Plan global du cours. Services. Structure simplifiée d un réseau. Accès Cœur de réseau OSS/BSS. Division Electronique, Signal et Télécommunications

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Plan global du cours. Services. Structure simplifiée d un réseau. Accès Cœur de réseau OSS/BSS. Division Electronique, Signal et Télécommunications"

Transcription

1 Plan global du cours Le monde des télécoms aujourd hui Architectures des réseaux de télécommunications Réseaux de nouvelles générations Signalisations «télécom» «Services» de télécommunications V1.0 Page : 2-1 V.Babot Structure simplifiée d un réseau Accès Cœur de réseau OSS/BSS Services V1.0 Page : 2-2 V.Babot

2 Liaison téléphonique Liaison téléphonique Structure d un réseau de télécommunications Commutation Introduction au calcul de trafic Théorie de la sélection V1.0 Page : 2-3 V.Babot Transmission sur un fil : bruit Liaison téléphonique (1) V1.0 Page : 2-4 V.Babot

3 Liaison téléphonique (2) Transmission différentielle sur deux fils V1.0 Page : 2-5 V.Babot Liaison téléphonique (3) Effet local V1.0 Page : 2-6 V.Babot

4 Liaison téléphonique (4) Bobine antilocale V1.0 Page : 2-7 V.Babot Transformation 2 fils / 4 fils Liaison téléphonique (5) V1.0 Page : 2-8 V.Babot

5 Application au poste téléphonique Liaison téléphonique (6) V1.0 Page : 2-9 V.Babot Liaison téléphonique (7) Transmission MIC (Modulation par impulsions codées) Principe de base : PAM (Pulse amplitude modulation) à 8000 échantillons par seconde Quantification : Echantillon remplacé par un code à valeurs discrètes (256 valeurs possibles) Oreille humaine sensible au logarithme de l amplitude et non à l amplitude elle-même V1.0 Page : 2-10 V.Babot

6 Liaison téléphonique (8) Loi de compressionµ (Etats-Unis & Japon) Définie par une expression logarithmique unique V1.0 Page : 2-11 V.Babot Liaison téléphonique (9) Loi de compression A (Reste du monde) Définie par une approximation de la loi µ en sept segments linéaires V1.0 Page : 2-12 V.Babot

7 Liaison téléphonique (10) Organisation de la trame MIC E1 (1) E1 : Européen, 1er niveau de multiplexage 32 intervalles de temps numérotés de 0 à 31 IT0 : IT de synchronisation IT16 : IT de signalisation V1.0 Page : 2-13 V.Babot Composition d un réseau Liaison téléphonique (11) V1.0 Page : 2-14 V.Babot

8 Comparaison SS7 / OSI Liaison téléphonique (12) V1.0 Page : 2-15 V.Babot Liaison téléphonique (13) Niveau signalisation usager : Appel RNIS V1.0 Page : 2-16 V.Babot

9 Organisation de la trame MIC E1 Liaison téléphonique (14) V1.0 Page : 2-17 V.Babot Multiplexage de la signalisation Liaison téléphonique (15) V1.0 Page : 2-18 V.Babot

10 Liaison téléphonique (16) Caractéristiques des trames MIC E1 débit : 2048 Mbits/s Transmission en bande de base sur paire torsadée Transmission synchrone Deux types de câbles (70 paires, 500 paires) V1.0 Page : 2-19 V.Babot Liaison téléphonique (17) Code en ligne utilisé V1.0 Page : 2-20 V.Babot

11 Utilisation de répéteurs Liaison téléphonique (18) Amplificateurs unidirectionnels Gain MUX = 15 Fonctions des «TNLs» Génération du code de transmission Isolation galvanique Télé-alimentation des répéteurs V1.0 Page : 2-21 V.Babot Hiérarchie de multiplexage (1) Liaison téléphonique (19) Capacité d un MIC insuffisant (30 voies) Création de multiplex secondaires, tertiaires,. Plesiochronous Digital Hierarchy (PDH) Synchronous Digital Hierarchy (SDH) V1.0 Page : 2-22 V.Babot

12 Hiérarchie de multiplexage (2) Liaison téléphonique (20) V1.0 Page : 2-23 V.Babot Liaison téléphonique (21) PDH : Normes associées Dénomination Norme ITU Nbre de voies Débit binaire (Mbits/s) E1 G ,048 E2 G ,448 E3 G ,368 E4 G ,264 E5 G ,992 V1.0 Page : 2-24 V.Babot

13 PDH : la synchronisations Liaison téléphonique (22) V1.0 Page : 2-25 V.Babot PDH : le démultiplexage Liaison téléphonique (23) affluent traité de manière transparente structure réelle ignorée démultiplexage complet obligatoire PDH : utilisé pour les réseaux point à point V1.0 Page : 2-26 V.Babot

14 SDH : Intérêt / PDH Liaison téléphonique (24) Équipements pilotés par un même signal d horloge Démultiplexage sélectif des affluents Flux plésiochrones & synchrones MAIS : gestion plus complexe V1.0 Page : 2-27 V.Babot SDH : Entités traitées Liaison téléphonique (25) Le conteneur (C) L unité d affluent (TU) Le conteneur virtuel (VC) L unité administrative (AU) Le groupe d unités d affluent (TUG) Le groupe d unités administratives (AUG) La trame STM-1 V1.0 Page : 2-28 V.Babot

15 SDH : Structure de multiplexage Liaison téléphonique (26) V1.0 Page : 2-29 V.Babot SDH : Le conteneur (Container) Liaison téléphonique (27) Origine Affluent Conteneur Europe Etats-Unis 2 Mbits/s C Mbits/s C Mbits/s C-4 1,5 Mbits/s C-11 6 Mbits/s C-2 45 Mbits/s C-3 V1.0 Page : 2-30 V.Babot

