Intelligence economique Levier de competitivite

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Intelligence economique Levier de competitivite"

Transcription

1 Intelligence economique Levier de competitivite 1

2 Dispositifs offensifs Innovation Export Accompagnement au développement des entreprises. 2

3 Accompagnement au développement des entreprises ARI. (avance remboursable pour des investissements d ampleur PAT subventions par emplois créés Fonds structurants par filières Correspondants PME et ETI Intelligence Economique 3

4 I. DEFINITION Maîtrise et protection de l information stratégique utile au décideur 4

5 5

6 L intelligence économique, c est maîtriser le cycle de l'information...

7 . LES CHAMPS DE LA POLITIQUE PUBLIQUE DE L IE Champ Public Intelligence économique territoriale Entreprises et laboratoires de recherche DEFENSIF = Souveraineté - Défense d un périmètre stratégique / Protection d un patrimoine technologique contre les risques de captation - Lutte contre les piratages, le pillage - Identification des risques de dépendance - Identification des entreprises vulnérables - Sensibilisation des entreprises contre les risques divers Sécurité économique : - Protection des personnes et des biens - Sécurité des systèmes d informations (SSI) - Protection de la propriété intellectuelle - Remontée d informations/alertes OFFENSIF = Compétitivité - International : analyse comparative, suivi des grands contrats, normalisation, anticipation - Influence : plan pour l influence dans l UE, personnalités d avenir - Sensibilisation et formation des entreprises à l usage de l outil numérique, à la veille - Outils de veille des acteurs régionaux - Veille concurrentielle (Business Intelligence) - Veille technologique - Gestion de la chaîne d information «Knowledge management» 7

8 L'intelligence économique n'est pas un concept mais un dispositif d'accompagnement dans votre stratégie afin de: - saisir les opportunités - détecter les nouvelles tendances - répondre aux attentes de vos clients - sécuriser vos approvisionnements (fournisseurs) faire face à la concurrence.. 8

9 Intelligence collective. Les premiers pas de votre démarche 9

10 Surveillez vos concurrents pour connaître leur stratégie Sur votre marché, vous connaissez vos principaux concurrents. Mais eux aussi vous surveillent et veulent aussi augmenter leurs parts de marché (renforcement de leur réseau commercial, affichage d'un critère développement durable sur leur emballage produit, projet d'alliance avec votre fournisseur étranger...) Ne vous laissez pas surprendre, mettez un place un dispositif simple de veille en utilisant 2 sources: veille internet : mettre en place une alerte Google hebdomadaire sur l'ensemble vos concurrents, réseau : demandez notamment à vos collaborateurs des services achats et commerciaux de se renseigner sur vos concurrents auprès de vos fournisseurs et de vos clients. Ces renseignements seront remontés par des fiches navettes. Un conseil : attention à l'entrant potentiel sur votre marché, qui va se positionner avec une nouvelle offre de produits mais aussi de services?. 10

11 sécurité Les fichiers clients ne doivent jamais sortir de l'entreprise. C est un des actifs immatériels de votre entreprise. Identifiez les collaborateurs de l'entreprise ayant accès au fichier client. Verifiez la sécurisation de ce fichier au niveau informatique. Un conseil ; les vulnérabilités sont aussi internes; évitez de faire des copies de ce fichier, un salarié licencié peut emporter une copie même partielle. 11

12 Management et organisation Vers une intelligence collective au sein de l'entreprise Comportement des salariés C'est vous, chef d'entreprise, qui impulsez la démarche d'intelligence économique et qui pouvez éventuellement déléguer auprès d'un collaborateur. La réussite de cette démarche transversale au sein de l'entreprise est conditionnée par l adhésion du personnel. Cela implique une politique de communication interne sur ce sujet pour en expliquer les objectifs et faire comprendre à chaque salarié de l'entreprise qu il est un acteur de cette démarche. Maîtrise de la communication Communiquez à l'extérieur avec vigilance. Construisez une politique stratégique de communication. Ainsi, vos collaborateurs recherchent de l'information à travers leurs réseaux de correspondants, en échange que peuvent-ils donner comme informations sur l'entreprise.. 12

13 l information au service de la décision 13

14 L intelligence Economique dans une PME 14

15 Intelligence Economique (1/4) S informer Conférences, Salons Revues spécialisées, Webzines Rapports d activités, sites web, press releases Réseaux Locaux : MINALOGIC, AEPI, MINATEC, ARDI, CCI Nationaux : Club Nano, OMNT, Comité Richelieu Internationaux : Comités de Conférences Internationales. Consultants Marketing YOLE développement, isupply Micronews, MEMSentry, Analyses de marché Rapport de reverse engineering Chipwork Analyses de Brevets INPI, Questel 15

16 Se protéger Intelligence Economique (2/4) Mise en place d un Comité Propriété Industrielle Dépôt de brevet (quelques uns par an) Enveloppes SOLEAU ou autres enregistrements Classement en Informations Stratégiques Confidentielles «Trade Secret» avec traitement stricte de confidentialité Contractualisation des relations avec les prospects, les clients et les fournisseurs Accords de Confidentialité et Clauses de PI Sécurisation du bâtiment, du système informatique et des bases de données internes Politique de sécurité règlementation d accès (bâtiments, postes informatiques, réseaux) firewall avec rapports d intrusion, messagerie sécurisée, sensibilisation du personnel, audit régulier du système d information par entreprise extérieure. 16

17 Intelligence Economique (3/4) Décider Implication de la Direction dans le Comité PI Actualisation annuelle du SWOT, avec les informations de l IE Organisation annuelle d un Séminaire Stratégique (Board + Direction + Experts) Décisions sur Plan Moyen Terme Exemples type : Extension par représentant/filiale/acquisition sur un territoire Renforcement par marketing/acquisition dans un secteur d activité Evolution de l offre par ajout de compétences. 17

18 Imposer sa Stratégie Politique d Image de la société Définition avec un consultant international, en prenant compte de la stratégie et du SWOT Politique d image cohérente présentation, carte de visite, site web, publicités, stands. Présence avec stand dans des expositions internationales ciblées Présences publicitaires dans journaux ou webzines internationaux. Politique de Communiqués de Presse : FAIRE ce qu on dit et DIRE ce qu on fait Participation à des organes de décision Acquisitions et/ou Création de filiales internationales. 18

