Dans le cadre de la mise en

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dans le cadre de la mise en"

Transcription

1 Décembre 11 RESULTATS «Bien être - mal être? Mieux vous connaître» Enquête conduite auprès des jeunes dans les Missions locales et dans les Centres d examens de santé de l Assurance Maladie Dans le cadre de la mise en application de la «Charte de la santé des jeunes en insertion sociale et professionnelle» (06), le CNML et les Missions locales d une part, le Cetaf et les Centres d examens de santé d autre part, ont mené deux enquêtes par questionnaires, visant à décrire les problématiques de santé mentale et de comportement à risque des jeunes. A cet effet, un groupe de travail a été créé par le Cetaf et le CNML. Ce groupe réunit le CNML, la DGS, la DGCS, la CNAMTS et des représentants des Missions locales et des Centres d examens de santé. La première enquête, conduite en 08, avait pour objectif principal de tester la faisabilité de faire passer à des jeunes, dans les missions locales, des auto- questionnaires sur la santé mentale. Elle a concerné un échantillon de 1342 jeunes dans 24 Missions locales et 14 Centres d examens de santé. Suite aux r ésultats des données recueillies, il a été décidé de conduire en une enquête de plus grande envergure sur l ensemble du territoire, focalisée sur les problèmes de mal-être, violences et tentatives de suicide, avec un échantillon diversifié de jeunes. Les jeunes ont été vus dans 115 Missions locales et 4 Centres d examens de santé. Le présent document a pour objectif de décrire les principaux résultats de cette seconde enquête. MÉTHODES Le questionnaire comporte 54 questions : échelles de mesures validées n = 360 n = 239 n = 16 n = n = 126 n = 148 sur la souffrance psychologique (scores ADRS et MH-5), la vulnérabilité sociale (score EPICES), le suicide, les évènements graves de l enfance, les comportements, les consommations à risque et la santé perçue. Il comporte des items similaires à ceux d enquêtes françaises sur les jeunes (ESCAPAD, Baromètre santé jeunes). Le questionnaire a été autoadministré, à raison de 15 jeunes Figure 1 : Répartition de la population selon la situation par rapport à l emploi (effectifs et %) n = 459 n = 32 n = n = 126 n = 144 n = 196 n = 251

2 Décembre 11 consécutifs par Mission locale et de 2 semaines consécutives par Centre d examens de santé, entre juin et juillet. L analyse statistique repose sur le calcul des taux de prévalence et sur la régression logistique multivariée (Odds ratio et Ic 95%), avec ajustements sur l âge et le sexe, pour comparer chacune des populations de jeunes à la population des jeunes actifs employés en contrats à durée indéterminée () prise pour référence (OR=1). DESCRIPTION DE LA POULATION D ETUDE Au total, 4282 jeunes ont répondu au questionnaire. Le taux de refus de remplissage est relativement faible (13% en Missions locales et 4% dans les Centres d examens de santé). Les taux de données manquantes varient de 1 % à 12 %. Les plus importants concernent le score Epices, les accidents et maladies graves, la rupture avec les parents et le score ADRS jeunes ont été vus dans les Missions locales, soit 51% et 90 jeunes ont été vus dans les Centres d examens de santé, soit 49%. Les Missions locales et les Centres d examens de santé sont répartis sur tout le territoire français. Le pourcentage de jeunes de sexe féminin est de 56% (238). L âge moyen est de,9 ans (écarttype = 2,6 ans). Concernant le lieu d habitat, les jeunes se répartissent en 80% vivant en milieu urbain, 11,5% en milieu rural et 8,5% en habitat semi rural/ urbain (classification INSEE des communes). Figure 2.1 : Répartition géographique des missions locales Figure 2.2 : Répartition géographique des Centres d examens de santé Saint-Nazaire Dunkerque Roubaix Lille Valenciennes Douai Cambrai Saint-Quentin Amiens Charleville Laon Creil Longwy Caen Mantes Cergy Reims Verdun Meaux Metz Nanterre Paris Alençon Strasbourg Nancy Rennes Laval Chartres Trappes Dammarie-lès-Lys Colmar Bordeaux Bayonne Cholet La Roche/Yon Angers Blois Le Mans Angoulème Cenon Pau Niort Tarbes Tours Poitiers Périgueux Agen Limoges Cahors Orléans Montauban Auch Albi Toulouse Gueret Tulle Castres Montargis Moulins Auxerre St-Denis St-Omer Saint-Pierre Tourcoing St-Pol Ronchin Roubaix sur-ternoise La réunion Loos Douai Abbeville Arras Peronne Revin Dieppe Elbeuf St-Quentin Charleville Le Havre Tergnier Les Grandes ventes Rouen Clermont Compiègne Sedan Honfleur Lillebonne Longwy Saint-Lo Creil Reims Val-de-Reuil Soissons Vouziers Sarreguemines Thionville Coutances Paris Vitry le Dreux Haguenau Nanterre François Verdun Sénart Saverne Chartres Molshein Mamers Montgeron Romilly-sur-Seine Blois Montargis Troyes Luxeuilles-Bains Le Mans Orléans Vésoul Belfort Dijon Nozay Angers Auxerre Héricourt Savenay Cholet Bourges Besançon Châlon-sur-Saone Les Herbiers Gueugnon La Roche/Yon Moulins Saint-Claude Poitiers Montluçon Vichy Villefranche Aix-sur Vienne Gueret Riom Clermont- Cournon Lyon Villeurbanne Limoges Ferrand Ribérac Ambert Vaulx-en-Velin Issoire St-Fons St-Etienne Blaye Tulle Brioude Livron Brive-la Le Puy-en-Velay Grenoble Gaillarde Aurillac Crest Cadillac Bergerac Cahors Rodez Marmande Montauban Nice Auch Istres Mourenx Sète Le Luc Toulouse Clermont- Ferrand Chalon-sur-Saone Bourg-en-Bresse Roanne Lyon Saint-Etienne Nîmes Vésoul Belfort Annecy Chambéry Grenoble Marseille Toulon Nice Mulhouse 2 I Synthèse des résultats «Bien être - mal être? Mieux vous connaître» - Cetaf

3 Décembre 11 SANTE MENTALE DES JEUNES RESULTATS 1. LES INDICATEURS DE SANTÉ MENTALE EN FONCTION DE LA SITUATION PAR RAPPORT À L EMPLOI DES JEUNES La souffrance psychologique, les violences subies (psychologiques, physiques et sexuelles), les tentatives de suicide, les consommations de tabac et de cannabis ont été étudiés. L analyse statistique montre que la plupart de ces indicateurs sont plus souvent perturbés chez les jeunes en insertion professionnelle, en recherche d emploi ou sans activité, que chez les jeunes actifs en emploi stable (). Figure 3 : Fumeur actuel (%) 58* 54* 58* 55* 55* 64* 34 2* 30* 56 * 59* Figure 4 : Consommation d alcool au cours des 30 derniers jours (%) 23* 31* 31* 42* 32* 39* 54* * LA CONSOMMATION DE TABAC La consommation de tabac varie fortement (de 2 à 64%) selon la catégorie de jeunes enquêtés. 54 à 58 % des jeunes inactifs (stagiaires de la formation professionnelle, jeunes en insertion, en recherche d emploi ou sans activité) sont fumeurs actuels (versus 42 % chez les jeunes en ). Les jeunes inactifs ont 1,3 fois plus de risque d être fumeurs que les jeunes actifs en emploi stable (). LA CONSOMMATION D ALCOOL La consommation d alcool, «3 fois et plus au cours des 30 derniers jours» concerne 23 à 54 % des jeunes enquêtés. Le risque de consommer de l alcool est plus faible dans les groupes des jeunes inactifs comparés aux jeunes actifs en : 31 % des jeunes sans activité ou en recherche d emploi, 32 % des jeunes stagiaires de la formation professionnelle et 42 % des jeunes en insertion ont bu de l alcool au moins 3 fois et plus au cours des 30 derniers jours versus 48 % chez les jeunes en. * % significativement différent de la catégorie de référence, Aide à la lecture (cf. fig. 3) : 58% des sans activité fument actuellement Synthèse des résultats «Bien être - mal être? Mieux vous connaître» - Cetaf I 3

