Présentation. à la. Rapports Hurt et MAIDS Section MAIDS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Présentation. à la. Rapports Hurt et MAIDS Section MAIDS"

Transcription

1 Présentation à la Société de l assurance l automobile du Québec Rapports Hurt et MAIDS Section MAIDS 15 mars 2007

2 Ordre du jour Introduction (N. Noiseux) Rapport Hurt (J Mise en contexte Constats Conséquences Rapport MAIDS (J Mise en contexte Constats Conséquences (J-P. Belmonte) (J-P. Belmonte) Réflexions (J-P. Belmonte) Conclusions (J-P. Belmonte) 15 mars

3 Rapport MAIDS 15 mars

4 MAIDS Mise en contexte Association des Constructeurs Européens de Motocycles (AECM). Commission Européenne. Étude approfondie sur le terrain d accidents d de motos L3 et cyclomoteurs L1. Période couverte : Méthode développd veloppée e par l Organisation l de Coopération et de Développement D Économiques (OCDE) (Héritage du rapport Hurt) Régions-teststests France, Allemagne, Italie, Pays-Bas et Espagne. 921 accidents analysés. s. Hurt : accidents 15 mars 2007 dans Hurt 4

5 MAIDS Mise en contexte 2000 variables codées par accident Reconstitution complète de chaque accident Inspection des véhicules v impliqués Interrogation des témoins t de l accidentl Collecte de données médicales m pertinentes avec objectif d identifier tous les facteurs qui ont conduit à l accident Humains; Environnementaux; Techniques variables dans Hurt 15 mars

6 MAIDS Mise en contexte Pour s assurer s que les cas analysés étaient représentatifs de la réalitr alité,, des données ont été relevées es sur 923 cas supplémentaires dans les mêmes régions-tests oùo le conducteur n avait n pas été impliqué dans un accident. Exemple :60 % des motos de MAIDS sont rouge contre 20% pour le parc-test (étude( d exposition d au risque ou de cas témoins) t Les données de cette étude sont les plus exhaustives et les plus approfondies actuellement disponibles sur les accidents de motocycles en Europe. (page 5) 5 Les rapports de police ne sont pas suffisamment détaillés s pour comprendre complètement les causes des accidents. (page 6) Idem à Hurt 15 mars

7 Les voitures particulières sont les «partenaires de collision» les plus fréquents (60%) de tous les cas observés dans cette étude. (page 12) Hurt ; 75% Tableau Partenaire de collision du 2-roues Voiture particulière 60.0% 2-roues 6.9% Camion/4x4/Bus 8.4% Cycliste/Piéton 2.1% Obejt fixe 8.0% Chaussée 9.0% Véhicule stationné 2.7% Animal 0.3% Autre 2.5% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% 15 mars

8 Idem à Hurt La cause de la majorité des accidents de motocycles dans cette étude relève de l erreur humaine. La plus fréquente erreur étant le défaut de percevoir le motocycle dans son environnement de trafic, à cause d un manque d attention de la part de l autre chauffeur, d une obstruction visuelle temporaire ou du peu de visibilité offerte par la mince silhouette d un motocycle. (page 10 de la version anglophone) Tableau Facteur principal d'accident Humaine - motocycliste 37.0% Humaine - conducteur AV 50.4% Véhicule 0.7% Environnement 7.7% Autre facteur 4.1% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% 15 mars

9 Les chiffres indiquent qu une une erreur d analyse d du trafic de la part du motard a été relevée e dans 27.7% des cas impliquant un autre véhicule v (AV). (pages 19) Tableau Erreur d'analyse du trafic (motocycliste) L'analyse du trafic n'a pas contribué à cause l'accident 51.9% Ereur d'analyse du trafic, ayant contribué à causer l'accident 27.7% Pas applicable, ou pas de trafic présent 19.1% Inconnu 1.3% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% 15 mars

10 En comparaison avec les motards, les conducteurs d AV d ont commis beaucoup plus d erreurs d d analyse d du trafic. La table 4.6 indique qu une une telle erreur ayant contribué à causer l accident l était présente dans 62.9% des cas impliquant un AV. (pages 20) Table 4.6 : Erreur d analyse d du trafic (AV) L analyse du trafic n a n a pas contribué à causer l accidentl Erreur d analyse d du trafic, ayant contribuer à causer l accident Pas applicable, pas d AV d ou pas de trafic présent Inconnu Total Nombre Pourcentag e 26.3% 62.9% 8.9% 1.9% 100.0% 15 mars

11 En zone rurale, les collisions entre 2-2 roues et voitures décroissent (64.1% à 46.7%) tandis que les collisions entre 2-roues 2 augmentent (de 6.3% à 9.6%); il y a une augmentation du nombre de collisions entre 2-roues 2 et un objet fixe (de 4.2% à 19.7%) ainsi que de chutes (collisions avec la chaussée, de 7.7% à 12.2%). (page 14) 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% Urbaine (n=666) Rurale (n=229) Autre Chaussée Objet fixe 2-roues Voiture 15 mars

12 Idem à Hurt La cylindrée e ne représente pas un facteur de risque dans l implication l d un d accident. (page 27) Tableau Cylindrée de la moto accidentées 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 39.3% 34.7% Accidentée Référence 30% 20% 10% 0% 0.0% 0.0% Moins de 50 cc 16.3% 15.5% 51 cc à 125 cc 10.7% 7.1% 9.0% 5.7% 126 cc à 250 cc 251 cc à 500 cc 501 cc à 750 cc 15.3% 751 cc à 1000 cc 19.2% 15.8% 11.1% 1001 cc ou plus 0.2% 0.0% Inconnu 15 mars

13 À l exception des roadsters modifiés, aucun type de 2-2 roues n est n plus représent senté que le parc de référence r rence dans les accidents. (page 27) Figure Typre de 2-roues Accidentés Référence Roadster Roadster modifié Chopper Enduro/offroad/trail Sport Tourisme Sport Cruiser Autre Inconnu 15 mars

14 Idem à Hurt La médiane m de la vitesse de déplacement d des 2-roues 2 pour tous les accidents est de 49 km/h. (page 34) 100% Figure Type de 2-roues 50% 0% Vitesse (km/h) 15 mars

