Après un énorme retard pris sur les

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Après un énorme retard pris sur les"

Transcription

1 Marché du e-commerce en Algérie Le virtuel très réel Après un énorme retard pris sur les offres du web, l Algérie s ouvre enfin aux opportunités indéniables du e- commerce, à ne pas confondre toutefois avec le e-business. La règlementation législative n étant pas encore au point, le paiement électronique est jusqu à présent confiné dans l agenda des pouvoirs publics. Mais il n en demeure pas moins que des opérateurs économiques se lancent dans cette nouvelle aventure commerciale avec beaucoup d entrain, boostés par les expériences d ailleurs. En moins d un mois, 64 sites marchands viennent meubler la Toile algérienne, portant ainsi leur nombre à 250. A ce rythme, plus de 800 boutiques virtuelles verront le jour d ici la fin de l année en cours, soit quatre fois le nombre de sites créés durant ces quatre dernières années. Une croissance appréciable, qui reste toutefois éloignée de tout optimiste béat. La vente en ligne en Algérie en est encore à ses premiers balbutiements, au regard des progrès accomplis par les pays avancés ou encore les pays voisins. Beaucoup reste à faire. D ailleurs, certains l ont située «au stade de l imagination, le e-commerce ne représente rien en termes d activité réelle». Ils estiment que les obstacles sont encore coriaces pour pouvoir parler d un réel commerce en ligne algérien du moment où aucune loi le régissant n existe à ce jour. Le seul texte réglementaire concernant cette activité est la codification d inscription au registre du commerce (CNRC). Des manques à combler au plus vite par les pouvoirs publics afin d accompagner une dynamique déjà amorcée et qui annonce d ores et déjà des perspectives prometteuses, préconisent les intervenants dans le dossier que leur a consacré l Eco. Encore une fois, c est la vie économique qui prend de l avance sur la réglementation et c est tant mieux n L Eco Enquête 27

2 28Enquête Développement du e-commerce Par Ranya Khaldi La promotion des ventes en ligne est fortement corrélée au taux de pénétration de l internet à haut débit. Le processus de modernisation et de développement de l infrastructure des télécommunications par la densification du réseau de fibre optique sont aussi des facteurs significatifs. Aussi, le développement des réseaux sans fil wi-fi serait à même d élargir les possibilités d accès à internet dans les zones publiques comme les centres commerciaux, les aérogares et autres. Un autre facteur mérite d être pris en ligne de compte : l équipement des ménages en matériel informatique, une mission que mène le ministère de la Poste et des Technologies de l information et de la communication (MPTIC) dans le cadre de l opération Ousratic. En Algérie, les sites de vente tardent à faire leur entrée sur le marché, ainsi que les achats faits à l'étranger et autres réservations d'hôtel ou de titres de transport, mais seule l'introduction de la certification électronique peut amorcer ce commerce. A ce propos, une source proche du MPTIC nous a confié que «la certification électronique est une nécessité vitale pour notre pays afin d assurer la protection des échanges et des transactions dans le réseau numérique des La signature électronique est un préalable C est indéniable. Les spécialistes algériens s accordent à dire que le développement du e-commerce est fortement lié à plusieurs facteurs, notamment socioculturels, en raison des comportements et autres habitudes du consommateur. Le commerce, en Algérie, a encore tendance à se jouer dans la complémentarité entre le virtuel et le physique. La certification électronique est une nécessité vitale pour notre pays afin d assurer la protection des échanges et des transactions dans le réseau numérique des différentes menaces telles que les attaques informatiques, l accès à des informations confidentielles ou le vol de données. Pour ce faire, deux avant-projets de loi sont en cours d élaboration par le ministère de la Poste et des Technologies de l information et de la communication. Moussa Benhamadi différentes menaces, telles que les attaques informatiques, l accès à des informations confidentielles ou le vol de données». Pour ce faire, deux avant-projets de loi sont en cours d élaboration par le MPTIC. Le premier concerne les règles générales relatives aux transactions électroniques et à la définition des aspects liés à la signature électronique et à la certification et l authentification. Cet avant-projet prend en charge la sécurité dans les entreprises, la certification électronique, le e-service, la certification électronique appliquée au réseau monétique interbancaire, le cadre juridique de la signature électronique en Algérie, etc. Le second avant-projet de loi est consacré au traitement des données à caractère personnel. Il est clair que la mise en place d un cadre légal de la signature électronique et de la certification électronique permettront d effectuer tout type d opération bancaire, notamment à l international, en vue d améliorer les transactions commerciales et de promouvoir le commerce électronique. Cette même source a souligné, cependant, que «l opération à l international est tributaire du processus national de convertibilité du dinar». A noter aussi que la nouvelle loi sur la poste et les technolologies de l information et de la communication, approuvée récemment par le Conseil des ministres, est à même non seulement d ouvrir la porte au e-commerce, voire au e-paiement et au paiement mobile, mais également permettra à des investisseurs privés d'entrer dans des offres internet dans des zones non couvertes, notamment des services de réseau mobile virtuel (MVNO). Cette loi a le mérite de définir les conditions d accès au commerce virtuel, notamment celles liées à la régulation du e- commerce de façon à favoriser préalablement un environnement stable, équilibré et responsabilisant n R. K.

3 D r Ali Kahlane, président de l AAFSI «Il faut Instaurer les mécanismes de la certification électronique» Enquête Réalisé par Fatima Bouhaci Ali Kahlane Selon Ali Kahlane, président de l Association algérienne des fournisseurs de services internet (AAFSI), le marché du e-commerce en Algérie a un avenir. Néanmoins, un nombre de manquements comme le paiement électronique et le vide juridique doivent être comblés. L Eco : bien que le marché du e- commerce en Algérie soit encore au stade embryonnaire, peut-on parler de son évolution? A-t-il un avenir? Ali Kahlane : oui, bien sûr qu il a un avenir. Avec un chiffre d affaires mondial de plus 1100 milliards de dollars, l Algérie ne peut pas se permettre de rester en marge. Pour y arriver, il nous faut, par dessus tout, instaurer la confiance entre les clients et les vendeurs. Dit simplement, il est nécessaire de mettre à jour la loi sur la monnaie et le crédit laquelle doit inclure le commerce électronique et en particulier définir le rôle payant (l intermédiaire qui paiera le vendeur) et, surtout, instaurer les mécanismes de certification électronique qui garantiront et sécuriseront la transaction commerciale en termes d authentification, d intégrité et de confidentialité des données. Malgré l approbation d un projet de création d une instance indépendante de supervision des paiements électroniques et d un Groupement d intérêt économique (GIE) regroupant toutes les banques de la place publique et la Banque d Algérie pour prendre en charge l aspect monétique du e- commerce, pour le moment, nous n avons ni l une ni l autre et, par conséquent, pas de e-commerce au sens générique du terme. Les sites actuels existent et «fonctionnent» en dehors des deux éléments que j ai évoqués plus haut. Non seulement ils ne peuvent malheureusement pas offrir tout le confort et la sécurité d un site e-commerce classique, mais ils ne pourront pas aussi facilement atteindre les volumes que ce type de commerce peut engranger si toutes les conditions étaient réunies. Malgré tout cela, je pense que les sites de e-commerce qui existent actuellement doivent évoluer et accumuler plus d expérience et ceux qui sont en cours de montage devront investir dans les nouveaux créneaux, être inventifs et innovants pour prouver encore une fois que la nature n aime pas le vide, même dans le monde virtuel. Que demande cette activité en termes de logistique et d installation de réseaux internet? Le marché algérien est-il prêt à se lancer sérieusement dans ce créneau? Il faut un débit élevé avec une large bande passante. La connexion ne doit absolument pas souffrir de coupure, notamment lors du lancement d une requête, de l authentification et surtout de la validation de la transaction financière. Il n y a aucun doute que le marché algérien est prêt pour se lancer dans le créneau du commerce électronique. Les nombreux sites existants et leur succès auprès des internautes nous le démontrent tous les jours. Le problème reste que le e- commerce algérien est en train de se comporter comme une grande belle kermesse, un joli bazar virtuel où la débrouillardise et le bricolage priment, pour pallier à l absence d un relais financier fiable et d une sécurisation des affaires. Selon certains professionnels, le problème du paiement électronique est la contrainte majeure dans notre pays pour exercer cette activité. Que faut-il faire, à votre avis, pour y remédier? Effectivement le problème majeur est le paiement et son mode. Comme déjà développé ci-dessus, il suffit d une banque pour assurer la partie monétique et d un tiers garant pour sécuriser et garantir la transaction. Ce que les autorités tentent de mettre en place depuis plusieurs années sans trop de succès pour le moment. Les professionnels se plaignent d un énorme vide juridique, notamment concernant les procédures de garantie pour les clients. Selon vous, comment peut-on le combler? Une législation doit évidemment être mise en place avant de se lancer dans cette aventure. Il semblerait que la nouvelle loi sur les télécommunications, qui est actuellement entre les mains des députés, le prévoit. En attendant que les textes soient rendus publics, nous n en savons malheureusement pas plus n F. B. 29

4 30Enquête Nawel Benkritli, directrice générale de la Satim Nawel Benkritli, directrice générale de la Société d'automatisation des transactions interbancaires et de monétique (Satim) nous apprend qu à l heure actuelle, tous les sites de vente en ligne actifs sur le marché algérien utilisent des moyens alternatifs au paiement électronique. La Satim, filiale de 8 banques (BADR, BDL, Réalisé par Nassima Benarab L Eco : le paiement électronique tarde à décoller en Algérie alors que 2013 est la date fixée pour la finalisation de ce système qu elle a commencé à mettre en œuvre en Pouvez-vous nous expliquer les raisons de ce retard? Nawel Benkritli : le paiement électronique par carte bancaire est opérationnel depuis 2005 ; au jour d aujourd'hui nous comptabilisons environ TPE installés et un million de cartes CIB émises par toutes les banques de la place adhérentes au réseau monétique interbancaire. Effectivement, le paiement par carte bancaire a enregistré un certain retard, mais nous constatons un élan, particulièrement ces deux dernières années durant lesquelles l Algérie a vu naître des grandes surfaces et des supermarchés qui drainent un flux de transactions de paiement considérable. Pour soutenir cet élan, il a été décidé d équiper particulièrement des entreprises de service public (gaz, électricité, eau ) ainsi que certains opérateurs économiques (téléphonie mobile, télécoms ) ; viendront ensuite les petits commerces. Nous envisageons dans un futur très proche la mise en production de nouveaux services sur les automates bancaires tels que le paiement e-voucher (achat de crédits téléphoniques) et le paiement de factures. «Le paiement en Ligne Concernant le paiement en ligne au moyen de la carte CIB, une plateforme sécurisée a été mise en place au niveau de la Satim en Cette plateforme est interbancaire. Le projet, est totalement opérationnel et un pilote a même été réalisé en collaboration avec une banque et une entreprise de transport aérien. Les aspects techniques du service de paiement en ligne sont complètement maîtrisés. Les éléments ayant empêché la mise en production de ce service sont liées aux vides juridiques et réglementaires encadrant la vente sur internet. Il n y a dans les codes algériens aucune disposition pour la vente à distance en général et la vente sur internet en particulier, donc la protection du consommateur lors d un acte d achat en ligne n est pas assurée en cas de litige commercial entre un web-marchand et un web-acheteur. Le projet est totalement opérationnel et un pilote a même été réalisé en collaboration avec une banque et une entreprise de transport aérien. BEA, BNA, CPA, CNEP, CNMA et El Baraka) est en charge de la gestion de la monétique en Algérie. En collaboration avec la communauté bancaire, elle travaille sur les aspects réglementaires pour que les web-acheteurs puissent procéder au paiement en ligne de leur achats par carte CIB avant la fin Quels sont les moyens consentis jusqu'à maintenant pour le lancement du paiement électronique? Au démarrage du système interbancaire de paiement par carte, un long travail préparatif de normalisation et de définition de spécifications propres au système algérien a été réalisé. De plus, de lourds investissements ont été consentis tant par la Satim que par les banques adhérentes au réseau monétique interbancaire en termes d équipements (GAB et TPE), de logiciels (solutions monétiques, front office, back office, logiciel de gestion de risques et d impayé), de consommables (cartes à puce, EMV). La communauté bancaire a aussi investi en termes de formation sur les aspects techniques propres au métier de la monétique mais aussi du marketing (techniques de vente de produits monétiques). Concernant le paiement en ligne, la Satim a mis en place une plateforme logicielle et matérielle pour assurer ce service. La Satim a pris pour option de s équiper d une solution sécurisée grâce au protocole 3D-secure, utilisée et imposée par Visa pour les transactions en ligne. Ce protocole permet d authentifier, au moment de la transaction de paiement, la personne qui procède au paiement (on s assure, via ce dispositif, que c est bien le propriétaire de la carte qui fait le paiement). Grâce à cette authentification, la banque peut assurer la garantie du paiement au commerçant.