16 Liaison téléphonique (28) SDH : Le conteneur virtuel (Virtual( Container) (1) Affluent Conteneur Sur débit de conduit Conteneur virtuel 1,5 Mbits/s C-11 POH VC-11 2 Mbits/s C-12 POH VC-12 6 Mbits/s C-2 POH VC-2 34 Mbits/s 45 Mbits/s C-3 POH VC Mbits/s C-4 POH VC-4 V1.0 Page : 2-31 V.Babot Liaison téléphonique (29) SDH : Le conteneur virtuel (Virtual( Container) (2) V1.0 Page : 2-32 V.Babot

17 Liaison téléphonique (30) SDH : Structuration du réseau en couches V1.0 Page : 2-33 V.Babot Liaison téléphonique (31) SDH : L unité d affluent (Tributary( Unit) Mécanisme de pointeur Possibilité d extraction directe d un affluent bas-débit d une trame haut-débit Utilisé pour les conteneurs virtuels d ordre inférieur Exemple : VC-12 + Pointeur = TU-12 V1.0 Page : 2-34 V.Babot

18 Liaison téléphonique (32) SDH : L unité administrative (Administrative Unit) Même mécanisme de pointeurs que les TUs Utilisé pour les conteneurs virtuels d ordre supérieur o VC-3 + pointeur = AU-3 pour les États-Unis o VC-4 + pointeur = AU-4 pour l Europe V1.0 Page : 2-35 V.Babot Liaison téléphonique (33) SDH : en résumé V1.0 Page : 2-36 V.Babot

19 SDH : la trame STM-1 Synchronous Transport Module 1 155,52 Mbits/s Liaison téléphonique (34) AUG avec ajout d un sur-débit de section SOH (Section Over Head) o MSOH : Multiplexage o RSOH : Régénération V1.0 Page : 2-37 V.Babot Liaison téléphonique (35) SDH : Structure de la trame STM-1 V1.0 Page : 2-38 V.Babot

20 Liaison téléphonique (36) SDH : Principe de gestion d une section V1.0 Page : 2-39 V.Babot SDH : Débits proposés Liaison téléphonique (37) Appellation Débit (Kbits/s) STM STM STM STM V1.0 Page : 2-40 V.Babot

21 SDH : Modèle fonctionnel Liaison téléphonique (38) V1.0 Page : 2-41 V.Babot SDH : Applications Liaison téléphonique (39) V1.0 Page : 2-42 V.Babot

22 Liaison téléphonique (40) SDH : [Quelques] Normes associées (ITU-T) T) Référence Sujet traité G.957 Interfaces optiques G.702 Débits binaires de la SDH G.708 et G.709 Structures de multiplexage et formats des trames SDH G.803 et G.804 Architecture fonctionnelle des réseaux de transport V1.0 Page : 2-43 V.Babot Liaison téléphonique (41) Système de lignes à fibres optiques [2.5 Gbits/s ] MUX [622 Mbits/s] V1.0 Page : 2-44 V.Babot

Les techniques de multiplexage

Les techniques de multiplexage Les techniques de multiplexage 1 Le multiplexage et démultiplexage En effet, à partir du moment où plusieurs utilisateurs se partagent un seul support de transmission, il est nécessaire de définir le principe

Plus en détail

RESEAU NUMERIQUE SYNCHRONE

RESEAU NUMERIQUE SYNCHRONE POSITIONNEMENT DES OPERATEURS Internet FRAD X25 ATM 1 TELECOMS : QUELLES SOLUTIONS APPORTER? RESEAU ANALOGIQUE RESEAU NUMERIQUE PLESIOCHRONE RESEAU NUMERIQUE SYNCHRONE 2 1 COMPRENDRE L EXPLOITATION D UN

Plus en détail

François JANNIN Janvier 2010 Exposé Informatique et Réseaux 3 ème année

François JANNIN Janvier 2010 Exposé Informatique et Réseaux 3 ème année François JANNIN Janvier 2010 Exposé Informatique et Réseaux 3 ème année 1. SONET - SDH, généralités 2. SDH, du conteneur au STM 3. Topologie, protection des réseaux SDH 4. IP over SONET / SDH 1. De PDH

Plus en détail

1 LA HIERARCHIE SDH ET SONET

1 LA HIERARCHIE SDH ET SONET SDH par A. OUMNAD 1. 1 LA HIEACHIE SDH ET SOT 1.1 INTODUCTION L'inconvénient de la PDH est qu'il faut démultiplexer complètement l'ensemble des différents ordres de multiplexage pour extraire un signal.

Plus en détail

MAN METROPOLITAN AREA NETWORK Réseaux Métropolitains

MAN METROPOLITAN AREA NETWORK Réseaux Métropolitains Systèmes Optiques 2012-2013 MAN METROPOLITAN AREA NETWORK Réseaux Métropolitains Gil FUCHS François JOINT Élisée LE MOUËL Électronique & Télécommunications Sommaire o Introduction Qu est-ce qu un MAN?

Plus en détail

Les Réseaux Télécoms à Hauts débits

Les Réseaux Télécoms à Hauts débits Les Réseaux Télécoms à Hauts débits Ahmed Mehaoua 1999 - page 1 PLAN RTC : Le Réseau Téléphonique Commuté RNIS Le Réseau Numérique à Intégration de Services à large bande Ahmed Mehaoua 1999 - page 2 1

Plus en détail

Le GSM. Partie 2 : Le réseau V. Les interfaces. Frédéric Payan - Département R&T - IUT de Nice Côte d'azur

Le GSM. Partie 2 : Le réseau V. Les interfaces. Frédéric Payan - Département R&T - IUT de Nice Côte d'azur Le GSM Partie 2 : Le réseau V. Les interfaces 64 Introduction : interfaces Définition Lien entre deux entités du réseau, sur lequel transitent des informations particulières. Chaque interface est désigné

Plus en détail

SDH. 3. Equipements 1. Multiplexeurs SDH 2. Brasseurs SDH. 4. Aspects réseaux 1. topologies 2. Les anneaux SDH 3. Architecture d un réseau SDH