4 Décembre 11 LA CONSOMMATION DE CANNABIS La consommation de cannabis au cours des 30 derniers jours concerne 11 à 32 % des jeunes enquêtés. Les jeunes en insertion professionnelle, en recherche d emploi ou sans activité ont plus de risque d avoir consommé du cannabis au cours des 30 derniers jours que les jeunes actifs en emploi stable () : 31 % des jeunes en insertion, 24 % des jeunes stagiaires de la formation professionnelle, 24 % des jeunes sans activité et 19 % des jeunes en recherche d emploi ont déjà consommé du cannabis au cours des 30 derniers jours versus 16 % chez les jeunes actifs en. LA SOUFFRANCE PSYCHOLOGIQUE D après les résultats des deux échelles mesurant la souffrance psychologique (score MH-5 et ADRS), les jeunes en insertion, en recherche d emploi ou sans activité ont environ 1,5 fois plus de risque d être en mal-être que les actifs en. Ils ont aussi 1,8 fois plus de risque de déclarer une perception négative de la santé. Figure 5 : Consommation de cannabis au cours des 30 derniers jours (%) 24* 19* 31* 24* Figure 6 : Score MH 5 52 (souffrance psychologique) (%) * 43* 45* 34 3* Figure : ADRS (souffrance psychologique) (%) LES VIOLENCES SUBIES Les jeunes inactifs déclarent plus souvent avoir subi des violences psychologiques, physiques ou sexuelles que les jeunes actuellement en. Les prévalences pour les violences psychologiques varient de 36% à 43% pour les inactifs (stagiaires de la formation professionnelle, en insertion, en recherche d emploi et sans activité) contre 2% chez les actifs en. Les prévalences pour les violences physiques varient de 32% à 3% pour les inactifs (stagiaires de la formation professionnelle, en insertion, en recherche 26* 28* * % significativement différent de la catégorie de référence, * 4 I Synthèse des résultats «Bien être - mal être? Mieux vous connaître» - Cetaf

5 Décembre 11 SANTE MENTALE DES JEUNES Figure 8 : Déclarer avoir été victime de violences psychologiques (%) * 36* 43* 38* 35* 39* 35* 33 2 d emploi et sans activité) contre 24% chez les actifs en. Les jeunes en insertion professionnelle et les jeunes sans activité déclarent deux fois plus avoir subi des violences sexuelles. LES COMPORTEMENTS VIOLENTS Les jeunes inactifs ont 6 fois à fois plus de risque de déclarer avoir eu un comportement violent que les jeunes en (cf. figure 11 p.6). Figure 9 : Déclarer avoir été victime de violences physiques (%) Figure : Déclarer avoir été victime de violences sexuelles (%) 30 32* * 13* * 32* 3* 32* 35* LE SUICIDE De 13 à 16 % des jeunes inactifs (stagiaires de la formation professionnelle, jeunes en insertion, en recherche d emploi ou sans activité) ont déjà envisagé sérieusement de se suicider versus % chez les jeunes en. De 16 à 22% des jeunes inactifs (stagiaires de la formation professionnelle, jeunes en insertion, en recherche d emploi ou sans activité) ont déjà fait une tentative de suicide versus 8 % chez les jeunes en. Les jeunes en insertion professionnelle, en recherche d emploi ou sans activité ont 2 fois plus de risque d avoir fait une tentative de suicide que les jeunes actifs en (cf. figures 12 et 13 p.6). * % significativement différent de la catégorie de référence, Synthèse des résultats «Bien être - mal être? Mieux vous connaître» - Cetaf I 5

6 Décembre 11 Figure 11 : Déclarer un comportement violent, souvent, très souvent, en permanence (%) * 6* * 8* 15* Figure 12 : Avoir envisagé sérieusement de se suicider (%) 5 15* 13* * 11 Figure 13 : Tentative de suicide (%) 22* 18* 1* * 8 * % significativement différent de la catégorie de référence, 6 I Synthèse des résultats «Bien être - mal être? Mieux vous connaître» - Cetaf

7 Décembre 11 SANTE MENTALE DES JEUNES 2. ÉVÈNEMENTS GRAVES DE L ENFANCE Globalement, la survenue d un évènement grave vécu pendant l enfance est liée à la perturbation des indicateurs de santé mentale étudiés. Il existe 1,5 fois plus de risque de souffrance psychologique et 2 fois plus de risque de tentatives de suicide parmi les jeunes ayant vécu la maladie des parents ou la rupture avec ces derniers. Les risques de souffrance et les risques de tentatives de suicide sont respectivement 2,5 fois et 3,5 fois plus élevés chez les jeunes qui déclarent avoir vécu une enfance/adolescence «malheureuse». Parmi les jeunes ayant vécu la «maladie, le handicap, la dépression, l alcoolisme ou accident grave du père ou de la mère», 48 % 21 % 24 % ont pensé au suicide de façon vague versus 24 % dans la catégorie de référence des jeunes n ayant pas vécu cet évènement, ont envisagé sérieusement de se suicider versus 8 % dans la catégorie de référence des jeunes n ayant pas vécu cet évènement, ont fait une tentative de suicide versus % dans la catégorie de référence des jeunes n ayant pas vécu cet évènement. Parmi les jeunes ayant vécu la rupture avec les deux parents, 49 % 25 % 31 % ont pensé au suicide de façon vague versus 28 % dans la catégorie de référence des jeunes n ayant pas vécu la rupture avec les parents, ont envisagé sérieusement de se suicider versus % dans la catégorie de référence des jeunes n ayant pas vécu cet évènement, ont fait une tentative de suicide versus 11 % dans la catégorie de référence des jeunes n ayant pas vécu cet évènement. Parmi les jeunes ayant vécu le divorce ou la séparation de leurs parents, 39 % 16 % % ont pensé au suicide de façon vague versus 26 % dans la catégorie de référence des jeunes n ayant pas vécu la rupture avec les parents, ont envisagé sérieusement de se suicider versus % dans la catégorie de référence des jeunes n ayant pas vécu cet évènement, ont fait une tentative de suicide versus 11 % dans la catégorie de référence des jeunes n ayant pas vécu cet évènement. Parmi les jeunes ayant déclaré avoir vécu une enfance, une adolescence plutôt malheureuse, 62 % 36 % 41 % ont pensé au suicide de façon vague versus 2 % dans la catégorie de référence des jeunes ayant vécu une enfance «ni heureuse, ni malheureuse», «plutôt heureuse» ou «tout à fait heureuse», ont envisagé sérieusement de se suicider versus 9 % dans la catégorie de référence des jeunes ayant vécu une enfance «ni heureuse, ni malheureuse», «plutôt heureuse» ou «tout à fait heureuse», ont fait une tentative de suicide versus 11 % dans la catégorie de référence des jeunes des jeunes ayant vécu une enfance «ni heureuse, ni malheureuse», «plutôt heureuse» ou «tout à fait heureuse». Synthèse des résultats «Bien être - mal être? Mieux vous connaître» - Cetaf I

