Congrès INFRA Vers une nouvelle dynamique municipale pour une urbanité durable PROGRAMME 1 ER AU 3 DÉCEMBRE I PALAIS DES CONGRÈS DE MONTRÉAL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Congrès INFRA 2014. Vers une nouvelle dynamique municipale pour une urbanité durable PROGRAMME 1 ER AU 3 DÉCEMBRE I PALAIS DES CONGRÈS DE MONTRÉAL"

Transcription

1 Congrès INFRA 2014 Vers une nouvelle dynamique municipale pour une urbanité durable 1 ER AU 3 DÉCEMBRE I PALAIS DES CONGRÈS DE MONTRÉAL PROGRAMME

2 STRATÉGIE QUÉBÉCOISE D ÉCONOMIE D EAU POTABLE À l heure des bilans, chaque goutte compte

3 TABLE D E S M A T I È R E S Message du président d honneur d INFRA 2014 Message du ministre des Affaires municipales et de l Occupation du territoire 4 Message du président du conseil d administration du CERIU Message de la présidente du comité organisateur d INFRA Le CERIU Comité organisateur 6 Merci à nos partenaires et commanditaires 7 Programmation en un clin d œil 9 Les grands rassemblements 10 Programmation du lundi 1 er décembre 11 Programmation du mardi 2 décembre 17 Programmation du mercredi 3 décembre 23 Exposition 30 Renseignements généraux 31 (ANG) Le pictogramme qui suit le titre d une conférence indique que celle-ci est présentée en anglais. Au total, 10 conférences sont présentées en anglais. Congrès INFRA 2014 Vers une nouvelle dynamique municipale pour une urbanité durable 3

4 MOT DU PRÉSIDENT D HONNEUR D INFRA 2014 C est avec beaucoup d enthousiasme que j ai accepté la présidence d honneur de la 20 e édition du congrès INFRA 2014 dont le thème est «Vers une nouvelle dynamique municipale pour une urbanité durable». Ce thème s arrime parfaitement à mes préoccupations et rejoint aussi l ensemble des municipalités. Ce grand événement réunit plus de 1500 spécialistes concernés par la saine gestion du développement urbain. Parmi ceux-ci on retrouve des ingénieurs, des techniciens, des décideurs qui sont tous parties prenantes d enjeux majeurs; des enjeux qui interpellent la qualité de notre avenir. Les villes attirent une part toujours plus grande de la population et les solutions à apporter au développement de l espace public vont passer par une collaboration et une concertation de tous les joueurs. Le congrès Infra 2014 va offrir plus de 90 conférences présentées par les meilleurs spécialistes dans le domaine des infrastructures municipales. Mon souhait est que tous nos citoyens puissent bénéficier de ces échanges et de cette mise en commun de nos expériences. Le développement urbain durable, c est plus qu un thème, c est une voie à suivre. Que cette 20 e édition soit à la hauteur de vos attentes. Denis Coderre Maire de la ville de Montréal MOT DU MINISTRE DES AFFAIRES MUNICIPALES ET DE L OCCUPATION DU TERRITOIRE Référence par excellence des décideurs, des gestionnaires, des ingénieurs et des chercheurs qui ont à cœur les besoins des municipalités, des MRC et des citoyens, le congrès INFRA 2014 est l occasion idéale de mettre à profit une expertise de qualité pour relever les défis liés notamment au vieillissement en matière d infrastructure municipale. Que ce soit à Montréal ou en région, en milieu urbain ou rural, j estime qu il est primordial d investir dans les infrastructures et de tout mettre en œuvre pour assurer la croissance de notre productivité, soutenir l emploi et participer au développement des municipalités du Québec. D ailleurs, dans le cadre du Programme de la taxe sur l essence et de la contribution du gouvernement du Québec signé en juin dernier, les municipalités du Québec bénéficieront de sommes additionnelles totalisant 2,67 milliards de dollars en vue d assurer un financement stable et prévisible à long terme pour leurs infrastructures. Dans toutes les régions, les municipalités pourront, entre autres, procéder à la réalisation de projets en matière d eau potable, d eaux usées, de voirie locale et de transport en commun qui amélioreront directement la qualité de vie de leur communauté. Outre le financement, il importe aussi de pouvoir compter sur un capital humain compétent, sur une main-d œuvre aguerrie et capable d utiliser les nouvelles expertises en infrastructure urbaine. En terminant, le CERIU est, depuis maintenant 20 ans, le partenaire tout indiqué pour une gestion optimale des infrastructures municipales. Bon congrès INFRA 2014 à tous les membres du CERIU! Pierre Moreau Ministre des Affaires municipales et de l Occupation du territoire 4

5 MOT DU PRÉSIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU CERIU C est avec beaucoup de fierté que je vous accueille à la 20 e édition du Congrès INFRA. S inspirant de la thématique «Vers une nouvelle dynamique municipale pour une urbanité durable», le Congrès INFRA veut illustrer la force du partage des idées, l esprit de dépassement et d ouverture sur le monde qui caractérisent les initiés du congrès INFRA ainsi que les membres et les partenaires du CERIU. J espère que vous tous, les quelque 1500 participants, saurez apprécier la programmation exceptionnelle qui caractérise cet événement incontournable! Je remercie tout particulièrement les membres du comité organisateur, dont sa présidente Mme Pascale Fortin, qui se sont investis dans cette aventure avec tout l enthousiasme nécessaire afin qu INFRA remporte un vif succès. Aujourd hui, leurs efforts sont récompensés, il en revient maintenant à vous d en profiter pleinement. Merci d être présents en si grand nombre année après année. Bon congrès! Edgar Rouleau Président du CERIU Maire de la Cité de Dorval MOT DE LA PRÉSIDENTE DU COMITÉ ORGANISATEUR 2014 Au nom du comité organisateur, il me fait plaisir de vous accueillir à la 20 e édition d INFRA. Au fil des ans, grâce à l appui de ses membres et à l implication de centaines de professionnels dévoués à la cause des infrastructures urbaines, l évènement n a cessé de grandir et est devenu un incontournable du domaine. Encore une fois cette année, les membres du comité organisateur et le personnel du CERIU n ont pas ménagé les efforts pour vous offrir une programmation de grande qualité axée sur les défis d aujourd hui. Je ne doute pas qu elle saura stimuler votre intérêt et votre désir de contribuer au développement et à la qualité de vie de nos collectivités. C est par l apport de tous les intervenants du monde municipal que se mettra en place une dynamique renouvelée pour favoriser la réalisation de projets structurants et durables, qu ils soient à petite ou grande échelle. Bon colloque! Pascale Fortin, ing. M. Ing. Chef de service Traitement des eaux et Planification des infrastructures Direction du Génie Ville de Longueuil Congrès INFRA 2014 Vers une nouvelle dynamique municipale pour une urbanité durable 5

6 LE CERIU ÊTRE LE RÉSEAU D EXPERTISE ET DE RÉFÉRENCE POUR LA PÉRENNITÉ DES INFRASTRUCTURES MUNICIPALES MISSION VISION DEVENIR UN AGENT MOBILISATEUR AFIN DE GUIDER L ENSEMBLE DES MUNICIPALITÉS VERS UNE SAINE GESTION DES INFRASTRUCTURES MERCI AUX MEMBRES DU COMITÉ ORGANISATEUR Présidente du comité Responsable de la programmation technique Pascale FORTIN, Ville de Longueuil Anna POLITO, Ville de Dollard-des-Ormeaux Louise BABINEAU, Ville de Québec Alexandre BEAUPRÉ, IGF Vigilance Ghislain BÉLANGER, Ville de Repentigny Bruno BERGERON, Bruno Bergeron Services Professionnels Pierre BERTÉ, Sintra Nathalie BLEAU, Ouranos Jean-François DUBUC, Ville de Montréal Sophie DUCHESNE, INRS ETE Christian FALLU, Ambassadeur du CERIU Richard FRENETTE, Cosime Sandra GELLY, Consultants sans tranchée GAME Benoit GRONDIN, Aqua Data Normand HACHEY, Ville de Montréal Éric LALONDE, Maxxum Gestion d Actifs Jean-Paul A. LANDRY, Cité de Dorval Nathalie LASNIER, Tubécon Pierre LEFÈVRE, Gaz Métro Janick LEMAY, BPR Infrastructure Daniel LESSARD, Ville de Québec Joseph LOIACONO, Ambassadeur du CERIU Henri MADJAR, Ambassadeur du CERIU Luc PELLECUER, École de technologie supérieure Piero SALVO, Consultants sans tranché GAME Christian SAVARD, Vivre en ville Michèle ST-JACQUES, École de technologie supérieure Lila TOUAHRIA, Ville de Montréal Michel TOUTANT, Ville de Laval Caroline VERREAULT, Ministère des Affaires municipales et de l Occupation du territoire 6

7 MERCI À NOS PARTENAIRES ET COMMANDITAIRES Partenaire PLATINE Partenaires OR Partenaires ARGENT Commanditaires Congrès INFRA 2014 Vers une nouvelle dynamique municipale pour une urbanité durable 7

8 Rouler aux cœurs de pommes GAZ MÉTRO RÊVE DE BIOMÉTHANISATION Celle-ci permet de transformer nos matières organiques, comme les cœurs de pommes, en gaz naturel renouvelable. Cette énergie locale et renouvelable pourra servir à faire rouler nos camions ainsi qu à chauffer l eau et l air de nos maisons et de nos entreprises, tout en réduisant nos émissions de GES de plus de 90 %. Gaz Métro contribue à trouver des solutions aux côtés des municipalités d ici pour valoriser cette énergie de chez-nous. Découvrez toutes les possibilités offertes par le bleu à gazmetro.com/effetbleu

9 PROGRAMMATION N UN CLIN D ŒIL LUNDI 1 ER DÉCEMBRE 7 h 30 ACCUEIL, INSCRIPTION à 17 h Corridor 517 B MARDI 2 DÉCEMBRE 7 h 30 ACCUEIL, INSCRIPTION à 17 h Corridor 517 B MERCREDI 3 DÉCEMBRE 7 h 30 ACCUEIL, INSCRIPTION à 17 h Corridor 517 B 7 h 30 EXPOSITION à 17 h Salle 517 AB 7 h 30 PETIT DÉJEUNER à 9 h 30 Salle 517 AB 7 h 30 EXPOSITION à 17 h Salle 517 AB 7 h 30 PETIT DÉJEUNER à 9 h 30 Salle 517 AB 7 h 30 EXPOSITION à 17 h Salle 517 AB 7 h 30 PETIT DÉJEUNER à 9 h 30 Salle 517 AB 8 h 45 CÉRÉMONIE D OUVERTURE Salle 516 CDE 9 h A1- PROJETS URBAINS DURABLES Salle 516 CDE 9 h A2 - FOURNISSEURS DE SERVICES Salle 516 AB 12 h 30 DÉJEUNER D OUVERTURE DU PRÉSIDENT D HONNEUR M. DENIS CODERRE, MAIRE DE LA VILLE DE MONTRÉAL Salle 517 AB 14 h B1- PROJETS URBAINS DURABLES Salle 516 CDE 14 h B2 - RÉHABILITATION ET TECHNIQUES SANS TRANCHÉE Salle 515 ABC 14 h B3 - GESTION DES ACTIFS : PLANIFICATION Salle 516 AB 8 h 30 C1 - MAÎTRISE D ŒUVRE OUVRAGES D ART Salle 516 AB 8 h 30 C2 - CHAUSSÉES Salle 516 CDE 8 h 30 C3 - GESTION DES ACTIFS : ANALYSE DES COÛTS Salle 515 ABC 12 h DÉJEUNER DES PRIX DU CERIU Salle 517 AB 14 h D1 - GESTION DES RISQUES EN EAU POTABLE Salle 516 AB 14 h D2 - CHAUSSÉES Salle 516 CDE 14 h D3 - GESTION DES ACTIFS : APPLICATIONS Salle 515 ABC 8 h 30 E1 - GESTION DES RISQUES : EAUX PLUVIALES ET INONDATIONS Salle 516 CDE 8 h 30 E2 - SÉCURITÉ ROUTIÈRE, SIGNALISATION ET GESTION DE LA CIRCULATION Salle 515 ABC 8 h 30 E3 - INFRASTRUCTURES SOUTERRAINES : GESTION ET PLANIFICATION Salle 516 AB 12 h DÉJEUNER DES PRIX RELÈVE Salle 517 AB 14 h F1 - GESTION DES DÉBORDEMENTS Salle 516 CDE 14 h F2 - AMÉNAGEMENTS ROUTIERS Salle 515 ABC 14 h F3 - RÉSEAUX TECHNIQUES URBAINS Salle 516 AB 17 h 30 INVITATION À TOUS AU COCKTAIL I salle 517 AB Pour célébrer le 20 e anniversaire du Congrès, les participants sont conviés à venir prolonger leur plaisir d être ensemble autour d un bon verre de vin et quelques délicieuses bouchées qui défileront sous leurs yeux! Animé par Stephane Bellavance Congrès INFRA 2014 Vers une nouvelle dynamique municipale pour une urbanité durable 9

