dans un environnement professionnel.

13 68 % des PME/GE wallonnes sont dotées d'un site Web (+3) Sites Web 33% des entreprises wallonnes disposent désormais d'un site Web. Ce taux concerne les entreprises de toutes tailles et de tous secteurs confondus ayant un siège social en Wallonie. Le taux d équipement en site Web progresse d'un petit point par rapport à 2012, en raison de l'amélioration du taux de sites Web parmi les PME/GE qui grimpe de 65% à 68%. 65% des entreprises dotées d'un site Web attribuent moins de 10% de leur chiffre d'affaires à leur site Web. De plus, 70% (-3 par rapport à 2012) des sites d'entreprises wallonnes n'existent que dans une seule langue. Donc, malgré un bon taux d'équipement des entreprises wallonnes en site Web, on déplore une intégration insuffisante de celui-ci dans la stratégie de vente (à l'international) de l'entreprise. 24% des entreprises dotées d'un site Web ont également mis en place un extranet pour 5% leurs clients et/ou leurs partenaires (fournisseurs et donneurs d'ordres). Les sites Web "mobiles", c'est-à-dire proposant une version spécifiquement adaptée aux smartphones et tablettes, sont l'exception qui confirme la règle (3%) dans les entreprises 14% wallonnes, tandis qu'à peine 13% des sites proposent une ou des adaptations pour faciliter la consultation via les terminaux À voir également sur awt.be/barometre Le cloud computing a le vent en poupe Téléphonie fixe et mobile des entreprises wallonnes Mesure du ROI du site Web Contenus présents sur les sites Web des entreprises wallonnes Modes de création des sites Web des entreprises wallonnes Hébergement des sites Web Raisons de ne pas avoir un site Web Fonctionnalités des sites Web Cette année, l'awt a voulu discerner les fonctionnalités offertes aux internautes par les sites Web des entreprises régionales, de manière à évaluer leur richesse et leur interactivité. Fonctionnalités présentes sur les sites Web des entreprises wallonnes 2013 Obtenir un prix ou un devis 32% Commander des produits ou services en ligne 31% Collecter les commentaires ou les évaluations des clients 21% Offrir un service aux fournisseurs et/ou aux distributeurs 19% Encoder une plainte ou signaler un problème 19% Fournir un service après-vente aux clients 16% Imprimer des tickets (vouchers), bons de réductions, etc. 10% Suivre une commande en ligne (tracking) 8% Personnaliser un produit avant de le commander 6% Livrer des biens digitaux (téléchargement de programmes, e-books, etc.) 6% Fonctionnalités des sites des entreprises wallonnes en Population: 33% des entreprises wallonnes dotées d'un site Web. Le total est supérieur à 100% car un même site offre plusieurs types de fonctionnalités. Soulignons que seulement 16% des sites proposent 3 fonctionnalités et plus, en même temps. 13 Baromètre TIC 2014 L usage des Technologies de l Information et de la Communication en Wallonie

14 14 Entreprisese Entreprises Usages TIC des entreprises wallonnes Les usages de base d'internet sont désormais intégrés aux méthodes de travail routinières des entreprises wallonnes. Les usages avancés progressent dans le sens d'une plus grande mobilité au travail, tandis que l'e-commerce wallon stagne dangereusement Les usages basiques d'internet se diversifient Usages d'internet TPE PME GE Envoyer ou recevoir des s 83% 93% 99% 84% 79% 80% Chercher de l'information 79% 91% 95% 80% 78% 77% Faire des opérations bancaires 73% 82% 86% 74% 72% 69% Archiver des données via Internet 28% 39% 24% 29% 25% 23% Faire des déclarations officielles (TVA, DIMONA, ISOC, etc.) 46% 72% 83% 47% 39% 35% Envoyer des devis 39% 42% 35% 39% 35% 14% Réserver des hôtels et des moyens de transport 34% 41% 73% 34% 36% 32% Recevoir des factures électroniques 48% 64% 46% 49% 43% / Envoyer des factures électroniques 32% 34% 24% 32% 25% / Téléphoner (Skype, Google Talk, etc.) 23% 21% 26% 23% 20% 21% Répondre à des offres de marchés publics 20% 31% 46% 21% 16% 17% Suivre des formations à distance (elearning) 18% 17% 48% 18% 16% 14% Faire de la visioconférence 13% 13% 36% 13% 9% 8% Usages d'internet par les entreprises wallonnes en 2013 (ensemble de la population de référence). Le total dépasse 100%, les entreprises ayant plusieurs usages simultanés d'internet. Les usages basiques d'internet plafonnent dans les 80 pour cent tandis que des usages avancés tels que la facturation électronique, l'archivage de données dans le Cloud, les déclarations obligatoires via Internet ou encore la visioconférence sont en réelle progression. Ces progressions sont davantage marquées au sein des grandes structures, parce que l'usage de ces technologies génère plus facilement des économies d'échelle. Smartphones et politique BYOD au service de la mobilité dans le travail Usages avancés d'internet TPE PME GE Achats en ligne 45% 55% 71% 45% 41% 41% Vente en ligne 10% 12% 25% 10% 9% 9% e-business (interconnexions informatisées avec des 9% 18% 56% 10% 9% 9% entreprises partenaires) Fourniture d'une connexion au domicile de certains 25% 16% 54% 24% 26% 16% travailleurs Présence de télétravailleurs réguliers dans l'entreprise 40% 51% 64% 40% 38% 38% Connexions mobiles à Internet 31% 41% 82% 32% 29% 19% Politique BYOD au sein de l'entreprise 39% 37% 48% 38% / / Présence de l'entreprise sur les réseaux sociaux 28% 24% 43% 28% 28% 29% (Facebook, Twitter, etc.) Indicateurs clés des usages avancés d'internet au sein des entreprises wallonnes en 2013 (ensemble de la population de référence). 32% des entreprises wallonnes comptent au moins un travailleur qui se connecte à Internet en situation de mobilité (via smartphone, ordinateur portable ou encore via tablette) et environ 50% des travailleurs wallons disposent d'un téléphone mobile professionnel (ce taux inclut les GSM/smartphones personnels utilisés partiellement ou totalement à des fins professionnelles, avec prise en charge totale ou partielle des coûts afférents par l'employeur). 22% disposent d'un smartphone.

