BILAN CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BERGUES Avenue de la Liberté BERGUES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BILAN 2014. CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BERGUES Avenue de la Liberté 59 380 BERGUES"

Transcription

1 BILAN 2014 CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BERGUES Avenue de la Liberté BERGUES

2 Préambule L année 2014 a été riche en évènements, ainsi : Le Centre communal d'action sociale (CCAS) a intégré le Foyer Socio- Educatif le 1 er février Cette arrivée dans ce bâtiment a permis : Un accueil plus adapté à son activité, Une ouverture de ses bureaux au public élargie à 32 heures par semaine, Un élargissement de son partenariat avec les acteurs sociaux du secteur. En avril 2014, suite aux élections municipales, le conseil d Administration du CCAS a été renouvelé. Ces évènements viennent renforcer l action sociale au quotidien. L ensemble des éléments reproduits ci-après permettront au lecteur d avoir une bonne connaissance du travail réalisé tout au long d une année. Bilan CCAS

3 Sommaire La Fréquentation du CCAS Page 3 Le Revenu de Solidarité Active (RSA) Pages 4 à 5 L Aide Facultative Pages 6 à 7 L Economie Sociale et Familiale Pages 8 à 13 Le Logement Social Pages 14 à 17 Le Budget 2013 du CCAS Pages 18 à 19 Le Conseil d Administration Page 20 Les Partenaires du CCAS Page 21 Bilan CCAS

4 La fréquentation du CCAS La fréquentation est établie à partir d un pointage journalier des deux collaboratrices du CCAS. Elle ne tient pas compte des réunions ou des rencontres sur les missions du CCAS ou sur le traitement des cas particuliers avec les partenaires sociaux. Par ailleurs les situations traitées directement par l adjoint aux Affaires Sociales et aux Solidarités ou par les conseillers délégués qui lui sont attachés ne sont pas reprise dans ce pointage. En 2014, les collaborateurs du CCAS ont participé à 1573 rencontres avec les berguois et ont répondu à 1079 appels téléphoniques. Sur une année, ces chiffres sont en baisse de 20% pour les rencontres et de 30% sur les appels téléphoniques par rapport à Cependant sur les cinq derniers mois de l année on retrouve des moyennes mensuelles assez proches de visiteurs sur 10 se rendent au CCAS pour des démarches administratives* (37% des rencontres) ou pour une demande de logement social (24% des rencontres). 4 visiteurs sur 10 rencontrent des difficultés et recherchent auprès du CCAS des aides financières (28 % des rencontres), un accompagnement suite à des difficultés de gestion de leur budget (6 % des rencontres) ou font l objet d un suivi administratif et social (5% des rencontres). Les pourcentages de répartition des interventions par les collaborateurs repris ci-avant sont assez proches de ceux de l année Si l ensemble des rencontres ou appels téléphoniques sont réparties tant sur les 12 mois de l année que sur les 4 jours et demi de la semaine, on a constaté en 2014 une activité plus importante en janvier et sur les 4 derniers mois de l année et en particulier le lundi de chaque semaine. * Allocation Perte d Autonomie (APA), CMU, Handicap (MDPH), Téléalarme, Repas à domicile, mensualisation, Energie, Retraite, Demande d emploi, Domiciliation etc. Bilan CCAS

5 Le Revenu de Solidarité Active (RSA) Il existe deux sortes de RSA : le RSA activité et le RSA socle. Le RSA socle est conçu spécifiquement pour les personnes qui bénéficiaient du RMI ainsi que de l Allocation Parent Isolé (API). Ce revenu permet de subvenir aux besoins des non-salariés de plus de 25 ans et à ceux de moins 25 ans ayant des enfants à charge. Par ailleurs, le suivi du RSA a évolué en Depuis septembre 2014, 3 types de contrat ont été mis en place permettant d assurer un suivi de la situation de chaque bénéficiaire : ponctuellement par un accompagnement d insertion par un accompagnement renforcé En 2014, 34 allocataires (22 femmes et 12 hommes) ont bénéficié d un suivi individuel (Diagnostic ou Diagnostic + CER) par le CCAS de Bergues, soit un nombre de bénéficiaires stable : en allocataires dont 31 femmes, en allocataires dont 26 femmes et en allocataires dont 24 femmes. Toutes les tranches d âge sont concernées : On remarquera en 2014 une baisse des bénéficiaires de 56 ans et plus et une augmentation très nette des moins de 25 ans avec charge de famille. La situation familiale du public RSA suivi par le CCAS est constitué comme suit : Bilan CCAS

6 50,0% 45,0% 40,0% 35,0% 30,0% 25,0% 20,0% 15,0% 10,0% 5,0% 0,0% célibataire couples sans enfants couple avec enfants homme seul avec un enfant femme seule avec un enfant femme seule avec 2 enfants et plus On peut noter que chaque année il y a de plus en plus de couples avec enfants et une diminution des bénéficiaires célibataires. Le niveau d étude du public RSA a évolué ces quatre dernières années, ainsi les personnes en fin de scolarité obligatoire sont passées de 65% en 2011, 47% en 2012 et 43% en 2013 à 24% en 2014 : Dans le cadre de l insertion sociale, le public RSA suivi par le CCAS bénéficie d un suivi médical pour 15 personnes, d un soutien éducatif pour 1 personne et d un accompagnement pour 30 personnes 12 pour des démarches administratives (prestations sociales, MDPH,..), 6 pour la recherche d un logement, 1 vers la Retraite, 8 vers l emploi et 3 au travers d ateliers d insertion (Forum citoyen, Méthode IOD, ateliers cuisine). 4 allocataires sont sortis du dispositif en 2014 : 1 pour retraite, 1 suite à décès, 1pour déménagement et enfin 1 pour ressources > au barême du RSA. Bilan CCAS

7 L aide facultative Le CCAS est habilité à délivrer des secours en espèces ou en nature aux personnes dont la situation sociale et financière est jugée précaire. Depuis 2008, cette aide consiste en la distribution de chèques appelés Tickets Services d Alimentation acceptés par la quasi-totalité des commerces Berguois ou des grandes surfaces proches de Bergues. Cette aide est définie par des critères et des règles de distribution établis suivant le reste à vivre par jour et par personne du foyer : Ressources moins charges / nombre de personnes vivant au foyer. Elle est attribuée pour toute la durée de chaque trimestre civil à partir des ressources et charges du trimestre précédent. En 2014, le Conseil d administration du CCAS a augmenté le montant des tickets services distribués pour les personnes ayant un reste à vivre < à 1,5 par jour et par personne En 2014, 70 foyers ont pu bénéficier de l aide facultative durant 1 ou plusieurs trimestre(s). Ce nombre de foyers aidés est très stable depuis 2011 : 69 foyers en 2011, 72 en 2012 et 68 en Le reste à vivre moyen par jour et par personne sur l année est de 4,55 soit 136,55 par mois et par personne constituant le foyer. Suivant les trimestres celui-ci peut descendre jusqu à 4,21 Jour/personne et monter au plus à 4,89 Jour/ personne. Les ressources baissent par rapport à 2013 (5,13 par jour/personne) et à 2012 (4.88 jour/personne) et sont revenus à la moyenne de Cependant le nombre d individus (adultes et enfants) bénéficiant de l aide baisse depuis 3 ans : 203 en 2012, 193 en 2013 et 182 en 2014.C est donc plus de foyers concernés avec une charge de famille moindre. En 2014 des tickets services ont été distribués pour une valeur de en baisse par rapport aux 3 années précédentes : en 2011, en 2012 et en En complément de cette aide financière pour l alimentation et l hygiène des tickets services Energie sont également attribués en cas de difficultés pour payer des factures d électricité ou de gaz. En familles ont perçu une aide pour un montant global de Ce montant est en augmentation par rapport à 2013 (1600 ) et en baisse par rapport à 2012 (2630 ). Bilan CCAS