8 Décembre LES JEUNES BÉNÉFICIANT D UN CIVIS Le Contrat d insertion dans la vie sociale (CIVIS) s adresse à des jeunes de 16 à 25 ans rencontrant des difficultés particulières d insertion professionnelle. Il a pour objectif d organiser les actions nécessaires à la réalisation de leur projet d insertion dans un emploi durable. Dans notre enquête, les jeunes CIVIS représentent 35% des jeunes interrogés. Ils ont été comparés à l ensemble des autres jeunes. 80% des jeunes CIVIS ont un niveau d études inférieur au bac, contre 62% pour les autres jeunes étudiés. Concernant les évènements de vie de l enfance, la souffrance psychologique, le suicide, les violences, la situation des jeunes CIVIS est plus défavorable que les autres jeunes. Ils déclarent un peu moins de consommation d alcool dans le mois que les autres jeunes et consomment autant de cannabis. 56% sont fumeurs contre 48%. Figure 14 : Comparaison des jeunes CIVIS aux autres jeunes (%) Violences Santé Suicide Souffrance psychologique Violences subies Comportements violents Violences sexuelles Violences physiques Violances psychologiques Obésité (IMC 30) Mauvaise santé perçue (note < ) Au moins 1 tentative de suivide Avoir pensé au suicide de façon sérieuse Avoir pensé au suicide de façon vague ADRS 4 MH * 9 12* 14 15* * 2 3* 33 26* 22 32* 33* 31 42* 36 Civis Non Civis Comportements à risques Consommation d alcool 3fois Prise de cannabis Fumeur actuel 22 31* * Evénement de vie de l enfance, étude Enfance malheureuse Mesure éducative / judiciaire Accident / Maladie grave Niveau d étude < BAC 11 19* 12 15* * * % significativement différent de la catégorie de référence «CIVIS», 8 I Synthèse des résultats «Bien être - mal être? Mieux vous connaître» - Cetaf

9 Décembre 11 SANTE MENTALE DES JEUNES 4. TYPE D HABITAT URBAIN RURAL A partir du code postal d habitation des jeunes les différences de santé ont été étudiées chez les jeunes vivant en milieu rural et les jeunes vivant en milieu urbain. Pour cette analyse, les populations de l enquête 08 et de l enquête ont été réunies, soit un total de 5624 jeunes. 9,4% des jeunes vivent en milieu urbain, 13,3 % en milieu rural et,3 en milieu semi rural/urbain. Seuls les résultats concernant les jeunes en milieu urbain et milieu rural sont présentés. Figure 15 : Indicateur de mal-être selon le milieu d habitation (rural/urbain) (%) ,9 18,1* Score ADRS 4 6, 5,8* Précaire Epices 30 6,2 3,5* Score ADRS 2, 23,2* Mauvaise santé 14,9 14,2 Tentative de suicide 52,5 50,4 Fumeur Les jeunes en milieu rural ont moins de risque d être en situation de précarité que les jeunes urbains (5,8% vs 6,%). Il apparaît que les jeunes en milieu rural consomment plus d alcool. 33,1 30,2 Violence psychologique Alcool 30 jours 3 fois 28,3 24,8 Violence physique Alcool ivre 3 fois * % significativement différent de la catégorie de référence «urbain», 31,6 42,5* 18, 21,8 Urbain Rural,5,8 Violence sexuelle Figure 16 : Indicateur de santé selon le milieu d habitation (rural/urbain) (%) Urbain Rural,5 21,8 Cannabis 42,5% des ruraux déclarent avoir consommé 3 fois et plus de l alcool dans le mois contre 31,6% des urbains. Concernant la consommation de tabac, il n y a pas de différence significative entre les deux groupes : environ un jeune sur deux déclare être fumeur. On ne constate pas de différence non plus pour la consommation de cannabis dans le mois (21% en moyenne) et les tentatives de suicide (14,5% en moyenne). 2,% des jeunes en milieu urbain se déclarent en mauvaise santé contre 23,2% des jeunes en milieu rural. Les ruraux ont aussi moins de risque d être en souffrance psychologique (18,1% vs 23,9%) ou en dépression (3,5% vs 6,2%) selon le score de l ADRS. Un peu plus de violences psychologiques (33,1% vs 30,2%), physiques (28,3% vs 24,8%) et sexuelles (,5% vs,8%) sont déclarés par les jeunes en milieu urbain. Cependant, les différences ne sont pas significatives. Bien que les écarts soient peu marqués, plusieurs indicateurs apparaissent moins souvent perturbés chez les jeunes vivant en milieu rural comparés aux jeunes vivant en milieu urbain. Un résultat opposé est observé pour la consommation d alcool au cours des 30 derniers jours, l écart étant faible et non significatif pour le nombre d ivresses. Les analyses n ont pas montré de différence entre les catégories de jeunes (actif, scolaire, sans activité ). Les résultats sont les mêmes que les jeunes aient répondu à l enquête dans une mission locale ou dans un Centre d examens de santé. Synthèse des résultats «Bien être - mal être? Mieux vous connaître» - Cetaf I 9

10 Décembre 11 SYNTHÈSE Cette enquête porte sur jeunes de 16 à 25 ans vus en juin dans 24 Missions locales et 14 Centres d examens de santé de l Assurance Maladie. Il apparaît que les jeunes en situation de vulnérabilité sociale (recherche d emploi, sans activité, insertion professionnelle) ont plus de risque de mal-être et de santé que les jeunes actifs en contrats à durée indéterminée. Les difficultés rencontrées dans l enfance (décès, séparations, ruptures) sont également associées aux indicateurs de mal-être et de souffrance psychologique. La santé des jeunes bénéficiant du CIVIS en terme de mal-être parait plus préoccupante que celle des autres jeunes de l enquête. Concernant le mode d habitat, les indicateurs semblent moins souvent perturbés chez les jeunes vivant en milieu rural comparés aux jeunes vivant en milieu urbain. Pour en savoir+ Le rapport d étude sera disponible en janvier 12 Contact Sigles ADRS Adolescent depression rating scale CES Centres d examens de santé de l Assurance maladie Cetaf Centre technique d appui et de formation des Centres d examens de santé Contrat à durée indéterminée CIVIS Contrat d insertion dans la vie sociale CNAMTS Caisse nationale d assurance maladie des travailleurs salariés CNML Conseil National des Missions Locales DGAS Direction générale de l Action sociale DGS Direction générale de la Santé EPICES Evaluation de la Précarité et des Inégalités de santé dans les Centres d Examens de Santé ESCAPAD Enquête sur la santé et les consommations lors de l Appel de préparation à la Défense Ic Intervalle de confiance MH-5 Mental health - 5 OR Odds ratios I Synthèse des résultats «Bien être - mal être? Mieux vous connaître» - Cetaf

Etude conduite par les Missions locales et les Centres d examens de santé de l Assurance Maladie

Etude conduite par les Missions locales et les Centres d examens de santé de l Assurance Maladie «Bien-être, mal-être? Mieux vous connaître» - décembre 2009 La souffrance psychique et la santé mentale des jeunes en insertion Etude conduite par les Missions locales et les Centres d examens de santé

Plus en détail

Table des conventions du PS : Version: 1.40 exploitation 1.14.

