LA 11EME RENCONTRE DEFENSE ÉDUCATION NATIONALE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA 11EME RENCONTRE DEFENSE ÉDUCATION NATIONALE"

Transcription

1 1

2 Contenu LA 11EME RENCONTRE DEFENSE ÉDUCATION NATIONALE 3 PROGRAMME DE LA JOURNEE 4 L ACADEMIE DE LILLE 5 LE DEPARTEMENT DU PAS-DE-CALAIS 6 LE LYCEE GUY MOLLET 7 ENSEIGNER LA CULTURE DE DEFENSE ET DE SECURITE 8 LE TRINOME ACADEMIQUE 9 L ASSOCIATION DES AUDITEURS DE L INSTITUT DES HAUTES ETUDES DE LA DEFENSE NATIONALE REGION NORD 11 LA DELEGATION MILITAIRE DEPARTEMENTALE DU PAS-DE-CALAIS 13 JOURNEE NATIONALE DU RESERVISTE 14 UNITES, STANDS ET MATERIELS PRESENTES 15 LISTE DES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES INSCRITS A LA 11 EME RENCONTRE 16 LE RALLYE 17 LES ATELIERS DE REFLEXION 18 LA JOURNEE DEFENSE ET CITOYENNETE 19 CONTACTS 21 PRESENTATION DES UNITES 22 L affiche de la manifestation, reproduite en page de garde, a été réalisée par deux lycéens et sélectionnée à l issue d un concours. 2

3 La 11ème rencontre Défense Éducation Nationale Le trinôme académique du Nord - Pas-de-Calais organise, le mardi 21 avril 2015, la 11 ème rencontre «Défense - Éducation nationale». Celle-ci s'inscrit dans le cadre des actions prévues par le protocole d'accord signé le 31 janvier 2007 par les ministres de la défense et de l'education nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche. Structure de concertation et d'organisation déconcentrée, le trinôme académique réunit monsieur Jean-Jacques POLLET, recteur de l'académie de Lille, le général de division Guy DELAMARRE, officier général de la zone de défense et de sécurité Nord et monsieur Jean-Pierre ARRIGNON, président de l'association régionale des auditeurs de l'institut des hautes études de défense nationale. Organisée avec le soutien de la ville d'arras (62) et de la communauté urbaine d'arras, la rencontre se déroulera au lycée Guy Mollet à Arras. Monsieur l'inspecteur d'académie, directeur académique des services de l'éducation nationale du Pas de Calais, et le lieutenant-colonel Sylvain VASSEUR, délégué militaire départemental du Pas-de-Calais, sont chargés de l'organisation. Les collégiens et les lycéens ainsi que les enseignants qui les accompagneront seront les acteurs principaux de cette rencontre. Elle aura pour thème central «la défense d aujourd hui, comprendre et participer». Les objectifs généraux sont les suivants : sensibiliser concrètement les collégiens, lycéens, enseignants et chefs d'établissement sur le parcours citoyen, l'esprit de défense, le lien armées- Nation, les forces armées, la défense, valoriser la citoyenneté, réaffirmée comme un apprentissage fondamental au titre des piliers du socle commun de connaissances, de compétences et de culture. Enfin, cette journée sera également le support de la journée nationale du réserviste (JNR) Son objectif est de montrer aux jeunes scolarisés la contribution qu'ils peuvent apporter à la défense et à la sécurité nationale, ainsi que l'enrichissement personnel qu'ils peuvent acquérir à servir dans la réserve militaire. 3

4 Programme de la journée De 9h à 16h30 Les expositions, les stands d information et de présentation de matériels militaires seront accessibles tout au long de la journée. Des élèves et étudiants du lycée Guy Mollet assisteront la délégation militaire départementale pour l accueil et le guidage des différents acteurs de cette journée. De 9h à 12h et de 13h à 16h Ateliers de réflexion et rallye pour les groupes inscrits. De 9h à 12h et de 13h à 16h30 15h Journée défense et citoyenneté pour 50 élèves du lycée Guy Mollet. Accueil des autorités et visite 16h30 17h Conférence de presse Cérémonie de clôture de la rencontre Accueil par Monsieur Olivier DUPAS, proviseur du lycée Guy Mollet, Remise des diplômes Journée défense et citoyenneté par les officiels à 10 jeunes et remise de récompenses pour le concours d affiches, Interventions des autorités, - Monsieur Jean-Pierre ARRIGNON, président de l'association régionale des auditeurs de l'institut des hautes études de défense nationale, - Monsieur le général de division Guy DELAMARRE, officier général de la zone de défense et de sécurité Nord, - Monsieur Jean-Jacques POLLET, recteur de l'académie de Lille, chancelier des universités Cocktail de clôture sur invitation. 4

5 L académie de Lille L académie de Lille est la structure administrative des services déconcentrés de l Éducation nationale dans la région Nord-Pas de Calais. Sous l autorité du recteur, elle assure l organisation au niveau régional de la politique définie par le ministre de l'éducation nationale. Elle se compose d un rectorat et de deux Directions des services départementaux de l'éducation nationale, implantées dans les départements du Nord et du Pas de Calais. Le Recteur, assisté des deux Directeurs académiques des services de l'éducation nationale et du Secrétaire Général de l'académie, définit et conduit au sein du groupe de pilotage académique les grandes orientations de la politique académique pour le premier comme pour le second degré. L'académie compte quatorze bassins d'éducation. Ils comprennent les écoles, les collèges et les lycées d'une zone correspondant approximativement aux bassins de l'insee et aux arrondissements, ce qui permet une cohérence avec les politiques économiques et d'aménagement du territoire régional. Avec ses élèves fréquentant les structures scolaires des premier et second degrés publics et privés de la région, l académie de Lille occupe la deuxième place après Versailles et représente 7% des effectifs scolaires nationaux. L académie de Lille est dirigée par Jean-Jacques Pollet, Recteur, chancelier des universités. L'académie de Lille en chiffres élèves dans le 1 er degré public et privé sous contrat en 2014/2015 o Nord : public et privé o Pas de Calais : public et privé élèves dans le second degré public et privé sous contrat en 2014/2015 o Nord : public et privé o Pas de Calais : public et privé établissements scolaires du 1 er degré en 2014/2015 o Nord : public et privé o Pas de Calais : public et privé établissements scolaires du second degré en 2014/2015 o Nord : public et privé 554 o Pas de Calais : public et privé personnels enseignants 1 er et 2 nd degré o 1 er degré : public et privé o 2 nd degré :

6 Le département du Pas-de-Calais Avec un peu plus de 4 millions d'habitants, la Région Nord-Pas-de-Calais est la 2 ème région la plus dense de France. La croissance démographique est modérée mais la part des moins de 20 ans est plus élevée qu'au plan national. Région à dominante urbaine composée de grands pôles urbains (métropole lilloise, bassin minier ), elle présente des territoires plus ruraux au sud, surtout dans le Pas-de-Calais, département de France qui compte le plus grand nombre de communes (895). Près d'1 habitant sur 5 est scolarisé Le Pas-de-Calais compte, à la rentrée 2014, près de écoliers, collégiens et lycéens, scolarisés dans les établissements public ou privé. Dans le 1 er degré, élèves sont scolarisés dans les 1305 écoles publiques. Le département se caractérise par un réseau des classes très diffus : 80 % des communes (719) ont une ou plusieurs écoles, plus de la moitié des écoles du département (56%) sont à 4 classes ou moins et près de 70% sont à moins de 5 classes, le plus grand nombre de regroupements pédagogiques intercommunaux (144), 31 % des écoles sont en RPI (3,1 dans le Nord et 22,4 en France métropolitaine), 55 % des 895 communes appartiennent à un RPI (8,9 dans le Nord et 42,8 en France), Dans le 2nd degré, le département se compose de 125 collèges et 62 lycées publics qui scolarisent collégiens et lycéens, CPGE ou STS. 6