Les usages et besoins TIC des entreprises d Indre et Loire en 2012

Les usages et besoins TIC des entreprises d Indre et Loire en 2012 Les usages et besoins TIC des entreprises d Indre et Loire en 2012 Laure BERTHELEMY Mars 2013 L enquête : Le développement de l usage des Technologies de l Information et de la Communication (TIC) au sein

Plus en détail

Quels sont les leviers et freins de l e-businessl en Belgique et en Wallonie?

Quels sont les leviers et freins de l e-businessl en Belgique et en Wallonie? Quels sont les leviers et freins de l e-businessl en Belgique et en Wallonie? André Delacharlerie Responsable de l Observatoire des TIC ad@awt.be e-business, fini de jouer? 26.04.2007-1 Au cœur c de l

Plus en détail

Les chiffres des entreprises bas-normandes

Les chiffres des entreprises bas-normandes Les chiffres des entreprises bas-normandes Équipements et connexion Sommaire 1 - Équipement des entreprises en ordinateur et en connexion internet........ 15 2 - Les types de connexions internet dans les

Plus en détail

La lutte contre la fracture numérique en Belgique

La lutte contre la fracture numérique en Belgique CEP G Le 7 mai 2008. La lutte contre la fracture numérique en Belgique Thierry De Coster Depuis le début des années 90, nous assistons à une véritable invasion des TIC dans la sphère privée de nos concitoyens.

Plus en détail

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-partners.com Paris Lyon Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï New-York E-commerce B2B en France

Plus en détail

Bonnes performances TIC pour la Belgique selon le Baromètre de la société de l information 2014

Bonnes performances TIC pour la Belgique selon le Baromètre de la société de l information 2014 Bonnes performances TIC pour la Belgique selon le Baromètre de la société de l information 2014 Bruxelles, le 10 septembre 2014 Le SPF Economie publie l édition 2014 de son Baromètre annuel de la société

Plus en détail

Fiche de l'awt Principes d'élaboration de solutions Web interactives

Fiche de l'awt Principes d'élaboration de solutions Web interactives Fiche de l'awt Principes d'élaboration de solutions Web interactives Présentation des principales catégories d'applications Internet et des composants standards d'une application Web interactive Créée

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 24 février 2012

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 24 février 2012 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 24 février 12 L ACCES DES BELGES A L INTERNET CONTINUE DE PROGRESSER En 11, 77% des ménages avaient un accès à internet, majoritairement à large bande. Cela ressort des

Plus en détail

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire 2 Sommaire Présentation de Next Content... 9 Nos activités... 9 NC Etudes... 9 NC Event... 10 NC Factory... 11 NC Formation... 12 NC Conseil... 13 Qui sommes-nous?... 13 L Observatoire des décideurs de

Plus en détail

e-business, fini de jouer?

e-business, fini de jouer? e-business, fini de jouer? André Delacharlerie Hélène Raimond ad@awt.be & hr@awt.be e-business, fini de jouer? - 29.03.2006-1 I. Petit tour des concepts e-business, fini de jouer? - 29.03.2006-2 les télécoms

Plus en détail

La Belgique bonne élève en matière de TIC selon le Baromètre de la société de l information 2015

La Belgique bonne élève en matière de TIC selon le Baromètre de la société de l information 2015 La Belgique bonne élève en matière de TIC selon le Baromètre de la société de l information 2015 Bruxelles, le 16 juillet 2015 Vous pouvez désormais consulter l édition 2015 du Baromètre annuel de la société

Plus en détail

DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION

DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION 1 Sommaire Le contexte.. p.3 Pourquoi un diagnostic p.3 Rétroplanning.. p.3 Caractéristiques des répondants p.4 L adresse e-mail. P.5 La Google adresse.

Plus en détail

Le SPF Economie publie son Baromètre de la société de l information 2013

Le SPF Economie publie son Baromètre de la société de l information 2013 Le SPF Economie publie son Baromètre de la société de l information 2013 Bruxelles, le 25 juin 2013 Le SPF Economie publie annuellement un baromètre global de la société de l information. Les résultats

Plus en détail

Fiche méthodologique Qu'est-ce que l'e-business?