SDH. 3. Equipements 1. Multiplexeurs SDH 2. Brasseurs SDH. 4. Aspects réseaux 1. topologies 2. Les anneaux SDH 3. Architecture d un réseau SDH SDH 1. Principes de la hiérarchie SDH 1. Evolution du PDH vers la SDH 2. La trame SDH 3. Le conteneur 4. Le conduit et la section. 5. Le pointeur 6. Synchronisation et justification 2. Le multiplexage

Plus en détail

Réseaux numériques étendus

Réseaux numériques étendus I) Synchronisation d un réseau numérique Réseau numérique Définitions Nécessité de la maîtrise de fréquence : La transmission numérique repose sur des circuits électroniques cadencés par des horloges définissant

Plus en détail

Dimensionnement et Routage Optimal dans les Anneaux Haut-Débits SDH

Dimensionnement et Routage Optimal dans les Anneaux Haut-Débits SDH Dimensionnement et Routage Optimal dans les Anneaux Haut-Débits SDH, O. Brun *, LAAS-CNRS Octobre1999 * LAAS-CNRS, 7 avenue du Colonel Roche, 3177 Toulouse Cédex 1 1. Introduction 2. Présentation de SDH

Plus en détail

Partie 5 : réseaux de grandes distances. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed.

Partie 5 : réseaux de grandes distances. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed. 1 Réseaux I Partie 5 : réseaux de grandes distances Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed.fr 2 Plan 1 Généralités sur les WAN 2 WANs d accès 3

Plus en détail

Chaine de transmission

Chaine de transmission Chaine de transmission Chaine de transmission 1. analogiques à l origine 2. convertis en signaux binaires Échantillonnage + quantification + codage 3. brassage des signaux binaires Multiplexage 4. séparation

Plus en détail

Réseaux Haut Débit ATM. André-Luc BEYLOT ENSEEIHT Département Télécommunications et Réseaux

Réseaux Haut Débit ATM. André-Luc BEYLOT ENSEEIHT Département Télécommunications et Réseaux Réseaux Haut Débit André-Luc BEYLOT ENSEEIHT Département Télécommunications et Réseaux Plan Général Historique et Motivations Architecture Générale : Couches, AAL, Couches et Interfaces normalisées Commutation

Plus en détail

Télécommunications pour tous* (*sauf les ingénieurs)

Télécommunications pour tous* (*sauf les ingénieurs) 102-F Télécommunications pour tous* (*sauf les ingénieurs) Eric C. Coll Institut de Formation Teracom www.teracomtraining.com Copyright Le meilleur Institut de de sa formation classe -Teracom depuis 1992

Plus en détail

Architectures Protocolaires pour le haut débit. André-Luc BEYLOT ENSEEIHT Département Télécommunications et Réseaux

Architectures Protocolaires pour le haut débit. André-Luc BEYLOT ENSEEIHT Département Télécommunications et Réseaux Architectures Protocolaires pour le haut débit André-Luc BEYLOT ENSEEIHT Département Télécommunications et Réseaux Plan Général Panorama Historique La couche physique : PDH, SDH La solution ATM Packet

Plus en détail

STI 28 Edition 1 / Mai 2002

STI 28 Edition 1 / Mai 2002 STI 28 Edition 1 / Mai 2002 Spécifications Techniques d Interface pour le réseau de France Télécom Directive 1999/5/CE Caractéristiques des interfaces d accès à l offre de service Inter LAN 2.0 ATM Résumé

Plus en détail

Le GSM. Partie 3 : Architecture des protocoles. Frédéric Payan - Département R&T - IUT de Nice Côte d'azur

Le GSM. Partie 3 : Architecture des protocoles. Frédéric Payan - Département R&T - IUT de Nice Côte d'azur Le GSM Partie 3 : Architecture des protocoles 74 introduction Réseau GSM : structuration en couches Répartition des protocoles sur divers équipements Respect de la philosophie générale du modèle de référence

Plus en détail

Ivain KESTELOOT Stéphane RZETELNY Eric JULLIEN. Nouvelles Technologies Réseaux : SDH (Synchronous Digital Hierarchy)

Ivain KESTELOOT Stéphane RZETELNY Eric JULLIEN. Nouvelles Technologies Réseaux : SDH (Synchronous Digital Hierarchy) Ivain KESTELT Stéphane RZETELNY Eric JULLIEN IR3 Nouvelles Technologies Réseaux : SD (Synchronous Digital ierarchy) 1 SMMAIRE INTRDUCTIN... 3 I. PRINCIPE DE FNCTINNEMENT DE LA SD... 4 1 ) Nécessité d'une

Plus en détail

Nouvelles technologies réseaux SONET / WDM. Olivier ADAMUS Johann COPIN Eric PANETTA

Nouvelles technologies réseaux SONET / WDM. Olivier ADAMUS Johann COPIN Eric PANETTA Nouvelles technologies réseaux SONET / WDM Eric PANETTA IR3-2003 Introduction Au cours de notre formation à ingénieurs2000, filière Informatiqueréseaux, nous avons étudié les nouvelles technologies réseaux.

Plus en détail

Module TR3 Transport des données : PDH, SDH, WDM

Module TR3 Transport des données : PDH, SDH, WDM R&T 2 ème année UE3 TR3 Année universitaire 2011-2012 Module TR3 Transport des données : PDH, SDH, WDM Responsable : Frédéric LAUNAY 1 Ι. Table des Matières Responsable : Frédéric LAUNAY...1 I. Table des

Plus en détail

LA COUCHE PHYSIQUE EST LA COUCHE par laquelle l information est effectivemnt transmise.