7 Le lycée Guy Mollet On y opte pour des enseignements généraux, technologiques ou professionnels. Construit en 1967, le lycée Guy Mollet est un établissement polyvalent proposant une large palette de formations de la classe de seconde, bac-3 au bac +3. Accueillant 1900 élèves et étudiants, son architecture aérée, représentative de l époque de sa construction, tout comme son environnement verdoyant, contribue à la sérénité de tous les membres de la communauté éducative. Les bac ES, L, S, STL, STMG et ST2S y sont préparés ainsi que le bac professionnel Gestion- Administration. Des enseignements spécifiques y sont proposés : Une section européenne anglaise avec enseignement en histoire-géographie ou sciences physiques, Une section européenne espagnole avec enseignement en sciences de la vie et de la terre, Une section sportive basket, Une section sportive féminine rugby, Une filière cinéma audiovisuel avec un enseignement de spécialité en filière littéraire, Un enseignement de langue des signes française, Un enseignement de spécialité «informatique et sciences du numérique» en filière scientifique, Un enseignement de spécialité «Droit et grands enjeux du monde contemporain» en filière littéraire. Le projet d établissement s attache à la qualité de l attention portée par tous les adultes au bien être des élèves : le lycée Guy Mollet accompagne ses élèves jusqu à leur réussite! 7

8 Enseigner la culture de défense et de sécurité Le parcours de citoyenneté L'enseignement de la défense est un des éléments du parcours de citoyenneté prévu par la loi de Il prépare les jeunes à une réflexion lucide sur la défense et la sécurité de notre pays, à un exercice responsable de leur future activité économique et sociale, et, s'ils le souhaitent, à une participation directe à la défense. Le parcours de citoyenneté comprend : Le recensement citoyen à seize ans L'enseignement de la défense à l'école La journée défense et citoyenneté (JDC) Enseignement de défense et Grande mobilisation de l'ecole pour les valeurs de la République L'enseignement de défense et l'action des «trinômes académiques Défense-Education-IHEDN» s'inscrivent pleinement dans les onze mesures de la «Grande mobilisation de l'ecole pour les valeurs de la République» engagée par la Ministre de l'education nationale, de l'enseignement supérieur et de la Recherche après les événements tragiques de janvier Après l'émotion légitime et le sursaut citoyen du 11 janvier, il s'agit d'installer la réflexion citoyenne sur la défense de notre pays et de ses valeurs. Compétence, persévérance et maîtrise en sont les clés. Les trinômes doivent rencontrer la demande pressante des enseignants désireux d'apporter des réponses fondées dans le cadre de l'etat de droit et des règles éthiques, et des élèves. Les acteurs de la sécurité nationale sont évidemment des candidats naturels à la «réserve citoyenne de l'école». La défense fait l'objet, dans les programmes officiels, d'enseignements spécifiques. De nombreuses ressources nationales et académiques sont offertes aux enseignants sur le site 8

9 Le trinôme académique Un pôle «défense» au niveau national Haut fonctionnaire de défense et de sécurité : dans un esprit de défense globale, chaque ministère a son propre haut fonctionnaire chargé des mesures de défense (HFD) nommé par le ministre. Un décret de 1980 fixe les attributions des HFD, qui animent et coordonnent la préparation des mesures de défense (plans de défense, sécurité de défense, protection du secret). En 1986, les HFD ont reçu la responsabilité de la protection des systèmes d'information. Le Haut fonctionnaire de défense et de sécurité du Ministère de l'éducation nationale est désormais le Secrétaire général. Délégué pour l'éducation à la défense : Éric Barrault. Rattaché au directeur général de l'enseignement scolaire, le délégué pour l'éducation à la défense, nommé en septembre 2006, a reçu mission de veiller à l'application du protocole «Défense Éducation Nationale» et notamment de promouvoir l'enseignement de la culture de défense et de sécurité dans les programmes scolaires et dans la formation initiale et continue des enseignants, ainsi que l'esprit de défense, et d'assurer le suivi des formations supérieures de défense. Appréhender la complexité du monde pour pouvoir l affronter est un outil essentiel de la construction de la citoyenneté, une nécessité pour tous, nécessité rappelée pour nos jeunes dans les programmes scolaires. C est dans cette logique que prendre conscience des problématiques de défense et de sécurité nationale s avère nécessaire d autant que nous vivons dans un monde complexe, incertain où l on se doit de repérer dans l évolution des rapports de forces internationaux, les risques et les menaces qui les accompagnent. Depuis 1982 des protocoles défense-éducation nationale ont rapproché la communauté de défense de la communauté éducative. 9

10 Le dernier protocole «Défense-Education nationale» signé en 2007 constitue le cadre de référence de toutes les initiatives. Pour la mise en œuvre des actions de formation des formateurs: les personnels du système éducatif. En septembre 1987, sont créés les trinômes académiques. Chaque trinôme est composé : du recteur de l académie, de l'officier général de la zone de défense et de sécurité du président de l association régionale des auditeurs de l institut des hautes études de défense nationale. Sous l autorité du Recteur, un partenariat est établi entre les trois composantes du trinôme pour répondre aux 3 missions des trinômes académiques: développer l'esprit et la culture de défense dans le monde éducatif, intensifier les liens entre les communautés militaire et enseignante, favoriser le partenariat entre les deux institutions : échanges d'information, de réflexion et de formation. C'est à ce titre : qu'il est proposé et conduit, au profit des personnels, élèves et étudiants relevant du ministère de l'éducation nationale et du ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche, des actions de sensibilisation et de formation initiale et continue sur les questions de défense, qu'il est assuré des actions d'information sur les grands problèmes de défense pour les cadres des deux institutions. 10

11 L association des Auditeurs de l Institut des Hautes Etudes de la Défense Nationale Région Nord Association des Auditeurs de l Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale Région Nord AA-IHEDN-RN Le monde est notre espace d observation et d analyse, La dangerosité du monde est l objet de notre réflexion. A l origine l Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN) a vocation à former de hauts responsables, civils et militaires, aux questions de défense et de sécurité nationale et de promouvoir, au sein de la Nation, toutes connaissances utiles en la matière. Une association pour Production AA-IHEDN-RN B.COGET sensibiliser aux questions internationales, - contribuer à la diffusion d une culture républicaine de sécurité nationale et de défense aux citoyens, - participer à la construction de l esprit de défense, de la résilience des Diffuser aux citoyens une culture républicaine de sécurité institutions nationale et construire l esprit etde des défense. populations. Production AA-IHEDN-RN - B.COGET Les bénéficiaires des formations de l IHEDN rejoignent des associations qui organisent leurs activités en référence aux préconisations de la lettre d orientation annuelle de l IHEDN. Juridiquement indépendantes, les associations conduisent cependant leurs actions en cohérence avec celles de l'institut. Les activités de l association, présentées dans le slide en entête, s inscrivent en synergie et en convergence avec celles d autres réseaux institutionnels (diverses institutions de défense et de sécurité) et associatifs et en aucun cas en concurrence. Les publics concernés par les activités de l association. Par le contenu de son site: tout public français ou étranger. Par des actions spécifiques : Les associations sont institutionnalisées dans 2 dispositifs de diffusion d une culture de défense et de sécurité : les trinômes académiques et l action au profit des correspondants défense des communes. Les personnels des entreprises (dans le cadre de la formation des chefs d entreprise, de la sensibilisation d entreprises). Les associations (sur demande). 11

12 Opportunités offertes par l AA-IHEDN-RN aux personnels du système éducatif. Les formations tous publics proposées par l AA-IHEDN-RN. Différentes formations de l IHEDN sessions en région, séminaires jeunes, Rejoindre l association et participer à ses activités. Accompagnements d établissements scolaires dans la réalisation de projets «citoyenneté défense». Relais officiel des demandes de subvention au profit des activités du trinôme académique auprès de la Commission de promotion de l esprit de défense (CPEDef). Aide dans les demandes de subvention pour la réalisation des activités hors trinôme. L AA-IHEDN-RN réalise le compte-rendu annuel des activités du trinôme académique pour la CPEDef, la DMPA. L AA-IHEDN-RN participe au rayonnement extérieur du trinôme académique de Lille. 12