8 2014 a vu une explosion des demandes de chèques vacances, ainsi ce sont 35 familles souffrant de difficultés socio-économiques et exclues de l accès aux loisirs et vacances à qui le CCAS a octroyé des aides pour un montant global de 1630, à comparer à 2013 (1ere année de distribution) où seules 20 familles, pour un montant global de 930, avaient bénéficié de cette aide. Les foyers bénéficiaires des aides sont composés comme suit : 35% 30% 25% 20% 15% 10% 5% % Alors que le % des familles aidées est stable ou en baisse suivant la composition (sauf pour 6 personnes et plus), celui des célibataires a augmenté de plus 25 %. Bilan CCAS

9 L Economie Sociale et Familiale Les actions individuelles Suivi budgétaire mensuel : analyse de l ensemble des ressources et des charges. Constitution d un dossier d aide financière : Epicerie solidaire, Secours catholique, FSL, micro-crédit social Travail sur l autonomie des personnes, la reprise de confiance pour une gestion au mieux de leur situation et éviter de nouvelles difficultés. Un partenariat avec les bailleurs, fournisseurs d énergie et huissiers. Les actions collectives Développer l estime de soi Créer du lien social ou le sens d appartenance à un groupe Lutter contre l isolement Acquérir des savoirs : savoir-faire et savoir-être dans différents domaines Favoriser l autonomie Valoriser les usagers en les rendant «acteurs» de leurs projets. En 2014 c est : Les actions individuelles 73 personnes ou familles qui ont été suivies (soit 4 de plus qu en 2013) dont : - 35 personnes ou familles dont le suivi avait débuté en nouvelles personnes ou familles 39 personnes ou familles pour lesquelles une solution à leurs problèmes a été trouvée 6 personnes ou familles ont effectué un suivi budgétaire mensuellement avec la Conseillère en Economie Sociale Familiale. Bilan CCAS

10 Typologie des familles typologie des familles Personne seule 39% 34% Couple 11% 16% Couple avec enfant(s) Personne isolée avec enfant(s) Nous remarquons une légère diminution des personnes seules sans enfant (34% contre 37% en 2013). A contrario, les personnes seules avec enfant se sont plus présentées dans nos services (39% contre 36% en 2013). Nous constatons également une augmentation de la fréquentation des personnes en couple sans enfant. (16% contre 10% en 2013). Et une diminution de la fréquentation des couples avec enfants (11% contre 17% en 2013). Les actions menées Nous constatons une diminution des suivis budgétaire (8% contre 13% en 2013) ainsi que l aide aux démarches administratives (15% contre 22%). A l inverse, nous constatons une augmentation dans la gestion des impayés (32% contre 31% en 2013), de l instruction de dossier d aide financière (28% contre 19% en 2013) et de l aide alimentaire (17% contre 15% en 2013). Bilan CCAS

11 Le micro-crédit social 4 personnes ou familles ont bénéficié d un micro-crédit au cours de l année L origine des micro-crédits est varié : financement du permis de conduire; financement d un moyen de locomotion; financement de la scolarité d un enfant. Le Fond Solidarité Logement (FSL) Impayé de fluide (Electricité ; gaz) Au cours de l année 2014, 18 personnes ou familles ont bénéficié du Fond Solidarité Logement du Conseil Général du Nord suite à un impayé de facture d électricité et/ou de gaz. Impayé de loyer Durant l année 2014, 6 dossiers FSL volet impayé de loyer ont été instruit par la Conseillère en Economie Sociale Familiale. Accès à un logement identifié ou non identifié Au cours de l année 2014, 6 personnes ou familles ont bénéficié d un Fond Solidarité Logement volet accès à un logement identifié ou non identifié. La Boutique du Héron : Epicerie solidaire L épicerie solidaire est un lieu d accueil et de rencontre convivial, où les familles viennent faire leurs courses. (Alimentation, produits pour bébé, produits d entretien et produits frais ) Elle est ouverte aux familles ou personnes seules qui rencontrent des difficultés provisoires, qui cherchent une solution grâce à leur action volontaire. Au cours de l année 2014, 13 personnes ou familles ont pu accéder à l épicerie solidaire. Bilan CCAS

12 Origine de l accès Les événements qui ont fait suite à l accès des familles au sein de l épicerie solidaire sont divers et variés : Pour 7 familles, le paiement des factures d énergies très élevées ont engendrées des difficultés financières. (Logement énergivore ; mal isolé ; mauvaise pratique des éco-gestes) Pour une famille, le financement des études de son enfant est à l origine de son accès à l épicerie solidaire. Pour les 5 autres familles, des retards de loyer et une taxe d habitation élevée sont à l origine de l accès à l épicerie solidaire. L accès à la Boutique du Héron a permis à 7 familles d épargner de façon constante c est-à-dire tous les mois. Pour les familles ayant pu épargner, celle-ci s élève entre 10 à 25 par mois. 6 familles n ont pas épargné. Pour les personnes n ayant pas pu épargner, ils évoquent le cumul de leurs difficultés. (Accumulation de plusieurs dettes). Durée d accès La durée moyenne d accès à l épicerie solidaire est de 5 mois. Cependant, ce temps est défini par la commission en fonction des problématiques des usagers au moment du dépôt du dossier. Résolution des problématiques 9 familles ont vu leurs problématiques réglées (Apurement total d une dette d énergie) Les 4 autres familles continuent de financer leur projet (Scolarité d un enfant ; apurement d une dette, épargne pour l achat d une machine à laver) Les dossiers du Secours Catholique Au cours de l année 2014, 3 personnes ou familles ont bénéficié d une aide financière attribuée par le secours catholique. Les aides du secours catholique ont permis de financer des frais de scolarité ; un voyage scolaire d un enfant Berguois ; le paiement en partie d une facture d énergie élevée. Bilan CCAS

13 Les actions collectives En 2014, les bénéficiaires de l aide facultative (Tickets service) mais également les habitants de Bergues ont pu suivre 3 à 4 ateliers par mois. Les ateliers «cuisine» ont connu un gros succès, tandis que pour les autres ateliers et le consomm atel, la fréquentation n a pas été à la mesure des moyens mis en œuvre. Chaque mois, le Centre Communal d Action Sociale propose 3 à 4 ateliers dont le groupage est le suivant : - 1 atelier cuisine / mois - 1 atelier créatif / mois - 1 atelier sur la consommation / mois - 2 espaces échanges appelés «Berg Echange» / mois - 1 repas trimestriel préparé par les participants. Les Animations locales En 2014, le CCAS a de nouveau été à l initiative ou a participé à des animations ouvertes à destination de différents publics : Le 13 mai 2014 de 10h à 14h a eu lieu la visite du centre de formation Campus Pro à Téteghem puis suivi d un atelier cuisine. Pour clôturer cette matinée, les participants ont partagé un repas avec les formateurs du Centre. Le 11 juin 2014 de 10h à 12h et de 14h à 16h30 a eu lieu un échange autour du dessin et de la peinture animé par l association des chevalets du canton. A partir du mois de septembre 2014, l espace échange appelé «Berg Echange» a vu jour pour tous les habitants de Bergues a raison de deux séances par mois. Depuis septembre 2014, la Conseillère en Economie Sociale Familiale intervient dans un souci de mutualisation des moyens au Temps d Activité Périscolaire (TAP) Dans le cadre d octobre rose, une exposition a été réalisée par des dames fréquentant les ateliers mis en place par le CCAS sur le cancer du sein. Cette exposition a été affichée durant tout le mois d octobre au foyer socio-éducatif. Bilan CCAS