5 opérationnel avant fin 2013» Enquête Par ailleurs, un travail portant sur la réglementation a aussi été réalisé par la Satim en collaboration avec les banques pour définir les règles de gestion du paiement en ligne afin d enrichir les dispositions légales existantes relatives à la vente, au paiement via internet et à la protection du consommateur. Des amendements aux contrats que signent habituellement les banques avec leurs clients (commerçants ou porteurs de carte) dans le cadre de l ouverture du service de paiement par carte ont été proposés, incluant les spécificités de la vente et du paiement ligne. Certaines dispositions concernent notamment l obligation de publier les conditions générales de vente, d afficher clairement les délais de livraison, le droit de rétractation, les modalités de réclamation, etc. Ya-t-il aujourd hui des délais relatifs au lancement réel du e-commerce en Algérie? D abord, nous tenons à préciser que le e- commerce est l action d acheter et de vendre sur internet ; il faut le dissocier du paiement en ligne qui est l action de payer un achat en ligne. Aujourd hui, nous constatons la prolifération de sites de e-commerce, mais les modes de paiement proposés par ces web-marchands sont le cash à la livraison, le mandat postal, le virement bancaire, donc des paiements a posteriori. Aucun ne propose aujourd hui un paiement en ligne. Nous travaillons en collaboration avec la communauté bancaire, notamment sur les aspects réglementaires, pour que les web-acheteurs puissent procéder au paiement en ligne de leur achats par carte CIB avant la fin de l année Pour certains, les banques seraient à l origine de ce blocage. Confirmez-vous ces propos? Le blocage dont vous faites mention est dû à l environnement légal, sans réglementation appropriée ; tout service ou activité ne peut être pratiqué sereinement. La question est : en l absence de réglementation qui délimite les responsabilités des acteurs et en cas de litige, qui assume le risque : la banque du porteur de carte, la banque du commerçant, la Satim, le commerçant, ou l acheteur/consommateur? Cette problématique sera résolue par ces dispositions contractuelles entre les différents intervenants dans un acte de vente en ligne et de paiement en ligne, en l occurrence : la banque du client, la banque du commerçant, le client, le commerçant et le gestionnaire de la plateforme de paiement en ligne. C est par le biais de ces obligations et engagements contractuels que les risques seront maitrisés et que l activité de commerce en ligne sera encadrée. La Satim existe depuis Quel bilan faites-vous de son activité? Satim a été conçu comme outil d aide au développement des moyens de paiement électronique. Rôle qu elle a assuré, avec sérieux et abnégation, tout au long des 15 dernières années en mettant en place : en 1997, le premier système interbancaire de retrait sur DAB par carte bancaire à piste magnétique (interbancaire incluant Algérie Poste) ; en 2005, le premier système de paiement par carte bancaire à puce EMV, le premier système dans la région Afrique du Nord totalement interbancaire et complètement conforme aux normes de sécurité EMV (interbancaire incluant Algérie Poste) ; en 2010, la première plateforme de paiement en ligne destinée au paiement sur le web ; en 2013, le paiement de crédits téléphoniques et de factures via le parc GAB ; dans un futur proche : le paiement mobile, les cartes prépayées, les paiements internationaux (Visa et MasterCard). Le bilan de la Satim, en tant qu opérateur technique, est largement positif. Satim se devant d être à l avant-garde de la monétique algérienne et des nouvelles technologies de paiement et force de proposition aux banques adhérentes au réseau monétique interbancaire en matière de services et de produits monétiques n N. B. 31

6 32Enquête Selon les derniers chiffres du CNRC Les sites marchands inscrits au Centre national du registre de commerce (CNRC) sont au nombre de 186 (163 personnes physiques et 23 personnes morales) de 2009 à fin janvier 2013, a appris L Eco auprès de cet organisme. Les sites de e-commerce, qui étaient au nombre de 14 en 2009, sont passé à 62 durant l exercice 2012, ce qui représente une hausse de 77,4% en quatre ans. Par Nassima Benarab et Fatima Bouhaci 2013, s annonce exceptionnelle puisque le L année nombre de sites de vente en ligne continue à croitre très rapidement. Pour preuve, en un mois seulement, 64 sites marchands, dont 40 activités de vente en ligne (par internet ou par mobile) ont été créés au niveau d Alger, 6 à Boumerdès, 4 à Constantine et 2 à Béjaia. Si cette tendance se confirme, le nombre de sites e-commerce devrait atteindre les 800 fin Soit quatre fois que durant les quatre dernières années. Il est utile de noter qu à l heure actuelle, aucune loi ne permet ce genre d activité. Au CNRC, une seule activité est reconnue : la «vente en ligne». Par ailleurs, les tableaux du CNRC révèlent également qu en 2010, le marché algérien comptait 16 sites marchands. C est légèrement mieux qu en 2009, avec une croissance de 14%. A fin 2011, ce nombre a augmenté à 30 sites marchands, soit pratiquement le double comparativement à l année précédente. Cadre juridique : un grand vide à combler Comme la plupart des activités économiques dans notre pays, le commerce électronique est face à un grand vide juridique. Aucune loi le régissant n existe. Selon les professionnels du domaine, le seule texte réglementaire 64 nouveaux sites marchands en janvier 2013 concernant cette activité est bien la codification d inscription au registre du commerce, pour laquelle rien de spécifique n est exigé. Mis à part l obligation de présenter une copie de la carte grise du véhicule utilisé pour la livraison des produits vendus, les conditions d immatriculation pour exercer le e-commerce sont les mêmes que pour les autres types de commerce ambulant. Selon une responsable du CNRC, «on ne peut pas répondre sur le problème du vide juridique, cela ne relève pas de nos prérogatives. On exécute les règles édictées par le législateur». De l avis des professionnels que nous avons interrogé dans le cadre de notre enquête, «un grand vide juridique nous contraint dans l exercice de notre activité». Il est question notamment, selon eux, de l absence des règles de garantie concernant le paiement et la livraison. Les acheteurs et vendeurs sont confrontés aux mêmes risques à cause de l absence de garanties. Et pour pallier à ces carences, les vendeurs en ligne émettent volontairement des règles dans l exercice de leur l activité dans l objectif de fidéliser leurs clients. Selon des spécialistes dans le domaine juridique, la nouvelle loi sur les télécommunications, en attente d examen par l Assemblée populaire nationale (APN) prévoit un texte sur le commerce électronique, qui devrait apporter quelques éléments de régie pour cette activité n N. B. / F. B.

7 L éco n 61 / du 1 er au 15 Mars 2013 Michel Perrinet, président-directeur général d Octave.Biz «Le paiement électronique fait défaut» Enquête Par Nassima Benarab en service d un système fiable de paiement électronique «facilitera certaine- L entrée ment le travail et multipliera probablement les opportunités du marché», a-til encore précisé. Toutefois, l absence de ce mode de paiement n a pas empêché certains pionniers à se lancer dans e-commerce en Algérie. Même s il tarde à être opérationnel, «il existe de nombreuses solutions alternatives à la carte de crédit, comme le paiement par cheque ou encore les cartes prépayées», a affirmé Michel Perrinet. «Nous sommes en train de réfléchir à d autres solutions de paiement complémentaires», ajoute t-il. Très confiant dans les opportunités du marché algérien, le P-DG de cette société française spécialisée dans la création de sites e-commerce avec gestion commerciale intégrée a par ailleurs souligné que «la taille géographique et l apparition d'infrastructures de transport, ainsi que la naissance d'un consumérisme dans la population du pays sont des raisons qui nous laissent imaginer que le e- commerce a de l avenir en Algérie». D ailleurs, la même société a élaboré l année dernière une étude sur les perspectives du e-commerce en Algérie. Il ressort qu à l horizon 2016/2017, notre pays aura à sites de e-commerce avec une activité significative et 400 à 500 sites à forte activité, a souligné M. Perrinet, qui prévoit qu «on devrait avoir dans les mois et les années avenir une pénétration assez importante. En 2017, 50% de la population algérienne sera connectée à internet. Avec ce taux-là, on peut imaginer que l activité du e- commerce sera très encourageante». Installée officiellement en septembre 2011 en Algérie, Octave.Biz vise à apporter des services et des conseils pour accompagner les commerçants algériens à aller dans le e- commerce. «Nous envisageons accompagner la mutation vers le e-commerce en Algérie», souhaite M. Perrinet. «Notre rôle n est pas de choisir quels sont les marchés que les commerçants doivent atteindre. Moi, j invite les commerçants à avoir leurs idées et leurs perspectives et les traduire avec leur culture et leurs connaissances des consommateurs algériens. Ce qui est sûr, c est qu en observant les marchés en dehors de l Algérie, nous remarquons très vite de ce qui marche et de ce qui ne marche pas», nous a-t-il expliqué. Après plus d une année de travail, Octave.Biz lance, avec son partenaire Michel Perrinet L un des maillons essentiel dans le développement du e-commerce, le paiement électronique, tarde à voir le jour. C est une procédure qui «serait une avancée importante pour amorcer la vente à distance en Algérie», nous a expliqué Michel Perrinet, présidentdirecteur général d Octave.Biz, partenaire de la société algérienne CyberMarket qui a lancé le mois dernier son premier site de vente en ligne Nechrifinet. algérien Djamel Bendjaber, le site Nechrifinet.com, qui vient s ajouter aux autres portails algériens d achat en ligne. Un site qui propose actuellement environ 500 produits d équipement (électroménager, téléphonie et informatique). Ces produits sont livrés dans les 24 heures dans la capitale et 72 heures dans les autres régions du pays. Et ce, par l intermédiaire de points de relais. A l heure actuelle, il existe 56 points à travers 24 wilayas. Les deux partenaires ont également lancé un autre site spécialisé dans la vente de livres, Kitabi.dz n N. B. 33

8 34Enquête Bien que le marché mondial dépasse les milliards de dollars Par Hamid Mohandi Rien ne bouge ou tout se fait lentement en Algérie au moment où des pays peu gratifiés financièrement se lancent dans des courses effrénées ayant pour corolaire l amélioration constante du quotidien de leur citoyens. Ces pays s efforcent à suivre scrupuleusement le cap des pays développés en termes d utilisation des TIC au profit du développement économique et social. Un pari qui paraît très difficile, mais qui n est point impossible au regard des remarquables progrès accomplis jusque-là. Il suffit d ailleurs de mesurer le degré du développement de leur commerce électronique pour jauger les retards accumulés par l Algérie en la matière. Les efforts consentis par les pouvoirs publics en termes de généralisation des TIC au cours de la dernière décennie tardent à transformer le web en une opportunité indéniable pour faire du business. La Toile algérienne se borne à son stade rudimentaire. Elle se contente d offrir aux internautes le strict minimum, bien que le e-commerce recèle des potentialités indéniables avec à la clé 10 millions d utilisateurs d internet, 5000 cybers connectés et un taux de pénétration de 14%. Mais à l évidence, le constat établi pour l Algérie quant à cette nouvelle forme de négoce n est guère reluisant. Il ne reflète nullement ses capacités à dompter cet outil extraordinaire qui laisse entrevoir des perspectives quasi-infinies en création d emploi, de richesse et d amélioration de la qualité des services. Il ne donne pas non plus de L ALgérie tarde à Treize ans après le lancement de e-algérie 2013, une stratégie sectorielle du ministère des Postes et des Télécommunications visant à conduire le pays vers la société de l'information et l'économie numérique, l Algérie peine à s engager dans le commerce électronique qui continue de révolutionner, sous d autres cieux, l acte de vente et d achat. crédit aux pouvoirs publics qui ont posé les jalons du développement des services en ligne en 2000 avec le lancement de l e-algérie. Treize années sont passées, cette stratégie reste toujours à quai et peu de choses se sont concrétisées. Pis encore, les dispositifs juridiques, censés être le point de départ, la base sur laquelle devrait s arcbouter toute initiative entreprise dans ce créneau, ne sont pas c l a i r e m e n t définis. Mais comme la nature a horreur du vide, des initiatives audacieuses ont été lancées par de jeunes entrepreneurs, En Algérie en termes d'utilisation des TIC rien ne bouge ou tout se fait lentement. précédant ainsi les textes législatifs encadrant cette activité et l avènement du paiement électronique. Des sites tels que echrily.com, Tbeznyss.com, Nechrifenet.com ou encore guiddini.com viennent alors piocher dans un marché encore vierge et jonché d obstacles. Des obstacles qui se manifestent par la faiblesse du taux de bancarisation, les lenteurs de la généralisation de l accès à internet haut débit, l absence de concurrence et les réticences des opérateurs économiques à s aventurer dans une activité non réglementée et des consommateurs à faire leurs emplettes sur des boutiques virtuelles. Beaucoup reste à faire pour consommer en ligne en Algérie. Un commerce vulgarisé chez nos voisins Bien qu il ne soit, dans sa globalité, qu à son stade embryonnaire, le e-commerce au Maroc et en Tunisie a atteint des niveaux appréciables par rapport à l Algérie qui demeure collée à ses startingblocks. La différence est ostensiblement considérable à telle enseigne que la comparaison devient alors impossible. Au Maroc, le commerce en ligne est devenu une réalité. Il constitue aujourd hui l un des rares créneaux qui génèrent une croissance régulière à deux chiffres.