13 La délégation militaire départementale du Pas-de-Calais La DMD 62 est implantée à Arras. Elle assume l interface entre l autorité civile départementale, le préfet 62 et l autorité militaire zonale, l officier général de zone de défense et de sécurité Nord. En temps de crise le DMD : est conseiller militaire auprès du préfet, il se trouve à ses côtés ; assure la coopération civilo-militaire ; active un centre opérationnel interarmées départemental (COIAD) à la DMD ; effectue le contrôle tactique des éléments déployés sur le département. De tout temps, la DMD62 assure le rayonnement des armées, les liens armées-jeunesse et armée-nation dans le département, notamment par les correspondants défense au sein des conseils municipaux et les rencontres Défense Education nationale. Elle prend part également au devoir de mémoire et organise des commémorations patriotiques. 13

14 Journée nationale du réserviste La 11e rencontre Défense Education nationale d Arras, pour laquelle s investissent de nombreux réservistes, sera également le support de la journée nationale du réserviste JNR 2015, dont le thème est «Réservistes : les compétences les plus diverses de la Nation pour son armée». Organisée par le ministère de la Défense, en partenariat avec l Education nationale, les collectivités locales et territoriales et les associations de réservistes, cette journée met à l honneur les citoyens qui ont choisi de consacrer une partie de leur temps à la défense de notre pays en souscrivant un engagement à servir dans la réserve opérationnelle ou en étant réserviste citoyen. Elle offre également l opportunité aux jeunes de s informer sur la réserve militaire et aux entreprises et administrations de découvrir les intérêts de disposer de salariés réservistes. 14

15 Unités, stands et matériels présentés Service de santé des années - Centre médical des armées (Lille) 41ème régiment de transmissions avec véhicule de l avant blindé (Douai) 501ème régiment de chars de combat (Mourmelon-le-Grand) 132ème bataillon cynophile de l'année de Terre (Suippes) Unité d'intervention et d'instruction de la sécurité civile n 1 (Nogent le Rotrou) Musique des forces terrestres (Lille) Centre d'information et de recrutement des forces armées, Terre (Arras) Poste d'information de la Légion étrangère (Lille) Centre d'information et de recrutement des forces armées, Air (Lille) Centre d'information et de recrutement des forces armées, Marine nationale (Lille) Détachement 35F de la Marine nationale avec hélicoptère (Le Touquet Paris Plage) Brigade d'investigation criminelle: scène de crime (Gendarmerie) Brigade nautique avec matériel de plongée (Gendarmerie) Brigade de prévention: stupéfiants (Gendarmerie) Brigade motorisé avec simulateur moto (Gendarmerie) Centre d'information et de recrutement de la Gendarmerie (Lille) Brigade de police nationale (Lille) Brigade des sapeurs-pompiers de Paris (Paris) Centre du service national (Lille) Office national des anciens combattants (Lille) Établissement public d'insertion de la défense (Doullens) Exposition privée historique de Monsieur DRANCOURT sur le thème de la Grande Guerre 15

16 Liste des établissements scolaires inscrits à la 11 ème rencontre Collège Adam de la Halle d'achicourt Collège Anatole France de Noeux les Mines Collège Blaise Pascal de Mazingarbe Collège Carlin Legrand de Bapaume Collège Charles Peguy d'arras Collège des Marches de l'artois de Marquion Collège Diderot de Dainville Collège du Bellimont de Pernes en Artois Collège François Mitterrand d'arras Collège Jean Zay de Lens Collège Pablo Neruda de Vitry en Artois Collège Pierre Brossolette de Noyelles sous Lens Lycée Chatelet de Saint Pol sur Ternoise Lycée Condorcet de Lens Lycée Guy Mollet d'arras Lycée Jacques Le Caron d'arras Lycée Mendès-France de Saint Pol sur Ternoise Lycée Philippe Auguste de Bapaume Lycée Robespierre d'arras Lycée Savary-Ferry d'arras 16

17 Le rallye Un questionnaire sera distribué pour chaque classe. Les élèves se déplaceront par classe avec un élève du lycée Guy Mollet ou un personnel militaire et seront encadrés par au moins un de leurs professeurs. Ces derniers les guideront sur les différentes zones (stands d information et de présentation, expositions et parcours de citoyenneté). A chaque étape, la classe répond à un questionnaire. Tous les éléments nécessaires aux réponses pourront être trouvés sur les différents lieux ou puisés dans la discussion avec les animateurs. A l issue du rallye, chaque classe remettra son questionnaire dûment rempli et recevra ultérieurement le palmarès. Les classes primées recevront un ou plusieurs lots lors d une cérémonie organisée dans les établissements concernés. 17

18 Les ateliers de réflexion La loi n du 28 octobre 1997 portant réforme du service national, précise l obligation d enseigner, à partir de la rentrée 1998, les principes et l organisation de la défense Nationale et de la défense Européenne, dans le cadre des programmes des établissements du second degré des premier et second cycles. Cet enseignement a pour objet de renforcer le lien Armée-Nation, tout en sensibilisant la jeunesse à son devoir de défense. Les ateliers de réflexion proposés à l occasion de cette manifestation s inscrivent dans le cadre de cette démarche. Ils sont ouverts, sur l ensemble de la journée, à tous les participants. Ces classes, encadrées par au moins un de leurs professeurs, ont eu la possibilité de choisir, au moment de leur inscription, parmi les neuf thèmes proposés, le thème précis sur lequel elles souhaitaient travailler. Les thèmes sont en relation avec les programmes d éducation civique, juridique et sociale et d histoire-géographie. Les ateliers seront animés par des militaires, des professeurs d histoiregéographie ou des intervenants de l AAIHEDN. Chaque classe sera présente sur le site durant une demi-journée, matin ou après-midi, et effectuera la visite des stands et des expositions avant ou après avoir participé à l atelier pour lequel elle s est inscrite. Les ateliers proposés La défense d'aujourd'hui comprendre et participer. L armée française dans le monde La défense dans la sécurité nationale rôle et missions Le devoir de mémoire la leçon d histoire Citoyenneté / défense être acteur de la défense Implication de la jeunesse La défense de l Europe rôle et place Place des femmes dans la défense S engager dans l armée Quels emplois? Quelles formations? Développement durable et Armée Pourquoi un système de défense? 18

19 La journée défense et citoyenneté La «11ème Rencontre Défense-Education nationale» est l occasion, pour 50 jeunes du lycée Guy Mollet de suivre une journée défense et citoyenneté (JDC) organisée de façon exceptionnelle, par le Centre du Service National de Lille. En effet, la loi du 28 octobre 1997 suspend l appel sous les drapeaux et instaure la JAPD qui devient JDC au 1 er janvier Cette journée s inscrit dans le parcours citoyen. Ce parcours comprend trois étapes pour tous les jeunes Français, garçons et filles : L enseignement de défense à l école L enseignement de la défense est dispensé en classes de 3 ème et de 1 ère dans le cadre des cours d histoire-géographie et d éducation civique, juridique et sociale (ECJS). Le recensement obligatoire pour tous, filles et garçons de nationalité française, dès l âge de 16 ans Dans les trois mois qui suivent son 16ème anniversaire, l intéressé se présente à la mairie de son domicile, ou au consulat s il réside à l étranger, muni de son livret de famille. Il lui est délivré alors une attestation de recensement, document indispensable lors des inscriptions à tout examen et concours soumis à l autorité de l Etat (permis de conduire, BEP, CAP, baccalauréat ), jusqu à l âge de 18 ans. Cette attestation facilite par ailleurs l inscription sur les listes électorales. La Journée Défense et Citoyenneté (JDC) A l issue du recensement, chaque jeune Français est convoqué à la JDC par l autorité compétente. Pour la région Nord-Pas-de- Calais, il s agit du centre du service national de Lille, qui organise les différentes sessions sur dix sites (civils et militaires). La loi du 10 mars 2010 acte la nouvelle appellation JDC et rénove son contenu, centré sur les nouveaux enjeux de la défense et de la sécurité. Chaque JDC se déroule sur une journée complète qui vise à mieux faire comprendre les enjeux et les objectifs de la défense. Elle sensibilise les jeunes à leur rôle de citoyen français et européen, présente les risques et menaces ainsi que la politique de défense et les métiers de la défense 19