Table des conventions du PS : Version: 1.40 exploitation 1.14. Table des conventions du PS : Version: 1.40 exploitation 1.14. Organisme signataire Type TP Organisme AMC Libellé 01011 CPAM BOURG EN BRESSE RO T Néant 01021 CPAM LAON RO T Néant 01022 CPAM ST QT RO T

Plus en détail

La Banque de France à horizon 2020 : projet de modernisation du réseau

La Banque de France à horizon 2020 : projet de modernisation du réseau 17 juin 2013 La Banque de France à horizon 2020 : projet de modernisation du réseau La Banque de France s est fortement mobilisée au service de l économie et de la Nation dans le contexte de la crise financière.

Plus en détail

Le Médiateur des ministères économiques et financiers est au service des usagers (particuliers et entreprises)

Le Médiateur des ministères économiques et financiers est au service des usagers (particuliers et entreprises) 17octobre 2012 Le Médiateur des ministères économiques et financiers est au service des usagers (particuliers et entreprises) Il est compétent pour vous aider à résoudre vos litiges persistants avec les

Plus en détail

La santé mentale des jeunes en insertion

La santé mentale des jeunes en insertion Rapport d étude - décembre 9 La santé mentale des jeunes en insertion Etude conduite par les Missions locales et les Centres d examens de santé de l Assurance Maladie Remerciements Les auteurs remercient

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS MMES et MM les Directeurs Date : des Caisses Primaires d Assurance Maladie 12/07/96 des Caisses Régionales

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS MMES et MM les Directeurs Date : 29/07/97 des Caisses Primaires d'assurance Maladie des Caisses Régionales

Plus en détail

Les réseaux locaux PASSADE Service Commun Formation Continue Université Stendhal

Les réseaux locaux PASSADE Service Commun Formation Continue Université Stendhal Les réseaux locaux PASSADE Service Commun Formation Continue Université Stendhal Dunkerque Calais Boulogne Tourcoing Lille Roubaix Béthune Lens Douai Valenciennes Amiens St-Quentin Charleville- Cherbourg

Plus en détail

General Directorate for Competition Policy, Consumer affairs and Fraud control

General Directorate for Competition Policy, Consumer affairs and Fraud control General Directorate for Competition Policy, Consumer affairs and Fraud control Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes 1 General Directorate for Competition

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS MMES et MM les Directeurs Date : 15/03/99 des Caisses Primaires d'assurance Maladie des Caisses Régionales

Plus en détail

Le réseau des CEL : 1er formateur national en langues Présentation générale Bretagne Basse Normandie Haute Normandie Picardie Nord Pas Calais

Le réseau des CEL : 1er formateur national en langues Présentation générale Bretagne Basse Normandie Haute Normandie Picardie Nord Pas Calais Le réseau des CEL :: 1 eerr fformatteur nattiionall en llangues Présenttattiion généralle Les CEL des CCI sont des départements linguistiques des centres de formation continue des Chambres de Commerce

Plus en détail

MINISTERE DE LA JUSTICE

MINISTERE DE LA JUSTICE MINISTERE DE LA JUSTICE DIRECTION DES AFFAIRES CIVILES ET DU SCEAU PÔLE D EVALUATION DE LA JUSTICE CIVILE STATIISTIIQUE SUR LA PROFESSIION D''AVOCAT Sittuatti ion au 1 eer r janvij ierr 2012 NOVEMBRE 22001122

Plus en détail

Manuel d animation Eclipse partielle de Soleil 20 Mars 2015

Manuel d animation Eclipse partielle de Soleil 20 Mars 2015 Manuel d animation Eclipse partielle de Soleil 20 Mars 2015 Table des matières Qu est-ce qu une éclipse partielle de soleil?... 2 Dans la zone de pénombre, l éclipse est partielle pour l observateur 2,

Plus en détail

DEVENIR PARTENAIRE. Courtage

DEVENIR PARTENAIRE. Courtage DEVENIR PARTENAIRE Courtage L EXPERTISE Depuis 2006, AG2R LA MONDIALE a signé la charte de déontologie du courtage avec la Chambre Syndicale des Courtiers d Assurances (C.S.C.A.) Selon l évolution de la

Plus en détail

Capital Investissement

Capital Investissement Capital Une marque d engagement Des ressources essentielles au service de votre entreprise Capital Premier cabinet d avocats en France Avec près de 1200 avocats en France et des partenaires dans 150 pays,

Plus en détail

Champagne-Ardenne - agence Reims Vesle 18, rue de Vesle 51100 REIMS

Champagne-Ardenne - agence Reims Vesle 18, rue de Vesle 51100 REIMS agences labellisées solutions handicap Alsace Aquitaine Auvergne Bourgogne Bretagne - agence Strasbourg Schiltigheim 54, rue de Bischwiller 67300 SCHILTIGHEIM - agence Mulhouse Europe 22, bd de l Europe

Plus en détail

Nouvelle organisation de la filière Gestion administrative du personnel et paie (GAPP)

Nouvelle organisation de la filière Gestion administrative du personnel et paie (GAPP) Direction Juridique et de la Conformité du Groupe Droit social et Droit de la fonction publique `çåí~åí d~ääçáëm~ëå~ä q äwmnrrqqnsqs c~ñw bjã~áäw aéëíáå~í~áêéë qçìëëéêîáåéë a~íéçéî~äáçáí ^é~êíáêçìotlmnlomnn

Plus en détail

observatoire des emplois d avenir

observatoire des emplois d avenir observatoire des emplois d avenir 4 ème vague Emplois d avenir et zones urbaines sensibles (ZUS) L Association des Maires de Grandes Villes de France a activement participé à la montée en puissance des

Plus en détail

Quelle valeur attribuer à la qualité de l électricité? L AVIS DES CONSOMMATEURS

Quelle valeur attribuer à la qualité de l électricité? L AVIS DES CONSOMMATEURS Quelle valeur attribuer à la qualité de l électricité? L AVIS DES CONSOMMATEURS édito LE RÉSEAU DE TRANSPORT : UN VECTEUR DE QUALITÉ ET DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE zoom LE DÉVELOPPEMENT DU RÉSEAU D ÉLECTRICITÉ,

Plus en détail

17E90 8E20 23E40 11E90 22E90 3E20

17E90 8E20 23E40 11E90 22E90 3E20 Key Rates 2011 sections class 1 class 2 class 3 class 4 class 5 AiX-en-PRoVence cannes 13.60 e 20.50 e 30.10 e 42.00 e 7.90 e AIX-EN-PROVENCE LA SAULCE 11.90 e 18.00 e 26.20 e 37.30 e 7.20 e AIX-EN-PROVENCE

Plus en détail

Après en avoir délibéré le 5 février 2013 ; 1. Analyse

Après en avoir délibéré le 5 février 2013 ; 1. Analyse Décision n 2013-0174 de l Autorité de régulation des communications électroniques et des postes en date du 5 février 2013 modifiant l annexe 5 de la décision n 2012-1137 en date du 11 septembre 2012 portant

Plus en détail

Relations territoriales CRA CREDIT COOPERATIF

Relations territoriales CRA CREDIT COOPERATIF Relations territoriales CRA CREDIT COOPERATIF CREDIT COOPERATIF Délégation Générale du Nord-Est-Centre, à Paris Pascal LUX T/ 01.47.24.96.43 Pascal.lux@credit-cooperatif.coop DUNKERQUE Directeur : Laurent

Plus en détail

Votre quotidien à Blanche

Votre quotidien à Blanche Votre quotidien à Blanche Les locaux de la CPGE (Bat B et CDI) vous sont accessibles tous les soirs jusqu à 20h, et le vendredi jusqu à 18h Vincent Frotier est présent au CDI de 15h à 20h pour vous encadrer