Fiche méthodologique Qu'est-ce que l'e-business? Fiche méthodologique Qu'est-ce que l'e-business? Plan de la fiche : 1 : Présentation de la fiche 2 : Définition de l'e-business 3 : Les moteurs de l'e-business 4 : Choix stratégique et la proposition de

Plus en détail

Le 2 Juin 2014, Presstalis lance Zeens, la première application "mobile to store" à destination des acheteurs de presse

Le 2 Juin 2014, Presstalis lance Zeens, la première application mobile to store à destination des acheteurs de presse Le 2 Juin 2014, Presstalis lance Zeens, la première application "mobile to store" à destination des acheteurs de presse Imaginée par Presstalis, disponible le 2 Juin sur App Store et Google play, Zeens

Plus en détail

PME, Internet et e-learning

PME, Internet et e-learning PME, Internet et e-learning OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris De : Alexandre Mutter, Thierry Chalumeau, Matthieu Cassan OpinionWay CGPME Novembre 2011 Sommaire Contexte et objectifs p3

Plus en détail

Fiche de l'awt Qu'est-ce que l'e-business?

Fiche de l'awt Qu'est-ce que l'e-business? Fiche de l'awt Qu'est-ce que l'e-business? Que recouvre exactement la notion d'e-business? Les moteurs de l'e-business (gestion orientée client et TIC), proposition de valeur d'une stratégie e-business,

Plus en détail

Les comportements d achats multicanaux» des internautes

Les comportements d achats multicanaux» des internautes Les comportements d achats multicanaux» des internautes Mardi 11 septembre 2007 19 millions de cyberacheteurs en France 19 millions de cyberacheteurs 23,3 Évolution du nombre d internautes* (en millions)

Plus en détail

Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs

Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs 20 Juin 2012 CONFIDENTIEL ET PROPRIÉTÉ DE McKINSEY & COMPANY Toute utilisation de ce support, ainsi que

Plus en détail

L OBSERVATOIRE ALTAVIA OPINIONWAY du CONSOM ACTEUR. Novembre 2009 Les Français et le e-commerce

L OBSERVATOIRE ALTAVIA OPINIONWAY du CONSOM ACTEUR. Novembre 2009 Les Français et le e-commerce L OBSERVATOIRE ALTAVIA OPINIONWAY du CONSOM ACTEUR Novembre 2009 Les Français et le e-commerce L'Observatoire Altavia-OpinionWay du Consom acteur : Il est commun de dire que le consommateur est de plus

Plus en détail

Temps Fort Colis 2006

Temps Fort Colis 2006 Temps Fort Colis 2006 JOURNEE E.COMMERCE / CCI du 28 / 01 / 2010 Organisation du transport Les chiffres clés de la livraison 60 % des Français reçoivent des colis avec en moyenne : 7,2 colis reçus par

Plus en détail

Fiche de l'awt Matrice des activités d'un projet d'ebusiness

Fiche de l'awt Matrice des activités d'un projet d'ebusiness Fiche de l'awt Matrice des activités d'un projet d'ebusiness Les activités de cette matrice concernent les canaux de communication électronique et les interfaces avec les systèmes d'information de l'entreprise

Plus en détail

multi process 25 RUE Benoît Malon 42300 ROANNE

multi process 25 RUE Benoît Malon 42300 ROANNE multi process 25 RUE Benoît Malon 42300 ROANNE Tél : 04 77 70 14 66 Fax : 04 77 70 01 78 www.mpi42.fr contact@mpi42.fr CREATION DE SITE WEB Il faut distinguer plusieurs étapes pour la création d un site

Plus en détail

Médias360 Les Chiffres-Clés de la Convergence 2009

Médias360 Les Chiffres-Clés de la Convergence 2009 Médias360 Les Chiffres-Clés de la Convergence 2009 LES DERNIERES TENDANCES MEDIAS ET NUMERIQUES Département Télécoms Cinéma et Comportements Médias Sommaire Contexte et Objectifs...3 Contenu du dossier...4

Plus en détail

rapport d'enquête Ville de Cahors / Grand Cahors août 2012

rapport d'enquête Ville de Cahors / Grand Cahors août 2012 rapport d'enquête Ville de Cahors / Grand Cahors août 2012 Sommaire Introduction page 3 Profil des répondants page 4 sexe âge situation professionnelle communes d'origine accès aux équipements Utilisation

Plus en détail

Baromètre de la société de l information

Baromètre de la société de l information Baromètre de la société de l information BAROMÈTRE DE LA SOCIETE DE L INFORMATION (2014) http://economie.fgov.be L édition 2014 du Baromètre de la société de l information est disponible sur le site web

Plus en détail

Le tourisme et Internet

Le tourisme et Internet Les Offices de Tourisme et Syndicats d Initiative (OTSI) et les TIC en Midi-Pyrénées (Base = 292 OTSI en Midi-Pyrénées) Le panorama des sites Internet des OTSI Sites officiels Sites de mairies (pages tourisme)