19 Comment maîtriser l informationl Les salons sont des lieux d espionnage légaux qui fourmillent de renseignements intéressants à condition : D être préparé 1. Pour ne pas laisser partir d informations 2. Pour ne pas manquer les informations sur la concurrence et de ne pas oublier que nous sommes en guerre économique 19

20 Ne pas perdre de l informationl Préparation du salon Dans les préparations, attention aux mails qui peuvent être interceptés très facilement (en particulier la ligne «objet») Attention à être en règle avec les réglementations locales en particulier douanières (le moindre écart peut justifier une intervention de la police qui est en droit de saisir portable, PDA, téléphones, ) Ne jamais voyager avec son PC de travail (pour 500 on peut avoir un PC de voyage avec uniquement des dossiers non confidentiels). Les coffres des chambres d hôtel ne sont pas sûrs 20

21 Ne pas perdre de l informationl Sur le salon Certains clients sont stratégiques, les contacts doivent donc rester dans la mesure du possible confidentiels: Pas de réunions sur un stand à la vue et au su de tout le monde Le stand peut être aménagé avec une zone réunion discrète Ou on privilégie un endroit privé Toujours demander les cartes professionnelles des contacts Ne pas faire confiance aux scanners de badge mis à disposition par certains organisateurs aux USA (cf exemple ci-après) 21

22 Ne pas perdre de l informationl Sur le salon Donner des surnoms aux clients importants ou aux programmes importants pour en parler plus librement (même en interne société) Attention aux téléphones et aux coups de téléphone Ceux-ci deviennent de plus en plus des PC et contiennent donc des informations importantes (agenda et carnet d adresses) : savoir les arrêter et désactiver le bluetooth «Protéger» les intervenants techniques avec les commerciaux (difficulté bien normale pour un expert, de dire qu il ne sait pas ou qu il n est pas autorisé à répondre Problème de la gestion de la confidentialité) 22

23 Pour récupr cupérer de l informationl Etre préparé Bien connaitre la concurrence pour savoir ce que l on va voir sur leur stand pour être plus sensible aux nouveautés Veille stratégique (pour ne pas toujours se fier à ce que l on croît savoir) Reverse engineering Diffusion interne des CR de visite aux personnels de l entreprise en contact avec les clients Briefing des nouveaux intervenants ULIS sur un salon 23

Protégez votre information stratégique

Protégez votre information stratégique PRÉFET DE LA RÉGION BASSE-NORMANDIE Comité Opérationnel de Sécurité Protégez votre information stratégique Réseau Basse-Normandie L 2 J adapte ma conduite aux situations. J identifie Au sein de l entreprise,

Plus en détail

CREATIVE WORK VALORISATION DE LA PI

CREATIVE WORK VALORISATION DE LA PI CREATIVE WORK VALORISATION DE LA PI ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES REGION TOULOUSE MIDI-PYRENEES Julien DUFFAU, Expert-Comptable Les facteurs de croissance et de compétitivité de nos PME se déplacent aujourd

Plus en détail

Schéma Régional d Intelligence Economique (SRIE) de la région CENTRE 2012-2015

Schéma Régional d Intelligence Economique (SRIE) de la région CENTRE 2012-2015 Orléans, le 5 octobre 2012 Schéma Régional d Intelligence Economique (SRIE) de la région CENTRE 2012-2015 Introduction L intelligence économique, c est le dispositif par lequel tout acteur économique assure

Plus en détail

Invitation séminaire «sûreté entreprise» Sujets abordés: Axes des interventions : Approches Conséquences

Invitation séminaire «sûreté entreprise» Sujets abordés: Axes des interventions : Approches Conséquences Invitation séminaire «sûreté entreprise» Sujets abordés: Les pertes financières et/ou la fuite d'information stratégique ou à caractère secret. La lutte contre la cybercriminalité, la lutte contre la concurrence

Plus en détail

CIHEAM-IAMM - Janvier 2002 Synthèse documentaire - C. Adamolle. VEILLE STRATEGIQUE & RESEAU INTERNET des outils et méthodes à maîtriser

CIHEAM-IAMM - Janvier 2002 Synthèse documentaire - C. Adamolle. VEILLE STRATEGIQUE & RESEAU INTERNET des outils et méthodes à maîtriser CIHEAM-IAMM - Janvier 2002 Synthèse documentaire - C. Adamolle VEILLE STRATEGIQUE & RESEAU INTERNET des outils et méthodes à maîtriser 2 PLAN : 1 ère Partie : L information : un outil de gestion stratégique

Plus en détail

Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique

Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique APPEL D OFFRES N 01/2015/IE Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique ACCORD CADRE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) ARTICLE 1 OBJET DE L ACCORD CADRE Le présent accord-cadre

Plus en détail

Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique

Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique APPEL D OFFRES N 01/2015/IE Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique ACCORD CADRE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) ARTICLE 1 OBJET DE L ACCORD CADRE Le présent accord-cadre

Plus en détail

LA SÉCURITÉ ÉCONOMIQUE, UN ENJEU-CLÉ POUR LES ENTREPRISES

LA SÉCURITÉ ÉCONOMIQUE, UN ENJEU-CLÉ POUR LES ENTREPRISES LA SÉCURITÉ ÉCONOMIQUE, UN ENJEU-CLÉ POUR LES ENTREPRISES DÉFINIR UNE POLITIQUE INTERNE DE SÉCURITÉ RELATIVE À L INFORMATION STRATÉGIQUE DE VOTRE ENTREPRISE Vous n avez pas effectué de diagnostic interne

Plus en détail

Journée : Apport de l'intelligence Economique pour la gouvernance stratégique de l'entreprise

Journée : Apport de l'intelligence Economique pour la gouvernance stratégique de l'entreprise Journée : Apport de l'intelligence Economique pour la gouvernance stratégique de l'entreprise Evaluation de la veille au Maroc Présenté par: Saddik SOLBI 03 mars 2010 1 Contexte et Enjeux Mondialisation