15 Les données montrent que 74% des collisions de 2-2 roues se passent à moins de 50 km/h. Seuls 5.4% des impacts se sont produits à 100 km/h ou plus. (page 38) Tableau Vitesse de collision du 2-roues 0 km /h 10 km/h 20 km/h 30 km/h 40 km/h 50 km/h 60 km/h 70 km/h 80 km/h 90 km/h 100 km/h ou plus Inconnu 0.2% 1.5% 4.8% 7.6% 4.9% 4.3% 2.7% 5.4% 13.4% 13.9% 21.1% 20.1% 0% 5% 10% 15% 20% 25% 30% 35% 40% 45% 50% 15 mars

16 Hurt : 47.9 km/h MAIDS Constats La vitesse médiane m de déplacement d pour les L3 est de 60 km/h tandis que la vitesse médiane m d impact d pour les L3 est de 48 km/h. (page 40) Delta de 12 km/h. Nombre de cas Vitesse moyenne (km/h) Vitesse médiane (km/h) Écart-Type (+/- km/h) Vitesse minimum (km/h) Vitesse maximum (km/h) Marge d imprécision moyenne (+/- km/h) Vitesse de déplacement L Hurt : 34.6 km/h Vitesse d impact L Table 5.19 : Vitesse de déplacement et d impact pour les accidents L Vitesse de déplacement de AV mars Vitesse d impact de AV

17 Aucune manœuvre d éd évitement n a n été effectuée e de la part du motocycliste dans 26.9% des cas («Oh( shit syndrom»). (page 42) Moins de 1 motocycliste sur 2 (49.3%) a tenté un freinage. Tableau Manoeuvre d'évitement effectuée par le motocycliste Aucune manœuvre tentée 26.9% Freinage 49.3% Écart 16.2% Accélération 1.3% Klaxon, appel de phares 1.3% Traîner les pieds, sauter du 2-roues 0.7% Autre 2.4% Inconnu 1.9% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% 15 mars

18 Aucune manœuvre d éd évitement n a n été effectuée e par l AV dans 64.9% des cas. (page 44) Moins de 1 automobiliste sur quatre a tenté un freinage (23.6%). Tableau Manoeuvre d'évitement effectuée par l'av Pas d'action d'évitement 64.9% Freinage 23.6% Écart 8.6% Accélération 0.7% Contre-braquage 0.2% Virage 0.0% Autre 0.2% Inconnu 1.8% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% 15 mars

19 Hurt : 66% Les données MAIDS indiquent que la moitié (54.3%) des accidents de 2-roues 2 ont eu lieu à un croisement (intersection). (page 14) Tableau Lieu de l'accident Croisement 54.3% Non-croisement 38.9% Autre 6.8% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% 15 mars

20 Quand il y avait une signalisation en place, elle a été violée e dans 29.8% des cas d accidents d par les motards et dans 45.6% des cas par le conducteur de l AV. l (page 47) 100% Table 6.9 et Respect de la signalisation 80% 70.2% 60% 40% 29.8% 54.4% 45.6% Respectée Non 20% 0% Moto Auto 15 mars

21 Hurt : 16 à 24 et 30 à 50 Les conducteurs de 2-roues2 roues ceux entre 18 et 25 ans sont surreprésent sentés s alors que ceux entre 41 et 55 ans sont sous représent sentés. s. (page 52) Figue Âge des motards 500 Surreprésentées Sous représentées Moins de 15 ans Plus de 56 Inconnu Accidentés Référence 15 mars

22 29% des motards de moins de 6 mois d expd expérience présentent des déficiences d de compétence et ce pourcentage tombe à 6.4% des motards de plus de 8 ans (98 mois) d expd expérience. (page 52) 60.0% Figue Défaut de compétence ayant contribué à l'accident 40.0% 29.0% 20.0% 11.2% 8.9% 7.1% 6.2% 6.4% 0.0% Moins de 6 mois ou plus 15 mars

23 Il est intéressant de noter que les conducteurs d AV d qui ont aussi un permis moto ont beaucoup moins de chance de commettre une erreur de perception, puisqu ils ils n ont n pas vu le motard que dans 13.2% des cas oùo une erreur de perception du conducteur de l AV l était la cause première de l accident. l (page 58) Figue Facteur principal en fonction du permis de l'av (perception du motocycliste) Aucun 0.6% Auto 81.2% Moto 13.2% Permis AV autre que l'auto et la moto Non-requis 3.7% 1.2% 0.0% 20.0% 40.0% 60.0% 80.0% 100.0% 15 mars

24 Hurt indique dans près s de 50% des cas L alcool augmente le risque d être d impliqué dans un accident (moins intense que les autres études) (page 66) 2.7 fois plus de chance d accident d s il s y a présence d alcoold 100.0% 92.6% 97.8% Figue Usage d'alcool ou de drogue par le motard 80.0% 60.0% 40.0% Accidentés Référence 20.0% 0.0% 3.9% 1.5% 0.2% 3.9% 0.5% 0.2% 0.2% 0.3% Aucun Alcool Drogue Alcool et Drogue Inconnu 15 mars

25 Les opérateurs sans permis ou avec le mauvais permis sont surreprésent sentés. s. (page 59) Ceci suggère que ces motards ont un risque plus grand d être impliqués s dans un accident que les motards qualifiés % Figue Permis du motocycliste 80.0% 75.6% 66.0% 60.0% 40.0% Accidentés Référence 20.0% 0.0% 5.1% 1.4% Aucun permis mais aurait dû 13.6% 13.5% 11.3% 9.3% 0.4% 3.6% 0.1% 0.1% Permis probatoire débutant Permis moto Permis pour autre véhicule seulement Non requis Inconnu 15 mars

26 MAIDS Conséquences L étude MAIDS confirme l essentiel l des constats du rapport Hurt produit 20 ans plus tôt Surprise du delta de vitesse déplacementd placement-impact Pas assez de données sur ABS combiné Pas assez de données sur la pression des pairs ou externe. Importance du nouveau marché engendré par la création de la communauté européenne enne face aux États- Unis pour les manufacturiers de motos. 15 mars

27 Questions? 15 mars

Étude approfondie sur les accidents en motocycles. Rapport final 1.2

Étude approfondie sur les accidents en motocycles. Rapport final 1.2 M ID Étude approfondie sur les accidents en motocycles Rapport final 1.2 Ce document est propriété de l ACEM- Tout reproduction, même partielle, nécessite l accord explicite de l ACEM Page 1 [Note du Traducteur

Plus en détail

MOTAC : Motorcycle accident causation, Belgique

MOTAC : Motorcycle accident causation, Belgique MOTAC : Motorcycle accident causation, Belgique Mathieu ROYNARD, IBSR Journées Scientifiques "Deux-roues motorisés" 15 et 16 octobre 2013, Lyon-Bron Groupe d Échanges et de Recherche de l'ifsttar (GERI)