10 L E S G R A N D S RASSEMBLEMENTS EXPOSITION 1 er AU 3 DÉCEMBRE 7 h 30 H À 17 H SALLE 517 AB Cette année l aire d exposition accueille 46 stands qui offrent aux participants de nombreuses occasions de découvrir de nouvelles technologies. Participez aux ateliers techniques dans le cadre de la session A2 Fournisseurs de services. LUNDI 1 er DÉCEMBRE 12 H 30 À 13 H 30 SALLE 517 AB DÉJEUNER D OUVERTURE Sous la présidence d honneur de M. Denis CODERRE, maire de la ville de Montréal. LUNDI 1 er DÉCEMBRE 17 H 30 À 19 H 30 SALLE 517 AB COCKTAIL Pour célébrer le 20 e anniversaire du Congrès, les participants sont conviés à venir prolonger leur plaisir d être ensemble autour d un bon verre de vin et quelques délicieuses bouchées qui défileront sous leurs yeux! Animé par Stéphane Bellavance MARDI 2 DÉCEMBRE 12 H À 13 H 30 SALLE 517 AB DÉJEUNER DES PRIX D EXCELLENCE ET DE RECONNAISSANCE DU CERIU Dans une ambiance conviviale, le CERIU profitera de l occasion pour souligner l engagement de ses membres et d organisations partenaires qui se sont distingués en apportant un soutien actif à la mission du CERIU dédiée à la cause des infrastructures municipales. MERCREDI 3 DÉCEMBRE 12 H À 13 H 30 SALLE 517 AB DÉJEUNER DES PRIX RELÈVE EN INFRASTRUCTURES MUNICIPALES Ce déjeuner sera l occasion de suivre les traces de la relève et mettre en lumière des talents prometteurs! 10

11 LUNDI 1 er E N D É T A I L 7 h 30 INSCRIPTION I Corridor 517 B PETIT DÉJEUNER I Salle 517 AB Un petit déjeuner continental est offert aux participants. 8 h 45 CÉRÉMONIE D OUVERTURE I Salle 516 CDE En présence de M. Edgar Rouleau, président du CERIU et maire de la Cité de Dorval et de Mme Pascale Fortin, présidente du comité organisateur et chef de service Traitement des eaux et Planification des infrastructures à la ville de Longueuil. 9 h A1 - PROJETS URBAINS DURABLES I Salle 516 CDE Modérateur Bruno Bergeron, Bruno Bergeron Services Professionnels 9 h 10 TOD : de la théorie à la pratique TOD: From Theory to Practice Sommes-nous en train de détourner une approche durable au développement urbain au profit d une nouvelle façon de «brander» les projets? M. Perreault propose une lecture critique de l état de la situation dans la planification de projets TOD. Marc PERREAULT, Lemay + DAA 9 h 35 Écoquartiers au-delà du greenwashing Ecodistricts beyond greenwashing L organisation Vivre en Ville proposera trente-deux principes et des balises qui aideront les décideurs et promoteurs à opérer le virage nécessaire afin de bâtir un «écoquartier» s illustrant comme un véritable milieu de vie. Christian SAVARD, Vivre en ville 10 h Les corridors verts montréalais Green Corridors in Montréal Cette présentation portera sur le corridor vert; une stratégie d aménagement durable essentielle en milieu urbain. Ses atouts sont multiples : contrer la pollution atmosphérique, concerter les acteurs de l aménagement, développer un financement diversifié des projets, impliquer le secteur privé, créer une biodiversité dans des quartiers défavorisés et redonner la place à une mobilité durable. Marie-Claude ROBERT, SOVERDI 10 h 25 Pause 11 h Optimisation de l usage de l espace public Optimizing the Use of Public Space La concentration induite par la densification urbaine nécessite dès à présent une optimisation de l usage de l espace public. L objet de la communication est de dresser un aperçu des mesures et réflexions existantes en Belgique et à l étranger permettant d optimiser l usage de l espace public. Olivier VAN DAMME, Centre de recherches routières, Belgique 11 h 25 Des démarches pour intégrer l urbanité dans les métropoles durables : exemples de Paris Approaches for Integrating Urbanism into Sustainable Cities: Examples from Paris Cette présentation démontrera les résultats d expérimentations relatives aux mobiliers urbains intelligents, à la mobilité urbaine (transformation d une voie rapide urbaine en zone piétonne) et aussi des exemples liés au fameux phénomène d îlot de chaleur urbain, enfin nous traiterons de la notion de la ville créative symbole d une nouvelle urbanité voulue par les citoyens. Youssef DIAB, Université Marne-la-Vallée et École des ingénieurs de la ville de Paris Congrès INFRA 2014 Vers une nouvelle dynamique municipale pour une urbanité durable 11

12 LUNDI 1 er E N D É T A I L 9 h A2 - FOURNISSEURS DE SERVICES I Salle 516 AB Modératrice Salamatou Modieli Amadou 9 h 10 Réhabilitation par tubage en coques PRV d une conduite combinée GRP Shell and Lining Rehabilitation Réhabilitation par tubage en coques en PRV d une conduite combinée sous la rue Leslie à Toronto. 210 mètres linéaires répartis entre la section lower et upper. Changement de diamètes avec zone de transition. Ce projet a nécessité l intervention de deux fabricants de coques PRV soit HOBAS ET CHANNELINE. Pascal CONAC et Christian ROULEAU, Sade Canada 9 h 30 Étude de cas : Installation du premier système Aqua-Filter au Québec Case Study: Installation of the First Aqua-Filter System in Quebec Présentation d une étude de cas de l installation d un système de traitement par filtration qui est reconnu au MDDELCC pour enlever 80% des matières en suspension ainsi que 40% du phosphore. Marie-France TESSIER, Soleno 9 h 50 Évaluation fondée sur les risques de l état des conduites métalliques Risk Based approach to Metallic Pipe Condition Assessment (ANG) Variables used to perform a risk of failure prioritization, available metallic pipe inspection tools and case studies of a high, medium and low risk of failure condition assessment will be discussed. Cameron WHITE, Pure Technologies 10 h 10 Optimisez vos processus de gestion des infrastructures Optimizing Infrastructure Management Processes En ce basant sur le cas de la ville de Vaudreuil-Dorion, les conférenciers mettront en avant les procédures, les règles de caractérisation et les mécanismes de synchronisation mis en place entre la plateforme géomatique et les systèmes experts afin d optimiser le processus de gestion des infrastructures. Danielle COURTEMANCHE, Aqua Data et Stéphane FIORETTI, Géomap GIS Amérique 10 h 30 Pause 11 h Évaluation de l état des conduites d aqueduc Assessment of the Condition of Water Mains Echologics Engineering, division de Mueller Co de Mississauga, Ontario a mis au point une technologie visant à évaluer l état des conduites d aqueduc, plus spécifiquement la qualité de la paroi résiduelle des tuyaux utilisés dans la conception du réseau. La présentation portera sur cette nouvelle technologie. Gilles LAURIN, Muellers Canada et Al TURNER, Echologics Engineering 11 h 20 Mise en œuvre des tuyaux PRV par méthodes sans tranchée pour des réseaux d égouts et d eau potable neufs Implementation of GRP pipes by trenchless methods for sewage and drinking water new system Présentation des caractéristiques et des avantages des tubes PRV HOBAS centrifugés dans les applications de fonçage direct et d insertion en galerie pour les réseaux neufs d égouts et d eau potable. Philippe FISCHER, Hobas Québec 11 h 40 Géoradar OPERA DUO GPR OPERA DUO (ANG) Présentation du nouveau Géoradar, l OPERA DUO et les applications qu il peut combler. Antonios Galanis, IDS Amérique du Nord 12 h 30 DÉJEUNER D OUVERTURE AVEC LE PRÉSIDENT D HONNEUR D INFRA 2014 I Salle 517 AB M. Denis Coderre, maire de la ville de Montréal 12

13 LUNDI 1 er E N D É T A I L 14 h B1 - PROJETS URBAINS DURABLES I Salle 516 CDE Modérateur Christian Fallu, ambassadeur du CERIU 14 h 05 Urbanova, projet domiciliaire de développement durable Urbanova: Sustainable Neighbourhood Development Project Présentation des défis du projet Urbanova considéré par la FCM comme le plus grand projet domiciliaire de développement durable au Canada. La ville de Terrebonne, qui a tout près de habitants, pourra accueillir personnes dans ce nouveau projet d ici les 20 prochaines années. Stéphane LARIVÉE, Ville de Terrebonne 14 h 30 Le secteur de la Fonderie Gatineau - Vision Fonderie Sector in Gatineau Vision Le secteur de la Fonderie Gatineau est un projet de démonstration de requalification d une friche industrielle en un écoquartier présentant le potentiel d un projet urbain durable. Bien localisé et de propriété publique, le secteur a fait l objet d une démarche de planification structurée, entamée en 2010, comportant une consultation publique, tenue en Cette présentation portera sur cette démarche de planification. Yvon DALLAIRE, Ville de Gatineau 14 h 55 Évaluation des apports solaires dans un quartier urbain en période de chauffe Assessment of Solar Gains in an Urban Neighbourhood During Heating Periods Présentation des gains solaires en période de chauffe étudiés sur sept aménagements de quartiers de cinq villes du monde. Frédéric MONETTE, École de technologie supérieure et Laurent CHÉNARD, Ecosystem 15 h 20 Pause 15 h 55 Marché public de Longueuil, la gestion durable des eaux pluviales comme catalyseur pour une démarche durable Public Market Sustainable Management of Rainwater as a Catalyst for a Sustainable Approach Cette conférence présente les différentes Pratiques de Gestion Optimale des eaux pluviales qui sont incluses et l ensemble des principes de développement durable dans le cadre du projet du marché public de Longueuil. Pascale ROUILLÉ et Bertrand VIRET, Vinci Consultants 16 h 20 Étude de cas : impacts du PMAD sur le réseau d assainissement de l agglomération de Longueuil Case Study: The PMAD s (Metropolitan Land Use and Development Plan s) Impacts on the Agglomération de Longueuil s Wastewater System La présentation portera sur l étude de cas du réseau d assainissement de Longueuil et sur divers enjeux reliés à l impact du PMAD sur la capacité des ouvrages en lien avec les normes de performance futures exigées dans la Stratégie pancanadienne sur la gestion des effluents d eaux usées municipales. Audrey BRIAND, Ville de Longueuil 16 h 45 Plan stratégique de développement durable - ensemble vers une ville humaine Strategic Sustainable Development Plan Working Our Way Towards a More Humane City On présentera la démarche de planification stratégique durable de la ville de Longueuil et son application au sein de son administration. Sophie PARADIS, Ville de Longueuil Congrès INFRA 2014 Vers une nouvelle dynamique municipale pour une urbanité durable 13