Plus en détail

«LA SÉCURITE ÉCONOMIQUE TERRITORIALE»

«LA SÉCURITE ÉCONOMIQUE TERRITORIALE» DOSSIER DE PRESSE «LA SÉCURITE ÉCONOMIQUE TERRITORIALE» Signature d une convention de partenariat entre le Groupement de Gendarmerie de l Ardèche et le MEDEF DrômeArdèche Vendredi 29 novembre 2013 Préfecture

Plus en détail

Les Réseaux Sociaux d'entreprise (RSE)

Les Réseaux Sociaux d'entreprise (RSE) Les Réseaux Sociaux d'entreprise (RSE) Les Matinales IP&T - 10 février 2011 L'entreprise et les Réseaux Sociaux Stéphane Lemarchand, Avocat associé, stephane.lemarchand@dlapiper.com Agenda La particularité

Plus en détail

Intelligence Economique : risques ou opportunités? AMRAE - L exploitation et la reproduction de ce document sont strictement interdites

Intelligence Economique : risques ou opportunités? AMRAE - L exploitation et la reproduction de ce document sont strictement interdites Intelligence Economique : risques ou opportunités? Introduction : présentation de l AMRAE L association: les membres L AMRAE rassemble les acteurs majeurs des métiers du risque Risk Manager, Responsables

Plus en détail

Dossier d intelligence économique. La veille. Enjeux et méthodes

Dossier d intelligence économique. La veille. Enjeux et méthodes Dossier d intelligence économique La veille Enjeux et méthodes Qui sommes nous? Cellie est la Cellule Intelligence Economique du Pôle Information Communication de l IAE de Poitiers. Composée de 14 étudiants,

Plus en détail

Tirer un meilleur parti des visites de salons professionnels

Tirer un meilleur parti des visites de salons professionnels Tirer un meilleur parti des visites de salons professionnels Collection Entreprise sous-collection Intelligence économique, Septembre 2013 Septembre 2013 Sommaire Introduction... 3 Avant le salon : préparer...

Plus en détail

Compagnie Méditerranéenne d Analyse et d Intelligence Stratégique

Compagnie Méditerranéenne d Analyse et d Intelligence Stratégique Compagnie Méditerranéenne d Analyse et d Intelligence Stratégique CMAIS - L intelligence au service de l informa on Veille Conseil Stratégie E-Réputaon Communicaon Geson des risques www.cmais-strat.com

Plus en détail

Master Information Communication 2ème année Spé. Intelligence Economique et Territoriale

Master Information Communication 2ème année Spé. Intelligence Economique et Territoriale Formation Informations pédagogiques Modalités diverses Objectifs La formation Master Intelligence économique et territoriale s inscrit dans le domaine de formation des sciences de l information et de la

Plus en détail

Offre INES CRM + BI MyReport. Logiciels pour une meilleure performance commerciale

Offre INES CRM + BI MyReport. Logiciels pour une meilleure performance commerciale Offre INES CRM + BI MyReport Logiciels pour une meilleure performance commerciale Notre Métier Le Client L intégrateur = AGI Distribution Installation, Paramétrage, Formation, Support L éditeur de logiciel

Plus en détail

D2IE GUIDE DE L INTELLIGENCE ECONOMIQUE POUR LA RECHERCHE. Juin 2012

D2IE GUIDE DE L INTELLIGENCE ECONOMIQUE POUR LA RECHERCHE. Juin 2012 GUIDE DE L INTELLIGENCE ECONOMIQUE POUR LA RECHERCHE Juin 2012 PIPELINE DE L INNOVATION Limiter aux secteurs économiques non européens Droits de PI Industrie pays tiers $ Breveter avant Publications Coopération

Plus en détail

SERVICE du COMMERCE EXTERIEUR 1

SERVICE du COMMERCE EXTERIEUR 1 SERVICE du COMMERCE EXTERIEUR 1 PROGRAMME : L Intelligence Economique 1. Présentation de la veille et de l'intelligence économique 2. Les types de Veille 3. Le Cycle de décision 4. Les 10 commandements

Plus en détail

PASSEPORT DE CONSEILS AUX VOYAGEURS. Partir à l étranger avec son téléphone, sa tablette ou son ordinateur portable

PASSEPORT DE CONSEILS AUX VOYAGEURS. Partir à l étranger avec son téléphone, sa tablette ou son ordinateur portable PASSEPORT DE CONSEILS AUX VOYAGEURS Partir à l étranger avec son téléphone, sa tablette ou son ordinateur portable Ce passeport de conseils aux voyageurs a été initialement réalisé par l Agence nationale

Plus en détail

La sécurité informatique d'un centre d imagerie médicale Les conseils de la CNIL. Dr Hervé LECLET. Santopta

La sécurité informatique d'un centre d imagerie médicale Les conseils de la CNIL. Dr Hervé LECLET. Santopta La sécurité informatique d'un centre d imagerie médicale Les conseils de la CNIL Dr Hervé LECLET Tous les centres d'imagerie médicale doivent assurer la sécurité informatique de leur système d'information

Plus en détail

Guide de. l'intelligence économique

Guide de. l'intelligence économique Guide de l'intelligence économique chefs d'entreprises, la pérennité et le développement de votre entreprise passent par la maîtrise et la protection de vos informations stratégiques LA SECURITE ÉCONOMIQUE

Plus en détail

Cybersurveillance: quelle sécurité Internet en interne et en externe pour l entreprise? 23/03/2012

Cybersurveillance: quelle sécurité Internet en interne et en externe pour l entreprise? 23/03/2012 Cybersurveillance: quelle sécurité Internet en interne et en externe pour l entreprise? 1 INTRODUCTION La sécurité informatique: quelques chiffres Internet a crée 700.000 emplois sur les 15 dernières années

Plus en détail

Guide juridique de l'e-commerce 7 règles à connaître pour la sécurisation juridique et la valorisation d'un site e-commerce

Guide juridique de l'e-commerce 7 règles à connaître pour la sécurisation juridique et la valorisation d'un site e-commerce Définir une politique de gestion des noms de domaine A. Introduction 13 B. Choisir son nom de domaine 15 1. ANNEXE - Texte visé 20 C. Vérifier les droits antérieurs 20 D. Anticiper les conflits de noms