Plus en détail

Votre solution de commerce électronique pour entreprise

Votre solution de commerce électronique pour entreprise Votre solution de commerce électronique pour entreprise À propos de nous Dédié aux succès de votre entreprise en ligne Faire affaires avec k-ecommerce en chiffres c est: Entreprise fondée en 2001 Un réseau

Plus en détail

Enquête PME 2015 : Tour d horizon numérique des PME bretonnes

Enquête PME 2015 : Tour d horizon numérique des PME bretonnes Enquête PME 15 : Tour d horizon numérique des PME bretonnes Nicolas DEPORTE Observatoire du GIS M@rsouin Au cours du premier trimestre 15, 1550 PME bretonnes ont répondu à l «Enquête PME 15» en ligne ou

Plus en détail

Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe

Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe Dossier de presse Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe ALTER PERFORMANCE est une nouvelle société de conseil qui a fait le choix d'accompagner les TPE-PME

Plus en détail

Innovations liées au Tourisme. Dématérialisation des supports Marketplaces

Innovations liées au Tourisme. Dématérialisation des supports Marketplaces Innovations liées au Tourisme Dématérialisation des supports Marketplaces E-paiement par Lyra Network PayZen plateforme de paiement en ligne du groupe Lyra Network 50 Millions d de CA 1 000 000 Terminaux

Plus en détail

EDI et commerce électronique

EDI et commerce électronique EDI et commerce électronique Table des matières 1. L Echange des Données Informatisées «EDI»... 2 1.1 La naissance du Besoin à L'EDI... 2 1.2 L objectif de L EDI... 2 1.3 Définition de L EDI... 2 1.4 Mise

Plus en détail

Enquête Individus 2014 : smartphone, tablette & cloud. Nicolas Deporte Observatoire du GIS M@rsouin. Bretagne 2012 (Marsouin)

Enquête Individus 2014 : smartphone, tablette & cloud. Nicolas Deporte Observatoire du GIS M@rsouin. Bretagne 2012 (Marsouin) Enquête Individus 2014 : smartphone, tablette & cloud Nicolas Deporte Observatoire du GIS M@rsouin Evolution de l équipement 2011-2014 France 2011 (Credoc) Bretagne 2012 (Marsouin) France 2013 (Credoc)

Plus en détail

Comment les Français consomment-ils sur Internet?

Comment les Français consomment-ils sur Internet? Comment les Français consomment-ils sur Internet? ème baromètre sur les comportements d achats des internautes AG FEVAD, Paris, 11 juin 2009 Internet, canal d achat 22 millions de cyberacheteurs Évolution

Plus en détail

LES CONTENUS : POUR ALLER PLUS LOIN

LES CONTENUS : POUR ALLER PLUS LOIN Conception et construction LES CONTENUS : POUR ALLER PLUS LOIN Sommaire 1. Les liens...3 2. Introduction...4 3. Quelles sont les fonctionnalités pour mon site e-commerce?...5 4. Comment exploiter les réseaux

Plus en détail

ANNEXE 4 : ENSEMBLE DES REGLES APPLICABLES A LA CONCEPTION DES SERVICES

ANNEXE 4 : ENSEMBLE DES REGLES APPLICABLES A LA CONCEPTION DES SERVICES ANNEXE 4 : ENSEMBLE DES REGLES APPLICABLES A LA CONCEPTION DES SERVICES L Editeur ne peut adresser des SMS-MT ou MMS-MT surtaxés dans le cadre de son Service exclusivement qu en réponse à une requête d

Plus en détail

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com Achats en ligne et conversion Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic tradedoubler.com Lorsqu il s agit de choisir une marque ou un produit à acheter, les consommateurs européens

Plus en détail

Projet U-Boutique / Miroir Magique. Description détaillée du projet

Projet U-Boutique / Miroir Magique. Description détaillée du projet Projet U-Boutique / Miroir Magique Description détaillée du projet 1 Contexte du projet U-Boutique Un contexte économique et commercial difficile La VAD connaît des difficultés commerciales et économiques

Plus en détail

Enquête nationale sur le développement commercial des PME. Etude réalisée du 15 juin au 15 août 2009 sur un panel de 240 PME de moins de 250 salariés

Enquête nationale sur le développement commercial des PME. Etude réalisée du 15 juin au 15 août 2009 sur un panel de 240 PME de moins de 250 salariés Enquête nationale sur le développement commercial des PME Etude réalisée du 15 juin au 15 août 2009 sur un panel de 240 PME de moins de 250 salariés 1 Sommaire INTRODUCTION... 4 1. SYNTHESE DE L ENQUÊTE...