20 La JDC participe également à la politique gouvernementale de lutte contre l exclusion en partenariat avec l éducation nationale par la détection de l illettrisme au moyen de tests d évaluation des fondamentaux de la langue française, ce qui permet d orienter les jeunes en difficulté vers les missions d insertion. Chaque administré déscolarisé sans emploi est reçu en entretien individuel afin de se voir proposer des aides vers des structures adaptés (mission locale, centre EPIDe ou autres ) A l issue de cette journée, un certificat individuel de participation est remis. Comme l attestation de recensement, ce document est requis pour l inscription aux examens et concours soumis au contrôle de l autorité publique à partir de la majorité de l administré et jusque l âge de 25 ans. Cette journée renforce le lien Armées-Nation, diffuse l esprit de défense et de sécurité, promeut le sentiment d appartenance à la communauté nationale et européenne. Elle prolonge les enseignements d histoire et d éducation civique au collège et au lycée (ECJS). Les dix sites de la région Nord-Pas-de-Calais peuvent accueillir jusqu à jeunes. Chaque année, environ jeunes effectuent leur journée défense et citoyenneté. Informations supplémentaires disponibles sur : Réseau social Facebook, rubrique «Parlons Défense», La Direction du Service National, Sa mission : exploiter les données issues du recensement, organiser, gérer et conduire la JDC dont les thèmes auront été élargis aux objectifs de la sécurité nationale, pour la totalité d une classe d âge, sur l ensemble du territoire national avec la collaboration des armées et de la Gendarmerie, en vue de développer la culture de défense et de sécurité des jeunes citoyens (expliquer et faire adhérer) tout en contribuant à l action d insertion des jeunes en difficulté, fiabiliser les fichiers des ans en vue d un éventuel appel sous les drapeaux, L action de la DSN est relayée par des correspondants nationaux, académiques et départementaux. 20

21 Contacts Direction des Services Départementaux de l Education Nationale du Pas-de-Calais 20 Boulevard de la Liberté - CS Arras Cedex Délégation Militaire Départementale du Pas de Calais 2 rue Sainte Claire Arras Cedex Commandement inter armées de la zone de défense et de sécurité Nord Quartier St Ruth - BP Lille Cedex Région IHEDN Nord -Pas de Calais Belgique Luxembourg 3, rue Emile Breton ARRAS et Lycée Guy Mollet 57 rue Bocquet Flochel Arras réalisé par le la direction du lycée Guy Mollet d Arras. 21

22 Présentation des unités 22

23 La musique des forces terrestres Héritière de la Musique du 43ème Régiment d Infanterie, la Musique des Forces Terrestres a vu le jour le 1er janvier Avec la nouvelle réforme de l'armée de Terre les musiques militaires changent d'appellation de ce fait, le brass-band du 43ème R.I. est devenu la Musique des Forces Terrestres (M.F.T.). Les musiciens ne changent pas et elle reste et restera un brass-band à part entière. Cette formation, connaît un essor particulier et ses tâches musicales n ont de cesse de se multiplier. Elle rehausse les cérémonies militaires et civiles: prises d armes, commémorations, présentations au drapeau, accueil de chefs d états ou de gouvernements, défilés ou parades. (Quelques 120 prestations par an dont une vingtaine de concerts). Le répertoire du brass-band; vaste, varié, éclectique, et qui va de la transcription de pièces classiques aux œuvres originales pour en passant par le rock ou le jazz; permet à notre formation d être une parfaite vitrine de l armée professionnelle, car bien qu étant non seulement l' unique formation de ce type au sein de nos armées, elle peut répondre sans délai aux exigences les plus diverses ( musique militaire ou légère, marches américaines, variétés, hymnes nationaux, quintette de cuivres). Par exemple, la formation est allée au Maroc, en Géorgie, au Mexique et à plusieurs reprises en Allemagne. Elle a dernièrement participé au Festival International de Musique Militaire de Québec. Son homogénéité et le professionnalisme de ses exécutants en font aussi la formation privilégiée pour l accompagnement de solistes de renom tels Messieurs Steven MEAD, Roger WEBSTER, Jacques MAUGER, François THUILLIER, William HOUSSOY, Jean-Luc PETITPREZ, Gabriel CAPET, David MAILLOT. La musique est actuellement placée sous la direction de Monsieur le Chef de Musique Hors Classe Maurice MARC assisté du Major Sous-chef de Musique Francis MARESCAUX et du Tambour Major l Adjudant Christophe DESREUMAUX. Pour tout renseignement concernant le recrutement ou pour toute autre information contacter le

24 Le 41e régiment de transmissions de Douai C est au Maroc que le 41e régiment de transmissions trouve ses racines à partir du 8e bataillon du génie qui regroupait toutes les unités de sapeurs télégraphistes de l Armée d Afrique depuis la fin du XIXe siècle. A l issue de la Grande Guerre, le 30 septembre 1920, le 41e bataillon du génie est créé. Suite à la création de l arme des transmissions, le 1er juin 1942, il devient, le 1er octobre 1942, le 41e bataillon de transmissions. Certaines de ses compagnies, affectées à des divisions prestigieuses, participent à toutes les campagnes de la Libération. Le 41e régiment de transmissions est créé le 1er juillet 1946 à Rabat et se maintient au Maroc jusqu à l indépendance de celui-ci en 1956, il est dissous la même année. Recréé à Evreux en 1966, qu il quitte Evreux en 1979 pour rejoindre Senlis où il stationnera jusqu en 2009, date de sa nouvelle dissolution. Le 41e régiment de transmissions est recréé au 1er juillet 2010 à DOUAI et intègre la Brigade de Transmissions et d Appui au Commandement (BTAC). VAB ML au Mali. Station faisceaux hertziens en Afghanistan. 24

hier aujourd hui Mot du Directeur De Rivaud à Aboville

hier aujourd hui Mot du Directeur De Rivaud à Aboville B U R E A U D U S E R V I C E N A T I O N A L D E P O I T I E R S Mot du Directeur La loi n 97-1019 du 28 octobre 1997 portant réforme du service national a suspendu la conscription et instauré un service

Plus en détail

Education-Civique. Chapitre n. La Défense et l action internationale en France

Education-Civique. Chapitre n. La Défense et l action internationale en France Education-Civique Chapitre n. La Défense et l action internationale en France I) La Défense globale du territoire national Problématique : Comment le territoire national et la population sont-ils protégés?

Plus en détail

L Académie des Dalons

L Académie des Dalons L L est un projet expérimental d insertion sociale et professionnelle dans un dispositif global de soutien de jeunes en difficulté. Il s adresse aux volontaires âgés de 18 à 25 ans qui, sans formation

Plus en détail

Signature officielle de l accord cadre entre le rectorat, les établissements d enseignement supérieur de l académie de Reims et les armées

Signature officielle de l accord cadre entre le rectorat, les établissements d enseignement supérieur de l académie de Reims et les armées Lundi 13 décembre 2010, Signature officielle de l accord cadre entre le rectorat, les établissements d enseignement supérieur de l académie de Reims et les armées Le vendredi 17 décembre 2010 à 11h au

Plus en détail

DECRET N 2014-288. fixant les attributions du Ministre de la Défense Nationale ainsi que l organisation générale de son Ministère.