Plus en détail

N'imprimez ce document que si nécessaire. Protégez l'environnement. Principes de Conduite ÉTHIQUE. des affaires. SPIE, l ambition partagée

N'imprimez ce document que si nécessaire. Protégez l'environnement. Principes de Conduite ÉTHIQUE. des affaires. SPIE, l ambition partagée Protégez l'environnement. N'imprimez ce document que si nécessaire Principes de Conduite ÉTHIQUE des affaires SPIE, l ambition partagée Les ENGAGEMENTS de SPIE LES 10 PRINCIPES DIRECTEURS COMPORTEMENT

Plus en détail

2 Md dédiés au financement de l immatériel

2 Md dédiés au financement de l immatériel Conférence de Presse 20 MARS 2014 2 Md dédiés au financement de l immatériel Bpifrance révolutionne le crédit aux PME 01. Qui sommes-nous? 2 200 collaborateurs 6 métiers Garantie Crédit Fonds de fonds

Plus en détail

Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique

Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique.i. Les enjeux et domaines de la veille.ii. La mise en place d un processus de veille.iii. Illustration d une démarche

Plus en détail

MARKETING INTERNATIONALES DES PRODUITS AGRICOLES

MARKETING INTERNATIONALES DES PRODUITS AGRICOLES MARKETING INTERNATIONALES DES PRODUITS AGRICOLES Sommaire Introduction au marketing international Types de marketing international La stratégie d internationalisation La politique internationale du produit

Plus en détail

Fiches micro-informatique SECURITE LOGIQUE LOGIxx

Fiches micro-informatique SECURITE LOGIQUE LOGIxx Objectif Fiches micro-informatique SECURITE LOGIQUE LOGIxx Présenter des préconisations pour sécuriser le poste de travail informatique et son environnement sous forme de fiches pratiques. Public concerné

Plus en détail

Offre CRM Analytique Logiciels pour une meilleure performance commerciale, 2011

Offre CRM Analytique Logiciels pour une meilleure performance commerciale, 2011 Offre CRM Analytique Logiciels pour une meilleure performance commerciale, 2011 Notre Métier Le Client L intégrateur = AGI Distribution Installation, Paramétrage, Formation, Support L éditeur de logiciel

Plus en détail

René Duringer. www.smartfutur.fr

René Duringer. www.smartfutur.fr La Veille Stratégique René Duringer www.smartfutur.fr Néo-Économie mondiale sans couture = guerre économique ouverte Compétition mondiale : low cost + déflation + agressivité facteur prix (cf. Chine) Des

Plus en détail

Le WiFi sécurisé. 16 Octobre 2008 PRATIC RIOM

Le WiFi sécurisé. 16 Octobre 2008 PRATIC RIOM Le WiFi sécurisé 16 Octobre 2008 PRATIC RIOM Plan Introduction Les réseaux sans fil WiFi Les risques majeurs liés à l utilisation d un réseau WiFi Comment sécuriser son réseau WiFi La cohabitation entre

Plus en détail

la mutation de la fonction commerciale à l heure du digital méthode & outils

la mutation de la fonction commerciale à l heure du digital méthode & outils la mutation de la fonction commerciale à l heure du digital méthode & outils Le monde a changé, sachez vous adapter! 1. Laissez vos prospects s informer avant de les contacter. 2. Usez du digital pour

Plus en détail

Intelligence économique en PME/PMI Investissement de la sphère Web 2.0 Jacques Breillat Directeur du Master 2 «Intelligence économique et management

Intelligence économique en PME/PMI Investissement de la sphère Web 2.0 Jacques Breillat Directeur du Master 2 «Intelligence économique et management Intelligence économique en PME/PMI Investissement de la sphère Web 2.0 Jacques Breillat Directeur du Master 2 «Intelligence économique et management des organisations», IAE de Bordeaux, Université Montesquieu

Plus en détail

A1 GESTION DE LA RELATION AVEC LA CLIENTELE

A1 GESTION DE LA RELATION AVEC LA CLIENTELE Référentiel des Activités Professionnelles A1 GESTION DE LA RELATION AVEC LA CLIENTELE L assistant prend en charge l essentiel du processus administratif des ventes. Il met en place certaines actions de

Plus en détail

Mise en œuvre de la certification ISO 27001

Mise en œuvre de la certification ISO 27001 Mise en œuvre de la certification ISO 27001 1 Sommaire : 1. Définitions 2. Pourquoi vouloir obtenir une certification? 3. Les étapes pour obtenir l ISO 27001 4. Implémentation 5. Surveillance et audit

Plus en détail

Convention. Entre. ci-après désignée «Bureau de Business France en Pologne» d une part,

Convention. Entre. ci-après désignée «Bureau de Business France en Pologne» d une part, Convention Entre Business France établissement public industriel et commercial, immatriculé au Registre du commerce et des sociétés de Paris sous le numéro 451 930 051, dont le siège social est sis 77

Plus en détail

La démarche d intelligence économique

La démarche d intelligence économique PROGRAMME D APPUI AU COMMERCE ET À L INTÉGRATION RÉGIONALE Un programme financé par l Union européenne RENFORCEMENT DE LA COMPETITIVITE DES ENTREPRISES ET INTELLIGENCE ECONOMIQUE MARINA SAUZET CONSULTANTE

Plus en détail

LES REGLES ELEMENTAIRES DE SECURITE LE POSTE DE TRAVAIL. CNRS RSSIC version du 11 mai 2012

LES REGLES ELEMENTAIRES DE SECURITE LE POSTE DE TRAVAIL. CNRS RSSIC version du 11 mai 2012 LES REGLES ELEMENTAIRES DE SECURITE LE POSTE DE TRAVAIL CNRS RSSIC version du 11 mai 2012 Un poste de travail mal protégé peut mettre en péril non seulement les informations qui sont traitées sur le poste

Plus en détail

Prestataire Informatique

Prestataire Informatique SOLUTION INFORMATIQUE POUR PME-TPE C est la garantie du savoir-faire! Prestataire Informatique 2 Rue Albert BARBIER 45100 Orléans -Tel : 06.88.43.43.31 / 06.62.68.29.74 Contact Mali : 76441335 ou 65900903