LA COUCHE PHYSIQUE EST LA COUCHE par laquelle l information est effectivemnt transmise. M Informatique Réseaux Cours bis Couche Physique Notes de Cours LA COUCHE PHYSIQUE EST LA COUCHE par laquelle l information est effectivemnt transmise. Les technologies utilisées sont celles du traitement

Plus en détail

Transmission de données. A) Principaux éléments intervenant dans la transmission

Transmission de données. A) Principaux éléments intervenant dans la transmission Page 1 / 7 A) Principaux éléments intervenant dans la transmission A.1 Equipement voisins Ordinateur ou terminal Ordinateur ou terminal Canal de transmission ETTD ETTD ETTD : Equipement Terminal de Traitement

Plus en détail

Hiérarchie Numérique PDH-SDH/SONET. André-Luc BEYLOT ENSEEIHT Département Télécommunications et Réseaux

Hiérarchie Numérique PDH-SDH/SONET. André-Luc BEYLOT ENSEEIHT Département Télécommunications et Réseaux Hiérarchie Numérique PDH-SDH/SONET André-Luc BEYLOT ENSEEIHT Département Télécommunications et Réseaux Plan Général Introduction et Motivations PDH = Plesiochronous Digital Hierarchy SDH = Synchronous

Plus en détail

Les transmissions optiques

Les transmissions optiques Les transmissions optiques 18/06/2004 Technologies optiques - emilie.camisard@renater.fr 1 Plan Multiplexage temporel (TDM) Multiplexage par longueur d onde (WDM) Équipements réseau Techniques de routage

Plus en détail

Cours 7 : le réseau téléphonique commuté et le RNIS. 7.1 Structure générale 7.2 La commutation 7.3 La signalisation 7.

Cours 7 : le réseau téléphonique commuté et le RNIS. 7.1 Structure générale 7.2 La commutation 7.3 La signalisation 7. Cours 7 : le réseau téléphonique commuté et le RNIS 7.1 Structure générale 7.2 La commutation 7.3 La signalisation 7.4 La transmission 1 Schéma global du RTC Le réseau téléphonique commuté (RTC) met en

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2000, 2004, ISBN : 2-212-11330-7

Groupe Eyrolles, 2000, 2004, ISBN : 2-212-11330-7 Groupe Eyrolles, 2000, 2004, ISBN : 2-212-11330-7 Sommaire Cours 1 Introduction aux réseaux 1 Les transferts de paquets... 2 Les réseaux numériques... 4 Le transport des données... 5 Routage et contrôle

Plus en détail

2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP)

2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP) 2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP) 2.1 Introduction 2.2 Signal 2.3 Support de transmission 2.4 Adaptation du signal aux supports de transmission 2.5 Accès WAN 2.1 Introduction Introduction Rôle

Plus en détail

LES RÉSEAUX À HAUTS DÉBITS

LES RÉSEAUX À HAUTS DÉBITS LES RÉSEAUX À HAUTS DÉBITS Introduction Au fil du temps, l architecture des réseaux locaux se complique avec l arrivée des réseaux métropolitains dont la dimension peut atteindre plusieurs centaines de

Plus en détail

Université Montpellier II. Bibliographie sur le cours UMSIE115

Université Montpellier II. Bibliographie sur le cours UMSIE115 Bibliographie sur le cours UMSIE115 Auteurs Titre Editeur D. BATTU Télécommunications, Principes, Infrastructures et services Dunod Informatiques P. LECOY Technologie des Télécoms Hermes C. SERVIN Télécoms

Plus en détail

RECOMMANDATION UIT-R S.1252

RECOMMANDATION UIT-R S.1252 Rec. UIT-R S.1252 1 RECOMMANDATION UIT-R S.1252 GESTION DE RÉSEAUX DÉFINITION DES CLASSES D OBJETS DE CONFIGURATION DE CAPACITÉ UTILE POUR DES ÉLÉMENTS DE RÉSEAUX DE SYSTÈMES À SATELLITES FAISANT PARTIE

Plus en détail

I. TRANSMISSION DE DONNEES

I. TRANSMISSION DE DONNEES TD I. TRANSMISSION DE DONNEES 1. QU'EST-CE QU'UN CANAL DE TRANSMISSION? 1.1 Rappels Une ligne de transmission est une liaison entre les deux machines. On désigne généralement par le terme émetteur la machine

Plus en détail

Principes de Base (1/25) Principes de Base

Principes de Base (1/25) Principes de Base Principes de Base Un réseau pourquoi faire? Quelle architecture de communication faut-il déployer? A quoi sert la Normalisation? Quel débit et combien de Bande Passante? Quel Multiplexage utiliser? Comment

Plus en détail

Examinez la figure. Quel est le débit maximum qu'on peut obtenir de bout en bout sur ce réseau lorsque l'utilisateur de Lab A communique ave

Examinez la figure. Quel est le débit maximum qu'on peut obtenir de bout en bout sur ce réseau lorsque l'utilisateur de Lab A communique ave 1 Quelle est la couche OSI et TCP/IP qui apparaît dans les deux modèles, mais qui a des fonctions différentes? La couche session La couche physique 2 Parmi les unités suivantes, indiquez celles qui sont

Plus en détail

Evolution de l infrastructure transport

Evolution de l infrastructure transport Les réseaux optiques I Les réseaux optiques Jean-Paul GAUTIER, jpg@urec.cnrs.fr CNRS / UREC Une des grandes tendances de la fin des années 90 est la demande croissante en bande passante des réseaux d entreprises

Plus en détail

RESEAUX. Supports de transmission Câble coaxial. Supports de transmission Fibre optique. Supports de transmission. Supports de transmission

RESEAUX. Supports de transmission Câble coaxial. Supports de transmission Fibre optique. Supports de transmission. Supports de transmission RESEAUX Câble coaxial Cœur de cuivre Isolant Tresse conductrice Gaine protectrice isolante Bonne résistance aux bruits Support encombrant. Télévision et téléphone. 1 Base 2 (1MHz sur 2m) 1 Base 5 (1MHz

Plus en détail

2. DIFFÉRENTS TYPES DE RÉSEAUX

2. DIFFÉRENTS TYPES DE RÉSEAUX TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION 1 2. GÉNÉRALITÉS 5 1. RÔLES DES RÉSEAUX 5 1.1. Objectifs techniques 5 1.2. Objectifs utilisateurs 6 2. DIFFÉRENTS TYPES DE RÉSEAUX 7 2.1. Les réseaux locaux 7 2.2. Les