14 Le 16 et 17 octobre 2014 a eu lieu la semaine bleue à destination des personnes âgées de plus de 60 ans et des retraités. Des actions ont été mises en place sur le thème «A tout âge, créatif et citoyen». Des ateliers florales ; déco-patch ainsi qu une conférence sur la prévention des vols animée par la gendarmerie de Hoymille ont été réalisés. Puis une animation sur le code de la route a également été mise en place et animée par l ADASSARD. Pour terminer un goûter gourmand a été confectionné par le Truck à crêpes le jeudi 16 octobre puis un café gourmand a été offert par le CCAS le vendredi 17 octobre. Un repas des ainés a eu lieu le 14 octobre Actions à destination de la population de personnes âgées dans le cadre d un partenariat avec Unis Cité (Service Civique) prévues sur une période de 9 mois d octobre 2014 à juin 2015 : Une visite, un sourire Passeurs de mémoire Le PSAL : Organisation de 3 Festi Jeux avec les associations de Bergues : le premier s est déroulé le 26 février 2014, le second s est déroulé le 30 avril 2014 sur le thème de pâques puis le dernier a eu lieu le 29 octobre 2014 sur le thème de la magie. Renouvellement du partenariat avec l ANCV à partir de : chèques vacances et bourse solidarité vacances. Des ateliers collectifs pour les bénéficiaires de l aide alimentaire (principalement atelier cuisine) avec une participation moyenne de 7 personnes par atelier. Bilan CCAS

15 Le Logement Social Ce bilan, comme depuis 2009, s appuie sur les données communiquées par les demandeurs lors de leur inscription auprès du CCAS. Le logiciel de traitement de la demande a été mis en place en janvier Depuis cette date, c est 743 demandes dont 418 Berguois qui ont été enregistrées et parfois renouvelées une ou plusieurs fois. Pour mémoire le patrimoine social sur la ville de Bergues est le suivant : 498 logements proposés par les bailleurs sociaux : 337 par Habitat 62/59 et sa filiale HLI, 50 par Logi Fim, 37 par Le Cottage Social, 33 par Partenord, 32 par la Maison Flamande et 9 par le PACT. 31 logements proposés par le CCAS, et 5 logements par la ville La Demande en nouvelles demandes ont été instruites en 2014, 48% d entre elles (64 demandes) émanaient de Berguois. On peut noter un nombre annuel en augmentation sur 2014 : En 2013, 114 demandeurs dont 66 berguois En 2012, 124 demandeurs dont 76 berguois La répartition par type de logement est la suivante : Origine de la demande T1 T2 T3 T4 T5 Berguois Non berguois % 38% 30% 20% 5% Bilan CCAS

16 A noter que pour 32 d entre elles l attestation de numérotation unique (preuve qu une demande de logement a bien été adressée à un bailleur social) n est pas parvenue au CCAS (dont 9 berguois) et donc n ont pas été ou ne seront pas instruites. Si la demande sur des types T1, T4 et T5 reste stable, on constatera une évolution nette depuis trois ans dans les types T2 et T3 : Pour les T2, on est passé d une demande sur 4 (25%) en 2012, à 32% en 2013 pour arriver à 38% sur Pour les T3, après une baisse sur ce type de logement en 2013 (27%) par rapport à 2012 (42%), la demande augmente légèrement. L attribution de logements sociaux en logements ont été attribués en 2014, 59 par les bailleurs sociaux, 1 pour la ville et 2 pour le CCAS. Les taux de rotation s établissent donc à 12% pour les bailleurs sociaux, 20% pour la ville et 6% pour le CCAS. Après une année 2013 où la rotation fléchissait, à noter une rotation qui revient dans un pourcentage équivalent d avant les années La répartition par type de logements est la suivante : Bilan CCAS

17 Sur ces 62 logements, 45 ont été attribués sur proposition du CCAS : 39 berguois et 6 extérieurs. Les 17 autres sont passés en commission d attribution logement des bailleurs sociaux sans faire de demande au CCAS, parmi ceux-ci 5 berguois : pour la plupart, il s agit de mutation de logement chez le même bailleur. Pour une très large majorité les demandes non berguoises proviennent d habitants de la CUD (9) ou de l ex CCCB (6). Pour les attributions aux berguois passés par le CCAS (39 attributions): 44% d entre eux ont attendu de 3 à 6 mois ; 18% de 6 à 12 mois, 21% de 12 à 18 mois, 10% de 18 à 24 mois, 8% plus de 24 mois En règle générale, ils attentent : moins de 18 mois pour des studios ou T3 de 6 à plus de 24 mois pour les autres types de logement suivant les situations, antécédents ou exigences (localisation ou individuel). Les demandeurs sortis du listing en demandes (dont 105 émanant de berguois) ont été classées en 2014 Bilan CCAS

18 Les demandes en attente au 31/12/2014 Au 31 décembre 2014, 91 demandes de logement (48 pour des berguois et 43 autres) restent en attente d une proposition de location. Sur ces 91 demandes 24 sont incomplètes (pas de Numéro unique) : 7 pour des berguois et 17 pour des non berguois. T1 T2 T3 T4 T5 Berguois autres Pour les personnes dont la demande est complète, une sur deux (46%) est dans une situation sociale difficile : Handicap, hébergement, Reste à vivre inférieur aux critères du CCAS, ou encore en sur-occupation de leur logement actuel. 4% des demandeurs sont des jeunes ménages avec ou sans enfant(s). 4% dépassent les plafonds pour l accès à un logement social (PLS). Et enfin pour le reste de ces demandeurs, 46% ne correspondent à aucune catégorie spécifique. 21 demandeurs sont seules avec ou sans enfant(s) et 20 sont en couple pour la plupart du temps avec enfant(s). Vis à vis de leur situation sociale, la répartition est la suivante : Bilan CCAS

19 Le Budget du CCAS Pour des raisons historiques (dons, legs, reconstruction et dommages de guerre) le CCAS est propriétaire de : Terres agricoles situées hors du territoire municipal De 31 logements sur Bergues. Ses recettes proviennent essentiellement de la gestion de ces biens. Comme pour la commune, le budget du CCAS se décline sur deux section : le Fonctionnement et l Investissement LA SECTION FONCTIONNEMENT Les recettes de l année 2014 du CCAS s établissent à Elles sont constituées pour 2014 à 84% par les revenus tirés des propriétés bâties et des terres agricoles mises en location. Des subventions accordées par le Département au titre de la gestion des dossiers RSA pour 2,5% et par la CAF pour l animation locale (ateliers, festi jeux, semaine bleue, etc..) pour 4,5 % complètent les rentrées de recettes. Pour le reste, il s agit de remboursement sur charges de Sécurité sociale et de prévoyance, de mandats annulés et de produits exceptionnels tels que des dons (Mariages, Baptêmes républicains, obsèques).a noter que les dons (1642 ) ont été multipliés par 5 en 2014 par rapport aux 6 années précédentes. Les dépenses de l année 2014 s élèvent à Les dépenses de personnel (un agent social et une Conseillère en économie sociale et familiale) représentent près de 39 % de ces dépenses Les dépenses consacrées à l action sociale s établissent à 37 % des dépenses. Le reste des dépenses (14%) est lié à l entretien et à la gestion (intérêts des emprunts, assurance, maintenance, taxes foncières, etc..) des propriétés bâties et non bâties du CCAS Bilan CCAS

20 L excédent cumulé au 31/12/2014 (réserve de trésorerie) sur la section Fonctionnement se monte désormais à LA SECTION INVESTISSEMENT Les recettes de 2014 sur la section investissement s élèvent à 7330 Elles proviennent des amortissements* pour 6384 et des dépôts de garantie provenant de la gestion du patrimoine immobilier pour 876. L excédent cumulé au 31/12/2013 soit viennent compléter ces recettes. Les dépenses 2014 se chiffrent à Elles se répartissent pour : 36 % sur le remboursement du Capital des prêts encore en cours, 43% sur les travaux réalisés au FSE pour le compte du CCAS : aménagement des bureaux, de la cuisine et des pièces réservées aux ateliers du CCAS, 21% pour les investissements sur le patrimoine. L excédent cumulé au 31/12/2014 sur la section Investissement se monte à * reconstitution des dépenses d investissement faites sur l informatique, la reprographie, le mobilier lors des années précédentes Bilan CCAS