Plus en détail

Université du Sud-Toulon Var IUT Toulon Var PROGRAMME DE LA FORMATION. Licence Professionnelle Management des Organisations

Université du Sud-Toulon Var IUT Toulon Var PROGRAMME DE LA FORMATION. Licence Professionnelle Management des Organisations Université du Sud-Toulon Var IUT Toulon Var PROGRAMME DE LA FORMATION Licence Professionnelle Management des Organisations Spécialité Ressources Humaines et Conduite de Projets Formation initiale/ Contrat

Plus en détail

ÉLABORER ET FAIRE APPLIQUER UNE CHARTE DE SÉCURITÉ INFORMATIQUE

ÉLABORER ET FAIRE APPLIQUER UNE CHARTE DE SÉCURITÉ INFORMATIQUE Lorraine ÉLABORER ET FAIRE APPLIQUER UNE CHARTE DE SÉCURITÉ INFORMATIQUE Une charte informatique définit les règles d utilisation du système d information (équipements, logiciels, messagerie, fichiers

Plus en détail

Déplacement en corse de. Olivier buquen. délégué interministériel à l intelligence économique

Déplacement en corse de. Olivier buquen. délégué interministériel à l intelligence économique Déplacement en corse de Olivier buquen délégué interministériel à l intelligence économique Mardi 28 mai 2013 12 h 00 Salle Claude Erignac Dossier de Presse 1/9 Depuis 2008, les entreprises ainsi que les

Plus en détail

Les clés de l'innovation. Une formation sur mesure pour les adhérents du Pôle Agri Sud-Ouest Innovation

Les clés de l'innovation. Une formation sur mesure pour les adhérents du Pôle Agri Sud-Ouest Innovation Les clés de l'innovation Une formation sur mesure pour les adhérents du Pôle Agri Sud-Ouest Innovation Vous vous interrogez sur l'innovation : Qu est-ce que cela va apporter à mon entreprise? Comment commencer?

Plus en détail

ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DE VOTRE ENTREPRISE À CHAQUE ÉTAPE DE SON DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL

ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DE VOTRE ENTREPRISE À CHAQUE ÉTAPE DE SON DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DE VOTRE ENTREPRISE À CHAQUE ÉTAPE DE SON Un accompagnement personnalisé à chaque étape de votre développement! Bretagne Commerce International est une association d entreprises

Plus en détail

BRÉSIL - FILIÈRE TEXTILES TECHNIQUES

BRÉSIL - FILIÈRE TEXTILES TECHNIQUES BRÉSIL - FILIÈRE TEXTILES TECHNIQUES Mission de prospection personnalisée du 21 au 27 Août 2010 CCI International Nord-Pas de Calais vous propose un accompagnement commercial sur mesure au Brésil en août

Plus en détail

Appel à projets Incubation et capital-amorçage des entreprises technologiques de mars 1999 L'appel à projets est clos

Appel à projets Incubation et capital-amorçage des entreprises technologiques de mars 1999 L'appel à projets est clos 1 sur 7 Appel à projets Incubation et capital-amorçage des entreprises technologiques de mars 1999 L'appel à projets est clos Présentation générale Le ministère chargé de la recherche et de la technologie

Plus en détail

Intégrer l assurance dans la gestion des risques liés à la sécurité des données

Intégrer l assurance dans la gestion des risques liés à la sécurité des données Intégrer l assurance dans la gestion des risques liés à la sécurité des données François Brisson, responsable marché Technologie-Media-Télécoms 48 ème plénière MEDINSOFT - Marseille 27 novembre 2012 1

Plus en détail

L hygiène informatique en entreprise Quelques recommandations simples

L hygiène informatique en entreprise Quelques recommandations simples L hygiène informatique en entreprise Quelques recommandations simples Avant-propos à destination des décideurs Les formidables développements de l informatique et d Internet ont révolutionné nos manières

Plus en détail

pratiques pour assurer la protection de vos informations stratégiques

pratiques pour assurer la protection de vos informations stratégiques Sécurité économique PRÉFET DE LA RÉGION PICARDIE INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE ENTREPRISES : Guide de bonnes pratiques pour assurer la protection de vos informations stratégiques fiches pratiques Fiche 1 : Assurer

Plus en détail

Les Garanties Publiques au service du développement international des Entreprises

Les Garanties Publiques au service du développement international des Entreprises COFACE Les Garanties Publiques au service du développement international des Entreprises Corinne MARTINEZ GUADELOUPE EXPORT 19 et 20 novembre 2009 L offre de produits gérés par Coface pour le compte de

Plus en détail

IBM Security Systems Les nouveaux enjeux de la sécurité Serge Richard - CISSP - Senior Security Architect. serge.richard@fr.ibm.

IBM Security Systems Les nouveaux enjeux de la sécurité Serge Richard - CISSP - Senior Security Architect. serge.richard@fr.ibm. IBM Security Systems Les nouveaux enjeux de la sécurité Serge Richard - CISSP - Senior Security Architect serge.richard@fr.ibm.com Agenda Le constat : évolution des menaces Notre Approche La sécurité autour

Plus en détail

Guide Pratique Gérez efficacement vos contacts

Guide Pratique Gérez efficacement vos contacts Guide Pratique Gérez efficacement vos contacts SOMMAIRE Avant Propos 3 Faites un bilan de votre situation actuelle 4 Quelle est la différence entre un logiciel de gestion de contacts et mon organisation

Plus en détail

1, rue David d'angers 49100 ANGERS (France) + 33 (0)2 49 87 60 81 contact@capexport.fr www.capexport.fr

1, rue David d'angers 49100 ANGERS (France) + 33 (0)2 49 87 60 81 contact@capexport.fr www.capexport.fr 1, rue David d'angers 49100 ANGERS (France) + 33 (0)2 49 87 60 81 contact@capexport.fr www.capexport.fr Design : Equilibra Studio www.equilibrastudio.com Cap Export Target Europe L Europe, une opportunité