14 LUNDI 1 er E N D É T A I L 14 h B2 - RÉHABILITATION ET TECHNIQUES SANS TRANCHÉE I Salle 515 ABC Modératrice Lila Touharia, Ville de Montréal 14 h 05 Étude de cas Utilisation des conduites PRV pour réhabiliter des conduites pressions Case Study: Using GRP Pipes to Rehabilitate Pressure Pipes On présentera une innovation en réhabilitation des conduites d eau potable; la réhabilitation d une conduite d eau de 900 mm en béton-acier par la technique d insertion d une conduite de 750 mm en PRV. Jean-François DUBUC, Ville de Montréal 14 h 30 Remplacement de ponceaux et conduites sans tranchée Replacing Trenchless Culverts and Pipes Conférence sur une méthode de remplacement sans tranchée de ponceaux et conduites de 100 mm à 900 mm et plus. Alain DUFRESNE et Soren NIELSEN, Scandinavian No-Dig Centre 14 h 55 Installation de 2,1 km de 750 mm de diamètre d égout sanitaire avec une conduite durable en polypropylène - Ville de Bromont The Installation of 2.1 km of Sanitary Sewers of 750 mm in Diameter with a Sustainable Polypropylene Pipe City of Bromont Étude de cas portant sur l installation de 2,1 km de conduite de polypropylène de 750 mm de diamètre pour la mise en place d un réseau sanitaire sur le boulevard de l Aéroport à Bromont. Simon DECOSTE, ADS Canada et Steve MÉDOU, Ville de Bromont 15 h 20 Pause 15 h 55 Tunnels et microtunnels : avantages, description des méthodes de réalisations, comment faire les meilleurs choix techniques - Exemples de réalisations Tunnels and Microtunnels: Advantages, Description of Working Methods, How to Make the Best Technical Choices, Examples of Work Les techniques de réalisation de réseaux urbains sans tranchée (tunnelier / microtunnelier) seront présentées à travers leurs avantages, leurs exigences, leurs particularités, les critères qui conduisent au choix de la technique la mieux adaptée au projet, avec quelques exemples d ouvrages réalisés dans le monde. Jean-Noël LASFARGUE, CSM Bessac 16 h 20 La caractérisation de conduites réhabilitées Characterization of Rehabilitated Pipes Cette conférence permettra aux participants de démystifier les matériaux employés dans la réhabilitation par chemisage en matériaux de conduites d aqueduc et d égout ainsi que les méthodes de caractérisation et de contrôle de la qualité de ces matériaux. Daniel POIRIER, Centre de développement des composites du Québec 16 h 45 Chemisage d une conduite d égout de 1650 mm Lining of a 1650 mm Sewer Pipe Cette conférence abordera un projet de réhabilitation par chemisage et cure à la vapeur d une conduite d égout unitaire de 1650 mm de diamètre, incluant système de pompage et dérivation. Travaux réalisés en conditions hivernales. Lila Touharia, Ville de Montréal et Nicolas SAUVÉ, Insituform Technologies 14

15 LUNDI 1 er E N D É T A I L 14 h B3 - GESTION DES ACTIFS : PLANIFICATION I Salle 516 AB Modérateur Normand Hachey, Ville de Montréal 14 h 05 Présentation des Guides de gestion des actifs en immobilisations à l intention des gestionnaires municipaux et à l intention des élus municipaux Presentation of the Municipal Asset Management Guides La conférence portera sur les deux documents du Guide de gestion des actifs en immobilisations à l intention des gestionnaires municipaux et à l intention des élus municipaux. Claude BRUXELLE, CERIU 14 h 30 La gestion des actifs et de l intégrité du réseau de Gaz Métro Asset and Integrity Management of Gaz Métro s Network La présentation sera articulée autour de la mise en place de la gestion des actifs chez Gaz Métro. Une brève description des éléments clés qui ont permis à Gaz Métro d intégrer la gestion des actifs dans le quotidien de ses employés. Mathieu BÉLAND, Gaz Métro 14 h 55 Pause 15 h 30 Soyons proactifs avec nos actifs Get Proactive with Our Assets On présentera le plan de gestion des actifs réalisé pour la ville de Gatineau afin d optimiser les investissements à long terme pour le parc des arénas de la ville. Les besoins fonctionnels et d état physique ont été évalués et combinés à une analyse multicritère urbanistique afin de déterminer le sort de chaque aréna. Gilles ST-LOUIS, Ville de Gatineau et Louis-Martin GUÉNETTE, Planifika inc. 15 h 55 Planification du remplacement des conduites d eau principales et d égout - analyse avancée à New York NYC Advanced Analytical Sewer and Water Main Replacement Planning (ANG) The author participated in a project for the City of New York to help them evaluate the needs for rehabilitation until 2050 of sewers (4,565 miles of combined sewers; 1,254 miles of storm sewers), water mains (6,790 miles) as well as prioritize projects. The prime firms were ARCADIS and D&B. The approach included Review of data availability, Data analysis, formatting and recommendations in view of improvement, GIS-based determination of the Consequences of Failure, Analysis of costs (repair and rehabilitation), Statistical failure analysis, Determination of Rehabilitation Needs, Assignment of a risk-based priority score for each pipe and Training. Annie VANRENTERGHEM RAVEN, InfraPLAN 17 h 30 COCKTAIL I Salle 517 AB Bienvenue à tous Animé par Stéphane Bellavance Congrès INFRA 2014 Vers une nouvelle dynamique municipale pour une urbanité durable 15

16 Grands projets lavallois Place Bell Centre aquatique Centre animalier Poste de police Caserne de Chomedey Mise à niveau des stations d eau potable Rénovation de trois arénas Et Plus EnCoRE

17 MARDI 2 E N D É T A I L 7 h 30 INSCRIPTION Corridor 517 B PETIT DÉJEUNER Salle 517 AB Un petit déjeuner continental est offert aux participants. 8 h 30 C1 - MAÎTRISE D ŒUVRE OUVRAGES D ART I Salle 516 AB Modérateur Jean-François Dubuc, Ville de Montréal 8 h 40 Réfection du pont Jolicoeur Repairs to the Jolicoeur Bridge Cette conférence traitera de l inspection, de l évaluation et de la réhabilitation d un pont en arche en béton armé situé à Montréal et appartenant à la ville de Montréal. Construit dans les années 30, le pont Jolicoeur a fait l objet de travaux de réfection majeurs en 2012 et 2013 pour prolonger sa durée de vie d un minimum de 35 ans. Jimmy FORTIER, Dessau 9 h 05 Sauvegarde du patrimoine algérien d ouvrages d art Preservation of Algerian Structures Nous présenterons l expérience algérienne, de plus de 15 ans, dans le domaine du renforcement des ponts en béton armé par matériaux composites. Des études de cas seront présentées avec des résultats de suivi de comportement dans le temps, par des essais non destructifs (vibrations ambiantes). Des résultats de modèles numériques par éléments finis, calants les résultats expérimentaux seront présentés et discutés. Mouloud ABDESSEMED, Université de Blida1, Algérie 9 h 30 Pont de la Petite Rivière Natashquan Small Natashquan River Bridge La présentation aura pour objectif de présenter les éléments techniques du projet, quant à l analyse structurale, la préfabrication du béton, la mise en œuvre et la construction du projet. La conception générale de l ouvrage, les exigences de la norme CSA-S6-06, de même que les exigences contenues dans les documents du ministère des Transports seront incluses dans la conférence. Stéphane THÉROUX, Hanson Tuyaux et Préfabriqué Québec 9 h 55 Pause 10 h 30 Démystifier la maîtrise d œuvre Demystifying Project Management La présentation abordera les défis complexes et importants des gestionnaires des services techniques en matière de prévention de la santé, de la sécurité et de la protection de l environnement lors des travaux de construction et de rénovation dans les établissements et pour les équipements d infrastructures. Alexandre BEAUPRÉ et Luc COULOMBE, IGF Vigilance 10 h 55 Gestion des contaminants lors des travaux en milieu urbain Management of Contaminants When Working in Urban Areas Identification et contrôle des contaminants lors de l exécution des travaux en milieu urbain. Sébastien BOUCHARD, IGF Vigilance Congrès INFRA 2014 Vers une nouvelle dynamique municipale pour une urbanité durable 17

18 MARDI 2 E N D É T A I L 8 h 30 C2 - CHAUSSÉES I Salle 516 CDE Modérateur Henri Madjar, ambassadeur du CERIU 8 h 40 La performance environnementale de l entretien des chaussées Présentation des outils et méthodes disponibles pour évaluer la performance de l entretien des chaussées en termes socio-économiques et environnementaux. Une attention particulière sera accordée à l impact de l entretien sur la consommation énergétique et l émission de gaz à effet de serre. Luc PELLECUER, École de technologie supérieure 9 h 05 La phase II de la chaire i3c : bâtir sur les acquis de la phase I pour développer des routes mieux adaptées aux conditions climatiques du Québec i3c Chair Phase II: Building on the Achievements of Phase I to Develop Roads That Are Better Suited to Quebec s Climate La Chaire i3c a terminé une première phase de recherche sur diverses problématiques en lien avec l interaction complexe entre le climat, les charges et les infrastructures de transport au Canada. Dans la foulée de cette première phase et des principales conclusions, la présentation décrit les principaux enjeux identifiés pour la phase 2 de la Chaire. La phase 2 sera axée sur les thèmes suivants : 1) la conception et la performance des chaussées municipales, locales et d accès aux ressources 2) l analyse de l effet des charges lourdes 3) endommagement des chaussées en régions froides : mécanismes et solutions. Guy DORÉ, Université Laval 9 h 30 Le recyclage des enrobés : bilan technique de 30 années d expérience, spécificités du milieu urbain Recycling Hot Mix Asphalt: A Technical Review of 30 Years of Experience and Specificities of the Urban Environment Cette présentation abordera les enrobés bitumineux, liants bitumineux, recyclage, enrobés tièdes, centrales d enrobage, régénération, HAP, goudron, amiante et vieillissement. Yves BROSSEAUD, IFSTTAR et Michèle ST-JACQUES, École de technologie supérieure 9 h 55 Pause 10 h 30 Relevés de gel pour la réduction des coûts de réfection Identifying Freezing Issues to Reduce Repair Costs Considérant les budgets souvent très limités des municipalités pour la réfection de leurs chaussées et le rapport coût/bénéfice de ces réfections, une méthodologie est proposée afin de limiter les cas où une réfection d envergure (reconstruction) est requise. Pour y arriver, des relevés et analyses des dégradations reliées au gel sur les chaussées sont proposés afin de pouvoir envisager des réfections de surface dans le cas où les dégradations reliées au gel sont peu significatives. Un cas concret (réfection du rang Saint-Joseph à Girardville, Québec) est présenté afin d illustrer la méthodologie proposée. Denis LACHANCE, LVM Gestion de chaussées 10 h 55 Logiciel mécaniste-empirique i3c-me pour la conception des chaussées flexibles I3C-ME Mechanistic-Empirical Software in the Design of Flexible Pavement Au Québec, il existe un besoin d intégrer les divers outils adaptés à la conception mécaniste-empirique des chaussées afin de faire migrer le domaine de l ingénierie des chaussées vers cette pratique de plus en plus recommandée. L équipe de la Chaire i3c a compilé les résultats de plusieurs années de recherche et les a joints aux divers outils existants et adaptés pour proposer un logiciel de conception de chaussées mécaniste-empirique adapté aux conditions d exploitation municipales. La présentation a pour objectif d introduire ce logiciel aux intervenants dans le domaine de l ingénierie des chaussées. Guy DORÉ, Université Laval 11 h 20 Reconstruction du rang St-Angélique avec la technique de Retraitement Haute Performance au Ciment Reconstruction St-Angélique rang with the technique of the Restatement High Performance Cement Yves BROUSSEAU, Ciment Québec 18