9 La Toile algérienne en est encore au stade rudimentaire ventes de détail en ligne. Le Cameroun a mis en ligne en 2009 sa première boutique virtuelle avec possibilité de payer immédiatement sur internet par compte bancaire ou compte marchand. La Côte d Ivoire ne manque pas aussi d ambition. A défaut d existence de véritables sites de vente locaux, elle a depuis quelques années doté sa poste d une plateforme innovante et sécurisée qui permet aux Ivoiriens de commander un article en ligne à travers le monde ou même depuis la Côte d Ivoire et le réceptionner grâce à la poste. Enquête Avec une assise juridique qui remonte à 1999 et un paiement en ligne opérationnel depuis 2006, le e-commerce bénéficie actuellement de l apport de 200 sites actifs. Le chiffre d affaires est de l ordre de 743 millions de dirhams en 2012, soit une augmentation de 72% par rapport à 2011 où le nombre de transactions effectuées atteignait les , dont 31% dans le secteur du shopping. Si au Maroc, le e-commerce semble atteindre sa vitesse de croisière, la Tunisie n est pas en reste, quoiqu'à un degré moindre. Son encadrement juridique a été mis en place en 2000, une année après avoir installé une commission nationale et la tenue d un conseil interministériel portant sur l économie numérique. Concrètement, le e-commerce prend forme en 2005 avec le lancement du paiement électronique ; la Tunisie dispose actuellement de deux systèmes : la plateforme e-dinar et le système de paiement sécurisé. Selon des chiffres récents, le commerce électronique a enregistré un chiffre d'affaires d environ 26 millions de dollars au cours des huit premiers mois de l'année 2012, soit une hausse de 55% par rapport à la même période de Caractérisé par une qualité appréciable, l e-commerce tunisien réalise environ 5% du chiffre d affaires à l export. Afrique et Moyen-Orient : des marchés en progression Plusieurs pays africains et du Moyen-Orient sont déjà dans le sillon du commerce électronique. Ils se sont arrimés rapidement aux pays les plus avancés en termes d utilisation des TIC au service des échanges commerciaux. Pour preuve, 33% des internautes du Golfe utiliseraient internet pour faire des achats, soit 19 points de plus qu en Afrique du Nord (14%). Les Emirats arabes unis seraient le plus grand marché du commerce électronique avec des transactions estimées à 2 milliards de dollars, suivis par l Arabie Saoudite avec 520 millions de dollars, le Qatar (375 millions), le Koweït (280 millions), Bahreïn (175 millions) et Oman (70 millions). Dans certains pays africains, le e- commerce est désormais dans les mœurs des populations, bien qu il soit toujours confronté à de sérieuses barrières en termes de connectivité, de volonté d acheter en ligne et de possession de carte de crédit. A titre d exemple, la valeur totale de l'économie numérique sud-africaine était de 7 milliards de dollars en 2011 dont 308 millions de dollars représentaient les Bilan record des ventes en 2012 C est un nouveau cap. Les ventes en ligne de produits et services à travers le monde ont dépassé le trillion de dollars en 2012, soit mille milliards de dollars, une augmentation de 21,1% par rapport à Cette forte croissance s appuie particulièrement sur l explosion des ventes en Amérique du Nord et dans la région Asie-Pacifique. L Europe de l Ouest ne compte que pour 26,9% dans ce résultat. A titre illustratif, les ventes en ligne se sont élevées à 186,2 milliards de dollars en 2012 aux Etats-Unis, en croissance de 15% par rapport à En France, les ventes ont atteint 45 milliards d euros, en hausse de 19% sur un an, selon la Fédération du e- commerce et de la vente à distance (Fevad). Le nombre de paiements en ligne a maintenu un rythme de croissance élevé au 4e trimestre (+25%) et sur l ensemble de l année 2012 (+28%). Ainsi, malgré la baisse du montant moyen de la transaction, qui s est poursuivie au 4e trimestre, le montant des paiements en ligne a continué de progresser de 24% en 2012, précise la Fevad, qui comptabilise jusqu à l heure sites marchands actifs. C'est 23% de plus qu'un an auparavant, soit e-boutiques, c'est-à-dire environ une boutique toutes les demi-heures. De forts indicateurs qui rappellent le bug de l Algérie et son incapacité à tirer son épingle du jeu d un outil aussi révolutionnaire et salutaire que celui de l internet. Une réinstallation, un redémarrage et des mises à jour s avèrent très opportuns n H. M. 35

10 36Enquête Ouedkniss, premier site de transactions commerciales en Algérie Par Fatima Bouhaci juste une idée aventurière de cinq jeunes étudiants souhaitant marquer leur parcours C était estudiantin par la réalisation d un projet «virtuel». En 2006, la rumeur faisait état de la fermeture du marché parallèle de Ouedkniss, au Ruisseau, dans la banlieue d Alger. C est alors qu Amine et Ahmed, étudiants à l ex-institut national de l informatique (INI), Mehdi à l université des sciences et de la technologie Houari Boumediène, Djamel Eddine à l Ecole nationale supérieure polytechnique (ENSP) et Hichem, étudiant en pharmacie, concrétisent leur idée. Un simple projet de lancer un site web d annonces pour transactions commerciales pour tout type de produits. Même si le projet n était pas rentable dans ses premières années d existence, cela ne dérangeait pas du tout les jeunes ingénieurs fondateurs du fait qu ils étaient encore étudiants. D ailleurs, toutes les annonces étaient gratuites au début ; ce n est qu après deux années d exercice que les annonces sont devenues payantes pour les entreprises, mais juste à un prix symbolique. Avant cela, les jeunes passionnés de virtuel n engageaient que leur expérience qu ils capitalisent au fil des jours. De fil en aguille, Ouedkniss devient le site n 1 des internautes algériens dans le domaine du e-commerce. Selon Alexa.com, spécialisé dans le classement à consultations quotidiennes Bien qu il ne soit pas réellement un site de vente en ligne, Ouedkniss est aujourd hui leader en matière d annonces sur la Toile en Algérie. Ouedkniss est en fait une interface où des annonces d achat, de vente et de location sont publiées de particulier à particulier et de professionnels à professionnels/particuliers. Cependant, le site n effectue pas lui-même les transactions commerciales. Il sert d intermédiaire entre demandeur et offreur de tout type de produits (immobilier, formation, des sites web à travers le monde, Ouedkniss est le 19e site internet consulté par les Algériens, le sixième parmi les sites algériens et le premier dans le domaine des annonces commerciales et de commerce électronique. C est ainsi qu est né et grandi Ouedkniss. Une idée capitale : zéro investissement La notoriété du site, aujourd hui, laisse croire que le projet était détenu par une grande entreprise à forts capitaux ayant investi de grosses sommes d argent pour le développer et surtout le promouvoir. Mais la réalité est tout à fait différente. Les jeunes fondateurs, qui nous ont accueillis dans leurs bureaux dans une ambiance conviviale, nous racontent. Interrogés sur le montant de l investissement pour lancer le site, Hichem nous répond en toute spontanéité : «nous n avons rien investi comme argent au début. Notre seul et unique capital était l idée.», Et d expliquer : «Nous étions les tous premiers dans le domaine. Le fait que nous étions tous étudiants était un facteur de succès parce que nous n avions pas d autre engagement dans nos vies. On travaillait à perte, mais cela ne nous a pas empêchés de continuer et surtout de nous projeter dans l avenir.» Même pour promouvoir leur site, les jeunes fondateurs n avaient pas les moyens de financer des actions de communication et de publicité. Leur seul support de pub, automobile, prêt-à-porter ). Sa notoriété et sa longue expérience font d Ouedkniss une référence dans le domaine. Néanmoins, le passage à un site de vente en ligne n est pas à l ordre du jour, selon ses fondateurs puisque «le commerce électronique a des limites. On ne peut pas acheter directement en passant commande par mail, il faut vérifier le produit commandé». Raison pour laquelle Ouedkniss «veut rester loin des transactions». au début, était le bouche-à-oreille. A la phase de démarrage, le site ne comptait que visiteurs par jour. Ce chiffre est allé crescendo. Grâce à la participation d Ouedkniss en tant qu entreprise dans un salon dédié aux supports de la communication à Alger, puis à un article de presse qu un confrère a réalisé, le site commence à gagner en audience. Actuellement, environ à visiteurs consultent Ouedkniss quotidiennement, soit au moins 3 millions d internautes par mois, selon ses fondateurs. Depuis quelques mois, les jeunes fans du web ont pensé développer leur projet. Ce qui nécessite un modeste investissement comprenant le prix du loyer du local pour en faire le siège de l entreprise. Ainsi, deux postes d emploi directs et permanents ont été générés, outre des postes de commerciaux créés selon les besoins du site pour la prospection publicitaire. Plus de 50% du chiffre d affaires proviennent de la pub Il est certain que cette réussite, tout au long de ces années, n est pas fortuite. Les jeunes ingénieurs, qui nous parlaient sans réserve ni formalité au début de notre entretien, sont devenus un peu moins bavards dès que nous avons abordé la question du chiffre d affaires. «Cela relève du secret professionnel», nous répondent Amine et Hichem, qui se contentent de nous dire que «50% de notre chiffre d affaires proviennent de la publicité». Pour

11 celle-ci aussi, les fondateurs d Ouedkniss ne veulent pas communiquer grand-chose. En fait, les espaces publicitaires sur le site sont de deux types : espaces exclusivement dédiés à la pub en haut et bas de page. Les emplacements et les tarifications de ces bannières sont gérés par une agence de communication externe ; Les propriétaires du site ne s occupent que des petites publicités affichées sur les côtés de la page d accueil. Les abonnements pour les professionnels pour ce deuxième type sont proposés en hebdomadaire, en mensuel, en semestriel et annuel avec remises. L insertion d un top annonce sur la Une du site coûte DA par semaine. Ce prix est réduit à 500 DA pour une semaine pour les concessionnaires automobiles dans la rubrique qui leur est dédiée. Ceux-ci génèrent dans leur ensemble 50% des recettes publicitaires d Ouedkniss. Mais les tendances des annonceurs changent en fonction de leurs besoins de communication qui, elle, varie selon la saisonnalité et les offres de vente proposées, selon les gérants d Ouedkniss. A titre d exemple, à la veille du Salon de l automobile d Alger, presque la quasi-totalité des pubs sont automobiles. En revanche, à la veille du mois de Ramadhan, les produits agroalimentaires sont affichés en première position. Aussi, une publicité sous forme de compte «store» est suggérée pour les entreprises voulant promouvoir la vente de leurs produits. Un store est une boutique en ligne permettant à son unique utilisateur (entreprise ou marque) de proposer tous ses produits avec une indication de prix. Les tarifs des stores varient en fonction du nombre d annonces que l on peut afficher et stocker dans le compte ainsi que de sa visibilité. Les prix des abonnements mensuels sont de DA, DA et DA respectivement pour un store basic (100 annonces, stockage limité à ce nombre), un store Silver (200 annonces, stockage illimité, catalogue design) et un store Gold (300 annonces, stockage illimité, nom du domaine offert) n F. B. Autobip et Cvite pour bientôt Des sites spécialisés dans l automobile et l emploi e succès du site Ouedkniss, qui propose tout type de produits, a Lpoussé ses fondateurs et gérants à envisager de créer d autres projets. Ainsi, ils s apprêtent à lancer très bientôt deux nouveaux sites spécialisés. Le premier, baptisé Autobip, est actuellement en version Beta ; il sera dédié au marché algérien de l automobile. Sur ce site, le visiteur trouvera tous les produits automobiles proposés sur le marché local avec les prix du neuf et d occasion. Mais il n y a pas d annonces d achat ni de vente. Le site veille uniquement à répercuter l information du marché. Le choix de ce secteur est dicté, selon les fondateurs d Oudkniss, par les fortes demandes et offres de ce type de produits. «On a remarqué que sur Ouedkniss, les annonces les plus attractives sont celles de voitures, d où notre idée de créer ce site de marché de l automobile», expliquent-ils. Le deuxième site est spécialisé dans l emploi (recrutement électronique). Sous le nom de Cvite, celui-ci sera la future interface des postulants algériens d un côté et des recruteurs de l autre. Actuellement, le site n est pas encore en ligne mais les fondateurs commencent à recevoir les CV des demandeurs d emploi pour constituer une base de données. Une fois celle-ci finie, le site sera lancé n F. B. Enquête 37