Plus en détail

Fiche 16 LES MOTARDS VUS PAR LES AUTRES

Fiche 16 LES MOTARDS VUS PAR LES AUTRES Fiche 16 LES MOTARDS VUS PAR LES AUTRES L image de motards o Parfois mal vus par population (imprudents) o Accélération violentes o Faufile entre voitures o Circule sur trottoirs, bande arrêt d urgence

Plus en détail

Présentation de Une accident dans notre groupe

Présentation de Une accident dans notre groupe Présentation de Une accident dans notre groupe Il y a des types d accidents, les «évitables et les inévitables». Types d accidents Par définition, un accident «évitable» est un accident que l on peut ne

Plus en détail

DDTM 50 - Coordination sécurité routière

DDTM 50 - Coordination sécurité routière DDTM 50 - Coordination sécurité routière DDTM 50 - Coordination sécurité routière En France en 2012 : Accidentalité des motocyclistes ------------------- Les victimes Sur 843 personnes qui ont perdu la

Plus en détail

L accidentalité dans l Orne en 2013

L accidentalité dans l Orne en 2013 08 juillet 2014 2009 2010 2011 2012 2013 provisoire Accidents 185 148 178 131 129 37 25 22 26 26 Blessés 228 186 272 180 152 L insécurité routière recule légèrement en 2013. Le nombre d accidents corporels

Plus en détail

La situation en France

La situation en France La situation en France Motocyclettes et cyclomoteurs = moins de 2% du trafic 26% des morts (chiffres 2010) 1/3 des morts en milieu urbain 2/3 en milieu rural 2/3 des blessés en milieu urbain 1/3 en milieu

Plus en détail

Epidémiologie des accidents de la route au Togo BENISSAN A. SETODJI K. ABALO A. YAWOVI K. KOUSSOUGBO K. DOSSIM A.

Epidémiologie des accidents de la route au Togo BENISSAN A. SETODJI K. ABALO A. YAWOVI K. KOUSSOUGBO K. DOSSIM A. Epidémiologie des accidents de la route au Togo BENISSAN A. SETODJI K. ABALO A. YAWOVI K. KOUSSOUGBO K. DOSSIM A. INTRODUCTION Moyens de transport = élément clé de expansion économique; Certains effets

Plus en détail

Chiffres sécurité routière Bilan de 2008 à 2012 Bilan 2013 Chiffres 2014 au 31 janvier. Observatoire Régional de Sécurité Routière

Chiffres sécurité routière Bilan de 2008 à 2012 Bilan 2013 Chiffres 2014 au 31 janvier. Observatoire Régional de Sécurité Routière Chiffres sécurité routière Bilan de 2008 à 2012 Bilan 2013 Chiffres 2014 au 31 janvier Observatoire Régional de Sécurité Routière Ministère de l Egalité des Territoires et du Logement - Ministère de l'ecologie,

Plus en détail

Poids lourds en 2007

Poids lourds en 2007 Poids lourds en 2007 Avertissements : Toutes les données contenues dans ce document concernent uniquement la métropole. A compter du 1 er janvier 2005, le «tué» est la personne décédée dans les trente

Plus en détail

OUTILS DE SENSIBILISATION : PIÉTON / CYCLISTE / AUTOMOBILISTE / CYCLOMOTEUR

OUTILS DE SENSIBILISATION : PIÉTON / CYCLISTE / AUTOMOBILISTE / CYCLOMOTEUR OUTILS DE SENSIBILISATION : PIÉTON / CYCLISTE / AUTOMOBILISTE / CYCLOMOTEUR Piétons Les causes possibles d'accidents impliquant des piétons et des véhicules sont bien connues. La négligence, l'inattention

Plus en détail

a) COMPARAISON des accidents, tués et blessés entre le mois de novembre 2010 et le mois de novembre 2011

a) COMPARAISON des accidents, tués et blessés entre le mois de novembre 2010 et le mois de novembre 2011 PREFET DES DEUX-SEVRES LA SECURITE ROUTIERE EN DEUX-SEVRES SYNTHESE GENERALE : Jeudi 14 décembre 2011 à 11 h - augmentation du nombre d accidents, de tués, de blessés et de blessés hospitalisés depuis

Plus en détail

Observatoire national interministériel de la sécurité routière

Observatoire national interministériel de la sécurité routière Observatoire national interministériel de la sécurité routière Observatoire des vitesses : résultats de l année 2011 Extrait de «la sécurité routière en France Bilan de l année 2011» La vitesse pratiquée

Plus en détail

Vieillissement de la population et transport Claude Marin-Lamellet

Vieillissement de la population et transport Claude Marin-Lamellet Vieillissement de la population et transport Claude Marin-Lamellet Laboratoire Ergonomie Sciences Cognitives pour les transports Contexte général Augmentation de la population de personnes âgées En 2005,

Plus en détail

Stratégie concernant la sécurité routière

Stratégie concernant la sécurité routière Stratégie concernant la sécurité routière Le contexte Objectif : arriver à un maximum de 420 morts sur nos routes en 2020. Au cours de la décennie écoulée, notre pays est parvenu à diminuer de 44% le nombre

Plus en détail

PARTIE 1: PERMIS DE CONDUIRE 9 1.1 Types de permis 10 Classe 2 10. Classe 3 11 Classe 5 12

PARTIE 1: PERMIS DE CONDUIRE 9 1.1 Types de permis 10 Classe 2 10. Classe 3 11 Classe 5 12 PARTIE 1: PERMIS DE CONDUIRE 9 1.1 Types de permis 10 Classe 1 10 Classe 2 10. Classe 3 11 Classe 4 12 Classe 5 12 Classe 6 13 Classe 7 Permis progressif (Niveau I et II) 13 Classe 8 14 Classe 9 15 1.2

Plus en détail

AUTOMOBILISTE MOTOCYCLISTE PASSAGER PIÉTON TÉLÉPHONE VITESSE ALCOOL ACCIDENT DÉCÈS ROUTE RAPPORT ANNUEL #2013 LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE EN LOIR-ET-CHER

AUTOMOBILISTE MOTOCYCLISTE PASSAGER PIÉTON TÉLÉPHONE VITESSE ALCOOL ACCIDENT DÉCÈS ROUTE RAPPORT ANNUEL #2013 LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE EN LOIR-ET-CHER AUTOMOBILISTE MOTOCYCLISTE PASSAGER PIÉTON TÉLÉPHONE VITESSE ALCOOL ACCIDENT DÉCÈS ROUTE RAPPORT ANNUEL #2013 LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE EN LOIR-ET-CHER -1 Édition #2014 < ALLO > UN COUP DE FIL AU VOLANT, UN