Plus en détail

Transmission ADSL. Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée

Transmission ADSL. Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée Transmission ADSL Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée Hauts débits sur paires torsadées Fournir un accès haut débit à des serveurs sur paires téléphoniques ; Assurer la simultanéïté

Plus en détail

http://cb.iutbeziers.univ-montp2.fr Christophe.Borelly@iutbeziers.univ-montp2.fr

http://cb.iutbeziers.univ-montp2.fr Christophe.Borelly@iutbeziers.univ-montp2.fr Les réseaux WAN Christophe Borelly IUT GTR Béziers 2000 http://cb.iutbeziers.univ-montp2.fr Christophe.Borelly@iutbeziers.univ-montp2.fr WAN Wide Area Network. Utilisation des réseaux opérateurs. Modes

Plus en détail

Résaux Téléphoniques Commutation de circuits. Commutateur

Résaux Téléphoniques Commutation de circuits. Commutateur Résaux Téléphoniques Commutation de circuits Commutateur Multiplexage en Fréquence 300 Hz < Les signaux téléphoniques < 3400 Hz groupe 12 voies -> Groupe primaire (ex 60 khz - 108 khz) groupe 5 primaire

Plus en détail

MASTER IST - Spé ResTEL Université Paris-Sud - 2015. RAN réseaux. Partie 2 Architecture de communication Commutation.

MASTER IST - Spé ResTEL Université Paris-Sud - 2015. RAN réseaux. Partie 2 Architecture de communication Commutation. RAN réseaux Partie 2 Architecture de communication Commutation 1 RAN réseaux (2) 1 Chapitre 1 Architecture de communication système Modèle OSI d extrémité 7 application système d extrémité application

Plus en détail

1 L accès au haut débit

1 L accès au haut débit 1 L accès au haut débit 1.1 Différents types d accès en fonction des supports 1) Compléter le tableau suivant par : Le nom d une technologie d accès au haut débit utilisant les supports de transmission

Plus en détail

M1 Informatique 2015/16. E. Godard. Couche Physique

M1 Informatique 2015/16. E. Godard. Couche Physique Réseaux M1 Informatique 215/16 E. Godard Aix-Marseille Université Couche Physique Plan Plan 7 OSI Application TCP/IP Application 6 5 Presentation Session Not present in the model 4 3 2 1 Transport Network

Plus en détail

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique. A. Belaïd

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique. A. Belaïd UE 503 L3 MIAGE Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique A. Belaïd abelaid@loria.fr http://www.loria.fr/~abelaid/ Année Universitaire 2011/2012 2 Le Modèle OSI La couche physique ou le

Plus en détail

Chapitre 8. Multiplexage : utilisation de la largeur de bande 08-1

Chapitre 8. Multiplexage : utilisation de la largeur de bande 08-1 Chapitre 8 Multiplexage : utilisation de la largeur de bande 08-1 Contenu Multiplexage fréquentiel Multiplexage temporel synchrone Multiplexage temporel statistique Lignes d abonnés numériques asymétriques

Plus en détail

Câblage des réseaux WAN. www.ofppt.info

Câblage des réseaux WAN. www.ofppt.info Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail Câblage des réseaux WAN C-D-002.doc Mars 1-7 Sommaire 1. Couche physique WAN... 3 1.1. Connexions série WAN... 4 1.2. Routeurs et connexions

Plus en détail

Architectures et Protocoles des Réseaux

Architectures et Protocoles des Réseaux Chapitre 5 - Les réseaux xdsl Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com Claude Duvallet 1/32 Plan de la

Plus en détail

RESEAUX ARCHITECTURES EN COUCHES. J.L Damoiseaux ; Dpt R&T 1

RESEAUX ARCHITECTURES EN COUCHES. J.L Damoiseaux ; Dpt R&T 1 RESEAUX ARCHITECTURES EN COUCHES J.L Damoiseaux ; Dpt R&T 1 Plan Notions sur les réseaux Couche/Service/Protocole Le modèle OSI Le modèle TCP/IP J.L Damoiseaux ; Dpt R&T 2 Problématique J.L Damoiseaux

Plus en détail

Présenté par Abdallah NOURDINE. Pourquoi la fibre optique est-elle en plein essor dans le Sud-Est

Présenté par Abdallah NOURDINE. Pourquoi la fibre optique est-elle en plein essor dans le Sud-Est Présenté par Abdallah NOURDINE Pourquoi la fibre optique est-elle en plein essor dans le Sud-Est 1 Qu est ce que la fibre optique? 2 Les réseaux d interconnexion 2.1 Le FDDI 2.2 Le SDH 3 Le FTTH 3.1 Objectif

Plus en détail

1. Normes et protocoles

1. Normes et protocoles 1. Normes et protocoles 1.1. Protocoles Modèles OSI et TCP/IP La réussite d une communication entre des hôtes sur un réseau requiert l interaction de nombreux protocoles (règles de communication) différents.

Plus en détail

Veille Technologique : la VoIP

Veille Technologique : la VoIP Veille Technologique : la VoIP CESI LA Vatine Intervenant : FACORAT Fabrice Sommaire Présentation de la VoIP Histoire Terminologie et Protocoles Enjeux de la VoIP H323 SIP Usages actuels de la VoIP Les

Plus en détail

Transmission -:-:- 1. Introduction. 2. Transmissions numériques : généralités

Transmission -:-:- 1. Introduction. 2. Transmissions numériques : généralités Transmission -:-:- 1. Introduction 2. Transmissions numériques : généralités 3. Modulation numérique (PCM) 3.1. Echantillonnage 3.1.1. Principe 3.1.2. Spectre du signal échantillonné 3.1.3. Conséquences

Plus en détail

Panorama des réseaux haut débit

Panorama des réseaux haut débit Panorama des réseaux haut débit Participants Ingénieurs, techniciens ou toutes personnes disposant des connaissances de base sur les réseaux et souhaitant les approfondir avec un panorama détaillé des

Plus en détail

ANNEXE 1 : Les normes utilisées en visioconférence.