21 Le Conseil d Administration du CCAS Le CCAS est administré par un Conseil d Administration, présidé par le Maire (membre de droit) et composé, à parité, de membres élus au sein du conseil municipal à la représentation proportionnelle au plus fort reste, et de personnes nommées par le Maire parmi les personnes participant à des actions d animation, de prévention et de développement social. Mme Sylvie BRACHET, Maire de BERGUES préside ce Conseil d administration. Membres élus au sein du Conseil Municipal Jacques FOVELLE, Adjoint au Maire, Vice-Président du CCAS Sandrine THERY, Conseillère municipale déléguée aux Affaires Sociales Françoise KOELIE, Conseillère municipale déléguée aux personnes âgées Angélique DEPLANQUE, Conseillère municipale Béatrice DECONNINCK, Conseillère municipale Monique HOUVENAGHEL, Conseillère municipale Membres nommés Anne LESCIEUX, Médecin généraliste André THOMAS, Représentant de l UDAF Isabelle JOUENNE, Représentante d une association tutélaire Julie GRAVE, Représentante du CLIC Emeline ONOO, représentante de l APHAM Luce DELAOUSTRE, Représentante des Restos du coeur Bilan CCAS

22 Les Partenaires du CCAS ayant une permanence au CCAS Lundi Matin CAF De 9h à 11h30 Après midi 1 er lundi : CMCAS de 14h à 17 h 2 ème et 4 ème lundi : permanence juridique sur RDV 3 ème lundi de 14h à 16h Secours Catholique Mardi Mercredi Assistante Sociale du Département De 9h à 11h ADAR De 8h30 à 12h Jeudi * Caisse Primaire d Assurance Maladie De 8h15 à 12h et de 13h30 à 17h Les 3 premiers vendredis du mois la CARSAT de 9h à 12h et de 13h30 à 16h sur RDV Vendredi Le 1er et 2ème vendredi : Secours Catholique sur RDV 3 ème vendredi : TREMPLIN Aider sur RDV 3 ème vendredi : Vie Libre sur RDV 4 ème vendredi : FNATH de 9h à 11h00 *Le SIECF assure également une permanence chaque jeudi des semaines impaires de 9h à 11h dans les bureaux du CCAS (salle d attente du CCAS) Bilan CCAS

Centre Communal d Action Sociale. Rapport d activités 2013

Centre Communal d Action Sociale. Rapport d activités 2013 Centre Communal d Action Sociale Rapport d activités 2013 L action sociale du C.C.A.S. Les missions Intervention sociale auprès des personnes Accueillir, informer, orienter et accompagner le public présentant

Plus en détail

Logement. Maintien à domicile. Alimentation. Transport. Budget

Logement. Maintien à domicile. Alimentation. Transport. Budget SOMMAIRE Logement Maintien à domicile Santé Alimentation Transport Budget LOGEMENT PACT Pays-Basque Le PACT vous aide à adapter votre logement : un diagnostic accessibilité réalisé par le PACT. Évaluation

Plus en détail

L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités

L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités Dossier de presse Mardi 20 janvier 2015 L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités Dans le cadre d un protocole

Plus en détail

Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre

Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre Service départemental du Morbihan Cité administrative - 13 avenue Saint-Symphorien - 56020 VANNES CEDEX Tél. 02.97.47.88.88 Fax 02.97.47.84.02

Plus en détail

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE REGLEMENT DES AIDES FACULTATIVES DU CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE VILLETANEUSE juin 2008 SOMMAIRE CHAPITRE I OBJET ET TYPE D AIDES...3 ARTICLE 1. OBJET...3 ARTICLE

Plus en détail

Rapport d activités 2013

Rapport d activités 2013 PRESENTATION DU C.C.A.S. Le Centre Communal d Action Sociale (C.C.A.S.) est un établissement public administratif ayant une personnalité juridique distincte de la commune. Il est géré par un Conseil d

Plus en détail

LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE (CCAS) UDAF 54

LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE (CCAS) UDAF 54 LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE (CCAS) UDAF 54 S A M E D I 2 2 N O V E M B R E 2 0 1 4 P R É S E N T A T I O N P A R V A L E N T I N E D U H A U T, J U R I S T E Présentation de la réunion Le fonctionnement

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE 2010 du CCAS de Châteauneuf-Sur-Loire

RAPPORT D ACTIVITE 2010 du CCAS de Châteauneuf-Sur-Loire RAPPORT D ACTIVITE 2010 du CCAS de Châteauneuf-Sur-Loire SOMMAIRE Introduction Réunions du Conseil d Administration Instruction des demandes d aide sociale légale Secours financiers Aide alimentaire Accueil

Plus en détail

Ses missions, ses actions

Ses missions, ses actions CCAS centre communal d'action sociale Guide du CCAS de la Ville de Meylan Ses missions, ses actions www.meylan.fr le centre communal d sociale de meylan Au plus près des habitants Le CCAS (Centre communal

Plus en détail

Conseil Municipal du 04 février 2013

Conseil Municipal du 04 février 2013 CCAS MEYLAN Conseil Municipal du 04 février 2013 1 Plan de la présentation Cadre général Contexte réglementaire Indicateurs sociaux Cadre Communal Meylan en chiffres CCAS CA Organigramme Budget Missions

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Les modalités de fonctionnement du Conseil d Administration du Centre Communal d Action Sociale sont fixées par :

REGLEMENT INTERIEUR. Les modalités de fonctionnement du Conseil d Administration du Centre Communal d Action Sociale sont fixées par : REGLEMENT INTERIEUR Les modalités de fonctionnement du Conseil d Administration du Centre Communal d Action Sociale sont fixées par : - le Code Général des Collectivités Territoriales La plupart des règles

Plus en détail

Qu est-ce que le CCAS?

Qu est-ce que le CCAS? Qu est-ce que le CCAS? Le centre Communal d Action Sociale est un établissement public chargé d exercer les compétences détenues par la commune en matière d action sociale. C est un établissement ayant

Plus en détail

DEMANDE d ENTRAIDE. Dossier confidentiel. Nom :... Prénom :... Adresse :... ... CP :... Ville :... Téléphone :... Portable :...

DEMANDE d ENTRAIDE. Dossier confidentiel. Nom :... Prénom :... Adresse :... ... CP :... Ville :... Téléphone :... Portable :... DEMANDE d ENTRAIDE CE : A l initiative de l Agence Dossier confidentiel A l initiative du demandeur Nom :...................................... Prénom :............................... Adresse :...................................................................................

Plus en détail

Règlement de gestion des prestations du Centre Communal d Action Sociale

Règlement de gestion des prestations du Centre Communal d Action Sociale Règlement de gestion des prestations du Centre Communal d Action Sociale I- DISPOSITIONS GENERALES Article 1 : Le présent règlement a pour objet de fixer les modalités d inscription, de facturation et

Plus en détail

CAMPAGNE BOURSIERE 2015/2016 PREMIERE COMMISSION LOCALE. DOSSIERS COMPLETS A DEPOSER AU PLUS TARD LE 25 SEPTEMBRE à 12H

CAMPAGNE BOURSIERE 2015/2016 PREMIERE COMMISSION LOCALE. DOSSIERS COMPLETS A DEPOSER AU PLUS TARD LE 25 SEPTEMBRE à 12H 1 CAMPAGNE BOURSIERE 2015/2016 PREMIERE COMMISSION LOCALE DOSSIERS COMPLETS A DEPOSER AU PLUS TARD LE 25 SEPTEMBRE à 12H CONDITIONS L obtention d une bourse scolaire est subordonnée aux conditions suivantes

Plus en détail

IDENTIFICATION DU DEMANDEUR. NOM : Prénom : Coordonnées : IDENTIFICATION DU OU DES BENEFICIAIRE(S) NOM : Prénom : DATE DE LA DEMANDE :

IDENTIFICATION DU DEMANDEUR. NOM : Prénom : Coordonnées : IDENTIFICATION DU OU DES BENEFICIAIRE(S) NOM : Prénom : DATE DE LA DEMANDE : DIRECTION DE LA SOLIDARITE 3, Rue François de Guise B.P. 504 55012 BAR LE DUC CEDEX IDENTIFICATION DE L INSTRUCTEUR NOM : Qualité : FICHE DE SAISINE SERVICE INSERTION ET DEVELOPPEMENT SOCIAL Demande de:

Plus en détail

Livret d accueil. Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours. www.bonsecours.fr

Livret d accueil. Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours. www.bonsecours.fr Livret d accueil Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours www.bonsecours.fr EDITO Chère Madame, Cher Monsieur, Le bien-être de nos Aînés est une préoccupation essentielle de votre municipalité.