Plus en détail

Campagne motards 2015 Les chiffres

Campagne motards 2015 Les chiffres Campagne motards 2015 Les chiffres Le printemps est synonyme du retour de nombreux motards sur nos routes. Le mois d avril marque également le début de la période la plus meurtrière pour les motards. Même

Plus en détail

Industrie des 2RM : initiatives, stratégies d innovation, et perspectives

Industrie des 2RM : initiatives, stratégies d innovation, et perspectives Industrie des 2RM : initiatives, stratégies dinnovation, et perspectives Jacques Compagne, ACEM Journées Scientifiques "Deux-roues motorisés" 15 et 16 octobre 2013, Lyon-Bron Groupe d Échanges et de Recherche

Plus en détail

Les points. d inaptitude PERMIS DE CONDUIRE

Les points. d inaptitude PERMIS DE CONDUIRE Les points d inaptitude PERMIS DE CONDUIRE points En vue d améliorer la sécurité routière au Québec, la Société de l assurance automobile du Québec (SAAQ) applique depuis 17 un système de points d inaptitude.

Plus en détail

Les points. d inaptitude PERMIS DE CONDUIRE

Les points. d inaptitude PERMIS DE CONDUIRE Les points d inaptitude PERMIS DE CONDUIRE points En vue d améliorer la sécurité routière au Québec, la Société de l assurance automobile du Québec (SAAQ) applique depuis 17 un système de points d inaptitude.

Plus en détail

Les risques au volant: une réalité à tout âge

Les risques au volant: une réalité à tout âge Données et faits Les risques au volant: une réalité à tout âge Table des matières 1 Ventilation par tranches d'âge des personnes coresponsables d'un accident, 2012... 2 2 Principales causes d'accidents...

Plus en détail

Rénovation de la banque de questions de l'etg

Rénovation de la banque de questions de l'etg Rénovation de la banque de questions de l'etg Présentation aux écoles de conduite Ministère de l'écologie, de l'énergie,du Développement durable et de la mer, en charge des technologies vertes et des négociations

Plus en détail

Le portail automobile de référence!

Le portail automobile de référence! Article Premier. - La route et ses dépendances. «Agglomération» : Toute surface sur laquelle ont été bâtis des immeubles rapprochés et dont l entrée et la sortie sont annoncées par une signalisation verticale

Plus en détail

observatoire pour la securite routiere

observatoire pour la securite routiere observatoire pour la securite routiere Chiffres-clés de la sécurité routière 2010 Editeur responsable: M. Van Houtte IBSR, Observatoire pour la Sécurité routière, Bruxelles, 2011 table des matieres introduction...4

Plus en détail

PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE. Contrôle 2 roues-motorisés. et présentation du 2ème «Rallye sécurité moto de la gendarmerie»

PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE. Contrôle 2 roues-motorisés. et présentation du 2ème «Rallye sécurité moto de la gendarmerie» PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE Contrôle 2 roues-motorisés et présentation du 2ème «Rallye sécurité moto de la gendarmerie» le vendredi 24 mai 2013 au Grand Travers à Carnon Le Préfet de l Hérault

Plus en détail

Quelques mythes et réalités en matière de sécurité moto

Quelques mythes et réalités en matière de sécurité moto Présentation Salons de la moto 2005 Quelques mythes et réalités en matière de sécurité moto -www.promocycle.com Par Jean-Pierre Belmonte Février 2005 2 : La Fondation Promocycle -Fondée en 1990, la Fondation

Plus en détail

ÉTUDE SUR L EFFICACITÉ DES PNEUS D HIVER EN ÉTÉ RÉALISÉE PAR CAA-QUÉBEC

ÉTUDE SUR L EFFICACITÉ DES PNEUS D HIVER EN ÉTÉ RÉALISÉE PAR CAA-QUÉBEC ÉTUDE SUR L EFFICACITÉ DES PNEUS D HIVER EN ÉTÉ RÉALISÉE PAR CAA-QUÉBEC SEPTEMBRE 2008 1. Introduction L étude avait pour but de comparer avec le plus de précision possible l efficacité des pneus d hiver

Plus en détail

Faire de la moto. Le plaisir de la conduite deux-roues en toute sécurité. bpa Bureau de prévention des accidents

Faire de la moto. Le plaisir de la conduite deux-roues en toute sécurité. bpa Bureau de prévention des accidents Faire de la moto Le plaisir de la conduite deux-roues en toute sécurité bpa Bureau de prévention des accidents Faire de la moto: la délicieuse sensation du vent, un sentiment de liberté absolu, une franche

Plus en détail

ABS 2RM : quels effets observés sur la fréquence accident?

ABS 2RM : quels effets observés sur la fréquence accident? ABS 2RM : quels effets observés sur la fréquence accident? Bertrand Nelva-Pasqual, Mutuelle des Motards Journées Scientifiques "Deux-roues motorisés" 15 et 16 octobre 2013, Lyon-Bron Groupe d Échanges

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 25 juillet 2014

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 25 juillet 2014 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 25 juillet 2014 Le nombre d accidents et de victimes de la route au plus bas en 2013 La Direction générale Statistique publie aujourd hui les derniers chiffres relatifs

Plus en détail

Une nouvelle approche de l éducation routière au Québec. Présentation dans le cadre des Journées francophones de la sécurité routière

Une nouvelle approche de l éducation routière au Québec. Présentation dans le cadre des Journées francophones de la sécurité routière Une nouvelle approche de l éducation routière au Québec Présentation dans le cadre des Journées francophones de la sécurité routière 23 e Entretiens du Centre Jacques Cartier Lyon, France 15 décembre 2010

Plus en détail

Rapport d évaluation de rendement. des différents systèmes de freinage

Rapport d évaluation de rendement. des différents systèmes de freinage Rapport d évaluation de rendement des différents systèmes de freinage sur les motocyclettes de route Produit par la Fondation Promocycle Date 26 février 2003 Table de matières 3 - Introduction - Système

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013 Le nombre de victimes d accidents de la route en Belgique a diminué en 2012 La Direction générale Statistique et Information économique publie aujourd hui

Plus en détail

E-bike Bicyclette électrique. La nouvelle manière de pratiquer le vélo

E-bike Bicyclette électrique. La nouvelle manière de pratiquer le vélo E-bike Bicyclette électrique La nouvelle manière de pratiquer le vélo 1 Sommaire Introduction p. 3 Technique et équipement p. 4 Règles de la circulation p. 7 Quelle bicyclette électrique pour moi? p. 7

Plus en détail

Qu est ce que la vitesse?

