CONVENTION DE PARTENARIAT EDUCATION NATIONALE JUSTICE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONVENTION DE PARTENARIAT EDUCATION NATIONALE JUSTICE"

Transcription

1 Académie de Grenoble Cour d Appel de Grenoble Logo CONVENTION DE PARTENARIAT EDUCATION NATIONALE JUSTICE Le succès de la première convention de collaboration signée le 1 er septembre 1994 invite les partenaires à élargir les actions mises en œuvre. L accès des jeunes au statut d adulte et à l exercice d une véritable citoyenneté constitue une des premières missions du système éducatif et repose sur le rôle éducatif éminent des enseignants : il s agit de rendre les élèves conscients des droits ainsi que des obligations et responsabilités de chaque individu dans la société. Ainsi, En présence de Messieurs les Préfets de l Isère et de la Drôme, M. le Premier Président de la Cour d Appel de Grenoble, M. le Procureur Général près la Cour d Appel de Grenoble, M. le Directeur Régional des Services Pénitentiaires, M. le Directeur Régional de la Protection Judiciaire de la Jeunesse, Mme la Rectrice de l académie de Grenoble, Chancelier des Universités, M. le Directeur de l Institut Universitaire de Formation des Maîtres de Grenoble, Arrêtent la convention de partenariat suivante : 1

2 ARTICLE 1 : L OBJET Promouvoir des actions d information juridique et judiciaire, des visites de locaux judiciaires et pénitentiaires, des séances d études de dossiers ou de cas pratiques, l assistance à des audiences correctionnelles ou d assises, des interventions de magistrats, directeurs ou personnels de l Administration Pénitentiaire, éducateurs ou de fonctionnaires de Justice dans les établissements scolaires, des stages en direction : -- des élèves des lycées et collèges, -- des personnels de direction et d encadrement des établissements scolaires : chefs d établissement, adjoints, conseillers principaux d éducation, gestionnaires, -- des enseignants, particulièrement ceux chargés de l enseignement de l éducation civique ou de l éducation civique juridique et sociale, ainsi que des professeurs principaux, -- des personnels d encadrement : inspecteurs, administrateurs, -- des personnels de santé scolaire et des assistantes sociales scolaires ARTICLE 2 : LES BUTS * Initier et sensibiliser les partenaires à leur mission respective en direction des mineurs et jeunes majeurs scolarisés, par l étude de leur organisation et de leur fonctionnement, en ce qu ils peuvent s aider réciproquement dans l accomplissement de l acte éducatif comme dans le rappel des grands principes de la légalité républicaine et de la citoyenneté, en lien avec l action de la Justice. * Aborder, pour ce faire, les thèmes suivants : les procédures civile et pénale, la juridiction des mineurs, l application des peines, la protection judiciaire de la jeunesse, la place de l auteur et celle de la victime dans le procès pénal, la finalité de la sanction pénale, la médiation, en liaison étroite avec la mission de l éducation nationale sur les grands principes de la légalité républicaine, notamment dans le cadre des programmes de l éducation civique, de l apprentissage de l exercice de la citoyenneté par les élèves et de l enseignement du droit communautaire et international. 2

3 ARTICLE 3 : LE SERVICE EDUCATIF «EDUCATION-JUSTICE» Madame la Rectrice de l académie de Grenoble met en place un service appelé service «éducation-justice» confié à un enseignant chargé, sous la responsabilité de l inspecteur pédagogique régional «éducation-justice», de coordonner et de développer les actions conduites. ARTICLE 4 : LE COMITE DE PILOTAGE, SA COMPOSITION Un comité de pilotage est constitué. Il est placé sous l autorité conjointe de la Rectrice de l académie et du Procureur Général. Le secrétariat est conjointement assuré par les services du Parquet Général de la Cour d Appel et par les services rectoraux de la vie scolaire et de l inspection pédagogique régionale pour la mission «éducation-justice». Ce comité est composé Pour l institution judiciaire : -- du Procureur Général ou de son représentant, -- d un magistrat représentant les magistrats de la Cour d Appel, -- d un magistrat de chaque Tribunal de Grande Instance du ressort ou de son représentant, -- du Directeur Régional de l Administration Pénitentiaire ou de son représentant, -- du Directeur Régional et des Directeurs Départementaux de l Isère et de la Drôme de la Protection Judiciaire de la Jeunesse ou de leurs représentants. Pour l éducation nationale : -- de la Rectrice de l académie de Grenoble ou de son représentant, -- des inspecteurs d académie Directeurs des services départementaux de l Isère et de la Drôme ou de leurs représentants, -- du délégué académique à la formation professionnelle initiale et continue ou de son représentant, -- du délégué académique à la formation, à la pédagogie et à l animation ou de son représentant, -- de l inspecteur pédagogique régional, inspecteur d académie chargé de la mission «éducation-justice» ou de son représentant, -- de l inspecteur pédagogique régional, inspecteur d académie chargé des établissements et de la vie scolaire ou de son représentant, -- du directeur de l institut universitaire de formation des maîtres ou de son représentant. -- du proviseur vie scolaire -- de l enseignant chargé du service «éducation-justice». 3

4 Les membres du Comité de Pilotage pourront adjoindre à leurs travaux, avec voix consultative, un représentant de chaque institution volontaire suivante associée à la présente convention : Le Centre Régional de Documentation Pédagogique, l association d aide aux victimes, l association de défense des mineurs «enfant droit», l unité pédagogique régionale de Lyon, l université de Grenoble II Pierre Mendés France (pour l unité de formation et de recherche de droit et pour l institut universitaire de technologiecarrières juridiques), la maison des avocats de Grenoble, la Conférence Académique des Présidents d Université (CAPU), le Centre Régional des Œuvres Universitaires et Scolaires, ARTICLE 5 : LA MISSION DU COMITE DE PILOTAGE : LE PROJET D ORIENTATION ET LE BILAN Ce comité a pour mission de fixer, pour chaque année scolaire à venir, un projet d orientation des actions conduites dans le cadre de cette convention : objectifs, contenus, programmes, durée, modalités de mise en œuvre : nombre de participants, lieu, responsable de l action, qualité des participants En fin d année scolaire, il en dresse le bilan. ARTICLE 6 : LA CELLULE PERMANENTE Une cellule permanente, composée de deux magistrats désignés par l autorité judiciaire et de deux représentants de l éducation nationale désignés par la Rectrice, se réunit périodiquement au cours de l année scolaire, afin d inventorier les actions programmées, mettre à disposition les moyens qui leur sont nécessaires et promouvoir toutes initiatives opportunes. ARTICLE 7 : LA DUREE, l AMENDEMENT, LA RESILIATION Cette convention annule et remplace la précédente du 1 er septembre 1994 et son avenant du 1 er septembre La présente convention est conclue pour trois ans à compter de la date de sa signature soit jusqu au 12 mars Elle peut être amendée ou résiliée à tout moment à la demande de l un des cosignataires par lettre recommandée avec accusé de réception. Elle peut être reconduite par un avenant exprès. 4