12 38Enquête Abderazak Boudjerda, responsable du site echrily.com même dire abracadabrante. Par Bourbia Samira La première idée du jeune Abderazak n était pas la création d un site de vente en ligne. L idée a germé dans son esprit alors qu il éprouvait des difficultés à faire ses courses, comme la plupart des Algériens. Abderazak a acquis, grâce à son expérience en tant qu ingénieur en informatique au sein de plusieurs entreprises, un savoir-faire qui lui a permis de lancer son propre projet. Père de famille et travailleur à plein temps, il ne pouvait faire ses courses. Il s était toujours posé la question qui suit : pourquoi quelqu un ne pourrait pas faire ses courses au cours de la semaine? Il s est inspiré de la richesse du Net afin de solutionner cette problématique. Alors, il a conçu un premier site statique visant à prospecter le marché et la demande du consommateur en ligne ; il l a appelé «mon voisin». C était un site vitrine où le client pouvait juste consulter, voir les produits et les prix, mais il ne pouvait pas effectuer d achat. Cette première pagevitrine était un pré-test et un hameçon pour accrocher les internautes à ce nouveau type de commerce en ligne. La conception du site «mon voisin» n a pas marché. C était trop compliqué pour le client de passer commande. Du coup, Abderazak a puisé dans la Toile afin de développer le concept de manière à ce qu il soit efficace et accessible. Lors de la première conception Des livraisons à D Malgré la faiblesse du réseautage et le manque de moyens, echrily.com constitue un levier important reliant réalité et virtualité dans le monde du commerce. Un travail de longue haleine pour que l Algérie puisse se positionner, d ici quelques années, dans le e-commerce qui n est qu à ses prémices faute de réglementation et d ouverture sur les nouvelles technologies. echrily.com permet, en un clic, de faire les courses, une formule presque magique du net sans Abderazak ignorait l existence d un système de paiement en ligne en Algérie. Bien que la première version n ait pas marché, les indicateurs de performance qu il avait notés lui ont permis d évaluer le marché, notamment les prix des produits, la qualité ainsi que la demande. Premier site algérien de vente de produits agroalimentaires Abderazak a exploité toutes les informations recueillies et stockées dans une banque de données clients lors de sa première expérience. En collaboration avec des amis, notamment ingénieurs en informatique, il a créé un autre site plus dynamique. Echrily.com, le nouveau site de commercialisation de produits agroalimentaires, voit le jour le 5 juillet Ses concepteurs ont pris en compte l originalité de la première idée avec les appoints de la nouvelle conception. Abderazak a été conforté dans sa position par le responsable du système de paiement en ligne epay. Concernant le moyen de paiement, cette solution était précaire mais complète pour déterminer les types de produits et leur tarification. Sur la page d accueil du site, quatre rubriques proposent des produits de différentes marques et catégories : agroalimentaire, produits d hygiène et cosmétiques. L étude du projet, sa concrétisation et sa mise en ligne a nécessité du temps et de la patience. Les quatre concepteurs ont réalisé une base de données pour les contacts, les clients et les fournisseurs afin de faciliter les opérations de vente. De nouvelles défaillances techniques ont été détectées et corrigées. Parmi les difficultés qui resurgissent, l instabilité de ceux révisés à chaque mise à jour de la liste des produits. En plus des produits déjà en vente en ligne, Abderazak souhaite intégrer dans son site la rubrique fruits et légumes. Une nouveauté conditionnée par l inflation et l instabilité des prix. Le e-commerce est propulsé par des jeunes qui voient en lui plusieurs avantages ; générateur d emplois, caractérisé par la rapidité de livraison en plus de son impact positif sur l environnement et l économie nationale. Sans oublier les avantages que cela représente pour les femmes qui travaillent et les handicapés. Commerce virtuel, une activité réglementée Après la conception du projet, un passage obligatoire au centre national du registre du commerce afin d enregistrer l activité. Le responsable du site inscrit son activité dans la catégorie «commerce de détail de tous produits». «Notre activité est couverte par la loi et l entreprise active de manière légale. Notre commerce n a aucune similitude avec l informel. Nous exerçons dans les normes», appuie le responsable d echrily. 81% des visiteurs d echrily sont d Alger Le montant de l investissement n est pas si important par rapport à l envergure et au potentiel du projet. Cependant, la somme dépensée est importante pour le jeune Abderazak étant donné qu il débutait dans le domaine. Le site est, selon son responsable, le premier spécialisé dans la commercialisation en ligne de produits agroalimentaires. Sur la page d accueil, un plan détaillé du canal de distribution qui schématise et indique les destinations de livraison dans la région d Alger. Le choix de la capitale comme échantillon est bien réfléchi, selon l indicateur de la connectivité et l accessibilité du Net. 81% des visiteurs du site echrily sont d Alger. «En moyenne, nous enregistrons 100 visiteurs par jour. Notre clientèle est estimée à plus de 400 clients inscrits dans notre réseau de dis-

13 Domicile en Abderazak Boudjerda Enquête tribution. Nous effectuons en moyenne une transaction par jour et 5 à 6 par semaine», explique le responsable du site. Il indique en outre que «les femmes sont plus intéressées par l achat en ligne de nos produits. Peut-être c est en raison de la liste que nous proposons qui est constituée plus de produits domestiques. Nous avons également un autre moyen de fidéliser notre clientèle : la création d une page facebook, qui a enregistré 842 fans». Afin de faciliter les transactions en ligne, plusieurs systèmes ont été élaborés pour coordonner les opérations de livraison et d achat. Livraison, achat et système de paiement sont intégrés dans la gestion globale. Les produits proposés sur le site sont achetés et stockés afin de les revendre. «Nous appliquons les prix pratiqués sur le marché. Notre site propose et commercialise plusieurs produits et marques. Nous visons la vente, désormais, aux entreprises», ajoute Abderazak, optimiste pour l avenir de ce type de commerce en Algérie. Ce qui est évident, actuellement, est que les entreprises algériennes ne sont pas encore prêtes à faire confiance à la vente en ligne. Parce qu elles ne savent pas que la mise en ligne de leur produit est gratuite sur le site echrily. «Nous assurons la livraison en 24 heures. Les commandes prennent fin à 21h. Une équipe prépare les commandes pour la livraison à domicile. Jusqu alors, nous n avons pas enregistré de retard dans nos livraisons», explique Abderazak. Six mois après son lancement, le site n est pas encore rentable. Les jeunes concepteurs visent le positionnement sur le marché. C est un projet à long terme vu la nouveauté de cette pratique. «Notre bénéfice est quasi nul. Le coût de livraison est calculé par rapport à la quantité (poids). Nous facturons 200 DA pour 15 kg. En moyenne, un client achète entre 12 à 13 kg. Nous proposons un bon rapport qualité/prix», indique le responsable d echrily. Le moyen de paiement reste à développer Le paiement des produits livrés à domicile par les agents de distribution d echrily s effectue soit par le paiement électronique soit à la livraison. Le paiement électronique est réalisé via epay. Les avantages de ce mode de paiement est l instantanéité. Le client valide le produit et le prix. L argent passe du compte du client au solde d epay. Ce dernier, ensuite, transfère l argent sur le compte de l entreprise echrily. Cependant, pour effectuer cette opération, le client d echrily doit avoir un compte epay valide, qui contienne un solde de plus de DA. Le choix des produits se fait selon la capacité de paiement. Il faut reconnaître que le paiement électronique malgré ses avantages, a encore des inconvénients en Algérie. Il prend beaucoup de temps par rapport au paiement à la livraison en raison de la lenteur des démarches au niveau des banques. «Quelle que soit la difficulté, il faut savoir que ces jeunes créateurs de sites de vente sont en train de booster le e-commerce en Algérie. Nous ne pouvons pas, actuellement, parler de concurrence car nous sommes tous nouveaux sur ce marché», conclut Abderazak n S. B. 39

14 40Enquête Mohamed Hamza, directeur général d epay.dz «objectif : Premier site de paiement électronique en Algérie, epay.dz propose un service qui repose sur une solution électronique «très sécurisée». Il assure de manière instantanée le paiement à partir d un téléphone portable ou via internet. Après deux ans d expérience, cette startup dirigée par 4 personnes compte environ 15 millions d abonnés. Elle ambitionne d atteindre les clients en 2013, indique dans cet entretien son directeur général, Hamza. réseaux privatifs tel celui d Algérie Poste, Réalisé par Nassima Benarab le réseau bancaire ne compte aujourd hui que porteurs de cartes interbancaires de retrait et de paiement, un réseau L Eco : qu est-ce qui vous a motivé pour contribuer à la promotion et au de 800 DAB/GAB, 700 terminaux de paiement et une activité globale liée à l utilisa- développement du e-commerce, un modèle économique qui tarde à tion des cartes bancaires faible. Nul besoin décoller dans notre pays? également de mentionner l inexistence Hamza : le constat de base totale de moyens de traitement et de paiement d une réservation de billet d avion ou réside dans le fait qu avec 37 millions d habitants, l Algérie connaît un retard d une facture d électricité ou encore d une retentissant dès lors que l on aborde les commande de pizza sur internet ou mobile. questions liées à la monétique en général. Le e-commerce mérite donc, pour nous, Les chiffres sont éloquents. Outre les une attention particulière au regard des Mohamed Mohamed Hamza retombées positives qu il implique, notamment en ce qui concerne le développement du paiement électronique dans notre pays et la simplification des tâches du quotidien. L idée donc de créer ma startup du nom epay.dz s est imposée tout naturellement. C est une société à responsabilité limitée (SARL) créée en mars 2011, domiciliée au cyberparc Sidi Abdallah. La création du premier site algérien de e paiement est avant tout le fruit de mon parcours universitaire et de mes diverses expériences professionnelles. Informaticien de formation, j ai tout naturellement été intéressé par les récents développements liés aux TIC et leurs applications concrètes. Pouvez-vous nous expliquer le principe de fonctionnement d epay.dz? Il faut savoir déjà qu il s agit de la première plateforme de traitement des données liées au paiement sur internet en Algérie. Et nous sommes les seuls actuellement à nous être lancés dans ce genre d activité. L e-paiement est une prestation de service en ligne qui repose sur une solution électronique sécurisée via internet et qui assure de manière instantanée, 24h/24 et 7 jours sur 7, le paiement à partir d un téléphone portable ou via internet. Ce système permet à tous nos clients de bénéficier d une carte prépayée pour acheter et vendre en ligne ou encore payer leurs factures sans se déplacer. Cette carte via internet a été mise en service en mois avril Le principe est donc est simple. Il consiste en le paiement électronique, non pas par carte bleue comme cela se fait dans les pays développés, mais grâce au téléphone portable ou via internet. Il suffit de créer un compte chez epay.dz, de le charger en achetant des cartes prépayées qui sont disponibles sur tout le territoire national, et de payer ses achats sur le Net. Nous avons développé des solutions propres à la culture algérienne et nous sommes fiers, aujourd hui, d avoir donné naissance au premier système de paiement électronique multicanal (internet et mobile) en Algérie. Notre a

15 abonnés d ici fin 2013» Enquête site est disponible en deux langues (arabe et français), et ce dans le but de toucher un plus grand nombre de clients. L absence d un cadre juridique algérien réglementant le commerce électronique empêche-t-il le développement de ce secteur? A ce jour, il n ya aucune loi spécifique qui réglemente le e-commerce en Algérie. Seul le registre du commerce algérien l encadre et le classe dans l activité du commerce de détail. Le e-commerce est soumis au code du commerce algérien. Moi j encourage d abord les jeunes à participer au le développement de ce genre de commerce en ligne. Parce que le e-commerce est une activité de l utilisation des nouvelles technologies pour la vente. Et la création d une activité dans le e-commerce est beaucoup plus simple que de créer autre chose. On n a pas besoin d investir des gros montants. Cependant, l absence d une loi spécifique qui réglemente le e-commerce pose beaucoup de contraintes. Actuellement, la responsabilité de vendeur et de marchand n est pas définie. Ce qui nous a obligés à rédiger nous-mêmes une charte et les vendeurs sont tenus de la respecter. Au lieu que ce soit la loi qui définisse les engagements et les garanties, c est nous qui encadrons le tout pour satisfaire nos clients. Mais je confirme qu il ne faut pas attendre les lois spécifiques pour se lancer dans le e-commerce. Parce que notre pays dispose de tous les moyens nécessaires. Nous avons des sociétés de livraison, les ressources humaines, donc il ne faut pas attendre la loi qui devrait sécuriser les investissements des opérateurs et les consommateurs dans ce domaine. Page d accueil du site web epay Près de deux ans d expérience dans le paiement électronique. Quel bilan tirez-vous aujourd hui? D une équipe de 4 personnes, notre entreprise compte aujourd hui abonnés dont à Alger, 821 à Sétif, 623 à Oran et 558 à Tlemcen. Nous sommes présents dans les 48 wilayas. Nous comptons même des abonnées dans le Sud, nous avons une douzaine d abonnés à Illizi, 13 à Tindouf et 50 à Tamanrasset. Et plus de 200 abonnés résidant à l étranger. La majorité de nos clients sont des particuliers, mais nous avons aussi quelques professionnels. Nous disposons également de 30 sites marchands. Nous envisageons de lancer quelques nouveaux services dans le e-commerce à travers la création de plusieurs sites web d achat en ligne. Nous nous sommes fixé comme objectif d atteindre les abonnés d ici la fin de l année en cours. Comment prévoyez-vous l'avenir du e- commerce en Algérie? Le e-commerce en Algérie a un grand avenir. Actuellement, on compte 4 millions d abonnés sur facebook, 10 millions d internautes en Algérie. Et avec l arrivée de la 3G, dont les autorités ont annoncé le lancement durant le premier trimestre 2013, je crois que le secteur va exploser en très peu temps. Avec le système de paiement électronique que nous sommes en train de développer avec divers partenaires nationaux et étrangers, le e-commerce peut largement combler le vide qui existe actuellement. Avec 300 milliards d euros de chiffre d affaires du e-commerce en Europe en 2012, l Algérie est vraiment loin, même comparativement au Maroc. Mais on ne doit pas rester les bras croisés parce que cela ne nous fera pas avancer. Actuellement, je crois que l Algérie compte environ 50 sites de vente en ligne. Et avec le développement du e-paiement, cela va encore élargir le e- commerce en Algérie. Si on ne développe pas cette activité, ce sera une grande perte pour notre pays n N. B. L e-paiement est une prestation de service en ligne qui repose sur le paiement à partir d un téléphone portable ou via internet. 41