Plus en détail

Le concept de veille. Définitions. Définition de l AFNOR

Le concept de veille. Définitions. Définition de l AFNOR Le concept de veille OPERMIND Alain DELABY / UFR TOURS Ecole Doctorale 17-18 et 19 mars 2004 1 Définitions Définition du Commissariat du Plan : L intelligence économique est l ensemble des actions coordonnées

Plus en détail

CDC Entreprises présente son étude annuelle : Le capital investissement dans les PME en France

CDC Entreprises présente son étude annuelle : Le capital investissement dans les PME en France CDC Entreprises présente son étude annuelle : Le capital investissement dans les PME en France Communiqué de presse Paris, le 20 novembre 2012 CDC Entreprises, filiale de la Caisse des Dépôts, gère dans

Plus en détail

Présentation commonit pour la réunion de l OSSIR du 10 Mars 2009 : - La société commonit - Le marché - La solution Virtual Browser - Démonstration

Présentation commonit pour la réunion de l OSSIR du 10 Mars 2009 : - La société commonit - Le marché - La solution Virtual Browser - Démonstration Présentation commonit pour la réunion de l OSSIR du 10 Mars 2009 : - La société commonit - Le marché - La solution Virtual Browser - Démonstration A propos de commonit Notre équipe Des experts de la sécurité

Plus en détail

La sécurité informatique

La sécurité informatique La sécurité informatique SOMMAIRE 1. Présentation générale a. La SARL Invesys b. Pourquoi la sécurité informatique? c. Qu est-ce qu un audit de sécurité? 2. Espionnage industriel a. Définition b. Enjeux

Plus en détail

Big Data & objets connectés

Big Data & objets connectés Big Data & objets connectés IDEAS laboratory a accueilli le dernier Think Tank destiné à animer la filière de la robotique et des objets connectés. Celui- ci a abordé le sujet de l utilisation des données

Plus en détail

politique de la France en matière de cybersécurité

politique de la France en matière de cybersécurité dossier de presse politique de la France en matière de cybersécurité 20 février 2014 Contact presse +33 (0)1 71 75 84 04 communication@ssi.gouv.fr www.ssi.gouv.fr Sommaire L ANSSI L ANSSI en chiffres Le

Plus en détail

Synthèse. Loyauté et réciprocité des échanges entre l Union Européenne et les pays tiers. Propositions et axes de réflexion des IEEC

Synthèse. Loyauté et réciprocité des échanges entre l Union Européenne et les pays tiers. Propositions et axes de réflexion des IEEC Synthèse Loyauté et réciprocité des échanges entre l Union Européenne et les pays tiers Propositions et axes de réflexion des IEEC Introduction Alors que les marchés internationaux ont toujours été un

Plus en détail

Dossier d intelligence économique. La protection. Comment protéger votre patrimoine informationnel?

Dossier d intelligence économique. La protection. Comment protéger votre patrimoine informationnel? Dossier d intelligence économique La protection Comment protéger votre patrimoine informationnel? Qui sommes-nous? Cellie est la Cellule Intelligence Economique du Pôle Information Communication de l IAE

Plus en détail

A cet égard, ImportExport.fr se positionne comme le facilitateur du commerce international!

A cet égard, ImportExport.fr se positionne comme le facilitateur du commerce international! Offre de lancement : Edition 2015 2015 Réussir à l import ou à l export, c est avant tout une affaire de réseaux et de partenaires capables de répondre rapidement et efficacement aux besoins divers des

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FONDS FEDER)

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FONDS FEDER) Page 1 Axe Référence Domaine Service instructeur Dates agréments CLS 2 La compétitivité de l économie : développer l économie réunionnaise dans l environnement international REGION Direction des Affaires

Plus en détail

Opération Régionale pour l Entreprise Etendue Plateforme collaborative au service des pôles de compétitivité rhônalpins

Opération Régionale pour l Entreprise Etendue Plateforme collaborative au service des pôles de compétitivité rhônalpins Opération Régionale pour l Entreprise Etendue Plateforme collaborative au service des pôles de compétitivité rhônalpins Atelier pôles de compétitivité et IE à Bercy Paris, le 28 mai 2009 Orée au service

Plus en détail

L analyse de risques avec MEHARI

L analyse de risques avec MEHARI L analyse de risques avec MEHARI Conférence Clusif : MEHARI 2010 Marc Touboul - marc.touboul@bull.net Responsable du Pôle Conseil Organisation SSI Bull, 2010 agenda Bull Pôle Conseil SSI Un exemple de

Plus en détail

Présentation CERT IST. 9 Juin 2009. Enjeux et Mise en Œuvre du DLP. Alexandre GARRET Directeur des Opérations ATHEOS agarret@atheos.

Présentation CERT IST. 9 Juin 2009. Enjeux et Mise en Œuvre du DLP. Alexandre GARRET Directeur des Opérations ATHEOS agarret@atheos. Présentation CERT IST 9 Juin 2009 Enjeux et Mise en Œuvre du DLP Alexandre GARRET Directeur des Opérations ATHEOS agarret@atheos.fr Sommaire Constats, Riques & Enjeux Qu'est ce que le DLP? Quelle Démarche

Plus en détail

LE BULLETIN d information sur l intelligence économique stratégique pour les PME-PMI

LE BULLETIN d information sur l intelligence économique stratégique pour les PME-PMI N 7/JUIN-JUILLET 2009 LE BULLETIN d information sur l intelligence économique stratégique pour les PME-PMI ÉDITO Avec l intelligence économique, préparons le rebond Si la crise économique appelle à la

Plus en détail

Des capacités de cybersécurité et de confiance numérique pour accélérer votre transformation digitale

Des capacités de cybersécurité et de confiance numérique pour accélérer votre transformation digitale CYBERSÉCURITÉ Des capacités de cybersécurité et de confiance numérique pour accélérer votre transformation digitale Delivering Transformation. Together. Sopra Steria, leader européen de la transformation

Plus en détail

Investissements d avenir. Initiative PME - Biodiversité

Investissements d avenir. Initiative PME - Biodiversité Investissements d avenir Initiative PME - Biodiversité Calendrier de l Initiative L Initiative est ouverte le 9 juillet 2015. Les relevés des projets sont effectués : 1 re clôture 2 nde clôture 5 octobre

Plus en détail

CYBERSÉCURITÉ. Des capacités globales de cybersécurité pour une transformation numérique en toute confiance. Delivering Transformation. Together.