Qu est ce que la vitesse? 34 La vitesse J Actuellement, beaucoup d accidents de la route sont dus à une vitesse mal maîtrisée et mal adaptée qui, dans le cas des cyclomotoristes, résulte souvent du non-respect des distances de

Plus en détail

Baromètre des comportements sur la route AXA Prévention

Baromètre des comportements sur la route AXA Prévention Baromètre des comportements sur la route AXA Prévention Présentation des résultats 2005 Contact AXA France : Valérie LESELBAUM 01 47 74 32 21 Présentation de l étude La sécurité routière progresse rapidement

Plus en détail

GEMA Prévention - Portrait des conducteurs de 2 roues d'aujourd'hui

GEMA Prévention - Portrait des conducteurs de 2 roues d'aujourd'hui GEMA Prévention - Portrait des conducteurs de 2 roues d'aujourd'hui Présentation de l'étude GEMA Prévention - Portrait des conducteurs de 2 roues d'aujourd'hui Présentation de l étude L association GEMA

Plus en détail

La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation

La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation (Synthèse) Enquête réalisée dans le cadre du projet Concert Action Septembre 2011 La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires

Plus en détail

Présenté par Constable Perry Madelon Road Safety Unit Traffic Branch

Présenté par Constable Perry Madelon Road Safety Unit Traffic Branch Présenté par Constable Perry Madelon Road Safety Unit Traffic Branch Qu est-ce que la distraction au volant? La distraction au volant s entend de tout ce qui détourne l attention accordée à la conduite.

Plus en détail

La sécurité routière en France Bilan de l année 2007

La sécurité routière en France Bilan de l année 2007 La sécurité routière en France Bilan de l année 2007 Hôtel de Roquelaure 18 juin 2008 Jean CHAPELON Secrétaire général de l Observatoire national interministériel de sécurité routière (ONISR) La sécurité

Plus en détail

Bilan Circulation. Conférence de presse Bilan 2010 et objectifs 2011. Bilan 2010 Ordre public et circulation

Bilan Circulation. Conférence de presse Bilan 2010 et objectifs 2011. Bilan 2010 Ordre public et circulation Bilan Circulation Conférence de presse Bilan et objectifs 2011 Centre de la Blécherette, lundi 14 mars Bilan Ordre public et circulation 1 Intervenants Madame Jacqueline de Quattro Cheffe du département

Plus en détail

COMMUNIQUÉ AUX MOTOCYCLISTES QUÉBÉCOIS

COMMUNIQUÉ AUX MOTOCYCLISTES QUÉBÉCOIS COMMUNIQUÉ AUX MOTOCYCLISTES QUÉBÉCOIS Bonjour à tous, Vous trouverez ci-joint un compte rendu de la participation du Front commun motocycliste (FCM) aux audiences publiques tenues par le Conseil d experts

Plus en détail

Risques de la conduite et comportement:

Risques de la conduite et comportement: Risques de la conduite et comportement: La nuit : Conduire la nuit est plus dangereux que la conduite en journée. Malgré le trafic moins dense il y a autant d accidents mortels que la journée Les risques

Plus en détail

Le code de la route. Ce qui a changé. Délégation Santé Sécurité Service Maîtrise des Risques au Travail

Le code de la route. Ce qui a changé. Délégation Santé Sécurité Service Maîtrise des Risques au Travail Le code de la route Ce qui a changé MAJ octobre 2007 La vitesse, en agglomération, est toujours limitée à 50 Km/h Vrai 50 Faux 70 Le maire peut créer des zones à 30 et à 70 km/h 30 30 Le maire peut créer

Plus en détail

Sommaire. Jean-Luc Millard

Sommaire. Jean-Luc Millard Deuxième tirage 2005 Vous préparez votre permis de conduire et vous avez choisi cette nouvelle édition du Code de la route Codoroute : je vous en remercie. Né en 1961, ce Code a développé au fil des ans

Plus en détail

Centre de Formation pour Conducteurs S.A. 20 ans d expérience en formation post-permis au Grand-Duché de Luxembourg

Centre de Formation pour Conducteurs S.A. 20 ans d expérience en formation post-permis au Grand-Duché de Luxembourg Centre de Formation pour Conducteurs S.A 20 ans d expérience en formation post-permis au Grand-Duché de Luxembourg 26 Novembre 2015 Marc Pannacci Agenda 1. Le Grand-Duché de Luxembourg 2. Statistiques

Plus en détail

2. LES TYPES DE DISTRACTION 3. PERCEPTION DU RISQUE 4. ACTIONS ET CONCLUSION

2. LES TYPES DE DISTRACTION 3. PERCEPTION DU RISQUE 4. ACTIONS ET CONCLUSION 1. QUE DIT LA LOI? 2. LES TYPES DE DISTRACTION 3. PERCEPTION DU RISQUE 4. ACTIONS ET CONCLUSION 2 0 : Petite définition: La distraction suppose un détournement de l attention accordée à la conduite, parce

Plus en détail

décembre 2010 Etude de l'accidentologie des jeunes liée aux établissements de nuit, Département du Nord

décembre 2010 Etude de l'accidentologie des jeunes liée aux établissements de nuit, Département du Nord décembre 2010 Etude de l'accidentologie des jeunes liée aux établissements de nuit, Département du Nord Second volet de l'étude Table des matières Introduction...2 1. Analyse statistique...2 1.1. Proportions

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE CONFERENCE DE PRESSE CONJOINTE ETAT /GOUVERNEMENT - JEUDI 23 DECEMBRE 2010 -

SECURITE ROUTIERE CONFERENCE DE PRESSE CONJOINTE ETAT /GOUVERNEMENT - JEUDI 23 DECEMBRE 2010 - SECURITE ROUTIERE CONFERENCE DE PRESSE CONJOINTE ETAT /GOUVERNEMENT - JEUDI 23 DECEMBRE 2010 - DOSSIER DE PRESSE Les actions de la Nouvelle-Calédonie pour lutter contre l insécurité routière La lutte contre

Plus en détail

Intégration de la Sécurité Routière dans les champs de compétence des communes

Intégration de la Sécurité Routière dans les champs de compétence des communes Pôle d Appui Sécurité Pôle Routière d Appui Poitou-Charentes Sécurité Routière Poitou-Charentes Octobre 2014 1 Intégration de la Sécurité Routière dans les champs de compétence des communes Pôle d Appui