5 A Grenoble le 12 mars 2003 Le Premier Président près la Cour d Appel de Grenoble Le Procureur Général près la Cour d Appel de Grenoble Charles CATTEAU Jean-Olivier VIOUT La Rectrice de l académie de Grenoble, Chancelier des Universités Josette TRAVERT Le Directeur Régional de l Administration Pénitentiaire Le Directeur Régional de la Protection Judiciaire de la Jeunesse Patrick MOUNAUD Joseph GUICHOU Le Directeur de l Institut Universitaire de Formation des Maîtres de Grenoble Patrick MENDELSOHN 5

Dispositif «Ecole et Justice»

Dispositif «Ecole et Justice» Dispositif «Ecole et Justice» 1) La mission du CDAD : Le CDAD (Conseil Départemental de l Accès au Droit) est chargé de mettre en œuvre diverses actions afin de permettre : - l information générale des

Plus en détail

CONVENTION POUR LE TRINOME ACADEMIQUE DE NICE

CONVENTION POUR LE TRINOME ACADEMIQUE DE NICE CONVENTION POUR LE TRINOME ACADEMIQUE DE NICE Convention de partenariat entre L Académie de Nice La zone de Défense Sud L Association Régionale des anciens auditeurs de l Institut des Hautes Etudes de

Plus en détail

C o n s e i l L o c a l d e S é c u r i t é e t d e P r é v e n t i o n d e l a D é l i n q u a n c e V I L L E D E L Y O N

C o n s e i l L o c a l d e S é c u r i t é e t d e P r é v e n t i o n d e l a D é l i n q u a n c e V I L L E D E L Y O N C o n s e i l L o c a l d e S é c u r i t é e t d e P r é v e n t i o n d e l a D é l i n q u a n c e V I L L E D E L Y O N Assurer la complémentarité entre la prévention, la répression et la solidarité

Plus en détail

ACADEMIE DE NICE MODELE DE CONVENTION DE PARTENARIAT. Le «Lycée des Métiers» du. L entreprise

ACADEMIE DE NICE MODELE DE CONVENTION DE PARTENARIAT. Le «Lycée des Métiers» du. L entreprise ACADEMIE DE NICE MODELE DE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE Le «Lycée des Métiers» du.. Et L entreprise. Page 1/6 CONVENTION DE PARTENARIAT VU le code de l éducation, et notamment ses articles D. 335-1

Plus en détail

RÉUNION DES MAGISTRATS RÉFÉRENTS EN MATIÈRE DE RACISME ET DE DISCRIMINATIONS, 20 MAI 2015 PRESENTATION

RÉUNION DES MAGISTRATS RÉFÉRENTS EN MATIÈRE DE RACISME ET DE DISCRIMINATIONS, 20 MAI 2015 PRESENTATION RÉUNION DES MAGISTRATS RÉFÉRENTS EN MATIÈRE DE RACISME ET DE DISCRIMINATIONS, 20 MAI 2015 PRESENTATION La lutte contre le racisme et l antisémitisme, déclarée Grande cause nationale pour l année 2015 par

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT

CONVENTION DE PARTENARIAT Convention de partenariat entre l académie d Aix-Marseille et ICIMODE Prides de la filière textile habillement CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés l Etat représenté par Jean-Paul de Gaudemar,

Plus en détail

«Je jure comme Avocat, d exercer mes fonctions avec dignité, confiance, indépendance, probité et humanité»

«Je jure comme Avocat, d exercer mes fonctions avec dignité, confiance, indépendance, probité et humanité» OIJJ LONDRES 7.11.12 LES JEUNES, LA CRIMINALITE ET LA SOLIDARITE : LES IMPLICATIONS POUR LE CHANGEMENT par Madame Dominique ATTIAS Pour pouvoir exercer, le futur avocat se présente en robe devant le Premier

Plus en détail

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est Convention de Partenariat entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés : L Etat, représenté par le Recteur de l'académie d'aix-marseille, Jean-Paul DE

Plus en détail

STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER

STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE TABLE DES MATIERES TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES... 3 Article 1 : Création... 3 Article 2 : Missions...

Plus en détail

Instructions destinées au greffe pour la mise en œuvre des dispositions instituant le juge délégué aux victimes

Instructions destinées au greffe pour la mise en œuvre des dispositions instituant le juge délégué aux victimes Page 1/15 Instructions destinées au greffe pour la mise en œuvre des dispositions instituant le juge délégué aux victimes Application du décret n 2007-1605 du 13 novembre 2007 Page 2/15 Table des Matières

Plus en détail

Rapport d activité. Année 2013

Rapport d activité. Année 2013 Rapport d activité Année 2013 L année 2013 est l année de la création du CDAD de Haute-Loire : convention constitutive signée le 1er Mars 2013, approuvée le 8 avril 2013 et publiée au Registre des Actes

Plus en détail

RESEAU D EDUCATION PRIORITAIRE Collège Jacques PREVERT de BAR-LE-DUC. Contrat

RESEAU D EDUCATION PRIORITAIRE Collège Jacques PREVERT de BAR-LE-DUC. Contrat Année scolaire 2012/2013 RESEAU D EDUCATION PRIORITAIRE Collège Jacques PREVERT de BAR-LE-DUC Contrat entre l Académie de Nancy-Metz, représentée par Mme Béatrice GILLE, Rectrice d académie, Chancelière

Plus en détail

CRÉATION DE DEUX GROUPES DE TRAVAIL : Justice et Médias et Justice-Entreprise. TRAVAUX du 4 e étage