CYBERSÉCURITÉ. Des capacités globales de cybersécurité pour une transformation numérique en toute confiance. Delivering Transformation. Together. CYBERSÉCURITÉ Des capacités globales de cybersécurité pour une transformation numérique en toute confiance Delivering Transformation. Together. Sopra Steria, leader européen de la transformation numérique,

Plus en détail

LA DÉMARCHE DE VEILLE S.A. MARCHAND PREMIERE PARTIE : AUDIT SUR LA COMMUNICATION INTERNE

LA DÉMARCHE DE VEILLE S.A. MARCHAND PREMIERE PARTIE : AUDIT SUR LA COMMUNICATION INTERNE LA DÉMARCHE DE VEILLE S.A. MARCHAND PREMIERE PARTIE : AUDIT SUR LA COMMUNICATION INTERNE La question posée s inscrit dans une démarche d amélioration de la circulation de l information. questionnaire d

Plus en détail

Outil de veille environnementale

Outil de veille environnementale Outil de veille environnementale Qu est ce que la veille? «Activité continue et en grande partie itérative visant à une surveillance active de l environnement pour en anticiper les évolutions» Définition

Plus en détail

Benchmark de Prospection Digitale. Meilleures pratiques, efficacité commerciale

Benchmark de Prospection Digitale. Meilleures pratiques, efficacité commerciale Benchmark de Prospection Digitale Meilleures pratiques, efficacité commerciale 1 Comment prospecter efficacement à l ère du digital? La nouvelle dynamique commerciale L acheteur BtoB utilise internet dans

Plus en détail

Découvrez Kaspersky. Small Office Security TPE PME GUIDE DE LA SÉCURITÉ INFORMATIQUE

Découvrez Kaspersky. Small Office Security TPE PME GUIDE DE LA SÉCURITÉ INFORMATIQUE Découvrez Kaspersky Small Office Security TPE PME GUIDE DE LA SÉCURITÉ INFORMATIQUE Sommaire Pourquoi est-il important pour une TPE/PME d acquérir une protection efficace? Pages 04-05 10 idées reçues à

Plus en détail

OUTLOOK GÉRER EFFICACEMENT SON BUSINESS D INGÉNIERIE OU DE CONSEIL AVEC OUTLOOK

OUTLOOK GÉRER EFFICACEMENT SON BUSINESS D INGÉNIERIE OU DE CONSEIL AVEC OUTLOOK GÉRER EFFICACEMENT SON BUSINESS D INGÉNIERIE OU DE CONSEIL AVEC OUTLOOK OBJECTIF GENERAL Mettre à profit les qualités d Outlook pour gérer efficacement l information, la communication, la gestion du temps,

Plus en détail

LA VEILLE STRATEGIQUE

LA VEILLE STRATEGIQUE LA VEILLE STRATEGIQUE Les Yeux et les Oreilles de Votre Entreprise? Etude 3IE Dernière mise à jour : 01/12/01 3IE c/o EPITA, 14-16 Rue Voltaire 94276 Kremlin-Bicêtre Cedex Tel : 0153145936 Fax : 0153145928

Plus en détail

Test 300. Testez le potentiel Veille de votre entreprise. Ce document a été élaboré à partir du «Test 1000» de Bernard Besson,

Test 300. Testez le potentiel Veille de votre entreprise. Ce document a été élaboré à partir du «Test 1000» de Bernard Besson, Test 300 Testez le potentiel Veille de votre entreprise Ce document a été élaboré à partir du «Test 1000» de Bernard Besson, Membre de l Académie de l intelligence économique. Contact client SINDUP Tel

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 1 REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIALE TITRE CERTIFIE

Plus en détail

Executive Master Class en Intelligence Stratégique

Executive Master Class en Intelligence Stratégique Executive Master Class en Intelligence Stratégique Managers et Consultants, donnez-vous les moyens de décider dans l incertitude Avec la collaboration de Donner du sens au désordre POUR QUI? VOUS ÊTES...

Plus en détail

ACCEDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE

ACCEDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE Pour garder le contact avec leur entreprise, de plus en plus de collaborateurs ont besoin d accéder à leurs emails lorsqu ils sont en déplacement ou à domicile. Cet accès distant est facilité si la messagerie

Plus en détail

Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE. Contexte : «l e-business» Création de valeur 02/02/12

Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE. Contexte : «l e-business» Création de valeur 02/02/12 Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE La notion «d E-Business» recouvre les différentes applications possibles de l'informatique faisant appel aux technologies de l'information et

Plus en détail

Brevet fédéral. Examen final à blanc. Informaticien-ne - Tronc commun. Version 1.1.0

Brevet fédéral. Examen final à blanc. Informaticien-ne - Tronc commun. Version 1.1.0 Brevet fédéral Informaticien-ne - Tronc commun Version 1.1.0 Problème Module Points 1 15 2 14 3 10 4 10 5 14 6 16 7 15 8 20 9 21 10 14 11 16 12 15 Septembre 2011 Page 1 de 13 Problème 1 15 points Introduction

Plus en détail

dans un contexte d infogérance J-François MAHE Gie GIPS

dans un contexte d infogérance J-François MAHE Gie GIPS Management de la sécurité dans un contexte d infogérance J-François MAHE Gie GIPS Mise en place d une convention de service Traitant les points suivants : L organisation de la sécurité du SI La gestion

Plus en détail

ISO 17799 la norme de la sécurité de l'information

ISO 17799 la norme de la sécurité de l'information ISO 17799 la norme de la sécurité de l'information Maury Infosec Conseils en sécurité de l'information La sécurité de l information L information constitue le capital intellectuel de chaque organisation.