Plus en détail

LA NOUVELLE GÉNÉRATION

LA NOUVELLE GÉNÉRATION LA NOUVELLE GÉNÉRATION DE TABLEAUX DE COMMUNICATION VDI HABITAT ET RÉSEAU ÉLECTRIQUE Michaud : l innovation comme moteur de développement. C est dans les années 50 que l histoire de MICHAUD débute. D une

Plus en détail

TABLEAU RECAPITULATIF ECOLES NATIONALES/EPCC 1

TABLEAU RECAPITULATIF ECOLES NATIONALES/EPCC 1 TABLEAU REPITULATIF ECOLES NATIONALES/EPCC 1 Préconisation du Ministère (Guillaume BOUDY secrétaire général du MCC) dans ses modèles de statuts types : article 8.6 dans sa note aux préfets et aux DRAC

Plus en détail

LA VALORISATION DES RESSOURCES

LA VALORISATION DES RESSOURCES LA VALORISATION DES RESSOURCES ÉDITO Valoriser les ressources humaines de l entreprise Samsic RH propose une offre de services complète visant à faciliter l accompagnement et la gestion des ressources

Plus en détail

INFORMATIONS DES ORGANISMES DU REGIME OBLIGATOIRE. Caisse Gestion CPAM 01 BOURG EN BRESSE Régime Général 36 46 01 011 0000. Nom Régime Téléphone

INFORMATIONS DES ORGANISMES DU REGIME OBLIGATOIRE. Caisse Gestion CPAM 01 BOURG EN BRESSE Régime Général 36 46 01 011 0000. Nom Régime Téléphone INFORMATIONS DES ORGANISMES DU REGIME OBLIGATOIRE Nom Téléphone CPAM 01 BOURG EN BRESSE Général 36 46 01 011 0000 CPAM 02 AISNE Général 36 46 01 021 0000 CPAM 02 ST QUENTIN Général 36 46 01 022 0000 CPAM

Plus en détail

Contact Presse : Agence MCM Marie-Claude Zitrone mc.zitrone@agence-mcm.com Tél. : 06 84 97 20 68 Février 2014

Contact Presse : Agence MCM Marie-Claude Zitrone mc.zitrone@agence-mcm.com Tél. : 06 84 97 20 68 Février 2014 Dossier de Presse Partout en France à travers 90 CCI, NEGOVENTIS propose des formations dans les métiers commerciaux tout au long de la vie, pour tous les publics. Contact Presse : Agence MCM Marie-Claude

Plus en détail

Détective privé. contentieux commercial, Pau risques industriels, droit pénal des affaires Rueil-Malmaison

Détective privé. contentieux commercial, Pau risques industriels, droit pénal des affaires Rueil-Malmaison Paris Comment trouver un détective privé? Nous vous mettrons en relations avec des professionnels et des agences de détectives privés. judicialis.com contact@alain-stevens.com - Tél +33(0)6 12 55 19 80

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE L RECHERCHE rrêté du 29 mars 2012 fixant au titre de l année 2012 le nombre de postes offerts aux recrutements sans

Plus en détail

Bilan des formations présentées lors de la semaine étudiant SEGEUN 2013

Bilan des formations présentées lors de la semaine étudiant SEGEUN 2013 Bilan des formations présentées lors de la semaine étudiant SEGEUN 2013 Lundi 11 février (9h-13h30) ENS Cognitique (diplôme d ingénieur CTI, Management des connaissances, Bordeaux) ISTHIA (Université Toulouse

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 14 juin 2013 JOURNAL OICIEL DE LA RÉPUBLIQUE RANÇAISE Texte 27 sur 118 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 11 juin 2013 autorisant

Plus en détail

Objectifs. Sommaire. Bulletin de surveillance du réseau SOS Médecins / InVS 1

Objectifs. Sommaire. Bulletin de surveillance du réseau SOS Médecins / InVS 1 Surveillance syndromique SurSaUD Bulletin du réseau SOS Médecins / InVS Numéro 323, du 4 mars 2014 Evolution de l activité globale L activité SOS Médecins est stable tous âges confondus depuis 3 semaines,

Plus en détail

ENQUETE SUR LA SITUATION DES GRANDES VILLES ET AGGLOMERATIONS EN MATIERE D ASSURANCES DOMMAGES

ENQUETE SUR LA SITUATION DES GRANDES VILLES ET AGGLOMERATIONS EN MATIERE D ASSURANCES DOMMAGES ENQUETE SUR LA SITUATION DES GRANDES VILLES ET AGGLOMERATIONS EN MATIERE D ASSURANCES DOMMAGES N 202 AOUT 2003 SOMMAIRE 1. PRESENTATION p.3 2. SYNTHESE DE L ENQUETE p.4 3. LES REPONSES DES VILLES ET AGGLOMERATIONS

Plus en détail

Taxe spéciale sur certains véhicules routiers (TSVR ou taxe à l essieu)

Taxe spéciale sur certains véhicules routiers (TSVR ou taxe à l essieu) Taxe spéciale sur certains véhicules routiers (TSVR ou taxe à l essieu) www.douane.gouv.fr Liste des bureaux de douane compétents en matière de taxe spéciale sur certains véhicules routiers mise à jour

Plus en détail

Direction de l administration pénitentiaire. Le travail en prison. Une démarche citoyenne

Direction de l administration pénitentiaire. Le travail en prison. Une démarche citoyenne Direction de l administration pénitentiaire Le travail en prison Une démarche citoyenne Le travail en prison «Les autorités pénitentiaires doivent s efforcer de procurer un travail suffisant et utile [aux

Plus en détail

Comment trouver un détective privé en Suisse, en France? Nous vous mettrons en relations avec des professionnels et des agences de détectives privés. judicialis.com contact@alain-stevens.com - Tél +33(0)6

Plus en détail

Fleuriste en boutique GUIDE PRATIQUE DE L ENTREPRISE

Fleuriste en boutique GUIDE PRATIQUE DE L ENTREPRISE Fleuriste en boutique GUIDE PRATIQUE DE L ENTREPRISE ...pour toutes vos assurances la MAPA est à vos côtés! La MAPA connaît bien les fleuristes. Pour vous, nous avons mis au point des garanties sur mesure

Plus en détail

Bulletin officiel spécial n 1 du 28 janvier 2010

Bulletin officiel spécial n 1 du 28 janvier 2010 2. Liste des diplômes des établissements d'enseignement supérieur technique privés et consulaires visés par le ministre chargé de l'enseignement supérieur et conférant à leurs titulaires le grade de master

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 13 novembre 2008 autorisant au titre de l année 2008 des recrutements sans concours d adjoints

Plus en détail

Déménagement d entreprise

Déménagement d entreprise Déménagement d entreprise Brest Brest 29 22 Quimper Guingamp Lorient 29 22 Quimper Guingamp Lorient 56 Vannes 56 Vannes St Gilles Bayonne 35 Rennes Cherbourg St-Nazaire Saint-Malo St-Nazaire 44 Nantes

Plus en détail

RETRAITE PRÉVOYANCE SANTÉ ÉPARGNE. vous accompagner durablement, Vous protéger chaque jour

RETRAITE PRÉVOYANCE SANTÉ ÉPARGNE. vous accompagner durablement, Vous protéger chaque jour RETRAITE PRÉVOYANCE SANTÉ ÉPARGNE vous accompagner durablement, Vous protéger chaque jour un groupe de référence de protection sociale Mobilisés pour protéger et accompagner nos clients A cteur de référence