DECRET N 2014-288. fixant les attributions du Ministre de la Défense Nationale ainsi que l organisation générale de son Ministère. MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ------------- DECRET N 2014-288 fixant les attributions du Ministre de la Défense Nationale ainsi que l organisation générale de son Ministère. LE PREMIER MINISTRE, CHEF

Plus en détail

CONVENTION POUR LE TRINOME ACADEMIQUE DE NICE

CONVENTION POUR LE TRINOME ACADEMIQUE DE NICE CONVENTION POUR LE TRINOME ACADEMIQUE DE NICE Convention de partenariat entre L Académie de Nice La zone de Défense Sud L Association Régionale des anciens auditeurs de l Institut des Hautes Etudes de

Plus en détail

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mobilisation contre le décrochage scolaire Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mercredi 8 janvier 2014 SOMMAIRE Introduction : la Nation mobilisée contre le

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse DOSSIER DE PRESSE Contacts presse : Bureau de la communication interministérielle - 02.48.67.34.36 pref-communication@cher.gouv.fr Préfecture du Cher - Place Marcel Plaisant CS 60022-18020 BOURGES Cedex

Plus en détail

L AVANCEMENT DE GRADE DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

L AVANCEMENT DE GRADE DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 139, Rue Guillaume Fouace CS 12309 50009 SAINT-LO CEDEX 02.33.77.89.00 02.33.57.07.07 E-Mail : cdg50@cdg50.fr L AVANCEMENT DE GRADE DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE JANVIER 2015 SOMMAIRE Avancement

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

École de Santé des Armées. Édition 2014-2015

École de Santé des Armées. Édition 2014-2015 1 Le service de santé des armées : «Une force au service des hommes» Le service de santé (SSA) assure, en toutes circonstances, le soutien médical des forces armées (Terre, Air, Marine) et de la Gendarmerie.

Plus en détail

L assistant de direction, en fonction de son emploi, peut exercer des activités diverses dans les domaines cités précédemment.

L assistant de direction, en fonction de son emploi, peut exercer des activités diverses dans les domaines cités précédemment. L Y C E E 18 rue Delayant - BP 534-17022 La Rochelle Cedex 1-05 46 28 05 70-05 46 41 51 31 ce.0170028n@ac-poitiers.fr - http://hebergement.ac-poitiers.fr/l-jd-larochelle D A U T E T PRESENTATION GENERALE

Plus en détail

Depuis 2009, l'éducation nationale s'est déjà mobilisée pour développer des banques de stages et des outils associés.

Depuis 2009, l'éducation nationale s'est déjà mobilisée pour développer des banques de stages et des outils associés. Pôles de stages Mise en place dans les académies de pôles de stages NOR : MENE1505070C circulaire n 2015-035 du 25-2-2015 MENESR - DGESCO A2-2 Texte adressé aux rectrices et recteurs d'académie Que ce

Plus en détail

et de Recrutement des Forces Armées

et de Recrutement des Forces Armées Centre d Information d et de Recrutement des Forces Armées «F L A S H I N F O S» Le mot du chef de centre Dernier «flash info» de l année 2011 (déjà!!!). J espère que vous aurez autant de satisfaction

Plus en détail

Etre citoyen, c'est avoir des droits, mais aussi des devoirs.

Etre citoyen, c'est avoir des droits, mais aussi des devoirs. Etre citoyen, c'est avoir des droits, mais aussi des devoirs. Le sens actuel du mot citoyen est hérité de la révolution française qui a initié le droit de vote. La citoyenneté confère des droits, mais

Plus en détail

Fonction Publique Territoriale

Fonction Publique Territoriale Fonction Publique Territoriale Filière Catégorie Administrative B Concours Rédacteur Principal 2 ème classe Mise à jour : juillet 2014 SOMMAIRE L'EMPLOI La fonction... 2 La rémunération... 2 LES CONDITIONS

Plus en détail

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes La Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes (S.R.A.J.) constitue une offre globale

Plus en détail

Les métiers du ministère des Affaires étrangères. m ti. é er. Direction des ressources humaines 2013

Les métiers du ministère des Affaires étrangères. m ti. é er. Direction des ressources humaines 2013 Les métiers du ministère des Affaires étrangères m ti s é er Direction des ressources humaines 2013 Les métiers du ministère des Affaires étrangères Introduction Les agents diplomatiques et consulaires

Plus en détail

LYCEE GRANDMONT Avenue de Sévigné 37000 TOURS Tel : 02.47.48.78.78 Fax : 02.47.48.78.79 Site : www.grandmont.fr

LYCEE GRANDMONT Avenue de Sévigné 37000 TOURS Tel : 02.47.48.78.78 Fax : 02.47.48.78.79 Site : www.grandmont.fr LYCEE GRANDMONT Avenue de Sévigné 37000 TOURS Tel : 02.47.48.78.78 Fax : 02.47.48.78.79 Site : www.grandmont.fr Dans un parc de 17 ha 2160 élèves 560 internes 9 sections post-bac 21 classes de terminale

Plus en détail

FORMATION ET SUIVI DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2013 2014

FORMATION ET SUIVI DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2013 2014 FORMATION ET SUIVI DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2013 2014 1 SOMMAIRE 1) Textes de référence 2) Cadrage départemental 3) Charte du tuteur : rôle et missions 4) Les outils des professeurs des écoles

Plus en détail

q u e f a i r e s a n s l e b a c?

q u e f a i r e s a n s l e b a c? BAC 2014-2015 TOUTE L'INFO SUR LES MÉTIERS ET LES FORMATIONS q u e f a i r e s a n s l e b a c? Redoublement, poursuite d études, formation professionnelle, entrée dans la vie active à chacun de trouver

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

ÉPREUVES D'ADMISSIONS

ÉPREUVES D'ADMISSIONS ÉPREUVES D'ADMISSIONS 1/ Où et quand se dérouleront les épreuves d'admission? Les candidats seront convoqués une journée pour l'entretien avec le jury et une demi-journée pour l'épreuve physique gendarmerie

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management public de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

proposant des formations et enseignements professionnels

proposant des formations et enseignements professionnels proposant des formations et enseignements professionnels proposant des formations et enseignements professionnels Sommaire Introduction 5 Le contexte et les enjeux 5 La cible du guide 6 La valeur-ajoutée

Plus en détail

La fonction publique en France

La fonction publique en France MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE édition 2013 La fonction en France Des métiers au service des citoyens les essentiels Dans la fonction, tous les agents

Plus en détail

DOSSIER de CANDIDATURE aux épreuves d entrée en formation pour le BPJEPS spécialité Activités de Randonnées. Année 2012

DOSSIER de CANDIDATURE aux épreuves d entrée en formation pour le BPJEPS spécialité Activités de Randonnées. Année 2012 (Sous réserve d habilitation par la DRJSCS d Aquitaine) DOSSIER de CANDIDATURE aux épreuves d entrée en formation pour le BPJEPS spécialité Activités de Randonnées Année 2012 M2 Identification du candidat

Plus en détail

Ces efforts ont déjà contribué significativement à l atteinte des objectifs de l OTAN depuis 2014.

Ces efforts ont déjà contribué significativement à l atteinte des objectifs de l OTAN depuis 2014. Dès le début de la crise ukrainienne et compte tenu de la menace potentielle perçue par ses alliés d Europe centrale et du Nord à leurs frontières, l OTAN a pris un ensemble de mesures politiques et militaires

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE HAUTE-SAÔNE PROMOTION INTERNE

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE HAUTE-SAÔNE PROMOTION INTERNE CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE HAUTE-SAÔNE PROMOTION INTERNE ANNEE 2014 1 Pôle statutaire : 03 84 97 02 44 E-mail : carassus.carrieres@cdg70.fr assistant.carrieres@cdg70.fr cattey.carrieres@cdg70.fr

Plus en détail

CAP Agent de prévention et de sécurité

CAP Agent de prévention et de sécurité L agent de prévention et de sécurité assure la protection et la sécurité de marchandises, d équipements techniques, de locaux, voire de personnes. Il prévient les risques d incendie, les accidents, dissuade

Plus en détail

Programme de travail académique des inspecteurs 2009-2010 INSPECTION. novembre 2009. Rectorat 3, boulevard de Lesseps Versailles www.ac-versailles.