19 MARDI 2 E N D É T A I L 8 h 30 C3 - GESTION DES ACTIFS : ANALYSE DES COÛTS I Salle 515 ABC Modérateur Richard Frenette, Cosime 8 h 40 Planification du renouvellement de l infrastructure intégrant l analyse des coûts indirects des conséquences des défaillances Infrastructure Renewal Planning incorporating Indirect Cost Analysis of Consequence of Failures (ANG) Quantification of indirect cost impacts is complicated. Utilities must justify expenditures by factoring indirect costs into investment decisions. Prioritizing investments is also a risk management problem. Developing a «business case» analysis that addresses indirect costs must demonstrate and communicate why a suitable level of buried asset expenditure is warranted. Application of a protocol and standardized tool set for indirect cost calculations is described. Use of the protocol to broaden a risk management approach with capital improvement and operating budget planning is outlined. The paper describes materials, staff training and rollout, and integration of the protocol into existing utility work practices. Todd HELGESON et Kurt VAUSE, Anchorage Water Wastewater Utility 9 h 05 Programme de gestion des actifs : la composante d analyse Asset Management Program : The Analytical Component (ANG) We review the resources needed in terms of data; tools to analyze data including low cost software and algorithms, external support, internal capacity, and level of effort (how much time and money needed) that allow conducting the analytical component of an asset management program. Various models of advanced analytical asset management programs effectively in place at US utilities will be shown offering options that can work for various types and sizes of utilities with a wide array of resources and constraints. Anchorage utility Director will present the cost efficient program developed at his utility by leveraging existing operation tools such as GIS and hydraulic model, training utility personnel, and relying on external consulting to a minimum. Annie VANRENTERGHEM RAVEN, InfraPLAN et Kurt VAUSE, Anchorage Water Wastewater Utility 9 h 30 Pause 10 h Conséquences sociales et économiques des travaux d infrastructure Social and Economic Impacts of Infrastructure Works Quantification of social and economic impacts related to water main, sewer and road works is not possible without a better understanding of the broad umbrella of work-related impacts that lead to unforeseen and extra costs borne by the municipality and the society at large. Knowing the ageing of these networks, the increasing exceptations of users and budgetary constraints associated with renewal funding, the time is now ripe to begin a full cost approach for renewal decision-making, with the consideration of social and economic costs related to municipal infrastructure works. Nathalie OUM, Ville de Montréal et Tarek ZAYED, Concordia University 10 h 25 Coût des services d eau et suivi de la Stratégie québécoise d économie d eau potable Cost of Water Services and Follow-up on the Québec Strategy for Drinking Water Conservation Grâce à la participation croissante des municipalités à la Stratégie québécoise d économie d eau potable, il est maintenant possible de présenter un premier rapport sur le coût et les sources de revenus des services d eau. Un suivi des éléments majeurs de la Stratégie qui ont été réalisés et à venir sera également présenté. Mathieu LANEUVILLE, MAMOT 12 h DÉJEUNER PRIX DU CERIU I Salle 517 AB Congrès INFRA 2014 Vers une nouvelle dynamique municipale pour une urbanité durable 19

20 MARDI 2 E N D É T A I L Pagination 14 h D1 - GESTION DES RISQUES EN EAU POTABLE I Salle 516 AB Modératrice Nathalie Bleau, Ouranos 14 h 05 Prise d eau potable: gestion intermunicipale Drinking Water Intake; Intermunicipal Management Quelles sont les considérations que les villes du Québec doivent inclure afin d assurer une eau potable de qualité? Cet exposé propose de répondre à ce défi de tous les jours pour les municipalités du Québec en matière d opération pour le traitement des eaux potables. Alexandre BÉLANGER, Communauté métropolitaine de Québec 14 h 30 Adaptations aux changements climatiques des infrastructures municipales Adapting Municipal Infrastructure to Climate Change Cette présentation traitera des conséquences inattendues des pratiques de gestion optimales et des changements de fréquence de pluie intense que l adaptation aux changements climatiques doit considérer. Sarah DORNER, École Polytechnique de Montréal 14 h 55 Détermination des conditions à risque pour le développement des coliformes fécaux à l eau brute des prises d eau de Loretteville, Charny et Montmorency Determining Conditions of Risk for the Development of Fecal Coliforms in Raw Water at the Loretteville, Charny and Montmorency Water Intakes Dans le cadre de la mise en place d une protection intégrée des sources d eau potable, les municipalités québécoises devront évaluer la sensibilité de leurs ressources. Cette étude propose la mise en place d une méthode statistique d évaluation des périodes météorologiques (dérivées de données de précipitation et de températures) les plus à risque pour la qualité de l eau brute d une prise d eau. Étienne FOULON, Institut national de la recherche scientifique - ETE 15 h 20 Pause 15 h 50 Détection de situations hydrologiques extrêmes à partir de variables météorologiques dans un contexte de changements climatiques Detecting Hydrological Extremes Using Meteorological Variables in a Climate Change Context Les extrêmes hydrologiques sont provoqués par des conditions météorologiques anormales. Des indicateurs de la climatologie locale permettent, sans modélisation hydrologique, de mettre en valeur ce lien de cause à effet. Ceux-ci seront présentés dans le cadre de cette présentation. Étienne FOULON, Institut national de la recherche scientifique - ETE 16 h 15 Plan de mesures d urgence à la Direction de l eau potable de la ville de Montréal Emergency Plan of the City of Montréal s Department of Drinking Water Présentation de l organisation des mesures d urgence à la Direction de l eau potable de la ville de Montréal et analyse (post-mortem) de deux événements. Babak HERISCHI et André MARSAN, Ville de Montréal 16 h 40 Outil de détermination des temps de parcours Travel Time Identification Tool Présentation d un outil de détermination des temps de parcours basé sur la modélisation hydrologique, dans un contexte de développement durable de l eau potable et de protection des prises d eau. Développement de l outil, mise en application sur le bassin versant de la rivière Saint-Charles et illustration d un cas pratique d un déversement accidentel d hydrocarbures en tête de bassin. Alain N. ROUSSEAU et Stéphane SAVARY, Institut national de la recherche scientifique - ETE 20

21 MARDI 2 E N D É T A I L 14 h D2 - CHAUSSÉES I Salle 516 CDE Modérateur Yves Brosseaud, IFSTTAR 14 h 05 Les enrobés tièdes : c est aussi pour les villes Warm mix asphalt : it is for municipalities too Les enrobés tièdes sont apparus dès 2005 au Québec. Pourtant et malgré leurs performances confirmées, ils sont toujours peu utilisés et exigés dans le domaine municipal. Les spécifications sont de mieux en mieux encadrées et sont à la portée des gestionnaires municipaux. La présentation fera un tour d horizon des derniers développements sur le sujet. Yvan PAQUIN, Construction DJL 14 h 30 Démocratiser la mesure d IRI Democratizing the Measurement of IRI Values On traitera des mesures de confort au roulement obtenues par l utilisation d un téléphone intelligent (iphone) et les valeurs d IRI obtenues par un profilomètre inertiel du MTQ. Claude LAFLAMME, Rival Solutions 14 h 55 Une stratégie de carottage pour diminuer les coûts de découpe de la chaussée A Core Strategy for Pavement Saving Utility Cuts (ANG) Like microsurgery in the medical field, keyhole coring and reinstatement enables utility crews to access underground infrastructure and perform repair or maintenance work from the road surface through 18» or 24» diameter keyholes cored through the pavement. After the work, the reinstated pavement core results in a permanent, almost invisible, perfectly matching, waterproof pavement repair that can maintain the performance life of asphalt and concrete pavements and significantly reduce traffic delays and public inconvenience. An environmentally friendly process, it eliminates the need for new paving materials and the disposal of old by reusing the same materials that were originally used to build the roadway to restore it after the excavation. It has a carbon footprint one-sixth the size of conventional excavation and repair methods. Marshall POLLOCK, Utilicor Technologies 15 h 20 Pause 15 h 50 Les défis des municipalités dans le domaine des enrobés La présentation donnera le point de vue des entrepreneurs sur les travaux réalisés dans les municipalités. Il y a présentement un énorme besoin de normalisation orientée ville et d amélioration des façons de faire, car les techniques de travail du MTQ ne sont pas adaptées pour le contexte municipal. De plus, les matériaux demandés aux plans et devis vont sous-performer en ville. Florian LAFAGE, ACRGTQ 16 h 15 Enrobés bitumineux adapté aux voiries urbaines The Challenges Municipalities Face with Hot Mix Asphalt La construction et le maintien d une voirie urbaine adaptée aux besoins des citadins représentent une multitude d enjeux. Pour satisfaire aux exigences de la voirie urbaine, il existe toute une gamme de techniques d enrobés adaptés à la voirie urbaine allant de l enrobé à granulométrie continue classique aux enrobés phoniques urbains. Le présent exposé donnera des informations quant aux différentes approches techniques pour la sélection et la formulation d enrobés urbains. Jean-Martin CROTEAU, ColasCanada Congrès INFRA 2014 Vers une nouvelle dynamique municipale pour une urbanité durable 21

22 MARDI 2 E N D É T A I L 14 h D3 - GESTION DES ACTIFS : APPLICATIONS I Salle 515 ABC Modérateur Éric Lalonde, Maxxum gestion d Actifs 14 h 05 Projet pilote : Logiciel d optimisation de la planification intégrée des actifs (LOPIA) des projets du Service de l eau et des réseaux techniques urbains des arrondissements Ville-Marie et Le Sud-Ouest Pilot Project: Integrated Asset Planning Optimizer Software (LOPIA) for Projects at the Ville-Marie Le Sud-Ouest boroughs Department of Water and Urban Public Utility Systems Cette conférence abordera un projet pilote innovateur dans le secteur des TI dédié au monde municipal. On cherche à combiner les fonctionnalités de gestion de portefeuille et du géospatial dans un seul outil de travail soit un logiciel d optimisation de la planification intégrée des actifs de l ensemble des projets du Service de l eau et ceux des partenaires du réseau technique urbain de la ville de Montréal. Caroline ARNOUK, Ville de Montréal et Yannick DESMARAIS, Worximity Technologie 14 h 30 La stratégie d auscultation des réseaux d égouts et le plan d intervention Sewage System Assessment Strategy and Intervention Plan Une stratégie d auscultation des réseaux d égout est maintenant exigée par le ministère des Affaires municipales et de l Occupation du territoire (MAMOT), c est une condition nécessaire à une saine gestion, mais comment le bâtir? Quels sont les éléments qui devraient y être inclus? Quelles méthodes d auscultation devraient être employées? Doit-on avoir le même suivi pour chacun des actifs? La présente conférence se veut donc une introduction qui permettra aux gestionnaires de répondre à ces questions et de bien comprendre la portée de cet outil. Pierre DUGRÉ et Benoit GRONDIN, Aqua Data 14 h 55 Gestion pérenne des actifs d égouts : de l état des réseaux à la prise de décision Sustainable Management of Sewer Assets: State of Networks in Decision Making Les données d inspections télévisuelles recueillies dans le cadre des campagnes d auscultations permettent une description de l état des réseaux, sans laquelle une prise de décision éclairée sur les activités, tant de maintenance, que de renouvellement ne serait possible. Le bilan, les outils et les perspectives qui seront exposés s inscrivent dans une démarche financière et décisionnelle de gestion des actifs d égouts s appuyant sur leur état réel et garantissant leur pérennité au moindre coût sur leur cycle de vie. Nathalie OUM et Driss ELLASSRAOUI, Ville de Montréal 15 h 20 Pause 15 h 50 Plan d adaptation aux changements climatiques municipal Municipal Climate Change Adaptation Plan La ville de Trois-Rivières a adopté, en 2013, un plan d adaptation aux changements climatiques après avoir analysé les différents ensembles vulnérables sur son territoire. Ce plan d adaptation comporte plus de 50 actions qui permettront à la ville d être plus résiliente face aux changements climatiques. Par ce plan, la ville vise à assurer la pérennité et la sécurité des infrastructures, à réduire les effets des îlots de chaleur, à améliorer la gestion des eaux pluviales, potables et usées et à planifier le développement de la ville en tenant compte des contraintes identifiées sur le territoire. Julien ST-LAURENT, Ville de Trois-Rivières 16 h 15 Optimisation des fonds consacrés à l évaluation de l état physique à l aide de résultats statistiques Optimizing Physical Condition Assessment Dollars Using Statistical Results (ANG) In this presentation the authors show how the Anchorage Water and Wastewater Utility (AWWU; 830-mi of pipes mainly CI and DI; 32-yr old in average), when, starting in 2011, it started to experience an increasing break rate, opted to use a combination of statistical, and physical condition assessment approaches to create a cost efficient and defensible rehabilitation and replacement plan. The statistiscal approaches make use of utility data (e.g., break history, pipe and environmental characteristics). PICA s Remote Field Technology, traditional CCTV and coupons testing, were the technologies used to conduct physical condition assessment. The main focus of this presentation is on cost, results of inspection and statistical analysis, and the economic value created through validation of statistical evaluation of pipe performance using condition assessment. Annie VANRENTERGHEM RAVEN, InfraPLAN et Kurt VAUSE, Anchorage Water Wastewater Utility 22