CRÉATION DE DEUX GROUPES DE TRAVAIL : Justice et Médias et Justice-Entreprise. TRAVAUX du 4 e étage Activité de la cour d'appel 27 CRÉATION DE DEUX GROUPES DE TRAVAIL : Justice et Médias et Justice-Entreprise Jean-Claude MAGENDIE, premier président de la Cour d appel de Paris et Maître Paul LOMBARD,

Plus en détail

Références LEXIQUE JURIDIQUE A FICHE 19. Références Juridiques 318

Références LEXIQUE JURIDIQUE A FICHE 19. Références Juridiques 318 FICHE 19 Références LEXIQUE JURIDIQUE A ACTE EXTRA-JUDICIAIRE Acte établi généralement par un huissier. Par exemple, un commandement de payer. ACTION EN JUSTICE Pouvoir de saisir la justice. ACTION PUBLIQUE

Plus en détail

Convention relative à la constitution et au fonctionnement de la Maison de Justice et du Droit de Sénart

Convention relative à la constitution et au fonctionnement de la Maison de Justice et du Droit de Sénart Cour d'appel de Paris ------ Tribunal de Grande Instance de Melun 2 avenue du Général leclerc 77010 Melun ------ Tèl: 01.64.79.80.00 Convention relative à la constitution et au fonctionnement de la Maison

Plus en détail

Convention de partenariat

Convention de partenariat Convention de partenariat Entre La Caisse Interfédérale de Crédit Mutuel Et L Académie de Rennes EXPOSÉ DES MOTIFS Considérant, d une part que le Crédit Mutuel de Bretagne : Représente 4 établissements

Plus en détail

CONVENTION MASTERS METIERS DE L ENSEIGNEMENT CO-HABILITES

CONVENTION MASTERS METIERS DE L ENSEIGNEMENT CO-HABILITES CONVENTION MASTERS METIERS DE L ENSEIGNEMENT CO-HABILITES Entre L université,,, d une part,, d une part ( ),, d une part,, d une part ),, d une part,, d une part 1/5 L intégration des IUFM dans les universités

Plus en détail

AUDIENCE CORRECTIONNELLE AVERTISSEMENTS ET NOTIFICATIONS

AUDIENCE CORRECTIONNELLE AVERTISSEMENTS ET NOTIFICATIONS AUDIENCE CORRECTIONNELLE AVERTISSEMENTS ET NOTIFICATIONS par Jean-Michel ETCHEVERRY président du tribunal de grande instance de Roanne (2 février 2009) Plusieurs réformes législatives intervenues ces dernières

Plus en détail

ECOLE NATIONALE DE LA MAGISTRATURE COUR D APPEL DE LYON DES MAGISTRATS

ECOLE NATIONALE DE LA MAGISTRATURE COUR D APPEL DE LYON DES MAGISTRATS ECOLE NATIONALE DE LA MAGISTRATURE COUR D APPEL DE LYON FORMATION continue DES MAGISTRATS 2010 Chers collègues, J ai le plaisir de vous adresser le programme de formation continue déconcentrée 2010 : Je

Plus en détail

CIRCULAIRE N 3050 DU 05/03/2010

CIRCULAIRE N 3050 DU 05/03/2010 CIRCULAIRE N 3050 DU 05/03/2010 Objet : Recrutement d un chargé de mission chargé de la formation interne au sein de l Administration générale des Personnels de l Enseignement Réseaux : tous réseaux Niveaux

Plus en détail

Formation spécialisée pour les futurs magistrats des tribunaux de l application des peines

Formation spécialisée pour les futurs magistrats des tribunaux de l application des peines Formation spécialisée pour les futurs magistrats des tribunaux de l application des peines réf.: MAG/2014.046 Public-cible magistrats du siège et du parquet qui sont candidats respectivement aux fonctions

Plus en détail

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT Logos Sdis Inspection Union académique départementale CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT La présente convention intervient : entre Le Service Départemental d Incendie et de Secours de représenté par :, Président

Plus en détail

PROFIL DE POSTE COORDONNATEUR DE FORMATION (PARIS) Formation continue Profil généraliste

PROFIL DE POSTE COORDONNATEUR DE FORMATION (PARIS) Formation continue Profil généraliste PROFIL DE POSTE COORDONNATEUR DE FORMATION (PARIS) Formation continue Profil généraliste PRESENTATION DE L ENM : L École nationale de la magistrature, établissement public administratif, se répartit sur

Plus en détail

L'ORGANISATION JUDICIAIRE PENALE (S04-J1-3)

L'ORGANISATION JUDICIAIRE PENALE (S04-J1-3) (S04-J1-3) Parallèlement à l organisation des structures de la Police et de la Gendarmerie Nationales, à leurs enquêtes, existe une organisation de la justice pénale. Cette organisation repose sur un certain

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD CONCLU ENTRE LE LYCEE [ ] ET L INSTITUT TELEMAQUE

PROTOCOLE D ACCORD CONCLU ENTRE LE LYCEE [ ] ET L INSTITUT TELEMAQUE PROTOCOLE D ACCORD CONCLU ENTRE LE LYCEE [ ] ET L INSTITUT TELEMAQUE PREAMBULE Plusieurs entreprises se sont engagées aux côtés de l Institut Télémaque dans sa lutte contre les inégalités scolaires selon

Plus en détail

PROFIL DE POSTE COORDONNATEUR DE FORMATION

PROFIL DE POSTE COORDONNATEUR DE FORMATION PROFIL DE POSTE COORDONNATEUR DE FORMATION POSTE A POURVOIR le 1 er septembre 2016 FORMATION CONTINUE Profil : administration de la justice PRESENTATION DE L ENM : L École nationale de la magistrature,

Plus en détail

Ouverture de la Maison de Justice et de Droit

Ouverture de la Maison de Justice et de Droit Dossier de presse Le 7 septembre 2015 Ouverture de la Maison de Justice et de Droit Noyal- Sommaire Ouverture d une Maison de Justice et du Droit à page 3 Les intervenants page 4 Retour sur l historique

Plus en détail

Présentation des actions des Fédérations du sport scolaire et universitaire

Présentation des actions des Fédérations du sport scolaire et universitaire Présentation des actions des Fédérations du sport scolaire et universitaire 7 USEP mode d'emploi Fédération sportive scolaire regroupant plus de 820 000 adhérents au sein de 11 000 associations touchant

Plus en détail

Rôle et missions du SAPAD. Que peut-on organiser à partir d un SAPAD?