Programme de travail académique des inspecteurs 2009-2010 INSPECTION. novembre 2009. Rectorat 3, boulevard de Lesseps Versailles www.ac-versailles. novembre 2009 Programme de travail académique des inspecteurs 2009-2010 Rectorat 3, boulevard de Lesseps Versailles www.ac-versailles.fr INSPECTION COMMUNICATION Sommaire Les finalités du Programme de

Plus en détail

CONCOURS DE REDACTEUR PRINCIPAL DE 2 ème CLASSE TERRITORIAL

CONCOURS DE REDACTEUR PRINCIPAL DE 2 ème CLASSE TERRITORIAL FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CONCOURS DE REDACTEUR PRINCIPAL DE 2 ème CLASSE TERRITORIAL CENTRE DE GESTION DU JURA 5 avenue de la République BP 86 39303 CHAMPAGNOLE CEDEX Tél : 03 84 53 06 39 Fax : 03

Plus en détail

Les diplômes. Session 2012

Les diplômes. Session 2012 note d information 13.05 AVRIL À la session 2012, 557 600 diplômes de l enseignement des niveaux IV et V ont été délivrés en France, dont 90 % par le ministère de l éducation nationale. 40 % de ces diplômes

Plus en détail

Le Président de la République est le responsable

Le Président de la République est le responsable LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE Le Président de la République est le responsable suprême de la politique de défense. A ce titre, il est le garant de l indépendance nationale, de l intégrité du territoire

Plus en détail

«Jeune : Quel engagement? Volontariat, Réseaux Sociaux, Indignation»

«Jeune : Quel engagement? Volontariat, Réseaux Sociaux, Indignation» «Jeune : Quel engagement? Volontariat, Réseaux Sociaux, Indignation» Note de présentation Le réseau des pôles ressources d aide au développement de la vie associative du Nord - Pas de Calais propose à

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

1 Travailler dans le secteur social

1 Travailler dans le secteur social 1 Travailler dans le secteur social Proposer des formations aux métiers de la solidarité. Accéder à un emploi dans un secteur porteur. Parmi les acteurs : AskOria, les métiers des solidarités Cet organisme

Plus en détail

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc Bienvenue à l âge de la majorité! l État vous présente vos droits et devoirs ainsi que les principes fondamentaux de la République à travers «Le Livret du Citoyen» Nom... Prénom... Date de naissance...

Plus en détail

Réunion d'accueil des lauréats de concours. 1er septembre 2014

Réunion d'accueil des lauréats de concours. 1er septembre 2014 Réunion d'accueil des lauréats de concours 1er septembre 2014 La division du personnel Le rôle de la division La division du personnel est chargée de la gestion administrative des personnels placés sous

Plus en détail

L Etat dans l Eure SERVICE CIVIQUE UNIVERSEL. Edito de René BIDAL, Préfet de l Eure. Juin 2015

L Etat dans l Eure SERVICE CIVIQUE UNIVERSEL. Edito de René BIDAL, Préfet de l Eure. Juin 2015 L Etat dans l Eure Juin 2015 SERVICE CIVIQUE UNIVERSEL Edito de René BIDAL, Préfet de l Eure A compter du 1er juin, le Service Civique devient universel : tout jeune de 16 à 25 ans qui voudra s'engager

Plus en détail

L APPRENTISSAGE C EST UNE FORMATION, UN CONTRAT DE TRAVAIL, UNE REMUNERATION UNE INSERTION REUSSIE.

L APPRENTISSAGE C EST UNE FORMATION, UN CONTRAT DE TRAVAIL, UNE REMUNERATION UNE INSERTION REUSSIE. L APPRENTISSAGE C EST UNE FORMATION, UN CONTRAT DE TRAVAIL, UNE REMUNERATION UNE INSERTION REUSSIE. CENTRE DE FORMATION D APPRENTIS DES METIERS TERRITORIAUX Tourisme Espaces verts gestion des eaux Mécanique

Plus en détail

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE LA JEUNESSE l es sen tiel LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire LA JEUNESSE PAGES 4 À6 PAGES 7 À9 PAGE 10 PAGE 11 Le BIJ, lieu ressources Pour s informer et se documenter -

Plus en détail

STATUTS de l association «Le Paris des Orgues» Modifiés à l AG ordinaire du 13 novembre 2013

STATUTS de l association «Le Paris des Orgues» Modifiés à l AG ordinaire du 13 novembre 2013 STATUTS de l association «Le Paris des Orgues» Modifiés à l AG ordinaire du 13 novembre 2013 Article 1 Forme Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LA REFORME DES RETRAITES DANS LA FONCTION PUBLIQUE

TOUT SAVOIR SUR LA REFORME DES RETRAITES DANS LA FONCTION PUBLIQUE TOUT SAVOIR SUR LA REFORME DES RETRAITES DANS LA FONCTION PUBLIQUE Réussissons une réforme juste SOMMAIRE I. CE QUI NE CHANGE PAS, CE QUI CHANGE 3 II. QUESTIONS/RÉPONSES 7 1 - J APPARTIENS À UN CORPS DE

Plus en détail

Décret 2002-628 du 25 Avril 2002 modifié pris pour l application de la loi 2002-5 du 4 Janvier 2002 relative aux musées de France

Décret 2002-628 du 25 Avril 2002 modifié pris pour l application de la loi 2002-5 du 4 Janvier 2002 relative aux musées de France Décret 2002-628 du 25 Avril 2002 modifié pris pour l application de la loi 2002-5 du 4 Janvier 2002 relative aux musées de France TITRE I er : HAUT CONSEIL DES MUSEES DE FRANCE Art. 1 er. - Le Haut Conseil

Plus en détail

LE LIEN ARMEE NATION. Réflexions et production du Trinôme de Créteil. Michel Gauvin, délégué de l association Paris Ile-de-France des Auditeurs

LE LIEN ARMEE NATION. Réflexions et production du Trinôme de Créteil. Michel Gauvin, délégué de l association Paris Ile-de-France des Auditeurs LE LIEN ARMEE NATION Réflexions et production du Trinôme de Créteil Michel Gauvin, délégué de l association Paris Ile-de-France des Auditeurs de l IHEDN Le trinôme de Créteil : un pilote Journées de formation

Plus en détail

JEUNESSE > L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE > L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR > L EMPLOI ET LA FORMATION

JEUNESSE > L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE > L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR > L EMPLOI ET LA FORMATION JEUNESSE > L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE > L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR > L EMPLOI ET LA FORMATION 72 CHAPITRE 5 I JEUNESSE L enseignement secondaire LES ÉTABLISSEMENTS PUBLICS Collège Gounod 6 bis rue Gounod

Plus en détail

NOUVELLE THEMATIQUE A L EXPLORATOIRE! Les métiers au service de la santé

NOUVELLE THEMATIQUE A L EXPLORATOIRE! Les métiers au service de la santé NOUVELLE THEMATIQUE A L EXPLORATOIRE! Les métiers au service de la santé L Exploratoire raconte la «belle histoire» d un territoire engagé à maintenir et accroître le niveau de santé de toute sa population,

Plus en détail

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Avertissement Ce référentiel couvre les fonctions des directeurs exerçant dans les établissements du secteur médico-social et social

Plus en détail

Après le collège. Terminale. Terminale générale. Terminale professionnelle. technologique. 2 ème année de. 1 ère générale.

Après le collège. Terminale. Terminale générale. Terminale professionnelle. technologique. 2 ème année de. 1 ère générale. Le Baccalauréat Professionnel Gestion-Administration au Lycée Professionnel Camille Claudel à Caen Enseignement supérieur Insertion professionnelle Terminale générale 1 ère générale Baccalauréat général

Plus en détail

Santé et sécurité des adjoints techniques territoriaux des établissements d enseignement (ATTEE)

Santé et sécurité des adjoints techniques territoriaux des établissements d enseignement (ATTEE) Point réglementation N 1 Santé et sécurité des adjoints techniques territoriaux des établissements d enseignement (ATTEE) (anciennement TOS, exerçant dans les lycées et collèges) Mis à jour en septembre

Plus en détail

Collectivité : ANIMATEUR JEUNESSE

Collectivité : ANIMATEUR JEUNESSE ANIMATEUR JEUNESSE Missions du poste : Accueillir et accompagner les jeunes de 11 à 17 ans dans leurs projets. Proposer et conduire des activités dans le cadre du projet pédagogique de la collectivité.