Plus en détail

dans le peloton européen

dans le peloton européen 1 résultats européens La Belgique : dans le peloton européen L enquête Mediappro, menée parallèlement dans neuf pays européens (Belgique, Danemark, Estonie, France, Grèce, Italie, Pologne, Portugal et

Plus en détail

1 er Baromètre DIRECT ASSURANCE des Cyberconsommateurs

1 er Baromètre DIRECT ASSURANCE des Cyberconsommateurs Dossier de Presse Février 2011 1 er Baromètre DIRECT ASSURANCE des Cyberconsommateurs Etude IFOP pour DIRECT ASSURANCE menée du 22 au 30 décembre 2010 auprès d un échantillon national de 1035 Français

Plus en détail

L Échangeur Bordeaux Aquitaine Accélérer l intégration des TIC dans la PME

L Échangeur Bordeaux Aquitaine Accélérer l intégration des TIC dans la PME Journée spéciale e-commerce : avez-vous pensé à tout? Créer sa e boutique : à chacun sa solution! L Échangeur Bordeaux Aquitaine Accélérer l intégration des TIC dans la PME Un service de démonstrations

Plus en détail

L accès à la téléphonie fixe, mobile, à l informatique et à internet est en fort développement auprès des ménages

L accès à la téléphonie fixe, mobile, à l informatique et à internet est en fort développement auprès des ménages L accès à la téléphonie fixe, mobile, à l informatique et à internet est en fort développement auprès des ménages Les ménages Synthèse des constats : Téléphonie : Les particuliers sont en grande majorité

Plus en détail

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française Étude réalisée par le Centre de Recherche pour l'étude et l'observation des Conditions de Vie (CREDOC) pour

Plus en détail

EXPÉRIENCE CLIENT. Saison 3 : le e-commerce. Baromètre Akio

EXPÉRIENCE CLIENT. Saison 3 : le e-commerce. Baromètre Akio EXPÉRIENCE CLIENT Baromètre Akio Saison 3 : le e-commerce Etude réalisée par INIT Marketing pour Akio Software en juillet 2014 sur un échantillon représentatif de la population française de 1001 panélistes

Plus en détail

Bulletin mensuel sur le marché du travail

Bulletin mensuel sur le marché du travail Technologie numérique et utilisation d'internet, 2013 Les entreprises canadiennes ont vendu pour plus de 136 milliards de dollars de biens et de services sur Internet en 2013, en hausse par rapport à 122

Plus en détail

oobservatoire du numérique chiffres clés 2013

oobservatoire du numérique chiffres clés 2013 oobservatoire du numérique observatoire du numérique chiffres clés 2013 oobservatoire du numérique usages des tic - entreprises équipement NUMéRIQUE Utilisation des TIC en 2012 des entreprises * Enquête

Plus en détail

COMMENT CRÉER UN SITE EFFICACE?

COMMENT CRÉER UN SITE EFFICACE? COMMENT CRÉER UN SITE EFFICACE? Sommaire 1. Contexte général 2. Graphisme / Ergonomie 3. Page d accueil 4. Catalogue 5. Processus de commande Présentation Fondée en 2001, Oxatis est la solution de création

Plus en détail

Les 9 points-clé pour réussir votre activité de ecommerce

Les 9 points-clé pour réussir votre activité de ecommerce Les 9 points-clé pour réussir votre activité de ecommerce Ce document vous permettra de vous poser les bonnes questions avant de vous lancer dans une démarche de création d un site ou d une boutique de

Plus en détail

COMMUNIQUE DE LANCEMENT SAGE E-COMMERCE 100 VERSION 14

COMMUNIQUE DE LANCEMENT SAGE E-COMMERCE 100 VERSION 14 COMMUNIQUE DE LANCEMENT SAGE E-COMMERCE 100 VERSION 14. Un marché plus que porteur! Le commerce en ligne c est : La mobilité c est : Analyse quantitative (source FEVAD mai 2006) 43% de croissance en CA

Plus en détail

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr.

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. Document mis à disposition par : www.marketing-etudiant.fr Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. En conséquence croisez vos sources

Plus en détail

I - Pour créer un site web

I - Pour créer un site web I - Pour créer un site web Un nom de domaine, Un hébergement, Un éditeur de pages web, Un logiciel «graphique», Un logiciel de transfert par FTP 1 site = 1 nom de domaine et 1 hébergeur 1 site = 1 nom

Plus en détail

Concepts et définitions

Concepts et définitions Division des industries de service Enquête annuelle sur le développement de logiciels et les services informatiques, 2002 Concepts et définitions English on reverse Les définitions qui suivent portent

Plus en détail

Baromètre des investissements numériques en France

Baromètre des investissements numériques en France Baromètre des investissements numériques en France Novembre 2015 Objectifs Baromètre des investissements numériques en France avec pour objectifs : de suivre l évolution de l opinion des responsables informatique

Plus en détail

La France. Country factsheet - Septembre 2013

La France. Country factsheet - Septembre 2013 Country factsheet - Septembre 2013 La France Country factsheet I La France La France est l un des marchés les plus importants en matière d e-commerce et offre un potentiel énorme de développement. Le pays

Plus en détail

5. Information et accès aux moyens de paiement

5. Information et accès aux moyens de paiement 5. Information et accès aux moyens de paiement Cette dernière partie mobilise des méthodes d analyse des données, permettant de mieux comprendre comment s articulent d une part l accès aux différents services

Plus en détail

SITE INTERNET BLOG SITE E-COMMERCE GRILLE D ANALYSE / AUDIT PREMIERE ANALYSE. Entreprises. o Public spécialisé o Etudiants o Enfants

SITE INTERNET BLOG SITE E-COMMERCE GRILLE D ANALYSE / AUDIT PREMIERE ANALYSE. Entreprises. o Public spécialisé o Etudiants o Enfants PREMIERE ANALYSE Nom du site web : Url du site : Objectif du site / description (balise description) : Mots-clés du site (balise keywords) : Cible du site : o Entreprises o Public spécialisé o