Plus en détail

CATALOGUE. Coques et boutons de remplacement automobile

CATALOGUE. Coques et boutons de remplacement automobile CATALOGUE 2013 Coques et boutons de remplacement automobile S O M M A I R E CITROËN FIAT FORD PRODUIT SERIE 3,5, et 7 B1 (BOUTON SEUL) CHRYSLER JEEP 2 BOUTONS C2B CHRYSLER JEEP 3 BOUTONS C3B CHRYSLER -

Plus en détail

Le plus grand Poker Tour jamais organisé

Le plus grand Poker Tour jamais organisé Le plus grand Poker Tour jamais organisé QUALIFICATIONS ONLINE DÈS LE 15 SEPTEMBRE 2011 ETAPES LIVE DÈS LE 5 NOVEMBRE 2011 COMPÉTITION 100 % GRATUITE 69 ÉTAPES PARTOUT EN FRANCE 37 VILLES 10 000 JOUEURS

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE L RECHERCHE rrêté du 14 mars 2012 autorisant au titre de l année 2012 des recrutements sans concours d adjoints

Plus en détail

VAGUE E. 5 ans (renouvelé par arrêté du 15 Nantes Audencia Nantes (Ecole de management) AUDENCIA septembre 2008) VAGUE F

VAGUE E. 5 ans (renouvelé par arrêté du 15 Nantes Audencia Nantes (Ecole de management) AUDENCIA septembre 2008) VAGUE F 2. Liste des diplômes des établissements d'enseignement supérieur technique privés et consulaires visés par le ministre chargé de l Enseignement supérieur et conférant à leurs titulaires le grade de master

Plus en détail

Échelons locaux du Service Médical

Échelons locaux du Service Médical Échelons locaux du Service Médical Département Coordonnées des Echelons Locaux du Service Médical 1 ECHELON LOCAL DU SERVICE MEDICAL DE L'AIN 1, Place de la Grenouillère, 01012 BOURG-EN-BRESSE Tél : 36

Plus en détail

Les masters en langues

Les masters en langues Traduction-Interprétation Études anglophones traduction littéraire : Paris Études européennes et langues étrangères et échanges internationaux traduction économique et juridique : Juriste international

Plus en détail

LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS. Université Lille 2

LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS. Université Lille 2 LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS Université Lille 2 Master STAPS «Grand Nord» - Entraînement et Optimisation de la Performance Sportive _ option Préparations

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Archivage irculaire de la DSJ AB2 du 30 juin 2009 relative à la modification de la circulaire SJ. 03-13 du 10 septembre 2003 relative aux archives des juridictions de l ordre judiciaire (partie relative

Plus en détail

3 - Admissions 3.1 Banques et concours communs

3 - Admissions 3.1 Banques et concours communs Bulletin officiel spécial n 1 du 28 janvier 3 - Admissions 3.1 Banques et concours communs Banque Adresse Téléphone Date du concours BCE CCIP-CAD ECRICOME SESAME ESC PASS TREMPLIN I et II TEAM Concours

Plus en détail

BILAN D ACTIVITE DU PÔLE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE Année 2010

BILAN D ACTIVITE DU PÔLE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE Année 2010 Formation préventive et accompagnement psychologique des agents 51 11 46 / 01 53 33 11 46 victimologie@sncf.fr BILAN D ACTIVITE DU PÔLE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE Année 2010 Permanence Téléphonique Prise

Plus en détail

L entreprise familiale :

L entreprise familiale : ÉTUDE 2007 L entreprise familiale : une entreprise décidément pas comme les autres KPMG ENTREPRISES Édito KPMG Entreprises, le département dédié aux PME de KPMG a le plaisir de présenter sa nouvelle étude

Plus en détail

LISTES DES BOUTIQUES PROPOSANT LA LIVRAISON, L'ECHANGE ET LE RETOUR DES COMMANDES PASSEES SUR WWW.CAROLL.COM

LISTES DES BOUTIQUES PROPOSANT LA LIVRAISON, L'ECHANGE ET LE RETOUR DES COMMANDES PASSEES SUR WWW.CAROLL.COM LISTES DES BOUTIQUES PROPOSANT LA LIVRAISON, L'ECHANGE ET LE RETOUR DES COMMANDES PASSEES SUR WWW.CAROLL.COM FRANCE Alsace Colmar 4, Rue Des Serruriers 68000 Colmar Mulhouse 21, Rue Des Maréchaux 68100

Plus en détail

LOCAUX COMMERCIAUX - LOCATION - CESSION - VENTE - FONDS DE COMMERCE

LOCAUX COMMERCIAUX - LOCATION - CESSION - VENTE - FONDS DE COMMERCE P a r t e n a i r e d e v o t r e d é v e l o p p e m e n t «immo-locaux est une société de conseil spécialisée dans l'immobilier commercial : locaux commerciaux, location, cession, vente, fonds de commerce

Plus en détail

PROGRAMME D ÉTUDES (SPÉCIALITÉ) 1 Ingénieur diplômé de l'école centrale de Marseille UNIF

PROGRAMME D ÉTUDES (SPÉCIALITÉ) 1 Ingénieur diplômé de l'école centrale de Marseille UNIF No ÉCOLES HABILITÉES À DÉLIVRER UN TITRE D'INGÉNIEUR DIPLÔMÉ PROGRAMME D ÉTUDES (SPÉCIALITÉ) 1 Ingénieur diplômé de l'école centrale de Marseille 2 Ingénieur diplômé de l'école polytechnique universitaire

Plus en détail

Entre mal-être et bien être : comment vont les étudiants. Premiers résultats. Damien BERTHILIER Président La Mutuelle des Étudiants LMDE-EPSE

Entre mal-être et bien être : comment vont les étudiants. Premiers résultats. Damien BERTHILIER Président La Mutuelle des Étudiants LMDE-EPSE Entre mal-être et bien être : comment vont les étudiants Premiers résultats Damien BERTHILIER Président La Mutuelle des Étudiants LMDE-EPSE Objectifs de l enqul enquête Mieux identifier la souffrance psychique

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 22 février 2011 autorisant au titre de l année 2011 des recrutements sans concours d adjoints

Plus en détail

Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture.

Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture. Masters culture Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture. activités culturelles anthropologie métiers

Plus en détail

Liste des diplômes des métiers de la formation 2000/2001 par région et organisme

Liste des diplômes des métiers de la formation 2000/2001 par région et organisme Liste des diplômes des métiers de la formation 2000/2001 par région et organisme Alsace Université Mulhouse Licence anglais option anglais appliqué à la formation des adultes DESS responsable en formation

Plus en détail

DUT GMP Quelques pistes

DUT GMP Quelques pistes Poursuites d études après un DUT GMP Quelques pistes SIOU Antenne de Troyes site de l IUT 1 er étage du bâtiment administratif Tél 03 25 42 46 39 mél : siou.iut-troyes@univ-reims.fr www.univ-reims.fr Nos

Plus en détail

RECRUTEMENT DIRECT EN QUALITE D AUDITEUR DE JUSTICE

RECRUTEMENT DIRECT EN QUALITE D AUDITEUR DE JUSTICE MINISTERE DE LA JUSTICE DIRECTION DES SERVICES JUDICIAIRES RECRUTEMENT DIRECT EN QUALITE D AUDITEUR DE JUSTICE 2002 - 2 - REPUBLIQUE FRANCAISE MINISTERE DE LA JUSTICE DIRECTION DES SERVICES JUDICIAIRES