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche NOR :

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche NOR : RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche NOR : Décret du Modifiant le décret n 84-431 du 6 juin 1984 fixant les dispositions statutaires communes applicables aux enseignants-chercheurs

Plus en détail

MASTER Mention MEEF. «Métiers de l Enseignement, l Education et la Formation Second Degré». Spécialité : HISTOIRE-GEOGRAPHIE

MASTER Mention MEEF. «Métiers de l Enseignement, l Education et la Formation Second Degré». Spécialité : HISTOIRE-GEOGRAPHIE MASTER Mention MEEF «Métiers de l Enseignement, l Education et la Formation Second Degré». Spécialité : HISTOIRE-GEOGRAPHIE Nouveau master mis en place à compter de septembre 2013 pour les M1. Pour le

Plus en détail

Appel à candidatures pour le recrutement d enseignants expatriés du second degré à la rentrée 2013

Appel à candidatures pour le recrutement d enseignants expatriés du second degré à la rentrée 2013 Le 5 avril 2013 Appel à candidatures pour le recrutement d enseignants expatriés du second degré à la rentrée 2013 L Agence pour l enseignement français à l étranger lance un appel à candidatures pour

Plus en détail

MEMENTO du Correspondant Défense en MEURTHE ET MOSELLE

MEMENTO du Correspondant Défense en MEURTHE ET MOSELLE MINISTÈRE DE LA DÉFENSE MEMENTO du Correspondant Défense en MEURTHE ET MOSELLE Délégation Militaire Départementale de MEURTHE-ET-MOSELLE Caserne VERNEAU 80, rue du Sergent BLANDAN CS 53864 54029 NANCY

Plus en détail

Le Livret du Citoyen

Le Livret du Citoyen Le Livret du Citoyen Bienvenue à l âge de la majorité! Vous venez d avoir 18 ans et à l occasion de la remise de votre carte d électeur, l État vous présente vos droits et devoirs ainsi que les principes

Plus en détail

Les étudiants dans les écoles de management reconnues à diplôme visé en 2009-2010 Augmentation continue des effectifs

Les étudiants dans les écoles de management reconnues à diplôme visé en 2009-2010 Augmentation continue des effectifs note d 1.1 informationdécembre Enseignement supérieur & Recherche En 29-21, 87 8 étudiants suivent une formation dans l une des 84 écoles de management reconnues et habilitées à délivrer un diplôme visé,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 20 janvier 2014. Contact presse. Service de la communication

DOSSIER DE PRESSE. 20 janvier 2014. Contact presse. Service de la communication L Université de Strasbourg signe sa première convention clause sociale «Jeunes décrochés et politique d achats» Une clause pour la lutte contre le décrochage scolaire Contact presse Service de la communication

Plus en détail

REGLEMENT DE FORMATION DU PERSONNEL COMMUNAL

REGLEMENT DE FORMATION DU PERSONNEL COMMUNAL REGLEMENT DE FORMATION DU PERSONNEL COMMUNAL La formation professionnelle a pour objet de permettre aux agents d exercer de façon efficace les fonctions qui leur sont confiées en vue de la satisfaction

Plus en détail

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Février 2008 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse... 3 1. Le Bureau d accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)........

Plus en détail

CIRCULAIRE CONJOINTE. Ministère de l éducation nationale. la défense. du patrimoine et des archives

CIRCULAIRE CONJOINTE. Ministère de l éducation nationale. la défense. du patrimoine et des archives CIRCULAIRE CONJOINTE Ministère de l éducation nationale Ministère de la défense Ministère de l éducation nationale Direction de l enseignement scolaire Ministère de la défense Direction de la mémoire,

Plus en détail

Code de l'éducation. Article L131-1 En savoir plus sur cet article...

Code de l'éducation. Article L131-1 En savoir plus sur cet article... Page 1 sur 5 Code de l'éducation Version consolidée au 31 mars 2011 Partie législative Première partie : Dispositions générales et communes Livre Ier : Principes généraux de l'éducation Titre III : L'obligation

Plus en détail

CONSEIL DES MINISTRES

CONSEIL DES MINISTRES CONSEIL DES MINISTRES LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSEE LE MERCREDI 1 ER AVRIL 2015 À L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA

Plus en détail

L es Écoles de Saint-Cyr Coëtquidan

L es Écoles de Saint-Cyr Coëtquidan i n vi t a t i o n L es Écoles de Saint-Cyr Coëtquidan Installées au cœur de la Bretagne, dans le Morbihan, les écoles de Saint-Cyr Coëtquidan se situent dans un environnement unique en France. Elles ont

Plus en détail

Chap 3 : Les autres régimes : fonctionnaires et indépendants. A. Les conditions d accès à la fonction publique

Chap 3 : Les autres régimes : fonctionnaires et indépendants. A. Les conditions d accès à la fonction publique Chap 3 : Les autres régimes : fonctionnaires et indépendants En France, l Administration emploie plus de cinq millions de personnes, réparties dans les trois grandes fonctions publiques : la fonction publique

Plus en détail

ANNONCES JUDICIAIRES ET LEGALES ANNEE 2012 ********

ANNONCES JUDICIAIRES ET LEGALES ANNEE 2012 ******** Cabinet Bureau de la Communication Interministérielle PREFET DU PAS-DE-CALAIS ANNONCES JUDICIAIRES ET LEGALES ANNEE 2012 ******** LE PREFET DU PAS-DE-CALAIS Chevalier de la Légion d Honneur VU la loi du

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE CONCOURS SUR TITRES 2014 ÉLÈVE COMMISSAIRE DES ARMÉES

DOSSIER DE CANDIDATURE CONCOURS SUR TITRES 2014 ÉLÈVE COMMISSAIRE DES ARMÉES SERVICE DU COMMISSARIAT DES ARMÉES DOSSIER DE CANDIDATURE CONCOURS SUR TITRES 2014 ÉLÈVE COMMISSAIRE DES ARMÉES Madame - Mademoiselle - Monsieur (rayer les mentions inutiles) Nom : Prénom(s) : DATE DE

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DE CONCOURS ET DE VACANCE D EMPLOIS MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE Avis relatif au calendrier prévisionnel complémentaire des recrutements pour 2006 (fonction publique de

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE PREFET DE L EURE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Évreux, le 23 novembre 2012 Vendredi 23 novembre au Conseil général de l Eure Signature des premiers emplois d avenir de l Eure La situation de l emploi est particulièrement

Plus en détail

Les métiers de l enseignement

Les métiers de l enseignement Les secteurs qui recrutent Les dossiers de la MOIP Les métiers de l enseignement Dossier n 1 Date de parution : mai 12 Transmettre le savoir. Sommaire : Le professeur des écoles Le professeur de collège

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CESER

CONTRIBUTION DU CESER CONTRIBUTION DU CESER à l élaboration du Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Cette contribution a été élaborée par la Commission «Éducation Formation» qui a tenu quatre

Plus en détail

MODALITÉS D'UTILISATION DES LOCAUX SCOLAIRES

MODALITÉS D'UTILISATION DES LOCAUX SCOLAIRES MODALITÉS D'UTILISATION DES LOCAUX SCOLAIRES A/ EN DEHORS DU TEMPS SCOLAIRE 1. PRÉALABLE Il arrive que des associations, des personnes physiques morales de droit public ou privé, demandent à occuper régulièrement

Plus en détail

Services susceptibles d être retenus pour le classement :

Services susceptibles d être retenus pour le classement : NOTICE relative à la constitution des DOSSIERS de CLASSEMENT (Décret n 51-1423 du 05/12/51 modifié) Division des Personnels Enseignants Services susceptibles d être retenus pour le classement : - tous

Plus en détail

Bac après Bac Alternance ou statut étudiant

Bac après Bac Alternance ou statut étudiant Guide des formations Bac après Bac Alternance ou statut étudiant EDITO Formations CCI, Bac à Bac + 5 L énergie de la réussite C est une réalité. Avec un diplôme de valeur en poche et reconnu, les jeunes

Plus en détail

La Reconversion Des écoles au cœur du métier

La Reconversion Des écoles au cœur du métier La Reconversion Des écoles au cœur du métier Les Ecoles de Reconversion Professionnelle de l Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre Mode d emploi 1 L ONAC, établissement public en