Plus en détail

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013 Nantes, le 11 mars 2013 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014 v Dossier de presse Contact service presse Tél. : 02 40 41 64 36 Fax : 02 40 41 64 10 presse@mairie-nantes.fr 1000

Plus en détail

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL Le vote du budget constitue l acte politique majeur de la vie de la collectivité. Il doit impérativement être voté avant le 31 mars de l année qu il intéresse. Toutefois,

Plus en détail

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS Les Personnes Agées, de 60 ans et plus, représentent déjà plus de 11,2% de la population du Département et vers 2020 plus de 20%. Pour

Plus en détail

LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE

LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Un peu d histoire Des bureaux de bienfaisance (à la révolution) Aux bureaux d aide sociale (1953) et depuis 1986 : Le centre communal d action sociale L ACTION SOCIALE

Plus en détail

Demande d aide financière

Demande d aide financière Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre Service départemental. Demande d aide financière Dossier parrainé par NOM :. Prénom : Date et lieu de naissance :. Adresse : Email : Téléphone

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Reims, vendredi 20 décembre 2013

DOSSIER DE PRESSE. Reims, vendredi 20 décembre 2013 DOSSIER DE PRESSE Reims, vendredi 20 décembre 2013 Croix-Rouge : inauguration de la nouvelle antenne municipale et de la nouvelle antenne du C. C.A.S. Vendredi 20 décembre 2013 Sommaire Communiqué Un nouveau

Plus en détail

Formulaire de demande d aide financière extra-légale

Formulaire de demande d aide financière extra-légale Formulaire de demande d aide financière extra-légale pour les personnes en situation de handicap Bénéficiaire NOM, Prénom Date de naissance Assuré Conjoint Personne vivant maritalement avec l assuré Enfant

Plus en détail

FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT DES ALPES-MARITIMES. Demande d'aide(s) financière(s) pour l accès dans le logement

FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT DES ALPES-MARITIMES. Demande d'aide(s) financière(s) pour l accès dans le logement FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT DES ALPES-MARITIMES Demande d'aide(s) financière(s) pour l accès dans le logement Vous cherchez un logement locatif dans les Alpes-Maritimes et vous êtes en difficulté

Plus en détail

Projets loisirs et vacances Aide scolaire Aides facultatives du CCAS en partenariat avec le Conseil général

Projets loisirs et vacances Aide scolaire Aides facultatives du CCAS en partenariat avec le Conseil général Projets loisirs et vacances Aide scolaire Aides facultatives du CCAS en partenariat avec le Conseil général 1 EDITORIAL L édition 2012-2013 du Livret d Accueil du Centre Communal d Action Sociale rassemble

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. Présentation. Fonds de Solidarité pour le Logement. Juin 2012 page 1/9

GUIDE PRATIQUE. Présentation. Fonds de Solidarité pour le Logement. Juin 2012 page 1/9 Présentation Guide d accompagnement à l application du Règlement Intérieur 2012 à l usage des partenaires Juin 2012 page 1/9 Plan du guide Qu est-ce que le FSL? Comment saisir le Fonds? Les critères généraux

Plus en détail

Vos droits. > Les aides et la solidarité

Vos droits. > Les aides et la solidarité > Les aides et la solidarité................. 12 > Les aides facultatives..................... 14 > Informations fiscales et juridiques........ 16 > L action sociale à Pontarlier............. 18 12 > Les

Plus en détail

BIENVENUE SUR LA PLATEFORME RSA. Cette action est cofinancée par l Union Européenne

BIENVENUE SUR LA PLATEFORME RSA. Cette action est cofinancée par l Union Européenne BIENVENUE SUR LA PLATEFORME RSA Cette action est cofinancée par l Union Européenne Présentation de la plateforme Vous êtes nouvellement bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (RSA). Les partenaires

Plus en détail

Le microcrédit personnel garanti par le Fonds de cohésion sociale

Le microcrédit personnel garanti par le Fonds de cohésion sociale Le microcrédit personnel garanti par le Fonds de cohésion sociale Le Fonds de cohésion sociale (FCS) Le FCS est institué le 18 janvier 2005. C est un fonds de garantie qui vise à lutter contre l exclusion

Plus en détail

DEMANDE DE PRÊT 2015 Cocher la case correspondante au prêt concerné Acquisition Construction Aménagement Jeune ménage À l installation

DEMANDE DE PRÊT 2015 Cocher la case correspondante au prêt concerné Acquisition Construction Aménagement Jeune ménage À l installation Pour tout renseignement, contacter le Centre de la Relation Clients : Tél. 01 44 90 13 33 Fax 01 44 90 20 15 Formulaire de contact accessible sur notre site Internet www.crpcen.fr DEMANDE DE PRÊT 2015

Plus en détail

MAIRIE de B E I G N O N

MAIRIE de B E I G N O N Beignon, le 25 mai 2012 MAIRIE de B E I G N O N Chers Parents, L année scolaire 2011 / 2012 se termine et il nous faut préparer la rentrée scolaire 2012/ 2013. A ce titre, nous vous rappelons quelques

Plus en détail

Demande de Prise en charge Fonds de solidarité Carrefour Market

Demande de Prise en charge Fonds de solidarité Carrefour Market Demande de Prise en charge Fonds de solidarité Carrefour Market Le document doit être rempli intégralement et accompagné de pièces justificatives. Dans le cas contraire, la demande ne pourra pas être traitée.

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE RSA. Active. de Solidarité. Revenu

GUIDE PRATIQUE RSA. Active. de Solidarité. Revenu GUIDE PRATIQUE RSA Revenu de Solidarité Active I Le Département est le chef de file de l'action sociale. Dans ce cadre, le Revenu de Solidarité Active, dont la responsabilité a été confiée par la loi aux

Plus en détail

Aide ménagère pour agent en activité

Aide ménagère pour agent en activité Handicap Aide ménagère pour agent en activité Aide financière, dans la limite de 30 heures par mois, pour les agents employant un salarié de service d aide à la personne, à domicile. Les ouvrants droit,

Plus en détail

3 099 704,29 RECETTES 2013 61 220,81

3 099 704,29 RECETTES 2013 61 220,81 BUDGET 2013 EQUILIBRE GENERAL Le budget global 2013 se monte à 5 146 475,64 en recettes pour 4 615 844,79 en dépenses. Ces chiffres intègrent à la fois l année 2013 en fonctionnement et investissement

Plus en détail

ADIL 33. ETUDE en 2013. Accédants à la propriété en difficulté

ADIL 33. ETUDE en 2013. Accédants à la propriété en difficulté ADIL 33 ETUDE en 2013 Accédants à la propriété en difficulté Agence Départementale d Information Logement - 105 avenue Emile Counord 33300 BORDEAUX Sommaire ADIL 33 - ETUDE en 2013 Accédants à la propriété