Rôle et missions du SAPAD. Que peut-on organiser à partir d un SAPAD? Rôle et missions du SAPAD Que peut-on organiser à partir d un SAPAD? Patrice BOURDON Maître de conférences en sciences de l éducation Université de Nantes Le SAPAD : comment ça marche? La famille Sous

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT

CONVENTION DE PARTENARIAT CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE La Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l'egalité (HALDE), Autorité administrative indépendante, créée par la loi du 30 décembre 2004, dont le siège

Plus en détail

MAISON DES SCIENCES DE L HOMME D AQUITAINE STATUTS. 10, Esplanade des Antilles Domaine Universitaire 33607 PESSAC CEDEX

MAISON DES SCIENCES DE L HOMME D AQUITAINE STATUTS. 10, Esplanade des Antilles Domaine Universitaire 33607 PESSAC CEDEX MAISON DES SCIENCES DE L HOMME D AQUITAINE STATUTS 10, Esplanade des Antilles Domaine Universitaire 33607 PESSAC CEDEX Tél. +33 (0)5 56 84 68 00 Fax +33 (0) 5 56 84 68 10 http://www.msha.fr STATUTS Modifiés

Plus en détail

LES CLASSES ENVIRONNEMENT ET TERRITOIRE

LES CLASSES ENVIRONNEMENT ET TERRITOIRE LES CLASSES ENVIRONNEMENT ET TERRITOIRE Présentation d un dispositif pour une Education au Développement Durable Pour informer Faire le point Echanger Développer des projets 1 PARCE QUE LES DOCUMENTALISTES

Plus en détail

PROFIL DE POSTE COORDONNATEUR DE FORMATION (PARIS) Formation continue Profil civiliste

PROFIL DE POSTE COORDONNATEUR DE FORMATION (PARIS) Formation continue Profil civiliste PROFIL DE POSTE COORDONNATEUR DE FORMATION (PARIS) Formation continue Profil civiliste PRESENTATION DE L ENM : L École nationale de la magistrature, établissement public administratif doté d un budget

Plus en détail

Secrétariat. Nations Unies ST/SGB/2008/13. Circulaire du Secrétaire général. Organisation du Bureau des affaires juridiques.

Secrétariat. Nations Unies ST/SGB/2008/13. Circulaire du Secrétaire général. Organisation du Bureau des affaires juridiques. Nations Unies ST/SGB/2008/13 Secrétariat 1 er août 2008 Circulaire du Secrétaire général Organisation du Bureau des affaires juridiques En application de la circulaire ST/SGB/1997/5, intitulée «Organisation

Plus en détail

I. MESURES EN FAVEUR DES PERSONNELS 324. 1 - L assistance morale et psychologique 2 - L assistance matérielle 3 - L assistance juridique

I. MESURES EN FAVEUR DES PERSONNELS 324. 1 - L assistance morale et psychologique 2 - L assistance matérielle 3 - L assistance juridique F I C H E 4 1 AIDE AUX VICTIMES I. MESURES EN FAVEUR DES PERSONNELS 324 1 - L assistance morale et psychologique 2 - L assistance matérielle 3 - L assistance juridique II. MESURES EN FAVEUR DES VICTIMES

Plus en détail

actualités institutionnelles de la rentrée 2015-2016

actualités institutionnelles de la rentrée 2015-2016 Mercredi 16 septembre 2015 SEGPA du Collège Clemenceau actualités institutionnelles de la rentrée 2015-2016 Réunion de rentrée des DACS Intervention de Mme MEILLER Inspecteur référente académique SEGPA

Plus en détail

1. ACTIVITES CIVILES. - Contraventions de 5 ème classe

1. ACTIVITES CIVILES. - Contraventions de 5 ème classe LE TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE EN QUELQUES CHIFFRES L ACTIVITE DU TRIBUNAL D INSTANCE DE CHALONS EN CHAMPAGNE 1. DONNEES GENERALES 1. ACTIVITES CIVILES - Population du ressort : 254 903 habitants dont

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT. Les Académies de Créteil, Paris, Versailles

CONVENTION DE PARTENARIAT. Les Académies de Créteil, Paris, Versailles CONVENTION DE PARTENARIAT entre Les Académies de Créteil, Paris, Versailles et L Institut français d architecture-mission de préfiguration de la Cité de l architecture et du patrimoine Entre les soussignés

Plus en détail

CONVENTION de PARTENARIAT entre

CONVENTION de PARTENARIAT entre CONVENTION de PARTENARIAT entre La Direction des services départementaux de l Education Nationale de Haute- Savoie L Union Sportive de l Enseignement du Premier degré de Haute-Savoie La Fédération des

Plus en détail

LE PROJET ASSOCIATIF DE L AAPé en 2012

LE PROJET ASSOCIATIF DE L AAPé en 2012 Contrôle judiciaire socio-éducatif Médiation pénale Réparation pénale pour les mineurs Stages de responsabilité parentale LE PROJET ASSOCIATIF DE L AAPé en 2012 Le Conseil d administration de l AAPé, élu

Plus en détail

l'assurance Maladie des salariés sécurité sociale caisse nationale

l'assurance Maladie des salariés sécurité sociale caisse nationale l'assurance Maladie des salariés sécurité sociale caisse nationale &LUFXODLUH&1$076 Date : 18/10/2000 Origine : DDRI ENSM Réf. : DDRI n 126/2000 ENSM n 44/2000 n / n / Mesdames et Messieurs les Directeurs

Plus en détail

LE CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

LE CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CONVENTION-CADRE Entre LE CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Dénommé ci-après le CNFPT 10 12 rue d Anjou, 75381 Paris cedex 08 Représenté par son Président Monsieur François DELUGA, D

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse DOSSIER DE PRESSE Contacts presse : Bureau de la communication interministérielle - 02.48.67.34.36 pref-communication@cher.gouv.fr Préfecture du Cher - Place Marcel Plaisant CS 60022-18020 BOURGES Cedex

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance Contrat local de sécurité Contrat urbain de cohésion sociale Fonds interministériel de prévention Plan départemental de prévention Prévention