Plus en détail

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques - Juillet 2010 Méthodologie Méthodologie : Cette étude a été menée dans le cadre de l'omcapi, l'enquête périodique multi-clients de l'ifop, réalisée

Plus en détail

Fiche de l'awt Plate-formes d'intermédiation

Fiche de l'awt Plate-formes d'intermédiation Fiche de l'awt Plate-formes d'intermédiation Présentation de solutions techniques mises en oeuvre dans le cadre des plate-formes d'intermédiation, notamment sur base du standard XML Créée le 14/05/01 Modifiée

Plus en détail

Destination entreprise numérique. Enquête sur les équipements et usages des entreprises dans le domaine des TIC dans les Alpes de Haute-Provence

Destination entreprise numérique. Enquête sur les équipements et usages des entreprises dans le domaine des TIC dans les Alpes de Haute-Provence Destination entreprise numérique Enquête sur les équipements et usages des entreprises dans le domaine des TIC dans les Alpes de Haute-Provence La maîtrise des Technologies de l Information et de la Communication

Plus en détail

Observatoire Orange Terrafemina

Observatoire Orange Terrafemina Observatoire Orange Terrafemina Vague 8 Du 20 heures à Twitter : Les réseaux sociaux bousculent l info n 1101347 Octobre 2011 Etude réalisée conformément à la norme internationale ISO 20252 2, rue de Choiseul

Plus en détail

Diagnostic Numérique Territoire de Caen 15/01/2014

Diagnostic Numérique Territoire de Caen 15/01/2014 Diagnostic Numérique Territoire de Caen 2013 1 L Enquête 1. Activité principale des répondants 1030 questionnaires envoyés sur la circonscription CCI Caen Normandie 46 réponses 4,5 % de retours 2 Le Site

Plus en détail

Formation des usagers sur place et à distance : typologie

Formation des usagers sur place et à distance : typologie Formation des usagers sur place et à distance : typologie Formation ABF Géraldine COURTOIS directrice de la Médiathèque Municipale de Mâcon 27 février 2012 I. Pourquoi former les usagers? 1. Mission des

Plus en détail

Thelia est aujourd hui le socle plus de 9000 sites e-commerce.

Thelia est aujourd hui le socle plus de 9000 sites e-commerce. Thelia a été développée dans le respect des standards de développement. Le cœur est basé sur les composants Symfony 2, et répond aux objectifs de performance et d évolutivité. Thelia innove en utilisant

Plus en détail

Dossier de Presse. 10 Octobre 2013

Dossier de Presse. 10 Octobre 2013 Dossier de Presse 10 Octobre 2013 Contacts : Anne-Sophie DUPIRE - Responsable Communication Lucie PORREAUX - Chargée des Relations Presse Tel : 0 328 328 000 - anne-sophie.dupire@sarbacane.com Tel : 0

Plus en détail

Observatoire des ressources numériques adaptées

Observatoire des ressources numériques adaptées Observatoire des ressources numériques adaptées INS HEA 58-60 avenue des Landes 92150 Suresnes orna@inshea.fr TITRE DE LA FICHE Utiliser un espace de stockage en ligne avec des élèves en situation de handicap.

Plus en détail

du numérique Édition 2015

du numérique Édition 2015 ÉTUDES ÉCONOMIQUES CHIFFRES CLÉS du numérique Édition 2015 DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES Secteur producteur - Emploi Nombre d entreprises dans le secteur des TIC* Nombre d unités légales en 2013 Industrie

Plus en détail

7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES SERVICES PAIE ET RH

7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES SERVICES PAIE ET RH 7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES SERVICES PAIE ET RH LES 7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES RH C est en 1970 qu apparurent les premiers logiciels destinés au monde des ressources humaines et plus particulièrement

Plus en détail

Mode & tendances en matière de commerce en ligne. Un nouveau tremplin pour les marques de mode. tradedoubler.com

Mode & tendances en matière de commerce en ligne. Un nouveau tremplin pour les marques de mode. tradedoubler.com Mode & tendances en matière de commerce en ligne Un nouveau tremplin pour les marques de mode tradedoubler.com Les consommateurs réinventent leur façon de vivre la mode et d acheter des articles de mode

Plus en détail

Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment?

Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment? Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment? Nemours 09 juillet 2015 Noémie Reynard Chargée de mission Tourisme et Développement Durable CCI Seine-et-Marne Direction Commerce-Tourisme Etre visible sur

Plus en détail

Votre revendeur de confiance www.mercaway.com. Mercaway Time for shopping..com

Votre revendeur de confiance www.mercaway.com. Mercaway Time for shopping..com Votre revendeur de confiance www.mercaway.com Time for shopping.com Time for shopping.com Développez votre activité. Vos ventes en lignes sont prises en charge! est la plateforme de commerce en ligne et

Plus en détail

AgriShop Boutique en ligne

AgriShop Boutique en ligne AgriShop Boutique en ligne Version 1.1 du 02/02/2010 EDUTER-CNERTA. Ce document est propriété d EDUTER-CNERTA et ne peut être copié, reproduit par quelque procédé que ce soit, utilisé ou transmis à des