23 MERCREDI 3 E N D É T A I L 7 h 30 INSCRIPTION I Corridor 517 B PETIT DÉJEUNER I Salle 517 AB Un petit déjeuner continental est offert aux participants. 8 h 30 E1 - GESTION DES RISQUES : EAUX PLUVIALES ET INONDATIONS I Salle 516 CDE Modératrice Louise Babineau, Ville de Québec 8 h 35 Espace de liberté des cours d eau : une approche de gestion durable Free Space for Water Courses: A Sustainable Management Approach Gérer les rivières en tenant compte de leur dynamique naturelle les rend plus résilientes face à la variabilité accrue des débits en climat futur. Permettre aux rivières d occuper plus d espace dans certains secteurs en amont des municipalités contribue à une gestion plus durable des cours d eau en milieu urbain. Cette présentation exposera les défis de cette pratique de gestion durable des cours d eau. Pascale BIRON, Université Concordia 9 h L appréciation et la gestion des risques dans une perspective de planification du développement du territoire et dans le contexte des changements climatiques Risk Assessment and Management for Land Development Planning Purposes and in a Climate Change Context Cette présentation se déroulera en trois temps. Une brève présentation d Ouranos, de son organisation et de sa mission suivie de résultats d une analyse effectuée dans le cadre de ce projet permettant de mieux comprendre, d identifier et de hiérarchiser la vulnérabilité aux inondations dues au débordement de cours d eau sur la rive nord de l Île de Montréal dans un contexte de changements climatiques. Enfin, la présentation de différents exemples d adaptation aux changements climatiques (règlementation, zonage, etc.) qui induisent une réduction des risques sur le terrain. Nathalie BLEAU et François MORNEAU, Ouranos 9 h 25 Diagnostic des rivières urbaines et inondations Diagnosis of Urban Rivers and Flooding Cette présentation exposera comment dans un contexte de changement climatique et d urbanisation croissante, la récurrence des inondations augmente et la gestion des rivières urbaines devient un enjeu majeur pour les municipalités. Ainsi, l instrumentation et le suivi des rivières sont essentiels au développement de la connaissance des rivières et à l établissement d un diagnostic fiable, nécessaire à la gestion du risque. Denis BRISSON, Ville de Québec et Pierre PELLETIER, WSP Canada 9 h 50 Pause 10 h 20 Outil municipal d évaluation des risques : une approche descendante tenant compte des changements climatiques Municipal Risk Assessment Tool a Top Down Approach to Integrate Climate (ANG) The Canadian property insurance industry with the collaboration of 9 Canadian municipalities has developped a ground-breaking risk assessment tool which allows municipalities to see the impact our changing climate on the performance of storm and sanitary sewer infrastructure, assessing the probability of failure. The Municipal Risk Assessment Tool (MRAT) achieves this goal by using a top-down risk formula linked to a GIS visualization function to illustrate visually the risk zones.the risk formula combines detailed municipal infrastructure data with insurance claims data and climate model-derived IDF curves. The resulting GIS maps allows municipal infrastructure managers to identify the highest risk zones for current and future risk in the 2020 and 2050 time horizons. Pierre BABINSKY et Bernard MARCHAND, Bureau d Assurance du Canada 10 h 45 Modélisation d un secteur critique Modelling of a Critical Sector On abordera les diverses problématiques rencontrées avec la modélisation en une dimension (ID) lors de la réalisation d un plan directeur de la ville de Québec et les solutions apportées. Un modèle 2D a donc été créé avec PSCWMM afin de représenter un écoulement plus précis dans la plaine inondable d une portion de cours d eau pour un événement pluvieux centennal en tenant compte des changements climatiques. Boris Idriss GERVAIS SALOU, Ville de Québec et Véronique FORTIER, Tetra Tech 11 h 10 Pratiques de gestion optimale (PGO) urbaines quatre méthodes de dimensionnement Urban BMP Four Dimensioning Methods La conférence présente le résultat d un dimensionnement d une PGO urbaine en utilisant différentes méthodes de calculs présentées dans le Guide de gestion des eaux pluviales du MDDEP. Les méthodes sont expliquées, leurs avantages et inconvénients sont mis en évidence et le résultat sur l investissement sera commenté. Leandro FÉLIX et Pierre LEGAULT, Dessau 23

24 MERCREDI 3 E N D É T A I L 8 h 30 E2 - SÉCURITÉ ROUTIÈRE, SIGNALISATION ET GESTION DE LA CIRCULATION I Salle 515 ABC Modératrice Henri Madjar, ambassadeur du CERIU 8 h 35 La sécurité routière et les normes en conditions hivernales Road Safety and Standards for Winter Conditions Venez apprendre comment les conditions hivernales viennent modifier l environnement visuel et physique de l usager lorsque l on compare les normes, les accidents et les conditions hivernales ainsi que l influence de l environnement. Daniel AUBIN, Dessau 9 h Conception du maintien de la circulation pour les travaux d infrastructures en milieu urbain Design of Traffic Maintenance for Infrastructures Project in Urban Areas Présentation des contraintes et des points particuliers à tenir en compte lors de la conception des plans et devis du maintien de la circulation pour l exécution de travaux d infrastructures municipales. Proposer des recommandations utiles à mettre en application lors de la conception et la réalisation du maintien lors des travaux en milieu urbain. Mihai BUTTA, Les Services Exp 9 h 25 Limiter la gêne occasionnée par les chantiers en milieu urbain : organisation, méthodes et outils Minimizing Disturbances Caused by Work Sites in Urban Environments: Organization, Methods and Tools Dans un contexte de demande de transport en augmentation continue, les travaux routiers peuvent engendrer bon nombre de nuisances pour les usagers de la route mais, également pour les activités riveraines aux chantiers. L exposé propose de passer en revue un ensemble de mesures permettant de réduire ces nuisances. Wanda DEBAUCHE, Centre de recherches routières, Belgique 9 h 50 Pause 10 h 20 Transport urbain à Montréal : d hier à demain Urban Transportation in Montréal: From the Past to the Future Michèle ST-JACQUES, École de technologie supérieure 10 h 45 Mesures mises en place pour améliorer la sécurité des signaleurs Measures Implemented to Improve Signaller Safety Depuis 2001, le ministère des Transports a adopté un Plan d action en matière de sécurité sur les sites de travaux routiers. On y présentera les conclusions sur les différentes mesures mises en place pour les signaleurs, le bilan sur le nouveau cours de formation pour les signaleurs et les différentes mesures mises en place pour améliorer la sécurité lors des travaux routiers. Michel MASSE, Ministère des Transports du Québec 24

25 MERCREDI 3 E N D É T A I L 8 h 30 E3 - INFRASTRUCTURES SOUTERRAINES : GESTION ET PLANIFICATION I Salle 516 AB Modératrice Anna Polito, Ville de Dollard-des-Ormeaux 8 h 35 La problématique de la gestion patrimoniale des réseaux d assainissement urbains des grandes villes européennes illustrée par le cas de Vivaqua opérateur pour la région de Bruxelles The problem of urban sanitation management of major european cities illustrated by the case of Vivaqua operating Brussels-capital region La communication après avoir présenté la situation de la Région de Bruxelles-Capitale - 1,2 million d habitants et 19 municipalités - confrontée comme beaucoup de grandes agglomérations européennes à une situation critique dans le domaine de la gestion patrimoniale et du fonctionnement de ses réseaux d assainissement, fera un point sur les solutions développées depuis une quinzaine d années par l opérateur historique bruxellois VIVAQUA en matière de services aux municipalités et sur les investissements à grande échelle menés pour améliorer le fonctionnement des réseaux d assainissement, en faisant largement appel aux techniques sans tranchée, de réhabilitation en particulier. Olivier Broers, Vivaqua et Jean-Marie JOUSSIN, FSTT 9 h Le cheminement de la ville de Dollard-des-Ormeaux pour le nouveau plan d intervention The City s of Dollard-des-Ormeaux Journey Towards a New Intervention Plan On traitera des outils de la ville de Dollard-des-Ormeaux pour son nouveau plan d intervention. Ronnie FLANNERY-GUY, Aqua Data et Charlie ZAMBITO, Ville de Dollard-des-Ormeaux 9 h 25 Sectorisation informatisée des réseaux d eau potable québécois Computerized Division of Drinking Water Networks in Quebec Dans le cadre de la présente recherche, réalisée en collaboration avec l entreprise Aqua Data, une approche heuristique a été adaptée de façon à informatiser la définition des frontières des secteurs permanents des réseaux de distribution d eau potable. La méthodologie considère les vannes existantes et opérables, et est appliquée sur les réseaux de distribution d eau potable de deux municipalités québécoises. Guillaume COURSOL TELLIER et Annie POULIN, École de technologie supérieure et Christine OUIMET, Aqua Data 9 h 50 Pause 10 h 20 Nouvelle technologie non destructive pour mesurer l épaisseur des parois de conduites d eau potable de petits diamètres New Non-Destructive Technology to Measure the Wall Thickness of Smaller-Diameter Drinking Water Pipes Cette conférence évaluera les outils existants pour l évaluation des conduites d eau potable de petit diamètre jusqu à 300 mm en utilisant des technologies non destructives (NDT) et dans certains cas sans avoir à interrompre le service. Piero SALVO, Consultants sans tranchée GAME 10 h 45 Protocoles d inspection des conduites et regards d égout CERIU NASSCO PACP / MACP Sewer Line and Manhole Inspection Protocols CERIU-NASSCO PACP /MACP La conférence portera sur l implication du CERIU dans le développement des protocoles d inspection télévisée PACP /MACP ainsi que sur les principales modifications apportées à ces protocoles de la version à la version 7 à venir. Ronnie FLANNERY-GUY, Aqua Data et Salamatou MODIELI AMADOU, CERIU 11 h 10 La norme BNQ Inspection télévisée des conduites et des regards d égout Standard BNQ Television Inspection of Sewer Lines and Manholes Présentation du devis normalisé encadrant l inspection télévisée faite à l aide d une caméra à téléobjectif ou conventionnelle à l intérieur des conduites principales et des regards faisant partie d un réseau d égout ainsi que leur nettoyage. Sylvain ALLARD, Bureau de normalisation du Québec 12 h DÉJEUNER DES PRIX RELÈVE I Salle 517 AB Congrès INFRA 2014 Vers une nouvelle dynamique municipale pour une urbanité durable 25