Plus en détail

Projet Pédagogique Individuel PROMOTION 2011-2012 JURIDICTIONS, AAI, MINISTERES, MJD, ENM PARTENARIAT AVEC LE PPI

Projet Pédagogique Individuel PROMOTION 2011-2012 JURIDICTIONS, AAI, MINISTERES, MJD, ENM PARTENARIAT AVEC LE PPI Projet Pédagogique Individuel PROMOTION 2011-2012 JURIDICTIONS, AAI, MINISTERES, MJD, ENM PARTENARIAT AVEC LE PPI Toutes les demandes de stages auprès de ces institutions doivent être faites au service

Plus en détail

Convention de partenariat. Entre La Société VALLOUREC UNIVERSITY FRANCE Et L Académie de Lille

Convention de partenariat. Entre La Société VALLOUREC UNIVERSITY FRANCE Et L Académie de Lille Convention de partenariat Entre La Société VALLOUREC UNIVERSITY FRANCE Et Entre les soussignés : 20, rue Saint Jacques 59033 Lille Cedex Représentée par Jean Jacques POLLET Recteur de l'académie de Lille,

Plus en détail

DÉTACHEMENT JUDICIAIRE

DÉTACHEMENT JUDICIAIRE MINISTÈRE DE LA JUSTICE DIRECTION DES SERVICES JUDICIAIRES DÉTACHEMENT JUDICIAIRE 2014 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE LA JUSTICE DIRECTION DES SERVICES JUDICIAIRES sous-direction des ressources humaines

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour administrative d appel de Douai N 09DA01584 Inédit au recueil Lebon 2e chambre - formation à 3 (bis) M. Mortelecq, président M. Vladan Marjanovic, rapporteur M. Minne, rapporteur public COIN, avocat(s)

Plus en détail

Convention dans le cadre de formations encadrées par l organisme de formation

Convention dans le cadre de formations encadrées par l organisme de formation Convention dans le cadre de formations encadrées par l organisme de formation ENTRE : Le Recteur de l académie de Grenoble représenté par la Directrice Académique des Services de l Éducation Nationale

Plus en détail

Les Maisons de la Justice et du Droit

Les Maisons de la Justice et du Droit Les Maisons de la Justice et du Droit Conseils, Informations, Accès au droit, Aide aux victimes Qui est votre meilleur interlocuteur? Placées sous l autorité du Président du Tribunal de Grande Instance

Plus en détail

Convention de partenariat entre la zone de défense et de sécurité Ouest et le Mouvement des Entreprises de France de la région Bretagne

Convention de partenariat entre la zone de défense et de sécurité Ouest et le Mouvement des Entreprises de France de la région Bretagne Convention de partenariat entre la zone de défense et de sécurité Ouest et le Mouvement des Entreprises de France de la région Bretagne entre l Etat, Ministère de la défense représenté par Monsieur le

Plus en détail

l académie d Aix-Marseille Aix-Marseille Université l université d Avignon et des pays de Vaucluse

l académie d Aix-Marseille Aix-Marseille Université l université d Avignon et des pays de Vaucluse Convention de partenariat entre l académie d Aix-Marseille Aix-Marseille Université l université d Avignon et des pays de Vaucluse et l'association Accompagner la réalisation des projets d'études de jeunes

Plus en détail

Département de formation Licence de Sciences et Technologies Mention Sciences du Vivant

Département de formation Licence de Sciences et Technologies Mention Sciences du Vivant Département de formation Licence de Sciences et Technologies Mention Sciences du Vivant STATUTS DU DEPARTEMENT DE FORMATION DE LA LICENCE MENTION SCIENCES DE LA VIE Vu le Code de l Education Vu les statuts

Plus en détail

PROJET EUROMED JUSTICE II

PROJET EUROMED JUSTICE II Projet financé par l Union européenne PROJET EUROMED JUSTICE II VISITE D ETUDE ORDRE DU JOUR «Victimes et accès à la Justice des groupes les plus vulnérables» Bruxelles (BE), du 22 au 26 novembre 2010

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LE COLLEGE ANTOINE DE SAINT EXUPERY DE BRAY SUR SOMME LE POLE HYDRAULIQUE ET MECANIQUE D ALBERT (P.H.M.A.

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LE COLLEGE ANTOINE DE SAINT EXUPERY DE BRAY SUR SOMME LE POLE HYDRAULIQUE ET MECANIQUE D ALBERT (P.H.M.A. CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LE COLLEGE ANTOINE DE SAINT EXUPERY DE BRAY SUR SOMME ET LE POLE HYDRAULIQUE ET MECANIQUE D ALBERT (P.H.M.A.) CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés : Le Collège

Plus en détail

NB : sauf mention contraire les cours ont lieu : Pôle juridique et judiciaire 35, place Pey-Berland, à Bordeaux salle 1 F

NB : sauf mention contraire les cours ont lieu : Pôle juridique et judiciaire 35, place Pey-Berland, à Bordeaux salle 1 F DU PROTECTION DE L ENFANCE PROMOTION 2014-2015 CALENDRIER DES INTERVENTIONS NB : sauf mention contraire les cours ont lieu : Pôle juridique et judiciaire 35, place Pey-Berland, à salle 1 F VENDREDI 26

Plus en détail

Les juridictions. A) Les juridictions civiles :

Les juridictions. A) Les juridictions civiles : Les juridictions. Tribunaux = Magistrats Ils ont une compétence d attribution (on ne peut pas s adresser à n importe quel tribunal pour n importe quelle affaire. Le droit privé (ordre judiciaire) de 1

Plus en détail

Convention de partenariat local

Convention de partenariat local Convention de partenariat local CRAM Alsace-Moselle / Centre de Gestion 67 DANS LE DOMAINE DE LA PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS DES AGENTS DES COLLECTIVITES ET ETABLISSEMENTS PUBLICS. Convention

Plus en détail

La justice se rend publiquement et il est dès lors bien naturel que les magistrats soient ainsi présentés au ressort dans lequel ils vont exercer ;

La justice se rend publiquement et il est dès lors bien naturel que les magistrats soient ainsi présentés au ressort dans lequel ils vont exercer ; Monsieur le Premier Président, Monsieur le Procureur Général, Mesdames,Messieurs, Il est des traditions, modernes, ainsi l audience solennelle d installation de magistrats nouvellement nommés au Tribunal