Plus en détail

Analyse manuelle. 60 sites actifs. en avril 2014 avec paiement en ligne. 4 secteurs clés *high-tech. *enfants *voyages. *mode

Analyse manuelle. 60 sites actifs. en avril 2014 avec paiement en ligne. 4 secteurs clés *high-tech. *enfants *voyages. *mode Florent MAILLET Chef de projet e-commerce Projet de stage 2014 Analyse manuelle 60 sites actifs en avril 2014 avec paiement en ligne 4 secteurs clés *high-tech *enfants *voyages *mode Source : Observatoire

Plus en détail

Chèque-Formation et Chèque-Formation Langues virtuels : Guide d Utilisation à l usage des PME et des Indépendants

Chèque-Formation et Chèque-Formation Langues virtuels : Guide d Utilisation à l usage des PME et des Indépendants Chèque-Formation et Chèque-Formation Langues virtuels : Guide d Utilisation à l usage des PME et des Indépendants 05/2006 Processus Introduction Chapitre 1 : Inscription annuelle Chapitre 2 : Commande

Plus en détail

MOBILE MARKETING POURQUOI DEVEZ VOUS OFFRIR LE MOBILE A VOTRE SITE

MOBILE MARKETING POURQUOI DEVEZ VOUS OFFRIR LE MOBILE A VOTRE SITE MOBILE MARKETING POURQUOI DEVEZ VOUS OFFRIR LE MOBILE A VOTRE SITE Le simple fait de pouvoir consulter votre site Web sur un mobile ne signifie pas qu il est adapté aux mobiles. Les sites pour mobile doivent

Plus en détail

dans les entreprises en pays de la loire Réalité, besoins & perspectives

dans les entreprises en pays de la loire Réalité, besoins & perspectives Les USAGES DES TIC dans les entreprises en pays de la loire Réalité, besoins & perspectives é d i t i o n 2 0 0 9 1 Des ÉQUIPEMENTS qui se sont généralisés Une informatisation qui a atteint un seuil L

Plus en détail

Avis du Conseil National de la Consommation sur les informations des consommateurs-sites «comparateurs»

Avis du Conseil National de la Consommation sur les informations des consommateurs-sites «comparateurs» Conseil National de la Consommation 12 mai 2015 Avis du Conseil National de la Consommation sur les informations des consommateurs-sites «comparateurs» N NOR : EINC1511480V Trouver un produit, comparer

Plus en détail

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES 1 FINALITÉ 1 Soutien à la communication et aux relations internes et externes L assistant facilite la communication à tous les niveaux (interpersonnel,

Plus en détail

Conditions générales de vente en ligne

Conditions générales de vente en ligne Conditions générales de vente en ligne SAROFOT Impertinent.ph Les présentes conditions de vente sont conclues d une part par la société SAROFOT Impertinent. au capital de 11433,67 euro dont le siège social

Plus en détail

Vendredi 27 novembre 2015-10h30

Vendredi 27 novembre 2015-10h30 Vendredi 27 novembre 15-1h3 Luc Rousseau Vice-président du Conseil général de l économie (CGE) Martine Lombard, Membre du Collège de l Autorité de régulation des communications électroniques et des postes

Plus en détail

Technologie numérique et utilisation d'internet, 2012 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le mercredi 12 juin 2013

Technologie numérique et utilisation d'internet, 2012 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le mercredi 12 juin 2013 Technologie numérique et utilisation d'internet, 2012 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le mercredi 12 juin 2013 Les entreprises canadiennes ont vendu des biens et des services pour une

Plus en détail

Processus de commande en ligne des produits répertoriés sur notre site Web

Processus de commande en ligne des produits répertoriés sur notre site Web Processus de commande en ligne des produits répertoriés sur notre site Web Catalogue Choisissez, dans notre catalogue, le ou les produits que vous recherchez Cliquez sur la petite icône «Ajouter à mon

Plus en détail

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM IZZILI édite et implémente une suite applicative Cloud IZZILI Business Place Manager dédiée aux managers et à leurs équipes pour le management

Plus en détail

OBservatOire du numérique. chiffres clés 2013. oobservatoire du numérique

OBservatOire du numérique. chiffres clés 2013. oobservatoire du numérique OBservatOire du numérique chiffres clés 2013 oobservatoire du numérique oobservatoire du numérique usages des tic - entreprises équipement NUMéRIQUE Utilisation des TIC en 2012 des entreprises * Enquête

Plus en détail

Service de création de site Internet

Service de création de site Internet Service de création de site Internet 1 Service de création de site Internet Présence et Action culturelles Introduction Quand l Internet fut créé dans les années 80, personne n imaginait que ce réseau

Plus en détail

TAUX DE TRANSFORMATION

TAUX DE TRANSFORMATION Table des matières 1 Le choix des produits...2 2 La politique tarifaire...4 Introduction Afin de convertir efficacement vos visiteurs en acheteurs, il faut veiller à ne jamais les décevoir. La cause première

Plus en détail

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles aria DIRECCTE A Q U I T A I N E Collection «Études» N 09 Juin 2011 DIRECTION RÉGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI SERVICE ÉTUDES, STATISTIQUES, ÉVALUATION