26 MERCREDI 3 E N D É T A I L 14 h F1 - GESTION DES DÉBORDEMENTS I Salle 516 CDE Modératrice Pascale Fortin, Ville de Longueuil 14 h 05 Débordements des réseaux unitaires - État de la question Combined Sewer Overflows State of Affairs Grandes lignes du règlement québécois sur les ouvrages municipaux d assainissement en parallèle à la Stratégie pancanadienne pour la gestion des effluents d eaux usées municipales. Mohamad OSSEYRANE, Consultant 14 h 30 Monitoring des débordements dans le ROC Overflow Monitoring in the ROC En marge de l application de la nouvelle Stratégie pancanadienne pour la gestion des effluents d eaux usées municipales, nous présenterons l expérience récente d instrumentation et de caractérisation des débordements de réseau unitaire de trois villes canadiennes. Alain CHARRON, Ville de Montréal 14 h 55 Programme pilote de gestion des eaux par temps de pluie de Halifax Halifax Waters Pilot Wet Weather Management Program (ANG) Like many municipalities and utilities across North America, Halifax Water s sanitary sewer system is subject to dramatic flow increases in response to precipitation events. The Halifax Water Wet Weather Management Strategy was developed to effectively manage the impacts of wet weather generated flows within the sanitary sewer system. The program was developed around the core principle of keeping extraneous flows out of the sanitary sewer system. This presentation will overview program development and summarize the current pilot program. Susheel ARORA et Shawn ROWE, Halifax Water 15 h 20 Pause 15 h 50 Plan de réduction des surverses de Milwaukee, au Wisconsin Milwaukee Wisconsin s Overflow Reduction Plan (ANG) A discussion of the Milwaukee Overflow Reduction Plan wil be presented highlighted past accomplishments and future endeavors. Keven SHAFER, Milwaukee Metropolitan Sewerage District, USA 16 h 15 Développement d un modèle simple de prévision des jours avec surverses à partir des séries pluviométriques Developing a Simple Forecasting Model for Overflow Days Using Rainfall Series Un modèle simple est proposé qui permet de lier l occurrence des surverses aux pluies. Ce modèle repose sur l hypothèse qu il y aura surverse lorsque l intensité de pluie dépasse un seuil donné. Alain MAILHOT, Institut national de la recherche scientifique - ETE 16 h 40 Infrastructures vertes pour le contrôle des surverses de réseaux unitaires Using Green Infrastructure to Control Combined Sewer Overflows Après une description générale du contrôle des surverses de réseaux unitaires au Québec et des nouvelles exigences en place depuis le 1 er avril 2014, une revue des programmes déjà mis sur pied sur le territoire de plusieurs municipalités à l extérieur du Québec sera réalisée, en mettant en évidence l intérêt des infrastructures vertes à grande échelle pour optimiser les programmes de gestion des débordements qui seront mis en place au cours des prochaines années. Gilles RIVARD, Dessau 26

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC)

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) Reporting to the General Manager, Engineering and Maintenance, you will provide strategic direction on the support and maintenance of

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

Stratégie DataCenters Société Générale Enjeux, objectifs et rôle d un partenaire comme Data4

Stratégie DataCenters Société Générale Enjeux, objectifs et rôle d un partenaire comme Data4 Stratégie DataCenters Société Générale Enjeux, objectifs et rôle d un partenaire comme Data4 Stéphane MARCHINI Responsable Global des services DataCenters Espace Grande Arche Paris La Défense SG figures

Plus en détail

Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013

Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013 Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013 Bonjour Mesdames et Messieurs, Je suis très heureux d être avec vous aujourd hui pour ce Sommet AéroFinancement organisé

Plus en détail

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche Pathways for effective governance of the English Channel Prochaines étapes vers une gouvernance efficace de la Manche Next steps for effective

Plus en détail

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS MINISTERE DE L AGRICULTURE LES CRUDETTES SAS www.lescrudettes.com MÉMOIRE DE FIN D ÉTUDES présenté pour l obtention du diplôme d ingénieur agronome spécialisation : Agro-alimentaire option : QUALI-RISQUES

Plus en détail

ERA-Net Call Smart Cities. CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN

ERA-Net Call Smart Cities. CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN ERA-Net Call Smart Cities CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN Une Smart City, c est quoi? «Une Smart City offre à ses habitants

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail

La gestion des risques IT et l audit

La gestion des risques IT et l audit La gestion des risques IT et l audit 5èmé rencontre des experts auditeurs en sécurité de l information De l audit au management de la sécurité des systèmes d information 14 Février 2013 Qui sommes nous?

Plus en détail

Programme scientifique MUST

Programme scientifique MUST Programme scientifique MUST Management of Urban Smart Territories 03/06/2014 Claude Rochet - Florence Pinot 1 Qu est-ce qui fait qu une ville est «smart»? Ce n est pas une addition de «smarties»: smart

Plus en détail

Township of Russell: Recreation Master Plan Canton de Russell: Plan directeur de loisirs

Township of Russell: Recreation Master Plan Canton de Russell: Plan directeur de loisirs Township of Russell: Recreation Master Plan Canton de Russell: Plan directeur de loisirs Project Introduction and Stakeholder Consultation Introduction du projet et consultations publiques Agenda/Aperçu

Plus en détail

Become. Business Provider for Matheo Software

Become. Business Provider for Matheo Software Become Business Provider for Matheo Software Who we are? Matheo Software was created in 2003 by business intelligence and information processing professionals from higher education and research. Matheo

Plus en détail

Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement

Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement et des réseaux Session 3 Big Data and IT in Transport: Applications, Implications, Limitations Jacques Ehrlich/IFSTTAR h/ifsttar

Plus en détail

Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY

Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY Johannesburg (Afrique du Sud) 4 au 7 mars 2007 Johannesburg (South Africa)

Plus en détail

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012 Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien 10 Septembre 2012 Les défis de la chaine de la logistique du transport maritime Danielle T.Y WONG Director Logistics Performance

Plus en détail

Les systèmes de gestion des actifs immobiliers par Gilles Marchand, Ministère de l'éducation du Québec & Dino Gerbasi, GES Technologies

Les systèmes de gestion des actifs immobiliers par Gilles Marchand, Ministère de l'éducation du Québec & Dino Gerbasi, GES Technologies Les systèmes de gestion des actifs immobiliers par Gilles Marchand, Ministère de l'éducation du Québec & Dino Gerbasi, GES Technologies 3 Novembre, 2004 Montréal Plan de la présentation Projet SIAD (français)

Plus en détail

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM INSTITUT MARITIME DE PREVENTION For improvement in health and security at work Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM Maritime fishing Shellfish-farming Sea transport 2005 Le pilier social

Plus en détail

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la MS Project 1- Créer un nouveau projet définir la date du déclenchement (début) ou de la fin : File New 2- Définir les détails du projet : File Properties (permet aussi de voir les détails : coûts, suivi,

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

Provide supervision and mentorship, on an ongoing basis, to staff and student interns.

Provide supervision and mentorship, on an ongoing basis, to staff and student interns. Manager, McGill Office of Sustainability, MR7256 Position Summary: McGill University seeks a Sustainability Manager to lead the McGill Office of Sustainability (MOOS). The Sustainability Manager will play

Plus en détail

Service management. Transforming the IT organization and driving it across the enterprise. Carlo Purassanta. Integrated Technology Services Executive

Service management. Transforming the IT organization and driving it across the enterprise. Carlo Purassanta. Integrated Technology Services Executive Service management Transforming the IT organization and driving it across the enterprise Carlo Purassanta Integrated Technology Services Executive IBM Global CEO Study L entreprise du futur The study Core

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

Forthcoming Database

Forthcoming Database DISS.ETH NO. 15802 Forthcoming Database A Framework Approach for Data Visualization Applications A dissertation submitted to the SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY ZURICH for the degree of Doctor of

Plus en détail

Congrès INFRA 2014- Montréal Plan d adaptation aux changements climatiques municipal

Congrès INFRA 2014- Montréal Plan d adaptation aux changements climatiques municipal Congrès INFRA 2014- Montréal Plan d adaptation aux changements climatiques municipal Julien St-Laurent, M.Sc.Env. Spécialiste environnement Direction de l Aménagement, gestion et développement durable

Plus en détail

L outil FASEP Formation Professionnelle FASEP tool for vocational training. Development and sustainability of vocational water training centres

L outil FASEP Formation Professionnelle FASEP tool for vocational training. Development and sustainability of vocational water training centres L outil FASEP Formation Professionnelle FASEP tool for vocational training Forum mondial de l'eau Marseille 13 mars 2012 Development and sustainability of vocational water training centres FASEP Formation

Plus en détail

GLOSSAIRE PSYCHOLOGICAL AND BEHAVIORAL BARRIER

GLOSSAIRE PSYCHOLOGICAL AND BEHAVIORAL BARRIER GLOSSAIRE THEME CREST WP1 BARRIERE PSYCHOLOGIQUE ET COMPORTEMENTALE BATIMENT INTELLIGENT CAPTEURS CHANGEMENT CLIMATIQUE CHEMINEMENT EDUCATIF COMPORTEMENT CONSEIL ECHANGES PROFESSIONNELS ECO UTILISATION

Plus en détail

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF 2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF Kick off transnational project meeting June 6 & 7th 2011 6 et 7 Juin 2011 CERGY/ VAL D OISE Monday june 6th morning

Plus en détail

Flood risk assessment in the Hydrographic Ebro Basin. Spain

Flood risk assessment in the Hydrographic Ebro Basin. Spain Flood risk assessment in the Hydrographic Ebro Basin. Spain Évaluation du Risque d Inondation dans la Démarcation Hydrographique de Congrès SHF, Evénements extrêmes fluviaux et maritimes, Paris, 1-2 février

Plus en détail

Enjeux et défis en assurance habitation Marc-Olivier Faulkner 18 novembre 2011

Enjeux et défis en assurance habitation Marc-Olivier Faulkner 18 novembre 2011 Enjeux et défis en assurance habitation Marc-Olivier Faulkner 18 novembre 2011 Aviva plc AGENDA Assurance habitation des particuliers: quelques constats. Problèmes en assurance habitation. Solutions à

Plus en détail

CLUVA WORKSHOP ON ECOLOGICAL ASSESSMENT OF UMT s 21 st -28 th April in Freising-Munich

CLUVA WORKSHOP ON ECOLOGICAL ASSESSMENT OF UMT s 21 st -28 th April in Freising-Munich PROGRAMME Saturday 21 st April - Arrival Sunday 22 nd City excursion, including of Munich s Urban Morphology Types Monday 23 rd April Introduction and update on Task 2.2 work to date on characterizing

Plus en détail

LADIES IN MOBILITY. LIVE TWEET Innovative City

LADIES IN MOBILITY. LIVE TWEET Innovative City LIVE TWEET Innovative City 1. LadiesinMobility @LadiesMobility19 Juin In Smart Cities, we should create a collaborative model #smartcity #icc2013 2. LadiesinMobility @LadiesMobility19 Juin Cities like

Plus en détail

On s active pour un Québec sans pétrole

On s active pour un Québec sans pétrole On s active pour un Québec sans pétrole Le pétrole est une énergie non-renouvelable, polluante et de plus en plus chère. Pourtant notre mode de vie en est totalement dépendant. C est une réalité qui n

Plus en détail

Change Saturation: Have You Reached It and How to Manage It APEX Symposium

Change Saturation: Have You Reached It and How to Manage It APEX Symposium Change Saturation: Have You Reached It and How to Manage It APEX Symposium Presented by Pierre Rochon Senior Advisor for Executives APEX Objectifs de la séance 1. Comprendre en quoi consiste la saturation

Plus en détail

UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE

UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE Union pour la Méditerranée Union for the Mediterranean Lors de la conférence ministérielle des 9 et 10 novembre 2011 à Strasbourg sur le développement urbain durable,

Plus en détail

POURQUOI ET COMMENT ARRIMER LES PDE ET LES SAD? LE CAS CONCRET DE LA MRC DE LA CÔTE-DE-BEAUPRÉ ET DE L OBV CHARLEVOIX-MONTMORENCY.