Plus en détail

Découvrez l offre Nexity Studéa

Découvrez l offre Nexity Studéa Découvrez l offre Nexity Studéa Des implantations idéales Plus de 17 000 logements dans toute la France, une présence dans 58 villes universitaires. Des appartements bien conçus Des studios ou T2 meublés,

Plus en détail

PRÉSENTATION Stanley Security France

PRÉSENTATION Stanley Security France PRÉSENTATION Stanley Security France Stanley Security France I Juin 2013 SOMMAIRE 1. PRÉSENTATION DU GROUPE STANLEY BLACK & DECKER Organisation et chiffres clés du Groupe L activité Sécurité du Groupe

Plus en détail

TITRES ET DIPLÔMES FRANCAIS OUVRANT DROIT A DISPENSES D'EPREUVES DU DCG ET DU DSCG - SESSION 2010

TITRES ET DIPLÔMES FRANCAIS OUVRANT DROIT A DISPENSES D'EPREUVES DU DCG ET DU DSCG - SESSION 2010 1 - CERTIFICATS D'EXPERTISE COMPTABLE (ancien régime) 2 - DEUG, DEUST, LICENCES, MAITRISES HORS LMD 3 - CAPET, AGREGATION 4 - CERTIFICAT ET DIPLÔMES DU CNAM 5 - BTS, DUT 6 - DIPLÔME NATIONAL DE MASTER

Plus en détail

Mobilier Urbain. L innovation au service des Collectivités

Mobilier Urbain. L innovation au service des Collectivités Mobilier Urbain L innovation au service des Collectivités Design, conception, fabrication, installation, entretien, maintenance, vente, location, financement - Poteaux d arrêt (leader national), abris

Plus en détail

Proche de vous en toutes circonstances

Proche de vous en toutes circonstances Ser vice Clients F rance Proche de vous en toutes circonstances DÉVELOPPEUR DE SERVICES DANS LE DOMAINE DE LA RADIOTHÉRAPIE Une expertise unique Avec en France une organisation dédiée à la planification,

Plus en détail

TITRES ET DIPLÔMES FRANCAIS OUVRANT DROIT A DISPENSES D'EPREUVES DU DCG ET DU DSCG - SESSION 2014

TITRES ET DIPLÔMES FRANCAIS OUVRANT DROIT A DISPENSES D'EPREUVES DU DCG ET DU DSCG - SESSION 2014 1 - CERTIFICATS D'EXPERTISE COMPTABLE (ancien régime) 2 - DEUG, DEUST, LICENCES, MAITRISES HORS LMD 3 - CAPET, AGREGATION 4 - CERTIFICAT ET DIPLÔMES DU CNAM 5 - BTS, DUT p 2 p 3 p 5 p 6 p 7 6 - DIPLÖME

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LE COÛT DE LA VIE ETUDIANTE

ENQUÊTE SUR LE COÛT DE LA VIE ETUDIANTE DOSSIER DE PRESSE 18 AOÛT 2014 ENQUÊTE SUR LE COÛT DE LA VIE ETUDIANTE CONTACT PRESSE LISA RIBEAUD 06 15 86 43 41 lribeaud@unef.fr presse@unef.fr 2 Rentrée 2014 SOMMAIRE Les principaux chiffres 5 Edito

Plus en détail

l EmPloi CAdrE : une répartition très inégale sur le territoire

l EmPloi CAdrE : une répartition très inégale sur le territoire l EmPloi CAdrE : une répartition très inégale sur le territoire Les études de L emploi cadre n 2015-32 mars 2015 Cadres du privé et zones d emploi : une forte concentration. Les places fortes de l emploi

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 19 mars 2014 autorisant au titre de l année 2014 l ouverture de recrutements sans concours

Plus en détail

Identification : ERDF-NOI-RAC-02E Version : V.3.0 Nombre de pages :14

Identification : ERDF-NOI-RAC-02E Version : V.3.0 Nombre de pages :14 3. ACCES RACCORDEMENT D Identification : -NOI-RAC-02E Version : V.3.0 Nombre de pages :14 Version Date Nature de la modification Annule et remplace V.1.0 17/10/2013 Version initiale -NOI-RAC-02E V.2.7

Plus en détail

L'annuaire pour tirer un échantillon?

L'annuaire pour tirer un échantillon? Journées d'échange sur la mobilité urbaine Recueils et sources de données déplacements L'annuaire pour tirer un échantillon? Paris La Défense 25 et 26 janvier 2010 Sommaire 1. Quand utilise-t-on l'annuaire

Plus en détail

Annexe 2 : Liste des titres et diplômes français ouvrant droit à dispensesd épreuves.

Annexe 2 : Liste des titres et diplômes français ouvrant droit à dispensesd épreuves. 4 notice DCG Annexe : Liste des titres et diplômes français ouvrant droit à dispensesd épreuves. Consultable ici : http://www.siec.education.fr ; rubrique «examens» ; sous-rubrique «DCG/DSCG» ; onglet

Plus en détail

Annexe 9 : N UAI Etablissements français d enseignement supérieur

Annexe 9 : N UAI Etablissements français d enseignement supérieur Aix Marseille Annexe 9 : N UAI Etablissements français d enseignement supérieur 0133774G 0840985P 0130230E 0130239P 0132396J 0133347T 0130238N 0133393T Ecole Centrale de Marseille Ecole de Gestion et de

Plus en détail

Le classement des villes les plus gay-friendly de France

Le classement des villes les plus gay-friendly de France Le classement des villes les plus gay-friendly de France TÊTU publie le classement de 23 grandes agglomérations françaises, de la plus gay-friendly à la plus froide à l égard de ses habitants homos. 6.000

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 27 mars 205 OURNAL OICIEL DE LA RÉPUBLIQUE RANÇAISE Texte 27 sur 25 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES ÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEINEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté

Plus en détail

La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant

La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant www.rsi.fr Le RSI a pour mission d assurer la protection sociale obligatoire de 6,1 millions de chefs d entreprise indépendants actifs

Plus en détail

SÉJOURS LINGUISTIQUES

SÉJOURS LINGUISTIQUES s s n ne 1 a u Je 0 à 2 de FÉVRIER PRINTEMPS 1 Vivons les langues SÉJOURS LINGUISTIQUES TARIFS SPÉCIAUX RÉSERVÉS AUX COMITÉS D ENTREPRISE FÉVRIER 2015 PRINTEMPS 2015 MALTE ALLEMAGNE ESPAGNE 1 01 42 67

Plus en détail

Au service des Professionnels

Au service des Professionnels Au service des Professionnels www.cge-distribution.com Sa force est son Agen implantation nationale 18 Agen Une organisation 18 Nos clients au coeur de notre organisation. Nous travaillons dans un esprit

Plus en détail

1 sur 8 16/12/2010 11:29

1 sur 8 16/12/2010 11:29 1 sur 8 16/12/2010 11:29 vous êtes ici : Accueil > Bulletin Officiel > n 36 du 7 octobre 2010 > Enseignements supérieur et recherche Liste des titres et diplômes français ouvrant droit à dispenses d'épreuves

Plus en détail

ECOLES DE COMMERCE. En ce qui concerne le concours, elles se répartissent en trois catégories

ECOLES DE COMMERCE. En ce qui concerne le concours, elles se répartissent en trois catégories Lycée Alfred Kastler ECOLES DE COMMERCE Les écoles de commerce sont nombreuses et de niveaux variés. Elles sont le plus souvent gérées par les chambres de commerce, de ce fait ce ne sont pas des écoles

Plus en détail

Mesdames et Messieurs les ministres et secrétaires d Etat Directions chargées du personnel

Mesdames et Messieurs les ministres et secrétaires d Etat Directions chargées du personnel MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES

Plus en détail

LE GUIDE DU LOGEMENT ETUDIANT

LE GUIDE DU LOGEMENT ETUDIANT Edition 2006 LE GUIDE DU LOGEMENT ETUDIANT www.century21.fr - 1 - Sommaire Préambule. p. 3 Location Non Meublée.... p. 4-5 Location Meublée. p. 6-7 Colocation.. p. 8 Dépôt de Garantie et Caution... p.