16 42Enquête Mourad Mechta, general manager de Guiddini.com Réalisé par Lynda Mellak L Eco : pouvez-vous vous présentez et présenter guiddini.com? Mourad Mechta : Je suis jeune porteur de projet guiddini. J ai débuté avec une formation de soutien initié par le ministère des Postes et TIC. Guiddini «Nous prévoyons le lancement d Guiddini.com est un espace de transactions commerciales via internet. Dédié aux professionnels et aux particuliers, le site assure l interface entre fournisseurs et acheteurs. En 2012, guiddini.com a décroché le premier prix pour le profil du meilleur site de e-commerce en Algérie. Il offre des promotions en continu, permet des commandes par internet et assure la livraison à domicile. Guiddini.com compte actuellement 12 fournisseurs, 300 abonnés, 500 visiteurs/jour et 213 produits vendus. est parmi les premiers sites de e-commerce en Algérie. Créé fin 2009, il a été mis en service suite à la création d une agence de communication et d un bureau d affaires avec le programme de l Ansej. Sur le plan juridique, le site fonctionne comme l une des activités de notre agence. Nous avons participé à plusieurs événements nationaux et nous avons eu le premier prix pour le profil Mourad Mechta du premier site e-commerce algérien en Le matériel nous a couté 400 millions centimes. Et nous avons actuellement 12 fournisseurs, environ 500 visiteurs par jour ainsi que 213 produits vendus. Comment les achats sont-ils organisés sur le site guiddini.com? Tous les produits affichés sur le site sont disponibles dans nos stocks. Le client peut consulter le catalogue. Chaque produit a son prix en marge. Les quantités disponibles sont également mentionnées. La livraison des articles est classée selon la région. Le paiement se fait via epay pour le national et via Paypal pour l étranger. Le règlement peut également être effectué par virement bancaire ou mandat CCP (avant la livraison du produit). Le client peut recevoir son produit à domicile. Ce mode de paiement exige que le client ait une carte d abonnement. Il a

17 d un Nouveau mode d achat» Enquête DA de frais à payer pour l ouverture de son compte électronique. Par la suite, il peut commander et acheter sur internet en introduisant le numéro de référence inscrit sur la carte (son numéro client). A travers ce mode de paiement, l abonné règle la totalité de ses achats le jour même de la livraison à domicile. Pour cette option, guiddini.com dispose de 300 abonnés. Le nombre augmentera une fois que le paiement électronique sera réellement introduit. Nous acceptons également le paiement par chèque. Nous prévoyons aussi le lancement de quick réponse (QR) ; il s agit d un nouveau mode d achat via téléphone portable. Le client peut accéder facilement au produit à travers le QR affiché sur le produit. La livraison gratuite est assurée seulement pour quelques régions où nous disposons de points relais. Ces régions sont désignées sur le catalogue en rouge. Si le client revient sur sa décision d achat (après le remplissage du formulaire), en cas de retard ou d erreur de livraison, nous assurons le remboursement à 100%. Avez-vous rencontré des obstacles à vos débuts? Oui, nous avons eu quelques difficultés du côté financement. Bien que nous bénéficiions d une commission sur chaque produit vendu ou commercialisé (à partir de 15 millions et plus), ceci reste insuffisant. C est que notre budget ne nous permet pas d acheter suffisamment de produits à garder en stock. Donc il nous faut davantage de fournisseurs pour nous mettre à niveau avec les catégories disponibles sur le site. promotions en continu ainsi que des commandes par internet et la livraison à domicile. Pour les vendeurs, un nouveau contact avec leurs clients. Un canal de distribution de qualité. Et des solutions de e-marketing. Nous procédons, grâce à l option «echrili» à l achat de produits vendus à étranger pour des personnes n ayant pas la possibilité de payer en euros. Quelle est votre stratégie marketing? Nous sommes présents sur la plupart des réseaux sociaux : Facebook, Tweeter, Linkedin, Viadeo. Et beaucoup de nos ventes sont réalisées via ces réseaux. Quels sont vos objectifs pour cette année? Nous souhaitons élargir nos points de relais. Nous avons programmé cinq régions en plus. Nous prévoyons également de développer notre plan commercial et d atteindre 20 employés d ici fin Nous avons récemment signé un contrat de vente et de sponsoring avec Condor électroménager et nous prévoyons la signature de plusieurs contrats avec d autres entreprises d ici la fin de l année en cours n L. M. Quel type de produits commercialise Guiddini.com? Nous optons en particulier pour le produit local toutes catégories confondues (produits de tendance, de fin de série, promotion, solde). Nous commercialisons tout ce qui est : Maison Multimédia Mode accessoires de cuisson, entretien du linge, matériaux, outils de bricolage... DVD, film, livres, PlayStation, Ps3... Accessoires de beauté, jouets, vêtements, lingerie... Quel est l avantage pour vos utilisateurs? Nous proposons un large choix de produits disponibles 24h/24 et 7j/7. Des prix moins élevés pour les acheteurs et moins coûteux pour les vendeurs, des Loisir Billet concert, billet d avion, billet de stade, fitness, musculation... 43

18 44Enquête Lamine Ghemati, fondateur de Tbeznyss.com Réalisé par Hamid Mohandi L Eco : pouvez-vous nous donner plus de détails sur le cheminement de la création de tbeznyss.com, notamment en l absence d un cadre juridique régissant une telle activité? Lamine Ghemati : l envie de créer un site de commerce électronique m est venue naturellement à l obtention de mon master en e-business. Il fallait cependant faire face à différents problèmes dus au retard que connaît l Algérie dans ce domaine, notamment pour le paiement en ligne et l absence d un cadre juridique régissant cette activité. Nous avons donc commencé à étudier la faisabilité d un tel projet tout en débutant en parallèle le développement du site tbeznyss.com, croyant fermement à l avènement, tôt ou tard, de ce canal de vente dans notre pays. Et c est grâce à cette longue réflexion que nous avons réussi à concrétiser notre projet, avec une existence tout à fait légale. Notre approche a été de prendre en compte que dans beaucoup de pays européens, le commerce en ligne est tout simplement considéré comme de la vente à distance ou par correspondance. Cela signifie que les transactions se font sans la présence physique du professionnel et du consommateur et pas forcément sur un site internet (sur catalogue, par téléphone, téléachat, etc.). Nous avons alors découvert que la vente par correspondance existait dans la nomenclature des activités proposées par le Centre national du registre de commerce. Cette institution nous a également assuré qu en l absence de code activité spécifique au commerce en ligne, l option de la vente par correspondance nous Il n y a aucun souci de sécurité des transactions Acheter en ligne des équipements informatiques et technologiques ne relève plus de l utopie en Algérie depuis le lancement, en 2012, de Tbeznyss.com. Pionnier de la vente sur la Toile, le site propose une gamme de produits : lecteurs MP3, téléphones, appareils photo, ordinateurs, imprimantes et tablettes. Lamine Ghemati, fondateur du site, évoque dans l interview qui suit son expérience dans ce canal de vente qui en est encore à ses balbutiements en Algérie. Une opportunité pour rassurer les clients quant à la sécurité des transactions et la qualité irréprochable des services offerts. Des éléments qu il estime fondamentaux et irréversibles, sur lesquels s arcboutent les performances du e-commerce en Algérie. convenait parfaitement et nous permettait de travailler en toute légalité. Pourquoi avez-vous choisi les nouvelles technologies? Nous avons choisi ce type de produits car la société algérienne est en pleine mutation et l utilisation de ces produits se généralise très rapidement. La jeune génération est née avec des PC et des téléphones dans les mains ; ces personnes développeront rapidement d autres usages que ceux qui existent actuellement dès l arrivée de la 3G et des sites de vente en ligne. C est également une décision prise suite à un sondage que nous avons réalisé, qui a classé ce type de produits sur le podium des achats en ligne en Algérie (hypothétiques), confortant ainsi notre conviction.

19 Quels sont les délais de livraison et les modes de paiement utilisés, sachant que le dispositif juridique devant sécuriser les transactions en ligne n est pas encore mis en place? Le délai moyen de livraison est actuellement de trois jours à Alger et sa périphérie. Celui-ci peut-être supérieur si des problèmes surgissent ; nous en informons néanmoins l acheteur en lui donnant la possibilité de se rétracter. Pour l instant, le plus grand retard constaté pour une commande est de cinq jours, ce qui est déplorable bien évidemment mais reste raisonnable. Pour les modes de paiement, si l internaute ne veut pas se déplacer, il pourra régler en espèces à la livraison, qui est gratuite à Alger. Il peut aussi choisir d envoyer un chèque libellé au nom de la société par courrier. Enfin, il a la possibilité d utiliser un nouveau mode de paiement appelé epay, qui est une plateforme de transactions nécessitant la création d un compte virtuel alimenté par des cartes de prépaiement ou via un virement bancaire. Son utilisation est gratuite pour les acheteurs. Il n y a donc aucun souci de sécurité des transactions pour l instant pour nos deux premiers modes de paiement ; quand au dernier mode évoqué, la sécurité est assurée par notre partenaire epay.dz ; ce n est pas de notre ressort, étant aussi nous-mêmes clients de la plateforme tout comme les acheteurs. Tbeznyss propose-t-il uniquement des produits importés et neufs ou fait-il aussi dans les produits locaux ou d occasion? Nous ne commercialisons que des produits neufs pour l instant. Presque tout ce que nous proposons est en effet importé, mais nous sommes tout de même en discussion avec des producteurs algériens pour suggérer leurs produits sur notre site. Ces fabricants se comptent hélas sur les doigts d une main, mais nous ferons le maximum pour les mettre en évidence et les avantager sur leurs segments. Généralement, les prix proposés en ligne sont plus bas que ceux affichés en magasin pour des marchandises identiques. Tbeznyss est-il compétitif en termes de prix par rapport aux commerces classiques? Absolument, c est le cas pour beaucoup de références que nous proposons. Etre compétitifs par les prix que nous affichons est un élément majeur de notre stratégie de positionnement. Ajouter à cela la gratuité de la livraison et les économies réalisées par l acheteur qui évite les déplacements. Pour certains produits, il se peut qu on trouve des prix plus avantageux au marché noir. Cependant, il faut impérativement savoir que ces individus ne règlent pas d impôts, ne reversent pas la TVA et n accordent aucune garantie à leurs acheteurs. Personne n est sûr de la provenance des m a r c h a n d i s e s qu ils mettent sur le marché et des conséquences que peut avoir la mise en vente de produits potentiellement contrefaits. Selon vous, que doit faire l Algérie pour développer le e-commerce? Pour pouvoir acheter sur internet, il faut d abord disposer d une connexion fiable et d un débit important. Nous n en sommes pas encore là et nos concitoyens ont le droit, avant toute chose, de disposer d un service de qualité de la part des fournisseurs d accès. L activité est en outre liée à la présence du paiement par carte bancaire. Son succès est donc conditionné par la généralisation du paiement électronique dans un cadre juridique stable, avec une sécurisation optimale des transactions sur les sites. Ces problèmes sont connus par tous et les solutions existent, il ne manque que la volonté d accélérer le processus. Ensuite, le principal enjeu à mon avis sera d organiser les acteurs qui interviendront dans le commerce électronique national pour créer une concurrence saine et dans l intérêt des consommateurs. Les sujets sont nombreux : informations à afficher obligatoirement sur le site de vente, délais de livraison, service aprèsvente, droit de rétractation, sanctions en cas de fraude ou de non-respect des lois, etc. Enfin, il incombe aussi aux e-marchands de s organiser et de se fédérer autour d une institution, à l image de la FEVAD en France (Fédération du e-commerce et de la vente à distance). Cela nous permettrait d être unis pour défendre nos intérêts et nos revendications, d être représentés auprès des autorités et des organismes officiels, d informer et de promouvoir le secteur auprès des professionnels et des particuliers et d être également l interlocuteur unique en cas de plaintes ou de litiges avec les consommateurs. L union des différents acteurs de la vente à distance permettra en outre d instaurer des réflexions et des études pour l amélioration du commerce électronique algérien sur le long terme et d encourager les grandes entreprises à investir ce créneau. Il y a un nouveau mode de paiement appelé epay, qui est une plateforme de transactions nécessitant la création d un compte virtuel alimenté par des cartes de prépaiement ou via un virement bancaire. Quels sont vos projets? Nous nous focalisons pour l instant à faire connaître notre site internet et à bâtir une entreprise pérenne, qui offre un service d une qualité irréprochable à ses clients. Nous étudions la possibilité de créer d autres entités spécialisées dans la logistique et la livraison express, complémentaires à notre activité, qui renforceraient notre présence. Nous militons pour le développement de la filière du e-commerce et l instauration d un climat de confiance pour les acheteurs en ligne. En dernier lieu, il nous tient à cœur d offrir le même service à nos concitoyens aux quatre coins de l Algérie et nous tâcherons d y arriver le plus tôt possible n H. M. Enquête 45

20 Enquête Djamel Bendjaber, propriétaire du site Nechrifenet «Nous ambitionnons la c Rien ne prédestinait ce médecin de formation à se lancer dans le commerce et encore moins dans le commerce électronique. Pourtant, c est ce qu il a fait, estimant que l exercice de la médecine ne lui permettait pas de répondre à son ambition et à ses besoins de vivre confortablement. Il nous en dit plus dans cet entretien. Réalisé par Faouzia Ababsa L Eco : vous vous lancez dans le e- commerce en l absence d un cadre juridique approprié. Comment l expliquez-vous? Djamel Bendjaber : en vérité, ce n est pas du e-commerce que l on fait à partir du moment où il n y a aucune transaction électronique. Il s agit d un catalogue électronique. En fait, nous sommes en train de nous positionner. Et l on se prépare en attendant la législation. De plus ce n est pas tant la législation qui nous importe. Ce sont plutôt les moyens de paiement. D ailleurs, nous nous sommes rapprochés de la Satim qui nous a affirmé qu il n y aura pas de moyens de paiement sans textes juridiques. Maintenant pour la définition, on dit que c est du e-commerce parce que c est in, c est en vogue, c est à la mode. En attendant mieux, nous avons créé ce site, nous essayons de l alimenter. Nous approvisionnons des boutiques pour que le client n attende pas la marchandise. C est-à-dire? Il y a une commande sur le Net, nous livrons le client et nous établissons la facture avec le nom du magasin où il va récupérer son produit. Notre but est de créer une certaine dynamique, de vulgariser le domaine. Nous employons des femmes et des hommes qui s habituent à ce nouveau créneau, qui répondent aux gens, à toutes sortes de critiques, fondées ou pas. Ils sentent qu ils sont pris en charge. De plus, nous avons décidé de diffuser le site en langue nationale. On se met en place. Mais il ne faut pas croire que c est cela qui nous fera vivre, on n y est pas encore arrivés. Jusqu à aujourd hui, nous n avons pas vendu plus de 10 46

Tunis, Rencontre sur la

Tunis, Rencontre sur la Tunis, Rencontre sur la carte bancaire au Maghreb Journées du 08 et 09 Février 2007 LE SYSTEME DE PAIEMENT PAR CARTE EN ALGERIE Newel Benkritly Directrice Générale Adjointe Newel.Benkritly@satim-dz.com

Plus en détail

LE DEVELOPPEMENT PRESENTEE PAR M. AIT CHEIKH RESPONSABLE MONETIQUE HAMMAMET LES 8 ET 9 FEVRIER 2007.