ANNEXE 1 : Les normes utilisées en visioconférence. ANNEXE 1 : Les normes utilisées en visioconférence. La grande variété de constructeurs de matériel pour la visioconférence a poussé les organismes de normalisation à étudier des recommandations dans ce

Plus en détail

d opérateurs Polycopie de cours Abderrahmane BAADACHE

d opérateurs Polycopie de cours Abderrahmane BAADACHE République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Enseignement Supérieure et de la Recherche Scientifique Université Abderrahmane Mira de Béjaia Faculté des Sciences Exactes Département d

Plus en détail

2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP)

2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP) 2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP) 2.1 Introduction 2.2 Signal 2.3 Support de transmission 2.4 Adaptation du signal aux supports de transmission 2.5 Accès WAN 2.1 Introduction Introduction Rôle

Plus en détail

La Couche Physique. Couche 1 (OSI ou TCP/IP) ASR2 - Février 2008 Couche physique 1

La Couche Physique. Couche 1 (OSI ou TCP/IP) ASR2 - Février 2008 Couche physique 1 La Couche Physique Couche 1 (OSI ou TCP/IP) ASR2 - Février 2008 Couche physique 1 I. Introduction Rôle de cette couche : Transmettre un flot de bits d'information d'une machine à une autre. L'étude de

Plus en détail

Université de La Rochelle. Réseaux TD n 6

Université de La Rochelle. Réseaux TD n 6 Réseaux TD n 6 Rappels : Théorème de Nyquist (ligne non bruitée) : Dmax = 2H log 2 V Théorème de Shannon (ligne bruitée) : C = H log 2 (1+ S/B) Relation entre débit binaire et rapidité de modulation :

Plus en détail

Une approche descendante

Une approche descendante Internet Une approche descendante P. Bakowski bako@ieee.org Qu'est-ce que l'internet? réseau mondial P. Bakowski 2 Des liens câbles métalliques, fibres optiques, liens radio - débit en bits/s P. Bakowski

Plus en détail

PROGRAMME DETAILLE CERTIFICAT D ENSEIGNEMENT SPECIALISE Accrédité B.A.D.G.E par la Conférence des Grandes Ecoles

PROGRAMME DETAILLE CERTIFICAT D ENSEIGNEMENT SPECIALISE Accrédité B.A.D.G.E par la Conférence des Grandes Ecoles RESEAUX ET SERVICES TELECOM PROGRAMME DETAILLE CERTIFICAT D ENSEIGNEMENT SPECIALISE Accrédité B.A.D.G.E par la Conférence des Grandes Ecoles PROGRAMME TOTAL : 279 h Sur 6 mois ½ environ En Alternance Présentiel,

Plus en détail

Organisation du module

Organisation du module Organisation du module Cours: 2 séances de TD (3H) + DS (1h30, commun avec TP) Introduction à la téléphonie d entreprise : Matériel, configurations et possibilités courantes Voix sur IP, Téléphonie sur

Plus en détail

ANALYSE FONCTIONNELLE

ANALYSE FONCTIONNELLE Présentation du système ANALYSE FONCTIONNELLE La voiture haut de gamme d aujourd hui comporte plusieurs calculateurs reliés en réseaux par des bus multiplexés dont le bus CAN. La CITRÖEN C6 dispose de

Plus en détail

Cisco Discovery - DRSEnt Module 7

Cisco Discovery - DRSEnt Module 7 Page 1 of 7 Cisco Discovery - DRSEnt Module 7 Select language : English Mode examen : Oui (Changer la couleur du site, écriture noire sur fond blanc). Liens utiles : Site Netacad Télécharger Packet Tracer

Plus en détail

Technique de codage des formes d'ondes

Technique de codage des formes d'ondes Technique de codage des formes d'ondes Contenu Introduction Conditions préalables Conditions requises Composants utilisés Conventions Modulation par impulsions et codage Filtrage Échantillon Numérisez

Plus en détail

Modélisation et simulation des performances de nœuds de routage optique dans les réseaux dorsaux hybrides

Modélisation et simulation des performances de nœuds de routage optique dans les réseaux dorsaux hybrides Modélisation et simulation des performances de nœuds de routage optique dans les réseaux dorsaux hybrides )UpGpULF/(&2&+(%UXQR)5$&$662$PD.$/, (167%UHWDJQH 'psduwhphqwg RSWLTXH Sommaire Contexte Nœuds de

Plus en détail

Couche physique Médias et équipements

Couche physique Médias et équipements Couche physique Médias et équipements Concepts de base - Unité de mesures Terminologie - Convention Différents types de média : Cuivre - Fibre Optique Hertzien Equipements des différentes couches : répéteur,

Plus en détail

2 Quelle couche du modèle OSI couvre les médias physiques? La couche 1 La couche 2 La couche 3 La couche 4 La couche 5 La couche 6

2 Quelle couche du modèle OSI couvre les médias physiques? La couche 1 La couche 2 La couche 3 La couche 4 La couche 5 La couche 6 1 Dans quelle couche du modèle OSI la carte réseau est-elle classée? La couche physique La couche liaison de données La couche réseau La couche transport 2 Quelle couche du modèle OSI couvre les médias

Plus en détail

Architectures et Protocoles des Réseaux

Architectures et Protocoles des Réseaux L ADSL - Introduction (1/4) Chapître 5 - Les réseaux xdsl Année 2008-2009 Claude Duvallet Université du Havre UFR des Sciences et Techniques Courriel :Claude.Duvallet@gmail.com Pendant très longtemps,

Plus en détail

Fonctions de la couche physique

Fonctions de la couche physique La Couche physique 01010110 01010110 Couche physique Signal Médium Alain AUBERT alain.aubert@telecom-st-etienne.r 0 Fonctions de la couche physique 1 1 Services assurés par la couche physique Transmettre