Plus en détail

Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement

Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement 6a, rue du Verdon 67100 STRASBOURG Téléphone : 0800 747 900 Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement Le Fonds Départemental de Compensation du Handicap s adresse

Plus en détail

Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement

Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement 6a, rue du Verdon 67100 STRASBOURG Téléphone : 0800 747 900 Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement Le Fonds Départemental de Compensation du Handicap s adresse

Plus en détail

Financer les travaux d adaptation des logements

Financer les travaux d adaptation des logements 1ère Journée de l accessibilité des bâtiments et de leurs abords Maison de l Artisanat Financer les travaux d adaptation des logements 1 1er journée de l accessibilité des bâtiments et de leurs abords

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

7Les droits sociaux. Les droits sociaux Les aides sociales (dont les aides ponctuelles et la protection des jeunes majeurs)

7Les droits sociaux. Les droits sociaux Les aides sociales (dont les aides ponctuelles et la protection des jeunes majeurs) 7Les droits sociaux Les droits sociaux Les aides sociales (dont les aides ponctuelles et la protection des jeunes majeurs) Les droits économiques Généralement à 18 ans, et parfois pour une durée plus ou

Plus en détail

Le surendettement des ménages 2013 183

Le surendettement des ménages 2013 183 LIMOUSIN 183 Région Limousin en chiffres Surendettement Données 2013 2 874 dossiers déposés 3 147 personnes surendettées a) 456 dossiers pour 100 000 habitants b) : 36 202 euros c) Contexte socioéconomique

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I

CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I PRESENTATION Article 1 Le CCAS de Bourg en Bresse, participe depuis juin 2003 à la coordination des aides

Plus en détail

SENIORS > LES ACTIVITÉS > LES LOGEMENTS ET LA RESTAURATION > LES AIDES > LE PLAN CANICULE

SENIORS > LES ACTIVITÉS > LES LOGEMENTS ET LA RESTAURATION > LES AIDES > LE PLAN CANICULE SENIORS > LES ACTIVITÉS > LES LOGEMENTS ET LA RESTAURATION > LES AIDES > LE PLAN CANICULE 80 CHAPITRE 6 I SENIORS Les activités pour les seniors LES ACTIVITÉS PROPOSÉES PAR LA VILLE > L Espace d animation

Plus en détail

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES-

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- Union des Associations du CSP-Espoir Vingt ans d expérience auprès des familles gitanes, du voyage, semi-sédentaires ou

Plus en détail

CCAPEX FORMULAIRE DE SAISINE

CCAPEX FORMULAIRE DE SAISINE PRÉFECTURE DE LA LOZERE CCAPEX FORMULAIRE DE SAISINE Date de la saisine : Organisme à l'origine de la saisine : Nature de la saisine : Origine de la saisine : Bailleur Organisme payeur aides au logement

Plus en détail

Épicerie sociale Croix Rouge. de Courcouronnes CONDITIONS ET MODALIT É S D ACCÈ S

Épicerie sociale Croix Rouge. de Courcouronnes CONDITIONS ET MODALIT É S D ACCÈ S 1 Épicerie sociale Croix Rouge de Courcouronnes CONDITIONS ET MODALIT É S D ACCÈ S 1/ Critères d'accès : L accès est exclusivement réservé à toute personne adulte et à toute famille habitant Courcouronnes

Plus en détail

AIDES SOCIALES 2015 NOTICE D INFORMATION. Service Action Sanitaire et Sociale VOUS SOUHAITEZ BÉNÉFICIER D UNE AIDE DE LA CRPCEN

AIDES SOCIALES 2015 NOTICE D INFORMATION. Service Action Sanitaire et Sociale VOUS SOUHAITEZ BÉNÉFICIER D UNE AIDE DE LA CRPCEN NOTICE D INFORMATION Pour tout renseignement, contacter le Centre de la Relation Clients : Tél. 01 44 90 13 33 Fax 01 44 90 20 15 Formulaire de contact accessible sur notre site Internet www.crpcen.fr

Plus en détail

Fiche 15 LA PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP

Fiche 15 LA PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP Fiche 15 LA PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP La prestation de compensation du handicap (PCH) a été instaurée par la loi n 2005-102 du 11 février 2005. Elle est attribuée à la personne qui présente

Plus en détail

HABITAT ET HUMANISME GESTION LORRAINE Votre Agence Immobilière à Vocation Sociale

HABITAT ET HUMANISME GESTION LORRAINE Votre Agence Immobilière à Vocation Sociale HABITAT ET HUMANISME GESTION LORRAINE Votre Agence immobilière à vocation sociale Merci de Retourner ce Dossier à : HABITAT ET HUMANISME GESTION LORRAINE Votre Agence Immobilière à Vocation Sociale 81

Plus en détail

D ALLOCATION PERSONNALISÉE D AUTONOMIE

D ALLOCATION PERSONNALISÉE D AUTONOMIE Cadre réservé à l administration N DOSSIER : NOM : PRÉNOM : DATE DE DÉPOT : DATE DE DOSSIER COMPLET : DEMANDE D ALLOCATION PERSONNALISÉE D AUTONOMIE D UNE PERSONNE ÂGÉE DE SOIXANTE ANS ET PLUS A DOMICILE

Plus en détail

Le service d aides à domicile

Le service d aides à domicile Le service d aides à domicile Si vous avez besoin d être aidé à votre domicile pour l entretien du linge et de la maison, Si vous résidez sur les communes de SALLES ou de LUGOS, si vous ou l un de vos

Plus en détail

MONTIGNY LE BRETONNEUX, LE

MONTIGNY LE BRETONNEUX, LE MONTIGNY LE BRETONNEUX, LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DE LA BOUTIQUE ALIMENTAIRE Le mot du Président et de la Vice-Président du CCAS : Moteur des actions de solidarité

Plus en détail

Nom de l agent : Fonctions : FORMULAIRE DE DEMANDE D AIDE SOCIALE

Nom de l agent : Fonctions : FORMULAIRE DE DEMANDE D AIDE SOCIALE DE FRANCE A Nom de l agent : Fonctions : FORMULAIRE DE DEMANDE D AIDE SOCIALE 1- Objet de la demande : O Allocation de solidarité O Allocation à durée déterminée O Allocation adulte ou enfant handicapé

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER DE L EXERCICE 2014 1. LES CREDITS VOTES EN 2014

RAPPORT FINANCIER DE L EXERCICE 2014 1. LES CREDITS VOTES EN 2014 RAPPORT FINANCIER DE L EXERCICE 2014 1. LES CREDITS VOTES EN 2014 L équilibre général du budget primitif 2014 s est établi à 3 822,6 M, dont 2 790,9 M au titre de la section de fonctionnement et 1 031,7

Plus en détail

CARREFOUR HYPERMARCHES SAS ZAE Saint Guénault 1, rue Jean Mermoz B.P. 75 91002 EVRY CEDEX

CARREFOUR HYPERMARCHES SAS ZAE Saint Guénault 1, rue Jean Mermoz B.P. 75 91002 EVRY CEDEX CARREFOUR HYPERMARCHES SAS ZAE Saint Guénault 1, rue Jean Mermoz B.P. 75 91002 EVRY CEDEX NOM / PRENOM du salarié(e) :. MAGASIN :... *** DOSSIER A RETOURNER A L ADRESSE SUIVANTE : CARREFOUR HYPERMARCHES

Plus en détail

ADIL 33. ETUDE en 2012. Accédants à la propriété en difficulté

ADIL 33. ETUDE en 2012. Accédants à la propriété en difficulté ADIL 33 ETUDE en 2012 Accédants à la propriété en difficulté Agence Départementale d Information Logement - 105 avenue Emile Counord 33300 BORDEAUX ETUDE en 2012 ACCEDANTS A LA PROPRIETE EN DIFFICULTE