Plus en détail

Collision n 1 : le croisement de droite

Collision n 1 : le croisement de droite 1 SECURITE des CYCLISTES : (SUR) VIVRE AVEC ET MALGRE LES AUTRES VEHICULES Au-delà des simples consignes habituelles, respecter le code de la route et porter un casque. Le texte qui suit montre de façon

Plus en détail

Moins d accidents et moins de victimes en 2009

Moins d accidents et moins de victimes en 2009 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUE DE PRESSE 12 avril 2011 Moins d accidents et moins de victimes en 2009 Les chiffres des accidents de la route portant sur 2009 viennent

Plus en détail

Sécurité routière - Paquet «contrôle technique»: des inspections plus sévères pour sauver des vies

Sécurité routière - Paquet «contrôle technique»: des inspections plus sévères pour sauver des vies COMMISSION EUROPEENNE MÉMO Bruxelles, le 13 juillet 2012 Sécurité routière - Paquet «contrôle technique»: des inspections plus sévères pour sauver des vies Que contient le nouveau paquet «contrôle technique»?

Plus en détail

Projet CSC-2RM Étude des Comportements Spontanés de Conduite des usagers 2RM dans le trafic urbain et périurbain

Projet CSC-2RM Étude des Comportements Spontanés de Conduite des usagers 2RM dans le trafic urbain et périurbain INSTITUT FRANCAIS DES SCIENCES ET TECHNOLOGIES DES TRANSPORTS, DE L AMMENAGEMENT ET DES RESEAUX Projet CSC-2RM Étude des Comportements Spontanés de Conduite des usagers 2RM dans le trafic urbain et périurbain

Plus en détail

Bonjour et merci de me recevoir. Je vais essayer d être le plus bref possible.

Bonjour et merci de me recevoir. Je vais essayer d être le plus bref possible. Tarification: calcul d une prime d assurance Mémoire sur le document de consultation: Pour un régime durable et équitable Jean-François Guimond 16 mai 2006 Prime = Fréquence x Coût moyen Facteurs influençant

Plus en détail

CAMPAGNE «TRAJET, SECURISONS-LE!» LES USAGERS VULNERABLES

CAMPAGNE «TRAJET, SECURISONS-LE!» LES USAGERS VULNERABLES CAMPAGNE «TRAJET, SECURISONS-LE!» LES USAGERS VULNERABLES L UEL, en partenariat avec l Association d assurance accident et forte de la participation d acteurs nationaux, a lancé une nouvelle version de

Plus en détail

Conférence de presse. du 22 avril 2014

Conférence de presse. du 22 avril 2014 Conférence de presse du 22 avril 2014 Programme 1. Bilan des accidents de la route 2013 2. Lancement de la campagne de sensibilisation «Levez le pied!» 3. Présentation du guide «Passages pour piétons en

Plus en détail

Analyse du sondage. Vandalisme Environnement Vol habitation

Analyse du sondage. Vandalisme Environnement Vol habitation Analyse du sondage A. Les problématiques Les personnes sondées ont été questionnées sur divers problèmes et un classement a été établi sur base de ce qu elles considèrent être la problématique la plus

Plus en détail

Bilan sécurité routière 2014

Bilan sécurité routière 2014 CABINET DU PREFET BUREAU DE LA COMMUNICATION INTERMINISTERIELLE PREFECTURE DE L'AUDE Bilan sécurité routière 2014 Conférence de presse du 6 février 2015 Sommaire 1) L'accidentalité en 2014 2) Les actions

Plus en détail

Accidents et mortalité:

Accidents et mortalité: Vous trouverez divers questionnaires pour tester vos connaissances en matière de sécurité routière. En dessous de chaque questionnaire, un lien vous dirigera vers les réponses. Accidents et mortalité:

Plus en détail

Contrôle technique des deux-roues : Pourquoi est-ce inutile et stupide?

Contrôle technique des deux-roues : Pourquoi est-ce inutile et stupide? Contrôle technique des deux-roues : Pourquoi est-ce inutile et stupide? 03/2011 La France veut mettre en place un Contrôle Technique périodique obligatoire pour les deux-roues de 50 cm3. Malgré les promesses,

Plus en détail

Vitesse maximale. Bases légales. Office des ponts et chaussées du canton de Berne. Tiefbauamt des Kantons Bern. Bau-, Verkehrsund Energiedirektion

Vitesse maximale. Bases légales. Office des ponts et chaussées du canton de Berne. Tiefbauamt des Kantons Bern. Bau-, Verkehrsund Energiedirektion Tiefbauamt des Kantons Bern Bau-, Verkehrsund Energiedirektion Office des ponts et chaussées du canton de Berne Direction des travaux publics, des transports et de l'énergie Tâches spéciales Technique

Plus en détail

bilan routier 2012 Département de police de laval

bilan routier 2012 Département de police de laval bilan routier 2012 Département de police de laval 1 2 2012 : UN BILAN ROUTIER STABLE Le volume de la circulation routière est en constante croissance à Laval. Le Département de police de Laval est soucieux

Plus en détail

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute SECURITE ROUTIERE : QUELQUES ELEMENTS A RETENIR Pour réviser, vous pouvez vous entrainez sur le site : http://eduscol.education.fr/cid46889/preparation-auxepreuves-securite-routiere.html L ASSR est l attestation

Plus en détail

DIAGNOSTIC GLOBAL DE SECURITE ROUTIERE. Présenté par : Mawoutoe FATONZOUN Directeur Général des Transports du TOGO

DIAGNOSTIC GLOBAL DE SECURITE ROUTIERE. Présenté par : Mawoutoe FATONZOUN Directeur Général des Transports du TOGO DIAGNOSTIC GLOBAL DE SECURITE ROUTIERE Présenté par : Mawoutoe FATONZOUN Directeur Général des Transports du TOGO DIAGNOSTIC GLOBAL DE SECURITE ROUTIERE INTRODUCTION Les accidents de la circulation sont

Plus en détail

Coutances Étude d'accidentologie 2008-2012

Coutances Étude d'accidentologie 2008-2012 SERVICE RISQUES ET SECURITE Sécurité Routière et Déplacements Septembre 23 Coutances Étude d'accidentologie 28-22 Direction Départementale des Territoires et de la Mer de la Manche . DONNÉES GÉNÉRALES

Plus en détail

Exposition «Agriculture et sécurité routière : partageons la route»

Exposition «Agriculture et sécurité routière : partageons la route» Exposition «Agriculture et sécurité routière : partageons la route» Partageons la route La route est un espace emprunté par différent type de véhicules, avec des besoins, des dimensions, des vitesses et

Plus en détail

L ASSR. Le BSR. Les accidents de la route

L ASSR. Le BSR. Les accidents de la route L ASSR L'ASSR de premier niveau est obligatoire pour pouvoir conduire un cyclomoteur. Pour conduire un cyclomoteur, il faut en effet avoir quatorze ans et posséder le brevet de sécurité routière (BSR).