Plus en détail

GSM UMTS. Voix, Data, Téléphonie, Vidéo, 802.5 MAN IBM -> Token Ring - > FDDI -> FDDI II AT&T -> DQDB (155Mb/s) (Double Queuing Double Bus)

GSM UMTS. Voix, Data, Téléphonie, Vidéo, 802.5 MAN IBM -> Token Ring - > FDDI -> FDDI II AT&T -> DQDB (155Mb/s) (Double Queuing Double Bus) Réseaux Publics Jeanluc.langbois@orange-ftgroup.com Avec Fil X25 -> -> MPLS (MPλS / GMPLS) -> xdsl ->Frame Relay Frame Switching X21 -> RTC RTNM : Réseau Transmission Numérique Multiplexé RTNM + X25 +RTC

Plus en détail

Technologies des réseaux tout optique

Technologies des réseaux tout optique École Nationale des Sciences Appliquées Tétouan- Génie des Systèmes de Télécommunications et Réseaux GSTR3 Module: Complément Télécoms Technologies des réseaux tout optique Pr. Mounir Arioua m.arioua@ieee.org

Plus en détail

Administration réseau Introduction

Administration réseau Introduction Administration réseau Introduction A. Guermouche A. Guermouche Cours 1 : Introduction 1 Plan 1. Introduction Organisation Contenu 2. Quelques Rappels : Internet et le modèle TCP/ Visage de l Internet Le

Plus en détail

ELP 304 : Électronique Numérique. Cours 1 Introduction

ELP 304 : Électronique Numérique. Cours 1 Introduction ELP 304 : Électronique Numérique Cours 1 Introduction Catherine Douillard Dépt Électronique Les systèmes numériques : généralités (I) En électronique numérique, le codage des informations utilise deux

Plus en détail

RSX101 Réseaux & télécommunications Contexte Le prof : Sylvain Rampacek

RSX101 Réseaux & télécommunications Contexte Le prof : Sylvain Rampacek RSX101 Réseaux & télécommunications Contexte Le prof : Sylvain Rampacek 1 Sylvain Rampacek Maître de Conférences en Informatique IUT Dijon Département Informatique Chef du Département Informatique Membre

Plus en détail

Cours n 12. Technologies WAN 2nd partie

Cours n 12. Technologies WAN 2nd partie Cours n 12 Technologies WAN 2nd partie 1 Sommaire Aperçu des technologies WAN Technologies WAN Conception d un WAN 2 Lignes Louées Lorsque des connexions dédiées permanentes sont nécessaires, des lignes

Plus en détail

Pour pouvoir utiliser les mêmes liaisons que les autres données, sur le réseau du FAI, la voix est multiplexée :

Pour pouvoir utiliser les mêmes liaisons que les autres données, sur le réseau du FAI, la voix est multiplexée : 1. Les codecs Pour pouvoir utiliser les mêmes liaisons que les autres données, sur le réseau du FAI, la voix est multiplexée : Pour être ainsi transportée, sous forme de paquets, la voix doit être numérisée

Plus en détail

Spécifications Techniques d Interface

Spécifications Techniques d Interface 67, Édition 2 / Octobre 2000 Spécifications Techniques d Interface SRXUOHUpVHDXGH)UDQFH7pOpFRP 'LUHFWLYH&( &DUDFWpULVWLTXHVGHVLQWHUIDFHVG DFFqV DXVHUYLFH7UDQVIL[0pWURSROLWDLQ 5pVXPp Ce document présente

Plus en détail

LIAISON SERIE MODBUS

LIAISON SERIE MODBUS LIAISON SERIE MODBUS 1. INTRODUCTION AU BUS DE TERRAIN MODBUS :... 2 1.1. Généralités :... 2 1.2. Principe général :... 2 2. LIAISON SERIE RS485 :... 3 2.1. Transmission série asynchrone :... 3 2.2. Transmission

Plus en détail

BASES DES RESEAUX UNITE DE FORMATION

BASES DES RESEAUX UNITE DE FORMATION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE BASES DES RESEAUX UNITE

Plus en détail

PROGRAMME DETAILLE CERTIFICAT D ENSEIGNEMENT SPECIALISE Accrédité B.A.D.G.E par la Conférence des Grandes Ecoles

PROGRAMME DETAILLE CERTIFICAT D ENSEIGNEMENT SPECIALISE Accrédité B.A.D.G.E par la Conférence des Grandes Ecoles RESEAUX ET SERVICES TELECOM PROGRAMME DETAILLE CERTIFICAT D ENSEIGNEMENT SPECIALISE Accrédité B.A.D.G.E par la Conférence des Grandes Ecoles PROGRAMME TOTAL : 29 h Sur 6 mois ½ environ En Alternance Présentiel,

Plus en détail

Théorie sur les technologies LAN / WAN Procédure de test sur les réseaux LAN / WAN Prise en main des solutions de test

Théorie sur les technologies LAN / WAN Procédure de test sur les réseaux LAN / WAN Prise en main des solutions de test Théorie sur les technologies LAN / WAN Procédure de test sur les réseaux LAN / WAN Prise en main des solutions de test Formation CONTACTEZ- NOUS AU 01 69 35 54 70 OU VISITEZ NOTRE SITE INTERNET IDEALNWD.FR

Plus en détail

Le son sur le web. S. Natkin

Le son sur le web. S. Natkin Le son sur le web S. Natkin Usage du son Contenus sonores: dialogues, interview Amélioration de l ihm (sons pour les boutons ) Musique de fond Ventes de musique et de contenus sonores Les limites techniques

Plus en détail

xdsl Digital Suscriber Line «Utiliser la totalité de la bande passante du cuivre»

xdsl Digital Suscriber Line «Utiliser la totalité de la bande passante du cuivre» xdsl Digital Suscriber Line «Utiliser la totalité de la bande passante du cuivre» Le marché en France ~ 9 millions d abonnés fin 2005 ~ 6 millions fin 2004 dont la moitié chez l opérateur historique et