Plus en détail

Synthèse de l étude. Les acheteurs à distance et en ligne en 2010

Synthèse de l étude. Les acheteurs à distance et en ligne en 2010 Synthèse de l étude Les acheteurs à distance et en ligne en 2010 Etude réalisée pour la FEVAD, La Poste, Move, Reed exposition A l occasion de la quatorzième édition du salon VAD e-commerce, le rendezvous

Plus en détail

CRM Service. Exemples de secteurs concernés. Fonctionnalités clés. Gestion de l activité quotidienne. Gestion complète de la force de vente

CRM Service. Exemples de secteurs concernés. Fonctionnalités clés. Gestion de l activité quotidienne. Gestion complète de la force de vente CRM Service Exemples de secteurs concernés Société de commerce et de négoce Société de services informatiques Cabinet de formation Cabinet de recrutement Société de sécurité et de nettoyage Société de

Plus en détail

Les internautes dans les cinq pays européens Profil socio-démographique des personnes interrogées

Les internautes dans les cinq pays européens Profil socio-démographique des personnes interrogées Les internautes dans les cinq pays européens Profil socio-démographique des personnes interrogées Hommes 54% Femmes 46% 18-24 ans 18% 25-34 ans 25% 35-44 ans 23% 45-54 ans 18% 55+ ans 16% Faible fréquence

Plus en détail

Observatoire 2008 sur l image et la pratique des Français envers les banques

Observatoire 2008 sur l image et la pratique des Français envers les banques Shanghai Paris Toronto Buenos Aires Observatoire 2008 sur l image et la pratique des Français envers les banques - Auprès d un échantillon national représentatif de 950 individus âgés de 15 ans et plus

Plus en détail

Etude JAMES. Utilisation des médias électroniques par les jeunes

Etude JAMES. Utilisation des médias électroniques par les jeunes Etude JAMES 2012 Utilisation des médias électroniques par les jeunes Données privées: les jeunes plus prudents Chez les jeunes, le besoin de se présenter dans les principaux réseaux sociaux reste inchangé:

Plus en détail

Étude réalisée auprès d un échantillon de 1009 personnes, représentatif de la population des internautes français âgés de 18 ans et plus.

Étude réalisée auprès d un échantillon de 1009 personnes, représentatif de la population des internautes français âgés de 18 ans et plus. Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 1009 personnes, représentatif de la population des internautes français âgés de 18 ans et plus. L échantillon a été constitué selon la méthode des

Plus en détail

Edito : Cybersudoe Innov : Un réseau d experts en innovation par le numérique du Sud-Ouest européen

Edito : Cybersudoe Innov : Un réseau d experts en innovation par le numérique du Sud-Ouest européen Edito : Cybersudoe Innov : Un réseau d experts en innovation par le numérique du Sud-Ouest européen Un des objectifs principaux du projet européen Cybersudoe innov est la création d une base de données

Plus en détail

Le développement du e-commerce et ses impacts sur l'emploi. Gérard Valenduc Fondation Travail-Université asbl (www.ftu-namur.org) Prof.

Le développement du e-commerce et ses impacts sur l'emploi. Gérard Valenduc Fondation Travail-Université asbl (www.ftu-namur.org) Prof. Le développement du e-commerce et ses impacts sur l'emploi Gérard Valenduc Fondation Travail-Université asbl (www.ftu-namur.org) Prof. UCL et UNamur Plan de la présentation Qu'est-ce que l'e-commerce?

Plus en détail

Mon-Expert-en-Gestion est un portail collaboratif 100% Web, constitué de plusieurs modules utiles pour la gestion en ligne de votre entreprise.

Mon-Expert-en-Gestion est un portail collaboratif 100% Web, constitué de plusieurs modules utiles pour la gestion en ligne de votre entreprise. PERT N ION RTGESTION N M E M M E E LA GESTION EN LIGNE DE VOTRE ENTREPRISE MODULE FICHE PRATIQUE hats est un module de Mon-Expert-en-Gestion Mon-Expert-en-Gestion est un portail collaboratif 00% Web, constitué

Plus en détail

La communication entre le groupe SCCP et ses prestataires, transporteurs des céréales était traditionnellement basée sur un serveur de fax.

La communication entre le groupe SCCP et ses prestataires, transporteurs des céréales était traditionnellement basée sur un serveur de fax. EXERCICE 1 La communication entre le groupe SCCP et ses prestataires, transporteurs des céréales était traditionnellement basée sur un serveur de fax. La multiplication des modes de communication entre

Plus en détail

Nouvelles tendances des clients loisir & affaires observées par les Agents de voyages en 2014"

Nouvelles tendances des clients loisir & affaires observées par les Agents de voyages en 2014 Description & Bon de commande de l étude Nouvelles tendances des clients loisir & affaires observées par les Agents de voyages en 2014" Objectifs de l'étude L'évolution du tourisme de loisir et des déplacements

Plus en détail

stratégie de communication

stratégie de communication Les Fiches thématiques Jur@tic stratégie de communication Quels sites web, quels outils, pour quels résultats? Les Fiches thématiques Jur@TIC de communication pour répondre à des besoins de plus en plus

Plus en détail