Plus en détail

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ»,

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Partenaires fondateurs DOSSIER DE PRESSE Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ» «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Construisons ensemble des voies nouvelles pour un sport utile à tous

Plus en détail

ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L ACCES A L ALTERNANCE ET POUR L EMPLOI DES JEUNES

ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L ACCES A L ALTERNANCE ET POUR L EMPLOI DES JEUNES 1 ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L ACCES A L ALTERNANCE ET POUR L EMPLOI DES JEUNES Vus La Loi n 2009-1437 du 24 novembre 2009 La Loi n 2010-1657 du 29 décembre 2010 Le Décret n 2010-1780 du 31 décembre

Plus en détail

Présentation de l établissement

Présentation de l établissement Présentation de l établissement Le collège Saint-Michel est une unité pédagogique autonome faisant partie du groupe scolaire Saint-Michel qui comprend l école, le collège, les lycées et le Centre de Formation

Plus en détail

M é t e i e t r d s e d l e a l R H e ô s t t a e u l l r e a r t i i e o n N 2 5

M é t e i e t r d s e d l e a l R H e ô s t t a e u l l r e a r t i i e o n N 2 5 M é t i e r s d e l H ô t e l l e r i e e t d e l a R e s t a u r a t i o n N 2 5 Faites de votre D O S S I E R D U M O I S Les Métiers de l Hôtellerie 2 L hôtellerie et la restauration sont des secteurs

Plus en détail

CADRE D EMPLOIS DES RÉDACTEURS TERRITORIAUX Concours et examens d accès au grade de rédacteur principal de 2 ème classe

CADRE D EMPLOIS DES RÉDACTEURS TERRITORIAUX Concours et examens d accès au grade de rédacteur principal de 2 ème classe CADRE D EMPLOIS DES RÉDACTEURS TERRITORIAUX Concours et examens d accès au grade de rédacteur principal de 2 ème classe Mise à jour : 16 janvier 2015 PRÉSENTATION DU CADRE D EMPLOIS ET PRINCIPALES FONCTIONS

Plus en détail

I - OUVERTURE DU COMPTE ÉPARGNE TEMPS :

I - OUVERTURE DU COMPTE ÉPARGNE TEMPS : Amiens, le 8 décembre 2014 Rectorat Division des Personnels d Administration et d Encadrement FG/FL n 14-435 Affaire suivie par : Fabienne GERARD Chef du bureau DPAE3 Gestion des personnels administratifs

Plus en détail

Circonscription d ARGENTEUIL NORD LIVRET D ACCUEIL DES ENSEIGNANTS DEBUTANTS

Circonscription d ARGENTEUIL NORD LIVRET D ACCUEIL DES ENSEIGNANTS DEBUTANTS Circonscription d ARGENTEUIL NORD LIVRET D ACCUEIL DES ENSEIGNANTS DEBUTANTS 2013/2014 1 PREAMBULE : Vous venez de réussir le concours de recrutement de professeurs des écoles et nous vous en félicitons.

Plus en détail

Adjoint technique Territorial Principal de 2ème classe des établissements d enseignement

Adjoint technique Territorial Principal de 2ème classe des établissements d enseignement Filière Technique Edition Août 2012 Adjoint technique Territorial Principal de 2ème classe des établissements d enseignement Catégorie C Services concours Centres de Gestion Languedoc- Roussillon www.cdg-lr.fr

Plus en détail

(Décret n 2012-924 du 30 juillet 2012)

(Décret n 2012-924 du 30 juillet 2012) Fédération Autonome de la Fonction Publique Territoriale CADRE D EMPLOIS DES REDACTEURS TERRITORIAUX (Décret n 2012-924 du 30 juillet 2012) Missions Les rédacteurs territoriaux constituent un cadre d'emplois

Plus en détail

Une mine de compétences internes et externes. Programme de formation continue 2007

Une mine de compétences internes et externes. Programme de formation continue 2007 Institut de Formation en Soins Infirmiers IFSI Institut de Formation d Aides Soignants IFAS Dans l de Montpellier 1146 Avenue du Père Soulas 34295 MONTPELLIER cédex 5 Tél. 04 67 33 88 44 - Fax 04 67 33

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

Dossier D'inscription 2015-2016

Dossier D'inscription 2015-2016 Photo à Dossier D'inscription 2015-2016 coller ici Master 1 Master 2 Mention : 1er degré (Professeur des écoles) 1er choix : ESPE Arras ESPE Douai ESPE Gravelines ESPE Outreau ESPE Valenciennes ESPE Villeneuve

Plus en détail

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique I Contexte du métier 1. Définition Les professeurs de musique diplômés d'état sont chargés

Plus en détail

MINISTERE DE LA DEFENSE

MINISTERE DE LA DEFENSE MINISTERE DE LA DEFENSE SECRETARIAT GENERAL POUR L ADMINISTRATION DIRECTION DE LA MEMOIRE, DU PATRIMOINE ET DES ARCHIVES (DMPA) SOUS-DIRECTION DE L ACTION CULTURELLE ET EDUCATIVE DEMANDE DE SUBVENTION

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE JOURNAL OFFICIEL LOIS ET DÉCRETS

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE JOURNAL OFFICIEL LOIS ET DÉCRETS Annexe au n o 212 Samedi 11 septembre 2004 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE JOURNAL OFFICIEL LOIS ET DÉCRETS MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT Avis relatif à la publication du calendrier

Plus en détail

Les pratiques de gestion des ressources humaines et de formation

Les pratiques de gestion des ressources humaines et de formation Observatoire de l emploi, des métiers et des compétences de la fonction publique territoriale Les pratiques de gestion des ressources humaines et de formation Décembre 2010 Rapport sur la mise en œuvre

Plus en détail

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents :

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents : MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

MASTER D'INSTITUT D'ÉTUDES POLITIQUES "CARRIÈRES ADMINISTRATIVES"

MASTER D'INSTITUT D'ÉTUDES POLITIQUES CARRIÈRES ADMINISTRATIVES MASTER D'INSTITUT D'ÉTUDES POLITIQUES "CARRIÈRES ADMINISTRATIVES" RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme visé : Diplôme d'institut d'études politiques Parcours : Professionnel Présentation Le parcours

Plus en détail

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Institut Catholique de Paris Service Communication Fiche Filière / parcours Philosophie Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Collection «Orientation à l ICP : Fiches

Plus en détail

«Clé USB pour la promotion d'œuvres d'artistes (photographes, plasticiens...» Lycée La Découverte

«Clé USB pour la promotion d'œuvres d'artistes (photographes, plasticiens...» Lycée La Découverte Date de remise du rapport : 02 / 2014 «Clé USB pour la promotion d'œuvres d'artistes (photographes, plasticiens...» Lycée La Découverte NOTE DE RESTITUTION FINALE DU PORTEUR DE PROJET Ministère des Sports,

Plus en détail

NOTE D INFORMATION L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES

NOTE D INFORMATION L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES M AT E RNE L L E S Note d information réalisée par le rectorat de l académie de Montpellier, le centre national de la fonction publique territoriale, le centre

Plus en détail

CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP. Relevé des conclusions

CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP. Relevé des conclusions PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE Service de presse Paris, le 11 décembre 2014 CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP Relevé des conclusions A l occasion de la Conférence nationale du handicap du 11 décembre 2014,

Plus en détail

BPJEPS Activités nautiques mention monovalente SURF Session 2014 à l ENVSN

BPJEPS Activités nautiques mention monovalente SURF Session 2014 à l ENVSN BPJEPS Activités nautiques mention monovalente SURF Session 2014 à l ENVSN DOSSIER de CANDIDATURE aux épreuves de sélection (5 et 6 novembre 2013 à l ENVSN) DOSSIER BRETAGNE Identification du candidat

Plus en détail

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait.

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait. Jeudi 8 mai 2014 Cérémonie patriotique / Parvis de l Hôtel de Ville Discours de Karl Olive, Maire de Poissy, Conseiller général des Yvelines Monsieur le Ministre, Monsieur le Préfet, Madame la Conseillère

Plus en détail