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 8 01 Quelle couche OSI est responsable de la transmission binaire, de la spécification du câblage et des aspects physiques

Plus en détail

Réseaux publics de télécommunication

Réseaux publics de télécommunication Réseaux publics de télécommunication Réseau à autonomie d'acheminement CTI = Centre de Transport International CL = Centre Local NRA = Nœud de Raccordement de l'abonné URA = Unité de Raccordement de l'abonné

Plus en détail

jacques.heitzmann@jaito.com

jacques.heitzmann@jaito.com jacques.heitzmann@jaito.com Jaito-s136 20/10/09-1 Jaito-s136 20/10/09-2 Jaito-s136 20/10/09-3 Jaito-s136 20/10/09-4 Au temps du standard téléphonique et des demoiselles du téléphone Plan de contrôle Alimentation

Plus en détail

Architecture Ethernet

Architecture Ethernet Architecture Ethernet 2. Introduction Caractéristiques principales 3. Lestrames802.3etEthernet_II 4. EthernetetlemodèleOSI 5. Lacouchephysique 6. LacoucheLiaison(sous couchesmacetllc) 7. Concentrateur(hub)etcommutateur(switch)

Plus en détail

Techniques de modulation pour les systèmes xdsl

Techniques de modulation pour les systèmes xdsl Techniques de modulation pour les systèmes xdsl Digital Subscriber Lines Cours de Télécommunications Thierry Sartenaer Mars 2007 Télécommunications (ECAM) Techniques de modulation pour les systèmes xdsl

Plus en détail

Modulations numériques 1

Modulations numériques 1 ENSA ECOLE NATIONALE DES SCIENCES APPLIQUEES D EL JADIDA DEPARTEMENT DE TELECOMMUNICATIONS Cours: T5 Communications numériques Présenté par Prof. Dr. A. Berraissoul Cycle Ingénieur 2012/2013 2 Cours: T

Plus en détail

Séance 7. Les réseaux distants (WAN) Séance 7 : Les réseaux distants (WAN)

Séance 7. Les réseaux distants (WAN) Séance 7 : Les réseaux distants (WAN) Réseaux A9 Séance 1 Séance 2 Séance 3 Séance 4 Séance 5 Séance 6 Séance 7-8 Séance 9-10 Séance 11 Séance 12 Concepts de base Les procédures de liaison Notions d'architecture Les protocoles de liaison Les

Plus en détail

1. Comment font les appareils programmés à cet effet pour détecter le mode secours sur le bus S?

1. Comment font les appareils programmés à cet effet pour détecter le mode secours sur le bus S? 4.01 1. Comment font les appareils programmés à cet effet pour détecter le mode secours sur le bus S? 2. Un raccordement réseau d un client en Point à Point a 2 raccordements primaires et un raccordement

Plus en détail

1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP

1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP 1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP 1.1 Introduction 1.2 Modèle en couches 1.3 Le modèle OSI 1.4 L architecture TCP/IP 1.1 Introduction Réseau Télécom - Téléinformatique? Réseau : Ensemble

Plus en détail

Digital Subscriber Line

Digital Subscriber Line Digital Subscriber Line Bernard Cousin Présentation d'adsl But : Offrir l'accès à l'internet à partir d'un domicile personnel Le cout des réseaux d'accès est très important par rapport à celui du réseau

Plus en détail

STI 20 Édition 3 /Novembre 2002

STI 20 Édition 3 /Novembre 2002 STI 20 Édition 3 /Novembre 2002 Spécifications Techniques d Interface pour le réseau de France Télécom Directive 1999/5/CE Caractéristiques des interfaces d accès au service Turbo DSL en sites d extrémité

Plus en détail

Conditions de tests pour le raccordement au réseau d'accès SDSL de France Télécom. Edition 2

Conditions de tests pour le raccordement au réseau d'accès SDSL de France Télécom. Edition 2 ST/FTR&D/7804 Edition 2 1 Spécification Technique ST/FTR&D/7804 Janvier 2004 Conditions de tests pour le raccordement au réseau d'accès SDSL de France Télécom Edition 2 ST/FTR&D/7804 Edition 2 2 Table

Plus en détail

PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN

PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN 1. DÉVELOPPEMENT D'APPLICATION (CONCEPTEUR ANALYSTE) 1.1 ARCHITECTURE MATÉRIELLE DU SYSTÈME INFORMATIQUE 1.1.1 Architecture d'un ordinateur Processeur,

Plus en détail

Transmissions série et parallèle

Transmissions série et parallèle 1. Introduction : Un signal numérique transmet généralement plusieurs digits binaires. Exemple : 01000001 ( huit bits). Dans une transmission numérique on peut envisager deux modes : les envoyer tous en

Plus en détail

COMPOSANTS ET COUCHES

COMPOSANTS ET COUCHES COMPOSANTS ET COUCHES Dans ce chapitre nous nous intéressons d'une part aux composants des réseaux - physiques, - logiques, ainsi qu'à l'architecture des réseaux, essentiellement la - topologie, - conception

Plus en détail

Les Réseaux Informatiques

Les Réseaux Informatiques Les Réseaux Informatiques Licence Informatique, filière SMI Université Mohammed-V Agdal Faculté des Sciences Rabat, Département Informatique Avenue Ibn Batouta, B.P. 1014 Rabat Professeur Enseignement

Plus en détail

TP 6 : SDH. SDH assure un transport transparent à haut débit sur fibres optiques pour tout type de transmission binaire (voix, données, vidéo, ).

TP 6 : SDH. SDH assure un transport transparent à haut débit sur fibres optiques pour tout type de transmission binaire (voix, données, vidéo, ). TP 6 : SDH LP RSFS 7 novembre 2007 Philippe REDIEN Cédric MAZURIER Jonathan LELU Meriadeg LE QUERE Introduction Le but du TP est d'étudier le fonctionnement du système SDH entre 2 baies reliées en fibre

Plus en détail