Plus en détail

Master 2 Juriste d'affaires. Master 2 Juriste d'affaires Internationales Master 2 Droit de l'entreprise spécialité Droit des Affaires et Fiscalité

Master 2 Juriste d'affaires. Master 2 Juriste d'affaires Internationales Master 2 Droit de l'entreprise spécialité Droit des Affaires et Fiscalité Nom de l'établissement UNIVERSITE PAUL CEZANNE UNIVERSITE DE PICARDIE UNIVERSITE D'ANGERS - UFR de Droit UNIVERSITE DE BOURGOGNE UNIVERSITE PIERRE MENDES France UNIVERSITE DE VERSAILLES SAINT QUENTIN EN

Plus en détail

Nous avons bâti le concept d AIRRIA autour de valeurs humaines comme la solidarité, l accompagnement et le partage de la connaissance.

Nous avons bâti le concept d AIRRIA autour de valeurs humaines comme la solidarité, l accompagnement et le partage de la connaissance. 20/01/2015 VALEURS DU GROUPE Nous avons bâti le concept d AIRRIA autour de valeurs humaines comme la solidarité, l accompagnement et le partage de la connaissance.» Antoine JOUVE et Olivier COIN co-fondateurs

Plus en détail

ADRESSES PHYSIQUES DES BUREAUX MARINE CENTRES D INFORMATION ET DE RECRUTEMENT DES FORCES ARMEES (CIRFA)

ADRESSES PHYSIQUES DES BUREAUX MARINE CENTRES D INFORMATION ET DE RECRUTEMENT DES FORCES ARMEES (CIRFA) MAJ 05/11/14 ADRESSES PHYSIQUES DES BUREAUX MARINE CENTRES D INFORMATION ET DE RECRUTEMENT DES FORCES ARMEES (CIRFA) AU CIRFA AJACCIO 18 avenue Colonel Colonna d Ornano 20000 AJACCIO Tel : 04.20.00.70.86

Plus en détail

Traducteur. et interprète. Métiers et débouchés. Les traducteurs

Traducteur. et interprète. Métiers et débouchés. Les traducteurs Avertissement! Le CIDJ est seul titulaire des droits de propriété intellectuelle sur ACTUEL-Cidj. En conséquence, le droit de reproduction est limité soit à des communications internes à la structure abonnée

Plus en détail

Formation Efficacité Commerciale

Formation Efficacité Commerciale Formation Efficacité Commerciale 2014 4 centres de formation en Pays de Loire et Bretagne Saint-Herblain / 5 rue du Charron / 44800 Saint-Herblain Le Mans / Route d Alençon / 72650 Saint-Saturnin Rennes

Plus en détail

Masters Banque. des Professionnels. Master : Economie et Finance Internationales. Master : Activités bancaires. entreprises

Masters Banque. des Professionnels. Master : Economie et Finance Internationales. Master : Activités bancaires. entreprises Masters Banque Faculté d économie appliquée 3, avenue Robert Schuman 13628 AIX-EN-PROVENCE Cedex 1 M2 : Analyse Bancaire et Marchés des Professionnels http://www.fea-upcam.fr/categorie_2-13_ Masters.html

Plus en détail

LES MEMBRES DE L ASFA

LES MEMBRES DE L ASFA Pour l année, il faut retenir les 8 847 km d autoroutes et d ouvrages à péage en service, dont 198,6 km mis en service cette année, sur lesquels les clients ont parcouru 84,1 milliards de kilomètres. Lors

Plus en détail

STAPS Une discipline universitaire dynamique, variée et professionnalisante

STAPS Une discipline universitaire dynamique, variée et professionnalisante DOSSIER D INFORMATION STAPS Une discipline universitaire dynamique, variée et professionnalisante Sommaire Fiche 1 : La discipline STAPS de sa création à nos jours Fiche 2 : Chiffres clés Fiche 3 : Les

Plus en détail

Filiale du Groupe Bertrand

Filiale du Groupe Bertrand PUB & B RASSERIE s ince 1989 Filiale du Groupe Bertrand Bars&Co, filiale du Groupe Bertrand 3 enseignes à fort potentiel Avec des concepts forts et plus de 100 établissements sous contrat de franchise,

Plus en détail

TROUVER SA FORMATION

TROUVER SA FORMATION 3 TROUVER SA Cliquez sur l'intitulé pour aller directement à la rubrique (sommaire détaillé par territoire/région/ville en page suivante) LES S PAR TERRITOIRE ILE-DE-FRANCE (NORD-EST)... p. 6 NORD-EST...

Plus en détail

Concours du Bus d Or 2014 Le meilleur conducteur de bus français

Concours du Bus d Or 2014 Le meilleur conducteur de bus français Concours du Bus d Or 2014 Le meilleur conducteur de bus français Depuis 1988, le Bus d Or met en compétition les conducteurs de bus des réseaux de transport public urbain. Du lundi 9 au mercredi 11 juin

Plus en détail

rejoignez un réseau de franchise dynamique et convivial!

rejoignez un réseau de franchise dynamique et convivial! PUB & B RASSERIE PUB & B s ince RASSERIE 1989 s ince 1989 rejoignez un réseau de franchise dynamique et convivial! emplacement, investissement, profil les critères d implantation Inspiré des pubs londoniens,

Plus en détail

www.avocats.fr Comment trouver l avocat dont vous avez besoin? Le droit est de plus en plus complexe, l avocat vous guide Un avocat combien ça coûte?

www.avocats.fr Comment trouver l avocat dont vous avez besoin? Le droit est de plus en plus complexe, l avocat vous guide Un avocat combien ça coûte? Vous avez besoin d un conseil Vous avez besoin d un avocat Aujourd hui le droit est partout, dans votre vie privée et professionnelle. Vous vendez ou créez votre entreprise, vous signez un contrat de travail,

Plus en détail

POUR TOUS Consolidation du projet de 90 formation

POUR TOUS Consolidation du projet de 90 formation POUR TOUS Consolidation du projet de 90 formation PRÉPARATION À L ENTRÉE EN FORMATION DE NIVEAU V (CAP/BEP) Préprofessionnalisation bâtiment 91 Préprofessionnalisation industrie 93 Préprofessionnalisation

Plus en détail

NOTRE ACTION SOCIALE PREND SOIN DE VOUS

NOTRE ACTION SOCIALE PREND SOIN DE VOUS NOTRE ACTION SOCIALE PREND SOIN DE VOUS NOTRE ACTION SOCIALE EN QUELQUES CHIFFRES * 35 délégations régionales 218 collaborateurs dédiés, dont 154 sur le terrain 12 500 membres d associations bénévoles

Plus en détail

Pyrotracer Vidéo C.A 650

Pyrotracer Vidéo C.A 650 La traçabilité des lots de production, tout simplement Pyrotracer Vidéo C.A 650 Nouveau 4 modèles économiques en version limitée 3 voies analogiques 3 voies analogiques + 6 relais 6 voies analogiques 6

Plus en détail