Plus en détail

VOUS ÊTES TUTEUR D UNE PERSONNE MAJEURE

VOUS ÊTES TUTEUR D UNE PERSONNE MAJEURE VOUS ÊTES TUTEUR D UNE PERSONNE MAJEURE LES PREMIÈRES DÉMARCHES Devenir tuteur familial Une gestion prudente et avisée Vous venez d être nommé tuteur d un majeur à protéger La tutelle est un régime de

Plus en détail

DECISION FORMULAIRE UNIQUE DE DEMANDE D'AIDE FINANCIERE OU D'ACCOMPAGNEMENT SOCIAL OU MEDICO-SOCIAL NATURE DE L AIDE SOLLICITÉE :

DECISION FORMULAIRE UNIQUE DE DEMANDE D'AIDE FINANCIERE OU D'ACCOMPAGNEMENT SOCIAL OU MEDICO-SOCIAL NATURE DE L AIDE SOLLICITÉE : FORMULAIRE UNIQUE DE DEMANDE D'AIDE FINANCIERE OU D'ACCOMPAGNEMENT SOCIAL OU MEDICO-SOCIAL NATURE DE L AIDE SOLLICITÉE : N dossier familial (IODAS) : Centre Médico-Social de Mende Travailleur Social Travailleur

Plus en détail

LE RÈGLEMENT DES AIDES FACULTATIVES Année 2015

LE RÈGLEMENT DES AIDES FACULTATIVES Année 2015 Direction de la solidarité Centre Communal d'action Sociale Service action sociale - 02/03/2015 LE RÈGLEMENT DES AIDES FACULTATIVES Année 2015 Le Centre Communal d'action Sociale inscrit son action, dans

Plus en détail

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants DOSSIER DE PRESSE L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants PARIS Mercredi 29 février 2012 Communiqué de presse p.2 L Association Française des AIDANTS

Plus en détail

Le financement. les aides de la Caf pour le financement. Fiche 5. Fiche technique 5. L investissement

Le financement. les aides de la Caf pour le financement. Fiche 5. Fiche technique 5. L investissement les aides de la Caf pour le financement L investissement Depuis 2000, sept plans nationaux d investissement ont été mis en œuvre par la branche. Ils ont permis l ouverture de 66 438 places. Le dernier

Plus en détail

DEMANDE DE REVENU MINIMUM D INSERTION

DEMANDE DE REVENU MINIMUM D INSERTION MINISTÈRE DES AAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DE LA VILLE N 60-3931 DEMANDE DE REVENU MINIMUM D INSERTION Quel est votre état civil? * Cette information ne sera enregistrée dans nos fichiers que sous la

Plus en détail

Maison des Services Publics

Maison des Services Publics brignoles.fr la Maison des Services ublics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

Pour en savoir plus. Pour les communautaires : Le droit à la protection sociale des communautaires. Gisti téléch.

Pour en savoir plus. Pour les communautaires : Le droit à la protection sociale des communautaires. Gisti téléch. Droits pour les Etrangers en situation régulière 1 Textes de référence Toujours voir : -les textes législatifs et règlementaires - les textes internationaux -les circulaires - les jurisprudences Pour en

Plus en détail

Le guide des données : bref état des lieux

Le guide des données : bref état des lieux Le guide des données : bref état des lieux Ce document ne peut pas reprendre l'ensemble des données qui sont ou peuvent être disponibles. En effet, d'une région à l'autre il y a de multiples variations.

Plus en détail

DOSSIER PRE-INSTRUCTION

DOSSIER PRE-INSTRUCTION DOSSIER PRE-INSTRUCTION ACCES HEBERGEMENT EN RESIDENCE SOCIALE NOTICE Le dossier de pré-instruction doit obligatoirement être rempli par un travailleur social. Il est indispensable que le demandeur entreprenne

Plus en détail

.. Le complément de libre choix d activité 07.. Questions / Réponses.. 09.. Exemples chiffrés... 010. Sommaire. Pages

.. Le complément de libre choix d activité 07.. Questions / Réponses.. 09.. Exemples chiffrés... 010. Sommaire. Pages Sommaire Pages.. Qu est-ce que la PAJE 02.. La prime à la naissance ou à l adoption 03.. L allocation de base 04.. Le complément de libre choix du mode de garde Vous en bénéficiez quels que soient vos

Plus en détail

Règlement intérieur du service périscolaire 2013-2014

Règlement intérieur du service périscolaire 2013-2014 Règlement intérieur du service périscolaire 2013-2014 Contact : - Service scolaire mairie : Horaire : tous les jours de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 18h Coordonnées : 05 58 41 79 10 / ccas@hossegor.fr -

Plus en détail

SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES

SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES Mardi 2 juillet 2013, 16h - Préfecture Dossier de presse Dans

Plus en détail

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Le Centre communal d action sociale (CCAS) de Vernillet est un établissement public autonome chargé d assurer une action générale de prévention et de développement social,

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE

CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE REUNION DU CONSEIL GENERAL DU 19 DECEMBRE 2014 BP 2015 COMMISSION DES SOLIDARITES Direction Générale Adjointe des Solidarités Direction du Handicap et de la Vieillesse RAPPORT

Plus en détail

Enjeux du développement durable. Faire reculer la pauvreté et rompre avec la précarité

Enjeux du développement durable. Faire reculer la pauvreté et rompre avec la précarité 4 Action sociale Fiche Axe 3 Garantir la cohésion sociale, l'accès à la ville pour tous, intégrer les habitants et améliorer la qualité de vie Enjeux du développement durable Faire reculer la pauvreté

Plus en détail

N de téléphone : N de Fax : Mail : Nom - Prénom Parenté Date de naissance

N de téléphone : N de Fax : Mail : Nom - Prénom Parenté Date de naissance DEPARTEMENT DE LA MOSELLE DIRECTION DE LA SOLIDARITE DIRECTION DE L ENFANCE, DE LA FAMILLE ET DE L INSERTION Sous-Direction de l Action Sociale Territoriale et de l Insertion Service des Aides Financières

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494 BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494 17 - Comité Local d Aide aux Projets Bisontins «CLAP» Aide Individuelle aux Loisirs par l Echange «A Tire d AILE» - Bilan 2014 et perspectives 2015

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES - ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) - RESTAURATION SCOLAIRE - TAP MATERNEL (Temps d

RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES - ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) - RESTAURATION SCOLAIRE - TAP MATERNEL (Temps d RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) RESTAURATION SCOLAIRE TAP MATERNEL (Temps d Accueil Périscolaire) ANNEE 2013 2014 La ville de JACOU organise

Plus en détail

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE 2015-1 - 1 Cette liste n'est pas exhaustive. L'Administration se réserve le droit de demander tout document complémentaire qui lui apparaîtrait nécessaire lors de l'instruction du dossier. Aucun document

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES PROTECTION SOCIALE. Direction de la sécurité sociale

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES PROTECTION SOCIALE. Direction de la sécurité sociale PROTECTION SOCIALE Prestations familiales MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS Direction de la sécurité sociale Sous-direction

Plus en détail

Demande. d intervention sociale. 1 - le demandeur (écrire en lettres majuscules et en noir) 2 - le conjoint actuel

Demande. d intervention sociale. 1 - le demandeur (écrire en lettres majuscules et en noir) 2 - le conjoint actuel Demande d intervention sociale Confidentiel Cadre réservé au service 1 - le demandeur (écrire en lettres majuscules et en noir) actif chômeur (1) retraité autre, précisez : nom de naissance : prénom :

Plus en détail

Expertise Action sociale DONNEES LOGEMENT HABITAT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU DIOIS

Expertise Action sociale DONNEES LOGEMENT HABITAT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU DIOIS Expertise Action sociale DONNEES LOGEMENT HABITAT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU DIOIS Décembre Sommaire PREAMBULE...p I. TYPOLOGIE DES LOGEMENTS...p.. Répartition par type de logement...p.. Répartition des