Plus en détail

L-ebore SAS. choisissez des solutions à portée de main... La sûreté, les risques, la continuité d activité, les crises, au cœur de vos problématiques,

L-ebore SAS. choisissez des solutions à portée de main... La sûreté, les risques, la continuité d activité, les crises, au cœur de vos problématiques, L-ebore SAS 2013 La sûreté, les risques, la continuité d activité, les crises, au cœur de vos problématiques, choisissez des solutions à portée de main... Qui sommes-nous? Spécialisée dans le domaine de

Plus en détail

ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE

ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE Lorraine Pour garder le contact avec leur entreprise, de plus en plus de collaborateurs ont besoin d accéder à leurs emails lorsqu ils sont en déplacement ou à domicile.

Plus en détail

CHOIX D'EXPERTISES - ZONE CONSEILS

CHOIX D'EXPERTISES - ZONE CONSEILS CODE GESTION A-1 Conseils en gestion CHOIX D'EXPERTISES - ZONE CONSEILS 101,111,112,116,126,130,202,203,204,209,210,211,226,229,230,234,305,318,335,349,377,422,501,503,513,557,566, 571,588,593 A-2 Coaching

Plus en détail

«Du développement des centres d appels à l émergence du BPO au Maroc»

«Du développement des centres d appels à l émergence du BPO au Maroc» Royaume du Maroc Premier Ministre Agence Nationale de Réglementation des Télécommunications «Du développement des centres d appels à l émergence du BPO au Maroc» Synthèse des résultats de l étude réalisée

Plus en détail

II Les actions du CRIE page 7. ANNEXES Fiches actions pages 8 à 11 ANNEXE Références pages 12 ANNEXE Liens utiles pages 13

II Les actions du CRIE page 7. ANNEXES Fiches actions pages 8 à 11 ANNEXE Références pages 12 ANNEXE Liens utiles pages 13 Sommaire Sommaire page 1 Bilan 2011 2013 page 2 Schéma Régional page 4 Focus Thématique page 4 Focus Géographique page 5 Les Atouts de l économie régionale page 5 I L organisation du CRIE page 6 II Les

Plus en détail

Les métiers du secrétariat et de la bureautique

Les métiers du secrétariat et de la bureautique Les métiers du secrétariat et de la bureautique Présentation des métiers Alors que l'on avait annoncé la quasi-disparition des secrétaires, supplantées par les ordinateurs, elles bénéficient aujourd'hui

Plus en détail

CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON-SORBONNE

CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON-SORBONNE 1 CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON-SORBONNE MASTER 2 «A.C.M.P.» «AUDIT CONTRÔLE ET MANAGEMENT PUBLIC» DIRECTEUR : Dr Farouk HEMICI E MAIL : farouk.hemici@univ-paris1.fr Madame Ilona GOBJILA Gestionnaire

Plus en détail

BANQUE NEUFLIZE OBC LES BONNES PRATIQUES INTERNET ET MESSAGERIE

BANQUE NEUFLIZE OBC LES BONNES PRATIQUES INTERNET ET MESSAGERIE BANQUE NEUFLIZE OBC LES BONNES PRATIQUES INTERNET ET MESSAGERIE VIRUS SPAM PHISH NG INTERNET WIFI Les risques informatiques aujourd hui L environnement de la cybercriminalité est toujours en forte progression

Plus en détail

Lettre d'information Janvier 2005. Éditorial :

Lettre d'information Janvier 2005. Éditorial : Lettre d'information Janvier 2005 Cette lettre d'information est destinée aux utilisateurs des produits iséo, qu'il s'agisse des stations de mesures ARGOPOL TM ou du logiciel XR et de ses différents modules.

Plus en détail

LA CONTREFAÇON NOTIONS ESSENTIELLES

LA CONTREFAÇON NOTIONS ESSENTIELLES LA CONTREFAÇON NOTIONS ESSENTIELLES. Définition... 2. Qu'est-ce que la contrefaçon?... 2. Un fléau mondial... 2. Ses dangers... 3. Comment la déceler?... 4. Lutter contre la contrefaçon... 4. Qui est en

Plus en détail

Votre portail sur l ASEAN

Votre portail sur l ASEAN Votre portail sur l ASEAN Société d accompagnement à l international, créée en 2007, spécialisée sur le Sud-Est Asiatique Stratégie d entrée Missions de prospection Représentation commerciale Distribution

Plus en détail

ALCATEL EYE-BOX LA RÉPONSE AUX BESOINS ESSENTIELS DE COMMUNICATION DES TPE/PME

ALCATEL EYE-BOX LA RÉPONSE AUX BESOINS ESSENTIELS DE COMMUNICATION DES TPE/PME ALCATEL EYE-BOX LA RÉPONSE AUX BESOINS ESSENTIELS DE COMMUNICATION DES TPE/PME L OFFRE ALCATEL EYE-BOX La réponse aux besoins essentiels de communication des TPE/PME Une solution de communication, de collaboration

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt

Appel à manifestation d intérêt Investissements d Avenir Développement de l Économie Numérique Appel à manifestation d intérêt Diffusion de la simulation numérique 2014 IMPORTANT ADRESSE DE PUBLICATION DE L APPEL A MANIFESTATION D INTERET

Plus en détail

MASTER MARKETING EN PARTENARIAT AVEC LE CIECE GROUPE ESCE SUR 16 MOIS

MASTER MARKETING EN PARTENARIAT AVEC LE CIECE GROUPE ESCE SUR 16 MOIS MASTER MARKETING EN PARTENARIAT AVEC LE CIECE GROUPE ESCE SUR 16 MOIS Résumé de la formation Type de diplôme : MASTER 2 Domaine ministériel : Economie - Commerce Mention : Stratégie et Marketing Spécialité

Plus en détail

C A P S U R L E S V E N T E S WWW.IEXPO.CA. Hyatt Regency, Montréal 22 mars, 2011 Centre des Congrès Ottawa Gatineau 12 mai, 2011

C A P S U R L E S V E N T E S WWW.IEXPO.CA. Hyatt Regency, Montréal 22 mars, 2011 Centre des Congrès Ottawa Gatineau 12 mai, 2011 C A P S U R L E S V E N T E S Hyatt Regency, Montréal 22 mars, 2011 Centre des Congrès Ottawa Gatineau 12 mai, 2011 WWW.IEXPO.CA E-Marketing, E-Relations Clients, E-Business, Mobile Marketing, Vidéo Marketing,

Plus en détail