LE DEVELOPPEMENT PRESENTEE PAR M. AIT CHEIKH RESPONSABLE MONETIQUE HAMMAMET LES 8 ET 9 FEVRIER 2007. EPIC ALGERIE POSTE LE DEVELOPPEMENT DE LA CARTE BANCAIRE AU MAGHREB : L expérience d Algérie Poste PRESENTEE PAR M. AIT CHEIKH RESPONSABLE MONETIQUE HAMMAMET LES 8 ET 9 FEVRIER 2007. I- LA CONFIGURATION

Plus en détail

E-commerce au Maroc : Plusieurs verrous à faire sauter

E-commerce au Maroc : Plusieurs verrous à faire sauter E-commerce au Maroc : Plusieurs verrous à faire sauter Le e-commerce selon les derniers chiffres est en bonne croissance. Il se dit que de belles perspectives l attendent. Mais, loin de tout optimisme

Plus en détail

Payement électronique. Sommaire. 1. Les systèmes de paiement électroniques. 1.1 E-banking

Payement électronique. Sommaire. 1. Les systèmes de paiement électroniques. 1.1 E-banking Payement électronique Sommaire 1. Les systèmes de paiement électroniques... 1 1.1 E-banking... 1 1.2 Porte-monnaie électronique et porte-monnaie virtuel... 2 1.2.1 Le porte monnaie électronique (e-cash)...

Plus en détail

Présentation de Monétique - Tunisie Dates importantes Les moyens mis en œuvre Programme de mise à niveau du système monétique

Présentation de Monétique - Tunisie Dates importantes Les moyens mis en œuvre Programme de mise à niveau du système monétique TIME IS MONEYTIQUE SOMMAIRE Présentation de Monétique - Tunisie Dates importantes Les moyens mis en œuvre Programme de mise à niveau du système monétique Statistiques monétiques Gestion Commune des Affiliés

Plus en détail

3 SYSTEMES DE PAIEMENT ET CIRCULATION FIDUCIAIRE

3 SYSTEMES DE PAIEMENT ET CIRCULATION FIDUCIAIRE 3 SYSTEMES DE PAIEMENT ET CIRCULATION FIDUCIAIRE 3-1. SYSTEMES ET MOYENS DE PAIEMENT 1/6/213 Les systèmes de paiement en Tunisie s articulent autour de 2 types : - systèmes de paiement net ou de compensation

Plus en détail

+213 (0) 21 56 25 00. FAX:

+213 (0) 21 56 25 00. FAX: EMV Mme Nejla Belouizdad Directrice Organisation et Sécurité Monétique TEL: +213 (0) 21 56 25 00. FAX: +213 (0) 21 56 18 98. E-mail : nejla.belouizdad@satim-dz.com 46, Rue des fréres Bouadou (Ex Ravin

Plus en détail

Société d automatisation des transactions interbancaires et de monétique PAIEMENT ELECTRONIQUE DE PROXIMITE

Société d automatisation des transactions interbancaires et de monétique PAIEMENT ELECTRONIQUE DE PROXIMITE PAIEMENT ELECTRONIQUE DE PROXIMITE CONTENU DE LA PRESENTATION Faire connaissance avec la carte CIB Population de la carte CIB Moyens d acceptation de la carte CIB Pourquoi devenir acceptant de la carte

Plus en détail

pour vos ventes à distance

pour vos ventes à distance professionnels ENTREPRISES ASSOCIATIONS ENCAISSEMENT à distance Découvrez nos solutions d encaissement par carte pour vos ventes à distance L encaissement à distance est un moyen efficace pour vous permettre

Plus en détail

GS1 Tunisia 07/05/2015. République Tunisienne. Ministère du Commerce DÉVELOPPER L E-COMMERCE EN TUNISIE CEPEX 07 MAI 2015 CONTENU

GS1 Tunisia 07/05/2015. République Tunisienne. Ministère du Commerce DÉVELOPPER L E-COMMERCE EN TUNISIE CEPEX 07 MAI 2015 CONTENU UNE NOUVELLE VISION POUR DÉVELOPPER L E-COMMERCE EN TUNISIE CEPEX 07 MAI 2015 CONTENU Tendances du e-commerce dans le Monde E-Commerce en Tunisie Nouvelle Stratégie de Développement du E- commerce en Tunisie

Plus en détail

Vendre son champagne sur internet

Vendre son champagne sur internet dossier P.13-17 Vendre son champagne sur internet De nombreuses études le montrent : le commerce en ligne se porte bien et devrait continuer à croître sur les deux prochaines années. Ainsi, la Fédération

Plus en détail

Dossier de Presse. WebDialn@ Etude sur les Usages et Perceptions des Internautes du Web Algérien www.webdialna.com

Dossier de Presse. WebDialn@ Etude sur les Usages et Perceptions des Internautes du Web Algérien www.webdialna.com 1 Dossier de Presse Etude sur les Usages et Perceptions des Internautes du Web Algérien www.webdialna.com Etude L Algérie vit en ce moment une période de croissance exponentielle du nombre d internautes,

Plus en détail

Les nouvelles questions de régulation posées par la prise en compte des contenus

Les nouvelles questions de régulation posées par la prise en compte des contenus 8 ème Réunion annuelle 8 et 9 décembre 2010 Ouagadougou Les nouvelles questions de régulation posées par la prise en compte des contenus Table ronde 3 : Comment garantir un accès pour tous aux services

Plus en détail

Votre implantation à l étranger

Votre implantation à l étranger Votre implantation à l étranger Afin de déterminer la forme de présence la plus adaptée à la commercialisation de vos produits et de vos services, un choix est nécessaire entre quelques grandes options

Plus en détail

Inclusion financière des jeunes dans le Monde Arabe. Rabat - Maroc 12-13 Mars 2013

Inclusion financière des jeunes dans le Monde Arabe. Rabat - Maroc 12-13 Mars 2013 Inclusion financière des jeunes dans le Monde Arabe Rabat - Maroc 12-13 Mars 2013 PRÉSENTATION AL BARID BANK Missions et Objectifs Al Barid Bank, filiale bancaire de Barid Al Maghrib (Poste Maroc) a démarré

Plus en détail

Solutions de paiement dématérialisé pour les marchés émergents

Solutions de paiement dématérialisé pour les marchés émergents Solutions de paiement dématérialisé pour les marchés émergents Accompagnement technologique et décisionnel pour l implémentation de modes de paiement sur Internet et par téléphonie mobile pour accroitre

Plus en détail

+41 225 190 991 +33 972 520 691 +31 23 185 110 FAQ CSI OFFSHORE

+41 225 190 991 +33 972 520 691 +31 23 185 110 FAQ CSI OFFSHORE +41 225 190 991 +33 972 520 691 +31 23 185 110 FAQ CSI OFFSHORE Ce document d information intitulé «FAQ CSI Offshore» reprend l ensemble des questions que vous vous posez au sujet du fonctionnement, de

Plus en détail

MINISTERE DES TECHNOLOGIES DE LA COMMUNICATION

MINISTERE DES TECHNOLOGIES DE LA COMMUNICATION MINISTERE DES TECHNOLOGIES DE LA COMMUNICATION NOMINATIONS Par décret n 2008-2600 du 11 juillet 2008. Monsieur Slah Salem Laradh, ingénieur principal au ministère des technologies de la communication,

Plus en détail

Bienvenue dans l univers du e-commerce (commerce en ligne)

Bienvenue dans l univers du e-commerce (commerce en ligne) DOSSIER DE PRESSE «I-WEPS» La solution du e-commerce par cartes bancaires Visa & Mastercard CONTINENTAL CREDIT CARDS SERVICES S.A. Cartes Bancaires - Systèmes et Moyens de Paiement Electroniques Store

Plus en détail

Un climat des affaires incertain

Un climat des affaires incertain AVRIL 2015 Un climat des affaires incertain Au premier trimestre, 39 % des TPE-PME rhônalpines ont observé une baisse de chiffre d affaires par rapport à la même période de 2014 et seulement 24 % une hausse.

Plus en détail

Antonio DA CUNHA. Caisse d Épargne Aquitaine Poitou Charente. CCI de Bordeaux Echangeur 28 janvier 2010 Vendre en ligne en toute sécurité.

Antonio DA CUNHA. Caisse d Épargne Aquitaine Poitou Charente. CCI de Bordeaux Echangeur 28 janvier 2010 Vendre en ligne en toute sécurité. Antonio DA CUNHA Caisse d Épargne Aquitaine Poitou Charente CCI de Bordeaux Echangeur 28 janvier 2010 Vendre en ligne en toute sécurité Bien comprendre Objectifs Le contexte technique d une transaction

Plus en détail

Caisse d Épargne Aquitaine Poitou Charente Intervenant : Antonio DA CUNHA

Caisse d Épargne Aquitaine Poitou Charente Intervenant : Antonio DA CUNHA Caisse d Épargne Aquitaine Poitou Charente Intervenant : Antonio DA CUNHA CCI de Bordeaux Echangeur Bordeaux Aquitaine Atelier du Lundi 23 mars 2009 Vendre en ligne en toute sécurité Sommaire Zoom sur

Plus en détail

Le secteur des Technologies de l Information et de la Communication: Des Réalisations Importantes et des Perspectives Prometteuses

Le secteur des Technologies de l Information et de la Communication: Des Réalisations Importantes et des Perspectives Prometteuses REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère des Technologies de la Communication Le secteur des Technologies de l Information et de la Communication: Des Réalisations Importantes et des Perspectives Prometteuses Grâce

Plus en détail

Rôle des banques centrales dans la promotion de l inclusion financière : référence au cas de l Algérie

Rôle des banques centrales dans la promotion de l inclusion financière : référence au cas de l Algérie Rôle des banques centrales dans la promotion de l inclusion financière : référence au cas de l Algérie Intervention de Mohammed Laksaci Gouverneur de la Banque d Algérie 21 e Conférence des Gouverneurs

Plus en détail

Faire des affaires autrement

Faire des affaires autrement Faire des affaires autrement Une Invitation de «Club d affaires Club d affaires SOLUTIONS BUSINESS SENEGAL» 1 2 7 BÉNÉFICES POUR ELARGIR LE CHAMP DE VOS POSSIBLES Faîtes des affaires au coin de votre rue

Plus en détail

Conférence du 14 juin 2012

Conférence du 14 juin 2012 Soutenu par : Conférence du 14 juin 2012 «Mobile banking : les premiers succès et les défis du futur» Présentation Le mobile banking est un formidable vecteur d inclusion financière. Des offres de mobile

Plus en détail

Faire des affaires autrement

Faire des affaires autrement Faire des affaires autrement Une Invitation de «Club d affaires My Trade Export» Club d affaires Bienvenue dans le Club d affaires MY TRADE EXPORT! «L accélération de la globalisation et la généralisation

Plus en détail

République Algérienne Démocratique & Populaire. Ministère de la Poste et des Technologies. de L information et de la Communication.