Plus en détail

Aide pour une complémentaire santé et tiers payant social

Aide pour une complémentaire santé et tiers payant social Artisans, commerçants et professionnels libéraux Aide pour une complémentaire santé et tiers payant social Octobre 2014 AIDE POUR UNE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ ET TIERS PAYANT SOCIAL Vous ne pouvez pas bénéficier

Plus en détail

Charte. d attribution des logements. Assurer un bon accueil des ménages, sans discrimination, et dans le respect de la réglementation

Charte. d attribution des logements. Assurer un bon accueil des ménages, sans discrimination, et dans le respect de la réglementation Charte d attribution des logements un processus de mise en location lisible Assurer un bon accueil des ménages, sans discrimination, et dans le respect de la réglementation Garantir la lisibilité du circuit

Plus en détail

LE MICROCREDIT PERSONNEL PARIS ILE-DE-FRANCE

LE MICROCREDIT PERSONNEL PARIS ILE-DE-FRANCE LE MICROCREDIT PERSONNEL PARIS ILE-DE-FRANCE LE MICROCREDIT EN FRANCE LE MICROCRÉDIT PROFESSIONNEL LE MICROCRÉDIT PERSONNEL - Retour à l autonomie financière par la création de son propre emploi - Crédit

Plus en détail

DEMANDE D HEBERGEMENT et/ou LOGEMENT ADAPTE SIAO 51

DEMANDE D HEBERGEMENT et/ou LOGEMENT ADAPTE SIAO 51 DEMANDE D HEBERGEMENT et/ou LOGEMENT ADAPTE SIAO 51 N de dossier :. Date de la demande :.. /.. /.. PERSONNE(S) ET STRUCTURE AYANT EFFECTUE L ENTRETIEN Travailleur social qui oriente :.. Structure :.. Référent

Plus en détail

Faciliter l adhésion à une complémentaire santé

Faciliter l adhésion à une complémentaire santé Faciliter l adhésion à une complémentaire santé la CPAM de l Oise aide financièrement les assurés qui en ont besoin 4 octobre 2011 Contacts presse : Françoise De Rocker 03 44 10 11 12 francoise.de-rocker@cpam-oise.cnamts.fr

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ENTRE LE DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES ET LA MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES

CONVENTION DE GESTION ENTRE LE DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES ET LA MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES CONVENTION DE GESTION ENTRE LE DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES ET LA MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES ANNEXE PROJET ENTRE : Le Département des Deux-Sèvres, représenté par M. Eric GAUTIER, Président

Plus en détail

Accompagnement amont court en parallèle de l étude du dossier. Proposer une solution d assurance adaptée aux besoins du chef d entreprise financé

Accompagnement amont court en parallèle de l étude du dossier. Proposer une solution d assurance adaptée aux besoins du chef d entreprise financé Adie et vous. Nos Missions: Des missions qui traduisent les valeurs de l ADIE fondées sur la confiance dans les capacités de chacun et le droit fondamental d entreprendre Financer les créateurs d entreprise

Plus en détail

COMMUNICATION. Les 70 000 logements d Adoma abritent les rêves des personnes les plus précaires. Portraits de résidents sur la toile

COMMUNICATION. Les 70 000 logements d Adoma abritent les rêves des personnes les plus précaires. Portraits de résidents sur la toile Les 70 000 logements d Adoma abritent les rêves des personnes les plus précaires Portraits de résidents sur la toile I Portraits-video de gens ordinaires : des témoignages pour faire taire les préjugés

Plus en détail

Livret d accueil. aide à domicile portage de repas téléassistance

Livret d accueil. aide à domicile portage de repas téléassistance Livret d accueil aide à domicile portage de repas téléassistance Centre Communal d Action Sociale 66 rue de la Mare aux Carats 78180 MONTIGNY LE BRETONNEUX Délibération n 30 en date du 5 octobre 2010 Le

Plus en détail

FONDS D AIDE FINANCIERE INDIVIDUELLE

FONDS D AIDE FINANCIERE INDIVIDUELLE Date de la demande :. PROCEDURE D URGENCE : Oui Non Date du dépôt de la demande : (à compléter par le service) (FE) FONDS D AIDE FINANCIERE INDIVIDUELLE Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL) Accès

Plus en détail

1/6 IDENTIFICATION DU DEMANDEUR : CADRE RESERVE A L ASSOCIATION :

1/6 IDENTIFICATION DU DEMANDEUR : CADRE RESERVE A L ASSOCIATION : 1/6 Service Logement 11 bis boulevard des Martyrs nantais 44200 NANTES 02.40.48.05.39-02.40.89.37.92 DEMANDE D ACCES A UN LOGEMENT EN SOUS-LOCATION IDENTIFICATION DU DEMANDEUR : Nom.. Prénom. Adresse :...

Plus en détail

Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT

Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT Jeudi 2 juillet 2015 Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT ACM HABITAT fait évoluer ses services afin d organiser de façon optimale l information et l accueil des demandeurs conformément

Plus en détail

FICHE INTENDANCE ANNEE SCOLAIRE 2013-2014 A REMPLIR PAR TOUS LES ELEVES ET A RENDRE OBLIGATOIREMENT. Remplir en lettres majuscules - merci

FICHE INTENDANCE ANNEE SCOLAIRE 2013-2014 A REMPLIR PAR TOUS LES ELEVES ET A RENDRE OBLIGATOIREMENT. Remplir en lettres majuscules - merci FICHE INTENDANCE ANNEE SCOLAIRE 2013-2014 A REMPLIR PAR TOUS LES ELEVES ET A RENDRE OBLIGATOIREMENT Fiche de renseignements pour les externes Fiche d inscription à la demi pension EXTERNE DEMI-PENSIONNAIRE

Plus en détail

Les chiffres clés 2012

Les chiffres clés 2012 Les chiffres clés 2012 Les allocataires La Caf de la Sarthe compte 95 129 allocataires. Son action s exerce à travers : > le paiement des prestations légales, > la mise en œuvre d une politique d action

Plus en détail

Le programme Marpa. maison d accueil rurale pour personnes âgées

Le programme Marpa. maison d accueil rurale pour personnes âgées Le programme Marpa M A R P A maison d accueil rurale pour personnes âgées Avec les Marpa La Mutualité sociale agricole accompagne depuis vingt ans la création de petites unités de vie qui accueillent des

Plus en détail

Commune de TEYRAN CCAS RAPPORT D ACTIVITÉ 2014

Commune de TEYRAN CCAS RAPPORT D ACTIVITÉ 2014 Commune de TEYRAN CCAS RAPPORT D ACTIVITÉ 2014 Page 1 sur 15 Le Mot du Maire Eric Bascou, Maire de la commune. Odile Velay, Conseillère municipale Déléguée aux affaires sociales. C est avec grand plaisir

Plus en détail

ADIL 33. ETUDE en 2011. Accédants à la propriété en difficulté

ADIL 33. ETUDE en 2011. Accédants à la propriété en difficulté ADIL 33 ETUDE en 2011 Accédants à la propriété en difficulté Agence Départementale d Information Logement - 105 avenue Emile Counord 33300 BORDEAUX ETUDE en 2011 ACCEDANTS A LA PROPRIETE EN DIFFICULTE

Plus en détail

DM2 2014 - DEPENSES D AIDE SOCIALE - REMISES GRACIEUSES

DM2 2014 - DEPENSES D AIDE SOCIALE - REMISES GRACIEUSES CONSEIL GENERAL DU JURA Réunion du : 3 novembre 2014 Type : DM2 2014 Service : DSSD Thème : ACTIONS SOCIALES Commission : Act. Sociales : Personnes Agées/Handicapées - Enfance Famille/Insertion Logement

Plus en détail