Plus en détail

VILLEFRANCHE-SUR-SAÔNE

VILLEFRANCHE-SUR-SAÔNE TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE VILLEFRANCHE-SUR-SAÔNE Audience solennelle du Mardi 3 Janvier 29 Données statistiques 35, boulevard Gambetta BP 474 69665 PRÉSENTATION DU RESSORT Population : TRIBUNAL DE POLICE

Plus en détail

La Justice en France. Par Jean-Marie MICHALIK, De La Salle METZ

La Justice en France. Par Jean-Marie MICHALIK, De La Salle METZ La Justice en France Par Jean-Marie MICHALIK, De La Salle METZ Plan I. Les principes de la Justice II. L organisation de la Justice III. Les métiers de la justice IV. La Cour d Assises V. Le tribunal pour

Plus en détail

) Découvrez les métiers de la Justice. Informez-vous sur www.justice.gouv.fr

) Découvrez les métiers de la Justice. Informez-vous sur www.justice.gouv.fr ) Découvrez les métiers de la Justice Informez-vous sur www.justice.gouv.fr PENITENTIAIRE Sommaire SOMMAIRE Magistrat............................................................. p. 4, 5 Greffier en chef......................................................

Plus en détail

Les Maisons de Justice et du Droit de la Haute-Garonne

Les Maisons de Justice et du Droit de la Haute-Garonne Les Maisons de Justice et du Droit justice de proximité informations gratuites sur vos droits accueil et écoute des victimes Maisons de Justice et du droit Maisons de Justice et du droit MAISON DE JUSTICE

Plus en détail

LES RESPONSABILITES DES AGENTS PUBLICS DE L ÉTAT. Formation AVS Janvier 2013

LES RESPONSABILITES DES AGENTS PUBLICS DE L ÉTAT. Formation AVS Janvier 2013 LES RESPONSABILITES DES AGENTS PUBLICS DE L ÉTAT Formation AVS Janvier 2013 LES RESPONSABILITES GENERALES DES AGENTS PUBLICS DE L ÉTAT Les responsabilités des agents publics de l État sont de trois ordres:

Plus en détail

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice PREMIER MINISTERE REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice Visa -DGLTE -DBC -CF Décret n 092-2007 / PM fixant les attributions du ministre chargé de la Jeunesse et des Sports et l

Plus en détail

Décret n 2002-254/PRES/PM/SGG-CM du 17 juillet 2002 (JO N 31 2002)

Décret n 2002-254/PRES/PM/SGG-CM du 17 juillet 2002 (JO N 31 2002) Décret n 2002-254/PRES/PM/SGG-CM du 17 juillet 2002 (JO N 31 2002) portant organisation-type des départements ministériels. LE PRESIDENT DU FASO, PRESIDENT DU CONSEIL DES MINISTRES, Vu la Constitution

Plus en détail

FICHE 2 : INFORMATIONS DESTINEES AUX FAMILLES ET AUX JEUNES ACCUEILLIS A L INSTITUT MEDICO-EDUCATIF LES ECUREUILS CE QU IL FAUT SAVOIR :

FICHE 2 : INFORMATIONS DESTINEES AUX FAMILLES ET AUX JEUNES ACCUEILLIS A L INSTITUT MEDICO-EDUCATIF LES ECUREUILS CE QU IL FAUT SAVOIR : FICHE 2 : INFORMATIONS DESTINEES AUX FAMILLES ET AUX JEUNES ACCUEILLIS A L INSTITUT MEDICO-EDUCATIF LES ECUREUILS LES MESURES DE PROTECTION CE QU IL FAUT SAVOIR : POUR QUI? Les mesures sont principalement

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Circulaire du 4 décembre 2015 relative au développement d une thématique consacrée au racisme et aux discriminations dans les stages de citoyenneté NOR : JUSD1530025C La garde des sceaux, ministre de la

Plus en détail

CONVENTION D OBJECTIFS ET DE MOYENS

CONVENTION D OBJECTIFS ET DE MOYENS CONVENTION D OBJECTIFS ET DE MOYENS PROJET D ANIMATION 2013 entre LA VILLE DE METZ et l'association PUSHING Annule et remplace la convention n 13C0039 Entre : d une part, Et 2) L'association dénommée Pushing

Plus en détail

Comités locaux École-Entreprise (CLÉE) Cahier des charges départemental

Comités locaux École-Entreprise (CLÉE) Cahier des charges départemental Comités locaux École-Entreprise (CLÉE) Cahier des charges départemental 1. Qu est-ce qu un CLÉE? Un CLÉE est un lieu d échanges et de ressources entre les entreprises et les établissements scolaires sur

Plus en détail

PREAMBULE AU CONTRAT DE SOUTIEN ET D AIDE PAR LE TRAVAIL

PREAMBULE AU CONTRAT DE SOUTIEN ET D AIDE PAR LE TRAVAIL PREAMBULE AU CONTRAT DE SOUTIEN ET D AIDE PAR LE TRAVAIL Les établissements de soutien et d aide par le travail sont des établissements et services médico-sociaux (article L312-1 du Code de l action sociale

Plus en détail

CONVENTION PORTANT GESTION D ESPACE NATUREL SENSIBLE * * * SITE DE [NOM]

CONVENTION PORTANT GESTION D ESPACE NATUREL SENSIBLE * * * SITE DE [NOM] CONVENTION PORTANT GESTION D ESPACE NATUREL SENSIBLE * * * SITE DE [NOM] Entre La commune (ou autre collectivité) de [nom de la collectivité], propriétaire du site [nom du site] représentée par son maire

Plus en détail

QUATRE MOYENS D ACTION CINQUANTE MESURES PREVENIR LA DELINQUANCE AIDER LES VICTIMES 2010-2012

QUATRE MOYENS D ACTION CINQUANTE MESURES PREVENIR LA DELINQUANCE AIDER LES VICTIMES 2010-2012 SECRETARIAT GENERAL DU COMITE INTERMINISTERIEL DE PREVENTION DE LA DELINQUANCE QUATRE MOYENS D ACTION ET CINQUANTE MESURES POUR PREVENIR LA DELINQUANCE ET AIDER LES VICTIMES 2010-2012 1 - Développer la