POURQUOI ET COMMENT ARRIMER LES PDE ET LES SAD? LE CAS CONCRET DE LA MRC DE LA CÔTE-DE-BEAUPRÉ ET DE L OBV CHARLEVOIX-MONTMORENCY. POURQUOI ET COMMENT ARRIMER LES PDE ET LES SAD? LE CAS CONCRET DE LA MRC DE LA CÔTE-DE-BEAUPRÉ ET DE L OBV CHARLEVOIX-MONTMORENCY. Par Stéphanie Allard, Aménagiste et biologiste associée, ÉCOgestion-solutions

Plus en détail

Innovative urban mobility

Innovative urban mobility Innovative urban mobility Dominique LAOUSSE RATP/Prospective and Innovative Design INTA 33- Innovative urban environments 2009, october 5 th C-K Theory Not pure creativity Not pure strategic planning Not

Plus en détail

POSITION DESCRIPTION DESCRIPTION DE TRAVAIL

POSITION DESCRIPTION DESCRIPTION DE TRAVAIL Supervisor Titre du poste de la superviseure ou du superviseur : Coordinator, Communications & Political Action & Campaigns Coordonnatrice ou coordonnateur de la Section des communications et de l action

Plus en détail

Position d experts de Polytechnique Montréal sur les déversements planifiés d eaux usées de l intercepteur sud-est à la Ville de Montréal

Position d experts de Polytechnique Montréal sur les déversements planifiés d eaux usées de l intercepteur sud-est à la Ville de Montréal Position d experts de Polytechnique Montréal sur les déversements planifiés d eaux usées de l intercepteur sud-est à la Ville de Montréal Montréal, le 8 octobre 2015 - Polytechnique Montréal compte parmi

Plus en détail

Complex Weapons - Delivering Capability Through Partnerships Nick Neale Project Director Future Local Area Air Defence System (Maritime)

Complex Weapons - Delivering Capability Through Partnerships Nick Neale Project Director Future Local Area Air Defence System (Maritime) Complex Weapons - Delivering Capability Through Partnerships Nick Neale Project Director Future Local Area Air Defence System (Maritime) Presentation Themes MBDA delivering capability through partnerships

Plus en détail

VERS L EXCELLENCE DANS LA FORMATION PROGRAMME D APPUI A LA QUALITE AMELIORATION SUPERIEUR DE LA QUALITE DE L ENSEIGNEMENT TITRE DU PROJET

VERS L EXCELLENCE DANS LA FORMATION PROGRAMME D APPUI A LA QUALITE AMELIORATION SUPERIEUR DE LA QUALITE DE L ENSEIGNEMENT TITRE DU PROJET PROGRAMME D APPUI A LA QUALITE AMELIORATION DE LA QUALITE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR TITRE DU PROJET VERS L EXCELLENCE DANS LA FORMATION ETABLISSEMENT GESTIONNAIRE DU PROJET ISET DE NABEUL JUILLET 2009

Plus en détail

Vision de la planification «TOD Bois-Franc» Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises

Vision de la planification «TOD Bois-Franc» Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises Vision de la planification «TOD Bois-Franc» Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises S O M M A I R E La gare de train Bois-Franc deviendra la troisième station intermodale (métro/gare)

Plus en détail

Plan de transport 2008

Plan de transport 2008 Plan de transport 2008 Montréal Une démarche de planification stratégique de transport durable Claude Carette et Gilles Lalonde - Ville de Montréal Préparé par : Service des infrastructures, transport

Plus en détail

SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE

SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE www.integralvision.fr 28/04/12 1 LES SERVICES INTEGRAL VISION Cradle to Cradle «Avoir un impact positif» Déchet = nourriture Energie renouvelable Diversité

Plus en détail

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée.

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. Il y a trois approches possibles du produit intérieur brut : Optique de la production Optique

Plus en détail

la valorisation des externalités positives des services d eau potable et d assainissement

la valorisation des externalités positives des services d eau potable et d assainissement Séminaire CGDD Monétarisation des biens environnementaux : Quelles utilisations pour les politiques publiques et les décisions privées? la valorisation des externalités positives des services d eau potable

Plus en détail

MANCHESTER «De la ville industrielle à la ville la plus verte d'angleterre»

MANCHESTER «De la ville industrielle à la ville la plus verte d'angleterre» MANCHESTER «De la ville industrielle à la ville la plus verte d'angleterre» 458 100 habitants (2007) - Située au Nord-Ouest de l'angleterre. La stratégie de planification urbaine conduite à Manchester

Plus en détail

Réponse de la Fédération canadienne des municipalités au projet de cadre réglementaire d Environnement Canada pour la gestion des eaux usées

Réponse de la Fédération canadienne des municipalités au projet de cadre réglementaire d Environnement Canada pour la gestion des eaux usées Réponse de la Fédération canadienne des municipalités au projet de cadre réglementaire d Environnement Canada pour la gestion des eaux usées Le 31 janvier 2008 Depuis 1901 Since 1901 24, rue Clarence Ottawa

Plus en détail

Must Today s Risk Be Tomorrow s Disaster? The Use of Knowledge in Disaster Risk Reduction

Must Today s Risk Be Tomorrow s Disaster? The Use of Knowledge in Disaster Risk Reduction Must Today s Risk Be Tomorrow s Disaster? The Use of Knowledge in Disaster Risk Reduction Website: https://dce.yorku.ca/crhn/ Submission information: 11th Annual Canadian Risk and Hazards Network Symposium

Plus en détail

CONSTRUCTION D UN NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT, D UN SITE DE TRAITEMEMENT DES EAUX USÉE

CONSTRUCTION D UN NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT, D UN SITE DE TRAITEMEMENT DES EAUX USÉE Projet N 105576.001 104858.002 Municipalité de Saint-Alphonse-Rodriguez CONSTRUCTION D UN NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT, D UN SITE DE TRAITEMEMENT DES EAUX USÉE ET RÉFECTION DES RUES DU VILLAGE (2014-2015)

Plus en détail

physicien diplômé EPFZ originaire de France présentée acceptée sur proposition Thèse no. 7178

physicien diplômé EPFZ originaire de France présentée acceptée sur proposition Thèse no. 7178 Thèse no. 7178 PROBLEMES D'OPTIMISATION DANS LES SYSTEMES DE CHAUFFAGE A DISTANCE présentée à l'ecole POLYTECHNIQUE FEDERALE DE ZURICH pour l'obtention du titre de Docteur es sciences naturelles par Alain

Plus en détail

We Generate. You Lead.

We Generate. You Lead. www.contact-2-lead.com We Generate. You Lead. PROMOTE CONTACT 2 LEAD 1, Place de la Libération, 73000 Chambéry, France. 17/F i3 Building Asiatown, IT Park, Apas, Cebu City 6000, Philippines. HOW WE CAN

Plus en détail

Le No.1 de l économie d énergie pour patinoires.

Le No.1 de l économie d énergie pour patinoires. Le No.1 de l économie d énergie pour patinoires. Partner of REALice system Economie d énergie et une meilleure qualité de glace La 2ème génération améliorée du système REALice bien connu, est livré en

Plus en détail

Futuring Cities DATA Transport de marchandises en ville. Patrick Burlat Ecole des Mines de Saint-Etienne

Futuring Cities DATA Transport de marchandises en ville. Patrick Burlat Ecole des Mines de Saint-Etienne Futuring Cities DATA Transport de marchandises en ville Patrick Burlat Ecole des Mines de Saint-Etienne Le transport de marchandises au temps de Rome Praefectus Annonae: magistrat en charge d'assurer le

Plus en détail

Optimisation et Processus métier

Optimisation et Processus métier Optimisation et Processus métier découvrez avec ILOG la solution d'optimisation leader du marché Didier Vidal vidaldid@fr.ibm.com Petit problème d optimisation 1 2000 1 Coûts de transport: 10 Euros par

Plus en détail

MANAGEMENT SOFTWARE FOR STEEL CONSTRUCTION

MANAGEMENT SOFTWARE FOR STEEL CONSTRUCTION Ficep Group Company MANAGEMENT SOFTWARE FOR STEEL CONSTRUCTION KEEP ADVANCING " Reach your expectations " ABOUT US For 25 years, Steel Projects has developed software for the steel fabrication industry.

Plus en détail

Le programme. @Reseau3D #Colloque3D

Le programme. @Reseau3D #Colloque3D Le programme @Reseau3D #Colloque3D 1 Les parcours thématiques A Les données et leurs utilisations avancées Partant d une base existante, les données se construisent ou s obtiennent auprès de ceux qui les

Plus en détail

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par.

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par. École Doctorale d Informatique, Télécommunications et Électronique de Paris THÈSE présentée à TÉLÉCOM PARISTECH pour obtenir le grade de DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH Mention Informatique et Réseaux par

Plus en détail

REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION

REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION THÈSE N O 2388 (2001) PRÉSENTÉE AU DÉPARTEMENT D'INFORMATIQUE ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE

Plus en détail

LES PRINCIPES DE L INGÉNIERIE EN SÉCURITÉ INCENDIE (PRINCIPLES OF FIRE PROTECTION ENGINEERING)

LES PRINCIPES DE L INGÉNIERIE EN SÉCURITÉ INCENDIE (PRINCIPLES OF FIRE PROTECTION ENGINEERING) LES PRINCIPES DE L INGÉNIERIE EN SÉCURITÉ INCENDIE (PRINCIPLES OF FIRE PROTECTION ENGINEERING) LIEU: Sandman Hotel ( Près de la station de métro ) 999 rue de Sérigny Longueuil, QC, CANADA J4K 2T1 http://www.sandmanhotels.com/fr/hotel/quebec/montreal

Plus en détail

Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite.

Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite. Rational ClearCase or ClearCase MultiSite Version 7.0.1 Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite. Product Overview IBM Rational

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

Mémoire sur l industrie du taxi

Mémoire sur l industrie du taxi Mémoire sur l industrie du taxi Présenté à la : Commission permanente du conseil d agglomération sur l environnement, le transport et les infrastructures et Commission permanente du conseil municipal sur

Plus en détail

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate.

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate. Stéphane Lefebvre CAE s Chief Financial Officer CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate Montreal, Canada, February 27, 2014 Monsieur le ministre Lebel, Mesdames et messieurs,

Plus en détail

The space to start! Managed by

The space to start! Managed by The space to start! Managed by ESA Business Incubation Centers (ESA BICs) : un programme de soutien à la création d entreprises L Agence Spatiale Européenne (ESA) dispose d un programme de transfert de

Plus en détail

1. City of Geneva in context : key facts. 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments?

1. City of Geneva in context : key facts. 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments? THE AALBORG COMMITMENTS IN GENEVA: AN ASSESSMENT AT HALF-TIME 1. City of Geneva in context : key facts 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments? 3. The Aalborg Commitments: are they useful

Plus en détail

SC 27/WG 5 Normes Privacy

SC 27/WG 5 Normes Privacy SC 27/WG 5 Normes Privacy Club 27001 Toulousain 12/12/2014 Lionel VODZISLAWSKY Chief Information Officer l.vodzislawsky@celtipharm.com PRE-CTPM 141212-Club27001 Toulouse normes WG5_LV L organisation de

Plus en détail

Exemple d étude de caractérisation et monitoring d un site de stockage de CO 2 en aquifère salin profond. (Bassin Parisien).