République Algérienne Démocratique & Populaire. Ministère de la Poste et des Technologies. de L information et de la Communication. République Algérienne Démocratique & Populaire Ministère de la Poste et des Technologies de L information et de la Communication Communication «Rôle des TIC dans les transactions électroniques» Présenté

Plus en détail

Gemalto : chiffre d affaires du 4 ème trimestre et de l exercice 2006 1

Gemalto : chiffre d affaires du 4 ème trimestre et de l exercice 2006 1 Gemalto : chiffre d affaires du 4 ème trimestre et de l exercice 2006 1 Chiffre d affaires 1 2006 : 1 698 millions d euros, comparable à celui de l exercice précédent Chiffre d affaires du 4 ème trimestre

Plus en détail

Avec la Solution @rating : L Afrique sur la route du commerce B2B. Par Jérôme Cazes Directeur Général du Groupe Coface

Avec la Solution @rating : L Afrique sur la route du commerce B2B. Par Jérôme Cazes Directeur Général du Groupe Coface C O F A C E 9 novembre 2000 Avec la Solution @rating : L Afrique sur la route du commerce B2B Par Jérôme Cazes Directeur Général du Groupe Coface Le commerce interentreprise s est considérablement développé

Plus en détail

Hotel Sheraton, Oran du 2 au 4 Novembre 2010. Septembre 2010

Hotel Sheraton, Oran du 2 au 4 Novembre 2010. Septembre 2010 Hotel Sheraton, Oran du 2 au 4 Novembre 2010 Septembre 2010 EPIC issu de la réforme du secteur des Postes et Télécommunications (loi 03-2000 du 05 août 2000) Algérie-Poste a été créé par décret 02/43 du

Plus en détail

19 novembre 2015 ------------------------------ Centre de Congrès > CAEN LE E-COMMERCE

19 novembre 2015 ------------------------------ Centre de Congrès > CAEN LE E-COMMERCE LE E-COMMERCE LE E-COMMERCE : UN MARCHÉ EN PLEIN DÉVELOPPEMENT Evolution du chiffre d affaires du e-commerce depuis 2010 +65% sur 3 ans Poids du e- commerce dans l ensemble du commerce 5% en 2012 20% attendu

Plus en détail

DU COMMERCE CONNECTÉ!

DU COMMERCE CONNECTÉ! e-commerce+ Magazine d'information d'octave n 14 - Avril 2015 Suivez la tendance DU COMMERCE CONNECTÉ! SOLDES OUVERT ÉVOLUTION DU COMMERCE vers un commerce "CONNECTÉ" CASH PISCINES : Le projet "cross canal"

Plus en détail

Atelier numérique. Développement économique de Courbevoie. Comment vendre en ligne? BtoB? BtoC? Produits? Services?

Atelier numérique. Développement économique de Courbevoie. Comment vendre en ligne? BtoB? BtoC? Produits? Services? Atelier numérique Développement économique de Courbevoie Jeudi 7 février 2013 Comment vendre en ligne? BtoB? BtoC? Produits? Services? Les 10 Bonnes questions à se poser avant tde lancer son projet Intervenants

Plus en détail

Le secteur financier dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) Aperçu pour les réunions annuelles 2008

Le secteur financier dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) Aperçu pour les réunions annuelles 2008 Le secteur financier dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) Aperçu pour les réunions annuelles 2008 Dans l ensemble, le secteur financier dans les pays de la région MENA continue de jouer

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE La carte Flouss.com

DOSSIER DE PRESSE La carte Flouss.com DOSSIER DE PRESSE La carte Flouss.com - 1 - Lille/Paris, le 5 juin 2007 Sommaire La carte Flouss.com... p. 3 La première carte de transfert d argent depuis la France p. 5 Une carte aux couleurs de Banque

Plus en détail

COMMENT CONDUIRE UN PROJET DE SITE WEB?

COMMENT CONDUIRE UN PROJET DE SITE WEB? COMMENT CONDUIRE UN PROJET DE SITE WEB? Typologie des sites web Les sites «vitrines» Les sites de «marque» Les sites «catalogues» Les sites marchands Site web et stratégie commerciale Etapes clés de la

Plus en détail

Comparateur de prix et Guide de voyages

Comparateur de prix et Guide de voyages Comparateur de prix et Guide de voyages Dossier de Presse Septembre 2009 CONTACT PRESSE Agence Valeur D image Solenn PETITJEAN 04.76.70.93.54-06.24.75.20.82 s.petitjean@valeurdimage.com 3 Historique de

Plus en détail

www.breizhconsulting.fr Centre de formation digital et communication : www. Komelya.fr

www.breizhconsulting.fr Centre de formation digital et communication : www. Komelya.fr «Comment bien choisir sa plateforme e-commerce» Merci de mettre votre portable en mode silencieux Mais vous pouvez twitter C est au programme - Les solutions open source - Les plateformes en mode SAAS

Plus en détail

Sage Online, les solutions qui me ressemblent. sécurité simplicité mobilité expertise métier. Les solutions de gestion Cloud pour les PME

Sage Online, les solutions qui me ressemblent. sécurité simplicité mobilité expertise métier. Les solutions de gestion Cloud pour les PME Sage Online, les solutions qui me ressemblent sécurité simplicité mobilité expertise métier Les solutions de gestion Cloud pour les PME Le choix du Cloud : une solution clés en main pour la gestion de

Plus en détail

Le profil des acheteurs à distance et en ligne

Le profil des acheteurs à distance et en ligne Le profil des acheteurs à distance et en ligne Étude réalisée pour le compte de La FEVAD, La Poste, Reed Exhibitions, CCI Grand Lille 24 octobre 2012 Synthèse de l étude - 1 LES HABITUDES DE CONSOMMATION

Plus en détail

La démarche marketing

La démarche marketing La démarche marketing «Ça, c est encore du marketing!» Marc-Alexandre Legrain Source : La boîte à culture Sommaire I. Découvrir le Marketing Etape 1 : A quoi sert le Marketing? Etape 2 : La démarche Marketing

Plus en détail

Faire des affaires autrement

Faire des affaires autrement Faire des affaires autrement FOYAL TRADE Agence Import-Export Une Invitation de «FOYAL TRADE» Club d affaires affilié au réseau CIOA Bienvenue dans le Club d affaires Foyal Trade! «L accélération de la

Plus en détail

Proposer le paiement par carte a mes clients

Proposer le paiement par carte a mes clients Proposer le paiement par carte a mes clients Commerçant, artisan, profession libérale vous souhaitez proposer à vos clients de régler par carte bancaire? Les besoins sont différents selon l activité professionnelle.

Plus en détail

OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants

OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants DOSSIER DE PRESSE OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants www.optimhome-recrutement.com Contact presse : SHAN - Laetitia Baudon-Civet Tél. : 01 44 50 58 79 mail : laetitia.baudon@shan.fr

Plus en détail

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB?

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? Lorraine Pour être efficace, un site web doit être réfléchi et en adéquation avec la stratégie de l entreprise. Cette notice présente les différentes possibilités

Plus en détail

10 - FRANCE TÉLÉCOM FICHE D IDENTITÉ DE L ENTREPRISE PRÉSENTATION DE LA SITUATION

10 - FRANCE TÉLÉCOM FICHE D IDENTITÉ DE L ENTREPRISE PRÉSENTATION DE LA SITUATION 10 - FRANCE TÉLÉCOM 5 FICHE D IDENTITÉ DE L ENTREPRISE Opérateur connu de téléphonie, France Télécom apporte ses services à la plupart des foyers et des entreprises françaises. La diversité de ses métiers

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE GOOD MORNING DESIGN

DOSSIER DE PRESSE GOOD MORNING DESIGN SOMMAIRE LE DOSSIER DE PRESSE Le concept Page 3 Une place de marché pour les passionnés du design Page 3 Nouvelle Vague : une place de marché pour les designers indépendants et les marques avant-gardistes

Plus en détail

instruments de paiement échangés à travers les circuits bancaires

instruments de paiement échangés à travers les circuits bancaires instruments de paiement échangés à travers les circuits bancaires Statistiques arrêtées à fin 2013 SOMMAIRE PRÉAMBULE 5 Partie I : Evolution des paiements de masse 6 I. Echanges EN INTERbancaire 7 1.

Plus en détail

Logica. La sécurité, un enjeu stratégique. Date : 14 août 2000 Auteur : Jérôme Capirossi, consultant sécurité, Logica

Logica. La sécurité, un enjeu stratégique. Date : 14 août 2000 Auteur : Jérôme Capirossi, consultant sécurité, Logica La sécurité, un enjeu stratégique. Date : 14 août 2000 Auteur : Jérôme Capirossi, consultant sécurité, Logica Internet a été conçu par les scientifiques, ce qui rend difficile son adaptation récente au

Plus en détail

Business et Internet

Business et Internet Business et Internet Evolution & perspectives Arnaud MAES Docteur en Science de l Information et de la Communication Arnaud MAES Business et Internet 1 1. Introduction: 1.1 Le business sur la toile : c

Plus en détail

L EXPERIENCE TUNISIENNE EN MATIERE D ADMINISTRATION ELECTRONIQUE. Mexico city, novembre 2003

L EXPERIENCE TUNISIENNE EN MATIERE D ADMINISTRATION ELECTRONIQUE. Mexico city, novembre 2003 L EXPERIENCE TUNISIENNE EN MATIERE D ADMINISTRATION ELECTRONIQUE Mexico city, novembre 2003 PLAN 1- Les Préalables 2- Les applications en INTRANET 3- Le développement de l infrastructure 4- Les Grands

Plus en détail

PROFESSIONNELS. Vendre sur le Net. Pourquoi pas vous?

PROFESSIONNELS. Vendre sur le Net. Pourquoi pas vous? PROFESSIONNELS Vendre sur le Net Pourquoi pas vous? AVANT DE VOUS LANCER IMPORTANT Avant de démarrer votre activité, analysez les besoins du marché. Étudiez les offres et les stratégies de vos concurrents.

Plus en détail

Innovations liées au Tourisme. Dématérialisation des supports Marketplaces

Innovations liées au Tourisme. Dématérialisation des supports Marketplaces Innovations liées au Tourisme Dématérialisation des supports Marketplaces E-paiement par Lyra Network PayZen plateforme de paiement en ligne du groupe Lyra Network 50 Millions d de CA 1 000 000 Terminaux

Plus en détail

Les 9 points-clé pour réussir votre activité de ecommerce

Les 9 points-clé pour réussir votre activité de ecommerce Les 9 points-clé pour réussir votre activité de ecommerce Ce document vous permettra de vous poser les bonnes questions avant de vous lancer dans une démarche de création d un site ou d une boutique de

Plus en détail

Contact. entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG)

Contact. entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG) Contact entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG) Tel: +41 415 520 504 Email: sales@onlogis.com Visibilité et controle sur vos opérations, n importe où et à tout moment... Onlogis

Plus en détail

1. Le cadre réglementaire et institutionnel du marché de la livraison de colis de l Union. a/ La notion de colis

1. Le cadre réglementaire et institutionnel du marché de la livraison de colis de l Union. a/ La notion de colis Livre vert de la Commission européenne «Un marché intégré de la livraison de colis pour soutenir la croissance du commerce électronique dans l UE» Réponse à la consultation publique Contribution de la

Plus en détail

L interchange. Ce que c est. Comment ça fonctionne. Et pourquoi c est fondamental pour le système des paiements Visa.

L interchange. Ce que c est. Comment ça fonctionne. Et pourquoi c est fondamental pour le système des paiements Visa. L interchange Ce que c est. Comment ça fonctionne. Et pourquoi c est fondamental pour le système des paiements Visa. Il n y a pas si longtemps, les consommateurs n avaient d autre choix que d utiliser

Plus en détail

Sécuriser le e-commerce avec la technologie XCA. «Une sécurité qui inspire la confiance»

Sécuriser le e-commerce avec la technologie XCA. «Une sécurité qui inspire la confiance» Sécuriser le e-commerce avec la technologie XCA Les enjeux du e-commerce mondial Dès 2006, la barre des 100 millions d acheteurs européens en ligne a été dépassée. Avec un montant moyen d achats de 1000

Plus en détail

La Poste Tunisienne et les TIC

La Poste Tunisienne et les TIC www.poste.tn La Poste Tunisienne et les TIC Au cœur de la Société de l Information Présenté par : Mourad BEJI Centre de la Monétique La Poste Tunisienne La Poste Tunisienne Avril 2005 27/04/2005 I. Présentation

Plus en détail

Réalisé par : encadré par : Hind SEBKI. Soukaina TOUMAZE. Zineb ZARDANI. Kaoutar ZANGUI. Semestre 6

Réalisé par : encadré par : Hind SEBKI. Soukaina TOUMAZE. Zineb ZARDANI. Kaoutar ZANGUI. Semestre 6 Réalisé par : encadré par : Naîma IBELAAZI Mr. Mohamad ELHAOUS Hind SEBKI Soukaina TOUMAZE Zineb ZARDANI Kaoutar ZANGUI 1 Introduction I) Historique II) Définition du commerce électronique II) Les différents

Plus en détail

Observatoire des PME exportatrices d Ile-de-France

Observatoire des PME exportatrices d Ile-de-France Observatoire des PME exportatrices d Ile-de-France Enquête 2015 Réalisation : ACTEL Données source : Direction régionale des douanes Ile-de-France Ouest 1 Observatoire des PME exportatrices d Ile-de-France

Plus en détail

Catalogue du réseau UBIFRANCE et les Missions Economiques

Catalogue du réseau UBIFRANCE et les Missions Economiques Catalogue du réseau UBIFRANCE et les Missions Economiques UBIFRANCE et les Missions Economiques constituent ensemble le réseau public d appui au développement international des entreprises françaises,

Plus en détail

ERP. LIVRE BLANC Omnicanal, comment gérer tous les points de contact depuis un outil unique