Plus en détail

Formation spécialisée pour futurs juges d instruction

Formation spécialisée pour futurs juges d instruction Formation spécialisée pour futurs juges d instruction réf.: PEN-009 Public cible magistrats du siège qui souhaitent exercer les fonctions de juge d instruction ; magistrats du parquet pour autant qu ils

Plus en détail

CONVENTION ACADEMIQUE DE PARTENARIAT. entre. l Académie d Aix-Marseille. la Direction régionale Peugeot de Marseille

CONVENTION ACADEMIQUE DE PARTENARIAT. entre. l Académie d Aix-Marseille. la Direction régionale Peugeot de Marseille Ministère de l Education nationale PSA Peugeot Citroen CONVENTION ACADEMIQUE DE PARTENARIAT entre l Académie d Aix-Marseille et la Direction régionale Peugeot de Marseille 1 SOMMAIRE EXPOSE DES MOTIFS

Plus en détail

ACCORD DU 8 SEPTEMBRE 2009

ACCORD DU 8 SEPTEMBRE 2009 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DES AGENCES DE RECHERCHES

Plus en détail

Diplôme Universitaire d expertise judiciaire psychiatrique et psychologique

Diplôme Universitaire d expertise judiciaire psychiatrique et psychologique Université Claude- Bernard LYON I (Institut universitaire A. Lacassagne) Centre Hospitalier Le Vinatier (Pôle santé mentale des détenus et psychiatrie légale) Diplôme Universitaire d expertise judiciaire

Plus en détail

Protocole d accord de coopération entre la Cour pénale internationale et le Commonwealth

Protocole d accord de coopération entre la Cour pénale internationale et le Commonwealth Protocole d accord de coopération entre la Cour pénale internationale et le Commonwealth ICC-PRES/10-04-11 Date d entrée en vigueur : 13 juillet 2011 Publication du Journal officiel PROTOCOLE D ACCORD

Plus en détail

Strasbourg, le 19 janvier 2007 CCPE-Bu (2007) 05 [ccpe-bu/docs2007/ccpe-bu(2007) 05 fr]

Strasbourg, le 19 janvier 2007 CCPE-Bu (2007) 05 [ccpe-bu/docs2007/ccpe-bu(2007) 05 fr] Strasbourg, le 19 janvier 2007 CCPE-Bu (2007) 05 [ccpe-bu/docs2007/ccpe-bu(2007) 05 fr] BUREAU DU CONSEIL CONSULTATIF DE PROCUREURS EUROPEENS (CCPE-Bu) LES ALTERNATIVES AUX POURSUITES «LES MESURES ALTERNATIVES

Plus en détail

FICHE DE BONNE PRATIQUE

FICHE DE BONNE PRATIQUE FICHE DE BONNE PRATIQUE Programme d actions pour améliorer la prévention des violences faites aux femmes, des violences intrafamiliales, et l aide aux victimes MESURE D ACCOMPAGNEMENT PROTÉGÉ DES ENFANTS

Plus en détail

17 décembre 2013 - AT/MP-opposabilité-irrégularité de procédure

17 décembre 2013 - AT/MP-opposabilité-irrégularité de procédure COUR NATIONALE DE L INCAPACITÉ ET DE LA TARIFICATION DE L ASSURANCE DES ACCIDENTS DU TRAVAIL RÉPUBLIQUE FRANÇAISE 17 décembre 2013 - AT/MP-opposabilité-irrégularité de procédure L inopposabilité a pour

Plus en détail

N 2157 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 ONZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l'assemblée nationale le 9 février 2000. PROJET DE LOI ADOPTÉ AVEC MODIFICATIONS PAR LE SÉNAT

Plus en détail

Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr

Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr OPERATION «POMPIERS JUNIORS» DOSSIER DE PRESSE Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr Service Départemental d Incendie et de Secours

Plus en détail

Le Conseil Municipal,

Le Conseil Municipal, MF/MM SEANCE DU 16 JANVIER 2006 2006/6101 - CONVENTION DE PARTENARIAT AVEC L'EM LYON (DIRECTION DU PERSONNEL ET DES RESSOURCES HUMAINES - GESTION DE L'EMPLOI ET DES COMPÉTENCES) Le Conseil Municipal, Vu

Plus en détail

STAGE DE REMISE A NIVEAU 1 er DEGRE Session d' été 2008

STAGE DE REMISE A NIVEAU 1 er DEGRE Session d' été 2008 STAGE DE REMISE A NIVEAU 1 er DEGRE Session d' été 2008 DOSSIER DU PROFESSEUR TUTEUR (maître responsable du stage) Session d' ETE 2008 1. Calendrier 2. Dispositions matérielles 3. Questions fréquemment

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE AU FONCTIONNEMENT ET AU FINANCEMENT DU SERVICE PETITE ENFANCE

CONVENTION RELATIVE AU FONCTIONNEMENT ET AU FINANCEMENT DU SERVICE PETITE ENFANCE CONVENTION RELATIVE AU FONCTIONNEMENT ET AU FINANCEMENT DU SERVICE PETITE ENFANCE ENTRE Le Conseil général des Vosges, 8 rue de la Préfecture, 88000 EPINAL, représenté par le Président du Conseil général

Plus en détail

Convention académique de coopération

Convention académique de coopération Convention académique de coopération Entre les soussignés : L ACADEMIE DE RENNES Représentée par Monsieur Michel Quéré Recteur de l académie de Rennes, chancelier des universités Et LA DIRECTION REGIONALE

Plus en détail

CHARTE RELATIVE AUX DIPLÔMES EN PARTENARIAT INTERNATIONAL ET AUX FORMATIONS DÉLOCALISÉES

CHARTE RELATIVE AUX DIPLÔMES EN PARTENARIAT INTERNATIONAL ET AUX FORMATIONS DÉLOCALISÉES CHARTE RELATIVE AUX DIPLÔMES EN PARTENARIAT INTERNATIONAL ET AUX FORMATIONS DÉLOCALISÉES L Université de Reims Champagne-Ardenne, Soucieuse d accompagner l internationalisation grandissante de l enseignement

Plus en détail

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT UNIVERSITE - ENTREPRISE

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT UNIVERSITE - ENTREPRISE Entre : CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT UNIVERSITE - ENTREPRISE UNIVERSITÉ Lille 1, Etablissement public à caractère scientifique culturel et professionnel, domicilié Cité scientifique 59655 Villeneuve