Plus en détail

À vous de rouler à vélo BIXI!

À vous de rouler à vélo BIXI! À vous de rouler à vélo BIXI! 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 Phare avant* Panier (capacité de 8 kg) Bande élastique Levier de frein* Poignée tournante de changement de vitesse* Clochette*

Plus en détail

Maîtriser sa vitesse : Premier enjeu. de la Sécurité Routière

Maîtriser sa vitesse : Premier enjeu. de la Sécurité Routière Sécurité routière Maîtriser sa vitesse : Premier enjeu de la Sécurité Routière ETE 2003 Sécurité routière Sommaire Communiqué d actualité A l occasion du second chassé croisé de l été 2003, la Sécurité

Plus en détail

Bilan annuel des accidents corporels. les données. Direction départementale des territoires et de la mer de la Loire-Atlantique.

Bilan annuel des accidents corporels. les données. Direction départementale des territoires et de la mer de la Loire-Atlantique. Direction départementale des territoires et de la mer de la Loire-Atlantique Observatoire départemental de sécurité routière les données 29 Bilan annuel des accidents corporels Sommaire I - LE BILAN GLOBAL...4

Plus en détail

Journées francophones de sécurité routière 22-23 novembre 2010 Lyon

Journées francophones de sécurité routière 22-23 novembre 2010 Lyon Journées francophones de sécurité routière 22-23 novembre 2010 Lyon Comment agir pour que les changements nécessaires s inscrivent dans la durée? 23 e Entretiens du Centre Jacques Cartier Au Québec: jeunes

Plus en détail

Atelier 3 : Information de sécurité embarquée ; Systèmes coopératifs. Introduction

Atelier 3 : Information de sécurité embarquée ; Systèmes coopératifs. Introduction Atelier 3 : Information de sécurité embarquée ; Systèmes coopératifs Introduction Contexte Directive ITS (2010/40) : spécifications de l action c Priorisation et spécifications des systèmes coopératifs

Plus en détail

Rapport annuel sur la sécurité routière en Ontario - Statistiques choisies pour 2013

Rapport annuel sur la sécurité routière en Ontario - Statistiques choisies pour 2013 Rapport annuel sur la sécurité routière en Ontario - Statistiques choisies pour 2013 Les tableaux ci-dessous ont été créés au moyen des données préliminaires sur les décès et les lésions tirées de la base

Plus en détail

Réseau des Centres Européens des Consommateurs

Réseau des Centres Européens des Consommateurs Le tourisme en Grèce Réseau des Centres Européens des Consommateurs Cette brochure vous donnera des informations sur la conduite en Grèce. Toutefois, les informations que vous y trouverez ne sont pas exhaustives

Plus en détail

Permis de conduire. Principaux changements à partir du 19 janvier 2013. Conférence de presse du 9 janvier 2013

Permis de conduire. Principaux changements à partir du 19 janvier 2013. Conférence de presse du 9 janvier 2013 Permis de conduire Principaux changements à partir du 19 janvier 2013 Conférence de presse du 9 janvier 2013 Vers une Europe unie en matière de permis de conduire Directive 2006/126/CE relative au permis

Plus en détail

POLICE CANTONALE FRIBOURG ETAT DE FRIBOURG STAAT FREIBURG. Statistiques annuelles 2014 Circulation routière. Police cantonale POL Kantonspolizei POL

POLICE CANTONALE FRIBOURG ETAT DE FRIBOURG STAAT FREIBURG. Statistiques annuelles 2014 Circulation routière. Police cantonale POL Kantonspolizei POL ETAT DE FRIBOURG STAAT FREIBURG Police cantonale POL Kantonspolizei POL POLICE CANTONALE FRIBOURG Statistiques annuelles 4 Circulation routière Accidents Saisies provisoires des permis de conduire Contrôles

Plus en détail

480 tests. Code de la route. Codoroute - Tendance & Repères. Jean-Luc Millard. Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0

480 tests. Code de la route. Codoroute - Tendance & Repères. Jean-Luc Millard. Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0 480 tests Code de la route Jean-Luc Millard Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0 Codoroute - Tendance & Repères S é r i e N 1 À la sortie de ce carrefour, je vais emprunter la rue la plus à gauche,

Plus en détail

Fiche 1 LA FORMATION. L'apprentissage de la conduite Apprendre seul Avantages : o pas de RDV o Pas de règles o Coût faible

Fiche 1 LA FORMATION. L'apprentissage de la conduite Apprendre seul Avantages : o pas de RDV o Pas de règles o Coût faible Fiche 1 LA FORMATION L'apprentissage de la conduite Apprendre seul Avantages : o pas de RDV o Pas de règles o Coût faible Inconvénients : o pas de notion de bas o Mauvaises habitudes o Pas d encouragements

Plus en détail

Les grandes dates de la sécurité routière

Les grandes dates de la sécurité routière Les grandes dates de la sécurité routière 1893 Circulaire ministérielle du 14 août définissant le certificat de capacité valable pour la conduite des véhicules. 1899 Décret du 10 mars réglementant la circulation

Plus en détail

N i1007 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N i1007 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N i1007 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le. PROPOSITION DE LOI visant à renforcer la protection et la sécurité

Plus en détail

Éducation à la sécurité routière et préparation aux ASSR

Éducation à la sécurité routière et préparation aux ASSR Éducation à la sécurité routière et préparation aux ASSR Répertoire des connaissances et des comportements des usagers de l espace routier Éducation à la Sécurité Routière - Enjeux et perspectives Séminaire

Plus en détail

RISQUES ROUTIERS : POUR L USAGE PROFESSIONNEL D UN VEHICULE UTILITAIRE LEGER

RISQUES ROUTIERS : POUR L USAGE PROFESSIONNEL D UN VEHICULE UTILITAIRE LEGER RISQUES ROUTIERS : POUR L USAGE PROFESSIONNEL DUREE 2 jours soit14 heures DATES 13 et 14 mars 2013 LIEU Site Centaure A62 Echangeur de Saint-Jory 31150 BRUGUIERES FRAIS PEDAGOGIQUES 540 / stagiaire Niveau