ERP. LIVRE BLANC Omnicanal, comment gérer tous les points de contact depuis un outil unique ERP LIVRE BLANC Omnicanal, comment gérer tous les points de contact depuis un outil unique ERP & SOMMAIRE Introduction retailers, vers une expérience omnicanal Introduction Mutation du parcours client

Plus en détail

Bonnes performances TIC pour la Belgique selon le Baromètre de la société de l information 2014

Bonnes performances TIC pour la Belgique selon le Baromètre de la société de l information 2014 Bonnes performances TIC pour la Belgique selon le Baromètre de la société de l information 2014 Bruxelles, le 10 septembre 2014 Le SPF Economie publie l édition 2014 de son Baromètre annuel de la société

Plus en détail

Synthèse de l étude. Les acheteurs à distance et en ligne en 2010

Synthèse de l étude. Les acheteurs à distance et en ligne en 2010 Synthèse de l étude Les acheteurs à distance et en ligne en 2010 Etude réalisée pour la FEVAD, La Poste, Move, Reed exposition A l occasion de la quatorzième édition du salon VAD e-commerce, le rendezvous

Plus en détail

BOOSTEZ VOS VENTES Dossier de participation pour vendeur Exposant

BOOSTEZ VOS VENTES Dossier de participation pour vendeur Exposant BOOSTEZ VOS VENTES Dossier de participation pour vendeur Exposant Lancement de l e-commerce au Cameroun avec le 1 er centre commercial virtuel ACHAT VENTE LIVRAISON A DOMICILE 1 er SALON d e-commerce au

Plus en détail

Les 10 étapes pour être sur de devenir propriétaire d un appartement dans les 3 à 6 mois

Les 10 étapes pour être sur de devenir propriétaire d un appartement dans les 3 à 6 mois Les 10 étapes pour être sur de devenir propriétaire d un appartement dans les 3 à 6 mois Préambule Ce guide vous est offert par William MEYER auteur du blog l'immobilier facile (http://l-immobilier-facile.fr)

Plus en détail

Etude d un réseau de distribution Une enseigne du groupe Beaumanoir

Etude d un réseau de distribution Une enseigne du groupe Beaumanoir Le Clerc de la Herverie Maxime Master 2 services en réseau et e-business Etude d un réseau de distribution Une enseigne du groupe Beaumanoir R. Perrigaut Cours de Réseaux de distribution 2007-2008 1 Résumé

Plus en détail

STIFOP. Comment s inscrire? Contact-vamingbi@gmail.com

STIFOP. Comment s inscrire? Contact-vamingbi@gmail.com STIFOP Comment s inscrire? Contact-vamingbi@gmail.com Page 1 Pourquoi rejoindre STIFORP? Stiforp est une activité à domicile ne nécessitant qu une connexion internet et qui rencontre un succès phénoménal

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : UNE BELLE PERFORMANCE Chiffre d affaires supérieur à un milliard d euros, en hausse de 5,6% hors effets de change Marge opérationnelle courante1 : 25,6% du chiffre d'affaires Marge nette2 : 15,4% du

Plus en détail

2 STATISTIQUES DE FRAUDE POUR 2010

2 STATISTIQUES DE FRAUDE POUR 2010 2 STATISTIQUES DE FRAUDE POUR 2010 Depuis 2003, l Observatoire établit des statistiques de fraude sur les cartes de paiement de type «interbancaire» et de type «privatif», sur la base de données recueillies

Plus en détail

Thèse portant sur le thème : Les stratégies de modernisation des instruments financiers de paiement : étude comparative Europe-Afrique

Thèse portant sur le thème : Les stratégies de modernisation des instruments financiers de paiement : étude comparative Europe-Afrique Thèse portant sur le thème : Les stratégies de modernisation des instruments financiers de paiement : étude comparative Europe-Afrique Soutenue par TCHEUMALIEU FANSI Manuel Roland, fansi78@yahoo.fr Strasbourg

Plus en détail

MARKETPLACE LANCEMENT D UN SERVICE NOVATEUR, LA DISPONIBILITE IMMEDIATE DOSSIER DE PRESSE

MARKETPLACE LANCEMENT D UN SERVICE NOVATEUR, LA DISPONIBILITE IMMEDIATE DOSSIER DE PRESSE MARKETPLACE LANCEMENT D UN SERVICE NOVATEUR, LA DISPONIBILITE IMMEDIATE DOSSIER DE PRESSE Contact Presse : Cdiscount Direction de la Communication : 06 80 39 50 71 directiondelacommunication@cdiscount.com

Plus en détail

CONCOURS INTERNE POUR L ACCÈS AU GRADE D INSPECTEUR DES FINANCES PUBLIQUES AFFECTÉ AU TRAITEMENT DE L INFORMATION EN QUALITÉ D'ANALYSTE

CONCOURS INTERNE POUR L ACCÈS AU GRADE D INSPECTEUR DES FINANCES PUBLIQUES AFFECTÉ AU TRAITEMENT DE L INFORMATION EN QUALITÉ D'ANALYSTE J. 15 1002 CONCOURS INTERNE POUR L ACCÈS AU GRADE D INSPECTEUR DES FINANCES PUBLIQUES AFFECTÉ AU TRAITEMENT DE L INFORMATION EN QUALITÉ D'ANALYSTE ANNÉE 2015 ÉPREUVE ÉCRITE D ADMISSIBILITÉ N 2 Durée :

Plus en détail

Fournisseur d'opportunités depuis 2002! www.tunipages.com

Fournisseur d'opportunités depuis 2002! www.tunipages.com www.tunipages.com ü Appels d'offres ü Ventes aux enchères ü Annuaire professionnel (Web & papier) ü Prospection de nouveaux clients par e-mailing ciblé ü Exposition de produits & services ü Annonces professionnelles

Plus en détail

BIENVENUE AU PARADIS DES ENTREPRENEURS

BIENVENUE AU PARADIS DES ENTREPRENEURS BIENVENUE AU PARADIS DES ENTREPRENEURS Les Emirats bénéficient d'une des économies les plus dynamiques au monde. Réputé pour sa beauté naturelle et son "art de vivre", Dubaï a également acquis la réputation

Plus en détail

Les Fiches thématiques Jur@tic. ecommerce. Bien préparer son projet de site de vente en ligne

Les Fiches thématiques Jur@tic. ecommerce. Bien préparer son projet de site de vente en ligne Les Fiches thématiques Jur@tic ecommerce Bien préparer son projet de site de vente en ligne Les Fiches thématiques Jur@TIC? 1. Pourquoi passer le cap du e-commerce? (e-commerce signifiant commerce électronique)

Plus en détail

Gemalto publie son chiffre d affaires du 1 er trimestre 2009

Gemalto publie son chiffre d affaires du 1 er trimestre 2009 Gemalto publie son chiffre d affaires du 1 er trimestre 2009 Chiffre d affaires de 367 millions d euros, conforme aux attentes d un retour à la saisonnalité habituelle Forte croissance du segment Sécurité

Plus en détail

Med-It, Participation du Groupe Algérie Télécom Communiqué de Presse

Med-It, Participation du Groupe Algérie Télécom Communiqué de Presse Med- IT Med-It, Participation du Groupe Algérie Télécom Communiqué de Presse Communiqué de presse Le Groupe Algérie Télécom, maison mère et filiales (Mobilis et ATS) sont présents en force au salon Med-It,

Plus en détail

OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants

OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants DOSSIER DE PRESSE OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants Pour en savoir plus : www.optimhome-recrutement.com Contact presse : SHAN - Laetitia Baudon-Civet Tél. : 01

Plus en détail

Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer

Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer Inspiré de «The 90 Day Game Plan» d Eric Worre www.leblogdumlmpro.com - Tous droits réservés - Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout

Plus en détail

L Algérie est honorée d accueillir, à cette occasion, les éminents experts venus partager avec nous leurs expériences en la matière.

L Algérie est honorée d accueillir, à cette occasion, les éminents experts venus partager avec nous leurs expériences en la matière. Mesdames et Messieurs, Je suis particulièrement heureux de prendre part à ce séminaire organisé, sous le haut patronage de Son Excellence le Président de la République, Monsieur Abdelaziz BOUTEFLIKA, par

Plus en détail

POURQUOI CONNECTER UNE ÉCOLE À L INTERNET?

POURQUOI CONNECTER UNE ÉCOLE À L INTERNET? 61 POURQUOI CONNECTER UNE ÉCOLE À L INTERNET? L école de Pinay est connectée depuis deux ans et demi à l Internet. Cela laisse suffisamment de recul pour une réflexion sur cette pratique. Il convient pour

Plus en détail

La situation du Cloud Computing se clarifie.

La situation du Cloud Computing se clarifie. Résumé La situation du Cloud Computing se clarifie. Depuis peu, le Cloud Computing est devenu un sujet brûlant, et à juste titre. Il permet aux entreprises de bénéficier d avantages compétitifs qui leur

Plus en détail

RÉSULTATS 2008 - PERSPECTIVES 2009 DE LA BANQUE POSTALE

RÉSULTATS 2008 - PERSPECTIVES 2009 DE LA BANQUE POSTALE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 24 mars 2008 RÉSULTATS 2008 - PERSPECTIVES 2009 DE LA BANQUE POSTALE En 2008, La Banque Postale a confirmé sa place unique et singulière sur le marché de la banque de détail

Plus en détail

La crise financière internationale. 1- Les raisons du déclenchement et de la propagation de la crise financière

La crise financière internationale. 1- Les raisons du déclenchement et de la propagation de la crise financière Tunis, 10 octobre 2008 La crise financière internationale 1- Les raisons du déclenchement et de la propagation de la crise financière Le déclenchement de la crise financière est en grande partie attribué

Plus en détail

CARTES INNOVANTES 2013

CARTES INNOVANTES 2013 ÉTUDE PUBLI-NEWS CARTES INNOVANTES 2013 8 e édition identifie pour vous les tendances majeures en matière de cartes bancaires innovantes n Une couverture mondiale : 500 cartes bancaires «pures», co-brandées

Plus en détail

ALLIANCE ASSURANCES ENTAME LA SECONDE PHASE

ALLIANCE ASSURANCES ENTAME LA SECONDE PHASE ALLIANCE ASSURANCES ENTAME LA SECONDE PHASE DE L APPEL PUBLIC A L EPARGNE AVEC INTRODUCTION DE L ACTION A LA COTE OFFICIELLE DE LA BOURSE D ALGER Alger- le 31 octobre 2010. Le jeudi 28 Octobre, Alliance

Plus en détail

E-Commerce en Afrique du Nord

E-Commerce en Afrique du Nord ECommerce en Afrique du Nord Etat des lieux et recommandations Mustapha Mezghani Consultant Rabat 46 avril 26 1 Plan Echanges commerciaux entre les pays d Afrique du Nord Comment les TICs peuvent dynamiser

Plus en détail

Un climat des affaires incertain

Un climat des affaires incertain Avril 2015 Méthodologie Les résultats présentés sont issus du panel de conjoncture «suivi de la situation économique» CCIR / CCIT de Rhône-Alpes. 362 TPE-PME représentatives de l industrie, du BTP, du

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse Valeur D image - Virginie DEBUISSON - v.debuisson@valeurdimage.com - 04.76.70.93.54 06.10.80.06.

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse Valeur D image - Virginie DEBUISSON - v.debuisson@valeurdimage.com - 04.76.70.93.54 06.10.80.06. DOSSIER DE PRESSE Contact Presse Valeur D image - Virginie DEBUISSON - v.debuisson@valeurdimage.com - 04.76.70.93.54 06.10.80.06.52 1 Sommaire l Picking en magasin ou cybermarché : l histoire du E-tailing...

Plus en détail

Orange Money un service de paiement et de transfert d argent mobile pour l Afrique

Orange Money un service de paiement et de transfert d argent mobile pour l Afrique dossier de presse 24 novembre 2011 Orange Money un service de paiement et de transfert d argent mobile pour l Afrique Conférence de presse «Orange Money» - 24 novembre 2011-1 Partie 1 L Afrique, un enjeu

Plus en détail

Les principaux crédits et les pièges à éviter

Les principaux crédits et les pièges à éviter Chapitre 1 Les principaux crédits et les pièges à éviter 1. Le crédit revolving Le crédit revolving (ou crédit permanent) est souvent vendu comme une réserve d argent permettant de financer des envies

Plus en détail

Baromètre de la société de l information

Baromètre de la société de l information Baromètre de la société de l information BAROMÈTRE DE LA SOCIETE DE L INFORMATION (2014) http://economie.fgov.be L édition 2014 du Baromètre de la société de l information est disponible sur le site web

Plus en détail

10 indicateurs clé de performance (KPI) incontournables pour e-commerçant

10 indicateurs clé de performance (KPI) incontournables pour e-commerçant 10 indicateurs clé de performance (KPI) incontournables pour e-commerçant Oubliez le nombre de visites sur votre boutique en ligne, le nombre de pages vues et même votre positionnement de mots clés sur

Plus en détail

Panorama sur les nouveaux modes de paiement

Panorama sur les nouveaux modes de paiement Panorama sur les nouveaux modes de paiement Présence sur 4 continents Europe Amériques Asie Afrique E-paiement par Lyra Network PayZen plateforme de paiement en ligne du groupe Lyra Network 50 Millions

Plus en détail