Exemple d étude de caractérisation et monitoring d un site de stockage de CO 2 en aquifère salin profond. (Bassin Parisien). Exemple d étude de caractérisation et monitoring d un site de stockage de CO 2 en aquifère salin profond. (Bassin Parisien). Clean Tuesday 12 octobre 2010 Natalia QUISEL Pascal CESSAT 12/10/2010) Veolia

Plus en détail

Capacity Development Needs Diagnostics for Renewable Energy - CaDRE

Capacity Development Needs Diagnostics for Renewable Energy - CaDRE Capacity Development Needs Diagnostics for Renewable Energy - CaDRE Practitioners Handbook and Toolbox Meeting of the CEM Multilateral Working Group on Solar and Wind Energy Technologies, London, 03.05.2012

Plus en détail

Gérard COLLOMB et ses équipes sont à l écoute de vos sollicitations et de vos demandes, car la Ville de demain se construit évidemment avec vous.

Gérard COLLOMB et ses équipes sont à l écoute de vos sollicitations et de vos demandes, car la Ville de demain se construit évidemment avec vous. Madame, Monsieur, Dans un courrier électronique en date du 10 février 2014, vous nous avez interrogés en matière de transition énergétique et de lutte contre le changement climatique. Nous vous prions

Plus en détail

Revision of hen1317-5: Technical improvements

Revision of hen1317-5: Technical improvements Revision of hen1317-5: Technical improvements Luca Felappi Franz M. Müller Project Leader Road Safety Consultant AC&CS-CRM Group GDTech S.A., Liège Science Park, rue des Chasseurs-Ardennais, 7, B-4031

Plus en détail

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Le dispositif L Institut suisse de brainworking (ISB) est une association

Plus en détail

NOM ENTREPRISE. Document : Plan Qualité Spécifique du Projet / Project Specific Quality Plan

NOM ENTREPRISE. Document : Plan Qualité Spécifique du Projet / Project Specific Quality Plan Document : Plan Qualité Spécifique du Projet Project Specific Quality Plan Référence Reference : QP-3130-Rev 01 Date Date : 12022008 Nombre de Pages Number of Pages : 6 Projet Project : JR 100 Rédacteur

Plus en détail

2013 THIRD QUARTERLY FINANCIAL REPORT TROISIEME RAPPORT FINANCIER TRIMESTRIEL DE 2013

2013 THIRD QUARTERLY FINANCIAL REPORT TROISIEME RAPPORT FINANCIER TRIMESTRIEL DE 2013 REPORT TO COUNCIL: RAPPORT AU CONSEIL: FS-31-2013 DATE: 10/21/2013 SUBJECT 2013 THIRD QUARTERLY FINANCIAL REPORT TROISIEME RAPPORT FINANCIER TRIMESTRIEL DE 2013 SUJET Third quarterly financial report for

Plus en détail

Projet Datalift : retour d expérience sur les standards

Projet Datalift : retour d expérience sur les standards ign.fr Les outils du web Sémantique comme supports des données et métadonnées géographiques Projet Datalift : retour d expérience sur les standards Forum Décryptagéo Marne La Vallée 8 avril 2014 Bénédicte

Plus en détail

Le projet WIKIWATER The WIKIWATER project

Le projet WIKIWATER The WIKIWATER project Le projet WIKIWATER The WIKIWATER project Eau et assainissement pour tous Water and sanitation for all Faire connaitre facilement les moyens techniques, financiers, éducatifs ou de gouvernance pour faciliter

Plus en détail

CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT

CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT I. BASIC DATA Organization Legal Name: Conservation International Madagascar Project Title (as stated in the grant agreement): Knowledge Management: Information & Monitoring.

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE

TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE B. Laponche 2 juin 2014 Voir en annexe la présentation de la politique énergétique allemande * 1. Sur la consommation d électricité des

Plus en détail

Le financement du SLR sur le nouveau pont pour le Saint-Laurent: Quelles solutions pour le Québec?

Le financement du SLR sur le nouveau pont pour le Saint-Laurent: Quelles solutions pour le Québec? Le financement du SLR sur le nouveau pont pour le Saint-Laurent: Quelles solutions pour le Québec? Présentation par: Vincent Joli-Coeur Vice-président du conseil, Banque Nationale Marchés Financiers Dans

Plus en détail

Circulation motorisée et santé : des interventions pour mitiger ses impacts Routes en traversée d agglomération

Circulation motorisée et santé : des interventions pour mitiger ses impacts Routes en traversée d agglomération Circulation motorisée et santé : des interventions pour mitiger ses impacts Routes en traversée d agglomération Edmonton, 11 juin 2012 Catherine Berthod, ing., urb. Direction de la sécurité en transport

Plus en détail

12 e Colloque des services des finances des universités québécoises QUE NOUS RÉSERVE L AVENIR?

12 e Colloque des services des finances des universités québécoises QUE NOUS RÉSERVE L AVENIR? PROGRAMME 12 e Colloque des services des finances des universités québécoises QUE NOUS RÉSERVE L AVENIR? Présenté par le Sous-comité des directeurs des finances de la CREPUQ MERCREDI 14 ET JEUDI 15 NOVEMBRE

Plus en détail

MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE ABDELHAMID IBN BADIS MOSTAGANEM TUNISIE MAROC ALGERIE

MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE ABDELHAMID IBN BADIS MOSTAGANEM TUNISIE MAROC ALGERIE TUNISIE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE ABDELHAMID IBN BADIS MOSTAGANEM MAROC ALGERIE FACULTES Sciences Economiques, Commerciales et de Gestion Sciences

Plus en détail

ATELIER : INTERNATIONALISATION DE L INNOVATION ET LEVIERS EUROPEENS 1 PARTICIPATION AUX PROGRAMMES ACTUELS

ATELIER : INTERNATIONALISATION DE L INNOVATION ET LEVIERS EUROPEENS 1 PARTICIPATION AUX PROGRAMMES ACTUELS ATELIER : INTERNATIONALISATION DE L INNOVATION ET LEVIERS EUROPEENS Ce doucement constitue la note préparatoire pour l atelier «internationalisation de l innovation et leviers européens» du 27 janvier

Plus en détail

Post-processing of multimodel hydrological forecasts for the Baskatong catchment

Post-processing of multimodel hydrological forecasts for the Baskatong catchment + Post-processing of multimodel hydrological forecasts for the Baskatong catchment Fabian Tito Arandia Martinez Marie-Amélie Boucher Jocelyn Gaudet Maria-Helena Ramos + Context n Master degree subject:

Plus en détail

Les partenariats au Québec : pour une meilleure sécurité routière en milieu municipal

Les partenariats au Québec : pour une meilleure sécurité routière en milieu municipal Les partenariats au Québec : pour une meilleure sécurité routière en milieu municipal Catherine Berthod, ingénieure et urbaniste Ministère des Transports du Québec Carole Leclerc, M. ATDR Ministère des

Plus en détail

Les marchés Security La méthode The markets The approach

Les marchés Security La méthode The markets The approach Security Le Pôle italien de la sécurité Elsag Datamat, une société du Groupe Finmeccanica, représente le centre d excellence national pour la sécurité physique, logique et des réseaux de télécommunication.

Plus en détail

BNP Paribas Personal Finance

BNP Paribas Personal Finance BNP Paribas Personal Finance Financially fragile loan holder prevention program CUSTOMERS IN DIFFICULTY: QUICKER IDENTIFICATION MEANS BETTER SUPPORT Brussels, December 12th 2014 Why BNPP PF has developed

Plus en détail

conception des messages commerciaux afin qu ils puissent ainsi accroître la portée de leur message.

conception des messages commerciaux afin qu ils puissent ainsi accroître la portée de leur message. RÉSUMÉ Au cours des dernières années, l une des stratégies de communication marketing les plus populaires auprès des gestionnaires pour promouvoir des produits est sans contredit l utilisation du marketing

Plus en détail

RÉSUMÉ DE THÈSE. L implantation des systèmes d'information (SI) organisationnels demeure une tâche difficile

RÉSUMÉ DE THÈSE. L implantation des systèmes d'information (SI) organisationnels demeure une tâche difficile RÉSUMÉ DE THÈSE L implantation des systèmes d'information (SI) organisationnels demeure une tâche difficile avec des estimations de deux projets sur trois peinent à donner un résultat satisfaisant (Nelson,

Plus en détail

La réduction des impacts et la communication des risques météorologiques

La réduction des impacts et la communication des risques météorologiques École d été 2015 La réduction des impacts et la communication des risques météorologiques Du 8 au 12 juin 2015 Université du Québec à Montréal Pavillon Sherbrooke, local SH-4800 200, rue Sherbrooke Ouest

Plus en détail

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Fonds structurels 2014-2020 Guide pratique Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Vous définissez à l heure actuelle les Programmes opérationnels

Plus en détail

Etude comparée de deux méthodes d amélioration de la qualité des données utilisées lors de l expertise de barrages

Etude comparée de deux méthodes d amélioration de la qualité des données utilisées lors de l expertise de barrages Etude comparée de deux méthodes d amélioration de la qualité des données utilisées lors de l expertise de barrages Corinne Curt 1* Richard Gervais 2 1 Cemagref Groupe de Recherche Ouvrages Hydrauliques

Plus en détail

Lean approach on production lines Oct 9, 2014

Lean approach on production lines Oct 9, 2014 Oct 9, 2014 Dassault Mérignac 1 Emmanuel Théret Since sept. 2013 : Falcon 5X FAL production engineer 2011-2013 : chief project of 1st lean integration in Merignac plant 2010 : Falcon 7X FAL production

Plus en détail

Gouvernance européenne sur les technologies énergétiques

Gouvernance européenne sur les technologies énergétiques Gouvernance européenne sur les technologies énergétiques Gouvernance européenne sur les technologies énergétiques 9 Plateformes technologiques européennes sur l Energie (ETP) Industrie + Recherche Association

Plus en détail

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Atego workshop 2014-04-03 Ce document et les informations qu il contient sont la propriété de Ils ne doivent pas être copiés ni communiqués

Plus en détail

L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES. European Economic and Social Committee Comité économique et social européen

L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES. European Economic and Social Committee Comité économique et social européen L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES 13 European Economic and Social Committee Comité économique et social européen 13 This publication is part of a series of catalogues published in the context of

Plus en détail

3 rd ORGANIC PROCESSING CONFERENCE

3 rd ORGANIC PROCESSING CONFERENCE 3 rd ORGANIC PROCESSING CONFERENCE FUTURE CHALLENGES: Sustainability, Quality, Integrity & New Regulation Yvonne Henkel AöL Rapporteur for Sustainability 17 18 November, Paris New environmental management

Plus en détail

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau Habiter ma ville Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau L habitation constitue une composante essentielle à la qualité de vie des citoyens et une préoccupation constante dans l ensemble

Plus en détail

Vers un Reseau Electrique Decentralise et Intelligent Marion Mesnage Accenture Technology Labs

Vers un Reseau Electrique Decentralise et Intelligent Marion Mesnage Accenture Technology Labs Vers un Reseau Electrique Decentralise et Intelligent Marion Mesnage Accenture Technology Labs Accenture, its logo, and High Performance Delivered are trademarks of Accenture. Plan La vision long terme

Plus en détail