Plus en détail

Demande d indemnisation adressée à la. Commission d Indemnisation des Victimes d Infractions 1 (C.I.V.I)

Demande d indemnisation adressée à la. Commission d Indemnisation des Victimes d Infractions 1 (C.I.V.I) Nous sommes là pour vous aider Demande d indemnisation adressée à la N 12825*03 Commission d Indemnisation des Victimes d Infractions 1 (C.I.V.I) (Articles 706-3 à 706-15, R 50-1 à R 50-28 du code de procédure

Plus en détail

Loi modifiée du 12 mai 2009 portant création d une École de la 2 e Chance. Texte coordonné au ***

Loi modifiée du 12 mai 2009 portant création d une École de la 2 e Chance. Texte coordonné au *** Loi modifiée du 12 mai 2009 portant création d une École de la 2 e Chance. Texte coordonné au *** Chapitre I. Statut et missions Art. 1 er. (Loi du 27 aout 2014) Il est créé dans le cadre de l enseignement

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE AU FONCTIONNEMENT DU PÔLE ÉDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE (EDD) Â CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE

CONVENTION RELATIVE AU FONCTIONNEMENT DU PÔLE ÉDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE (EDD) Â CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE CONVENTION RELATIVE AU FONCTIONNEMENT DU PÔLE ÉDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE (EDD) Â CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE Vu le Code de l'éducation, Vu la loi n 85-97 du 25 janvier 1985 portant dispositions diverses

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE MÉTIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE MÉTIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE MÉTIERS) Intitulé (cadre 1) Licence droit, économie, gestion, mention Licence d Administration Publique Autorité responsable de la certification

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Lutte contre les fraudes : les résultats en Corrèze. Lundi 14 avril 2014 à 14 h 30 Préfecture de la Corrèze Salle Brune

DOSSIER DE PRESSE. Lutte contre les fraudes : les résultats en Corrèze. Lundi 14 avril 2014 à 14 h 30 Préfecture de la Corrèze Salle Brune Service départemental de communication interministérielle de la Corrèze Tulle, 14 avril 2014 DOSSIER DE PRESSE Lutte contre les fraudes : les résultats en Corrèze Lundi 14 avril 2014 à 14 h 30 Préfecture

Plus en détail

Tribunal des conflits. Affaire 4019 M. H. c/ Préfet de la Réunion Renvoi du Conseil d Etat. Rapp. T. Fossier. Séance du 7 septembre 2015

Tribunal des conflits. Affaire 4019 M. H. c/ Préfet de la Réunion Renvoi du Conseil d Etat. Rapp. T. Fossier. Séance du 7 septembre 2015 1 Tribunal des conflits Affaire 4019 M. H. c/ Préfet de la Réunion Renvoi du Conseil d Etat Rapp. T. Fossier Séance du 7 septembre 2015 La question que vous a renvoyée le Conseil d Etat va vous conduire

Plus en détail

PRESENTATION DU RAPPORT DU GROUPE DE TRAVAIL DU CONSEIL NATIONAL DE L AIDE AUX VICTIMES SUR LA PRISE EN CHARGE DES VICTIMES EN URGENCE

PRESENTATION DU RAPPORT DU GROUPE DE TRAVAIL DU CONSEIL NATIONAL DE L AIDE AUX VICTIMES SUR LA PRISE EN CHARGE DES VICTIMES EN URGENCE PRESENTATION DU RAPPORT DU GROUPE DE TRAVAIL DU CONSEIL NATIONAL DE L AIDE AUX VICTIMES SUR LA PRISE EN CHARGE DES VICTIMES EN URGENCE SYNTHESE Le 15 septembre 2003, Madame Anne D HAUTEVILLE, professeur

Plus en détail

VERSAILLES, ACADEMIE NUMERIQUE: DOSSIER DE PRESSE 19 JANVIER 2012 EXPERIMENTATION, INNOVATIONS, PROJETS

VERSAILLES, ACADEMIE NUMERIQUE: DOSSIER DE PRESSE 19 JANVIER 2012 EXPERIMENTATION, INNOVATIONS, PROJETS DOSSIER DE PRESSE 19 JANVIER 2012 VERSAILLES, ACADEMIE NUMERIQUE: EXPERIMENTATION, INNOVATIONS, PROJETS Rectorat de Versailles 3, boulevard de Lesseps 78017 Versailles cedex Première académie de France,

Plus en détail

M 412 SYSTÈME JURIDIQUE ET JUDICIAIRE DUT GEA ANNÉE SPÉCIALE

M 412 SYSTÈME JURIDIQUE ET JUDICIAIRE DUT GEA ANNÉE SPÉCIALE M 412 SYSTÈME JURIDIQUE ET JUDICIAIRE DUT GEA ANNÉE SPÉCIALE Jean-François Paulin Maître de conférences en droit privé www.jfpaulin.com / jeanfrancoispaulin@gmail.com Qu est-ce que le Droit? Le Droit est

Plus en détail

COMMUNAUTE FRANÇAISE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANÇAISE. 12 MAI 2004. Décret relatif à l Aide aux enfants victimes de maltraitance (1)

COMMUNAUTE FRANÇAISE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANÇAISE. 12 MAI 2004. Décret relatif à l Aide aux enfants victimes de maltraitance (1) COMMUNAUTE FRANÇAISE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANÇAISE 12 MAI 2004. Décret relatif à l Aide aux enfants victimes de maltraitance (1) Le Parlement a adopté et nous, Gouvernement, sanctionnons ce qui

Plus en détail

L ASSISTANCE INFORMATIQUE DÉLOCALISÉE DE L ACADÉMIE DE TOULOUSE CONVENTION A DESTINATION DES ÉCOLES DU LOT

L ASSISTANCE INFORMATIQUE DÉLOCALISÉE DE L ACADÉMIE DE TOULOUSE CONVENTION A DESTINATION DES ÉCOLES DU LOT L ASSISTANCE INFORMATIQUE DÉLOCALISÉE DE L ACADÉMIE DE TOULOUSE CONVENTION A DESTINATION DES ÉCOLES DU LOT Elle s insère dans la politique académique de développement des Technologies d Information et

Plus en détail