Plus en détail

L accidentalité 2014 du transport routier

L accidentalité 2014 du transport routier VU : véhicule utilitaire (PTAC < 3,5t) PL : poids lourd Manuelle Salathé Secrétaire générale L accidentalité 2014 du transport routier 1 3 384 personnes tuées sur les routes en 2014 2014 Progression 2013-2014

Plus en détail

Observatoire de la sécurité routière

Observatoire de la sécurité routière Observatoire de la sécurité routière AURAN SOMMAIRE En vingt ans baisse du nombre d accidents baisse de la gravité des accidents... p.3 En 2001 forte baisse du nombre d accidents baisse du nombre de tués

Plus en détail

Synthèse de l étude ADEME "2 roues motorisés Euro3 : progrès environnementaux et comparaison à l automobile"

Synthèse de l étude ADEME 2 roues motorisés Euro3 : progrès environnementaux et comparaison à l automobile mai 2007 Synthèse de l étude ADEME "2 roues motorisés Euro3 : progrès environnementaux et comparaison à l automobile" Contexte de l étude La mise en application de la nouvelle étape réglementaire Euro3

Plus en détail

NORMALISATION DES ADAS ET DES ITS LIÉS A LA SECURITÉ SYSTEMES COOPERATIFS

NORMALISATION DES ADAS ET DES ITS LIÉS A LA SECURITÉ SYSTEMES COOPERATIFS NORMALISATION DES ADAS ET DES ITS LIÉS A LA SECURITÉ SYSTEMES COOPERATIFS SYNTHESE 1. Contexte Les systèmes coopératifs ou Systèmes de Transport Intelligent Coopératifs (C-ITS) font partie de la Directive

Plus en détail

6. CIRCULATION PARTAGE DE LA ROUTE

6. CIRCULATION PARTAGE DE LA ROUTE Par tage de la route 6 6. CIRCULATION PARTAGE DE LA ROUTE N oubliez pas que de nombreux usagers circulent dans nos rues et sur nos routes. Il incombe à chaque usager de tenir compte de la présence et des

Plus en détail

Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse

Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse Concours Gastounet Morbihan 2007 1 La vitesse : 1 er facteur d accident et de gravité? la preuve : Evolution en France de 1970

Plus en détail

LE permis moto Et CYCLomotEUr (permis A)

LE permis moto Et CYCLomotEUr (permis A) LE permis moto et CYCLOMOTEUR * (PERMIS A) * à partir du 1 mai 2013 EXPERIENCE ET CONFIANCE Balade du dimanche, week-end d évasion, traversée des embouteillages sans perte de temps, les raisons d adopter

Plus en détail

ASSURER ET PREVENIR. La sécurité des cyclos et des motos - Journée d information et d échange

ASSURER ET PREVENIR. La sécurité des cyclos et des motos - Journée d information et d échange ASSURER ET PREVENIR La sécurité des cyclos et des motos - Journée d information et d échange ASSURER Les particularités de l assurance moto: 3 exemples >L hivernage >L équipement >Les sinistres ASSURER

Plus en détail

POLITIQUE. Examens de compétence OBJECTIF PRÉALABLE MODALITÉS D APPLICATION. 1. Examen de compétence relatif à la conduite

POLITIQUE. Examens de compétence OBJECTIF PRÉALABLE MODALITÉS D APPLICATION. 1. Examen de compétence relatif à la conduite POLITIQUE Examens de compétence OBJECTIF Cette politique a pour objet de préciser les modalités des examens de compétence préalables à la délivrance d un permis d apprenti-conducteur, d un permis probatoire

Plus en détail

Observatoire Régional de Sécurité Routière

Observatoire Régional de Sécurité Routière Mardi 24 mars 2015 à 15H00 Préfecture Salle Félix Eboué Réunion des référents scolaires sécurité routière Bilan Sécurité Routière Martinique (2013 et 2014) Comparatif DOM 2014 et métropole Chiffres 2015

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE. Quelques données générales sur l insécurité routière francilienne

SECURITE ROUTIERE. Quelques données générales sur l insécurité routière francilienne SECURITE ROUTIERE Les données sont issues de l exploitation des Bulletins d Analyse d Accidents Corporels (BAAC) 24.Source : SETRA-DREIF 2 Quelques données générales sur l insécurité routière francilienne

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE TRANS/WP.1/2004/6/Rev.2 1er juillet 2005 FRANÇAIS Original : ANGLAIS et FRANÇAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS

Plus en détail

SÉCURITÉ ROUTIÈRE LES GRANDES DONNÉES DE L ACCIDENTOLOGIE 2007 3. Préambule

SÉCURITÉ ROUTIÈRE LES GRANDES DONNÉES DE L ACCIDENTOLOGIE 2007 3. Préambule SÉCURITÉ ROUTIÈRE LES GRANDES DONNÉES DE L ACCIDENTOLOGIE 2007 3 Préambule C e document d information conçu par l Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) présente la synthèse

Plus en détail

FORMATION DE 7H 7. OBLIGATOIRE pour CONDUIRE UN ENGIN MOTORISE DE 50 CM3. Mercredi 02 mars 2011 à 11h00 Maison de la SECURITE ROUTIERE Montpellier

FORMATION DE 7H 7. OBLIGATOIRE pour CONDUIRE UN ENGIN MOTORISE DE 50 CM3. Mercredi 02 mars 2011 à 11h00 Maison de la SECURITE ROUTIERE Montpellier FORMATION DE 7H 7 OBLIGATOIRE pour CONDUIRE UN ENGIN MOTORISE DE 50 50 A 125CM CM3 Mercredi 02 mars 2011 à 11h00 Maison de la SECURITE ROUTIERE Montpellier DOSSIER DE PRESSE Dossier de presse élaboré par

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE. Sommaire

SECURITE ROUTIERE. Sommaire SECURITE ROUTIERE Sommaire 1 BILAN DE L ACCIDENTOLOGIE 2 - ENGAGEMENT DES FORCES DE L ORDRE 3 LA PREVENTION ACCIDENTOLOGIE 30 tués (+2 par rapport à 2013) 119 accidents corporels 177 blessés dont 134 hospitalisés

Plus en détail

X. Analyse des Coûts et Planification Financière

X. Analyse des Coûts et Planification Financière X. Analyse des Coûts et Planification Financière Introduction à la planification et à la régulation des services de transport public urbains X-1 Les briques pour la planification et l analyse Conception

Plus en détail